Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

2/05. Rester fidèle ou le devenir


2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Sam 13 Avr 2019 - 13:20


L’armée Hijine, menée par Araho Daiki, avait beau être liée par la Volonté du Feu et celle de la rancœur ou haine envers Kumogakure no Satô, elle n’en restait pas moins hétérogène. Ses soldats n’étaient pas tous des Hijins, certains étaient là par pur patriotisme et d’autres pour assouvir une vengeance. Il en était de même pour les profils de ces combattants : allant du Kaguya au manieur du Satetsu en passant par l’explosivité d’une Chôkoku.

Mais il y en avait un qui était bien différent des autres.

Celui-là qui combattait seul sans vraiment l’être. Celui-là qui n’avait pas besoin de coéquipiers et qui pourtant en avait. Mais de ses aspects mystérieux, c’était bien ses habits qui pouvaient mettre la puce à l’oreille des Kumojins qui venaient à lui.

Tunique d’un blanc pur accompagnées de dorures divines : il s’agissait d’un Fanatique.

Et si Le Fidèle était là, ce n’était pas pour rien, puisque sa présence signifiait l’allégeance de tout son clan envers Hi…


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le lundi 15 avril pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Les Kumojins devront se placer eux-mêmes dans les groupes pour défendre leur village. Il faudra pour cela poster dans un sujet de placement qui sortira une fois les groupes tous postés.

  • Ce groupe se en arrière position, à plusieurs dizaines de mètres de l'entrée du village, sur un terrain déjà accidenté par les combat (considérez qu'il y a des rochers et autres obstacles un peu partout). La guerre fait rage devant et autour de vous.

Ordre de post :
  • Kawashima Kyôhei

  • Kondô Isami

  • Sakana Ayanokoji

  • Sharrkan

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Lun 15 Avr 2019 - 21:20
L’alerte avait été sonnée. Et pas la moindre. L’alerte générale. L’ennemi était aux portes du village. Hi no Kuni avait décidé de se venger. Et d’un côté, c’était compréhensible. Mais aucun Hijin ne survivraient aujourd’hui sur nos terres. Kumo savait se défendre et ce, malgré que ces lâches avaient choisi une période où les troupes étaient encore séparées entre Hayashi et Kaminari.

Nous sortions, Sharrkan, Ayanokoji et moi-même de l’appartement du premier nommé, car nous venions de faire… une pyjama party. J’en étais un peu honteux oui, mais il le fallait pour « la cohésion d’équipes » disaient-ils…

L’alerte donc… celle qui nous avait sorti de nos rigolades – oui, il m’arrivait parfois de rire avec eux – avait sonné le matin et nous nous étions précipités dehors habillés de nos pyjamas. Par chance, le mien était normal. Mes camarades en revanche… cela n’était pas vraiment leur cas. Soit.

Je saisissais mon équipement de shinobis que j’enfilais par-dessus mon pyjama avant de m’en aller. Rapidement, nous nous retrouvions au milieu de champ de bataille, nous pouvions apercevoir l’Arche Grise au loin et le terrain aux alentours direct de notre position était fumant et rempli de gravats. La haine se faisait de plus en plus présente chez moi, mais j’essayais pour l’instant de me contrôler. Plus étonnant encore, un personnage mystérieux tout de blanc vêtu se tenait face à nous. C’était durant cette courte période de découverte de la zone sinistrée qu’un quatrième luron nous rejoignait. J’en avais rapidement entendu parler, Kondô Isami.

Nous nous tenions donc face à cette personne qui ressemblait étrangement aux descriptions que j’avais entendues de ces étranges et puissants individus que l’on nommait « Fanatiques », mais je n’en étais pas sûr. Il y avait cependant une chose dont j’étais certains, c’était un ennemi. Je laissais ensuite échapper une insulte entre mes dents.

« Fils de pute. »

Mes trois camarades ne pouvaient que comprendre que je n’avais pas vraiment envie d’être gentil avec lui. J’haranguais mes frères d’armes et plongeais rapidement mon regard dans leurs yeux afin d’obtenir quelques informations sur les intentions. Rapidement, j’en comprenais quelques-unes et particulièrement celles de Sharrkan, l’avantage du travail d’équipe finalement. Je lui laissais donc le temps de réaliser quelques mûdras avant d’enchaîner moi aussi.

« Allez ! » Lançais-je d’une voix puissante.

Je relâchais ensuite tout le chakra nécessaire pour créer sous les pieds de notre ennemi une petite étendue d’eau visqueuse dans le but de l’immobiliser quelques secondes. Je comptais ensuite sur mes compagnons pour la suite du combat. Notre premier assaut pouvait fonctionner, mais il ne fallait pas non plus être trop confiant, notre ennemi devait être très puissant.

« Isami, Ayano et Sharrkan ! Kumo compte sur nous ! » Criais-je une dernière fois.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir E23l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u992

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 16 Avr 2019 - 23:07
Mon entraînement avec mon père fut interrompu par l’alerte générale qui retentissait dans le village. Mon regard croisa celui de mon père et nous comprimes que la situation était grave. Je ne savais pas ce qui se passait exactement, mais je devais agir! "Prends Maman et mettez-vous à l’abri." Lui ordonnais-je d’une voix calme alors qu’intérieurement j’étais perturbé par cette alarme.

On nous entraînait pour vivre ce genre de situations, mais jamais on serait prêt tant qu’on ne le vit pas. Heureusement, j’étais déjà équipé et je pouvais sans plus attendre quitter ma demeure pour rejoindre l’entrée du village. Je ne savais pas où le problème avait lieu, mais j’espérais que Kumo ait donné l’alerte avant que l’ennemi ne pénètre à l’intérieur de nos murs! Si ce n’était pas le cas, j’allais le voir sur ma route.

Rien d’anormal n’était à signaler sur mon trajet et j’atteignais l’Arche grise sans problème. Une fois sur place, je me suis retrouvé aux côtés d’Aya et deux inconnus, mais mon attention n’était pas sur eux, mais bel et bien sur celui qui se trouvait face à nous. D’après son accoutrement et les indications reçues, cet individu avait tout l’air de faire partie de ces Fanatiques dont tout le monde parlait. Si c’était le cas, ma vie allait peut-être se terminer aujourd’hui. Cependant, ce ne fut pas un sentiment de peur qui me traversa le corps, mais celui d’une grande excitation.

Je sentais ce pouvoir sombre en moi vouloir se confronter à la puissance de cet inconnu, mais je devais me contrôler. Il était important d’analyser l’adversaire et ne pas foncer tête baissée… Malheureusement, ce n’était pas la stratégie de tous ici. En effet, l’un des ninja à côté du Sakana lança l’assaut. Que devais-je faire, suivre ou attendre de voir la réaction de notre ennemi tout en économisant du Chakra qui me sera sans doute utile pour la suite ?

Je n’avais pas tout le temps à disposition pour réfléchir, je devais prendre une décision rapidement. Je dégainais mon katana et abaissais ma lame pour envoyer une vague électrique sur l’adversaire. Ce n’était pas super puissant, mais couplé aux autres attaques, ça allait le devenir. L’important était d’analyser la réaction de l’individu. Nous l’attaquions sans même chercher à comprendre ce qu’il faisait là, mais comme l’alerte avait retenti, la question ne se posait pas, il fallait éradiquer la menace.

HRP:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mer 17 Avr 2019 - 21:09
Une pyjama party ? Oui, c'était bel et bien ce qu'avait proposé Sharrkan. On la faisait d'ailleurs chez lui... très viril comme activité d'équipe hein ! Boh même si je trouvais ça un petit peu bizarre, je comprenais où Sharrky-chan voulait en venir et ça ne me dérangeait pas tant que ça, tout compte fait. Après tout ça lui faisait plaisir et moi, j'aimais bien le voir heureux ! Cela dit, il y avait un hic, un GROS hic. Dans une pyjama party, bah le but c'est de venir en pyjama et de passer la matinée comme ça. Comment dire que mon oncle avait mélangé les couleurs avant de laver mes vêtements ? Oui oui oui, je m'étais retrouvé avec un pantalon un peu petit et rose poudré -viril++-. Le haut n'y avait pas échappé non plus hein, c'était tout autant affreux. Bien sûr je m'étais plaint à mon oncle mais ça n'avait strictement rien changé et vu que le temps pressait, je m'étais rendu à la fête avec un ensemble rose poudré !

« Roh vos moquez pas hein, ce n'est pas de ma faute. C'est mon oncle, des fois c'est vraiment un baka ! »

Oui oui, j'avais prévenu mes partenaires, voyant toutes les moqueries venir. Au moins ça avait le mérite de les faire rire, c'était déjà ça de gagner.

La matinée se passait bien, on riait aux éclats... Juste le fait de voir Kyohei dans ce milieu là me faisait rire, je n'arrivais pas à m'en empêcher. Sa tête de dégoûté était tout simplement épique. Sharrky-chan était loin, trèèèès loin d'être en reste. Il prenait beaucoup à cœur cet événement en ajoutant cet zeste de folie comme à son habitude. C'était vraiment top, on passait du bon temps et alors qu'on était en pleine activité, une alarme retentit.

« Ooooooh qu'est-ce que c'est ça ? »

Balançais-je surpris par le bruit. C'était une question rhétorique, je savais pertinemment ce qu'était ce son, c'était celui de l'alarme générale. Une alarme qui ne sonnerait pas sans raisons à cette heure-ci... Je sentis aussitôt comme une boule dans mon ventre, je m'inquiétais et priais pour que ça soit un exercice même si au fond de moi, j'étais convaincu que non. Comme du déni, je zyeutais mes partenaires à la recherche de la vérité et bien sûr, je ne fus pas satisfait de la réponse. Devais-je prendre les armes et accomplir mon devoir de Shinobi ?

En l'espace d'un instant, des centaines de questions se bousculèrent dans ma tête : Pourquoi ? Pourquoi l'alarme ? Des ennemis à nos portes ? Comment n'avaient-il pas été arrêtés avant ? Avaient-ils réussi à pénétrer l'enceinte du village ? Ces réponses, je ne pouvais les obtenir qu'en me bougeant les fesses et respecter mon serment.

Hésitant, je me joignis à Kyohei qui préparait ses affaires.

« On-..o-n y va hein ? Oui on y va ? Qu'est-ce que ça peut bien être ? Je ne suis pas rassuré, j'aime pas trop beaucoup ça. Dites quelque chose les gars s'il vous...»

Tremblotant, je fis de même en essayant de me préparer au mieux mais... j'étais vêtu de mon pyjama rose. C'était le seul truc marrant dans l'histoire. Sans même réfléchir, je suivis celui qui me semblait le plus déterminé de nous trois : Kyohei. Une fois dehors, je pus voir de mes yeux les prémices du chaos. Des mouvements de foule, de la fumée dans les airs, des visages apeurés, c'était donc le spectacle qui se présentait à nous et qui ne faisait qu'accentuer ma peur ? Nous arrivâmes finalement devant un homme vêtu d'une tunique blanche et dont l'aura seule parvint à me stopper net dans mon élan. Quelques mètres derrière Sharrkan, Kyohei et maintenant Isasa, je fus une nouvelle fois pris par une peur incontrôlable.

Qu'est-ce qu'il me venait à l'esprit à ce moment là ? La fuite. Je voulais fuir et me cacher, comme un lâche. Je ne pouvais pas mentir, j'avais trop peur. Une peur qui me ferait changer de comportement, d'état d'esprit, une de ces peurs qui pouvait changer un homme. J'avais l'impression d'être prisonnier d'une bulle sombre et froide où de petites voix, me conseillaient de faire demi-tour. Enfin, c'était le cas jusqu'à que la voix de Kyohei vint à mon secours, m'obligeant à réagir.

Plus lucide, je pus analyser la situation et les différentes actions de mes partenaires qui avaient directement jugés l'homme à la tunique comme dangereux. Personnellement j'aurais peut-être essayé d'entamer un dialogue mais à côté de ça, je n'en étais pas capable émotionnellement.

Que pouvais-je faire ? Pas grand chose dans cet état, mes capacités étaient loin d'être exceptionnelles, en tout cas pas maintenant. Ma seule alternative pour être utile, c'était d'attaquer frontalement et c'était une très mauvaise idée -sauf si je voulais finir en viande hachée-. Face à mon incompétence, je laissai échapper quelques larmes. J'avais peur mais ce n'était pas la raison de mes larmes, je pleurais puisque je savais que je ne pourrais pas respecter mon code d'honneur, ce qui me ramenait à mon manque de puissance.

« Go-g-gomen mais c'est... c'est trop pour moi ! Bien trop, ne m'en voulez pas s'il vous plaît !!!!  »

Aussitôt dit, je me retournai et courus à toute vitesse pour m'écarter du champ de bataille. À l’embranchement d'une rue, je me mis contre un mur, en m'assurant d'être à l’abri des regards.

Une fois caché, je me mis en position et malaxai mon chakra à toute vitesse afin d'ouvrir la première porte et dans la foulée... la deuxième. Une petite aura blanche se dégageait de mon corps et je me sentais tout de suite plus puissant, plus confiant. Cela dit je ne devais pas trop l'être, je devais penser stratégie et non pas cassage de crâne. Je me fis violence et après quelques mudras, m'enfouis sous terre.

Je rejoignis finalement le champ de bataille ayant en tête le trajet à effectuer et peu importe les portes, peu importe les dégâts sur mon corps, je comptais bien donner le meilleur de moi même.

Spoiler:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mer 17 Avr 2019 - 23:47
Lorsque j'avais proposé à mes coéquipiers, pour rigoler, de faire une pyjama party chez moi, je ne me doutais pas un seul instant qu'ils accepteraient sérieusement. C'était pas super étonnant qu'Ayano accepte, même si je pensais qu'il serait plus gêné, par contre Kyohei... ça c'était une vraie surprise. Peut-être qu'il était drogué, peut-être qu'il avait décidé d'enlever le balai de son cul... Une seule chose était sûre : je devais ranger mon studio, et fissa. Ça pouvait sembler bizarre pour un mec qui habite dans moins de 20m² et qui fout pas grand-chose de ses journées, mais ouais, j'étais incapable de vivre dans un endroit ordonné.

Et en plus, je dormais dans un canapé-lit. Forcément, trois mecs dans un clic-clac, ça rapproche. Alors que mes camarades se changeaient pour enfiler leurs pyjamas, je restais stoïque. Face à leurs regards interrogateurs, je me sentais obligé de m'expliquer :

« - Bah... J'ai pas de pyjama. D'habitude je dors tout nu, mais comme vous êtes là je garderai mes sous-vêtements... Sympa ton pyj', Ayano. Cette couleur te va bien. »

________________________________________________

Le lendemain matin...


« - Mhmmm, éteignez ce réveil, merde... »

Bizarrement, le son strident résonnait toujours dans mes oreilles. Et pas que dans mes oreilles, il semblait résonner dans tout le village. Réalisant soudainement ce que ça impliquait, je bondis du lit comme un diable. Le village était attaqué ? Si tôt ? Motivés, les mecs...

Mes camarades ne perdaient pas une seconde, très concernés par cette alerte. Je choisissais d'en faire de même. Alors que j'étais à quatre pattes pour chercher mon froc sous le clic-clac, j'entendis Ayano qui commençait sérieusement à flipper.

« - T'inquiète Nono, on leur explose la tronche vite fait et on revient prendre le petit-déj ! »

J'essayais de rassurer le plus jeune mais j'étais aussi pas mal perturbé. Cette sonnerie... ça voulait dire que l'assaillant avait déjà pénétré dans le village. Merde alors ! On était censés être un village perché en plus d'être un village caché, on pouvait pas les avoir remarqués avant ?

Ouate ze phoque, quoi. Mais ce qui m'inquiétait le plus dans l'histoire, c'est que j'avais toujours pas trouvé de pantalon. Et comme j'avais été très concentré dans cette tâche, j'avais pas trouvé de T-shirt non plus. Tant pis, plus le temps de me préparer ou de me faire beau. J'attrapais vite ma serviette tissée de ma tribu (qui m'avait déjà sauvé les bourses une fois), mes tongs et mon équipement shinobi, avant de suivre mes collègues.

« - J'ai bien fait de pas dormir à poil, finalement... » Marmonnais-je.


J'allais certes au front en caleçon, mais Ayano y allait en pyjama rose.

________________________________________________

L'air était électrique. Et je disais pas ça parce qu'il venait d'y avoir un éclair de fou à quelques mètres de nous. Il y avait aussi la panique, les mouvements de foule, les cris, les explosions, le sang... L'apocalypse se déroulait sous nos yeux. Nous qui étions insouciants encore quelques heures auparavant. Est-ce qu'au fond de nous, nous avions senti l'horreur qui arrivait ? Etait-ce pour cela que nous avions voulu nous rassembler, nous rapprocher, avant de nous déchirer ?
Les cris des autres shinobis et des civils terrifiés me donna le contexte : le Pays du Feu nous attaquait. Je soupirais. Pouvait-on vraiment leur en vouloir après l'horreur que Kumo avait perpétré là-bas ? Ils étaient venus se venger, simplement. Du sang pour du sang. Et c'était encore une fois des innocents qui allaient payer. Nous n'étions que des pions sur l'échiquier des maîtres qui jouaient sans se mouiller. Le cercle vicieux de la violence. La guerre... Quel concept fascinant.

Je n'avais pas vraiment le temps de m'attrister sur les ruines et les cadavres qui nous entouraient, car déjà un sale type en robe blanche nous faisait face. Un punk nous avait aussi rejoint. Plutôt cool, le mec. Je pourrais toujours lui demander des conseils de style une fois que tout serait rentré dans l'ordre. En attendant, le type en blanc n'avait pas l'air d'être là pour enfiler des perles. Bon déjà, sa tenue détonnait clairement avec celle de ses compatriotes mais en plus, sa tronche de psychopathe faisait clairement flipper.

Je prenais les devants, décidant littéralement de détendre l'atmosphère. Je lançais au shinobi qui nous avait rejoint :

« - Hé ! Stylé ta coupe ! »

Je me tournais immédiatement vers le mec en robe de mariée :

« - Toi aussi, tes fringues sont stylées hein ! Juste un peu bizarre de mettre du blanc pour aller se battre, c'est assez salissant. Oui, moi aussi je suis plutôt bien habillé, vous permettez que j'enfile ça vite fait ? »

J'agitais la serviette. Je me tournais légèrement vers l'arrière pour l'attacher autour de ma taille, histoire d'avoir une jupe. Mais j'en profitais aussi pour composer rapidement un mudra, que seul Kyohei qui se trouvait un peu derrière moi pouvait apercevoir. Nous nous étions souvent entraînés ensemble, nous avions même combattus. Je savais de quoi il était capable, il savait de quoi j'étais capable. Je lui lançais un discret clin d’œil avant de me remettre face au psycho en blanc :

« - Qu'est-ce que vous direz qu'on se calme et qu'on discute ?»

Je ne savais pas vraiment ce qu'en pensait ce mec clairement illuminé, mais en tout cas Kyohei n'était pas de cet avis. Il tenta d'immobiliser notre adversaire. Le punk suivi rapidement. Et Ayano ? Il s'enfuit en courant et en pleurant. Je ne pouvais pas lui en vouloir, il était encore jeune. Mais je n'avais pas le temps de réfléchir plus loin. Puisque mes camarades avaient décidé d'attaquer, autant tout donner. La meilleure défense, c'est l'attaque ! Trop cool comme vision.
Je composais rapidement des mudras, produisant de la chaleur pour mettre notre ennemi dans un Genjutsu. Et pour faire bien, j'hurlais :

« - MULTICLONAGE EXTRÊME ! »

Ce ne fut pas une, ni deux copies de moi qui apparurent, mais bien trente. Oui, trente. T-R-ENTE. Je me mélangeais aux autres, de sorte à ce qu'on ne puisse plus distinguer l'original. Seul notre pote de blanc vêtu pouvait voir ces clones, donc les autres devaient penser que j'étais cinglé. Juste après l'attaque électrique du punk, toutes les copies de moi-même et moi-même se jetèrent sur la mariée, l'encerclant de toutes parts, avant que je n'assène un puissant uppercut. Bien sûr, je fus le seul à taper, avant de me bondir en arrière pour me remettre à ma position initiale, près de mes deux compères, prêt à les protéger si nécessaire.


Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir D2tn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Dim 21 Avr 2019 - 21:33
2/05. Rester fidèle ou le devenir KsVrF3e

On ne l'avait pas toujours appelé ainsi. Le fidèle.
Il avait autrefois un nom, une identité, un clan. Mais sa vie avait été happée par les rancœurs des politiques, qui le craignaient lui et ses confrères. En un instant, il avait été envoyé dans une prison sans nom, loin de ses terres natales dont il avait presque oublié les effluves.

Cette redécouverte, le retour à la liberté... Le Fidèle en avait rêvé pendant des années. Si on lui avait arraché cœur et âme, il avait réussi à atteindre un nouveau seuil dans son Esprit. Sa croyance avait évolué, il avait prié et rencontré la seule lumière qui l'avait maintenu dans la raison. Aujourd'hui, il en était persuadé.

Hi était son foyer depuis toujours. On lui avait enlevé, il le reprendrait de force, et punirait tout les conspirateurs qui avaient osé juger et réduire le clan à néant. La meute... Devait renaître. Pour eux... Pour elle.

L'homme au Chapeau lui avait offert ce qu'il attendait depuis toujours : La liberté sauvage et primitive. Pour cela, Le Fidèle combattrait aujourd'hui en son nom. Il avait montré au monde toute l'arrogance des puissances ninjas. Le Fidèle révélerait aujourd'hui la faiblesse de ces soit disant villages armés. Leurs soldats tomberaient. Hi allait montrer toute grandeur.

A ton apparition, les premières silhouettes se rapprochaient, se croyant dotées d'un honorable pouvoir défensif. Un vulgaire arrogant, un muet, un froussard et un comique. C'était CA l'élite des shinobi ? La garde d'un village armé ?

- Pathétiques...

Alors qu'une nappe d'eau commençait à se former sous ses pieds, Le Fidèle s'accroupit vers elle, comme curieux, avant de poser une main au sol. Il rappe alors celle-ci avec fougue pendant que ses pieds se retrouvent capturés. Le sang se verse, dessine un sceau nébuleux. Ultime regard, intimidant, meurtrier, avant qu'un énorme nuage de poussière n'apparaisse entre vous et lui.

La fumée laisse place à un immense loup blanc, Shiro, dont les iris menaçantes eurent vite fait de vous repérer et de capter la situation.

Spoiler:
 

- Mmh ?

- A mort.

Il n'en fallait pas plus pour acter la dévotion de Shiro. Les attaques fusent alors, qu'elles soient de loin ou de près, mais ni Le Fidèle ni le canidé ne semblent broncher ; comme s'ils estimaient qu'ils n'avaient même pas besoin de bouger. Le loup gonfla alors au dernier moment son épaisse fourure qui encaissa les projectiles pour son maître. Il prit ensuite appui sur ses deux pattes avant, se courbant vers le bas comme s'il allait bondir. Mais à la place, c'est sa gueule qui s'ouvre, et hurle avec férocité à votre encontre. Un cône dont la pointe sort de sa gueule se déverse alors avec fulgurance sur la zone qui lui fait face.

Kumo devait tomber, et entendre le cri du démon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Lun 22 Avr 2019 - 1:49
Ouais alors ok, on avait pas l'air très effrayants dans nos pyjamas (pour ceux qui avaient la chance d'en avoir un), mais de là à dire qu'on était pathétiques ? C'était vraiment pas sympa. Je lui offrais une relaxation gratis et j'avais quoi en remerciement ? Des insultes. OK. Fallait avouer que lui était vraiment badass avec ses peintures sur le visage et tout, mais c'était pas une raison pour nous prendre de haut. Si on avait été prévenus à l'avance aussi ! Nous aussi on aurait eu le temps de se faire beau.

« - Ça te dirait qu'on aille boire un verre tous les deux une fois tout ça réglé ? Je connais un bon petit restau... »

[ Tu perds pas le nord, hein... ]

Comme disait le proverbe chinois : "Faites l'amour, pas la guerre". Ça valait ptêtre le coup d'essayer ? Ah, ce que j'étais capable de faire pour défendre ma nation. Un shinobi exemplaire, parfaitement.

La technique de Kyohei fonctionna et l'homme fut pris au piège d'une eau visqueuse assez suspecte. Et comme il était pas trop chaud pour les négociations, c'était le bon moment pour attaquer. Je m'élançais vers lui, voulant profiter de sa faiblesse temporaire pour le mettre à genoux (sans double-sens, bien sûr). Mais soudain, un énorme nuage de poussière se forma entre lui et moi, et sans crier gare, je me retrouvais face à face avec... Une patte géante. Ah ouais, original comme attaque... La patte géante se transforma en patte géante couverte d'aiguilles.

« - Oh con mais ça pique ! »

Je reculais, peu fan de l'acupuncture. Peut-être qu'il avait finalement ressenti ma relaxation et qu'il me retournait la faveur ? J'avais une touche là, sûr. Je m'éloignais donc, aillant une meilleure vision d'ensemble. Il s'avérait donc que la patte géante n'était pas seule, elle avait aussi emmené ses trois copines. Et toutes ces pattes étaient rattachées à... un loup géant.

« - BITCH LASAGNA ! »

Sous la stupeur, j'avais lâché les premiers mots qui m'étaient passés par la tête. Je reculais encore, voyant l'attaque du punk s'abattre sur le loup géant sans le faire sourciller. Ah bah alors, on était pas dans la merde.

[ Essaye de lui lancer un bâton ? Paraît que les chiens peuvent pas résister quand on leur envoie un bâton. ]

Ah ouais, le conseil de fou. Y'avait bien une poutre qui traînait là-bas, mais j'étais pas sûr d'arriver à la lancer. Et toute façon j'avais pas trop le temps d'y réfléchir, le loup géant étant en train de se mettre dans une étrange position. Les fesses en l'air, l'air menaçant, ça annonce rien de sympa. Et lorsqu'il ouvrit la bouche... Je composais des mudras, faisant sortir de terre un mur épais devant moi. Un hurlement s'éleva, faisant trembler la terre, accompagné d'un vent puissant. Je me collais le plus possible au mur, accroupi au centre, les doigts dans les oreilles pour éviter de perdre mes tympans.

J'espérais que mes camarades auraient les moyens de se protéger. Concrètement, mon mur était devant eux bien que loin, peut-être avait-il suffit à diminuer la puissance de l'attaque ?

Un éclair argenté attira mon attention vers les bâtiments sur notre côté. Et je connaissais quelqu'un qui correspondait parfaitement à cette description : Shin-san. L'éclair de toute à l'heure provenait du même endroit. Était-il en train de se battre, lui aussi ? J'espérais qu'Etsuko-san soit avec lui. Ensemble, ils devaient être surpuissants. Rien ne pouvait les battre.

Cela me rappela une chose : réfléchir. Etsuko-san m'avait bien fait comprendre que je ne devais pas attaquer sans réfléchir. C'était ce que j'avais fait avant, et j'avais faillit finir en gruyère français (parce que askip le suisse n'a pas de trous, d'où la précision, sinon ça a plus de sens).
Donc, je disposais de quelles informations ? Un bestiole immense et surpuissante plus un mec qui prend même pas la peine de se défaire d'une immobilisation tellement il a confiance en sa bestiole, égale "faut mettre la bestiole hors combat". Facile. Un plan audacieux me vint à l'esprit. J'utilisais mes capacités en Genjutsu pour communiquer l'idée à mon coéquipier :

« - Hello Kyohei, tu me reçois ? C'est ta conscience qui te parle. Nan j'déconne, c'est Sharrky ! Bon écoute, j'ai une idée. Je vais obliger la sale bête à fermer les yeux quelques secondes, tu dois bien avoir un poison pour la mettre HS quelques instants non ? T'façon t'as pas le choix, tu peux pas me répondre, lol. »

Sitôt décidé, sitôt mis en action. Je composais des mudras et lançais une nouvelle vague de chaleur bien chaude en direction des yeux de la bête. Dans ce cas de figure, plusieurs finalités possible :
1. Il arrive à le contrer de façon obscure.
2. Il sent que ses yeux brûlent et comme il est pas con il les ferme parce que ça pique sévère.
3. Il arrive à retenir le réflexe de fermer les yeux et devient aveugle.

Plan infaillible.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir D2tn


Dernière édition par Sharrkan le Mar 23 Avr 2019 - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Lun 22 Avr 2019 - 12:16
Ah.

C’était à peu près la seule chose qui me venait en tête actuellement. Il déconnait zéro quand même, enfin. Un peu finalement. Il s’en contrefichait de se défendre lui-même, il donnait l’air de laisser son petit clebs à la merci de nos pouvoirs Naruhitesque. L’Hokage fera pâle figure après notre passage.

Cela dit, les attaques tentées par mes camarades avaient toutes échouées, seule mon immobilisation avait fonctionnée. Je me demandais réellement comment nous pourrions nous défaire d’un pareil personnage. La puissance de son loup gigantesque avait l’air terrible et qui plus est, il avait l’air de couver un truc un peu louche là.

Rapidement, je concentrais mon chakra dans mes jambes pour essayer de me défaire de l’attaque à venir en me décalant le plus rapidement possible sur ma droite. Je continuais ensuite ma course. Un cri surpuissant surgissait ensuite de la mâchoire du géant et si seulement ce n’était que ça. Je m’étais un peu éloigné, mais pas assez apparemment. La force du vent qui me venait de face m’entaillait le corps de part et d’autre, mais rien d’alarmant pour le moment.

Je secouais la tête afin de me remettre les idées en place et la voix de Sharrkan qui apparaissait dans ma tête m’aidait à me remettre encore plus les pieds sur terre. Je jetais un dernier regard au sol et je remarquais que j’avais reculé de quelques mètres sous la puissance du cri du Grand Blanc. L’idée de Sharrkan n’était pas mauvaise, vraiment. Je me tenais donc prêt et composait quelques mûdras. Il ne me restait plus qu’à libérer mon chakra.

« Isami, on s’occupe du loup avec Sharrkan. » Lançais-je à mon coéquipier d’un jour.

Ou du moins, on allait essayer. Et nous allions y arriver. Le combat faisait rage tout autour de nous et le notre n’était pas en reste non plus. La haine montait encore un peu plus en moi en remarquant les bâtiments détruits tout autour de moi. Mais il fallait combattre pour défendre notre patrie des envahisseurs.

Je relâchais cette fois mon chakra et crachais devant moi un nuage de poison qui prenait la direction de l’invocation de notre poto. La vision obstruée où je ne sais quoi par Sharrkan, il n’aurait pas le temps de se demander ce qu’il lui arrivait. Si celui-ci le respirait. S’en était fini de lui pour un moment, ou du moins je l’espérais. Pour essayer de cacher ce qui allait arriver à son compagnon, je lançais ensuite un fumigène sur le loup pour couvrir son potentiel corps inerte.

Si seulement, cela pouvait fonctionner.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir E23l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u992

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 23 Avr 2019 - 15:29
Toutes nos attaques avaient été annihilées! L’apparition de ce chien en était la cause. Le Fanatique se cachait derrière son toutou pour nous faire face. Sa force provenait-elle uniquement de cette invocation ou ne voulait-il simplement pas se salir les mains avec des personnes aussi pathétiques que nous, comme il l’avait dit ?

Une chose était sûre, cette bête ne devait pas être prise à la légère. L’aura qu’elle dégageait était hors norme et la facilité avec laquelle elle avait contrer nos multiples attaques étaient déconcertantes. Sans attendre, le chien se mit en position pour vraisemblablement nous attaquer. Comment ? Aucune idée, mais il fallait rester sur ses gardes tout en essayant de trouver un moyen de détruire cette invocation.

Vu sa puissance, il était plus simple de s’attaquer au créateur, s’il disparaissait, sa création disparaissait aussi. Nous devions profiter de son immobilisation pour l’attaquer, mais il fallait passer le chien avant ça...

Soudainement, l’offensive tant attendu arriva. Un souffle surpuissant provenant de la gueule du canidé balaya tout sur son passage. Je n’avais pas d’autre choix que de faire appel à ma défense ultime. Composant rapidement une série de signe, mon corps tout entier se vit recouvert de cette étrange matière qui me composait, des fils noirs. Le souffle me fit reculer de quelques mètres, mais heureusement, aucune blessure n’était à déplorer. Par contre, les alentours furent touchées et la vision de ce chaos me fit prendre conscience de la situation. Nous n’avions plus de temps à perdre, il fallait tuer cet homme avant que des innocents perdent la vie!

Je reçus les paroles de mon coéquipier, qui semblait vouloir s’occuper du chien avec l’autre partenaire du jour. Tant mieux, je pouvais ainsi ignorer la bête et foncer sur le Fidèle. Je prenais appui pour charger à pleine vitesse l’ennemi. Je comptais sur ma vitesse et sur le champ de bataille obstrué pour le surprendre. Son immobilisation allait me facilité la tâche et je remerciais celui qui avait eu l’idée de lancer cette technique. Une fois le nuage passé, ma main droite se recouvra de Chakra d’affinité Raiton. "Chidori!" Criais-je avant d’asséner mon coup à bout portant.

Un chevalier noir, sortant de nulle part, accompagné d'un cri de mille oiseaux, fonça, la main illuminée, sur l’adversaire pour mettre un terme à ce chaos!


HRP:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 23 Avr 2019 - 22:22
« J'aime pas trop beaucoup ça. », voilà ce que je me répétais sans cesse dans ma tête. J'étais maintenant sous-terre sur le chemin pour rejoindre -à nouveau- le champ de bataille. Oui j'avais fait mine de m'enfuir après avoir lâché quelques larmes -bien réelles-. La supercherie me semblait plausible hein, j'avais la tête d'un gamin un peu pitoyable et je m'étais ramené avec un pyjama tout rose... comment aurait-on pu me prendre au sérieux ? Malgré le dicton « il ne faut pas se fier à l’apparence », je n'aurais pas été effrayé si j'avais été mon ennemi. La stratégie que j'avais mis en place, ou bien la ruse selon les avis, elle n'était pas si évidente à supporter pour moi. Premièrement, j'avais du laisser mon honneur de côté et ma fierté -ce n'était pas le première fois- en quittant le front. Secundo j'avais dû ouvrir les deux premières portes de ma capacité Hachimon, c'était la galère puisque je savais déjà que c'était un point de non retour. Troisièmement... bah... j'étais sous-terre en priant pour ne pas m'être trompé de trajet.

En vrai je l'avais mémorisé hein donc j'étais à peu prêt sûr de ne pas me gourer ! Alors que marchais doucement en ma direction, je sentis tout à coup une grosse secousse. C'était comme si le ciel était tombé sur Kumo, vous imaginez un ciel qui nous tombe sur la tête ? Bah même dans mon trou, j'avais l'impression que c'était ça. J'avais l'impression que c'était juste au-dessus de moi et ça me foutait les chocottes ! Sérieux, j'avais encore beaucoup à vivre non ? Je n'étais même pas allé au bout de mes rêves, je n'en étais même pas à 0,1% ! Je me voyais dans le futur un peu comme l'élite de Kumo, naviguant à travers les mers, vagabondant à travers les terres pour propager la bonne parole ! Ok nous n'étions pas bien vus partout mais quand même, j'avais en tête un Kumo idéal, qui amènerait une certaine vision de liberté aux autres.

Ouvrir les portes, ça me faisait mal. Je sentais que mon corps n'était pas habitué et ne comptait pas supporter longtemps la charge mais à côté de ça, plus j'en ouvrais, mieux je me sentais. C'était étrange comme sensation, c'était comme si tout à coup j'étais plus confiant, comme si je pouvais tout éclater sur mon passage. J'étais conscient de mes lacunes mais pourtant, j'avais l'impression de pouvoir tout réussir avec le Hachimon. Maaaaaaiiis, je n'étais qu'à la deuxième portes et donc j'étais encore empli de doutes. Pourquoi ? Tout simplement car je sentais au-dessus de ma tête une masse phénoménale de chakra, j'avais pas besoin d'être un pro en senso pour savoir que j'étais dans la mouise ! Je ressentais ça comme une masse écrasante, une pression qui pourrait même me faire ployer un genou.

Je m'en posais des questions, comment les autres se débrouillaient ? Comment ils avaient vu mon départ ? Ptêtre qu'ils s'en foutaient ? Ptêtre qu'ils me connaissaient bi-..

Mes pensées furent balayées par une attaque si violente que je sentis le sol trembler et mes oreilles siffler. Même sous-terre j'avais ressenti la violence du truc... une seule chose me passa par la tête : ME DÊPECHER. Oui je devais me dépêcher, me hâter, mes copains étaient en dangers après tout. Je ne devais plus avoir peur, je devais juste avancer et tout casser !

J'étais arrivé, oui je sentais la masse au-dessus de mon crâne et en plus de ça, j'étais presque -très beaucoup- sûr de l'endroit où j'étais : c'est à dire derrière lui. C'était le moment, mon moment. Je devais sauter et donner le meilleur de moi même. Les jambes fléchies, je me préparais donc à m'expulser de la tête afin de profiter de l'effet de surprise... il était temps !

Une seule impulsion me suffit à m'extirper de terre, ma technique de dissimulation me permettait d'être discret. Une fois en l'air et derrière la cible, du coin de l’œil je pus voir Isami proche de la cible. Le bonhomme en tunique blanche, celui qu'on devait défoncer ! Toujours en hauteur, je relâchais avec violence une certaine dose de chakra afin de faire exploser la troisième porte. Une aura rouge apparut autour de moi, aura qui avait aussi colorée mes cheveux. C'était fini le p'tit ange gentil, place à Aya en mode super guerrier.

Toujours avec l'effet de surprise, j'utilisais mon poing droit chargé de chakra et propulsé par mes portes afin d'asséner un coup trèèès violent dans la tête de mon ennemi. C'était mon moment ! Le premier coup exécuté, je repris un appui au sol afin d'en faire un deuxième.

« Prends çaaaa enfoirééééééééééééé ! »

Oulala qu'on était grossier sous l'effet des portes. Oulala le sol qui avait tremblé suite aux deux detroit smash.

Les copains j'suis de retour !

Spoiler:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Ven 3 Mai 2019 - 23:58
Aucune vermine n'avait finalement décidé de rendre les armes. Même celui qui avait feinté une fuite capricieuse s'était révélé dans une action d'une grande rapidité pour l'allure qui dégageait quelques secondes auparavant. Le néant s'empara singulièrement du Fidèle, dont la vision fut complètement brouillée pendant un court instant. Même s'il ne cernait pas particulièrement toute la complexité de ce mirage, il ne paniquait pas pour autant; bien au contraire.

Ses lèvres se rehaussent en un sourire carnassier alors qu'il clos lui même les paupières, comme s'il acceptait sa condamnation avec sadisme. Son rictus révèle des dents aiguisées, presque bestiales, mais il est vite rattrapé par le feu de l'action, et disparaît donc sous des chairs en plein mouvement. Il avait esquivé comme s'il voyait, s'était placé comme s'il vous regardait avec dédain.

Nouvel appel, sa main happée rejoint de nouveau la terre en colère; Et le scénario semble se répéter. Un nouvelle ombre s'invite à la danse, plus ténébreuse, plus... Meurtrière. Kuro était apparu la gueule ouverte, béante, affamée. Il avait tout de suite compris pourquoi il était là : Il était toujours appelé pour la même chose... Finir le sale travail. En un instant, il avait plié le cou pour saisir de toute sa mâchoire l'un des individu qui se trouvait à ses pattes. Une morsure bestiale; la promesse d'un repas comme il les adorait; vivant et conscient.

Spoiler:
 

Son homologue canin avait tourné violemment sur lui même afin d'envoyer un souffle puissant d'air concentré, qui avait happé dans ses courants le nuage épais qui s'approchait du Fidèle et de ses compagnons.

Le trio légendaire... était prêt à se régaler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Dim 5 Mai 2019 - 23:58
On était foutu. Rien ne passait et rien n’allait passer. De toute façon, ils avaient réponse à tout, ces Fanatiques. Maudit soient-ils. Comment pouvait-il s’en sortir aussi facilement de tous nos assauts combinés. J’enrageais. Isami et Ayanokoji se retrouvaient maintenant au corps à corps et à la merci d’un nouveau chien, noir cette fois-ci.

L’autre géant avait lui aussi repoussé mon poison comme si de rien n’était. Je me devais d’essayer quelque chose, une dernière chose. Mais comment ? Et quoi ? Sur quelle cible ? Sharrkan et Isami ne semblaient pas trop inquiétés pour l’instant, là était peut-être notre chance ?

J’avais peut-être une idée. Les chances étaient proches, vraiment proche de zéro, mais il fallait tout de même essayer. Je réalisais rapidement quelques mûdras et tentait à nouveau d’immobiliser le Fanatique. Il s’était laissé avoir une fois, je ne pensais pas qu’il allait se laisser faire une seconde fois, mais essayons tout de même, non ?

« J’essaye quelque chose Sharr’ » Lui lançais-je rapidement.

À la suite de cette phrase et quelques mûdras plus tard. J'invoquais une pluie empoisonnée en dessus du chien géant. Celui-ci ne devrait pas ressentir grand-chose si ce n’était quelques petites brûlures, mais le but était surtout d’essayer de le distraire.

J’alignais ensuite à nouveau quelques mûdras qui cette fois-ci, allaient créer un dragon aqueux qui devait venir frapper le Fanatique de plein fouet. Un potentiel dernier assaut. Pour mes amis. Pour Kumo. Et pour l’honneur.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir E23l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u992

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 7 Mai 2019 - 11:47
Sans aucun mal, le Fanatique esquiva mon attaque et celle de tous les autres Kumojins à mes côtés. Je n’en croyais pas mes yeux, jamais je n’avais vu quelqu’un esquiver avec une telle aisance toutes ces offensives. Le niveau de cet homme était hors norme et je prenais gentiment conscience de sa réelle puissance. Nous allions devoir nous sortir les pouces du cul, si nous voulions rester en vie. Car la fuite n’était pas une solution pour moi.

Je passais outre avec mon “Chidori”, mais je ne quittais pas des yeux mon adversaire, qui se retrouvait désormais proche de moi. Cependant, son esquive et mon élan plaçant quand même quelques mètres entre nous, mais pas plus de dix. Je devais agir et rapidement, ne pas lui laisser de répits, mais malheureusement, il était rapide. Non seulement il était fort, mais il prenait rapidement des décisions. Il invoqua une deuxième bête, un autre canidé, qui se retrouvait proche d’Aya’.

A cette distance, je pouvais tenter d’immobiliser le Fanatique et sans plus attendre, j’effectuais une série de mudra avant que mes fils noirs se propagent sous terre via ma plante de mon pied. Cette technique allait m’immobiliser la jambe, mais je pouvais attaquer à distance. J’étais heureux de pouvoir compter sur un large répertoire, mais surtout varié!

Un dragon d’eau fila droit sur l’ennemi, qui - je l’espérais - allait être immobilisé par ma technique. Ce jutsu d’affinité Suiton me donna une idée, celle d’envoyer une technique électrique pour accentuer les dégâts. Je dégainais mon katana avant de l’abattre et envoyer une vague électrique en direction de l’adversaire, si mon timing était bon, les deux attaques allaient le toucher simultanément.

Mon Chakra diminuait à vue d’oeil, j’utilisais des techniques puissantes et je maintenais mon armure. Nous devions vite venir à bout de cet homme ou les choses allaient vraiment se compliquer pour nous.

HRP:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 7 Mai 2019 - 14:38

Nos attaques avaient été esquivées malgré notre stratagème. Ça commençait à m'énerver, je m'étais canalisé et avais mis toute mon énergie afin de préparer cet assaut. Les premières portes étaient dorénavant ouvertes et le temps pressait... Dans le feu de l'action, il y avait l'adrénaline et mon envie d'écrabouiller le chien de cent cinquante mètres. Je m'en sentais capable, malgré une lourde fatigue pesant sur mon corps, oui j'avais gaspillé pas mal de chakra et pour rien... Pouvais-je seulement continuer le combat ? Pour l'instant ce n'était qu'une sensation de fatigue, les portes m'aidaient à repousser mes limites mais le contrecoup n'allait pas tarder, je devais être prêt.

Les attaques synchronisées, c'était vraiment une bêtise, en tout cas pour ce bonhomme. Il avait un visage de chien et en invoquait d'autres, jusqu'où comptait-il aller ? J'avais été discret et mon partenaire Isa-chan très rapide... avait-il senti ma présence à l'aide de ses chiens ou bien à l'aide de ses propres capacités ? Le doute était semé dans ma tête, cette réponse pouvait m'aider pour la suite du combat. En parlant de ses talents Shinobi, on commençait maintenant à en avoir un échantillon. Le gus savait invoquer une grosse bête, donc Kuchyose, il avait utilisé du Fûton, donc Ninjutsu et avait esquivé une attaque à toute vitesse, donc Taïjutsu... Mais le pire du pire, pour compléter le tableau, il avait réussi à sentir ma présence d'une façon ou d'une autre, donc Sensorialité... Comment dire que ce mec était simplement pété ? Comment moi, un simple Genin sorti de l'école pouvait défaire un gars comme ça ? Je n'étais déjà pas à la hauteur de mes partenaires... alors comment rivaliser avec un boss d'un donjon?

J'avais beau être arrogant sous l'effet des portes, je sentais quand même une pression inouïe provenant du bonhomme à la tunique blanche. C'était comme un signal pour moi, celui me suppliant de me calmer et réfléchir quelques instants. Sous la quatrième portes, j'aurais juste foncer comme un malade quitte à perdre un bras mais là c'était tout autre chose...

Quelques fractions de seconde étaient passées et pourtant dans ma tête, j'avais l'impression d'avoir écarté des dizaines de stratégies... Il n'était plus l'heure à la plaisanterie, plus l'heure à mes bêtises habituelles, je jouais ma vie en cet instant précis -et pas seulement la mienne-.

Alors que je m'apprêtais à foncer à nouveau en direction de mon ennemi, il fit apparaître une autre bête... effrayante. Le son produit par l'invocation était synonyme de sentence et d'ailleurs, un chien bien sombre fit son apparition. Moins grand mais bien plus impressionnant que le premier. Les yeux écarquillés je le vis en un instant être à mon niveau, la gueule grande ouverte. Il voulait me bouffer ?! Je n'étais pas prêt à finir en pâtée pour chien mais le voyant si pressé de se nourrir, je mis rapidement ma main droite dans ma poche arrière pour en sortir : un parchemin explosif. Oui ça allait être son festin et j'espérais vraiment qu'il se régale avec.

Tout en esquivant sa tentative de me bouffer tout cru, je pus balancer mon parchemin dans sa gueule avant qu'il ne la referme. Habituellement une esquive me permettait de faire un petit bond dans une direction souhaitée sauf que sous l'effet des portes, ce petit bond était amélioré et je pus être suffisamment éloignée de la bête pour activer la note explosive à l'aide d'un simple signe de la main droite.

« Gomen ! »

Je détestais faire du mal aux bêtes, ça me fendait le cœur quand j'entendais ce que certains humains pouvaient faire aux animaux mais... c'était lui ou moi. Cette esquive m'avait déjà coûté physiquement, je me sentais fatigué et j'étais presque à court de chakra mais... je me sentis tout de même capable d'asséner un dernier combo... comme si... une déesse me l'autorisait.

Mes partenaires s'étaient déjà élancés et maintenant et je voyais déjà leurs offensives prêtes à toucher l'invocateur. À l'instant, il avait esquivé à l'aide des attaques synchronisées, qu'allait-il faire si elles ne l'étaient plus ? Dans tous les cas, je ne comptais pas lui laisser l'occasion de réfléchir. Il avait beau ressentir des choses, il ne pourrait pas esquiver toutes les attaques successives.

D'un pas décidé, je malaxai rapidement du chakra dans mon corps afin de charger mon adversaire, quelle que quoi soit sa position, une dernière fois. Pendant ma charge, j'avais pris un kunaï dans ma main gauche et avais malaxé le chakra dans la main droite.

Une fois à sa hauteur, le visage résolut, j'utilisais ma main droite afin de lui asséner le smash ultime puis une fois mon attaque effectuée, je balançais tout le poids de mon corps dans le sens inverse du coup de poing ; Afin d'utiliser le kunaï et lui planter violemment dans la gorge.

C'était mon dernier combo, peut-être d'ailleurs, le dernier des derniers.

Spoiler:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mer 8 Mai 2019 - 14:00
Ma technique avait fonctionné, le loup géant avait fermé les yeux. Le fumigène, le poison de Kyohei. Oui, on allait réussir. Le nuage soporifique s'élança dangereusement vers la truffe du loup... Avant d'être repoussé en direction opposée.

« - Qu'est-ce que... »

Le fidèle avait usé d'une technique Futon pour littéralement balayer notre attaque du revers de la main, comme si elle était insignifiante. Comme si nous n'étions tout simplement pas de taille à lutter.

« - Tch ! »

Je jetais un regard vers le Fanatique. J'avais vu le punk s'élancer vers lui, peut-être avait-il réussi à l'atteindre ? Mais je ne vis qu'un énorme masse sombre et grondante. Notre bonhomme avait donc invoqué un deuxième loup, de taille moins imposante que le premier mais pas pour autant moins flippant. Il se pencha, gueule ouverte, prêt à dévorer... Ayano ? Mais je ne pouvais pas vraiment me réjouir qu'il ne nous ait pas lâchement abandonnés. Peut-être aurait-il dû. Car ce combat... Semblait perdu d'avance.

Mais ce n'était pas le moment de baisser les bras, et si je devais mourir aujourd'hui, je voulais que ce soit avec la conviction de m'être battu jusqu'au bout, à défaut de pouvoir faire plus. Nous étions quatre contre trois. On pouvait croire que la balle était dans notre camp, mais la balance des puissance ne penchait pas vraiment en notre faveur. Il nous fallait nous regrouper.

Je composais à nouveau les mêmes mudras servant à aveugler un moment le loup. C'était bien la seule chose qui avait fonctionné pour l'instant, alors je réessayais. Je lançais presque immédiatement mon fumigène entre ses pattes, espérant bloquer sa vue et un minimum son odorat.

J'attrapais la main de Kyohei avant de m'élancer. Je savais bien qu'il n'était pas vraiment fan des contacts physiques, mais je n'avais pas vraiment le temps de prendre en compte son ressenti dans la situation actuelle. Alors je courais comme si ma vie en dépendait (et c'était le cas), traînant mon coéquipier dans mon sillage. Est-ce que cette stratégie était la bonne ? Nous n'allions pas tarder à le savoir. Mes réserves de chakra étaient dangereusement basses. Je n'étais pas très bon en estimation, mais je sentais bien que j'étais dans le rouge.

Ayant contourné la bête, j'arrivais près du Fanatique. Ayano lança l'assaut, tentant de lui planter un kunai. J'espérais mettre le coup de grâce ; rassemblant mes dernières forces, je sprintais vers le Fidèle pour tenter de lui asséner un coup de poing.
Je reculais, chancelant et à bout de souffle.

« - Haaa... Je crois que je suis à court de chakra... »

Je me postais devant mes amis, plié en deux. Je les défendrai de ma vie s'il le fallait.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir D2tn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 14 Mai 2019 - 18:51
Les stratèges improvisés s'avéraient plus tenaces qu'escomptés. Pas un seul n'avait décidé de plier face à l'impressionnante intervention de Shiro, ou de Kuro. Un trio comme celui-ci avait déjà gagné des batailles rien que par leur impressionnante composition. Êtres faits de noir et de blanc, domptés par un combattant sans nom.

La première proie avait frôlé la mort en jouant avec les dents d'un Kuro affamé. Son bras s'était échappé à la milliseconde prêt d'une emprise éternelle. Les crocs arrachent, l'explosion embrase : Le sceau avait implosé contre une dentition bestiale, dont certaines parties de la gencive saignaient désormais. Le chien-loup hurle de rage, il n'a pas mal mais a faim, il ne supporte pas qu'un rat lui échappe de si peu.

Mais alors que l'on pouvait s'attendre à une contre-attaque de sa part, Kuro disparu pendant une fraction de seconde, avant de réapparaître plusieurs mètre plus haut. Ses traits avaient changés... Comme ceux du trio légendaire.

Spoiler:
 

Le Cerbère en personne faisait face aux Kumojins. 3 gueules béantes, 6 pupilles ombragées.. Pour un seul corps. Son corps velu se renforça alors instinctivement, atténuant voire annihilant les offensives menées au corps à corps. Certaines parvinrent à blesser partiellement la bête, mais pas aux endroits escomptés, de part la fusion. Les pattes saignaient d'un carmin qui tachaient le pelage du monstre ; qui s'empressa d’enchaîner sur une ronde ultime. Une danse mortelle dans laquelle il tournoyait si vivement que son corps disparaissait au profit d'une image presque similaire à celle d'une scie enragée. L'arme de guerre s'était également entourée d'un halo lumineux et fulgurant : Une orbe raiton qui décuplait sa sphère d'impact et la dangerosité du contact.

Voilà que les agneaux avaient foncé droit dans la gueule du loup... ou plutôt... Du cerbère.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mar 14 Mai 2019 - 20:54


Si nous pensions que l'assaillant ne pourrait plus nous surprendre, nous avions tort. Car l'homme avait fusionné avec ses chiens, pour ne faire qu'un : le Cerbère.

Malgré la stupeur, je ne pouvais me permettre de m'arrêter et avec l'élan je ne pouvais tout simplement pas. J'essayais de me mettre de côté pour ne pas venir m'empaler de face sur les aiguilles de fer, mais malheureusement mon côté droit fut transpercé. Heureusement, ma jambe fut assez épargnée pour me permettre de me traîner vers mes compagnons. Refoulant la douleur, je lançais au Fanatique :

« - T'es beaucoup moins sexy comme ça, tu sais ? »

Au point où nous en étions, je pouvais bien me permettre de le provoquer un peu. La réponse ne se fit pas attendre, lorsque la bête tricéphale se mit à tourner sur elle-même, n'étant plus que crocs et griffes. Je tentais de créer un mur, tout en le sachant trop faible pour arrêter l'attaque du monstre.

« - Bouffe de la terre, sale bête ! »

Le rempart Doton fut rapidement détruit. Les griffes me lacérèrent de toutes parts. Mes jambes ne me supportaient plus, mon torse et mes bras étaient couverts de mon sang poisseux et chaud. J'essuyais le sang qui coulait sur mes yeux juste à temps pour voir le monstre préparer une attaque raiton. C'était fini pour moi, plus de doute possible. Dans un dernier élan héroïque, pour la postérité ou simplement dans l'espoir de protéger ceux qui se trouvaient à mes côtés, j'invoquais les dernières gouttes de chakra qui se trouvaient dans mes tripes pour ériger un autre mur Doton, plus résistant que le premier. Foutu pour foutu, autant y aller à fond.
Le temps sembla ralenti, mais je ne pus rien faire pour arrêter le sol qui se rapprochait dangereusement. Ma tête heurta le sol dans un bruit sourd. Je n'avais même pas pu mettre mes bras déchiquetés devant moi pour amortir le choc.

Je n'eus pas l'impression de fermer les yeux et pourtant tout devint noir. Mon ouïe cessa de fonctionner en même temps que mes autres sens. Enfin... Le calme. J'avais toujours eu peur du noir, surtout le noir total, mais celui-ci ne m'effrayait pas. Il était confortable, rassurant. Je n'avais pas peur de me faire attaquer par des monstres dans ce noir-là, car les monstres avaient déjà gagné.

« - Malph' ...? »

[ Je suis là, Sharrky. ]

« - Tu crois que les autres vont survivre ? »

[ Honnêtement, je n'en sais rien. Mais tu as fait de ton mieux, n'y pense plus maintenant. C'est l'heure pour toi de te reposer... Mais je reste avec toi. Pour toujours. ]


Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir D2tn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mer 15 Mai 2019 - 21:33
Je manquais encore de précision, j'avais essayé de faire imploser la gueule de la bête, en vain. Ce n'était qu'un raté supplémentaire, un parmi tant d'autres. Certes la bête avait été blessée mais ce n'était rien comparé au résultat escompté. J'étais une nouvelle fois déçu de ma prestation. Mon plan était pourtant clair dans ma tête : Esquiver la morsure, dégommer le chien avec ma note explosive, foncer sur le grand méchant loup en lui assénant un coup de poing avant de planter mon kunaï dans sa gorge. Autant dire que -presque- rien ne s'était passé comme prévu !

Mon enchaînement exécuté, une fois au corps à corps, tout se passa très vite. En l'espace d'un instant notre ennemi se métamorphosa en une gigantesque créature avant de balayer la plupart de nos attaques. Mes partenaires étaient à mes côtés et eux aussi avaient été impuissants... avait-on réellement une chance face à cette chose ? J'étais blessé au niveau de mon bras droit, ayant heurté avec retenu le pelage de la créature. La douleur était présente mais complètement noyée dans les autres. Oui j'avais utilisé le Hachimon et le contrecoup ne tarda pas, tout autant que ma réserve de chakra que j'avais presque épuisé et qui me donnait l'impression d'être vidé de toute énergie.

Après un bond en arrière, je me mis au niveau de Sharrky et c'est à ses côtés que je pus réellement me rendre compte de la bête qui nous faisait face. Les yeux grands ouverts, j'avais l'impression que le courroux des dieux venait s'abattre sur nous. Mon bras endoloris se mit soudainement à trembler, ce qui me laissa penser que mon temps était compté. Avais-je seulement la force pour une dernière tentative, une dernière action ? Comment pouvais-je être utile à mon village, à Sharrky, à Kyohei, à Isami ? Faire barrage avec mon corps ? C'était une idée mais vu ce qu'il en restait, serait-ce seulement utile à leurs causes ? Franchement, j'en doutais.

Sans même que je puisse protester, un de mes genoux se posa brusquement à terre. J'étais à bout de force mais malgré ça, mon instinct ne me trompait pas. L'ennemi qui nous faisait face n'allait pas en rester là et ce fut sans surprise, qu'il prépara une nouvelle attaque. C'était donc la fin ? J'avais l'impression d'être un condamné à mort et que le chien à trois têtes était mon bourreau, il semblait d'ailleurs pressé d'appliquer la sentence. Quelques minutes auparavant, j'avais réussi à parer une attaque mais cette fois-ci, ce n'était pas possible. Je me trouvais une nouvelle fois face à ma faiblesse, je n'avais ni pu protéger les miens, ni pu me protéger moi même, à quoi bon ? J'aurais peut-être dû rester auprès de ma famille adoptive, à arpenter les mers pour en vivre. Alors qu'une larme s'écoula le long de la partie droite de mon visage, je vis la silhouette de Sharrky.

Son humour un peu idiot me fit alors sortir de ma torpeur et ma larme fut remplacée aussiôt par un sourire en coin. Ce bonhomme, bien que très idiot, avait cette facultés à me remotiver, à me tirer vers le haut... il était fomidable.

« Merci Sharrky! »

Dis-je simplement avant de joindre mes deux mains et exécuter aussi rapidement que possible, avec difficulté, des mudras. J'eus l'impression de créer un mur, quelque chose, devant les techniques de mon partenaire.

Enfin ce n'était peut-être qu'une impression, après tout, l'instant d'après la lumière m'avait quittée. J'eus l'impression que mon corps était dans les airs, un instant, avant de retomber et ressentir violemment les douleurs du combat. Après la lumière, ce fut à la chaleur de se faire la malle. Était-ce la mort en personne qui venait me rendre visite ? Peut-être. Avait-elle fait copain-copine avec notre ennemi ? Sûrement.

Spoiler:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Ven 17 Mai 2019 - 19:07
Sharrkan avait essayé de me prendre avec lui, mais non. Je n’étais pas assez puissant pour essayer de passer au corps à corps. J’esquivais donc facilement sa « prise en main » et restait à distance…

Étais-ce une bonne idée ? Nos attaques étaient réalisées avec un peu plus de timing qu’avant. Mais cela ne changeait rien. Toujours, il avait une réponse. Toujours, il se débarrassait de nos attaques sans aucunes difficultées. J’en devenais presque fou. Et cette fois que faisait-il ? Il se métamorphosait en une bête immonde. Si Satan avait voulu créer une immondice, il n’aurait pas réussi à la faire aussi bien.

Et c’est à cet instant que tout s’accéléra. Il tournoyait dans tous les sens, de l’électricité jaillissait de l’une des têtes, des pattes, des crocs. Tout était brouillon et surtout, mes amis étaient en mauvaise posture. J’étais resté à distance et par chance, j’échappais à tout cela. Je reculais tout de même de quelques mètres afin d’en être complétement protéger. Je ne voyais plus mes amis. Amis ? Oui. Même s’ils étaient stupides et chiants, ils étaient mes amis.

Mon sang ne fit qu’un tour. Mes pupilles se dilatèrent. Il allait payer. Cette Immondice allait payer de sa vie. Une silhouette humaine se dessinait sous les décombres des défenses qu’ils avaient tentés de réaliser. Une seule. Ma haine s’intensifiait… je concentrais mon chakra et réalisais quelques mûdras avant de créer quelques « clones ».

« Moi aussi je peux faire ça tu vois ? Meurs ! »

Je flippais, totalement. Je ne pouvais laisser mes amis mourir sans essayer de les venger. Et je perdais mes moyens aussi. Que pourrais-je faire d’autre ? Il connait toutes mes techniques. Mais bon, je n’avais pas le choix. Réfléchir et vite. Le corps à corps ne semblait pas fonctionner à merveille, il fallait donc si possible, rester loin de loin. Et j’avais éventuellement une petite idée. Mes clones se tenaient à mes côtes et réalisaient des mudras, mais seul moi pourrait créer une technique. Je relâchais mon chakra et un nouveau dragon prenait la direction de l’Immondice.

Je patientais quelques secondes, attendant que le dragon ne frappe ou soit esquivé. Je préparais ma prochaine technique. Ou pas. J’allais en rester là. Garder mon chakra, s’il fallait se défendre ou quoi. J’observais de loin la silhouette qui était restée debout… Isami. Cela voulait donc dire que Sharrkan et Ayanokoji étaient K.O… Cela ne pouvait se terminer comme ça. Nous allions gagner. Pour eux et pour Kumo.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir E23l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u992

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Mer 22 Mai 2019 - 17:29
Touché.

Coulé.

La garderie était finie, les enfants s'étaient bien débattus, mais rien ne pouvait arrêter la colère du gardien des enfers. Sa vélocité extrême avait réduit à néant toute tentative de contre de la part des jeunes Kumojins. L'empilement de murs successifs étaient une bonne idée, mais ne pouvait pas rivaliser avec une bête d'une ampleur colossale liée à un raiton affamé. Le Cerbère atteint alors sans difficulté les trois adversaires qui s'étaient approchés de trop près des enfers ; Leurs trois silhouettes disparaissent totalement, dévorées par la toupie vivante et velue qui tournoyait si rapidement que son apparence même en était biaisée. Probablement la fin... Ou le début d'autre chose ?

Le dragon aqueux s'empale et arrache un hurlement au colosse, sans pour autant que son corps ne redevienne visible, ne laissant donc aucun indice sur la partie touchée. Le sang est versé, coule, éclabousse. Mais le sang de qui ?



La bête s'immobilise. De son flanc droit découle une épaisse couche ambrée. Il est blessé mais ne vacille pas, son regard reste droit et damné. Des prunelles étincelantes, ramenées au nombre de six, tombent alors sur le dernier combattant encore debout.

- Choisis

C'est à ce moment là qu'un détail proportionnellement minuscule devient alors évident ; De chaque gueule dépassait une moitié de corps inconscient. Les crocs assez fort pour les maintenir prisonniers, mais pas assez pour les trancher à vif.

- Un sacrifié, pour deux sauvés. Lequel meurt, lesquels vivent ?

Le fidèle affichait un rictus mauvais, fier de son dilemme. Il offrait un choix, une rédemption. La bête des enfers jaugeait les âmes, observait leur comportement. Un dilemme qu'il jetait sans filtre vers le plus sage des quatre : le seul qui n'avait pas accouru vers sa fin. Sa récompense pour avoir gardé ainsi ses distances serait le Il serait ainsi l'unique juge : Lequel méritait la sentence ultime, plus que les autres ? La mort apporterait la vie. La vie apporterait la mort.

- Choisis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Jeu 23 Mai 2019 - 20:46

Au pied du mur. Voilà ma situation actuelle. Aucun choix. Ou plutôt quel choix ? Me sacrifier pour laisser vivre d’autres personnes ? Oui… mais non. Non. Aujourd’hui, quelqu’un allait malheureusement mourir. Je n’avais plus assez de chakra pour faire quoi que ce soit de productif. Certes mes dragons aqueux avaient l’air d’être utile, mais pour quoi ? En faire encore un et mourir tous les quatre ? Certainement pas.

J’allais me venger. Je gagnerai. Et il mourra, lui et ses immondices.

Ma haine, ma rage, me poussaient à agir. À essayer une dernière fois. Mais non. La raison était plus forte. Il était intouchable pour l’instant. Pas avec mes capacités et mes réserves d’énergies actuelles… Ma décision était prise… mais je n’étais pas prêt.

Je tombais à genou, des larmes coulaient le long de mes joues. « Quel être faible tu fais. » Me disais-je. Malgré mes airs sombres et méchant, je n’avais jamais tué quelqu’un. Et aujourd’hui, j’allais devoir vivre toutes ma vie avec la mort d’un autre sur mes épaules, un ami. Pas notre ennemi. J’allais tuer un ami. Un ami.

Et pourquoi pas me donner, moi ? Il ne voulait pas ça, il risquerait de tous les tuer si jamais je ne répondais pas à sa « question » et je ne pouvais prendre un risque aussi énorme.

Toutes mes raisons d’être avaient été balayées en quelques minutes. En les croyant mort, j’avais compris qu’ils comptaient beaucoup plus que ce que je ne l’imaginais. Et les perdre était impossible. Pas aujourd’hui. Pas comme ça. Pas après tout ce que nous avions vécu ensemble.

Sah quelle tristesse.

La désolation prenait toute la place à présent et honnêtement. Je n’avais aucune idée depuis combien de temps Il attendait ma réponse. Une heure ? Trente secondes ? Je respirais un grand coup, cherchant le courage, mais un nouveau sanglot éclata. Et une nouvelle éternité s’écoula.

Je penchais ma tête en arrière, levant les yeux au ciel. Il fallait le faire.

Mais si je me trompais ? S’il me testait ? Si je devais « justement » désigner personne ? Non. J’étais effrayé. Pour la première fois de ma vie. Effrayé comme jamais auparavant. Persuadé de mon tromper et en même temps, persuadé de prendre la bonne décision. Mais en même temps, jamais je n’allais savoir. Jamais je n’allais avoir la réponse. Si je ne désignais personne, est-ce que l’on vivrait tous les quatre ? Je doutais, plus que jamais… mais, je pensais que suivre ma première idée était la meilleure des choses à faire.

Mon bras gauche se posait au sol, devant moi et ma main droite se levait très lentement, tout comme mon doigt, indiquant une des trois têtes du Cerbère.

Celle du millieu. Celle qui contenait…

Kondô Isami.

Et je m’effondrais. Refusant de regarder le sort qui lui était réservé. Prêt a mourir sans broncher si je m’étais trompé.

Résumé du tour:
 

_________________
2/05. Rester fidèle ou le devenir E23l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u992

2/05. Rester fidèle ou le devenir Empty
Lun 27 Mai 2019 - 14:36
Pas le meilleur choix... Pas le pire non plus.

Un bras s'était tendu, un autre avait cédé sous la pression. La gueule du monstre s'était refermée lentement, méticuleusement, faisant fissurer des os qui tentaient en vain de ne pas céder. Conscience muette, une mort qui approche sans bruit. Le sang recouvre une gueule avare, puis tombe jusqu'au sol comme un rideau ultime. Dernière révérence, dernier soupir. Le corps avait été brisé, tranché à vif sous la pression du colosse.

Le décisionnaire avait baissé les yeux, il n'avait probablement pas le courage d'affronter l'horreur du poids de ses mots. Pourtant, il fallait qu'il voie, qu'il se souvienne, qu'il... goûte à l'amertume d'une sagesse bancale.

Il aurait pu tous les sauver, il aurait pu mieux faire.
Mais il avait échoué.

Le Cerbère dépose alors la dépouille méconnaissable sous un regard fuyant, à ses pieds. Comme un trésor rapporté de la bête ; comme une offrande à sa haine. Les deux autres corps sont reposés, blessés, inconscients mais vivants.

- Maintenant regarde, et vit avec ça.

Le Fidèle aurait très bien pu punir cette erreur de jugement en le condamnant au même sort que sa victime, mais il jugea qu'une vie de culpabilité était un fardeau encore plus lourd qu'une mort injustifiée. Son reflet ne serait plus le même, les miroirs seraient ses pires ennemis, et les nuits seraient les traqueuses du peu de sanité qu'il lui resterait.

Le monstre souffle, la chaleur de ses entrailles soulève cheveux et cœurs serrés. Il fait alors demi-tour, lassé et usé de cet affrontement. Il estimait en avoir fini avec ces novices, et sa présence en ces terres souillées n'était plus nécessaire. Il avait payé sa dette.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

2/05. Rester fidèle ou le devenir

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°4 : Cataclysmes :: Partie n°2, Kumo : L'Empereur
Sauter vers: