Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

L'écorce sous le vent [Towa]


Dim 17 Mar 2019 - 16:36
Ce n'était qu'une journée de plus sur les Hautes montagnes d'Iwa. Le soleil chaud s'était levé depuis un certain temps déjà, mais je n'avais pas peur de la chaleur. J'y avais été habitué toute ma vie à Kaze no Kuni, et la brûlure de l'astre du haut des monts ne faisaient que me rappeler la douceur et la nostalgie de chez moi. De plus, le vent qui y circulait naturellement en raison de sa localisation ne pouvait que contribuer à mon bonheur. Comme à mon habitude, j'avais décidé en ce jour de passer un peu de temps à m'entraîner. Principalement à l'art du fūton et à mon assimilation, pour laquelle je commençais à trouver quelques techniques sympathiques, bien que difficile à placer en combat simple d'entraînement étant donner leur dangerosité. Pour cet entraînement, je m'étais mis torse nu, mettant en valeur le tatouage que j'avais récemment recueilli de ma rencontre avec Garuda et ses frères et soeurs Autours. Un tatouage qui se composait de trois tourbillons formant un simili-cercle.

Une fois fini avec les techniques les plus complexes, je m'étais mis en tête de m'entraîner aux techniques de vol, car en effet, je ne les utilisais pas très souvent en combat, mais celles-ci pourraient m'être utiles. En plus d'embêter la plus part des combattants, et surtout ceux utilisant l'affinité doton, cela avait un intérêt majeur contre les shinobis pro du corps-à-corps. Les obliger à venir me chercher dans les cieux. Mais c'était loin d'être évident à mettre en place dans un combat. Après m'être entraîné, je me reposai un peu et décidai ensuite d'aller me promener sur les montagnes. Après quelques temps, j'aperçus une silhouette qui ne m'était pas réellement familière mais que j'avais déjà croisé auparavant. Si je ne me trompais pas, c'était un des récents nouveaux genin d'Iwa, Yaoguaï Towa. Pourquoi avait-il attiré mon attention ? C'était l'un des seuls Yaoguaï, si ce n'était le seul, qui avait rejoint Iwa après le départ du clan Hayashijin. Et si cela n'était en soit aucunement un problème, je restais curieux. Alors que la grande majorité de ses cousins, et même d'autres, avaient quitté le village, il était venu ici. Seule une autre Hayashijin était resté. Je m'approchai donc du shinobi.

-Yaoguaï Towa, si je ne me trompe pas ?

C'était une entrée en matière peu courante, était-ce pour autant que cela me freinerait ? Nullement. Je m'approchai de l'homme aux cheveux oranges en bataille et lui présentai un sourire cordial. Aucune animosité dans le regard, je détaillai le jeune homme qui semblait être calme et loquace. Une silhouette qui semblait aussi fine que la mienne, et ce n'était pas pour autant que je devais sous-estimer la fine musculature qu'elle cachait. J'attendis une légère brise qu'il me réponde avant de me présenter à mon tour.

-Konran Tenzin, désolé de ma maladresse. Je peux me joindre à quoi que vous fassiez ?


Kuchyose:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 17 Mar 2019 - 18:00
Il l'avait bien compris, Sae avait déjà pris un train d'avance sur lui... Ce-dernier s'était contenté de vivre sa vie, ne s'entraînait pas plus et entretenait simplement son village. Néanmoins, maintenant qu'il était à Iwagakure no Sato, il se devait de s'entraîner à la fois pour protéger Sae mais aussi pour protéger ce village qui ne lui était rien jusqu'à présent. Comme la Yaoguaï lui avait précisé, il avait un devoir de protection vis-à-vis de la Cité. Enfin, être payé pour s'entraîner ? Cela ne le dérangeait pas, de toute façon, il n'avait pas cette notion pécuniaire qui n'existait pas forcément de là où il venait. Le troc était la principale monnaie d'échange, il avait remarqué qu'ici, ce n'était pas le cas.

Sur les Hauts-Plateaux du village, Towa se remémorait sa rencontre avec Sae. Cela faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait point vu, il en était heureux et avait également constaté qu'elle se faisait petit à petit au village de la Roche. Désireux de s'entraîner et de rattraper celle qui contrôlait la limaille de fer, le Yaoguaï décida de s'approprier quelques techniques de shinobi qu'il ne connaissait pas jusqu'à alors : maniement de kunais, shurikens, fil d'acier, ou tout autre.

La chaleur l'étouffait, il n'aimait pas cela. Chez lui, les arbres leur donnaient de quoi se mettre à l'abri de cette chaleur, une certaine fraîcheur qui n'existait pas ici. Toutefois, il n'enlevait aucun vêtement, continuant sous cette chaleur écrasante. Se retournant vivement lorsqu'on l'interpella, il remarqua un petite homme qui connaissait son nom et prénom.

Oui. A qui ai-je l'honneur ? Demanda-t-il alors, restant sur la défensive. Il ne connaissait pas cet individu.

Alors qu'il lui répondait, ce dernier s'appela Konran Tenzin et ce nom ne lui évoquait rien. Il lui était toujours inconnu, cependant il proposait au genin de se joindre à lui dans son entraînement.

Oui, si vous le désirez. Je m'entraînai. Répondit-il. Un partenaire d'entraînement ne tombait pas plus mal, il pouvait ainsi tester quelques techniques qu'il avait concocté pour rejoindre le niveau de sa congénère.

_________________
the blood
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

Dim 17 Mar 2019 - 20:16
Le guerrier du Pays du Bois s'était vivement retourné vers moi lorsque je l'avais interpelé, mais il ne m'avait pas reconnu. Ce qui ne devait pas être très surprenant étant donné qu'il était encore récent au village. Je ne faisais pas particulièrement partis de ceux les plus connus parmi le village de la Roche. Contrairement à Etsuko, Muramasa, Toph la représentante Hyûga ou encore fût Senku. Il était maintenant parti, et je n'étais qu'un shinobi plus ou moins anonyme. A tel point, que lorsque je lui dis mon nom et prénom, cela ne sembla pas faire sonner la moindre cloche chez le jeune homme. Cela me posait-il problème au niveau de ma fierté et de mon humour propre ? Absolument pas. Après tout, je ne cherchais pas particulièrement à être connu, préférant de loin agir dans l'ombre si nécessaire. Un intérêt qui m'avait d'ailleurs directement conduit à mon chemin en tant que Tengu.

Malgré la chaleur visiblement difficile à supporter -au vu des gouttes de sueur sur son visage-, le Yaoguaï avait tout de même décidé de rester habillé. Ce qui n'était pas plus mal. Même si j'étais loin d'être aussi sensible que lui, et pour preuve j'étais torse nu, il avait bien fait de rester habillé en quelque sorte. A une si grande hauteur, le soleil était plus prêt de la peau qu'il n'y paraissait, ce qui rendait les rayons bien plus nocifs pour l'être humain en général. Towa restait sur la défensive, certainement surpris que je connaisse son nom alors qu'il ne me connaissait pas pour un sous. C'était tout à fait normal. Mais je tenais cependant à briser la glace, même s'il m'invita à se joindre à son entraînement. Ce qui était tout bonnement parfait. J'acquiesçai avec entrain et souris à Towa.

-Je suis un chunin d'Iwa. Et vous n'êtes plus très nombreux à être à Iwa, les Yaoguaï. Ça rend les choses plus faciles, terminai-je avec un haussement d'épaule.

Je me mis en position avec ma faux dans mon dos. J'avais beau être torse nu, je ne craignais pas pour autant les blessures qu'on pouvait m'infliger. Je ne savais pas à quel type d'entraînement il se livrait, mais ce n'était pas si grave après tout. Je ne savais pas non plus s'il s'attendait à ce que je commence ou pas, mais je n'étais pas très bon pour attendre, alors je décidai de prendre l'initiative. J'avais l'habitude de commencer avec mon affinité, toujours, mais cette fois-ci je pris la décision de commencer d'une manière un peu moins voyante. Je fonçai sur le Yaoguaï arme en main. Arrivé à son niveau, j'empoignai ma faux pour lui placer un simple coup de lame dans un mouvement de tranche. Je visais sa poitrine, partant de sa hanche gauche pour arriver à son épaule droite. C'était un coup simple, facile à bloquer ou à esquiver, ce qui était parfait pour commencer un combat d'entraînement. Et tester un peu les réflexes et capacités de mon adversaire.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 17 Mar 2019 - 23:42
D'où connaissait-il son identité ? Il se questionna évidemment, car il venait tout juste d'arriver dans le village voilà quelques jours maintenant. Etait-il un gradé ? Un personnage important de la cité qui l'avait accueilli ? Il se posait des questions que le garçon répondait sans qu'il n'ait à le demander. Konran Tenzin, chûnin du village. S'il se souvenait bien, cela voulait dire qu'il avait un grade au-dessus de lui. Il lui expliquait également que les Yaoguaï n'était pas nombreux dans la cité rocheuse, ainsi il était facile de les identifier. Towa ne pouvait qu'acquiescer : il n'y avait plus que Sae et lui, désormais en tant que représentant Yaoguaï.

Le genin acceptait qu'il le rejoigne, c'était un combat d'entraînement et il allait pouvoir voir ce que valait un chûnin et ainsi savoir ce qui lui restait comme progrès à faire. Il avait une faux comme arme, tandis que lui n'avait que ses mains... Tenzin devait être un homme se battant au corps-à-corps, il aurait dû mal à le toucher s'il tenait toujours son arme.

Il le chargea. Towa n'esquiva pas le coup, au contraire, se prenant la faux de plein fouet lui laissant une belle coulée de sang au milieu de son torse mais... Tenzin se trouvait désormais à portée de main. D'un coup, il enchaîna un coup de poing, un coup de paume et deux doigts dans les yeux avant de lancer son uppercut et un salto en avant pour écraser son talon sur son crâne.


Spoiler:
 

_________________
the blood
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

Lun 18 Mar 2019 - 2:13
A l'évocation du fait qu'il ne restait plus que deux Yaoguaï à Iwa, il acquiesça sans rien dire d'autre. Lorsqu'il accepta que je me joigne à son entraînement, je m'attendais pour une raison ou une autre qu'il sorte une arme face à ma faux. Mais ce n'était visiblement pas le cas. Tout comme je m'attendais à ce qu'il évite le coup, mais au lieu de cela, Towa resta sur place et ne fit pas un pas. Je réalisai trop tard qu'il n'allait rien faire pour esquiver le coup de faux, et celui lui laissa une belle entaille le long de son torse. Si je le savais, j'aurais arrêté le mouvement en premier lieu. Je n'aurais même pas utiliser ma faux. Et c'est exactement ce que je comptais faire pour l'avenir de cet entraînement : arrêter d'utiliser ma faux. Je savais que les Yaoguaï étaient des guerriers fiers, et qu'ils ne reculaient pas devant le danger, mais c'était un autre niveau.

Cependant, je me doutais qu'il n'avait pas fait ça pour rien. Loin de là. La preuve étant qu'il profita du fait que nous soyons au corps à corps pour pouvoir contre-attaquer immédiatement. Il s'attaque d'abord à mon visage en essayant de me mettre un coup de poing, que j'évitai d'un mouvement de la tête. Il enchaîna alors avec un coup de paume et tenta de me crever les yeux, ce que j'évitai à son tour en faisant des petits mouvements de coeur. Et sans me laisser le moindre répit, il continua en tentant de m'asséner un uppercut que j'évitai à nouveau en faisant un pas de recul, enchaîné d'un joli coup de pied sauté à la suite d'un salto avant pour m'enfoncer son talon sur le crâne. Je me décalai sur le côté pour éviter ce qui semblait être son dernier assaut. Néanmoins, il semblait plutôt bon au corps-à-corps, et si c'était le cas, je ne voyais aucune raison de ne pas continuer.

Suite à mon petit pas sur le côté pour esquiver sa dernière technique, j'enclenchai à mon tour un coup de pied circulaire sauté retourné que je plaçai au niveau de ses côtes. Mais le coup de pied n'en était pas vraiment un. Il servirait surtout à lâcher une frappe de vent qui viendrait percuter la partie visée. En continuité, s'il l'avait bloqué, évité ou bien prise, je continuai en pointant deux doigts vers sa nouvelle position et libérai une petite balle de vent qui causerait un certain impact à son contact en visant son torse. L'excitation du combat commençait à me guetter et j'avais hâte de le poursuivre. Il était bon en taijutsu, mais il était bon de savoir à quel point il était fort dans ce domaine. Savoir ce qu'il savait faire. Il était, après tout, un membre d'Iwa. Un sourire encourageant et emplie de désir se peignait sans peine sur mon visage à présent. Qu'allait-il se passer à présent ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Lun 18 Mar 2019 - 21:52
Towa n'avait pas l'habitude de ce genre de combat de shinobi, en réalité... Il venait tout juste d'apprendre son affinité avec le Raiton, puisqu'avant, il ne s'était toujours basé que sur son Taijutsu et la capacité spéciale de son clan... Il n'avait donc quasiment aucune notion dans l'art du Ninjutsu, du Genjutsu ou tout autre chose de ce genre. Il s'était pris de plein fouet l'attaque de sa faux, mais tout était calculé... Enchaînant le garçon face à lui de ses petits combos qu'il avait appris dès son plus jeune âge, il ne s'était pas douté de la rapidité de son adversaire qui esquivait ses coups avec une aisance particulière.

Il voulut reculer pour prendre un peu de distance mais trop tard, un coup de pied sauté qui visait ses côtes... Towa n'eut que le temps de placer ses bras pour parer le coup, malheureusement le pied s'arrêtait avant de le toucher et ce fut une sorte de vent qui le frappa, lui coupant le souffle. Il ne s'arrêtait pas là, puisqu'il se prit également une sorte de balle de vent dans le thorax ce qui le propulsa quelques mètres plus loin, au sol.

Le sauvageon se releva bien rapidement d'une acrobatie, chargeant son adversaire du jour avec ses tentatives. Un direct du droit, enchaînant avec un balayage de son pied gauche.


Spoiler:
 

_________________
the blood
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

Hier à 17:01
Mon adversaire semblait très bien se défendre au corps à corps, cependant il semblait manquer de défense et d'esquive. Il ne parait presque pas mes attaques, et bien que je ne doutais pas de sa robustesse, je n'étais pas non plus du style à attaquer un adversaire qui n'avait aucune intention de se défendre. Après avoir esquivé ses coups les uns après les autres, les voyant non seulement, mais les sentant en plus avec le vent, je lui assénai un coup de pied au flanc. Il eut cette fois le réflexe de mettre ses bras en opposition, mais il ne s'attendait certainement pas à ce qu'une frappe de vent y sorte. Cette dernière lui coupa le souffle et il se prit la balle de vent qui suivit en plein torse en se faisant éjecter quelques mètres plus loin. Il se débrouillait toutefois plutôt pas mal pour quelqu'un qui ne se défendait pas. Et il semblait bien encaisser.

Mais là n'était pas la question. Sa détermination était palpable, mais cela allait-il suffire. Se relevant de ma dernière attaque avec une acrobatie, il fonça à nouveau vers moi. J'avais balancé ma faux plus loin, de sorte qu'aucun de nous deux ne puisse l'utiliser car nous nous orientions clairement vers un combat à mains nues, et c'était pour le mieux. Il me décocha une droite, que je parai du plat de la main en la déviant. Cependant, je ne m'étais pas attendu à la suite. D'un coup de pied, il balaya mes jambes. Surpris, mes pieds décollèrent du sol sans que je ne puisse rien y faire. Et pourtant, il mit du temps à enchaîner, ce qui me permit de lui faire une petite surprise alors que j'étais en train de tomber. Je plaçai l'un de mes pieds face à son visage dans ma chute, et je laissai un faisceau de vent concentré s'échapper en direction de son visage. Ce n'était pas une attaque très dangereuse, mais elle allait tout de même faire mal, surtout à bout portant. Puis me relevant, promptement, je me remis en position.

-Tu te débrouille bien, mais il faudra penser à te défendre. Tu peux continuer ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Hier à 20:33
Towa n'avait jamais affronté réellement de shinobi, si ce n'était ces deux genins qu'il avait rencontré quelques jours plus tôt puis également Sae. Cette dernière avait prodigieusement progressé, Towa se sentait déjà lésé par elle mais il ne perdait pas espoir pour progresser encore et encore. Il était aussi là, il se le devait pour pouvoir protéger la fille du chef de son clan. Enfin... Il devait déjà réussir à battre ce garçon, plus petit que lui en taille, mais semblant bien plus puissant que lui.

Le chûnin avait déjà réussi à esquiver ou parer toutes ces attaques, tandis que le Yaoguaï en avait mangé tout de même pas mal. La fatigue autant physique que mental commençait déjà à se faire ressentir, c'était dans ces moments-là qu'il comprenait la différence entre un guerrier Yaoguaï et un shinobi, malheureusement...

Il tenta quelque chose en le chargeant rapidement, alors qu'il tenta un coup de poing rapidement bloqué, son adversaire ne s'attendait pas à ce balayage et il tomba au sol. Malheureusement, lui aussi se vit propulser en arrière par une attaque liée au vent. Encore une, tandis qu'il lui demandait de se protéger. Il aurait bien voulu... Cependant, il n'était pas habitué à ce genre d'attaque.

Je ne peux me défendre face à ces attaques ! Hurla-t-il, rageur de se faire battre. Je ne suis spécialiste que du corps à corps.

_________________
the blood
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: