Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[FLASHBACK] - Des débuts difficiles.. - Hayaidesu Shota


Jeu 20 Juil 2017 - 3:07
Printemps de l’an 195 dans une école du Pays de l'eau.

“Aujourd’hui a lieu, comme chaque mois le test concernant le ninjutsu!”, c'étaient les premières paroles de l’examinateur.

Cet examen m'était particulièrement oppressant, je le redoutais depuis bien longtemps, il fallait que je me rende à l'évidence, je n'étais pas de ceux qui maniaient le ninjutsu avec aisance.
Malaxer son chakra était une pratique inconnue pour moi, ce n’est pas que je ne sache pas comment m’y faire, c’est seulement qu’entre la théorie et la pratique du ninjutsu, ou encore du Genjutsu, il y avait un fossé tellement énorme que dans celui-ci, on aurait pu regrouper en file indienne tous les pays sans jamais y manquer de place.. Durant toute ma petite vie, on ne m’avait appris que le taijutsu ainsi que les techniques de combat qui lui sont affiliées dans mon clan.. D’ailleurs c'étaient les tests de taijutsu que j’attendais le plus, car c'était le seul domaine où j'excelle, mais pour un bon nombre de personnes, on devient ninja en ayant une maîtrise quasi complète du ninjutsu et non seulement grâce au taijutsu.

La majorité des genins parviennent à maîtriser la technique du multiclonage, qui au premier abord peut paraître simple pour n’importe qui, mais s’avérer compliqué pour moi une fois à la tâche. Après que chacun ait réussi avec brillo leurs tests, c'était à mon tour, je me rappelle que les tests se sont enchaînés d’une vitesse impressionnante, on aurait pu croire que le temps lui-même était contre moi ce jours-là..

"Et pour finir, Hayaidesu Shota, veuillez avancer, et nous faire part de votre pratique du multi clonage" me dit l’examinateur

Tout le monde semblait m’observer et bien sûr, moi, à mon habitude, j’étais on ne peut plus que nerveux, mes doigts étaient lourds, ma tête voulait se séparer de mes épaules, mon corps s'était encore mis à me jouer de tour, mais ce n'était pas tout, car je me suis mis à transpirer sans retenue, on aurait pu croire qu'il pleuvait à l’intérieur de la salle, des sueurs froides coulaient de mon front et venaient m'aveugler.

Je croise alors mes doigts comme le bouquin que j’avais lu la veille me l’avais prescrit, et alors débuta un monologue dans ma tête:

"Tout le monde te regarde, tu ne peux pas ne pas réussir.. J’ai envie de devenir un grand ninja, je ne peux pas rater.. Et si je rate? mais tout le monde va se moquer de moi, je ne pourrais pas accéder plus tard au rang supérieur, et atteindre mes objectifs… Peut-être que je ne suis pas fait pour être un ninja... peut-être que je suis bon à être passif, un simple marchand de poisson comme me l’ont dit ces imbéciles qui me dévisagent.".

L’examinateur me reprit en me coupant dans mon monologue.

"Veuillez faire vite, s’il…."

Je lui coupai la parole instantanément à mon tour, l'empêchant de continuer sa phrase, les garçons m'observaient et faisaient des bruits en groupe afin de me déstabiliser, mais je n’étais pas prêt à me faire ridiculiser..

J’ai alors crié en fermant les yeux:

"Kage Bunshin no Jutsu!"

Je suis resté immobile durant quelques secondes.. là...dans la même position qu'au début..les yeux fermés.. En moi, j'étais sur d'avoir réussi, car à quelques centimètres de moi , j'avais entendu le bruit d'une apparition, celle-ci avait retenti.. Mais je suis instantanément revenu à la réalité, lorsque j'entendis les rires abasourdissant des garçons qui m'observaient et qui scandaient "Tu est un bon à rien, Shota". En effet, en rouvrant les yeux, ce n'était même pas un clone inerte ou en paille que j'avais fait apparaître, mais le bras seulement d'un mannequin.. J'avais encore raté comme à mon habitude, une fois de plus.

“Bon, ça ne va pas voler haut quand à votre pratique du ninjutsu, vous accumulez les mauvais résultats dans ce domaine, il n y a que dans le taijutsu que vous semblé exceller, mais faire partie d’un clan adepte du taijutsu n’explique pas vos lacunes au ninjutsu.. peut être que vous n’êtes pas fait pour être un ninja tout simplement..” m’avais t-il dit sur un ton froid en tamponnant le bulletin

Ces paroles me resteront gravées à jamais, tous s’étaient effondrés en un rien de temps..Mais je n’étais pas prêt à me laisser abattre, il restait un domaine où j'étais perfectible, en effet c’était le taijutsu. Lorsque que quelques jours plus tard, j’annonce à ma famille que je n’étais pas prêt à devenir un ninja comme les autres, mon père avait souris.. C’est à ce moment là que j’ai appris l'existence de Portes Célestes, qui étaient une capacité héréditaire qu’on apprenait de génération en génération dans le clan.. Mon père avait attendu que je vienne lui dire ces phrases là, car lui même était conscient de mes lacunes et mes remords..
Il voulait faire de moi l'un des plus grands combattants du pays de l'eau, ainsi je n'aurai plus à me leurrer..


Il prit une pomme dans sa main, la croqua, puis me dit :

"Eh bien, fiston, comme mon père me l’a fait, et comme mon grand père l’a fait pour mon père, je vais te spécialiser dans le taijutsu, mais est tu prêt pour cela à t’entraîner intensivement?"

Avec enthousiasme et détermination, je lui répondis:

“Oui!”

Il fallait que je casse le mythe, je deviendrai un ninja grâce au Taijutsu!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[FLASHBACK] - Des débuts difficiles.. - Hayaidesu Shota

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: