Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [Mission rang D] Où est la nourriture ? [PV Jiki Masami]
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 10:35 par Miyamoto Teruyo

» sos dans les étoiles (Harumi)
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 8:54 par Asaara Riku

» One heart for two [Riku]
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 7:49 par Asaara Riku

» Galerie d'Aimimi | Commandes ouvertes
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 1:40 par Imekanu

» La maison du bras de fer
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 1:36 par Yasei Reikan

» Imekanu - 強さをください [Terminé]
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 1:32 par Imekanu

» Épreuve [Solo]
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 1:09 par Shiroi Hitsuji

» little friend (Zoku)
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyAujourd'hui à 0:26 par Yasei Zoku

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyHier à 23:58 par Yasei Zoku

» Rocket man [Yasei Zoku]
L'écorce sous le vent [Towa] EmptyHier à 23:30 par Yasei Zoku

Partagez

L'écorce sous le vent [Towa]


L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 17 Mar 2019 - 16:36
Ce n'était qu'une journée de plus sur les Hautes montagnes d'Iwa. Le soleil chaud s'était levé depuis un certain temps déjà, mais je n'avais pas peur de la chaleur. J'y avais été habitué toute ma vie à Kaze no Kuni, et la brûlure de l'astre du haut des monts ne faisaient que me rappeler la douceur et la nostalgie de chez moi. De plus, le vent qui y circulait naturellement en raison de sa localisation ne pouvait que contribuer à mon bonheur. Comme à mon habitude, j'avais décidé en ce jour de passer un peu de temps à m'entraîner. Principalement à l'art du fūton et à mon assimilation, pour laquelle je commençais à trouver quelques techniques sympathiques, bien que difficile à placer en combat simple d'entraînement étant donner leur dangerosité. Pour cet entraînement, je m'étais mis torse nu, mettant en valeur le tatouage que j'avais récemment recueilli de ma rencontre avec Garuda et ses frères et soeurs Autours. Un tatouage qui se composait de trois tourbillons formant un simili-cercle.

Une fois fini avec les techniques les plus complexes, je m'étais mis en tête de m'entraîner aux techniques de vol, car en effet, je ne les utilisais pas très souvent en combat, mais celles-ci pourraient m'être utiles. En plus d'embêter la plus part des combattants, et surtout ceux utilisant l'affinité doton, cela avait un intérêt majeur contre les shinobis pro du corps-à-corps. Les obliger à venir me chercher dans les cieux. Mais c'était loin d'être évident à mettre en place dans un combat. Après m'être entraîné, je me reposai un peu et décidai ensuite d'aller me promener sur les montagnes. Après quelques temps, j'aperçus une silhouette qui ne m'était pas réellement familière mais que j'avais déjà croisé auparavant. Si je ne me trompais pas, c'était un des récents nouveaux genin d'Iwa, Yaoguaï Towa. Pourquoi avait-il attiré mon attention ? C'était l'un des seuls Yaoguaï, si ce n'était le seul, qui avait rejoint Iwa après le départ du clan Hayashijin. Et si cela n'était en soit aucunement un problème, je restais curieux. Alors que la grande majorité de ses cousins, et même d'autres, avaient quitté le village, il était venu ici. Seule une autre Hayashijin était resté. Je m'approchai donc du shinobi.

-Yaoguaï Towa, si je ne me trompe pas ?

C'était une entrée en matière peu courante, était-ce pour autant que cela me freinerait ? Nullement. Je m'approchai de l'homme aux cheveux oranges en bataille et lui présentai un sourire cordial. Aucune animosité dans le regard, je détaillai le jeune homme qui semblait être calme et loquace. Une silhouette qui semblait aussi fine que la mienne, et ce n'était pas pour autant que je devais sous-estimer la fine musculature qu'elle cachait. J'attendis une légère brise qu'il me réponde avant de me présenter à mon tour.

-Konran Tenzin, désolé de ma maladresse. Je peux me joindre à quoi que vous fassiez ?


Kuchyose:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 17 Mar 2019 - 18:00
Il l'avait bien compris, Sae avait déjà pris un train d'avance sur lui... Ce-dernier s'était contenté de vivre sa vie, ne s'entraînait pas plus et entretenait simplement son village. Néanmoins, maintenant qu'il était à Iwagakure no Sato, il se devait de s'entraîner à la fois pour protéger Sae mais aussi pour protéger ce village qui ne lui était rien jusqu'à présent. Comme la Yaoguaï lui avait précisé, il avait un devoir de protection vis-à-vis de la Cité. Enfin, être payé pour s'entraîner ? Cela ne le dérangeait pas, de toute façon, il n'avait pas cette notion pécuniaire qui n'existait pas forcément de là où il venait. Le troc était la principale monnaie d'échange, il avait remarqué qu'ici, ce n'était pas le cas.

Sur les Hauts-Plateaux du village, Towa se remémorait sa rencontre avec Sae. Cela faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait point vu, il en était heureux et avait également constaté qu'elle se faisait petit à petit au village de la Roche. Désireux de s'entraîner et de rattraper celle qui contrôlait la limaille de fer, le Yaoguaï décida de s'approprier quelques techniques de shinobi qu'il ne connaissait pas jusqu'à alors : maniement de kunais, shurikens, fil d'acier, ou tout autre.

La chaleur l'étouffait, il n'aimait pas cela. Chez lui, les arbres leur donnaient de quoi se mettre à l'abri de cette chaleur, une certaine fraîcheur qui n'existait pas ici. Toutefois, il n'enlevait aucun vêtement, continuant sous cette chaleur écrasante. Se retournant vivement lorsqu'on l'interpella, il remarqua un petite homme qui connaissait son nom et prénom.

Oui. A qui ai-je l'honneur ? Demanda-t-il alors, restant sur la défensive. Il ne connaissait pas cet individu.

Alors qu'il lui répondait, ce dernier s'appela Konran Tenzin et ce nom ne lui évoquait rien. Il lui était toujours inconnu, cependant il proposait au genin de se joindre à lui dans son entraînement.

Oui, si vous le désirez. Je m'entraînai. Répondit-il. Un partenaire d'entraînement ne tombait pas plus mal, il pouvait ainsi tester quelques techniques qu'il avait concocté pour rejoindre le niveau de sa congénère.

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 17 Mar 2019 - 20:16
Le guerrier du Pays du Bois s'était vivement retourné vers moi lorsque je l'avais interpelé, mais il ne m'avait pas reconnu. Ce qui ne devait pas être très surprenant étant donné qu'il était encore récent au village. Je ne faisais pas particulièrement partis de ceux les plus connus parmi le village de la Roche. Contrairement à Etsuko, Muramasa, Toph la représentante Hyûga ou encore fût Senku. Il était maintenant parti, et je n'étais qu'un shinobi plus ou moins anonyme. A tel point, que lorsque je lui dis mon nom et prénom, cela ne sembla pas faire sonner la moindre cloche chez le jeune homme. Cela me posait-il problème au niveau de ma fierté et de mon humour propre ? Absolument pas. Après tout, je ne cherchais pas particulièrement à être connu, préférant de loin agir dans l'ombre si nécessaire. Un intérêt qui m'avait d'ailleurs directement conduit à mon chemin en tant que Tengu.

Malgré la chaleur visiblement difficile à supporter -au vu des gouttes de sueur sur son visage-, le Yaoguaï avait tout de même décidé de rester habillé. Ce qui n'était pas plus mal. Même si j'étais loin d'être aussi sensible que lui, et pour preuve j'étais torse nu, il avait bien fait de rester habillé en quelque sorte. A une si grande hauteur, le soleil était plus prêt de la peau qu'il n'y paraissait, ce qui rendait les rayons bien plus nocifs pour l'être humain en général. Towa restait sur la défensive, certainement surpris que je connaisse son nom alors qu'il ne me connaissait pas pour un sous. C'était tout à fait normal. Mais je tenais cependant à briser la glace, même s'il m'invita à se joindre à son entraînement. Ce qui était tout bonnement parfait. J'acquiesçai avec entrain et souris à Towa.

-Je suis un chunin d'Iwa. Et vous n'êtes plus très nombreux à être à Iwa, les Yaoguaï. Ça rend les choses plus faciles, terminai-je avec un haussement d'épaule.

Je me mis en position avec ma faux dans mon dos. J'avais beau être torse nu, je ne craignais pas pour autant les blessures qu'on pouvait m'infliger. Je ne savais pas à quel type d'entraînement il se livrait, mais ce n'était pas si grave après tout. Je ne savais pas non plus s'il s'attendait à ce que je commence ou pas, mais je n'étais pas très bon pour attendre, alors je décidai de prendre l'initiative. J'avais l'habitude de commencer avec mon affinité, toujours, mais cette fois-ci je pris la décision de commencer d'une manière un peu moins voyante. Je fonçai sur le Yaoguaï arme en main. Arrivé à son niveau, j'empoignai ma faux pour lui placer un simple coup de lame dans un mouvement de tranche. Je visais sa poitrine, partant de sa hanche gauche pour arriver à son épaule droite. C'était un coup simple, facile à bloquer ou à esquiver, ce qui était parfait pour commencer un combat d'entraînement. Et tester un peu les réflexes et capacités de mon adversaire.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 17 Mar 2019 - 23:42
D'où connaissait-il son identité ? Il se questionna évidemment, car il venait tout juste d'arriver dans le village voilà quelques jours maintenant. Etait-il un gradé ? Un personnage important de la cité qui l'avait accueilli ? Il se posait des questions que le garçon répondait sans qu'il n'ait à le demander. Konran Tenzin, chûnin du village. S'il se souvenait bien, cela voulait dire qu'il avait un grade au-dessus de lui. Il lui expliquait également que les Yaoguaï n'était pas nombreux dans la cité rocheuse, ainsi il était facile de les identifier. Towa ne pouvait qu'acquiescer : il n'y avait plus que Sae et lui, désormais en tant que représentant Yaoguaï.

Le genin acceptait qu'il le rejoigne, c'était un combat d'entraînement et il allait pouvoir voir ce que valait un chûnin et ainsi savoir ce qui lui restait comme progrès à faire. Il avait une faux comme arme, tandis que lui n'avait que ses mains... Tenzin devait être un homme se battant au corps-à-corps, il aurait dû mal à le toucher s'il tenait toujours son arme.

Il le chargea. Towa n'esquiva pas le coup, au contraire, se prenant la faux de plein fouet lui laissant une belle coulée de sang au milieu de son torse mais... Tenzin se trouvait désormais à portée de main. D'un coup, il enchaîna un coup de poing, un coup de paume et deux doigts dans les yeux avant de lancer son uppercut et un salto en avant pour écraser son talon sur son crâne.


Spoiler:
 

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Lun 18 Mar 2019 - 2:13
A l'évocation du fait qu'il ne restait plus que deux Yaoguaï à Iwa, il acquiesça sans rien dire d'autre. Lorsqu'il accepta que je me joigne à son entraînement, je m'attendais pour une raison ou une autre qu'il sorte une arme face à ma faux. Mais ce n'était visiblement pas le cas. Tout comme je m'attendais à ce qu'il évite le coup, mais au lieu de cela, Towa resta sur place et ne fit pas un pas. Je réalisai trop tard qu'il n'allait rien faire pour esquiver le coup de faux, et celui lui laissa une belle entaille le long de son torse. Si je le savais, j'aurais arrêté le mouvement en premier lieu. Je n'aurais même pas utiliser ma faux. Et c'est exactement ce que je comptais faire pour l'avenir de cet entraînement : arrêter d'utiliser ma faux. Je savais que les Yaoguaï étaient des guerriers fiers, et qu'ils ne reculaient pas devant le danger, mais c'était un autre niveau.

Cependant, je me doutais qu'il n'avait pas fait ça pour rien. Loin de là. La preuve étant qu'il profita du fait que nous soyons au corps à corps pour pouvoir contre-attaquer immédiatement. Il s'attaque d'abord à mon visage en essayant de me mettre un coup de poing, que j'évitai d'un mouvement de la tête. Il enchaîna alors avec un coup de paume et tenta de me crever les yeux, ce que j'évitai à son tour en faisant des petits mouvements de coeur. Et sans me laisser le moindre répit, il continua en tentant de m'asséner un uppercut que j'évitai à nouveau en faisant un pas de recul, enchaîné d'un joli coup de pied sauté à la suite d'un salto avant pour m'enfoncer son talon sur le crâne. Je me décalai sur le côté pour éviter ce qui semblait être son dernier assaut. Néanmoins, il semblait plutôt bon au corps-à-corps, et si c'était le cas, je ne voyais aucune raison de ne pas continuer.

Suite à mon petit pas sur le côté pour esquiver sa dernière technique, j'enclenchai à mon tour un coup de pied circulaire sauté retourné que je plaçai au niveau de ses côtes. Mais le coup de pied n'en était pas vraiment un. Il servirait surtout à lâcher une frappe de vent qui viendrait percuter la partie visée. En continuité, s'il l'avait bloqué, évité ou bien prise, je continuai en pointant deux doigts vers sa nouvelle position et libérai une petite balle de vent qui causerait un certain impact à son contact en visant son torse. L'excitation du combat commençait à me guetter et j'avais hâte de le poursuivre. Il était bon en taijutsu, mais il était bon de savoir à quel point il était fort dans ce domaine. Savoir ce qu'il savait faire. Il était, après tout, un membre d'Iwa. Un sourire encourageant et emplie de désir se peignait sans peine sur mon visage à présent. Qu'allait-il se passer à présent ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Lun 18 Mar 2019 - 21:52
Towa n'avait pas l'habitude de ce genre de combat de shinobi, en réalité... Il venait tout juste d'apprendre son affinité avec le Raiton, puisqu'avant, il ne s'était toujours basé que sur son Taijutsu et la capacité spéciale de son clan... Il n'avait donc quasiment aucune notion dans l'art du Ninjutsu, du Genjutsu ou tout autre chose de ce genre. Il s'était pris de plein fouet l'attaque de sa faux, mais tout était calculé... Enchaînant le garçon face à lui de ses petits combos qu'il avait appris dès son plus jeune âge, il ne s'était pas douté de la rapidité de son adversaire qui esquivait ses coups avec une aisance particulière.

Il voulut reculer pour prendre un peu de distance mais trop tard, un coup de pied sauté qui visait ses côtes... Towa n'eut que le temps de placer ses bras pour parer le coup, malheureusement le pied s'arrêtait avant de le toucher et ce fut une sorte de vent qui le frappa, lui coupant le souffle. Il ne s'arrêtait pas là, puisqu'il se prit également une sorte de balle de vent dans le thorax ce qui le propulsa quelques mètres plus loin, au sol.

Le sauvageon se releva bien rapidement d'une acrobatie, chargeant son adversaire du jour avec ses tentatives. Un direct du droit, enchaînant avec un balayage de son pied gauche.


Spoiler:
 

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Mar 19 Mar 2019 - 17:01
Mon adversaire semblait très bien se défendre au corps à corps, cependant il semblait manquer de défense et d'esquive. Il ne parait presque pas mes attaques, et bien que je ne doutais pas de sa robustesse, je n'étais pas non plus du style à attaquer un adversaire qui n'avait aucune intention de se défendre. Après avoir esquivé ses coups les uns après les autres, les voyant non seulement, mais les sentant en plus avec le vent, je lui assénai un coup de pied au flanc. Il eut cette fois le réflexe de mettre ses bras en opposition, mais il ne s'attendait certainement pas à ce qu'une frappe de vent y sorte. Cette dernière lui coupa le souffle et il se prit la balle de vent qui suivit en plein torse en se faisant éjecter quelques mètres plus loin. Il se débrouillait toutefois plutôt pas mal pour quelqu'un qui ne se défendait pas. Et il semblait bien encaisser.

Mais là n'était pas la question. Sa détermination était palpable, mais cela allait-il suffire. Se relevant de ma dernière attaque avec une acrobatie, il fonça à nouveau vers moi. J'avais balancé ma faux plus loin, de sorte qu'aucun de nous deux ne puisse l'utiliser car nous nous orientions clairement vers un combat à mains nues, et c'était pour le mieux. Il me décocha une droite, que je parai du plat de la main en la déviant. Cependant, je ne m'étais pas attendu à la suite. D'un coup de pied, il balaya mes jambes. Surpris, mes pieds décollèrent du sol sans que je ne puisse rien y faire. Et pourtant, il mit du temps à enchaîner, ce qui me permit de lui faire une petite surprise alors que j'étais en train de tomber. Je plaçai l'un de mes pieds face à son visage dans ma chute, et je laissai un faisceau de vent concentré s'échapper en direction de son visage. Ce n'était pas une attaque très dangereuse, mais elle allait tout de même faire mal, surtout à bout portant. Puis me relevant, promptement, je me remis en position.

-Tu te débrouille bien, mais il faudra penser à te défendre. Tu peux continuer ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Mar 19 Mar 2019 - 20:33
Towa n'avait jamais affronté réellement de shinobi, si ce n'était ces deux genins qu'il avait rencontré quelques jours plus tôt puis également Sae. Cette dernière avait prodigieusement progressé, Towa se sentait déjà lésé par elle mais il ne perdait pas espoir pour progresser encore et encore. Il était aussi là, il se le devait pour pouvoir protéger la fille du chef de son clan. Enfin... Il devait déjà réussir à battre ce garçon, plus petit que lui en taille, mais semblant bien plus puissant que lui.

Le chûnin avait déjà réussi à esquiver ou parer toutes ces attaques, tandis que le Yaoguaï en avait mangé tout de même pas mal. La fatigue autant physique que mental commençait déjà à se faire ressentir, c'était dans ces moments-là qu'il comprenait la différence entre un guerrier Yaoguaï et un shinobi, malheureusement...

Il tenta quelque chose en le chargeant rapidement, alors qu'il tenta un coup de poing rapidement bloqué, son adversaire ne s'attendait pas à ce balayage et il tomba au sol. Malheureusement, lui aussi se vit propulser en arrière par une attaque liée au vent. Encore une, tandis qu'il lui demandait de se protéger. Il aurait bien voulu... Cependant, il n'était pas habitué à ce genre d'attaque.

Je ne peux me défendre face à ces attaques ! Hurla-t-il, rageur de se faire battre. Je ne suis spécialiste que du corps à corps.

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Ven 22 Mar 2019 - 13:28
Le rouquin reçut une fois de plus une de mes attaques sans avoir l'occasion de s'en défendre. Et je perçus la frustration chez mon adversaire lors de cette énième attaque. Il finit par hurler son humeur en me faisant comprendre qu'il était un pur combattant au corps-à-corps, un guerrier ce qu'il y avait de plus pur, et qu'il n'était pas habitué ni en mesure de se défendre contre ce genre de techniques. Je me relevai donc à cette nouvelle, avisant mon adversaire d'un air à la fois pensif et sérieux. Si j'avais bien compris ses dires, il n'avait aucune pratique du ninjutsu et ne savait pas non plus comment s'en défendre. Ce qui était hautement problématique. Il était devenu un shinobi de la Roche, et maintenant que c'était le cas, il allait rencontrer bien des adversaires. Et la plus part -si ce n'était tous- étaient des shinobis et utilisaient le ninjutsu. Il était peut-être un combattant au corps-à-corps, mais il allait falloir qu'il s'adapte d'une manière ou d'une autre.

-Je vois. Mais tes adversaires utiliserons des techniques similaires aux miennes...Tu devrais commencer à t'y habituer, Towa-san.

Je réfléchis un instant. S'il était un combattant pur et dur, trouver des parades au ninjutsu allait s'avérer compliqué. Mais ce n'était pas impossible pour autant, en tout cas je le supposais. Il m'avait semblé que Senkû et Genkû étaient principalement des combattants au corps à corps, du peu que j'avais pu voir, même s'ils possédaient chacun des affinités. Mais j'étais loin de suffisamment connaître leur capacité pour savoir s'ils avaient d'autres orientations. Quant à Sae, elle avait démontré des facultés en ninjutsu et une affinité avec le katana. Towa était-il le seul à ne pas avoir appris le ninjutsu pour un sous ? Ou étaient-ce ceux que j'avais cité plus haut qui faisaient exceptions.

-Des parades à main nues, des esquives et j'en passe...Il y a plein de moyen de se défendre. Il faut juste que tu trouves ceux qui te sont adaptés. Tu ne connais pas un brin de ninjutsu ? Les autres Yaoguaï pourtant ont au moins des bases dans ce domaine, si je ne me trompe pas...?


_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 12:09
Il se rappelait de ses combats dans le passé, il se rappelait de ses combats qui n'usaient d'aucuns types d'artifices. Simplement le corps, les jambes et les bras. Ainsi, le sauvageon n'avait aucune technique fiable pour esquiver, parer ou bloquer une attaque. Il ne pouvait que simplement encaisser encore et encore, parfois il tenait le coup et parfois, comme là, il ne tenait pas du tout. Towa avait une carrure athlétique, cependant il ne pouvait contenir les techniques variés et plutôt puissantes du chûnin.

Ce-dernier lui disait qu'il devrait s'en habituer, la majorité des shinobis que ce soit à Iwa, Kumo ou Kiri utilisaient le Ninjutsu. Il parlait également de trouver des défenses qui le conviendrait, demandant alors s'il pratiquait le ninjutsu. Towa haussa simplement les épaules.

Je maîtrise l’affinité Raiton, mais je n'ai élaboré aucune techniques de ce fait. Je devrai probablement combler mon corps à corps avec cela pour améliorer mes coups et ma défense... Disait-il alors.

Le sauvageon réfléchissait, il se devait de s'améliorer et très vite. Il perdait trop de temps à s'entraîner au corps-à-corps, il devrait éventuellement s'améliorer à d'autres arts...

J'imagine que tu as déjà rencontré d'autres Yaoguaï?


Spoiler:
 

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 14:18
Je n'avais pas rencontré énormément d'adversaires, mais ceux que j'avais rencontré s'étaient montrés particulièrement redoutables. Le dernier en date était celui que j'avais du affronté lors de la première partie de mon test pour devenir Tengu. A vrai dire, je ne m'étais pas battu contre lui exactement, mais plutôt contre l'un de ses golems fait de terre et de feu. Il se battait avec une épée embrasée, ce qui n'avait rien auguré de bon pour moi étant donné que ma seule affinité résidait avec le vent. Et le vent ne faisait pas le poids face au feu. Tout du moins, pas en agissant de manière irréfléchie. Les esquives et parades m'avaient bien servies à ce moment là, et c'était le conseil que je donnais à mon congénère Iwajin pour ses futurs combats. Après tout, c'était un guerrier, et je ne doutais pas qu'il parviendrait rapidement à s'adapter.

Lorsque je lui fis part de ces quelques points, lui demandant alors s'il n'avait aucune notion en ninjutsu, je remarquai que je m'étais trompé. Il en avait bel et bien, car il maîtrisait l'affinité liée à la foudre, une affinité qui était pour certains représentatives de la colère des cieux. On pouvait dire quelque part que le vent et la foudre étaient pour beaucoup liés, même si les natures de chakra voulaient que le premier domine le second. Cependant, il était bien connu que ces deux éléments étaient indéniablement connectés, telles les représentations de Fūjin et Raijin. Cependant, malgré ses prédispositions avec cet élément, il n'avait jusqu'à présent aucune technique en rapport avec lui. De ce que je compris, même s'il connaissait son affinité, tout cela était relativement nouveau pour lui. J'acquiesçai donc de la tête sans rajouter un mot de plus. Car comme il l'avait si bien fait remarquer, le Raiton qui était une affinité principalement offensive se marierait parfaitement avec son Taijutsu. Il lui resterait certainement quelques lacunes défensives en rapport, mais cette affinité restait l'une des meilleures affinités en terme offensif, notamment grâce à sa capacité d'engourdir et de paralyser ses cibles.

-Tu t'amélioreras vite, j'en suis sûr, dis-je avec un petit sourire.

Puis le Yaoguaï sembla se perdre dans ses pensées quelques temps, et j'en profitai pour faire de même, regardant le ciel et profitant d'une légère brise. Il reprit toutefois rapidement la parole pour me poser une nouvelle question. A laquelle je souris et acquiesçai une nouvelle fois. Je ne savais pas exactement ce qu'il entendait par cette question, même si la réponse restait tout de même affirmative. Je commençai donc à répondre à mon interlocuteur, essayant d'être le plus précis possible.

-Je connais Sae, elle est venue me voir il y a peu de temps pour son apprentissage dans l'art de manier le Fūton, affinité que l'on a en commun. Et je ne connais vraiment qu'elle.

Je pris une courte pause en prenant un air un peu indécis et pensif. Je ne savais pas réellement comment aborder la seconde partie. Mais je continuai tout de même en laissant les mots m'échapper aussi naturellement que possible, tentant de conserver au mieux la justesse de mes propos.

-On peut dire que je connais aussi Genkû sans vraiment le connaître, pour l'avoir croisé à quelques rares occasions. Ainsi que son frère aîné, Senkû. Ce dernier était un grand guerrier du village. Mais je ne les ai jamais vraiment côtoyer plus que ça. La seule à qui j'ai vraiment parlé était Sae. D'ailleurs vous êtes les deux seuls Yaoguaï que je connaisse qui soient encore à Iwa. Je suppose que vous vous connaissez ?

Il y avait peu de doutes à ce sujet, mais il n'y avait pas de mal à poser quand même la question.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 15:08
Il adorait les combats, il adorait également observer d'autres combattre. Pour lui, il devait encore s'améliorer encore et encore, il était loin d'avoir un niveau suffisant pour être le bouclier-lige de Sae comme il le désirait fortement. Certes, ce rôle lui avait été donné par l'ancienne de Yaogakure, il n'en restait pas moins que Towa était très fier de porter ce nouveau statut, quand bien même Sae n'arrivait pas à accepter qu'il soit là pour elle.

Il voulait devenir donc plus fort à la fois pour lui, pour elle, et pour Hayashi no Kuni. Towa ne pensait pas continuer toute sa vie à être un shinobi d'Iwa, ce n'était clairement pas dans ses objectifs mais, désormais en tant que protecteur de Sae, il devait se plier également à ses envies, ses objectifs. La connaissant assez bien, il doutait qu'elle reste dans ce village. D'ailleurs, Towa demanda alors à ce Konran Tenzin s'il connaissait d'autres Yaoguaï, peut-être en avait-il croisé d'autres ici... S'il était chûnin, cela devait faire pas mal de temps qu'il était Iwajin.

Ainsi, l'Hayashijin se doutait qu'il connaissait Sae. Il la connaissait plutôt bien et apparemment l'avait entraîné pour maîtriser l'affinité du vent qu'ils avaient en commun. Doucement, il hocha la tête et il avoua également avoir pu croisé les deux neveux de l'actuel chef du clan Yaoguaï.

Oui, nous avons grandi ensemble. Alors qu'elle est partie de Yaogakure pour venir ici, j'y suis resté... Mais, on m'a envoyé ici pour devenir son protecteur. Avoua-t-il alors. Mais, Tenzin ne pouvait comprendre les us et coutumes de leur clan, les Yaoguaï étaient assez spéciaux, il fallait l'avouer.

Passant une main dans ses cheveux orangés, il finissait par sourire. Je vais durement m'entraîner, je t'offrirai un combat digne de ce nom, alors. Lui déclara-t-il, sachant pertinemment qu'il allait vite s'entraîner.

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 24 Mar 2019 - 2:25
Towa me confirma donc que Sae était partie rejoindre Iwa avant lui, bien qu'ils aient grandi ensemble. C'était bien ce qu'il me semblait, car j'avais eu vent du fait que Towa était arrivé bien après sa compatriote au Pays de la Terre et dans notre village. Je ne savais pas exactement la raison pour laquelle Sae -ainsi que ses cousins Genku et Senku- avaient rejoint le village de la roche dans un premier lieu, mais il semblait que le rôle du rouquin avait été assez clair. Il avait été missionné ici pour devenir le protecteur de la jeune femme que j'avais entraîné il y avait peu. Le protecteur ? Je ne savais pas exactement ce qu'il entendait par là, car de ce que j'avais vu, je doutais que Sae ait besoin d'un protecteur. D'ailleurs en l'occurrence, elle semblait plus s'y connaître en ninjutsu que celui qui se tenait en face de moi. Qui plus est, bien que je ne lui avais que peu parlé, ça ne lui ressemblait guère de compter sur quelqu'un d'autre pour assurer sa protection. Mais sur ce dernier point je pouvais me tromper, bien que mon intuition ne me trompait que rarement.

Il ne pouvait rester que quelques suppositions à faire donc quant à la présence de l'Hayashijin. La première étant que Sae représentait une forme de royauté ou de noblesse parmi le clan Yaoguaï, et que Towa faisait partie de la "branche protectrice". Un peu à l'image du clan Hyûga avec la Soke et la Bunke. Mais j'espérais que les relations entre ces familles étaient différentes, car ce n'était pas vraiment un cadeau d'être un Hyûga né dans la mauvaise branche. La seconde hypothèse était que c'était simplement un père -ou membre de la famille- inquiet qui avait missionné le rouquin de veiller sur la jeune femme. Je ne pouvais savoir ce qui était vrai du faux, mais pour une raison étrange je penchais plus pour la première hypothèse que la seconde. Auquel cas, cela soulevait quelques questions. Senkû s'était absenté de longues années, cependant lorsque Hayashi s'était retrouvé en danger, il avait semblé prêt à tout pour lui venir en aide. Avait-il lui aussi un rôle à tenir vis-à-vis de son pays ?

A la dernière phrase de Towa, je souris gaiement, heureux de le voir lui aussi arborer cette marque de joie. J'avais remarqué que les Yaoguaï que je connaissais ne souriaient pas des masses. J'avais dû attendre plusieurs réussites de la part de Sae en entraînement avant de pouvoir voir l'ébauche d'un sourire. Pire encore, bien que je doutais que cela arrivait par moment, je n'avais jamais vu Senkû sourire. Etait-ce tous les Yaoguaïs qui partageaient cette difficulté à exprimer la joie ? Ou étais-je tomber que sur ceux-ci jusqu'à présent ? En tout cas, je me ravis de ce sourire et hochai la tête avec entrain.

-J'attendrai notre prochain affrontement avec impatience alors. Et je te montrerai un peu plus de mon art alors, fis-je avec un grand sourire enjoué.

Puis prenant un air un peu pensif en repensant à ce qu'il avait dit un peu plus tôt, je laissai parler ma curiosité.

-Protecteur de Sae, as-tu dit ? Cela semble être un rôle, mais je ne comprends pas très bien ? Est-ce une princesse à Hayashi no Kuni ? Est-ce ton..."rôle" ? Cela me fait beaucoup penser à la famille Hyûga et ses branches respectives...

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 24 Mar 2019 - 9:45
Mandaté par l'ancienne pour être le fameux bouclier-lige de Sae, il n'avait pas hésité une seule seconde pour donner son accord. Il y avait aussi plusieurs raisons derrière cela : la première étant qu'il pourrait la retrouver après tant de mois sans elle, la seconde étant qu'il allait sûrement progresser en rejoignant cette cité, tout comme Senku et Genkun l'avaient fait, la troisième... Il allait pouvoir découvrir une autre culture que celle de Yaogakure et d'Hayashi no Kuni. Le genin n'était pas curieux de nature, mais il semblait vouloir en savoir un peu plus sur le Yuukan. C'était peut-être pour cela aussi que Senku, Genku et Sae avaient décidé de se rendre au pays de la Terre.

Towa savait qu'il allait progresser rapidement ici, les infrastructures faisaient en sorte que toutes personnes s'entraînant ici pouvait progresser. Il n'en ferait pas l'exception, il promettait d'ailleurs au chûnin d'Iwa qu'ils allaient se revoir et lui offrir un combat digne de ce nom. Tenzin n'avait encore rien vu du potentiel énorme que possédait alors le Yaoguaï, il faisait tout de même parti des meilleurs guerriers de son village et il devait simplement s'habituer à l'art du Ninjutsu.

Pour revenir au sujet précédent, Tenzin demanda un peu plus de précision concernant son rôle de protecteur de Sae. Il était vrai que cela pouvait sembler farfelu pour quelqu'un de l'extérieur, Towa pouvait le lui expliquer.

Je ne connais pas les Hyuga, est-ce un clan? Demanda-t-il en premier lieu pour finir par répondre à ses questions. Et bien... Dans notre clan, un chef de clan est établi. Il possède de un à trois protecteurs, c'est la coutume. Mon père était par exemple le bouclier-lige du précédent chef de clan. Aujourd'hui, Sae est la fille du chef de clan actuel, qui lui-même possède ses protecteurs. J'ai été envoyé ici par une personne proche d'elle pour assurer sa protection, ça déroge nos règles de protecteurs mais... Sae a toujours été mon ami, avec le départ de Senku et Genku, j'ai été obligé de venir à ses côtés et ne pas la laisser seul loin de notre village.

Il espérait que ses explications étaient claires, toutefois s'il ne comprenait pas, il pouvait toujours le lui demander. Towa évitait de dire, à lui ou Sae, que l'Ancienne de Yaogakure avait prédit un grand danger pour Sae.

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 24 Mar 2019 - 12:21
Le moins que l'on pouvait dire c'était que Towa semblait assez confiant en sa marche de progrès, et je ne pouvais lui en vouloir car je percevais en effet en lui un potentiel intéressant. Nous allions bien voir ce que lui réservait l'avenir, et je comptais bien évaluer ses progrès dès que possible. Une fois qu'il se serait un peu familiariser avec le ninjutsu et son affinité, bien évidemment. Pour ma part, je continuerais perpétuellement à m'entraîner. Après tout, je n'avais pas encore atteint le niveau que j'escomptais atteindre un jour, et je comptais bien devenir bien plus fort à l'avenir. J'avais des choses à prouver, des gens à protéger, des erreurs à racheter et des morts à honorer. Je n'avais pas le temps de me reposer sur mes lauriers. Dans tous les cas, lorsque je revins à la conversation, l'évidente nouveauté de Towa dans le village de la Roche était une fois de plus mis en avant. Il ne connaissait pas le clan des Pupilles Pâles, l'un des clans majeur d'Iwa. Mais sa présence était si récente que cela n'était pas réellement surprenant.

-Le clan Hyûga est un des clans majeurs d'Iwa, l'un de ceux qui ont participé à la fondation de notre village. Ils se distinguent par leur pupilles pâles pour la plus part, blanches aux reflets violacés. Je ne doute pas que tu en croiseras bientôt, ou alors tu en as peut-être déjà croisé sans t'en rendre compte.

Dans tous les cas, ce n'était pas l'information la plus pertinente. Il m'expliqua ensuite les relations qui se déroulaient à Hayashi, et bien que Sae n'était pas une princesse à proprement parler, elle était pourtant quelqu'une d'importante dans son Pays. Elle était l'héritière du clan Yaoguaï, la fille du chef. Ce qui me faisait me demander pourquoi elle était venue à Iwa si elle portait un si lourd héritage sur ses épaules ? Peut-être était-ce elle aussi pour en apprendre plus sur le ninjutsu ? De ce que j'avais compris, ce n'était pas une pratique courante à Hayashi no Kuni, ou tout du moins au sein du clan Yaoguaï. La preuve étant que, malgré sa très rapide progression, elle avait eu du mal avec l'art du vent mêlée à son katana. Et de ce que je compris, la famille de Towa était celle qui protégeait la famille qui dirigeait le clan depuis des générations. D'où sa présence ici, en tant que protecteur de l'héritière du clan. Je hochai la tête à ses dires, et souris.

-Je comprends mieux. Mais vous êtes maintenant des shinobis de notre village, et vous êtes aussi sous notre protection, terminai-je avec un sourire confiant.

Il y avait de plus en plus de monde que je devais protéger. Et c'était un devoir qui me tenait à coeur. Iwa était au final devenu une seconde famille, et j'avais juré de protéger Iwa et ses habitants. Promesse que je comptais tenir du mieux que je pouvais.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Dim 24 Mar 2019 - 15:29
Il ne connaissait pas les clans fondateurs de cette cité, ni non plus les petits clans mineurs. Towa ne connaissait que son clan, cela lui était bien plus que suffisant et se fichait pas mal de ce que pouvait entourer Iwa. Bien qu'il souhaitait découvrir d'autres cultures, il pensait néanmoins que les clans n'étaient pas ce qu'il y avait de plus intéressant. Le descendant de la divinité guerrière d'Hayashi no Kuni expliqua alors les us et coutumes de son village, en espérant avoir été assez clair. Il ne fallait pas penser que la famille de Towa était simplement dû à être assuré à la protection des chefs de clans, non, s'il le souhaitait, le Yaoguaï pouvait se présenter comme chef de clan. C'était là la force de son clan, il n'y avait pas de descendance héritière quand bien même que Sae était la plus apte à reprendre les rênes du clan selon lui.

Konran Tenzin, chûnin d'Iwa, parla alors de protection. Que lui comme Sae étaient sous la protection de la cité, il ne put que hocher la tête de gauche à droite. Towa partait du principe qu'il n'avait besoin de la protection de personne.

Je n'ai pas besoin de la protection du village. Si j'ai compris, c'est nous, en tant que shinobi, qui devons protéger le village et les ceux qui ne sont pas shinobi. Il avait dû mal à se dire qu'il se battrait pour le village. C'était encore assez compliqué. Je dois protéger Sae, ensuite mon village et mon pays et pour finir Iwa. Voilà tout, dans cet ordre bien précis.

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 18:35
Towa écouta mes informations sur les clans d'Iwa, et il n'en dit rien de spécial. Au vu de son faciès, je pouvais deviner qu'il retiendrait l'information, mais qu'elle ne faisait pas partie de ses priorités. Pour autant, cela pourrait lui être fort utile de connaître les différents clans -majeurs comme mineurs- qui avait participé à former le village shinobi d'Iwa. Parmi ceux-ci, les deux autres grands clans qu'étaient les Borukan et les Chokoku, un maîtrisant la lave et l'autre les explosions faites à partir d'argile. Posant mon regard sur les pics des Hauts-Plateaux, un petit sourire apparu sur mes lèvres. C'étaient d'ailleurs eux qui avaient construits main dans la main ces hauts lieux sur lesquelles je prenais tant de plaisir à venir. Ils avaient d'abord fait exploser les pics des monts, puis les avaient fait fondre avec la lave pour donner des plateaux. C'était fort ingénieux de leur part, et cela démontrait aussi d'une manière assez subtile mais effrayante à quel point l'homme pouvait changer la nature. Je pris une grande inspiration, profitant malgré tout d'une joie presque hypocrite l'air qui y circulait.

Je revins cependant rapidement à la conversation. Lorsque j'informai Towa que Sae et lui étaient maintenant des citoyens de la Roche, et qu'ils étaient sous la protection de la Roche, celui-ci secoua la tête. Il semblait penser différemment. Qui étais-je pour l'en blâmer, moi qui prônait la liberté comme un de mes préceptes. Cependant, il semblait avoir mal compris ce que je venais de dire. Evidemment, nous étions les shinobis de la Roche, les soldats du village, et bien qu'il fasse passer son pays -Hayashi no Kuni- en premier, il revendiquait que c'était notre rôle de protéger la cité. Il avait entièrement raison, cependant il oubliait un point. Si à Kiri -ou peut-être à Hayashi aussi, qu'en savais-je ?-, les shinobis n'étaient que des épées et des boucliers protégeant son foyer et ses habitants, Iwa était légèrement différent sur certains de ces points. D'une manière qui ne me déplaisait nullement. Nous avions un crédo qui se voulait à la fois un code d'honneur et de règles absolues.

-A Iwa, les shinobis protègent le village, et on se protège entre nous. Que vous le vouliez ou non, votre vie compte maintenant à nos yeux, et nous en prendront soin du mieux que nous le pouvons.

On ne laissait pas nos camarades tomber, à n'importe quel prix. C'était dans ce sens là que je disais que les deux Yaoguaï bénéficiaient de notre protection. Je ne fis cependant pas l'insulte de lui demander si c'était différent à Hayashi. Je n'y connaissais pas grand chose, certes, mais cela me semblait déplacer d'insinuer qu'ils fonctionnaient différemment chez eux. Je regardai le ciel, et les nuages avançaient lentement dans le ciel, mus par un vent calme. Cependant, quelque chose dans l'air me chatouillait l'échine. Cette brise calme me susurrait que les choses allaient rapidement s'envenimer. Quelque chose se préparait, et comme pour me donner raison, une bourrasque sortie de nul part vint nous fouetter alors que l'air se faisait lourd.

-Il y a comme une impression de calme avant la tempête...le vent me murmure qu'il vaudrait mieux qu'on se prépare. Et j'espère que d'ici là, tu auras fait les progrès que tu m'as promis, fis-je d'un clin d'oeil à mon interlocuteur.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 20:09
Le Yaoguaï n'avait jamais connu la vie dans une cité, il n'avait jamais quitté Yaogakure et les coutumes et la vie en général là-bas était bien différente de celle d'ici. Tout était différent même, tant la mentalité des gens que la nourriture ou d'autres choses que certaines personnes trouveraient insignifiantes. Par exemple, Towa ne comprenait pas que le village n'accepte pas que ses shinobis, peu importe le grade, ne puisse sortir du village comme il le souhaitait. N'était-il pas censé être libre ? Voilà quelques jours que Towa était arrivé à Iwa, il se sentait comme oppressé et emprisonné dans cette cité, quand bien même elle était immense.

Je comprends mieux, c'est une belle mentalité, je trouve. Répondit-il avec sincérité.

Il avait pensé autrement, mais de ce point de vue là, il trouvait que la cité prenait une autre forme dans sa tête. Il appréciait le fait que les shinobis protègent le village mais se protègent entre eux et Towa se demandait évidemment comment cela se passait dans un tout autre village. L'air se fit alors plus lourd et une brise bien plus puissante que les précédentes arriva. Le sauvageon en frissonna et il sentit l'air brûler la plaie qu'il avait au milieu de son ventre dû à la faux du chûnin.

Je ferai mieux de soigner cette plaie avant qu'elle ne s'infecte. Dit-il alors. La plaie était superficielle, cependant son métabolisme était habitué à celui d'Hayashi no Kuni et non à celui du pays de la Terre. Ainsi, les microbes pouvaient être différents et il ne voulait pas risque de tomber dans la maladie ou autre. J'espère qu'on se retrouvera. Un Yaoguaï tient toujours ses promesses, je te montrerai mes progrès et je répondrai présent pour ce qui arrivera dans le futur.

_________________
L'écorce sous le vent [Towa] X74h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5649-yaoguai-towa http://www.ascentofshinobi.com/u663

L'écorce sous le vent [Towa] Empty
Mar 26 Mar 2019 - 17:12
Il était assez évident que le Yaoguaï était relativement nouveau dans tout ce qui concernait les villages cachées, et plus spécifiquement Iwa. Il n'en connaissait pas réellement les règles ni les codes en vigueur. Mais cela importait peu à cet instant présent, et je n'étais pas là pour lui faire un cours sur le sujet. Il sembla comprendre ce que je voulais dire lorsque je répétai pour la seconde fois qu'Iwa le protégerait tout comme il protégerait Iwa, et il avoua aimer cette epnsée. Je hochai de la tête, appréciant moi aussi cette perspective et cette certitude réconfortante de savoir que nos camarades assuraient nos arrières. Je savais que je pouvais compter sur tous les Iwajins, tout comme j'avais entièrement confiance en eux. Comme l'avait souligné Gabushi lors d'un de nos derniers entraînements, avoir confiance en ses propres capacités et être confiants pour pouvoir s'en sortir étaient une chose qu'il fallait acquérir. Cependant, je voyais en le village une seconde source de force, comme un deuxième souffle qui viendrait nous galvaniser au moment où nous en avions le plus besoin. Cependant peu importait.

Le vent souffla sur nous, et je crus apercevoir une grimace sur le visage du guerrier du bois. Ce dernier n'était pas indemne de blessures, et je me doutais que le vent qui venait de nous bousculer gentiment ne devait pas lui avoir fait le plus grand bien. D'ailleurs il fit une remarque tout à fait juste, indiquant qu'il devrait certainement aller faire soigner cette blessure. Je grimaçai un instant, me sentant un brin coupable de lui avoir infligé une telle entaille -même si elle n'était pas mortelle en soit-. Cependant je ne dis rien, ne désirant pas porter atteinte à l'honneur du guerrier en m'excusant. Je hochai la tête face à cette remarque et ne dis rien de plus. Après quelques instants Towa prit de nouveau la parole. Sa voix calme retentit et et confirma cette promesse qu'il m'avait faite, et avec un sourire, je hochai de nouveau la tête. J'étais content de voir cette motivation chez l'un de nos ninjas, et même si j'espérais que mon pressentiment n'allait pas se réaliser, il fallait quand même se préparer.

-Je te dis à bientôt alors, j'attends cela avec hâte.

Lorsque j'eus finis de prononcer ces quelques mots, je me retournai et m'en allai chercher ma faux. J'étais toujours torse nu et on pouvait voir les trois tourbillons qui ornaient mon dos, preuve de mon allégeance envers le pacte des Autours et son prince, Garuda. Mais personne ne savait ce qu'il signifiait. Je retrouvai ma faux quelques mètres plus loin, au sol entre deux rochers. Je me baissai pour la ramasser, et lorsque je me relevai, je gardai un oeil sur elle. Je la serrai dans ma main droite en soupirant, puis je m'envolai pour rejoindre mon dojo après avoir dit ces quelques paroles.

-Je sens que j'aurai besoin de toi dans les temps à venir...,m'adressai-je à ma faux.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
L'écorce sous le vent [Towa] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

L'écorce sous le vent [Towa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: