Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA)

Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Sam 2 Mar 2019 - 23:22
Résumé:
 

Son bras fila dans la manche de l'armure, et elle entreprit de faire quelques mouvements avec, testant la rigidité de l'armure. Après quelques secondes d'ajustement, elle réussit à faire un mouvement correct, fermant le poing de façon serrée. Puis, elle entreprit de faire la même chose avec la jambe droite, ayant déjà, au préalable, mis le reste de l'armure.

C'était son rythme du matin. Elle entrait dans l'armure puis testait un peu, pratiquait quelques exercices et faisait quelques échauffements. La Hyûga avait une mission à accomplir, de rang B, avec un camarade de son équipe Genin. Il semblerait que l'autre n'allait pas être de la partie, ce qui risquait d'apporter une ambiance lourde : Karasuma n'était guère un individu bien joyeux de son côté.

Mais Kurise était bien capable de négocier, donc elle ne craignait pas de perdre un avantage de négociation, et puis, elle savait que son compagnon de route était doué, même si elle était déterminée à ne pas se laisser bêtement portée au travers de la mission. Ce serait en coopération, et elle n'osera nullement compter sur lui pour triompher contre l'ennemi de la mission, un voleur doué.

Suprêmement évasif, il tourmentait assez la ville pour que ces derniers appellent l'aide des shinobis d'Iwa. Un ennemi de taille, qui saurait certainement se défendre contre les ninjas de la roche. Mais ils réussiraient à le vaincre, pas pour la paix de Mekashi mais pour la gloire d'Iwa, ainsi que la sienne.

La jeune Hyûga se fit des scénarios dans la tête en complétant sa routine du matin. Elle savait à peu près quoi faire : il allait falloir trouver des preuves, bien s'arranger, coopérer efficacement avec les services de loi présents dans le village et, de préférence, interroger le bandit afin de savoir où il terre l'argent.

Et non, la torture ne marcherait pas. Il faudrait l'appâter, mais à voir à ne pas lui faire un marché trop honorable. Elle aimait la brutalité, mais souvent, il fallait éviter de trop le faire, ça pousse les gens à devenir trop... prudents, et ce n'était pas bon pour ce qu'elle faisait.

Quittant la résidence, elle se rendit au point de rendez-vous de façon efficace... tout en portat un sac à dos noir, décemment lourd. Quelque personnes entreprirent de la dévisager mais elle ne réagit guère, croisant simplement les bras et attendant son co-équipier. Il ne devrait nullement tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Dim 3 Mar 2019 - 14:07





A l'ombre de la lune



Le Karasuma se déplaça silencieusement dans les rues du village de la roches, marchant d'un pas calme vers la porte afin d'y rejoindre sa coéquipière au point de rendez-vous pour faire le briefing de la mission. Il y retrouva alors la personne qui l'accompagnait dans ce but, une jeune membre du clan Hyûga, de ce qu'il avait compris. Il arriva donc face à elle, tombant du ciel après avoir décidé de prendre la voie des toits après avoir remarqué son potentiel retard s'il continuait sur cette vitesse. Il se redressa calmement en faisant craquer sa nuque, regardant la femme calmement. Elle portait une armure d'acier, chose peu commune dans ce village. Il la regarda donc, droit dans les yeux, croisant les bras par la suite.

- Hyûga Kurise, c'est ça ? Je suis celui désigné pour diriger cette mission, Karasuma Shin. L'objectif de la mission est simple... On doit se rendre à la ville de Mekashi, enquêter et débusquer un ou plusieurs voleurs sévissant dans la ville depuis quelque temps maintenant, par tous les moyens possibles, ce qui signifie que nous sommes autorisé à les tuer. Nous avons donc le temps du trajet pour échanger, suite à cela, nous entrons officiellement en mission, si tu à des questions à poser, profite donc du voyage. Essayons de les prendre vivants, s'ils résistent, ou tente de fuir, la force létale est autorisée.

Sans en dire plus, il se présenta aux gardes, qui le laissèrent passer par la suite en compagnie de la femme. Il marcha donc calmement, après tout, les proies ne semblaient agir que de nuit, donc il n'y avait que peu de chance pour que le groupe de genin tombe dessus en journée. Il posa son avant-bras droit sur le manche de son katana, s'en servant comme d'un accoudoir, avant de regarder la femme du coin de l’œil. Il reprit alors la parole, sans ralentir la marche.

- Parle-moi de tes capacités en combat, que j'envisage dors et déjà une stratégie basée sur nos capacités.

Il la regarda donc de son regard d'or, sortant un masque de visage représentant un démon du folklore japonais, un Oni. Afin de ne pas alerter l’ennemi, il avait prévu de se faire passer pour un marchant itinérant, accompagner de sa jeune apprentie, ce qui semblerait d'autant plus crédible vu le sac qu'elle portait. Il lui tendit par la suite un masque semblable au sien, afin qu'elle puisse dissimuler son identité, ce qui serait bien plus important que pour lui vu ses yeux.

- Nous somme deux marchands itinérants, et somme présent à Mekasi pour y établir une relation commerciale, nous en profiteront pour collecter des informations et préparer un piège. Un objet à voler qui ne pourrait pas laisser indifférent notre cible. Nous commenceront donc à rependre discrètement cette information dans le village et établiront un camp de base hors de la ville afin d'avoir une meilleure marge de manœuvre. Nous entameront la capture quand ils viendront, ou il viendras, nous verront bien. S'il n'y en a qu'un, capturons le vivant, afin d'obtenir des informations sur l'endroit où ils cachent leurs trésors, et s'il a des compagnons. Si nous en attrapons plusieurs, laisse en au moins un en vie, pour les mêmes raisons. Je vérifierais la véracité de ses propos.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Dim 3 Mar 2019 - 15:16
Il arriva promptement et se présenta de façon efficace, présentant l'objectif de la mission. Elle aurait pu lui dire qu'elle avait déjà lue... mais Kurise voulait voir si lui s'en était rappelé ou si jamais il y'avait un détail qui avait échappé à son attention. Il offrit simplement la théorie que plusieurs voleurs pourraient être sur le coup, ce qui ferait du sens, vu la taille de l'opération. Elle offrit un simple mouvement de tête, apte à lui faire comprendre que son information avait été enregistrée. La salive était conservée pour qu'elle puisse communiquer avec lui à propos du briefing.

Les deux shinobis se mirent en route, et elle garda encore le silence, attendant qu'il prenne la parole. Il la dirigeait et elle n'irait donc pas parler sans sa permission. Il avait soulevée l'idée de les tuer mais elle pensait qu'il pourrait être plus lucratif d'attendre pour se faire. Elle savait que tuer était son but éventuel, en tant que Kunoïchi, mais il faudrait bien savoir où se terre l'or volé. Sa proposition, de non-létal, vu entendue mais elle n'était pas sûre d'appliquer la force létale dès la fuite. Il serait mieux de se résoudre à tuer si jamais le danger présenté par les bandits était jugé comme potentiellement de trop.

Un bon assassin ne tue pas tout le monde. Il abat de façon à mieux s'avancer ou quand on le lui demande. Elle fut tirée de sa rêverie quand il lui proposa de décliner ses techniques, quoi qu'il était difficile de bien le voir : son visage était resté impassible tout le long des premières minutes de la marche. Avec un autre genin, elle aurait pu agir différemment, mais elle s'était imaginée que le chef de la mission voudrait une sbire qui ne possède pas de caractéristiques mentales ennuyantes.

Je possède le Byakugan et je peux utiliser le Kaiten. J'ai de grandes compétences en Kenjutsu ainsi qu'en ninjutsu doton. Je pourrais potentiellement traquer la cible via mon Byakugan et frapper de façon à bloquer l'utilisation de jutsu, ce qui l'empêchera de s'échapper. Fit t-elle. J'aurais aussi de quoi me dissimuler pour l'attaquer.

Il lui tendit un masque d'oni, et elle l'observa, le mettant par pure curiosité. Sympathique, mais elle avait prévue de quoi couvrir ses fameux yeux pour la vie "civile". Elle l'écouta quand il résuma la couverture du duo, en tant que marchants itinérants. Ils répandront l'information concernant un objet important puis établiront un camp pour avoir une marge de manoeuvre plus élevée. Oui. Les immeubles et rues étroites signifient que le brigand aurait plus de chance de s'échapper et pourrait rendre la chasse plus compliquée.

Et elle pourrait avoir une technique bien utile pour ça.

Affirmatif. J'ai apporté des vêtements aptes et nous pourrons nous y changer plus tard, j'ai prévu des lunettes pour masquer mes yeux, de plus. Nous pourrons nous fondre dans la population.

Il suggéra de garder le/un bandit (au choix) en vie et elle hocha la tête.

Affirmatif. La cible sera capturée de façon non létale et sera interrogée ensuite.

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Lun 4 Mar 2019 - 12:31





A l'ombre de la lune



Il écouta calmement la femme et hocha la tête. Une utilisatrice du byakugan pourrait s'avérer très utile dans ce genre de mission de traque. Il était aussi agréablement surpris par ses capacités à assimiler les ordres et obéir sans broncher, ce qui était une chose qu'il appréciait grandement. Il sortit alors une petite carte, observant le trajet à emprunter, ce qui le rassura en voyant que la marche en elle-même ne serait pas bien longue. Après quoi, après plusieurs heures de marche silencieuses, ils arrivent enfin à l'objectif. Il arrêta alors, observant l'horizon en silence.

- Rend moi service, avant d'entrer dans la ville, utilise ton byakugan pour trouver les sources de chakra assez imposante en nous prenant comme base de référence. Je suspecte fort nos suspects d'être des shinobis, un civil lambda ne parviendrait pas à semer la police aussi aisément. Ça réduira notre zone de recherche à quelques personnes.

Il enveloppa par la suite son katana dans un drap qu'il glissa dans son dos, lui donnant ainsi l'aspect d'un vulgaire sac de voyage. Il composa ensuite une série de signes et effectuant une technique de métamorphose pour changer sa couleur de cheveux et ses habits, optant pour une tenue plus « sobre » et digne d'un marchant itinérant. Il accrocha par la suite le masque au sac improvisé, afin de laisser croire qu'il vendait plusieurs biens. Suite à quoi il se retourna vers sa compagne de voyage. Le déguisement était parfait, enfin, à moins d'user d'une technique de détection pour le percer à jour, ce qui ne devrait pas arriver s'il jouait bien son rôle de vendeur nomade.

- Nous ne sommes plus des shinobis d'Iwa, nous somme à compter de maintenant des marchant itinérant, répondant respectivement au nom de Shizuo et Akina. Nous sommes là pour vendre nos bien, et avons en notre possession un trésor perdu du premier seigneur de ce pays. Nous logerons dans une auberge luxueuse en ville et bien gardée, je m'arrangerais.

Suite à cela, il rentra donc dans le village en compagnie de sa comparse, une fois que celle-ci se soit changée. Il lui avait aussi rappelé au passage qu'il n'était pas nécessaire de ramener en vie le ou les voleurs, mais qu'il fallait au moins tenter de récupérer les biens volés et ne pas laisser d'éventuels complice en liberté. Bien sûr, il n'était pas question de les tuer s'il se rendait gentiment, mais dans le cas contraire, il n'était pas utile de les garder en vie.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Lun 4 Mar 2019 - 20:29
Le reste de la marche fut silencieuse. Il fallait dire que les deux "protagonistes n'étaient pas vraiment bavards et avaient une mission en tête. Elle analysait ces dernières sous tous les angles, se demandant combien de protagonistes risquaient de se tenir sur leurs chemins et les méthodes à prendre. Elle n'avait pas de remords quand à tuer mais elle pensait que les ramener en vie pourrait faire un bonus, ou au moins, satisfaire l'égo du village en leur permettant de passer le jugement sur les voleurs de tant de leurs objets.

Le chemin qu'ils avaient pris était bien peu occupé et les deux ne furent pas interpellés sur le chemin, écumant les terres du pays d'Iwa. D'immenses montagnes s'étendaient à l'horizon alors qu'ils empruntaient les pans des rochers, naviguant aisément, comme de vrais habitants du village des roches. Il était rare de quitter le village mais elle n'était pas du genre à s'émerveiller sur le paysage. Ou du moins, elle n'était pas du genre à s'émerveiller sur tout, préférant garder un visage neutre devant les évènements, bons ou mauvais. C'était dommage, dirait certains, mais elle voulait juste garder une certaine distance des évènements et ne pas se laisser dépassée par les avis mal avisés de sa tête.

Elle crut d'ailleurs que Shin était tombé victime de cette contemplation, observant l'horizon, mais il délivra simplement ses ordres, de façon efficace. Nullement surprise, elle plissa légèrement les yeux, et le monde changea de couleur, les tenketus de son partenaire luisant alors que le monde prit une teinte grise. Il y'eut tout un tas de nouvelles signatures de chakra après, plus en bas. Certaines plus élevées que d'autres mais aucune de vraiment comparable aux genins. De toute évidence, le voleur était peut être lui aussi en train d'adopter des tactiques similaires.

Rien de notable, mais je pourrais pousser l'analyse en secret plus loin dans le village. La cible pourrait avoir une liste établie, après, et se terre hors du village en attendant son heure. Je garderais mon Byakugan actif a l'heure propice et je ferais des analyses poussées plus loin dans la structure, en secret.

Il se déguisa, et la jeune femme croisa les bras, approuvant discrètement. Il offrit ses derniers ordres, et elle enregistra tout. Elle aussi comptait se déguiser mais, vu qu'utiliser le Byakugan pourrait puiser dans ses réserves, choisit un déguisement via un costume. Si jamais quelque chose se produisait, elle pourrait garder son identité temporaire, d'ailleurs, vu qu'il n'y aura pas de jutsu dissipé. Elle dut bien se cacher, quoi qu'elle n'était pas concernée par la pudeur, mais ça lui prit peu de temps. Quand elle ressortit, ce fut dans des vêtements similaires à ceux de son partenaire. Un petit jutsu (quand même) avait été utilisé pour enlever sa marque de la Bunke, quoi qu'elle avait recoiffé ses cheveux pour que des franges lui tombent sur le franc, et elle avait des lunettes de soleil excentriques..

Ses affaires étaient cachées L'armure était d'ailleurs dans le sac à dos, en tant qu'objet à vendre, et elle avait gardée le Wakizashi. Facile à justifier comme arme de secours contre des brigands dans des terres qui connaissaient des temps difficiles.

Wesh. Dit t-elle, de son ton plat habituel.

Une fois devant le village, en tout cas, c'était une autre affaire. De grandes enjambées, un sourire de vainqueur et une attitude curieuse parfaite : elle était une bonne actrice ! Qui n'exagérait pas tellement que ça mais qui insistait pour ajouter du "vrai" à ce qu'elle faisait.

Après un moment, et une fois assez loin, elle se retourna.

Devrions nous annoncer la nouvelle à deux ? Ou se séparer ? Rah, que j'ai hâte !

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Mar 5 Mar 2019 - 10:58





A l'ombre de la lune



Il secoua légèrement la tête à la jeune Genin, la fixant du coin de l’œil calmement, lui montrant son absence d'arme. Il reprit alors la parole, calmement, reprenant la marche afin de ne pas être trop louche. Il s'étira quelque peu et reprit donc la parole calmement.

- Un marchand se séparant de son escorte ? Ce serait bien trop louche pour ne pas être remarqué. Non, on doit rester ensemble. Ne t'en fais pas, ce n'est pas tous les jours que quelqu'un vend un trésor de cette valeur, la nouvelle se rependra bien assez vite par elle-même, de plus le temps que cela se fasse, ça nous laissera du temps pour enquêter. De plus, si on rependait l'information par nous-mêmes, ce serait bien trop suspect. Non, on doit faire en sorte de contrôler l'information, la laisser fuir de façon à ce que ce soit naturel, en cherchant des marchands ayant des contacts avec la pègre par exemple. Ils ne sont pas dur à trouver en général, ils ont souvent une petite marque gravée sur leurs échoppes, il suffit de la repérée, bien sûr, nous devons aussi en parler à des promoteurs normaux, afin de ne pas éveiller les soupçons.

Il pénétra ensuite dans la ville avec elle, arborant un sourire poli en se présentant aux gardes. Il s'inclina poliment, comme le veut l'usage de politesse.

- Bien le bonjour messieurs. Je me présente, Shizua Murasaki, et mon escorte, Akina Kirgawa. Je suis ici pour vendre les marchandises en ma possession, nous comptons donc rester quelques jours. Auriez-vous l’amabilité de nous montrer où nous pourrions louer une chambre pour cette durée ?

Il se redressa ensuite, les gardes répondirent alors à ses salutations, lui expliquant qu'ils pouvaient trouver une chambre pas très loin du quartier marchand dans une auberge réservée aux vendeurs itinérants dans son genre. Ils évitèrent cependant de parler des vols, peut-être pour éviter qu'il ne prenne ses jambes à son cou ? C'était assez logique en un sens, il ne fallait pas que les visiteurs se fassent rare malgré les vols. Ils traversèrent alors les quartiers marchands, observant calmement, remarquant dors et déjà une ou deux échoppes portant des symboles similaires, très probablement la pègre. Il se dirigea donc vers l'une d'entre elle et présenta ses trésors, faisant de même avec d'autres échoppes par la suite. Il prit ensuite la direction de l'auberge avec la Hyûga, calmement, louant une chambre pour deux afin de ne pas paraître trop louche, après tout un marchand ne quittait jamais son escorte, surtout de nuit, là où il était le plus vulnérable.

- Maintenant, nous attendons... Le voleur viendra voler, on se laisseras faire, tu tenteras de me protéger, comme si tu étais une mercenaire lambda, ensuite... On les traqueras. C'est l'option la plus simple et la plus rapide.

Il déposa alors son bagage dans un coin de la chambre et s'étira, retirant calmement le haut de son kimono, dévoilant son torse musclé, mais surtout, couvert de multiples cicatrices en tout genre. Il commença alors par la suite à se mettre quelques bandages afin de les dissimuler,ainsi que le grand tatouage de dragon dans son dos. Si elle voulait savoir d'où venait ses cicatrices, il lui en parlerait. Après tout, la confiance était quelque chose de capital afin de bien coordonné ses mouvements.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Mar 5 Mar 2019 - 23:49
Il lui expliqua promptement ce qu'ils allaient faire, contrôlant le flux de l'information. Elle savait un tout petit peu la marche à suivre, mais ne l'interrompit pas, quoi qu'elle estimait qu'il serait aussi sage de ne pas trop laisser la pègre s'en mêler. Les voleurs pourraient ne pas être de la partie dans ce cas la, si jamais on assumait qu'il n'y avait aucun lien avec la pègre. Et les ninjas auraient probablement du mal à garder une réputation normale si jamais ils venaient à neutraliser les brigands. Elle se sentait prête à dégommer deux pauvres subordonnés, mais les voleurs pourraient ensuite décider de ne pas s'en prendre à eux.

Les gens avaient tendance à surestimer le métier du voleur. Tous ne sont pas de bons criminels en quête de sensation fortes, ou de personnes qui volent aux riches et aux mauvais. Beaucoup sont des gens pauvres ou avaricieux, qui convoient les possessions d'autres et ne veulent pas se mettre activement en danger pour le gain, préférant attaquer les habitants du village incapables de se défendre. Si jamais ils venaient à trouver les genins trop coriaces, alors ils attaqueraient ailleurs ou partiraient, prenant probablement leur trésor mal acquis avec eux.

La stratégie de Shin était bien pensée mais ce n'était qu'un essai, a moins d'avoir des voleurs particulièrement déterminés ou têtus. Dans tout les cas, elle le suivit, jouant la rôle de garde du corps de façon exemplaire. Proche, mais avec des intérêts, se séparant légèrement mais toujours de façon à le garder en visuel et ajoutant à sa présentation. Elle voyait cet exercice comme un bon moyen d'améliorer ses talents de manipulation, voyant chaque nouvelle personne convaincue comme une amélioration toujours plus grande ses capacités à convaincre les autres.

La discussion alla de bon train et ils allèrent dans une auberge bien éclairée et sympathique (sans que ça ne l'impressionne), afin de commanditer une chambre pour deux. Partager sa chambre avec un homme n'effrayait pas Kurise, qui n'était pas concernée par des issues pareilles, et elle se contenta de boire une fois arrivée. Il fallait dire, après tout, que l'exercice avait vraiment rendue sa gorge toute sèche. Parler trop longtemps était déplaisant, même si c'était pour la bonne cause. Rien qu'une petite irritation, après tout. Quel genre de problème peut être assez mineur pour être réglé via un verre d'eau, après tout ?

S'asseyant sur un fauteuil au coin de la salle, elle déposa ses affaires elle aussi puis s'assit, l'ombre recouvrant ses yeux pour lui donner une expression interdite, sans qu'elle ne réagisse au torse nu de son camarade. Déjà parce qu'elle n'était pas attirée par ça, et ensuite à cause des cicatrices, qu'il bandageait au fur et à mesure.

Vous êtes marqué. Hm.

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Mer 6 Mar 2019 - 10:09





A l'ombre de la lune



Il finit de bander les cicatrices, puis remit son haut calmement, s’asseyant ensuite sur le lit calmement en hochant la tête silencieusement. Elle devait très probablement faire références aux cicatrices, et non au tatouage serpentant son dos. Il attacha ensuite calmement ses cheveux en queue de cheval, puis prit la parole calmement en hochant la tête.

- C'est le lot de beaucoup d'enfants soldats. La torture pour les brisés, puis les formatés. Une ressource peu coûteuse et facilement remplaçable, on peut se permettre de l’abîmer un peu pour la dressée, hm ? La guerre civile de Hi engendre bien des horreurs, et voici celle que j'ai vécu. Mais ça n'a aucune importance, c'est du passé, ces marques ne sont là que pour me rappeler ma faiblesse d’antan. Toi aussi tu l'es, n'est-ce pas ?

Il faisait référence à la marque de la Bunke qu'elle avait dissimulée un peu plus tôt avec son jutsu. Il n'était pas encore vraiment au courant des traditions Hyûga après tout, côtoyant certes beaucoup Toph, mais en général ils n'avaient pas vraiment la tête à discuter des diverses traditions de son clan. Il pencha un peu la tête, l'air pensif, avant de reprendre la parole.

- Toph-chan ne m'as jamais vraiment parler de son clan, donc je ne suis pas très au courant de son fonctionnement.

Il croisa ensuite les bras en la regardant calmement. Ne pas la voir en armure changeait radicalement l'image qu'on avait d'elle, elle semblait presque... Normale. Enfin, elle avait déjà beaucoup moins l'air d'une shinobi en tout cas. Ce n'était pas plus mal vu l'objectif d'infiltration pour mener à bien cette mission. Bien entendu, elle n'était pas totalement banale non plus, sa couleur de cheveux par exemple.

- Je t'enseignerais quelques techniques une fois revenu au village et revenu de ma mission programmée à Kumo, vu que tu semble être une adepte du kenjutsu, ça pourrait te servir... Possiblement te faire rejoindre mon équipe également, je pense que tu serais une bonne addition à celle-ci. Je ne crache pas sur un soldat avec ta capacité à obéir aux ordres.

Après cela, il se releva tranquillement, regardant dehors en silence. Normalement, ils devraient être tranquilles pour ce soir, l'idée de faire en sorte que la pègre soit au courant était simple.. Ces gens n'étaient pas très doués pour garder une information secrète, et il le savait. Il comptait dessus pour que les voleurs lui tombe dessus, après tout, vu les vols qu'ils avaient fait jusqu'ici, il ne laisserait pas un trésor pareil partir dans les mains de la mafia.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Mer 6 Mar 2019 - 20:36
Il ne répondit pas au début, finissant simplement de cacher ses cicatrices, puis remettant le kimono avant de s'attacher les cheveux. Une mesure sage, sans doute, même s'ils auraient pu le faire avant d'entrer dans le village. Il avait peut être peur de perdre du temps après, préférant le faire une fois directement dans l'endroit au lieu d'être retardé au cours de la marche... enfin, rien qu'elle n'aille lui dire. Elle lui faisait confiance, elle suivait ses ordres et elle ne remettait pas ses décisions en cause tant qu'elles n'étaient pas totalement stupides.

Et heureusement, il paraissait sensé et capable de réfléchir, ce qui la différenciait de quelques camarades vus auparavant. Elle devrait se mettre en contact avec lui afin de gagner en expérience, n'étant décemment pas capable de tolérer un mauvais leader de plus. Enfin, à voir comment il pourrait gérer deux Genins. Il était facile de trouver des rôles à deux, mais à trois, il devenait plus compliqué d'assigner des tâches, surtout parce que la discorde de groupe était plus facile à s'installer.

Les relations dans un groupe, c'était important, mais Kurise ne pensait pas vraiment qu'elle devrait cacher son réel "soi" aux yeux du chef. Elle ne prit donc pas la peine de le déshonorer avec de la fausse sympathique quand il expliqua son histoire, révélant un passé d'enfant soldat. Elle savait que la guerre était moche et n'avait pas de problèmes à exploiter ce fait pour justifier ses faits. Les enfants soldats, ce ne serait de toute façon plus quelque chose d'horrifiant. On préparait des jeunes enfants à partir au combat, n'est-ce pas ?

Elle n'était pas sûre s'il était polie de ne pas réagir à ses propos, mais elle ne voulait pas le déshonorer en lui offrant de la sympathie... ou en tout cas, c'était ce qu'il pouvait penser. Il lui était juste difficile d'avoir de l'empathie pour les autres, voire impossible. Son passé, ce n'était que des mots pour elle. Et il n'était qu'une personne. Compétente, mais une personne qu'elle trahirait sans hésiter si jamais il le devenait nécessaire. C'est ce qui permit aussi à Kurise de ne pas réagir quand il mentionna sa marque, celle inscrite sur son front.

Toph n'avait donc jamais mentionnée les spécificités du clan. Intéressant, mais compréhensible. Et les décisions de la Sôke étaient toutes justes.

La marque détermine mon appartenance a la Bunke. Nous servons la Soke. Le seau empêche la rebellion de se produire. Je n'en ai pas besoin en soi. Si jamais je suis dans une situation où l'attaque sur un membre de la Soke est obligatoire, alors je tournerais ma lame contre mon coeur. Je la cache pour dissimuler mon héritage en cette mission, mais j'en suis fière.

Elle attendit qu'il réponde, et ne réagit pas à sa proposition d'apprentissage ou d'intégration, attendant qu'il finisse de la complimenter sur ses ordres. Soldat, hm ?

Je vais donc rejoindre votre équipe et vous laisser m'apprendre des techniques. J'aspire à atteindre de nouvelles hauteurs en terme de Kenjutsu. Fit t-elle, croisant les jambes sur son fauteuil et attendant, yeux fermés. Il se dirigea vers la fenêtre mais elle ne leva qu'un oeil, en signe d'attention constante.

Hm, rejoindre une équipe...

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 10:13





A l'ombre de la lune



Il hocha la tête calmement, c'était donc décider, elle rejoindrait l'équipe une fois de retour au village de la roche. Il remarqua du coin de l’œil des mouvements sur les toits, digne de Shinobis, et exécuta quelques signes. Il sourit en coin par la suite, regardant sa camarade avec un grand sourire.

- Le poisson à mordu à l'hameçon. Deux sources de chakras arrivent vers nous par les toits... Que faisons-nous.... Je sais, va dans la salle de bain et allume l'eau, fait croire que tu prends une douche, mais garde ton byakugan actif, pendant ce temps, je vais sortir de la chambre et aller nous chercher à manger. Laisse les prendre le faux trésor et suit leurs déplacements avec ton byakugan si tu peux.

Il pris le katana dans son sac et le tendis à la Hyûga, avec son armure, elle garderait cela avec elle dans la salle de bain pendant que les voleurs prendront le reste du pseudo butin. Après quoi, il sortit de la chambre et pris la route de l’accueil. C'est quelques minutes après leurs disparitions à tous les deux que les voleurs entrèrent, sans un bruit, dans la chambre, se mettant à fouiller et prendre tous les objets de valeurs présent dans les sacs. Il revint par la suite, plusieurs minutes après, une fois sûr qu'il serait reparti, il frappa trois coups à la porte de la salle de bain, lâchant un simple c'est moi pour s'annoncer avant d'y entrer, il croisa les bras par la suite, la regardant calmement.

- C'est bon, ils sont partis. Ils se dirigent vers où ?

Le piège était en place, et il se refermait très lentement sur eux. L'un des objets qu'ils avaient volés portait un parchemin explosif dissimuler, afin que la Hyûga puisse les suivre même s'ils avaient eût la présence d'esprit de dissimuler leurs chakras durant le trajet.

- Ils étaient deux de ce que j'ai vu, maintenant ça va être simple, on les retrouve, je fais sauter le sceau planquer, ce qui devrait les blessés très certainement. Ensuite, nous rentrons dans la planque et commençons l'interrogatoire. Des questions ?


Il déballa son sabre et le glissa dans son obi, rompant le henge par la suite en regardant de nouveau la Hyûga. Il reprit la parole.

- Une dernière chose, on essaie de les laisser en vie, s'ils résistent ou tente de nous abattre... Extermination. On en a besoin que d'un. Néanmoins.. Avec un peu de chance, on pourra les faire parler, s’ils sont proches, en torturer un serait probablement suffisant pour faire parler le second. Au pire, menacer de le tuer feras l'affaire.




Techniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 22:57
Elle sut ce qu'il avait trouvé dès qu'il fit son sourire. Elle savait lire les visages avec le temps. Les gens manifestent leurs émotions aisément, prenant de grands sourires lors des instances de joie, pleurant, pestant... il était facile de savoir ce que quelqu'un pensait vraiment via son ton de voix et ses expressions faciales. Déjà, elle se prépara, consciente qu'elle allait sans doute devoir jouer de son sabre dans l'espace de quelques secondes.

Heureusement, le temps ne vint pas. Il lui ordonna simplement d'aller dans la salle de bain pour prendre une douche en apparence, prenant leurs affaires véritablement importants et les laissant voler. Une bonne stratégie, surtout avec le Byakugan activé. Se levant, la jeune femme fit un sourire poli, dit quelque chose sur le besoin de prendre une douche, et annonça simplement...

Je garde ça près de moi, c'est trop précieux pour être perdu.

Une décision peut être risquée, mais ça inciterait à revenir si jamais la traque venait à se finir en échec. Et puis, ce n'est pas comme si elle avait exactement tort, rencontrant donc peu de résistance alors qu'elle se glissa dans la salle de bain. Consciente que son ombre pourrait être aperçue, elle décida de se dévêtir légèrement, entrant dans la "baignoire" alors que l'eau coula sur elle. Et elle continua de couleur, aspergeant ses vêtements alors qu'elle tint le le Wakizashi entre ses mains, ses grands yeux blancs figés dans un regard meurtrier dirigé vers la porte.

Ils faillirent s'approcher, mais n'entrèrent jamais dans la salle de bain. Elle devait avouer qu'ils étaient doués, d'après la façon avec laquelle le vol fut effectué : tout en silence. Elle put voir qu'un des brigands avait fait un petit jutsu avant d'entrer, sans doute un moyen de tuer les sons et d'éviter qu'ils ne soient entendus ? Ingénieux, elle devrait essayer de l'appliquer elle-même. Elle put aussi remarquer que la figure d'un des brigands était plus petit et plus... féminine, indiquant que l'un d'entre eux était une brigande.

Ils partirent et elle attendit avant de sortir de la baignoire, se séchant promptement. Quand il rentra, et après vérification, il n'y avait que ses cheveux qui étaient encore mouillés. Et elle savait qu'il n'y porterait pas attention, homme droit au but qu'il était demanda simplement leur endroit et le plan. Elle se contenta de hocher la tête, gardant son Byakugan actif et contemplant. Elle s'approcha des fenêtres ouvertes et attendit, avant de se préparer à bondir pour les suivre. Il fallait garder un bon niveau de distance pour évité d'être vus... quoi que, ce n'était pas comme si les bandits pouvaient s'évader aisément, vu qu'il faisait nuit.

Ils s'éloignent, fermons les portes puis suivez moi.

Elle prit l'inspiration puis s'élança. L'avantage du manque d'armure, c'était que ça donnait une plus grande mobilité... et aussi qu'elle se sentait légèrement plus libre, à fendre les airs, courant sur les tuiles et se servant du décor de la ville comme terrain de jeu. En fait, ils n'étaient pas vraiment dehors, vu comment ils s'étaient tout les deux arrêtés à un grand bâtiment dans une partie qui semblait désaffectée. Elle plissa des yeux et vérifia les environs : personne a proximité. Les deux cibles entrèrent dans le dit bâtiment, vérifièrent, puis entreprirent de faire glisser un tatami sur la droite, révélant... un deuxième tatami, lui même révélant un trou dans le sol, menant à une salle en bas.

Deux tatamis. Ils doivent en faire glisser deux pour entrer. Approchons. Fit t-elle, tendant l'oreille pour écouter ses dernières instructions. Elle aurait pu dire qu'elle avait compris, vu comment il l'avait répété, mais elle le comprenait : il voulait s'assurer d'un détail crucial.

Monsieur. Détonez.

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Ven 8 Mar 2019 - 8:27





A l'ombre de la lune



L'ex mercenaire effectua un signe, suite à cela, le parchemin dissimulé explosa, faisant voler en charpie le masque en céramique, dont un des morceaux se logea dans la cuisse droite de l'homme. Il entra par la suite avec sa camarade, voyant le duo, ils lancèrent tout deux un jutsu, que le shinobi trancha simplement en dégainant sa lame.

- Tsukoyomi... Kurasshu.

Il prit ensuite une soudaine impulsion, se retrouvant dans le dos de la femme, dont il plaça sa lame contre sa gorge. Il lâcha ensuite un soupire, observant la glace et la lave au sol. Du Yôton et du Hyôton hein ? Deux opposés... En vu de la réaction de l'homme quand il remarqua la femme prise en otage par la lame du shinobi de la roche, il en conclut qu'il était en couple.

- Bien bien bien... Je vous épargnerez le blabla du « vous êtes en état d’arrestation », vous savez pourquoi on est là, n'es-ce pas ? Donc... Où sont les objets volés ?

Voyant le silence de l'homme et de la femme, il lâcha un profond soupire d'ennuis, appuyant la lame contre la gorge de celle-ci, qui se mise à perlée d'un liquide rougeâtre bien connu de tous. Il reposa son regard vide sur l'homme, lui faisant ainsi comprendre qu'il ne bluffait pas. Il reprit donc la parole.

- Personnellement, je n'ai besoin que d'un de vous deux en vie, donc, si tu ne veux pas parler, soit, je la tue, puis te torturerais, je veux savoir où sont les objets volés, et je le saurais, donc soit coopératif, et la femme vivras. Et ne va pas croire que je plaisante.


Il donna ensuite la femme à la Hyûga, sans retirer la lame de contre sa gorge, entamant une série de signes en s'approchant de lui. Il se planta alors face à lui, récupérant sa lame tendis que la Hyûga tenait en otage la femme avec un kunai sous la gorge.

- Je te conseille de ne pas mentir, je le saurais.


Il le regarda de nouveau, l'homme céda sous les menaces, révélant la localisation des trésors volés au travers de la ville ces derniers jours. Suite à cela, il assomma l'homme d'un coup du tranchant de la main au niveau de la nuque, ordonnant à la Hyûga de faire de même pour la femme. Il se retourna ensuite vers elle après avoir attaché l'homme, de façon à l'empêcher de composer des mudras, avant de s'occuper de la femme par la suite.

- Bon, on les embarque au poste de police.. On leur précise bien que c'est des shinobis, ce serait idiot qu'ils arrivent à s'évader par manque de précaution à ce sujet... On leur indique au passage l'endroit où sont entreposés les biens volés, et on rentre faire notre rapport. Il n'y a pas d'autres complices, c'est une bonne chose... Je n'avais pas envie de me casser la tête à tous les traqués.

Merci à l'attaque surprise en tout cas, l’arrestation c'était faite sans problème. Il ne restait plus qu'a les accompagnés et rentrer une fois que la police auras fait son travail de récupération




Techniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Sam 9 Mar 2019 - 12:05
L'attaque fut faite en un éclair, et les deux Shinobis bondirent déjà vers leurs victimes, mais ces dernières semblaient peu déterminées à juste accepter la défaite, lançant des projectiles élémentaires... promptement tranchés par la main du Samouraï. Analysant la technique, Kurise ne se laissa toutefois pas distraite, passant derrière et taclant l'homme par le dos, s'emparant de ses mains pour l'empêcher de composer des mudras, son partenaire, lui, prit la femme en otage, tenant une lame envers sa gorge alors qu'il commença l'interrogation.

Les deux restèrent déjà silencieux face à la menace mais Shin pressa un peu plus sa lame contre le cou ennemi, et elle entendit un murmure peiné de la part de l'homme, qui semblait répété des petits mots à la femme. Kurise se dit qu'il pourrait être judicieux de le faire taire... mais se tut rapidement, consciente que cela pourrait faire craquer l'un des deux plus vites. Quand la femme lui fut donnée, elle posa la main de l'homme au sol, y posa le pied délibérément pour éviter qu'il n'essaye un mudra désespéré, puis la prit en otage elle aussi, wakizashi à la main.

L'ambiance était tense, assez pour sans doute faire céder les nerfs d'un plus faible, mais elle avait son petit avantage pour éviter que la pression ne la submerge, gardant un visage ferme devant la misère de leurs ennemis. De toute façon, il serait contre-productif de chercher à les aider. Il n'y a pas d'honneur chez les voleurs et la mort des deux brigands rempliraient la mission de toute façon. Peut être à moitié mais... ha, non, voilà que le compagnon se mit à délivrer la localisation des trésors, un fait que Kurise entreprit promptement d'exploiter.

Y'a t-il d'autres complices ? Parlez.

Non... c'était pour... l'adrénaline. On s'en fichait un peu des trésors, on...

Vous m'avez offert la réponse attendue. Toute intervention verbale supplémentaire est inutile et liable à être punie.

Elle assomma la femme en exemple, suivant l'exemple de son partenaire, puis laissa Shin s'occuper de les ligoter. Il faudrait trouver quelque chose de plus solide ensuite. Echapper de ses liens faisait partie du B A B A shinobi... d'ailleurs, étaient t-ils d'anciens ninjas d'Iwa ? Ou alors menaient t-ils une double vie ? Ou avaient t-ils simplement quitté leur village caché pour rejoindre le pays de la Terre ? Ce serait troublant d'admettre qu'il y'ait traîtrise chez les ninjas du pays de la roche... ou, en tout cas, que la bête recherche de l'adrénaline finisse par détourner les deux du devoir ninja.

Il précisa les dernières instructions et elle secoua la tête, prenant la femme sur son épaule et se dirigeant déjà vers la sortie, quoi qu'elle avait son Byakugan activée.

Précaution.

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Sam 9 Mar 2019 - 17:02





A l'ombre de la lune



Le samouraï regarda la Hyûga faire, professionnelle, il n'y avait pas d'autre mots pour décrire sa façon d'agir lors de cette mission, ce qui le satisfaisait. C'était une bonne chose, au moins, ça effaçait un peu l'expérience... Catastrophique de sa dernière mission en duo. Une fois la réponse obtenue vis-à-vis de l'endroit où était caché les biens, il créa deux clones, un s'en alla chercher la garde, l'autre allant récupéré les trésors. C'est donc quelques dizaines de minutes plus tard que la police débarqua, accompagnée du clone de l'homme aux cheveux de neige, qui se releva pour les accueillir.

- Vous voilà donc.. Comme vous l'as probablement expliquer mon double, nous somme des shinobis d'Iwa, venu vous prêtez main forte dans la capture de ces deux individus. Un autre de mes doubles est parti récupéré les objets volés, et vous les déposeras à votre QG, suite à cela nous repartirons vers notre village. Vous avez eût de la chance qu'il n'y est eût aucun blessés, ces deux personnes sont des shinbois, manipulant respectivement la glace et la lave. Fort heureusement pour vous, une embuscade bien préparée les à mis hors d'état de nuire avant qu'un véritable combat ne s'engage.

Il repartit donc par la suite avec la police, retrouvant devant le Qg le clone transportant avec lui les trésors voler dans une charrette de bois. Shin laissa donc la Hyûga sur place et s’en alla régler les dernières affaires liées à cette mission dans le QG, puis la rejoignit ensuite, la regardant en souriant calmement.

- Je suis très satisfait de ton professionnalisme lors de cette mission. On à besoin de plus de personnes dans ton genre au village, capable de respecter la discipline militaire et la hiérarchie, mais surtout, obéir aux ordres. Nous prenons donc la route du retour, notre mission ici est accomplie, je te laisserais te charger du rapport, tu l'as bien mérité.

En temps normal, il se serait occupé lui-même du rapport, mais il avait d'autres choses de prévues à son retour au village, comme, par exemple, rédiger une lettre demandant l'intégration officielle de la Hyûga au sein de l'équipe numéro treize. Il était très satisfait de cette mission et avait décider de la prendre sous son aile, afin de cultiver les fruits de l'entraînement de la demoiselle, et l'aider ainsi à devenir une meilleure konoichi, une meilleure soldat.




Techniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Kurise
Hyûga Kurise

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) Empty
Dim 10 Mar 2019 - 12:47
D'une certaine façon, elle était quand même un peu déçue. Kurise avait une certaine attirance pour le danger, en dépit de son attitude professionnelle. Pas au point de saborder la mission, après, mais son désir d'action ne se verra pas accompli. Enfin, il y'avait bien quelque chose pour l'aider à se remettre de son manque d'action, et c'était bien l'aisance avec laquelle la mission avait été accomplie par le duo d'elle et Karasuma.

Les missions rang B sont costaudes mais restent inférieures aux missions de rang A et S, elles sont au milieu, disons-le. Et Kurise avait remplie cette mission avec étonnamment de temps... enfin, oui, Shin avait bien aidé, mais la Hyûga avait bien contribué, et se voyait désormais comme plus capable. Plus forte, plus apte à franchir le palier et faire des missions plus difficiles. Pour toujours engranger plus d'expérience au combat déjà, et aussi pour prouver sa valeur tout en finissant de nourrir son égo et son désir de frôler la mort.

Pour l'instant, donc, elle se perdit dans sa rêverie égocentrique, gardant un visage ferme et dur alors que les clones finirent le travail pour eux. Il expliqua simplement la situation et les pouvoirs du couple. A voir si jamais ils pouvaient garder un oeil sur eux plus tard, mais ce n'était plus le problème des shinobis. Et de toute façon, après tout ce temps, il devait bien y'avoir des prisons aptes à contenir les prisonniers... heh, plutôt ironique vu la situation qui était en train de s'écouler dans le pays, non ? Enfin, il y'avait une différence entre de vrais tueurs et des simples junkies en quête d'adrénaline, qui n'avaient pas le calme et la patience de la jeune Kurise.

Ils se réunirent dans le village une dernière fois après la restitution des biens, et il se déclara satisfait de ses faits. Elle avait obéi aux ordres de façon ordonnée, ce qui devait sans aucun doute être très agréable pour un supérieur militaire. L'indication "on a besoin de plus de personnes comme toi" indiquait d"ailleurs qu'il avait sans aucun doute été forcé de croiser une personne moins respectueuse de la hiérarchie, ce qui était fort dommage : Shin n'avait de toute évidence pas volé son statut de chef de mission, étant lui même efficace.

A voir si jamais ils devraient se battre un jour, si leurs intérêts venaient à diverger. En s'appropriant ces techniques, elle espérait pouvoir développer des contres, afin de potentiellement le terrasser.

Le retour fut sans évènements, et Kurise accepta sans broncher le dernier ordre de son partenaire de mission : faire le rapport, quelque chose qu'elle fit avec hâte.

RAPPORT : VOLEURS DE MEKASHI:
 

_________________
(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA) ?imw=506&imh=284&ima=fit&impolicy=Letterbox&imcolor=%23000000&letterbox=true
Revenir en haut Aller en bas

(MISSION DE RANG B LIBRE) A l'OMBRE DE LA LUNE (PV KARASUMA)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: