Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

2/00. Nous n'avons pas oublié


2/00. Nous n'avons pas oublié Empty
Ven 12 Avr 2019 - 22:30
Le dernier garde placé à l’avant-poste était fébrile. Il tenait son kunaï d’une main si tremblante qu’on aurait pu croire qu’il était face à un monstre. C’était inexact. Face à lui, il n’y avait qu’un homme qui portait un masque d’or. Reprenant un semblant de courage après avoir vu les cadavres de ses collègues au sol, le garde fonça sur son adversaire. Il manqua une nouvelle fois sa cible, puis vit l’arme se retourner contre lui. Alors qu’il entendit un son sec accompagner une douleur indescriptible, il chutait. L’occasion pour lui de regarder une dernière fois les reliefs aciérés du masque de son ennemi…

… et la centaine de soldats qui se tenaient en rang derrière lui.

Celui qui tout le monde connaissait sous le nom d’Araho Daiki se courba pour ramasser le kunaï autrefois tenu par son adversaire. Il se retourna face à son armée.

« On dit des villages cachés qu’ils sont les institutions les plus puissantes de ce monde. Mais en réalité : ils ne sont rien de mieux que ce que nous venons de voir. De simples pantins dépassés par des difficultés auxquelles ils ne sont plus habitués à faire face. »

Parmi le premier rang de ses soldats, le Seigneur du Feu reconnaissait forcément quelques visages. Que c’eut été celui d’un ancien Iwajin, d’une kunoichi qui avait accompli un contrat à la symbolique importante ou encore un maître du Satetsu ; l’homme au masque savait qu’il comptait avec lui des shinobis et soldats aux qualités certaines.

Il leva haut le kunaï encore ensanglanté du garde.

« Ils se croient tout permis. Ils veulent tout contrôler. Même lorsqu’ils auraient dû se satisfaire d’avoir aidé un Seigneur légitime à prendre place pour redresser son pays, leur orgueil a mené au plus terrible génocide de notre histoire. Le sang de tant des nôtres a coulé… il est temps que le leur ruisselle. »

Levant son deuxième bras, l’homme qui dirigeait une véritable armée portait plus que jamais la voix pour chacun de ses soldats.

« Nous avons tenté de faire notre deuil, mais nous n’avons pas oublié. Nous avons reconstruit notre capitale, mais nous n’avons pas oublié. Nous avons redressé notre pays, mais nous n’avons pas oublié. En réalité, il n’y a pas un seul jour que nous ayons vécu autrement que pour cette occasion. Nous n’avons qu’un seul ennemi… »

Il se retourna, et mena la charge.

« … ET IL PÉRIRA AUJOURD’HUI ! POUR HI NO KUNI ! »

Et alors que cent shinobis ralliés à la cause Hijine chargeaient comme un seul homme, Kumogakure no Satô sonnait l’alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

2/00. Nous n'avons pas oublié

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°4 : Cataclysmes :: Partie n°2, Kumo : L'Empereur
Sauter vers: