Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Alerte/Fanatique] La Clé


[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Lun 4 Mar 2019 - 18:20

La Clé

Contexte et situation

Ayant témoigné de leur intérêt pour le Pays du Bois depuis longtemps, Kumogakure no Satô avait envoyé une partie non-négligeable de leurs troupes. Et suite à une succession d'étapes aux succès variables mais auxquels nombre de shinobis des Nuages avaient pu contribuer : Kumo avait même réussi à obtenir une entrevue avec le Seigneur de ces terres, à savoir Mokkô le Charpentier.

Désormais autorisés à rester à Hayashi no Kuni, la délégation Kumojine n'est néanmoins pas libre de tous ses mouvements et est par ailleurs secrètement et étroitement surveillée.

Mais ce matin-là, les Kumojins - et possibles Hayashijins - qui entendirent l'explosion non loin du village où ils séjournaient, toutes ces restrictions passèrent au second plan.


Règles et informations

  • Cette alerte est de type Fanatique, consultez l'événement global pour en savoir plus.

  • Cette alerte se déroule en printemps de l'année 203.

  • Cette alerte est de rang inconnu.

  • Seuls les personnages se trouvant dans le pays et étant libresPar « libre », nous entendons que votre personnage ne doit pas déjà participer à un Event, une Intrigue, un Exploit ou une mission officielle ou contrat. peuvent intervenir en postant un premier RP à la suite.

  • Trois personnages au maximum peuvent intervenir.

  • Le temps pour arriver sur le lieu de l'alerte est de 24h. Passé ce délai, l'alerte se poursuivra avec ou sans participants.

  • Vous pouvez utiliser au maximum une technique avant de rejoindre directement, si vous le souhaitez, le lieu de l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Lun 4 Mar 2019 - 19:01
Une explosion ...

Anzu était en train de commencer à réunir quelques idées en attendant le feu vert pour commencer à regrouper des preuves sur un potentiel lien entre Hayashi et son "clan" quand un souffle qui traverse le silence d'Hayashi la tire de ses écrits. Quelque chose s'est mis à exploser non loin du village. Qui a causé cette explosion, comment elle a été causé ? Elle l'ignore pour le moment, mais une attaque de la capitale n'est pas le meilleur contexte pour une diplomatie. C'est du moins ce qu'elle se dit, elle ignore ce qu'en penserais Raizen, mais elle doit se diriger là-bas. Ce n'est pas uniquement pour les bonnes relations entre Kumo et Hayashi qu'elle fait ça, c'est avant-tout son côté bonne samaritaine qui reprend le dessus : une explosion peut faire de grosses victimes, tant mortelles que non, et elle doit empêcher que cela se reproduise. La violette est donc tout de suite sortie, essayant de voir si la plupart de ses camarades l'ont imité.

- Eh oh ? Vous avez entendu ?

La Sendai avait lancer cette question dans le vide, espérant que quelqu'un lui réponde, mais surtout pour savoir qui pouvait venir ou non. Elle ignore si elle a l'autorisation pour se rendre là-bas, mais si c'est une attaque, Anzu doit se rendre là-bas, au moins pour savoir qui est à l'origine de cette explosion et s'il y a des blessés.

- Je vais me rendre là-bas pour constater les dégâts et tenter de détecter les responsables.

C'était une invitation à soit l'arrêter, soit la suivre, dans tous les cas, elle se rend très vite vers la zone de l'explosion. Elle pense notamment que Sazuka la suive, il faut que la cheffe de l'expédition soit au moins présente. Que faire ? Anzu devait d'abord vérifier si des personnes sont sur place. Elle cherche quelque chose qui indique la direction où l'explosion s'est produit : de la fumée, de l'agitation, des cris ... tout indices est la bienvenue. Elle s'arrête un moment, puis active une puissante détection lui nécessitant une grande concentration.



Elle se concentre sur la présence de chakra sur une très grande zone, espérant que sa zone soit assez vaste pour trouver des indices.

Résumé:
 

_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 


Dernière édition par Sendai Anzu le Lun 4 Mar 2019 - 19:28, édité 1 fois (Raison : Demande par Raizen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Lun 4 Mar 2019 - 19:08
Toujours dans les emmerdes. Le risque importait peu, seul comptait l'envie de combattre. D'en découdre, il n'était pas le plus fort des alentours et ça il en était quasiment sur. Tomber sur un individu avec une telle différence de force, que la seule solution subsistait dans une envie presque morbide de survivre. Vivre, et honorer les esprits de la meute, son clan était décimé lui et Fenrir ne constituaient-ils pas les derniers représentants de leurs clans? Lui qui avait fui Hi se réfugiant derrière une armure pour s'exiler du monde, allait-il défendre ce pays? Adoptant au fur et à mesure des années le mode de vie Hayashin, profitant largement des jungles du pays pour vivre selon les mœurs et coutumes du clan.

Surgissait-il sur les alentours de l'explosion comme un héros? Fenrir, le ninken compagnon d'infortune à ses côtés. Sera-il le seul à se présenter face à l'adversité et au danger? Non visiblement ce n'est pas le cas, la délégation Kumojin est également présente sur les lieux. En vérité l'Inuzuka le sait, des forces ou du moins ce qui semble s'approcher comme une rencontre doit surement avoir lieu avec les autorités du pays. Une femme, du moins si c'est bien une femme est également présente. Analyse-elle la situation? Cela lui importe peu, Fenrir reste calme tandis que l'Armure à son habitude silencieuse, grogne un instant. Une explosion en ces temps diplomatiques, n'est surement pas anodine. Quiconque est à l'origine de ce désastre, doit bien être dans le coin.

La force seule suffira-elle? Observant les alentours, cherchant parmi la foule des visages suspects avant d'hausser les épaules. Utiliser une technique de détection lui permettrait de se rendre rapidement compte si quelque chose clochait.

Mais il ne maîtrisait pas encore ce jutsu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Lun 4 Mar 2019 - 19:41




Installée confortablement dans le lit d’une des chambres de cette taverne, j’étais plongée dans mes lectures « scientifiques ». Pas un bruit ne venait perturber ma concentration, pas même la respiration de la personne qui s’y trouvait avec moi dans cette pièce. Il aurait fallu un tremblement ou explosion pour m’en extirper, au moins. Le calme et la tranquillité étaient deux choses que j’appréciais plus que tout ; que ce soit pour assimiler de nouvelles connaissances, en consolider d’autres ou encore pour me reposer, dormir.

Mais ce calme qui avait duré pendant plusieurs jours et dont je profitais à chaque instant fut perturbé. Un son, une légère secousse et je levais de mon livre la tête.

-Tu as entendus ?! Avais-je lancé à la jeune femme qui s’était, elle, aussitôt mise en alerte et précipitée vers la fenêtre pour observer.
-C’était tout proche. Dit-elle d’une voix inquiète.

Aussitôt je la rejoignis, ouvris la dite fenêtre et sautai de cette dernière, comme une vraie Kunoichi. Sautant de toit en toit avec habileté, sans attendre la Gladiatrice. Me rapprochant de l’une des grandes portes de la cité, je vis, accourant aussi vers la source de ce qui semblait être une explosion ; la Sendai. Sur ses pas, j’allais la rejoindre, ce n’était qu’une question de secondes. Lorsque je la rattrapai, nous étions arrivées aux abords de « l’incident ».

-Tu as détecté quelque chose, Anzu ? Lançais-je à la chuunin, observant les alentours alors qu’une légère odeur de fumée planait dans l’air. De quoi pouvait-il s'agir ? Un accident involontaire ? Une attaque ? Autre chose ? Je ne pus m'empêcher de repenser à cette chose énorme que nous avions "rencontrée" dans la brume, dans l'une des forêts profondes d'Hayashi...

Et j'espérais, étrangement, que la blonde des iles de saphir ne s'aventure pas par ici, pas que je doutais de ses capacités, mais... Un mauvais pressentiment.



_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé Vl8k
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 15:40
Vous n’hésitez pas face au son détonant de cette probable explosion. Vos pas, accélérés, vous conduisent sur la trace de la fumée s’élevant dans le ciel d’Hayashi no Kuni. Il ne vous faut que quelques minutes pour arriver sur les lieux de l’incident. Et vous êtes rapidement fixés.

En effet, le terrain sur lequel vous arrivez est par endroits couvert d’une fumée encore récente. Sous son opacité de plus en plus faible, vous discernez des trous et divers renfoncements témoignant encore plus de la véracité des explosions. Mais si tout ceci s’est déroulé il y a peu, vous ne savez pas ni qui en est à l’origine ni pourquoi. Est-ce là les marques d’un combat aussi court qu’intense, ou d’une tentative infructueuse de personnes ayant bougé depuis ?

Sendai Anzu, dont la maîtrise du chakra est aussi évidente que liée à son nom, utilise rapidement une technique censée apporter les réponses à vos questions. Si elle s’expose en l’instant à toute attaque extérieure, elle est néanmoins en mesure de ressentir le chakra et, ainsi, la présence de tous ceux qui l’entourent dans un périmètre plus que satisfaisant.

Elle reconnait d’abord ceux qui lui sont proches, comme Ikeda Sazuka ou encore cet élément indépendant qu’est l’Inuzuka. Puis elle ressent les chakra du village qu’ils ont quitté. Ce n’est qu’après qu’elle cible deux présences qui sont à l’opposé. Mais ce n’est qu’au bout de quelques instants que la Kumojine a la confirmation que ces deux inconnus sont sans aucun doute liés aux explosions : il ne s’agit pas là d’un duo, mais d’une poursuite.

Il n’y a pas de doute : l’un des deux chakra est en train de courir après l’autre. Et les mouvements irréguliers du premier témoignent sans doute du fait qu’il tente de semer son poursuivant. Une seule question vous apparaît : des deux inconnus, vers qui se diriger ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 16:04
En ce concentrant, Anzu arrive à détecter les présences de tout ceux qui l'entourent, y compris d'un homme qui est venu avec son chien, un Inazuka ? Certainement, son chakra indique qu'il s'agit bel et bien d'un shinobi, son compagnon animal veut donc dire qu'il s'agit bien d'un membre de ce clan. Enfin, la demoiselle continue d'analyser les sources de chakra qu'elle détecte, découvrant une course poursuite qui a lieu un peu plus loin. Sazuka avait le temps de se rapprocher d'elle tandis que l'Inazuka semble en retrait, elle l'avait remarqué, et elle ignorait s'il était un Hayashijin ou bien un espion ennemi, dans le doute, autant se confier uniquement à la médecin. A elle de juger bon de transmettre l'information ou non. Elle fait signe à la médecin de se rapprocher pour ne parler qu'à elle de sorte à ce que l'autre n'entende pas.

- Il y a une course-poursuite plus loin qui est sans aucun doute lié à l'explosion, soit c'est notre saboteur qui est poursuivi, soit c'est un témoin qui est poursuivi. Dans tout les cas, ce sont tous deux des shinobis et je n'ai rien senti dans les déplacements de celui qui est poursuivi qui indique qu'il est blessé.

Après lui avoir dit ça, elle observait l'homme en armure derrière du coin de l'oeil ainsi que son chien, toujours sans l'envie de lui révélé cet information, ne savant pas dans quel camp il se trouve.

- Vous savez c'est qui cet homme en armure avec son chien ?

Elle se doute déjà d'une réponse négative, il a un intérêt à cet explosion, mais elle a le sentiment qu'il n'a pas l'expérience requise pour tenter de les stopper. Anzu réfléchit ensuite à comment elles doivent procéder, est-ce qu'elles doivent poursuivre le poursuivant, ou le poursuivi ? C'est une question assez simple à résoudre.

- Poursuivons celui qui est poursuivi, si c'est le responsable, on s'en occupe, sinon, l'autre nous rejoindra dans tous les cas. Et s'il tente de s'enfuir en nous voyant, je peux le traquer.

La Sendai avait donné son point de vue, à Sazuka de donner le sien ou de l'accepter. Dans tout les cas, mieux vaut faire attention à cet homme, voir s'il veut les poursuivre ou non.

Résumé:
 

_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 16:17
Il n'aimait pas les petits secrets entre amis, trouvant cela relativement puéril et idiot quand visiblement plus loin des êtres tout autrement plus puissants, semblait dans un ballet dansant se poursuivre l'un l'autre, mais cela ne l'étonnait pas de la part des villages. Toujours à privilégier le camarade plutôt qu'analyser la situation dans son ensemble, tout allié était bon à prendre. Du moins fallait s'assurer qu'il soit un allié, et sans entreprendre quelconque discussion c'était relativement improbable. Mais après tout si comme des héros ils préféraient affronter seul, les dangers que cachait la fumée pourquoi pas. Asagiri ne retiendrait personne, et encore moins des shinobis dont la confiance envers lui était proche du négatif. Grognant et haussant les épaules, allumant une cigarette le portant à sa gueule.

Lui aussi avait un sentiment, un sentiment que rien ne bien ne découlerait de cette histoire. N'appréciant relativement pas d'être laissé de côté, lui Hayashijin depuis qu'il avait fuit le pays du feu. Remarquant bien si les messes-basses n'étaient pas suffisants le regard de l'inconnue, l'ignorant superbement. Un regard en direction de son compagnon canin, Fenrir qui semblait autant s'ennuyer que son maître. Après tout si les informations ne lui parvenaient pas, il ne risquait pas de faire grand chose.

Il avança, ignorant le duo de Kumojins pour observer la scène. Il n'était pas capable de provoquer autant de dégâts, ce qui clairement l'excita encore plus. Jamais il n'avait été spectateur de son destin, toujours à intervenir et dans les mauvais coups, et aujourd'hui qu'une attaque frappait son pays allait-il rester de marbre? Probablement en l'absence de communication et de coordination avec les autres shinobis présent sur place. D'un autre côté si le combat, du moins l'explosion résultait d'un affrontement entre les fauteurs de troubles, autant les laisser s'épuiser, quel intérêt à son niveau d'aller au cœur des combats?

Toujours à bonne distance du duo d'étrangers, l'Armure croisa les bras, attendant que le destin ou le ciel ne lui tombe pas sur la tête, mais le mette en route.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 22:33



-Vas-y, je te rattrape. Répondis-je à Anzu avant de reporter mon attention sur cet autre… « personne » qui se trouvait aussi sur les lieux, avec son animal. Alors que la Sendai éclipsa je lançai à celui qui semblait intrigué par les traces laissées dans le sol. Ne cherche pas trop, il y a eu un affrontement ici. Quoi que tu sois ; tu dois prendre une décision, aider Hayashi à appréhender ces… personnes, soit aller prévenir le village de ce qu’il s’est produit. Finis-je en le fixant un moment avant de m’éclipser à mon tour, rejoignant la chuunin sur les traces de nos deux protagonistes. Bien sûr je ne parlais même pas de l'éventualité de se retourner contre nous...

Et même si cet individu ne les prévenait pas, si Anzu et moi avions pu entendre cette explosion, alors n’importe qui d’autre l’aurait pu. Le mieux aurait donc été qu’il vienne avec nous, peut-être serait-il utile à défaut d’être très réactif...

Le temps pour lui de se décider, il n’avait qu’à voir pas où j’étais partie, j’avais rejoint la jeune femme toujours à la poursuite de nos deux fuyards, ou tout au moins… l’un des deux. Comme Anzu l’avait souligné, le plus judicieux était de rattraper le premier, cela nous offrait plus de chance, si nous parvenions bien sûr à les rattraper.

Sans savoir si nous les avions rattrapé, j’exécutai plusieurs signes et fis apparaître trois doubles de moi-même alors que nous courions à travers la forêt. Chacun d’entre eux s’éloigna de plusieurs dizaines de mètres dans le but de couvrir un plus large périmètre.

-Une fois que nous aurons rattrapé notre cible, il faudra faire attention, nous ne savons pas quelles sont ses intentions, ni qui elle est. Ni si ses mots seront la vérité. Finis-je avec ce sérieux si caractéristique. C’était étonnant qu’un tel événement se produise alors qu’autant de ninja venant de Kumo soient présents à Hayashi. Une grande coïncidence, ou le destin…

Spoiler:
 



_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé Vl8k
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mar 12 Mar 2019 - 16:03
Les deux silhouettes dont le chakra, repéré par Anzu, confirment leur relation au fil de leurs déplacements. L’une est bien en train de poursuivre l’autre. Selon votre position, vous êtes presque équidistants à chacun de ces deux inconnus ; vous donnant alors l’intime conviction de devoir faire un choix sur qui vous concentrer et qui poursuivre.

Si Asagiri n’a aucune information à cause de la prudence des Kumojins, ces derniers ont eu choisi leur cible : le poursuivi. C’est ainsi que le duo des Nuages s’élance dans les bois à la recherche de celui ou celle qui semble vouloir fuir son assaillant.

Si vous n’utilisez aucune technique vous permettant d’aller plus vite, les clones que vous créez vous aident néanmoins à élargir votre champ de recherche. En suivant la trajectoire par laquelle Anzu avait détecté le chakra, vous avez bon espoir de faire bientôt face à votre cible.

Et si les choses ne se passent pas souvent comme prévu dans le quotidien d’un shinobi, c’est le cas aujourd’hui : des bois sort un jeune homme dont la course désespérée témoigne presque à elle seule de ce que vous pensiez. Cet homme-là est bien celui que vous cherchiez, celui-là même qui est poursuivi par un autre « chakra ».

« Vous ! »

Si vous aviez pris le temps d’y réfléchir, alors vous auriez pu vous demander si un homme si fuyant se serait arrêté même si vous l’aviez trouvé ? Ce n’était vraisemblablement pas le cas puisque dès que l’inconnu vous rencontra, il s’arrêta à votre hauteur.


Tandis qu’il reprend son souffle, vous avez le temps de l’observer. Si son visage ne vous dit rien, ses vêtements et quelques dorures vous rappellent la terrible venue du Saint-Père. Aussitôt, vous vous posez une question somme toute inévitable : est-ce que ce jeune homme fait partie des Fanatiques, ceux-là même qui ont été assez terrifiants pour être enfermés dans le plus grand secret à Wasure no Kuni ?

« Je suis désolé de vous demander ça, mais une folle me poursuit ! Je suis venu ici pour demander l’asile aux gardiens de ce pays ! »

Vous n’avez pas le temps de lui répondre que l’inconnu enchaîne, et s’apprête déjà à repartir.

« S’il vous plait, escortez-moi ou retardez celle qui me poursuit ! Je ne veux aucun mal à personne, bien au contraire ! »

Ces mots semblent constituer des phrases toutes faites, mais la hâte et le manque de souffle de celui qui les prononce peut vous faire hésiter. Serait-il possible que pour la première fois un Fanatique ne soit pas votre ennemi ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mar 12 Mar 2019 - 22:18
Anzu avait donc détectée deux présences, elle vit cependant Sazuka s'approcher de l'inconnu, lui donnant un genre d'ultimatum : aider Hayashi et venir appréhender les personnes qui sont à l'origine de cet incendie ou bien alerter le village qu'il y a eu un combat dans les environs. La violette observait l'inconnu en restant méfiante, elle ne sait rien de lui, personne ne lui a parlé d'un homme en armure avec un chien, et de ce qu'elle a lu, les Inazuka viennent de Hi no Kuni, pas forcément ennemis d'Hayashi, mais il n'a aucune preuve qu'il appartient ou aide ce village. Elle soupire, puis voit Sazuka revenir vers elle. Sa senseï est d'accord avec elle, il faut appréhender le fuyant, la Sendaï hoche la tête, puis, elle se dirige vers la présence qu'elle avait détecter. Elle espère qu'elles soient assez rapides pour le rattraper ...

Heureusement pour elles, si elles ne sont pas très rapides, les clones de Sazuka permette de mieux quadriller la zone, permettant d'aider les kumojins à trouver la personne en train de fuir. Finalement, elles finissent pas trouver un homme visiblement en fin de vie, en pleine fuite. A peine vient-il de les voir qu'il se met à les suppliez de l'aider à échapper à une folle. Anzu hausse un sourcil, voilà quelque chose ... d'étrange. En tout cas, son accoutrement ressemble beaucoup au fanatique qui s'est pointé à Kumo. Il allait partir, la violette lui attrape le bras par le poignet.

- Attendez un instant !

Elle lui garde le poignet, non sans serrer fort, mais assez pour maintenir son attention. Un fanatique pacifique ? Elle connaît bien une personne qui serait intéressé de le croiser, un certain diplomatique Meikyu en ce moment à Hayashi en train de discuter avec le Daimyo local.



- Si vous voulez qu'on vous aide, répétez les mots suivants : "Tout ce que je viens de vous dire est la vérité". Et ne vous inquiétez pas, nous vous protégerons si cette "folle" vous rattrape.

Elle voulait savoir s'il dit la vérité, se concentrant sur la personne qu'elle tient en main, essayant de détecter dans ses mots s'il ment ou non. Anzu voulait avoir un moyen de croire cette personne, savoir si oui ou non elles peuvent l'aider, et Sazuka devrait se montrer plus menaçante s'il se montre récalcitrant.

Résumé:
 

_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 


Dernière édition par Sendai Anzu le Mer 13 Mar 2019 - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mer 13 Mar 2019 - 14:52




Nous avions fini par rattraper le fuyard. Un homme, étrangement vêtu, semblant inquiet autant que pressé… Anzu fut la première d’entre nous à parler, le retenant, ou tentant ; vouloir connaître la vérité était une bonne chose, s’avancer et se précipiter l’était beaucoup moins. Il n’y avait tant de solutions que cela à cette situation. Sans attendre donc que l’homme ne confirme ou tente de mentir ; je pris la parole.

-Là d’où je viens, il n’y a que deux types de personne qui s’enfuient. Celles-en danger. Et les voleurs. Si un gardien d’Hayashi vous poursuit, c’est soit un malentendu et donc vous n’êtes pas en danger, soit vous êtes un voleur. Haussais-je les épaules. C’était pour moi l’unique vérité, il n’y avait pas d’autres possibilités. Vous allez donc attendre ici, avec nous. Et nous trouverons un arrangement avec votre poursuivant. Si celui-ci n’est pas un gardien… Alors nous aviserons.

Que cet individu soit venu si proche de la ville, qu’une explosion ait retenti, qu’éventuellement un gardien, ou quelqu’un d’autre le poursuivait ; me semblait… étrange. A vrai dire, je me demandais pourquoi il avait préféré s’enfoncer dans la forêt plutôt que se rendre à la ville qui n’était qu’à quelques centaines de mètres…

Cela avait-il été impossible ? Je n’en savais rien. Quoi qu’il en fut, maintenant, mes clones devaient être en position un peu plus loin prêts à intervenir. Alors, autant pour dissuader cet homme que pour préparer le terrain, je portai mon pouce à mes lèvres et le mordis, et appliquai le liquide rougeâtre qui en coula sur large rouleau.

La seconde suivante ; une gigantesque limace apparut -en comparaison de ce que pouvait être une banale limace- fixant devant elle le ninja en fuite, et Anzu.

-Encore des… Humains… Fut la première chose qu’elle dit, sans dire bonjour, bien sûr. Au moins sommes nous à Hayashi no Kuni...

Spoiler:
 




_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé Vl8k
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Ven 15 Mar 2019 - 0:14
Des ordres? Osait-elle donc lui indiquer la marche à suivre, croyait-elle qu'il obéissait aux mêmes règles qu'eux. Que le sens du devoir et un tas de raisons ridicule, l'obligeait à se porter garant et au secours de la veuve et l'orphelin? Au contraire, son indépendance et cette liberté bien mérité lui offrait la possibilité de tout autre chose. Pourquoi, après tout s'enquérir d'un rôle de coursier quand l'action pouvait à tout moment dicter la suite des événements. Qui lui avait donc tendu la main, lorsque son clan subissait injustement un génocide? Ou étaient donc les shinobis des villages, quand plus tard l'Armure émigrait en ces terres.

Pourquoi donc porter de la considération et autre chose, quelconque intérêt à prendre et à se rendre au chevet de la nation du bois. Non, au contraire se détournant de la scène et observant disparaître la représentante de la foudre, Asagiri haussa les épaules. Il était temps, de prendre un choix à sa façon. Fenrir disparu dans les ténèbres et dans le passage opposé de la Kumojin, couvrir une zone large autant que possible. Asagiri s'élança entre la Kumojin et son ninken, ne jamais laisser son compagnon canin seul, ne jamais s'éloigner trop près non plus. Sur qui pouvaient-ils donc tomber?

A sa gauche, l'Armure entendait des voix, des bribes de mot sans prêter attention à la conversation d'une voix qu'il reconnaissait, celle de la Kumojin. Il n'avait jamais dit qu'il s'associait à elles, bien au contraire il ne se mettait pas ni semblait se rapprocher de la conversation. Qui pouvait bien débarquer à cet instant, qui fuyait qui, fut ce qui retint son attention, portant son regard sur l'horizon incertain et son ninken.

L'asile? Croyait-il peut être arriver dans chaque pays comme dans un hôtel particulier, reculant avec Fenrir lorsque le mot poursuivant arriva comme une balle, merde. Lui qui voulait avoir un aperçu de la puissance des shinobis, qui avait causé l'explosion, et surtout survivrait il? En aurait-il l'occasion? Qui protéger, qui croire encore une fois seuls lui et Fenrir.

Face au destin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mar 19 Mar 2019 - 16:40
Le Fanatique vous regarda avec un air étrange. Il vous était presque impossible de savoir si c’était de la peur, de la panique ou alors une expression totalement feinte voire différente puisque vous veniez de vous rencontrer.

« Un gardien d’Hayashi ? Mais puisque je vous dis qu-
Ah ! »

C’était une autre voix qui avait interrompu le Fanatique. Une voix de femme. Et en vous retournant, vous n’auriez peut-être même pas une seconde d’hésitation avant de la reconnaître, elle qui allait se présenter sans le vouloir, de par sa façon de s’exprimer qui lui était accoutumée.

« Mamushi t’a rattrapé. »

Mamushi, ce nom sonna comme une évidence à vos oreilles. Celle qui était à la recherche du Fanatique – qui semblait bien différent de ceux de son Ordre d’ailleurs – n’était pas une gardienne d’Hayashi ou un quelconque responsable de ce pays : c’était l’un des Lieutenants de l’Homme au Chapeau. Pire encore, son implication directe dans la libération du Dieu du Désert à Taiyô lors de la rébellion populaire du Pays du Vent suite à son combat contre des Kumojins comme Nara Shikarai ne pouvaient vous laisser le moindre doute : elle était votre ennemie.

Mais il y avait autre chose d’aussi évident : sa force. Que ce furent dans les rapports qu’Ikeda Sazuka, vu son grade au sien de Kumo, avait pu lire ou par la déduction simple que vous pourriez faire d’un Lieutenant de l’Homme au Chapeau ; vous ne pouviez sous-estimer celle qui se tenait face à vous. Pire encore, vous étiez en droit de vous demander si vous pouviez ne serait-ce que lui faire face.

« Cette femme, il faut fuir ! Si elle utilise sa technique interdite, nous ne pourrons rien faire, il faut fuir ! »

Bien plus qu’avant, les mots du Fanatique semblent être raisonnables. Et s’il avait raison ? Mais s’enfuir pour l’emmener au cœur du pays pour s’y cacher ne saurait être une tâche facile face à un tel adversaire. Que faire ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mer 20 Mar 2019 - 2:25
Alors qu'elle tente de savoir si cet homme dit la vérité ou non, Anzu remarque la vérité qui lui explose en pleine figure : une menace s'est approchée et la Sendai ne manque pas d'ouvrir grand les yeux en entendant son nom. Elle ne l'a jamais vu, mais elle en a largement entendu parler : Mamushi, un des lieutenants de l'homme au chapeau. Elle fronce les sourcils en mettant le fanatique derrière elle. Qu'est-ce qu'elle fait ici ? Surtout, qu'est-ce qu'elle veut à cet homme ? Elle pensait que les fanatiques et l'homme au chapeau menait le même combat : faire tomber les Daimyos qui leur ont caché cette fameuse prison. La violette ne pensait pas la rencontrer en vrai ... en vérité, elle aurait préféré ne pas la rencontrer maintenant. Mais visiblement, le destin lui a joué un tour.

- Je comprend mieux pourquoi vous semblez si effrayé ...

Elle attrape une bombe fumigène à sa ceinture, même si c'était un des collègues du Saint-Père, cette femme est une menace bien plus réelle que cet homme. Elle comprend maintenant qui elle doit protéger et quel est son but : protéger ce fanatique et l'emmener en sécurité. Si cette femme lui veut quelque chose, c'est soit qu'il sait des choses qu'il ne devait pas savoir, soit qu'il a décidé de les trahir. Dans tous les cas, il sait des choses qui pourrait renverser l'homme au chapeau ... théoriquement.

- On va vous escorter. Fuyons d'ici.



Elle lance une bombe fumigène, camouflant elle et l'homme, puis, elle enchaîne des mudras, créant trois copies d'elle dans cette fumée. Elle attrape la main de l'homme, puis l'un de ses clones incante un signe pour changer son apparence et prendre celui de cet homme.



Le clone a pris trait pour trait l'apparence du fanatique, mais aussi sa voix et son poids. Ce Henge est bien plus élaborer que ce que l'on apprend de base à l'académie, bien plus difficile à détecter en se basant tant sur le son que le visuel. Son clone camouflé commence donc à partir d'un côté, se laissant porter par un autre clone ayant gardé son apparence en s'enfonçant plus en profondeur de la forêt d'Hayashi. Pendant ce temps, Anzu se profite pour fuir avec l'homme une fois ses clones partis.

Ne restera qu’un clone qui sera là uniquement pour tenter de freiner la progression de Mamushi, ignorant si cela suffira ou non. Elle espère qu’au moins une de ses attaques suffira à l’empêcher de bouger, quitte à l’immobiliser.

Résumé:
 

_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 2:41




Voilà à quoi menait le manque d’information, à des décisions et des situations périlleuses. Il ne me fallut guère plus de temps pour comprendre que les craintes de ce « fanatique » n’étaient pas feintes ; lorsque la voix de cette étrange femme vint perturber notre échange. Les antennes de Naga s’étaient dressées et posées sur la disciple du shinobi le plus mystérieux du Yuukan. Peu de solutions s’offraient alors à nous et Anzu comprit rapidement que nous ne pûmes laisser cet homme entre les mains de Mamushi.

Aussitôt la Sendai s’était mise à l’œuvre, usant de son attirail ninja et de ses compétences pour brouiller les premières pistes. Quant à moi, je fis apparaître, d’un signe, trois nouveaux clones avant de disparaître à mon tour dans un nouveau nuage de fumée, laissant derrière moi la grande limace et mes clones. Tous savaient ce qu’ils avaient à faire, et moi aussi. Il ne fallut guère plus que quelques secondes pour rattraper les vrais fuyards alors que derrière moi se s’étaient positionnés d’autres clones.

Une fois à la hauteur de la Sendai et du « Fanatique »…

-Dites-nous pourquoi cette femme vous veut ?! Lui lançais-je alors que nous continuions de fuir, voulant rattraper de la direction du village que nous avions quitté plus tôt.

Suite à notre fuite, Naga et mes clones s’étaient lancés à l’assaut de notre nouvel ennemi. La limace ayant compris que cette femme ne nous voulait pas que du bien, avait déversé devant elle l’équivalent d’un Tsunami d’une bave visqueuse et collante pouvant restreindre, ou tout ou moins ralentir les mouvements de ceux qui le subissaient, et elle avait sans doute profité de cette épaisse couche de mucus pour asséner un redoutable coup de sa queue blanche et noire… Quant aux clones ; ils savaient tout aussi bien ce qu’il avait à faire et l’un d’entre eux avait dû trouver un moyen d’occuper l’humanoïde… comme en lui projetant quelques Kunais explosifs…


Spoiler:
 



_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé Vl8k
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Ven 22 Mar 2019 - 3:15
Pourquoi cette femme voulait l'homme? Qu'est ce que ça importait, non mais franchement au vu de la fuite immédiate des Kumojins et des grands moyens déployés, une seule conclusion s'imposait tristement d'elle même. Asagiri n'était pas seulement inutile pour le duo de Kumojins, à la limite ça c'était plus ou moins digérés, non l'inquiétude et l'incompréhension venait de leurs comportements. Ils fuyaient, ils fuyaient en obéissant directement aux cris et à l'ordre de l'inconnu. Mama quoi? Mamushi? C'était qui? Une bougresse inconnue, le nom n'évoquait rien dans les oreilles de l'Inuzuka. Mais pas besoin d'une réputation la précédent, quand des membres de la délégation Kumojin fuyaient sans prendre la peine de combattre quiconque. Et rapidement, son corps se mit en mouvement tout seul.

Les Kumojins improvisaient une diversion, une fuite qu'à cela ne tienne autant tracer sa propre route aussi et de préférence, profiter de la force des shinobis de la foudre pour garantir sa sécurité. Les fumigènes pleuvaient, littéralement, imitant les membres de la délégation Kumojin, l'Armure explosa un fumigène au sol couvrant sa fuite, repartir vers la foret? Non, sans façon si la folle décidait de le suivre, dans la jungle personne ne viendrait l'aider. Alors que, alors qu'en fonçant vers le village au moins dans la foule et avec les shinobis de Hayashi, peut-être l'Inuzuka aurait plus de chances de s'en sortir. Non pas vraiment, mais en passant sur les côtés de la limace, en refrénant une envie de vomir, Asagiri se surprit à prier les esprits de la meute de ne pas éteindre la lignée du clan Inuzuka maintenant.

Asagiri jeta un rapide coup d'oeil à Fenrir, passant une main dans le pelage de son compagnon, serrant sans se soucier de la douleur occasionnée. C'était leurs vies, à tous les deux qui étaient en jeu alors autant prendre les devants et fuir rapidement. Plus rapidement que les Kumojins, en une charge Fenrir et Asagiri avaient prit de l'avance, continuant d'accélérer sans utiliser de chakra. Pour la première fois l'Armure ouvrait la bouche, cela ne lui ressemblait pas mais après tout que risquaient-ils de plus? Autant collaborer, l'ennemi de mon ennemi est mon ami et visiblement et même si Mamushi n'avait exprimé aucune intention de combattre quiconque, il était préférable de prendre des distances.

-Quel est le plan?

Avaient-ils seulement un plan? Pour la meute, pour le clan et surtout pour sa pomme. Asagiri priait les Dieux éventuels, et égoïstement que oui ils avaient un plan. Sinon autant lui refiler le freluquet, le monde allait disparaître la question n'était pas de savoir quand mais comment on voyait la fin du monde.

Asagiri ne la voyait pas entrain de combattre, non de fuir car ils fuyaient comme des lâches. Entrain de fuir pour sa peau, pourquoi couraient-ils? Il ne l'avait pas attaqué, ferait-elle seulement la différence entre insectes et cible? Pas sur, du tout. Alors dans le doute.

Run boy, Run.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Lun 25 Mar 2019 - 18:50
« On raconte que c'est au contact du Dieu des Éléments que les Élémentalistes sont nés. »
─ Bréviaire des Dieux, verset 02-14

L’apparition de Mamushi ne vous avait laissé aucun doute : le Fanatique ne mentait pas. Et même si vous ne vouliez pas vous demander s’il était véritablement votre « ami », vous saviez pertinemment qu’il ne pourrait être pire ennemi que le lieutenant de l’Homme au Chapeau. Mais entre saisir et agir, il y avait une différence. Et que ce fut votre détresse, votre hâte ou votre courage qui vous dicta votre conduite : vous décidâtes tous de vous opposer à Mamushi et d’aider l’étranger à la fuir.

Fumigènes, clones, explosifs, Kuchiyose ou encore ninken : vous ne lésinez pas sur les moyens pour ralentir voire stopper complètement l’assaillante. Votre hâte ne vous dispose pas à vérifier comment cette dernière pourrait s’en sortir. Vous courrez naturellement vers le cœur du pays, sans vous poser de questions. Kumojins, indépendants ou Fanatiques, vous semblez alors tous faire partie du même bateau.

« Vous êtes des Kumojins, non ? Le livre que le Saint-Père vous a volé, ou repris, et le charabia qu’il y a dedans… »

Il n’était pas forcément aisé de courir et de parler facilement sans avoir besoin de reprendre son souffle. Là-dessus, tout Fanatique qu’il pouvait être, votre nouvelle connaissance ne faisait pas exception.

« … n’est qu’un immense et complexe Fûinjutsu. Seuls des experts dans cet art, capables de pouvoir contenir tant de chakra et de sceaux pourraient l’exécuter. C’est mon cas, je suis un Meikyû. »

Cela ne se voyait naturellement pas vu tous les habits et tissus que le Fanatique portait, mais ce dernier était en réalité recouvert de sceaux, parmi lesquels certains appartenaient aux Sceaux Ancestraux des Meikyû de Kaze no Kuni.

« Les Fanatiques cherchent à réveiller les Dieux et à les sceller comme ils ont déjà pu le faire. Si le sceau du Recueil peut servir à créer des chaines suffisamment puissantes pour emprisonner un Dieu, il leur faut la clé pour verrouiller ce qui s’apparenterait à un cadenas. C’est pour ça qu’ils ont besoin de moi, et c’est aussi pour ça que j’ai fait défection de leur Ordre… »

Dans sa course, sans l’atténuer d’ailleurs, La Clé se retourna. Mamushi n’était pas encore parvenue à les rattraper, était-elle véritablement en difficulté ?

« Je ne pensais pas que l’Homme au Chapeau serait lui aussi mêlé ou allié aux Fanatiques. Mais si nous parvenons jusqu’au cœur du pays, je serai en sécurité. »

Le cœur du Pays du Bois dont vous vous rapprochiez toujours de plus en plus. Il vous fallu d’ailleurs peu de temps pour atteindre la sortie de la forêt…

… avant de faire face à ce qui sembla être un cauchemar naturel.

Face à vous, un trou béant qui semblait ni avoir de fond ni de fin vous laissait dans une décontenance totale. Il ne s’agissait pas d’une simple crevasse, mais bien d’un fossé d’une immensité surnaturelle. Comment était-il possible qu’en plein cœur d’un pays aussi sauvage et vaste qu’Hayashi no Kuni se soit caché une si grande balafre tectonique ?

C’est alors que vous qui auriez pu étudier ou entendre les quelques histoires du Pays du Bois pûtes éventuellement vous souvenir d’une légende : celle d’un lieu immense…

« C’est l’Entaille du Monde ! On y est, sautez !! »

Etait-il sérieux ? Voilà la seule question que vous auriez pu vous poser en l’instant. Cela semblait fou, suicidaire… mais attendre que Mamushi vous rattrape, possiblement, ne l’était pas encore davantage ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mar 26 Mar 2019 - 14:18
Ayant réussi a occupé Mamushi assez longtemps pour fuir avec l'homme, le quatuor fuit visiblement vers le coeur du pays, là où se rapprocher de la capitale serait plus sécuritaire car plus de shinobis pour protéger cet homme, mais il semble connaître ce pays mieux qu'eux. Sazuka lui demande qu'est-ce Musashi lui veut, puis il révèle le contenu du livre volé qui a eu lieu à Kumo par le Saint Père. Un Fuinjutsu complexe ? À quoi il peut servir ? Il finit naturellement par répondre à cette question, leur expliquant que, le but des fanatiques, c'est de réveiller puis sceller les dieux, mais dans quel but ?

- Je vois, sans vous, les fanatiques ne peuvent sceller les dieux qu'ils libèrent. Mais pourquoi libérer un dieu pour l'emprisonner derrière ?

Dans tous les cas, l'homme au chapeau semble avoir des intérêts dans tout ça, est-ce pour avoir l'impression d'être un héros ? De bien se faire voir par le petit peuple en scellant par la suite les dieux ? Elle fronce les sourcils, trouvant cette explication trop ... Théâtrale, il doit avoir un autre intérêt derrière, il ne reste qu'à savoir de quoi il s'agit.

Cependant, la réflexion d'Anzu arrive très vite à son terme en voyant une plaie béante qu'on a infligé à mère nature. Comme une crevasse aussi énorme est aussi peu visible ? Elle fronce les sourcils, ayant entendu parlé de mouvement brutaux venant de la terre, mais aussi d'un lieu immense caché au sein de ce pays. Le chemin pour y accéder ... Est cette falaise ?

- Vous ... Voulez qu'on saute là-dedans ?

Est-ce une bonne idée ? Visiblement, ce trou s'étend à des kilomètres, impossible de le contourner, s'ils restent ici, elle se doute que la lieutenant les retrouvent ici sans problème. Cependant, sauter dans un gouffre sans fond est une meilleure solution ? En y réfléchissant, elle préfère sauter dedans et mourir que de rester et de devenir une marionnette.

- Je suppose qu'on n'a pas le choix ... Après vous.



Elle incante ensuite son armure de chakra, n'ayant aucun autre moyen de se prendre moins de dégâts ... Elle n'a pas d'autres solutions, plus qu'à croiser les doigts et à espérer que cet homme ne leur joue pas un tour.

Résumé:
 

_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mar 26 Mar 2019 - 23:43
C'est haut.

Ce fut la première chose qui traversa l'esprit de son ninken et le sien, face à l'immensité qui s'étendait maintenant devant le groupe. Lui, certes pas née dans le pays du bois mais ayant vécu dans ces terres depuis dix ans, lui ne connaissait pas cet endroit. Ce secret considérablement trop gros, c'était impossible et pourtant la vérité affichait la faille béante à la vue des impudents se tenant au bord du précipice. L'Entaille du Monde? Elle portait bien son nom, la question de ce qui se cachait dedans projetait d'avantage le vertige, que la vue sur l'obscurité des profondeurs. Qui, quoi que refermait donc Hayashi en son sein? L'Arbre sacré c'était une chose, mais dans une situation pareil, la peur revenait forcément dans l'esprit des hommes.

Il n'était pas important, il n'était rien en comparaison de chacun des personnages sur ses côtés, lui que lui arriverait-il avec moins de moyens? Le jeu en valait-il la chandelle? Face au mur, c'était maintenant que se dessinait sa destinée. Confronté précipitamment à des enjeux le dépassant, agir était vital. Rester ici ne lui apporterait rien que la mort, derrière eux la femme qui avait provoquée la fuite du quatuor ne louperait pas sa chance. Et si elle rattrapait Asagiri, une infime partie de sa puissance le tuerait. Et Mamushi sautait elle aussi dans la Faille? Cette fuite en avant, qui arriverait le premier en bas et après?

Faire le vide, et soudain l'Impossible lui bloqua l'esprit. Il avança, en fond dans sa tête les paroles des shinobis. Des Dieux? Et soudain Asagiri malgré son armure et sa taille se sentit infiniment petit et misérable en comparaison de divinités. Néanmoins une certitude se dressa dans sa logique.

-Ils ne contrôlent pas les Dieux? Est-ce pour ça qu'ils souhaitent les renfermer, une fois libérés? Une fois, leur tâche accomplie?

A aucun moment, ni la clé ni quiconque n'avait parlé de contrôle sur des Dieux. Des entraves, des chaînes pour les renfermer mais pas un moyen de contrôle, c'est ce qui inquiétait le plus le dernier Inuzuka. Il était risible de penser pouvoir donner des ordres à une chose avec une puissance forçant l’appellation de Dieu. Attrapant Fenrir, attendant suite à la parfaite phrase de la Kumojin que leur guide saute. Il se prépara, autour de ses pieds son affinité Dôton lui permettant de s'accrocher aux parois rocheuses, sautant de bons en bons pour se rattraper sur la surface et atteindre le fond en espérant pas de chute mortel.

-Il y a quoi en bas?

Car étonnamment, personne n'avait posé la question.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Mer 27 Mar 2019 - 16:44




-Des dieux ? L'avais-je repris alors que nous continuâmes notre « fuite en avant ». Mais avions-nous vraiment le choix, dans cette situation ? Affronter Mamushi et son redoutable jutsu était une cause perdue qui ne méritait pas qu’on s’y attarde. Tant qu’il y aurait des hommes et des femmes avec ce genre de capacité, des combats tels que celui n’en valaient pas la peine, à première vue. Des monstres vous voulez dire ! M’étais-je exclamée alors que nous approchâmes de ce qui semblait être la fin de notre voyage. Je me souvenais de cet endroit, vaguement. L’un de mes clones y était venu lors de notre premier séjour en les terres d’Hayashi. Mais il n’avait pu aller plus loin, fauché par une bête sauvage.

-Pour les sceller ? Dans quoi ? Pour avoir étudié l’art des sceaux et être vraisemblablement prédisposée à leur compréhension et leur utilisation, la question me sembla tout à fait appropriée. Je n’avais jamais entendu, ni lu nulle part qu’il était possible de sceller un être vivant, dieu, monstre ou humain ; dans un parchemin, ou dans un « simple » sceau. Mais si ces fanatiques, et si l’homme au chapeau s’y intéressaient… Cela voulait probablement dire quelque chose. C’est pour en contrôler les pouvoirs, qu’ils veulent les sceller… Avais-je dit pensive en observant le « fanatique ».

Ce dernier nous avait guidé au bord de la falaise, un étrange sentiment m’avait envahi, le même que j’avais ressenti à chaque fois que j’avais tenté d’outre passer les limites de la vie, à chaque fois que j’avais lu dépasser la mort dans mes expériences « secrètes ». Cette falaise, cette faille s’étendant sous nos yeux était l’exacte métaphore de chacune de mes tentatives… C’était ainsi que je me l’étais toujours représentée, que je l’avais vu durant mes « transes », et même lorsque j’avais été enlevée par les limaces, au beau milieu des Forêts d’Hayashi… Et alors que je n’avais jamais réussi à aller plus loin, lui, cet homme dont nous devions nous méfier plus qu’écouter les paroles ; nous demandait de… Sauter ?

Une nouvelle fois nous devions choisir entre la peste et le choléra. Décision cornélienne mais pour laquelle nous n’avions que peu de temps. En effet, mes clones sans doute vaincus au combat m’informaient déjà que le lieutenant s’était remise en route. Et nous ne pouvions pas, en toute connaissance de cause, nous résoudre à affronter cette femme ; pas avec le peu d’informations dont nous disposions à son sujet, malgré tout. Ma décision était prise, peut-être la meilleure ; tout au moins pour Anzu. Si j’avais les moyens de m’en sortir… ce n’était peut-être pas le cas pour ces deux-là.

Alors qu’Anzu se préparait déjà à sauter, sans doute consciente qu’il valait mieux s’écraser au fond de cette crevasse que finir entre les mains de l’autre psychopathe ; l’étranger accompagné de son chien semblait hésiter en observant le bord, et il n’avait sans doute pas tort. Pouvions-nous réellement faire confiance à cette homme ? Deux nouvelles solutions s’offraient à moi ; soit lui faire confiance et sauter, soit…

-Vous sautez avec nous. Lui dis-je en me saisissant de son poignet ma main « fermement » refermé dessus. Et tenant l’homme d’une main, l’entraînai avec moi. Si nous mourrions, alors il tomberait avec nous. Si la clé était détruite ; tout ne serait pas complètement perdu. Bon bien sûr, s’il disait vrai à propos de ces « dieux », cela voulait dire qu’il n’y aurait, à priori, plus aucun moyen de renfermer ces monstres… On vous fait confiance, Meikyû ! m’exclamais-je sous l'effet sûrement de l'adrénaline.

Ainsi nous chutâmes dans l’inconnu vers une mort plus ou moins certaine ou une conclusion plus favorable ; nous le saurions bien assez tôt, une fois arrivés au fond des entrailles de cette faille… En attendant, les cheveux flottant dans le vide, j’avais lâché le Meikyû -j'avais que je lui faisais confiance- et joignis les mains, m’apprêtant à employer un puissant jutsu…


Spoiler:
 



_________________

[Alerte/Fanatique] La Clé Vl8k
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

[Alerte/Fanatique] La Clé Empty
Lun 1 Avr 2019 - 18:27
Le Fanatique était trop occupé et paniqué pour faire attention aux dernières questions que vous lui posâtes. Ce n’était pas pratique pour vous, mais cela tendait à confirmer encore davantage la sincérité de celui que vous auriez pris pour votre ennemi au départ. Quant à Mamushi, la panique qui avait gagné le Meikyû – qui d’ailleurs était probablement un grand combattant – attestait encore plus de la dangerosité de cette femme et de celle de tous les Lieutenants de l’Homme au Chapeau.

Même si vous lui aviez ordonné de le faire, la Clé n’avait pas attendu votre demande pour sauter. Quant à vous, vous aviez décidé – en votre âme et conscience ou peut-être à cause de l’urgence de la situation – de l’imiter et de bondir dans l’Entaille du Monde. D’ailleurs, vous n’hésitez pas à utiliser des techniques pour vous préparer au pire et amortir une terrible chute…

… qui n’aura pas lieu.

En réalité, vous touchez sol après un simple instant, comme si vous n’aviez fait que sauter d’un petit muret. Cette sensation est néanmoins désagréable pour vos jambes et vos nerfs : vous qui vous attendiez à une descente possiblement mortelle, vous n’auriez pu prévoir le total opposé.

Vous ouvrez alors les yeux. D’abord sur le sol : vous avez bien vos pieds sur la terme ferme. Autour de vous, vous constatez quelque-chose d’aussi étrange qu’inédit.

L’Entaille du Monde a disparu. Tout porte à croire que ce n’était qu’un puissant sort de Genjutsu censé dissimuler la vérité aux étrangers.

A la place, vous découvrez une grande cité fleurie et colorée. Différents chemins aux pierres dessinées, différents ponts aux barrières rouges, des ruisseaux et cerisiers à s’y perdre et surtout d’immenses temples. Cette cité n’est pas simplement immense, elle est marquée par une véritable identité que vous ne tardez pas à assimiler.

Vous avez découvert Hikari, la Cité Ancestrale des moines.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Alerte/Fanatique] La Clé

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: