Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

La jeunesse à la rescousse !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Ven 19 Avr 2019 - 17:17
Été de l’année 203
Rues de Kumo no kuni

Ah, qu’est-ce qu’on était bien en plein été. Les oiseaux chantaient, les filles sortaient les robes, les garçons étaient enfin autorisés à porter des shorts… En bref, c’était le pied. Hiko adorait ce temps, il n’aimait pas le froid et préférait largement la température élevée que pouvait proposer l’été. Les journées étaient plus longues, les gens de meilleure humeur. En bref, on sortait de la torpeur habituelle que pouvait offrir la vie de shinobi en profitant des quelques rayons de soleil disponibles ! Un pur bonheur pas vrai ?

Bon allez, on va arrêter de jouer les mecs un peu cul-cul. Franchement, l’été c’est cool, mais il y a pas non plus de quoi casser trois pattes à un canard hein… Du coup je vous éviterai le second paragraphe sur la météo, et on passera plutôt à la façon dont Hiko s’est habillé aujourd’hui. Commençons par le début. Il a pris sa douche, plutôt chaude malgré la chaleur étouffante qui s’installait sur le village de Kumo. Puis, il s’est séché et a ensuite enfilé son caleçon, puis ses chaussettes. Tout d’abord la gauche, puis la…

- Putain mais on s’en fout !
Woah, mollo l’asticot. Ça sert à rien de s’énerver comme ça ! Mais c’est vrai, tu as raison, on en a rien à faire ! Passons donc à la raison pour laquelle nous avons ouvert ce RP. Tout d’abord, c’est une bonne excuse pour faire un sujet avec un Bro’, mais il n’y avait pas que ça. Si on peut aussi foutre un peu le bordel dans son village, c’est pas de refus ! Et c’est donc ce qui allait arriver, et je dis ça sans spoiler. Mais rassurez vos, nos deux protagonistes seront les gentils dans l’histoire, il n’y a donc pas à s’inquiéter.

Bref, tout ça pour vous dire que j’ai à peu près caler l’introduction de mon sujet, on va pouvoir y aller !

Alors qu’il marchait dans la rue, notre petit héros à la tête ornée de cheveux blancs profitait du beau temps. Et alors qu’il se rapprochait du restaurant où il avait décidé de séjourner pour le déjeuner, il vit alors un acte de vandalisme sans nom ! Un homme, plutôt classique d’apparence, venait de bousculer le vieux vendeur de bonbons alors que ce dernier semblait être en train de s’engueuler avec lui. Hiko regardait d’un œil curieux, et c’est alors qu’il vit que l’homme qui avait généré la bousculade partait désormais à grandes enjambées et se faufilait à travers la foule.

Restant stoïque quelques instants, Hiko se révolta. Il fallait qu’il agisse car il adorait le petit vieux. Et si jamais on lui avait fait du mal, il fallait le payer. Tout fraîchement promu Genin, c’était une bonne façon pour lui de se mettre en avant auprès des autorités en arrêtant ce voleur !!

- Reviens ici sale voleur !!
Et c’est alors que la course poursuite commença…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Lun 22 Avr 2019 - 19:11

Le chewing-gum, j'adore ça. Oh que oui ! J'ai de bons souvenirs en matière de bonbon quand j'y pense. En revanche je me souviens avoir passé BEAUCOUP de temps à lire, relire et rerelire encore et encore des parchemins de techniques... Devinez quoi ? C'étaient des techniques liées au pouvoir spé-... (argh non) à la capacité spéciale chewing-gum. Quelle idée de créer une capacité spéciale du genre ? Je me le demandais bien hein mais à côté de ça, l'utilisateur était tellement charismatique qu'on ne pouvait rien lui refuser. Sans parler de sa capacité à zigouiller des Pjs, ça avait fait du bruit mais en même temps... c'était bô.

« Hein ? Mais à quoi je pense moi ? »

Oui rien n'était très clair dans ma tête, ça devait être un mauvais rêve. Qui pourrait bien posséder un pouvoir chewing-gum après tout ? Moi personnellement, j'aimais vraiment ça. Personne ne savait de quelle région ça venait, c'était un peu élastique voir très chimique mais à côté de ça... c'était excellent. Plutôt dans la team classique, j'en mangeais essentiellement à la menthe, ça faisait le taff' ! Olalala, j'avais une idée, pourquoi ne pas me taper dix kilos de bonbons aujourd'hui ? J'avais économisé quelques sous grâce à mes missions alors pourquoi ne pas en profiter hein ? C'était décidé, journée bonbecs !

Alors que je glissais, habillé, propre et tout et tout, sur la rambarde des escaliers, mon oncle m'arrêta dans mon élan.

« Hé filston tu vas où comme ça ? »
« Je vais prier mon oncle. J'en ferai quelques unes pour toi, t'en as bien besoin héhé. »

Et bim une claque derrière la tête de gagné... ça partait d'une bonne intention pourtant... Attention ! Je ne lui mentais pas en disant que j'allais au temple hein, c'était la dernière étape de mon périple -après les bonbons bien sûr-. Donc certes je n'étais pas tout à fait honnête avec lui mais pas non plus tout à fait malhonnête.

« J'y vais, salut ! »

Franchement mon oncle était trop cool, je l'embêtais de temps en temps mais avec gentillesse. Je me demandais même comment il arrivait à supporter mes bêtises. Un jour sur deux je lui parlais de mon idée de créer un tournoi international de pétanque et l'autre jour, un tournoi international aussi mais de fléchettes. Et même comme ça, il arrivait à me supporter. Ah j'oubliais, je le bassinais même avec la fameuse série Shinobi Zéro -ma préférée-.

Enfin bref, j'étais finalement parti en direction de mon vendeur préféré. Il était gentil ce bonhomme, de temps en temps il m'offrait des friandises ; faut dire que j'étais un bon client en même temps, c'était la moindre des choses. Une fois arrivé à destination, je fis un grand sourire à mon vendeur préféré avant de le saluer avec respect.

« Ohayoooo ! Comment va ? »

Alors que je faisais mes emplettes, ça commençait à s'embrouiller à ma gauche. C'était un peu dérangeant, surtout que le papy était tellement gentil que je ne comprenais pas comment ils avaient pu en arriver là...

« Euh..... »

Et bouuum, le vieux était à terre et le client pas content prenait la fuite tel un voleur... C'était inacceptable, vraiment inacceptable.

« Laissez moi faire! J'ai une certaine expérience en pétanque ! »

Je récupérais des pommes du stand d'en face avant d'en lancer cinq successivement et... aucune ne toucha la cible ! Oops, j'avais touché des civils qui n'avaient rien demandés. Ça sentait mauvais, trèèèèès mauvais ! Les joues rouges, je m'excusais tout en prenant la fuite pour choper l'homme en fuite -oui ça marchait comme ça ici-.

« Gooommeeeeeeenasaaaaaaaaaaai !!!!! »


_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mar 23 Avr 2019 - 10:34
Oh maaaaan… Ce mec-là vise aussi bien que le mec derrière l’écran lorsqu’il a bu trois litres de bières… Et sa copine peut témoigner ! Bordel, il a pris cinq pommes et pas une n’a touché sa cible, c’est quand même pas de chance ! Surtout qu’une de ces pommes est venue s’éclater derrière le crâne d’un mec avec des biceps plus gros que ceux de Schwartzy…
- Pas l’temps de niaiser !!
Bah ouais, il faudrait pas non plus que le grand gaillard croie qu’Hiko était celui qui visait aussi mal ! Ce fut donc pourquoi il accéléra et passa tout près du colosse, non sans ramasser une Grany qui semblait intacte à ses côtés. Il ne lâchait pas le délinquant des yeux, mais au moins, désormais, il aurait quelque chose dans le ventre. Croquant à pleine dents dedans, l’acidité de la pomme lui revint en pleine face et fit monter les larmes jusqu’à ses yeux…

Tapette.

Mais là n’était pas l’important, car Hiko devait rattraper le voleur qui sévissait dans SON village. Enfin, ce n’était pas vraiment le sien, mais il en faisait partie. Du coup il se sentait investi d’une mission, maintenant qu’il était Genin. Putain qu’ils étaient bons les recruteurs, ils te faisaient croire que tu étais important pour le village, pour finalement te faire crever comme on délaisse une vieille chaussette au premier event. Pas mauvais ceux-là !

Bref, tout ça pour dire qu’il était chaud patate ! Et ça se voyait, il courrait rapidement et ne perdait pas de vue sa cible. L’homme bousculait les foules, renversait la moitié de ce qui se trouvait sur les étals et jetait de temps à autre un coup d’œil derrière lui. Il semblait prendre au sérieux la menace constituée par les deux gosses qui l’avaient pris en chasse… Et il faisait bien, car s’ils le rattrapaient, ça allait chauffer pour son matricule. Hiko ne connaissait pas l’autre, mais il avait trouvé ça bien joué d’utiliser des pommes pour tenter de l’arrêter… Dommage qu’il n’ait pas aussi bien visé que pensé.

- À mon tour d’essayer quelque chose !
Composant quelques mudras, le jeune Sairyo s’apprêtait à utiliser sa capacité spéciale lui provenant directement de ses parents. Bah ouais, les dons héréditaires c’était cool. Et quand vous allez voir ce qu’il s’apprêtait à faire, vous allez vite vous rendre compte que c’était MEGA cool. Et c’est pas mon partenaire du jour qui vous dira le contraire, pas vrai Bro’ ?

Car oui, Hiko allait utiliser le Shôton. C’était une capacité bien particulière qui lui permettait de manipuler le cristal. Stylé non ? Alors ouais, on peut l’offrir à sa maman, sa petite copine… Rôle pouvant être confondu si vous habitez dans le Nord… Mais passons. Hiko venait de concentrer son chakra, il allait balancer la purée ! Joignant ses mains devant lui, comme pour viser, l’enfant aux cheveux blancs envoya alors une nuée de cristal plus ou moins solide vers celui qu’il était en train de poursuivre !

Et… Ce fut à ce moment-là qu’on comprit qu’Hiko n’avait pas une meilleure acuité visuelle que son « partenaire » du jour. Car son attaque venait bien de toucher quelque chose oui… Mais ce n’était pas un être humain, déjà. C’était un morceau de bois. Un morceau de bois faisant partie intégrante d’un échafaudage… Et ce qui devait arriver arriva. La structure en bois s’écroula lourdement au sol, faisant ainsi tomber les ouvriers qui était en œuvre dessus. Le tout fit un grand fracas et souleva beaucoup de poussière ce qui permit au voleur de reprendre un peu d’avance. N’ayant pas le temps de s’arrêter, Hiko sauta par-dessus le désordre qu’il venait de faire… Le tout, en lâchant quelques mots.

- Genin de Kumo en action, écartez-vous… !
Pas sûr que ça se passe vraiment comme ça la vie de Genin…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 24 Avr 2019 - 7:52
D'accord d'accord, je ne savais pas bien viser. C'était un fait, pas besoin d'en rajouter ! J'avais peut-être touché deux trois personnes au passage mais bon, les dommages collatéraux, ça existait bel et bien héhé. Bon je faisais le malin mais j'étais ultra gêné de les avoir touché avec des pommes sacrées... que je.. n'avais pas payé ? Raaaaah j'accumulais les bêtises, c'était le karma ça. Je m'étais foutu de la tête de mon oncle et voilà où j'en étais... Cette journée commençait pas, je ne représentais pas de la meilleure façon possible mon village mais il y avait quand même quelque chose de cool et de rassurant, un gamin comme moi m'avait rejoint. Lui aussi était en quête de justice, il en débordait d'envie d'ailleurs. Ça me rassurait, j'espérais qu'il était capable de faire mieux que moi et d'arrêter le criminel rang SSS -oui j'abusais peut-être un petit peu-.

Toujours en pleine course et aux côtés d'un bel inconnu, il me parla -ou peut-être à lui-même-, il était sur le point d'essayer quelque chose pour l'arrêter. Oh cool, de quoi pouvait-il bien parler ? Le minot aux cheveux similaires aux miens composa quelques mudras dont... je ne connaissais rien. Oui oui j'étais loin d'être la tête pensante de Kumo, loin d'être l'éclair foudroyant ou un Shinobi Légendaire mais je lisais beaucoup et mine de rien... ça aidait.

De ses mudras avait jaillit une sorte de poussière brillante... un truc trop classe, trop joli ! Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Du verre ? Non ce n'était pas aussi brillant... du.. non je n'en croyais pas mes yeux... du Shôoootooon ! Waaaw, c'était trop la classe. En plus d'être aussi mignon que moi, il possédait un pouvoir trop cool. Franchement ça en jetait, moi si j'avais eu la chance d'avoir un truc aussi bien, je frimerais à coup sûr !

« La classe partner-kun ! »

Et la classe se transforma en cafouillage. Ce qui devait arrêter le criminel fit finalement tomber un échafaudage entier. Les yeux écarquillées et la bouche grande ouverte, j'observais le carnage sans ne pouvoir rien y faire, tel un bon spectateur des familles.

« Euh... c'est... un peu moins classe d'un coup héhé. »

Dis-je l'air gêné, oui j'étais gêné. D'un côté il y avait un gugus qui se prétendait senseï de la pétanque et qui n'avait pas été capable d'atteindre sa cible à une dizaine de mètres et de l'autre, un minot trop cool avec un pouvoir trop cool -seul les bros l'ont déjà joué- qui ne parvenait pas à le maîtriser correctement ; En somme cette journée s'annonçait excellente ! Mon partenaire franchement ne me paraissait pas trop touché par sa bêtise, comme si ce n'était rien. Et si c'était fait exprès ? Et si ça faisait parti de son plan ? Waaaaaooow il m'impressionnait de plus en plus, je devais le rejoindre afin de faire régner la paix et la justice au sein de ce village. Les criminels n'avaient qu'à bien se tenir haha.

« Je dirai même Genin des Genins héhé ! »

Oui vous n'avez jamais entendu parler de la Police des Polices? Moi si !

Les ouvriers commençaient alors à se plaindre, presque à tort. On avait fait de notre mieux hein, nous étions l'élite certes mais on pouvait aussi se tromper, il fallait en être conscient ! Après tout moi je n'avais touché que quelques personnes avec mes pommes, j'étais loin d'avoir détruit un échafaudage... Dans le pire des cas, je tenterai de m'échapper en remettant la faute sur lui... machiavélique, à l'image des méchants dans la série Shinobi Zero.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 24 Avr 2019 - 11:25
La scène devant eux était surréaliste, les deux garçons foutaient un tel bordel qu’ils auraient mieux fait de ne pas intervenir. Mais putain, qu’est ce que c’était bon de rendre justice soi-même. Car l’enfant aux cheveux blancs ne s’était jamais autant amusé qu’à cet instant présent, à côté d’un autre gamin qui avait l’air tout aussi doué que lui, et franchement bien cool !

Mais bon, ce n’était pas là le plus important, car il ne faut pas oublier que la raison pour laquelle ces deux petits garnements faisaient équipe, c’était parce qu’un délinquant avait mis à sac un magasin de sucreries et bousculé sévèrement le gérant de la boutique. Putain mais quel batard ! Euh pardon… Quel individu mal élevé qui n’avait vraiment aucune manière. Il était temps de passer un savon à ce mec, qui le méritait clairement !

- Allez partenaire, on avance ! On doit le rattraper, il ne doit pas avoir beaucoup d’avance sur nous… D’ailleurs, moi c’est Hiko ! Enchanté le lanceur de pommes !
Un petit sourire, et Hiko enjamba la dernière poutre de bois qui était tombée et reprit sa course vers l’avant. Il voyait le dos du délinquant et ils n’étaient plus très loin, car ce dernier avait aussi été pris dans la chute de l’échafaudage, un mal pour un bien finalement non ?

Hiko commença alors à composer de nouveau des mudras afin de pouvoir l’arrêter le plus rapidement possible car il commençait à fatiguer… Ses entraînements lui prenaient beaucoup d’énergie et il n’avait pas eu le temps de recharger les batteries. Mais bon, il allait devoir faire avec car vu les dégâts qu’il venait d’effectuer, il n’était pas prêt de recommencer. Mais putain… On se ferait chier sinon non ? Car t’imagines un post où tu dis juste que t’es en train de poursuivre un mec où tu ne vois que son dos et qu’à la fin il ne se passe rien ? Franchement c’est pas fou… Du coup on va rajouter un peu d’épices à ce RP…

Et quand je parle d’épices, je parle bien de poivre, de safran, de… Ouais bon j’avoue j’en connais pas beaucoup, du coup on va s’arrêter là. Mais vous l’aurez compris, un stand d’épices se trouvait un peu plus loin sur la route et Hiko allait en profiter. Il savait que lorsqu’on les faisait virevolter sur les narines, ça donnait envie d’éternuer. Et quand on éternue on est moins attentif. Et quand on est moins attentif, on a tendance à… Enfin bref, vous avez compris où je voulais en venir non ?

Et ce fut donc pourquoi l’enfant aux cheveux blancs malaxa une nouvelle fois son chakra, prêt à utiliser un nouveau jutsu dont il n’avait pas non plus totalement la maîtrise… Mais lorsqu’il fut le point de la lancer, un événement inattendu se produit… Mais pour ça, il vous faudra attendre le prochain post !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 19:54
Cela faisait maintenant plusieurs heures que le jeune homme à la peau mate se tenait le nez plongé dans ses livres. Un simple toit d’un petit bâtiment dans les quartiers commerçants faisait un lieu de lecture inhabituel mais dépaysant. A force de passer ses journées à la Bibliothèque ou chez lui, Shirō avait eu besoin de se changer les idées, sans pour autant laisser tomber ses recherches. Il avait donc opté pour des études au grand air, accablé par le Soleil estival. Sa peau ne craignant guères les rayons ultra-violets de l’astre diurne, il n’était nullement gêné et la chaleur ne le détournait pas de son objectif. Néanmoins, assis en tailleur par terre, le nez penché sur des ouvrages, il avait fini par se tordre le cou. Il se redressa, massant sa nuque d’une main vigoureuse. Il profita de cet instant pour observer la vue que lui offrait ce modeste perchoir.

Quelques civils se baladaient en bas, faisant leurs petites courses innocemment. Les marchands cupides se frottaient d’avance les mains des bonnes affaires qu’ils allaient pouvoir mener. L’argent circulait dans cette masse grouillante de têtes soit disant innocentes. Shirō ne pouvait refaire le monde et s’incliner face à cette puissance universelle qu’était la monnaie ou le commerce. Celui en étant à la tête tenait le monde à ses pieds. S’il n’avait pas été confronté à toutes ses épreuves dans son passé, peut-être aurait-il privilégié une situation d’emploi comme banquier ou quelque chose de similaire. Le Destin en avait décidé autrement, et heureusement. Il se voyait mal rattaché à un bureau avec des obligations administratives. Il n’était pas réticent à passer du temps derrière de la paperasse mais il fallait que cette dernière l’instruise au lieu de l’abrutir. Cette même lecture qui s’offrait à lui sous les quelques exemplaires à ces pieds.

Il s’apprêtait à y retourner quand il perçut un vacarme sourd. Du remue-ménage qui provenait de quelques rues plus loin au Nord. Son regard se porta vers ce qu’il pensait être l’origine du bruit. Il ne vit rien de particulier mais une onde semblait se mouvoir jusqu’à sa position. Il peinait à percevoir quelque chose lorsqu’il vit un échafaudage de chantier s’effondrer non loin de là. Ses yeux furent alertés par une étrange lueur semblant à l’origine du sinistre. Des sortes de pics plantés dans les planches constituant l’édifice. Etait-ce du verre ? Difficile de le dire d’ici. Mais il lui sembla discerner le(s) auteur(s) de ce vacarme. Un duo de jeunes garçons cavalait à travers la rue, semblant poursuivre quelqu’un. Il ne fut pas long de retrouver leur cible qui se précipitait à leur opposé. Malgré les vociférations des passants et marchands, Shirō put entendre l’un des gamins mentionner le statut de Genin. Des collègues ?! Atypiques comme soldats. Mais il n’était pas rare de voir de très jeunes recrues à ce stade. Il l’était plus de voir quelqu’un de l’âge de Shirō. Par conséquent il lui faudrait vite évoluer pour se défaire de l’image de gamin perturbant comme ceux en contrebas.

Mais le fait qu’ils soient Genin devait les mener à poursuivre un fugitif pour une raison particulière. Shirō regarda ses livres qui l’attendaient au sol avant de reporter ses yeux sur le spectacle plus bas. Il vit à ce moment que l’un des gamins commençait à entamer une série de mudras. User d’un jutsu en plein quartier civil était une folie. Pour peu qu’un gradé se promène par-là, ils risquaient de se faire tirer les oreilles. Tout autant pour Shirō s’il laissait faire. Ce fut donc, non sans un soupir, que le shinobi délaissa sa lecture. Il s’approcha du bord, tout en calculant la course et trajectoire du fugitif des gamins. Il était à quelques mètres de Shirō et passa juste en dessous.

Le malheureux n’eut le droit qu’à un violent coup sur le crâne. Shirō s’était tout simplement laissé tomber. Il avait concentré un peu de chakra dans ses pieds pour amortir la chute mais ce ne fut pas vraiment efficace. Pas autant que le fugitif en tout cas. Il avait servi de matelas de réception au jeune homme qui se releva. Heureusement pour l’autre, il n’était pas lourd et il n’avait pas sauté de très haut. Simplement assommé, il risquait de dormir un petit bout de temps par contre. Ce qui laissait l’occasion à Shirō de tirer cette affaire au clair. Ses yeux se portèrent sur le duo enfantin qu’il jaugea avant de simplement les apostropher :

- Vous pouvez m’expliquer ce qui se passe ?

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Sam 27 Avr 2019 - 15:59
Oulala, il me semblait être tombé sur un bonhomme d'exception ! Il était un peu comme moi, jeune, gueule d'ange, cheveux d'ange et semblait super balaise... c'était à se demander si nous étions pas jumeaux héhé. Mon nouveau part'naire se nommait Hiko et me donna un petit surnom, comme ça, à chaud lors de notre première rencontre. C'était cool comme surnom de lanceur de pommes. En fait je voyais plutôt comme un titre finalement, Sakana Ayanokoji dit « Le Lanceur de Pommes »... Woooow que c'était top, magnifique, exceptionnel, exquis ! J'avais prévu d'organiser un mondial de pétanque et de fléchettes mais le lancé de pommes pouvait devenir une discipline tout aussi importante... Je devais garder ça dans un coin de ma tête. J'étais tellement perdu dans mes pensées que j'en avais oublié de me présenter, quel mal poli !

« Enchanté Hiko-kun ! Je te suis, allons-yyyyyyyy ! »

Je ne perdais pas de vu l'objectif secondaire de la quête : trouver un surnom à Hiko. J'avais déjà quelques idées : L'utilisateur démoniaque du cristal des abysses légendaires, l'ange descendu du ciel en toboggan shôton, le chevalier cristallisé sans cheval... Enfin oui, c'était un peu brouillon, je devais y réfléchir plus sérieusement.

Peu de temps après notre collaboration officiellement gravée dans le marbre, mon partenaire du jour composa de nouveaux mudras. Ouh, moi j'avais un peu peur de Hiko-kun maintenant. Sérieusement nous avions beau être les Genins des Genins (La police des polices) que la dernière fois qu'il avait agité ses mains, ça s'était terminé en carnage -j'abusais un peu oui-. Par précaution, je fis un bond en arrière, je lui faisais encore pas assez confiance à mon nouveau copain.

« Je couvre tes arrières partenaire ! »

Ce n'était pas tout à fait vrai mais pas non plus tout à fait faux. Et soudainement, bam, un homme vint du ciel. Wow... c'était un ange ? Un dieu ? D'un seul coup presque maîtrisé, il avait réussi à mettre le criminel rang SSS à terre. C'était impressionnant ! Nous à côté de ça, on avait un peu foutu la misère aux gens du coin. Enfin bref, ma senseï s'occupera de régler les formalités, j'étais en plein dans mon devoir Shinobi après tout. Pour en revenir à l'ange n°3 -après Hiko et moi même-, il avait réglé la situation en un seul mouvement. C'était quand même abusé, j'étais un peu jaloux même, car nous n'avions rien fait d'exceptionnel. Le dieu parmi les hommes détourna son regard sur nous, il me paraissait un peu interrogatif, il se demandait peut-être ce qu'on avait foutu et qui était cet homme. Ah oui, je ne l'avais pas précisé mais il lui était tombé dessus et s'en était servi de coussin pour les fesses. Ça semblait pratique dit comme ça, mais seulement pour lui, pas pour le criminel.

« Bonjour monsieur et merci pour votre aide... alors euh. Je me présente Sakana Ayanakoji, Genin des Genins, membre de l'élite. Je suis secondé par Hiko, le manieur ! »

Ça ne voulait rien dire mais en fait, je ne voulais pas spoiler mon interlocuteur.

« Pour tout vous expliquer, vous venez d'arrêter un criminel recherché par les hautes-instances de Kumo.  Je vous remercie pour votre implication, il en a fait du grabuge ! »

Bon c'était peut-être nous qui avions fait du grabuge mais après nous, on ne faisait que notre travail. Ce n'était pas notre faute hein, à la base c'était lui le méchant loup qui avait fait du mal au vendeur de bonbons. En plus le vieil homme était juste une patte, il était toujours très commerçant avec moi et m'offrait quelques bonus à chaque fois que je dépassais les six kilos de bonbons... ça me coûtait un bras mais au moins j'avais quelques bonbecs gratos !

« Et vous, quel est votre nom m'sieur ? »

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Dim 28 Avr 2019 - 16:26
Heyyyy ! Ça c’était un bon partenaire de cavale ! Il semblait au moins tout aussi excité que le manieur de cristal à courir derrière le brigand qui avait osé s’en prendre à un vieillard. Franchement, y’en a qui ont zéro compassion pour les personnes âgées. Putain ça me ferait tellement chier qu’un jeune me bouscule, ne me relève pas... Coooooomme, d’habitudeeeeee ! Claude, celle là elle était pour toi !

Bref, revenons-en à nos moutons ! Les deux gamins avaient quasiment rattrapé le brigand lorsqu’un objet volant non identifié, aussi appelé OVNI, vint mettre à mal leur proie. Hiko et l’autre grosse, euh gosse pardon... Faute de frappe. Du coup, lorsque les deux mioches virent cela, ils s’arrêtèrent net et Hiko garda en lui le chakra qu’il venait de malaxer, eh non mesdames... Il n’avait pas lâché la sauce.

Miam.

Un homme venait de tomber du ciel. On aurait pu croire à un signe du destin s’il n’y avait pas autant de bâtiments aux alentours. Et puis on était dans un forum inspiré de Naruto... Les gens se déplacent plus sur les toits que dans les rues dans ce bordel. Bref, tout ça pour dire que son arrivée ne mît pas vraiment d’étoiles dans les yeux du Sairyo... Seulement un peu de déception et de méfiance...

- Salut ! Ouais on était à sa poursuite et il a fait un sacré grabuge celui-là... En tout merci pour ton aide, on va prendre le relai...
Non mais oh, il était hors de question que cet adulte sorti de nulle part ne vienne leur piquer la vedette. Dans l’esprit d’Hiko, ils venaient de faire une magnifique opération en neutralisant un brigand et en voulant l’amener devant la police shinobi. Ce qu’il avait bien vite oublié, c’était tout le bordel qu’ils venaient de foutre dans la capitale...

Mais bon, il ne pouvait pas dire grand chose de plus, il s’avança donc d’un pas tout en jaugeant du regard le nouveau venu. Ami ? Enquiquineur ? Il ferait mieux de vite choisir un camp, sinon Hiko allait piquer une petite colère et il risquerait d’y avoir des larmes...

Oui, il avait quinze ans. Et je vous emmerde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Lun 29 Avr 2019 - 21:52
Shirō n’avait pas quitté des yeux l’improbable duo. Deux jeunes gens qui avaient pourtant fait un grabuge digne des plus grand jutsus. Tout cela avec un peu de verrerie. Le jeune Genin apparemment nommé Hiko devenait une énigme. Shirō avait souvenir de telle technique dans le centre pénitencier où il avait grandi mais impossible de remettre des mots dessus. Mais s’il l’avait déjà vu, c’est qu’il s’agissait d’une compétence intéressante. Il serait d’ailleurs intelligent de s’y attarder. Sauf que pour l’heure, les circonstances ne s’y prêtaient pas.

Celui qui s’était présenté sous le nom de Sakana Ayanakoji, un bien grand patronyme pour pas grand-chose, se targua de faire partie de l’élite à savoir : les Genins des Genins. Une expression qui avait suscité chez Shirō un haussement de sourcil, non pas interrogateur mais accusateur. Il n’y avait pas vraiment de quoi se vanter de faire partie du plus bas de l’échelle. La jeunesse avait parfois la fâcheuse tendance d’enjoliver ce qui n’avait pas lieu d’être. Peut-être que Shirō aurait réagi de la même manière s’il avait pu bénéficier d’une enfance standard. Il ne comptait néanmoins pas se faire plaindre ici et encore moins devant une telle audience. Il apprit tout de même qu’ils étaient à la poursuite d’un soi-disant criminel activement recherché. Le même qui s’était laissé surprendre par une chute du toit d’un simple jeune homme à peine plus puissant. De quoi éveiller quelques soupçons.

Puis le garçon aux capacités intéressantes fit un pas en avant. Quelle ne fut la surprise de son interlocuteur lorsqu’il le congédia poliment. Les enfants sont adorables. Il comptait s’occuper de cette fameuse affaire d’Etat tout seul. Bien sûr Shirō n’y croyait guères. Leur explication ne tenait pas la route, et la rapidité avec laquelle l’un d’eux essayait de prendre la poudre d’escampette, titillait sa curiosité. Alors que le jeune Hiko s’était approché pour venir récupérer sa proie, Shirō se plaça entre lui et sa cible. Ils se toisèrent du regard. Le jeunot semblait avoir son petit caractère. Ce qui pouvait s’avérer amusant. Shirō le garda en visu sans oublier son congénère plus docile et poli.

- Je me nomme Shirō. Membre des hautes instances de Kumo justement. C’est un travail remarquable que vous avez fait là.

Bien sûr qu’il mentait et peut-être le détecteraient-ils sans grande difficulté. Mais la moitié de son auditoire de deux personnes semblait crédule. Ce qui pouvait suffire à immiscer le doute dans l’esprit de la moitié plus futée. Mais c’était également un moyen d’en venir à une autre interrogation qui trottait dans la tête de Shirō.

- Mais pas sans dommages collatéraux. L’un de vous peut m’expliquer comment un tel drame s’est-il produit ? demanda-t-il poliment en pointant du doigt ce qui restait de l’échafaudage.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mar 30 Avr 2019 - 19:01
Ohoh bouleto, le m'sieur tombé sur ciel était donc des hautes-instances de Kumo ? Je ne l'avais jamais vu, c'était peut-être un homme de l'ombre, un mec important mais qui agit secrètement pour sa patrie... Waaaw la classe ! En plus il avait la tête de l'emploi sérieux... Que devais-je faire ? Que devais-je dire ? Je n'avais pas l'impression qu'il s'était moqué de nous mais vu le grabuge qu'on avait fait, je me demandais s'il était nécessaire d'expliquer exactement ce qu'il s'était passé. Peut-être qu'enjoliver l'histoire pourrait nous aider à ne pas avoir de problème ? Du moins pour le moment...

D'un air assuré, je pris la parole en regardant Shiro-sama dans les yeux.

« C'est une bonne question, je vais essayer de résumer la situation Shiro-sama ! Pour commencer, j'étais tranquillement en train de faire mes emplettes au magasin artisanal du coin quand soudain, une voix s'éleva. » C'était plus cool lorsqu'en parlant, je faisais des mimes avec les mains.« Cette voix n'était nulle autre que celle du criminel que vous avez arrêté par votre talent... De quoi est-il coupable ? C'est une très bonne question que vous posez là ! »

Le peuple retenait son souffle, le suspens était à son comble. Oui j'étais un peu parti dans mes délires mais sentant que je ne pouvais pas faire retour arrière, je ne voulus pas m'arrêter en si bon chemin.

« Coupable d'avoir embêté un honnête artisan, qui de ses mains, façonne le monde ! Coupable d'avoir tenté de freiner la créativité d'un homme et d'avoir piétiné ses rêves... Coupable d'avoir bousculé un tas de personnes... coupable d'être coupable, tout simplement ! »

Olalala, je me perdais dans mes paroles, didiou, c'était la galère ! Je devais faire oublier mes paroles complètement idiotes... Devais-je parler de la tentative d'arrestation ?

« Si ces chefs d'accusations déjà qualifiables de criminel ne vous suffisent pas, pouvons-nous parler du délit de fuite ?! Oui vous m'avez bien entendu mesdames et messieurs, un délit de fuite ! À l'aide de mon partenaire de toujours, Hiko, nous nous sommes lancés à ses trousses. Voulant l'arrêter et faire triompher la justice, mon ami de tout temps a crée un Dragon de Cristal en direction de la cible pour bloquer sa route... Ce qui me donna une idée, celle d'utiliser sa création comme une monture. Mes cheveux blancs et ma résistance aux flammes font que... je suis prédisposé à monter ce genre de créature.... Enfin, reprenons... »

Oui je m'inspirais bel et bien du roman reconnu mondialement : Shinobi Zéro.

« Alors que je pensais activer ma force innée pour sauter sur notre adversaire, ce dernier bloqua le dragon à l'aide d'une lance noire... qui je pense... est spécialement créée pour arrêter les Dragons. C'est alors que la magnifique bête explosa et par la même occasion, fit tomber les échafaudages échafaudés par de honnêtes hommes. Je fis... à ce moment-là ce qu'on m'a appris à l'école, un triple salto acrobatique avant de retomber au sol tout en me préparant à... utiliser... »

Ok, ce n'était pas mon genre d'être grossier mais cette fois-ci, j'étais clairement dans la merde. J'étais pris dans mon jeu d'acteur, essayant de raccrocher mon récit à ce qu'il s'était vraiment passé mais... j'étais un peu trop débile pour m'arrêter là.

« Une technique secrète... que je ne peux, malgré moi, dévoiler ici. »

J'abaissai le haut de mon corps, saluant avec respect Shiro-sama.

« Je m'en remets à vous mon lieutenant! »


Spoiler:
 

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 1 Mai 2019 - 15:51
Wow, ce petit sait vraiment y faire ! Y’a pas à chier, il vous mets vraiment des étoiles dans les yeux. Le type il te ferait passer le pire des poneys pour une licorne dernier cri équipée de sabre lasers au bout des sabots avec un cri ressemblant à un gémissement d’eWok. Fort, très très fort. Et alors qu’Hiko trouvait son histoire complètement dingue, il ne put s’empêcher de lever les épaules légèrement en entendant la première fois qu’Ayanamachin mentionna son nom. Le dragon de cristal, c’était une bonne idée ça tiens !
- Eh ouais mon pote...
Notre but c’est pas de t’en mettre plein les yeux, mais bon tu nous as demandé de te raconter la vérité alors on s’exécute... Par contre, il y a quand même un point qui avait été oublié par le partenaire du petit Hiko concernant leur cavale... Et ce dernier tenait à ce qu’il soit corrigé.
- Ce qu’à oublié de mentionner mon binôme, c’est aussi que le brigand qui se trouve sous votre impérial fessier...
Il ne put retenir un petit rire en disant ça... Fessier, hihihihi !
- Pardon... Je disais donc, lorsque votre majestueux popotin...
Quelle bonne tranche de rigolade, il en avait presque les larmes aux yeux...
- Quand votre royal petit boule...
Bon t’es lourd là.
- Bref, ce que je voulais dire c’était qu’il avait pris un enfant en otage et que mon petit pote là... Eh bah il lui avait éclaté la tronche avec des pommes, qu’il avait payées évidemment, a au moins 100 mètres de distance. Ce mec est un vrai sniper !
Bah ouais, il fallait bien lui rendre l’ascenseur.

Pfiouh, en tout cas, désormais Shiro devait avoir une bonne idée de ce dont étaient capables les deux prodiges aux cheveux blancs. Ils allaient sûrement recevoir une récompense bien spéciale de la part du village caché grâce à leurs exploits, et nuls doute qu’ils allaient passer l’éponge sur les quelques légers, minuscules, ridicules dommages collatéraux provoqués par cette poursuite...

Pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 1 Mai 2019 - 17:07
Le duo atypique semblait bien faire la paire. Ils racontaient leur péripétie comme s’il s’agissait du dernier épisode d’une série phare au succès mondial attendu depuis plus d’un an. Ils avaient apparemment traversé quelques épreuves avant d’en arriver à l’arrestation de celui que Shirō avait assommé un peu involontairement. Mais le caractère enfantin se ressentait dans certaines de leurs paroles ou de leurs actes. Un trait qui n’arracha qu’un bref soupir imperceptible aux deux jeunes gens. Encore une fois, il ne pouvait les blâmer de leur jeunesse.

Alors qu’ils venaient de terminer le récit de leur trépidante aventure, Shirō fut soudainement interrompu dans sa réflexion par un ouvrir du chantier qui avait lieu plus loin. Chantier qui risquait de prendre du retard maintenant que leur échafaudage gisait dans la poussière. Avec véhémence, l’artisan se précipitait vers l’un des gamins. Le shinobi fit quelques pas pour intercepter l’homme en colère en le tempérant d’une main docile.

- Ces sales gamins ont foutus en l’air notre travail ! Qui va nous dédommager le retard maintenant ? Kumo a intérêt à payer !

- Calmez-vous brave homme, répliqua calmement le jeune homme. Il est évident que le village sera alerté des intempéries vous ayant touché. Il se pourrait même que ce soit déjà fait. Rendez-vous au palais et vous serez reçus pour boucler les formalités administratives.

- Et pénales ?! Ces gosses ont fichus un sacré bordel faudrait pas qu’il s’en tire à si bon compte.

- Je suis justement là pour m’en charger. Occupez-vous de la paperasse de votre côté et je m’assure qu’ils passeront un sale moment.

Toujours grognon, l’ouvrier semblait néanmoins satisfait d’apprendre que justice serait faite. Il fit volte-face, tout comme Shirō qui affichait un air mêlant soulagement et exaspération. Il ne comptait pas faire suivre l’affaire plus que ça. Il n’avait aucune véritable autorité de toute façon. Ce n’était pas sa parole qui changerait grand-chose quant au sort des deux garçons ou sur celui de l’homme de chantier. D’ailleurs il risquerait d’être encore plus remonté lorsqu’il se rendrait compte que le palais n’était au courant de rien du tout et qu’il devrait se débrouiller par lui-même.

Shirō ramena donc son regard sur son auditoire. Toisant ses deux interlocuteurs à tour de rôle, il fut pris de curiosité par rapport aux dires précédents. L’un avait donc une vision d’aigle et un jet de haute précision tandis que l’autre était un manipulateur de cristal. D’où les petits débris qu’il avait entraperçu. Très intéressant. Un tel pouvoir serait idéal à étudier. Sa formation et sa composition pouvaient en faire un sujet à part entière. Quelques possibilités et idées lui passèrent dans la tête. Une rafale de suppositions et d’interrogations qui laissèrent une fenêtre d’échappatoire qu’il n’avait pas envisagée. Ce fut lorsque ses yeux divaguèrent vers le sol où le fugitif était censé se trouver qu’il prit conscience de la situation. Ce dernier avait profité de l’altercation pour se faire la malle. Une seconde d’inattention pendant laquelle il avait réussi à reprendre connaissance.

Il tendit son doigt dans la direction qu’avait dû prendre le criminel.

- Eh bien on dirait qu’il va falloir réitérer vos exploits.

Bien sûr, Shirō n’allait pas perdre une miette du spectacle cette fois. Il comptait les suivre et observer attentivement le déroulement de cette course poursuite improvisée.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Ven 3 Mai 2019 - 21:25
Gamins ? Nomhéo, il se prenait pour qui lui ?! D'accord on y avait été un peu beaucoup très fort mais quand même, ce n'était pas une raison pour nous traiter de sales gamins -même si de toute évidence, nous étions encore tout jeune-. Franchement Shirô-sama, il savait parler avec eux -les ouvriers-. Il avait même l'air de maîtriser la situation... Quelle classe ! Plus j'en voyais de sa part et plus j'étais fan, j'espérais pouvoir maîtriser la foule de cette façon dans le futur. Enfin, j'étais admiratif mais à côté de ça... j'avais très peur. Apparemment on pouvait encourir des peines pénales toussa toussa, c'était effrayant. J'étais en nage rien qu'en imaginant les remarques de mon oncle qui allait à coup sûr, me passer le savon de l'année.

Comment me sortir de cette impasse ? Comment ne pas risquer ma carrière ? En vrai, moi je n'avais touché que quelques têtes hein, c'était Hiko-kun qui avait tout cassé. Peut-être que... non jamais je m'abaisserais aussi bas quand même, c'était un nouveau copain et il ne fallait pas le trahir...

Au pire, je pensais déjà à une reconversion professionnelle. C'était tendance ces derniers temps, des boulangers, maçons et plombiers devenaient scientifiques... alors pourquoi pas moi ? Je visais quand même quelque chose de bien plus intéressant : joueur professionnel de pétanque. C'était un p'tit rêve qui passait bieeeeen après celui de Shinobi mais bon ! Je pensais rejoindre le tournoi pro' des fléchettes au début mais l'ambiance de la pétanque m'avait trop attiré. J'avais rejoint quelques parties dans le coin, c'était très cool. Les vieux étaient à fond et le truc amusant, c'était que de temps en temps on avait le droit à utiliser un jutsu pour la trajectoire de la boule...

M'enfin bref, c'était une possibilité parmi tant d'autres...

Plus le temps passait et plus je stressais, les larmes aux yeux, j'évitais même le regard de Shirô-sama. À ce moment là j'étais entre la honte et la tristesse, triste époque !

Jusqu'à que... comme si les dieux continuaient à m'épauler malgré mes bêtises, une occasion se présenta à moi ; Les yeux relevés, j'avais écouté avec attention l'homme qui se disait faire parti des hautes instances. Il nous indiquait à nous, duo légendaire, que la proie était en fuite. Était-ce un moyen de se sortir de la panade ? P'têtre ! En tout cas, je devais saisir cette chance.

Sans même réfléchir au pourquoi du comment, j'ouvris la première porte céleste, laissant dégager une aura blanche autour de mon corps.

« J'y vaaaaaaaiiiis ! »

C'était peut-être ma dernière chance après tout, je ne devais pas la rater ! Après avoir fléchis les jambes un instant, je sautais sur la paroi d'un mur afin de courir à toute vitesse en direction de ma cible. À l'aide du chakra dans mes pieds, j'avais pu longer les murs sans encombre et lorsque l'occasion se présenta, je sautai les pieds en avant sur le criminel de rang SSS².

« Smaaaaaaaaaaaaaaaasshhhhhhh ! »

Oui c'était un smash les pieds joint ! Enfin à la base, c'était ça le plan sauf que... comme j'avais mal calibré mon saut depuis le mur, bah mes pieds frôlèrent sa tête et finalement, ce qui heurta et mis K.O le délinquant fût mes fesses. Le choc était si violent qu'on put entendre le bruit à des kilomètres à la ronde, c'était dément ! Le choc des deux forces avait fait que nous nous étions arrêtés net et je me retrouvais finalement sur lui. J'avais mal, trèèèèèès mal, ça me rappelait de mauvais souvenirs !

« Aïe aïe aïe aïe... »

J'avais mal oui, j'avais raté mon coup oui mais finalement...

« Victoire pour le peuuuuuuple ! »

Dis-je un bras en l'air en serrant les dents, oui j'avais mal.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Ven 3 Mai 2019 - 22:17
Mais il se prenait pour qui ce vieux plouc à parler comme ça des futurs Kage de Kumo ? Bah ouais mon pote, tu le sais pas, mais les cheveux blancs régneront bientôt sur le village caché des Nuages. C’était pas pour rien que les nuages étaient blancs. Certains affirmeront que c’est avec la condensation de l’eau et je sais pas quel autre procédé chimique. Mais vous comme moi, on n’est pas dupe hein… On sait très bien que la raison pour laquelle les nuages étaient blancs c’était parce qu’ils étaient porteurs d’une prophétie… Prophétie qui trottait dans la tête de notre petit héros qui portait si bien le nom de Sairyo Hiko…
- À toi qui a la chevelure blanche. À toi qui dispose d’un camouflage naturel lorsque tu pars skier. À toi qui…
Je vous épargne la suite, mais pour la petite histoire… Sachez que le jeune garçon venait de réciter toute la prophétie, et cela lui avait pris un bon moment… Un sacré bon moment même parce qu’il n’avait pas entendu ce que le dénommé Shirô venait de dire à l’artisan qui était arrivé tout colère. Franchement, il se plaignait pour pas grand chose. Après tout, Hiko et Ayamachin venaient de lui créer une opportunité superbe… Ils venaient de lui créer encore plus de travail. Car en détruisant l’échafaudage, ils lui permettaient d’étendre la durée de son chantier et donc de ramasser plus de pépettes comme dirait l’autre… Eh eh, il y avait pas pensé à ça hein ?!

Et alors que notre petit héros manieur de cristal s’apprêtait à répondre à l’artisan, il fut le premier spectateur de ce qui allait se passer… Et ça putain… Il n’était pas prêt, vraiment pas prêt !!

- Wooooooh… Morteeeeeel !!!
Putain, mais il aurait du faire ça depuis le début. Le mec il était tellement fort qu’il venait de se transformer en Super Sayen sans crier gare ! Hiko n’en pouvait plus, il n’avait jamais pu observer quelque chose d’aussi cool dans la vie et il fut littéralement sur le cul ! Car oui, avec la puissance dégagée de son binôme, il venait de se retrouver le cul dans la poussière par terre… Mais bordel, qu’est ce que ça valait le coup !

En parlant de cul… Ayamachin venait sans doute de louper son coup car il s’était retrouvé le cul coincé sur le mec… Hiko ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se passer et il regarda alors la situation d’un peu plus près avant de demander tout haut ce que tout le monde pensait tout bas…

- Euh… Elle est où sa tête au méchant ? Ne me dites pas qu’Ayamachin s’est pris pour Hancock ?!
Haaaaaa ouais, le mec c’est Will Smith en fait. Il applique à la lettre les paroles de l’acteur américain trop stylé qui donne des conseils de séduction à des mecs un peu chiés et qui sont pas trop bien dans leur peau et du coup ils peuvent pécho des meufs ultra b…

Quoi ? Ah merde, c’est pas le même film… Bon, on s’en fout non ? Non, tout ce qui importe maintenant c’est l’état du fion d’Ayamachin… Mais ouf, la tête de l’autre était vraiment pas rentrée, elle était juste à côté. Ouuuuf, sinon ça aurait fait encore plus mal qu’il ne devait avoir mal pour le moment. Car même s’il était pas dedans, le nez du brigand semblait bien profond dans son an… Bon, vous avez compris hein ?

Bref, faut juste espérer que le mec soit pas Pinocchio et qu’il sorte pas des paroles en mode « J’ai rien fait, c’est pas moi… »… Qui ai volé l’orange.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Ven 3 Mai 2019 - 23:05
Ce qui s’annonçait comme une rencontre inopinée mais ô combien inintéressante se changea en quelque chose de plus affriolant. Intellectuellement parlant. Si le jeune Hiko avait déjà suscité l’intérêt de Shirō, ce dernier avait eu un peu plus de doute à propos de son congénère Ayanakoji. Mais il avait fait patienter le plaisir de la surprise. Et quelle surprise.

D’une vivacité et d’une force équivalente à celle d’un homme extrêmement entraîné, il se précipita à la poursuite du fugitif. Ce dernier n’eut pas la moindre chance. La célérité du gamin lui permettait de courir sur les murs et de mettre fin à la course-poursuite avant qu’elle ne débute. Shirō n’avait pas perdu une goutte du spectacle. L’œil vif, aiguisé à repérer quelques capacités intéressantes pour ses études. Il en tenait deux belles en la personne de ces garçons. Ayanakoji avait profité de sa vitesse pour foncer sur le criminel en fuite et il l’assomma en se réceptionnant sur lui. Le pauvre bougre avait dû subir deux humiliations similaires à seulement quelques minutes d’intervalle. Si le premier choc avec Shirō ne lui avait pas suffi, celui-ci devrait le dissuader de se relever. Même s’il semblait bel et bien inconscient pour le moment.

Intéressé mais pas aveugle pour autant, Shirō remarqua que par-dessus l’agitation, des individus étaient en approche. Sûrement des gens plus gradés qu’eux qui venaient inspecter la cause de tout ce boucan. Il valait mieux ne pas traîner ici. Le duo enfantin avait certes rattrapé un soi-disant criminel, cela n’avait pas été sans peine. Ce genre de débordement pouvait être réprimandé par l’autorité supérieure. Profitant de la foule qui s’amassait autour d’Ayanakoji et de son siège improvisé, Shirō leur fit signe de le suivre. Ils s’extirpèrent de la masse grouillante lorsqu’un trio de shinobis prit le contrôle des lieux pour tirer l’affaire au clair.

S’étant éclipsés par une ruelle adjacente, les trois Genins venaient d’échapper à leur responsabilité. Sauf si des civils donnaient leur signalement. Cela risquait sûrement d’arriver. Que ce soit les deux garçons comme le jeune homme, ils en entendraient parler. Mais pour l’heure, Shirō tenait à s’entretenir avec ces nouvelles rencontres. Leur rapide entrevue avait été suffisante pour que son esprit ne fructifie quelques idées intéressantes. Quittant leur couvert, ils retrouvèrent une veine marchande de la cité. D’un coup d’œil à droite, Shirō repéra un vendeur de friandises. Il fit signe au confiseur de lui fournir un sac assez chargé. Quelques pièces pour conclure l’échange et Shirō prit la direction d’un banc se trouvant juste à côté.

Il déposa son sac de victuailles qu’il désigna d’une main invitant ce duo à se servir. Il n’était pas grand fan de ce genre de gourmandises, aussi s’abstint-il de piocher un bonbon. Il était plongé dans sa réflexion, malgré le fait qu’il s’en tira rapidement pour expliquer son geste auprès des deux jeunes gens.

- Désolé de vous avoir menti mais je ne fais pas partie des autorités du village. Je suis un Genin moi aussi, dit-il non sans afficher un petit sourire. Mais vous avez des talents impressionnants. J’ai grandi auprès de plusieurs enfants aux talents divers. Les vôtres sont fort intéressants.

Shirō se décala pour tout de même laisser de la place assise à son audience. Puis il se permit de continuer.

- Voyez-vous, je suis plus un scientifique qu’un combattant. Je m’intéresse énormément aux pouvoirs que nous, shinobis, sommes capables de maîtriser. Je n’en suis qu’à mes débuts mais je dois admettre que vos capacités respectives m’intriguent. J’aimerais les étudier mais je ne veux point abuser de votre temps. Aussi je vous propose un marché. Dites-moi ce qui vous intéresserait en échange et je tâcherais de vous l’offrir en retour. Question de bon procédé.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Lun 6 Mai 2019 - 10:24
« Et oui mon p'tit gars, si toi aussi t'es une petite patate comme moi. »

Et oui, l'élite de l'élite, le meilleur des meilleurs, l'avenir du village, le défonceur de fanatiques... c'était moi ! Alors comment un vulgaire criminel de rang SSS pouvait me résister ? C'était tout bonnement impossible, mon fessier bien que pas très imposant, avait clairement fait son boulot. L'homme était maintenant à terre, ses rêves et ses espoirs s'étaient envolés. Il allait maintenant se confondre aux courroux, à la puissance inéluctable de la justice. J'étais quand même fier de moi, nous avions parcouru un long chemin pour finalement arriver à nos fins... Je me voyais un peu comme un héro... Bon même si la réalité était tout autre, le bonhomme était sûrement un délinquant lambda et j'étais loin d'être un héro...

Malgré tout, je l'avais arrêté, tout comme l'avait fait mon confrère auparavant. La suite ? Je l'attendais avec impatience, je voulais voir ce qu'allait dire Shirô-sama. Je n'avais cela dit pas zappé les dires de Hiko-kun hein, il avait été un fan pour moi, il m'avait même donné confiance en moi pendant un court instant.

Le bonhomme des hautes-instances nous fit signe de le suivre, comme pour s'extirper de la situation. C'était étrange hein, que me voulait-il ? S'il souhaitait faire de moi un membre de l'unité spéciale, ça serait quand même une aubaine non ? Fin moi personnellement je ne me sentais pas encore tout à fait prêt, voir pas très beaucoup mais... si un homme d'expérience me faisait confiance, pourquoi ne pas avoir confiance en moi aussi ? Je m'imaginais déjà vagabonder à travers le Yuukan pour accomplir des missions périlleuses avec un tas de combats, un tas de princesses à sauver et à embrasser... -oui je devins rouge instantanément, les gens qui me regardaient n'allaient sûrement pas comprendre- bon pt'être pas embrasser cela dit. L'histoire d'un Shinobi partant de zéro, l'histoire d'une vie, l'histoire de Sakana Ayanokoji allait débuter mainten-..

Nani ?

Naniii ?

NAAAANIIIIIII ?

Mes rêves furent volés par les dires de Shirô-sama... IL NOUS AVAIT MENTI, oui MENTI ! Alors que nous avions été très honnêtes avec lui, ce bonhomme avait osé. Il ne faisait pas parti des hautes-instances de Kumo. Quel menteur, n'avait-il pas honte ? La joue gonflée, un peu boudeur, j'écoutais quand même ce qu'il avait à dire... peut-être que ça allait le sauver ?

Bon ok, il s'était un peu trop avancé mais à travers ses mots, je sentais de l'expérience. J'avais vraiment l'impression qu'il savait de quoi il parlait. C'était bizarre, il disait être genin mais malgré ça... j'avais l'impression que nous étions séparés par des années lumières. Un fossé qui me perturbait et me donnait soudainement envie de me dépasser... Mais qui était-il vraiment ?

« Shirô-senpaï... »

Oui le -sama n'était plus d'actualité, fallait pas non plus abuser !

« Dans un sens, ça me fait plaisir ce que vous dites. Je suis depuis tout petit intrigué par mes capacités, je sais ouvrir les Portes Célestes mais je ne les maîtrise pas du tout... Si vous parvenez à m'aider, à les maîtriser et par ailleurs, devenir plus fort... Je suis prêt à vous suivre sur un tas de trucs ! »

Et peut-être même, créer de nouvelles techniques grâce aux portes ? Le bonhomme semblait être un genre de scientifique, il allait sûrement m'aider, ça serait vraiment trop cool...

Ah peut-être que Shirô-sama convenait toujours en fait!

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Lun 6 Mai 2019 - 22:58
Alors celle-là, il l’avait pas vue venir. Hiko avait commencé à croire que l’homme au popotin d’argent était bien un shinobi des hautes instances du village. Après tout, il avait mis K.O. le brigand qui fuyait en un seul coup, porté avec une précision sans faille. Bref, un mouvement digne des plus grands shinobis, et pourtant apparemment ce mec n’était qu’un simple Genin… Tout comme les deux héros aux cheveux blancs. Alors qu’Hiko semblait légèrement impacté par cette nouvelle, que dire d’Ayamachin qui semblait se décomposer.

Mais ça, c’était dans un premier temps. Car les paroles de l’inconnu semblaient avoir fait mouche et le Super Sayen s’était légèrement ravisé. Il fallait dire que l’offre de celui qui se présentait comme un scientifique était plutôt alléchante… Mais aussi effrayante. Car certes il proposait de rendre un service, d’aider les deux enfants à atteindre leurs objectifs personnels. Mais de l’autre côté, il voulait aussi faire toute sorte d’expérience avec eux et analyser leurs capacités respectives. Ces idées ne plaisait pas forcément au gamin à la chevelure blanche qui maniait le cristal,- ouais car il fallait préciser tant qu’Ayamachin n’aurait pas changé de coupe de cheveux, enfin plutôt de couleur de cheveux…

- Les étudier… ?
Hiko arqua alors un sourcil, regardant le nouveau venu avec méfiance.
- Je t’avoue que je suis un sceptique sur ton accord… Car d’accord, tu veux nous étudier, mais qu’entends-tu par là… ? Car nous, on est pas des phénomènes de foire… On est des héros, des shinobis qui viennent en secours à la population et on n’est pas là pour se faire disséquer dans des laboratoires…
Boum, la punchline était là.

Hiko n’était pas du genre à garder sa langue dans sa poche, et il disait ce qu’il pensait. Cependant, il n’avait pas été agressif dans le ton utilisé pour prononcer ces quelques paroles. Mais il se rendit toutefois compte que ses mots avaient pu être assez durs et il voulut rapidement se reprendre, car il fallait avouer que l’offre pouvait être intéressante.

- Mais t’as l’air cool, du coup ça me dérange pas de te montrer un peu ce que je sais faire. Par contre, j’aimerai bien savoir dans quels buts tu fais toutes ces recherches. La Grande Bibliothèque regorge de toutes sortes de connaissances concernant les capacités propres aux shinobis… Que pouvons-nous t’apporter de plus ?
Hiko n’avait toujours pas répondu concernant ce qu’il voulait… Mais il voulait d’abord savoir ce dans quoi il allait s’embarquer avant de donner une idée de récompense… Car plus la demande serait élevée, et plus le prix à payer serait cher pour le savant… Mais quelle serait d’abord sa réaction face aux paroles du Sairyo… ?

Eh oui, je suis désolé mais j’étais un peu d’humeur taquine ce soir du coup Hiko était lui aussi, un peu rentre dedans comme on dit dans le métier. J’espère que ça ne gâchera pas tout entre nous… Le projet est si beau… Allez, bisous les copains. N’oubliez pas de vous brosser les dents avant d’aller vous coucher pendant au moins 3 minutes en utilisant un mouvement de poignet circulaire… !

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mar 7 Mai 2019 - 23:51
Forcément les révélations de Shirō avaient de quoi surprendre son auditoire qui digérait chacun la nouvelle à sa façon. Même si Ayanokoji n’avait pas été très difficile à convaincre, il en était autrement pour Hiko. Alors qu’il parlait, Shirō se rendit compte qu’au-delà de son apparence, le jeune garçon était empreint d’une certaine maturité. Il pouvait en faire preuve, comme il l’avait vu précédemment, mais il était aussi capable de réfléchir comme tout un chacun. Assez surprenant pour un gamin qui n’était guères vieux.

Ayanokoji avait donc la possibilité d’ouvrir les Portes Célestes. Un pouvoir extrêmement puissant à ne surtout pas négliger. Pour qu’il soit capable de cette prouesse à son âge, c’est qu’il était destiné à de grandes choses. Il s’en vantait sur le ton de la gaminerie mais il n’avait peut-être pas tort après tout. Les plus grands hommes avaient commencé au même stade qu’eux. De plus, le garçon avait la curiosité de ce pouvoir. Il s’interrogeait dessus et il souhaitait développer ce don. Signe que Shirō ne perdait pas son temps à faire la discussion avec des plus jeunes que lui. Ils étaient de génération différente certes, mais ils restaient des shinobis à la recherche du dépassement de soi. Ce fut avec un léger sourire et un hochement de tête que Shirō accueillit les propos du garçon.

Hiko se montrait plus réservé et ça se comprenait. Ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes et un illustre inconnu se pointait pour lui réclamer de devenir associés dans des expériences pour exploiter son pouvoir. Surtout qu’il avait dû apprendre à ne pas parler aux étrangers normalement. Pourtant il était là à discuter du bout de gras. Il posait les bonnes questions sans pour autant être fermé au dialogue. Une très bonne chose qui confirmait encore plus la décision de Shirō. Si ce n’était qu’un doute ou une curiosité jusque-là, c’était maintenant une certitude : il y avait quelque chose à construire avec ce duo inhabituel.

D’un hochement de tête approuvant les interrogations d’Hiko, Shirō prit le temps de le laisser s’exprimer avant de venir apporter des réponses à ses inquiétudes, totalement justifiées. Comme quoi il n’y avait pas besoin de plusieurs décennies de plus pour mener un débat mature.

- Tes inquiétudes sont parfaitement fondées Hiko. Néanmoins je tiens à te rassurer sur une chose : je ne souhaite pas faire de vous des rats de laboratoire. Je l’ai été et je ne le souhaite à personne. Ce que je vous propose là c’est un travail collaboratif où je souhaiterais mener des observations et vous soumettre des tests. Si quelque chose vous semble farfelue ou que cela vous dérange, vous serez libre de partir. Ou de me mettre une dérouillée, plaisanta-t-il.

Il n’était pas forcément plus puissant que ces deux garçons. Voir même moins fort. Il était confiant en ses capacités mais au vu des compétences de ces deux-là, il ne gagnerait pas à les tromper. Si ça se retournait contre lui, il aurait tout à perdre. Il jouait donc la carte de l’honnêteté. Une chose étrange venant de sa part mais si ça pouvait lui permettre d’avancer, il voulait bien se plier à ce vilain sentiment.

- En effet la Grande Bibliothèque regorge de savoirs en tout genre. Mais jamais vous ne verrez « Le Shôton pour les nuls » ou « Portes Célestes ouvertes à toutes les fenêtres ». L’idée est de satisfaire une curiosité personnelle pour me permettre de comprendre les usages du Ninjutsu dans toutes ses formes. Mais je ne désire pas démocratiser cela en déballant au Yuukan tous les secrets que je percerais. Il faudrait être totalement inconscient pour partager le Savoir. C’est la vertu la plus précieuse et la plus puissante qui nous est donnée.

Il ne manquerait plus qu’une organisation secrète basée sur le partage d’informations en dépit des frontières de tout un chacun. Ridicule !

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 8 Mai 2019 - 13:59
Ah bah oui, en fait il marquait un point mon copain. Il avait raison ! Je ne voulais pas devenir un rat de laboratoire hein, fin de toute façon pour moi ce n'était pas inclus dans le prix. J'avais accepté de l'aider et qu'en contrepartie, il m'aide à son tour, ni PLOUS NI MOUINS. Cela dit il avait quand même raison de poser la question, Shirô-senpaï ne semblait pas être un gus du genre à nous kidnapper et faire des expériences sur notre corps mais quand même... il fallait être prudent. Je fis alors un p'tit clin d’œil à mon partenaire pour lui dire genre « Bien vu l'ami ! ». Oui c'était comme ça dans un duo d'élite, quand l'un ne pensait pas à quelque chose, l'autre se devait d'y penser ! Nous étions complémentaires et ça... depuis des lustres déjà -une vingtaine minutes, tout au plus-.

Je m'étais mis en position tailleur pour déguster les paroles de mon senpaï, comment dire qu'il m'inspirait une totale confiance ? C'était rare, habituellement je ne m'ouvrais pas trop aux bonhommes plus âgés que moi mais j'avais l'impression d'être face à un génie. Hiko-chan avait parlé de la Grande Bibliothèque mais je savais d'ors et déjà que ce n'était pas la meilleure idée du siècle. J'avais déjà emprunté quelques livres là-bas pour le Taïjutsu hein mais ça ne m'avait pas non plus fait toucher la lune ! D'ailleurs, j'avais un jour emprunté le Taïjutsu pour les nuls, c'était marrant que le senpaï en parle... Fin marrant, j'avais plutôt honte à ce moment-là. Puisque comme un p'tit idiot, j'avais aussi cherché un ouvrage sur le Hachimon.

Je sentais que c'était mon tour de parler mais cette fois-ci, il n'était pas question de parler de mon sport préféré la pétanque, on était quand même dans quelque chose de plus sérieux.

« Oh bah... c'est vraiment cool comme projet. Je ne sais pas si je te serais d'une grande aide honnêtement, je suis à peine capable de maîtriser les portes... Par contre, moi j'ai soif de connaissances et j'aspire à naviguer à travers le Yuukan. Que ça soit à Kaminari no Kuni où à l'étranger, je te suivrai, afin de faire avancer tes recherches ! »

Je levais le pouce de ma main droite, j'étais à fooooooond !

« Je pense par contre, que le savoir peut se partager. Bien sûr je ne parle pas d'un truc de la mort-qui-tue mais si on vient à faire une découverte qui serait profitable au monde entiers, pourquoi ne pas le partager ? Comme le disait Hiko-kun, nous avons la Grande Bibliothèque à Kumo et je pense Shirô-senpaï, que dans le futur, une partie de vos recherches tout ou moins, se trouvera dans les étagères de l'établissement ! »

Je fis un grand sourire au bonhomme, les joues légèrement rouges. Je ne connaissais pas trop le gus après tout, certains diront que ces dires n'étaient que parole en l'air mais moi, j'y croyais vraiment ! J'eus pendant un instant une vision -ou alors c'était le fruit de mon imagination- mais je voyais bien dans le futur, aux côtés de quelques gars comme Hiko-kun et Shirô-senpaï à naviguer à travers le monde afin d'assouvir nos objectifs. Mes parents adoptifs m'avaient trouvé dans la mer, j'étais un fils de l'océan. En tant que Mizujin, je savais m'occuper d'un navire alors bon, c'était du tout cuit !

« Du coup c'est quoi le plan senpaï ? Concrètement, on commence par quoi ? »

Bah oui, fallait bien réfléchir à la suite non?

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 8 Mai 2019 - 22:21
Shirô semblait avoir réponse aux interrogations des deux jeunes garçons aux cheveux blancs. Hiko l’écoutait attentivement, car bien qu’il se soit montré réticent, il n’était pas contre le fait d’avoir une personne qui l’aide à développer ses capacités. Et comme le disait si bien l’adulte, si jamais cela ne lui convenait pas, il pouvait arrêter à tout moment. Et puis, il pourrait aussi même lui mettre une petite dérouillée… Cela fit sourire l’enfant aux cheveux blancs mais il ne pipa pas mot, car il se doutait que même s’il s’affirmait plus faible que les deux gamins, l’esprit machiavélique de Shirô devait réserver de sales surprises à ses adversaires.
- Je me doute bien que ces études ne sont pas faites pour être diffusées au sein du Yuukan… Mais du coup, je me demandais aussi à quelles fins vous souhaitez arriver grâce à votre connaissance du Ninjutsu… ?
Ses parents lui avaient toujours appris de toujours regarder plus loin que le bout de son nez et c’était ce qu’essayait de faire notre petit garçon aux cheveux blancs. Il voulait avoir une vision un peu plus lointaine sur ce que souhaitait le savant qui avait un jour été un rat de laboratoire apparemment.

Hiko fut légèrement attristé, mais vu que l’inconnu leur avait menti au début, il ne savait pas encore s’il pouvait lui faire confiance. Du coup, il attendait que ce dernier donne la réponse par rapport à la question de l’autre gamin aux cheveux blancs. Il souhaitait savoir quelle était la suite, et j’avoue que ça travaillait aussi un peu Hiko. Malgré sa réticence, car ses parents lui avaient dit de ne pas faire confiance, Hiko était légèrement excité par un projet qui pouvait changer tout le développement futur de notre petit héros.

On va refaire un Fumetsu les petits potes, alors j’espère que vous êtes prêts car la team sera au rendez-vous. Déjà on va vire les cocus de Kumo… T’es cocu… Tekoku.

Ouais, elle était pas super, mais je savais pas trop quoi dire car là, on attend vraiment la réponse du scientifique… En espérant qu’il nous donne un peu de quoi nous régaler avec l’un de ses plans les plus fous… Comme il en a l’habitude. Même s’il a plutôt tendance à faire l’autruche, on peut compter sur lui…

Comprendront ceux qui savent. Si si la MIF, sans elle bien sûr.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 23:03
Enfin cette rencontre gagnait en sérieux et en intérêt. Si les prémices de cette réunion avait placé Shirō comme simple spectateur du moment, il se retrouvait maintenant acteur au même titre que le duo enfantin. Il n’y avait plus un homme et deux gamins. Simplement trois shinobis du village de la Foudre, avides de se perfectionner pour atteindre des sommets bien plus hauts que ceux caractérisant le pays. La situation en arracha presque un sourire satisfait au manipulateur de morts. Il lui restait beaucoup à apprendre mais il avait bon espoir que cette alliance leur apporte énormément.

Ayanokoji s’exprima le premier suite aux explications supplémentaires qu’avait apporté Shirō. Il remettait en doute ses capacités actuelles. Il suivait un peu l’exemple de son aîné qui avait précisé plus tôt qu’il ne serait pas impossible qu’il se fasse battre par le duo. Ce n’était pas une question de faiblesse pour Shirō, mais plutôt un esprit de clairvoyance qui était indispensable pour pouvoir progresser. Mais ils partageaient tous deux un soif de connaissance. Il semblait clairement emballé par la proposition du jeune homme. Un bon début. Mais le garçon exprima ses doutes quant au fait de ne point partager leurs découvertes éventuelles. Il pouvait être perturbateur mais réfléchi finalement. Encore une excellente chose. Shirō ne le laissa pas sans réponse là-dessus.

-Je te suis reconnaissant de me considérer à ce point ! J’ignore si des écrits de ma plume finiront dans la Bibliothèque mais si je peux y apporter une part de mon œuvre, pourquoi pas. Mais je ne tiens pas à démocratiser l’intégralité de mon savoir. Ce que je vous propose ici c’est de nous dépasser pour découvrir ce que personne n’a encore espéré maîtriser. Je ne me lancerai pas dans ces recherches pour que le premier venu ait le travail prémâché. Notre labeur apportera certainement beaucoup au Yuukan, mais je pense que nous devrions garder une bonne partie de nos trouvailles pour nous.

Shirō voulait bien faire avancer la science mais pas spécialement pour sauver le monde de la pauvreté et de la famine. Il n’en avait pas la prétention et surtout : il n’en avait pas l’envie. Ses travaux ne le mèneraient pas à trouver une solution de paix universelle. Sans paix, il n’y a pas de victimes. S’il n’y a pas de dommages collatéraux, il n’y a pas de cadavres. Sans macchabées, il ne dépassera pas le niveau d’un aspirant shinobi. Il était certain que leur collaboration pouvait les amener loin et il était parfaitement honnête lorsqu’il leur racontait ça. L’association de leurs talents les amènerait à un savoir inédit. Il en était intimement convaincu.

Malgré cette préoccupation, Ayanokoji était partant de toute évidence. Cela n’était qu’une simple remarque et Shirō avait tenu à le rassurer immédiatement. Ce fut de courte durée puisque le garçon demandait déjà par quoi ils allaient commencer. Un engouement encourageant pour l’avenir. Mais c’était bien sûr sans compter sur l’intervention du jeune Hiko. Ils s’apprêtaient à travailler en trio après tout. L’avis de chacun était important, il ne pouvait l’éluder. Ce dernier s’interrogeait sur la portée à long terme. Sur l’intérêt que pourrait apporter cette collaboration. Le petit serait-il un idéaliste ?! Compliqué pour Shirō qui ne partageait pas cet état d’esprit. Mais il semblait surtout assez futé pour ne pas se laisser embobiner facilement. Ayanokoji avait rapidement cru en Shirō et il était normal que le deuxième soit plus réticent. Ce n’était pas l’aîné des trois qui allait lui en vouloir pour ça. Il fallait cependant soigner sa réponse pour ne pas perdre le potentiel de cette association. Une solution qui tenait en souvenirs d’un ouvrage sur la cristallographie.

- Je suppose que si je vous mentionne la luminescence des gemmes, cela ne vous évoque pas grand-chose dans un premier temps ?

Un petit sourire taquin. L’utilisation d’un mot compliqué ne devrait pas tant les désarçonner mais cela l’amusait. Il n’allait cependant pas faire durer un suspense insoutenable puisqu’il enchaîna sans plus tarder.

- C’est un phénomène qui permet à une structure, ici en l’occurrence des cristaux, d’émettre de la lumière. On retrouve le terme souvent précédé d’un préfixe qui définit l’origine de cette luminosité. Le cristal a la capacité d’emmagasiner une source de lumière de différent type : électrique, chimique et j’en passe de termes farfelus.

Son regard s’était alors naturellement porté sur celui qui avait posé la question. Il avait le droit à une réponse toute ciblée, taillée sur mesure pour sa personne.

- Certaines pierres peuvent par conséquent restituer cette lumière de différentes façons. Que ce soit de manière constante mais diffuse, ou même en les brisant. Si je devais définir une idée de projet qui me viendrait ce serait de mettre à profit ta capacité à créer du cristal Hiko. Une gemme dont l’origine serait du chakra formerait un hôte parfait pour une source étrangère. Je citai la lumière pour en faire un exemple mais supposons que nous pourrions développer autre chose. Là ça devient intéressant ! Mais nous nous dirigeons vers l’inconnu bien sûr. Est-ce que seulement ça marcherait ?

Il se renfonça sur le banc où il était assis, écartant grand les bras et haussant les épaules :

- Impossible à dire. Pour le moment en tout cas. Imaginez qu’on puisse canaliser des jutsus dans ces cristaux. Ou même autre chose. Cela représenterait une avancée considérable qui pourrait mener à de nouvelles créations. Voilà dans quel esprit je souhaite mener ses recherches. Avec votre aide bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Dim 12 Mai 2019 - 20:38
Il était fort ce bonhomme, trèèèèès fort pour me mettre l'eau à la bouche. En quelque sorte, il me proposait de prendre part à un projet super excitant et qui devait rester secret. Moi j'étais super chaud ! Je compris finalement où il voulait en venir, partager son savoir avait des limites et il ne voulait pas exposer ses plus grandes découvertes. Certains diraient égoïsme, moi je pensais intelligent. Je lui fis donc un petit sourire avant de répondre à ses paroles.

« Je comprends senpaï ! »

Et oui, j'étais pressé comme un gamin attendant ses cadeaux d'anniversaire de commencer. C'était pour cette raison que j'avais demandé au scientifique notre projet de départ -oui il fallait bien commencer par quelque chose non?- Peu de temps après ma question, il trouva quelque chose à nous mettre sous la dent. Une chose qui m'était un peu inconnue, la luminescence des gemmes. Fin dit comme ça, j'imaginais simplement des gemmes lumineuses, reflétant une lumière naturelle, ou pas. Vint alors l'explication plus poussé de Shirô-senpaï, lui il me donnait encore cette impression d'être maître de son sujet... D'après lui, les cristaux pouvaient contenir plusieurs sources d'énergie, franchement c'était super intéressant. Je regrettais de ne pas avoir un calepin pour noter, ça m'intriguait. J'étais loin d'avoir une approche scientifique dans la vie de tous les jours mais en l'écoutant parler, j'avais juste une envie : comprendre.

Son idée était donc d'utiliser les cristaux de mon partenaire de toujours pour emmagasiner des énergies... Je me grattais le menton pendant quelques secondes tout en fixant le sol. Le senpaï nous avait sorti un truc comme ça, à ma demande, alors qu'il avait vu une petite partie de nos pouvoirs... Était-ce sa capacité d'analyse qui était bien supérieure à la moyenne ou avait-il tout simplement eu cette idée, à l'instant où il nous avait vu utiliser nos pouvoirs ? Enfin, en l'occurrence ici n'était cité que mon copain Hiko-kun. Ça me perturbait de ne pas savoir, j'étais vraiment mauvais au jeu social qu'était de comprendre les autres... C'était étrange mais j'avais passé une grande partie de ma vie en mer, j'étais loin de pouvoir saisir les traits de caractères de chacun et les subtilités qui en découlaient.

« Je... je trouve ça vraiment cool. Fin, c'est une très bonne idée. Avec ton explication senpaï, je vois où tu veuxen venir. Je ne sais pas à quel point ce projet est clair dans ta tête mais en tout cas j'en suis. Je suppose que selon les énergies, selon nos exigences, les cristaux de Hiko-kun devront être plus ou moins robustes... Je suis très curieux moi aussi, je me demande jusqu'où on pourrait aller en suivant cette voie... »

Je tournai alors ma tête en direction de mon partenaire.

« T'en dis quoi Hiko-kun ? On parle surtout de ta capacité trop classe à créer des cristaux là. C'est pt'être qu'un aperçu de ce qu'on pourra faire dans le futur mais... j'ai l'impression que c'est un bon début. »

Cette fois-ci, mon regard se posa sur Shirô-senpaï, l'homme qui avait arrêté un criminel recherché par le monde entier avec ses fesses.

« Mon aide est tienne m'sieur ! Je suis un peu de nature naïve, je le reconnais mais... à côté de ça il me semble que je peux t'accorder ma confiance la plus totale. »

Ce n'était que le début et pourtant, je me voyais déjà au sommet avec ces bonhommes là.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Dim 12 Mai 2019 - 22:30
La… Quoi ?

Putain mec, tu parles à deux gosses qui sont à peine sortis des couches de leurs mères. Utilises pas des mots aussi compliqués. Hiko n’a rien compris au début de ton incroyable discours. J’avoue qu’il était ultra captivant et que ça avait tenté notre petit garçon à la chevelure blanche. Mais franchement, c’était sûrement avec le fait que tu mettes les cristaux en avant dans ta théorie. Car du coup, tu accordais énormément d’importance à la capacité du petit Sairyo, et il fallait avouer que ça lui plaisait pas mal ce petit plan.

Hiko écouta donc d’une oreille plus qu’attentive les paroles de Shirô. Ce dernier avait vraiment de la suite dans les idées et un esprit des plus créatifs. Jetant un coup d’œil latéral à son compère de toujours, il s’aperçut alors qu’Ayanokoji était tout aussi captivé que ne pouvait l’être notre créateur de cristal. L’ancien inconnu savait s’y prendre pour captiver une audience, pas de toute là-dessus. Le mec aurait pu être élu sans même faire une campagne… Un petit discours et boum, on lui mangeait dans la main. Ce qui nous amène donc à l’interrogation suivante… Était-il un beau parleur, ou un vrai fanatique ? Enfin pas fanatique dans le sens gros méchant d’Asent of Shinobi hein, mais plutôt dans le genre… Bref, vous m’avez compris.

- C’est vrai que présenté comme ça… Tu apparais beaucoup moins fous qu’avant. Je trouve que ton idée peut être intéressante… Mais je n’ai aucune idée si cela peut fonctionner. À vrai dire, je n’ai jamais pensé à utiliser mon cristal dans ce genre de situations… Mais bon, j’suis pas un scientifique non plus hein…
Mec, t’as jamais regardé les films Marvel ? Ils t’apprennent tout là-dedans, après il faut juste un peu de créativité et d’ingéniosité pour adapter ça à un univers shinobi mais sinon le tour est joué. Bref, toujours était-il que l’enfant aux cheveux blancs commençait à être emballé par le projet qu’on venait de lui proposer. De plus, il avait une totale confiance en Ayanokoji, même s’il ne savait pas pourquoi. Sans doute une relation de longue date entre ces deux, qui se poursuit d’une vie à une autre sans jamais s’arrêter… C’est beau non ?

En bref, notre petit héros était convaincu, et le dénommé Shirô semblait aussi être une personne de confiance. Même s’il avait plus l’air d’un serpent, il pouvait être très docile avec ceux qu’il appréciait. Espérons qu’il ne voit donc pas qu’un rat de laboratoire en Hiko, car comme on le sait… Au bout d’un moment, le serpent se délecte de la souris, qui finit morte dans un intestin, complètement rongée par les sucs du reptile… Et bonne appétit bien sûr.

- Je suis aussi partant. Et je suis sûr que c’était juste un exemple, car ta force et ton aura de super héros seraient exceptionnels si notre ami le scientifique réussissait à les mettre dans des pierres ou tout autre objet…
Au hasard… Un corps provenant directement de la morgue ?
- En bref, tu peux compter sur nous. Mais je tiens juste à poser les conditions… Je veux qu’on ait la totale transparence, même si on comprend pas tout, sur ce que tu fais avec mon pote Ayanokoji. Et de plus, si jamais y’a le moindre truc louche, j’arrêterai tout…
De simples conditions, mais au moins Hiko les avait prononcées à haute voix. Histoire que tout le monde soit sûr de ce en quoi ils s’engageaient. L’enfant aux cheveux blancs regarda alors les deux autres avec un sourire, puis il regarda sa montre qui annonçait bientôt l’heure du goûter. Il sourit, puis se permit une petite intervention.
- J’commence à avoir un peu faim… Ça vous dirait pas d’aller se poser quelque part pour manger un morceau et continuer notre discussion ?
Une idée comme une autre de se joindre à nouveau à la civilisation… Et peut être d’intégrer à la team un nouveau membre… Car on me dit qu’un québécois traîne dans le coin… Et cela pourrait être une occasion en or pour lui de venir glisser une oreille ou lire un esprit… Chose qu’une personne sensée ne fera pas, mais comme nous le savons, ce n’était pas le cas des Yamanakas.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Shinzo
Shinzo

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mar 14 Mai 2019 - 21:54
Québécois avec un grand Q je vous prie… Haha, grand cul.

En cette belle après-midi illuminée par notre divin astre solaire, il est impératif que tous et chacun sorte à l’extérieure et profite de cette journée. Jouer au ballon, faire les courses, dîner sur une terrasse – bref, toutes les raisons sont bonnes ! Notre Yamanaka favori ne fait guère exception à la règle : lui aussi veut bénéficier de ces rayons de soleil en ce doux printemps afin de gagner un teint de peau un peu plus basané. Fini la saison où l’on ressemble à des morts vivants. Place à la renaissance de la vie. Seulement, l’activité qu’il projette de faire n’est peut-être pas si captivante que l’on puisse y penser. Si vous connaissez moindrement notre héros, vous savez déjà ce qu’il va faire : prendre exemple sur les Turcs et faire le kief.

Il faut savoir profiter au maximum des petits plaisirs de la vie.

Et c’est ce qu’il fît. Une bonne sieste au soleil dans un parc. Sous un arbre. À l’ombre. Ouais finalement, il n’a pas tant profité du beau temps. Au moins, il fait chaud ! La température est juste parfaite : ni trop chaud, ni trop froide. Après avoir roupillé pour plus de deux heures, Natsu se réveilla. Non pas que le jeune homme ne soit pleinement reposé – il pourrait dormir une journée complète s’il le désire – mais son ventre grondait d’une sonorité monstrueuse que quiconque à proximité pourrait croire à un séisme. L’heure est au goûté et d’apaiser son estomac.

Direction : le resto !

Un resto-bar – une rôtisserie pour être précis. Il avait envie de bouffer du poulet. Et c’est ce qu’il comptait faire. Il se dirigea vers le quartier commercial de la ville, en direction d’une place de renom à travers le village. En chemin, il utilisa son talent en Genjutsu pour hypnotiser un homme dans la trentaine à lui donner quelques pièces pour payer son dîner.

C’est en volant les plus fortunés que soit qu’on devient riche.

Du moins, dans ce cas-ci, il est simplement moins pauvre. Ne ressent-il aucune honte suite à un acte sans scrupule ? Bien sûr que non. Personne n’est mort, personne n’est blessé. Où est le problème ? Bref, il entra dans le restaurant et l’hôtesse lui assigna une place en recul, sur la terrasse.

- Une poitrine de poulet et des frites en accompagnement, je vous prie.

- Et votre breuvage ?

- Un verre de lait.

La serveuse le dévisagea pendant un court instant avant de tourner les talons et donner la commande aux cuisiniers. Et oui, un homme, majeur et vacciné, boit encore du lait. C’est bon, le lait. Ça n’a pas un goût amer comme l’alcool et ça ne cause pas l’esprit à perdre les pédales. De plus, ce nectar lactescent renforce vos os. Que du bénéfique ! Nous pouvons parler longtemps des propriétés des produits laitiers, mais je crois que ce n’est pas dans l’intérêt de tout le monde. Après avoir reçu sa boisson, le Genin fraîchement promu entra dans une profonde réflexion existentielle.

… Qu’est-ce qu’on s’emmerde.

Que faire pour tuer ce sentiment de monotonie ? Alors que trois nouveaux clients se firent donner une place un peu plus loin sur la terrasse, une idée lui vint en tête. De sa position, il pouvait contempler l’intérieur du restaurant. Au comptoir du bar, il y avait deux hommes bruyants, racontant nul-ne-sait-quoi autour de quelques bières. À proximité, un autre homme assis en face d’une jolie demoiselle dégustait une tarte.

Oh, mon Dieu, pourquoi alignez-vous ainsi mes étoiles ?

C’est le scénario parfait. C’est comme si une entité supérieure voulait que son jeune disciple passe à l’action. Bien sûr, il ne ratera pas une telle occasion. Le jeune homme à la chevelure de jais jeta un œil alentour pour être sûr que personne ne le remarque et, discrètement, positionna ses mains vers sa cible : le gars mangeant sa tarte.

Transposition.

Juste ainsi, son esprit s’envola dans le corps de sa pauvre victime. Gagnant le corps et les sens de cette dernière, un sourire mesquin apparu sur son faciès sans que sa copine comprenne se changement brusque de personnalité. Le temps d’un éclair, l’homme – Natsu dans son corps – se leva d’un bond et prit la tarte dans ses mains. D’un élan, il se jeta vers le grand gaillard le plus proche et lui foutu le dessert en pleine poire. Puis, avant que la merde éclate, Natsu regagna son corps.

- Hein, Que–

- T’es con ou quoi ?!

Pas le temps de terminer sa phrase et de comprendre ce qui venait de se passer : le mec ayant reçu la tarte s’était jeté à la gorge de son malfaiteur, l’esprit visiblement chauffé par la frustration et l’alcool. Il empoigna le col de sa pauvre victime et le balança d’avant à l’arrière. La quiétude planant il y a dix secondes dans le restaurant venait d’être fracassée. Pendant que les concernés étaient en train de régler leur compte, notre protagoniste sirotait son lait, satisfait du résultat.

Et c’est ainsi que tout part en couille. Ou, ce que j’appelle personnellement la « Yamanakouille » !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7441-shinzo-100
Shirō
ShirōEn ligne

La jeunesse à la rescousse ! Empty
Mer 15 Mai 2019 - 20:24
Ayanokoji confirmait une fois de plus qu’il était plus que partant pour rejoindre ce projet improvisé. C’est vrai qu’à bien y regarder, Shirō n’avait fait que suivre le cours des évènements. Il est vrai qu’il serait dans sa nature de « provoquer sa chance ». Mais ici pour le coup c’était simplement un tour du Destin qui les avait réunis. La motivation du jeune garçon fit perdurer le sourire sur le visage du manipulateur de morts. Il accueillit la nouvelle avec une joie non dissimulée :

- Je me réjouis de te l’entendre dire !

Rapidement, Hiko prit la suite de la conversation. S’il s’était montré d’abord réticent, il semblait maintenant pleinement motivé. L’approche scientifique, et capilotractée, du scientifique semblait avoir terminé de le convaincre. Il n’était donc pas effrayé d’avancer vers l’inconnu. Mettre son talent au profit d’une cause comme la quête du Savoir, voilà un point commun que Shirō appréciait. Ayanokoji aurait également son importance. Il n’avait fait que mentionner les prouesses des cristaux mais il était également plus qu’envisageable d’exploiter le pouvoir des Portes Célestes. Ce n’était pas une chose aisée et il faudrait certainement plusieurs tentatives prudentes avant d’arriver à un quelconque résultat mais le scientifique avait confiance.

Le simple fait qu’ils soient tous sur la même longueur d’onde lui donnait une avancée sur ses recherches. La motivation de ces jeunes gens leur assurerait des résultats plus probants. Il avait connu lui-même l’expérimentation par la force, sans possibilité d’avoir son avis à donner. Il était la preuve vivante, avec sa sœur, qu’une telle méthode était loin d’être la plus efficace. Même si elle avait parfaitement marché avec les autres détenus, il fallait voir où ça les avait mené. Un petit doute s’immisça soudainement en lui. Il se lançait dans un projet visant à exploiter le potentiel de jeunes enfants. Ce qu’il avait vécu. Ce à quoi il avait survécu plus exactement. Son hésitation fut rapidement chassée alors qu’il observait les mines joviales de ses interlocuteurs. La différence résiderait dans son succès. Ni plus ni moins.

Hiko avait posé ses revendications et elles étaient légitimes. Shirō les réceptionna d’un mouvement des deux mains en signe d’ouverture.

- Aucun problème. De toute façon je pense qu’il serait contre-productif de vous dissimuler les choses. Nous sommes là pour chacun progresser, garder des secrets entre nous ne serait pas l’idéal. Vous aurez une pleine visibilité sur nos expériences et agissements. Nous les effectuerons en groupe et chacun aura son droit de regard sur la chose. Il va sans dire que des épreuves difficiles nous attendent, mais c’est ensemble que nous les surmonterons.

Un discours paternaliste et écœurant mais Shirō était un peu obligé d’en passer par là. Même s’ils possédaient une certaine maturité, ce n’était que des enfants. Il fallait mettre les formes tout de même. Et le langage du ventre pouvait jouer son rôle. Ce fut sur une proposition du jeune Hiko que le trio se dirigea vers un restaurant pour partager un repas, ainsi que des idées ou projets. Un petit établissement sans prétention se trouvait non loin. La chaleur avait attiré quelques autres civils dans cet endroit paisible. Chaque membre de la trinité prit sa commande lorsque le serveur vint la récupérer. Le temps que ce dernier arrive avec leurs plats, Shirō se remit dans la discussion initiale :

- Nous allons devoir trouver un lieu adéquat pour entretenir cette collaboration. Pour le moment nous devrons faire avec les moyens du bord mais il nous faudrait un laboratoire. Je me chargerai de trouver quelques éventuelles machines mais ça prendra du temps. Un terrain d’entraînement devrait faire l’affaire pour débuter. Nous devrions nous en tenir à des premières expérimentations de type observation. Pour vous deux, rassura Shirō.

Il ne comptait pas laisser Ayanokoji de côté. Son pouvoir était incommensurable et il faudra traiter la chose avec beaucoup d’attention. Et de patience. Peu importe le temps que ça prendra, il préférait miser sur la sécurité et le succès plutôt qu’allier précipitation et échec. Alors que Shirō allait présenter la suite des évènements tels qu’il les voyait, un soudain bazar anima le restaurant. Apparemment une bataille de nourriture. L’auteur du méfait semblait perdu par ce qu’il venait de faire. Etrange. Avait-il été piégé par quelqu’un ?! Non pourtant puisqu’il semblait avoir lancé la tarte incriminée. Shirō regarda l’audience présente. Alors que deux serveurs tentaient de calmer le jeu, il scruta les autres visages en espérant y trouver une réponse. Il n’y trouva qu’un visage paisible, guères intrigué par le boucan. De quoi éveiller les soupçons. Malheureusement, n’ayant rien vu, le scientifique ne pouvait rien affirmer. Et il n’allait pas se pointer à la table de cet inconnu pour l’accuser d’un acte qu’il ne comprenait pas. Pourtant, il l’intriguait. Au même titre que ce duo rencontré plus tôt dans la journée.

Le scientifique s’était interrogé sur le coup sur le pourquoi du comment il était descendu de son perchoir. Et voilà où ça l’avait mené. Si c’était sa journée de chance, autant en profiter. Lorsque l’altercation fut maîtrisée, il fit signe au serveur qui rappliqua illico.

- Pardonnez-moi de vous déranger en plein labeur mais je voulais savoir si le jeune homme assis là-bas avait commandé quelque chose à boire ?

- Euuh oui. Pourquoi ?

- Vous seriez aimable de réitérer sa commande s’il vous plaît. De ma part.

Peut-être un verre qui ferait avancer l’intrigue. Qui ferait chavirer la trinité à un carré gagnant.

_________________
La jeunesse à la rescousse ! Cl26
Merci pour le kit Aimimolette ♥️
Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6209-quatre-terminee#51259 http://www.ascentofshinobi.com/u993

La jeunesse à la rescousse !

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: