Soutenez le forum !
1234
Partagez

La Voie du Marionnettiste - Savoir

Meikyū Arata
Meikyū Arata

La Voie du Marionnettiste - Savoir Empty
Lun 1 Avr 2019 - 18:40
Arata n'avait plus aucune séquelle de son combat face à Honō Mamoru, en plus il avait fini avec le rouleau de son comparse. Celui-ci lui avait gentiment remis en signe de camaraderie et pour récompenser ses efforts. Désormais, le genin devait quelque chose au katoniste et assimilateur, une dette dont il s'acquitterait plus tard. Pour l'heure, il avait prévu tout autre chose...
Sa rencontre avec le marionnettiste du spectacle pour les enfants à l'hôpital l'avait profondément piqué de curiosité. Maintenant, qu'il était sorti de l'hôpital le Meikyū s'était mis en tête d'en apprendre plus sur cet art méconnu et dont il ne savait quasiment rien. L'idée d'en apprendre plus sur une nouvelle matière le surexcitait au plus haut point.

C'est donc guillerait que quelques jours après sa rencontre avec l'homme de spectacle et le temps passé avec la jeune Nanna Kazuma que le genin se rendait à la bibliothèque. Il souhaitait trouver des livres en corrélation avec l'art des marionnettes et l'art shinobi. Quelles applications étaient employées pour se servir de pantins de bois au combat ? Quels bois utilisés ? Quelles sont les techniques de combat propre aux marionnettistes ? Quels gadgets incorporent-ils à leurs créations ? Quelles sont les possibilités ? Les limites de cet art ? Les choses à faire ? Celles à ne pas faire ? Arata s'intéressait aussi à l'histoire de cet art particulier. Qui en était le précurseur ? Qui en a été l'innovateur ? Et surtout qui est susceptible de lui enseigner cet art dans les meilleures conditions possibles ?

C'était un boulot monstre, mais le genin était habitué à passer des heures à crouler sous les bouquins, parchemins et autres lectures. Les lignes allaient s'aligner devant ses yeux jusqu'à le noyer et qu'ils s'endorment dessus. Lorsque le petit rat de bibliothèque se mettait en quête de connaissance, il ne s'arrêtait pas tant qu'il restait encore un livre inconnu à sa connaissance. Et les prémisses qu'il avait pût entrevoir en compagnie de Nanna n'avait qu'attiser le feu du savoir qui est en lui.

Le shinobi arriva enfin devant l'établissement de Kirigakure no sato, temple de la connaissance et du divertissement à ses yeux. Il passa en trombe devant la bibliothécaire qu'il connaissait depuis des années maintenant:

Arata, chuchota la gardienne de ces lieux avec la voix ferme qu'elle savait prendre pour découragé les bavardeurs et les bruyants.

Le genin dût bien se résoudre à s'arrêter et écouter ce qu'elle avait à lui dire sous peine de se voir priver de son lieu préféré au village.

Tu vas me faire le plaisir de cesser de courir, de cesser de faire du bruit et surtout par pitié ne vide pas toutes les étagères d'un coup, prends les livres un par un, dit-elle abattu devant l'air incrédule du jeune érudit. Bon deux par deux, trois par trois au maximum, les autres aussi ont le droit de lire jeune homme, dit-elle cette fois-ci affectueusement.

Oui pardonne-moi Chishiko, je ferais plus attention, promis, argua le genin avide de commencer sa quête de connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Meikyū Arata
Meikyū Arata

La Voie du Marionnettiste - Savoir Empty
Lun 1 Avr 2019 - 19:18
Arata adorait Chishiko c'était une femme pleine de surprise, beaucoup pensait qu'elle n'était qu'une simple bibliothécaire, mais en réalité elle était une kunoichi accomplie. Capable de prouesses insoupçonnées, elle lui avait révélée être une artiste martiale du kamiton, l'art de manipuler le papier. Elle portait aussi toujours un katana dans son dos, nul doute qu'il était bien effilé et pas là uniquement pour faire jolie. Une fois elle l'avait bien renseigné sur le fuinjutsu et ce n'était pas simplement parce qu'elle connaissait les livres de son temple par coeur. Non, la femme au katana lui avait parlé d'application en combat très précise, elle maîtrisait sans aucun doute cet art aussi. Enfin, chacun savait qu'elle avait un don pour repérer les gens dans cette bibliothèque et Arata en avait déduit qu'elle était une kunoichi sensorielle aussi. Un sacré panel de talent pour une gardienne de bibliothèque, non elle en assurait aussi la sécurité selon le Meikyū.
Chishiko était une belle jeune femme entre vingt-cinq et trente ans. Elle avait les cheveux bruns coupé au carré, un carré plongeant et une mèche sur le front. Son seul œil valide, car elle avait perdu l'autre lors d'une mission était de couleur fauve presque brun. Et le second œil l'invalide était recouvert d'un cache-œil de cuir marron relié à un bandeau du même cuir. Elle portait toujours une tenue décontractée de couleur rouge qui ressemblait fort à une tenue de combat. Elle avait des bandages blancs aux avants-bras, aux poignets ainsi qu'aux mollets et aux chevilles. Et ce drôle de serre tête en cuir avec des oreilles de lapins. Bref, le genin s'excusa de nouveau et repartit dans les rayons de la bibliothèque...

La Voie du Marionnettiste - Savoir 80c9ca10

Alors, il devait trouver le rayon contenant les bouquins et parchemins qui traitaient de l'art des marionnettistes. Il avait apprit du type de l'hôpital et de Nanna qu'ils utilisaient des fils de chakra pour contrôler leurs créations. Il allait donc devoir se reporter vers des ouvrages traitant du contrôle du chakra avant tout. Cela devait certainement être très important de maîtriser son énergie spirituelle et corporelle avec finesse pour réaliser ce genre de filins chakratiques.
En cherchant bien, Arata tomba sur un écrit parlant du contrôle du chakra et de ses applications. C'est en parcourant brièvement les lignes du manuscrit qu'il comprit celui-ci parlait plutôt d'application traditionnelle comme le fait de marcher sur une surface et d'y adhérer ou bien de marcher sur l'eau. Les bases du contrôle chakratique en somme, celles qu'il apprenait lorsqu'il était aspirant ninja. Et celles auxquelles il était revenu avec Akane-sama pour maîtriser la rupture des illusions, le kai. Lui recherchait quelques choses de plus précis, plus fins...

Enfin, il tomba sur un manuel qui parlait de ce contrôle fin et précis. Les applications étaient diverses et variées dont notamment l'iroujutsu, les réserves de chakra et les techniques de sensorialitées qui demandaient un bon contrôle. Bon, il était loin des fils de chakra sur lesquels il souhaitait en apprendre plus, mais il allait devoir travailler son chakra pour maîtriser cela donc autant commencer quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Meikyū Arata
Meikyū Arata

La Voie du Marionnettiste - Savoir Empty
Mer 3 Avr 2019 - 15:55
Contrôle du chakra - Chapitre Second

Le haut niveau de maîtrise du chakra que requiert l'utilisation de techniques de ninjutsu médicale est un bon exemple pour les débutants. Une fois passé les exercices que tous les jeunes ninjas se doivent de maîtriser comme le contrôle du chakra par l'adhésion à une surface ou bien par le maintient sur une surface non tangible tel que l'eau.

Le ninjutsu médicale requiert donc un contrôle minutieux du chakra, il s'agit non seulement de percevoir votre chakra, son flux et sa circulation à travers votre corps. Il s'agit aussi de percevoir l'ensemble de vos tenketsus, de maîtriser leur ouverture et leur fermeture. Un ninja maîtrisant pleinement son chakra est capable de n'ouvrir qu'un seul de ses tenketsus ou bien l'ensemble et même la moitié ou un tiers seulement. Il peut décider lesquels ouvrir et lesquels fermer.
Une fois ceci fait, il est possible de contenir ce chakra de manière temporaire par la simple volonté ou de contenir ce chakra indéfiniment et sans effort à l'intérieur d'un sceau par exemple ou d'un objet. Bien sûr l'iroujutsu est extrêmement lié aux connaissances du shinobi en faisant usage, mais le sujet est ici proprement le contrôle intrinsèque du chakra.

Pour maîtriser son chakra à un tel niveau, il faut avoir recours pour les débutants à la méditation. Un exercice qui favorise grandement la concentration et la maîtrise ou le contrôle de son chakra revient toujours à la concentration. Elle est la clef de beaucoup de jutsus et la différence entre un ninja exceptionnel et un bon ninja. On retrouve la méditation dans de nombreux domaine, elle est la clef d'une forme de contrôle spirituel, mais aussi en partie du contrôle du corps. Tous les shinobis savent d'ailleurs que le chakra est l'essence même de deux complémentarités que sont le corps et l'esprit.
Un exercice simple pour maîtriser avec précision cette énergie née du corps et de l'esprit par la méditation est de transféré son chakra tel un liquide dans un sablier. L'apprenti doit concentré l'ensemble de son chakra au niveau de son crâne et le laisser couler lentement tel de l'eau le long de son corps et de ses tenketsus jusqu'à la plante de ses pieds. Aucune autre goutte de chakra ne doit partir du sommet de son crâne tant que la précédente n'est pas arrivée à destination. C'est un exercice long et fastidieux, mais il éprouvera la patiente et le contrôle chakratique de celui qui l'effectue. Une fois l'exercice maîtrisé vous pourrez passer au deuxième exercice du chapitre troisième...


Arata referma le rouleau qu'il venait d'étudier en trente secondes chrono, donc il fallait méditer jusqu'ici rien d'insurmontable pour le genin. Il ferait ça chaque soir sans problème après avoir travailler ses gammes de fuinjutsu et retracés l'ensemble des sceaux qu'il connaissait.
Le genin avait hâte de lire le troisième rouleau contenant la suite de l'enseignement du contrôle du chakra de haut niveau, ensuite il se mettrait en quête d'une étude concernant la technique des fils de chakra évoqué par Nanna et l'inconnu aux marionnettes de l'hôpital...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Meikyū Arata
Meikyū Arata

La Voie du Marionnettiste - Savoir Empty
Jeu 4 Avr 2019 - 1:07
Contrôle du chakra - Chapitre troisième

Toujours sur le thème de l'iroujutsu certaines grandes inventions de jutsus sont des exemples parfaits de maîtrise fine du chakra. La technique Sôzô Saisei ou de Création et Renouveau, c'est une technique de régénération totale. Elle consiste à utiliser une réserve de chakra conséquente accumulé au fil du temps pour augmenter ses capacités de régénération et guérir quasi instantanément.
Une variante plus puissante encore existe appelée Ninpô Sôzô Saisei - Byakugô no Jutsu ou plus littéralement technique de Création et Renouveau Suprême, c'est un kinjutsu, une technique interdite qui réduit la vie de son utilisateur. Cependant, elle permet des prouesses inégalées en matière de ninjutsus médicales et de contrôle de son chakra. Elle emploie le même procéder que sa grande soeur en accumulant une grande quantité de chakra dans un sceau puis d'en déverser le contenu sur une durée déterminée par la capacité chakratique de l'utilisateur. Durant cette utilisation du chakra l'utilisateur est capable de se régénérer instantanément et ce sans avoir à pratiquer le moindre mudra et en se concentrant sur autre chose. Cela demande une maîtrise du chakra à son paroxysme.

D'autres techniques plus offensives liées à l'iroujutsu font preuve de contrôle fin de l'énergie spirituelle et corporelle. Par exemple, la technique Chakura no Mesu, des scalpels de chakra qui permettent la découpe interne de différentes parties du corps. Ils permettent de sectionner des tendons, des muscles et même pour les plus puissants utilisateurs des os. Bien sûr, elle ne pourrait pas sectionner des os Kaguya, mais tout de même. Couper le bois et le métal est possible, mais rare parmi les pratiquants.

Nombre de grand ninja avait un contrôle de leur chakra assez efficient pour maîtriser l'iroujutsu tel que le Shodaime Mizukage O'Dui S. Benten dont le sort est encore inconnu.


Ainsi donc le genin se rendait compte de la tâche, un contrôle précis du chakra était quasiment du niveau d'une ombre celle de la brume en particulier la première ombre de la brume. O'Dui S. Benten Shodaime Mizukage, rien que cela. Eh bien sa tâche n'était pas aisée loin de là. Pourtant, le genin n'était pas du tout découragé par ses lectures, mais plutôt encouragé. Il referma l'ouvrage et les rouleaux de parchemins contenant ces précieuses informations avant de retourner dans le rayonnage où ils reposaient d'ordinaire.
Il était temps pour lui de reprendre des recherches plus précises sur le sujet qui l'avait poussé à venir de nouveau dans les tréfonds de cette bibliothèque. Il repassa devant Chishiko qui l'apostropha d'une salutation et d'un courage.

Chishiko, tu ne saurais pas où trouver des ouvrages traitant de l'art des marionnettistes par hasard, demanda Arata en faisant bien attention à chuchoter pour ne déranger personne et surtout pour éviter toutes remontrances de la part de la bibliothécaire.

Toi depuis quand t'intéresses-tu aux marionnettes, gamin, fit-elle d'un air stupéfaite. Tu es plutôt du genre bagarreur en général, je sais que tu t'entraînes avec mon ancien sensei Rinon aux terrains d'entraînement. Elle m'a parlé de toi, elle dit que tu es plutôt doué d'ailleurs, complimenta la jeune femme. Les marionnettistes sont plutôt des shinobis qui utilisent d'autres atouts que leur force physique et évolue en général loin des schémas du corps-à-corps, questionna la kunoichi ? Pourquoi t'y intéresser soudainement ?

Je m'y intéresse par souci de culture d'abord et parce qu'ils maîtrisent leur chakra avec finesse pour réaliser leur fil de chakra. Je cherche à améliorer mon contrôle du chakra , figure toi, argua le rat de bibliothèque.

Bon, bon d'accord suit moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Meikyū Arata
Meikyū Arata

La Voie du Marionnettiste - Savoir Empty
Dim 2 Juin 2019 - 21:20
Légende de Marionnettiste

Chitae:
 

Chitae Konseki, Chitae des Vestiges est une marionnettiste de haut rang qui a marqué les dernières années de Kaze no kuni. C'est une criminelle du pays du vent, une nukenin qui se sert de ses talents de marionnettiste pour cambrioler de riche caravane de marchands ambulants. On dit que comme tout shinobi marionnettiste de talent, elle sait maîtriser une dizaine de marionnettes en même temps.
La kunoichi est une femme née à Kaze no kuni, fille d'un riche marchand de tapis du pays du vent qui a dans son enfance parcourue le pays de long en large. On dit qu'elle connaît Kaze comme sa poche et que son surnom lui vient de cette particularité. La légende dit que Chitae est né dans les vestiges d'un ancien palais des sables au cœur de Kaze, le nom Konseki n'est d'ailleurs pas son véritable nom, mais signifie littéralement "des vestiges". La marionnette phare de la kunoichi y serait aussi pour quelque chose, il est dit que son pantin est une marionnette antique venue d'un âge dont personne ne se souvient.

La jeune femme serait affiliée de près ou de loin au clan disparate qui se serait formé autour d'une guilde de marionnettiste sans être sûr de son rôle.

Antīkuhoīru, la marionnette de Chitae est une grande roue faite de bois et d'acier, elle s'en sert comme on se servirait d'un yoyo. On dit que la roue peut changer de taille en fonction des désirs de sa maîtresse.



Jin:
 

Jin "L'Impardonnable" Yurusemasen, Jin est un enfant de la noblesse d'un pays dont on ne parle pas et venu au monde dans un palais oublié ou dont on ne veut pas se rappeler. Il est l'enfant de la honte, le parricide. Dans sa prime jeunesse celui que l'on nomme L'Impardonnable était voué à un brillant avenir de shinobi, la fierté de son père seigneur et maître d'une région reculée du monde. A dix-sept ans, il avait été nommé commandant de la garde seigneuriale de son propre père. Un shinobi et marionnettiste accompli capable de résister à une attaque de brigands de grandes envergures.

Il tient principalement sa réputation pour avoir sauvé la vie de son père lors d'une chasse organisée par celui-ci. Jin aimait être à pied avec les rabatteurs en ce temps-là, tandis que son père et sa garde chassait à cheval. Durant cette partie de chasse, les chasseurs furent attaqué par une centaine de brigands venu du sud du pays, mener par un rebel porte-parole du peuple. La garde fut décimée et lorsque Jin attiré par le bruit des combats arriva sur place son père était sur le point de perdre la tête littéralement sous le fil du sabre du chef des révoltés.
Devant les innombrables criminels, Jin eut recours à une arcane célèbre des manipulateurs de marionnettes, l'arcane du théâtre des 100 pantins. Il mit en déroute toute la cohorte organisée tuant plus du deux tiers de ses membres à lui seul écopant à cette époque du sobriquet Jin "La Cavalerie" Yurusemasen.

Des années plus tard sa réputation faite et son poste de chef de la garde acquis, détester par le peuple pour avoir tué bons nombres de ceux qui s'étaient révolté contre leur seigneur. Il entreprit de mettre un terme aux cris des mécontents en commettant un massacre dans un petit village foyer de la révolte grandissante. Avec l'arcane du théâtre des 100 pantins, il massacra tous les habitants et ne laissa aucun survivant. Trois cents vingt-deux âmes perdues à jamais dans le néant.
Fou de rage son père entreprit de le bannir pour un tel acte, mais Jin ne l'entendait pas de cette oreille et assassina son propre père. Il commit un second massacre en massacrant ses hommes, les servants du palais et tout ceux qui y habitaient.

Maintenant seigneur et maître de la région, il se prépara à régner, mais un an après son accession sanglante au trône l'ensemble de son peuple migra vers d'autres terres abandonnant tout ne lui laissant rien. En punition pour ses crimes, le marionnettiste devint le seigneur d'une région vide de sa population et donc de rien. Il est d'ailleurs encore parfois surnommé "Seigneur du Rien". Depuis, il vagabonde et vend ses services comme mercenaire choisissant des causes nobles en tentant de racheter ses crimes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord

La Voie du Marionnettiste - Savoir

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: