Soutenez le forum !
1234
Partagez

Bon procédé — ft. Aditya

Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Lun 25 Fév 2019 - 19:32
Bon procédé
ft. Aditya

Suite de : [Offrandes Saccagées]

Suite aux arrestations et au dénouement de l'affaire des offrandes pillées, le déchaîné reprit la route de son domicile, rengorgé par la réussite de son petit acte de vigilantisme. Bien qu'il ne s'agissait pas d'une enquête de haute volée ni de criminels dangereux, il était content du résultat, qu'il ne devait à personne d'autre que lui — si ce n'est le moine blond. Sur le chemin du retour, il passait devant Seidou ; se sentant un peu redevable, il décida de bifurquer vers l'édifice religieux où était probablement resté Aditya.

Il ne fut donc pas bien surpris de l'y trouver, alors que quelques policiers traînaient les voleurs amochés et l'interrogeaient afin de justifier l'usage de la force. Comprenant la situation, ainsi que le fait qu'ils avaient dû se débrouiller seuls, les officiers furent compréhensifs et s'en allèrent sans plus d'histoires, laissant les deux genins seuls devant le temple, entourés des quelques traces fugaces sanguinolentes laissées par les plaies ouvertes des délinquants.

« Je vois que tu t'es lâché, sur eux. »

Simple constat, mais il lui tira un sourire sincère. Il était réellement content de voir que même un moine savait se défendre face à l'injustice, sans faux-semblants et tentatives de pacification vaines. Un digne Kirijin, voilà ce qu'il était maintenant aux yeux de Sabaru.

« Tu as encore deux ou trois trucs à apprendre sur les ficelles de l'art d'enquêter, mais tu es fort et perspicace. Nous devrions peut-être coopérer plus souvent. »

Il était rare qu'il dise ce genre de choses. Il ne complimentait pas souvent autrui, bien que cela se soit accentué récemment avec la rencontre de Ren et de Reikan. Le moine avait cependant mérité ces éloges, au vu de sa participation remarquable à la traque aux pillards. Il ne lui restait qu'à se familiariser avec les subtilités de la manipulation, les rudiments de l'infiltration et les jutsus de tromperie pour avancer de front avec le déchaîné lors de tels cas.

Mais était-il prêt à partager son expérience ? Peut-être. Il subsistait toujours un couac ; il n'aimait pas dévoiler son arsenal. En règle générale, c'était le bon comportement pour un shinobi, mais cela risquait de lui jouer des tours à l'avenir... d'autant plus qu'il comptait intégrer l'Académie, temple de la connaissance et du partage.




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Mar 26 Fév 2019 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Lun 25 Fév 2019 - 20:01
______Aditya glissait des regards équivoques aux membres de la Kenpei qui n’avaient pas tardé à débouler sur les lieux quelques minutes après que ces bandits n’aient été fermement attachés aux piliers de marbre rouge du torii. Sabaru avait fait vite, visiblement. Il ne lui fallut que quelques mots échangés avec ces gardiens de paix pour qu’ils ne comprennent la simplicité de la situation, sous couvert de retenue envers leur pernicieuse ignorance. Après tout, le blond n’avait clairement pas de temps à perdre en jérémiades et en débat sur le rôle de tout à chacun dans le village, bien qu’il n’en eût pas pensé moins. Mais ce fut une voix familière qui le tira de ses devoirs civiques, reconnaissant sans effort celle de son feu partenaire.

____________« Je n’apprécie pas la violence gratuite d’ordinaire, mais ceux-là l’avaient bien mérité. Ça ne pouvait pas continuer impunément de toute manière. », glissa-t-il sur un ton entendu.

______Il arqua cependant un sourcil face aux dires de Sabaru, ne s’attendant pas à ce qu’il sous-entende de lui-même une prochaine coopération entre eux. Pas qu’il y était opposé, au contraire. C’était simplement une singulière satisfaction de le voir agir ainsi. Et il ne se fit pas prier, pour une fois. Il avait eu tout le loisir d’observer les talents de son comparse sur le terrain, et pour lui qui ne connaissait pas toutes les ficelles des arts ninjas… savoir faire un clone aussi parfait qu’il ne l’avait démontré était un manque cruel à son panel de techniques.

____________« Peut-être que cela peut s’arranger. », il se tût un temps pour juger la réaction de son comparse alors que les lieux étaient redevenus drastiquement déserts. « Tu as du remarquer que j’étais assez gauche dans tout ce qui s’apparentait à l’infiltration. C’est en partie à cause du fait que je ne maîtrise que brièvement le clonage. Accepterais-tu de m’aider à peaufiner mes bases ? »

______Comme à son habitude, le blond ne perdit pas de temps en jérémiades et fit une nouvelle fois preuve de franchise. Tourner autour du pot ne lui aurait été d’aucune utilité en ce moment présent ; tout ce qu’il y aurait gagné, c’est une perte de temps significative qui aurait pu être employé à bien d’autres choses – prendre du repos, s’acquitter des derniers devoirs de soirée, méditer. N’importe quoi plutôt que de se tourner les pouces. Mais s’il avait joué carte sur table avec Sabaru, il se doutait que la nature distante dont il faisait preuve s’accordait à tous les domaines qui parcouraient son existence – et il avait eu la joie de le découvrir pendant les quelques temps qu’ils eurent passés à enquêter, le brun ayant toujours le nez fourré dans son carnet, enfermé dans un mutisme qui ne lui était pas étranger.

____________« Evidemment, je te retournerai le geste si d’aventure j’en ai l’occasion. Le temps est une chose précieuse qui se doit d’être utilisé à bon escient et non pas dans ce genre de futilités sans qu'elles n'engendrent conséquences favorables, cela je pense que nous en sommes tous les deux conscient. Disons... que ce serait un échange de bons procédés ? »

______Un sourire fin s'étendit sur les lèvres du blond, comme gage de sa volonté sans faille.


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Mar 26 Fév 2019 - 14:32
Bon procédé
ft. Aditya

« Eh bien... »

Partager sa technique de clonage. Il n'avait jamais rien appris à personne, et s'était contenté d'apprendre des autres, comme lors de son entraînement avec Yami. Ce genre de pratique pourrait bien le préparer à ce qu'il devrait faire à l'Académie, s'il était engagé — parce qu'à ce moment là, il ne savait pas qu'il serait engagé quelques RPs plus tard dans sa chronologie.

Cependant, lorsqu'on parlait de clonage, on touchait une corde sensible. C'était en quelque sorte sa technique fétiche, bien que maîtrisée par une grande majorité de ses collègues ; il s'en servait dans la vie de tous les jours, dans chaque mission, lors de chaque entraînement. Permettant de créer le surnombre, d'engranger plus d'informations, de déléguer les tâches... c'était probablement le jutsu parfait. Il était donc d'une valeur inestimable.

Quel idiot céderait un tel trésor sans contrepartie ? Aditya était digne de confiance, mais la route était encore longue avant d'en arriver au point où il lui révélerait ses secrets sans demander un retour équivalent.

« Je t'apprendrai la technique du clonage de l'ombre, si tu le souhaites. Cependant, j'ai une condition. »

Il se para d'un sourire las et un peu désolé, bien qu'il ne ressente ni lassitude ni regret ; ce n'était qu'une façon de mieux faire passer la pilule, en jouant sur son côté taciturne et prudent, qu'il avait laissé transparaître pendant toute l'enquête.

« J'aimerais que tu fasses le premier geste, et que tu m'apprennes quelque chose en premier lieu. Je te fais confiance, mais j'aurai du mal à m'appliquer s'il subsiste l'ombre d'un doute que je puisse en sortir perdant au change ; disons que l'habitude d'être entouré d'empotés me force à me méfier naturellement, bien que je ne te considère pas vraiment comme tel. »

Excuse lancée. En vérité, il voulait juste se dépêcher d'apprendre, de peur de passer au rang du dessus et de ne plus avoir accès au savoir de son ami du temple Seidou.




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Lun 29 Avr 2019 - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Mer 27 Fév 2019 - 21:45
______Aditya croisa les bras sur son torse, les yeux fermés en signe d’intense réflexion sur le sujet que venait d’aborder son comparse. S’il ne voyait aucun inconvénient à répondre à la demande de Sabaru, l’exaucer était une tout autre question ; car s’il apparaissait aux yeux du blond comme un shinobi d’ores et déjà accompli, que pouvait-il lui apprendre, lui qui n’était entré dans cet ordre que depuis quelques semaines ? Il doutait sincèrement que ses savoirs n’outrepassent les siens. A moins que…

______Une idée lui vint alors. Lorsqu’il avait voulu s’enquérir de savoirs à propos des différents types de domaines que permettaient les arts ninjas, poussé par un profond désir de rattraper son retard, son attention s’était tout d’abord posée sur les illusions, intérêt qui le mena à rencontrer un singulier personnage, un freluquet répondant au nom de Fanghe. Ce dernier l’avait notamment instruit – entre d’autres explications sur les uses et coutumes que requéraient ce sujet – sur le fait que peu de shinobis s’intéressaient à ce type de techniques, et que, de fait, ils étaient encore moins nombreux à savoir comment s’en défendre. Ses yeux s’ouvrirent une nouvelle fois, étudiant l’expression de son vis-à-vis avant de prendre de nouveau la parole. Peut-être était-ce son cas ?

____________« Il y aurait peut-être une technique que je pourrais te confier en gage de bonne foi. J’imagine que tu n’es pas étranger aux techniques d’illusions, mais si tant est que ma maîtrise de ces dernières n’est pas assez pointue pour t’en faire cadeaux, je peux néanmoins t’apprendre comment les briser. C’est un art singulier, qui ne peut être contré par aucune attaque physique à proprement parlé. Tout repose sur l’esprit et la déduction. Malheureusement, c’est bien trop souvent ce qui manque à certain. »


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 23:04
Bon procédé
ft. Aditya

Les techniques illusoires. Un sujet épineux, au même titre que la sensorialité, pour le déchaîné. Il s'y était intéressé à de nombreuses reprises, considérant leur attrait à blesser sans laisser de traces, à communiquer sans parler et à torturer sans tuer. Mais comme pour l'art de détecter et de se camoufler, il s'était heurté à un mur : il était nettement plus doué pour contrôler son propre chakra avec minutie que pour localiser ou perturber celui d'autrui. La faute à ses techniques de Kasejutsu [maîtrise des liens], qui l'avaient habitué des années durant à se concentrer sur lui et lui seul.

Jusqu'à ce jour, il n'avait jamais eu à se défendre d'une illusion. Il n'en redoutait pas moins celui où un adepte de l'art du Genjutsu lui tomberait dessus ; il se serait probablement retrouvé sans défenses.

« Je ne pense pas manquer d'esprit, ni de déduction ; cependant, je manque assurément de moyens de me sortir de ce genre de mauvaises passes que sont les illusions. Ce n'est pourtant pas faute d'essayer de m'y mettre. »

Un soupir las vint ponctuer sa phrase. Il n'aimait pas avouer ses faiblesses dans ces arts occultes. Aussi triste que cela soit, il n'était capable que d'extérioriser son chakra pour foudroyer ou diriger ses liens. Il travaillait le Fuinjutsu, cela dit, et les résultats démontraient de nets progrès. Un art noble, dirait-il, pas comme ces subterfuges illusoires et sensoriels.

« Je suis intéressé, en tout cas. Nous devrions nous installer quelque part, je doute que les techniques que nous nous apprêtons à étudier nécessitent de grands espaces ; autant allier l'utile à l'agréable. »

Le clonage et la fameuse technique de libération étaient, en effet, des affaires de concentration et de contrôle chirurgical du chakra. Si tant est qu'il ne lui apprenait pas le clonage affinitaire ; auquel cas il faudrait probablement un terrain vague éloigné des quartiers résidentiels, pour ne pas réveiller tout le voisinage en une détonation...




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Dim 3 Mar 2019 - 14:33
____________« Je vois que nous avons eu le même problème. », lâcha-t-il d’un ton amusé. « Lorsque j’ai voulu m’intéresser au fonctionnement des illusions, j’ai d’abord reçu l’aide d’un genin – Fanghe, si cela te dit quelque chose – pour la partie théorique. Mais ce qui m’inquiétais le plus, c’était de ne pas savoir me défendre contre cette branche des arts shinobi. »

______Il plissa les yeux à la rétorque de Sabaru, réalisant un fait auquel il n’avait pas pensé jusqu’alors. S’il souhaitait apprendre le clonage élémentaire, il était évident que ce dernier allait se baser sur son affinité. Or… convoquer l’utilisation de chakra Katon à proximité du presque-bois qui entourait le temple n’était pas la meilleure des idées qu’il ait pu avoir. Il délaissa un soupir, avant de se diriger vers le temple. Il fit glisser le presque-verrou retenant la cloison d'entrée avant de s’engouffrer à l'intérieur sans pour autant la refermer derrière lui, invitant le déchaîné à rejoindre un lieu plus tranquille. Sans prendre le temps de vérifier s’il le suivait – car soyons sincère, il y avait de grandes chances que ça soit le cas – Aditya commença à expliquer les rudiments de sa technique alors qu'après avoir ouvert un seconde colombage menant à la salle principale du temple.

____________« En soi, c’était assez simple de comprendre la chose dans un premier temps. Quand une personne est plongée dans une illusion, le chakra de son créateur vient perturber celui de la cible en jouant directement sur son cerveau – d’où l’apparition de d’hallucinations. Mais il y a deux moyens principaux pour s’en défaire, l’un, de s’infliger une intense douleur égale à la force imposée par l’illusion, mais à force, cela s’avère plus handicapant qu’autre chose, d’où mon choix sur la seconde, qui consiste cette fois à perturber son propre flux de chakra pour le faire revenir à la normale. Pour ça, il suffit d’insuffler du chakra dans ton propre système circulatoire à travers n’importe quel tenketsu. »

______Il glissa un regard au-dessus de son épaule pour s’assurer que Sabaru demeurait alerte aux précisions qui allaient suivre ces premières bases.

____________« Seul soucis, une personne ne peut pas étudier son système circulatoire par elle-même. De fait, on ne peut pas se rendre compte grâce à cela que l’on est véritablement plongé dans une illusion. Le seul moyen, c’est d’étudier les choses qui nous entourent pour déterminer si oui ou non nous en sommes prisonniers. A ce moment-là, lorsque tu es bel et bien sûr d’avoir été prit dans un tel traquenard, tu pourras rendre à ton flux son aspect ordinaire et rompre l’influence que ton vis-à-vis pouvait avoir dessus. Imagine ça comme une piqure de rappel. Je veux bien te montrer, mais les effets seront quaduc puisque je ne suis pas sous l’emprise d’un Genjutsu. »

______Aditya glissa ces quelques mots à l'adresse de Sabaru avant de former un simple signe incantatoire, puis de poser la main sur son avant-bras. Une frêle lumière bleutée s’échappait de ses doigts alors qu’il insufflait son chakra directement dans l’un de ses tenketsus, dont il avait appris la localisation grâce à ses études de l’Iroujutsu.

____________« Voilà. En tout, nous avons 361 tenketsu, mais connaître la position de deux ou trois d’entre eux est suffisant. Un sur chaque bras et un autre aux jambes, au cas où tes mouvements soient entravés. », il avisa de nouveau un regard vers Sabaru, les yeux plissés. « Essaye par toi-même si tu veux. Et si jamais tu as des questions, n’hésite pas. J’ai moi-même mit un peu de temps à comprendre son fonctionnement, surtout que cela nécessite un bon contrôle de son chakra. »


Spoiler:
 


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Mer 13 Mar 2019 - 8:19
Bon procédé
ft. Aditya

Un bon contrôle de son chakra. C'était en quelque sorte inné chez lui, depuis qu'il s'était éveillé au Kasejutsu. En suivant le moine jusqu'à la salle principale du temple, tout en écoutant ses explications assez techniques, le déchaîné fit le vide dans son esprit. Il évacua la tension de la dure journée qui venait de passer, mit de côté ses souvenirs de l'enquête ; en somme, il se recentrait sur lui-même, libérant sa psyché pour qu'elle contribue au bon fonctionnement de son système chakratique.

« Le Genjutsu est vraiment un art effrayant. Je suis bien content d'avoir affaire à quelqu'un qui sait s'en prémunir. »

Le moine embraya sur une démonstration de la technique, nécessitant un signe ainsi que la connaissance d'un tenketsu du corps humain dans le cadre de l'exemple. Après avoir observé ses agissements, assez simples d'exécution à première vue, Sabaru se permit le luxe de s'installer confortablement sur un coussin d'osier à même le sol, afin de reposer son corps, l'autre composante essentielle de la maîtrise poussée du chakra.

Le corps et l'esprit rétablis, il était dans les bonnes dispositions afin de s'adonner à l'exercice minutieux du contrôle de son chakra. Se défaisant de son imperméable poussiéreux et de ses longs gants, le genin croisa les jambes puis joignit ses mains, paume contre paume, afin de débuter la méditation. Ses doigts s'entremêlèrent ensuite en un signe, celui d'Aditya, qui provoqua l'apparition visible d'un petit cercle de chakra tournoyant sur le sol autour de lui. Un ninja sensoriel aurait tôt fait de remarquer que son chakra s'était mis en émoi, et circulait de manière assez fluide au travers de ses tenketsus.

Les fameux tenketsus. S'il maîtrisait son chakra de manière innée, il n'était pas capable de pointer du doigt avec précision ces divers points de passages disséminés au travers de son corps, et qui longeaient le système de circulation du sang. En se remémorant les gestes d'Aditya, le maître des liens sépara ses mains — ce qui provoqua la disparition de sa petite aura de chakra —, puis concentra de l'énergie au niveau du bout de ses doigts ; ce qui n'était somme toute pas bien dur, pour quelqu'un qui maîtrisait les techniques d'adhésion aux surfaces. Son index s'approcha doucement d'un point un peu imprécis sur son avant-bras gauche, puis s'apposa à sa surface.

« ... »

Nouveau problème. Était-il normal qu'il ne ressente rien ?

« Je ne sens rien. Est-ce normal ? Je m'y prends peut-être mal. »

Il n'y avait aucun doute sur le malaxage de son chakra, qu'il avait exécuté de manière scolaire et exemplaire. Si quelque chose coinçait, c'était probablement au niveau du tenketsu ciblé. Si c'était normal, place à la suite. La technique ne devait pas être aussi rudimentaire qu'un poke dopé au chakra ; il espérait que ce n'était qu'une sorte de première étape, un tutoriel.




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Mer 27 Mar 2019 - 22:00
______Aditya retint un mauvais rire ironique à la demande de Sabaru, tout penaud. Ah, quelle idée avait-il eu de retirer ses points en genjutsu pile quand il allait commencer des apprentissages de Kai ? Certainement un moment de faiblesse, et pour le coup, c’était pas très futé. Il resta un long moment les mains sur les hanches, à réfléchir sur comment expliquer au mieux la technique sans passer pour un parfait gourgandin.

____________« Evidemment, on ne peut pas voir avec certitude que ça a marché puisque je n’ai pas de techniques de genjutsu à ma disposition, mais il y a un autre moyen de s’assurer de ça. »

______Il tapota son bras avant de tracer une ligne remontant jusqu’à la moitié de son biceps, à peu près.

____________« Ce qui va être important là-dedans, c’est principalement de connaître le sens dans lequel ton chakra va s’acheminer jusqu’au cerveau. En soit, cela reprend presque le système des portes célestes, puisque depuis un point de l’avant-bras, ton chakra va remonter vers l’épaule, atteindre un point majeur situé à la moelle épinière, puis remonter jusqu’au cerveau. Etant donné que c’est la zone touchée par les illusions… une fois que le chakra menant à cet organe sera redevenu stable, le genjutsu sera brisé. »

______Il ramena ses bras croisés sur son buste, adressant un regard au déchaîné.

____________« Ça peut paraître tout bête, mais en réalité cela reste assez technique. Tant que tu connais les bases du système circulatoire, tu pourras t’en sortir. Après… Encore faut-il que l’illusion te laisse le temps d’y arriver. Certaines sont destructrices sur l’instant, difficile d’en venir à bout même avec la technique de rupture. Je crois que… c’est tout. Si j’avais eu des genjutsu sous la main, on aurait pu tester ça plus amplement, mais à mon avis tu as compris l’essentiel. »

______Il pointa l’avant-bras du déchainé du doigt avant d’hocher la tête légèrement vers l’avant.

____________« Essaye un peu plus haut, tu devrais sentir la différence. Si tu veux t’aider pour les localiser, essaye de répandre ton chakra sur ton avant-bras, tu verras tout de suite de quels points il apparaît. »

_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Dim 31 Mar 2019 - 23:59
Bon procédé
ft. Aditya

Si une chose était bien claire, c'était que Sabaru n'aimait pas se retrouver dans pareille situation, où il se retrouvait à la place de l'élève incompétent obligé de boire les paroles d'autrui. En particulier lorsque l'apprentissage ne concernait qu'une technique ne requérant aucune compétences physiques, ni drill, ni mouvement ; l'esquive avec Yami avait donné place à une pseudo situation de combat exaltante, ce qui avait eu le chic de captiver son attention. Ici, il était supposé ressentir son chakra circuler, assis dans l'obscurité toute relative d'un temple. Cela ressemblait presque à une prière.

Mais soit — il s'exécuterait. Il connaissait un bon moyen de détecter le fameux point de pression où il était supposé envoyer son chakra manuellement, maintenant qu'Aditya lui avait glissé l'idée de recouvrir ses bras de chakra. Ses mains se joignirent et ses doigts s'entremêlèrent pour donner vie à une rapide succession de signes incantatoires.

Et soudain, toute la pièce fut illuminée, puis parcourue par le crépitement caractéristique de son affinité indomptable et destructrice. La foudre jaillissait de ses deux avant-bras, sans s'en détacher ni atteindre les alentours. Les éclairs décrivaient des arcs foudroyants entre ses deux membres, alors qu'il contenait à peine son énergie de sorte à ne pas libérer le jutsu, qui pourrait bien faire de sacrés dégâts s'il était finalisé. Le déchaîné observa ainsi ses deux bras, tant avec les yeux qu'avec les sensations que provoquaient l'extériorisation de son chakra, pendant une bonne demi-minute. Aussi soudainement qu'elle s'était montrée, la foudre s'évanouit, replongeant la pièce dans son atmosphère nocturne et secrète propre aux édifices religieux.

« Je pense avoir trouvé pour de bon. Certes, ce n'était pas très subtil, et j'espère n'avoir dérangé personne, mais c'était la seule idée qui m'est venue. »

À nouveau, Sabaru malaxa son chakra en s'aidant d'un mudrā basique, de sorte à stabiliser son flux chakratique suite à sa brusque mise en émoi, caractéristique du Raiton. Le stade de plénitude atteint, il releva sa main gauche en y faisant fluctuer son chakra, puis apposa son index sur un point de son avant-bras droit, autour duquel les éclairs précédents semblaient avoir gravité ; et cette fois, il ressentit le transfert de chakra, bien qu'il soit extrêmement ténu. Était-ce dû au fait qu'il avait creusé dans ses réserves, et donc créé un vide à combler ? La sensation de tension qui remontait au travers de son bras, sinuant entre muscles et vaisseaux sanguins jusqu'à sa nuque, avait quelque chose de satisfaisant. Le goût du progrès.

« Ça semble déjà mieux fonctionner. J'imagine que la suite consiste à simplement effectuer le procédé en boucle pour s'y habituer, et enfin y parvenir sans avoir à se concentrer, n'est-ce pas ? Je peux m'occuper de ça seul, donc je te suggère de passer à la suite... »

Après s'être levé pour faire face à Aditya, le maître des liens exécuta un seul et unique signe pour conjurer à ses côtés un clone parfait, similaire en tous points à son apparence actuelle et partageant la même signature chakratique que lui. Une merveille du Ninjutsu, qu'il employait allègrement pour étoffer son entraînement et déléguer des tâches afin d'être le plus efficace possible.

« Le clonage. Pour ce faire, nous allons procéder progressivement. J'imagine que tu connais la technique de clonage basique, n'est-ce pas ? Elle est élémentaire, mais très limitée dans son usage. Tu vas devoir l'améliorer jusqu'à parvenir au Clonage de l'Ombre. »

Alors qu'il parlait, le clone qu'il avait conjuré s'occupait de la démo, en silence. Un mudrā suffit à faire apparaître un troisième Sabaru, inexpressif et « vide ».

« Ce n'est qu'une image douée de mouvement, en somme. Si tu observes le sol à ses pieds, tu remarqueras qu'il ne jette même pas d'ombre. J'aimerais que tu te concentres et que tu y alloues assez de chakra pour le rendre solide, quitte à ce qu'il soit immobile. Le but ici est de créer la matière avec laquelle tu vas travailler. Veille à bien te concentrer, et à n'utiliser que le strict nécessaire en terme de chakra pur, inutile de te surmener pour le moment. »



Techniques utilisées & apprentissage:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Sam 6 Avr 2019 - 12:41
______Aditya haussa les sourcils en voyant l’explosion électrique parcourir le corps de Sabaru de manière totalement inattendue. Alors comme ça, il maîtrise le Raiton ? S’il pouvait percevoir à quel point ce dernier s’évertuait à contenir les impulsions autour de son corps, il ne doutait pas que cela devait lui demander beaucoup ; après tout, il avait eu le loisir d’observer l’intensité avec laquelle l’énergie pouvait parcourir ses clones élémentaires, et celle qu’il déployait actuellement lui était tout à fait similaire. Il hocha néanmoins la tête en entendant son explication ; apparemment, cela lui avait permit de distinguer avec facilité l’emplacement de ses tenketsus, puisqu’il réitéra le geste de la rupture d’illusions quelques temps plus tard, lorsque les éclairs s’étaient dissipés.

____________« Je vois. Tant mieux si cela a pu t’aider. Et oui, comme tu l’as dit, c’est à force d’entraînement que ce geste te deviendra naturel. »

______Il adressa un regard intéressé aux gestes du brun qui, se relevant, avait invoqué à ses cotés un clone tangible, puis une autre version, bien plus morne et dissipée qu’il reconnu comme étant une technique de clonage des plus basiques – même lui avait pu la maîtriser il y a quelques mois alors qu’il venait tout juste de s’éveiller aux arts ninjas. Mais nul doute que ce que le déchaîné s’apprêtait à lui inculquer était d’un tout autre niveau, qui requerrait toute son attention et bien plus d’effort à sa réalisation. Etant donné les explications qu’il lui confia à ce sujet, il avait vu juste.

______Liant ses mains sous le signe du serpent, Aditya convoqua dans un nuage de fumée un clone similaire, l’absence d’étincelle dans son regard trahissant sa nature basique. Intrigué, il jeta un coup d’œil à l’emplacement où son ombre devrait normalement se prolonger… simplement pour observer qu’il en était dépourvu. Un point non-négligeable pour qui savait reconnaître les signes du clonage, qui n’aurait pas manqué de lui être défavorable en combat direct.

______Il disparu dans un « ploc » significatif alors que le blond joignit de nouveau ses paumes, les yeux clos afin de s’octroyer une concentration optimale à la tâche. Convoquant toute la maîtrise de son flux à laquelle il avait pu parvenir lors de ses entrainements en Iroujutsu, mais également son expérience à la création de matière que lui conférait son affinité sylvestre, il tenta de faire apparaître un avatar plus vivant, qui lui serait en tout point similaire.

______Un nouveau nuage de fumée apparu à ses côtés, différent de son premier essai. Et s’il se trouvait désormais plus « vivant », capable de faire des gestes simples, aucune ombre n’était encore attachée à ses pieds. Aucune personnalité ne le distinguait de l’original, simplement… ses gestes étaient peut-être plus précis, rien de plus. Il délaissa un soupir en glissant une œillade à Sabaru.

____________« J’imagine qu’il manque encore un peu de matière, n’est-ce pas ? »

_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Sam 6 Avr 2019 - 15:04
Bon procédé
ft. Aditya

C'est avec une moue mi-circonspecte mi-déçue qu'il accueillit l'échec cuisant d'Aditya. Pour quelqu'un qui avait fait du clonage une technique du quotidien, un outil facilitant la vie, constater qu'il était possible de faillir à créer un clone solide inerte était à la limite du concevable. Lui-même ne se souvenait pas d'avoir buté à cette étape primaire. Peut-être que...

« Quand j'apprends quelque chose, je suis généralement du type à trop en faire, pour être sûr de faire des progrès, quitte à gaspiller mon énergie. Je me demande si toi, tu n'es pas trop consciencieux. »

Un signe suffit à son clone parfait pour faire surgir à ses côtés une autre copie, solide, mais inerte. C'était le résultat qu'il attendait d'Aditya, celui de créer la matière avec laquelle travailler ensuite.

« Ta technique de libération n'est pas fondamentalement différente du clonage, sachant que c'est avant tout une histoire de dosage et surtout de compréhension des propriétés innées du chakra qui circule en tout un chacun. Pour cette même raison, je trouve que le clonage est le jutsu parfait ; bien qu'il existe des formes plus avancées, il n'a en soi aucun défaut, si tu l'utilises correctement. »

D'un geste du bras, le déchaîné balaya ses deux clones, ne laissant que deux volutes de fumées tournoyantes sur place. L'instant suivant, il abattait sa semelle sur le clone translucide et famélique d'Aditya, l'envoyant paître dans l'au-delà.

Ses mains se joignirent ensuite, alors qu'il malaxait beaucoup plus de chakra que nécessaire, ce qui s'illustrait visiblement par l'apparition de petits courants bleutés éthérés qui tournoyaient autour de sa silhouette. D'un coup, il relâcha sa concentration, et le chakra s'amassa à ses côtés pour former un clone, droit comme un i. Il ne bougea pas, et se contenta de fixer le néant en face de lui. S'il était livide, il était solide, et gonflé à bloc de chakra — beaucoup plus qu'il n'aurait dû lui en allouer. Le déchaîné original en avait même pâli à vue d'oeil.

« Toi aussi, fais-en trop. De toute façon, lorsqu'un clone est détruit, son chakra te revient. Heureusement, d'ailleurs, parce qu'il s'agit initialement d'un fractionnement de l'entièreté de ton chakra entre chaque entité créée. Contente-toi de créer l'enveloppe, nous nous occuperons de transférer le reste plus tard. Ne t'ennuie pas à le faire bouger. »

Les instructions ne pouvaient être plus claires. L'étape clé de la création du clone solide était incontournable, et s'il ne pouvait la surpasser proprement, il devrait s'efforcer. Le jeu en valait la chandelle, de toute façon.


Techniques utilisées & apprentissage:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Sam 6 Avr 2019 - 15:34
______Trop consciencieux ? Le blond fronça les sourcils à cette précision, avant que son attention ne soit reconcentrée sur les dires de son vis-à-vis.

______La facilité avec laquelle le déchaîné pouvait créer une copie de lui-même était tout à fait déconcertante pour Aditya, qui peinait visiblement à donner matière à ses propres clones. Si d’après lui, sa technique de rupture partageait avec la sienne la compréhension de son système circulatoire, et du dosage de son chakra, il n’avait cependant aucun doute sur le fait que toutes deux nécessitaient des besoins bien différents, puisque à où le clonage créait des entités, la rupture en libérait l’utilisateur.

______Le blond hocha la tête en réitérant l’expérience après les conseils avisés du déchainé, laissant son chakra s’intensifier au fur et à mesure qu’il en convoquait une quantité suffisante pour donner corps et forme à une véritable copie de lui-même. Une fine pellicule bleue prit place autour de ses mains, ne s’étendant néanmoins pas sur l’entièreté de son corps afin de doser son chakra au plus proche possible ses besoins, quitte à trop en conférer au clone, comme l’avait sous-entendu Sabaru.

______Si au premier essai après la disparition de son clone le résultat ne fut toujours pas concluant, Aditya gardait la ferveur qui l’animait afin de recommencer autant de fois que cela lui serait nécessaire, et parfaire la technique du mieux possible. A chaque tentative ratée, il tâchait de frapper le doppelgänger afin de récupérer son dû en chakra. Au fur et à mesure de ses essais, il vit se former les prémisses d’une ombre aux chevilles d’une des copies, qui lui tira un sourire satisfait. Il le fit néanmoins disparaître une énième fois, afin de reprendre sur une base solide les conclusions qu'il avait su tirer de ses essais précédents.

______Il concentra de nouveau son chakra avec avidité, ressentant chaque parcelle de son flux tourbillonner avec intensité jusqu'à son centre névralgique. Une fois qu'il atteignit un niveau satisfaisant, et qu'il eut une vision assez précise de lui-même et de ce qu'il souhaitait créer grâce à son chakra, il relâcha celle pression de la même manière que Sabaru avait pu procéder. Ainsi, dans un nuage de fumée qui ne tarda point à se dissiper, une réplique formée et stable d'Aditya se tint à ses côtés, son ombre pleinement déployée face aux sources lumineuses que le temple arborait en cette soirée pour le moins productive.

______Osant un regard vers sa « création », il fut surpris de constater à quel point cette dernière pouvait lui être similaire, ne serait-ce que dans les plus petits détails. Si toutefois cette dernière n'était pas en mesure de se mouvoir – ce que Sabaru l'avait enjoint à éviter – elle consistait néanmoins en une avancée certaine de la maîtrise d'Aditya sur cette technique de clonage. Il releva un regard vers le brun, avant de s'adresser de nouveau à lui.

____________« Merci pour tes conseils... on dirait qu'ils m'ont plutôt bien servi. Mémoriser, visualiser, puis relâcher. Au final, ça n'est pas plus différent que n'importe quelle technique de bois, à la différence qu'elle doit prendre vie de manière indépendante. Il y a encore du chemin à parcourir, mais les bases me paraissent acquises. »


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Sam 6 Avr 2019 - 16:43
Bon procédé
ft. Aditya

Et comme prévu, les progrès vinrent d'eux-mêmes, répondant à l'effort d'Aditya. Le clonage étant une technique basique, mais représentant un certain cap dans la vie d'un shinobi, le fait qu'il puisse y parvenir avec un peu d'efforts était à la fois peu surprenant et un fait notable. De plus, le fait que son enseignement porte ses fruits représentait une forme de réussite pour celui qui se destinait à une carrière à l'Académie.

« Enfin. On va travailler le dosage plus en profondeur avec l'étape qui suit, puisqu'elle concerne quelque chose de très pointilleux et spécifique. Ceux qui maîtrisent la technique savent, mais ne s'en servent pas toujours correctement. »

À nouveau, Sabaru mit fin aux jours de son propre clone, avant d'en créer un nouveau avec le même signe perpétuel ; lorsqu'elle apparut, la copie tournait le dos à Aditya, et regardait ce qui se trouvait derrière Sabaru.

« Le principe même du chakra est qu'il est composé de l'énergie physique et spirituelle. En général, savoir ça te permet de cibler ton entraînement et d'ainsi créer l'équilibre nécessaire à la bonne maîtrise du chakra. Mais dans le cadre du clonage, qui te restitue ton chakra lors de la mort d'un exemplaire... »

Le déchaîné fit voler son coude droit dans les côtes de son clone, l'assassinant lâchement.

« ... tu récupères l'énergie du clone, et donc ce qu'il a éprouvé, autant physiquement que mentalement. Je sais, par exemple, ce qu'il est écrit sur ce kakemono derrière moi. Naturellement, cela peut donner lieu à des troubles, qui sont les seuls désavantages de la technique : fatigue accentuée si les clones se sont trop démenés, troubles de la mémoire suite à la juxtaposition de trop de souvenirs différents. Il suffit d'être consciencieux pour éviter de tomber dans ces excès, et ainsi profiter des infinis avantages de la technique... tels que l'accumulation d'expérience, la collecte d'informations. D'ailleurs, voilà la suite. »

Une énième fois, Sabaru fit surgir un clone à ses côtés, signe à l'appui. Cependant, le clone apparaissant l'imita immédiatement cette fois, et invoqua un clone à son tour. En une seconde à peine, un groupe de 4 Sabaru entourait Aditya, tous apparus à la chaîne, invoqués par le clone précédent jusqu'au dernier, qui fut interrompu par le déchaîné avant qu'il n'ait l'occasion d'allonger la suite d'invocations.

« Tu vois où je veux en venir, n'est-ce pas ? J'aimerais que tu utilises le principe d'accumulation d'expérience du clonage pour parfaire le clonage lui-même. Pour cela tu devras créer ton clone en lui allouant assez de chakra, et en lui transmettant une instruction unique et simple : celle d'invoquer un clone, qui fera la même chose. Par contre, je te préviens, il va te falloir les interrompre... sinon tu risques de le regretter. »



Techniques utilisées & apprentissage:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Lun 29 Avr 2019 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 19:15
______Aditya observait les mouvements du clone avec un œil plus curieux que suspicieux, tandis que son attention se détournait vers les propos de Sabaru. S’il était conscient que le chakra se constituait d’énergie physique et spirituelle après s’être instruit de livres à ce sujet, il était tout à fait ignorant sur la facette du clonage dédiée à l’expérience. En soit, si cette copie de lui-même était capable d’éprouver les objets de ce monde autant qu’il ne le pouvait, une fois disparu… cela ne pouvait que lui revenir, par le biais de son chakra retrouvé. Quant aux précisions du déchainé, elles étaient sans nul doute limpides pour le blond qui hochait la tête de temps à autre afin de signifier son intérêt. Il ne pouvait qu’imaginer le désordre mental qu’entrainait une pratique aussi poussée dans les frontières temporelles. Plus encore, s’il ne s’y habituait pas avant de l’utiliser en situation réelle, ce contre-coup pourrait le déstabiliser, le temps de réaliser dans quelle réalité se trouvait son véritable corps.

______En écoutant les directives du brun, qui consistait à perpétrer le signe du clonage d’une copie à l’autre, il ne put s’empêcher de douter de sa réussite, lui qui peinait déjà à le rendre… humain. Ainsi une idée lui vint, celle de peaufiner tout d’abord son clonage de manière à en faire un outil réactif et capable de réitérer des gestes simples, en utilisant cette expérience acquise comme tremplin pour l’objectif final. Aditya composa alors une série de signe plus complexe, laissant apparaître à chaque essai un reflet de lui-même. Il tenta alors de l’attaquer, afin de tester ses réactions – un coup de poing basique cependant, que chacun serait en mesure d’esquiver. Malheureusement pour lui, le clone était encore dépourvu d’un temps de réaction approprié au combat direct, et parti en fumée après avoir été heurté aussi soudainement.

______Néanmoins il ne rechigna pas à la tâche, recommençant autant de fois que cela lui fut nécessaire afin de parvenir à un résultat convenable. S’il n’en était pas encore au point de permettre à ses créations d’utiliser une partie de sa palette de technique – ce qui représenterait pour lui un avantage non-négligeable, mais chaque chose en son temps – il semblerait que chaque clone passé ait bel et bien acquis l’expérience de ses prédecesseurs, puisque bien qu’ils ne soient pas encore en mesure de contrer ses assauts, leur expression trahissait une connaissance certaine de ce qui allait leur arriver, et comment ces derniers allaient revenir en son sein une fois dissipés.

______Si cette sensation de se dédoubler, de se détacher d’une partie de soi-même mettait l’enfant du bois dans une position assez inconfortable – il n’appréciait tout simplement pas de se sentir divisé ainsi, bien que ce ne soit qu’un avatar fait de chakra – il tâcha de faire fi de cette impression et de n’en laisser filtrer aucune trace. Son expression demeurait d’une indifférence palpable, bien que ses sourcils ne soient froncés par la concentration qui l’habitait à cet instant présent.

______Ses yeux s’écarquillèrent de surprise l’espace d’un instant alors qu’il sentit que son poing rencontrait autre chose qu’une matière vaporeuse signifiant la disparition du clone. En effet… Après toute cette expérience accumulée par ses pairs, ce dernier était parvenu à bloquer son coup, la main refermée sur son poignet. Un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres alors qu’il se délivra de l’emprise légère, adressant un regard à Sabaru. Il rompit néanmoins l’invocation de ce doppelgänger afin de réitérer l’expérience, afin de s’assurer de la réussite de l’étape première. Et alors qu’il portait un coup similaire à l’encontre de l’avatar nouvellement forme – en en changeant la trajectoire, afin de s’assurer qu’il ne se limitait pas simplement à l’expérience acquise par ses prédécesseurs – il fut heureux de constater qu’une nouvelle fois, ce coup bien que simple et ralenti avait été bloqué de la même manière.

____________« …Bien, je suppose qu’il est assez réactif de cette manière. Désormais, je n’ai plus qu’à remplacer le geste du coup de poing par celui de mûdras. », murmura-t-il, résidus d’une pensée formulée à voix haute.

______Alors qu’il envoyait son clone rejoindre le cimetière dédié à ses prédécesseurs, il joignit ses paumes cette-fois-ci en accordant bien plus de chakra à sa technique, de manière à la gonfler d’assez de matière pour prévoir la division future que formulerait le clone. Comme ce à quoi il s’attendait, ce dernier s’avérait aussi vivant que les précédents. Et en quelques mots rapides à son attention, il eut tôt fait de lui confier les tenants et aboutissants de cette expériences.

______Tandis qu’il croisait ses doigts en mûdras complexe, il vit le clone les réitérer patiemment tel un miroir, afin que dans une nuage de fumée claire, son geste imité n’ait pour seul résultat que de créer une seconde copie, pourvue d’une ombre à ses pieds. Le regard vainqueur, il adressa une œillade à Sabaru, assez fier que sa tactique ait réussie, il devait bien se l’avouer. Mais cherchant à prévenir la multiplication d’expérience chez ses avatars, Aditya assassina la seconde copie d’un coup de coude bien placé, afin que son expérience lui revienne directement sans qu’il ne crée de variantes qui auraient tôt fait de siphonné son chakra – tout cela, bien évidemment, après avoir laissé le temps nécessaire au déchainé pour observer ses progrès.

_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Mar 30 Avr 2019 - 14:20
Bon procédé
ft. Aditya

Bien que les progrès d'Aditya ne soient, en vérité, le cadet de ses soucis, Sabaru ne put réprimer un sourire. Satisfait; il l'était, assurément, parce que sa méthode expérimentale avait montré des résultats.

« Mes félicitations. Tu viens de passer le cap clé de la maîtrise du clonage de l'ombre, celui de donner la vie et d'allouer une conscience. Cette simple instruction, basique, sera ton tremplin vers le perfectionnement de cet art. »

Cette fois, il ne fit aucun signe, ni ne conjura de copie de lui-même. Bien qu'il n'ait utilisé la technique que dans ses formes basiques, fragmentées, il ne pouvait nier qu'il commençait à s'épuiser. L'enquête ayant occupé toute la journée y contribuait tout autant, d'ailleurs.

« En donnant l'instruction mentale au clone, avant de le séparer de toi, tu lui confères un semblant de conscience. Ce que je veux, maintenant, c'est que tu te concentres — si tu dois te poser, méditer, ou que sais-je, vas-y — et que tu en produise, un seul et unique, qui sera doué de ton intelligence et de tes émotions. »

Dans le calme ambiant de la pièce du temple, éclairée par la lune et les quelques bougies aux flammes vacillantes, le déchaîné reprit ses aises et s'installa plus confortablement sur l'un des coussins jonchant le sol, aux abords de la table où il avait rencontré le moine plus tôt dans la journée, affairé à réparer les urnes brisées. L'espèce de mixture dorée qui faisait office de colle brillait de la lueur de la défiance, et de la victoire. Il est vrai que ces choses se sont, contre toute attente, embellies après avoir été brisées une première fois par ces vauriens.

Le roi sans couronne se laissa ainsi happer par la symbolique du procédé, qui lui était jusque là bien occulte. Muré dans le silence l'espace de quelques instants, il émergea aussi brusquement qu'il ne s'était tu.

« J'y pense, mais là aussi tu peux échelonner ta progression, si tu as du mal. À voir si tu te sens d'aplomb, parce que naturellement cela te demandera un peu plus d'énergie. Si tel est le cas, tu pourrais essayer de donner des tâches complexes à tes clones, pour t'y habituer. S'il te reste des urnes à réparer, ça pourrait être un bon exercice... en espérant qu'ils ne les endommagent pas. »

La mine qu'adopta ensuite le genin, en concluant sa phrase, se voulut encourageante. La vérité était, cependant, qu'il espérait que son élève du soir y parvienne au plus vite. La lune, dans sa lancée, ne l'attendrait aucunement ; et son repas du soir de même. Il était probablement même déjà froid.

Foutu pour foutu... pensa-t-il, se résignant à son triste sort.

Techniques utilisées & apprentissage:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Sam 11 Mai 2019 - 17:14
______L’espace d’un instant, une lumière passa dans le regard d’Aditya qui semblait réaliser une chose essentielle à la technique de clonage, mais pourtant éminemment basique. S’il pouvait donner corps à une copie de lui-même, et leur intimer un ordre… il était évident que ces derniers pouvaient également participer à ses activités quotidiennes, si ce n’est les améliorer, et lui permettre de faire plusieurs choses en même temps. Pour couronner le tout, l’expérience de tout ceci lui reviendrait indubitablement. Il pourrait ainsi apprendre plus rapidement, plus facilement… et surtout, plus assidument, puisque chacune des copies pouvait se donner corps et âme – si toutefois ils en possédaient une, peut-être ne serait-ce qu’un fragment de celle de l’original – à leur tâche sans se préoccuper du reste.

______Un sourire fin apparu sur son visage lorsqu’il comprit qu’il pouvait non seulement les utiliser ainsi à leur stade final, mais également à un niveau… et bien disons plus schématique, comme la version à laquelle il était arrivé grâce à Sabaru. Ni une, ni deux, ses mains se joignirent de nouveau sous le signe d’une croix – après voir mis à mort le dernier de ses clones restant d’un coup bien pensé – et firent apparaître trois nouveaux clones fraichement formés, chacun ayant un ordre précis à respecter : s’évertuer à créer un clone doté de conscience en assassinant chaque copie ratée. Actuellement, ils n’étaient que des machines, entrainées afin de répéter encore et encore le même geste, et Aditya comptait bien utiliser cela à son avantage. Car plus ils échouaient, plus ils l’emmèneraient vers la voie d’un apprentissage maîtrisé.

______Ecoutant ses conseils, il s’assied en tailleurs et commença à méditer, les yeux clos et ses paumes rapprochées les unes des autres, prêtes à former des mûdras. Le fait de devoir séparer sa conscience le mettait extrêmement mal à l’aise, c’était un fait. Tout comme celui de créer de toute pièce un être vivant, à la limite entre… reflet de soi et parfait inconnu. Une chimère, en somme. De longues minutes s’écoulèrent tandis que ses clones, comme de bons petits soldats, exécutaient l’ordre encore et encore ; et bien que certains progrès étaient à dénoter, cela ne suffisait pas encore. Il laissa s’échapper un soupir sans délaisser sa concentration en ressentant la brise nocturne pénétrer dans la salle principale du temple.

____________« Navré de te retenir aussi longtemps. », glissa-t-il dans un murmure sans n’avoir rompu la barrière de ses paupières, sur un ton désintéressé.

______Bien qu’il soit conscient que l’astre lunaire prenait ses marques dans le firmament, et qu’avec lui une nouvelle routine s’installait dans de nombreuses maisonnées, il ne pouvait pas pour autant délaisser ce temps précieux que lui avait accordé le déchaîné, et qui avait été pour tout deux la source de connaissances nouvelles. Il pouvait sentir les ondulations de son chakra parcourir le corps de ses copies, se diviser, puis revenir, encore et encore, au fur et à mesure de leurs essais. Finalement, chacun des clones finit par s’évaporer dans un nuage de fumée les uns à la suite des autres, ramenant l’entièreté de leur expérience au blond. La paume appuyée contre l’un de ses genoux, il se redressa et fixa Sabaru d’un regard indifférent… mais néanmoins empreint d’une once d’espièglerie. Et lorsque ses paumes se lièrent de nouveau, une copie identique trôna à ses côtés, les deux paumes reposées sur ses hanches, l’air solennel.

____________« Yo., lâcha le clone, l’une de ses paumes relevée mollement vers le déchaîné pour le saluer. Aditya éleva un sourcil, l’espace d’un instant, avant de soupirer et de croiser ses bras.
____________Ça n’est pas tout à fait ce que j’envisageais… mais je suppose de la personnalité s’en rapproche. ...A ce propos, tu es sûr que mes explications de plus tôt t'ont suffis ? Cela m'avait paru assez rapide, mais peut-être as-tu assimilé la technique plus facilement que je ne le pensais. Si ça n'est pas le cas, je serai ravis de poursuivre. Après tout... Tu m'as déjà bien aidé. », glissa-t-il en accordant une œillade au clone qui s'aventurait dans la salle, le regard happé par toutes ces nouveautés. « Enfin je suppose. »

_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Dim 12 Mai 2019 - 1:10
Bon procédé
ft. Aditya

« Ne t'excuse pas, c'est un échange de bon procédés. Le temps bien occupé n'est assurément pas perdu. »

Observant d'un oeil critique la méthode spontanée du moine, le déchaîné notait dans un coin de sa tête qu'il se l'était déjà appropriée, bien qu'utilisée à un stade qu'on ne pouvait que qualifier d'expérimental. Avoir un « élève » ingénieux était un soulagement, et ses astuces lui seraient assurément utiles à l'avenir. Un avenir assurément rempli de crânes vides tous plus durs à remplir les uns que les autres, assurément. À cette perspective, il répondit par un soupir de lassitude, d'avance.

Tandis qu'Aditya s'évertuait à parfaire son clonage, le maître des liens se plongea lui-même dans une sorte de méditation, probablement bien moindre comparée à celle de l'ascète. Était-il encore capable de ressentir son propre chakra, comme quelques instants auparavant ? L'acte était-il ancré et devenu un mécanisme ?

Il ne lui fallut qu'une poignée de secondes pour se rendre à l'évidence: assurément pas. Qu'avait-il manqué ? Le fait d'échouer ne l'inquiétait pas tant que son apparent manque de maîtrise de son propre chakra. Il y avait une subtilité dans l'art de rétablir son propre flux chakratique qu'il n'avait pas saisie. Pourtant, c'était d'une simplicité élémentaire. Sans demander conseil, il se remit à essayer, les mains jointes et les yeux entrouverts, histoire d'au moins surveiller les progrès de son élève. S'il osait roupiller alors qu'il cherchait à parfaire son clonage, ça allait se voir.

***

Un « yo » maladif le tira de sa torpeur. Lorsqu'il reprit ses esprits, un peu embrumés, il remarqua que deux Aditya lui faisaient face. Les deux semblaient bien conscients, jusqu'à ce que... l'un des deux se mette à déambuler mollement, visiblement intrigué par ce qui l'entourait.

« Il n'a pas l'air d'aller très bien. »

Sur le ton de la rigolade, il rit franchement, alors que le moine s'affublait de son expression d'exaspération la plus réussie.

« J'aurai bien besoin de deux ou trois tuyaux en plus, je t'avoue. J'ai du mal à le refaire, alors que j'avais l'impression d'avoir mis le doigt dessus tout à l'heure. Mais d'abord, ton clone. »

Une main au sol, l'autre sur son genoux, le déchaîné se releva promptement, chassant la fatigue qui avait manqué de l'emporter dans les bras de Morphée. Se dégourdir les jambes l'aiderait pour la suite — en espérant que cela ne dure pas trop, on est pas des animaux —, et il pourrait même mettre son échauffement à contribution pour l'ascète. Sans prévenir, il s'avança jusqu'au clone étourdi, et lui tapa l'épaule une première fois. Alors qu'il se retournait, il lui écrasa les phalanges de sa main gauche dans les dents. Sans surprise, il n'eut le temps que d'écarquiller les yeux.

« La technique du clonage est une technique pratique dans la vie de tous les jours, mais elle sert également en combat. Ton clone hippie n'opposerait aucune résistance lors d'un combat réel. Si tu as du mal à localiser la faille dans ta technique, on va procéder de la manière la plus dure qui soit : tu vas créer des clones, et les envoyer se battre contre moi. Tant qu'ils perdront, c'est que tu divises mal ton chakra entre eux, et donc ton expérience et ta conscience. »

Avant le début de leur petit combat, le maître des liens repoussa les quelques meubles pouvant les gêner, puis s'étira une première fois. Il allait sans doute prendre des coups, vu ce qu'il était advenu des racailles qui s'étaient aventurées à attaquer le temple plus tôt. Autant être prêt.

« Je te préviens: si jusqu'à maintenant, tu n'étais pas trop fatigué, sache que ça va te coûter pas mal d'énergie. Du moins, ce sera le cas si tu échoues trop souvent. »



Techniques utilisées & apprentissage:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 19:40
______Un soupir exaspéré s’échappa de ses lèvres en voyant son double déambuler sans but dans la grande salle, le regard curieux et happé par toute chose inconnue. Ses doigts vinrent palper la peau de son cou par réflexe, tandis que Sabaru assassinait son ombre d’un coup de poing bien pensé dans le faciès. Mais intérieurement, il prit note de revenir sur cette technique de rupture, expliquée un peu plus tôt, après s’être occupé du clonage. Après tout, il n’allait pas laisser ce roi sans couronne aux prises d’illusions – plus que par sollicitude à son égard, c’était avant tout l’idée d’envoyer quelqu’un de mal préparé au combat à cause de ses enseignements qui le froissait tant. Mais bien décidé à s’absoudre de ses devoirs, il avait enjoint Aditya à participer à un combat illusoire, où ce serait ses clones qui se chargeraient d’attaquer.

______Ainsi, il lui faudrait sans nul doute se préparer et réfléchir à la meilleure tactique possible, étant donné cette lancinante fatigue qui ne tarderait pas à montrer le bout de son nez une fois qu’il aurait essuyé quelques échecs. Après tout, s’il souhaitait retourner la pareille à Sabaru, il lui fallait encore de quoi être capable d’user de son chakra dignement. Peut-être que n’en créer que deux serait plus bénéfique, d’autant pour les remplacer au pied levé que pour diviser mon flux correctement. Ses mains vinrent se trouver de nouveau sous le signe du clonage, tandis que, les sourcils froncés par une concentration certaine, deux nuages de fumée prirent place à ses côtés pour dévoiler la silhouette de deux autres Aditya. D’un côté, il remercia Sabaru d’avoir déplacé quelques meubles. Outre les poteries brisées, il doutait que les moines qui l’accueillaient ici, et d’autant plus son Jôza apprécieraient des dégâts collatéraux supplémentaires.

______Comme si elles réagissaient à son appel mental, les deux copies s’élancèrent sur le déchaîné en prenant soin de couvrir ses deux flancs – stratégie qu’il aurait lui-même adopté en combat réel. Après quelques enchaînements de coups – ou esquives, en fonction de ce que déciderait de faire son comparse – l’un d’entre eux s’évapora, visiblement trop faible pour maintenir un combat aussi simple soit-il. Son expérience lui revint indubitablement, à défaut du chakra utilisé pour le maintenir. Mais il ne le remplaça pas tout à fait, patientant jusqu’à ce que son jumeau ne fût lui aussi assassiné. Désormais garant de l’expérience des deux zigotos, Aditya se concentra afin d’en créer deux nouveaux, cette fois-ci plus à même de poursuivre de la meilleure des manières. Si le but du clonage est de créer des avatars à même d’utiliser mes propres techniques… Je devrais peut-être concentrer mes efforts sur ce point. Une fois qu’ils seront à même d’en faire usage, cela signifiera du même coup qu’ils n’auront aucun problème pour se battre. Il leur conféra un peu plus de chakra, dans l’idée de leur permettre d’utiliser quelques techniques de bas rang pour le premier essai.

______Après quelques secondes d’enchainement, les sourcils de l’ascèse se froncèrent sous la fatigue qui animait ses traits. Bon… Essayons au moins ça. Le blond fut surpris de voir que, mêlé à ses propres expériences du combat, mais aussi à l’usage de ses techniques, l’un des avatars fantomatiques recopia les exacts mudras pour l’une d’elles dont il avait formulé le vœu mental si bien qu’une ronce vint se glisser derrière les pieds de Sabaru, cherchant indéniablement à lui faucher les chevilles. La surprise déforma son visage l’espace d’un instant, alors qu’il se rendait compte que les résultats escomptés arrivaient plus vite que ce qu’il ne l’espérait – sûrement grâce au travail préparatoire fait plus tôt aux côtés du déchaîné. …Peut-être pourrais-je pousser le vice un peu plus haut.

______Si l’espace d’un instant, il cru que le second clone allait se défaire de son emprise et revenir à la poussière, ses doutes furent bien vite balayés à la vue d’une poutre de bois ressortant de son coude pour venir frapper Sabaru à un endroit non visé par ses coups de poings. Un soupir d’aise franchi ses lèvres lorsqu’il vit qu’il était finalement parvenu à maîtriser la technique de clonage. Il supposa cependant que son comparse était parvenu à faire fi de ces assauts puisque deux nuages de fumée l’entourèrent le temps d’une œillade. Il laissa un rire simple joindre son soupir, en constatant son succès.

____________« …Eh bien. Diviser son chakra… est vraiment quelque chose de pointilleux. Mais grâce à toi, j’ai la sensation d’y être parvenu, d’autant plus si ces deux gredins ont pu piocher dans mon arsenal. »

______Sa silhouette s’effaça de la grande salle quelques secondes avant qu’elle ne réapparaisse aux côtés du déchaîné en lui tendant un verre d’eau ; quant au sien, il eu vite fait de le boire dans on entièreté, la fatigue réclamant de quoi acheminer un peu plus d’énergie à son corps. Il prit un instant pour recentrer ses esprits sur l’illusion, s’adossant contre le meuble le plus proche. Aditya adressa un regard à son compère, réfléchissant à vive allure.

____________« J’aurai peut-être un moyen de te préciser l’idée. »

______D’un geste, il vint reposer le verre d’osier sur le sommet du meuble auquel il s’était adossé et se redressa face à lui.

____________« Le Kai peut te permettre de briser une illusion dont tu es victime, c’est certain. Cependant, cela fonctionne aussi sur tes alliés que tu peux libérer en faisant état de la même technique. Ton chakra, dans cette technique, est comme un électrochoc directement envoyé dans le système circulatoire. Celui à qui il appartient n’a pas vraiment d’importance. Essaye de ressentir les mouvements de ton chakra, je vais te montrer. »

______Sa main vint se poser sur l’avant-bras du déchaîné, alors que de l’autre, il signait le mûdra de rupture. Le chakra émit par sa paume s’implanta directement dans celui de Sabaru, qui, s’il était assez concentré, pouvait facilement distinguer la manière dont la « détonation » fonctionnait.

____________« Le point positif avec cela, c’est que je serai à même de te dire si tu es parvenu à le maîtriser toi aussi. Tu n’auras qu’à utiliser mon système pour toi. », dit-il en lui tendant son avant-bras de lui-même.


Récapitulatif techniques:
 

_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 20:39
Bon procédé
ft. Aditya


Dans la fumée qui s'était levée lors de l'ultime conclusion de ce combat en deux contre un, le déchaîné reprenait difficilement son souffle. Tout était allé crescendo: les premiers clones étaient à peine assez dégourdis pour aligner quelques pas avant d'être lâchement assassinés par les poings de Sabaru, mais les derniers avaient réussi à le toucher, comme l'aurait probablement fait le réeel Aditya. Face à la difficulté, le roi sans couronne avait dû se résoudre à se munir de Sayoarashi, sa faux, pour pourfendre les deux jumeaux coriaces de l'ascète.


D'un large geste du plat de sa faux, il fendit la fumée, avant de la fixer à son attache. Sa main droite, qui avait manié l'arme, vint se poser à l'endroit où la poutre l'avait cogné. Ces pauvres garçons ont dû y perdre quelques côtes, pensa-t-il, amèrement. Son confrère et professeur revint, après s'être éclipsé, avec deux verres d'eau; il accepta celui qui lui fut offert, avant de le descendre d'une seule gorgée. Le breuvage frais trancha complètement avec la température ambiante de son corps, qui semblait prêt à prendre feu spontanément, tant il s'était échauffé et épuisé suite à la journée bien remplie qui venait de prendre fin.

Puis, alors qu'Aditya semblait se reposer, il se rebiffa. C'est vrai que cette histoire de « kai » m'a encore l'air bien floue. Il lui réexpliqua le concept de la technique, les sensations procurées, tout ce que le déchaîné pensait jusqu'alors avoir compris. Il n'en manqua pourtant pas un mot, à la fois par respect et par rigueur; tout ce qui pouvait faire de lui un shinobi plus accompli méritait un peu de son temps, même s'il s'agissait de consolider des acquis. Il tendit son avant-bras au blond, coopérant lors de sa démonstration.

Malgré la fatigue qui sapait ses forces, et qui inhibait son esprit, il ressentit clairement l'électrochoc de chakra administré par la paume du moine. Il faut allouer une telle quantité de chakra ? Je m'y prenais décidément mal. L'énergie, pourtant étrangère à son corps, avait mis en émoi son propre système circulatoire. L'explosion contenue avait littéralement bousculé son chakra. Le déchaîné pouvait presque ressentir ses propres méridiens et tenketsus, durant le court laps de temps suivant l'injection énergétique.

« J'essaie. »

Sa main gauche se posa sur l'avant-bras droit du moine, tandis que la droite donnait forme au signe basique, une sorte de demi-mudrā du rat. Son chakra, malaxé en grande quantité, sembla s'extérioriser par bribes, faisant le tour de son corps avant d'y revenir. Mettant du coeur à l'ouvrage, il se concentra sur l'action de raffiner son chakra, sans lui donner de nature, tout en tentant d'imiter le choc d'une technique Raiton; c'est à cela qu'il avait assimilé la sensation précédente, lorsque Aditya avait réalisé la technique.

Puis, soudain, il libéra son chakra au point précis qu'avait indiqué le moine, le fameux tenketsu de l'avant-bras. L'énergie quitta sa paume brusquement, sans jamais y revenir. Le fait de confier son propre chakra à autrui, au lieu de l'assaillir en le transformant en électricité, lui procura une étrange sensation de vide au moment de « l'échange ».

Puis, un court silence s'installa, avant d'être brisé par le déchaîné, impatient. S'il pensait s'être bien débrouillé, seul Aditya pourrait le lui confirmer.

« Alors ? »



Techniques utilisées & apprentissage:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Aditya
Aditya

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Sam 18 Mai 2019 - 16:48
______D’une œillade conciliante, Aditya observait les faits et gestes de son comparse qui s’essayait de nouveau à cette technique de rupture qui semblait lui avoir particulièrement posé problème ; après tout, cela ne l’étonnait pas, lui-même avait essuyé quelques embûches lors de son apprentissage. Eriger des barrières mentales était quelque chose de bien plus difficile que l’on ne pouvait le croire, car si tout Shinobi se démenait à créer des remparts face aux attaques directes… celles visant l’esprit étaient bien plus insidieuses, et demandaient une attention tout aussi particulière. Être à la merci d’illusions, sans pouvoir s’en défendre, était sans nul doute l’une des choses les plus désagréables. Se battre contre une tierce personne était tout juste naturel pour des ninjas comme eux, mais être en conflit avec soi-même, avec ses propres perceptions était tout autre chose.

______Mais lorsque le déchainé apposa sa paume sur son avant-bras, et qu’une décharge chakratique se déversa dans l’un des points de son système, les doutes de l’ascèse s’envolèrent à ce sujet. Il pouvait ressentir un frisson remonter le long de sa colonne vertébrale, jusqu’à ce qu’il ne s’évanouisse à la base de sa nuque et qu’un sentiment limpide se frayait un chemin dans son esprit. Sabaru était parvenu à trouver le bienfondé de cette technique, et si ses essais précédents étaient placés sous le signe de l’échec, cette dernière tentative était en tout point un succès. Un sourire fin se glissa sur ses lèvres alors qu’il alternait son regard entre son bras et le visage de son vis-à-vis.

____________« Il semblerait que tu n’aies plus rien à craindre des illusions désormais. Il ne te manquait plus qu’une concentration de chakra améliorée pour y parvenir, et c’est chose faite. »

______Un soupir de fatigue fendit l'air tandis qu'il croisait ses bras, le visage légèrement relevé vers le plafond pour profiter des quelques brises nocturnes qui s'engouffraient dans la grande salle.

____________« Finalement, cette soirée s'est avérée plus productive que prévu. Si jamais d'autres brigands venaient à réitérer leur geste sur le temple... je serai en mesure de les chasser avec cette technique de clonage, grâce à toi. », glissa-t-il avec une œillade en sa direction. « Mais je ne voudrais pas te retenir trop longtemps maintenant que nous en avons terminé. Tu dois être tout autant épuisé que je ne le suis après tant d’efforts. »

______D’un regard, il observa le renfort de bois menant à l’étage, où son repos l’attendait depuis quelques heures déjà. Peut-être aurait-il le temps de méditer un peu avant que l’épuisement ne l’emporte dans le monde des songes.

_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Bon procédé — ft. Aditya Empty
Dim 19 Mai 2019 - 0:23
Bon procédé
ft. Aditya


Sabaru émit un lourd soupir, de soulagement. Selon Aditya, sa maîtrise de la technique était dorénavant suffisante pour le tirer des fameuses illusions qu'il redoutait, sans même y avoir été confronté. Si la journée avait été éreintante, elle s'était finalement conclue sur une bonne note. Son enquête avait été menée avec brio, avec l'appoint de l'ascète, et la soirée avait été riche d'enseignements.

« Fais bon usage du clonage, surtout. C'est un outil inestimable. À mes yeux, il s'agit de la technique la plus puissante de toutes, tant elle s'applique à diverses tâches. »

Il regarda ensuite sa paume, d'où avait émané le chakra qu'il avait « confié » au religieux.

« Je te remercie encore une fois, pour tes enseignements. Cela m'a aidé à me rendre compte que je ne savais rien, et que mes connaissances sur le chakra ne faisaient qu'effleurer la surface, et s'appuyer sur mon application personnelle. Je mettrai un point d'honneur à combler ces lacunes. »

Au final, l'homme qu'il avait pris pour un lambda au niveau tout juste passable s'était révélé être un savant, à sa propre façon. Toutes les présomptions et idées faussées qu'il nourrissait à son égard, notamment vis à vis de ses croyances, furent chassées de son esprit. Le dénommé Aditya avait gagné le respect du déchaîné. Par ses connaissances, et son sérieux, il s'était à son tour démarqué de la masse grouillante des soldats dont il oublierait le nom. Le blond avait rejoint, avec un mérite plus que certain, ceux que le maître des liens considérait comme ses égaux.

Après s'être brièvement incliné, il s'affaira à remettre les quelques meubles qu'il avait déplacés pour l'entraînement en place. En prenant congé, il s'arrêta sur le pas de la grande porte du temple, adressant un signe de main à l'ascète.

« À la revoyure, Aditya. »

Et ainsi, il quitta la lumière dansante des torchères, pour s'engouffrer dans les rues brumeuses de la Brume endormie.

***

Au voile argenté du halo lunaire s'était substituée la lumière d'une bougie, éclairant faiblement la chambre du genin aux ambitions démesurées. Absorbé par son oeuvre, et entouré de multiples carnets et autres manuscrits, il avait jusque là résisté à l'appel du sommeil. Lorsqu'il se leva enfin, en lâchant sa mine de charbon, il s'arrêta sur la vue d'ensemble du travail abattu. Sur le bureau, au travers des divers supports annotés et griffonnés, se trouvaient les réponses sur les interrogations qui auraient pu naître chez Aditya, quant à son geste bénévole pour aider les temples. Des adresses, des noms, des plans, et surtout des livres de comptes et des calculs. Si le tout semblait bien nébuleux, chaque poignée d'informations aurait son importance, dans un futur proche.

D'un souffle, le déchaîné tua la flamme qui baignait de sa lumière ses obscurs desseins. Pour l'heure, il devait se reposer, en prévision d'une nouvelle peut-être aussi chargée que la précédente. Rien ne le pressait, et s'il jouait ses cartes correctement, cela ne risquait pas de changer de sitôt.

Fin du RP

_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Bon procédé — ft. Aditya

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: