Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [A/OFFICIELLE/KIRI] HISSER LES VOILES
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 18:45 par Narrateur

» Quel bon vent vous amène ? [Konran Tenzin]
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 18:26 par Konran Tenzin

» 04. Face-à-face
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 17:58 par Narrateur

» Une équipe (ou pas) [Anzu]
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 17:54 par Sharrkan

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 17:32 par Yasei Akane

» 09. Demandes de Succès
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 17:32 par Han Musashi

» Je suis le tigre de garde
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 16:08 par Hokazuka Shinju

» Classements topsites
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 15:12 par Chiwa Aimi

» Un tranchant pour une main vide [Kyuu Kazan]
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 14:52 par Shimazu Aomine

» Bonus aux nouveaux Teikokujins !
親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] EmptyAujourd'hui à 14:40 par Kaguya Kôsuke

Partagez

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen]

Guan Yu
Guan Yu

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] Empty
Mar 23 Avr 2019 - 9:47

親睦会 Shinbokukai

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] 1556022714-guanyuftxuen

Kirigakure no Satô. Voilà maintenant bien quelques années que le Bishamonten n'eut plus posé le pied dans ces terres. Autre fois, la nomination de Benten au poste de Shodaime Mizukage eut des conséquences terribles qui dispersa les fidèles et les hostiles. Faut-il avouer bien sûr, que la momie de la brume fut agile d'envoyer bons nombres de ses ennemis loin d'elle. Et Guan Yu en fit partie.

Car, lors de la grande purge qui eut lieu quelques années avant la création du village, beaucoup de mauvaises rencontre eurent été faites. Durant la traque criminelle, le bonze entendit des rumeurs à propos de cette fameuse " O.Dui S. Benten ", mais aucune affirmation précise qui put remettre en question le Titre de Shodaime Mizukage. Pourtant, il fut bel et bien envoyé hors des murs du village, par simple sécurité.

La calèche qui le transporta jusqu'ici, s'arrêta. Il descendit sur la terre ferme d'un bon agile, en prenant une grande inspiration. Cela faisait longtemps... Peut-être trop longtemps à vrai dire. Il se fut toujours senti bien au sein de cette cité qui parfois pu lui rappeler les jungles sauvages d'Hayashi. Il n'hésita pas alors à remercier le marchand qu'il eut pris avec lui, d'une inclinaison du corps et de la tête.

De retour, il n'hésita pas à aller prendre un thé sur l'un des toits environnant de sa position. Il put apprécier sa petite beuverie en scrutant la vie au sein de la ville dans laquelle il fut. Son regard se stoppa nette sur une des grandes bâtisses au loin qui ne fut rien d'autre que : La tour de l'ombre de la brume. Quelques idées passèrent dans sa tête à cet instant précis.

Une silhouette posa pied derrière lui, alors qu'il fut assis face à l'horizon. Il ne prit pas la peine de tourner la tête, cela fut bien trop inutile : Il put reconnaître cette aura entre mille. Une prestance qu'il connut si bien au court de la purge de Mizu No Kuni... Pour ainsi dire, une vieille connaissance.

Ses lèvres joignirent la tasse qu'il tint, avant d'aspirer le liquide qui s'en échappa. Il reposa ensuite le récipient à coté de ses genoux, tandis que le silence et l'air sépara les deux individus. Un sourire légèrement nostalgique vint se dessiner sur le visage du Bishamonten.

▬ Shinkirō no Xūen... cela faisait bien longtemps. Vous semblez ne pas avoir perdu de votre éclat, Samurai.

Il lança une formule de politesse envers un compagnon d'armes d'autre fois... d'une autre époque. Il connut très bien le tempérament du Mirage, pourtant, il ne put s'empêcher simplement de l'inviter à se joindre à lui.

▬ Que faites-vous là ? Venez-vous ici pour prendre le thé, vous aussi ? Il est vrai que la vue est splendide. Prenez place, je vous en prie. Sa main vint accompagner ses paroles.

Cela fit longtemps qu'un thé ne fut pas partagé entre les deux. Paradoxalement, leurs arts furent liés. La méditation, la zénitude... l'art de la guerre et du corps. À défaut d'utiliser ses poings, un Samurai utilise son sabre. Ils eurent bien des points communs par le passé, mais qu'en fut-il désormais ?


Dernière édition par Guan Yu le Mer 24 Avr 2019 - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] Empty
Mar 23 Avr 2019 - 11:54




« SHINBOKUKAI »
親睦会
réunion informelle ft. @Guan Yu




Bien des rencontres. Bien des années passées. Il ne restait de tout cela que réminiscences et vestiges, histoires et légendes ; vérité transformées en rumeurs. De l’éminent éphèbe n’ayant pas dépassé les seize ans et capable de rivaliser avec les plus grands bandits de l’Eau, il ne restait que peu de dépositaires de cette information. Et avec surprise, l’un d’eux faisait son grand retour comme lui des années auparavant dans le pays qu’il avait jadis défendu de son corps.

Revenu de la cascade Namida où il avait élu résidence quand il ne travaillait pas, lieu adapté à sa condition et à la plénitude nécessaire à la méditation et au questionnement profond, il aperçut un crâne chauve sur lequel se reflétait les rayons d’un crépuscule à l’agonie. Pas de doutes à avoir, même sans être un senseur aguerri. Il reconnut sa vieille connaissance et disparut du chemin tracé par les roues dans la terre pour apparaître sur les tuiles où il avait établi son campement précaire.

Et clairvoyant comme il était, son acolyte du passé n’eut aucun mal à le reconnaître sans sourciller. Dans sa bouche, son appellation semblait bien plus réelle que les diverses politesses. Lui savait l’origine de son surnom et son application.

« Ohayô, Bishamonten. » Il s’approcha sans chercher à se glisser sournoisement dans son dos, arrivant à son côté le regard mordoré du sabreur dans le vide abyssal de l’horizon.

Il se laissa tomber en seiza et alluma une cigarette, habitude qu’il avait prise lors de cette même époque. Tous deux avaient suivis l’enseignement monial mais chacun avait suivi sa propre voie.

« Je sers Kirigakure, désormais. Tu viens ici pour cela, n’est-ce pas ? Ne me vouvoie pas, les années n’ont pas effacés notre vécu commun. » Un petit rictus au lèvre, il se saisit d’une tasse de sa main libre, comme si le moine avait prévu son arrivée et la porta lui aussi à ses lèvres.

« Qu’est-ce qui t’a retenu si longtemps, sōhei ? »

Avec lui, il n’avait pas à s’obliger. Malgré sa misanthropie flagrante, certaines personnes avaient droit à un traitement de faveur et il avait gagné le sien au prix du sang autrefois.





Dernière édition par Shinkirō no Xūen le Jeu 25 Avr 2019 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Guan Yu
Guan Yu

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] Empty
Mar 23 Avr 2019 - 22:22

親睦会 Shinbokukai

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] 1556022714-guanyuftxuen

Une partie du village était ravagée face à ses pupilles scrutant l'horizon. S'il prit tant de plaisir à contempler ce qu'il eut face à lui, c'était uniquement par passion et curiosité qu'il avait pour la guerre et les batailles. Kiri avait besoin de se reconstruire, il n'eut aucun doute à ce sujet... et étrangement, son idée qui l'eut poussé à rejoindre cette faction militaire, prit tout son sens.

Ce trait de caractère qu'il possédait lui valu autrefois le surnom de " Bishamonten " par ses pairs. Son ambition n'avait aucune limite et pourtant, il resta bloqué dans sa vision basique du monde qui repose sur l'équilibre et le déséquilibre. Cette fameuse balance que l'on ne put une seule fois prévoir ; elle arrivait et frappée, toujours sans que personne ne s'y attende réellement.

Lorsque ce sobriquet, " Bishamonten ", parvint à ses oreilles ; il n'eut plus aucun doute sur l'identité de cette " Aura " qu'il avait pressenti auparavant. Après tout, lorsqu'il fut sûr de quelque chose, il se trompa que très rarement. Les deux compagnons d'armes d'un autre temps, se retrouvèrent et souhaités simplement profiter d'un moment de repos pour en venir aux nouvelles.

▬ Pardonne ma politesse, j'ai encore cette habitude de devoir refléter l'image de l'équilibre et de la sagesse en publique...

Sa demande de pardon fut alors suivie d'un long soupir qui fut à son tour pourchassé par sa main droite venant se déposer sur la nuque. Il remua sa tête tout en fermant les yeux ; un acte qui montra seulement qu'il pouvait quitter la réalité actuelle, pour être libre d'agir comme il l'entendait devant le Samurai.

Bien sûr, il n'avait pas oublié de répondre à la question posée. Bien au contraire, celle-ci fut bien compliquée dans un premier temps, mais après tout, il n'eut absolument rien à cacher ou à se reprocher sur le moment et pouvait donc parler en toute légalité.

▬ C'est effectivement le cas ; on va dire que ce village et moi, c'est du donnant-donnant. Je sers l’intérêt du village et le village me rend cet intérêt pour mes propres projets.

De sa manche, il sortit une petite bouteille de saké scellée, ainsi que deux Kobizen choko. Il les déposa entre eux, sans plus y toucher par la suite. Attendait-il que son " Kohai " le serve ? Peut-être, fut-il encore bloqué dans sa réalité d'équilibre et de sagesse... Ou alors, était-ce de la naïveté ? Pourtant, le bonze n'en était point doté.

▬ Sōhei ka... Hmpf... pouffa t-il, accompagné par un léger rictus. Voilà bien longtemps que je n'avais plus été appeler ainsi. La nomination du Shodaime Mizukage, n'a fait que m'éloigner de ce village et semble t-il, que j'ai raté la guerre. Mais disons, que je préparais simplement un nouveau Terrain de jeu pour Kiri, comme il me fut ordonné avant de partir.

Son iris fixa les décombres de la bataille passée à Kiri. Il prit alors conscience, que son surnom ; " Bishamonten " lui collait toujours à la peau et qu'il ne pourrait sûrement jamais s'en débarrasser.

▬ C'est triste... quand je vois le village dans cet état, je devrais être en colère... Pourtant, quand j'admire tout cela autour de nous... les débris et décombres ; signes d'une grande bataille, je ne peux m'empêcher d'être fasciné. Racontait-il à son comparse, d'un air mélancolique. Là, en dehors de ses murs... j'ai appris ce qu'est la réalité. Et c'est pour cela, que mon retour ici fut si long.

Et, il ne dit plus un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 20:37




« SHINBOKUKAI »
親睦会
réunion informelle ft. @Guan Yu




Bien que son crâne lustré fut toujours dans son champ de vision phériphérique, les pupilles mordorées du sabreur étaient inlassablement par la peinture que les rayons solaires venaient mettre en exergue ; celle d’un Kirigakure diminué exhalant des fumets de la reconstruction. Une cité qui était l’aînée des deux autres et qui essuyait pourtant les affres de conflits tout juvéniles, comme s’ils n’apprenaient jamais de leurs erreurs.

Quand il s’excusa plus ou moins, il n’eut comme réponse qu’un léger rictus amusé par l’énonciation du propos. Il ne connaissait que trop bien cette facette ; l’apanage des moines. Se draper de vertu pour autrui, quelle que soit la véritable couleur de l’âme du monial en question. Cela entraînait souvent des surprises et nombre des siens au sein de sa troupe ne payait pas de mine. Le dicton prenait alors tout son sens.

« C’est une nouvelle Ombre qui dirige suite à la guerre civile. Espérons pour toi qu’elle sera conciliante vis-à-vis de tes projets. » Lâcha-t-il sans le regarder, tout en descellant le bouchon de sa cire d’un geste habile.

Doucement, il fit couler le liquide incolore dans les récipients prévus à cet effet.

« Je l’ai aussi raté à ma manière. Mais toi comme moi, nous avons assez éprouvé le Yukan pour savoir que ce n’est certainement pas la dernière. Le monde est ainsi fait. » Il lui rendit son rictus et vida le contenu d’une traite franche. Ce goût n’avait pas effleuré ses papilles depuis longtemps.

« Il n’y a pas de mal à ça. » Lui-même n’avait jamais excellé dans les démonstrations ou les enseignements monials, alors il ne pouvait sciemment blâmé l’interlocuteur.

« Il t’en a fallu du temps, ani. » Doucement, il tourna son visage vers lui, les lippes agité d’un rictus qui découvrait une partie de sa dentition. « Et qu’est-ce que cela t’a inculqué, exactement ? »




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Guan Yu
Guan Yu

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] Empty
Dim 28 Avr 2019 - 11:12

親睦会 Shinbokukai

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] 1556022714-guanyuftxuen

Ses années en dehors du village lui apprirent bien plus sur l'archipel et sa façon d'être, que tout autre chose. Depuis la création de la cité de l'eau, beaucoup eurent certainement oublié que le peuple ne se résumait pas seulement à ce qui se trouve à l'intérieur des murs. Là, dehors, la division gagne du terrain : des paysans pillés, des bourgeois volés et assassinés et sans compter les trafiques de drogues et d'armes qu'il pouvait y avoir. Les natifs de la nation de l'eau étaient laissés pour compte, alors que le crime continuait toujours son avancée.

Même si ce dernier avait drastiquement baissé, il n'en était pas moins inexistant pour autant bien au contraire. Il sévissait toujours et cette fois-ci, de manière plus organisée et caché que par le passé. Tout comme les défenses d'une ville et la discipline d'une armée, les organisations criminelles se renforçaient au fil des temps et continuaient d'étendre leur territoire.

Le Bishamonten ne pouvait pas donner de réponse franche à son compagnon de beuverie, car il n'eut toujours pas l'autorisation nécessaire à la naissance de son projet. Bien qu'il fut tenté de lui en expliquer les tenants et les aboutissants, il dut simplement détourner la question en elle-même.

Un dirigeant est faible si il fait confiance à son peuple. En faisant confiance à son peuple, il sera dirigé par lui. Dit-il à son ami. Notre nouveau Mizukage... je me demande de quoi a t-il l'air. Est-ce un homme de vertu ? Est-ce un tyran ou un diplomate ? Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête.

Il amena la coupole de saké à ses lèvres avant d'en déguster le contenu d'une seule traite. Un long soupir atténué par une onomatopée, prouva alors le délice que représentait l'instant même de cette journée. Il fut comme soudainement soulagé, la tête apaisée et les problèmes qui y étaient enfermés : totalement envolés.

A son tour alors, il prit la bouteille de saké et en versa le contenu restant dans les deux coupes. Sans attendre, il but une fois de plus, mais cette fois-ci, il prit le soin d'en savourer les arômes en n'y trempant que légèrement les lèvres. Il tenait à apprécier le temps qu'il passait en bonne compagnie.

▬ Mais assez parler de moi, veux-tu. Qu'est-ce que toi tu deviens ?

Une simple question à laquelle il marqua une courte pause tant les interrogations se bousculaient dans sa tête.

▬ Oh, j'ai presque oublié... Xûen, penses-tu pouvoir m'organiser une rencontre avec notre nouvelle ombre ?

Il avait en effet besoin de l'aide de son compère pour pouvoir rencontrer en tête-à-tête le nouvel " Empereur " de la brume. Son projet pour le village dépendait entièrement de l'appréciation du chef de la cité et le bonze ne cachait aucunement le fait que cette " proposition " pouvait cependant lui faire perdre sa tête, si elle s'avérait être mal reçue par le nouveau Mizukage.
Revenir en haut Aller en bas
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen] Empty
Sam 4 Mai 2019 - 19:44




« SHINBOKUKAI »
親睦会
réunion informelle ft. @Guan Yu




Le bonze avait toujours eu ses propres intentions et ses idées. Cela ne fut en rien une surprise quand il dévia de discussion à sa question ; il ne lui en tint pas rigueur. Xûen n’avait pas de raison de suspecter un frère d’arme, le lien du sang mêlé par la bataille ayant autant d’importance que celui de la parenté aux yeux d’un combattant aguerri tel que lui. Sans le rendre aveugle pour autant, il écouta donc tranquillement le monial.

« Ce n’est pas absolu j’imagine ; tout dépend de l’aptitude à écouter sans être influencé. Un dirigeant qui ignore ses régis fini souvent par le payer. » Le premier cercle était un exemple parlant parmi une multitudes d’autres. Mais le contraire n’était pas salvateur pour autant, Yu avait raison.

« Je n’ai pas l’honneur de faire partie de son cercle restreint. Du peu que j’en sais, c’est un homme de sens et il est assez âgé pour s’asseoir sur une certaine expérience. » Il ne comptait pas pour autant l’encenser en sachant si peu sur Kagaï Inja.

Après avoir été servi, le Mirage porta lui aussi ses lippes à son cadeau et en savoura les arômes automnals.

« La même peinture, qui se répète encore et encore. J’ai quitté mon poste d’Amiral il y a de ça un an pour devenir shinobi, me voici maintenant Jônin de Kirigakure no Satô et membre de la Police. » Pas de fierté exacerbé, rien qui prouva qu’il se complaisait à un tel poste ou une telle ascension.

« Voilà qui devrait être faisable, si tu donnes un motif valable ; tu t’imagines bien que les réclamations d’un nouveau venu quel que soit son passé, l’Ombre n’en a cure. Il faudra poser une mise sur la table si tu veux jouer, monial. » Un large sourire qui se voulut honnête orna son faciès hâlé. Loin d’être joueur malgré ses récentes aventures, il savait tout l’interdit qu’il venait de violer et surtout dans quel position il était. Impensable d’imaginer que le Bishamonten ait ce qu’il veut sans d’abord laisser filtrer quelques bribes à son vieil ami...






Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

親睦会 Réunion informelle [Ft. Xûen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: