Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Exécution sanglante [Solo]


Exécution sanglante [Solo] Empty
Sam 23 Fév 2019 - 21:04
Etsuko venait de recevoir le prisonnier prénommé Deku, un ancien iwajin des services de torture du département policier d'Iwa. Quelqu'un de peu commode à l'apparence étrange, plein de cicatrices. Il était sans doute tout aussi sale que les prisonniers qu'il torturait, sans doute plus fou encore. Elle soupira, réfléchissant à ce qu'elle devait faire de lui. Relisant la lettre qui lui avait été adressée suite à son arrestation et son rappatriment pour désertion et attaque sur la personne de la princesse tsuchijine Byakuren Yume, elle se demandait ce qu'il adviendrait de lui. Sans doute la mort l'attendait...

Quoi qu'il en soit, elle se leva et enfila son uniforme, attachant son katana à sa ceinture. Aujourd'hui encore, il lui servirait. Cette lame qu'elle avait faite forgé peu après son passage en tant que jônin et chef de la police, qu'elle souhaitait symbolique se retrouvait aujourd'hui pour la seconde fois l'arme qui rendait justice.

Elle sortit de sa maison pour se diriger vers le tribunal, là où le verdict était rendu. Elle le connaissait déjà, et elle se retrouvait encore une fois être la main qui rendait le verdict. La sentance avait du être simple à rendre, elle serait plus dure à appliquer. Elle n'était pas de ceux qui appréciaient prendre la vie, quoi que puissent en penser certains. Bien au contraire, elle souhaitait le meilleur pour chacun. Mais quand certains devenaient un trop grand danger pour les autres, il fallait les éliminer s'ils ne savaient plus se tenir. C'était devenu l'un de ses rôles en tant que Taichô du Shishiza, puisque les Tengus avaient préféré le ramener vivant que mort.

Rentrant discrètement dans le fond de la pièce juste le temps d'entendre le verdict, elle retourna là où elle devrait le rendre, la cour d'execution qui se situait derrière le tribunal. Ces morts n'étaient pas publiques. Elles ne seraient pas un spectacle. Pour personne. Serrant les dents, la jeune femme alla y attendre l'accusé et les quelques magistrats qui étaient là pour vérifier au bon déroulement de la chose.

Quelques minutes plus tard, elle ressortit de la cour pour aller laver son sabre sanglant, se retenant de vomir. La sensation était toujours aussi désagréable en cette seconde fois. La seconde fois qu'elle abattait Chûsainin. Etsuko repartit alors vers son poste de police n°6, la journée ne faisait que commencer.

Katana:
 

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Exécution sanglante [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: