Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
Je peux pas te sentir ! [Kei] EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

Je peux pas te sentir ! [Kei]


Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Ven 19 Avr 2019 - 14:56
Le soleil était à son zénith, lorsque Ryû posa le pied dehors. Vêtu d’une tenue adaptée aux sorties, mais pas spécialement au combat, il prit la route du terrain d’entrainement. Les marchands prenaient une pause, moment d’accalmie après une matinée sans doute bien chargée pour eux, tandis que les passants s’arrêtaient aux restaurants qui avaient déjà bien commencé leurs services respectifs. Une bien belle journée qui s’annonçait, pour le Nozomi également, qui se rendait à un endroit spécial, pour y retrouver quelqu’un de … spécial. Un homme rencontré quelques temps auparavant, doté d’une carrure qui ne pouvait décidément pas laisser de marbre, et d’une histoire qui semblait assez longue et aventureuse. Ce rouquin avait vu la pire personnalité du bleu, sans s’en rendre compte d’ailleurs, et la bibliothèque avait bien failli être le théâtre d’un spectacle terrifiant, s’ils n’avaient pas tous deux retrouvé leur calme.

L’important était que désormais ils ne voulaient plus s’entre tuer, mais au contraire s’entraider, dans leur objectif commun de rejoindre une unité spéciale aussi secrète qu’intéressante. Elle promettait aventures et découvertes à ceux qui la rejoignaient, mais personne ne pouvait vraiment dire si celle-ci existait puisqu’il était impossible de rencontrer une personne en faisant partie… Enfin, si c’était le cas, personne ne le criait sur les toits… D’ailleurs, le jeune homme avait longuement réfléchi sur ceci et avait fini par penser qu’il s’agissait peut-être d’une directive visant à maintenir le mystère. Il n’y pensa pas plus, car dorénavant il n’avait qu’à attendre de savoir s’il les intéressait ou non, sa demande ayant été faite.

Le chemin fût long, comme toujours, et Ryû croisa peu de monde, malgré que les rayons du grand astre jaune soient bien visibles et la chaleur du printemps assez agréable… Un léger vent soufflait aussi, rendant l’atmosphère idyllique, faisant également sourire Hatsu qui se sentait revivre depuis le retour de Chiaki et la « mort » de Yokka. Oh, il n’était pas parti pour de bon, il reviendrait, mais le maître du corps ne se laisserait pas faire, il gagnait en puissance de jour en jour et bientôt son esprit serait infranchissable par l’espèce de monstre sans conscience, tueur de fillettes innocentes, qui occupait sa tête. Un premier pas posé sur l’herbe verte du terrain numéro 3, et déjà le jeune homme devint plus sérieux. Oui, il avait proposé à Yoshino Kei de l’aider dans sa quête de la sensorialité, mais serait-il un bon professeur ?

Il s’avança, constatant que personne ne s’y trouvait, et relia ses mains en un signe incantatoire, avant d’activer sa meilleure technique sensorielle actuelle. Il pouvait repérer une personne à des centaines de mètres à la ronde, avec ça, que celle-ci soit en l’air ou sous terre également. Il repéra donc le chakra de quelqu’un qui s’approchait, et il s’agissait forcément de lui, sinon cela signifierait qu’il allait être en retard… La ponctualité était-elle vraiment absente chez cet homme ? Difficile à imaginer avec son caractère assez facilement discernable. Non, c’était bien lui et c’était indéniable… Alors le Nozomi l’attendit, les bras croisés, en plein milieu de l’étendue dépourvue d’obstacles.
Spoiler:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Ven 19 Avr 2019 - 23:04

( JE PEUX PAS TE SENTIR )
Le colosse avança vers son nouveau sensei, tête haute et regard perçant. Il ne tentait pas de se montrer imposant, le bleu avait déjà eu le droit à son théâtre de bête, mais la honte remuait au fond de lui. S'il pensait devoir se retrouver sur le même terrain d'entente que Ryu. Le jeune homme portait un rang plus haut que lui, donc, il ne pouvait pas nier être mieux placé pour intervenir dans l'éducation du Yoshino. Éducation portée sur la sensorialité. Une matière dont Kei devait absolument apprendre pour résoudre son envie d'atteindre l'élite. Il cherchait désespérément à trouver ce qui pouvait faire de lui un bon shinobi. Il appréciait le taijustu, mais ce n'était pas suffisant. Attaquer tête première ne l'intéressait plus. Il souhaitait la stratégie, le traquage, voir même, l'espionnage. Quoi de mieux que la senso pour accomplir cette tâche ?

Heureusement pour lui, Nozomi Ryu avait accepté de le prendre sous son aile. Pour un simple entraînement ou pour un enchaînement de rencontres ? Les deux options lui plaisaient, mais il ne niait pas vouloir devenir plus fort que le jeune homme, donc un seul entraînement ne sera pas suffisant. Maintenant face à son interlocuteur, Kei se détendit et comprit qu'il était attendu. Ah bien sûr, détecté par une technique. Donc, ça commençait déjà ?

« Ne me crois pas en retard, je suis là depuis trente minutes. » dit-il en se passant une main dans sa chevelure de feu. « J'ai pris le temps de faire un petit échauffement. »

Courir pour se détendre. Courir pour oublier le fait que pour la première fois dans sa vie, il allait être l'élève de quelqu'un. C'est faux. Oh c'est vrai, il y a si longtemps, encore enfant, il avait un tuteur. C'est du passé tout ça. Donc, face au bleu, Kei opta pour un sourire. Ce n'était pas une compétition ici, mais une entraide mutuelle. Il se doutait qu'il ne pouvait rien apprendre au Nozomi, mais peut-être un jour pourraient-ils partager chacun un apprentissage ? Si cette première fois se déroulait si bien, Kei ne refuserait pas de recroiser le chemin du shinobi. Puis, il ne devait pas oublier qu'ils cherchaient à entrer la même unité.

« Tu as fait ta demande ? » dit-il sur un ton plus sérieux.

Son regard maintenant assombri par la question, la jalousie le hantait déjà. Pas une mauvaise jalousie, mais une envie d'être déjà à ce niveau. Son impatience devait être réglée.

( Pando )


Spoiler:
 

_________________
Je peux pas te sentir ! [Kei] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Je peux pas te sentir ! [Kei] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Dim 21 Avr 2019 - 2:17
Le rouquin était là depuis quelques temps, à priori, et était simplement parti s'échauffer. Ryû sourit en constatant de sa ponctualité, lui qui aimait vraiment les personnes respectueuses. Il attendait cet élève plus âgé que lui, pour lui montrer comment utiliser une technique de détection. Le Nozomi était légèrement mal à l'aise, Kei étant la première personne plus âgée que lui à qui il allait apprendre une technique, et de ce fait, il ne pouvait pas vraiment lui parler comme à Ayanokoji, par exemple. Ici, il s'agirait plutôt de donner des conseils, sans donner une impression de condescendance, car cela reviendrait à braquer le Yoshino, et le bleu ne pouvait se le permettre en tant que bon professeur.

"Bonjour, Kei. Je vois, tu es très ponctuel, et déterminé également."

Il le jaugeait du regard, sa stature toujours aussi impressionnante, cherchant ses mots, mais ne les trouvant pas. Il avait vraiment du mal avec cet homme, bien qu'ils aient trouvé un terrain d'entente lors de leur rencontre à la bibliothèque. D'ailleurs, ce terrain d'entente, le Genin y pensa en premier, et sa question tomba à pic, évitant au Chûnin de partir sur une discussion qu'il ne maîtriserait pas... Oui, son interlocuteur n'était pas n'importe qui en fait.

"Je ne l'ai pas encore fait, je ne suis pas prêt, mais le jour viendra..."

Il allait, au fond, bientôt demander audience pour y entrer, mais le dire à tout va n'était pas recommandé, le mystère autour de cette unité étant assez explicite, au fond, sur les prérequis pour y être intégré. Le Nozomi posa son index et son pouce sur son menton, réfléchissant aux premiers mots qu'il pourrait dire pour lancer cette leçon. Il n'y avait pas beaucoup de façons de le faire, de toutes façons, donc autant aller droit au but.

"Bien, je dois donc t'apprendre la sensorialité.. Depuis le début, je suppose ? Tu n'as jamais pratiqué ce genre de jutsu ?"





_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Lun 22 Avr 2019 - 7:35

( JE PEUX PAS TE SENTIR )
Le Yoshino appréciait la première remarque du bleu. Effectivement, la ponctualité et la détermination l'habitaient depuis très longtemps. Il ne vivait pas sans.

« Bonjour Ryu, tes cheveux sont toujours aussi bleu. »

Sourire aux lèvres, il sentait le plus jeune se retenir. Plus âgé que lui, il ne pouvait pas être traité comme un élève normal. Puis, son interlocuteur avait déjà eu un aperçu de sa colère. Cette fois-ci, la bibliothèque loin, s'ils venaient à un changement de comportant, rien ne les arrêteraient. Le terrain d'entraînement se montrait donc aidant et dangereux pour leur caractère bien trempés. Pourtant, le Yoshino ne souhaitait pas embêter Ryu aujourd'hui. Quelques petites taquineries par-ci, par-là, mais son désir de manipuler la sensorialité dépassait ses habituelles piques sarcastiques.

« Ça arrivera plus rapidement que tu le penses. »

Il laissa cette phrase se décrocher de sa cage. Bien sûr, le colosse ne cachait pas sa fascination pour le bipolaire et surtout, il l'encourageait dans son chemin vers l'unité. Bientôt, le jeune homme sera rendu plus haut que lui, puis, Kei le rejoindrai. C'était le destin selon lui. Deux êtres différents se rejoignant sur un même chemin. Pour le moment, il manquait encore plusieurs étapes avant de se rendre à cet ultime final.

« Jamais. Je ne connais rien à cette branche. »

Inutile de mentir, le Nozomi remarquerait rapidement que son aîné ne connaissait pas la senso.

« Ne pense pas à mon âge, Ryu. Je suis ton élève aujourd'hui et je le serai probablement pour plusieurs autres fois. Je ne suis pas un gamin, mais tu possèdes des aptitudes qui me font rêver, d'où mon intérêt à t'avoir comme sensei. »

Le Yoshino se balança sur ses pieds et retira son manteau de ses bras pour le positionner sur ses épaules. Le vêtement flottait doucement avec le vent de Kumo. Son corps s'impatientait, ne voulant plus de bla bla et plus de corps à corps. Ses muscles seront déçus.

« Alors, on commence ? »

( Pando )


Spoiler:
 

_________________
Je peux pas te sentir ! [Kei] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Je peux pas te sentir ! [Kei] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Mar 23 Avr 2019 - 20:33
Le vent soufflait sur les feuilles qui les entourait, alors que leur petite discussion avançait tranquillement au fil des secondes. Ryû préférait cet aspect du géant à celui qu'il avait pu montrer lors de la première partie de leur rencontre. Cet homme était particulier, doté d'une personnalité difficile à cerner au premier regard, mais pas forcément plus simple à comprendre en ayant plus de temps pour l'observer. Son corps, ou du moins ce que l'on pouvait en voir, présentait bon nombre de cicatrices, et cela titillait vraiment le Nozomi de lui demander d'où elles venaient. Mais il n'en fit rien, leur relation n'étant pas de cet ordre là. Il était possible qu'avec le temps et des rencontres successives, le bleu ait l'occasion de l'interroger, en se livrant lui-même sur sa vie privée pour réaliser une sorte d'échange d'informations personnelles. Là n'était pas le sujet, dans tous les cas.

La première phrase du rouquin était assez drôle, dans le fond, ce qui arracha un petit sourire au Chûnin, qui ne le conserva pas bien longtemps pour ne pas offenser son aîné. En effet, il avait toujours les cheveux bleus, tout comme le Yoshino les avait toujours rouges, après tout les colorations n'existaient pas à l'époque dans laquelle ils vivaient, donc cela pouvait s'expliquer assez facilement. Le jeune homme esquiva, volontairement ou pas, la phrase qui pouvait s'apparenter à un encouragement, ou une preuve que le Genin reconnaissait déjà la force de celui qu'il n'avait jamais vu combattre... Son apparence trahissait tant sa force ? Il ne pouvait le dire, pas en parlant de lui-même tout du moins, et laissa donc passer la question pour mieux répondre à la suivante. Enfin, ce n'était pas une question en fait, mais plutôt une autorisation, oui, on pouvait le dire ainsi. Ryû le regarda en penchant la tête, le jaugeant du regard, comme pour confirmer qu'il ne plaisantait pas, et finit par acquiescer.

"Très bien, alors je me comporterai comme un ... professeur. Au moins, ça, je l'ai déjà fait une ou deux fois..."

Il n'était pas plus à l'aise avec cette idée, mais ç'aurait pu être pire, comme par exemple être le professeur de Chiaki pendant un instant, malgré qu'ils aient le même âge, cela serait vraiment gênant pour lui, même s'il saurait y parvenir car le but serait de l'aider dans sa quête de puissance. L'heure était maintenant à aider Kei pour qu'il comprenne la sensorialité... Et le mieux serait de commencer par les bases, puis de lui montrer une première technique qu'il pourrait utiliser à son tour. Les paroles, d'abord.

"Bien, alors si tu ne connais pas la sensorialité, il se trouve que je vais pouvoir grandement t'aider. Commençons donc par les bases. Que sais-tu du chakra et de la manière dont il est diffusé dans le corps ? Tu dois au moins savoir quelque chose pour créer des jutsus, mais dans le cadre de la sensorialité, il faut connaître un peu plus que les bases."

Le regard de Hatsu se posa avec plus de sérieux dans les rubis du géant, attendant une réponse au moins proche de la vérité, pour perdre moins de temps sur cette partie.


_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Jeu 2 Mai 2019 - 1:09

( JE PEUX PAS TE SENTIR )
Kei se tenait prêt à l'impossible. Il ne laissait pas apercevoir son intrigue par rapport à l'attitude de son interlocuteur. Devoir lui enseigner quelques techniques, c'était si difficile ? N'ayant jamais été un guide pour quiconque, le rouquin se doutait que c'était une tâche compliqué. Donc, il assimila rapidement que le problème était lui-même, son être de géant. Était-ce sa taille ou son âge ? Ryu possédait l'information de son état plus fort, il pourrait probablement mettre au sol en quelques secondes son élève. Tenter de le rassurer ne fut pas un succès. Kei haussa des épaules en se promettant que la journée se terminerai plus rapidement qu'il le pense.

À son grand malheur, le contenu théorique de l'entraînement lui tomba directement sous le nez. Ryu lui glissa une question dont la réponse ne lui venait pas automatiquement en tête. L'apprentissage de telle matière lui semblait si loin dans sa vie. Ses capacités, il les avait forgé lui-même par des essais erreurs, et non dans une équipe de trois genins avec un sensei. Puis l'académie, c'était à des lunes de cette journée. Kei se passa une main dans les cheveux et se jeta dans la gueule du loup.

« Le chakra est essentiel pour combattre, composer des techniques. Nos capacités sont liés au chakra, chacun possède des différences. Je sais que certains possèdes une maîtrise très intéressante, celle qui permet de concentrer son énergie dans certaine partie de son corps. J'ai déjà tenté et ce n'était pas fameux. Enfin bref, le chakra bouge dans le corps et.. il fait..» kei avait l'impression de rougir. « je ne connais pas la réponse exacte, désolé. »

La honte planait au-dessus de sa tête. Le regard peu pointilleux, le colosse jouait avec les bouts de ses manches pour éviter d'apercevoir le bleu rire ou une réaction qui activerait la colère en lui. Kei aurait volontiers tourner les talons, mais c'était son devoir d'apprendre pour mieux grandir. Comment avait-il pu oublier toutes ces leçons ?

« Les années à l'académie remontent à très longtemps, désolé. »

Deux désolés en quelques minutes ? Et bien, ça ne plaisantait pas sur le terrain d'entraînement.

( Pando )


Spoiler:
 

_________________
Je peux pas te sentir ! [Kei] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Je peux pas te sentir ! [Kei] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Dim 5 Mai 2019 - 15:48
La réponse n'était pas mauvaise, mais pas complète non plus. Kei s'excusa, il semblait même gêné, et Ryû n'en rit pas, car il n'y avait pas de raisons de le faire. Beaucoup de shinobi possédaient une force monstrueuse, des capacités uniques, et avaient gagné nombre de guerres sans savoir réellement comment fonctionnait le système interne qu'ils utilisaient chaque jour. Le connaître était surtout utile pour ne pas gâcher son chakra, et pour les techniques un peu plus poussées, nécessitant de bien déterminer d'où devait surgir l'énergie bleue. Le Nozomi tenta d'adopter un faciès doux, pas moqueur et pas condescendant, ne voulant pas effrayer ni énerver le Yoshino. Il suffisait donc de lui expliquer cela, ce n'était pas si compliqué à dire, ni à retenir au fond. Il reprit donc la parole, cette partie étant de toutes façons cruciale pour la suite.

"Le corps d'un ninja est composé de 361 points vitaux, appelés Tenketsu, par lequel passe forcément ton chakra. De ce fait, chaque technique que tu réalises, à priori de manière instinctive, utilise ces fameux points. Les points eux-mêmes sont reliés par des canaux permettant le transfert de l'énergie depuis un point central où fusionnent ton énergie physique et ton énergie spirituelle. En somme, si ton esprit est altéré, ou que tu es blessé à un certain point, il te sera impossible de malaxer du chakra et de faire une quelconque technique."

Il marque une première pause, laissant le temps au roux d'assimiler ces informations, et surtout en espérant que son visage ait une couleur moins proche de celle de ses yeux et de ses cheveux. Il se mit à sourire légèrement, et passa à la suite.

"Bien, maintenant, là où je veux en venir, c'est que pour utiliser des techniques sensorielles, il va d'abord falloir que tu ressentes ces Tenketsu. La base même de la sensorialité est d'expulser ton propre chakra, de manière très fine, très condensée, pour aller ressentir celui de quelqu'un d'autre. Donc, dans un premier temps, je vais te demander de t'entrainer à cela, ressens ces points vitaux, ils parcourent la totalité de ton corps, en te concentrant, tu devrais pouvoir les "voir", et ainsi y diffuser ton chakra de manière volontaire."

Le bleu passa le passage concernant l'économie de chakra, car si son élève s'en sortait bien, il serait de toute façon meilleur qu'avant, et pas simplement sur la sensorialité.



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Sam 11 Mai 2019 - 4:08

( JE PEUX PAS TE SENTIR )
Il s'attendait à tout sauf le respect de son égal. Le rire n'arriva jamais à ses oreilles, ni la moquerie. Aucun commentaire déplacé. Même s'il considérait Ryu comme un jeune homme puissant et si on peut dire, sympathique, il continuait de le juger sur leur dernier échange à la bibliothèque. Ce serait si simple de partager un duo d'insultes. Juste avec le manque de connaissances du plus vieux, le bleu pouvait commencer à accumuler des informations peu attirantes à son sujet. Son manque de savoir lui tirait dans le pied.

Sans une minute de repos, le Shinobi pénétra dans le vif de la sensorialité. Kei pourrait être considéré comme le cliché du mec musclé qui ne comprend absolument rien à ce qu'on lui dit, mais les explications du bleu se classèrent à merveille dans son esprit. Il serait un bon professeur à l'académie, ce Nozomi. Son petit sourire vint caresser l'inquiétude du géant. L'entraînement commençait pour de bon.

« D'accord, je vais m'y mettre. »

Comment ? Il ignorait complètement. La méditation n'était pas dans ses cordes. Ses séances aux sources chaudes sont les seules périodes de temps où il est en pleine tranquillité. Il devait jouer avec son esprit et son corps à la fois pour trouver les Tenketsu. Kei commença par simplement maintenir sa posture d'une façon plus droite, le regard perdu. La seule vision qu'il obtenait de cette pratique était le paysage derrière et la silhouette de son interlocuteur. Le Yoshino se plaqua une main contre le visage et grogna. Abandonné serait complètement stupide. Il fit soudainement les 100 pas avant de se remettre dans une position droite et il ferma les yeux en baissant la tête. Il tenta d'ignorer le vent, sa voix intérieur qui cherchait à discuter, et surtout, la présence du Nozomi. Même s'il doutait possédé une grande capacité à la fin de cette journée, il devait absolument atteindre le minimum. Mais ça ne fonctionnait pas. Kei ouvrit les yeux et dévisagea le bleu pour lui faire comprendre que l'exercice menait à rien. Pourtant, il ne laissa pas sa peine le surmener. Le rouquin soupira et retourna dans son monde. Paupière lourde, un visage sans expression.. Plusieurs minutes passèrent. En fait, il perdit complètement le sens du temps. Le kazejin eut l'impression de s'endormir, jusqu'à ce qu'il réalise qu'il ressentait les multiples points. Les voyait-il ou les sentait-il ? la réponse restait un mystère, mais il comprenait une partie de son système. Diffuser son chakra vers certaines parties étaient donc possible. Pour un shinobi au taijutsu, cette maîtrise est probablement une arme fatale.

« C'est fait. » dit-il avec un sourire taquin et fière.

( Pando )


Spoiler:
 

_________________
Je peux pas te sentir ! [Kei] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Je peux pas te sentir ! [Kei] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Mer 15 Mai 2019 - 14:55
Yoshino Kei n'était pas la brute sans cervelle qu'il semblait vouloir montrer. Il avait certes quelques soucis de personnalité, mais le Nozomi n'était pas le mieux placé pour juger cela, en ayant lui-même plusieurs, qu'il ne contrôlait pas. Le vent soufflait dans les feuilles des arbres, peu d'oiseaux se trouvaient dans les environs, et Ryû restait aussi concentré que son élève, même s'il ne pouvait pas faire grand chose pour l'aider. S'il y parvenait, et cela pouvait être très rapide comme incroyablement long, il aurait cette capacité pour le restant de ses jours, et s'ouvrirait à lui un monde entier de techniques basées sur cette maîtrise. Oh, encore fallait-il qu'il y parvienne. Ses tentatives semblaient infructueuses, il donnait l'air d'hésiter à appeler à l'aide, mais tant qu'aucun mot ne sortait de sa bouche, le bleu le regardait faire sans piper mot. Le temps était long, mais pour un homme qui avait médité des heures et des heures durant, pour limiter l'une de ses personnalités et ne jamais la faire surgir, ce n'était pas si désagréable. La température était bonne, le silence doux à ses oreilles, et le paysage n'était pas si déplaisant. Mais le calme fût finalement interrompu par le roux, qui semblait y être parvenu. Souriant légèrement, le jeune homme qui lui servait de professeur reprit la parole.

"Très bien, ce fût rapide. J'en déduis que tu as une prédisposition à la maîtrise du chakra. Ceci n'est généralement pas lié à l'intelligence ou au talent, c'est juste inné, et d'une certaine manière, cela fait de toi un génie, en un sens. Mais nous ne sommes pas là pour te couvrir de louanges, maintenant, il faut que je te fasse comprendre comment utiliser cela à bon escient."

Le Nozomi se baissa pour ramasser un caillou, avant de reculer de cinq bons mètres, gardant une distance suffisante pour être entendu. Il se retourna alors, faisant signe à son élève, tout en prononçant des mots, de se déplacer sans un bruit.

"Je vais te montrer ce que tu peux faire avec des techniques de détection. Déplace-toi, sans qu'aucun de mes sens ne puissent déterminer ta position."

Partant du principe qu'il allait obéir, le bleu effectua des mudras après quelques secondes, et propulsa son chakra derrière lui, sur une large zone. Il s'interrompit au bout de quelques instants, très courts, et jeta le morceau de pierre dans son dos, avec une force suffisante pour parcourir plusieurs mètres. Il avait touché le rouquin, car il savait où il était. C'était la sensorialité et ses vertus très pratiques. De cette façon, nul ne pouvait le tromper, et il savait déceler des cibles, quelle que soit leur position, devant, derrière, en haut ou même en dessous. Une sorte de sixième sens. Le jeune homme se retourna et se rendit vers Kei.

"Très bien, tu as compris le principe ? Diffuser ton chakra tout autour de toi, jusqu'à déceler une masse qui interrompt le cours de ton chakra. Cette masse sera une présence, car seul le chakra ou une entité faite de chakra peut stopper le tien. Je te laisse essayer, dans un premier temps, de ressentir ma présence, à seulement quelques mètres."


Spoiler:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées


Dernière édition par Nozomi Ryû le Sam 18 Mai 2019 - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 3:30

( JE PEUX PAS TE SENTIR )
Le Yoshino brillait d’une soudaine confiance et force. Il s’étonnait même de ce que son interlocuteur lui dit. Possédait-il ce talent depuis toujours ou son désir d’apprendre le poussait à briser les barrières invisibles ? À son souvenir, sa famille avait un grand éventail concernant la maîtrise de leur corps et surtout, les muscles. Le chakra jouait probablement dans les cordes des Yoshino. Comment avait-il fait pour ignorer cette information depuis des années ? Question idiote sachant qu’il ignorait sa famille en principal.

Il se sentait très réceptif aux commentaires de Ryu. Un arrête je vais rougir, allait prendre place, mais il se retint de justesse. Cette rencontre était à titre professionnel et tant qu’il ne soit pas proche du but, il refusait de sortir une stupide plaisanterie. Déjà que le ton entre le bleu et lui, lui plaisait, ce serait dommage de gâcher la dynamique crée.

« D’accord. »

Que faisait Ryu ? Le colosse fronça des sourcils et décida de se mettre à l’action, à pas de loup sur le terrain. Avec ou sans maîtrise, il se considérait comme une bête silencieuse. Cela ne prit même pas quelques minutes, voir secondes, une petite pierre vint toucher le centre de son torse. Inutile de l’éviter, le coup ne lui affecta aucune douleur. Son regard montrait à la perfection son étonnement. La rapidité du jeune shinobi impressionnait le plus vieux. Et que dire de la distance utilisé. Tous les éléments de cette séquence motivait le géant à continuer.

Ryu lui expliqua le principe de ce qui venait de se passer et lui retourna l’honneur de reproduire cette simple technique. Kei hocha de la tête et se mit à une distance convenable pour tenter l’exercice. Cette fois-ci, il ne perdit pas son temps et ferma ses yeux pour une concentration plus adéquate à sa personne. C’est dans ce rideau noir qu’il pouvait observer son corps sous un angle plus étrange, avec les Tenketsu. Il jouait avec sa capacité sans frapper l’épuisement. Il diffusait petit à petit son chakra. Son aura prenait une forme différente. Il sentait qu’il progressait à son rythme, mais la silhouette du dragon restait très flou dans la noirceur. Kei, toujours fermer à la lumière, s’avança physiquement jusqu’au garçon. De cette façon, il pouvait clairement partager l’emplacement de son interlocuteur, mais ça ne correspondait pas à ce qu’il avait demander. Alors, le guerrier ouvrit enfin ses yeux et recula en souriant. Cette fois-ci, en reprenant sa place initial, se mettant dos à l’autre, il imita sa récente tactique.

« Bouge sans faire de bruit. »

Le Yoshino respira et diffusa son chakra autour de lui. Toujours plus grand, jusqu’à ce qu’il ressente la silhouette de son professeur. Cette sensation était drôlement agréable.

« C’est génial ! » dit Kei en prouvant qu’il avait réussit cette étape.

( Pando )


Spoiler:
 

_________________
Je peux pas te sentir ! [Kei] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Je peux pas te sentir ! [Kei] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei

Je peux pas te sentir ! [Kei] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 14:12
Concentration, talent, détermination. Ces trois point étaient cruciaux pour un shinobi, et Yoshino Kei semblait les posséder à cet instant. Passant d'une brute épaisse sans cervelle à un ninja de qualité pouvant devenir fort, malgré le retard qu'il avait dû prendre pour n'être qu'à ce niveau à son âge, il impressionnait le Nozomi. Dans sa tête, il ne le considérait pas comme un rouquin de plus de trente ans qui était moins fort que lui, mais comme un élément prometteur débutant dans sa carrière militaire. L'avantage, à son âge, c'était le fait de pouvoir être plus facilement déterminé, car il ne pouvait se dire qu'il avait toute la vie devant lui. Il sembla essayer la technique une première fois, et cela fonctionnait parfaitement. Enfin, il sembla vouloir un peu plus, et reproduisit la situation que Hatsu avait mise en place plus tôt. Alors le bleu obtempéra et sans un bruit il s'éloigna, se positionnant assez loin. Les mots prononcés par le roux signifièrent une réussite, et cela rassurait le Chûnin, qui revint vers lui.

"Bien, à l'heure actuelle je peux considérer que tu maîtrises cette technique, mais elle n'a pas qu'un intérêt de repérage pour faire du pistage. Je vais te demander une dernière chose, arrête l'un de mes coups en ne te concentrant sur mon chakra. Je ne frapperai pas fort, alors mettre ton bras ou ta jambe en opposition suffira. Tu ne pourras pas m'entendre, seul ton sixième sens, la détection, te sera utile."

Se faisant, Ryû fit en sorte de ne plus être visible du tout par Kei, et vint se placer à un endroit qu'il ne pourrait deviner autrement que par sa technique. Il chargea alors, laissant à son élève le temps de le percevoir pour contrer son coup de pied qui allait viser son ventre. Le géant allait-il réussir ?


_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Je peux pas te sentir ! [Kei]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: