Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

3/04. Être à la hauteur


3/04. Être à la hauteur Empty
Sam 13 Avr 2019 - 18:56


Le nouveau Mizukage avait envoyé deux duos à Murashigure pour espérer décrocher la récompense et ainsi profiter d’une richesse qui leur permettrait d’accélérer la reconstruction du village. C’était le cas de Sendai Ikaku et de son élève Sendai Yôji.

Quelque-part, n’y aurait-il pas d’Iwajin à la hauteur d’Ikaku ? Ce Kirijin à la détermination sans faille ne rêvait que d’une chose : trouver un adversaire à sa hauteur. Qu’il eût été forcé d’attaquer le village caché de la Roche ou pas, il restait maître de son corps et de ses aptitudes.

Quant à Sendai Yôji, il ne le savait pas encore, mais tout ce piège était relié à l’Homme au Chapeau et aux Fanatiques. Peut-être que s’il se sortait de cette situation, il en apprendrait davantage sur Wasure no Kuni et sur sa famille qu’il rêvait de sauver…

Dorénavant sous l’impulsion de l’ordre absolu de Mamushi, les deux Kirijins attaquaient comme les autres centaines de mercenaires et shinobis le village caché de la Roche…


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le lundi 15 avril pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Les personnages Kirijins et Indépendants qui sont sous l'ordre de Mamushi ne sont pas véritablement contrôlés : ils gardent le contrôle de leurs corps, émotions, sens. Ils ne peuvent néanmoins pas aller à l'encontre d'une envie irrésistible de raser Iwa, cela peut signifier tuer des Iwajins ou détruire le village en fonction des personnages.

  • La majorité des Iwajins devront se placer eux-mêmes dans les groupes pour défendre leur village. Il faudra pour cela poster dans un sujet de placement qui sortira une fois les groupes tous postés.

  • S'ils ne se font pas vaincre ou capturer par Iwa, Sendai Ikaku et Sendai Yôji qui sont passés par Murashigure remporteront un nouveau rouleau aléatoire.

  • Ce groupe se déroule sur les Hauts-Plateaux, en hauteur du village. La guerre fait rage autour de vous.

Ordre de post :
  • Sendai Ikaku

  • Sendai Yôji

  • Konran Tenzin

  • Nihito Meho

Bon RP à toutes et à tous !


Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 15 Avr 2019 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

3/04. Être à la hauteur Empty
Dim 14 Avr 2019 - 10:49
Amejin de naissance, il était tout naturel que la nouvelle Ombre de l'Eau ait envoyé Ikaku là-bas. Et pourtant, Ikaku n'avait pas plus de repères qu'un homme comme Yôji qui l'y accompagnait. Lui qui ne se voyait pas revenir là-bas, le voilà désormais au centre du village qu'était Murashigure. Le contrat du siècle ne l'intéressait pas plus que cela, cependant la récompense qui en découlait était intéressante pour le village et sa reconstruction.

De la suite, aucuns mercenaires et shinobis s'y étaient attendus. Cette femme avait contrôlé toutes les personnes présentes.... Elle était forte, terriblement forte pour contrôler et insuffler ce désir de raser tout un village entier. Ikaku n'aimait pas cela, n'aimait pas ne pas être maître de son corps et pourtant... Pourtant, il voulait sentir le sang dans sa bouche. Iwa allait être rasé, l'Eclair de la Brume allait pouvoir peut-être rencontrer des adversaires bien plus forts que lui encore et cela l'extasiait, quand bien même il était contrôlé.

Faisant équipe avec Yôji, lui aussi pris dans cette mouvance, ils firent marche jusqu'au village caché de la Roche. Dès lors, les combats firent rage et le duo de Sendai avait réussi à se faufiler dans le village pour se rendre jusqu'aux Hauts-Plateaux. Ils avaient évidemment bien progressé...

Reste près d'moi. On va s'battre ensemble! Hurla-t-il à son élève pour passer outre le brouhaha des techniques lancés dans le village et le bruit du métal contre le métal.

Ils s'étaient arrêtés là, sur les Hauts-Plateaux, un endroit qui leur permettait de voir l'ensemble du village.


Spoiler:
 

_________________
3/04. Être à la hauteur L9c3
Bōryoku (暴力) | Heiwa (平和)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3655-sendai-ikaku http://www.ascentofshinobi.com/u882

3/04. Être à la hauteur Empty
Dim 14 Avr 2019 - 14:42

Être à la hauteur

Depuis son arrivée au village de la Brume, le jeune Sendai détestait deux choses. La première -et non des moindres- était Kiri en lui même. Tantôt tabassé, enfermé ou laissé à moitié mort, il n'y avait pour le moment connu que des déboires. La seconde n'était nulle autre que la raison principale de ses mésaventures : Sendai Ikaku. Jadis missionné par le Kagai pour récupérer Yôji -ce qu'il avait fait en lui brisant presque les bras et en le traînant inconscient en prison- il était désormais devenu son sensei et mentor. Lorsque ce dernier lui avait annoncé qu'il partait pour le pays de la Roche, le Wasurejin sauta de joie intérieurement. Pendant un moment, plus de prises de becs, de coups de poings douloureux ou de génocide de plante verte à l'horizon. Et puis, il apprit finalement qu'il accompagnerait l'homme aux cheveux bleus.

Son habitude de se plaindre en permanence avait néanmoins été estompée pendant le voyage. N'ayant connu que son pays d'origine et maintenant celui de l'eau, l'adolescent se faisait une joie de découvrir encore un peu du Yûkan, d'autant plus que la route qui séparait les deux pays étaient plutôt longue. Leur mission était simple : Ramener une fortune à Mizu no Kuni pour l'aider à se redresser de ses récents déboires. Le brun se doutait bien qu'il avait été assigné à celle-ci pour rester aux côtés de son confrère puisqu'il se fichait bien de réussir ou non l'objectif fixé par le nouveau Mizukage. Il était là en simple touriste, détaillant étrangement chaque personne dont il croisait la route, abreuvant sa curiosité sans fin.

Pourtant, après le grand rassemblement, il se sentit finalement animé par une cause plus grande que lui. L'ancien gardien ne comprenait pas vraiment pourquoi mais le village de Iwa devait mordre la poussière comme son île autrefois. Peut-être était-ce là son cerveau qui lui dictait de venger Wasure no Kuni en faisant connaître au monde entier la même douleur. Kirigakure no Sato avait eu sa guerre civile, Iwagakure ne tarderait pas à sombrer aussi.

Séparé du Mirage avec qui il travaillait à l'élaboration de sa technique ultime -et qui lui avait lui aussi botté le cul-, Yôji se fit un plaisir de suivre Ikaku, comme s'il était le moyen de parvenir à ses fins. Si quelqu'un était doué pour annihiler, cogner et tuer, c'était bien lui. Écoutant ses ordres, il resta collé à lui alors qu'il balayait quelques shinobis dont la bravoure n'avait d'égale que la médiocrité. On l'apprenait au Pays Oublié, les Iwajins étaient naïfs et rêveurs, capables de causer leurs propres pertes.

- On va leur montrer la puissance du chakra pur ! Cria t-il à son tour en se mettant dos à dos avec son partenaire. Ainsi placés, ils avaient de meilleures chances de contrer toutes attaques envers eux. Logiquement, le Chûnin et ancien gladiateur choisissait de tenir une position et d'attendre que l'ennemi vienne à lui. Comme dans une véritable arène.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire

3/04. Être à la hauteur Empty
Lun 15 Avr 2019 - 21:31
Sombres heures qui s'abattaient sur Iwa aujourd'hui. Malgré toutes nos précautions, malgré la dernière mission que j'avais mené pour mettre des points de surveillance un peu partout autour d'Iwa, mon village d'adoption se faisait assiéger. De la plus horrible des manières. Surement le temps entre notre mission et la construction des miradors avait été trop court pour pouvoir nous avertir du danger qui menaçait notre village, notre Terre...Ou peut-être tout ceci avait été orchestré d'une main dont l'identité et la clairvoyance nous échappait à tous. Mais il allait falloir que cette main paie son lot de sang. Et il était certain que ce dernier serait élevé. Mais une chose qui faisait consumer en moi une rage bien plus intenses que ces derniers mots était, encore une fois, mon incapacité à défendre ce que j'avais juré de protéger. Iwa était à feu et à sang, tout comme mon coeur, et je n'avais rien vu venir. Des citoyens qui étaient sous ma protection étaient morts, et je n'avais rien vu venir. Si ce n'était pas le pire des sentiments, cette culpabilité me rongeant jusqu'à l'os, alors je ne savais pas ce que c'était. Mais dans tous les cas, je n'allais pas laisser les choses se passer tranquillement.

L'alerte avait été donné rapidement après qu'une horde de soldats -shinobis, mercenaires, et j'en passais- avaient franchi les Crocs Rocheux pour s'attaquer au village. Une telle masse n'avait jamais été vu auparavant, ou rarement. Et la chose qui était la plus étrange était que, parmi nos assaillants, figuraient des shinobis de Kiri et des shinobis qui n'appartenaient à aucune faction. Des mercenaires. Qui avaient souillé notre Terre de leur violence et de leur pas insolents. Rapidement, la défense Iwajin s'était organisée de telle sorte à ce qu'on puisse évacuer le maximum de villageois, et certains des nôtres avaient déjà commencé à prendre part aux combats qui se déroulaient par-ci par-là. J'avais pour ma part mis en sécurité Sora et Sorina, ainsi que d'autres villageois que j'avais rencontré sur mon chemin. Je croisai quelques ninjas de la Roche, affolés, que je rassurai du mieux que je pus avant de les rediriger en fonction de leur capacité à combattre vers les fronts ou vers l'évacuation des civiles. Il allait sans nul dire que cet épisode resterait...Gravé dans la Roche. Mais outre tous ces combats qui semblaient commencer principalement dans la Rue commerçante, des shinobis sensoriels me firent part que deux assaillants se trouvaient sur les hauts-Plateaux. Comptaient-ils prendre Iwa à revers ? Comptaient-ils mener une attaque sur un autre front pour nous déstabiliser ? Je n'allais pas les laisser faire.

Fronçant les sourcils alors que la rage montait en moi, je me dirigeai à toute allure vers les Hauts Plateaux. C'était mon domaine de prédilection, mon endroit préféré pour me battre et libre de tout civils qui pourraient nous nuire et me gêner dans mon affrontement. Sur le chemin, je croisai Nihito Meho, un genin du village aux intéressantes capacités que j'avais affronté une fois et je l'interpellai. Il était bon. Il était encore jeune et débutant, mais il avait un bon potentiel. Si nous étions deux, nous avions bien plus de chances de vaincre nos opposants. J'espérais simplement de tout mon coeur que mon camarade n'allait pas mourir par ma faute...Sinon je ne me le pardonnerais jamais...Mais nous étions des shinobis d'Iwa. Et notre rôle premier était de protéger notre village et ceux qui l'habitaient. Et pour cela, j'allais avoir besoin d'aide.

-Meho ! Deux adversaires nous attendent aux Hauts-Plateaux, tu viens avec moi ? J'aurai besoin de tes compétences.

Suite à quoi, je continuai ma route et fonçai vers les Hauts-Plateaux. Ma connaissance des lieux et la localisation donné par les senseurs étaient assez précises pour que je retrouve les deux shinobis sans soucis. Deux silhouettes dos-à-dos, l'une qui semblait avoir la vingtaine passée, la seconde qui semblait à peine adolescente. Cela allait-il calmer ma fureur ? Certainement pas. Ils avaient attaqué ma patrie, et si ces derniers pensaient pouvoir s'en sortir sans conséquences, ils se fourraient le doigt dans les narines. Mon visage se faisait dur et implacable à mesure que je m'avançais vers le groupe de shinobis. Des Kirijins. Décidément, il semblait qu'il allait falloir qu'on règle nos comptes avec la Brume car la situation qui nous faisait face était clairement inquiétante, et pourvoyeuse de conflits prochains. Mais ma colère n'en était que plus grande. J'entendis l'un des deux Kirijins prononcer quelques mots à propos de montrer la puissance du chakra pur. Des Sendai ? Il y avait quelque temps j'avais eu une discussion avec Toph à leur sujet, et j'avais ensuite fait mes recherches là-dessus. Voilà que je faisais face à un -ou deux- d'entre eux.

-Un, voir deux Sendai, dis-je à l'attention de mon coéquipier. Des maîtres du chakra pur, qui peuvent le modeler à leur convenance. Mais je ne connais pas toute l'étendue de leur capacité.

Nous arrivâmes ensuite à proximité du groupe, éloigné seulement de quelques mètres. Une distance pas si importante que cela. Mais je ne comptais pas leur laisser de la largeur. Après tout, ils étaient sur notre territoire. Et peu importe leurs raisons, ils allaient en payer le prix. Meho derrière moi, je pris la parole rapidement pour m'adresser aux deux Kirijins, les cheveux soulevés par le vent soufflant sur les Hauts-Plateaux.

-Vous avez apporter le feu et le sang chez nous, alors j'espère que vous êtes prêts à verser le votre ici. Vous n'auriez jamais dû mettre les pieds ici, dis-je avec une colère aussi glaciale qu'un vent nocturne dans le désert de Kaze.

Et sans crier gare, d'un large mouvement du bras sans faire le moindre geste parasite auparavant, je tranchai l'air de ma faux pour déclencher une véritable tempête de vent d'un large périmètre sur mes deux adversaires. Un vent dangereux et puissant qui occasionnerait de lourds dégâts à ceux qui se feraient prendre dans cette technique. La distance qui nous séparait n'était pas très importante, et j'avais l'avantage de ne pas avoir besoin de faire de mudras pour attaquer. Ce que je pouvais aussi faire passer pour l'instant pour mon style à la faux. Il n'y avait aucune pitié à avoir. Et je souhaitais finir si possible au plus vite ici pour retourner aider ceux qui étaient dans le village.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
3/04. Être à la hauteur Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

3/04. Être à la hauteur Empty
Mar 16 Avr 2019 - 23:33
« Ceux qui aiment la paix doivent apprendre à s’organiser aussi efficacement que ceux qui aiment la guerre. »


Le bruit du métal qui s’entre choquait ne suffisait pas à étouffer les cris de terreurs des innocents. Comment avions nous put en arriver là ? Mého aimait le combat plus que tout, cet échange pur et sincère entre deux êtres qui opposent leurs convictions … Mais pourquoi s’en prendre aux sans défenses, aux hommes et aux femmes qui ne cherchent que la paix ? Ce n’était pas la première fois que les innocents d’Iwa étaient pris sous les feux d’un assaut et encore une fois, les ennemies ou du moins une partie d’entre eux, arboraient l’étrange bandeau à la vague teintée de sang. Il n’y avait donc que des sauvages par-delà la brume ? Pourquoi nous attaquer ? Que recherchaient-ils ? Ne voyaient-ils pas l’inutilité de leur action. Mého s’était engagé en tant que ninja dans le but de protéger les plus faibles des personnes de ce genre, dans le but de protéger son village, son histoire et tout ce qui lui était cher. Aujourd’hui était le jour tant redouté pour lequel il s’était préparé, il savait ce qu’il lui restait à faire et il était prêt à donner sa vie dans ce but.


Dès le début du conflit, sa jeune sœur et ses parents étaient allés trouver refuge hors des limites du village, caché dans un abri que son père avait construit à l’écart de tout, Mého savait que sa famille était loin des tracas. Il avait de son côté aidé à l’évacuation d’un maximum de civils tout en observant avec un certain plaisir l’instinct familial que partageait les iwajins. Les systèmes de défense du village étaient inscrits dans le cœur de chaque ninjas l’incitant à agir telle le parfait petit engrenage de l’énorme machine qu’était IWA. Lorsque le gros du travail fut accompli la phase deux put ainsi s’enclencher, déclenchant la traque et l’élimination des assaillants. Il était temps de répondre au feu par le feu et le corps du jeune genin bouillonnait de rendre à la monnaie de leur pièce aux agresseurs. « Iwa pour toujours ! » cette phrase vint instinctivement à l’esprit du Genin qui frappa son torse des deux points afin de rassembler ses forces et c’est le regard dur et déterminé qu’il s’élança alors à corps perdu dans la cohue.


La zone de patrouille qui était assigné au jeune ninja était celle des hauts plateaux. C’était à grande enjambé qu’il traversait la ville. Le chant du métal accompagnait ses pas, l’air pur de la montagne avait laissé place à la dense et épaisse fumé de la mort. Ses jambes étaient passé en mode automatique et il scrutait maintenant son environnement à la recherche du moindre ennemie lorsqu’une voix résonna dans le lointain.

-Meho ! Deux adversaires nous attendent aux Hauts-Plateaux, tu viens avec moi ? J'aurai besoin de tes compétences.

Tenzin ne s’en était surement pas rendu compte mais il avait surpris Meho qui d’instinct avait porté la main à son sac de kunais. Les premiers instants de stress passés, Meho ressentit à un certain plaisir à être sollicité par un ninja de la trempe de Tenzin. *Mes compétences ..* Il était intrigué mais agréablement surpris d’être reconnu par l’homme qui ne l’avait croisé qu’une fois au cours de sa vie et c’est sans réellement se poser de question qu’il emboita le pas du ninja.

Le regard de Tenzin était déterminé et sombre … . Si la guerre n’enchantait pas Meho, il était maintenant évident que Tenzin était encore plus énerver que le jeune genin. Il avançait d’un pas déterminer vers les hauts plateaux et il ne lui fallut donc que quelques minutes pour atteindre son objectif et localiser les adversaires. Deux hommes, un grand un plus petit. Bien que Mého soit sur de son ouïe et de ses capacités, il fut impressionné par l’acuité auditive de son supérieur qui capta au travers de la cohu des bribes d’informations qui s’avérèrent plus qu’utile à l’identification des ennemies.

Un, voir deux Sendai, dit-il à l’intention du jeune genin. Des maîtres du chakra pur, qui peuvent le modeler à leur convenance. Mais je ne connais pas toute l'étendue de leur capacité.

Ils continuèrent leur progression de la façon la plus discrète possible et ce fut Tenzin qui rompit leur discrétion afin de lancer un violent assaut sur l’ennemie. Peu de mot, que de l’action. La violence de l’intervention du shinobi était le reflet de la colère profonde qu’il ressentit et si ce dernier ne s’en rendait pas compte mais la vigueur de son assaut galvanisa le jeune Mého qui instinctivement composa une série de mudra. Une inspiration et une première vague de petites boules de feu fonça en direction du plus petit des opposants, sans perdre une seconde le Genin répéta à nouveau ses signes et cracha une deuxième séries de boules du feu qui prirent elles aussi la direction du plus jeune des deux ninjas avant de bifurquer de quelques mètres changeant brutalement de cible. * Pas de jaloux pensa-til*. La capacité de Tenzin à lancer ses assauts sans signer avait créer un décalage entre les deux assauts, la bourrasque de vent frappa donc quelques secondes avant les deux vagues de boules de feu. Mého se positionna en retrait par rapport à Tenzin tout en restant proche de lui, il était évident que rester en formation était important dans ce combat et aucune erreur n’était permise aujourd’hui.


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/04. Être à la hauteur Empty
Mer 17 Avr 2019 - 18:24
Lorsqu’il constata qu’il s’agissait de deux gosses face à lui, le Sendai eut un soupir... il aurait préféré affronter bien plus fort que ça, il méritait bien plus que ce genre d’adversaire. D’ailleurs, l’eclair de la Brume ne répondait même pas au menaces du garçon. Oh que non, il lui montrerait par A plus B que ce sera son sang qui coulera sur ce sol Iwajin. Devrait-il commencer puissamment ? Ou y aller en douceur?

Sans signe incantatoire effectué au préalable, une aura bleue l’entoura et le protégea de cette attaque de vent qui n’avait nécessité aucun mudras. Derrière, des boules de feu arrivèrent sur lui et son partenaire. Les boules de feu étaient bien petites, qu’avait-il à craindre de ce genre de technique peu puissante? Son aura de chakra pur fit le nécessaire pour le protéger alors que celle-ci disparaissait au moment de l'impact des boules de feu.

Le Chûnin eut un sourire carnassier, s’adressant à son élève. J’prends le gamin. L’est plus fort, ´ccupe toi de l’autre. T’as du mal, on changera.

Le Senait fit craquer ses cervicales puis ses phalanges. Prêt à passer à l’offensive, le Sendai n’avair toujours pas montré ses capacités... Ses adversaire ne pouvaient clairement pas savoir que ce qui l’avait entouré était du chakra pur. Il ne comptait pas montrer ses meilleurs atouts dès maintenant.

Insufflant du chakra dans ses membres inférieurs, le shinobi avait chargé le plus petit des deux pour lui asséner un combo que tout spectateur du Colisée connaissait maintenant à la perfection.

Spoiler:
 

_________________
3/04. Être à la hauteur L9c3
Bōryoku (暴力) | Heiwa (平和)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3655-sendai-ikaku http://www.ascentofshinobi.com/u882

3/04. Être à la hauteur Empty
Mer 17 Avr 2019 - 19:19

Être à la hauteur

La disposition des Anciens avait fonctionné comme prévu et les Iwajins dépêchés sur les lieux de l'affrontement n'eurent pas l'occasion de les prendre par surprise. Imitant son sensei, un chakra d'une couleur d'or se mit à émaner de tous les pores de sa peau, voire même du sol, pour le recouvrir entièrement.

3/04. Être à la hauteur Tenor

Si sa trop grande bouche et son tatouage caractéristique "先代" sur le front n'avaient pas fini de le trahir, c'était désormais chose faite. Les Kirijins illuminaient les Hauts-Plateaux de leurs armures resplendissantes, juste à temps pour que la technique du combattant à la faux ne s'écrase contre les protections, faisant légèrement vaciller le jeune homme. Heureusement pour lui, Yôji avait combattu le Mirage par le passé et connaissait grâce à ce dernier le style alliant lame et Fûton. Un atout qui lui servirait d'autant plus qu'il s'était rigoureusement entraîné ces derniers jours et sentait son potentiel étonnant se développer de jour en jour.

Il acquiesça au commandement de son aîné alors que l'écran de fumée et de poussière soulevé par les deux jutsus Iwajins finit enfin par se dissiper. Priant intérieurement pour que la clairvoyance d'Ikaku soit avérée, il chargea à son tour vers son opposant désigné afin qu'ils n'aient plus le temps d'échanger des informations vitales. Le Wasurejin avait combattu deux ninjas d'élites et écrasé un des plus puissants Chûnin de la Brûme sans la moindre difficulté. Ce duel s'annonçait gagné d'avance.

- GOLDEN SMAAAAAAAAAAAASH ! S'écria t-il alors que son poing doré visait déjà le visage du cracheur de feu.





Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5557-termine-sendai-yoji-le-gardien-stagiaire

3/04. Être à la hauteur Empty
Mer 17 Avr 2019 - 23:54
Je n'avais pas le temps de faire dans la dentelle, et je ne pus que laisser le vent s'exprimer de la manière la plus sincère au vue de mes émotions. En un instant, le terrain fut en proie à une terrible rafale de vent qui était capable de raser une forêt. Cependant mes adversaires ne semblaient pas en restes et faisaient preuve d'une résistance tout à fait honorable. Sans faire le moindre geste, ils se recouvrirent tout deux d'un manteau de chakra. L'un était bleu, l'autre doré. Ce qui confirma ma théorie selon laquelle ces deux shinobis de Kiri étaient des Sendai. Peu de personnes pouvaient manier le chakra à un tel niveau sans être samouraï, Hyûga ou Sendai. Il était évident que ceux qui me faisaient face ne faisaient pas parti des deux premières catégories, ce qui ne laissait que l'option du Clan au chakra pur pour répondre aux critères. Leur armure avait été capable d'encaisser ma technique, et même celle de Meho qui avait suivi juste derrière, chose assez étonnante. Le chakra doré était une autre indication claire de leur appartenance au clan manipulateur de chakra. Nos adversaires n'étaient pas des shinobis de bas étages. Je fronçai les sourcils. Ma colère était toujours présente, et peu importait leur puissance, je donnerais ma vie pour défendre mon village.

-Ils sont forts.

Ces paroles avaient été adressées à Meho alors que les deux ninjas de la Brume se répartissaient leurs adversaires. Celui qui ressemblait à un sauvage aux cheveux bleus me prit pour cible, tandis qu'il laissa son jeune équipier s'occuper de Meho. Il dit cela avec une telle assurance qu'il était évident qu'il était le plus fort des deux. Mais s'ils pensaient que j'allais les laisser tranquillement s'en prendre à mon co-équipier, ils se fourraient les doigts dans le nez. Ils foncèrent tous les deux vers nous, et l'homme aux cheveux bleus s'apprêta à me donner un coup de poing tandis que son cadet fonçait encore vers Meho. Son poing était chargé d'une aura dorée. Mais cela ne me faisait pas peur. J'allais révéler mes capacités à mes adversaires, mais cela ne me dérangeait nullement. Je n'avais plus rien à cacher à Iwa, et si ces dernières pouvaient me permettre de vaincre mes ennemis, je n'allais pas me gêner. Alors qu'il était sur le point de me mener un enchaînement de coup, je revêtis ma forme élémentaire et alors que son poing était sur le point de me traverser, je lui donnai à mon tour un coup de poing. Cependant, celui-ci était rapide, et revêtait la forme d'une mini tornade à la place de mon poing. Les deux coups arrivèrent alors en simultanée. Le sien traversa mon corps alors que le mien le visait très clairement. Associée à cette puissante frappe qui visait son torse, une rafale de vent tourbillonnants s'échappa de mon poing pour venir l'emporter dans un nouveau chaos de vent destructeur.

-Fūton, Fuujin no Tatsumaki-Geki !

Je n'avais pas fini avec lui, je n'avais pas fini de leur montrer la fureur des Iwajins. Ils allaient regretter d'être venu sur nos terres. Et pour m'assurer qu'il ne se relèverait pas, j'envoyai une rafale de vent tranchante sur le shinobi à la chevelure bleue. Une rafale qui graveraient dans le corps de mon adversaire les profondes lacérations de la colère de mon vent.

-Dai Kama Itachi !

D'un autre côté, je gardais un oeil sur ce qui était en train de se passer avec Meho et son adversaire. Je me tiendrais prêt à réagir à tout instant si jamais il avait besoin de mon aide. Après tout, nous ne savions pas de quoi étaient capables ces shinobis. Mais une chose qui était sûre, nous n'allions pas les laisser faire.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
3/04. Être à la hauteur Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

3/04. Être à la hauteur Empty
Hier à 23:32
*Tss …* La facilité déconcertante avec laquelle les deux kirijins avaient annulés les deux assauts était des plus déconcertante. Les paroles brièvement énoncer par Tenzin ne firent que confirmer les soupçons de Mého qui se tenait visiblement face à deux adversaires bien plus puissants que lui. Le traumatisme encore frais de son combat avec celui qu’il voyait à présent comme un maitre de l’air vint frapper brutalement le cœur du jeune ninja. Allait-il donc mourir aujourd’hui, encore une fois dans l’incapacité de porter le moindre coups à son opposant. Son cœur s’accélérât un peu alors que sans attendre il composait déjà quelques mudras. Ses pensées défilaient à toutes vitesse dans sa tête, si la fin venait à le trouver aujourd’hui ce ne serait pas sans tout donner. Tout donner pour lui, pour Tenzin, pour sa famille, pour son village !! L’heure était venue de se surpasser …


- Moonwalk ! Murmura-t-il à demi-mot

Alors même qu’il finissait sa technique il vit les deux adversaires bondirent en cœur. Le Genin fit un léger bon en arrière * Je suis plus rapide pensa-t-il* il n’eut besoin que de peu de mudra pour préparer son Baku et heureusement car il n’y eut qu’une poignée de seconde avant que les ninjas ne se trouvent au corps à corps. Le temps semblait au ralentit … . Le shinobi qui lui faisait face était recouvert d’une aura doré et dans ses yeux se lisait une détermination qui toucha toute de même l’adepte des art martiaux qu’était Mého. C’est un poing vengeur qui vint vers lui, brillant d’une intense lumière, qui n’évoquait rien de bon.
En bondissant Mého avait gagner quelques centimètre de hauteur et le coups qui aurait été normalement à son visage se trouvait maintenant un peu plus bas que son thorax. Il n’avait aucune chance d’éviter l’impact. Son seul espoir le dévier grâce à sa vitesse vers un autre point.

D’une rapide pression sur l’avant-bras du ninja il abaissa encore un peu le coup du Shinobi qui vint enfoncer l’abdomen du Genin . La douleur fut intense et une violente envie de vomir tout le contenu de son estomac le prit alors qu’il fendait les airs. Il trouva tout de même le temps de joindre ses deux mains faisant exploser le sceau quasi-instantanément après l’avoir poser, c’est la violence du coups de son opposant qui lui permit d’éviter l’explosion le propulsant au loin alors que le ninja n’aurait cette fois pas le temps de voir le coups arriver. Si la frappe du Kirijin avait directement touché la tête de Mého il aurait probablement perdu conscience mais là, la douleur resta tolérable et il avait réussi son objectif. L’allègement lui avait aussi permit de créer une bonne distance avec son opposant, il n’allait pas se laisser surprendre, les deux ninjas en face étaient de niveau similaire il avait put estimé leur vitesse d’action et au moindre mouvement il réagirait en conséquence. *Il ne sont pas bien plus rapide que moi* pensa-t-il. L’adrénaline avait totalement prit le pas sur l’esprit du jeune ninja qui se tenait debout malgré la douleur qui pulsait sur son ventre. Le Bakufuin était sa technique de cœur et bien qu’elle soit facile d’utilisation l’explosion était tout a fait similaire à celle des parchemins explosif et amplement capable de grièvement blesser toute personne qui ce la prendrait sans défense.

Résumé du tour:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

3/04. Être à la hauteur

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°4 : Cataclysmes :: Partie n°3, Iwa : Le Son du Cataclysme
Sauter vers: