Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

3/00. Ordre ultime


3/00. Ordre ultime Empty
Ven 12 Avr 2019 - 22:51
Le Contrat du Siècle, c’était le nom qu’on lui avait donné. Il était d’ailleurs difficile de trouver à redire à cette appellation. Les instigateurs de cette offre, qu’importe qui ils étaient, promettaient des richesses infinies et des récompenses inouïes. Dans un timing excellent avec la parution de la dernière édition du Kunaï Emoussé, le journal le plus connu du Grand Continent et de ses Archipels, ce contrat faisait naturellement écho avec le casse de la Banque Sabaku, qui abritait parmi les plus grandes richesses de ce monde.

Ce Contrat du Siècle avait donc tout pour être vrai. Et les conséquences étaient aussi logiques qu’immédiates : la majorité des mercenaires, criminels et explorateurs du monde ninja étaient venus jusqu’à Murashigure, malgré les risques que la capitale d’Ame no Kuni représentait. Il y avait même des shinobis des villages cachés qui avaient été missionnés pour en savoir plus, notamment Kirigakure no Satô qui aurait bien besoin de cette fortune promise pour accélérer les travaux de reconstruction chez eux.

Résultat, des dizaines, puis des centaines d’individus se retrouvèrent en plein cœur de Murashigure pour y espérer davantage d’informations à propos de ce contrat dont les objectifs restaient encore à définir.

Mais comme le Kunaï Emoussé ou encore certains spécialistes l’avaient pressenti, un tel rassemblement ne pouvait donner lieu qu’à des débordements historiques. Tandis que l’impatience d’en savoir plus gagnait bon nombre d’entre eux, certains commencèrent à en venir aux mains, voire à utiliser des techniques. Il y eut rapidement des blessés, puis de premiers meurtres.

Théâtre censé accueillir l’attente du Contrat du Siècle, Murashigure était en passe de devenir celui d’un massacre de masse. Quand soudain…

« Nijûharu no Jutsu : Technique des Vingt Printemps. »

La voix féminine était étrange. Par sa tonalité mais surtout son volume qui portait à un point que tout le monde dans les rues de Murashigure semblait l’avoir entendue.

Quoi de plus simple pour Mamushi, dont la maîtrise de l’Onkyôton n’avait d’égal que sa loyauté pour l’Homme au Chapeau dont elle était l’une des Lieutenantes. Son chef lui avait d’ailleurs donné un objectif précis : celui d’aider les Fanatiques à réveiller le Dieu Singe, qui sommeillait sous Iwagakure no Satô.

« Mamushi vous ordonne à tous… »

Et puisque le village caché des Roches avait été construit sur le volcan renfermant Yonbi, le Dieu, il n’y avait qu’un seul moyen pour espérer le libérer…

« … de détuire Iwa. »

Soudain, tous les criminels, mercenaires, guerriers et shinobis s’arrêtèrent, il en fut de même pour ceux qui s’entretuaient. S’ils gardaient pleine conscience de leur situation, ils n’avaient néanmoins qu’un contrôle limité de leur corps. Et ils ne tardèrent pas à s’en rendre compte, puisqu’ils devenaient tous habitués par un désir impossible à parer.

Celui de la destruction. Celui qui allait les amener tout droit vers Tsuchi no Kuni.
Celui qui allait les mener à raser Iwagakure no Satô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/00. Ordre ultime

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°4 : Cataclysmes :: Partie n°3, Iwa : Le Son du Cataclysme
Sauter vers: