Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko]


L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] Empty
Dim 7 Avr 2019 - 0:43
Etsuko était épuisée de sa journée d'entraînements successifs. Depuis son arrivée à Kumo, elle avait passé son temps à fuir Shin en allant s'entraîner à longueur de temps, rougissant à chaque fois qu'elle voyait le jeune homme, trop perturbée pour lui faire face plus de cinq minutes depuis leur sortie au restaurant. Elle commençait tout juste à se calmer, mais pour bien être certaine d'être à nouveau maîtresse de ses moyens et ne plus agir comme une jeunette de douze ans dans une situation similaire, elle avait choisi de faire un tour aux onsens publics de la cité.

La Naari avait bien marché dans la ville pendant les jours précédents, évitant de se faire trop remarquer malgré son bandeau, et c'est ainsi qu'elle avait fini par découvrir le bâtiment simple mais bien entretenu et accueillant des bains du village caché. Elle avait d'ailleurs remarqué à plusieurs reprises des agitations, des troubles çà et là dans la ville mais s'était retenue d'interférer. Elle n'était qu'une invitée dans ce village, en aucun cas elle n'avait les droits qu'elle possédait en tant que chef du Shishiza à Iwagakure.

Se restreignant donc, elle avait fini ce soir là par diriger ses pas jusqu'à cette bâtisse aux allures sobres et s'y engouffra, tombant nez-à-nez avec une vieille femme qui semblait gérer les entrées. L'iwajine avait choisi cette heure pour la tranquilité qu'elle lui offrirait. Elle fut donc satisfaite de voir qu'elle n'avait pas de queue à faire, un premier bon point.

« Konbawa ! Quel est le prix d'entrée s'il vous plait ? »

La vieille dame qui avait une baguette de bois à la main tapotta doucement une affichette derrière elle qui indiquait le prix. Hochant la tête, Etsuko sortit la monnaie requises -presque rien à vrai dire, comme à chaque fois pour l'utilisation des bains publics, les prix étaient très raisonnables. Elle lui régla avant de lui demander si elle avait aussi du savon, ce à quoi la petite femme répondit par un nouveau signe de la baguette. Sortant quelques ryos supplémentaires, elle se saisit du bloc de savon montré avant de hocher la tête en souriant, se dirigeant vers les casiers. Elle y déposa ses affaires et prit sa serviette de bain, y laissant la seconde pour qu'elle soit bien sèche lorsqu'elle sortirait.

Passant les portes des bains, elle fut accueillie par la vapeur chaude qui emplissait la pièce. Avec un léger sourire, elle se laissa imaginer que cette vapeur était à l'origine des nuages et de la cité dans laquelle elle se trouvait. Etsuko commença donc par se laver tranquillement, laissant son savon sur le muret. Après tout, la pièce était si silencieuse... Elle y était seule, ce qui était particulièrement agréable. Elle se rinça finalement avant de se glisser dans l'un des bassins d'eau chaude, frémissante. Fermant les yeux, elle laissa échapper un petit soupir de sastisfaction, écoutant le silence qui emplissait le lieu.


_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] Empty
Lun 8 Avr 2019 - 17:09
Confortablement adossée contre un des nombreux rochers qui ornaient le bord du bassin d’eau chaude, la tête basculée en arrière et les bras tirés de tout leur long contre les pierres, le bruit de la porte d’accès au bassin qui coulisse t’oblige à redresser la tête. Sans chercher à savoir qui venait de rompre ta quiétude, tu te laisses glisser pour finir par disparaître complètement dans l’eau brumeuse.

La fumée rendait la visibilité vraiment mauvaise, surtout au niveau de l’eau d’où celle-ci s’échappait. Ainsi, tu avais pu disparaître sans te faire remarquer par la personne qui venait se glisser dans le bassin et pas loin de ta position. L’eau plutôt trouble te permettait de distinguer vaguement la partie de son corps immergée. Tu parvenais cependant à affirmer qu’il s’agissait d’une femme. Et puis, le bain où vous étiez n’était pas mixte.

Tout en restant immergée, tu avances discrètement vers la nouvelle arrivée pour finir par sortir brusquement de sous l’eau juste devant la jeune femme, prenant le risque de te faire taper sous l’effet de la surprise. Tu te contentes ensuite de fixer celle-ci d’un regard totalement placide. Puis, tes yeux descendent sans discrétion vers l’opulente poitrine qui s’offrait à ta vue avant de remonter sur le faciès de leur propriétaire.

>> Il ne me semble pas avoir exprimé le souhait d’avoir de la compagnie, finis-tu par lâcher et assez froidement. Mais puisque vous êtes plutôt une belle femme alors je vous accorde le droit de me tenir compagnie, ajoutes-tu avant de te prélasser contre un rocher non loin de la délicieuse inconnue.

L’étrangère ne devrait certainement pas comprendre tes propos mais tu ne jugeais pas utile de lui fournir une explication qui était pourtant simple : tu avais réservé le bassin pour une heure. Désirant de détendre seule, tu avais payé une assez grosse somme pour être seule en ce lieu mais voilà qu’une inconnue se pointait. La gérante, qui était d’un âge assez avancé, avait dû oublier que tu avais payé pour être seule. D’ailleurs la voilà qui se précipite pour aller s’adresser à la nouvelle venue.

>> Veillez m’excusez mais j’avais oublié que Mademoiselle Gentoku avait réservé le bassin pour une heure, lâche-t-elle avec gêne à Etsuko. Pourriez-vous revenir un peu plus tard s’il vous plaît ? Je vais vous rembourser et je vous offrirai un accès illimité durant une journée au bassin en guise de réparation pour ma honteuse maladresse.
>> Sérieusement, vous devriez prendre votre retraite ! Lâches-tu avec froideur à l’attention de la gérante. Laissez donc cette personne là où elle est … à moins qu’elle ne désire s’en aller.

Tu marques un bref silence.

>> Pourriez-vous nous apporter du saké ?
>> Tout de suite !

Aussitôt la vieille dame disparaît aussi vite qu’elle le pouvait. Le client était roi et surtout que tu étais une habituée du lieu. Ton appartenance au clan Metaru, qui était connue de la gérante, t'octroyait également une certaine notoriété. Surtout grâce à ce dépravé de Shuuhei qui contribuait pas mal aux finances de l'onsen grâce à ses activités plutôt salasses. Tu savais que celui-ci payait des services à la carte à cet endroit.

>> J’espère que le saké vous convient ! Fais-tu, désirant faire comprendre à l’étrangère que tu avais commandé l’alcool pour vous deux …

_________________
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] 898
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] Empty
Mar 9 Avr 2019 - 17:54
Etsuko qui s'était posée tranquillement dans le bassin les yeux fermés sursauta en entendant une voix. Immobile, une silhouette se dessinait dans la vapeur. La jeune femme aux cheveux de jais rougit, ne l'ayant pas remarqué. De la compagnie ? De quoi parlait-elle ? La Naari ne comprenait rien.

« Excusez-moi mais... Ce ne sont pas des bains publics ?.. »

Un peu perturbée par l'absence de réponse de la femme qui lui faisait face dans les vapeurs sans qu'elle ne puisse véritablement en voir les traits, elle se contenta de rester puisque cette dernière ne semblait finalement pas si dérangée que cela de sa présence. Elle avait peut-être à faire à une mégalo qui faisait ce coup à tous ceux qui venaient se reposer aux bains à des heures tardives, qui sait...

Des pas précipités se rapprochèrent cependant rapidement de bassin avant qu'une voix ne résonne, une voix qu'Etsuko ne reconnut pas puisqu'elle ne l'avait encore jamais entendu. Elle se retourna alors pour découvrir la petite vieille qui semblait cette fois-ci beaucoup moins avide de paroles, promettant même un séjour gratuit aux bains futur. Elle n'aurait pas dit non à un tel cadeau mais la première voix se releva des brumes, d'un air las mais autoritaire. Un peu gênée par la situation, la fleuriste n'osa pas bouger. Elle aussi avait eu à faire à des clients parfois très exigents, alors elle comprennait un peu la détresse de la petite vieille. Elle lui fit un sourire rassurant alors que cette dernière partait après la commande de Yamiko.

« Oh euh... Merci, c'est généreux. »

S'excuser ? Non, elle n'aurait que l'air d'une imbécile. Elle l'avait déjà fait et au final, ce n'était en aucun cas de sa faute. Et elle n'avait rien à espérer de particulier de cette kumojine au nom inconnu. Gentoku... Ce n'était pourtant pas un des clans majeurs de Kumo... Sans doute devait-elle être particulièrement reconnue pour sa puissance alors. Depuis qu'Etsuko était à la tête du Shishiza, il lui arrivait régulièrement de remarquer des précautions plus grandes dans la manière de la traiter chez les autres marchands. Elle fit alors un sourire aimable à la jeune femme, encore un peu trop loin pour qu'elle ne puisse détailler ses traits précis.

« Dans ce cas, hajimemashite, je suis Naari Etsuko. Je suis d'Iwa, venue pour établir une alliance entre nos villages. Vous venez souvent dans ces bains ?.. Ils sont plutôt tranquilles comme ça en général ou ce n'est que parce que vous avez réservé qu'ils sont aussi calmes ?.. »

Enchaînant sur la conversation pour éviter qu'un climat trop étrange ne s'installe, la jeune femme aux yeux émeraude s'était redressée un peu et s'assit sur le banc qui longeait le rebord, sous l'eau pour avoir de l'eau jusqu'au milieu de sa poitrine.

« J'ai un peu exploré votre village, il est bien développé. Un peu plus d'armes que chez nous mais il me semble aussi très florissant... »

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] Empty
Mer 10 Avr 2019 - 12:47
L’opulente étrange se révèle être un tantinet bavarde. Bien que ses propos vous invitassent à faire plus ample connaissance dans les règles de politesse, tu n’appréciais guère son initiative. Tout ce que tu désirais était de pouvoir te détendre dans le calme mais voilà que cette femme brisait la quiétude du lieu. D’autant plus que tu n’étais pas un être très bavard de base ni une personne qui s’intéressait aux autres.

Alors que tu avais les yeux clos pour mieux savourer le bienfait de l’eau chaude sur ton corps, tout doucement tu ouvres les yeux sans pour autant redresser ta tête qui était basculée vers l’arrière. Une pointe de contrariété était lisible dans ton regard violacé bien que ton faciès continuât d’arborer une expression plutôt neutre. Tu avais réservé le bain afin de t’y retrouver seule parce que tu n’avais pas envie de bavarder. Tu avais certes accepté la compagnie de la jeune femme mais ce n’était pas pour espérer une discussion avec elle. En réalité, tu avais osé espérer qu’elle se contenterai de se détendre dans son coin et dans le silence.

Une information que contenait les dires de la dénommée Naari Etsuko t’intéressant cependant, tu te redresses afin d’adopter une position assise tout en restant adossée contre le rocher et les bras tendus de chaque côté le long de celui-ci.

>> Gentoku Yamiko, fais-tu d’une voix totalement placide … Puisque vous êtes d’Iwagakure no Sato, vous devriez certainement connaitre un certain Yaoguaï Senkû … Sauriez-vous pourquoi il a cessé de servir votre Village ?

Ne désirant pas échanger autour des banalités, tu avais omis exprès de répondre aux questions que tu jugeais sans la moindre importance de la Naari. Tu avais abordé directement le seul sujet de discussion que tu souhaitais entreprendre avec elle.

La belle brune était certainement capable de t’apporter une réponse à cette question qui hantait ton esprit depuis que tu avais quitté le Yaoguaï lors de ton déplacement à Hayashi. Tu aurais dû certainement poser la question au concerné directement lorsque tu en avais eu l’occasion mais, fidèle à ton être qui n'aimait guère s'immiscer dans les affaires d'autrui, tu avais préféré ne rien lui demandé. Mais, pour la première fois de ton existence, tu regrettais de ne pas t'être mêlée plus de la vie de quelqu'un. Tu avais le sentiment d'avoir raté l'opportunité de mieux connaitre cet homme qui avait réussi à faire battre ton cœur que tu croyais jusqu'à présent être fait d'acier ...

_________________
L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] 898
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko] Empty
Ven 19 Avr 2019 - 13:52
Face à la réaction ennuyée de la femme qui se tenait face à elle, désormais un peu plus visible, Etsuko ne savait pas trop comment réagir. Elle plissa cependant un peu les yeux, la reconnaissant finalement à l'entente de son nom. C'était elle qui avait discuté avec Senkû à Kaze... Elle le connaissait. Gentoku Yamiko donc... Elle devait être riche et puissante pour pouvoir se réserver à elle seule un lieu pareil. Non pas qu'il soit très raffiné mais ce genre de lieu comptait surtout sur un passage multiple de clients pour pouvoir subsister, alors être ainsi réservé à une seule personne...

La Naari hocha un peu la tête au prénom puis à la première semi-question. Oui, elle connaissait Senkû. Plutôt bien même. Enfin, suffisamment et professionnellement, pas intimement. Il n'était pas un proche ni un ami. Mais pour elle, il semblait l'être. Si sa curiosité lui disait de la questionner un peu plus à ce sujet, la tête qu'elle faisait indiquait clairement que c'était le pire chemin à suivre. Et elle voulait se faire voir comme une personne amicale à Kumogakure no Sato, pas comme une envahisseuse quelconque.

« Oh, Senkû-dono... Il... Il a dû partir d'Iwa suite à des troubles. Les circonstances sont assez floues, mais il était accompagné d'un groupe de ses camarades d'Hayashi et de quelques autres suivants. Ils sont retournés à Hayashi no Kuni je crois. »

Elle ne savait pas si elle pouvait se permettre de parler de la trahison, l'alliance n'était pas encore acceptée, et cette jeune femme ne semblait intéressée que par lui. Peut-être même qu'elle l'aimait ? Difficile à dire avec si peu d'informations mais elle préféra ne pas chercher à en savoir plus. Au lieu de cela, elle s'enfonça un peu plus dans l'eau en fermant les yeux.

Si la Gentoku voulait éviter aussi clairement la discussion, alors autant éviter de se faire un ennemi puissant ici. Elle respirait tranquillement, profitant de la chaleur qui l'enveloppait. Elle rouvrit les yeux au bout de quelques instants en rougissant un peu avant de s'adresser malgré tout à elle.

« Ça vous dérange si je fais des fleurs ou vous appréciez ça ?.. J'aime bien prendre des bains un peu parfumés et comme il n'y a personne d'autre... »

Sa requête pouvait la faire passer par une princesse mais pour elle, les fleurs ne coûtaient rien et n'était qu'un bonus facile à faire avec un peu de chakra, alors pourquoi s'en priver ?

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

L'origine des Nuages [Ft. Gentoku M. Yamiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: