Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
La première fois EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
La première fois EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
La première fois EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
La première fois EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
La première fois EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
La première fois EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
La première fois EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
La première fois EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
La première fois EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
La première fois EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

La première fois


La première fois Empty
Ven 19 Avr 2019 - 14:20
Ah, le premier RP… C’est toujours quelque chose. On ne sait pas trop comment s’y prendre, quels sont les us et coutumes à appliquer… Quel timing il faut utiliser. Tant de paramètres encore inconnus aux yeux du néophyte. Mais bordel, cette sensation de pouvoir se lâcher, de pouvoir poser sur la table tout ce qui était jusqu’alors enfermé en soi… Brrr, j’en ai des frissons ! Mais bon, on passe tous par là. Chacun a vécu sa première fois, et aujourd’hui c’était le tour de notre petit héros à la chevelure blanche…

Été de l’année 203
Terrain d’entraînement n°7

Son réveil venait à peine de sonner qu’Hiko était déjà debout. Il avait bien dormi et se sentait plein d’énergie pour commencer cette nouvelle journée. Du haut de ses quinze ans, il avait une certaine rigueur. Ses parents l’avaient bien élevé en ce sens, et il connaissait les priorités du matin. Tout d’abord, avant de faire quoi que ce soit, il se devait de laisser une chambre propre derrière lui. Ce fut donc pourquoi, après s’être lavé les dents et s’être débarbouillé, l’enfant aux cheveux blancs fit son lit et plia son linge qu’il posa sur un coin de son bureau. Ce dernier était quasiment vide, surtout depuis qu’il avait quitté les bancs de l’académie pour rejoindre l’action du terrain. Moins besoin de livre, plus d’exercices !

Engloutissant rapidement un petit déjeuner préparé par sa mère ;- oui c’est cliché, mais c’est comme ça- ; le jeune Sairyo déposa un rapide baiser sur sa joue avant de claquer la porte de la maison derrière lui. Direction, le terrain d’entraînement n°7 !

L’enfant ne prit pas longtemps à s’y rendre, connaissant les rues du village comme sa poche. Il avait grandi ici et ses parents lui avaient fait découvrir le village depuis son plus jeune âge. Il savait donc désormais quelles artères étaient les plus fréquentées en fonction de l’heure qu’il était, et donc, celles qui l’étaient moins. Ce fut donc sans effort qu’il parvint avec quelques minutes d’avance au point de rendez-vous. On avait requis sa présence suite à une fiche qu’il avait remplie récemment en revenant de mission. Dans le souci de former au mieux les générations futures, le village proposait aux jeunes recrues des entraînements particuliers relatifs à leurs compétences pour qu’ils se forgent leurs propres armes. Ces entraînements n’étaient pas obligatoires, mais il aurait fallu être bien prétentieux pour prétendre ne pas en avoir besoin.

L’enfant ne connaissait pas la personne qui serait son professeur du jour, cela n’avait pas été précisé. Ce qu’il savait juste, ou qu’il avait deviné, c’était que cette personne serait capable de l’aider à développer ses capacités. En même temps, avouons-le, ce n’était pas très difficile…

- Bon, j’suis un peu en avance pour une fois…
Il venait tout juste de consulter sa montre et de lâcher ces quelques mots lorsque le portail du terrain d’entraînement grinça derrière lui… Son « date » était là… Espérons qu’il soit à la hauteur pour sa première fois !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

La première fois Empty
Mar 23 Avr 2019 - 18:02

La première fois.


La course ! Pas de temps à perdre, il faut courir, courir ! Chiaki a une vie bien trop prenante, dernièrement ! Entre ses obligations à l’Institut, son rôle de chirurgienne et sa vie de ninja, rien ne va plus ! Les journées s’enchaînent à une vitesse folle, défilent comme jamais et la brune ne sait plus du tout où mettre de la tête. Dans quelle direction aller ? Quelle tâche mettre en priorité ? Comment agir pour bien organiser son emploi du temps ? Complètement débordée, la Sentetsu sort de l’hôpital, toujours équipée de sa blouse blanche. Les cheveux attachés, elle court à travers le village, faisant le trajet entre son premier lieu de travail et le deuxième. Aujourd’hui, elle doit apprendre à un jeune ninja, qui vient de rejoindre leurs rangs. Alors, forcément, pas de temps à perdre, et il faut faire bonne figure !

Pressée, Chiaki dépasse tout le monde, court à en perdre haleine jusqu’à atteindre le terrain d’entraînement. Elle rentre et se poste droit devant son élève du jour. Sairyo Hiko. La chirurgienne ne l’a jamais vu et il a l’air particulièrement jeune. Un long silence s’installe pendant que les prunelles émeraudes se mêlent aux saphirs. Il y a un problème. Un gros problème. Chiaki fixe la petite tête blanche, puis sa blouse. Blouse qui, il faut le dire, n’est pas très blanche. Elle est plutôt rouge. Rouge sang, à vrai dire. La Sentetsu recule et arque un sourcil. Un sourire amusé étire doucement ses lèvres, avant de devenir plus embarrassé. Bien moins drôle.

« Oh excuse-moi ! Je sors de l’hôpital et … Je n’ai pas eu le temps de me changer ! »

Une super approche, avec ça, nul doute que le jeune homme restera sagement. Chiaki se gratte la tête. Son cerveau turbine, à une allure folle. Impossible de savoir comment il va interpréter l’apparition de cette folle. Médecin ? Patient évadé ? Qui est la brune qui le regarde, là, avec ses lunettes ? La chirurgienne tousse et enlève sa blouse de ses épaules, dévoilant un t-shirt rose clair en coton, propre aux chirurgiens. Celui-ci n’est presque pas maculé de sang, ceci dit.

« Bon, hum. Je suis Sentetsu Chiaki, ta Sensei du jour. Pardonne l’accoutrement, j’aurais aimé arriver dans de meilleures conditions. Promis, je ne te mangerai pas, je ne te tuerai pas non plus. L’état de mes vêtements … Est une longue histoire. »

La brune passe une main dans ses cheveux et les détache, dévoilant une longue crinière qui descend jusqu’au bas de ses genoux. À partir de là, soit le jeune homme fuit, soit il reste … Et s’il reste, ils pourront commencer l’apprentissage qui est sur leur liste de tâches.

« Tu as des questions ? »

Une drôle d’approche finale, mais il faut ce qu’il faut. Chiaki espère que tout ira pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

La première fois Empty
Mar 23 Avr 2019 - 18:50
Alors que le jeune garçon se retournait afin de voir qui était sur le point de rentrer, il ne put réprimer une certaine surprise lorsqu’il vit arriver la personne qui était sûrement celle qu’il attendait depuis quelques instants maintenant. Cependant, il ne s’attendait pas vraiment à ça… Bien sûr, je ne parle pas ici de mysoginie ou de chose aussi puérile, je parle plutôt de son accoutrement.

Tout d’abord, la blouse… Hiko en avait souvent rêvé… Qu’on lui donne rendez-vous dans un endroit un peu isolé, et qu’une femme légèrement plus âgée, et donc plus expérimentée (?) que lui n’arrive en blouse blanche… Eh oui, il était un adolescent comme les autres, avec ses pulsions et ses…

Wait a minute ! Vous avez dit « blanche » ? Évidemment que cette blouse n’était pas blanche, ou du moins elle ne l’était plus à l’heure actuelle. Car comme l’avait décrite Chiai, la blouse était parsemée de rouge… Enfin non, on va plutôt dire qu’elle était rouge, tachetée de blanc… Bref, une vision peu appétissante qui faisait contraste avec ce qu’on avait à l’esprit un petit peu plus tôt… Pas vrai ?

- Whoa… P-p-pas de soucis… M’dame…
Hiko était tiraillé entre deux émotions principalement… Tout d’abord, la peur que lui inspirait cet accoutrement… Dieu seul savait ce qui avait pu se passer pour qu’elle se retrouve dans un tel état. Mais de l’autre côté, Hiko était un Genin fraîchement promu… Il devait avoir une attitude irréprochable, il le savait. Ce fut donc pourquoi il lutta intérieurement contre cette peur dévorante et tenta de rester stoïque, de montrer qu’il pouvait être un shinobi sans peur !

Lorsqu’elle enleva sa blouse, ç’aurait dû être le clou du spectacle, le début d’une folle aventure… Mais au lieu de ressentir un picotement, Hiko fut soulagé. Elle portait un t-shirt qu’on avait habituellement lorsque l’on était un docteur. C’était une personne portant le même type de haut qui lui avait recousu la main la dernière fois qu’il était allé à l’hôpital parce que le chien de ses voisins l’avait confondu avec un jouet en plastique… Foutu Médor !

Bref, la situation s’était quelque peu apaisée et la jeune femme défit alors sa coiffure pour laisser apparaître une énorme chevelure qui lui allait jusqu’aux chevilles. Hiko en fut impressionné et il ne put empêcher sa bouche de rester entrouverte pendant quelques instants, lui donnant alors un air des plus idiots. Mais il était ébahi par ce qu’il voyait, elle était très belle, il n’y avait pas à en douter. Cependant, il ne devait pas se laisser déconcentrer pour si peu. Allez mon pote, tu ranges tes petits gamètes et tu te reconcentres. Prouve nous que tous les hommes ne réfléchissent pas qu’avec leurs… HUM. Vous avez compris.

- Pas de soucis, je m’appelle Sairyo Hiko et je suis tout fraîchement promu Genin de Kumo. C’est un honneur de vous rencontrer Chiaki-senseï…
En disant ces mots, Hiko se sentit légèrement ridicule. Elle n’était que de quelques années son aînée mais pourtant il lui parlait comme s’il n’était qu’un gamin… Elle dégageait quelque chose, c’était indéniable ! Cependant, il savait qu’il ne donnait pas bonne impression pour le moment, ce fut donc pourquoi il reprit rapidement la parole avant que sa prof du jour ne le prenne pour un raté.
- Oui m’dame, quel est le programme de l’entraînement d’aujourd’hui ? Car on ne m’a pas dit d’apporter grand chose pour l’entraînement mais peut être qu’il fallait quand même que je prenne des trucs alors j’ai quelques kunais, des shurikens, du fil, des bonbo… Euh, c’est tout ce que j’ai !
Et voilà, tu commences à dire n’importe quoi Bro’. Il est grand temps de laisser la place à ta partenaire du jour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

La première fois Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 2:32

La première fois.


S’il a légèrement bloqué au départ, il semble que le jeune Hiko ne se laisse pas débiner aussi facilement. Il reprend aisément du poil de la bête et ne se laisse pas abattre. Une fois la blouse retirée, il est évident que Chiaki ne ressemble plus à une meurtrière, mais bien à une personne relativement normale. Par contre, cette bouche grande ouverte … C’est pour quelle raison ? La brune arque un sourcil puis laisse couler. C’est un jeune garçon, il ne doit pas avoir une très grande expérience des femmes, rien de bien alarmant. Il en verra d’autres, et sûrement des mieux formées, voire plus jolies. Autrement dit : il n’est pas au bout de ses peines.

Un sourire étire ses lèvres lorsqu’il se présente. Il est gêné. Ou quelque chose comme ça. Séparé de Chiaki par une hiérarchie qui ne cesse de la déranger. La chirurgienne écoute, attentive et silencieuse, ce que le jeune garçon a à lui dire. Pour une première fois, c’est intéressant, parce qu’il lui pose des questions ! Il lui demande le programme. Le … programme … Il y avait un programme ? Quelque chose à préparer ? Quelque chose à faire ? À dire ? Quelque chose de construit ? Chiaki cligne rapidement des yeux, prise au dépourvu.

« Euh, un programme … »

Alors non seulement elle arrive en retard, couverte de sang, mais en plus elle n’a aucune idée de ce qu’ils vont faire aujourd’hui ! Réfléchir, réfléchir … Trouver une solution, n’importe laquelle, le plus rapidement possible ? Ou simplement lui dire la vérité ? Chiaki pose les mains sur ses hanches. La meilleure voie à suivre, pour un ninja, est celle de l’honnêteté ! Très très important, ça, oui oui.

« Eh bien je ne prévois jamais rien. Parce que, de toute façon, avec mon emploi du temps, ça ne me sert à rien. Soit j’oublie, soit je n’ai pas le temps. Donc … On va faire un entraînement sans arme, mais je vais avoir besoin de ton aide. »

C’est une bonne manière de procéder … En théorie. Chiaki enchaîne rapidement.

« D’abord, première règle : je suis ta supérieure, ta professeure, d’accord, mais je suis surtout à peine plus âgée que toi. Je n’aime pas particulièrement être vouvoyée, donc tu as tout le loisir de me tutoyer. Ensuite ! Faisons simple. Qu’est-ce que tu sais faire ? Par exemple, est-ce que tu es spécialiste du corps-à-corps ? Est-ce que tu préfères combattre de loin ? Quelle est ta particularité ? »

Ses mains quittent ses hanches et elle croise les bras sur sa poitrine. Sentetsu Chiaki, étrange professeure, mais professeure quand même. Il faut faire avec ce qu’on a et, quand on n’a pas de plan, on a quand même un cerveau !

« Par exemple, dans mon cas, je manipule le chakra médical. Donc je peux faire plein de choses, comme soigner, ou le concentrer pour avoir une force titanesque. C’est ce que j’entends par ‘particularité’. Une fois que je saurais ça, je pourrais m’orienter différemment et t’apprendre mon savoir. D’accord ? »

La brune penche doucement la tête, un grand sourire sur les lèvres. C’était mal parti, mais c’est sûrement bien rattrapé. Enfin, c’est tout ce qu’elle peut espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

La première fois Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 20:17
Les questions du jeune garçon aux cheveux blancs semblaient avoir pris par surprise la jeune professeur. Pourtant, il ne pensait pas que sa communication avait été aussi surprenante. Car bon, il fallait bien s’y attendre vu qu’elle devait aider le jeune garçon à s’entraîner. Mais finalement elle n’avait rien prévu, elle laissait donc la place à l’improvisation…
- Euh… Oui, d’accord je vais essayer de vous aider.
Enfin, je vais t’aider. Voici ce qu’il aurait du dire mais elle ne l’avait pas encore autorisé à la tutoyer. Il était un peu délicat de le faire dès le début, car il fallait instaurer une certaine marque de respect, surtout lorsque l’on venait tout juste de devenir un Genin. Enfin bref, pour faciliter l’intégration, montrez du respect… Même trop s’il le faut les enfants ! Compris ?!

Ok… C’est bon, on peut continuer alors. Car bon, AoS ce n’est pas que du RP, c’est aussi un endroit où on apprend un peu de savoir vivre. Enfin… Ça dépendait quel RP vous lisiez… Car y’a quand même certaines personnes, tu sais pas où ils ont été élevés c’est abusé quoi. Quand je vois comment ça parle mal sur le discord, je me dis que parfois…

Putain mais ta gueule ! On s’en fout du discord, concentres toi plutôt sur ton RP bordel. Car là, Chiaki vient juste de te demander si tu avais des spécialités en termes de combat et surtout si tu savais utiliser le corps à corps. Une invitation ? Sûrement… Mais Hiko était trop jeune pour le comprendre, malheureusement…

- Baaaah… En fait je suis pas mauvais au corps à corps et il est de plus en plus robuste et entraîné…
Sans mauvais jeu de mots…
- Mais ce n’est pas vraiment ma spécialité… Ma vraie spécialité à moi, c’est plutôt ça… Attends, il faut que je me concentre un peu je n’ai pas vraiment l’habitude.
Et comme il venait de l’annoncer, le jeune garçon aux cheveux blancs se concentra avant de créer quelques mudras et de fermer les yeux l’une contre l’autre. Il sentait son chakra s’échapper de ses paumes pour venir s’unir à l’intérieur de ses mains, le tout pour créer un petit objet…

C’était une petite pierre, on aurait dit une pierre précieuse transparente. Son aspect était poli et la forme ovale. Il la teint dans le creux de sa main droite et il la tendit alors à sa professeur du jour avec un petit sourire. Ce n’était nullement une technique de drague, mais il espérait qu’elle l’accepterait comme gage de bonne foi.

- Tiens, c’est pour toi. Voici ce que je sais faire… Je manipule le cristal sous toutes ses formes. Et la petite création que je viens de faire, elle porte bonheur… !
Ouais mais ça on s’en fout mon pote… Et Chiaki s’en fout aussi sûrement et elle va trouver ça ultra creepy… Franchement t’abuses, tu pourrais pas être un peu moins chelou de temps à autres ? Car après il va falloir rattraper tes bourdes dans les prochains posts, et je peux te jurer que ça sera pas facile !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

La première fois Empty
Mar 30 Avr 2019 - 19:42

La première fois.


Surprise, surprise ! Après la demoiselle en blouse ensanglantée, la Chûnin qui ne prévoit rien à l’avance. Heureusement pour elle, le jeune homme est plutôt réactif et il est conciliant. Un autre élève plus chiant lui aurait mis bien des bâtons dans les roues … Après un sourire, Chiaki observe la crinière blanche. Il maîtrise un peu le Taijutsu, apparemment, mais ce n’est pas sa spécialité. La chirurgienne penche la tête. Il se concentre un instant et fait apparaître … un cristal ? Alors, il manipule le cristal ? Il existe des gens comme ça, à Kumo ? Elle n’est donc pas au bout de ses surprises. Intriguée, Chiaki observe la petite création qu’il lui tend. Un porte-bonheur oval, créé sous ses yeux par un être adorable. La brune hoche la tête.

« Eh bien ! Merci beaucoup ! »

Par un réflexe, elle porte la création à la lumière, comme elle le ferait avec une analyse. À son grand contentement, le cristal réagit bien au soleil, les rayons se reflétant dessus et faisant apparaître de jolies nuances. Satisfaite, Chiaki range le cristal dans une de ses poches, précieusement. Au final, ce travail est une bonne chose, si elle peut recevoir un cadeau … Et elle part donc avec une information au sujet de Hiko : c’est un manipulateur de cristal. L’avantage de cette capacité est qu’elle permet de créer des tas de choses, notamment des murs ou encore des outils pour se battre. En d’autres termes, le cristal est tangible. En cela, il se rapproche donc du Doton et, l’aubaine est que la chirurgienne manipule beaucoup le Doton. Après un joli sourire, la Chûnin se décide.

« Bien ! Comme nous ne nous sommes jamais entraînés ensemble, je te propose une première approche qui sera très simple, mais peut s’avérer particulièrement utile. »

Chiaki montre le mannequin, au loin.

« Bon, avec ceux-là, ce sera compliqué, mais je n’ai pas envie que cet apprentissage soit un moment où nous nous aveuglons mutuellement. Donc, je t’explique le principe ! En gros, la technique que je vais t’enseigner consiste à créer plusieurs petits éclats que tu envoies directement à la figure de ton adversaire. Si ça ne fait pas mal, ça a l’avantage de pouvoir aveugler. »

Elle croise les bras sur sa poitrine.

« Je vais te montrer comment je fais à partir du Doton, tu devras adapter légèrement pour que cela fonctionne avec ton cristal, mais je pense que ce sera pas trop compliqué. Enfin, ça, c’est si tu es d’accord. »

Oui, tout de même. Avant de se jeter dans l’aventure, Chiaki préfère s’assurer que son élève du jour soit intéressé par ce qu’elle compte lui apprendre. S’il préfère autre chose, alors autant faire autre chose … Elle hausse les épaules puis lui sourit.

« Qu’en dis-tu ? On part sur l’idée des éclats aveuglants ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

La première fois Empty
Jeu 2 Mai 2019 - 17:57
Heyyyyy look at you baby ! Elle venait d’accepter ton petit cadeau sans rechigner, et cela semblait lui avoir fait plaisir. Pas de doute, tu venais de faire mouche et de toucher directement son petit cœur ! Alors, qu’est-ce que tu dis de ça Ryû ? Toujours aussi confiant sur le fait qu’elle te soit promise ? T’as intérêt de redoubler d’efforts car sinon elle risquerait de craquer pour le petit Hiko… Et personne ne pourrait lui jeter la pierre.

Tiens ! En parlant de jeter la pierre, ça nous amène sans transition aucune à la leçon du jour. Car la jeune femme n’avait pas vraiment préparé l’entraînement, et une idée lui était venue à l’esprit lorsqu’elle avait vu la capacité du jeune Sairyo à manier le cristal. Elle n’était pas forcément callée en termes de compétences Shôton, mais elle avait de l’expérience, malgré son jeune âge. Les connections se firent donc entre ses neurones, et elle annonça un projet de technique à Hiko.

Ce n’était pas une technique courante, mais elle devait être diablement efficace pour que la jeune médecin la lui propose aussi sec. Sans doute avait-elle été séduite par cette attention trop choupi choupinette du garçon lorsqu’il lui avait offert le cristal. Pas de doute là-dessus, ce petit tour de passepasse marchait vraiment bien avec les filles, c’était même écrit dans la description de la technique !

- Pouvoir aveugler l’adversaire grâce à mon Shôton en lui balançant des morceaux dessus ? J’y avais jamais pensé, vous êtes trop forte !
Faux, faux, faux, faux et encore faux ! Tu avais même créé cette technique dans ta fiche technique avant de discuter avec elle sur le discord. Mais bon, je te comprends. Moi aussi j’aurai menti pour la brosser dans le sens du poil. Les gens importants, il fallait se les mettre dans la poche. Et là, tu parlais au bras-droit de Dieu, une Administratrice…

Alors ouais, c’était un smart moov’ mon pote, n’hésite pas à recommencer ! Bref, tout ça pour dire que l’entrainement risquait d’être un peu coton. Car ouais, tu maîtrisais le Shôton, et t’étais sans doute le number one de Kumo dans ce domaine (tu étais le seul, mais ne sapons pas le moral des troupes…). Mais de l’autre côté, tu n’étais pas non plus trop trop à l’aise pour le moment. En tant que Genin fraîchement diplômé, tu ne pouvais évidemment pas avoir l’assurance d’un Jônin, donc pas de soucis !

- Je suis super motivé senseï ! Je vais essayer de pas trop vous décevoir et de réussir à maîtriser cette technique rapidement car vous devez avoir autre chose à faire que de vous occuper de moi !
« Mais non mon petit lapin, toute mon après-midi est réservée pour toi ». Voilà ce qu’il aurait aimé entendre. Mais comme on le sait, la vie est parfois bien dure avec les enfants… Espérons juste que Chiaki soit une exception… Car sinon, elle devrait sûrement géré un gamin en larmes, inconsolable…

Ou pas.

_________________
La première fois Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

La première fois Empty
Dim 12 Mai 2019 - 16:51

La première fois.


De la flatterie ? Chiaki n’est pas certaine qu’il s’agisse d’une véritable exclamation. Elle n’est pas « trop forte ». Pour l’illusion, la chirurgienne se contente de sourire. Il faut bien faire semblant, peut-être que cela lui fera plaisir. Elle l’observe. Une telle candeur émane de lui, secondée par tout son courage et sa motivation. Il est adorable, la chirurgienne ne peut pas lui enlever ça. Un sourire se hisse sur ses lèvres. Au moins, c’est un élève qui est à fond ! Elle va donc pouvoir commencer l’apprentissage.

« Ne t’en fais pas ! Je suis sûre que tu t’en sortiras très bien ! »

Chiaki le gratifie d’un sourire et se remet au travail. Se pose ici une sorte de petit problème : il faut qu’elle lui apprenne la création des petites particules, d’abord, puis qu’elle parvienne à lui montrer comment adapter cette technique en cristal. L’avantage de la terre, c’est qu’on l’imagine plus simplement comme une capacité qui permet d’aveugler. Le Shôton, plus propre, plus noble, paraît davantage être une denrée créée pour plaire, ou faire de jolies sculptures. En cela, Hiko a très bien compris l’un des avantages de sa capacité héréditaire. Va-t-il être capable de dépasser cet aspect superficiel, néanmoins ? Il ne reste à Chiaki qu’à tenter l’expérience et voir comment cela évolue.

« Alors, les petits cailloux, hein ? Allons-y ! »

La brune se déplace légèrement et compose des mudras, plus lentement que d’habitude. Des cailloux de très petite taille apparaissent et elle les dirige sur le mannequin. Ils s’écrasent contre le pantin et tombent mollement. Beaucoup de choses sont mises en œuvre dans cette capacité : la manufacture, la visée et l’impact. Elle paraît très simple, mais il semble qu’il faille faire des efforts pour parvenir à la réaliser entièrement.

« On commence donc par les mudras. Comme tu ne manipules pas le Doton, il faut que tu adaptes les signes de façon à ce qu’ils collent au Shôton. Commence par faire ça, ensuite on se concentrera sur la création, qui sera sûrement plus rapide. »

Petits pas par petits pas, une avancée tranquille jusqu’à l’objectif final. Doucement, tout doucement jusqu’à la destination. Tant qu’ils ne lâchent rien.

Technique !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

La première fois Empty
Dim 12 Mai 2019 - 18:18
Chiaki semblait être une personne extrêmement gentille malgré ses airs un peu bizarre au premier abord. Bah ouais, elle était quand même arrivée avec une blouse blanche, qui ne l’était plus vraiment. Des tâches de sang par ci, des cheveux ébourrifés par là… Bref, franchement, à sa place… J’aurai plutôt flippé au début ! Mais heureusement que j’étais pas un shinobi, car sinon je n’aurai pas eu l’opportunité d’apprendre une technique aussi cool que celle qui fait l’objet de ce RP. Elle n’est pas très puissante, le rang n’est pas très élevé, mais bordel qu’elle va les enquiquiner ces occupateurs de Hijins.

Ah merde… J’ai spoil.

Bon, heureusement personne ne lit mes posts, du coup on risque de s’en sortir vivant. Je disais donc… La technique ! Ouais, elle va être trop chouette et Hiko avait vraiment hâte de l’apprendre. De plus, il ne savait pas pourquoi, mais il appréciait la jeune femme qu’il avait en face de lui. Admin ? Ça devait aider. Rang A ? Il fallait savoir se mettre dans la poche les pépites d’aujourd’hui… Sympa ? Non, pas vraiment…

Ah mais si je sais, c’est elle qui a validé la présentation de notre petit héros. Sans elle, nous serions toujours à l’Académie de Kumo en train de gratter du papier avec notre stylo à encre noire. Bref, un grand merci Chiaki… Et pas de chichis entre nous. Uh uh.

Revenons à nos moutons. La jeune femme venait tout juste de montrer à Hiko comment elle effectuait la technique. Elle la décomposa en plusieurs étapes, et entreprit de commencer la première étape avec notre petit héros à la tête blanche. Il s’agissait de la composition des mudras qui serviraient à la création des cailloux. Hiko se demandait s’il devait utiliser les mêmes que ceux qu’il utilisait pour créer des petits bijoux aux jeunes femmes. Le tout, en insufflant un peu moins de chakra et en le répartissant sur plusieurs cailloux surtout. C’était une question légitime, mais Hiko ne souhaitait pas la poser… Il verrait le processus tout à l’heure.

Examinant les signes incantatoires utilisés par la jeune femme, il essaya de les mémoriser avant de les dupliquer et d’essayer de les faire en utilisant son affinité avec le cristal, plutôt que l’affinité Doton comme l’avait fait Chiaki. Un exercice qui semblait plus facile sur le papier qu’en vrai car notre petit héros à la tête blanche ne maîtrisait pas encore toutes les ficelles de ce que représentaient les signes incantatoires.

Une fois décidé, il fit l’enchaînement une fois, sans malaxer de chakra. Les signes n’étaient pas nombreux et la technique ne demandait pas énormément de chakra… Cela devrait donc être plutôt facile… En théorie. Une fois la série de mudras bien mémorisée, notre petit garçon à la chevelure blanche tourna une bouille ensoleillée par un grand sourire vers sa professeur du jour et hocha la tête. Elle pouvait passer à l’étape suivante !

_________________
La première fois Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

La première fois Empty
Mar 14 Mai 2019 - 21:44

La première fois.


Adapter une technique destinée au Doton pour en faire du Shôton est la première étape de cet exercice. À vrai dire, ce n’est probablement pas si compliqué, il s’agit sûrement de faire la mutation de son côté. Hiko a beau être jeune, il est un manipulateur du cristal, c’est quelque chose d’inné pour lui. Le choix des signes ne doit pas être trop compliqué. La brune s’en remet à sa petite expertise et l’observe. Une fois, deux fois. Il choisit et la regarde avec un sourire. Il a l’air sûr de lui, c’est déjà ça. Autrement dit, Chiaki peut passer à l’étape supérieure de cet apprentissage.

« Très bien ! »

Un hochement de tête. La chirurgienne est satisfaite. Cet élève est perspicace, il va relativement vite. Ils ne perdront peut-être pas trop de temps en fioritures, ce qui est quand même une bonne chose. Peut-être s’entraîneront-ils un jour, d’une manière véritable, et ils se jetteront ces petits cristaux à la figure, en souvenir du bon vieux temps. Ou quelque chose comme ça. Chiaki croise les bras sur sa poitrine.

« Bien, maintenant que tu as fait ça, tu malaxes ton chakra et tu fais comme si tu voulais faire le petit cristal de tout à l’heure. Sauf que, cette fois, au lieu d’en faire un seul, tu en crées plein. Commence par deux, puis cinq, puis dix. Chaque fois, tu réduis la taille des petits cristaux. »

La brune réfléchit. Cette technique a un fonctionnement particulier, finalement. Absolument pas conçue pour vaincre l’adversaire ou lui causer de quelconques dégâts, il faut la traiter plutôt comme une capacité utilitaire, pas comme une offensive. C’est sûrement la première chose à prendre en considération. Chiaki lâche un petit « Hmm. » qui montre sa réflexion, puis elle décide de briser le silence.

« Souviens-toi que tu ne fais pas ça pour blesser. Comme le cristal que tu m’as offert, c’est fait pour être de la poudre aux yeux – presque littéralement. »

Un sourire malicieux se glisse sur son visage. C’est presque une petite boutade, un jeu de mots bien mauvais dont elle n’est pas peu fière.

« Une fois que tu auras les petits cristaux, montre-les moi. Nous comparerons, puis nous mettrons en pratique. »

Pas à pas, petit à petit. Ils ne sont pas pressés, après tout. Son après-midi est réservé tout entier à cette tête blanche. Bonheur ou malheur, nul ne saurait le dire, mais elle est là et elle a une tâche à accomplir … Un professeur attentionné, cette Chiaki. Vraiment très attentionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 http://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku http://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne http://www.ascentofshinobi.com/u883

La première fois Empty
Sam 18 Mai 2019 - 15:23
Chiaki semblait être une personne plutôt accessible et surtout très compréhensive. Elle prenait largement le temps de l’explication et ne semblait pas être l’une de ces shinobis qui dénigraient ceux ne réussissant pas. Et en cela, Hiko lui était très reconnaissant. Car elle ne lui mettait pas une pression insupportable à notre jeune petit héros, et c’était vraiment agréable ! Ce fut donc pourquoi, avant de continuer l’entraînement avec les étapes suivantes, qui seront sûrement plus difficiles, Hiko lui fit un bref hochement de tête. Peut être ne le verrait-elle pas, mais il lui avait dit merci par ce geste, de façon un peu implicite.

Chiaki annonça alors la suite de l’entraînement en affirmant qu’il fallait recréer des petits cristaux comme celui qu’il lui avait offert en début d’entraînement pour lui montrer ses capacités. Sauf que cette fois-ci, il ne fallait pas qu’il soit aussi gros. Elle voulait voir des tout petits cristaux, et beaucoup apparemment. Mais encore une fois, elle se montra très pédagogue en la matière.

- D’accord boss je vais essayer.
Il sourit en disant cette phrase. Ce n’était nullement de la provocation, mais plutôt une forme de reconnaissance des capacités d’enseignante de la médecin. Même si je vous l’avoue, on aurait pu croire qu’il se foutait de sa gueule.
- Et juste pour info, ce n’est pas de la poudre aux yeux ce que je t’ai offert tout à l’heure. Sache qu’un jour, ce petit cristal pourrait bien te sauver la vie… On ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait. Alors si je peux me permettre un petit conseil, garde le toujours sur toi… !
Bravo Chiaki, tu venais de le mettre en colère. Bah ouais, c’était un gosse. Et on sait que les gosses sont plutôt susceptibles lorsqu’ils se sentent pas en confiance. Donc la prochaine fois, tu ferais mieux de faire attention si tu ne veux pas qu’Hiko se mette à pleurer comme une madeleine devant toi, te forçant à le consoler avec un gros câlin… Eh ouais !

Bref, trêve de bavardages inutiles, il fallait avancer dans le RP et l’entraînement car sinon Chiaki allait encore se plaindre qu’elle n’avait pas de contenu pour pouvoir faire sa réponse. Ce fut donc pourquoi malaxa une nouvelle fois son chakra, se répétant les signes incantatoires dans la tête pour être sûr de bien les retenir, puis il se mit en œuvre. Il créa tout d’abord un cristal. La taille était légèrement plus petite que celui qu’il avait créé tout à l’heure, mais c’était encore bien trop gros comparé au résultat que souhaitait Chiaki.

- Beaucoup trop gros…
Hiko se concentra alors une nouvelle fois et injecta la même dose de chakra dans sa technique, cependant, cette fois il créa deux petits cristaux. La taille de ces derniers était encore plus petite que celui d’avant, et l’enfant chopa alors le truc. Son visage s’illumina, puis il regarda Chiaki pour lui faire part de sa découverte.
- En fait j’ai compris le truc, il faut pas que je change la dose de chakra, seulement la répartition en une multitude de cristaux plutôt qu’un seul !
[ï)Il disait cela comme si c’était la révélation du siècle, mais notre jeune héros avait sûrement enfoncer une porte ouverte aux yeux de la médecin. Elle le savait sûrement, mais bon, c’était toujours bien de le dire à haute voix. Et alors qu’il continuait le processus, Hiko s’aperçut que les cristaux n’étaient pas réguliers et que certains d’entre eux avaient vraiment une faible consistance. Cela ne lui plaisait pas, il aimait les choses bien faites. Puis il se rappela des paroles de la Sentetsu, il fallait les utiliser pour aveugler temporairement une cible, pas le blesser. Et une fois qu’il jugeait la taille de ses cristaux assez petits, il s’approcha alors de la jeune femme pour les lui montrer, en tendant le bras et dévoilant le contenu de sa paume.

Alors, qui avait les plus grosses ?[/i]

_________________
La première fois Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

La première fois

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: