Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 08. Demander un retour sur le forum
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 14:49 par Yuki Tazuna

» [En Cours] Hibari Ryotaro
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 14:12 par Hibari Ryotaro

» Mission libre de rang D [Team 4]
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 12:56 par Hokazuka Shinju

» Le vent qui nous porte [Pv Aimi]
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 12:04 par Chiwa Aimi

» L'art d'être une famille ? - Famille Koenji
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 11:24 par Kōenji Toya

» Douce rencontre (Hoan)
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 9:03 par Asaara Riku

» La sauvageonne et le renard - vol.4 (Yamiko)
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 8:44 par Shirō

» One heart for two [Riku]
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 8:31 par Asaara Riku

» Grosminet (rei)
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 7:17 par Asaara Riku

» Soap on the water, Fire in the Spa [Ryoko]
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] EmptyAujourd'hui à 5:43 par Hayai Taishi

Partagez

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN]


La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Mer 6 Mar 2019 - 20:34
Un fin voile de poussière flottait sur les hautes montagnes ce jour-là. Le vent, naturellement fort au cœur des plateaux, semblait être animé d'une volonté propre et poussait notre jeune Mého vers ce qui s'annonçait être une après-midi compliqué, douloureuse. Le jeune ninja, bien qu'habitué à son uniforme qu'il portait tous les jours depuis bien longtemps se sentait étrangement lourd ce jour-là, son souffle était court, sa bouche sèche ses jambes légèrement tremblotante ... Était-ce le stress ? La peur ? Lui qui habituellement était si insouciant serait-il victime d'une subite crise de conscience aigüe ? Non ! impossible ! …

C'était l'excitation qui avait figé un sourire niais sur son visage, qui faisait battre son cœur à toute vitesse et qui concentrait ses pensées sur un seul et unique objectif, le combat ! Oui, pour lui, le doux stress du danger, le gout ferreux du sang et le plaisir indicible du combat étaient des sensations addictives ! L'homme que l'on appelle Tenzin était un ninja réputé dans le village. Combattant aguerris, maitre du vent, il faisait partie des personnes que Meho se devait d'affronter dans sa quête d'aventure et de défis.

Heureusement pour le jeune Shinobi, trouver cet homme était tout sauf une chose difficile. Deux questions, trois rencontres et quelques kilomètres de marche avaient amplement suffit. Il se tenait maintenant face aux portes d'un étrange dojo , le bâtiment ne semblait pas très grand mais on pouvait distinguer au loin la silhouette d'une immense tour qui se dressait derrière. Que cachait donc ce lieu et pourquoi construire une tour de cette taille, ce ninja devait probablement être un homme excentrique . Au fond à quoi ressemblait-il ? Grand, petit, énorme ou chétif ? Comment était l’homme qu’il s’apprêtait à rencontrer

C'est des deux mains que Mého poussa la porte du dojo, peut-être eut-il dut être plus délicat car, il fut accompagnée d'un énorme appel d'air et d'une vague de poussière. * Il faudra que je pense à m'excuser* pensa-t-il. Les portes s'ouvrirent sur la pièce principale du dojo, une salle pas spécialement grande donnant elle-même sur une seconde porte. Un homme se trouvait au centre, pas bien grand, relativement jeune et dans le dos de celui qui prenait alors la silhouette d'un ange de la mort, une faux d'apparence rudimentaire dansait doucement au moindre de ses mouvements. Il se retourna lentement tandis que Mého prononçait d'une voix tremblante :


- Bonsoir, Mr euh Konran San ? … Je me nomme NIhito Mého ! je suis un jeune ninja d’iwa et je vous cherchais ! Son ton protocolaire laissait percer la vague de stress qui avait attaqué le jeune Genin tandis qu’il s’exprimait à haute voix … Je sais que c'est un peu brusque, mais je cherche à tester mes capacités et votre renommé vous suit ! Alors, s'il vous plait accordez-moi un combat !


Alors qu'il finissait sa phrase, son regard s'animait d'une volonté inébranlable, mais comment allait réagir le Shinobi qui se tenait maintenant face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Mer 6 Mar 2019 - 22:12
En cette belle journée de printemps, c'était un vent fort agréable qui régnait sur les Hauts-Plateaux d'Iwa. Comme à mon habitude maintenant, je me trouvais à mon dojo, où j'avais presque élu domicile depuis sa construction. Bien que j'avais l'agréable manie de me retrouver au sommet de la plus haute tour de ce dojo, contemplant le reste du village et les montagnes qui nous entouraient, j'avais aujourd'hui opté pour une position moins vertigineuse. Non pas que j'ai jamais ressenti une telle chose que le vertige. Cela n'aurait pas eu de sens pour un homme qui aimait, comme moi, défier la gravité. Je me tenais donc sur l'un des quatre terrains qui formait ma cours, et plus précisément sur l'un des poteaux que j'avais demandé à Toph d'ériger. De là où je me trouvais, je pouvais aisément profiter de la caresse du vent sur ma peau et de sa musique apaisante à mes oreilles. Les yeux fermés, l'esprit libéré de toutes pensées parasites, j'étais dans un état entre le calme absolu et un doux frisson de joie.

Ces derniers temps, malgré ma soif d'entraînement et de combat plus ou moins assouvie -si seulement celle-ci pouvait être un jour pleinement assouvie-, je m'étais surpris à désirer autre chose. Non, pas réellement autre chose, mais quelque chose de nouveau. Mes adversaires s'étaient avérés être les mêmes que j'affrontais depuis un certain temps. Toph, la Hyûga/samouraï maîtresse de la Terre et ma rivale. Gabushi, assimilatrice de mon acabit, Hisa samouraï du vent, et Ryoko, la Sekken au Suiton. Mais j'étais conscient qu'il y avait d'autres talents dans ce village. D'autres shinobis aux capacités plus qu'intéressantes qui pouvaient me faire frissonner. Mais où se cachaient-ils ? Pourquoi ne venaient-ils pas à moi ?

Mon sang vibrait d'excitation, et mes doigts me picotaient. C'étaient les premiers signes m'indiquant qu'il allait falloir que je trouve un adversaire, ou que je devrais reprendre l'entraînement. Mais alors que je m'apprêtais à me résigner et faire mumuse avec ma faux dans mon dos, le vent m'apporta une ravissante nouvelle. Tournant la tête au moment même où le bruit de la porte d'entrée se faisait entendre, un fin sourire étira mes lèvres tandis qu'un bon pressentiment fleurissait en moi. Je me retournai alors vers les portes de mon dojo, et attendis patiemment que l'intrus fasse son chemin jusqu'à moi. Et il ne tarda pas à se montrer. Environ le même âge que moi, légèrement plus petit en taille, mince et les cheveux noirs de jais, c'était un jeune homme classieux qui avait fait son entrée dans mon dojo. Sa voix hésitante retentit, et je haussai un sourcil face à son ton incertain. Cependant, la lueur dans ses yeux envoyait un message clair. Et c'est à ce message que mon sourire répondit, allumant une braise dans mon regard.

-Bienvenue dans mon dojo, Meho-san, le dojo Tendô. Pas la peine de se perdre en politesse, tu peux m'appeler simplement Tenzin.

D'un glissement, je quittai mon perchoir pour venir poser un pied léger au sol, m'approchant de quelque pas du nouveau venu. Mes jambes fourmillaient d'anticipations, et mes doigts remuaient de manière presque inconsciente. Mais je retins la furieuse brise d'excitation qui me parcourait pour les quelques mots qu'il me fallait encore prononcer.

-J'aime ce qui brille dans tes yeux. Si tu es venu pour tester tes capacités, j'espère que ce que tu as entendu de moi sera à la hauteur de tes attentes, Meho-san. Commençons ?

Glissant un pied en arrière, perpendiculaire à celui qui se trouvait devant en direction de mon adversaire du jour, je passai une main dans mon dos pour saisir ma faux. Je ne connaissais rien de ses capacités pour l'instant, là où il était prudent de penser qu'il avait déjà entendu parler de mes aptitudes au combat. Mais n'était-ce pas ce qu'il y avait de plus excitant ? Le goût du renouveau, de la découverte, l'excitation des premières surprises. L'amour du combat pouvait se lire dans mes iris azurés, tout comme l'impatience.

Let the show begin ~

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 15:46
Le ninja qui se tenait face à Mého était légèrement plus grand que lui, il avait une démarche aérienne, un visage impassible et dégageait une confiance, sereine. Sa voix fut très calme lorsqu’il s’adressa au Genin. Il parlait comme s’il attendait cette visite depuis toujours et lui fit un accueil chaleureux, voir même amicale. Un détail attira tout de même la vision du ninja. Bien qu’il soit discret, Mého put en effet remarquer de discrets mouvements d’impatiences du Shinobi et il était évident que lui aussi semblait plus que griser par l’idée d’un nouvel affrontement.

L'invitation à engager le combat ne se fit donc pas attendre et fut comme une libération pour le Genin qui se tenait déjà inconsciemment en position. Avec souplesse et délicatesse l'homme dénommé Tenzin porta sa main à sa faux et Meho, lui qui entendait désormais son cœur battre la chamade dans sa poitrine, se tenait maintenant face à son adversaire et pouvais aisément prendre conscience du fossé qui les séparait . Tenzin était debout sans réelle garde et pour tant sa défense semblait impénétrable. Que faire? Comment aborder cet affrontement. Le jeune Genin n'avait pas encore esquissé de mouvement qu'il sentait déjà une étrange pression sur ses épaules alors qu'une première goutte de sueur tombait doucement sur le côté de son visage.

Dans sa tête, des images de combats défilaient à toute vitesse tandis qu'il réfléchissait aux différentes stratégies qui s'offraient à lui. Attaquer de front n'était probablement pas une bonne idée au vu de la faux que portait le ninja dans son dos. Ce genre d'armes étaient très peu courante et prendre le risque de s'en servir en combat était la preuve d'une maitrise plus que probable. La distance aussi n'était une options évidente... Tenzin était un manipulateur de Fuuton l'un des éléments les plus équilibrés du monde ninja, il disposait probablement d'un large panel de réponse aux attaques à distance et la maîtrise du Katon, du Genin n'était probablement pas suffisante pour prendre le dessus.

Les secondes semblaient se transformer en heure dans la tête de Mého, tandis qu'il tergiversait sur ses options. Le Genin n'était pas du genre à autant s'interroger et c'est pour ça qu'il mit brutalement fin à toutes réflexions qui obscurcissaient son esprit. Son choix était simple, il irait à l'instinct. En quelques secondes il se retrouva au corps à corps de son opposant et il commença par un simple enchaînement de coups dans le but d'estimer le niveau de son adversaire. Les quelques frappes bien placées qu'il reçut durant ce cours échange lui firent comprendre que dans tous les cas Tenzin était bien au-dessus et que la ruse était sa seule solution. Il profita donc d'une rotation lors d'un coup de pied, pour exécuter une courte série de mudra. Le coup était très facile à esquiver, mais alors que son pied se trouvait bloquer par son opposant, il cracha une gerbe de feu au visage du ninja afin de lui bloquer la vue et dans une ultime contorsion tenta d’asséner un dernier coup de pied à la tête de Tenzin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Mer 13 Mar 2019 - 12:39
Ma démarche s'était voulu calme et rassurante, et j'espérais que j'arriverais à créer ce sentiment chez mon interlocuteur. C'était notre première rencontre, et il fallait bien que je fasse bonne impression, surtout si nous allions nous taper dessus. De son côté, la retenue était de mise. Je voyais le dénommé Meho me scruter, noter mes moindres faits et gestes. Et je ne pouvais lui en vouloir pour cela, car j'avais cette mauvaise habitude aussi. Et ce n'était ainsi pas pour louper que mon adversaire du jour, devant mon langage corporel bien plus direct et limpide que mes mots, s'était déjà mis en position de combat. Bien avant que je ne lui donne le top départ de cette rencontre qui s'annonçait pour le moins intéressante.

Ma main dans mon dos, sur ma faux, j'attendais patiemment que l'homme à la chevelure sombre fasse un mouvement. Mais il n'en fit rien. Pendant plusieurs secondes, il me regarda, sans rien faire. Cependant, la tension était indéniablement montée d'un cran, témoignant bien du début des hostilités. Mais le corps de mon adversaire était crispé, en proie à l'indécision la plus totale. Il me scrutait, tandis que des gouttes de sueur commençaient à perler le long de son front. Il semblait faire face à un grand dilemme que je pouvais résumer très simplement : distance ou corps-à-corps. Il avait certainement entendu parlé de mes capacités à manier mon élément, mais peu mettaient de vrais mots sur ma vraie nature. Et ce qu'elle impliquait. Alors, qu'allais-tu faire, Mého ? J'attendis patiemment qu'il se décide sur sa première action, lui laissant libre choix. Pour ma part, je ne fis part que d'un mince sourire, alors que mon souffle était parfaitement calme, mon corps ne bougeant pas d'un seul pouce.

Et d'un coup, je vis dans ses yeux qu'il avait fini de tergiverser alors que la flamme du combat se ravivait dans ses prunelles, réduisant en cendres quelconques vestiges d'hésitation. Quelle stratégie avait-il donc adopté finalement ? Il semblait au final qu'il n'en avait élaboré aucune, se jetant sur le corps-à-corps. C'était bien mieux ainsi. La réflexion entraînait une perte de temps qui pouvait parfois s'avérer fatale. Il commença donc à enchaîner coup de poings et coup de pieds, et il se défendait bien. Il avait visiblement de l'expérience dans le domaine du Taijutsu. Mais il n'était pas le seul. Aucune de ses frappes ne rencontrèrent leur objectif, esquivant la plus part avec des mouvements légers et profitant pour placer quelques frappes légères mais stratégiques, je bloquai les autres avec la main qui était encore libre. Il enchaîna ensuite avec un grand coup de pied circulaire, que je bloquai avec le manche de ma faux. Mais il en avait profité pour faire des mudras, et il inspira. Un ninjutsu dans cette configuration ? Il en avait du culot le petit ! Il risquait de toucher sa jambe. Mais s'il le faisait, ce devait certainement être un jutsu de petite envergure.

Inspiration...du fûton ? Ou alors suiton, ou katon ? C'était généralement ces trois éléments qu'on utilisait avec une inspiration, par la bouche. Tout du moins de manière commune. Ou alors était-ce une autre capacité unique, propre à lui ? Dans tous les cas, il fallait que je l'esquive. Devant la présumé faible ampleur de son attaque, je me baissai vivement, constatant que c'était du feu qui était sorti de la bouche de Mého. Mon ennemi juré. Mais ce n'était pas une mauvaise chose, j'allais pouvoir m'entraîner un peu à jouer avec les flammes. Cette tentative cependant n'avait été qu'une ruse, me forçant à réagir de manière à ce qu'il put, d'une nouvelle acrobatie, m'asséner un nouveau coup de pied qui visait le haut de mon crâne. De mes deux mains, je mis le manche de ma faux à nouveau en travers de sa route. Puis sans n'avoir besoin de faire le moindre mudras, je soufflai un vent modéré qui fut tout de même capable de renvoyer le ninja dans les airs alors qu'il n'avait aucun appui au sol. Puis d'une pulsion au sol, je bondis dans les airs et le dépassai, de quelques mètres avant de tenter de lui asséner un coup de pied au visage, renforcé par le vent, et le renvoyer au sol. Et toujours en l'air, je pris ma faux, et d'un mouvement circulaire, je tranchai l'air et envoyai sur mon adversaire du moment une puissante rafale de vent chargé en chakra fūton. Si il se la prenait, il se verrait entaillé de partout.

-Kama Itachi !

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Mer 13 Mar 2019 - 23:01
Son temps de réaction était incroyable … . Tenzin avait réussi à éviter la gerbe de feu de peu et n'ayant pas été gêné par cette dernière, il put donc se protéger du dernier assaut du ninja. Meho ressenti un profond agacement suite face à cette situation. Les choses ne s'arrangèrent pas lorsqu'il se retrouva projeter en l'air par le maitre fuuton. Comment avait-il fait ? Etait-ce vraiment un jutsu ? L'homme n'avait fait aucun muddra ça Meho en était sûr ! Il avait utilisé ses deux mains pour stopper le pied du jeune homme et il lui était impossible de signer dans cette position ce qui voulait dire que la cage thoracique de son opposant avait une compliance étonnante ! Meho n'eut pas le temps de s'interroger plus que ça sur les capacités pulmonaires de son opposant. Alors qu'il faisait maintenant face à un ciel bleu et dégager, une ombre passa à grande vitesse sur son côté. Il eut tout juste le temps de se mettre en boule protégeant son visage des mains qu'un violent coup de pied s'abattit sur ses dernières le projetant vers le sol.

Il devait vite récupérer des appuis solides s'il ne voulait pas se faire enchainer comme un vieux sac de frappe. C'est dans cette optique qu'il décida de se laisser tomber vers le sol tête la première tout en gardant quand même un œil sur son adversaire qui semblait bien décidé à continuer son enchainement.

- Kama Itachi hurla-t-il !

La lame d'air fusa droit vers Meho qui en pleine chute se retrouvait très limité dans ses possibilités de mouvement. Il tenta de se servir de ses mains pour éviter l'attaque d'une ultime acrobatie mais, alors qu’elles percutaient le sol, une vive douleur traversa c'est avant-bras remontant jusqu'aux épaules. La décharge qui traversa ses membres supérieurs eut pour conséquence de le déséquilibrer et alors qu'il effectuait une pirouette qui ressembla finalement plus à une misérable roulad, la lame s'abattit non loin de son corps lui infligeant de multiples petites coupures ... .

Une courte distance séparait les deux shinobis lorsque le Genin se releva. Il était agacé, blessé et un léger goût ferreux se répandait doucement dans sa bouche. Aucun signe … Meho en étant maintenant sûr, ce ninja était capable d'utiliser son élément sans mudra. Qui plus est, il était évident que le coup de pieds qu'il avait reçu au visage n'était pas un coup de pied normal au vu des dégâts infliger. Il avait entendu parler au début de sa formation, de ninja rare capable de maîtriser un élément au-delà des limites communes. Des hommes et des femmes capables de ne faire qu’un avec leur nature devenant alors des surhommes était-ce donc cela ? Une nouvelle fois les questions s’accumulaient dans sa tête mais, ce n’était pas le moment. Ses bras étaient douloureux mais fonctionnel et il était temps de riposter…. .

Meho Attrapa un kunai d'une main et effectua rapidement les quelques signes nécessaires au bakufuin. Armée de son Kunai il composa une nouvelle longue série de mudra et prononça d'une voie calme et décidé

- MoonWalk.

Son adversaire ne pouvait connaitre les effets de cette technique et Meho misait donc sur elle pour le surprendre et retourner la situation. Il adopta cette fois une position défensive, un sourire carnassier c’était imprimé sur son visage et c’est avec tout l’orgueil qu’il lui restait que le Genin invita son opposant à attaquer


- Commençons !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Jeu 14 Mar 2019 - 11:42
Les réflexes du jeune homme n'étaient pas mauvais même s'il manquait peut-être un peu d'expérience. Mais sa stratégie tenait la route et il semblait avoir de la suite dans ses idées. Il fut donc projeté en l'air, et lorsque je le frappai avec un coup de pied il eut tout juste le temps de se mettre en boule pour amortir les dégâts. Il fut tout de même projeté au sol, et lorsque j'enchaînai avec la rafale de vent coupante, il eut la bonne idée de faire une roulade sur le côté pour esquiver une partie des dégâts. Il reçut tout de même quelques coupures mais parvint à s'en sortir du gros de l'attaque. De mon côté, je réatterris quelques mètres plus loin que lui et me posai lestement au sol. Me tenant face au genin, j'avais le sourire de l'excitation lors des combats. J'en étais tout émoustillé. J'observais alors mon adversaire.

Il avait été surpris lorsque j'avais utilisé le Daitoppa sans mudras, et que j'avais ensuite enchaîné. Mais il semblait avoir maintenant compris. Il avait certainement déjà entendu parlé des assimilateurs, et il n'y avait pas beaucoup d'autres personnes capables d'utiliser une des affinités primaires sans faire de mudras. Il prit ensuite un kunai dans l'une de ses mains et composa quelques signes, mais il ne sembla rien se passer ensuite. Il prononça alors d'une voix calme quelques mots, qui m'étaient étrangers -tout du moins dans le contexte présent. Là d'où je venais, Moonwalk était juste une marche à reculons, avec un peu plus de style. Je doutais que c'était ce qu'il voulait faire dans ce combat, et je n'y voyais pas l'intérêt. En tout cas, les mudras qu'il avait fait étaient certainement pour cette technique de "Moonwalk". Et il attendait clairement que je vienne, ayant adopté une posture défensive. Dans ce cadre, ne connaissant pas les effets de son jutsu, il aurait été certainement plus prudent que je reste à distance. Mais je voulais voir de quoi était capable mon adversaire, et j'avais le sentiment que ce serait bien mieux si je revenais au corps-à-corps.

-C'est parti, alors. Montre-moi ce que tu sais faire, Mého.

Souriant, je pris appui sur le sol, et d'une puissante impulsion de vent, je chargeai mon adversaire en parcourant la distance qui nous séparait à grande vitesse. Enchaînant au corps-à-corps cette fois-ci avec ma faux, je donnai un coup de lame au Katon user de haut en bas.

-Washi !

Mais ce n'était pas fini. Si ce dernier bloquait mon attaque avec son kunai -ce qui ne serait pas très dur-, un vent sortirait alors de ma lame et viendrait déstabiliser le shinobi. Puis avec un coup de pied circulaire, j'enchaînai en le frappant aux côtés, libérant par la même occasion une frappe de vent à bout portant.

-Fujin-Geki !

Pour ma plus grande chance, le Katon n'était pas un élément très défensif. Si je le débordais au corps-à-corps qui plus est, cela réduirait ses chances d'user de son affinité. Let's see this...


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Jeu 14 Mar 2019 - 13:47
S'il y avait une chose qui était sur avec Tenzin, c'était qu'il prenait les choses aux mots… . Il prit une puissante impulsion au sol et fonça droit sur le Genin qui se tenait en garde face à lui. Cette fois Mého était prêt et sur le qui-vive. Cela n'empêcha la surprise d'envahir le jeune shinobi lors de cette approche violente qui lui donna tout juste le temps de parer l'énorme coup de faux qui accompagnait le bon. Là encore et ce pour la deuxième fois du combat, une bourrasque vint déséquilibrer Mého qui était particulièrement sensible au coups de vent depuis son allègement. Son kunai tomba au sol sous la puissance de l'impact et bien que cet élément fut partie intégrante du plan du ninja, il dut tout de même gérer le violent coup de pied booster qui percuta son flanc.

Ce coup, il s'y attendait. La première attaque était trop évidente et il était donc sûr qu'elle était une feinte pour placer un second coups plus violent. Il eut donc le temps de faire un léger bon de coté, épousant ainsi la trajectoire du coup afin d'en amortir les dégâts et alors même qu'il se retrouvait projeter dans les airs, Meho activa le sceau explosif sur le kunai qui du fait de la rotation de son opposant se retrouvait maintenant en partie cacher de son champs de vision. Il y avait quelques secondes entre l'activation et l'explosion ; mais il comptait sur la lumière émise par le sceau pour détourner l'attention du Chunin lui donnant alors le temps de signer quelques mudras .

Tenzin allait surement chercher à fuir l'explosion à ses pieds, Mého profita donc de ce mouvement forcer pour prendre un puissant appuie au sol et foncer à toutes vitesses vers le Chunin. La sensation que procurait le pas de lune lors des déplacements était délicieuse. Le Genin était comme porté par le vent et chacun de ses mouvements étaient d'une légèreté déroutante. Il ne lui fallut que de quelques secondes pour arriver au corps à corps de son opposant, il envoya alors à toute vitesse son bras paume vers l'avant au niveau du thorax du shinobi et cria :

- Goooooooka !

La flamme jaillit brutalement de la paume du Genin a quelques centimètres du thorax de son opposant. Bien que fière de son mouvement Mého ressentait déjà les effets néfastes du combat qu'il venait de mener sur son corps. Il ressentait une énorme fatigue dut à la fois aux techniques qu'il utilisait, mais aussi aux dégâts subit. Ses deux bras étaient en feu, son flanc contusionné et Mého faisait face à une dur réalité; il manquait cruellement de défense efficace. Face à un adversaire de niveau correct, cette lacune allait énormément l'handicaper voir même le mener à la mort… Combien de fois Tenzin aurait-il put l'achever durant ce combat ? Mieux valait ne pas compter … .Le fausser qui séparait les deux ninjas était bien plus grand que ce que Mého avait imaginé et un puissant sentiment d'agacement naissait de cette constatations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Jeu 14 Mar 2019 - 16:49
Mého contra ma lame avec son kunaï, mais fut tout de même atteint par la vague de vent qui vint pour le déstabiliser par la suite. La surprise -certainement- lui fit lâcher son kunai qui tomba au sol. Mais cependant, il sembla s'attendre au coup qui suivait, et avec une impressionnante rapidité pour quelqu'un qui avait été déstabilisé dans la foulée, il laissa ses pieds décoller du sol et faire un petit bond sur le côté pour amortir le choc de l'attaque. Même s'il se la prit, l'attaque en elle même se retrouverait moins conséquente. Cependant, lorsque mon pied le toucha, je fus surpris de la légèreté de mon opposant. Il ne faisait que quelques centimètres de moins que moi, et il ne semblait pas si maigre que ça. Je n'avais pas non plus une force si monstrueuse pour que mes coups le soulèvent ainsi. Sa vitesse, sa légèreté, cela me rappelait ma technique d'allègement que j'utilisais pour aller plus vite. Sauf que la sienne semblait bien plus poussée que la mienne. Moonwalk...une petite lumière s'alluma dans mon esprit.

Je n'avais rien vu de cette technique qu'elle ne s'appliquait qu'au corps de mon adversaire. Il l'avait certainement nommé ainsi par rapport aux effets de la gravité sur le corps lorsqu'on se retrouvait sur la lune. Un sourire amusé et à la fois très intrigué étira mes lèvres. Car si j'étais sûr qu'il n'était pas un assimilateur fûton et qu'il ne pouvait donc pas s'alléger comme moi, j'ignorais comment il avait procédé du tout au tout. Intéressant. Cependant je n'avais pas le temps de me poser de questions. Il fit un unique signe, et une vive lumière jaillit de son kunaï. Je reconnaissais cette lumière. Il avait placé un sceau explosif sur son kunai, et je ne m'étais pas rendis compte d'à quel moment.

-Et merde !

Prenant un appui au sol, je fis un grand bon pour esquiver l'explosion qui prenait forme à mes pieds. Dans le même temps, alors que j'étais encore en l'air, je me protégeai du souffle de l'explosion avec mes bras. Mais il semblait que mon adversaire n'avait pas fini. Il enchaîna en courant vers moi à une impressionnante vitesse, ce qui confirmait mon assertion sur sa capacité à affecter sa vitesse. Tch ! C'était un sacré enchaînement qu'il me faisait là. Mes cheveux volants sous le coup de la brise qui parcourait mon corps, je lui lançai un sourire qui frôlait la folie due à l'excitation du combat. Il avait fait de nouveaux mudras très rapides, et il approchait sa main de mon torse alors que des flammes s'y formaient. Ce shinobi était ingénieux, et ses enchaînements étaient excellents. Il arrivait sur moi alors que je n'avais pas encore poser un pied par terre suite à ma précédente esquive. J'étais toujours en suspension dans les airs suite à ma précédente esquive. Mais ce n'était pas ce qui allait m'arrêter ou m'encombrer. Le ciel était mon domaine après tout.

Avec à mon tour une impressionnante vitesse, je pris une puissante impulsion sans avoir besoin de poser le pied au sol, et cette fois-ci je fonçai à une vitesse impressionnante vers le ciel. Je sortis ainsi de sa trajectoire et me retrouvai à plusieurs mètres du sol. Cette seconde esquive, peu de personnes étaient parvenues à me faire l'utiliser. Mais mon adversaire et son enchaînement avaient eu le don de me surprendre, assez pour que je l'utilise. Et si c'était le cas, il allait falloir que je le prenne vraiment au sérieux. M'armant de ma faux, je concentrai cette fois-ci plus de chakra dans celle-ci, et d'un mouvement de tranche je lâchai une rafale de vent encore plus puissante que précédemment. Cette fois-ci, s'il se faisait toucher, les entailles seraient plus profondes. S'il parvenait à l'esquiver et qu'il voulait profiter de sa vitesse pour me surprendre, il allait surement devoir me rejoindre dans les airs. Sauf qu'une fois de plus, les cieux étaient mon domaine. Allait-il s'y risquer. En attendant, une rafale de vent capable de lui causer de profondes entailles se dirigeait vers lui. On pouvait voir sur mon visage un immense sourire de joie.

-Dai Kama Itachi !

Je pouvais combattre sa vitesse par la vitesse, mais je voulais voir ce que le Genin pouvait faire d'autre. Comment il allait gérer cette nouvelle configuration. L'impatience et l'excitation courait dans mes veines et me grisaient. Après tout, il utilisait une capacité que je ne connaissais pas, était un manière du feu et se débrouillait avec les sceaux. Cela faisait beaucoup de nouveautés dans un seul match, et il n'y avait rien de mieux pour me motiver et me pousser à me donner au maximum. Sans le tuer bien évidemment ou le blesser trop sérieusement. Ce n'était pas le but ici.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 15:20
Tout c’était passé comme prévu…. . Forcé d’esquiver l’explosion émise au niveau du kunai, Tenzin avait bondit sur le côté sans s’attendre à la vélocité de la prochaine attaque du Genin. En une ou deux secondes il s’était retrouvé en plein air prêt à subir le prochain assaut sans riposte possible enfin, c’était ce que Mého avait supposé…
Alors que les flammes jaillissaient de sa paume ouverte il vit son opposant s’élever dans les airs à une vitesse impressionnante ! * Eh merde il vole en plus ?! * pensa-t-il avec agacement. Malgré la vélocité du déplacement du Chunnin, Mého parvint à le suivre du regard et pu donc voir le ninja armer un puissant coup de faux en criant :

- Dai Kama Itachi

La bourrasque fonça vers le Genin qui murmura un petit juron devant l’attaque. Il savait qu’elle allait être bien plus puissante que la précédente rien qu’au nom et malgré son boost de vitesse l’éviter allait être impossible à cette distance… . Il plaça ses bras en protection de son visage et décida de se laisser porter par le vent. Avec son allègement, s’il ne cherchait pas à éviter, il serait probablement projeter au loin et subirait un peu moins de dégâts que s’il tentait de résister. L’impact fut comme une violente gifle alors que ses deux pieds se faisaient comme prévue arracher du sol et qu’il se retrouvait projeter au loin. Il dut quand même supporter les violentes morsures de la bourrasque qui étaient comparable aux lacérations d’un animal sauvage. La prise de contact avec le sol ne fut pas agréable non plus et ce fut le mur du terrain qui vint arrêter le shinobi dans son élan.

Il mit du temps à se relever… Ses habits ninjas étaient en lambeaux tels dépecés par un loups et c’est avec un fond de frayeur qu’il imaginait comment son corps aurait finit s’il n’avait pas été aussi lourdement vêtue. Le goût métallique du sang avait maintenant totalement imprégné sa bouche et il était persuadé d’en perdre aussi un peu par le nez. La dernière attaque de Tenzin avait été particulièrement délétère pour lui et il en était conscient. De plus, son souffle était déjà plus que cours quand il avait utilisé le Goka et sa réserve de chakra était sur ses dernières gouttes avant l’immobilisation. D’un mudra il désactiva donc le Moonwallk qui finirait par le tuer s’il le maintenait et il se senti tout de même légèrement mieux lorsque la constante taxe de la technique fut levée.

Il se tenait maintenant à l’opposer de son adversaire qui le regardait de loin sans chercher à approcher. L’adrénaline du combat ne suffisait plus à masquer la douleur qui diffusait maintenant telle une musique de fond grinçante à l’intérieur de son corps. Si les coupures qui couvraient son corps n’étaient pas agréable, le plus pénible restait ses côtes droites qui devaient probablement s’être fêlées et qui à chaque respiration déchargeaient une délicate décharge électrique dans tout son thorax. Il était à peine capable de lever ses bras et avant tout Mého était aussi sévèrement touché mentalement. Tout un combat sans réussir à placer un seul coup correct, c’était la honte. Son opposant semblait imprenable du haut de son nuage et il offrait à chaque attaque une défense et une contre-offensive violente. Tenzin ne paraissait même pas essouffler par l’affrontement qu’ils venaient de mener preuve que ce dernier était loin d’avoir tout montré. Il était vraiment un ninja impressionnant et le fait qu’il fasse parti des assimilateurs ne faisait que majorer se sentiments. C’est à contre cœur que son bras se leva main ouverte vers le haut. Il ne put l’étendre entièrement du fait de son état physique mais le signe de redditions fut claire et le combat, s’il y en avait réellement eut un était maintenant finit.

- Vous m’avez vaincu Tenzin San, il est évident que je n’avais aucune chance de vous vaincre avec mon niveau actuel mais grâce à vous j’ai pu prendre conscience de certaine de mes lacunes et je vous en remercie. Il marqua une légère pose avant de reprendre. Sachez toute de même que je compte bien venir vous réaffronter et vous vaincre cette fois !

Il y avait un peu de rage, de dégout dans les dernière paroles du ninja qui n’était pas le meilleur perdant du monde mais bon, il en avait bien le droit après cette humiliation …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Ven 22 Mar 2019 - 18:51
Mon adversaire du jour, Meho, s'était étonnamment bien débrouillé. Si je ne me trompais pas, il devait certainement être un genin du village qui était arrivé récemment. Cependant sa stratégie était élaborée, et à plus d'une occasion surprenante. Suffisamment pour que je sois obligée d'utiliser une esquive plus poussée pour contrer son combo. Ce qui lui avait fait défaut cependant était de ne pas bien connaître mes facultés d'assimilateurs et ses lacunes évidentes en matière de défenses. Je n'étais pas un fervent défenseur de cette stratégie, lui préférant de loin l'attaque. Mais je ne négligeais aucunement mes défenses, et la mobilité que m'apportait le vent. Il se protégea de ma bourrasque de ses deux bras, épargnant ainsi son visage de ma bourrasque. Mais la rafale fit ses pieds décoller du sol comme une feuille au vent et cisailla son corps sur le chemin. Son corps en proie à mon élément se laisse transporter jusqu'à ce qu'un des murs du Dojo Tendo ne l'arrête dans sa course. Il s'effondra ensuite au sol, et y resta quelques secondes visiblement incapable de se relever de suite. De mon côté, sans m'en rendre compte, je n'étais pas redescendu sur le sol et j'étais suspendu à plusieurs mètres dans les airs.

Je fronçai les sourcils en regardant mon adversaire au sol. Je me fis à la réflexion que j'y étais peut-être allé un peu fort. Meho avait montré d'excellentes capacités, et je m'étais laissé emporté par mes émotions en lançant le Dai Kama Itachi. Cependant ce n'était pas une technique mortelle -même si elle était loin d'être agréable au vu de l'état de ses vêtements-, et il n'y avait aucune raison de croire qu'il avait passé l'arme à gauche. Lorsqu'il avait commencé à se relever, j'avais poussé un soupir de soulagement et j'étais descendu lentement vers le sol pour m'approcher de sa position. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que l'entraînement était fini pour aujourd'hui, ce qu'il rendit transparent en levant un main faiblarde. Le drapeau blanc avec était dressé, sans conteste. Le souffle court, il fit un mudra et sembla annuler une technique tandis que je poursuivais mon chemin vers le brun. Une douce brise caressait ma peau alors que je me délectais du fait de ne point être attaché à la terre. Je n'avais subi aucune blessures lors de ce combat, ce qui n'était pas le cas de mon adversaire dont la respiration semblait difficile. Cependant, ses mots ne manquaient certainement pas de tranchant et d'envie. Un sourire d'anticipation vint se coller sur mon visage.

-Merci pour cet entraînement, il était fort agréable. J'ai remporté la victoire aujourd'hui, mais je suis impatient de voir les progrès que tu vas faire.

Il n'y avait pas à douter qu'il allait en faire de rapides. Et lorsque ce serait le cas, les combats deviendraient de plus en plus palpitants. Mon sang avait déjà commencé à bouillir d'excitation en pensant à la marge de progression du genin. Je n'avais pas besoin de lui rappeler les points qui lui manquaient, mais il avait tout de même piquer ma curiosité de bien des manières. Et si je ne voulais pas me faire rattraper, et encore moins dépasser, il allait falloir que je reste sur mes gardes.

-Ta manière de combattre est intelligente et remarquable. Cependant tu n'es pas un assimilateur comme moi, je me trompe ? Alors comment parviens-tu à t'alléger ainsi et augmenter ta vitesse ?

Tout en lui parlant, je m'étais rapproché en volant pour faire l'état des lieux de ses blessures et inspecter ses vêtements de plus profonds. La morsure du vent lui avait laissé de nombreuses lacérations, mais elles ne menaçaient pas son pronostique vital à l'heure actuelle. Avant même qu'il n'ait pu répondre, je m'étais précipité dans les airs en m'engouffrant dans la salle principale de mon dojo et j'allai cherchai de la pommade cicatrisante et des bandages que je pouvais utiliser pour soulager la douleur du genin. En parallèle je lui avais pris de grands morceaux de tissus pour qu'il puisse se recouvrir. Ne serait-ce que le temps de retourner chez lui. Il y avait peut-être des zones de son anatomie qu'il aurait préféré garder pour lui malgré l'état de ses vêtements.

-Tiens, prends ça. Tu me les rendras lors de notre prochaine rencontre, Meho-san. On disait donc ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Dim 28 Avr 2019 - 1:57
Les toiles tendues par Tenzin au Genin étaient piles à la bonne taille et auraient vraiment pu être agréable si elles n'avaient pas été aussi douloureuses à enrouler autour de lui. Tenzin n'y était pas aller de main morte, cette pensée traversa l'esprit du jeune ninja alors qu'il ravalait une gorgée de son propre sang. Un sourire carnassier s'était dessiné sur le visage du maître de l'air lorsqu'il entendit les mots du jeune Genin. L'interrogation du Chunnin sur les origines des techniques de Mého était empreinte d'une réel curiosité mais, les paroles de son père revinrent à son esprit tandis qu'il s'apprêtait à lui révéler les secret de son chakra. En effet, il avait développé ses particularités uniques grâce a un don héréditaire. L'art de manipulation de la masse venait en effet de sa ligné paternel, quant à sa ligné maternelle il semblerait qu'elle aussi garde quelques secrets bien que cette dernière refuse de lui en révéler les tenants et les aboutissants.

Son père avait pendant une courte période été formé à l'art du combat. C'était durant l'ère ou le village n'existait pas encore et qu'il était alors de son devoir de prendre en charge la protection de sa futur famille. Il avait ainsi pu, grâce à ses connaissances passées, mettre son grain de sel dans l'entrainement de son fils en lui rappelant qu'à une époque les gens comme eux étaient traqués, qu'aujourd'hui ils n'étaient que des atouts, des pièces ajoutés au palmarès du village et que par-dessus tout l'une des choses les plus importantes pour un ninja était de garder le secret sur ses capacités le plus longtemps possible. Ce fut cette dernière phrase qui poussa donc Mého à répondre

- Si je vous révélait mes secrets maintenant, je ne ferai que réduire encore un peu plus mes chances d’un jour réussir à prendre le dessus sur vous et vous comprenez donc pourquoi je vais préférer garder ce secret encore un peu. Je vous laisse tout de même le loisir de deviner mes pouvoirs de votre coté.

Une pointe d’arrogance pointa dans cette dernière phrase mais, il la réprima rapidement se rappelant qu’il faisait face à l’un de ses supérieurs. Le combat l’avait vraiment griser et après ce genre d'affrontement, il ne pouvait s’empêcher de se sentir un peu plus proche d'un adversaire qu'il ne pouvait s'empêcher d'admirer

- Ne parlons plus de moi Tenzin san si vous le permettez, je suis fasciné par vos possibilités d’assimilation, j’ai déjà eu des échos sur ce genre de techniques mais je ne peux êtres qu’admiratif devant vos capacités d’adaptions et de déplacement aérien. Est-ce un don héréditaire ou le résultat d’un long travail ?

Il était vraiment très présomptueux de la part du Genin de reposer la question qu'il venait de volontairement ignorer. Mais sa curiosité l'avait emporté sur ses manières et il ne put s'empêcher d'interroger l'homme qui venait de littéralement lui botter les fesses. Il fit un petit sourire de politesse au Chunin alors qu'il s'asseyait sur le sol terreux du terrain d'entrainement afin d'écouter sa réponse et de reposer son corps endolorit et lourd. Il commença par la même occasion à appliquer la pommade cicatrisante qu'il lui avait été donné. Elle était visiblement mentholée car très fraiche à l'application et le ninja émit un petit soupir de soulagement alors qu'il l'appliquait sur ses côtes contusionnées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Empty
Lun 29 Avr 2019 - 19:01
La bande que j'avais tendu à Meho semblait lui aller comme un gant. Il les enroula autour de son corps tant bien que mal, même si les grimaces plus qu'évidentes de douleur étaient un signe que j'y était peut-être aller un peu fort. Cependant, je me doutais qu'elles lui feraient du bien, et rapidement l'odeur ferreuse de son sang finit par être remplacée par les douces flagrances de menthe qui se dégageaient de mes quelques réserves de bande. Une odeur agréable mais qui ne servaient pas juste à couvrir celle du liquide écarlate, mais aussi à apporter une touche de fraîcheur à son porteur. J'espérais ainsi alléger un peu ma conscience en offrant les soins au genin de la Roche. Mais qu'à cela ne tienne, je me promis de faire plus attention les fois prochaines. Sous le coup de l'adrénaline et de l'excitation, je m'étais un peu trop relâché.

Mais alors que je faisais preuve de mon habituelle curiosité en ce qui concernait les capacités de mon adversaire, celui-ci parut hésitant. Il semblait gêné de cette question, et je ne pus que hausser un sourcil avant d'entendre la réponse que le Nihito avait à m'offrir. Un petit sourire étira mes lèvres alors que je m'adossais une fois de plus à ma faux. C'était une réponse bien arrogante qu'il venait de me délivrer, ce qui prouvait que l'Iwajin ne manquait pas d'ambition. Et si j'en croyais ses dires, il était tout à fait partant pour un nouvel affrontement. Cela ne m'empêcherait pas de repenser à ses propos, et à notre combat, pour tenter de comprendre ses facultés, à l'instant même. Et mon sourire ne fit que s'agrandir jusqu'à se transformer en rire lorsque j'entendis Meho me demander des renseignements sur mes propres capacités.

-Quel toupet tout de même. Ou est-ce de l'insouciance ? Tu viens d'éviter formidablement ma question en espérant que je réponde à la tienne ?

Je laissai planer quelques secondes de silence, faisant miroiter à mon adversaire du jour l'absence de réponse. Mais tout compte fait, je préférais lui répondre, et pour plusieurs raisons. Non seulement parce que ça ne me dérangeait nullement. Mais aussi parce que c'était une manière plus sournoise de lui faire part d'un brin d'arrogance et de le titiller un peu. Voir de le mettre au défi. D'un sourire un peu espiègle, je décrochai ma faux du sol avant de répondre au shinobi.

-On peut dire que c'est en quelque sorte héréditaire, dans mon cas. Ou pour être plus précis, génétique à vrai dire. Je n'ai pas eu à développer cette capacité, elle est plus ou moins naturelle chez nous. Mais j'ai en effet dû travailler sur son contrôle, et pour en élargir ses possibilités pour en arriver où je suis maintenant. Et après une courte pause. Et j'espère que ça t'aidera pour notre prochaine rencontre, Meho.

Après ces quelques mots, avec un sourire toujours aussi sournois sur les lèvres, je me retournai vers la tour, et m'envolai pour rejoindre le haut de celle-ci et ainsi mettre fin à cette rencontre. Certain qu'une autre viendrait prendre place bientôt.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: