Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Croiser le fer sous l'orage [Chiwa Aimi]
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 15:03 par Chiwa Aimi

» The Color of Victory
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 14:40 par Suzuri Takara

» Avide soif d'apprendre | Borukan Muramasa
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 14:34 par Borukan Muramasa

» [Mission Rang C/Libre/Iwa] A la force du bras
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 14:25 par Oterashi Yanosa

» Le choc des cultures [PV : Benzaiten]
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 14:22 par Kaguya Benzaiten

» 09. Demandes de Succès
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 13:40 par Chôkoku Tomoe

» 03. Changer de zone
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 13:10 par Chôkoku Tomoe

» Récupérons les trésors !
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 12:53 par Suzuri Takara

» Faire ses preuves [Arata]
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 12:42 par Yamanaka Jun

» 3/Final. Tristes victorieux
Men vs Wild [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 12:20 par Nihito Meho

Partagez

Men vs Wild [Sharrkan]


Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Ven 19 Avr 2019 - 15:59
La vie offre parfois des surprises, et comme tout le monde sait, on ne peut jamais vraiment s’attendre aux surprises. Ryû n’aimait pas vraiment ce genre d’évènements inattendus, alors il était assez compréhensible que cette journée puisse être considérée particulièrement désagréable par le jeune homme. Si certains appréciaient les choses bizarres, limite burlesques, ils auraient pu être servis en cette journée fabuleuse. Le pire était à venir, de toute évidence, mais commençons par remettre les choses en contexte, car commencer en disant que le Nozomi était en caleçon, en plein milieu des montagnes qui entourait le village caché dans les nuages, pourrait facilement sonner comme … un gag.

Ce matin-là, tout allait très bien pour le bleu, qui comme toujours avait passé la nuit dans les bras de sa chère et tendre, pratiquant des activités de couple assez basiques, somme toute, la nuit passée et un peu le matin également, comme des câlins ou des papouilles, entre autre. Bref, il était heureux depuis qu’elle était venue habiter chez lui, même si l’appartement était assez petit pour eux deux. Il se lava et sortit, pour aller faire des courses. Sur le chemin, il entendit des passants parler de faits assez peu anodins, mentionnant un possible regroupement de bandits à une proximité du village alarmante. Le lieu en question était difficile d’accès, même pour les shinobi qui gardaient la porte, et de toutes manières, il n’était pas question qu’ils laissent leur position, ouvrant grand les portes pour d’éventuels envahisseurs… Kumo n’était pas le genre d’enceinte que n’importe quel groupe ennemi pouvait investir si facilement, et le bleu le savait.
Il se rendit, par simple curiosité, aux portes du village, l’arche grise, monument très connu de toute personne vivant entre ces murs, et s’adressa à un garde.

« Bonjour, j’ai entendu des rumeurs assez inquiétantes concernant des bandits pas très loin… C’est vrai ? Vous voulez un coup de main ? »

L’un des gardes le regarda, un peu inquiet, montrant bien que les rumeurs n’étaient pas infondées. Le Nozomi commençait déjà à réfléchir… Sa position de Chûnin lui donnait le droit d’intervenir en dehors des murs, et il comptait bien aller voir de quoi il en retournait… Mais seul ? S’il y avait un seul shinobi parmi eux, c’était assez dangereux… Bon, les laisser prendre leurs aises n’était pas non plus une option. Il écouta donc les indications sur le lieu, qu’il ne connaissait pas, et lança :

« Si un autre shinobi arrive, peu importe son grade, envoyez-le à ma suite, j’en prends la responsabilité. »

A ce stade, même un Genin pourrait faire l’affaire, et avec son aval, il aurait le droit de le suivre hors des murs. La zone étant assez sûre, hormis ces potentiels intrus, il n’y aurait pas de soucis à ce qu’il soit rejoint. Alors Ryû se mit en route, commençant à s’éloigner de l’arche. Il ne lui fallut pas longtemps pour tomber sur un roc… Littéralement. Problème : un bruit assez intimidant se fit entendre dans son dos, et une créature assez terrifiante lui tournait autour, dans les airs… Il recula lorsque l’oiseau, ou plutôt le rapace géant, tenta de piquer. La bête : un loup assez imposant, tenta de lui croquer la jambe, mais d’un geste réflexe le jeune homme la retira juste assez vite pour qu’il n’attrape que le tissu de son pantalon. Enfin, le vêtement se retrouva arraché, tandis que dans sa déconcentration, il ne remarqua pas que le bec du piaf avait attrapé son t-shirt. Avant qu’il ne lui casse le coup, à mains nues, la bête lui déchira son autre vêtement… D’un bond, une fois débarrassé de l’oiseau, il sauta sur la paroi, s’éloignant des animaux, seulement vêtu d’un caleçon… Et voilà pourquoi il attendait désormais, en haut de cette montagne, l’arrivée de renforts… Oh, il voyait déjà les bandits, un campement assez maigre finalement, mais il était un peu trop choqué de sa situation risible pour commencer à les éradiquer.

Spoiler:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Mar 23 Avr 2019 - 20:04
J'allais devenir un shinobi sérieux. Fini la glande, il était temps de devenir un pro ! Digne de mes coéquipiers et de ma future sensei !

Bon la vérité était que l'heure de verser le loyer approchait et que je n'avais plus assez d'argent pour le payer. Et hors de question que je paye en nature comme cette vieille folle de proprio me proposait à chaque fois ! Mes standards étaient certes bas, mais j'en avais quand même !

Et comme à chaque fois que j'avais besoin d'un petit complément de revenus, je me traînais jusqu'à l'Arche Grise pour supplier les gardes de m'envoyer faire un petit boulot ingrat en échange de quelques ryôs. Ils faisaient semblant d'être énervés à chaque fois mais au fond ils étaient bien contents que quelqu'un vienne faire le sale boulot.

« - Hey les gars, quoi de neuf ? Comment va ta femme, Fred ? C'est les vacances scolaires, tu dois être content non ? Et sinon, vous avez pas un p'tit job pour moi ? Sortir le chien, ramasser les poubelles, surveiller la porte... »
« - Non, Sharrk, ça me fait chier ! Tu crois que c'est cool de s'occuper des gamins ? Je préfère encore bosser ! D'ailleurs, t'as de l'expérience en babysitting ? »
« - Euh non, pas du tout... En plus j'aime pas les gosses. Mais si tu payes bien, y'a moyen de s'arranger. »
« - Attends ! C'est ton jour de chance ! Y'a un Chûnin qui est passé tout à l'heure, demandant qu'on lui envoie le premier guign-... euh, shinobi qui voudrait. Il est sorti il y a à peu près 30 minutes, en direction d'un camp de bandits. » Dit une autre garde.

Mes yeux se mirent à briller. Sorti ? Comme dans le verbe sortir ? C'est-à-dire, hors des murs de Kumo ? Je ne pouvais rêver mieux. Bon ok, gagner au shinobiloto c'était mieux, mais on allait pas chipoter. Dans la vie, il faut se contenter de ce qu'on a.

Je passais enfin l'Arche Grise qui ressemblait plus à une porte de prison pour moi. J'inspirais un grand coup. C'était l'heure de retrouver ce Chûnin dont je ne savais absolument rien !
_________________________________________

Je savais dans quelle direction je devais partir, mais c'était quand même chaud, un peu comme chercher quelqu'un dans le Pays de la Foudre. Ah, quelle coïncidence.

Je tombais rapidement sur des lambeaux de tissu ainsi qu'un cadavre d'oiseau. Assez étrange comme scène. C'était ça que faisait les bandits que j'étais censé chasser ? En stress, je regardais rapidement autour de moi pour être sûr que personne n'allait me sauter dessus pour me déchirer mes fringues et me casser la nuque comme à l'oiseau. Personne ne se trouvait autour de moi, par contre il y avait un mec en slip en haut de la montagne.

Un des bandits ? Discrètement, je gravissais la montagne pour voir de quoi il s'agissait. Et arrivé en haut, prêt à lancer l'assaut, je fus un peu surpris de constater que la personne en question portait un bandeau Kumojin.

« - Euh... Bonjour. Je suis Sharrkan, genin. C'est vous qui avez demandé un renfort ? »


_________________
Men vs Wild [Sharrkan] D2tn


Dernière édition par Sharrkan le Ven 17 Mai 2019 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Ven 26 Avr 2019 - 20:25
Une personne arriva, un un homme au teint mât et aux cheveux blancs - à croire que cette couleur était à la mode, entre Yahiko, Ayanokoji, Hiko et lui - et sembla comprendre que Ryû était le Chûnin qu'on lui avait sans doute demandé de rejoindre. La gêne était totale, mais il fallait surtout que le bleu trouve vite des vêtements, sinon il allait donner une bien piètre image de lui à cette personne qu'il ne connaissait pas. Son corps n'était laid, loin de là d'ailleurs, mais le montrer à tout va n'était pas dans ses habitudes. Il le salua en retour, camouflant au mieux le malaise qui l'habitait, faisant en sorte de faire honneur à son grade et à sa Sensei, toujours faire honneur à Chiaki.

"Je suis Ryû, Chûnin de Kumo. Je ... te prie de ne parler de ça à personne. On doit se débarrasser des bandits en bas, là."

Il rougit un peu, et se tourna, souhaitant prendre les vêtements de l'un des bandits au plus vite. Il sauta alors, se retrouvant derrière une tente, sans dire un mot à Sharrkan. En fait il avait oublié sa présence, de manière quasiment instantanée, dans la précipitation et l'envie urgente de récupérer de quoi se couvrir, car outre la honte, il ne faisait pas si chaud que cela. Il pénétra dans le logement temporaire, faisant un trou avec l'un de ses kunai - ses poches latérales ayant résisté à l'assaut des deux bêtes - et constata qu'il y avait des habits directement dans un sac... Il regarda petit à petit, et finit par trouver de quoi se vêtir. Une bonne chose de faite. Ses pensées revenaient à la normale, et le jeune homme remarqua une masse, sur ce qui semblait être un lit de camp. Quelqu'un dormait ici, et il ne l'avait même pas vu. Bon, c'était réciproque donc ce n'était pas si mauvais, au fond. Hatsu s'approcha à pas de loup, faisant preuve de discrétion alors qu'il avait pu voir que ce n'était pas nécessaire, et s'arrêta net en apercevant une lame enfoncée dans le crâne de la personne. Mort, ou morte, et l'arme était assez spéciale, car on aurait dit qu'elle était faite depuis un os, dont la provenance était inconnue. Le Nozomi ne perdit pas un instant, car si un était décédé, peut-être que les autres aussi.

"Bordel, quelqu'un est venu avant ? Mais ce n'était pas une arme ninja... Il faut que je .. Attends, j'étais pas seul, il est où Sharrkan ?"

Le Genin avait été perdu de vue par le Chûnin, ce qui commençait très bien pour lui. Le bleu était en plein milieu du campement, et aucun ne semblait vivant, parmi les humains. Oui, car les humains n'étaient finalement pas l'ennemi. La plupart ne semblaient pas avoir péri depuis plus d'une heure, donc l'assaillant, une personne ayant la force d'un shinobi probablement, n'était pas loin. Oh, un matou avec des petites sacoches, trop mignon ! La voix de Nibanme réveilla quelque peu le numéro un, qui remarqua la bête. Un simple animal, qui pourtant semblait... Fort ? Il portait un chapeau doté de lame aux extrémités du contour, et des bottes. Mais outre tout cela, ce qui intriguait le plus nôtre protagoniste était la petite lame, pas plus grande qu'un poignard, mais qui pouvait aussi bien être un katana à l'échelle du félin, qui se trouvait à sa ceinture. Les yeux du bleu était grands ouverts, il cligna même plusieurs fois, mais c'était bien ça... Un animal qui avait tout d'un ninja, et qui en plus savait parler.

"Bonjour cher Kumojin. Désolé pour le dérangement mais nous avions quelques ennuis avec ces gredins, nôtre mafia ultra secrète qui dirige une pègre clandestine de Kaminari no kuni ne pouvait les laisser empiéter sur le territoire. Bon, nous ne sommes pas supposés être connus, donc vous allez mourir également, sorry not sorry."

Un des projectiles que Ryû avait vu plus tôt fût envoyé avec dextérité dans sa direction, visant à lui transpercer le cœur. Sans mudras, le jeune homme fit apparaître un petit bouclier de bois dans lequel se planta l'arme. Il ne pensait pas l'avoir avec ça, mais ce qui inquiétait le Nozomi était surtout la disparition de son acolyte. Était-il déjà mort ? Hatsu n'avait pas le temps de le chercher, car le chat roux avait déjà effectué ses mudras et cracha une boule de feu gigantesque. Reprenant sa concentration, le Chûnin en fit de même et plaça un mur assez imposant pour contre cet assaut. Il fallait tuer l'animal, et vite, car il semblait fort.

Spoiler:
 



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Mer 8 Mai 2019 - 15:10
Donc oui, le mec en slip était bien le Chûnin qui avait demandé des renforts. Je n'étais pas choqué par sa tenue, moi-même je me baladerais bien à poil si c'était autorisé. Mais au vu de sa gêne apparente, celui qui s'appelait Ryû ne semblait pas être dénudé de son plein gré. J'aurais bien pu lui passer mes habits, mais il y avait plusieurs problèmes à ça :

De un, ils allaient être certainement trop grands pour lui. Et il vaut mieux se balader en slip qu'avec un pantalon en bas des chevilles, je parlais d'expérience.
De deux, vu notre différence de grade, le geste pouvait être très mal considéré. Je savais que l'ego gonflait proportionnellement à son statut dans la hiérarchie. Je me demandais si j'allais devenir comme ça moi aussi, un jour. Enfin, encore fallait-il passer de grade, et ça c'était pas gagné pour l'instant. Si le kage était une poule, j'étais un poussin qui commençait seulement à percer sa coquille. Wow, quelle métaphore parfaite. Je m'étonnais de jour en jour.

Perdu dans mes pensées, je n'avais même pas vu que le Chûnin avait disparu. On était là pour chasser des bandits, c'était bien ça ? Peut-être qu'à cause de mon inattention, les bandits l'avaient attaqué pour lui prendre la seule chose qui lui restait : son caleçon ? Non je ne pouvais le permettre !

Mais je n'avais toujours pas trouvé de solution pour l'embarras du Chûnin. Soudain, une idée lumineuse me vint ; si personne n'était habillé, alors il n'aurait aucune raison d'être gêné. Voilà. Parfait. J'enlevais mes vêtements, avant de les plier et de les poser derrière un rocher. J'étais prêt à combattre les barbares et leur arracher leurs habits !

Je descendais vers le camp que nous pouvions voir un peu plus bas, ce qui était le plus logique vu l'intitulé de notre tâche. Des cadavres dans les tentes, des cadavres sur le sol : ça sentait pas bon l'histoire, au sens propre comme au sens figuré. Mais soudain, j'entendis une voix, et il ne me semblait pas que c'était celle de Ryû que j'avais entendu tout à l'heure.

Discret comme une panthère, agile comme un jaguar, je me faufilais derrière les toiles pour trouver la source du bruit. Et je me retrouvais... Derrière une grosse bestiole orange. Un chat qui parle, passe encore, mais un chat qui parle et qui porte de l'équipement shinobi ? C'en était trop ! Comment pouvais-je restaurer l'honneur de mon senpai si l'ennemi ne disposait pas de vêtements à enlever ?

Profitant de l'effet de surprise, je fonçais sur la bestiole pour lui enchaîner quelques coups au corps à corps.

« - BANZAÏ ! »

_________________
Men vs Wild [Sharrkan] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Mar 14 Mai 2019 - 12:12
La scène était assez cocasse, en y pensant. Tout d'abord, Ryû s'était retrouvé presque nu, attaqué par des animaux qui n'avaient rien à voir avec la "mission", puis il était arrivé sur les lieux pour trouver un véritable massacre, et enfin ce chat qui parlait, et qui se comportait et agissait comme un véritable shinobi. Alors que son mur contrait le premier jutsu adverse, le Nozomi se mit à réfléchir : et si les animaux qui l'avaient attaqué n'étaient pas si innocents ? Cette mafia semblait mystérieuse et allait mériter une petite investigation, si le bleu pouvait faire parler le félin. Le mur se désagrégea petit à petit, laissant entrevoir Sharrkan derrière le matou, qui voulait l'éliminer sans plus tarder. Le Chûnin laissant faire, car de toute évidence c'était le plus simple, dans l'absolu, de se débarrasser de l'animal. Mais ce dernier dégaina son "katana" alors qu'il maintenait un mudra sur sa patte. Il sembla alors charger une grande quantité de chakra dans ses pattes arrières pour ne pas être touché par le moindre coup du second Kumojin. Il jeta alors sa lame en l'air, sous les yeux intrigués du plus haut gradé, puis cracha un dragon de feu de taille moyenne qui fonça à vive allure sur le garçon aux cheveux blancs. Impossible de l'aider, cependant il fallait que Hatsu en profite pour porter un coup fatal, car la bestiole était agile et ne comptait pas se laisser faire. Après avoir jaugé du point de chute du roux, il effectua des mudras et posa ses mains au sol.

"Comme dirait Aya, tu vas tomber dans la gadoue, sale bête."

Le sol devint boueux, et l'animal allait inéluctablement se retrouver empêtré, mais il était définitivement doté d'une très grande intelligence, car il attrapa sa lame qu'il vint enfoncer sous ses pieds, et faisant preuve d'une dextérité sans égal, il se posa dessus, évitant ainsi d'être piégé. Son regard lançait un vrai défi à notre héros, qui ne prit même pas la peine de vérifier que son allié était en vie, et amorça la suite de son plan, qui n'était qu'à peine modifiée de toute façon. Il posa les mains au sol de nouveau, après quelques mudras, et de solides morceaux de bois surgirent du sol, sous les pattes du poilu, allant l'entourer totalement, son sabre avec, et l'écrasant, ne laissant que sa tête dépasser. C'était une réussite, et tandis que la boue disparaissait, le jeune homme s'approcha pour assommer l'orangé, avant de le ligoter avec du fil de fer, contre un arbre non loin. Qu'en était-il de Sharrkan ? Ryû se retourna, et le chercha du regard, avant de l'appeler...

"Hum, Sharrkan ? Où es-tu ? Toujours vivant ?"

L'inquiétude montait dans l'esprit du Chûnin, qui serait mal si la personne qu'il avait amené avec lui hors du village était morte...



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 14:06
Ah, mon attaque avait foiré, le gros chat ayant esquivé mon attaque. D'ailleurs ça lui avait pas trop plu de se faire attaquer par derrière, parce qu'il m'envoya un dragon de feu assez gros. A mon tour, je concentrais mon chakra dans le bas de mon corps pour esquiver, comme me l'avait appris Etsuko. Le chûnin riposta aussitôt et je vis la zone sous les pattes du félin devenir instable, boueuse.

Mais comme attendu de la part d'un félin, celui-ci bondit au bon moment, ne se laissant pas attraper par le piège. Lorsque je vis Ryû mettre les mains au sol, je sus que je devais tenter quelque chose. Composant des mudras, j'utilisais mon Shakuton pour dessécher les yeux de notre adversaire et lui brouiller la vue quelques instants.

La tactique fonctionna, car le matou se trouva pris au piège d'un épais cocon de... bois ? J'allais rejoindre le chûnin pour célébrer notre victoire, lorsque soudain, le sol s'effondra sous mes pieds.

Je tombais dans le vide, sans réussir à me retenir à quoi que ce soit. Les faibles prises que j'arrivais à accrocher se désagrégeaient dans mes doigts. Mon corps tapait contre les murs, impuissant face à la gravité, la tête la première en bas. Ouh, ça sentait pas bon l'histoire. Je voyais le sol se rapprocher dangereusement et je préférais que ce ne soit pas mon crâne qui rencontre la terre ferme en premier, connaissant la fin de l'histoire. Concentrant mon chakra dans mes jambes, je réussis à prendre appui sur une paroi, réussissant à tourner mon corps de 90 degrés.

Et juste à temps, parce que je tapais le sol de plein fouet, sur le ventre. Un gros bruit résonna dans la caverne, l'impact du choc ayant vidé mes poumons de tout l'air. Je respirais difficilement, encore sonné, et bien sûr j'inspirais la poussière du sol, me donnant une violente quinte de toux.
Je me relevais toutefois, époussetant mes... jambes. Ah oui, j'avais laissé mes habits en haut. Bah, au moins ils ne s'étaient pas déchirés pendant la chute, c'était une bonne chose, surtout quand on voit le prix des vêtements dans les boutiques de Kumo !

Mes yeux s'habituant à la pénombre, je regardais où j'étais tombé. J'étais au centre d'une caverne d'où partaient plusieurs tunnels, s'enfonçant dans la pénombre. Soudain, j'entendis Ryû m'appeler.

« - Je suis là ! En bas ! Je suis tombé... Dans un trou. »

J'allais rire de la situation, lorsque mon regard se posa sur quelque chose dans le fond de la grotte.

« - Je crois que vous devriez venir voir sur quoi je suis tombé... »


_________________
Men vs Wild [Sharrkan] D2tn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203

Men vs Wild [Sharrkan] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 13:53
La voix de Sharrkan venait d'en dessous, et en se déplaçant, Ryû put repérer un trou dans le sol. Qu'était-ce donc ? Il était profond, indéniablement, et il n'y avait aucune luminosité. Le bleu hésita à le rejoindre, se disant que la chute pourrait être irréversible. D'autant plus que le chat était toujours en position, attaché à l'arbre, ses yeux se remettant sans doute de l'attaque de l'autre shinobi. Mais des bruits étranges alertèrent le bleu, qui jeta un rapide coup d’œil circulaire. Tout était normal: les tentes bougeant faiblement sous la force du vent, le feu se ravivant par moment, les centaines de chats installés dans les arbres avoisinant, observant le Chunin de leurs yeux mauvais comme s'ils voulaient l'étriper, et aussi les cadavres jonchant le sol. Non, rien ne sortait de ... l'ordi...naire.

"Euh, attends, il n'y avait qu'un chat, et je l'ai neutralisé... Alors... C'est qui eux ?"

De position assise, ils passèrent à une posture plus offensive, sur leurs quatre pattes. Leurs intentions étaient forcément mauvaises, et ils étaient liés à la maudite bestiole, car on pouvait constater de la présence d'armes chez la plupart. Une énorme bourrasque de vent vint frapper le sol derrière le Nozomi, qui l'esquiva de justesse en bondissant face à lui. Un grand rire éclata, de l'endroit où se trouvait le prisonnier.

"Pauvre imbécile, personne ne peut survivre à une telle chute ! On se revoit dans une prochaine vie. Tu n'aurais pas dû affronter l'armée de Ricardo 'Catto' Hermanito !"

Il était probable que la plupart des bêtes ne possédaient pas de capacités en ninjutsu, ni même quoi que ce soit de ce que pouvait faire un ninja, mais ils étaient nombreux et bien embêtant. Le bleu chutait, mais il n'avait pas peur. Il effectua des mudras, et des morceaux de bois vinrent aider son bras à amortir sa chute. Arrivé en bas, il chuchota au blanc:

"Ne fais pas de bruit, ils nous croient morts. Ils sont une bonne centaine là-haut, il vaut mieux éviter de les rameuter... Et où sont tes vêtements ? Oh, et il y a quoi ici ?"

Hatsu tourna la tête pour regarder, mais ne distinguait pas bien ce qui s'y trouvait. Qu'avait bien pu voir Sharrkan ?



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Men vs Wild [Sharrkan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: