Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» The Color of Victory
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 14:40 par Suzuri Takara

» Avide soif d'apprendre | Borukan Muramasa
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 14:34 par Borukan Muramasa

» [Mission Rang C/Libre/Iwa] A la force du bras
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 14:25 par Oterashi Yanosa

» Le choc des cultures [PV : Benzaiten]
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 14:22 par Kaguya Benzaiten

» Croiser le fer sous l'orage [Chiwa Aimi]
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 14:10 par Mugirawa Abuto

» 09. Demandes de Succès
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 13:40 par Chôkoku Tomoe

» 03. Changer de zone
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 13:10 par Chôkoku Tomoe

» Récupérons les trésors !
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 12:53 par Suzuri Takara

» Faire ses preuves [Arata]
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 12:42 par Yamanaka Jun

» 3/Final. Tristes victorieux
Une soirée un peu particulière [Kaelia] EmptyAujourd'hui à 12:20 par Nihito Meho

Partagez

Une soirée un peu particulière [Kaelia]


Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Sam 16 Mar 2019 - 17:10
La nuit était tombée sur le village cachée par la brume, qui, ce soir, ne portait pas très bien son nom. Aucun brouillard ne venait perturber les rues du village, et la température habituellement froide et humide avait laissé sa place à un climat doux et chaleureux. L’occasion pour les civils Kirijins, et même pour tous ces ninjas restés sur place, de passer une bonne soirée autour d’un verre, d’un bon repas, avec des amis, à rigoler, discuter jusqu’à pas d’heure : bref, d’exprimer sa joie de vivre en société. Les restaurants et les bars du village étaient plein à craquer, bondés au point d’avoir installé des sièges et des tables de fortune dans les rues. Même les enfants riaient en cette soirée un peu particulière.

« Bande d’idiots… »

Ils ne fêtaient rien de particulier ; juste la possibilité de s’assoir autour d’une table, entouré des gens qu’ils aimaient, et de profiter. Les jambes dans le vide, assise sur un toit, avec l’un de ces restaurants en contrebas, Ayumi les regardait, le regard mauvais. Elle était loin d’apprécier ce genre de festivités, et encore moins quand il n’y avait rien à fêter. Se complaire dans l’oisiveté d’un moment éphémère au sein d’un monde en guerre, c’était la porte ouverte à toutes les dérives les plus insolites de l’être humain.

Elle soupira, réprimant l’envie de leur hurler leur inutilité. A la place, elle se releva, ses longs cheveux parfumés ondulant au gré d’une bourrasque de vent qui venait perturber le redoux du village. Son frère était parti ce matin en mission, Shinka était absent aussi : elle était donc seule ce soir. Parfait. L’occasion de se ressourcer après toutes ces heures passées à accomplir des missions toutes plus stupides les unes que les autres. Elle avait été un mercenaire réputé à Hi, accomplissant des assassinats et des escortes sous haute tension, et pourtant elle se retrouvait là, dans ce village, à secourir le chat de Madame Tout-le-Monde, à résoudre le vol d’objets débiles ou à arrêter des criminels tellement dangereux que des gosses de 13 ans y sont aussi affectés. Kiri devait avoir confiance en elle, pour lui donner des missions plus complexes : elle devait donc forcément passer par là. Mais cela l’ulcérait de voir qu’elle avait trois fois le niveau du meilleur genin avec qui elle avait accompli une mission, et qu'elle était considérée de la même façon qu’eux.

En ce jour si particulier pour le village, il fallait bien admettre que son humeur, à elle, était exécrable. Il fallait qu’elle se dépense avant d’aller se coucher, ou elle passerait une nuit atroce à ruminer. La genin se dirigea donc vers les terrains d’entraînement qui seraient, elle en était sûre, vide de toute présence humaine. Elle se trompa, finalement, car une autre personne s’y trouvait déjà. Qu’importait, après tout. Elle se mit sur le terrain d’à côté, et commença son entraînement en exécutant quelques figures avec ses deux lames. Puis, d’un geste souple, elle se remit en position, faisant face au mannequin, les deux lames touchant le sol. D’abord très lentement, puis accélérant le pas, elle bondit sur le mannequin comme le félin sur sa proie, dans un cri de rage un peu trop intense pour ce qu’elle pratiquait. En un coup, le mannequin fut déchiqueté en quatre.

Elle souffla un peu, avant de mettre la cible à terre. Il était trop tard pour que quiconque vienne changer ou réparer le mannequin, et elle avait peu envie d’aller trop loin pour défouler ses nerfs. A côté d’elle, la jeune fille à qui elle n’avait que très peu prêté d’attention, continuait son entraînement, mais au moins son mannequin était-il indemne. Ayumi la toisa quelques secondes, avant de comprendre que ce n’était pas avec les quelques enchaînements qu’elle faisait que le mannequin allait pouvoir être détruit. Elle eut un léger rictus.

« Hey ! Je suppose que ça ne te gène pas si j’te prends ton mannequin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 18:44

Une soirée un peu particulière.


La nuit, le silence … Le silence ? Non. Avec l’arrivée des températures plus douces, la plupart des kirijins sortent la tête de leur tanière. Civils, ninjas, cette distinction n’existe plus lorsque les lumières s’illuminent. Couvés par les étoiles, en train de cuver la quantité toxique d’alcool qu’ils ingurgitent, ils sortent et se regroupent tous. Si certains détestent ce genre de rassemblements, d’autres les regardent avec bienveillance. Kaelia adore ces effusions de joie, tant qu’elles ne débordent pas. Pourtant, si ce sont des moments que beaucoup partagent avec un grand bonheur, auxquels la Yuki peut s’adonner avec plaisir, cette fois, elle décide de ne pas s’y mêler. Après tout, le fait que la majorité des gens laissent de côté leurs obligations – surtout les plus jeunes, en général, les plus vieux ne pouvant pas ainsi quitter leurs postes – offre à ceux qui n’y participent pas une opportunité incroyable : les terrains d’entraînement sont vides. Personne n’y va, puisque personne ne pense à aller pratiquer. Enfin, en théorie. Certains grands malades s’adonnent à des entraînements en étant complètement ivres … Mais ce n’est pas le cas de Kaelia.

La brune est installée là, au terrain, son arc à la main. Même chose que d’habitude, tester ses flèches, tester ses propres compétences. S’en demander encore, toujours plus. Juste pour être capable, un jour, de dégainer son arme et se dire avec certitude qu’elle sera utile, autant pour sa survie que pour celle d’un autre. Ou d’une autre, peu importe. Une première flèche, qui se plante droit dans le mannequin. Une deuxième, une troisième. Puis plusieurs mouvements, pour être certaine de ne pas perdre pied.

Un hurlement, plus loin. Kaelia s’immobilise. Une bourrée qui vient taper du pantin ? Oh … Non, hein. Pas ce soir … C’est pas le moment. Elle qui pensait trouver la tranquillité ici, c’est raté. La Yuki soupire. Elle tourne la tête, puis hausse les épaules. Ne pas se laisser distraire, peut-être est-ce une autre de ces cinglées et … Elle … Eh bien si, elle la fera chier. Kaelia penche la tête en la voyant arriver. Sa démarche est droite, ne trahit aucune consommation excessive d’alcool. Par contre, sa voix montre une grande insolence, voire une forme de supériorité. Un sourire étire doucement les lèvres de la Yuki.

« Si tu n’avais pas pété les plombs contre le tien … Il serait toujours là. »

Kaelia hausse doucement les épaules, aussi impertinente que la nouvelle venue. Alors, comme ça, elle veut son mannequin ? Le sien ? Alors qu’il y en a … La Genin regarde à droite, à gauche, constate qu’il n’y en a pas d’autre. Mais elle ne veut pas donner son mannequin. C’est le sien. Celui avec lequel elle s’entraîne depuis un certain temps déjà. Pas de raison de partir, pas de raison de lui donner. Mais il y a bien quelque chose qu’elles peuvent faire …

« Je ne compte pas te le laisser et tu ne comptes sûrement pas lâcher l’affaire, j’imagine. Alors … »

La Yuki croise les bras sur sa poitrine.

« On peut voir laquelle des deux le mérite. Ça fait un entraînement plus intéressant que les mannequins … Et ça nous permet de déterminer qui le récupère au final. »

Elle penche la tête, toujours aussi souriante.

« Ça te va ? Ou tu préfères te battre contre une cible immobile ? »

Provocatrice jusqu’au bout, pour tester les limites de cette nouvelle venue … Et ne faire preuve d’aucune hésitation, jamais. Puiser dans ses réserves pour être aussi sûre d’elle que possible. Marchera, marchera pas, peu importe. Au moins, elle aura tenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u782

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Lun 8 Avr 2019 - 12:00
Elle haussa un sourcil devant l’insolence de la gamine face à elle, tournant sa tête pour s’assurer que c’était vraiment à elle qu’elle s’adressait. Décidément, Kiri était plein de surprises.

« Mais c’est que ça a des dents, à cet âge-là. »

A vue de nez, elle devait avoir la vingtaine, mais Ayumi voulait surtout souligner son attitude que son réel âge. Elle avait pu voir du coin de l’œil « l’entraînement » de la Kirijine, qui n’avait rien de particulier et qui ne nécessitait pas un mannequin. Si elle avait détruit le sien, c’est bien qu’il avait été utile. Et pourtant, cette pimbêche ne souhaitait d’une part pas partager – quelle ingratitude – mais voulait en plus s’entraîner à ses côtés.

« T’es sûre de vouloir me servir de mannequin ? »

Elle était d’une humeur exécrable, et bien qu’elle n’ait jamais été une enfant gâtée, loin s’en faut, lui refuser sa demande réveillait en elle des caprices de petite fille refoulés qu’elle n’avait jamais faits étant enfant. Elle sortit de nouveau ses lames, la pointe frappant le sol.

« Comme tu veux, hein. Mais autant ya un autre mannequin dans la salle, autant te remplacer semble un peu plus compliqué à cette heure. »

Léger sourire. Sans bouger de là où elle était, juste d’un mouvement de bras, elle porta le premier coup à son adversaire. Ses sabres avaient deux particularité : non seulement ils pouvaient empoisonner quiconque subissait une égratignure de l’une ou l’autre des lames, mais ils étaient également dépliables jusqu’à une dizaine de mètres chacun, et maniables pour les initiés tels des fouets. Quiconque voyait une sabreuse immobile se penserait en sécurité : avec la Yamanaka, ce n’était pas le cas.

L’autre fille voulait donc un entraînement plus poussé. Fort bien, après tout, si elle avait rejoint Kiri, c’était exactement pour cela. Pour se mesurer aux autres, pour évaluer ses progrès, sa marge de progression et pour apprendre ce qui lui manquait. Peut-être que l’autre n’avait rien montré, peut-être avait-elle des pouvoirs cachés phénoménaux. Ayumi croisa les doigts : en cette journée un peu particulière qui s’était horriblement mal déroulée, peut-être que le final serait un peu meilleur que le reste. A Kaelia de choisir comment tout cela allait terminer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Dim 21 Avr 2019 - 21:01

Une soirée un peu particulière.


Hautaine. Aussi provocatrice que Kaelia, sauf qu’il semble que cela provienne de plus loin. Que ce soit plus naturel, moins surjoué. Pourquoi pas, au final. La Yuki ne va pas s’en plaindre. Il existe des gens faits de toutes les matières, celle-ci est faite d’arrogance. Il lui suffira de se battre pour conserver son territoire et tout ira bien. Le sourire de la petite brune ne disparaît pas, au contraire ; il semble s’affirmer et devenir une véritable mimique. Cette femme n’a pas l’air contre l’idée de s’entraîner contre Kaelia. Enfin, « s’entraîner » est peut-être un peu trop positif pour représenter ce qui va se passer ici …

La femme en face sort deux lames, dont la pointe touche le sol. La brune retient cette information. La première offensive part à pleine vitesse, la lame se dirigeant vers elle rapidement. Sans réfléchir, Kaelia concentre du chakra dans ses jambes et esquive l’offensive de son adversaire. Se faire avoir aussi facilement ? Quand même. Les prunelles topazes détaillent l’énergumène aux cheveux verts. Une bataille. Une nouvelle bataille, moins clémente, moins douce que contre son premier adversaire. Sabaru … Ils étaient dans une optique bien différente. Kaelia réfléchit et jauge son adversaire. Elle se bat avec des épées, mais ses épées ne sont pas réduites au corps-à-corps, il y a davantage. Mettre de la distance est une première chose à faire, mais pas la seule.

La Yuki décide de commencer en douceur, pour préparer le terrain. Elle compose des mudras et lève un vent glacial sur la zone, autour d’elle et de son adversaire. Adversaire qui, ne lui ayant pas donné son nom, se fera appeler la Voleuse pour le moment, faute d’avoir une meilleure manière de l’appeler. Kaelia regarde tout autour d’elle. Son arc est prêt pour toutes les situations à venir, mais ses autres capacités aussi. Que la meilleure gagne, et la Yuki est bien décidée à se défendre jusqu’au bout. Son mannequin, c’est son mannequin. Et elle n’en démordra pas.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u782

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Sam 27 Avr 2019 - 20:18
Il manquait plus que ça : une apprentie sorcière. La preuve vivante qu’on pouvait avoir une gueule d’ange de trois ans mais déchaîner les éléments comme une tempête tropicale. Ayumi soupira devant le vent qui se levait ; elle devrait faire avec. Elle connaissait ses forces, mais elle connaissait aussi ses limites : si l’autre s’était contentée de s’entraîner sur elle comme elle s’entraînait sur le mannequin, elle en aurait terminé en moins de cinq minutes.

Mais non, comme à chaque fois, il fallait qu’un évènement inattendu vienne perturber le cours de ses plans. Là en l’occurrence, l’évènement s’appelait « politesse », car une simple demande d’identité aurait permis à la Yamanaka d’apprendre que son adversaire était une Yuki, un nom de famille hyper original qui signifie « neige » et dont les membres contrôlent ladite neige. Katana Ayumi, bonjour.

Enfin, le fait était que le vent glacial engourdissait ses membres, et pour quelqu’un comme elle qui avait tendance à les utiliser plus que nécessaire pour attaquer, c’était embêtant. Elle devrait redoubler de chakra pour atteindre une vitesse équivalente à ce qu’elle aurait dû atteindre habituellement ; d’autant plus que, au vu de sa précédente esquive, la jeune femme en face d’elle était tout aussi rapide qu’Ayumi. Super. Dans un soupir, elle se repositionna, fixant la jeune femme d’un regard aussi glacial que son clan.

« Ah bah je comprends que tu veuilles éviter les mannequins. Ils auraient peu eu froid, eux. Comme quoi t’as vraiment rien à foutre avec eux. »

Chargeant le chakra dans ses lames de dix mètres, elle fendit l’air vide devant elle d’un mouvement souple et gracieux. Des sabres sortirent deux lames de vent qui fusèrent à toute allure vers la Yuki, sans qu’elle n’ait eu besoin de bouger autre chose que ses bras. Puis, pendant qu’elle s’occupait de sa technique Futon, Ayumi en profita pour charger cette fois-ci ses jambes en chakra pour charger la demoiselle. La vitesse fut légèrement décevante, la douleur et l’engourdissement de ses membres supérieurs l’empêchant de pleinement utiliser sa technique. Qu’importe, elle serait incapable de souffler du vent froid si elle était hors combat.

Arrivée près d’elle à une vitesse somme toute élevée, elle donna un nouveau coup d’épée en sa direction, espérant cette fois-ci que la diversion orchestrée par la lamelle de vent suffirait à toucher son adversaire. Même si, avec le recul, elle en doutait : le vent et le froid étaient bien plus pénétrants qu’elle ne se l’était imaginée.

A rajouter sur sa liste des choses à faire : trouver de quoi contrer les petites pimbêches qui se croient fortes parce qu’elles ont accès à leur pouvoir de clan. Vraiment une plaie, ces gens.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Mer 1 Mai 2019 - 21:01

Une soirée un peu particulière.


Une bête féroce, venue là pour récupérer son mannequin et le voler à Kaelia. Mais ça ne se passera pas comme ça. La brune était bien décidée à se battre pour le garder. Son territoire, le sien. Pas celui d’une demoiselle qui n’a même pas eu la politesse de le demander gentiment. Elles auraient pu le partager, s’entraîner à deux dessus, mais non. Il a fallu que les hormones en furie de l’autre verte prennent le dessus et fassent d’elle une personne égoïste. Eh bien, non. La moindre des choses, dans la vie, est de laisser à ceux qui sont arrivés les premiers, et ne pas casser ses jouets pour aller réclamer ceux des autres.

La remarque de la femme qui lui fait face lui arrache un sourire amusé. Certes, les mannequins n’auraient pas eu froid. Ils n’auraient pas ressenti la même chose qu’elle, mais cela n’empêche rien. Si c’était simplement une histoire d’efficacité, Kaelia n’aurait rien à faire ici. Elle penche la tête et la regarde. Une fois que la demoiselle en face semble s’être préparée, elle envoie deux lames de vent dans sa direction. Trop rapides pour être encaissées par un mur, la Yuki décide de réitérer et de concentrer du chakra dans ses jambes pour esquiver.

Suite à cela, une nouvelle charge, mais un mouvement bien plus lent cette fois. Le froid engourdissant fait son effet, c’est déjà bien. Pas dit que cela soit suffisant. La verte s’approche et porte un nouveau coup, que Kaelia a le temps de parer avec un petit bouclier de glace. La lame s’y heurte et elle en profite pour reculer davantage et bander son arc, afin de tirer quelques flèches en direction de son adversaire. Ce ne sera peut-être pas assez, mais c’est une première base.

Le vent va continuer son effet et engourdir un peu plus les membres de la femme qui lui fait face. Kaelia avisera à ce moment-là. Pour l’heure, il lui faut réfléchir à une tactique pour ne plus être constamment sur la défensive, mais bien sur l’offensive, sinon, le mannequin ne lui appartiendra plus. Et ça, vraiment, ne serait pas amusant. Son poteau, à elle, rien qu’à elle.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u782

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Mer 15 Mai 2019 - 15:24
Ayumi étendit ses bras et les fit légèrement tourner, détendant ses muscles qui commençaient à s’endormir sous le froid insidieux qui s’était levé depuis que son adversaire l’avait décidé. Elle s’en voyait entravée, mais pas totalement perdante : sur les deux assauts qu’elle avait entrepris, elle remarqua qu’elle n’avait fait que les contrer. Maintenir ce froid empêchait peut-être Ayumi d’être à son plein potentiel, mais ça handicapait presqu’autant Kaelia. La Yamanaka eut un petit sourire : soit elle continuait d’empêcher la Sabreuse de lui foncer dessus, et elle l’aurait à l’usure ; soit elle stoppait de maintenir ce froid et elle l’aurait par sa rapidité et sa force d’exécution. Elle ne voyait pas comment elle pouvait perdre.

Mais pour l’heure, la Yuki avait tout de même lancé un baroud d’honneur, comme pour ne pas perdre la face contre celle qui lui voulait son bien. Ayumi soupira, laissant s’échapper un léger panache de fumée de sa bouche. Quelques rapides mûdras plus tard, son bras fendit l’air duquel se leva un léger vent qui dévia les flèches lancées par son adversaire.

« Il va falloir plus que ça. »

Si ses mouvements étaient entravés, qu’importait : elle resterait immobile. Déployant ses lames une nouvelle fois, elle fit en sorte d’être à un peu moins de dix mètres de son adversaire, à une distance assez éloignée pour que Kaelia ne fuit pas directement, mais assez proche pour que son incroyable allonge puisse l’atteindre. Une fois de plus, elle projeta vers son adversaire des lames de vents qui fusèrent en croix.

Puis, toujours sans bouger ses pieds de là où ils étaient fixés, elle frappa une nouvelle fois, presqu’instantanément après que Kaelia se soit prise la lame, son adversaire. Elle serra un peu les dents en sentant ses articulations douloureuses se plaindre une nouvelle fois du froid quand elle frappa, mais n’en montra rien sur son visage. Il fallait qu’elle continue de s’assurer de gagner, même si plus le temps passait, et moins elle en était sûre.

Kaelia avait l’avantage du terrain, Ayumi l’avantage de la puissance. Le problème était que sa puissance était fortement amoindrie par le terrain que proposait la Yuki. Bien sûr, elle s’était persuadée que son adversaire s’épuiserait à la tâche, s’épuiserait à maintenir ce froid mordant qui la pénétrait de plus en plus… mais cela n’était rien si la Sabreuse ne pouvait plus bouger, transite de froid. Il fallait gagner bien plus vite qu’elle n’aurait voulu le faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 22:32

Une soirée un peu particulière.


Deux offensives qui se suivent de très près hein ? Kaelia ne demande pas son reste et réitère la même chose : elle concentre du chakra dans ses jambes et se déporte sur le côté, d’un geste très rapide. Malheureusement, ce petit manège va finir par l’épuiser et elle n’aura même pas pris le temps d’attaquer que le combat se terminera. Il lui faut compenser, faire quelque chose de plus. Si les lames de vent sont faciles à esquiver ou bloquer avec un mur ou autre chose, il faut absolument que Kaelia fasse quelque chose pour maintenir la distance avec son adversaire. Elle décide de complètement annuler le vent glacé, qui aurait fini par cesser de toute façon. Se concentrer sur cela a fonctionné jusque-là, mais ce ne sera pas suffisant pour bloquer complètement son adversaire. Il faut faire autre chose, mais quoi ?

Kaelia réfléchit, observe. Le froid s’est levé, son ennemie ne bouge pas. À ce stade, elle est sûrement très engourdie par la tempête. Pour une combattante manipulant des épées, ce doit être embêtant. La brune décide d’en profiter : la température ne baissera pas tout de suite, cela lui laisse de quoi agir. Faire attention à son chakra, certes, mais se défendre. Montrer les crocs qui se cachent sous son joli sourire. Être un prédateur qui défend son territoire.

« Plus que ça, hein ? »

La brune compose de rapides mudras et une zone de glace apparaît sous les pieds de la verte. Rapidement, sans lui laisser le temps de réagir, la Yuki bande son arc et tire. Le projectile file à toute vitesse en direction de son adversaire. Une épaisse et unique flèche de glace qui part pour donner du fil à retordre à la jeune femme. Oui, il lui en faut plus. Elle a raison. Cette petite bataille n’est pas qu’une simple rixe : c’est une guerre de territoire. À la clé ? Le mannequin d’entraînement. Kaelia ne peut pas se permettre de perdre et, si elle continue à favoriser la défense à l’attaque, elle ne s’offre aucune chance de gagner. Cette femme est forte, c’est indéniable. Elle est rapide et l’allonge de ses épées lui permet d’être particulièrement gênante. Mais si le combat doit se dérouler à distance, alors Kaelia peut totalement prendre le dessus. Après tout … Elle n’est pas archère pour rien.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u782

Une soirée un peu particulière [Kaelia] Empty
Aujourd'hui à 10:04
L’assaut n’avait pas été une réussite, mais au moins avait-elle réussi à stopper ce froid qui l’assaillait depuis plusieurs minutes maintenant. Les muscles toujours endoloris, Ayumi sentait de nouveau la chaleur lui caressait la peau. Soit Kaelia était arrivée à la même conclusion qu’elle, soit elle prpéarait quelque chose de plus mesquin encore.

Lorsqu’elle effectua ses mûdras, la Yamanaka se mit en garde, prête à subir attaque de projectiles de glaces ou un nouveau froid mordant avec lequel il faudrait faire. Au lieu de ça, elle sentit ses jambes se dérober sous elle, ses pieds glissants sur une plaque de glace nouvelle créée. Elle serra les dents, mettant ses mains derrière elle pour amortir la chute. Elle se reprit rapidement, au sol, pour relever la tête, persuadée que le but de la Yuki n’était pas que de la faire tomber.

Elle vit la flèche de glace arriver, peut-être trop tard. Elle était encore ralentie et au sol, mais elle tenta tout de même de mettre ses lames en opposition pour parer cette flèche. Elle ne parvint qu’à la dévier légèrement et surtout in extremis, le projectile venant lui arracher son haut à l’épaule en emportant avec lui le sang d’Ayumi. Par réflexe, elle mit sa main sur la plaie, appuyant pour soulager la douleur lancinante provoquée par le mix du tranchant et du froid.

Elle releva la tête, plongeant son regard noir dans celui de son adversaire. Très bien. Elle devait donc passer à la vitesse supérieure. Se relevant elle se tourna les épaules pour dégourdir définitivement ses membres. Elle prit ensuite dans sa poche un fumigène, qu’elle lança dans la salle. Il embauma tout le dojo et coupa la vue des deux combattants.

Composant quelques mûdras, Ayumi se concentra ensuite. Si elle ne voyait pas précisément Kaelia, au moins voyait-elle où elle se trouvait, et elle pourrait adapter son assaut à des mouvements si elle décidait d’en faire. Gardant son regard fixé vers ce qu’elle pensait être son adversaire, elle se mit sur ses appuis. Puis, elle chargea, à une vitesse folle, au travers la fumée, portant un coup de sabre à l’arrivée. Le fumigène n’allait pas se dissiper de lui-même rapidement, et elle disposait encore de quelque temps de manœuvre où ce serait à elle d’avoir l’avantage du terrain. A elle d’en profiter.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Une soirée un peu particulière [Kaelia]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: