Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

3/03. A feu et à sang


3/03. A feu et à sang Empty
Sam 13 Avr 2019 - 18:45


Seichi était l’organisation phare d’Ame no Kuni, dont l’objectif était placer son chef légitime à la tête du pays. C’était donc tout naturel que Chinoike Katsuko soit au Pays de la Pluie et ce même sans forcément avoir d’intérêt pour le Contrat du Siècle. Ni elle ni son chef n’auraient pu s’attendre à ce que Mamushi se cache derrière l’un des pièges les plus improbables et puissants que le monde shinobi ait à offrir.

C’est là que l’idée de se séparer pour affronter au mieux l’inconnu de ce contrat se retourna contre les deux Seichijins. Katsuko fut séparée de son coéquipier, et se retrouva près d’Iwa avec Hôô, un Kazejin qui s’était rendu à Murashigure pour en savoir plus sur le casse de la Banque Sabaku.

Les deux shinobis indépendants se retrouvaient finalement à attaquer le village caché de la Roche et faisaient même partie de ceux qui avaient réussi à y pénétrer. Ils atteignaient d’ailleurs le Cœur Commerçant…


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le lundi 15 avril pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Les personnages Kirijins et Indépendants qui sont sous l'ordre de Mamushi ne sont pas véritablement contrôlés : ils gardent le contrôle de leurs corps, émotions, sens. Ils ne peuvent néanmoins pas aller à l'encontre d'une envie irrésistible de raser Iwa, cela peut signifier tuer des Iwajins ou détruire le village en fonction des personnages.

  • La majorité des Iwajins devront se placer eux-mêmes dans les groupes pour défendre leur village. Il faudra pour cela poster dans un sujet de placement qui sortira une fois les groupes tous postés.

  • S'ils ne se font pas vaincre ou capturer par Iwa, Chinoike Katsuko et Hôô
  • qui sont passés par Murashigure remporteront un nouveau rouleau aléatoire.
  • Ce groupe se déroule à l'intérieur du village, au Coeur Commerçant. La guerre fait rage autour de vous.

Ordre de post :
  • Chinoike Katsuko

  • Hôô

  • Sekken Ryoko

  • Hyûga Tsuyoshi

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

3/03. A feu et à sang Empty
Sam 13 Avr 2019 - 20:08
Katsuko n'aimait absolument pas ce qui était en train de se passer. Alors qu'elle était partie pour chercher des informations sur ce qui se tramait, elle avait entendu l'ordre. Et si en temps normal elle n'aurait jamais attaqué Iwa puisque ce village était un danger potentiel pour Ame en terme de représailles, elle ne pouvait ici pas faire autrement avec cette irrépressible envie qui la dévorait. Tout la dérangeait dans cette attaque. Que ce soit la méthode, les gens qui l'accompagnaient, le fait d'abandonner Ame... Heureusement, Kadachi était trop occupé et n'avait pas pu venir avec elle pour fouiner et chercher ce dont il retournait. Il était donc plus ou moins en sécurité.

Le trajet jusqu'à Iwa avait été long et douloureux pour la vampire. Les sensations qui la parcouraient la tiraillaient. Elle ne pouvait cependant qu'obéir à cette volonté. Elle devait attaquer Iwa, tenter de la réduire en cendres. Mais sans ses méthodes pour agir, elle se retrouvait comme un pion déplacé sur un échiquier, ce qu'elle détestait par dessus tout. Détruire Iwa. Ou en tous cas essayer. Allait-elle finir emprisonnée ? Allait-elle réussir ? Qu'est-ce que ça déclancherait si elle parvenait à vaincre ici-même les iwajins ? Est-ce qu'elle en ressortirait vivante ? Cet... ordre... est-ce qu'il allait continuer une fois accompli ? Est-ce qu'il allait les tuer ?

Finalement, les portes d'Iwa. Les combats commencèrent alors tandis que les combattants se dispersaient. Certains occupaient alors les gardes, d'autres continuaient à avancer. Katsuko fut de ceux-ci. Elle s'infiltra sans trop de soucis, sa petite taille et la cape qui cachait tant ses armes que ses vêtements lui permettant de passer assez inaperçue, d'autant plus avec les combats qui faisaient rage. Cependant, elle finit par sortir des zones où le danger était partout et remarqua des habitants autour d'elle. Ces derniers qui commençaient à comprendre ce qui se tramaient se mirent à paniquer, l'attaque faisant rage.

Les premiers combats commençaient d'ailleurs sur place, des combattants iwajins arrivant, sans doute tout juste mis au courant ou prêts. Armée et équipée, la jeune femme observa un peu la situation avant de s'engager un peu plus loin. Qu'importe qui lui ferait face, il devrait s'accrocher à la vie puisque malgré les sentiments partagés qui la tiraillait, Neiko était une mercenaire. Une mercenaire qui réussissait toujours ses contrats.

Elle remarqua d'ailleurs un homme qu'elle ne connaissait pas à ses côtés. Lui aussi, aucun signe iwajin. Un autre indépendant prit dans la toile sonore qui avait été tissée sans doute. Si la vampirette ressentait l'envie de détruire Iwa, elle le ferait cependant proprement, en tuant les combattants qui viendraient face à elle. Elle n'avait aucune envie de massacrer la population ou les villageois appeurés qui ressemblaient trop à la populace d'Ame. Elle allait tuer ce qui était le constituant majeur d'Iwa, ses shinobis.

HRP:
 


_________________
3/03. A feu et à sang 4MfBa8H


Dernière édition par Chinoike Katsuko le Lun 15 Avr 2019 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

3/03. A feu et à sang Empty
Dim 14 Avr 2019 - 0:23

イザナギ Izanagi


3/03. A feu et à sang 9f5f795d2e95a6ff16ecf12548d719ab


Le phœnix n'avait qu'un seul et unique objectif dans la vie : celui de toujours faire ce qui lui semblait être juste. Et pourtant, c'est en se rendant à Murashigure, la capitale Amejin, qu'il fut privé de son bon sens moral, ainsi que de son code d'honneur. C'était un acte qu'il ne pouvait pardonner, ce sentiment de pouvoir et d'envie de destruction le rongeait depuis l'intérieur, à tel point qu'il en arrivait finalement à se détester lui-même au fil du temps.

La route jusqu'à l'objectif commun des possédés était insoutenable pour le natif du vent, chacune de ses émotions se mélangeait les unes entre les autres dans son cerveau, son envie d'imposer l'effroi aux Iwajin était tel, qu'il réfléchissait à toute sorte d'option pour contrer ce sentiment inconnu qui animait ses actes. Mais hélas, il eut beau réfléchir, que rien ne pouvait y faire.

Il ne fallu pas très longtemps pour les mercenaires d'arriver aux portes du Village commercial pour y déclencher une guerre sans précédent. Les civils, paniqués, tentaient alors de fuir. Les habitations étaient réduites en poussière, les fers se croisaient et bien sûr, le feu consumait toute construction qui peinait pour tenir. D'un regard triste, Hôô voyait alors tous ces inconnus combattre, mourir, fuir ou bien crier.

Il n'avait jamais cessé durant sa possession de réfléchir à un plan et c'est une fois qu'il pénétrait dans le quartier commerçant, qu'une lueur d'espoir s'affichait au grand jour. En compagnie d'une parfaite inconnue, ils coopéraient ensemble envers l'objectif commun des conquérants. Cependant, le Kazejin ne pouvait pas encore faire totalement confiance à cette personne et ainsi, il jugeait bon de ne pas l'inclure dans la stratégie qu'il avait décidé de mener.

Cette tactique était sans aucun doute risquée. Elle était terrible et inhumaine, mais il fallait la mener bien, car finalement, c'était le seul moyen possible qu'il avait de défendre une cité qui ne lui avait rien fait. Une cité bondée d'innocent et de civils. Il ne pouvait pas aller contre cette volonté de détruire, qui le rongeait depuis l'intérieur. Par ce fait, le seul moyen de pouvoir obtenir ce qu'il souhaite et empêcher qu'Iwa ne sombre, était d'y aller à fond.

▬ On ne nous paye pas pour ne rien faire, camarade...

Il jetait alors plusieurs coups d'œil dans diverses directions autour de lui. Il tendait son bras, paume grande ouverte... et puis, une balsamine ardente fonçait s'écraser dans un commerce qui s'enflammait rapidement, puis un autre, toujours autour de lui, puis encore pareil. Cinq. C'était le nombre de commerces incendié ou qui avait explosé tout autour de lui, il avait donc lancé cinq boules de feu en prenant garde de viser des commerces contenant des objets susceptible de s'enflammer ou d'exploser au contact du feu.

3/03. A feu et à sang 270feaf5efff0ff3283ed8f2872a40ac
Gomenasai...

Chaque balsamine était suivie par une excuse. En voyant le résultat et l'incendie progresser dans le quartier, Hôô ne pouvait qu'être honteux et désolé, cependant, il savait que cela pouvait attirer alors des militaires pouvant les retenir, voir les empêcher de progresser. Cela faisait partie de la stratégie et celle-ci commençait maintenant.

Ils ne le savaient pas encore, mais les deux mercenaires allaient bientôt croiser la route de braves guerriers, dont le Phoenix espérait que ceux-ci comprennent sa stratégie et ses intentions. Bien sûr, encore fallait-il que les Iwajin sachent que tout cela était le résultat d'une macabre possession, dont il était impossible de se défaire seul. L'envie d'un cataclysme était bien trop grand.

Le plus terrible dans tout cela, c'est que son plan reposait entièrement sur son envie de destruction.


Résumé:
 

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/03. A feu et à sang Empty
Dim 14 Avr 2019 - 20:45
- Suiton, technique de la grande houle !



Alors que, visiblement, des personnes sont en train de mettre le feu - ou plutôt, une personne semble vouloir détruire les bâtiments en les explosant en tirant des Balsamines -, Ryoko enchaîne les jutsus, puis elle crache un torrent d'eau dans le coeur commerçant, puis, une grande vague se forme pour engloutir non seulement les bâtiments, mais aussi le groupe qui semble venir détruire son village. La guerre est déjà bien présente dans le village de la roche, hors de question d'instaurer encore plus de chaos dans le village. S'il compte brûler le village, les voilà mal tombé, car voici la Sekken qui arrive, la Sekken qui s'est déjà occupé - avec un peu d'aide - d'un feu de forêt, alors un feu de bâtiment avec des explosions ... bon, ce sera plutôt compliqué à éteindre, mais sinon ...

- Dis donc, si vous n'êtes pas contents de vos achats, il y a d'autres manières d'exprimer votre mécontentement !

La savonneuse apparaît donc devant eux, marchant dans une mare d'eau créé suite à cette vague. Visiblement, il y a un pyromane parmis les deux, c'est l'homme du duo, l'autre, elle ignore encore ce qu'elle peut faire, mais elle doit les empêcher de détruire le village. Elle sourit, se met en garde devant eux, retirant sa veste pour finir en petite tenue - soutien-gorge et minishort -, elle se met ensuite en position, prête à casser des bouches.

- J'espère que vous êtes préparés pour une fessée dont vous vous souviendrez toute votre vie, fufufu ~.

Elle rit, mais surtout pour tenter de dédramatiser la situation, essayant de prendre la situation bien moins à cœur pour rester concentrée. Mais histoire de les empêcher de commettre d'avantage de dégâts ...

- Kirigakure !



Une brume commence à envahir le coeur commerçant alors qu'une autre présence est en train de se diriger vers eux.

Résumé:
 

_________________
3/03. A feu et à sang Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

3/03. A feu et à sang Empty
Mar 16 Avr 2019 - 0:54
C’était le bordel. Tout simplement. Il n’y avait pas d’autres mots pour qualifier ce qui se passait actuellement au sein d’Iwagakure no Sato. Peu après l’édition spéciale du Kunai émoussé, un journal de la place, des révélations plus ou moins abracadabrantes étaient apparues concernant le casse du siècle et le vote s’étant déroulé à Tsuchi no Kuni concernant le maintien ou non du Daimyo en fonction. Pouvait-il y avoir un lien entre ces deux événements, ou du moins le dernier événement cité et cette attaque d’envergure que subissait Iwa ? Probablement. Mais alors si Iwa était attaquée, qu’en était-il du reste du pays ? Qu’en était-il de la résidence du Daimyo ? D’autres zones importantes de Tsuchi no Kuni ? Autant de questions qui demeuraient en suspens. Pour autant, elles demeuraient vivaces dans l’esprit du Chuunin. Lui qui aimait comprendre le pourquoi du comment, lui qui aimait devancer les projets ennemis, il s’était fait dépasser par les événements comme visiblement tous les shinobis d’Iwa.

Tout autour de lui, Les gens combattaient. Des ennemis avaient pris d’assaut de toutes parts le village et certains en étaient même arrivés à pénétrer le cœur du village jusqu’au cœur commerçant. C’en était trop. Dans le chaos ambiant, les civils étaient évacués autant que possible et l’ennemi cantonné le plus loin possible. Le Hyûga, aspirant flic, était apparu près des commerces. Presque aussitôt il eut un aperçu de la situation lui permettant de choisir qui seraient ses ennemis et avec qui il combattrait. Il y avait cette jeune femme qu’il reconnaissait… Sekken Ryoko ! Des images passèrent presque aussitôt dans son esprit, images qu’il chassa rapidement. L’heure n’était guère aux excuses, ni aux discussions. Il l’avait blessé lors de leur première visite. Et jusqu’ici il n’avait jamais eu le courage d’aller la retrouver pour s’excuser. Pendant ce temps qui s’était écoulé depuis leur première rencontre, le Chuunin s’était renseigné sur la fameuse « maladie » de sa sœur d’arme… Qu’est-ce que l’ignorance nous fait faire comme erreur.

L’une des cibles que le destin ou la fureur des combats amenait à s’opposer à Ryoko et donc également au Hyûga, créa une technique à base de Katon. Ce dernier enflamma des commerces, des habitations tout autour de lui via cinq balsamines. Le fautif demeura au milieu des incendies qui se déclaraient. Ces incendies ne durèrent guère. Ryoko étaient intervenue presque aussitôt en exécutant une technique d’envergure de type suiton. Freinant sa course, alors qu’il arrivait dans le dos sa coéquipière d’un moment (le temps que les combats les laisserait ensemble), le Chuunin demeurait stupéfait tant par l’audace de la jeune femme, que son pragmatisme. Entre hésitations et attaque franche elle n’avait guère fait dans le détail et tant pis pour d’éventuels civils présents sur la zone de guerre. Après tout, ces derniers étaient déjà probablement condamnés. Se faisant à l’évidence, le Hyûga activa son Byakugan. Son dojutsu lui permit de se rendre compte immédiatement que sur le papier, des deux adversaires proche du duo de circonstances, c’était la jeune femme qui n’avait jusqu’ici lâché aucun mot qui était la plus… puissante. Sans hésiter, le bonhomme fila en direction de sa cible toute désignée peu après que la vague se soit écrasée sur elle. Lorsqu’il fut à portée de cette dernière, il lui lâcha une technique meurtrière en pleine poitrine : la technique du Hakke Kushô. Technique ancestrale clanique très utile…

_ Laissez-moi deviner… Des ex prisonniers de Wasure no Kuni je présume ? Quoi qu’il en soit, vous n’irez guère plus loin.

Adoptant une posture caractéristique du clan Hyûga, Tsuyoshi se préparait à tout donner. Il était désormais positionné de telle sorte d’avoir en visuel et la jeune femme et son coéquipier de lanceur de balsamines enflammées…


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


3/03. A feu et à sang 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

3/03. A feu et à sang Empty
Mar 16 Avr 2019 - 14:13
Si tout se passait "bien" au début, les attaques de Hoo attirèrent finalement des iwajins. C'était là dessus que Katsuko comptait pour assouvir le besoin requis par l'ordre qui la tiraillait. Les shinobis. Elle les mettrait hors d'état de nuire en quelques mouvements de katana et ainsi laisserait libre cours à Hoo pour son déchaînement de feu. Du moins, c'était le plan. Ce dernier fut bien vite abordé quand dès l'arrivée de la première défenseuse, une petite aux cheveux roses et aux gros seins, un véritable tsunami leur fit face.

Ouvrant grand les yeux, la vampirette se jeta directement dans la maison la plus proche, éclatant la fenêtre qui était à son niveau pour se mettre à l'abris. Si elle pouvait sans mal se défendre face à un attaquant qui ciblait ses adversaires ou face à un duelliste au corps à corps, elle n'avait pas les outils pour faire face à un tel raz-de-marée. Recevant quelques éclats de verre dans le bras et dans les cotes avant de se faire tout bonnement trimbaler et transformée en serpillère par les reflux du torrents, lui faisant quelques bleus au passage en l'envoyant contre des meubles de la boutique innocente, la combattante ressortit tant bien que mal de la bâtisse.

Elle tourna alors la tête vers ses opposants et non seulement la gamine avait disparu dans une brume sournoise, mais en plus un homme lui fonçait dessus avec les yeux tout blancs. Foutu Hyûga. N'ayant pas le temps d'esquiver ni de préparer une défense, l'hérissée de verre se contenta de le fixer en rassemblant son chakra dans tout son corps. Atteinte en pleine poitrine, elle fit deux pas en arrière avant de se stabiliser. Sous les yeux médusés des défenseurs, les morceaux de verre se mirent à tomber de sa peau suite au choc et ses plaies se refermèrent à une très grande vitesse.

Souriant aux iwajins, la tueuse dégaina alors lentement son katana. Elle avait ses proies, et ces dernières ne s'en sortiraient pas facilement. Grimaçant cependant au premier pas, la douleur des chocs successifs encaissés étant malgré tout bien présente, elle prit alors un air fâché avant de se jeter d'un seul coup sur le Hyûga et de lui faire un premier coup de katana visant directement la gorge du jeune homme. Profitant de sa surprise, elle enchaîna avec un second coup en essayant de prévoir son mouvement de défense, elle tenta de l'atteindre à la jambe. Les Hyûga étaient des combattants au corps à corps remarquables, elle le savait, mais sans jambes, un homme était considérablement amoindri si sa force résidait uniquement dans le combat duelliste.

Malheureusement pour eux, Sakki savait se battre avec des vêtements lourds, et si généralement il s'agissait de sang, l'eau n'y changeait au final pas grand chose. Elle savait comment adapter ses mouvements, ils devraient se méfier d'elle jusqu'à ce qu'elle tombe face contre terre. Et encore...

HRP:
 

_________________
3/03. A feu et à sang 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

3/03. A feu et à sang Empty
Mar 16 Avr 2019 - 16:32

Le désir de destruction devenait de plus en plus grand au fur et à mesure que le temps passait. Si la stratégie du Phoenix était en marche, elle n'allait pas tarder à être complète avec la venue de deux shinobi qui tombaient à pic. La première, était une utilisatrice d'eau, tandis que le second était un hyûga. Bien sûr, Hôô n'était pas vraiment au courant en ce qui concerne le Hyûga, mais indirectement, sans qu'il le sache, ce dernier allait grandement lui être utile à l'avancée de son plan.

Pour en revenir au fait, alors que Hôô était en train de brûler plusieurs boutiques, une grande vague d'eau s'éclata sur le sol face à eux, fixant Katsuko du regard en pensant que celle-ci avait de quoi bloquer l'attaquer, il la regardait se jetait dans un bâtiment, alors que la vague venait l'emporter à son tour, en lui faisant traversée la ruelle dans laquelle il se trouvait.Il fut balayé comme une mouche et alors qu'il peinait à reprendre ses esprits, il se retrouvait à quatre pattes sur le sol, tout en toussant fortement dû à la tasse qu'il avait bu.

KOF... KOF.. KOF... Cette utilisatrice d'eau va me causer quelques problèmes dans ce que... KOF... j'avais prévu.

D'un mudra, trois clones apparaissait à ses côtés. Deux le portaient pour se faufiler dans les ruelles du quartier commerçant, tandis que le dernier retournait sur la zone de combat pour préparer la suite du plan. Le brouillard se levait, alors qu'il retournait au point de départ, là où Katsuko s'était réfugiée.

Il n'avait pu voir les capacités exactes de l'homme qui se trouvait avec la manipulatrice d'eau, cependant, le clone, lui, n'en avait que faire. Il avait trouvé une très bonne ouverture. Le brouillard empêchait sûrement l'utilisatrice de l'eau de voir ce qui se tramait entre Katsuko et Tsuyoshi, et l'arrivée du clone.

L'occasion était en or, Arrivant derrière Katsuko, le clone se rapprochait peu à peu, jusqu'à ce qu'il puisse distinguer les deux silhouettes. Sur le moment, il n'avait qu'une idée en tête : profiter de leur joute pour les balayer tous les deux. Il ne connaissait pas vraiment l'originaire d'Ame et la considérait donc comme un dommage collatéral. Il avait en effet deux bouclier pour se protéger d'une potentielle technique d'eau de la savonneuse : Son ami Iwajin et Katsuko. D'une grande inspiration, il soufflait alors deux vagues ardentes droit devant lui, qui prenaient donc automatiquement le chemin de la ruelle et par ce fait, arrivaient droit sur Katsuko et Tsuyoshi.

Pendant ce temps-ci, plus loin dans le quartier commerçant, le vrai Hôô était toujours escorté par deux de ses clones, tandis qu'il reprenait difficilement ses esprits, un peu trop secoué par la vague d'eau de la savonneuse. Des hématomes étaient apparu sur son corps et il préférait récupérer physiquement, avant de poursuivre son entreprise. Le trio s'enfonçait au fur et à mesure dans le Cœur commerçant, tout en se faisant discret, afin de ne pas être repéré par les ennemis aux alentours, sur le champs de bataille.


Résumé:
 

Technique:
 

Positionnement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/03. A feu et à sang Empty
Mar 16 Avr 2019 - 19:10
Alors qu'elle a fait fuir la demoiselle qui s'est caché dans un immeuble et avoir englouti le pyromane dans sa vague, elle incante une brume alors qu'elle entend la voix de Tsuyoshi à travers elle, tient, il ne la fuyait pas comme la peste parce qu'elle était un "monstre" ? Elle hausse un sourcil, peut-être qu'il a finit par ne plus craindre les branchies. Enfin, théoriquement, c'était elle qu'il craignait, il voyait la rose comme un monstre alors que, dans les faits,

- Oh, ce n'est pas Tsuyoshi le lâche ? Comment ça va depuis la dernière fois où tu t'es enfui en voyant une paire de branchies ?

Enfin, Ryoko se craque les mains, s'il s'occupe de la jeune femme, certes en frappant tout en pelotant la poitrine de la jeune fille en face, mais ça, ça ne la regarde pas, et puis, elle ne le voit pas, ça. La Sekken s'occupera donc de l'homme, ça tombe bien, visiblement, et pour une fois, elle a l'avantage sur l'affinité. Elle sourit, puis se tourne vers les toussotements. Elle va tenter de ne pas le tuer ... mais ça lui parait compliqué. Ryoko annule la brume qui commence à se dissiper, lui permettant de pouvoir voir les silhouette de sa cible. La brume ne servait plus, Tsuyoshi était au corps-à-corps avec la demoiselle, et elle avait besoin de voir où se trouvait sa cible pour mieux lui casser la bouche.



Alors qu'elle cherche son opposant maintenant que la brume se dissipe, la rose a vu une vague de feu se disperser vers Tsuyoshi et la jeune femme - il attaque son allié ? Même elle n'aurait pas oser, même si c'est Tsuyoshi -. Visiblement, il voulait s'en prendre à lui en particulier en attaquant aussi son allié ... drôle de stratégie ! En tout cas, Ryoko bondit vers les bâtiments pour ne pas se prendre la vague, étant assez loin du duo et celui-ci étant la principale cible, la zone ne l'atteind pas à cette distance. Elle grimpe sur les toits pour ne pas se prendre une prochaine attaque avant de remarquer le trio dans la ruelle. Des clones ? L'un d'eux tousse, certainement le vrai qui s'est mangé la vague, en tout cas, ils ont l'air de vouloir prendre la poudre d'escampette.

- Hep ! Pas si vite !

Elle les rattrape facilement, restant sur le toit, deux corps en train de porter un corps, ça ne va pas vite, et elle est seule et en pleine forme. De toute manière, elle n'a pas besoin de s'approcher trop près vu qu'elle a déjà incanter des mudras en chemin pour viser l'homme en train de fuir.



Un requin bondit de l'eau qui se trouve proche du trio, un beaucoup plus gros que sur le clone qu'il a lancer. Elle fait confiance à Tsuyoshi pour s'occuper de la miss, pendant ce temps, elle va s'occuper du pyromane.

- Tu veux tenter d'aller brûler d'autres bâtiments, c'est ça ? Malheureusement, les pompiers sont déjà sur place, fufufu~.

Elle commence à renouveler les mudras, puis relance une nouvelle fois ce même requin.



Elle ignore encore l'effet qu'aura le requin en question, mais il risque d'avoir du mal à arrêter un aussi beau requin avec des flammes. Elle va le repousser dans ses retranchements, histoire de bien lui faire regretter l'acte qu'il a fait en s'attaquant au village de la roche.

Résumé:
 

_________________
3/03. A feu et à sang Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

3/03. A feu et à sang Empty
Mer 17 Avr 2019 - 1:40
La remarque de Sekken Ryoko l’avait heurté. Pour autant, Tsuyoshi ne s’était pas tourné vers elle. Son Byakugan actif il la voyait comme s’il la regardait de face et avait pu lire sur l’expression faciale de la Sekken que cette dernière n’accordait plus aucun crédit au Hyûga. Oui, Tsuyoshi avait été lâche. C’est vrai… L’heure des explications viendrait plus tard, enfin le bonhomme l’espérait. Pour le moment, le couple iwajin devait faire face et combattre de la meilleure des manières les ennemis qu’ils avaient devant eux. S’ils survivaient tous les deux, peut-être le Hyûga aurait-il une chance de se racheter ?

Tsuyoshi rapidement en était arrivé aux mains avec son adversaire. Sa charge et son attaque quasiment au corps à corps via le Hakke Kushô avait amené son adversaire à proposer une technique défensive assez incroyable à imaginer. On aurait dit du verre. Du verre ou du moins quelque chose similaire en apparence apparut à l’endroit même où son adversaire venait d’encaisser l’attaque Hyûga. Sans sourciller, la jeune femme aux cheveux rouges n’avait pas bougé d’un pouce. A la place un sourire amusé…

_ Qu’est-ce que tu es bordel ? avait lâché Tsuyoshi.

Encore étonné, le Hyûga réagit en exécutant des mudra lorsqu’il remarqua son adversaire dégainer lentement un katana. Cette dernière fonça sur le Hyûga en mimant une attaque au niveau de la gorge. Seulement, Tsuyoshi, comme tout bon Hyûga qui se respecte, est un combattant au corps à corps plutôt aguerri. La science du positionnement du corps face à une attaque adverse, il connaît. Jouer des esquives rien qu’à travers le position de l’adversaire et le sien, il connaissait aussi. Il savait également lire une action et infliger une parade à un adversaire au bon moment. Le coup de la jeune femme aux yeux rouges était bon. Car pendant qu’elle mimait l’attaque au niveau de la gorge, paumes chargées d’énergie raiton, le Hyûga sorti de l’axe d’attaque de son adversaire et faisait un pas sur le côté droit afin de lui permettre de s’appuyer sur sa jambe droite et pivoter celle de gauche pendant qu’il exécuterait lui aussi en deux temps son mouvement défensif. Lorsque cette dernière changea brusquement d’endroit escompté pour l’impact de son attaque, le résultat était déjà biaisé quoique sa stratégie initiale fut bonne. D’un mouvement ferme de la main gauche il frappa d’un coup sec le poignet de la jeune femme qui tenait le katana déviant l’objet dangereux de son corps. Cela dit, bien que son mouvement soit intéressant, le Hyûga ne put éviter le bout de l’arme qui vint lui égratigner la cuisse gauche.

Une égratignure, ce n’est pas grand-chose pour un combattant dans le feu de l’action, même s’il ne le savait pas encore et qu’il risquait probablement sa vie à cause de cette simple égratignure, Tsuyoshi relativisa sur le champ cette mini blessure et profita dorénavant de l’ouverture que lui offrait cette proximité idéale et la fugace mauvaise posture de son adversaire pour enchaîner… Il avait vu le bunshin venir dans le dos de sa partenaire. Comment aurait-il pu ne pas le remarquer avec sa vision à 359° ? Comment de même aurait-il pu perdre de vue une miette du combat qui opposait dorénavant Ryoko au manieur du katon ? Comment aurait-il pu perdre de vue la fuite de ce dernier emmené par deux clones et la contre-attaque de Ryoko ? Aucun doute pour le Hyûga que le personnage qui exécutait des mudra dans le dos de sa partenaire n’était autre qu’un bunshin même si pour l’heure cette information était encore peu utile. Lorsque ses techniques katon fusèrent sur le duo, Tsuyoshi exécuta une technique clanique : le KAITEN ! Calculant son alignement avec l’une des techniques, il envoya à travers son Kaiten, son adversaire impacter une des technique de son allié tandis que son bouclier encaissait l’attaque enflammée restante. Le hic, c'est que le kaiten utilisé en l'état n'avait réussi à enrayer la puissance de l'attaque adverse. La technique katon de l'ennemi était telle qu'elle passa au travers du Kaiten détruisant finalement la technique et envoyant Tsuyoshi valser quelques mètres plus loin.

Se relevant tant bien que mal, Tsuyoshi était désormais en dehors du périmètres des flammes. Seulement tout son corps était endolori et sa peau douloureuse. Ses vêtements brûlés par endroits étaient dorénavant pleines de tâches noires.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


3/03. A feu et à sang 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

3/03. A feu et à sang Empty
Mer 17 Avr 2019 - 21:06
Toujours sans un mot, la vampirette se dressait face à son adversaire. Lorsqu'il la héla, semblant visiblement perturbé par sa capacité à encaisser les coups, ou en tous cas celui-ci, elle lui fit un sourire. Un sourire sombre. Elle apportait la mort à quiconque n'était pas à la hauteur. À lui de prouver qu'il l'était.

Alors qu'elle l'attaquait, elle grimaça en sentant la décharge dans son arme mais l'épais tissus qui entourait le manche réduisit la douleur. Elle se sentait un peu crispé, mais rien d'insurmontable pour le moment. C'était plus les douleurs qui la parcouraient qui l'ennuyaient, suite aux chocs multiples des attaques précédentes. Sa capacité de régénération n'enlevait après tout pas le poids des attaques subies cumulées, qu'elle le montre ou non.

Elle fit alors un petit pas en arrière et sentit la chaleur d'une vague de katon arriver. Bien... Cela lui donnerait l'avantage. Forcé de se défendre, elle n'aurait qu'à atteindre l'instant où il serait à découvert pour agir... Enfin, ça c'était l'idée. Elle cria de douleur lorsque l'attaque de feu lui brûla les cuisses et le dos, la faisant souffrir sans qu'elle ne puisse se défendre. Quoi ?! Cet abruti l'avait attaqué comme ça, sans prévenir ? Alors qu'elle allait se retourner pour lui dire deux mots sur ce qu'elle pensait de son imbécilité, elle vit une seconde vague lui foncer dessus, ne lui laissant d'autre choix que de bondir en hauteur et de s'accrocher à l'un des murs d'une maison proche pour éviter l'attaque de son allié qui avait été presque inutile sur son ennemi.

Grimaçante, elle se laissa alors retomber après le passage du feu destructeur, gémissant et manquant de flancher à l'attérissage. Elle fixait alors le Hyûga d'un air bien plus mauvais qu'auparavant, énervée contre cet allié de pacotille qui l'avait plus blessée que ses deux adversaires réunis jusque là. Sa tunique imbibée d'eau n'avait été qu'une maigre consolation et protection, cette dernière n'ayant ainsi pas totalement prit feu, seulement des parties étaient détruites dans son dos. Elle donna cependant deux petits coups de la pointe de son épée pour se délester de ce poids inutile qui, s'il n'était pas trop gênant tant qu'elle était en pleine forme, le devenait beaucoup plus une fois ses capacités réduites par la douleur. Enfin... Réduites... Disons qu'elle sentait désormais bouillir son sang dans ses veines. Et elle l'y aida.

Regardant toujours le Hyûga avec un sourire prédateur cruel, elle se mit à respirer plus vite et deux petites cornes de sang se créèrent sur son front. Bien plus forte et parvenant ainsi à augmenter son potentiel malgré ses blessures, Neiko s'élança sur l'homme qui lui faisait face. Il allait payer pour ce malade mental de pyromane. Elle envoya alors du sang le long de sa lame en se coupant légèrement le pouce sur le tranchant de celle-ci et un flot en sortit, aiguisant son katana et l'allongeant alors qu'elle frappait de toutes ses forces au niveau de la jambe droite du Hyûga, cherchant sans la moindre hésitation à la lui couper. S'il n'était pas assez attentif, il le paierait alors très cher... Après tout, elle était venue jusqu'ici pour détruire Iwa... Non ?

HRP:
 

_________________
3/03. A feu et à sang 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

3/03. A feu et à sang Empty
Aujourd'hui à 4:43

ほうおう Houou


3/03. A feu et à sang 1555641688-rpi

DETRUIRE IWA ! DETRUIRE IWA ! DETRUUUUUUUIIIIIIIRRRE !


Une voix résonnait dans sa tête. À telle point qu'il en venait à prendre cette dernière dans le creux de ses mains. Cela le faisait souffrir, il se tortillait. Non pas, de douleur, c'était bien plus complexe que cela. Il était seulement confronté à la réalité. Cette réalité était sombre et représentait ce qu'il pouvait le plus redouté dans ce combat : s'accaparer le pouvoir. Cette envie de destruction était jouissive, elle lui conférait un bien-être sans pareil. De part l'affinité qu'il représente, le feu, il était déjà tracé à être lié à ce sentiment de destruction, et cela lui faisait peur.

Cette voix, c'était la sienne. Il avait comme une absence et revenait alors brutalement à la réalité, sans se souvenir exactement ce qu'il s'était passé. Son mal de tête s'était totalement volatilisé en l'espace de quelques secondes laissant place à un doute immense et une incompréhension totale. Le phœnix regardait ses doubles qui le portaient bras dessus bras dessous afin de l'aider à se déplacer au plus vite dans les ruelles du Coeur Commerçant d'Iwa, où la bataille commençait à faire rage et à devenir sanglante.

Qu'... Qu'est-ce que c'était que ça ? ...

Alors que le trio continuait sa route dans la ruelle par laquelle ils s'étaient échappé, de l'autre coté, où se trouvait le troisième clone du Kazejin, le combat était sanglant. Il venait de souffler deux vagues ardentes dans la rue et venait ainsi blessé son " Allié ", ainsi que le combattant au corps-à-corps ennemi qui se révélait être un " Hyûga ", au vu de sa pupille blanche. Cette dernière était connue au travers de le monde et donc par Hôô, pour certaines de ses capacités sensorielles hors du commun. C'était probablement la pupille la plus chère des marchés noirs.

La brume avait disparu. Si la ruelle était assez étroite pour empêcher tout passage, la " Pompière " elle, avait décidé intelligemment de passer par les toits pour contourner la vague et poursuivre le natif de Kaze original, qui avait pris la fuite. Levant la tête, le clone de Hôô l’apercevait et décidait alors de la prendre immédiatement en chasse, semblant ne pas être tant que ça " Occupé " par les deux autres. D'un pas rapide, il monte sur le toit et la rattrape et pourtant celle-ci ne semble même pas le remarquer. Effectivement, elle semblait totalement concentrée sur le trio, sans prêter une seule fois attention au clone qui la suivait de près.

Il en arrivait presque à ne pas en croire ses yeux. Il était positionnait dans son angle mort et avait toutes les ouvertures possibles pour l'attaquer, c'était presque un piège pour lui. Il décidait alors d'attendre le bon moment qui arrivait. Sans surprise, elle exécutait des Mudra pour attaquer les clones et l'original. Un premier requin, venait alors percuter un des clones qui portait Hôô, le détruisant entièrement. Son autre double, le rattrapait alors à temps, se collant à lui ce qui eut pour effet que même s'il encaissait par la suite le second requin, avant que ce dernier n'éclate en flaque d'eau, il percutait en fin de course le vrai Phoenix, qui s'écroulait au sol, totalement pris par la douleur et encore un peu dans les vapes.

Au même moment, Le clone qui poursuivait la manieuse d'eau, saisissait sa chance. Elle semblait toujours concentrée sur l'original qui se retrouvant seul, préférant parler et faire la maligne plutôt que d'observer et d'écouter ce qui se passait autour d'elle, bien que le champ de bataille était bruyant. Profitant du moment des mudra de Ryoko pour envoyer le dernier requin -qui vient alors détruire le clone portant Hôô et envoyer ce dernier au tapis-, il se glissait près d'elle, juste dans son angle mort et venait souffler une vague ardente terrible au corps-à-corps dans le dos de l'Iwajin, dans le but de la carboniser par surprise.

Hôô, en contre-bas était allongé sur le dos, la face vers le ciel, alors qu'il peinait à redresser son corps pour voir ce qu'était advenue de Ryoko. Son dernier clone avait disparu en un tas de flamme, les réserves de chakra du Phoenix et son état physique étant bien trop limités.

▬ Kof... P... Pom... Pompière de pacotille... Tu auras réussie à faire ce que je voulais...

Du sang giclait alors de sa bouche. En effet, depuis le départ, Hôô avait prévu de piéger la pompière dans le seul but qu'elle ne puisse pas employer son suiton contre lui. La stratégie était simple depuis qu'il avait posé les pieds ici : survivre et éviter de détruire Iwa coûte que coûte. Il avait peut-être survécu, mais une chose était sûre : il n'était plus en état de remplir son contrat et d'obéir, malgré toute l'envie qui l'animait. En soi, même s'il venait à mourir, son échec était en réalité... Une réussite.


Résumé:
 

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/03. A feu et à sang

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°4 : Cataclysmes :: Partie n°3, Iwa : Le Son du Cataclysme
Sauter vers: