Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen

Sendai Yôji
Sendai Yôji

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 15:39

La technique absolue, première partie.

Avec l'aide de ses confrères, il créa sur une île lointaine et oubliée de tous, une forteresse imprenable. A l'intérieur, il y enferma un dragon géant à huit têtes dont chacune était plus terrifiante et dangereuse que la précédente. Au fur et à mesure que les coups de la bête contre les solides défenses se multipliaient, les gardiens fuyaient, effrayés par ses rugissements. Il se retrouva seul face à la créature multicéphales qui déferla sur les terres des paysans. Armé de sa lame légendaire et de son bouclier inébranlable, il dût tout faire pour la terrasser.

Yôji se réveilla en grimaçant de douleur, jetant un coup d’œil à la blessure laissée par le samouraï sur son torse. La guérison était bien entamée grâce aux médecins de l'hôpital mais la gêne restait cuisante, peut-être parce que l'humiliation ressentie par le Sendai était grande. Sans le moindre mal, Xûen avait transpercé son armure dont il était fier et qui réussit même à retenir les assauts furieux d'Ikaku lors de leur première rencontre. Il la pensait puissante, il n'en était rien.

Ses yeux se posèrent sur son livre de chevet. Un recueil des comtes les plus connus du Yukan, comtes dont il avait été privé en tant que Wasurejin, et sur lesquels il tentait de rattraper petit à petit son retard. Sa légende préférée était ,sans aucun doute, celle du guerrier Susanoo, terrassant le plus puissant monstre du monde, à l'aide de son épée de Totsuka et résistant à chacun de ses assauts derrière une défense imprenable. Naïf et un poil rêveur, le Sendai ne pouvait s'empêcher de se voir revêtir les traits de ce mythique guerrier, retournant triomphalement chez lui pour secourir son peuple de la monstruosité libérée.

Il se leva finalement de son lit, engloutissant un petit-déjeuner composé de gâteaux secs, et quitta sa demeure. Habillé de son éternel gi violet, noué au niveau de son épaule pour réparer sommairement les dégâts causés par le Mirage, il se retrouva dehors avec une idée mais aucun point de départ. Devrait-il se rendre à la bibliothèque et faire des recherches sur le ninjutsu ? Se rendre directement au terrain d'entraînement ? Aller à la rencontre d'Ikaku qui lui rabâcherait certainement une fois de plus d'arrêter de chouiner ?

Planté au milieu de la rue, l'adolescent attira bien vite l'attention des passants qui le regardaient d'un drôle d’œil. Il n'avait qu'une idée en tête : Créer la technique absolue.





Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Sendai Yôji le Mar 9 Avr 2019 - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 17:18




« Susano-o no Mikoto »




Kirigakure no Satô était un bouillon de culture intéressant à analyser, même pour Celui qui avait vécu Mille Voyages. Composée de natifs comme de voyageurs, elle était un tout loin d’être uniforme. C’était un défaut car accueillir la misère du monde et les intentions nébuleuses de gens traumatisés conduisaient parfois à ce qui s’était passé précédemment. C’était une qualité car accueillir la diversité renforçait la Brume et en faisait encore et toujours la plus grande des puissances militaires, au sein d’un système qui avait été copié et dupliqué peu après par les autres pays avec plus ou moins de succès.

L’image de la première Ombre faisant son discours en tête, le Jônin marchait d’un pas las mais non pas sans but ; une fois le jeune Yôji remis aux bons soins de l’hôpital bien qu’il fut son bourreau Xûen avait demandé à l’un des membres plus bas-gradé que lui de s’assurer qu’il n’y avait rien d’étrange dans son comportement, bien qu’il ne donna aucune raison formelle. Sans surprise, il eût donc vent dans la journée par celui qui allait être relevé de sa curieuse mission que le Sendai semblait s’affairer au centre du village. N’ayant rien de mieux à faire, ses getas le menèrent jusqu’à lui, immobile. De dos, il ne semblait pas trop affecté par son précédent coup.

« Je vois que tu ne perds pas de temps pour te remettre. » Habillé de la sorte le margoulin semblait déjà prêt à retourner à l’assaut ; avait-il abandonné son but irréalisable ? Il le dépassa pour arriver à côté de lui, ses yeux assortis au chakra de l’adolescent perdus dans le vague de la plèbe devant eux.

« Qu’en est-il de tes projets ? »




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Sendai Yôji
Sendai Yôji

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 18:00

La technique absolue, première partie.

Yôji mit quelques longues secondes à réagir à la présence de son bourreau, ou son sauveur, qui se tenait près de lui. Perdu dans ses pensées, il se posait des dizaines de question : Comment la modéliser, comment la solidifier, comment la maintenir, quelle arme choisir pour se battre ? Les idées fusaient et les réponses aussi, mais ces dernières semblaient toute plus invraisemblables les unes que les autres. Il peinait déjà à maintenir son Chakra modo, créer un titan de chakra paraissait irréalisable. Soudain, il répondit à son interlocuteur.

- Il me faut une gigantesque armure. Déclara t-il sobrement.

L'adolescent avait lâché cette information avec un ton décontracté et naturel envers celui qui avait pourtant été son ennemi. C'était son nouvel objectif. Ikaku avait raison, il ne pourrait pas retourner sur Wasure no Kuni. Pas en l'état actuel des choses en tous les cas. Il lui fallait quelque chose d'imparable, d'effrayant, de puissant.

- Tu as dit que tu m'aiderai alors je te le dis. Il me faut une gigantesque armure. Il regarda le Mirage sans cligner des yeux, profondément sérieux. D'ailleurs, il remarqua qu'il ne connaissait toujours pas son nom.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 19:35




« Susano-o no Mikoto »




Le Jônin ne put retenir un rictus d’incrédulité devant tant de détermination pour quelque chose de si précis, annoncé sur un ton qui semblait montrer qu’il n’y avait pas de place à l’hésitation ou à une autre idée.

« Et tu comptes la développer au milieu de cette ruelle bondée ? Sais-tu au moins la marche à suivre ? » Il n’était ni médisant ni même hautain, malgré son aversion pour autrui. Ce genre de projets l’avait toujours intéressé, lui qui cherchait sans cesse à se dépasser et à sortir des carcans de ce qui avait déjà été vu.

« Mais tu as raison, ma parole est sacrée. Si nous allions dans un endroit plus calme, tu pourrais me montrer. » Son maximum, la base de ce qui serait l’arme ultime de ce jeune Wasurejin en quête de revanche.

Le chemin serait long et sûrement jonché d’échec. Mais au bout, peut-être obtiendrait-il ce qu’il désirait ; la salvation des siens, s’ils étaient de ce monde, ou leur regard approbateur dans sa prochaine vie.

Il commença alors à marcher en direction d’un endroit plus propice à la quiétude et au secret englobant ce genre de développement. Que la plèbe le voit échouer ne lui plairait sûrement pas. Quant à Xûen, c’était après tout déjà arrivé.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Sendai Yôji
Sendai Yôji

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 20:10

La technique absolue, première partie.

- Tu connais le légendaire guerrier Susano'o ? Je veux être capable de combattre un dragon à huit têtes, comme il l'a fait dans les légendes. Annonça t-il avec une pointe de naïveté, qui pourrait à loisir répugner ou pousser son interlocuteur à compatir.

Puisqu'il avait accepté l'aide proposée par le Samouraï, il ne rechigna pas à le suivre et à s'enfoncer de plus en plus loin dans le village. Yôji pu découvrir pour la première fois les décombres qu'avait laissés la guerre civile, non sans une pointe de tristesse. Il trouvait cela déchirant de voir une nation se détruire d'elle même. Marchant sans dire un mot, il finit par lever les yeux vers le Jônin.

- Dis, pourquoi tu ne m'as dénoncé à personne, hum ? Ikaku n'avait pas l'air au courant alors qu'il est chargé de me surveiller. Pas plus au courant que n'importe qui d'autre d'ailleurs. Il songea une seconde à Yamanaka Shaka puis se rappela avoir entendu à l'hôpital, par chance, qu'il était temporairement amnésique.

C'était la première fois que le brun constatait un geste bienveillant de la part d'un Kirijin, même si le fait que son sensei et Xûen ne l'ait pas encore tué pouvait être considéré comme de la gentillesse. Étrangement, il voulait faire confiance au Mirage et ne semblait pas sur la défensive malgré que le duo s'éloignait peu à peu de la civilisation vers un endroit désert.

- Pour mon armure, je pensais à quelque chose de géant, t'en penses quoi ? Demanda t-il le plus simplement du monde, comme s'il s'agissait de commander son gâteau d'anniversaire.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 20:26




« Susano-o no Mikoto »




Xûen hocha la tête tandis que le duo improvisé marchait en fendant la foule. S’il voulait parler de vieilles histoires et de conte, Yôji avait trouvé le meilleur interlocuteur de tout Kirigakure no Satô.

« Bien sûr. Si tu voulais être son égal, n’oublie pas qu’il est censé être un Dieu en Exil. » Son sourire se perdit dans le vague, non pas qu’il se moquait. Mais lui aussi, plus jeune, avait fantasmé sur un futur où il tiendrait Totsuka et pourfendrait dragons et autres créatures. Jusqu’à qu’une réelle créature monstrueuse vienne dévaster son pays.

Le Mirage haussa presque imperceptiblement les épaules. « Je pense que la punition que je t’ai administré t’as suffit. Je me trompe ? Être enfermé ne créera que de la rancoeur et n’avancera personne ; en rien. » Le sabreur connaissait ce cercle vicieux. Il donnait simplement sa chance à un adolescent ; et il était bien assez puissant pour réparer son erreur lui-même, si c’en était une.



Voilà qui était parfait. Ici dans les larges marécages, abrités par la mangrove environnante, il n’y avait pas d’yeux pour espionner ou d’oreilles pour écouter.

« Je pense que tu vas trop vite en besogne. Il te faut déjà renforcer le principe même de l’armure que j’ai pu apercevoir lors de notre affrontement. » Il n’était pas très pédagogue, mais il contrebalança cela avec ses connaissances sur le chakra et ses itérations.

« Il a été facile ; trop facile de la traverser. Concentre-toi sur le fait d’en améliorer la solidité. Malheureusement, même si tu y arrivais et développait dans la nuit l’aptitude de cette armure géante, ta réserve ne suivrait jamais. Même pour moi, cela me demanderait un effort énorme. »

Il posa sa main sur le sol et il apparut un petit batracien vêtu d’un haori et d’un katana. « Commençons par le commencement. Prend-le et couvre-le d’une armure de chakra comme s’il s’agissait de toi. »




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Sendai Yôji
Sendai Yôji

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 21:29

La technique absolue, première partie.

Un Dieu en exil... Cette phrase continua de résonner dans la tête du jeune Sendai, plus distrait et moins à l'écoute de son interlocuteur, jusqu'à leur arrivée dans les marais. Yôji les avait aperçu de loin, lorsqu'Ikaku le portait sur son épaule pour le ramener au village avec les bras brisés et la tête en morceaux. Étonnamment, ces marécages ne lui déplaisaient pas. Au contraire, ils lui rappelaient dans une certaine mesure son île natale, peu accueillante et absolument détestable. Ce sentiment lu fit chaud au cœur, étrangement. Xûen avait raison, l'adolescent avait bien appris sa leçon et ne tenterai plus de fuir Kiri. Plus avant d'être certain de réussir, du moins.

- C'est gentil de croire en moi mais, tu sais, je ne pense pas que je réussirai dans la nuit. Dit-il en regardant le Samouraï avec compassion, comme s'il avait dit quelque chose de débile et que le Wasurejin tentait de lui remonter le moral.

Il eût un petit sourire en voyant apparaître le batracien. S'il avait entendu parler des fameux animaux ninjas invoqués par les shinobis, il n'en avait jamais vu de si près et ne pensait pas qu'il pourrait être si petit.

- D'accord ! Au travail !

Il se craqua les doigts et offrit sa main au crapaud pour qu'il y grimpe. Ce dernier ne bougea pas d'un poil. Résolu, le Genin posa finalement sa main sur lui pour commencer à concentrer son chakra pur. La grenouille se dégagea de son emprise. Soupirant d'agacement, il fît mine de regarder ailleurs puis se jeta sur l'invocation qui l'esquiva pour le laisser s'écraser au sol.

- RAAAAAAH !


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Mar 9 Avr 2019 - 23:53




« Susano-o no Mikoto »




Yôji était presque attendrissant et s’il avait été une femme dans la trentaine, il l’aurait même trouvé mignon. Mais il était un Kazejin d’un mètre quatre-vingt-cinq passé rôdé aux arts martiaux alors il le trouva juste un peu simplet.

Au moins, il mit du coeur à la tâche mais Gamamikai était un vrai petit batarcien, contraction des deux mots le qualifiant le mieux. Se servant de ses membres agiles et sa peau visqueuse, il fit courir le Sendai pendant quelques temps. Ce dernier pensait peut-être que Xûen laissait faire cela impunément par désintérêt, mais cela faisait partie de l’entraînement à ses yeux. Le chakra était deux entités, comme la majorité des concepts régissant ce monde. La partie Shintai ; celle physique et la partie spirituelle, nommée Seishin. La plus facile à travailler était la première et attraper le crapaud était un bon moyen. « Yoshaaaa Xûen c’est qui ce têtard mal dégluti ! Cet étron de baleine mal dégro.. » D’une simple claque du bout des doigts sur le coin de ses babines, il fit se taire l’animal qui n’avait de cesse que de trouver des comparatifs. Un duel verbal entre eux auraient pû être drôle mais il n’était pas là pour ça.

« Ne fais pas attention. Gamamikai, Yôji. Il sera ton partenaire principal. » « Naniiiiii [...] ! Et mon apprentissage du Bushidô t’y penses ? En plus j’étais dans l’marécage en train de gérer posément une petite Reinette des.. » Le regard doré de Xûen pénétrant le sien suffit à faire clore encore une fois sa gueule batracienne. « Fais ce qu’il te dit. Commencez. » D’un bond, faisant la moue, le petit crapaud sabreur en herbe sauta vers le Sendai.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Sendai Yôji
Sendai Yôji

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 16:56

La technique absolue, première partie.

Yôji avait les yeux grands ouverts, clignant rapidement, absolument abasourdi par la situation. La bouche ouverte en "O", son regard dansait entre la grenouille et le samouraï. Il connaissait les Kuchiyose, il savait qu'ils pouvaient se battre mais jamais il n'aurait imaginé que ces créatures fantastiques étaient capable de parler. Encore moins de manière aussi crue que le prénommé Gamamikai. Alors qu'il croyait jusqu'alors que ses petites créatures de chakra étaient des bénédictions de la nature, il semblait revoir tout le sens de sa vie pendant que le crapaud l'attendait, tapant du pied.

- Je euh... Désolé. Dit-il confus. C'est juste que...euh... Non rien.

Grâce à l'entraînement dispensé par Ikaku, l'adolescent pût ressentir le chakra qui s'écoulait dans le corps du "batarcien". Curieux, il hésita un instant à lui aspirer du chakra, simplement pour voir s'il y arriverait mieux sur un animal que sur une plante verte, puis abandonna l'idée. Souriant finement, sa main se mit à briller d'une lueur dorée, ce serait un jeu d'enfant de recouvrir le petit-être avec son armure. Pourtant, son sourire disparu petit à petit, il sembla réaliser que ce n'était finalement pas si aisé de transmettre son pouvoir ancestral. A vrai dire, le Wasurejin n'avait jamais essayé d'enrober autre chose que son propre corps et il se trouva une fois de plus dépourvu. Plus les entraînements s'enchaînaient, plus il réalisait ne rien connaître et ne rien maîtriser du pouvoir des Anciens. Il regarda Xûen, l'air dépourvu, parlant au dessus des railleries du batracien.

- J'y arrive pas. Je l'ai jamais fait. Il fronça les sourcils, espérant un conseil alors que son partenaire miniature commençait déjà à lui taper sur les nerfs.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Ven 12 Avr 2019 - 1:31




« Susano-o no Mikoto »




Comme il s’y attendait, le Sendai ne put que connaître l’échec. C’était sûrement la première fois qu’il se penchait sur cet aspect de son pouvoir et c’était aussi instructif pour l’élève que le maître ; un moyen d’en apprendre plus sur ce Kekkei Genkai mystérieux. Sans se donner la peine de sortir un carnet et de noter ses réflexions, il les plaça dans une partie de son esprit, pareil à un dojo où un large compartiment servait à entreposer ce genre d’informations, pouvant devenir vitales dans un combat à mort contre un égal possesseur de la Capacité Spéciale.

Quand il avoua son incompétence, le samurai se contenta d’ôter la lame accrochée au niveau de sa ceinture et de la poser sur le sol horizontalement, décrochant par la même occasion son wakizashi pour se retrouver comme Yôji exempt de toute arme.

Tendant la main, il y matérialisa un peu de chakra neutre qui s’imbiba de son chakra venteux aussi vite que la sphère y était apparue.

« C’est l’un des aspects les plus complexes du Ninjutsu ; manier le chakra neutre et le ‘forger’ comme ton esprit le voudrait. Quand tu as utilisé ton armure, qu’as-tu visualisé ? » Cela semblait assez naturel pour Yôji, quand il forma ses petites bestioles de chakra ou son manteau. Ici, il explorait un domaine en friches mais aux possibilités multiples, variées et sans limites.

« Si je ne m’abuse, tu es incapable de fournir à ton chakra une autre nature que la tienne, au prix d’autres avantages ; c’est cela ? » Il s’approcha d’un pas, fermant le poing pour faire disparaître son contenu. « Commence par réitérer ton linceul de chakra puis une fois que ce sera stable, décrypte-le. Ca risque de te coûter pas mal d’énergie, alors doucement. N’abuse pas sur les quantités, je risque pas de te porter une deuxième fois à l'hôpital. » Allumant une cigarette, il observa son élève d’une journée.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Sendai Yôji
Sendai Yôji

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Ven 12 Avr 2019 - 11:13

La technique absolue, première partie.

L'adolescent regarda la sphère Futon se formait sous ses yeux sans grand étonnement, lui même était capable de modeler son chakra de cette façon même s'il ne pouvait pas, en effet, lui donner de nature. D'ailleurs, il n'avait jamais vraiment compris ces histoires de chakra affinitaire et Xûen semblait même mieux au courant que lui à ce sujet.

- Peut-être. Je sais pas trop, j'ai jamais essayé de... fournir une autre nature. Comme tu dis. Il faudrait que je demande à Ikaku peut-être, il saura m'en dire plus. Il grimaça presque à cette idée, déjà peu enchanté par une interaction avec son sensei qu'il peinait à cerner. Quand j'utilise mon armure... Il se gratta la tête. Je visualise rien de spécial. Enfin, je m'entoure simplement de chakra.

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Tenor

Écoutant le Samouraï, il déposa le crapaud résigné sur son épaule et serra les poings. Les sourcils froncés, le garçon commença à briller d'une lueur dorée. Le Mirage pouvait observer le chakra de ses yeux nus, entourant le Sendai, sortant du sol et de tous les pores de sa peau. En un clin d’œil, l'énergie sembla se lier de toute part pour former un manteau discontinu, protégeant désormais Yôji et... Le batracien installé sur lui. Sans le vouloir, il avait plus ou moins réussit l'exercice précédant à sa manière.

Il ferma ensuite les yeux, respirant profondément et lentement. Son visage s'adoucit, le linceul d'or se stabilisait peu à peu. D'habitude, il ne cessait de fluctuer puisque le Wasurejin ne l'utilisait qu'en combat et ne se souciait jamais de le contrôler totalement. Ses mains se desserrèrent mais son front se mit à luire de sueur, comme si son corps trop jeune peinait à contrôler cette source trop importante de pouvoir.

- Je sent... Le manteau grandit soudain, comme si parler l'empêchait de se contrôler correctement. Reprenant le contrôle, il parvint à le diminuer pour qu'il arrive à même sa peau mais décida de ne plus prendre la parole.

- C'est fluide, chaud, intangible... Le crapaud semblait se retenir de faire une blague douteuse sur son entrejambe. Un flux continu de chakra qui s'évapore dans l'air et qui se renouvelle sans cesse. Impressionnant pour un chiard. Remplaçant ledit chiard, Gamakikai se décida à décrire le jutsu dans lequel il se trouvait actuellement.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen Empty
Dim 14 Avr 2019 - 15:13




« Susano-o no Mikoto »




« La logique voudrait que cela te soit impossible. Mais qui sait... » Il orna ses lippes d’un fin rictus, ayant bien ressenti un potentiel chez le jeune brun, encore à développer.

Le Sendai mit alors en application la même armure qu’il avait fendu. Mais quand ce dernier eut à parler ou à agir en faisant quelque chose qui n’était pas source d’une émotion ou proche du combat, cette dernière sembla se fragiliser. L’énergie déployée sembla virulente et puissante mais mal maîtrisée.

Gamamikai sembla n’être point affecté ou du moins pas blessé par l’aura. C’était une des composantes essentielles et malgré plusieurs points noirs, une partie de ses demandes venait d’être accomplie sous ses yeux.

Xûen acquiesça à la description du batracien et s’approcha de quelques pas. Il ramassa à ses pieds un fin bâton et frappa les articulations. Sans surprises, ce dernier se brisa. Il en ramassa alors un autre et après l’avoir renforcé à l’aide du Vent lui-même, exécuta le même test. Et parfois, le bâton allait jusqu’à le toucher bien que ralenti par l’épaisse couche.

« Tu dois générer continuellement du chakra et celui émis est perdu. Tu dois trouver un moyen de matérialiser ton armure de la même façon et de simplement l’alimenter, sans perdre une quelconque partie de ce que tu as investi. Ainsi, tu la rendras plus dense et moins coûteuse. »

Il lui tourna alors le dos.

« Travaille aussi sur ta coordination. Tu dois être capable de réciter l’Art de la Guerre sans que ton jutsu n’en soit altéré. » Il alla s’asseoir sur une souche et regarda du coin de l’oeil son protégé tandis qu’il sortit de son énorme rouleau un parchemin.

Yôji avait l’aide du batracien s’il la souhaitait et Xûen interviendrait en cas de besoin. S’il lui mâchait le travail, le gamin n’apprendrait rien.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

[Part 1] La technique absolue. FT. Shinkiro no Xûen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: