Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
The Cure [Yamanaka Shaka] EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

The Cure [Yamanaka Shaka]


The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Lun 4 Mar 2019 - 15:18

Il pleuvait. Ce n'était pas une pluie agréable. Pas la pluie rafraichissante des jours de grande chaleur, ni la pluie tant attendue par les cultivateurs après une longue sècheresse. C'était une pluie forte, violente, qui battait contre les carreaux et les faisait trembler. Elle avait vidé les rues du village de la plupart de leurs occupants habituels. Exit les marchands ambulants, les tenanciers d'étals, les vendeurs de plaisirs. Les pavés détrempés étaient seuls.

Zô franchit le seuil de son petit appartement. Enveloppé dans une longue cape noire ruisselante d'eau, il avait l'air d'une sorte d'apparition, de fantôme, et n'était pas sans une certaine ressemblance avec sa marionnette, Oiwa. Avant même de se débarrasser de son vêtement mouillé, il remarqua la missive qu'on avait glissé sous sa porte. Il la ramassa, et la parcourut du regard rapidement. Elle n'avait rien de véritablement officiel. Il ne s'agissait pas d'une mission. Simplement d'une requête de la part d'un collègue shinobi. Mais c'était tout ce que le mot mentionnait: pas de précisions quant à la nature de la requête. Simplement une signature. Yamanaka ? Zô connaissait le nom. Un de ses coéquipiers portait le même. Par conséquent, il connaissait les capacités de ce clan-là. Que pouvait donc lui vouloir un manipulateur de l'esprit ?

Il hésita un moment, puis fit volte-face et ressortit de son appartement. Quitte à être mouillé, autant l'être jusqu'à l'os. De toute façon, il pourrait trouver tous les soins qu'il voulait là où il allait, puisque le rendez-vous était fixé à l'hôpital. Un endroit que Zô commençait à bien connaître ... Ses visites s'y faisaient de plus en plus régulières, à mesure que son intérêt pour la discipline médicale croissait. Il avait réussi à chasser ses premières appréhensions, et il n'était plus pris par la même nausée, par le même sentiment de découragement absolu chaque fois qu'il franchissait les portes de l'hôpital. C'était un progrès, en quelque sorte. Il commençait à voir les choses avec plus de froideur et de rationalité.

Maintenant, il se demandait bien ce qu'il pourrait faire pour le service de ce collègue inconnu. Il cherchait bien à trouver des indices dans le lieu de réunion, mais ne pouvait qu'émettre des hypothèses. Il devinait cependant que le thème de l'entrevue tournerait autour de la médecine. Ce n'était pas pour lui déplaire. Après tout, il se destinait à la médecine. Mais pourquoi l'avoir envoyé chercher lui ? Qu'avait-il de plus que les autres curieux qui devaient certainement visiter autant que lui l'hôpital ? La réponse lui parut évidente. Mais ses connaissances en matière de poisons pouvaient-elles être parvenues jusqu'aux oreilles de shinobis qu'il ne connaissait même pas ? Cela voudrait dire qu'il commençait à se faire un nom au sein du village.

Il était à présent devant les bâtiments de l'hôpital. Il pleuvait toujours des cordes. Il sentait le froid le pénétrer jusqu'à l'os, et il avait l'impression que chaque pore de sa peau était trempé. Il ne s'attarda pas dehors, et rentra dans l'hôpital. Aussitôt, son nez se remplit de l'odeur devenue familière de médicaments et de maladie. Quelque chose à la fois malsain et étrangement épuré. Un cocktail olfactif qui ne lui plaisait pas particulièrement, et qui ne lui paraissait pas sain du tout, étrangement ... Il s'avança jusqu'au bureau de réception, et ôta le capuchon de sa cape ruisselante d'eau.

"Excusez-moi. Je suis Okubo Zô. J'ai été invité à rencontrer un certain Yamanaka Shaka. Où est-ce que je pourrais le trouver ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 11:29

The Cure
Feat Okubo Zô
Alors que le soleil était à son zénith, lui, qui éclairait de sa lumière l'intégralité du village cachée par la Brume, Shaka préférait rester dans l'ombre. Dans l'ombre de l’hôpital kirijin. Il attendait patiemment son heure, car elle viendrait plus rapidement que celui-ci ne l’avait réellement prévu. En effet, il avait convoqué un Genin kirijin qui commençait à faire parler de lui, un certain Okubo Zô. Un marionnettiste.

Pourquoi donc avoir convoqué quelqu’un qu’il ne connaissait même pas ? Eh bien il avait réellement besoin de cette personne pour mettre en pratique le savoir sur l’Iroujutsu qu’il avait acquis jusqu’à aujourd'hui. Il devait apprendre à combattre les poisons et qui mieux qu’un maître marionnettiste, pourrait aider le Yamanaka.

Tandis que lui aussi se préparait, il fut interpellé par une jeune femme qui disait que la personne concernée venait d’arriver. Parfait, pile à l’heure. C’est donc en se dirigeant vers cet homme, le fléau de la brume lui tend sa main, un simple salut amical puisqu’il va bien falloir que les deux hommes aient un minimum de complicité puisqu’ils risquent de passer de les prochaines heures ensemble.

« Bonjour, je suis Yamanaka Shaka. Je vous ai demandé de venir me rejoindre ici pour pouvoir m’exercer sur l’Iroujutsu. J’ai entendu dire que vos poisons étaient plus qu’efficace. Commençons dès maintenant. »


C'est comme ça que le manipulateur d'esprit invita Zô à le suivre dans une salle qu’il avait pu réserver. À l’intérieur, se trouvait des mannequins sur lequel ils pourraient s'exercer.

code by bat'phanie


_________________
The Cure [Yamanaka Shaka] 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 15:31

Zô serra la main qu'on lui tendait. Voilà donc Yamanaka Shaka ? Les théories de Zô se confirmaient. Il avait bien été appelé pour ses aptitudes inédites à concevoir des poisons. Alors il faisait parler de lui ? On commençait à connaître son nom, dans des milieux qu'il ne connaissait même pas lui-même, chez des gens qu'il n'avait jamais rencontré. C'était sans doute une bonne chose. Mais il ne pouvait pas nier que cette soudaine popularité, surtout hors de son contrôle, l'inquiétait un peu. Après tout, les talents d'un shinobi ne reposaient-ils pas sur leur secret, sur leur capacité à être dissimulés ? Que tout le village sache ce qu'il était capable de faire ... Il était flatté, mais avait du mal à chasser ses appréhensions.

Il suivit Shaka jusque dans la pièce qu'il semblait avoir préparé spécialement pour leur rencontre. Il regarda d'un oeil circonspect les mannequins, se demandant à quoi ils pourraient bien servir. Après tout, il s'agissait de poisons qu'ils allaient expérimenter. Des sujets vivants n'auraient-ils pas été plus appropriés ? Zô se retint cependant d'en faire la remarque. Il n'était pas certain que cette approche de l'expérimentation aurait été appréciée par son homologue. Certains médecins, ou aspirants médecins, avaient tendance à avoir une vision assez étroite de l'expérience, quand il s'agissait de tester des produits nouveaux.

Zô se débarrassa de sa cape, toujours ruisselante, et la jeta sur une chaise. La chaleur de l'hôpital avait déjà commencé à réconforter son corps glacé. Il se frotta les mains, et souffla dans ses paumes pour les réchauffer.

"Avant toute chose, je tiens à vous prévenir. Je ne sais pas comment vous avez eu vent de mes capacités, ni par qui, mais il vaut mieux que vous ne vous fassiez pas de faux espoirs. Je ne suis en aucun cas un expert dans mon domaine, et vous trouverez à coup sûr dans le monde des shinobis des gens bien plus expérimentés que moi. Mes connaissance sont encore trop maigres, et je le regrette moi-même: je ne suis même pas capable de composer de poisons mortels. J'imagine que je pourrais en trouver la composition en y réfléchissant, et la confection ne devrait pas poser trop de problème. Mais je ne me suis jamais vraiment penché sur le sujet. Grave manquement de ma part ..."

Il sourit légèrement. Avant toute chose, il souhaitait partir sur des bases de sincérité. Apaiser les rumeurs, si elles lui prêtaient des capacités qu'il n'avait pas.

"Néanmoins, si vous voulez acquérir quelques bonnes bases, j'imagine que je pourrais vous être utile ! Vous voulez entraîner votre Iroujutsu, c'est bien ça ? Alors, j'imagine que vous voudrez apprendre à traiter les poisons. Très bien !"

A nouveau il se frotta les mains, un sourire nettement plus franc sur les lèvres.

"Bon, alors qu'attendons-nous ? Amusons-nous un peu !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Mer 6 Mar 2019 - 9:32

The Cure
Feat Okubo Zô
C’est dans cette salle que le duo improvisée allait passer un très long moment, une salle rempli de lit et de pantin. C’était plus que suffisant pour l'exercice qu’avait prévu le Yamanaka, qui pour se l'avouer, était d’une grande difficulté. Mais rien d’insurmontable pour le Fléau du village de la brume.

Okubo Zô faisait preuve d’une gentillesse impressionnante, après tout, ils ne se connaissaient pas personnellement et il avait quand même accepter d'aider Shaka, ce qui prouvait sa grande bonté d'âme.

« Ce n’est pas grave. Sommes-nous pas présent en ce moment même pour nous améliorer ? Peut-être qu’à l'issue de cette rencontre de nouveaux poisons verront le jour. »


Se préparant autant physique que mentalement, il fallait qu’il gère son énergie et l'effort dépenser. Mais en tout cas, le Yamanaka allait tout donner pour sortir victorieux du petit jeu qu’il venait d’imaginer. Il déjà avait lu comment les Irounins pouvaient enlever les poisons des corps des patients.

C’était une opération vraiment très ardue et il fallait beaucoup de temps selon le poison utilisé. Il fallait tout d’abord deviner sa composition ainsi que l'ampleur des dégâts avant dégâts pouvoir retirer le poison.

Et c’était exactement ce qu’allait faire Shaka aujourd'hui.

« Ce ne sont pas des marionnettes à proprement parler mais plutôt des clones. D’une résistance supérieur à celle des clones d'ombres banales. Tu va devoir concevoir des poisons un à un et empoisonné chaque clone avec des poisons de plus en plus fort. Et moi je devrait les soigner dans le temps imparti c'est-à-dire avait toujours qu’ils ne disparaissent. On commence ? »


La journée paraissait longue et difficile...

code by bat'phanie


_________________
The Cure [Yamanaka Shaka] 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Mer 6 Mar 2019 - 11:08

Zô chercha de la main un petit rouleau attaché à sa ceinture. Lorsqu'il l'eut trouvé, il le déroula d'un geste, et en fit jaillir tout une panoplie du parfait petit chimiste. Il y avait là tout le matériel dont il aurait besoin pour confectionner quelques rapides poisons le temps de l'exercice: alambics miniatures, rangée de fioles soigneusement lavées, flacons, mais aussi des sacs de toile pleins d'ingrédients divers dont la nature restait mystérieuse, scellée par le cordon de ficelle qui fermait chaque sac. Zô disposa toutes ces affaires sur un lit, à la hauteur parfaite pour qu'il puisse travailler confortablement. Puis, il se tourna vers Shaka, la mine visiblement réjouie.

"Je vais confectionner mes poisons au fur et à mesure de l'exercice, pendant que tu essaieras de les soigner. Mais, pour le premier essai, j'en ai déjà un prêt à l'emploi. C'est le seul que j'utilise en combat, pour l'instant. Il n'est pas très puissant, mais il peut se révéler un atout décisif, dans certaines situations bien choisies. Son effet est simple: il engourdit les muscles du membre qu'il touche, pour une durée relativement courte. Tu comprendras assez facilement, je pense, l'importance qu'il peut avoir en combat ... Je pense qu'ici, nous pouvons considérer que ses effets seront rallongés: tes clones ne sont pas en mouvement, et la circulation de leur sang est plus lente. Le poison se dissipera donc moins vite dans l'organisme."

Zô s'approcha d'un premier mannequin. Il fouilla dans une petite sacoche attachée à sa ceinture, et en tira une petite fiole, ainsi qu'un nécessaire à injection. Il se saisit d'une seringue, qu'il piqua dans le bouchon de liège de la fiole, et aspira ainsi dans la seringue un liquide pourpre. Il piqua ensuite la seringue dans le bras du mannequin, et avant d'injecter le poison se tourna vers Shaka:

"Prêt ? Pas trop de pression avec celui-ci, il n'est pas mortel. Mais il se dissipe relativement vite, alors ..."

Et il appuya sur la seringue. Le liquide disparut progressivement. A l'endroit où Zô avait injecté le poison, la peau sembla devenir légèrement flasque, comme si elle s'était relâchée. Zô se détourna du mannequin, et revint vers son nécessaire à poisons.

"Bonne chance !"

Il s'amusait vraiment bien. Cet exercice allait stimuler ses petites cellules grises, il le sentait. Il était déjà excité comme une puce. Tout ça, c'était de la bonne énergie, mais qu'il fallait canaliser. Il inspira profondément, s'efforçant de chasser toute cette adrénaline qui avait pris possession de son sang. Quel genre de scientifique serait-il s'il n'arrivait pas à maîtriser ses passions et à chasser ses pulsions ? Ne serait-ce que pour les apparences, il fallait bien qu'il arrive à se maîtriser. Il reporta son attention sur son matériel. Quel genre de poison pourrait-il imaginer ? Les rouages de la pensée se mettaient en place. Il commençait à réfléchir efficacement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 8:23

The Cure
Feat Okubo Zô
Le fait qu’il ait apprécié le but de l'exercice fut ouais ira au Yamanaka. Maintenant que tout le monde était prêt, il n’avait plus qu’à passer à l'action ! Lorsque Zô sortit son rouleau contenant une dizaine de fiole, Shaka regarda avec attention car il avait très rarement vu des utilisateurs de Fuinjutsu à Kirigakure.

Mais bon, le principal était le fait de s'exercer. Alors Shaka se préparait, silencieusement dans son coin, écoutant avec attention les informations donnés parole marionnettiste. Il ne le répétera pas forcément.

Alors le poison était un poison qui faisait effet très rapidement, vu qu’il avait pour but de ralentir la zone touchée. Alors il va falloir dès le début se concentrer sur la zone visée pour éviter que ce poison ne se propage. Il va falloir essayer de l’extirper du corps du clone en un minimum de temps.

Il avait déjà vu la théorie dans les livres de la bibliothèque, mais il l'an qu'a-t-il sérieusement de pratique, il n'appréhendait pas encore la difficulté de l'exercice qu’il avait lui même créer. Mais s’il n'avançait pas maintenant. Tous ses efforts seront vain et il ne pourrait plus se regarder en face.

Alors dès que son camarade Kirijin annonça le départ, le jeune homme entourage rapidement ses mains d’une lueur verte, histoire de faire une rapide analyse du poison pour pouvoir le contrer avec une efficacité optimale.

Après peu de temps, il comprit à quoi il avait à faire exactement et se concentra d’autant plus pour essayer de mettre fin à ce calvaire... Mettant ses mains sur la zone piquée, le Yamanaka concentrait et dosait chirurgicalement son chakra avant d’en ressortir le poison dont les effets avaient été neutralisés.

Il pouvait être fier mais pas arrogant car finalement, ce n’était que le plus simple de tous ces poisons. Il commençait bien mais la suite risque d’être plus dure. « J'ai terminé. » Dit-il, exténué par l'effort.

code by bat'phanie


_________________
The Cure [Yamanaka Shaka] 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

The Cure [Yamanaka Shaka] Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 10:13

Pendant que Shaka s'attelait à la guérison du premier poison, Zô retroussait ses manches et tirait de sa poche un petit calepin à la couverture de cuir, ainsi qu'un crayon. Il l'ouvrit à une page vierge, et posa la mine du crayon sur la première ligne. Mais il n'écrivit pas tout de suite. Il resta ainsi, immobile, pendant un moment, le regard perdu dans le vide. De toute évidence, il était plongé dans une intense réflexion. Il ne pouvait décemment pas se lancer dans la confection d'un poison à l'aveuglette. Il lui fallait réfléchir d'abord aux effets qu'il souhaiterait obtenir, puis à la façon dont il pourrait les obtenir. Les ingrédients, la méthode de production ... Tout un procédé qui ne pouvait pas s'improviser, et qui demandait d'être fixé par avance avant même de commencer la distillation du poison.

Puis, d'un coup, il claque de la langue et se mit à écrire d'un geste presque mécanique, sans jamais s'arrêter.

"Poison n°1

"Effet recherché: paralysie totale du corps et diffusion rapide

"Le poison devra être composé sous forme liquide, de façon à pouvoir être injecté à l'aide d'une seringue. Il devra engendrer une paralysie musculaire dans le corps tout entier. Le problème de la paralysie est assez simple à résoudre: il suffit de provoquer dans les muscles une tension suffisamment forte pour rendre tout mouvement difficile. De l'adrénaline concentrée pourrait donner une piste de recherche. Certaines plantes médicinales doivent également avoir des propriétés adéquates.

"Reste le problème de la diffusion du poison: pour une application efficace, il doit pouvoir se répandre dans tout le corps via le sang, de façon à alimenter tous les muscles, ou en tout cas le plus possible, sans perdre toutefois de sa puissance en étant altéré au contact du sang. La solution devra administrée -de préférence en plein coeur, pour permettre une meilleure diffusion- devra donc être assez dense pour ne pas se mêler au sang. Pour parvenir à ce résultat, on pourra utiliser les propriétés de ..."

Il continua ainsi pendant un petit moment, avant de s'interrompre tout aussi brusquement qu'il avait commencé. Il avait rempli sa page, et avait à présent noté toutes les informations dont il avait besoin pour procéder à la fabrication. Celle-ci serait simple: il n'aurait pas besoin de faire de décoction trop avancée, et pourrait se contenter d'un assemblage de produits qu'il avait déjà en réserve. Mais, avant même de se mettre à la préparation, il fut distrait par Shaka. Il avait déjà fini ? Zô se tourna vers lui. Il avait l'air assez fatigué. Ce n'était pas forcément un très bon signe pour la suite, mais il ne semblait pas s'en plaindre.

"J'en ai pour un instant, je me dépêche."

Il s'activa. Il se saisit d'une fiole remplie d'un liquide transparent, qu'il versa dans une seringue. Il y ajouta quelques gouttes d'une mixture légèrement pâteuse, d'un noir d'encre. Aussitôt, le mélange se densifia et prit une couleur terne. Zô rajouta quelques extraits d'autres produits, secoua la seringue, et s'approcha du mannequin.

"Ce poison-ci va être bien plus dur à soigner. Je l'ai conçu pour qu'il ait une diffusion rapide dans tout le corps, sans pour autant perdre en puissance. A toi de voir comment résoudre ce problème. Quant à ses effets ... Et bien, tu les découvriras assez vite, je pense."

Zô sourit légèrement, et planta d'un coup sec la seringue au niveau du coeur du mannequin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie http://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

The Cure [Yamanaka Shaka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Hôpital général
Sauter vers: