Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)

Asayo Shinju
Asayo Shinju

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Empty
Dim 3 Mar 2019 - 19:22
S'étant inscrite sur la liste des genins intéressés par la possibilité d'exercer des missions de rang D-ou comme certaines mauvaises langues nommaient "basses besognes"-et attendant sa convocation, la jeune femme au teint lunaire poursuivait son programme personnelle. Bien sûr, ce n'était pas la seule chose dont elle guettait patiemment l'arrivée : en effet, Shinju commençait à être intriguée par le délai que prenait sa répartition dans un groupe et certains têtards d'interrogations commençaient à barboter dans son esprit aquatique pour la taquiner.

Heureusement, une missive lui présentant sa tâche finit par lui parvenir et l'informa également qu'elle ferait conjointement cette mission avec une dénommée @Mokushi Amaya et que celle-ci commencerait dés le lendemain. Relisant encore une fois le nom de l'établissement Takotako et songeant aux recettes à base de poissons et autres crustacés qu'elle connaissait. Cette nuit, elle rêva de son ancienne maison se trouvant sur des pontons pendant que la voix douce de sa mère lui expliquait comment vider et préparer les prises qu'elle venait de faire tandis qu'une pieuvre les espionnait à partir de l'ouverture du toit.

~~~~~~~~


Les prunelles citrines de la jeune femme s'ouvrir alors que les premiers rayons timides de l'astre solaire tentèrent leur habituelle lutte vaine contre la brume matinale. Ne réussissant ainsi donc pas à faire connaître leur présence sauf aux habitués dont les professions et mentalités les obligent à se lever à l'aube. Que ce soit les humbles pêcheurs, les fiers shinobis ou les braves commerçants dont l'activité nécessitait de profiter du sommeil des potentiels clients pour se préparer.

Ce qui était le cas du propriétaire du Takotako surtout que ce dernier avait décidé d'innover sa carte en incorporant des plats à base de deux nouveaux éléments : la grenouille et la méduse. Ce qui avait de quoi surprendre Shinju même après avoir eu une nuit de sommeil pour accepter cette idée. C'est ainsi qu'elle fit son chemin vers l'agréable restaurant qu'elle connaissait grâce à ses habituelles péripéties au Port pour songer à quelle sorte de plat on pouvait bien préparer avec ces adorables créatures.

Est-ce que l'idée la révulsait ? Non, c'était une occurrence naturelle : le cycle de prédation était ainsi établie. Etant une ama au fond d'elle, elle acceptait ce besoin de manger les prises effectuées. Après tout une méduse ne réfléchissait pas à la vie de ses proies lorsqu'elle les attrapait et consommait qu'importe qu'ils soient des œufs de poisson et des larves. Et elle en avait déjà goûté dans son petit village de Buntan et la consistance avait été croustillante et légèrement résistante comme des anneaux de calamar. Le verdict était que cela manquait de saveur à vrai dire et ça n'avait rien d'étonnant : après tout, c'était une créature composée à 95% d'eau :


*Donc, est-ce que ça conviendrait bien aux habitués du restaurant ?*songea la jeune femme en arrivant à la rue abritant l'établissement. Les clients -et surtout les marins et pêcheurs- appréciaient largement les plats goûteux et dont la quantité était généreuse afin de caler efficacement leur appétit. C'est pourquoi l'idée que des petites grenouilles ou que des méduses remportent un succès franc seraient intriguant pour la jeune femme.

*J'espère que le Chef et sa femme auront penser à faire les préparatifs nécessaires pour les méduses... Après tout, Mamie Jisa n'arrêtait pas d'insister sur l'importance de nettoyer l'ombrelle attentivement et bien la faire sécher avant de la découper...*se demanda Shinju en prenant place à côté de l'entrée du restaurant pour attendre sa partenaire et en veillant de ne pas se rendre visible de l'intérieur de la bâtisse.

Après tout, il serait plus intéressant et polie d'attendre sa camarade ainsi que se présenter avant de rencontrer leur employeur du jour. C'est pourquoi elle guettait la moindre personne ressemblant à une kunoichi en veillant de dévoiler son bandeau qu'elle avait fixée à sa taille et laissait pendre horizontalement. N'ayant pas amener sa capuche faite en capuchon de méduse géante qui aurait gêner en cuisine. Elle était prête à saluer d'un signe de main ainsi qu'un doux sourire et à attirer l'attention de la future arrivante.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Mokushi Amaya
Mokushi Amaya

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Empty
Dim 3 Mar 2019 - 23:40
Je courais déjà depuis une petite demi-heure, faisant le tour du pâté de maison à un rythme régulier. L’humidité dans l’air était importante, mais la brume qui entourait le village n’était pas pour rien. Qui plus est, un brouillard s’était installé et ne semblait pas vouloir refluer. Un temps parfait pour la petite grenouille en moi, qui exultait de se sentir si bien. La veste que je portais tapait régulièrement sur mes genoux, sans pour autant que cela me gène. L’habitude était bien trop présente pour ça. Sur les derniers mètres, néanmoins, j’accélérais le pas. Une mission m’attendait, et pas n’importe laquelle pour moi.

Ma première. Et lorsque j’avais lu l’ordre, il m’avait fallu courir. Plus longtemps que ce matin. Mais la nausée ne m’avait pourtant pas quitter. Cela allait être difficile. Bien plus que ce que j’imaginais. Mais à quoi je m’imaginais ? Certainement pas à ça. Être second pour massacrer des mini-moi. Je secouais la tête en grimpant une à une les marches qui me menaient à ma chambre. Une fois la porte refermée, je me dirigeais directement vers la douche, semant au passage mes vêtements trempés de sueur. Je ne prie pas longtemps pour me laver, n’attendant même pas que l’eau se réchauffe, et je m’habillais tout aussi rapidement après m’être séchée.

Sur mon bureau trône le rouleau de mission. Ressortant du reste des kanjis, celui représentant Takotato me fait me pincer les lèvres, un sourde colère s'emparant de moi. Je ne devais pas me laisser submerger par mes émotions. Elles n’avaient pas lieu d’être. Les grenouilles qu’ils servaient n’étaient que de lointaines cousines germaines, non ? Et je ne connaissais aucune autre grenouille personnellement.

Mais j’en suis une ! Comment je pourrais tuer une grenouille sans penser au fait que ça pourrait être moi ? Ils le savent en plus ! C’est donc ça les missions D ? Des bizutages en règles ? Non, reste calme, reste calme Amaya.

J’enfilais mes chaussures rapidement, pris une veste un peu plus légère et repris ma course en direction du restaurant où allait finir par m’attendre ma coéquipière du jour si je ne me décidais pas à prendre le taureau par les cornes. Je devrais lui dire. Peut-être aura-t-elle une solution ? J’arrivais rapidement en vue du restaurant. Je glissais ma main dans mon sac et attachais rapidement mon bandeau à mon cou, assez lâche pour tomber sur le haut de ma poitrine. Aussitôt, je remarquais bien la jeune femme devant le Takotako, et comment ne pas la remarquer. Aussi blanche que la brume, elle semblait attendre quelqu’un et du symbole à sa taille, je compris rapidement que c’était bien moi la retardataire. Pourtant, le soleil ne montrait que ses premiers rayons, et ils étaient si timides qu’ils peinaient à éclairer quoi que ce soit.

- Bonjour, tu dois être… Asayo Shinju, c’est ça ? osais-je dire non sans rougir. Mokushi Amaya, ou Ama si tu préfères. Tu m’attends depuis longtemps ?


Lorsque je croisais son regard, je fus un instant surprise. Leur couleur était magnifique et ressemblait en partie à mon propre regard lorsque mes transformations ne se faisait qu’à moitié, que je restais humaine tout en prenant les yeux de la rainette voir sa peau si particulière. Je devais prendre mon courage à deux mains. Je devais lui dire. Lui faire comprendre.Ou alors me dépassait. Je restais face à elle, croisant mes bras dans mon dos pour observer l'enseigne dont je n’avais jamais encore franchi les portes. Peut-être réussirais-je à me détacher des grenouilles si jamais elles déjà morte ? Et puis, alors que je songeais à ces pauvres cousines, je me rappelais quelque chose de plus crucial encore.

Eh mais attendez ! Je sais pas cuisiner moi !

_________________
[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Frog_b10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5772-mokushi-amaya-petite-grenouille-uc http://www.ascentofshinobi.com/t5810-mokushi-amaya-patte-apres-patte
Asayo Shinju
Asayo Shinju

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Empty
Dim 10 Mar 2019 - 0:42
Occupée à essayer de déterminer quels plats pouvaient être préparés à part de grenouilles et de méduses, la pâle jeune femme ne vit pas le temps défiler et ne revint à la réalité en délaissant des casseroles imaginaires au fond de son esprit qu'en voyant une jeune fille portant le signe que ses iris jaunes guettaient autour de son cou. Lui adressant un signe de la main afin de la saluer et de l'accueillir cordialement, elle marqua un léger temps d'arrêt face au surnom de celle-ci Ama et qui revêtait une autre signification pour elle. Souriante, elle lui répondit doucement et songea à lui laisser le temps de reprendre son souffle :

Bonjour Amaya-chan, je ne t'attends pas depuis longtemps ne t'inquiètes pas et respires.L'observant alors qu'elle plaçait ses mains dans son dos en regardant l'enseigne du restaurant, l'Asayo ajouta sur un ton amusée pour détendre l'atmosphère et briser la glace avec la seconde genin qu'elle rencontrait :Tu sais, j'ai cru un instant que tu étais une Ama comme moi : celle qui plonge et pêche avec leur panier dans l'océan de l'aube au soir. Drôle de coïncidence n'est-ce pas ?

Tournant son regard vers le ciel et les ruelles, la femme méduse se retourna vers sa vis-à-vis intriguée et qui semblait intimidée pour lui partager ses propres réflexions sur leur mission et d'autres informations dans un flot calme :

Tu es déjà venu au Takotato ? avisant la négation présente sur ses traits, elle poursuivitLe patron est gentil et aime les pieuvres c'est pourquoi il se déplace avec sa favorite sur la tête, Takoka est gentil ainsi qu'affectueux ou affectueuse ? Elle aime bien accrochée ses ventouses quand on lui serre le tentacule pour la saluer mais j'ai entendue dire qu'elle avait perdue un tentacule suite à un enlèvement... Enfin, je ne sais pas trop où on ira avec ces idées de nouveaux plats à base de méduses et de grenouilles
qui ne sont pas vraiment riches en chair mais je suppose qu'on ne le saura qu'une fois sur place...


*Et sûrement avoir réussi le test en cuisines après tout le cuisinier et patron ne laisserait pas n'importe qui entrer et toucher à ses fourneaux*songea la jeune femme en laissant un temps de préparation pour Amaya et elle avant de se présenter au patron.

"Prête ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Mokushi Amaya
Mokushi Amaya

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Empty
Mar 12 Mar 2019 - 16:27
Bon, évidemment, c’était faux : je savais cuisiner. Un peu. Et pas comme ça. Pas pour plusieurs personnes, pas dans un autre cadre que celui de ma pseudo cuisine. Et certainement pas des grenouilles ! Si je ne devais pas garder contenance et réussir, je fuirais tout simplement à l’autre bout de l’île, voir du monde. Je fronçais un instant les sourcils mais réussis à me reprendre très rapidement. Tout irait bien pour une seule et unique bonne et impérieuse raison : je le voulais. Je voulais faire mes preuves, je voulais apprendre, mon objectif bien en vu, il me restait à me donner les moyens de réussir. Peut-être devrais-je laisser une chance à cette missions ? Qu’elle n’était pas aussi catastrophique qu’elle se profilait ? J’écoutais attentivement les paroles de la jeune shinobi qui me faisait face.

Pas les grenouilles pas les grenouilles pas les grenouilles.

Lorsqu’elle explique ce qu’est une Ama, je souris, attendrie plus que je ne m’en rend compte par l’histoire qu’elle me conte. Mes pensées un instant décrochèrent des images du carnage qui nous attendait forcément. J’imaginais si bien ces pêcheuses, et le reflet de la lune sur l’eau. La jeune fille en parlait avec beaucoup d’émotions, et je compris que cela devait la toucher. Pourtant, je n’oubliais pas l’ombre dans son dos du magasin qui semblait prêt à m’avaler. Au moins, si elle connaissait les Amas, peut-être Shinju serait-elle plus douée que moi en cuisine ? J’apprendrais vite. Elle avait l’air seraine, peut-être arriverait-elle à me communiquer son état ? Et puis je compris que je pourrais en prendre avantage. Je pourrais écrire. Dessiner. Après cette mission, pour retranscrire cette mission. Et peut-être voir avec ma partenaire, quant à son autre métier ?

- Je suis désolée, je dois paraître un peu tendue et c’est le cas… Je ne m’attendais vraiment pas à celà. Tu es une Ama ? Je les ai toujours admirées… Nous en avions dans mon village, elles étaient si impressionnantes de force et d’abnégation… Ce métier est si éprouvant. C’est une belle coïncidence oui ; Amaya s’écrit avec les kanji de la pluie et de la nuit. Pluie Nocturne, conclus-je en rougissant légèrement.

Je replaçais machinalement une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, pour qu’elle s’échappe aussitôt. Ils nous donneraient des filets, comme j’ai déjà vu dans d’autre restaurant, ou une casquette qui en ferait l’affaire. Il faudrait de toute manière voir avec le gérant. Qui avait une pieuvre sur la tête ? L’avait-il toujours malgré qu’il désire en proposer au menu ? Je déglutissais difficilement. Je me corrigeais pourtant : de la méduse, pas de la pieuvre. Autant de différences entre elles que la grenouille qui se mange et la rainette que je suis. Mais quand même !

- Je ne suis jamais venue ici non, mais je ne suis pas là depuis assez longtemps pour avoir vraiment eu le temps de tout tester. Et si je mange beaucoup de coquillages, je suis très peu poissons, méduses et encore moins grenouilles. À dire vrai…


Je trépignais sur place, incapable de tenir. Je devais le dire. Je ne pouvais pas faire sans.

Elle t’a dit de respirer Amaya. Alors respire. Et avoue-le.

- Je suis une rainette…


Je le murmurais tellement vite et tellement bas que je doutais un instant qu’elle puisse m’entendre. J’ajoutais, en espérant la rassure :

- Mais ça va aller ? Je pourrais m'occuper des méduses et…

Je l’observais et me retins de rire, tant la situation s’y prêtait. Oui, un vrai bizutage en règle.

_________________
[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Frog_b10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5772-mokushi-amaya-petite-grenouille-uc http://www.ascentofshinobi.com/t5810-mokushi-amaya-patte-apres-patte
Asayo Shinju
Asayo Shinju

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Empty
Lun 1 Avr 2019 - 15:35
Alors que ses mots s'écoulaient en un rythme calme, Shinju put constater que l'effet relaxant prendre place sur les traits doux et féminins d'Amaya et écouta avec attention ses mots bien qu'ils éveillèrent un fugace instant une lueur douloureuse au fond des prunelles jaunes... La mention de l'exténuation qui guettait et s'accrochait aux plongeurs telle une créature des profondeurs qui attendait l'occasion de saisir le corps en enfonçant profondément ses crocs acérés : bien qu'on parvienne à lui faire lâcher prise... La marque restait et ne s'estompait jamais totalement ne faisant qu'aller en grandissant au fil du temps et des morsures suivantes.

Réagissant tout de même aux propos de la jeune fille sans filtre ayant le cerveau brumeux par cette réminiscence remuante provenant d'une blessure cachée au cœur. Sa nature aqueuse pouvant réparer aisément sa chair sans laisser de traces mais cela n'était pas le cas pour les émotions qui pouvaient agir sur l'eau en faisant des rides de surfaces trahissant leur présence :


"Hum oui...C'est très éprouvant et cela perdure...pour s'accumuler : elles sont vraiment fortes et ont une volonté de fer...répondit-elle d'une voix attristée mais admirative envers ses consœurs n'étant pas pourvu du don d'assimilation pour alléger ce poids. Calmant cette fois elle-même par la douceur de sa voix, elle continua afin de ne pas laisser son trouble s'éterniser pour le chasser sur une plaisanterie :A vrai dire, je tiens mon Asayo viendrait de 朝夜 signifiant matin et nuit pour expliquer qu'elles plongeaient de mère en fille tandis que mon prénom Shinju 真珠 m'a été donné par ma mère adoptive m'ayant trouvé en mer telle une perle...un trésor... Pas étonnant que je me sente si à l'aise dans l'océan et l'eau ! En tout cas, nous nous entendrons sûrement bien après tout la Pluie est l'étape qui précède l'océan dans le cycle..."

Le fait que son interlocutrice était anxieuse permit à Shinju de ne pas dériver davantage dans son inconscient et lui servi de corde pour s'arrimer au temps présent pour qu'elle aide -par impulsion et bienveillance- sa jeune consœur qui semblait avoir besoin d'elle. Comme dans son village et son île entière où les aînés avaient à cœur de transmettre leur savoir ou guider leurs cadets, ce qui fait que c'était ancré en elle, elle prit la parole en s'approchant d'elle sans pour autant envahir son espace vitale pour lui communiquer son assurance et son soutien :

"Cela devrait aller pour les poissons et les méduses après tout, la mer regorge tellement d'habitants qui varient à chaque saison qu'on s'adaptait à ce qu'on capturait dans nos paniers et filets... Bien que je n'ai jamais capturer de grenouille...peut-être comme des crabes ?" finit-elle pensivement en manquant presque mais heureusement ce n'était pas le cas, le murmure d'Ama.

Ce qui détourna son esprit de trouver des comparaisons marins aux grenouilles et dont les méthodes de préparations pourraient s'appliquer dessus. A la place son imagination débordante s'engouffra dans les possibilités que ces quatres mots : "Je suis une rainette..." offraient. Ce qui fit que l'Asayo leva automatique son bras droit afin de toucher la joue gauche de la fille ou grenouille pour voir quelle texture avait sa peau en faisant part de son fil de pensée à son sujet d'étude d'une voix et d'une paire de yeux curieux avec un débit de paroles plus rapide mais nullement élevé mais contrôlé :


"Tu veux dire que tu es une rainette ninja ? Donc, il existe bien des animaux ninja... Cela veut dire que tu as pris une apparence humaine par un henge ? Ou tu t'es transformée en humaine par une technique propre aux shinobis animaux ? C'est étrange de te mouvoir sous cette forme ?"

S'interrompant afin de ne pas brusquer Ama et de risquer de lui faire reprendre son apparence de petite créature verte, elle se stoppa et jeta un regard interrogateur envers l'enseigne :

"Malheureusement, on va devoir remplir cette mission...Mais je suppose que c'est comme si on me demandait de tuer un humain... Bien que je m'y attend au vue de ce que je sais ou plutôt entendu et lu sur les ninjas et les conflits ou missions attendues : je ne sais pas vraiment comment je réagirais à ce moment là..."

Lui jetant un regard en se demandant si cette transformation gardait l'âge de la grenouille ou le convertissait en âge humain, elle lui proposa une solution :

"Si tu veux, je m'occuperais des grenouilles et t'aiderait en t'expliquant pour les méduses si il utilise la même manière de préparation que la vieille Jisa de mon village qui était la seule à en cuisiner à certains moments.

Bon, tu es prête à entrer ? On y va sinon, on sera en retard..."
lui dit-elle d'un clin d’œil en l’entraînant à sa suite dans le restaurant.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Asayo Shinju
Asayo Shinju

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)  Empty
Sam 4 Mai 2019 - 20:01
Je continue la mission en solo...

Les présentations ainsi que le lien que leur prénom respectif possédait à l'élément eau semblait aidée les jeunes femmes à se sentir à l'aise entre elles. Bien qu'un léger silence avait précédé ce bond suite aux allusions des souffrances que les Ama pouvaient être affublées à cause de leurs plongeons récurrentes et maintenues en eaux profondes.

Bien que leurs pensées retournèrent sur leur tâche qui les attendait et qui se retrouveraient à cuisiner des plats à base de créature exotique. Bien que la mention de grenouille préparer à la manière des crabes fit pâlir son interlocutrice et qui fit que Shinju décida qu'elle serait celle qui les cuisinera et pas seulement parce que la genin pouvait se transformer en grenouille comme Amaya lui expliqua face à son flot de questions.


"Je vois...C'est donc semblable à ma capacité de me transformer entièrement en eau !"murmura la jeune femme bien qu'elle n'abandonna pas la possibilité qu'elle était une grenouille pouvant se tourner en humaine ou une humaine avec des liens de famille avec des batraciens ? Après tout, l'Asayo se demandait auparavant si elle n'était pas plus aqueuse qu'humaine avant de se dire qu'elle était elle-même qu'importe sa nature profonde. Mais elle comprenait mieux la pâleur et la nervosité de la brunette, c'est pourquoi elle lui fit part de son intention :

"Je comprends ta réticence à t'occuper d'elles...Si tu veux, je peux m'en charger et tu n'auras pas à y faire ?"

Obtenant le consentement de la rainette soulagée à sa proposition et qui la suivit se retrouvant abritée par la figure blanche à ses côtées. Alors que les deux jeunes femmes passèrent l'entrée, une petite silhouette se plaça rapidement devant elle et saisit leur main avant de les entraîner à sa suite en direction des cuisines : ne leur laissant guère la chance de voir le décor de la salle -ou de découvrir pour la Mokushi- en leur parlant rapidement et avec excitation :

"Coucou Shinju ! J'étais trop contente de voir que t'allais être avec moi pour mes expérimentations culinaires ! Enfin y aura papa pour s'assurer qu'on n'empoisonne personne mais il m'a promis qu'on suivra mes directives !"

Cette petite fille qui parlait était la fille du patron et de sa femme, du haut de ses dix ans : elle aimait expérimenter de nouveaux plats et parlaient des créatures marines. Ce qui fait que Musume en apprenant le passé d'Ama de l'Asayo avait trouvé une personne à interroger lorsqu'elle venait sur les fonds marins et les poissons. La jeune genin au teint lunaire avait donc pris l'habitude d'avoir un bras capturé par les membres de sa cadette pendant que celle-ci l'abreuvait de questions lors de ses repas.

"C'est donc toi Musume qui a proposé à ton père d'ajouter au menu des grenouilles et des méduses ?"demanda l'Asayo en dévoilant à sa collègue perdue et emportée comme elle l'identité de leur petite kidnappeuse. Qui constata qu'elle ne s'était pas présentée à l'inconnue et se mit à rougir ainsi qu'à bégayer des excuses :

"Dé-désolé..Hum...Mokushi-san ? Je ne me suis pas présentée moi-même : Musume, apprentie cuisinière et adoratrice des Eaux !"

Bien sûr, il ne fallait pas prendre son adoration des eaux comme un culte religieux mais comme la passion d'une océanographe en herbe. Les présentations étant faites, le trio de filles se retrouvèrent donc en face du patron des lieux et de son fidèle chapeau pieuvre qui les accueillit et les fit se laver les mains afin d'être prête à trancher dans le vive du sujet.

Il leur demanda d'abord leur niveau culinaire : savaient-elles cuisinées ? Ou se contentaient elles des rations de survie fades servies aux shinobis ? Bien sûr et malgré les jérémiades de son enfant : il leur fit un test pour s'assurer de leur niveau.

Pour cela, elles devaient écailler un merlan et le vider de ses entrailles et ses arêtes ainsi que le découper pour se débarrasser de ses nageoires ainsi que sa queue. Serait-ce si simple que cela d'obtenir sa reconnaissance ?

Non puisqu'elles devaient saisir et tirer hors de l'eau les merlans encore en vie qui nageaient insouciamment dans leur bassine. Adressant un signe de tête encourageant à sa camarade, Shinju saisit son propre poisson avec fermeté et l'adresse de l'habitude afin de ne pas le laisser se libérer de sa poigne grâce à ses soubresauts. Afin de limiter son étouffement dans l'air, elle le plaça sur la planche qui lui était destinée et trancha sa tête afin d'éteindre son existence sans souffrances inutiles.

Puis saisit le couteau adéquat pour lui retirer les écailles encore brillantes et commencer sa préparation avec une autre lame sous le regard attentif et évaluateur du cuisinier aguerri ainsi que celui plus doux et encourageant de sa fille.

Tchac~Tchac~Tchac~Tchac~Sluss~Sluss~

Les bruits de découpe résonnèrent dans la pièce alors que les cuisinières du jour tranchaient la chair et furent accompagnés du bruit que font des entrailles extirper du corps désormais sans vie et mutilé-pardon- préparé du poisson. Alors qu'elles finissaient de nettoyer le poisson, une petite silhouette immaculée déposa auprès d'elles un récipient vide et qui devra accueillir la panure qu'elles devront préparer avec les épices qui leur ont été préparés alors qu'une voix grave leur expliquait qu'elles devront frire leur poisson.

Pour cela, elles devaient chauffer de l'huile suffisamment et cela leur permettraient de suivre les consignes écrites qui leur divulguait-et dont elles devaient garder le secret- une recette propre des lieux. Hachant, écrasant et moulant : elles finirent par obtenir la panure dont elles recouvrirent les chairs à vif du poisson. Lui donnant une nouvelle couverture odorante et colorée cachant ainsi son état. Et le rendant prêt pour son bain bouillant et minuté dans l'huile prête :

~Fiiiiiiiiish~Glouglou


La tête penchée et les yeux rivés dans la marmite, les jeunes femmes observèrent le bronzage accéléré de leur poisson et lorsque la dorure leur parut suffisantes, elles sortirent les poissons prêts et les disposèrent dans les assiettes afin de le présenter comme le demandait leur aîné.

Leurs assiettes étaient donc prêtes à être dégustées et évaluées...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[Mission Libre D] Au Menu Du Jour (FT Mokushi Amaya)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: