Soutenez le forum !
1234
Partagez

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi

Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Lun 15 Avr 2019 - 20:18




« KAISŌ »
性格検査
test ft. @Yamanaka Ayumi




Sa nouvelle affectation lui octroyait divers droits, certes, mais aussi des missions plus ou moins importantes. Encore loin dans le temps de celle l’envoyant à Iwagakure et d’une importance toute autre, il avait par ennui attrapé un des dossiers traînant sur son bureau dans la caserne de sa nouvelle affectation, le Kenpei et plus précisément l’unité d’élite en son sein. En tant qu’Éclair de la brume, bien que cela soit de la basse besogne, il se devait de faire régner l’autorité certes, mais aussi de la vérifier. Et c’est tout naturellement que Kirigakure, après les événements tragiques dont elle avait été victime, voyait dans chaque élément à risque un nouveau Hokkyusei en puissance, ou au moins une future recrue de l’une de ces véroles.

Le sujet sensible était une Yamanaka. Membre d’un clan que les dirigeants savaient capable de manigances grâce à leur Kekkei Genkai, il fut donc évident d’au moins tester les membres qui semblaient au vu de leurs antécédents instables. Le fait d’être Hijin avec les événements du passé n’arrangeait rien à la méfiance ; le peuple se devait de faire front uni et ce n’était pas en suspectant les ninjas d’être des traîtres que cela se ferait.

Pourtant, le doute n’était pas sain et Xûen décida de s’occuper de cette tâche rapidement. Ses échecs en matière de méditation l’empêchait de s’en contenter et il ne pouvait repartir au mont Myôboku tant que tout cela n’était pas réglé et que Kirigakure n’était pas l’égale de l’ancienne ou plus encore.

Ses pas l’emmenèrent vers les quartiers Yamanaka et déambulant dans les rues, il laissa passer les minutes et les heures, patient comme l’eau s’écoulant indéfiniment de la cascade Namida où Ayumi avait trouvé ce fameux journal en avant-première.

Cette Hijine là était spéciale, dôté d’un des Sabres faisant la réputation du Clan éponyme. Restait à savoir si la fameuse Volonté du Feu brûlait en elle, et quel brasier elle alimentait.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Mar 16 Avr 2019 - 0:58
Une journée comme les autres débutaient ce matin à Kiri. Le soleil se levait paresseusement, ses rayons transperçant difficilement la brume épaisse qui était, comme tous les matins, installée dans les ruelles agitées. Comme tous les matins où elle était de repos, Ayumi ne s’était pas levée avec le soleil, bien trop occupée à profiter de son lit chaud et douillet, dont l’odeur fraîche et agréable contrastait avec la plupart des rues poisseuses rongées par l’humidité du village.

Elle finit tout de même par se lever. Un long T-Shirt lui servait de pyjama, ses longs cheveux habituellement si soignés étaient regroupés en un vulgaire chignon duquel dépassait dans tous les sens des mèches de cheveux. Elle attrapa en passant vers le frigo le mot habituel de son frère qui lui disait qu’il était parti en mission et qu’elle devait faire quelque chose pour lui. Aujourd’hui, elle devait aller racheter de quoi boire. Elle n’avait qu’un fond de thé à la mangue et plus de thé à la framboise ; quant à son cidre, il avait dû visiblement boire de l’eau ce matin avant de partir et ça le mettait d’une humeur horrible. Elle eut un léger sourire, agrippant son reste de thé glacé pour le boire dans le fauteuil où elle terminerait s anuit.

Oui, une journée tout ce qu’il y avait de plus ordinaire. Aujourd’hui, pas de guerre civile, pas de missions qui ne correspondaient en rien à son talent, pas même le moindre démon à la fenêtre. Même la brume n’osait pas se dissiper, de peur de déranger les paisibles habitudes des Kirijins. Alors, elle se dirigea vers sa douche, et y resta un bon vingt minutes, se savonnant tout le corps et se nettoyant en profondeur ses longs cheveux auxquels elle tenait tant. Elle choisit sa tenue avec plus de soin encore, et pour cause : aujourd’hui allait être le jour où elle dirait bonjour.

Une journée des plus ordinaires pour tout à chacun, mais tout ce qu’il y avait d’exceptionnel pour la Yamanaka. Elle était misanthrope, et le revendiquait : les gens étaient stupides et sans intérêt. Mais elle avait rejoint Kiri pour des raisons qui nécessiteraient, un jour ou l’autre, l’approbation de ses pairs. Jun lui avait fait remarquer qu’avec ses talents de manipulatrice, il était étrange de la voir autant patauger dans le relationnel dans un village où la hiérarchie et la position sociale importaient tant. Et pour gravir ces échelons et atteindre ses buts, elle devrait se conformer, bien malgré elle, aux normes de politesse et de sociabilité qu’incombaient la vie en communauté.

Il était presque midi quand elle sortit de chez elle pour se diriger vers le magasin du coin. Ses longs cheveux sentaient la vanille, et elle ressemblait à un ange habillé dans sa robe blanche de petite fille modèle – à la différence près que son visage était encore très fermé, le temps de remonter la rue. Elle entra dans le magasin qu’elle connaissait bien. A force, les commerçants avaient cessé d’être polis avec elle, ce qui lui convenait parfaitement. Un échange de bon procédé : elle les payait à lui fournir ce dont elle avait besoin.

Mais aujourd’hui, elle se forcerait. Et léger sourire en supplément, cadeau de la maison.

« Bonjour ! »

_________________


SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Mar 16 Avr 2019 - 18:05




« KAISŌ »
性格検査
test ft. @Yamanaka Ayumi




Là où Xûen était un expert, elle avait tout à apprendre, malgré leurs similitudes. Il vit donc la sabreuse rejoindre l’une des rues de l’endroit, alors perché sur un toit avec assez d’altitude pour qu’on n’aille pas se faire un torticoli à le déceler, aidé encore par la large Brume que le vent semblait épaissir autour de lui.

Vu d’ici à son accoutrement et sa démarche, elle ne semblait dangereuse en rien. Et pourtant il avait vu des moines rondelets ou chétifs semblant trop ridulés pour bouger capable d’arrêter le chakra lui-même d’un mouvement de poignet. On ne l’aurait pas à l’habit ou aux à-prioris.

D’un bond silencieux en piquet, il retomba dans une ruelle mitoyenne, ne brisant pas le silence de ses bottes contre les pierres taillées. Doucement, il avança et attendit de dos à l’un des côtés de l’enseigne que sa proie journalière veuille bien daigner sortir le bout de son museau. Cela lui rappelait ses traques dans le Yukan lors de ses primes années ; il n’avait jamais été très discret mais un bon réseau d’information valait toute la discrétion du monde.

Quand la demoiselle à la chevelure aux teintes extravagantes sortit enfin, il décolla son dos et se positionna doucement devant elle, n’ayant pas à coeur de l’effrayer outre-mesure.

« Salutations. Je suis un membre de la Kenpei et j’aurais besoin de vos lumières sur quelques points. » Sous son large kasa, ses yeux d’un or liquide et brûlant de sérieux luisaient d’une force tranquille, tandis que sa main indiquait le chemin à prendre si elle acceptait.

Cela pouvait paraître étrange, voir menaçant. Mais au vu de son anamnèse et de son passif, la demoiselle ne serait selon lui pas trop effarouchée.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Mer 17 Avr 2019 - 0:20
Les commerçants lui lancèrent un regard surpris. Un peu vexant, quand même. Ils lui répondirent par un timide bonjour, et la remercia d’un silencieux merci quand elle leur tendit les ryôs nécessaires à l’achat des boissons du jour. Elle tourna alors les talons, le sac rempli de breuvages en tout genre qu’elle allait s’empresser de mettre au frais. Son sourire hypocrite s’évanouit aussitôt qu’elle passa la porte du magasin. Elle en avait déjà beaucoup fait pour aujourd’hui.

Alors qu’elle avançait nonchalamment dans la rue, regardant à peine en vérité l’endroit où elle allait, elle se stoppa net lorsqu’un homme vint ostensiblement se mettre sur son chemin. Le regard noir qu’elle lui lança en disait long sur ce qu’elle pensait de telles hostilités : visiblement, être agréable n’apportait rien de bon dans la vie. Tant pis, elle aura essayé. Sur le point de sortir ses sabres qui étaient dissimulés dans son dos, sous sa robe, elle écouta tout de même ce que l’homme avait à dire. Elle haussa les sourcils.

« C’est pas très malin, ça. Vous voulez pas connaître le prix, avant ? »

Elle le suivit malgré tout. Le Kenpei. Elle en avait vaguement entendu parler lorsqu’on lui avait confié ses attributions. Une espèce de police du village qui se chargeait de la sécurité des habitants et qui avait autorité sur ce qu’il s’y passait. Elle n’avait rien faire de répréhensible par la loi, elle ne risquait donc, apriori, rien du tout. A vrai dire, cette demande l’intriguait plus qu’autre chose.

Pendant le chemin, elle se refaisait le fil de ces derniers faits d’arme. Sauver un chat, aider une mamie, planter des betteraves, aller chercher un journal : le tout fait avec une excellence digne des plus grands agriculteurs de ce pays. Elle avait horreur de ce qu’elle faisait, mais elle le faisait toujours avec la même expertise, le même professionnalisme et la même qualité, pour la simple et bonne raison que ce n’était que comme ça qu’elle pourrait avoir plus de responsabilités. Elle attendait son tour, ni plus ni moins.

« C’est parce que j’ai pris la dernière bouteille de thé glacé à la mangue ? Si c’est que ça, je vous la revends, hein… »

_________________


SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Mar 23 Avr 2019 - 16:06




« KAISŌ »
性格検査
test ft. @Yamanaka Ayumi




Il ne sut exactement si elle parlait de monnayer son enveloppe charnelle ou desdites lumières, bien que la seconde option paraissait bien plus logique. Sa pointe d’ironie ne tira aucune de ses rides d’expression et son faciès hâlé ne fit rien apparaître de plus que son air solennel, visible derrière la paille tressée de son kasa. À son mouvement destiné à libérer ses possessions de sabreuse en sa direction, il ne tressaillit pas. La peur n’existait pas dans son dojo, encore moins après avoir scrupuleusement déchiffré chaque parcelle du dossier sur la jeune demoiselle.

Mais Ayumi fit le bon choix et décida d’opter pour la coopération, suivant la voie adressée par la dextre du samurai. Il la suivit sans presser le pas, marchant à ses côtés sans souffler un mot les premières secondes, qui pouvaient paraître longues pour quelqu’un n’étant pas habitué à ce genre de personnage.

Il écouta ensuite ce qu’elle avait à dire et après avoir laissé le silence revenir, il entonna sur un ton qui s’il n’était pas moqueur, semblait réverbérer le sérieux de son orateur.

« C’est pour des motifs moins insignifiants que je me suis déplacé. »

Après avoir terminé, les yeux scrutant la rue qui se voyait appauvrie en âmes humaines par le conflit récent, il se permit un regard vers elle.

« Tu as l’air plutôt intelligente, alors je ne vais pas me perdre en faux-détours. Kirigakure no Satô a besoin de membres solides sur lesquels s’appuyer. Je viens m’assurer que tu en fais partie. » Il lâcha ses yeux flavescents des siens, lui laissant digérer l’information. Peu à peu leurs pas les emmenaient hors du centre-ville vers des terres plus calmes où il n’aurait pas à chuchoter pour proférer ses questions et ses interrogations. Même dénuée de leur Hidden, il était face à une Yamanaka ; de leurs expériences avec eux il en avait tiré des conclusions et des leçons. C’était dans leurs gênes de manipuler et tirer les ficelles, de se masquer de faux-semblant pour perturber l’esprit d’autrui et s’en servir à leurs fins. Quelles étaient les siennes ?




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Dim 28 Avr 2019 - 15:45
Moins insignifiant ? Etait-il en train de sous-entendre que la pérennité du thé glacé à la mangue était insignifiante ? Elle haussa un sourcil, légèrement interloquée par cette audace et cette témérité. Elle se renfrogna à l’idée que quelqu’un puisse prendre aussi peu à la légère ce breuvage frais et sucré, mais soit. Il semblait quelqu’un d’important, quelqu’un qui serait presque capable de tuer une Ombre, alors elle ne fit pas d’histoire, même s’il avait insulté sa boisson préférée.

Des membres solides sur lesquels s’appuyer, hein ? Elle haussa un sourcil de nouveau : pourquoi doutaient-ils d’elle ? Elle était appliquée, n’avait échoué aucune des missions qu’on lui avait confiées, faisait ses rapports en temps et en heure, ne s’était jamais plainte publiquement de l’organisation misérable de Kiri et de ses dirigeants ; aux yeux de tous, elle était le parfait petit soldat.

« Si vous êtes gradé, vous devez avoir accès aux rapports des missions qui m’ont été confiées depuis mon arrivée à Kiri. Uniquement des réussites, des rapports faits avec précision et aucune mission n’a été refusée ou contestée. »

Même quand elle devait chercher un journal ou le distribuer, elle y allait et mettait un point d’honneur à la réussite de la mission. Un exploit de sang-froid et de calme intérieur. Si elle n’avait en réalité aucune empathie ni aucun amour pour la patrie, elle n’en restait pas moins pragmatique : elle connaissait les avantages à rester au village et à le servir, tout comme elle connaissait les risques et les inconvénients de le défier. Elle avait rejoint Kiri dans un but, qu’elle comptait bien atteindre. Et jusqu’à ce lointain projet, elle ne comptait pas enfreindre l’autorité ni la loi du village militaire.

« Ce n’est pas parce que je viens de Hi que je suis forcément une criminelle. Lorsque j’ai rejoint Kiri la première fois, j’ai été très claire : mon « amour »… ou peu importe comment cela s’appelle … revient au Pays du Feu, pas au Pays de l’Eau. »

Elle tourna la tête vers le Jônin, le regard bien différent de l’enjôleur qu’elle avait pu arborer lors de ses achats quelques minutes plus tôt. On pouvait y déceler de nouveau la noirceur, la détermination et l’indifférence.

« En revanche ma loyauté et ma fidélité reviennent à Kiri. Je suis quelqu’un qui tient ses engagements et ses contrats. Et pour anticiper votre question, je n’aurai aucun scrupule à défier Hi si Kiri me le demandait. »

Se retourner contre ce qu’on aime est contre la morale. Mais la morale, dans le cas d’Ayumi, n’était qu’un obstacle à la réussite dont elle s’émancipait le plus possible.

_________________


SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Mar 30 Avr 2019 - 18:35




« KAISŌ »
性格検査
test ft. @Yamanaka Ayumi




Les rapports de mission étaient écrits par les missionnaires et leurs supérieurs. Peut-être même que Kewashiioke avait de bons états de services ; il avait pourtant causé la mort de la Godaime et de son lié-par-le-sang Yami, en ne citant qu’eux. Ceci étant, il se permit donc de répondre avec flegme.

« Je ne mettais pas en doute tes aptitudes. » Si elle attendait des félicitations ou d’être brossée dans le sens du poil pour ses réussites, elle côtoyait le mauvais Jônin. Il continua simplement jusqu’à s’arrêter dans un endroit propice où les dernières fumées issues des braises du conflit paraissaient assez lointaines.

« Et qu’est-ce que tu serais capable de faire par amour ? D’expérience je sais bien que la loyauté la fidélité peuvent être temporaires ; et les serments peuvent être rompus. » Voilà qu’elle révélait peu à peu son vrai visage qui n’avait rien à envier au sien. Ses pupilles brûlaient d’une détermination affirmée.

« Ce que tu peux me dire et la réalité sont deux choses bien différentes. Ne serais-tu pas prête à trahir Kiri pour sauver les forêts de Hi qui t’ont vus grandir ? Pour suivre ton frère s’il se décidait à tracer sa route loin d’ici ? » Il plongea le mordoré de ses yeux dans l’émeraude des siens d’un sérieux implacable. La véritable discussion venait juste de commencer.

Si elle avait abandonné Hi pour Kiri, qu’est-ce qui l’empêcherait de refaire la même chose dans le sens inverse si la chance se présentait ? Sa cigarette allumée, il ne lâcha pas Ayumi du regard afin de ne pas perdre la moindre micro-expression.





Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Sam 11 Mai 2019 - 15:58
« Et je ne parlais pas de mes aptitudes non plus. »

Elle haussa un sourcil à la remarque du Jônin. Alors qu’elle exposait ses réussites au nom de Kiri, il s’était focalisé sur les réussites et non sur les raisons de ses réussites. A croire qu’il cherchait la petite bête et qu’il ne lâcherait pas avant d’avoir trouvé de quoi renverser ce qu’elle s’était efforcée de forger.

Ayumi eut un sourire lorsqu’il lui demanda ce qu’elle était capable de faire par amour. Il était clair qu’il ne la connaissait absolument pas. L’amour, l’amitié, la fidélité : au fond, rien de tout ça ne dictait de sa vie. Elle était loin d’être de celle qui était dictée par des valeurs morales. Elle avait des objectifs qu’elle s’efforçait de remplir et d’atteindre, et tout dans ce qu’elle accomplissait servait ce but.

« Absolument rien. Et d’expérience, je pense que la fidélité est bien plus sûre que l’amour. Ou que toutes ces conneries que les gens « à sentiment » prônent. »

Elle regretta d’avoir tant dévoilé sur elle une seconde à peine après avoir dit ce qu’elle était. Elle n’éprouvait que peu de sentiments, et même envers ceux qu’elle était censée apprécier. Shinka en était la preuve : si elle était prête à mettre en retrait ses objectifs ponctuellement pour lui, elle ne les renierait pas pour autant. Et pourtant, il était sans doute la personne qu’elle préférait dans tout le Yuukan, pour une raison qu’elle s’était évertuée à comprendre mais qui pourtant, continuer de lui échapper.

Elle tourna la tête lors de ses dernières questions. Son regard glacial plongé dans le doré impassible de son interlocuteur. Une légère bise vint agiter les cheveux émeraude de la Yamanaka. Pour Hi, elle n’était prête à rien du tout. Pour Jun, en revanche… ce n’était pas qu’une personne qu’elle aimait et pour qui elle était prête à mettre ses objectifs en retrait, non. C’était au-delà. C’était une partie d’elle, qui vagabondait au gré de sa volonté et de ses volatiles. Ses objectifs n’avaient aucun sens sans lui. Elle eut un petit rictus en sortant son regard de celui de Xuen, reprenant son admiration de droit devant elle, comme si elle était en plein interrogatoire.

« Je brûlerai moi-même les forêts de Hi si le devoir me le demandait. »

Et elle le ferait.

« Quant à Jun, si vous avez peur qu’il s’en aille en prenant sa sœur avec lui, vous vous adressez à la mauvaise personne. C’est un grand garçon. Si vous avez peur que ma fidélité vacille si la sienne flanche, c’est très simple... »

Elle arbora un sourire cynique sans prendre la peine de regarder son supérieur.

« … assurez-vous que Jun vous soit toujours fidèle. »

_________________


SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Lun 13 Mai 2019 - 21:53




« KAISŌ »
性格検査
test ft. @Yamanaka Ayumi




Effectivement il ne la connaissait pas, et il se devait de changer cela pour pouvoir donner un avis constructif. Sa réponse le laissa de marbre ; il était dur à croire qu’une personne soit dépourvue de toute émotion, ou du moins qu’elle arrive en tout temps à en faire abstraction pour agir. N’ayant aucun intérêt au débat métaphysique sur la fidélité et ses limites réelles, il opina presque indiciblement du chef.

Si Ayumi disait vrai, alors sa réaction ne serait que plus exacerbé si d’aventure les véritables sentiments venaient la percuter lorsqu’elle devrait faire un choix. Mais c’était propre à chacun et même lui s’imposant en parangon de vertu aurait un jour à choisir entre Mizu et Kaze si d’aventures le climat l’y obligeait. Et la réponse, il ne la connaissait que trop bien. Mais ce n’était pas de lui dont il était question ici.

Il nota l’honnêteté mise à l’oeuvre pour parler de Hi autant que sa réaction et les propos suivants ce qui concernait son frère. Un sourire tout aussi cynique balaya l’immobilisme de son faciès pour s’y greffer.

« Et pourtant. C’est à Ayumi que je pose les questions ; mais tu as répondu à ta manière. » S’il en avait éprouvé le besoin Xûen aurait sûrement noté cela dans son calepin. Voilà où branlait la détermination pseudo-infaillible de la Yamanaka. Il suffisait de manipuler son frère et elle suivrait ; était-ce pourtant de la trahison potentielle pour autant ?

« Je n’ai à m’assurer de rien. Si toi ou lui décidiez de vous parjurer, ce serait votre choix et rien ne m’obligerait à vous faire changer d’avis. Seulement à vous faire payer le prix correspondant. » Malgré que cela put paraître une menace, ce n’en était pas réellement une. Seulement le pragmatisme froid et implacable du système broyant de ses engrenages ceux assez fous pour le défier et trop faible pour y survivre.

« Pour finir ; que feras-tu dans quelques années si tu grimpes dans la hiérarchie et que tu peux réellement influer sur le village ? » Doucement, il se releva comme s’il était prêt à partir.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Sam 18 Mai 2019 - 14:17
C’est à Ayumi qu’il posait les questions, mais c’était d’autres dont il parlait. La réponse avait été cristalline : s’ils ne la mettaient pas dehors, elle ne partirait pas… pas tout de suite en tout cas. Elle ne pouvait affirmer que son futur se passerait à Kiri… non, elle affirmait qu’il ne l’était pas. Mais en attendant, elle n’avait aucune raison de partir. Même si elle ruminait sur son inutilité, sur les règles stupides de Kiri, sur les gens qu’elle croisait : il n’empêchait qu’elle savait que le village lui apporterait les progrès qu’elle voulait obtenir.

Elle réprima un sourire quand il parla du prix à payer de quitter Kiri. Elle le connaissait, et c’était la raison pour laquelle elle ne pouvait pas partir. Tant qu’elle n’était pas capable de vaincre chaque shinobi de ce village, elle y resterait. Et plus elle y restait, et plus elle mesurait l’écart qui la séparait de ceux qu’elle voulait égaler.

Dernière question. Ce qu’elle ferait ? Ça dépendrait, de bien trop de choses pour qu’elle puisse répondre honnêtement et de manière définitive. Elle haussa donc juste les épaules.

« Quoique je vous réponde aujourd’hui, le temps qui nous sépare du moment dont vous parlez aura peut-être fait son œuvre. Ce que je peux dire, aujourd’hui, c’est que je continuerai à œuvrer pour que le village devienne plus puissant encore. »

Et elle ne mentait pas.

« Et ce n’est que purement égoïste. Si Kiri est plus puissant, il attirera des shinobis plus puissants. Le village fera face à des ennemis plus puissants. L’occasion pour les Kirijins de progresser davantage, d’en apprendre davantage et de progresser encore. »

Elle savait que Xuen n’était pas dupe. Il avait sans doute compris – puisqu’elle lui avait dit à demi-mots – que son attachement pour Kiri n’était pas total. Par contre, elle était claire sur ce qu’elle cherchait : à devenir plus forte. Et tant que le village ne la décevrait pas, elle ne le décevrait pas.

D’autant que cela devait être rassurant. Avoir en son rang une kunoïchi capable d’affronter le pire dans le seul but de gagner, c’était l’assurance d’avoir au moins un élément qui ne reculerait pas face à l’adversité. En somme, le ninja parfait pour la défense de ses murailles.

_________________


SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Mar 21 Mai 2019 - 1:27




« KAISŌ »
性格検査
test ft. @Yamanaka Ayumi




Xûen continua d’écouter la demoiselle avec assiduité sans pour autant paraître ennuyé ou amusé. Sa ou plutôt ses réponses se trouvaient cohérentes et n’importe qui avec un peu de jugeote n’aurait pas menti sciemment sans savoir si son interlocuteur pouvait déceler le mensonge à l’aide de sensorialité ou autre moyen détourné. Toutefois, il accorda du crédit à certains de ses dires, et sans aucuns problèmes aux derniers. Déjà une autre idée naissait pour vérifier la réalité de ses paroles et sans hâte, il s’approcha d’un pas, un seul, lourd et plein de sens.

« Logique et raisonnable. C’est cohérent, toutefois et je n’en attendais pas moins d’une Hijine, tout du moins une qui a connu ce qui s’est passé là-bas. Je n’ai pas d’autres questions avec lesquelles égayer la conversation. Nous nous reverrons sans doutes bientôt, ou pas. Je te souhaite une belle fin de journée, puisses-tu garder cette détermination. Tu en auras besoin, par les temps qui courent. » Il lui adressa un sourire presque reptilien tant il était difficile de percevoir les intentions du shinobi.

Il passa doucement à côté d’elle et une fois dans son angle mort, sans que cela fut de façon à se cacher, le Mirage disparut de la façon habituelle dans un tourbillon venteux qui fit s’élever quelques feuilles. Xûen avait eu ce qu’il voulait et le reste, il saurait se l’approprier par quelque chose de moins pittoresque qu’une discussion en tête à tête.

Ayumi semblait une Genin mature et pleine de potentiel, toutefois habitée par des idéaux qui pouvaient déranger, enchaînés à sa propre faiblesse. Dieu seul savait ce qu’il adviendrait si elle atteignait un niveau de puissance égal ou supérieur au sien, mais cela était valable pour bon nombre de shinobis.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Empty
Dim 2 Juin 2019 - 17:17
Il partit comme il était arrivé : dans un souffle. Il passa à côté d’elle, sans lui accorder la moindre attention, sans même lui dire au revoir. Elle n’était pas très protocolaire, pour ne pas dire pas du tout, mais ces quelques minutes passées à ses côtés furent suffisantes pour susciter en elle une extrême curiosité. Qui était-il réellement ? Pourquoi elle ? Qu’est-ce qu’elle avait fait, ou pas fait, pour mériter un interrogatoire plus poussé que celui qu’elle avait fait il y a plusieurs semaines lors de son arrivée dans le village ?

Elle resta stoïque un petit moment, le visage grave. Elle patienta quelques secondes pour s’assurer qu’il était bien parti, et soupira. Ce n’était pas compliqué pour elle de cacher au monde l’objet de ses convoitises, mais elle doit tout de même déployer quelques efforts lorsqu’il s’agissait de les cacher à des shinobis plus expérimentés et plus forts qu’elle, dont elle ne connaissait absolument pas les capacités. Il n’avait pas décliné son nom, juste sa fonction. Elle n’avait pas menti, ou en tout cas pas directement. Les pirouettes expressives dont elle avait dû faire preuve la mettait tout de même en porte-à-faux : il avait pu deviner qu’elle quitterait Kiri dès que Jun partirait, par exemple.

Elle retourna dans la rue, un peu plus bondée que tout à l’heure. Elle avait perdu le sourire qu’elle avait ce matin en se levant. Décidément, Kiri ne lui apportait rien de bon : à peine avait-elle pris la peine d’être hypocrite qu’on la ramenait à sa condition. Une simple Genin, étrangère qui plus est, qui n’avait en rien la confiance des instances, obligées de lui envoyer un membre de leur unité spéciale pour s’assurer d’une pseudo-fidélité qu’elle n’avait pas réussi à prouver.

Elle rentra chez elle, laissant tomber la bouteille de thé glacé pour laquelle elle était sortie. Elle devrait batailler jusqu’au bout pour réussir ses projets. Pour devenir la meilleure kunoïchi de tous les temps. Et elle était prête, à assumer ses choix, ses convictions, à convaincre, à se justifier, à se battre, à avoir mal, à souffrir. Elle finira par être ce ninja que personne ne connaît mais que tout le monde craint. Ce ninja respecté de tous, ce ninja que personne ne vaut affronter mais que tout le monde veut vaincre.

Ce n’était qu’une question de temps. Et Kiri n’était qu’une étape.

_________________


SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: