Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

SHIREN ๑ TEAM 4


SHIREN ๑ TEAM 4 Empty
Lun 8 Avr 2019 - 1:50




« SHIREN »
試練
épreuve ft. @Akairu Fuki | @Hyōsho Shironome | @Mamoru Honō



Avoir un nouveau Kage dont il ne connaissait pas les intentions, au mieux les soupçonnait. La guerre civile. Être assigné à une équipe et avoir des élèves. Autant de fléau de la vie de ninja, sur une palette allant de l’inquiétude au désespoir. Mais c’était une responsabilité qu’il ne pouvait refuser ; trop étaient morts ou incapables de transmettre et il fallait bien se plier à la nécessité, tout atrabilaire qu’il était.

C’est donc très tôt, comme à son habitude, que le Mirage se leva. Laissant le confort et les lieux spacieux restants aux fortunés et autres gradés, c’est dans une petite pièce aux murs couverts de parchemins qu’il se vêtit après s’être douché, sortant une de ses habituelles tenues noire et or d’un large coffre sous son lit. Il quitta donc ce lieu avec une cigarette au bec, poussant la porte au bout d’une série d’escalier en colimaçon. La pièce était loin du centre-ville, son entrée à même le sol.

Les mains enfouies dans les larges poches de son haori moulant, il prit la direction du port, bien conscient que depuis qu’il avait confié les lettres de convocation à ce jeune chûnin la veille au soir, ses ‘troupes’ savaient où le rejoindre.

Il sortit finalement de l’intérieur de son veston trois dossiers pliés sur eux-même qu’il feuilleta avec un semblant d’allégresse, parcourant les lignes de kanji avec rapidité sans même s’arrêter sur les photos de ses futurs disciples.

On ne lui avait même pas demandé de choisir ces derniers, ce qui se révélait dans sa culture une insulte. Une de plus faite au Jônin depuis son arrivée qui ne s’en offusqua pas. Deux garçons et une fille. Deux adolescents et un dernier energumène à peine moins âgé que lui mais toujours Genin, un ancien bandit reconverti en shinobi. Une arme affûtée en somme.

Le Sang. Le Feu. La Glace. Voilà trois facettes qui illustrait bien le Jônin, personnalisées par la nouvelle génération de Kirigakure no Satô, ou du moins l’échantillon qu’on lui avait confié.

Un Yukijin convaincu par la Godaime qui avait des problèmes de mémoire, porteur d’une lame semblable à celles maniées par le clan dirigé par Saji capable d'invoquer l’élément éponyme de son pays d'origine, vraisemblablement un peu naïf et rempli d’un espoir que lui-même avait perdu de vue.

Pour finir, l’élément féminin du trio. Un garçon manqué en devenir natif du village, pur produit de Mizu no Kuni élevé par des forgerons. Elle aussi semblait chercher des réponses.

Ses fins doigts refermèrent les pages et il observa le port déjà bondé de trafic malgré l’heure matinale. Il s’adossa contre la coque d’une immense galère de guerre et attendit ici son petit trio. C'était le lieu de rendez-vous, près du bateau nommé Brise-Glace, non par hasard.

Parfois un marin reconnaissait l’Amiral et s’inclinait, n’obtenant qu’un simple sourire d’apparence bienveillant.

Ici il était dans son élément. Les arrivants pourraient-ils en dire autant ?





Dernière édition par Shinkirō no Xūen le Lun 8 Avr 2019 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

SHIREN ๑ TEAM 4 Empty
Lun 8 Avr 2019 - 16:58







Shiren

ft. équipe 4



Des pas silencieux s’aventuraient sur les docs aquatiques, foulant pour la première fois cette terre vierge de toute empreinte, effacées par les sinuosités que la ferveur des tempêtes. Un regard fut happé par la silhouette longiligne qui s’offrait à lui, en amont. Trois dossiers en main, elle semblait éprise d’une concentration toute particulière dédiée à sa lecture, faisant fi de son entourage. Les cliquetis significatifs d’un métal emporté par une fougue glaciale ponctuaient chacun des gestes de Shironome, tandis que ses pupilles céruléennes se rivaient sur celui qui se présentait en tout point comme l’homme qui allait forger son apprentissage, et le guider tout au long de son périple au sein de la brume ; en outre, cet inconnu était très certainement l’enseignant qui lui avait été attribué par l’Ombre. Quant aux feuillets fermement maintenus entre ses doigts, il ne pu que supposer qu’il s’agissait là d’une partie du formulaire où il avait inscrit son nom, seul vestige de son passé à l’encre noire, perdu au sein de toutes les autres informations nécessaires à son arrivée à titre officiel.

Le rythme discret qu’avait modulé son avancée s’effaça au profit d’une posture respectueuse, tandis qu’il se tenait désormais face à l’adulte. Une œillade vive à ses alentours laissa bien vite sa place à un éclat de voix ferme, mais néanmoins dépourvu de toute insubordination ; Shironome n’était pas de ces graines folles emportées par l’orgueil et la fierté, car bien qu’il ne subsiste au sein de son esprit aucun souvenir de son éducation, ses rémanences se révélaient dans chacun de ses gestes, chacune de ses paroles qui ne sauraient laisser planer le doute quant l’estime et la réserve qu’il accordait à cette silhouette innomée.

« Je suppose que vous êtes l’émissaire à l’origine de cette rencontre mystérieuse. »

Une affirmation sous couvert de question posée à demi-mots, simplement. Shironome n’était pas étranger à ce genre de pratiques ; dès lors qu’il avait été admis dans les ordres de la brume, rejoindre une escouade état vraisemblablement un passage obligé. Cela ne lui déplût pas, bien au contraire ; l’éclat de la lame qui trônait à la hanche de son vis-à-vis, si toutefois elle ne semblait pas revêtir la même prestance que celles octroyées au clan des sabreurs, semblait tout aussi mortifère que ses consœurs. Une épée ne peut trouver de résonance que dans les talents de son manieur, ainsi, étant donné le rang de son chef d’équipe, il était indéniable que cela n’était plus à prouver dans son cas. Il apprendrait sûrement beaucoup de lui, ou tout du moins, il l’espérait.

Les regards respectueux adressés à l’adulte n’échappèrent pas à sa fine attention, les yeux plissés par une suspicion certaine. Visiblement, il ne semble pas étrangers aux habitués du port. Pour quelle raison ? Reconnaissance ou réputation ?

« Je me demandais pourquoi une telle rencontre prendrait lieu à Nagarasa, mais le choix d’un lieu qui vous est d’ores et déjà familier semble tout à fait éligible. », une brève pause, annonçant la reprise sur un aspect plus solennel. « Hyōsho Shironome. », ajouta-t-il sur un ton empreint de sérieux, certainement pour contrebalancer son physique enfantin qui ne manquait pas de déplaire à certains de ses ainés, au vu de l’épée qui trônait dans son dos. Néanmoins... son futur guide n'avait pas l'air d'être de ce genre à placer la valeur d'un homme à son apparence.




_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6018-hyosho-shironome-terminee#49431

SHIREN ๑ TEAM 4 Empty
Lun 8 Avr 2019 - 20:30




« KAISŌ »
試練
épreuve ft. @Akairu Fuki | @Hyōsho Shironome | @Mamoru Honō



Son premier disciple se présenta bientôt sans qu’il ait à attendre. À en juger à la course de Amaterasu, il était même là quelques minutes en avance, ce qui présageait du bon. C’est l’apprenti sabreur Shironome, rattaché à la cause de Kirijin par convictions, comme lui bien des années auparavant, à la différence que ce dernier n’avait point connu l’armée régulière avant celle shinobi. Il engagea le dialogue avec le Guerrier du Désert sur un ton qui se voulait empreint d’une certaine forme de respect, plus que de servitude.

Effectivement, il supposait bien et n’eût comme réponse à son constat qu’un léger signe de tête affirmatif accompagné d’une moue qui le conforterait dans son idée. Il n’avait pas à répondre de façon vocale et cela l’aida à penser que le Genin face à lui n’était point capable d’identifier un ninja à son chakra, même à l’état de repos ; ou qu’il ne s’était pas foulé à le faire. Une information bénigne, mais une information néanmoins.

Les écumes des larges vagues mourant sous leurs pieds -le ponton les protégeant du contact avec le liquide aqueux- lui rappelait sa vie en mer et avec une certaine mélancolie, Xûen repensait à ce qu’aurait pû être sa vie désormais s’il avait continué dans sa voie. S’il n’était jamais venu se mêler de la Purge.

Son faciès lui restait du même marbre coloré par le soleil et la mélanine de ses gênes. Ses yeux quant à eux s’attardèrent quelques secondes sur le manche de ce qui ressemblait plus à un nodaichi qu’un katana, tant il était grand vis-à-vis de la maigre carrure de celui à la chevelure nacré.

Plantant le doré dans l’azur, il fit entendre sa voix mélodieuse mais virile au jeune homme en face de lui, qu’il dépassait de plusieurs têtes.

« C’est le lieu idéal pour ce qui va suivre. » Un rictus fendit alors ses lèvres, tandis qu’il croisait ses bras dans l’attente des futurs partenaires du manieur de Hyôton.

Il ne déclina pas sa propre identité, non par manque de respect mais seulement en attendant que tous soient là pour se présenter en bon et due forme à tous, en même temps.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

SHIREN ๑ TEAM 4 Empty
Lun 15 Avr 2019 - 0:04
Un village devastée voial ce que j'ai trouver à mon retour de ma mission à l'extérieur, moi qui était si heureuse d'avoir affronter un adversaire puissant, d'avoir eu une mission intéressante...j'avais rater un conflit à l'intérieur du village, mon sensei était mort et la Mizukage aussi. Mon oncle avait perdu une jambe et mon grand-pere...ne retournerais jamais travailler à la forge. J'en rage, je n'était pas là! J'aurais pu changer tout cela, réduire en bouillit ceux qui ont attaquer le village, même si la Mizukage y as perdu la vie, j'aurais fait la différence. Tout aurait été différent.

Des immense cernes sous les yeux capable de rivaliser avec les taches sur les yeux des pandas, je me dirige vers le port de Naragasa. Depuis tout cela je ne dors plus, m'effondrant littéralement d'épuisement lorsque mon corps ne suit plus. Et pourtant, je ne me sens pas fatigué, ma colère et ma frustration sont devenu des moteur qui permettent à mon corps de fonctionner bien au delas de ce qu'il est capable de faire en temp normal.

Itsuwari ne me quitte plus même quand je ne suis pas de service, même la nuit elle est mes côté, toujours prête au cas ou un incident dans ce genre arrive à nouveau. Portant ma lame sur le dos, fumant clope sur clope , un brassard noir autour du bras juste au dessus de mon bandeau frontale. Je regarde les bateau d'un air las. J'aurais pu être la plus tôt n'ayant pas dormit de la nuit. Je remarque tout de même deux personnes entrain de discuter, deux personnes armées, aussitôt je comprend que ce sont eux que je cherche. Prenant mon temps je m'approche sans bruit, tentant de les écouter mais ils ne semblent pas bien bavard. Je décide donc de me présenter en prenant la parole, m'allumant une nouvelle cigarette après avoir laisser tomber le megot de l'autre. Ma voix, plutôt douce comparer aux rugissement qu'elle est d'habitude.


-Salut, je suis Fuki, c'est vous qui m'attendez?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5010-akairu-fuki-kunoichi-valeureuse-end http://www.ascentofshinobi.com/t5024-le-journal-d-une-forgeronne-perdue#39359

SHIREN ๑ TEAM 4 Empty
Lun 15 Avr 2019 - 19:23




« KAISŌ »
試練
épreuve ft. @Akairu Fuki | @Hyōsho Shironome | @Mamoru Honō



Visiblement, le sort avait positionné sur sa route quelqu’un de vraisemblablement turbulent et quand Fuki arriva sur les yeux, il comprit que ce n’était pas un retard mais bel et bien un lapin qui avait été posé par le Kirijin sous son égide. Il en fallait plus pour l’irriter ; soit, un fardeau de moins. C’était à ses yeux le Mamoru qui se privait d’un enseignement essentiel s’il comptait peser un jour dans la grande Balance de la réalité du Yûkan. Voyant le fumeuse s’avancer en demandant la justesse de sa position, il observa rapidement sa tenue et sa cigarette. Il ne pouvait blâmer la manieuse d’hémoglobine d’avoir ce vice qu’il partageait avec elle mais cela provoqua un peu de dépit. Elle n’était pas beaucoup plus ou moins âgée que la petite Haiko qu’il avait secouru pendant le massacre.

Il ôta son dos de contre la coque et s’avança face à ses deux recrues, avant d’entonner sur un ton monocorde qui s’il ne le faisait pas paraître comme heureux d’être là témoignait d’un certain sérieux essentiel à sa tâche.

« Je suis Shinkirô no Xûen, membre du Shiden et Jônin de Kirigakure no Satô. Je suis dorénavant votre professeur. Effectivement, je suis celui qui vous attendait. »

Fuki portait le bandana noir autour du bras, signe de deuil. Sa tenue en était recouverte pour sa part et cela évoquait bien l’état d’esprit et le coût de son chemin parcouru jusqu’ici.

« Vous vous présenterez entre vous plus tard. J’ai lu vos dossiers et je ne vais pas vous faire l’affront de vous demander vos capacités et vos parcours pour écouter ce que je sais déjà. » À quoi bon perdre du temps.

« Votre camarade n’a pas jugé bon de venir et je vais me pencher sur son cas. Dans l’intervalle, ce que j’avais prévu est donc annulé. » Il se tourna rapidement pour faire un hochement de tête négatif à l’homme sur l’énorme bateau qui semblait attendre un mot de sa part.

« Nous nous retrouverons donc ici dans quatorze jours. Emmenez un paquetage digne d’une mission à risque et ne prenez pas d’engagement sur le long terme. Des questions ? » Il les jaugea tour à tour.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

SHIREN ๑ TEAM 4

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: