Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Une nouvelle équipe [pv. Yuki Eiichiro & Hayaides Shota]


Ven 21 Juil 2017 - 11:50
Tout avait commencé par une étrange lettre. Kaeda l'avait reçu le matin même. Au vu du sceau officiel des Yuki sur l'enveloppe cela devait être vraiment important. La Genin se questionna un instant sur la raison de cette lettre. Elle n'avait jamais eut à traiter avec le clan des Yuki. Alors que lui voulait le fameux clan des fondateurs de Kiri ? Sans plus attendre, elle lut la dite missive.

"
Cette lettre est adressée à Ogawa Kaeda et à elle uniquement.
En ma qualité de chef du clan Yuki et en ma qualité de Jonin, moi, Yuki Eiichiro, vous convoque dans le cadre d'une rencontre aux environs de midi dans les marécages de Kiri, près d'un bassin en forme de croix. Si vous ne parvenez pas à trouver le dit bassin, vous n'êtes aucunement digne d'en savoir plus.

Yuki Eiichiro
Jonin
Chef du clan Yuki."


Un défi hein ? Kaeda le savait mieux que quiconque, ces marais étaient un véritable labyrinthe pour qui ne les connaissaient pas. Intriguée par cette demande de rencontre, la Genin ne perdit plus un instant, prit son sabre et se dirigea vers les marais. En chemin, elle s'interrogea sur la raison de tant de secrets. En quoi pouvait-elle être utile au clan Yuki ? Pourquoi un rendez-vous dans un endroit aussi reculé ? Pourquoi une telle mise en scène ?

À son entré dans les marécages, Kaeda déduisit à la position du soleil qu'elle avait au moins deux bonnes heures devant elle. Une carte ? Pas besoin. Ses parents adoptifs ne l'ayant jamais élevé, elle a vécu une grande partie de son enfance dans ces marais. Elle savait où elle trouverait le bassin en forme de croix. Prenant son temps, la Genin fit son chemin. Elle profita d'ailleurs de son avance et de sa solitude pour dresser un petit autel composé de trois pierres rondes destiné au Yaksha qu'elle considérait ,celon ses propres croyances, comme son protecteur.

Au bout d'une heure et demi de marche, elle était sur le lieu de rendez-vous. Personne n'était présent. Où du moins la Genin ne remarquât la présence de personne. Elle en profita pour faire l'entretien de son sabre qu'elle n'avait pas pris le temps de faire avant de partir.

_________________

Fear the power of the Yaksha demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t490-ogawa-kaeda-la-fille-du-desert-au-pays-de-l-eau-finie#2255

Ven 21 Juil 2017 - 16:27
C'était une journée magnifique qui s’ouvrait à moi aujourd’hui, il faut savoir que je m’entraîne intensivement un jour sur deux afin de perfectionner de plus en plus ma pratique du taijutsu. Il y a des années de cela, je m’étais rendu compte que je n’avais pas la moindre once de talent en ce qui concerne la maîtrise du ninjutsu et genjutsu, j’ai alors dû reposer tous mes espoirs de devenir un ninja confirmé, sur le taijutsu, en adoptant le style de combat de mon clan, le göken.  Après un repos bien mérité hier, il fallait que je m’y remette instantanément, mon corps ne demandait que ça , et il fallait le voir pour le croire, mais s'entraîner de la sorte, j’aimais cela..



Mon père m’a conçu un programme, il y a d’ici 6 ans, qui évoluaient au fur et à mesure que je prenais de l'âge, par exemple, cette année, je suis passé à 10000 pompes contre 8000 l’année dernière, ce qui peut paraître énorme.. Et encore ce n’est qu’une ligne de la page que je cite là.. Il faut que j’arrive à bout de celui-ci une fois le matin , et une seconde fois l’après-midi.. Mais bon trêve de mondanité, il fallait que j’y aille tout de suite et sans perdre de temps.. Cependant, le destin en a fait autrement, il fallait qu’une chose me perturbe en cette belle journée qui m’attendait.. En effet, j’avais reçu une lettre au pied de la porte et c’était bel et bien la première fois, que je recevais quelque chose de quelqu’un que je ne connaissais pas, ce n’était pas de mes habitudes de fréquenter des personnes autres que ceux de mon clan. En l’ouvrant, j'aperçus que celle-ci était signé de la main d’un Yuki et son intitulé semblait s’adresser directement à moi, je l’ai alors lu avec un air curieux:

Cette lettre est adressée à Hayaidesu Shota et à lui uniquement.
En ma qualité de chef du clan Yuki et en ma qualité de Jonin, moi, Yuki Eiichiro, vous convoque dans le cadre d'une rencontre aux environs de midi dans les marécages de Kiri, près d'un bassin en forme de croix. Si vous ne parvenez pas à trouver le dit bassin, vous n'êtes aucunement digne d'en savoir plus.

                                                                                                                                   Yuki Eiichiro
Jonin
Chef du clan Yuki."


“Chef du clan Yuki”, “Jonin”, “rencontre”, ce sont les seuls mots qui me sont restés à l’esprit. Mais que pouvait me vouloir un Jonin de rang A? Peut-être était celui qui fut dans le terrain d'entraînement avant-hier, car il y avait fait un froid monstrueux.. Peut-être lui avais je tapé dans l’œil, qui sait? À mon habitude, j’aurai décliné cette invitation, mais cette fois-ci, c’était un chef de clan, et il voulait me rencontrer, je ne pouvais pas rater une occasion pareil, mais merde alors j’avais aussi entraînement, il m’aura fallu une trentaine de minute pesant les avantages et les inconvénients d’une rencontre de la sorte et l’impact qu’elle aurait sur l'entraînement d’aujourd’hui, mais j’ai décidé contre mon gré de reporter l'entraînement à demain, j'espère que ça en valait la peine..

Cela m’aura pris des heures de route pour rejoindre les marécages, ça serait à vous retourner le cerveau, le chemin vous y menant et tellement tortueux. Heureusement que je me rappelle être venu quelquefois m'entraîner dans ces lieux, on pouvait se retrouver seul et s'entraîner en solitaire si l’envie nous y prenait, mais à nos risques et périls.
J’ai alors jeté un oeil sur ma montre , c'est bien ce que je pensais, j'étais arrivé bien en avance , il était exactement dix heures et quelques broutilles.. Ne voyant personne arriver, j'entrepris de continuer mon entraînement durant le temps qu’il me restait avant cette rencontre, qui devait se dérouler dans les environs de midi.

C'était parti pour une série de 5000 pompes vers une main, en comptant chacune d’entre elles.. À partir de la 4500e, une fille apparut au lieu de rencontre, mais il me semblait qu’elle n’avait pas remarqué ma présence, elle sortit aussitôt un sabre, qu’elle se mit à entretenir..
Je ne pouvais pas m'arrêter d’aussitôt pour lui faire la discussion, alors j’ai pris l’initiative de relever la tête et de m’adresser à elle toute en continuant mes pompes..


Hey, Tu ne te serais pas perdu par hasard?

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 23 Juil 2017 - 13:51
La décision était tombée. En tant que Jônin, le Yuki se retrouvait à la tête d’un groupe de Genins. Une décision qui ne le ravissait guère. Elle allait même à l’encontre de tous les plans qu’il avait envisagés. Le poing serré, il avait longtemps réfléchi, retourné l’ensemble de la situation dans son esprit sans trouver une issue profitable. Il détestait ce piège auquel il lui était impossible d’échapper. Tout le monde s’y pliait et s’il ne suivait pas le mouvement, la Mizukage remarquerait déjà son geste osé. Alors, les dents serrées dans sa mâchoire crispée, il avait obtenu qu’il pouvait choisir ses deux disciples. Il avait longuement pesé les faveurs et défaveurs de son équipe, d’autant qu’il ne pouvait en avoir que deux. Puis sa décision s’était arrêtée. Poussant un soupir, il avait décidé de poser une courte énigme, leur donnant rendez-vous dans un lieu à l’écart du Village sans être éloigné.

Etaient-ils donc de véritables Shinobis ? Ou de vulgaires touristes ? Les poings serrés autant que ses dents crispaient sa mâchoire, il observait ses deux recrues qui, à quelques pas de lui, ne l’avaient pas encore remarqué. D’ailleurs, ni l’un ni l’autre n’avait encore vraiment cherché à le trouver. Soudainement, il se mettait déjà à regretter sa décision. Peut-être aurait-il mieux valu qu’il rejette cette absurdité. Lui ? Dans une équipe ? Accompagné de deux membres aussi idiots qu’inutiles ? Devait-il être aussi un responsable ? Un père ? Il détestait cette exécrable situation. Puis, poussant un soupir, le Yuki se déplaça d’arbres en arbres pour bientôt atterrir devant ces deux jeunes gens. L’œil fermé, canalisant comme il pouvait cette colère qu’il contenait difficilement, il finit par l’ouvrir, observant uniquement le ciel et le lac. « Pitoyable. » D’abord, penchant sa tête en arrière, il parla aux deux en même temps. « Vous avez tous les deux échoués votre premier exercice. » Il poussa un soupir, marmonnant pour lui. « Médiocre. »

Se déplaçant vers un autre arbre face au lac, il s’y posa contre, avant de s’asseoir tranquillement, observant uniquement la surface réfléchissante de l’eau. Baillant même sous la fatigue d’une observation et attente inutile, il se remit à s’exprimer à l’ensemble du groupe. « Kaeda … », laissa-t-il traîner durant un bref instant, voulant obtenir l’attention des deux dans le même temps. « Tu te permets de faire tes ongles avec ton épée alors que tu es en sortie. Tu n’étais pas même pas sur tes gardes. Shota aura été un ennemi, il t’aurait tuée. » Sûrement que l’autre se pensait sorti du lot. Il n’en était absolument rien. Aussi, le regard encore glacial, déçu par l’inexpérience de ses recrues, il continua, sans même attendre une réponse. « Tu n’es pas mieux, Shota. Tu te permets, en territoire neutre, de t’entraîner comme si tu étais chez toi. Penses-tu que j’aurais attendu la fin pour t’abattre d’un Senbon dans la nuque ? » Se passant une main sur le visage, essayant d’enlever une partie de cette poussière qu’il ressentait, son œil passa de l’un à l’autre, ne demandant même pas une réponse. « Vous avez tous les deux été décevants. Je vous donne une mission : ‘me retrouver près d’un lac en croix’. Et vous n’avez même pas pensé à me chercher. »

Il était agacé. A cran. Non seulement il devait se coltiner deux recrues. Mais en plus, elles étaient mauvaises. Que pouvait-il vraiment espérer de ces deux-là ? Hésitant à continuer, il croisa ses jambes en tailleur, puis, d’une nouvelle inspiration, il lança la nouvelle mission. « Quelque part en ces lieux se trouve un objet qui n’a pas sa place. A vous de le trouver. » Puis, fermant son œil, posant ses deux mains derrière sa tête d’un air décontracté, il se coucha à moitié contre l’arbre. « Oh. Et avant que j’oublie, celui qui rate cette mission se verra le privilège de passer la nuit ici, avec ses vêtements actuels, sans boire ni manger, et éveillé en ma compagnie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t30-yuki-eiichiro-don-t-remain-silent-termine http://www.ascentofshinobi.com/t2036-yuki-eiichiro-titre-u-c#13764 http://www.ascentofshinobi.com/u355

Mar 25 Juil 2017 - 10:56
Hé bien... Kaeda pensait être en avance, mais c'était loin d'être le cas. Un garçon plus jeune qu'elle était déjà là à s'entraîner et elle ne l'avait même pas remarqué... Il lui demanda si elle s'était perdue. Mais avant même qu'elle ne puisse formuler une réponse, un troisième personnage fit son entrée. Cette fois-ci, l'homme était plus âgé qu'elle. Et visiblement, il était mécontent de leurs performances de Ninja. Kaeda mit un instant à assimiler les informations. Ce type devait être Yuki Eiichiro à en juger par la manière dont il leur parlait. De quel exercice pouvait il parler ? L'écoutant attentivement, Kaeda rengaina son sabre avant de cacher ses mains dans ses manches.

"Hum... Pardonnez ma potentielle insubordination... Messire Yuki... Mais que faisons-nous ici exactement ? Quel est donc le but de cette convocation ? J'avoue m'être posé la question, mais ne pas comprendre vos motivations. J'admets qu'en situation réelle, nos attitudes nous auraient potentiellement coûté la vie. Cependant, nous ne sommes points ici en territoire ennemi, ceci expliquant notre manque d'attention, j'imagine que nous méritons quelques explications."

Très calme, Kaeda observait le Yuki. Elle n'irait pas plus loin avant d'avoir obtenu les informations demandées. Mains dans les manches de son kimono, on aurait pu croire qu'il s'agissait d'une statue tant son corps était fixe. Seul le vent dans les plis de son kimono donnait de la vie à cette statue. Ses yeux étaient fixés sur l'homme, mais ses oreilles sondaient les environs tels un radar. Kaeda avait déjà commencé l'exercice demandé. Plus confiante en son sens de l'écoute que de la vue en raison de sa capacité spéciale. Le son était son élément, elle détecterait l'objet demandé par le son.

Ne bougeant pas d'un cil, elle attendait patiemment les réponses d'Eiichiro. C'était comme si elle ignorait l'autre garçon, bien que ce fut impossible à cause de tout le bruit que provoquait chacun de ses mouvements. À l'écouter, Kaeda pouvait entendre chacun des muscles du garçon se détendre et se contracter. Eiichiro l'avait appellé Shota. Qui était donc ce Shota ? Qu'avait-il donc en commun avec Kaeda pour qu'ils fussent tout deux contactés ? Tant de questions qui n'aurait de réponses qu'en posant la question. Intérieurement, la kunoichi se promit de le découvrir.

_________________

Fear the power of the Yaksha demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t490-ogawa-kaeda-la-fille-du-desert-au-pays-de-l-eau-finie#2255

Jeu 27 Juil 2017 - 17:38
À peine avais je adresser la parole à la jeune fille, qu'un homme d'une trentaine d'années du moins il me semble, vêtu d'un cache oeil sortit de l'ombre puis subitement prena la parole. Était-il caché durant tout ce temps?

Je n'aurai pas rêvé mieux... D'une part, se retrouver dans ce lieu enfoui dans les marécages auront demandé patience et réflexion, et d'une autre j'ai dû reporter à un moment ultérieur l'entrainement prevût en ce jour... Les moindres remerciements de sa part ne seraient pas de refus... Au moins pour le derangement. L'homme présent confirma et s'identifia comme étant Yuki Eiichiro... Alors c'était lui le jonin de rang A? Le chef du clan Yuki?

Si durant tous ce temps, il était tapi dans l'ombre sans qu'on n'ait le moindre doute de sa présence, je ne pouvais pas refuter son rang. Son attitude nonchalante et le fait qu'il ne se resigne pas sur ses mots me renvoie à mon père... Lorsqu'il m'adressa la parole, le visage de mon géniteur se transposa sur le sien, de ce fait, je me suis tu, jusqu'à ce que je pensáis être une hallucination s'estompe, j'ai ainsi repris mes esprits, l'entrainement me faisait-il perdre la tête? J'espére pas

Il nous fallait ample informations s'il veut que son exercice soit éxécuté. Pourquoi etions nous ici? Pourquoi les marécages? Et pourquoi moi?

Ayant entreprit la decision de lui demander, cette même fille se prononça à ma place.. Il l'a appelé Kaeda. De plus elle avait reçu une invitation dans les marècages également. Mais il se foutait de moi? Qu'est ce quelle a voir avec moi? Je fait presque deux fois sa taille, j'éxagère un peu certe, mais elle était vraiment petite.. Ce qui semblait être une passante, s'averait être un shinobi, du moins elle ne le laissait pas transparaître avec son kimono..Cependant on m'a appris à ne jamais sous estimer son adversaire.. Si je manquais ne serait ce qu'une seconde d'attention, elle pourrait me trancher en ne serait ce qu'une fraction de Celle ci.. Cependant, durant son temps de parole, quelque chose semblait attirer sa curiosité, sur le coup j'étais dans l'incomprehension, c'était comme si une quantité importante de son venait lui perturber les tympans.. Elle avait l'air d'être si particulière et differente des autres.. Eiichiro l'aurait vu? Surement

Tant de questions qui s'entremelaient, de réponse incompléte, et une rencontre qu'on n'oubliera pas d'aussitot.. Du moins celui qui veillera la nuit en sa compagnie. Dans l'imcomprehension la plus total, je n'ai fait que hausser un sourcils, et me mit assis au sol,le dos à un arbre , observant Kaeda lui faire face. Après tout, n'est t-on pas mieux assis que debout lors d'un spectacle?


_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 2 Aoû 2017 - 17:01
Il avait déjà envie de s’arrêter là. Pourquoi devait-il se coltiner ces deux incapables, encore ? La tête déjà en arrière, il finit par se coucher au sol, agacé par leurs comportements respectifs. Comment pouvait-on croire que ces deux soldats formeraient un jour l’élite ? Aucune possibilité ! Poussant un soupir, analysant la situation, il réfléchissait à ce qu’il devait dire pour répondre aux interrogations. Passant une main sur son œil valide, il l’ouvrit finalement en même temps qu’il se relevait. Haussant les épaules, il passa son regard de l’un à l’autre.

_ Bien. » Un silence, il ne savait pas quoi dire exactement. « C’est une épreuve. Afin de connaître votre potentiel, votre valeur sur le terrain. » Il s’arrête finalement sur celle qui aura parlé, Kaeda. Répondant directement à celle-ci et son affirmation, il releva légèrement sa chevelure pour montrer son cache-œil. « Ceci ne s’est pas déroulé en territoire hostile. Nous étions en territoire conquis quand mon équipe a été attaquée. » Il garde le silence, se rappelant ce douloureux souvenir. « Une embuscade, qui m’a coûté un œil. Tout cela parce que je n’étais pas en territoire ennemi et que je me pensais suffisamment en sécurité pour baisser ma garde. »

Se redressant de toute sa hauteur, se dirigeant vers le lac, il posa une quantité infime de chakra à ses pieds et s’en alla sur le lac. Puis, se tournant à nouveau vers eux, ouvrant grand les bras, il leur lança. « La nuit va bientôt tomber. Si j’étais vous, je ne perdrais pas plus de temps. Surtout qu’au coucher, vous aurez tous les deux perdus. » Il s’amusait. Aucun des deux ne trouverait la solution. Ils viendraient à courir dans les marécages. Peut-être même que l’un d’eux finirait même par plonger sa tête dans le lac. Alors que la réponse se trouvait, finalement, sous leurs yeux.

_ Oh. Et si vous échouez tous les deux, je vous attache au même tronc. », lâche-t-il d’un autre sourire pervers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t30-yuki-eiichiro-don-t-remain-silent-termine http://www.ascentofshinobi.com/t2036-yuki-eiichiro-titre-u-c#13764 http://www.ascentofshinobi.com/u355

Une nouvelle équipe [pv. Yuki Eiichiro & Hayaides Shota]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: