Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 4/05. Derniers remparts
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 12:45 par Kagai Inja

» 05. Demandes d'apprentissage
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 12:42 par Oterashi Yanosa

» Urawokaku Ryūzaku
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 12:37 par Urawokaku Ryūzaku

» Bons procédés [Chiwa Aimi]
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 12:30 par Oterashi Yanosa

» Double lame [PV Yamanaka Ayumi, Shinka]
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 12:09 par Shinka

» [C/ Libre] Drôles de malades [Shinkath & Nanna]
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 11:33 par Shinka

» Former l'élite (Ryu)
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 10:48 par Nozomi Ryû

» 3/01. Briser le destin
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 10:28 par Ashikaga Gabushi

» Noodles for the Yasei [Reikan]
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 9:57 par Kurayami Zeref

» La tête dans les nuages (pv Metaru Itagami)
3/01. Briser le destin EmptyAujourd'hui à 9:51 par Karasuma Shin

Partagez

3/01. Briser le destin


3/01. Briser le destin Empty
Sam 13 Avr 2019 - 16:43


Mamushi avait une dangerosité égale à la hauteur de son allégeance pour l’Homme au Chapeau. Elle l’avait une fois de plus prouvé. Grâce à son Onkyôton, elle avait réussi à porter sa voix pour contrôler la quasi-totalité des personnes présentes dans les ruelles de Murashigure. Et si elle n’était pas comme une marionnettiste avec ses pantins, l’ordre de détruire Iwagakure no Satô forçait ses centaines de victimes à faire la route jusqu’au village caché de la Roche pour le mettre à feu et à sang.

Mais aussi puissante eut été sa technique, elle ne pouvait se dispenser de faire elle aussi le déplacement. Trop de distance pourrait briser son jutsu. Ainsi donc elle se plaça à bonne distance derrière ses « troupes ».

Ce qu’elle ne pouvait savoir, c’était que trois kunoichis d’Iwagakure no Satô, autrefois en mission à Tetsu no Kuni, avaient remonté la piste d’un mercenaire Bakuhatsu qui s’était intéressé au contrat. Mais Hyûga Toph, grâce à sa technique de détection à très longue portée, avait pu prévenir son équipe du piège qui leur était promis.

Ashikaga Gabushi et Nagamasa Hisa furent, grâce à leur coéquipière, en mesure de comprendre la situation et de suivre le voyage de Mamushi et des centaines d’étrangers vers Iwagakure no Satô. Si elles n’auraient rien pu faire durant le trajet, elles eurent l’occasion rêvée une fois arrivés.

Car comme prévu, Mamushi était restée à l’entrée des Crocs Rocheux, près d’un petit bois de montagne. Si le trio Iwajin arrivait à la vaincre ou à trouver un moyen d’interrompre sa technique, alors le destin d’Iwagakure no Satô tout entier pourrait changer…


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le lundi 15 avril pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Les personnages Kirijins et Indépendants qui sont sous l'ordre de Mamushi ne sont pas véritablement contrôlés : ils gardent le contrôle de leurs corps, émotions, sens. Ils ne peuvent néanmoins pas aller à l'encontre d'une envie irrésistible de raser Iwa, cela peut signifier tuer des Iwajins ou détruire le village en fonction des personnages.

  • La majorité des Iwajins devront se placer eux-mêmes dans les groupes pour défendre leur village. Il faudra pour cela poster dans un sujet de placement qui sortira une fois les groupes tous postés.

  • Ce groupe se déroule à l'entrée des Crocs Rocheux, bien loin de l'entrée du village et à côté d'un petit bois de montagne. La guerre fait rage autour de vous.

Ordre de post :
  • Hyûga Toph

  • Nagamasa Hisa

  • Ashikaga Gabushi

  • Mamushi

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

3/01. Briser le destin Empty
Sam 13 Avr 2019 - 23:49
On se replie directement et on garde une bonne distance du centre ville. MAINTENANT.

Un goutte de sueur perla sur le front de la chunin tandis qu'elle partit en trombe de leur appartement par la voie des toits. Elle avait tout son équipement de disponible, et expliqua très rapidement la situation à Hisa et Gabushi.

Mamushi était bien connue du Sazori. Elle avait lu de nombreux dossiers sur elle, et avait une excellente description de la lieutenant de l'Homme au Chapeau. Quand Toph avait aperçut ce chakra immense dans sa technique de sensorialité, elle avait directement regardé à quoi ressembler son détenteur. Et c'était assez claire.

Les iwajins devaient garder une distance de sécurité. C'était trop dangereux. Toph aurait voulu prévenir ses contacts d'Ame... mais cela n'avait pas été possible. La situation devenait directement alarmante. Cette kunoichi avait été aperçue à la libération du Dieu du Désert... mais également aux évènements de Wasure. Si elle était ici...

... Le contrat !

Toph observa la scène se dérouler en se mordant les lèvres, et en expliquant tout à ses collègues.

Je pense que Mamushi - une lieutenant de l'Homme au chapeau - vient de contrôler tous ces mercenaires et de les ordonner d'attaquer Iwa. Peu importe notre mission initiale, il faut intervenir. Suivons-les.

Et Toph redescendit de son toit pour se mettre à courir dans les ruelles de Murashigure - bien vides et calmes pour le coup. Un contraste important avec les pensées chaotiques qui s'entrechoquaient dans sa tête. Elle expliqua ce qu'elle savait de cette dangereuse criminelle.

Mamushi a été vue plusieurs fois au côté de l'Homme au Chapeau. Ses capacités répertoriés sont la maitrise du son, un kuchyiose du serpent, le fuinjutsu et du poison. Sa technique ultime permet de donner un ordre à une cible qu'elle ne peut ignorer - c'est ce qu'elle vient d'utiliser sur les amejins. Mais on peut peut-être briser cette technique et donc arrêter cet assaut d'iwa si on arrive à la tuer. En tant que chunin et membre du conseil, je la désigne comme notre mission prioritaire. Mesdames, allons-y.

Et elles s'en allèrent. Toph répondrait à leurs questions - tout ce qu'elle savait du dossier du Sazori sur Mamushi, elle le dirait à ses deux soeurs samourai et amazones.

------------

La troupe avait été aisée à suivre. Aucun mercenaire ne fit vraiment d'effort pour couvrir leur passage. Les amazones étaient déjà en territoire familiers. Iwa n'était plus très loin. Toph leva le poing. Elle aperçut Mamushi de dos. Elle préférait ne pas parler avec les autres amazones. La maitrise du son pouvait se décliner en une meilleure capacité à les capter. Si la kunoichi maitrisait l'aspect sensorielle de cette capacité, elle les détecterait nettement plus facilement avec des ordres oraux.

Et Toph voulait profiter de l'effet de surprise.

Si les rapports parlaient d'une mentalité enfantine, la chunin ne désirait pas prendre de risque. Iwa était en danger. Un ennemi redoutable était face à elle, mais c'était aussi l'opportunité de priver l'homme au Chapeau d'un de ses plus fervents soutien. L'heure n'était pas à la diplomatie, ni à quelques tentatives pacifiques ou de négoce.

L'Heure était à la violence, à la rage, et à la vengeance. Toph sentait son coeur battre la chamade comme un tambour de guerre. Puissant. Résonnant dans tout son petit corps. Elle aurait voulut hurler et charger son ennemi et laisser libre cours aux impulsions de son corps. Elle n'en fit rien.

L'heure était avant tout à une attaque surprise - tant que possible.

Son école était le Jishin - le séisme. Toph avait été surnommée du Cataclysme par son précédent sensei. C'était dans ces optiques-là qu'elle décida de prendre l'initiative en portant le premier coup. Elle composa des mudras et envoya une violente décharge de chakra dans le sol pour ressortir sous les pieds de Mumashi et l'envoyer en théorie dans les airs tout en la frappant avec force et fracas. La Paume Tellurique était une de ses arcanes Jishin les plus puissantes. Elle permettrait, en théorie, de mettre l'adversaire en position vulnérable pour les assauts de ses deux alliées qui suivraient en plus d'infliger de puissants dégâts.

Car les Amazones étaient trois. Et elles frapperaient en équipe.
Spoiler:
 

_________________
3/01. Briser le destin Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

3/01. Briser le destin Empty
Dim 14 Avr 2019 - 20:56
Fuyant le centre-ville sur ordre de Toph, je réalisais sans trop comprendre pourquoi que la situation était grave. La jeune chuunin n’était pas du genre à paniquer pour des broutilles. Je ne m’attendais cependant pas à la découverte qui allait suivre. Une alliée de l’Homme au Chapeau venait d’imposer sa volonté sur des centaines de criminels de tout bords en l’espace d’un instant. Si les doutes concernant le fameux contrat persistaient jusqu’alors, cet évènement rendait son déroulement suspendu. Notre recherche d’informations jusqu’alors infructieuse venait d’être mise à mal. Ce n’était cependant pas le plus dramatique, ces criminels avaient pour ordre d’attaquer Iwa.

Sous la direction de l’Hyûga, nous prîmes donc la route vers notre village suivant une horde de criminels dans l’espoir d’enrayer cet assaut et sauver Iwa. Son objectif était même plus précis, elle souhaitait que nous priotisions nos efforts dans l’élimination de cette Mamushi pour annuler cet ordre. Pour cela, il nous fallait avant tout réussir à obtenir une ouverture et nous faire discrètes. C’était un plan qui était difficile à suivre, puisqu’il nécessitait de rester passive jusqu’à la première ouverture laissée par notre cible.

Cette ouverture fut très lente à venir, nous fûmes contraintes d’attendre l’arrivée à Iwa et le début de l’assaut pour intervenir. Plus l’attente se faisait longue, plus l’angoisse des dégâts qu’une telle armée pouvait occasionner se faisait opressente. Laisser les troupes déferler en masse à travers les portes du village sans pouvoir intervenir était une véritable torture, mais l’avenir du village dépendait peut-être de la mort de Mamushi. Si je faisais entièrement confiance en mes coéquipières, je ne pouvais m’empêcher de me demander pourquoi je me retrouvais à nouveau dans une telle situation.

C’était cependant à moi de rendre cette situation différente, de prendre l’expérience de tous mes échecs passés pour réaliser ce que je n’avais su réaliser auparavant. Il n’y avait cette fois-ci aucune contrainte à mes actions, aucun doute sur leur légitimité, seulement mon ennemie, mes amies et moi-même. Enfin, pas tout à fait, puisque dès lors que Toph avait étamé les hostilités avec une des techniques qui faisaient sa réputation dans le but de surprendre Mumashi, j’invoquai Yuusuo que mes alliées connaissaient bien. Ce dernier eut un léger moment d’hésitation en apparaissant, découvrant la situation dramatique dans laquelle je l’avais inséré. Il n’eut alors pas besoin de mon assistance pour trouver sa proie, seule personne qui lui était inconnue. Tandis que je m’accrochai à son dos pour garder l’équilibre, il concentra son chakra dans ses ailes avant de balayer l’air devant nous avec ces dernières déclenchant une tornade en direction de notre adversaire.

Spoiler:
 

_________________
3/01. Briser le destin 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa

3/01. Briser le destin Empty
Lun 15 Avr 2019 - 16:24
Un retournement de situation pour le moins inattendu et surprenant que la soudaine retraite vers le village de la roche. La vindicte que voulait imposer la terre au fer devait pour le moment attendre, n'en déplaise aux trois kunoichi qui vouait leur existence à ça depuis un moment maintenant. Le départ pour la mission à Tetsu no kuni était loin, et même si le retour à la maison pouvait avoir des airs de soulagement pour la fille du vent, il n'en était pas moins une contradiction avec tous les efforts précédents. Mais Toph avait raison, elle ne remettait pas le jugement de la Hyûga en cause et elle avait rapidement compris les nouveaux enjeux qu'impliquait leur observation de la dite Mamushi.

Le village devait survivre, et ce, peut importait le prix. La justice avec le pays du fer allait attendre un peu.
Mamushi était l'une des lieutenantes de l'homme au chapeau, la silhouette énigmatique derrière la libération des prisonniers à Wasure à laquelle elle avait assisté impuissante. Du temps s'était écoulé depuis lors, l'Ashikaga en particulier n'était sensiblement plus la même, hors de question de rester en arrière devant des évènements aussi grave en espérant que quelqu'un de la carrure du Tsuchikage puisse s'interposer. Le groupe de demoiselle de la roche, de part un heureux hasard de circonstance, se trouvait dans une situation exceptionnelle pour pouvoir frapper un grand coup, loin de la guerre qui faisait rage dans le village.
Le nouvel objectif était donné, et la mission était à présent prioritaire.

Étrangement, enfin tout semblait plus ou moins étrange depuis que la fameuse Mamushi était rentrée dans l'équation, elles ne rencontraient pas de difficulté. Le groupe conséquent de mercenaire ne faisait rien pour brouiller les pistes et il était chose aisé de les suivre jusqu'à l'emplacement de l'opération de la lieutenante de l'homme au chapeau. Là, une fois la cible en vue, il était question de la surprendre. Aucun mot ne viendrait troubler le combat, il n'y en avait pas besoin pour les Iwajins, l'offensive coulait de source.
L'archère attrapa, dans un geste répété des milliers de fois, une flèche de son carquois pour mettre la cible dans sa mire. Elle attendait avec une patience d'acier l'attaque de Toph qui demandait un peu plus de préparation et créait bien plus de chaos, avant d'envoyer son projectile vers la cible. Le chakra autour du projectile se mit à luire en lui conférant les propriétés appropriées pour une attaque digne de ce nom, filant à travers les airs dans un sifflement.
Pour Gabushi, l'adversaire était quelqu'un de très coriace et après la rencontre avec le samourai au buffle il y a quelque temps, elle ne voulait pas prendre de risque quant à une possible riposte, elle fit des mudras rapide une fois la flèche sur son chemin pour créer des clones d'ombre de sa personne. Elle pouvait ainsi couvrir potentiellement plus de terrain pour la suite des évènements. Un de ses clones fit à ce propos un rapide et vif geste de la main, faisant appel aux capacités innées de la fille du vent pour alimenter la tornade d'Hisa d'une violente bourrasque qui contenait du vent tranchant qui allait entailler ce qui pouvait se trouver dans la zone de façon chaotique.

Si la précision n'avait pas raison de la cible à abattre, peut-être que le déluge qui avait suivit l'affaiblirait assez pour facilité un affrontement que Gabushi devinait problématique à l'avance. Il suffisait de voir ce qu'elle avait fait des mercenaires pour comprendre qu'elle n'était pas n'importe qui.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

3/01. Briser le destin Empty
Hier à 22:09
Quelques jours plus tôt…

« Mamushi ne comprend pas…
C’est simple. Tu auras beau utiliser ta technique, certains t’auront prise en chasse bien plus tôt, sans en être affecté. Ce seront eux, tes véritables adversaires. »

La jeune femme hocha la tête. Face à elle, une grande silhouette s’élevait.

« C’est pour cela qu’il te faudra prendre une précaution toute particulière avec quelqu’un qui sera d’ailleurs la raison de la présence de tes ennemis… »

***

Tandis qu’elle maintenait par la pensée sa technique et qu’elle s’était assurée d’être suffisamment proche d’Iwagakure no Satô pour que ses victimes continuent de l’être, elle savait très bien que les trois kunoichis qui l’avaient suivi arrivaient. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait utilisé une technique de camouflage…

« Mamushi constate que vous êtes arrivées… »

Mais alors qu’elle se retourna, la Lieutenante de l’Homme au Chapeau constatait à peine l’assaut de ses adversaires. Le sol se brisait en ligne droite vers elle. Elle n’avait d’autre choix que de concentrer rapidement son chakra à ses pieds, pour bondir sur le côté à une vitesse impressionnante. C’était d’ailleurs l’un des domaines dans lequel Mamushi avait le plus progressé…

« Mamushi a bien fait d’utiliser sa technique de camouflage, dit-elle tandis qu’elle se retrouvait sur le côté après avoir évité l’assaut d’Hyûga Toph. »

Pourtant, si son esquive avait été un succès, elle n’avait pas pu voir arriver les autres techniques de ses autres adversaires. Flèches et techniques Fûton fusaient sur elle. Et déjà que Mamushi s’était sortie de justesse en employant une esquive des plus soudaines, elle sembla impuissante face à ce qui arrivait.

En un instant, les tornades, rafales et flèches donnèrent naissance à un choc dont la violence semblait pareille à celui d’une explosion. Le tout levant un brouillard qui semait le doute sur ce qui était arrivé à la Lieutenante de l’Homme au Chapeau. Est-ce que tout était déjà terminé ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/01. Briser le destin Empty
Hier à 22:26
Entre la tornade de l’invocation de Nagamasa Hisa et les assauts d’Ashikaga Gabushi, la détonation suivant la collision de ces jutsus avait été impressionnante. Il était impossible de savoir ce qui était arrivé à Mamushi, surtout en voyant à quel point elle avait pu être prise de court. Le trio d’Iwajines n’avait alors pas d’autre choix que d’attendre de voir l’énorme de nuage de poussière se dissiper ou au moins perdre en opacité. Pourtant, aussitôt…

« P’tain vous êtes vraiment lentes, en même temps venant de kunoichis, ça m’étonne pas… »

La voix était terriblement masculine, et accompagnait des bruits d’expiration et de petites tapes, comme si la personne qui venait de parler était en même temps en train de dépoussiérer ses vêtements.

Il vous fallut un instant supplémentaire pour localiser d’où venait la voix. Elle était sur le côté à une bonne trentaine de mètres, complètement à votre gauche. Vous pûtes voir Mamushi, toujours en vie, et un homme se redresser devant elle. C’était incontestablement lui qui l’avait sauvée.

« Bon ! Ce serait un plaisir de détruire le village de mon bâtard de frère, mais être contrôlé par cette sorcière ne me fait pas plaisir… »

Il n’y avait aucun doute possible, c’était Bakuhatsu Kenta, le frère du Yondaime Tsuchikage. En plus d’être le chef du clan Bakuhatsu, il était le principal allié du Shogun de Tetsu no Kuni. Tout s’expliquait alors : le fameux Bakuhatsu que les trois Iwajines avaient cherché jusqu’à Murashigure n’était autre que leur leader.

Mais tout portait à croire qu’il était lui aussi manipulé par Mamushi. Pas complètement à la manière d’un Yamanaka qui aurait pris place dans son esprit, mais plutôt par un ordre implacable comme celui qui poussait les centaines de mercenaires et indépendants à attaquer Iwagakure no Satô.

« Cette sensation de ne pas tout contrôler, putain ça me fout la rage ! Cette folle m’oblige à la protéger, je sais pas comment elle a fait ça… Alors si vous voulez avoir une chance, donnez-vous à fond, parce que c’est pas avec vos petites brises de merde qu’on va s’en sortir ! »

C’était alors une nouvelle difficulté qui s’ajoutait au tableau pour les Iwajines : s’il était clair que le Bakuhatsu était un ennemi d’Iwa, il semblait pour l’heure être un obstacle pour arrêter Mamushi, qui semblait prioritaire à stopper. Et ne vaudrait-il pas mieux capturer Kenta si cela était possible ? Des questions qui se multipliaient sans forcément avoir de réponses.

Une chose était sûre : le contrôle de l’ordre de Mamushi était encore actif. Et Iwa était encore en guerre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/01. Briser le destin Empty
Hier à 23:47
Mamushi avait esquivé le premier assaut. Toph ajouta mentalement à ses compétences le taijutsu. Ninjutsu. Fuinjutsu. Onkyoton. Kuchyiose. C'était un adversaire aussi puissant que polyvalent. Heureusement que ses amazones derrières avaient pensées à enchainer les assauts de manière aussi intelligentes. Hisa et Gabushi étaient véritablement des alliés de choix, et des combattantes hors pairs.

Bonjour Mamushi, je suis Hyûga Toph. Tu as attaqué ma patrie. Prépare toi à mourir.

Le ton de Toph n'était pas arrogant, ni empli de colère. Une simple diction et une promesse. Quand elle parla de camouflage. Toph ne compris pas tout de suite... avant qu'elle n'aperçoivent Kenta. Le frère du Tsuchikage. Etait-ce lui qu'elles pistaient depuis tout ce temps ? Cela... ne serait pas aussi simple que ce qu'elle avait prévu.

Mais la Hyûga s'avança de plusieurs mètres, tout en ouvrant le dialogue avec le Bakuhatsu. Il prétendait être victime de l'ordre. C'était plus que probable, mais la Hyûga faisait attention - cela pouvait très bien être un jeu d'acteur.

Kenta... hé. Pour un lieutenant du Shogun, vous êtes bien loin de votre patrie. Vous cherchiez la récompense du contrat ? Les Bakuhatsus n'ont pas reçu de petits palais pour leurs services rendus à la communauté ?

C'était une tentative d'obtenir des informations, malgré le tumulte et le chaos de la situation. Il y avait peu de chance que cela marche aussi facilement, mais c'était une piste à exploiter pendant qu'elle composa des mudras pour dévoiler une de ses techniques secrètes et interdites. Une stratégie spécifiquement composée pour contrer les esquives et les adversaires trop rapides pour elle.

Une aura argenté entoura Toph, une aura qui prit rapidement une forme plus sinistre et annonciateur de mauvaise nouvelle. Un démon de chakra hilare qui contrastait avec l'apparence calme de la chunin. Elle dégaina ses deux sabres. L'un sombre, l'autre blanc. L'acier ne crissa pas en sortant du fourreau, par ce mouvement maitrisé après des mois passés à s'entrainer.



Elle trancha de ses deux sabres, en directement de Kenta. Deux croissants de chakra argentés en surgirent - techniques phares des samourais. Elles n'avaient pas l'air tellement puissantes de base, mais l'aura diminua largement de taille pour les nourrir. Le démon hilare se transvasa et en fit des outils de morts. C'étaient désormais des croissants terriblement dangereux qui se dirigeaient vers Kenta.

Et deux projectiles dirigés par Toph, malgré la distance qui les séparait. Feintant, Toph ne montra pas dérechef qu'elle maitrisait la trajectoire de ces getsuga. Non, elle préférait garder la surprise au dernier moment...

Pour virer et se diriger vers Mamushi, et la poursuivre en cas d'esquive. Une fois cette stratégie dévoilée, Toph manipulerait au mieux ses projectiles pour attaquer d'angles différents, par le haut et par le bas. Entre ciel et terre, le chemin de précipice entre deux abymes.
Spoiler:
 

_________________
3/01. Briser le destin Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

3/01. Briser le destin Empty
Aujourd'hui à 0:27
La femme que nous avions prise pour cible réussi habillement à esquiver l’assaut furtif de Toph, mais elle fut rapidement rattrapée par la tornade de Yuusuo et les attaques de Gabushi. Celles-ci heurtèrent la zone avec une grande violence, soulevant la poussière abondante en ces terres rocheuses. Il me fallut alors attendre que Yuusuo détournasse la tête vers la gauche pour réaliser qu’il n’avait pas fait mouche. Un Bakuhatsu était intervenu pour la protéger avec un déplacement des plus impressionnants. Ce n’était cependant pas n’importe quel Bakuhatsu, ce n’était pas celui que nous avions cherché pendant deux mois, mais le frère du Tsuchikage. Le sous-fifre de l’usurpateur qui m’avait ridiculisée lors de notre précédente rencontre dans notre pays. La situation dramatique venait de prendre un tournant désespérant, réduisant grandement toute chance de réussite. Malgré cela, je ne pouvais en cet instant ressentir qu’une envie puissante et aliénante d’affronter de tout mon être ces ennemis de la Justice. Avec mes mains posées sur leurs gardes, mes sabres tremblaient dans leurs fourreaux respectifs sous l’effet de mon manque de calme.

— Ressaisis toi petite, me murmura alors Yuusuo le regard fixé vers ses proies, rappelle-toi tes combats contre Koda.

Je pris alors une grande inspiration avant de dégainer mon katana en expirant. Yuusuo avait raison, j’avais déjà combattu des adversaires au niveau impressionnant, capables de m’annihiler à la moindre erreur de ma part. J’avais même déjà essayé d’affronter l’homme qui nous faisait face. Je devais contenir mes émotions et affronter mes ennemis avec toute la rigueur qui faisait la fierté de ma famille. Peu importaient les conséquences de mes actions en ce jour si je les faisais en suivant ce qu’on m’avait toujours enseigné.

Toujours accrochée au dos de Yuusuo, je concentrai du chakra Fûton dans mon Katana tandis qu’il balayait l’air devant lui en battant ses ailes propulsant deux bourrasques d’air distinctes en direction des deux cibles. Je frappai alors également l’air dans leur direction à deux reprises de mon katana pour réitirer son assaut avec deux lames de vent. C’était un assaut bien faible comparé à ce que l’Hyuga avait réalisé, mais mes derniers combats avaient fini par me faire réaliser que dépenser l’intégralité de mes réserves d’énergie en quelques instants n’était pas souvent la meilleure méthode. Si le temps jouait contre nous dans cette situation, nous avions deux adversaires puissants en face de nous et il valait mieux préviligier la réussite que la précipitation.

Spoiler:
 

_________________
3/01. Briser le destin 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa

3/01. Briser le destin Empty
Aujourd'hui à 10:28
La première offensive de Toph fut donc un échec. Mamushi était capable de déplacement rapide sur le champ de bataille et l'attaque terrestre n'avait pas eut d'effet. Le déplacement la rendait par contre vulnérable aux attaques qui étaient à la suite de la première et sans l'intervention extérieur d'un autre adversaire son tir touchait. A l'inverse du Mumashi, l'individu qui venait d'entrer dans le combat était bien trop rapide pour être suivi des yeux, il faisait preuve d'une vitesse incroyable que l'Ashikaga n'avait encore jamais vu et qui pouvait signifier un combat bien plus tendu.
D'ailleurs, une fois la poussière retombée, il ne put s'empêcher de railler les kunoichi sur leur manque de vitesse. Gabushi fronça les sourcils en observant le trouble-fête, avant de se rendre compte de qui il était. Quelqu'un qu'elle avait déjà vu il y a de ça quelque temps maintenant dans des circonstances bien différentes. Le champ de bataille ou même la force de la fille du vent étaient sensiblement autre à l'époque, mais elle avait une idée de ce que le Bakuhatsu était capable de faire, rendant le combat bien plus dangereux. Mamushi seule était probablement un défi, alors avec ce type à ses côtés, c'était probablement peine perdue.

Mais faire marche arrière alors que le village était attaqué alors que la possibilité de tout arrêter était devant le trio était impensable, la Hyûga et la Nagamasa au côté de la fille du vent étaient dans le même état d'esprit. Il fallait trouver un moyen d'atteindre la sorcière malgré l'obstacle. Gabushi fit un rapide balayage du champ de bataille des yeux, pour trouver une stratégie ou quelque chose de plus pertinent qu'une simple démonstration de puissance comme le groupe avait pu faire à Tetsu contre le samourai au buffle. Cette fois-ci, il était évident que cette tactique était mauvaise. Les deux ennemis étant drastiquement plus fort que le groupe Iwajin. Toph faisait beaucoup de bruit et d'effet lumineux et avec Hisa, envoyaient des rafales de Lames tranchantes sur les positions adverses. Yuusuo s'acharnait à déchaîner le vent, déstabilisant pendant que les projectiles tranchants faisaient dangereusement leurs chemins.
La fille du vent profita de cette tempête en espérant que les adversaires étaient trop occupés à se protéger pour simplement disparaître. L'utilisation de ses capacités futon lui permettait ce genre de camouflage presque parfait. Elle se mit à courir pour se relocaliser, se séparant du groupe en gardant une distance de sûreté avec ses cibles.

Pendant ce temps-là, les clones qui étaient restés avec le groupe Iwajin passaient à l'action. Le fait d'avoir plusieurs yumi et projectile à disposition permettait de pouvoir tirer sur les deux adversaires en face. Vu que le Bakuhatsu avait tendance à vouloir protéger Mumashi, autant tout envoyer sur la sorcière avec l'espoir que l'offensive touche au moins l'un des deux. Les deux clones de Gabushi se coordonnaient pour tirer en canon et pas en même temps, le premier envoyait son projectile et le deuxième attendit une action de la part du Bakuhatsu pour envoyer un deuxième projectile. Avec un timing du genre, il était plus dangereux pour l'adversaire d'utiliser des esquives vu que l'attaque se faisait en deux temps. L'Ashikaga avait hâte de voir la suite du combat, malgré son calme apparent. Ses heures d'entrainement intense étaient derrière elle pour ce moment précis.

Mais était-ce suffisant ?


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

3/01. Briser le destin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°4 : Cataclysmes :: Partie n°3, Iwa : Le Son du Cataclysme
Sauter vers: