Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

De l'eau dans le gaz [Meurtre à Kumo]

Sharrkan
SharrkanEn ligne

De l'eau dans le gaz [Meurtre à Kumo] Empty
Ven 5 Avr 2019 - 9:45
Suite de LA QUIÉTUDE DES RUES DE KUMO

Après s'être platement excusés auprès du chef du Kyuubu pour notre insolence, nous avions déguerpi sans demander notre reste.

« - Bon... Alors on doit aller interroger les proches... C'est cool, non ? »

C'était assez étrange, j'étais super content d'être impliqué dans une affaire de ce niveau, mais dans la bouche de Nara-san cela sonnait plutôt comme une punition. Pour ça, j'étais curieux de savoir ce qu'en pensaient mes camarades, même si je me doutais un peu de ce qu'ils pensaient en connaissant leurs personnalités.

« - On a 3 choix, c'est ça ? Je propose qu'on tire au sort, ça vous va ? »

Je ramassais trois choses qui trainaient au sol pour m'aider dans notre quête.

« - Alors on va dire que le cailloux c'est chez les parents, parce que ça va être triste à faire pleurer les pierres, la feuille d'arbre c'est la bibliothèque parce que feuille veut dire papier veut dire livre, et la vieille barquette de takoyaki c'est le restaurant parce que... Bref. Je ferme les yeux, mélangez-les ! »

[ J'arrive pas à décider si c'est incroyablement intelligent ou incroyablement stupide, mais sache que je suis impressionné. Après toutes ces années, t'arrives encore à me surprendre, c'est plutôt une bonne chose. ]

Je m'assis par terre, les yeux clos. Au signal, je tendais la main devant moi à la recherche de ma destinée. Ma main avançait à l'aveugle, ne tâtant pour l'instant que le bitume du village, jusqu'à ce que mes doigts rencontrent... Une substance visqueuse très louche. Horrifié, j'ouvrais grand les yeux.

« - AAAAAAAH ! »

[ AAAAAAAH ! ]

Heureusement, la substance visqueuse n'était autre qu'un reste de sauce dans la barquette de takoyaki. Ainsi donc, je devais me rendre au restaurant. J'évitais de le montrer pour ne pas énerver mes coéquipiers, mais j'étais très content. Je ne voulais absolument pas me rendre chez les parents.

« - Cool, le restau. À qui le tour ? »

_________________________

Le lendemain, je me rendais comme prévu au restaurant Hikari. Je profitais du service du midi pour observer l'équipe à la dérobée, et bien sûr, manger, parce qu'on réfléchit mieux le ventre plein.

[ Parce que comme dit le vieux proverbe chinois, "t'es pas toi quand t'as faim." ]

Déjà, première chose étrange, leur collègue est assassinée et ils ne ferment pas le restaurant au moins une journée. Je notais ça dans un petit carnet, très discrètement, sous la table. Patron tyrannique ? Insensible ? Ou pour afficher une certaine normalité ?

Les mobiles de meurtre dans un restaurant ne manquaient pas. Je notais à nouveau dans mon carnet d'inspecteur :

- vol de pourboire
- mauvaise commande
- vaisselle cassée
- plat brûlé
- fourchette tombée au sol qu'on remet sur la table comme si de rien n'était

[ Renverser du café. Échanger le sucre et le sel. ]

Tellement de raisons d'avoir envie de mettre à mort cette pauvre Hirume Fujimi. Une chose était sûre à mes yeux : tous étaient suspects.

J'attendis la fin du service pour m'annoncer :

« - Bonjour à tous, je suis ici sur ordre de Nara-sama, chef du Kyuubu et du Keikaimusho. Vous êtes certainement au courant du meurtre de votre collègue, mademoiselle Hirume Fujimi. J'aurai quelques questions à poser à chaque personne de l'équipe. »

Je demandais à chaque personne de me suivre dans l'arrière-salle pour répondre à quelques questions individuellement dans la salle à l'arrière : identité, relation avec la victime, incidents ou comportements inhabituels, connaissance de tensions au sein de l'équipe, si elle parlait de ses problèmes... Je demandais aussi au patron si quelqu'un d'autre était absent aujourd'hui. Qui pourrait en vouloir à la victime ?


Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Narrateur
Narrateur

De l'eau dans le gaz [Meurtre à Kumo] Empty
Ven 24 Mai 2019 - 0:40
Sharrkan ne pensait sans doute pas à mal, mais la plupart des employés du restaurant, au nombre de trois sans compter la défunte Fujimi et le patron; ne savait rien à propos de sa disparation prématurée. Tous sans exception semblèrent bouleversés, et l'une des serveuses tomba même dans les pommes.

Le Kumojin avait encore quelques progrès à faire dans le domaine des enquêtes de ce type, néanmoins... il fallait bien commencer quelque part. Le patron, un homme d'un quarantaine d'années avec une barbe courte et grisonnante demanda au serveur et l'autre serveuse d'accompagner leur collègue dans l'arrière boutique. Puis, le patron s'entretint avec lui.

-Ah... Je me disais que c'était bizarre qu'elle ne soit pas encore arrivée... C'est une grande tristesse de l'apprendre... Et, c'est très... soudain... et brutal.

Dit-il en fixant l'enquêteur débutant avec un regard légèrement réprobateur avant de rapidement changer d'expression alors que ses deux serveurs encore en état mais visiblement perturbés par cette annonce venaient de revenir.

-Iruko, va fermer la porte du restaurant. Nous allons répondre à vos questions... Monsieur... Je n'ai pas retenu votre nom.

Il invita le jeune homme à une table, ainsi que ses employés.

-Si vous avez connaissance de quoi que ce soit, dites le à ce jeune homme... Je suppose qu'elle est morte... brutalement.

Avait-il dit, un peu perturbé par cette annonce, et sans doute, heureusement qu'il y avait cette chaise pour le soutenir.

Ainsi ils donnèrent leurs réponses; et même si faire ça en groupe n'était pas une si bonne idée, tous semblaient sincères. Les relations qu'ils entretenaient tous étaient plus amicales avec la jeune femme; et strictement professionnelles du fait de leur différence d'âge à chacun. Il n'y avait rien de vraiment notable dans leurs explications. Fujimi était une fille simple, amicale plutôt et drôle et dur à la tâche. En bref, une personne appréciée de tous...

Alors, une fois qu'ils eurent fini; le patron invita Sharrkan à quitter les lieux qu'il allait fermer pour la journée pour permettre à chacun de se remettre de leurs émotions. Mais alors que Sharrkan allait sûrement s'éloigner pour retourner à ses occupations; la jeune femme qui avait été tant bouleversée l'interpela.

-Je n'ai pas pu vous parler... j'étais trop... Mais hier soir, lorsque je suis partie; j'ai cru voir quelqu'un dans la ruelle derrière le restaurant. Puis un chat est sorti... Mais maintenant, je suis sûre qu'il y avait quelqu'un...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

De l'eau dans le gaz [Meurtre à Kumo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: