Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Un rapport sur l'état... de terrains. [Pv : Ogawa Kintaro]


Jeu 20 Juil 2017 - 0:59
Dans la première pièce de ce titanesque château, une énorme ville. Des bâtiments plus ou moins modernes, avec de nombreuses échoppes et de nombreux endroits à la fois pour se recueillir, mais aussi se restaurer. Dans les entourages de la ville, de nombreuses bêtes de tout genre, qui serviraient d'entraînement à tous les prisonniers. Ils disparaîtraient lorsqu'ils étaient tués, mais réapparaîtraient ensuite plus tard, ailleurs. Le chef de toutes ces bêtes gardait la clef permettant d'accéder à la salle suivante, qui serait elle bien différente de la première. Mmmh, qu'est-ce que je pourrais bien mettre dans celle-là. Un désert ? Des montagnes ? Une autre ville différente ? Un marais ? Non, ou alors, commencer par aventurer mon héros dans la première salle avant d'imaginer la deuxième. Apparaissant comme tous les autres, une espèce d'épée à la main pour débuter son aventure, il commença par observer les alentours, qui semblaient bien vastes. Une grande pl--

~~

Agggh !

Le père d'Hike trouvait toujours un moyen brusque pour l'amener dans le salon, lorsqu'il avait quelque chose soit à lui demander, soit à lui faire part. Cette fois-ci, c'était son ombre autour du cou de son fils unique, qu'il traîna par terre avec son chakra.

Une miss--

Oui j'avais compris ! J'y vais, à plus p'pa.

Inutile de lui reprocher quoi que ce soit, il n'entendrait rien. Allant récupérer son épée qu'il mis sur son dos au cas où elle serait utile pour sa mission, mais aussi parce qu'il était incapable de s'en séparer, il sortit de sa maison pour se rendre auprès du bureau du Raikage, là où quelques missions pouvaient bien l'attendre.

Celle dont il était question cette fois consistait à vérifier la qualité des terrains d'entraînement de Kumo, apparemment saccagée pour cause soit criminelle, soit plus ou moins naturelle. Rien de bien dangereux, évidemment, il s'agissait à 99% de cause animale, mais il devait de ce fait aller effectuer un rapport de l'état de ces zones. Or, au cas où, il n'était pas seul dans cette mission, savait-on jamais s'il était agressé par une bête quelconque. Il ne devait absolument pas engager un quelconque combat, il n'en avait pas le droit.

Le point de rendez-vous avec ce binôme de mission était devant les terrains d'entraînement. Adossé à une grande roche, le nez dans ses brouillons alors qu'il cherchait d'autres idées pour son histoire, il attendait que ce dernier arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Jeu 20 Juil 2017 - 23:10
Une fois encore, comme depuis un mois, je m'étais faits assigner une nouvelle mission. Je n'avais pas chaumé depuis un bon bout de temps maintenant. Et pour cause, après avoir rencontré le Shodaime Raikage à de multiples reprises, je m'étais pris d'un élan de motivation qui était gravé au plus profond de moi. Jour après jour, je travaillais. Je bossais sur mon entraînement physique, sur de nouvelles capacités et bien sur, sur des missions. J’espérais intégrer ce que je voulais maintenant le plus, une unité bien particulière et pour cela je devais me donner à fond pour prouver mes compétences.

Même si aujourd'hui était une mission de rang C, elle avait quand même son importance. Premièrement, j'allais rencontrer un nouveau visage, celui d'un autre genin comme moi et sûrement avec les mêmes motivations, Nara Hike. Deuxièmement, la tâche consistait à enquêter sur la profanation du lieu culte des genins, le terrain d’entraînement.

Encore ce matin, le froid pesait sur le village, un léger vent venait du nord-ouest pour glacer sur le long terme tout ce qu'il croisait. Je m'étais habillé de vêtement chaud pour passer la journée en extérieur, un grand veston en cuir et en laine couvrait mon corps. Je m'étais dirigé en direction du point de rendez-vous qui était tout bêtement le terrain d’entraînement. Là-bas je devais retrouver mon collègue de mission près du rocher de la tortue.

Plusieurs dizaines de minutes passaient le temps d'arriver sur les lieux. J'étais pile à l'heure et je pouvais déjà voir mon coéquipier en train de m'attendre. C'était relativement simple de savoir que c'était lui, le terrain d’entraînement avait été fermer pour l'occasion et seul nous deux avions été autorisé d'y pénétrer. Je me rapprochais de lui et je commençais à le voir plus nettement. Lui aussi avait tout un attirail pour se protéger du froid, je voyais également qu'il avait à peu près le même âge que moi.

- Nara Hike je suppose. Enchanté, je m’appelle Ogawa Kintaro comme tu as dû le voir sur l'ordre de mission.
- Ce n'est pas terrible ce qui s'est passé ici, tout est sans dessus, dessous.


Je m'arrêtais un instant pour sortir des gants que j'avais pris avec moi. J'avais fait mon guerrier en ne les enfilant pas, mais là je ne pouvais plus tenir, le vent était bien trop glacial.

- Comme c'est une mission tranquille et vu le temps, je te propose qu'on analyse chacun une partie de la zone. Histoire de prendre moins de temps, si tu es d'accord. Après on pourrait peut-être essayer de capturer la créature qui a fait ça si on trouve ce que c'est.
- Tu en penses quoi ? Je sais que ce n'était pas spécifier mais si on peut éviter que ça ne se reproduise autant foncer.


Je regardais une dernière fois le jeune homme avant de me souffler dans les mains. J'attendais patiemment ce qu'il allait me répondre pour pouvoir commencer l'enquête.

_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Ven 21 Juil 2017 - 16:45
- Nara Hike je suppose. Enchanté, je m’appelle Ogawa Kintaro comme tu as dû le voir sur l'ordre de mission.
- Ce n'est pas terrible ce qui s'est passé ici, tout est sans dessus, dessous.


Un grand homme était arrivé. D'allure plutôt fine, un visage relativement banal, tout comme ses cheveux d'ailleurs, il s'approchait du jeune Nara. Ce qui était notable surtout, c'était son air déterminé, bien qu'un peu calmé par le froid ambiant. Lui souriant et se frottant les mains, il lui répondit à son tour.

-Enchanté ! En effet oui, le coupable devait être sacrément énervé.

Se décollant de la roche sur laquelle il était adossé, il regarda quelques peu les alentours.

-Mmh, ça roule. Commençons par analyser un peu les environs, on s'occupera du coupable ensuite. Tiens moi au courant si tu trouves quelque chose, je ferai de même.

Partant cette fois-ci de son côté, il fit comprendre à Kintaro la partie dont il allait s'occuper. Ce qu'il fallait observer surtout, c'était tout d'abord les empreintes au sol. Il était à la recherche, vu le temps qu'il faisait, de la présence potentielle de traces de pas qui auraient pu être ancrées dans le sol. A la fois de la forme de ces traces, mais aussi du nombre, de la fréquence d'apparition. Bipède ? Quadripède ? Peut-être plus, même. Sait-on jamais ce qui les attendait, dans ce monde rempli de surprises, il ne fallait pas céder à l'empressement.

Alors qu'il avançait, son regard jonchant le sol, il finit par arriver à la conclusion qu'il s'agissait d'une bête quadripède, probablement cornue. Soit ça, soit une bête pouvant avancer avec ses deux pattes et ayant ainsi les deux autres libres pour agir. Effectué par un être humain ? Certainement pas, non, ça ressemblait plus à une présence animal. Aucune plume, aucun poil ne pouvait être retrouvé sur le sol vu le temps qu'il faisait. Hélas, avec une telle humidité et un tel froid, toutes les traces s'effaçaient. De plus, il ne pouvait pas trouver ici d'autres indices qui l'aiderait à trouver sa cible, mais peut-être que son binôme avait d'autres informations.

Il se redirigea vers la position de son coéquipier, voulant le tenir au courant.

-Par là bas, surtout des traces de pas. Relativement épais, la fréquence et leur nombre me fait penser à un animal pouvant progresser avec ses deux et/ou ses quatres pattes. Je pense aussi qu'il a des grandes cornes, qui ont causé tout ce grabuge.
Tu as d'autres informations ?


Attendant la réponse de son camarade, il frotta ses mains de nouveau, le temps n'aidait pas la patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Sam 22 Juil 2017 - 20:45
Dès le premier échange avec Hike, je pouvais remarquer que c'était un homme d'une certaine gentillesse presque au point d'avoir gardé son âme d'enfant. Il accepta de suite ma proposition de nous séparer sans aucune condition. Pendant que d'autres auraient pu refuser ou tout simplement effectuer la mission comme bons leur semblaient.

Je le remerciais donc avec un signe de tête en comment à marcher dans la direction opposée de lui. Mes pieds avançaient sur le sol recouvert d'une légère couche de neige congeler par le vent, il était d'ailleurs relativement glissant sur les zones de terre lisse. Plus d'une fois j'avais fa hi tombé à la renverse durant le travers vers là le coin sud du terrain d’entraînement.

Là-bas, j'avais commencé par analyser les dégâts qu'il y avait. Des poteaux en bois pour pratiquer le Taijutsu avaient été ravagés. Des marques tailladaient de haut en bas les structures jonchant maintenant le sol. Les quelques arbres à côté possédaient aussi les mêmes traces que je pouvais voir. Je continuais mes recherches quand des traces par terre me forcèrent à m’arrêter. Derrière une des roches, j'étais tombé sur une tache de sang recouvrant la blanche poudreuse. Celle-ci était épaisse et continuait en direction de la forêt. Quand je me retournais à la voix d'Hike.

- Regarde ça !
- J'ai l'impression qu'il y eut un réel combat ici et ça rigolait pas. Si on rassemble tes traces et les coups de griffes qu'il y a ici, je pense qu'on peut en déduire que ça doit être un puma des montagnes ou une bête de ce genre.


Je lui expliquais ce que je connaissais de ses animaux même si je n'étais pas un grand expert. Je lui disais que ce sont des félins qui d'habitude ne s'approchaient pas des humains mais exceptionnellement et quand ils y étaient contraints, on pouvait les apercevoir se rapprochant des villes.

- Je ne sais pas ce que tu en penses, mais ses traces de sang ne m'inspirent pas confiance. J'ai bien peur que quelqu'un est pu se faire attaquer ou pire encore.


Je regardais la direction des marques sur le sol pour voir où exactement elle menait. Elles semblaient pénétrer dans la forêt qui collait le terrain d’entraînement et de continué profondément dans celle-ci.

- Quand dis-tu si nous allons voir là-bas. S'il y a quelqu'un de blesser, il faut se dépêcher.


Depuis la vue de la tâche, le froid avait bizarrement disparu de mon organise. L'inquiétude d'un événement grave était arrivé ici, faisait palpiter mon cœur et bouillir mon propre sang.

- Je te suis Hike !

_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Dim 23 Juil 2017 - 17:01
- Regarde ça !
- J'ai l'impression qu'il y eut un réel combat ici et ça rigolait pas. Si on rassemble tes traces et les coups de griffes qu'il y a ici, je pense qu'on peut en déduire que ça doit être un puma des montagnes ou une bête de ce genre.


De nombreuses explications poursuivirent ce discours. Kintaro expliquait au jeune Genin tout ce qu'il savait à ce sujet. Tant mieux, Hike ne s'était jamais vraiment renseigné sur la faune et la flore qui entourait le village de Kumo, ne s'étant jamais vraiment intéressé à ce qui l'entourait jusqu'à récemment.

- Je ne sais pas ce que tu en penses, mais ses traces de sang ne m'inspirent pas confiance. J'ai bien peur que quelqu'un est pu se faire attaquer ou pire encore.

Analysant le visage de son binôme de mission, il pouvait trouver dans ses yeux un mélange de panique et d'envie d'agir. Ca s'expliquait par la peur de l'inconnue, de ce qu'ils pouvaient trouver au bout de ces traces de sang. D'autre part, ce besoin d'entrer en action était tout à fait honorable. C'était un justicier, quelque part, lui aussi. Hike aimait ça, ça démontrait clairement un allier sur lequel on pouvait compter. Le Nara ne réagissait pas comme lui, il n'était pas si sanguin, mais il ne pouvait pas non plus rester sans rien faire, et ces traces de sang pouvaient clairement démontrer qu'une horreur s'était ou allait se produire.

On fonce, pas de temps à perdre !

A peine venait-il de dire ça qu'il s'élançait dans une course à moyenne allure en suivant les traces de sang qui jonchaient le sol. Si l'allure était trop rapide, il serait épuisé pour un éventuel futur combat, mais aller lentement pouvait les faire arriver trop tard. Que pouvait-il trouver ? Un combat d'animaux sanglants ? Un humain blessé face à une bête ? Il dégaina son épée alors même qu'il courait. La course était de plus en plus longue, c'était inquiétant, jusqu'où iraient-ils ? Au moins, ils étaient deux.

Mais ils arrivaient au bout, ils le savaient. Des gémissements se faisaient entendre. C'étaient des gémissements d'un homme, cela s'entendait à sa voix rauque. Alors qu'ils étaient arrivés, ils virent un homme d'une trentaine d'année au sol, une branche lui servait d'arme pour se défendre. Il était blessé au flanc, et son agresseur avançait lentement vers lui, faisant apparaître sa large mâchoire. C'était ça, un puma des montagnes ? Plutôt effrayant, mais s'ils hésitaient, c'en était fini de ce pauvre homme.

Kintaro, occupe-toi de l'homme, j'arrête cette bête !

La jouer physique était trop dangereux, il n'était qu'un Genin et n'avait pas une maîtrise de son corps et de son épée suffisante pour lui tenir tête. De plus, il ne serait pas assez rapide pour agir. Au pire des cas, il pourrait se blesser. Posant un genou au sol, effectuant un mudra, il exécuta sa fidèle technique au clan Nara, allongeant son ombre au sol pour qu'elle vienne s'entre-mêler avec celle de l'animal, le but étant de le bloquer complètement. Ce dernier s'arrêta net, alors que sa patte allait fouetter de ses griffes acérées le visage de la pauvre victime. Just on time, celle-ci fut immobilisée avant la sentence. Maintenant, c'était à Kintaro d'aider ce jeune homme. Ils devaient agir tous les deux de manière à éviter la mort de cette bête, mais aussi d'aider la pauvre victime. Comprendre ce qui a causé un tel désastre, c'était maintenant la première étape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Mar 25 Juil 2017 - 15:40

Malheureusement mes doutes étaient fondés, Hike et moi arrivions près d'un homme allonger par terre en train de se défendre de la bête. Celle-ci était vraiment imposante, bien plus que le normal. L'homme était ouvert sur tout le côté gauche du torse, les marques sur ses vêtements et ça peaux laissaient penser à un coup de griffe de l'animal sauvage.

Je m’approchais du blesser quand Hike me signalait qu'il allait s'occuper du Puma. Celui-ci avait une agressivité plus poussé que les autres membres de son espèce que j'avais pu voir auparavant. Devant mon camarade, la bête n'hésitait pas à montrer les crocs et s’acharnait à ne pas vouloir fuir. Alors que normalement, les pumas des montagnes craignaient l'homme.

- S'il vous plaît, aidez-moi ! Me suppliait l'individu blessé.


Entendre l'homme à terre me fit reprendre les esprits. Je prenais un bout de mon manche et l'arrachai pour en faire un bandage de fortune. Je le relevais doucement en le tenant par les épaules et l’adossai sur moi.


- Hike, si tu peux tenir le coup quelques minutes. Je vais mettre en sécurité notre homme, sa vie n'est pas en danger, mais il faudra l’emmener à l’hôpital tout de suite après.


Je m'éloignais le plus rapidement possible avec le blesser de la zone du félin. Je profitais du peu de calmes revenu en s'éloignant pour observer l'homme que je trimbalais avec moi. À première vue, il n'avait rien de suspect. Mais après avoir mieux regardé je remarquais que notre homme avait une corde sur lui.

- Excusez-moi monsieur, comment vous vous êtes fait attaquer par le puma, d'habitude il fuit devant les humains.


- Vous croyez que je suis en état de répondre . Je suis en train de souffrir là !


La mauvaise humeur de notre homme m'énerva quelque peu et je faisais exprès de prendre un trou pour lui infliger un peu de douleur en plus.

- Répondez-moi s'il vous plaît. Je suis en mission pour le village et je dois connaître exactement ce qui s'est passé.


L'homme m'expliquait qu'il était au terrain d’entraînement quand le puma la attaquer sans aucune raison. Bizarrement le ton de sa voix et sa façon de me raconter l'histoire de son attaque me laissaient un doute. Je devais vite rejoindre Hike pour vérifier certains éléments, à moins qu'il remarque le problème tout seul.

_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Sam 29 Juil 2017 - 2:51
Tenir le Kagemane. Maintenant, c'était le seul objectif qu'avait le jeune Nara pour faire en sorte de sauver à la fois le trentenaire, mais aussi de sauver la bête. Car en temps de crise, il était quelque fois envisageable de prendre des mesures radicales pour s'en sortir, même si Hike n'aimait pas ça. Sauver un camarade de Kumo était prioritaire à la survie d'une bête, même si le mieux était de faire en sorte qu'aucun des deux n'ai à subir ce sort fatal.
Cependant, le maintenir n'était pas suffisant, il fallait éviter que la colère de l'animal ne se répercute pas sur le Genin, maintenant que Kintaro et que le blessé était largement hors de portée.

Haha, c'est entre toi et moi, on dirait, se dit-il à lui-même avec un sourire en coin.

En réalité, il savait qu'il faiblissait petit à petit et que sa réserve de chakra ne tiendrait pas très longtemps, même si elle était légèrement supérieure à celle de Genin habituels. Etant donné que cette technique était de rang B, elle puisait énormément dans les réserves de tout Genin. Plus qu'à espérer qu'il saurait tenir suffisamment face à cette bête en attendant que Kintaro revienne. Il dût lâcher l'emprise de son ombre, dégainant son épée tout de suite après pour faire en sorte de pouvoir bloquer les attaques du puma qui n'allait pas tarder à lui foncer dessus.

Et comme prévu, à peine celui-ci reprit contrôle de son corps qu'il rugit de vive voix, ce qui pouvait largement se faire entendre aux alentours, et fonça à pleine vitesse en direction de l'adulescent, lui qui avait l'épée dans ses mains. Une fois à portée, il tenta de nombreux coups de pattes, avec ses griffes évidemment sorties en vue d'infliger un maximum de dégâts au Nara, que celui-ci para du mieux qu'il pouvait avec son épée pour éviter tout contact qui mettrait un terme à cet affrontement. En jouant avec quelques clones de base et quelques substitutions, il réussit à gagner un maximum de temps pour que Kintaro puisse revenir. Hélas, son chakra se vidait à une vitesse folle et il ne pourrait bientôt plus rien faire.

Son chakra était maintenant épuisé, il ne lui restait que ses réflexes et son instinct de survie pour parer les coups de l'animal enragé. Il n'avait absolument pas la tête à penser aux raisons de sa démence, notamment maintenant que l'animal l'avait déséquilibré, qu'Hike était fesses au sol, l'épée tendue à bout de bras, et qu'il s'avançait vers lui de son air sanguinaire. Si l'autre Genin n'arrivait pas vite, la situation deviendrait cauchemardesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Sam 29 Juil 2017 - 21:56

Je me forçais de me dépêcher de retourner auprès d'Hike. Je savais que voir notre niveau et la taille imposante de la bête, il allait avoir besoin de moi. Non pas que j'étais plus fort que lui, mais un Genin tout seul face à cette créature, il y avait peu de chances de gagner ou bien de tenir longtemps. Surtout que l'homme m'avait fait perdre du temps en ne voulant pas me répondre.

Courant rapidement à travers les arbres du bois, je voyais enfin mon coéquipier assis sur le sol. Le puma était en face de lui en train du menacé avec ses crocs. Il avait besoin de moi le plus rapidement possible et se fut pourquoi je laissai après quelques mudras un immense crié sourd qui résonna dans toute la forêt. La puissance de ma voix avait été augmenter par mon contrôle de l'Onkyoton et le félin prit la fuite juste après.

Je m’approchais d'Hike pour vérifier que tout allait bien. Heureusement, je ne voyais pas de blessure sur lui, ni Trace de sang. Apparemment j'étais arrivé juste à temps. Je tendais mon bras vers lui pour l'aider à le relever.

- Tu vas bien ?
- Je pense avoir une idée pour l'agressivité de notre Puma. J'ai entendu dire que les mères défendaient leurs rejetons quittes à en mourir. Et je pense qu'elle doit avoir un enfant dans le coin pour qu'elle soit comme ça et surtout qu'elle reste ici.


Après l'explication de mon idée, je regardais Hike plus attentivement. Je ne l'avais pas vu avant, mais il semblait complément épuisé de son duel contre le félin. Le teint de son visage était pâle et surtout de grosses perles de gouttes suaient de son front.

Je pense qu'on devrait faire une pause. On va avoir besoin de force pour réussir à déplacer la mère et le fils. On doit également réfléchir à une stratégie.

Je l'invitais à s'asseoir sur un rondin de bois et j'en profitais pour sortir une bouteille d'eau.

- Tu as une idée pour capturer le petit à sa mère, l'emmener loin du village, tout ça sans se faire becter par des crocs acérer .


Personnellement je lui expliquais que je pouvais peut-être localiser le petit et le prendre avec moi. Les femelles pumas abandonnaient leur enfant une fois apte à vivre tout seul, ce qui voulait dire qu'il n'avait pas plus d'un an. Donc possiblement facilement transportable. Le réel problème de ma tactique était de ne passe pas se faire capturer par la mère. Et là, je n'avais pas d'idée.

_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Sam 29 Juil 2017 - 23:07
Un moment de silence, avant le bruit sourd qui avait détonné dans la forêt. Les yeux plissés du Genin, mi-sérieux mi-inquiet, se détendirent alors que la bête partit en courant. Il s'en était fallu de peu, avant le désastre. Il déposa sa main armée sur le sol, expirant un grand coup pour faire sortir tout le stress qu'il avait accumulé dans ses poumons. Tournant les yeux vers son camarade qui arrivait, il sourit un peu timidement.

Ouais, plus de peur que de mal. Merci, tu m'as tiré d'un bien mauvais pas.

Hike croyait lire sur son visage qu'il répondait sans mot qu'il ne faisait que son devoir, mais peut-être hallucinait-il. Peu importe, il avait fait ce qu'il fallait et les deux avaient fait le nécessaire pour qu'il n'y ai aucune victime dans cette histoire. Kintaro relançait cependant la discussion vers un aspect qu'il fallait évoquer, cette mission n'étant pas encore terminée.

- Je pense avoir une idée pour l'agressivité de notre Puma. J'ai entendu dire que les mères défendaient leurs rejetons quittes à en mourir. Et je pense qu'elle doit avoir un enfant dans le coin pour qu'elle soit comme ça et surtout qu'elle reste ici.

Suivant ses conseils, il s'assit calmement, tâchant de reprendre une respiration de plus en plus calme et "normale". Il prit une gorgée de la bouteille que venait de sortir son camarade, et expira un grand coup une nouvelle fois. La pression devait sortir, c'était normal.

- Tu as une idée pour capturer le petit à sa mère, l'emmener loin du village, tout ça sans se faire becter par des crocs acérer.

Ce qui était compliqué, c'était de faire en sorte que le départ de sa mère et de son petit soit permanent, et non pas passager. S'ils leur faisaient juste croire à la mère qu'ils enlevaient le petit, celle-ci reviendrait à son point de départ. Peut-être que ne pas envisager le combat était une solution qui pouvait être plus intéressante. A savoir au contraire, mettre en confiance la mère et aménager un terrain où les Kumo-Jin sauraient qu'ils n'auraient pas à pénétrer. Après tout, l'erreur provenait peut-être de l'homme et non pas des animaux. Après tout, leur réaction était intervenue pour se défendre, non pas par plaisir d'attaquer.

On a beau avoir sauvé cet homme, il est peut-être responsable de la folie du puma. On devrait commencer à s'expliquer un peu mieux avec lui, savoir ce qu'il s'est réellement passé. Selon si la faute est sienne ou celle de l'animal, soit on agira sur la mère et le fils, soit sur ce monsieur et Kumo.

Se relevant calmement, s'étirant en regardant le ciel comme pour se détendre un peu plus, il rangea son épée et se tourna vers son camarade.

Tu me suis ? Sauf si tu as une autre idée, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Lun 31 Juil 2017 - 21:56
- Non, je pense que tu as la meilleure idée qui soit possible.


J'accompagnais donc Hika à l'endroit où j'avais déposé l'individu blesser. Nous le retrouvions adossé sur à une poutre du terrain d’entraînement.

- Enfin vous voilà ! C'est une honte de m'avoir laissé là, j'en ferais savoir vos responsables ! Je connais du monde !


L'homme avait apparemment bien récupéré de sa blessure pour gueuler à tous va que nous étions des irresponsables. Je m’approchais de lui pour le relever sur ses pieds en le tenant pas l'épaule. Je lui indiquais à lui et à Hike que nous allions à l’hôpital du village pour le faire soigner. Je fis d'ailleurs un regard discret à mon camarade que nous allions l'interroger sur la route.

Passant par les rues du village pour que cela soit le plus direct, j’entamais la discutions avec notre individu.

- Dites-moi, vous faisiez quoi sur le terrain avec ses cordes que vous avez à votre ceinture . Vous n'êtes pas un Shinobi il me semble, vous n'aviez aucune raison d'être sur les lieux.


- Écoutez, ça ne vous regarde pas. Je suis un haut responsable du village et je me rends ou je veux et quand je veux !


Voyant notre homme se brusquer et ne voulant toujours pas répondre à nos questions, je fis exprès de trébucher et tombai par terre en l'utilisant comme bouclier.

- Aiiiiiie ! Non mais ça va pas ! Vous êtes complètement con ! Je vais vous faire virer pour ça.


Pendant la chute volontaire et quand je me relevais avec l'aide d'Hike, j'avais profité de l'action pour fouiller les poches de notre chère amie. Et nous pouvions dire qu'il se foutait bien de notre gueule. Je le relâchais par terre en plein milieu du quartier des ouvriers.

- Bon, fini les mensonges ! Dites-moi pourquoi vous avez ceci sur vous ? Bien que je sois déjà informé, je veux l'entendre de votre bouche. Cela pourrait vous faire gagner quelques mois en moins sur votre peine.


Ce que je tenais en main, n'était autre qu'une clé pour désamorcer un piège à ours.

- Ce … ce n'est pas à moi ! C'est vous qui venez de me le mettre dans la poche !


Je regardais notre individu d'un regard noir et je m'adressais à Hike.

- On va l’emmener à la police, tant pis si ça blessure s'infecte. Il ne mérite pas mieux de toute façon.


Devant le poste de police et l'enfoiré mis sous les barreaux, je parlais une nouvelle fois à mon camarade.

- Bon, on est dans la merde. Si le petit de la mère est blessé et capturé, elle va être extrêmement agressive. Et nous devons faire vite car s'il perd trop de sang, le gamin risque de mourir. Tu as une idée de comment faire ?[/color]



_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Mar 8 Aoû 2017 - 12:49
Suivant son camarade pour se rendre auprès du blessé, Hike récupérait petit à petit des forces qu'il avait perdu. Son affront face au puma l'avait complètement épuisé, mais son chakra se restaurait petit à petit, ce qui lui faisait reprendre des couleurs plus les minutes passaient. Une fois qu'ils furent arrivés, ce fut un ton agressif qui les accueillit. Le Genin remarqua directement que les quelques interventions de cet homme n'étaient que mensonge, mais il prit malgré ça un certain plaisir à voir Kintaro profiter quelque peu de sa position pour lui causer quelques torts.

Les faits étaient là eux aussi, son camarade avait récupéré dans sa chute des clefs qui lui permettaient d'enlever l'étreinte d'un piège à ours sur sa proie. L'intervention d'Hike n'avait pas lieu d'être s'il n'avait pas de preuves à l'appui, mais ce que Kintaro venait de trouver était largement suffisant pour monter toutes les accusations nécessaires contre lui.

- On va l’emmener à la police, tant pis si ça blessure s'infecte. Il ne mérite pas mieux de toute façon.

Même s'il n'appréciait pas ça, ils n'avaient tout deux pas le droit de laisser un individu blessé sans l'aider, en tout cas dans ces circonstances. Jusqu'à preuve du contraire, personne n'était mort, mais ils avaient encore à vérifier l'état de santé de l'enfant puma.

Nous n'avons pas le choix, il faut vérifier l'état de santé du petit et soit le dégager du piège à ours, soit mettre hors d'état de nuire le dispositif.

Etant toujours dans l'enceinte du bâtiment de la police de Kumo, il demanda aux autorités une autorisation pour aller voir le détenu, sous prétexte que la mission le nécessitait. Avec leur accord et un accompagnateur pour s'assurer qu'il n'y ai aucun problème, ils s'y rendirent et ce fut cette fois ci le jeune Nara qui prit la parole.

Nous avons besoin de savoir où se situe le piège à ours, il est hors de question que vous blessiez qui que ce soit sans autorisation. De plus, si quelqu'un du village passait, ça pourrait se retourner contre vous.

- Je suis maintenant en prison, je ne vous dois plus rien !

Effectuant un mudra très discret, Hike fit ramper son ombre entre les barreaux afin que deux fils viennent se faufiler dans les vêtements de l'homme. Tandis qu'un entoura sa taille pour l'approcher afin de le cogner contre les barreaux, l'autre se faufila autour de son cou pour commencer à l'étrangler légèrement. La technique d'Hike n'était pas du tout assez puissante pour tuer qui que ce soit, mais il n'était pas un ninja, donc ça aurait son effet. Le corps de l'homme s'approcha de lui même et entra en collision avec les barreaux, en plus de son étranglement. Avant de continuer à parler, il s'assura que le policier ne puisse pas l'entendre.

Ecoutez-moi bien, je n'ai strictement rien à faire de votre petite vie, si vous ne me donnez pas les informations que je cherche, ce ne sera pas le puma qui y laissera sa peau, énonça t'il clairement avec des yeux affichant un air sadique et sans pitié.

Une chose qui animait Hike était son besoin de justice, et il ne comprenait absolument pas comment il était possible de vouloir maltraiter gratuitement des animaux. S'il ne voulait pas admettre et réparer ses torts, c'est lui qui prendrait, que les autorités soutiennent Hike ou non.

Son air commençait à changer, le Nara desserrant ainsi son étreinte petit à petit. Les informations ne tarderaient plus, mais si la mère était devenue agressive, c'est que le gamin était blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Ven 11 Aoû 2017 - 14:19

Je n’approuvais pas vraiment les propos d'Hike même si je comprenais son point de vue. Pour moi une personne capable de commettre des crimes sur les animaux méritait également de crever dans les pires souffrances possibles. J'étais déjà depuis tout petit adepte de « Ne fait pas ce que tu ne voudrais pas qu'a te face » et me prendre la jambe dans un piège à ours n'était pas quelque chose que j'adorais faire toutes les semaines.

Mais de l'autre sens, Hike avait raison, rien n'avait été officiellement prouver et nous avions surtout besoin de lui pour nous faciliter la recherche du piège. L'enfant félin pouvait être en danger ou un innocent pouvait se faire attaquer par la mère en colère. Et c'était mon camarade qui allait s'en charger.

- Je te laisse faire avec ce mec. Si j'y vais, il sortira de là avec les deux pieds devant allonger dans un sac mortuaire.


J'expliquais à Hike que pendant qu'il interrogeait cette enflure, j'allais commencer à essayer de définir la zone ou pouvait être installé le piège.

Je sortais donc ma carte de la ville pendant que mon camarade retournait à l'intérieur du bâtiment. Accroupie sur les marches du commissariat, je faisais une analyse de la situation. Nous savions que la femelle avait dévasté le terrain d’entraînement. Sachant qu'elle n'allait pas s'éloigner trop loin de son petit, je pouvais déjà définir un cercle entre le terrain et le centre de la forêt où nous avions cueilli. Je prenais également la direction dans là quel nous nous étions avancés pour refaire un cercle. Cela nous donnait un ovale d'une envergure de trois cents mètres environ. Je ne pouvais pas faire mieux pour délimiter une zone de recherche et j’espérais bien que Hike allait avoir plus d'informations pour précision la localisation du ou des pièges.

Quelque temps plus tard, Hike revenait du commissariat. Son air faisait penser qu'il avait eu plus d'informations sur la position du piège et il ne tarda pas à me le dire. Je complétais ce qu'il me disait par ce que j'avais déduit sur la carte. Et à nous deux, nous avions maintenant plus qu'une petite zone de recherche, en espérant que l'enfoiré nous avait dits la vérité.

- Nous reste plus qu'a y allés. J'espère que tu as récupéré un peu car on va avoir besoin de l'un et de l'autre.


Sur le trajet, j'expliquais également à mon camarade que j'avais peu être un plan pour libérer le petit. J'avais développé une technique me rendant extrêmement discret. Et je lui proposais de l'utiliser pour pouvoir approcher le jeune félin sans éveiller les soupçons de la mère. Mais bien évidemment, j'allais avoir besoin que Hike occupe celle-ci pendant quelques minutes me laissant le temps de libérer le prisonnier.

- Une fois que j'aurais fini, je me dépêcherais de te rejoindre pour faire fuir la mère. Dit moi si ce plan te conviant, car je n'en ai pas d'autre.


Nous arrivions de nouveau sur le terrain d’entraînement ravager par le fauve. Elle pouvait être n'importe où maintenant et la prudence était de mise.

_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Ven 25 Aoû 2017 - 12:51
Tandis que Kintaro s'occupait d'essayer de retrouver la position du piège par déduction, Hike irait directement aux informations. Celui-ci ne se priva pas d'effectuer une petite technique histoire de démontrer au trentenaire qu'il ne plaisanterait pas une seule seconde, et que si l'information qu'il lui donnerait était fausse, c'était sa vie qui était en danger. La soif de justice d'Hike dépassait largement toutes les lois et tous les devoirs de ninjas qu'il se devait d'appliquer, et il n'avait pas peur d'en subir les conséquences.

La discussion avec l'homme ne dura finalement pas si longtemps, étant donné que ce dernier eu vite comprit à qui il avait à faire. Même s'il n'était qu'un petit Genin et que face à de nombreux ninjas il ne valait rien, il profiterait largement de ses avantages face à un simple humain pour obtenir ce qu'il désirait. La frontière entre ce qui était bien à faire et ce qui était mauvais ? Aucune idée, peut-être l'avait-il déjà franchi en n'agissant pas si diplomatiquement.

Ce fut la tête entre les barreaux que le véritable adversaire donna quelques informations supplémentaires au Genin. Il lui fit comprendre, avec ses propres mots, que le terrain d'entraînement n'était pas si loin du piège que ça, probablement à proximité d'ailleurs, et qu'il était possible que ce dernier ai prit la fuite en voyant la mère puma arriver.

Vous êtes pire que je pensais, vous auriez même plus blesser des gens du village ...

S'il était compliqué de trouver la frontière entre le bien et le mal, celle de la patience et de la tolérance d'Hike était largement franchie, pour ne laisser place qu'à de l'amertume, à des intentions de punition vis à vis des agissements de cet homme. Alors qu'il lâcha l'emprise de sa technique, il sortit du commissariat pour retrouver son compagnon et lui donner toutes les informations dont ils avaient besoin. Le périmètre étaient bien plus restreint que ce qu'avait imaginé Kintaro, mais il était tout à fait normal et consciencieux d'imaginer un périmètre de recherche réaliste.

En route, ne perdons pas de temps.

Ce fut pendant la course vers la destination, qui était à proximité du terrain d'entraînement, que les deux ninjas discutèrent chacun du plan en donnant leurs avis. La proposition du binôme d'Hike était une bonne idée, mais le Nara se permit de proposer une légère alternative.

Je te propose carrément de délivrer le petit sous les yeux de la mère, histoire qu'elle ne reste pas hostile. Si elle comprend nos intentions, elle n'aura aucune raison de nous attaquer. J'ai quelques bandages dans ma sacoche, nous aurons qu'à les appliquer sur le petit au cas où.

Se rendant sur place, le terrain était évidemment aussi ravagé que lorsqu'ils étaient partis, mais cela signifiait aussi que la mère pouvait arriver de partout. Sortant son épée au cas où, Hike progressait avec son camarade pour retrouver le piège.
Suite à plusieurs minutes de recherche, ils finirent par les trouver. Le piège, l'enfant dedans, et la mère à ses côtés qui semblait ressentir une certaine tristesse à l'idée de voir son fils blessé et coincé. En un mudra, Hike allongea son ombre pour la lier avec celle de la mère puma, et recula de quelques mètres afin qu'elle puisse garder son fils sous ses yeux. Kintaro n'avait plus qu'à effectuer le reste.
L'important était de garder l'emprise du Kagemane afin d'éviter que ce dernier ne soit blessé par une charge de l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Un rapport sur l'état... de terrains. [Pv : Ogawa Kintaro]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: