Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo

Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Sam 2 Mar 2019 - 14:24
Tu étais dans la Grande Bibliothèque, à te balader dans les rayons pour trouver un livre. Tu adorais aller ici ; l’endroit était comme ton sanctuaire, la place où tu pouvais te sentir, justement, à ta place. Ici, personne ne te jugeait, et certaines personnes t’aidaient même : elles t’aidaient en te conseillant des livres, en t’en attrapant d’autres, trop haut pour toi, en te souhaitant une bonne lecture. Elles t’aidaient à te sentir mieux. Et c’était pour toutes ces raisons, en plus de milliers d’autres, que tu aimais aller à la bibliothèque.

Aujourd’hui, tu avais décidé d’en apprendre plus sur le Genjutsu : après tout, tu souhaitais en faire ta spécialité, et tu n’avais que très peu d’illusions à ton arsenal. Ainsi, tu pris dans tes petites mains potelées tous les livres en rapport ou non avec, tout ce qui pourrait t’inspirer. Tu te retrouvas rapidement avec une pile plus haute que toi, lourde, qui vacillait comme une tour penchée. Tu vacillais, te reprenais, vacillais encore, te re-reprenais. Attention, tu allais rentrer dans quelqu’un ! Et personne ne voulait cela, n’est-ce pas ? Même pas moi, la méchante, l’immonde, l’insipide Yin.

Et là, alors que tu avais vu dans un coup de chance une table, le pire arriva : tu trébuchas sur toi-même. Ainsi, tout s’enchaîna bien rapidement, bien que ton cerveau semblât marcher au ralenti : tu te voyais, trébuchant telle la gourde que tu étais, devant une table où quelqu’un séjournait. Tu voyais les livres tomber, petit à petit, un à un, tandis que tu tombais au sol. Tu voyais tout cela, et personne ne pouvait l’arrêter.

« Stop ! », lâchas-tu avec un espoir presque attendrissant, comme si ta parole allait véritablement stopper les livres.

Tu te cognas la tête contre le sol, ton corps s’aplatissant sans grâce contre ce dernier, tandis que les livres tombaient dans un vacarme assourdissant. Pourquoi, à chaque fois que tu entrais dans la bibliothèque, une catastrophe arrivait ? Tu lâchas un gémissement de douleur en te massant le crâne, et te relevas avec douceur : et l’autre personne ? Celle qui était à la table ? Que faisait-elle ? Comment allait-elle ?

Tu redressas vivement (trop vivement) la tête pour vérifier qu’elle allait bien.

_________________
Rencontre hasardeuse | ft. Izumo 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Nakazawa Ken'un
Nakazawa Ken'un

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Dim 3 Mar 2019 - 16:29
Izumo est en apparence bien loin de l’archétype du shinobi érudit, même en surface, son caractère ne peut faire laisser penser qu’il puisse s’intéresser aux savoirs. D’ailleurs, c’est toujours avec une méfiance certaine et un regard suspicieux que la plupart du personnel de la grande bibliothèque du nuage l’accueil. Et pourtant, il y revient, encore et encore. Pour lui, cela fait sens. Il ne pourra pas acquérir de force, et devenir un pion puissant de l’échiquier de Kumo sans passer par la connaissance. C’est pour cela qu’il occupe ses moments de temps libre par un passage à la Grande Bibliothèque, où il a, à sa disposition tout le savoir accumulé par les shinobis les plus érudits de Kumo. Une fois n’est pas coutume, c’est à la maîtrise des illusions que le brun corbeau s’intéresse. Un pouvoir très puissant lorsqu’il est associé à sa maîtrise bien particulière, la manipulation du son, et par extension celle des vibrations. Dernièrement, le jeune homme s’est aussi mis à porter un intérêt certain au Fûinjutsu, mais chaque chose en son temps.

Alors qu’il était en pleine lecture d’un ouvrage qui parlait des deux facettes du genjutsu, la première qui visait à altérer les sens, l’autre à anéantir l’esprit, le calme de cette aile du bâtiment fut troublé. En réalité et pour être plus précis, il aurait d’ailleurs fallu préciser que l’ouvrage lu par Izumo s’intéressait à comment passer de l’un à l’autre, car s’était bien son problème, pour l’instant, il ne savait pas entraîner de dégâts mentaux via ses sorts. Seulement, le temps n’était plus vraiment à cela, puisqu’une toute jeune fille, était en train de courir à la catastrophe. La demoiselle avait visiblement voulu prendre une pile de livres un peu trop grande pour elle. La vue cachée, son anticipation était bien moins bonne, et lorsqu’elle vit la table, il était presque déjà trop tard. Tentant de se stopper, elle trébucha s'effondra au pied du genin, accompagné de la pile de livres.

« C’est tous ces livres sur le Genjutsu qui ont perturbé tes sens ? » demanda-t-il avec une pointe de sarcasme en voyant la jeune fille relever la tête vers lui. Il se releva finalement, et s'accroupit pour aider la demoiselle à se relever, puis récupéra les livres tombés pour les déposer un à un sur la table en deux piles.
« Ce sera plus prudent de les déplacer en deux piles distinctes, j’pense », sentant un regard interrogateur, il ajouta finalement « Moi, c’est Izumo ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6563-nouveau-nouveau-depart-100#54944
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Dim 3 Mar 2019 - 17:54
Tu étais tombée, comme la gourde que tu étais, tes dizaines de livres sur le Genjutsu éparpillées partout autour de toi. Face à toi, un jeune homme te tendait la main pour t’aider à te relever ; tu l’attrapas et te remis sur pieds, les joues rouges d’embarrassement. Tu étais maladroite à un point : pourquoi étais-tu ainsi, dis-moi ?
La remarque que le jeune homme fit sur le Genjutsu te fit sortir de tes pensées. Une ou deux secondes passèrent, le temps que son sarcasme arrive jusqu’à ton cerveau ; puis, tu souris. Et tu ris, doucement, d’un gloussement léger. Tu couvris ta bouche de ta main, les yeux plissés d’allégresse. Que tu étais doucereuse !
Après que tu te sois calmée, tu lui répondis :

« Non, c’est juste que je suis assez stupide pour prendre une pile aussi grosse toute seule. »

Tu te penchas pour ramasser les livres au sol, et il en fit de même. À deux, le travail avança rapidement, et vous finîtes par faire deux piles distinctes sur la table face à vous. Tout en faisant ce travail, l’inconnu l’expliqua. Alors, tu réalisas qu’il était un inconnu. N’osant pas lui poser de question de peur de le déranger, tu te contentas de lui lancer un regard interrogateur, en espérant qu’il comprenne. Et toi, n’avais-tu pas compris que tu n’étais pas télépathe ? Si ça n’avait pas marché la dernière fois à l’entraînement, ça ne marcherait pas aujourd’hui ! Ah, que tu pouvais être désespérante.
C’est alors qu’il se présenta comme étant Izumo. Un nouveau sourire fit apparition sur ton visage, plissant tes lèvres roses et remplies, tandis que tu acquiesçais, faisant gracieusement bouger ta chevelure blonde.

« Je m’appelle Shimi ! Kamijiyū Shimi ! Enchanté de faire votre connaissance, Izumo-san. »

Tu t’inclinas et un silence s’installa. Tu remis une mèche de cheveux derrière ton oreille, soudainement gênée par ce calme, et plaças les livres un peu plus correctement à ton goût. L’un d’eux s’appelait Le Genjutsu pour les Nuls. Délicat, vraiment.

« Je… vous… vous vous intéressez au Genjutsu ? Vous êtes un ninja ou vous souhaitez le devenir ? »

Rares étaient les civils qui apprenaient le Genjutsu pour l’apprendre ; mais, tu avais d’ailleurs rarement vu des ninjas l’étudier également. Il fallait dire que tu allais à la bibliothèque lorsqu’il n’y avait presque personne dans l’aile du Genjutsu. Ce qui expliquait ta surprise face à Izumo-san.

« Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Je pourrai peut-être vous répondre ! », dis-tu avec un grand sourire, les mains croisées derrière le dos.

Tu te couvris la bouche juste après, les joues rouges : avais-tu encore parlé trop fort ?

_________________
Rencontre hasardeuse | ft. Izumo 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Nakazawa Ken'un
Nakazawa Ken'un

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Dim 3 Mar 2019 - 22:07
La jeune fille lui répondit en se dévalorisant. Izumo n’aimait pas vraiment que les gens fassent cela, et toujours très direct, il n'allait pas manquer pas de le lui dire. Peut-être l'avait-elle dit sur le ton de l'humour, pour répondre sur le même ton à Izumo, mais il valait mieux être sûr. Dans tous les cas, penser de cette manière n'était pas bon pour l'estime de soi pensait Izumo.

« Hem, te dévalorise pas comme ça. Manquer de discernement à un instant T, ne fait pas de toi quelqu’un de stupide. »

Alors qu’il ramassait les livres au sol, il continuait de penser. Cette fille était bien jeune, soit elle n'était pas encore genin, soit elle ne devait pas l'être depuis si longtemps que cela. Le corbeau était un peu déçu de son propre parcours. Si seulement son clan n’était pas qu’une bande de saltimbanques musiciens absolument exécrable pour le combat. Il aurait pu commencer sa formation bien plus tôt, et il aurait pu être accompagné pour cela. Il s'en fichait pas mal d'avoir une compétence particulière pourtant, mais le soutien familiale de son rêve lui avait manqué. même si ce n'était pas le bon terme, il était assez envieux de ceux qui avaient très jeune eu la possibilité de s’orienter vers la formation de shinobi. C’est sans doute pour cela qu’il rechignait aussi à donner son nom. Il aimait guère être associé à son clan désormais. Mais lorsque la jeune fille se présenta en entier, il se sentit contraint.

« De même, c’est Hagane mon nom. » dit-il d’un ton nonchalant et monocorde. Il espérait surtout qu’un autre sujet soit abordé rapidement. Le silence qui s’ensuivit provoqua sans toute une gêne chez son interlocutrice, qui occupa ses mains à replacer les livres de façon plus carré. Izumo voulait retourner à sa lecture, mais ne voulait pas non plus passer pour un impoli. Heureusement, Shimi relança la conversation. Elle se demandait si le Hagane s’intéressait au genjutsu, et s’il était shinobi.

« Oui » commença-t-il de façon très synthétique avant de reprendre. « Je suis un genin pour tout te dire, je pratique déjà un peu le genjutsu, mais je manque encore de connaissances, alors je viens ici pour tenter de les perfectionner. » la demoiselle ajouta que s’il avait des questions lui aussi, il ne fallait pas qu’il se gêne pour les poser… Même s’il n’était pas très sociable, la curiosité d’Izumo pris le dessus. « Hum eh bien et toi alors ? Je suppose que je peux te retourner les questions… Surtout qu’avec tout cela, tu as de quoi faire ! ».


Dernière édition par Hagane Izumo le Jeu 14 Mar 2019 - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6563-nouveau-nouveau-depart-100#54944
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Lun 4 Mar 2019 - 11:57
Tu te dévalorisais. Tu avais l’habitude, à vrai dire ; il fallait dire que vivre avec moi n’était pas de tout repos, et mes insultes n’aidaient pas à ton estime de soi. Tu étais une petite enfant, stupide, inutile, idiote ; et tu le savais très bien. Et tu te repliais sur toi-même à chaque fois que je parlais, mais c’est pour ton bien, je le jure : les autres sont dangereux. Te souviens-tu de ta solitude, lorsque tu étais à l’Académie ? Je t’en protège, tout comme je te protège des autres qui pourraient la provoquer. Paradoxales, mes paroles ? Je ne trouve pas. Allons, cesse de penser et écoute-le.
Il te dit de ne pas te dévaloriser, comme quoi « manquer de discernement à un instant T » ne faisait pas de toi quelqu’un de stupide. Eh bien, il ne te connaissait pas ! Tu souris doucement, tes doigts se croisant, et le remercia d’une voix douce :

« Merci. C’est gentil. »

Vous ramassâtes les livres au sol dans un silence qui ne dura pas longtemps, puisque, une fois ceux-ci mis sur la table, il se présenta. Tu en fis de même, lui donnant ton nom complet, comme tu avais l’habitude de le faire : bravo, tes parents t’avaient bien éduquée. Il te donna alors son nom de famille, comme étant Hagane. Tu ne connaissais pas, mais tu trouvais que c’était un joli nom (que ne trouvais-tu pas joli ?).
Tu acquiesças avec un « Hn ! ». C’était retenu ! Enfin, tu l’oublierais peut-être d’ici deux jours, mais c’était retenu pour le moment !

Puis il y eut un silence. Un silence gênant, où tu t’empressas d’arranger les livres à ta manière, pour qu’ils soient plus carrés. Que devais-tu dire ? Que devais-tu faire ? TU NE SAVAIS PAS ! Et là : l’illumination. Tu t’empressas de demander à Izumo-san s’il s’intéressait au Genjutsu et s’il était shinobi ou non. Peut-être était-il un civil ? Qui sait.
Il te répondit que oui, il était shinobi, un Genin pour être précis. Et il pratiquait le Genjutsu, tout comme toi ! Une vague d’allégresse te traversa. Tu lui dis que, s’il avait des questions, il pouvait te les poser. Bien sûr, tu n’étais toi aussi qu’une débutante, mais qui sait ? Il fallait s’aider entre compagnons de Genjutsu !

Comment ? Et toi ? Si tu avais des questions ? Tu réfléchis en tapotant ton menton de l’index.

« Eh bien… je cherche surtout des Genjutsus pour alterner la réalité ; je n’aime pas l’idée d’infliger de la douleur aux gens. », tu conclus avec un léger rougissement. « J’ai pris un peu de tout, en allant des livres sur le Genjutsu aux livres sur les animaux et les phénomènes naturels ! J’utilise beaucoup la nature comme inspiration. Et vous ? »

_________________
Rencontre hasardeuse | ft. Izumo 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Nakazawa Ken'un
Nakazawa Ken'un

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Mer 6 Mar 2019 - 22:59
En la regardant dans les yeux, alors qu’il venait de lui dire de ne pas se dévaloriser, Izumo eut comme une étrange impression. Ce genre d’impression qui finit souvent par une sueur froide, ou qui peut mettre mal à l’aise, il avait dévisagé Shimi pour comprendre d’où cela pouvait venir pendant quelques instant. Cependant, il ne chercha pas à comprendre plus loin, et la sensation disparue aussi vite qu’elle était apparue, et il cessa son regard appuyé dans les yeux de la jeune fille. Peut-être ressentait-il encore une autre présence. Mais puisqu’il ne cherchait pas à comprendre, seul son inconscient s’était réellement emparé de cet élément. Ainsi, il hocha faiblement la tête entendant la réponse de la blonde.

Après lui avoir renvoyé ses questions, le corbeau écouta avec attention la réponse donnée. Même si elle ne le précisa pas si elle était bien genin, son intérêt et sa pratique du genjutsu indiquait plutôt que la seconde hypothèse du Hagane était bonne. À savoir qu’elle devait être genin elle aussi, et sans doute depuis peu. La jeune fille ne cherchait pas vraiment la même chose que le brun, en fait c’était même un peu le contraire. Là où il cherchait plutôt à devenir plus offensif avec ses techniques illusoires, c’était l’inverse pour la blonde, qui elle misait plutôt sur le défensif en altérant la réalité. Elle n’aimait pas infliger la douleur ? Drôle de choix de vie, les shinobis étaient forcément confronté à la mort, et donc à la douleur. Qu’elle soit physique ou bien morale… Sa propre survie dépendait généralement de sa capacité à infliger l’un ou l’autre à l’ennemi. Était-elle naïve et innocente au point de l’ignorer ? Elle pouvait en avoir l’air de part la sensibilité qu’elle faisait preuve mais ça ne suffisait pas à Izumo pour conclure quoi que cela soit. Lorsqu’elle conclut sa réponse, Izumo se rendit enfin compte qu’elle le vouvoyait. Lui qui n’aimait pas les faux-semblants, les rond de jambes et autre forme d'obséquiosité malsaine, il était un peu gêné.

« J’espère que mon tutoiement ne te gêne pas, j’ai du mal à vouvoyer. » surtout lorsque la personne est aussi jeune pensa-t-il intérieurement. Shimi avait expliqué ensuite son intérêt particulier pour la nature comme quête d’inspiration pour ses genjutsu et avait demandé la sienne à Izumo. Tout en écoutant sa réponse, il alterna son regard entre elle et les deux piles de livres. Lorsqu’elle eut fini, il put en venir là où il voulait.

« Je vois, c’est peut-être un peu différent pour moi. Enfin, pour tout dire, je maîtrise l’Onkyôton, du coup c’est avec le son et les vibrations de l’air que je crée mes illusions. En tous cas, si tu dois commencer un livre, vu ce que tu me dis, je te conseille celui-ci » indiqua Izumo en sortant le livre qu’il avait précédemment identifié en lisant la tranche.

« Il est assez complet pour ce qui est de l’altération des sens, et il y a souvent des références au monde animal de ce que je me souviens. Et il renvoie à d’autre livre pour approfondir certain sujet. Ce n’est peut-être pas le meilleur, car il peut être simpliste, mais c’est une bonne base. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6563-nouveau-nouveau-depart-100#54944
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo Empty
Dim 21 Avr 2019 - 12:50
Pourquoi nous fixait-il ? Ou plutôt, pourquoi me fixait-il ? J’avais l’étrange et horrible impression qu’il pouvait voir à travers toi et m’atteindre, moi, Yin, la fille derrière ces immondes barreaux rouillés. Il nous dévisageait. Il commençait peut-être à comprendre que tu n’étais pas seule.
Pourtant, il cessa. Il cessa alors même qu’il aurait pu s’aventurer, chercher un peu plus, savoir. Qui était-il ? Je me sentis intriguée. Rare étaient ceux qui parvenaient à sentir ma présence ; cet homme, bien qu’il fût, eh bien, un homme, m’intéressait tout particulièrement. Un corbeau, voilà ce qu’il était.
Je ne l’aimais pas.

Il t’écoutait avec attention. Et, quelque part, alors que tu babillais, ça te faisait plaisir. Pas que les gens t’écoutaient rarement, non, ne faisons pas dans le mélodramatique ; juste que… eh bien… tu étais toi, et ils étaient eux. Était-ce clair ? Pour nous, oui. Oh, et puis, ce n’était pas comme si quelqu’un d’autre que nous allait lire nos pensées.
N’est-ce pas ?

Tu ne souhaitais pas blesser les autres. C’était comme ça, tu ne pouvais pas faire autrement. Peut-être que si tu avais connu la guerre, tu aurais changé d’avis ; et par connaître la guerre, je veux dire la vivre. Savais-tu au moins ce qu’était le métier de shinobi, surtout lors d’une guerre ? Il fallait tuer, chérie. Tu devais utiliser des kunais, des shurikens, des techniques, ton si précieux chakra. Tu devais enfermer les autres dans tes illusions.
Alors durcis ton armure, celle que je t’ai créée. Durcis-la, et apprends des Genjutsus offensifs. Ça te sauvera la vie, crois-moi. Tu sais pourtant tant de choses ; ne me fais pas croire que tu es assez innocente pour ignorer ce dans quoi tu t’es engagée.
Non, Shimi.

Si son tutoiement te gênait ? Eh bien, il me gênait moi ; tu méritais autant de respect que celui que tu lui offrais, voyons ! Ce n’était pas parce que tu avais douze ans qu’il fallait te tutoyer ! Et cesse de me fixer comme cela ; je ne dis pas du tout cela parce que je ne l’apprécie pas, ce sale corbeau qui menace de tacher tes plumes de blanche colombe.

« Ne vous inquiétez pas, Hagane-san ! Ça ne me gêne pas du tout ! », lui assuras-tu avec un autre grand sourire dont tu avais le secret.

Tu finis par expliquer d’où venait ton inspiration, soit des livres techniques sur le Genjutsu et de ceux sur les animaux. Tu aimais les animaux : ils étaient remarquables, surtout les insectes et les arachnides. Ils avaient des façons étonnantes de survivre, et cela t’inspirait assez souvent. Bientôt, tu jetteras ton dévolu sur les plantes.

Puis Hagane-san te répondit, lorsque tu lui demandas ses propres sources d’inspiration. Tu appris qu’il maniait l’Onkyōton, et qu’il utilisait le son et les vibrations de l’air pour créer ses illusions ; tes yeux se mirent à pétiller, et tu te rapprochas d’un pas sans même t’en rendre compte. Tout cela semblait fascinant ! Tu voulais en savoir plus !
J’avouais être moi-même assez intéressée, ou plutôt une seconde fois intriguée. Comment se déroulaient donc ses Genjutsus ? Tu devrais demander à en voir un, tiens. Ce serait une expérience fort intéressante, et tu pourrais en ressortir grandie.

Sauf que tu n’eus pas le temps de demander à expérimenter l’une de ses illusions, puisqu’il te conseilla un autre livre à lire ; un autre à rajouter à l’une de tes deux piles. Tu écoutas ce qu’il avait à te dire dessus, comme quoi il était assez complet et faisait des références au monde animal. Tu acquiesças tout en l’écoutant.

« Merci beaucoup, Hagane-san. », dis-tu sincèrement.

Puis, l’éclair de génie. Tu lâchas un léger « Oh ! », puis fouillas dans les deux piles de livres. C’était un livre sur les reptiles, et notamment les serpents. Tu n’étais pas sûre que cela puisse l’aider, mais on ne savait jamais ? Après tout, les serpents en eux-mêmes étaient des créatures fascinantes, et justement capable d’hypnotiser rien qu’avec leurs mouvements. Tu te tournas vers le corbeau que je haïssais (pourquoi ? Parce que.) et dis :

« Voici un livre sur les reptiles. Je ne sais pas si ça vous aidera vraiment, mais… les serpents à sonnettes font du bruit, n’est-ce pas ? Peut-être que ça vous inspirera ! » Tu te grattas la tête, gênée. Finalement, c’était assez maigre, ce que tu proposais. « Ce n’est pas grand-chose, mais je ne sais pas comment vous aider autrement… vous avez sûrement pensé à beaucoup d’autres choses pour vos Genjutsus… mais je souhaitais vous aider, même un minimum… »

Tu baissas la tête, gênée.

_________________
Rencontre hasardeuse | ft. Izumo 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019

Rencontre hasardeuse | ft. Izumo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: