Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité


[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Dim 31 Mar 2019 - 13:15
Hana se leva tôt aujourd’hui. De toute manière, elle avait mal dormi et elle s’était réveillée une trentaine de minutes avant l’alarme de son réveil. À force de courir à toutes les portes pour demander si quelqu’un avait vu sa mère, elle commençait à développer des cauchemars autour de ces événements. Et en plus de ça, les courbatures de ses entraînements et le coup qu’elle s’était infligée sans faire exprès hier à l’entraînement la faisait souffrir. Pendant plus de trois jours, elle avait tenté de développer ses compétences avec son affinité, mais capricieux et difficile à maîtriser, elle s’était pris un revers de technique malencontreux dans les côtes. Une plaque bleue, rouge violacée et jaune était en train de se déployer sur sa peau.

Son père lui avait préparé une poche glacée pour mettre sur son flanc qu’elle pouvait attacher autour d’elle pour le garder quelques heures. La fraîcheur brutale de la poche la réveilla encore plus brusquement que l’alarme qu’elle avait oublié d’éteindre, réveillant son paternel dans le raffut.

« Déjà réveillée ? Il est à peine quatre heures du matin ?! »

Satoru se sentait concerné par la dureté des entraînements que sa fille s’infligeait, mais Hana le rassurait avec fermeté et bienveillance. Elle était devenue une Kunoichi du village caché des nuages et cela faisait maintenant partie de son quotidien. Les trois livres qu’elle avait pu lire au sujet des Shinobis confirmaient bien que ce genre de douleurs faisaient partis du lot quotidien. Son géniteur était fier de sa jeune fille qui semblait n’avoir peur de rien, même pas de la douleur, il semblait.

Son déjeuner avalé, Hana se mit en route avec sa sacoche ou elle avait rangé un livre, une bouteille d’eau, une poire, un rouleau de bandages et de l’alcool modifié, au cas où. Son paquet de glace toujours collé contre sa peau sous ses vêtements, la jeune fille se mit en route, doucement mais sûrement, profitant du silence de Kumo qui dormait encore pour la plupart.

L’aube se profilait peu à peu alors qu’Hana baillait à rompre sa mâchoire, se rendant au terrain d’entraînement, à l’autre bout de Kumo. Habituellement, à cette heure-ci, Hana n’était pas seule sur le terrain. D’autres Shinobis se levaient tout aussi tôt qu’elle pour s’entraîner. Cela lui donnait de la motivation pour revenir les autres jours suivants.

Aujourd’hui, son entraînement allait être moins ardu pour ne serait-ce que ménager son corps, le temps qu’il se remette un peu. Hana devait s’entraîner à malaxer et utiliser son chakra complètement, ce qui demandait concentration et rigueur, pas besoin de gesticuler dans tous les sens. À la pause du matin, vers environ dix heures, Hana s’assit pour croquer dans sa poire, prenant le temps de regarder autour d’elle et observer ses compagnons s’entraîner. C’est là qu’elle vit un bandeau qui n’était pas celui de Kumo sur un garçon qui n’avait pas peur de se blesser au vu des cicatrices et de l’énorme brûlure sur son corps.

« Ça doit faire vachement mal quand même… » pensa-t-elle à haute voix, entourant de sa main libre sa côte meurtrie inconsciemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6027-ochobo-hana#49536 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t6047-ochobo-hana#49703

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Dim 31 Mar 2019 - 15:49





Under the moon



Il souffla un peu, rangeant son katana dans son fourreau à la ceinture en regardant devant lui la roche tailladée de toute part, il hocha la tête calmement, fermant les yeux en dégainant de nouveau la lame, la levant au-dessus de sa tête avant de l'abaissée d'un coup sec, le sol se fissurant et la roche d'ouvrant en deux. Il rouvrit les yeux, satisfait, tendis qu'il se retourna alors, la fissure dans le sol s'étendant jusqu'au-delà du rocher découper dans le sens de la hauteur. Il sourit, satisfait du résultat et rangea de nouveau la lame, redressant la tête, il se retourna, s’arrêtant un peu en remarquant la présence d'une femme qui l'observait. Il pencha un peu la tête et hocha les épaules, remettant son haut de kimono calmement avant de se diriger vers elle. Il la regarda, calmement.

- Désolé, vous avez réservé le terrain ? Je n'en ai pas pour longtemps, ou nous pouvons partager ?

Il s'inclina un peu, composant une série de signes pour faire apparaître trois clones dans un écran de fumée, puis se dirigea vers le centre, dégainant son arme, avec les clones, qui se ruèrent tous simultanément sur lui, engageant alors un combat à l'épée violent, éclat de sang et étincelles fusant, le shinobi de la roche créant de nouveaux clones quand l'un était détruits, afin d'avoir un flot continu d'assaillant. Le combat dura plusieurs minutes, durant lesquelles il y avait plusieurs explosions de fumées, des éclats lumineux orangés à cause du choc des lames, puis, d'un coup, une explosion de fumée plus intense que les autres, au milieu, Shin, l'original, sa tenue blanche couverte de plusieurs taches rouges, tendis qu'il se redressa en haletant, faisant craquer sa nuque en rangeant son arme, s'assaillant sur place en tailleur, reprenant son souffle. Il souffla, calmement, puis reposa son regard sur la femme qui était encore là.

- J'en ai fini, pour le moment.

Il se releva en grognant un peu de douleur, sa nouvelle méthode d'entraînement était peut-être un poil trop brutal maintenant qu'il se rendait compte des vagues de douleur le traversant actuellement. Il observa calmement la fille, puis le terrain, soupirant un peu, il s'approcha, ramassant son sac non loin de là où elle était, commençant à s'occuper de ses blessures.

- Le terrain est à vous.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Dim 31 Mar 2019 - 18:49
Hana l’avait tant fixé et observé qu’il était naturel qu’elle soit surprise dans l’acte. La gêne se fit brusque et la Kunoichi dévia le regard, se sentant un peu stupide. Elle croisa les jambes et continua de croquer dans sa poire, faisant mine de ne pas avoir remarqué que ladite personne s’approchait vers elle.

« Désolé, vous avez réservé le terrain ? Je n'en ai pas pour longtemps, ou nous pouvons partager ? »

Les yeux de la jeune fille s’écarquillèrent, elle n’avait pas l’habitude qu’on la vouvoie, encore moi une personne qui n’était ni un supérieur ou quelqu’un de très âgé. Aux bas mots, il devait avoir une vingtaine d’années. C’était perturbant, mais Hana passa outre, haussant légèrement des épaules.

« Nan pas de soucis, le terrain est pour tout le monde. »

Elle voulut lui demander d’où il venait, n’arborant clairement pas le symbole de son village, mais cet inconnu reparti de vive allure s’entrainer, comme si ça vie en dépendait. Tout comme auparavant, Hana l’observa à nouveau. C’était bizarre de le voir se battre contre lui-même, mais elle trouvait qu’au final c’était une bonne idée de faire cela, et qu’à l’avenir, elle essayerait cette technique. L’entraînement était bien rude. La Kunoichi se surprit plusieurs fois à se cacher le visage de peur de se prendre un kunaï dans le visage ou des débris des explosions. Elle qui pensait s’entraîner dur n’avait clairement pas encore tenté de se battre comme lui l’avait fait à l’instant. C’était également une chose à revoir pour la demoiselle, bien qu’ensuite elle se dit qu’il fallait prendre chaque chose en son temps, et que sa manière n’était pas mauvaise non plus ; le bleu aux côtes en attestant bien.

« J'en ai fini, pour le moment. »

« Oh, d’accord ! » fit-elle jetant à la poubelle son trognon de poire qu’elle venait tout juste de finir.

Remarquant le sang sur ses vêtements, et bien que cela pouvait paraître condescendant ou… maternel sans doute, Hana ne put s’empêcher de proposer son aide à l’inconnu.

« Vous voulez des bandages ? Peut-être même désinfecter les plaies ne serait pas une mauvaise idée. D’ailleurs, vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas ? »

Cherchant lesdits produits dans sa sacoche, elle les apporta au Shinobi assis en tailleur, avant de se réinstaller à sa place, légèrement plus loin. Prenant quelques gorgées d’eau qui n’était malheureusement plus fraîche, Hana se demandait ce qu’elle allait faire, ne voulant pas être observée à son tour.

« Merci, c’est gentil ! Mais le terrain est assez grand pour nous tous. » fit-elle en montrant les autres ninjas qui s’y entraînaient. « Et de toute manière, je n’ai pas besoin de beaucoup de place pour l’entraînement d’aujourd’hui… » enchaîna-t-elle sans l’ombre d’embarras avec un doux sourire. Savoir bien gérer son flux de chakra était tout aussi important que tout faire péter.

« Vous avez une autorisation pour être ici, d’ailleurs ? »

Par « autorisation », Hana pensait à un papier officiel qu’on lui aurait donné lors de la traversée de l’Arche Grise, et par « ici », la jeune fille pensait à Kumo en général. Récemment, beaucoup d’intrus semblaient pénétrer le village, intrus ou invités, d’ailleurs. Même si elle se doutait qu'il avait tous les droits pour être là, elle se devait de le lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6027-ochobo-hana#49536 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t6047-ochobo-hana#49703

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Lun 1 Avr 2019 - 14:10





Under the moon



Le shinobi de la roche se laissa donc faire, acceptant volontiers la bienveillance de la kumojin, après tout, il était plus aisé pour lui de la laisser faire que de galérer pendant des heures à se bander lui-même certaines blessures assez compliquées à atteindre par ses propres moyens. Calmement, il patienta, sans un mot, laissant simplement les choses se faire, sans chercher à critiquer ni quoi que ce soit. Enfin, c'est ce qu'il aurait fait si la demoiselle s'était occupé de ses blessures, mais elle se contenta de lui offrir le matériel nécessaire. Il hocha la tête en guise de remerciement, commençant donc à s'occuper lui-même de ses blessures, qui, fort heureusement, étaient surtout concentrées sur la partie avant de son corps, son torse et ses bras en particulier.

Il remarqua par la suite une coupure plus profonde au flanc droit, qu'il ne pouvait pas juste désinfecter. Il composa une série de signes et s’empara de sa lame, la lame prenant une teinte rouge luminescente, il la plaqua contre la blessure, généré une fumée. Il retira la lame de sa chaire calcinée, désinfectant la blessure maintenant cautérisée, avant d'appliquer quelques bandages en silences, calmement. Il rangea ensuite sa lame, silencieusement, se relevant ensuite pour remettre son haori blanc en regardant autour de lui,en effet maintenant qu'il prenait la peine de regarder il se rendait bien compte d'à quel point le terrain était rempli. Il nota ensuite la remarque de la Genin, hochant la tête silencieusement.

- Hm ? Rien de concret en soit, si ce n'est une autorisation verbale de Metaru Reiko-sama. Nous avons autorisation de faire ce que bon nous semble dans le village, à condition bien sûr de respecter vos lois et ne pas mettre le bazar, en attendant qu'elle nous convoque quant à la suite de notre mission. Après quoi nous rentrerons, avec l'alliance acquise espérons le.


Il dépoussiéra son haori, bien qu'en vu de l'état du reste de la tenue, ce n'était pas vraiment le détail le plus marquant. Il regarda le ciel en soupirant un peu, puis pencha la tête.

- Dites-moi d'ailleurs, vous disiez que votre entraînement ne demande pas beaucoup de place, puis-je vous demander en quoi il consiste ? Cela m'intrigue. Car à part la méditation et la malaxation de chakra... Je ne vois pas.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Dim 7 Avr 2019 - 17:07
Hana ne put s’empêcher de gémir de douleur en voyant le Shinobi se cautériser lui-même l’entaille qu’il s’était faite avec sa lame. La Kunoichi pensa qu’il aurait pu lui demander de l’aide, mais au lieu de cela, il se scarifia encore plus. L’état du torse de cet inconnu se démystifiait de secondes en secondes. S’il prenait aussi peu soin de son corps, il était évident qu’il allait finir avec autant de marques et d’entailles. Les Shinobis d’Iwa devaient tous être fous pour s’infliger cela, bien que cet énergumène dût être unique en son genre.

Le jeune adulte devant elle ne montrait en tout cas aucun signe de faiblesse. S’il s’agissait d’elle-même, elle n’aurait très certainement même pas osé s’infliger une telle douleur. Il reprit la conversation comme si de rien était, c’en était impressionnant. La Kunoichi imprima le nom de l’homme qu’il avait cité. C’était plutôt facile de lancer le nom du Kage pour se protéger, mais en l’état, elle ne pouvait rien faire d’autre qu’accepter cette réponse. Ce fut autour de l’Iwajin de questionner la jeune fille qui se demandait si une alliance aurait effectivement lieu entre les deux villages.

« Eh bien tu viens de répondre à ta question. Je m’entraîne à malaxer mon chakra et à le distribuer dans mon corps de manière à mieux le contrôler et le comprendre. Il me semble que j’ai lu quelque part, que plus le maîtrise du chakra est grande, plus la capacité à en stocker est importante. »

N’étant qu’une néophyte, même si elle était allée à l’Académie et était à présent une Genin, Hana avait encore beaucoup à apprendre. Mais de cela, elle était sûre. Le Kamiton lui demandait beaucoup de chakra et une concentration forte pour l’utiliser. Cela était certainement le cas pour tous les jutsus, de toute manière.

Fermant les yeux pour lui en faire une démonstration, la jeune Kunoichi s’assit en tailleur, plaquant ses paumes l’une contre l’autre et ferma les yeux. Quelques secondes plus tard, elle exécuta une série de mudras et invoqua trois clones qui ressemblaient traits pour traits à Hana.

« Il y a encore quelques mois, je n’arrivais à en invoquer qu’un seul. »

Elle était contente d’elle-même, mais savait pertinemment que ce n’était pas un exploit en soit. Hana n’était pas entrain d’essayer d’épater le Shinobi, ni de se donner une certaine puissance. Elle partageait simplement son expérience et ce qu’elle avait appris de cet entraînement mental. Les trois clones saluèrent l’Iwajin puis disparurent dans un nuage de fumée.

« Tu t’appelles comment, d’ailleurs ? Moi c’est Ochobo Hana, fille de Satoru et nouvelle Genin du village des nuages ! » fit-elle en se levant pour lui serrer la main. « Je me demandais, comment c’est Iwa ? Est-ce que ça ressemble à Kumo ? Je ne suis jamais allé sur les terres de ton pays. Le nom en lui-même me paraît austère. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6027-ochobo-hana#49536 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t6047-ochobo-hana#49703

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Lun 8 Avr 2019 - 14:08





Under the moon



Il regarda la genin qui se présenta devant lui, calmement, et très franchement, pas une petite présentation, une vraie présentation, dans les moindres détails. Elle allait même jusque dire de quelle famille elle était issue. La totale. Pour le coup, il ne savait pas vraiment comment répondre Il s'éclaircit alors ma gorge, calmement.

- Karasuma Shin, Genin d'Iwa envoyer avec Naari Etsuko en mission diplomatique, enfin ça tu le sais déjà. Quant à quoi ressemble Iwa... C'est assez similaire, et pourtant très différent à la fois. Je ne saurais pas vraiment comment expliquer cela avec des mots pour être tout a fait franc avec toi.

Il la regarda calmement en croisant les bras sur son torse, observant un peu son entraînement. Il avait donc bien deviner la fameuse forme d'entraînement qu'elle comptait pratiquer. Enfin, ce n'était pas si difficile à comprendre mais bon, autre lieu, autres mœurs. Il n'était pas totalement impensable qu'ils aient des méthodes d’entraînement totalement différentes des siennes et de celles qu'il avait l'habitude. Après tout, déjà ses méthodes d'entraînement avant et après son arrivée au village étaient bien différentes... D'ailleurs en y repensant, ses habitudes et sa vie en général n’étaient plus les même du tout. Il s’étira un peu et s'adossa à un arbre en la regardant.

- As-tu déjà songé à la méditation ? C'est un bon moyen pour réguler son flux de chakra et apprendre à le comprendre. Et en le comprenant, tu arriveras par extension bien mieux à le contrôler. Après, il y a marché sur l'eau et grimpé sur un arbre qui aide bien également, dans cet ordre. La première est bien moins dangereuse, tu ne risque pas de te casser quelque chose en tombant, au pire, tu bois la tasse. Alors qu'un arbre... Tu n'es pas à l’abri de te casser quelque chose.


Il en savait quelque chose, ça lui était déjà arrivé, et par expérience il avait ainsi remarquer que l'entraînement sur l'eau était bien moins éprouvant pour le corps et l'esprit, vu qu'il fallait veiller à ne pas traverser l'arbre et jouer contre la gravité. Ce n'était certes pas évident, mais c'était plutôt pratique en fait. D'un autre côté, la difficulté rendait la chose plus amusante, plus... Triomphante une fois accomplie. Le sentiment de satisfaction était bien plus présent. Et puis, comme le dis le proverbe, ce n'est qu'à force de persévérance que l'on réussit ce que l'on veut.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Mar 9 Avr 2019 - 16:02
« Enchantée, Shin. » répondit Hana avec un sourire poli. « J’imagine que pour ce qui est d’Iwa, je devrais le voir de mes propres yeux pour savoir ! » fit-elle en réponse à la vague description qu’il avait fait de son pays.

« Je dois t’avouer que non, la méditation j’suis pas vraiment convaincue. Je n’arrive pas vraiment à ne penser à rien. Bien que ce que tu me dis là, c’est ce que je fais régulièrement. Donc j’imagine qu’on parle de la même chose mais en des termes différents. »

La Kunoichi se tut un moment, imaginant la scène dont il parlait, à savoir tomber du haut d’un arbre…

« Ça donne vraiment pas envie… » finit-elle par dire en riant.

Le Shinobi semblait parler de choses qu’il connaissait, qu’il avait déjà vécu. Et la curiosité d’Hana prit le dessus, malgré le fait qu’elle ne le connaissait que depuis quelques minutes.

« As-tu déjà combattu des adversaires puissants ? À te voir, on dirait que tu es un Shinobi qui en a déjà vu de toutes les couleurs. » fit-elle en levant la tête légèrement pour appuyer son discours en désignant le torse de l’homme qu’elle avait pu voir plus tôt.

Dépliant ses jambes, pour les recroiser ensuite, Hana posa ses mains sur sa cuisse, alors qu’elle s’imaginait elle-même prendre des coups. Jusque-là, elle n’avait eu qu’un bleu, plutôt grand certes et qui lui faisait mal au flanc, mais de là à se cautériser une plaie avec un sabre sur son propre corps… Elle en eut la chair de poule et secoua sa tête pour arrêter d’y penser.

« Du coup tu es là, au terrain d’entraînement, pendant que cet Etsuko fait… quoi exactement ? Tu n’es pas avec lui ? »

Hana était totalement ignorante de cette mission de diplomatie. Elle n’avait absolument aucune idée de quel genre de mission il s’évertuait à accomplir, ni la raison diplomatique qui l’amenait. Iwa et Kumo ne s’entendaient pas ? C’est vrai qu’habituellement la jeune fille se fichait pas mal des problèmes des autres et des soucis l’environnant, tant que ça ne la touchait pas directement. Elle-même essayait de régler son problème personnel qui était de savoir où était sa mère et si un jour elle la retrouverait. Demander à un Iwajin si jeune n’allait sans doute pas lui donner de réponse à cette interrogation et quand bien même, elle n’avait pas le portrait de sa mère avec elle.


Dernière édition par Ochobo Hana le Mar 9 Avr 2019 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6027-ochobo-hana#49536 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t6047-ochobo-hana#49703

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Mar 9 Avr 2019 - 16:39





Under the moon



Il écouta calmement la femme, la laissant parler par politesse, secouant légèrement la tête en soupirant. S'il avait affronté des adversaires puissants ? Oui, mais ce n'était pas de là que venait son corps meurtri. Il croisa les bras, calmement, la regardant ensuite en silence avant de finalement prendre la parole pour enfin lui répondre.

- Oui, j'en ai déjà croisé, mais ces cicatrices ne viennent pas de là. Elle date depuis bien avant que je devienne un shinobi de la roche. Peut-être même avant ta naissance pour certaines. C'est une longue histoire, et je ne veux pas vraiment t’embêter avec ça, d'autant plus que ce n'est pas une histoire très.. Chaleureuse. Je t'en parlerais si tu le souhaites, mais crois-moi, ce n'est pas le genre d'histoire qu'une personne désire entendre.


Il rosit un peu, très subtilement, quand elle demanda si Etsuko n'était pas avec lui. Il aurait voulu que ce soit le cas, mais non. Il secoua donc doucement la tête, reposant de nouveau son regard sur la jeune fille en se levant silencieusement, observant un peu le ciel en silence avant de reprendre la parole une fois de plus, pour lui répondre.

- Etsuko-sama n'est pas là, non. Elle profite de son temps libre comme je profite du mien, j'ignore ce qu'elle fait exactement cependant, ça ne me regarde pas. Je l'accompagne certes en mission, mais ce qu'elle fait de ses journées n'est pas de mon ressort.


Et puis ce n'est pas comme s'il pouvait dire quoi que ce soit à ce sujet, si ? Il soupira légèrement, déposant une main contre son bras gauche, serrant un peu celle-ci dessus. Il avait beau avoir tourné la page sur son passé, ce n'était pas pour autant qu'il l'avait oublié... Non, il ne pouvait pas l'oublier, c'était impossible, peu importe à quel point il essayait, il ne pourrait jamais s'en défaire. Il pouvait l'oublié, le fuir, mais en aucun cas l'oublié. Aussi nuisible soit-il, oublié son passé reviendrais à faire une croix sur la recherche de sa sœur, et certains fondamentaux, qui, même s'il se refusait à l'admettre, lui était encore utile en ce jour. D'un autre côté, il le voulait, fortement même, mais il ne le pouvait pas. Pour lui, pour sa famille, pour la personne qu'il était maintenant et les gens qu'il avait tuer autrefois... Non, ce serait injuste. Peu importe pourquoi il avait tuer jadis, peu importe sa motivation, oublié le visage de ceux qu'il avait massacré pour préserver sa vie n'était pas quelque chose d'envisageable.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 14:31
Hana était estomaquée de la réponse que Shin lui avait faite au sujet de ses cicatrices. Était-il entrain de dire qu’il s’était fait… battre enfant ? Pour le coup, la Kunoichi ne voulait pas vraiment savoir. Elle était curieuse, c’est sûr, mais de là à se mêler de la vie d’un homme qu’elle ne connaissait que depuis peu, c’était un peu abusif. En réponse, la jeune fille lui transmis un sourire amical.

Le ton changea rapidement quand il signifia subtilement qu’Etsuko était en fait une fille. La réaction provoquée sur le visage du Shinobi montra à Hana qu’il était peut-être amoureux d’elle ? Encore une fois, trop intime et elle ne voulait pas s’immiscer dans sa vie privée. Décidément, elle tapait là où ça faisait mal ou au moins là où il ne fallait pas. Donc la Kunoichi décida de ne plus poser de questions pour simplement rester silencieuse. Cela pouvait devenir gênant, mais déjà moins que les sujets qu’elle avait soulevé sans le vouloir.

S’étirant de tout son long, elle émit un petit cri de douleur, ayant oublié son bleu sur le flanc. Le paquet de glace avait depuis longtemps fondu, laissant la poche pleine d’eau tiède. Elle la retira en soulevant sa petite veste légèrement et tira sur le scotch. Encore une fois, elle poussa des cris de douleurs, mais rien de comparable à ce que Shin avait pu expérimenter avec sa cautérisation express.

Jetant la poche près d’elle, la Kunoichi soupira, fatiguée et endolorie. La courte nuit qu’elle avait passée était en train de la rattraper doucement.

« Je pense que je vais rentrer. » lança-t-elle quelques instants plus tard, le regard levé au ciel. « Je pense que je vais aider mon papa avec les tâches de la maison et me reposer ensuite. Ou peut-être lire… »

Ramassant rapidement ses affaires et sa poche liquide, la jeune fille s’approcha du Shinobi et lui tendit sa main pour serrer la sienne.

« Au plaisir de te revoir, Karasuma Shin. Ce fut un plaisir de te rencontrer ! »

La jeune fille sortit alors du terrain d’entraînement, heureuse d’avoir pu rencontrer cet homme qui était pleins de mystères. Le monde autour d’elle commençait à s’agrandir et un intérêt pour le village caché d’Iwa était en train de germer.

Le restant de la matinée, Hana se trouva seule à la maison, son père étant parti au travail. Elle fit les corvées qui restaient à faire, un peu de ménage et prépara le repas du déjeuner. L’après-midi, elle fit la vaisselle, puis prit un livre de géographie pour en apprendre plus sur le Yuukan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6027-ochobo-hana#49536 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t6047-ochobo-hana#49703

[Terrain d'entraînement] Un palmarès de qualité

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: