Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[MISSION B] ESCORTE D'UNE JEUNE AVEUGLE (Part II)


Sam 23 Fév 2019 - 12:49

Spoiler:
 

Les Iwajins ne s'attendaient pas à un tel spectacle, malgré le nom du pays. La silhouette imposante du rempart commençait déjà à fissurer l'horizon depuis un moment maintenant, là où les frontières des autres pays étaient surveillé par des groupes de shinobi ou de soldat éparse, Joheki offrait un bienvenue tout autre. Un gigantesque mur séparait le pays du feu et celui qui portait bien son nom, ce qui empêchait probablement toute envie d'attaque de la part de son voisin. C'était impressionnant à coup sûr et Gabushi ainsi que Ashitaka en avait le souffle coupé devant le mur à la taille disproportionné. De sa mémoire, l'archère se rappelait que le pays n'était pas si grand, surtout en comparaison de Hi ou de sa terre natale, Tsuchi. Mais la muraille était bien là, à leur barrer le passage en grandissant petit à petit avec leur approche.
Une fois devant, les deux Iwajins ne savait que faire ou dire, et Gabushi décida de se présenter purement et simplement dans l'espoir qu'un garde tout en haut puisse l'entendre, aussi bête que cela pouvait sembler.


- Je suis Gabushi et voici Ashitaka, nous sommes deux shinobis du village d'Iwa en mission. Nous avons pour objectif d'escorter une personne de la noblesse du pays du rempart jusqu'au pays de la terre. J'ai mon ordre de mission à votre disposition.

Sa voix résonna dans le vide pendant un temps qui semblait bien trop long, surtout en face de la colossale barrière qui était faite pour la guerre. L'Ashikaga se sentait bien vulnérable devant un tel titan.

- Pouvez-vous me montrer ça, je vous prie ? Dit une voix autoritaire à leur niveau.

Les deux Iwajins baissèrent le regard pour se retrouver devant un garde qui semblait avoir utilisé une poterne dissimulée pour venir à la rencontre des deux visiteurs. Il était en armure formelle qui semblait être l'uniforme de la garde du pays. Gabushi sortit lentement de son hakama le parchemin d'ordre de mission avec toutes les signatures adéquate pour le donner au veilleur. Il acquiesça brièvement une fois avoir lu toute la lettre, avant de faire un signe vers le ciel de sa main qui ne tenait pas le parchemin.
Une grande porte se mit à grincer pendant qu'elle s'ouvrait avec lenteur, découvrant finalement le sentier vers la suite de leur périple.


- Une petite escorte va vous accompagner jusqu'à la personne que vous devez rencontrer, histoire que vous ne vous perdez pas en chemin. Dit-il d'un air suspicieux.

Ainsi donc, pendant les quelques heures de marche suivante, Ashitaka et Gabushi furent escorté sous bonne garde pour s'enfoncer dans le pays du rempart. Ils allaient bientôt faire la connaissance avec la personne qui méritait autant d'attention de la part de la princesse de la terre, au point d'envoyer deux genins l'escorter à travers du pays du feu.
Ce n'est pas trop tôt, pensait Gabushi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

Mar 5 Mar 2019 - 21:42
C’était enfin aujourd’hui.
Tôt dans la matinée, un eunuque avait prévenu la princesse des remparts de l’arrivée des ninjas de Tsuchi.
Konohana était surexcitée, c’était la première fois qu’elle allait rencontrer des habitants du pays d’où venait son père. Bien sûr elle avait de la peine de quitter son pays mais un côté d’elle-même lui soufflait de partir depuis bien longtemps déjà.
Et puis ce serait enfin l’occasion de perfectionner ses jutsus auprès des manieurs d’argiles.
Son grand-père l’a prenait pour une faible, incapable de se défendre elle-même. Ce n’est surement pas à elle qu’il confierait son royaume après sa mort. Il était de son ressort de lui prouver le contraire, et pour cela il n’y avait qu’une moyen : devenir plus forte.
En attendant, les shinobis d’iwa faisaient route vers le palais.
La femme aux cheveux blancs enfonça dans son chignon une dernière épingle dorée avant de s’en retourner.
Les gardes frontaliers allaient accompagner les ninjas jusqu’à la cité du palais en passant par les souterrains. Le daimyô ne voulait pas alarmer sa population en faisant passer son armée et les ninjas étrangers par la ville.
Pendant ce temps, deux servantes habillaient la demoiselle aux cheveux blancs de longs tissus brodés d’or et de pierres précieuses. Cette première apparition était importante même s’il ne s’agissait pas de diplomates mais de vulgaires militaires. Il était tout simplement hors de question de laisser germer dans leur esprit l’idée que Jôheki puisse être en position de faiblesse.
Elle avait elle-même préparé le chemin des deux ninjas spécialement dans cette optique. Les souterrains qu’ils prendraient débouchaient dans les jardins exotiques se trouvant au sud de la cité impériale. Ils devraient ainsi les traverser et pourront admirer les magnifiques plantes, entretenues ici depuis des décennies. Ils passeront ensuite devant divers pavillons parmi les plus décorés avant d’accéder à la salle où son grand-père et elle les attendraient.
Elle appliquait donc une attention toute particulière à son physique. Si le protocole lui imposait certaine règles, elle ne lésinerait pas sur le maquillage et les bijoux pour faire bonne impression.
Avec l’aide de ces servantes elle avait enfilé une longue robe vert de jade.
Elle s’était ensuite rendue dans la grande salle de réception où le daimyô l’attendait déjà.
Droit comme un i, l’air sévère, il ne prit pas la peine de saluer sa progéniture.
Les invités ne tarderaient plus à arriver.
Sakuya serait les poings sous ses longues manches, impatiente de rencontrer ses futurs compagnons de route.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

Sam 9 Mar 2019 - 16:21
Le groupe de personnes Jôhekijine et Iwajine avançaient lentement dans le pays mystérieux du rempart, mais Gabushi n'eut pas le temps d'observer les paysages alentours plus que quelques heures avant qu'ils aient à changer radicalement d'espace pour le reste du voyage. Apparemment, la présence des deux représentants de la terre n'était pas une information à divulguer à tout le monde. C'est donc un sous-terrain qui les conduisait à présent jusqu'à leur destination, bien moins agréable à observer et l'atmosphère silencieuse se voulait lourde dans la lumière des torches que les gardes avaient à présent allumé pour le voyage.

C'était des professionnels d'après ce que pouvait observer Gabushi, bien loin du paysan fraîchement enrôlé qu'on pouvait voir ici et là. Peut-être que le pays avait ses meilleurs éléments militaires sur le rempart ? Ce n'était que des suppositions et pour tout dire, l'archère n'avait que ça à faire pendant leur longue marche dans le noir qui n'en finissait plus.
Ashitaka lui, avait perdu son ton joyeux et son sourire. Il devait sentir probablement la tension palpable d'une si grande proximité entre deux blasons différents, et tout ça dans le noir. Ce qui eut pour effet de le rendre prudent et calme, comme l'aurait pu être Gabushi lors d'une de ses premières missions. Ce n'était pas grave aux yeux de l'Ashikaga, il n'avait pas cas rester derrière et elle s'occuperait d'élever la voix s'il y en avait besoin par la suite.

Au bout d'un certain temps, la lumière de l'extérieur perça le tunnel sombre et secret pour découvrir ce qui semblait être un grand jardin. L'Ashikaga repensa un peu malgré elle à la forêt de Tenshi, mais ce n'était pas l'idée de calme et du naturel comme le voulait le prince dans son grand jardin. C'était plus fournis, plus remplis, luxuriant et divers, peut-être trop pour l'archère, mais cela restait une imposante vision pour les deux nouveaux venues. Les gardes, eux, restaient concentrés à leur tâche d'escorte et ne traînèrent pas dans le jardin pour continuer à se diriger vers le palais.

C'est finalement dans une grande salle de réception qui semblait tout de même un peu vide, laissant beaucoup d'espace libre aux yeux de l'Ashikaga. Une question la percuta dans l'instant en voyant le seigneur des lieux debout en attente de la venue des Iwajins. Est-ce semblable au palais du Daimyo de la terre ? Aurait-elle l'occasion de le visiter ? Elle ne savait pratiquement rien de son seigneur maintenant qu'elle se posait la question, elle avait plus la sensation d'être proche de l'ombre de la roche que sa seigneurie.


- Enchantée de vous rencontrer, Daimyo-sama. Je suis Ashikaga Gabushi et voici Borukan Ashitaka. Genins du village de la roche en mission pour escorter une personne jusqu'à Iwa.
Dit-elle en s'inclinant respectueusement.

Elle remarqua la présence d'une jeune fille à peu prêt de son âge du coin de l'œil, mais elle n'insista pas, préférant se concentrer sur l'échange avec le seigneur du pays.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

[MISSION B] ESCORTE D'UNE JEUNE AVEUGLE (Part II)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart :: Rempart Millénaire
Sauter vers: