Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
Hunger Games EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

Hunger Games

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Hunger Games Empty
Ven 26 Avr 2019 - 16:18
Été de l’année 203
Dans une forêt aux alentours du village caché de Kumo

Cela faisait un moment que tu avais eu ton petit diplôme de Genin, et tu avais déjà rejoint les rangs des forces armées de Kumo. Si tu savais comme j’étais fier de toi mon petit Hiko, toi mon petit personnage que j’ai créé de toute pièce. Enfin, sauf ton apparence, ça je l’avoue, je suis coupable de plagiat envers le créateur de Hunter x Hunter. Mais bon, vu tout le fric qu’il a dû se faire, je pense qu’il s’en carre total que j’utilise l’avatar d’un de ses personnages… Pas vrai ? Après tout, nous sommes tous les copies de quelqu’un…

Et voilà, c’était la minute philosophie du jour. On ne va pas s’attarder là-dessus car ça pourrait vite devenir chiant pour le lecteur, même si je doute que beaucoup d’entre vous ne lisent ces posts. M’enfin, le principal c’est de prendre du plaisir pas vrai ?

- Sairyo Hiko, je viens pour le test de survie monsieur.
Hein ? Mais qu’est-ce que tu racontes toi encore ? Pourquoi tu te présentes ? Et c’est quoi cette histoire de test de … OH PUTAIN ! Je me suis vraiment carrément égaré que j’en ai quasiment oublié la raison de ce RP. Remettons nous sur le droit chemin, voulez-vous…

Bref, comme je le disais, notre petit héros à la chevelure blanche avait été inscrit comme la plupart des nouveaux genins à une sorte d’épreuve de survie grandeur nature. Certains préféraient garder ces épreuves pour passer à un grade supérieur, d’autres pour amuser tout un peuple… Eh bien nous, on le fait juste pour le fun et pour trouver un sujet qui sorte de l’ordinaire. Plagiat vous avez dit ?

Bref, toujours était-il qu’Hiko venait de se présenter au bureau d’accueil et la jeune fille qui s’y tenait venait de lui donner une feuille qu’il devait lire puis signer. Cela concernait les règles de l’épreuve et les différentes conditions de victoire et d’abandon. De plus, il y avait quelques lignes sur le bas de la page qui servait de décharge aux organisateurs contre tout dégât irréparable, toute violence, et aussi en cas d’éventuelle mort…

- Ah ah, c’est pas très rassurant… Surtout la dernière ligne ah ah ah !
Fit l’enfant lorsqu’il finit de parapher le document en souriant. La jeune fille lui adressa son plus beau sourire, mais elle ne dit point mot. Elle lui tendit alors un papier qui indiquait quelle était son équipe. Il ferait partie de l'équipe numéro 23. Il ne savait rien des conditions de l’épreuve, mais il se dirigea vers le point d’entrée de l’équipe n°23 tout en lisant le parchemin énumérant les règles de l’évènement auquel il allait participer.

Bienvenue aux 4ème Hunger Games !

Suite à votre inscription, vous venez de vous inscrire pour cette fabuleuse épreuve don’t voici les différentes règles :
  • Il est interdit de tuer un autre participant
  • Le but de votre équipe est de défendre son drapeau
  • Votre drapeau a une valeur de 3 points
  • Chaque drapeau adversaire a une valeur de 1 point
  • Vous remportez la victoire lorsque vous avez atteint le total de 10 points
  • Vous pouvez échanger vos drapeaux pour recevoir une aide aléatoire (arme, nourriture, eau, ustensile, soins, etc.)
  • Si au bout de cinq jours aucun équipe n’a récolté les 10 points, vous serez tous disqualifiés.


Woah, ça s’annonçait plutôt sympa non ? Une sorte de battle royale. Petit problème, vous n’aviez pas le droit à vos armes, ni à aucun ustensile pour commencer… Certains partaient donc désavantagé, surtout si vous ne maîtrisiez pas le Katon ou autre… Car il faut bien l’avouer… Survivre 5 jours sans feu c’est chaud (ahah). Mais ce n’était pas tout, les organisateurs réservaient d’autres surprises à nos shinobis en herbe… Mais cela, ils le découvriront lors des épreuves !

En parlant d’épreuve… Hiko était encore tout seul devant sa porte alors que le test allait commencer… Où était le reste de son équipe ? Où était son ou sa partenaire ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Ven 26 Avr 2019 - 21:24

Il avait dû se lever bien tôt ce jour-là, bien plus tôt que les autres d’ailleurs. Il n’était pas forcément réjouit de cela d’ailleurs, mais le devoir l’appelait. Enfin, le devoir. Quel grand mot, ô grand mot oui. C’était son ancienne gouvernante qui avait réveillé le garçon à une heure si matinale pour le prévenir que ses parents l’avaient inscrit à un sorte d’événement un peu particulier. Seiji ne savait guère plus et c’était d’ailleurs bien cela qui l’effrayait. Connaissant la folie de ses parents et leur amour pour le danger, le jeune adulte s’attendait au minimum à affronter une horde de lions affamés en sortant de chez lui, et au maximum de devoir signer une déclaration de guerre entre toutes les nations.

Oui, rien que ça. Il savait parfaitement de quoi ses parents étaient capables quand ils le voulaient. Bien qu’ils ne possédaient pas vraiment une importance aussi majeure, le Yamanaka avait malheureusement trop tendance à se méfier de leurs faits et gestes, même pour une simple invitation à un repas. Il prenait cela presque comme une sorte de vengeance, car il leur avait demandé il fut peu de vivre seul. Sûrement était-ce le côté ténébreux et maléfique de la mère et du père poules, qui sait ? Ce n’était pas grand chose, cela dit, mais il fallait malgré tout vivre dans le risque de voir débarquer chez lui des bandits. Au final, c’était presque devenu une sorte de blague familiale et Seiji s’en délectait le premier.

Aujourd’hui était donc un nouveau jour et de ce fait, un nouveau défi lancé par ses parents. Il avait reçu cette sorte d’invitation à un événement où on lui demandait de se rendre dans un endroit en particulier. Arrivé sur place il constatait une forte population, majoritairement de jeunes gens d’ailleurs. Il y avait un accueil où Seiji se présenta brièvement pour essayer, tant bien que mal, de comprendre ce qu’il se tramait. On lui expliquait donc qu’il allait participer à un jeu de survie nommé « Hunger Games » et que cet événement était réservé aux Genins afin qu’ils puissent s’entraîner dans un milieu idéal. Il soupira alors lentement, d’abord de fatigue puis de soulagement car ce n’était pas une si mauvaise idée, finalement.

Bien que….
« Excusez-moi, quand vous dîtes cinq jours, vous voulez dire vraiment cinq jours, c’est-à-dire cent-vingt heures ? »
Il marqua un léger arrêt, voyant l’hôtesse d’accueil lui répondre qu’en effet, c’était bien cela.
« Puis-je parler aux organisateurs ? »
Elle hocha une nouvelle fois la tête, présentant après un court temps d’attente ses supérieurs. Seiji leur posa quelques questions, mais plus important, il effectua un mudra avec sa main dans son dos. Une chose qui serait sûrement utile…. Pour plus tard. Il les remercia d’avoir prit le temps de répondre à ses nombreuses, et farfelues, questions puis partit vers sa porte, la numéro 23 en l’occurence. Il avait eu quelques renseignements essentiels, lui qui aimait toujours avoir un coup d’avance sur les autres. Et cette situation n’allait pas échapper à la règle, il se voulait aussi maître du jeu, dans un certain sens. Qui plus est, c’était un excellent moyen de tester ses premières capacités et de voir jusqu’où il pouvait pousser l’esprit humain.

Il y avait un garçon, ou plutôt un gamin en l’occurence, qui l’attendait à sa porte. Sûrement son futur partenaire dans toute cette folie. Il leva les yeux au ciel en se disant qu’en plus de devoir s’occuper de gagner, il allait sûrement devoir faire aussi du babysitting. Il avait les cheveux en batailles, d’un blanc immaculé. Le garçon semblait rapide de corpulence et sûrement débrouillard au vu de son métabolisme.
« Yo, je serai ton partenaire. Yamanaka Seiji, enchanté. »
Les jeux étaient ouverts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Dim 28 Avr 2019 - 15:33
Il était finalement arrivé. Hiko n’y croyait quasiment plus car le coup de canon sonnant le début des épreuves n’allait pas tarder à retentir et qu’il était encore seul face à sa porte. Mais non, finalement, son partenaire arriva. Il savait se faire attendre celui là, pas de doute là dessus. Hiko le jaugea alors du regard. Pas de doute, il ne faisait pas parti des genins les plus impressionnants de l’épreuve. Bon après, le Sairyo n’était pas un modèle de muscles non plus... Ne jamais juger un livre à sa couverture... Souvenez-vous en, cela pourrait vous sauver les fesses plus d’une fois !
- Salut, moi c’est Hiko. Yamanaka... Ça me dit vaguement quelqu’...
PAN
L’enfant aux cheveux blancs n’eut pas le temps de terminer sa phrase que le coup annonçant le début de l’épreuve venait de retentir. Et avec lui, les portes devant lesquelles se trouvaient les deux gamins venaient de s’ouvrir... Que les jeux commencent !

Une fois les portes passées, les deux mioches se retrouvèrent dans un environnement plutôt tropical. Putain, c’est fou ce qu’on pouvait faire avec la technologie d’aujourd’hui... ! Mais ils n’étaient pas en pleine jungle, non, ils se trouvaient dans une sorte de clairière dans laquelle se trouvaient deux hamacs accrochés entre deux arbres, une table avec une énorme malle à côté, puis un drapeau. Leur drapeau...

Hiko, ne connaissant pas les capacités ni le comportement de son coéquipier d’épreuve, prit les devants.

- Je m’occupe du drapeau, je te propose qu’on le garde sur nous en tout instant. Je vais le prendre pour le moment mais on pourra échanger par la suite si tu le souhaites. En attendant tu peux aller checker le contenu de cette malle avant que nous n’établissions un plan... ?
Il l’avait formulé comme une question, afin de ne pas laisser croire à Keiji qu’il prendrait les commandes, ce qui n’était nullement son intention. Et alors qu’il repliait le drapeau puis le glissait entre son t-shirt et sa peau, coincé par l’élastique de son pantalon, l’enfant entendit un bruit qui lui fit froid dans le dos...

Un hurlement provenant d’assez loin venait d’être entendu. Crispant sa mâchoire, le Sairyo croyait savoir quelle pouvait être l’origine de ce hurlement... Les premières victimes faisaient déjà les frais des plus conquérants... Il n’y avait pas de temps à perdre !

- Vite dépêchons nous ! On est trop vulnérables ici... Je m’occupe de détacher les hamacs, toi pendant ce temps fais l’inventaire de ce qu’il y a dans cette malle et foutons le camp !!
Encore un peu trop directif... Il va falloir travailler là-dessus mon petit Hiko...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Dim 28 Avr 2019 - 22:02

Hiko était donc le prénom du garçon qui allait accompagné le jeune adulte dans cette nouvelle petite aventure. Bien que Seiji n’était pas un grand fana des expéditions dans la nature, il se devait de garder la tête haute face à ce que ses parents lui demandaient. Ils n’étaient pas exigeants au point de vouloir le voir absolument réussir, disons juste qu’ils comptaient tous les deux sur lui pour les rendre fier. Et dans ce sens, le Yamanaka se devait de respecter cette volonté mais surtout de la validé. Entre : une simple notion d’orgueil et de fierté, plutôt banal.

Apparement son partenaire avait déjà entendu le nom Yamanaka et il n’y avait rien de bien surprenant à cela. C’était un clan réputé au pouvoir redoutable. Mais Seiji n’en avait que très peu faire des autres Yamanakas qui n’habitaient absolument pas à Kumo. Lui et ses parents avaient été les seuls à venir dans ce village plus que prometteur, alors que les autres membres devaient sûrement se trouver à Iwa, d’après les rumeurs, ou encore présents aux alentours de Hi no Kuni. C’était de très basse importance et Seiji se devait de se concentrer alors qu’une alerte retentissant, signalant le début de l’événement.

Hiko semblait vouloir donner des directives au Yamanaka. En soit, il s’en fichait clairement qu’un garçon si peu âgé lui donne des ordres. Seiji avait toujours eu le mental à trouver les meilleures solutions qui allaient à son avantage et donc, s’il fallait écouter et suivre le jeune garçon, il le ferait. Qui plus est, ils étaient définitivement du même rang donc le jeune adulte ne pouvait se permettre d’imposer une quelconque autorité non-justifiée. Ainsi il regardait ce qu’il se cachait dans la malle alors qu’un cri brisait le silence. Il fallait seulement dix points pour remporter la partie en partant avec trois points grâce au drapeau de l’équipe.
« Il y a une corde, quelques vivres de quoi tenir une journée, un silex et du bois pour le feu, un deux draps et des fumigènes. » dit-il, tout en marquant une pause. « Il vaudrait mieux qu’on se dirige vers ce cri, ça ne semble pas si loin d’ici et on pourrait peut-être profiter de la situation. »

Seiji prit alors les quelques affaires qu’il avait pu trouver dans la malle et les déposa dans son sac à dos. Il se mit en route en direction des bruits. Sur la route il décida de partager les informations qu’il avait pu obtenir avant le début de l’événement.
« Il y a en tout 25 équipes de deux personnes. La terrain est composé de cinq biomes différents : la plaine, la jungle, la forêt, le désert avec des ruines et le dernier se trouve au milieu : un lac avec une cabane en son centre. Toutes les cinq heures il y aura des malles envoyées dans cette cabane avec diverses bonus : de la nourriture, des armes, des pièges… »
Seiji avait réussi à savoir tout cela en parlant avec les organisateurs. Bien évidement le garçon ne leur avait pas demander directement mais c’est au détour de la discussion qu’il alla chercher des informations dans leurs mémoires pour avoir de petits éléments deçà-delà. Mieux encore, il avait aussi planté une « graine » dans l’esprit d’un des organisateurs qui allait le pousser à jouer en la faveur de l’équipe de Seiji et Hiko.
« Il y a aussi des paquets qui sont livrés de façon aléatoire dans tous les biomes, et dedans on peut y trouver un peu près la même chose que ceux dans la cabane au centre du lac. Voilà ce que je sais. »
Ils arrivaient bientôt derrière un buisson qui donnait un plan parfait sur ce qu’il se passait : deux équipes se battaient. Une des deux équipes avait déjà un garçon à terre qui semblait inconscient, laissant une kunoichi devant se défendre seule face à l’autre équipe composée de deux garçons. Seiji murmura à son équipier quelques nouveaux détails.
« Mon style de combat n’est pas direct. Je m’illustre mieux en manipulant les gens dans l’ombre plutôt que dans une bataille en face à face. Comment te bats-tu, toi ? »
La clé était tout d’abord de communiquer ces précieuses informations pour pouvoir ensuite optimiser et combiner leurs styles de combat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Mer 1 Mai 2019 - 16:18
Y’a pas à dire, Hiko avait vraiment eu du bol sur le choix aléatoire de son partenaire pour ces épreuves. Alors certes, ce ne serait peut être pas le plus courageux et le plus fort physiquement, mais il semblait avoir la tête vraiment bien faite. De plus, il apporta au jeune Sairyo des informations précieuses sur le déroulement des épreuves à venir.
- Woah, t’es une vraie mine d’informations dis moi ! Mais je n’étais pas du tout au courant de tout ça, tu as lu ça où ? Comment t’as réussi à avoir accès à toutes ces informations ?!
Et là, une idée le frappa... C’était un Yamanaka pas vrai ? Les Yamamachins ils font des trucs avec l’esprit ? Du coup, ça veut dire qu’il peut s’introduire dans votre esprit sans qu’on s’en rende compte ? La peur envahit alors le jeune garçon qui sentait un noeud se former au niveau de son estomac... Ce mec là était un réel atout pour une équipe, mais il était aussi et surtout très effrayant ! Hiko s’arrêta dans ce qu’il était en train de faire et osa une petite remarque à son coéquipier du jour...
- Dis... T’es au courant que si je te surprends à essayer de farfouiller dans mon esprit, je t’en colle une tellement forte que tu feras 17 fois le tour de ton slip direction Kiri...
Les mots étaient durs... Mais il fallait instaurer des règles simples, claires et compréhensibles de tous dès de le début pas vrai ? La base d’une relation saine apparemment !

Maintenant que c’était dit, le garçon aux cheveux blancs pouvait repenser à ce que venait de dire son coéquipier. Le terrain pouvait changer d’une zone à l’autre et différents bonus seraient distribués à intervalles réguliers pour rééquilibrer les choses et favoriser les plus audacieux. Seulement le Sairyo voyait déjà un gros problème à cela.. Car ce mode d’acheminement allait sûrement avantager ceux ayant déjà une arme ou un petit avantage et ils tiendront alors la forteresse de cette cabane, attendant avec patience les nouveaux avantages...

- Hum... En gros il faudrait qu’on arrive les premiers à cette cabane pour avoir un avantage. Mais je doute que nous soyons capables de tenir ce lieu face aux assauts de nos concurrents... Quand on voit qu’il y a déjà eu du grabuge... Faut qu’on fasse gaffe !
Ce qui nous amenait donc à la question suivante.
- Pour ma part, je maîtrise le cristal sous toutes ses formes. De plus, je suis pas mauvais avec une épée ou un katana. Mais pour cette dernière capacité, on peut déjà oublié pour le moment...
Ils arrivaient alors sur le lieu de bataille. Deux équipes se faisaient face et l’une d’entre elles semblait avoir déjà un avantage certain car ils avaient réussi à neutraliser l’un des membres. Ils ne semblaient pas avoir remarqué la présence des deux gosses qui venaient de se cacher derrière un buisson. Hiko regardait la scène et voyait que la jeune fille toujours debout tremblait, mais son regard était déterminé. Elle ne semblait pas capable de la moindre action et serrait contre elle ce qui semblait être son drapeau. Les deux autres, de leur côté, semblaient plutôt sereins sur la tactique à adopter et sûrs de leurs forces.
- On ne peut pas la laisser comme ça, ils vont la dérouiller en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire... T’as un plan, le génie ?
Hiko dit cela avec un sourire franc, histoire que Seiji ne le prenne pas mal. Il serait le cerveau de l’opération car il avait accès aux pensées de chacun, un pouvoir redoutable faisant de lui un vrai atout dans une guerre, une bataille, une mission... Ou une épreuve !

Mais alors qu’Hiko attendait toujours la réponse de son coéquipier, il vit que les deux garçons s’avançaient vers la fille. Ils allaient la manger toute crue dans moins de quelques instants, il fallait réagir maintenant !

C’est alors que le petit héros à la chevelure blanche se décida à bouger et se retrouva face aux deux adversaires, juste devant la jeune fille. Il avait quitté sa position sans vraiment réfléchir et s’était exposé au danger par instinct. En arrivant, il toisa les deux garçons plus âgés que lui et leur dit...

- Vous n’avez pas honte de vous attaquer à une fille seule ?!
Macho, Macho Man...
- Si vous voulez vous battre, venez plutôt vous...
BIM

Hiko venait de recevoir une violent coup derrière le crâne qui le fit tituber et se retrouver à quatre pattes en quelques secondes. Il avait la tête toute endolorie, les idées floues, et tentait de se remettre...

Mais qui l’avait donc frappé ? Derrière lui il n’y avait que la... Oh non... ! Mais que s’était il passé ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Mer 1 Mai 2019 - 23:06

Hiko semblait être du genre tête brulée, apparemment. N’en déplaise à Seiji, disons juste qu’ils étaient un exact opposé. Et parfois les opposés se complétaient le mieux pour former une unité presque parfaite. En vérité si Hiko pouvait se charger de l’avant-garde et du front, cela arrangeait grandement le jeune adulte. Il pourrait être en tranquillité parfaite pour utiliser son plein potentiel. Les deux étaient arrivés à destination et Seiji recevait quelques compliments puis une remarque qui esquissa un léger sourire sur ses lèvres. À l’aide d’une mudra, il commença à parler à Hiko par télépathie, pour la simplicité mais aussi pour une discrétion parfaite.
« Ma spécialité est de récolter les informations afin de faciliter la suite des événements. Il fut plutôt simple d’obtenir celles-ci en parlant à quelques personnes. Je couvre nos arrières et toi, nos devants. »
Tout en continuant à communiquer de façon télépathique Seiji lui expliqua un simple fait, pour la remarque que Hiko lui avait fait juste à l’instant.
« Tu sais… Si je voulais ‘’farfouiller dans ton esprit’’, tu ne le saurais justement pas ? C’est bien tout l’art de la manipulation et de l’infiltration. »
Il rigolait intérieurement. Quelques personnes pouvaient remarquer que s’introduisait dans leurs esprits, mais ces gens là étaient eux-mêmes des spécialistes de l’esprit, ou alors des maîtres du Genjutsu et dans les kaïs : l’ennemi naturel des illusions et altérations d’esprits. Hiko semblait du type bourrain, rentre-dedans. D’après la déduction de Seiji, il pensait clairement que le garçon s’était sûrement spécialisé en attaque et défense physique, laissant à l’abandon le plan spirituel et mental. Le Yamanaka avait eu tendance à remarquer que les Genins délaissaient l’art des Genjutsus et en oubliaient bien trop souvent la force de ce domaine.

Hiko demanda ensuite quel plan les deux pouvaient-ils mettre en place afin que tout se passe bien. Seiji n’eut à peine que dix secondes de réflexion et commença à lui parler, toujours par liaison spirituel. Il informa aussi Hiko qu’il pouvait répondre à Seiji juste en s’adressant à lui de façon naturelle mais dans sa tête. C’était là aussi une des grandes forces des Yamanakas, une cohésion entre camarades et coordination parfaite sans que l’ennemi n’entende rien.
« Je pense qu’il serait mieux que nou…… »
Seiji n’eut pas le temps de finir sa phrase que le jeune garçon rua tête baissée dans la bataille pour protéger la fille à terre. En observant mieux le garçon inconscient au sol, le soi-disant coéquipier de la fille, Seiji remarquait alors qu’il n’avait aucune blessure, pas une éraflure. Le Yamanaka avait fait une erreur de jugement, il était aller beaucoup trop vite dans sa façon de voir les choses et ne le réalisa qu’au moment où son coéquipier fut frappé par la fille qu’il avait tenté de protéger.

Les deux équipes avaient dû faire une alliance pour faire tomber le plus d’équipe. En soit, ce n’était pas forcément bête comme procédé. Deux personnes contre quarante-huit, ça pouvait devenir assez dur très rapidement et donc il était sûrement préférable de faire des alliances afin de réduire le nombre puis, ensuite, se battre entre les derniers survivants. Le problème dans cette situation c’était que Hiko avait joint le combat avec le drapeau dans leur équipe. Seiji soupira un petit instant, qu’est-ce qu’il détestait les têtes brûlées ! Les deux étaient dans un jeu de survie où il ne pouvait avoir qu’une équipe gagnante. Ils n’étaient pas là pour défendre les demoiselles en détresse ou protéger des gens, il fallait qu’ils gagnent en jouant mieux que les autres.

Seiji fit le vide dans son esprit quelques secondes, il ferma les yeux et tout devint silencieux autour de lui. Il inspira et expira lentement. En rouvrant les yeux il reprit la parole avec sa télépathie.
« Tu viens de te jeter dans un combat en un contre quatre. Tu vas suivre mes directives juste pour les quelques secondes qui vont arriver. Quand je te donnerai le signal, la fille derrière toi ne te verra plus pendant quelques secondes, profites en pour prendre avantage de la situation. Tu as le drapeau avec toi, donnes-toi à fond pour qu’on ne perdre pas dans les premières minutes. »
Juste après avoir fini son petit discours, Seiji enchaîna une série de mudras visant l’autre équipe qui faisait face à Hiko. Il fallait réussi à répartir la tâche. L’un des deux garçons de l’équipe était plutôt en avant, face à Hiko, alors que l’autre était plutôt reculé et tenait leur drapeau. Seiji s’immisça dans l’esprit qui tenait le drapeau et grâce à son art divin lui fit croire que son propre coéquipier était en fait un ennemi qui avait prit l’apparence de son coéquipier.

Il était assez compliqué de réaliser tout cela car Seiji se devait de créer un scénario parfait auquel celui qui tenait le drapeau allait croire. Ainsi il se passait ceci dans la tête de la cible du Yamanaka :

Le garçon regardait son coéquipier qui soudain se tourna vers lui, tout en changeant d’apparence pour lui lancer un dragon d’eau.

La cible de Yamanaka eut alors pour réaction de contrer le dragon d’eau qui lui arrivait en pleine face en lançant un dragon de feu dessus. Mais tout était faux, ni le dragon d’eau ni son coéquipier l’attaquant n’étaient vrais. Et ainsi celui qui tenait le drapeau frappa de plein fouet son propre coéquipier avec un dragon de feu, le touchant dans le dos violemment. Il fut expulsé au loin et tomba inconscient du premier coup.

Seiji ne relâcha pas son attention, Hiko restait après tout en un contre trois désormais. Et en tournant rapidement sa tête vers la fille qui avait frapper dans le dos Hiko, le Yamanaka réalisa une simple mudra qui eut pour effet de troubler les sens de la fille et de faire disparaître du champ visuel le coéquipier de Seiji pour quelques secondes. Ainsi le manipulateur s’écria par télépathie.
« MAINTENANT HIKO!! »

Seiji ne voulait pas être forcément celui qui brillait sur le champ de bataille, mais être celui qui en tirait en tout cas les ficelles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Jeu 2 Mai 2019 - 18:20
Eh bah, tu t’es pas loupé mon con. Il y avait bien un truc à ne pas faire, et toi, t’es tombé dans le panneau comme un bleu. En même temps… C’est vrai que t’as pas beaucoup d’expérience et que t’es une personne relativement pure. Mais tu devrais le savoir bordel… ! Le monde est peuplé de personnes fourbes, traîtres, lâches, fourbes… Ah non ! Tu l’as déjà dit celui-ci, du coup le jeu est fini, on avance.

Tout ça pour dire qu’Hiko venait de prendre une décision désastreuse qui mettait dès lors son équipe en danger pour l’épreuve de survie. Comme le lui annonçait son partenaire via sa communication télépathique… Arrêtons-nous un instant sur ce pouvoir… IL EST TROP COOL ! Franchement c’est trop stylé, grâce à ça on peut tricher facilement aux examens, faire des blagues trop drôles synchronisées sans que personne ne le sache… Enfin bref, une panoplie de trucs extrêmement cools, qui n’étaient pas accessibles au commun des mortels !

- Vous êtes vraiment des enfoirés…
Hiko était toujours à quatre pattes, position peu fameuse je vous l’accorde, et accusait le coup. Le coup porté sur son cou le couvrait de honte et le rendait coupable. Ça fait pas mal de « coups » n’est-ce pas ? Et encore… Vous n’avez rien vu, attendez qu’Hiko commence à en donner…

Bref ! Tout ça pour dire qu’il était bien mal, mais que tout n’était pas perdu. Son partenaire était toujours caché, et il allait sûrement faire en sorte de donner une échappatoire au garçon aux cheveux blancs ! Ce qu’il fit d’ailleurs, il fallait juste se montrer patient, et attendre le bon moment pour frapper. Désormais, Hiko était en rogne, et il n’allait pas se retenir, oh non ! Il releva un peu la tête et vit que les deux garçons étaient devant lui, celui en retrait portait le drapeau. Il ne pourrait pas l’atteindre directement, il valait mieux se concentrer sur une autre personne. Derrière lui, il ne voyait pas mais imaginait que la fille n’était pas trop loin alors que l’autre garçon s’était sûrement relevé… Il était donc encerclé, au beau milieu d’un sacré bourbier. Mais encore une fois, il avait son arme secrète… Seiji.

Lorsque ce dernier lui dit qu’il était temps de bouger, Hiko n’hésita pas et se releva le plus rapidement possible et se rua sur la jeune fille. Elle était totalement désorientée, sans doute par le dragon que venait d’invoquer un des gamins… Brrr, heureusement qu’il s’était trompé de cible celui-là !

- Pas l’temps d’niaiser !!
Bien dit ça !

Hiko se rua alors vers son agresseur féminin et la renversa au sol d’un coup d’épaule amplifié par la vitesse qu’il venait de prendre. Elle se renversa sans demander son reste, et l’enfant continua alors sa course vers l’autre garçon. Lui, s’était relevé depuis le temps et attendait Hiko en enfonçant ses pieds dans le sol… Il semblait prêt à lui mettre une sacrée raclée s’il venait se frotter à lui au corps à corps. Sauf que le Sairyo n’était pas un spécialiste en coups de poings et coups de pieds, il se battait avec une lame… Pas avec ses phalanges. Il n’allait donc pas se jeter au corps à corps face à l’autre gamin, mais plutôt ruser.

En arrivant juste devant le gamin, Hiko profita de la végétation assez humide pour se laisser tomber, les deux pieds en avant et il fit alors une glissade pour passer entre les deux jambes de son adversaire. Ce dernier ne s’y attendait pas et fut alors pris de court. En passant, le Sairyo laissa « accidentellement traîner un coup en hauteur, qui heurta une partie molle de l’anatomie de son adversaire… Je vous laisse deviner laquelle. Toujours étant que le gamin, bah il était à genoux maintenant, une forte douleur située dans son bas ventre.

- 1-0 pour casse noisettes !
Mec, tu te rends pas service en te donnant ce surnom… C’est franchement pas la classe, on va tâcher de l’oublier pour les prochaines fois.

Bref, toujours était-il que tu venais de reprendre l’avantage, et il ne fallait pas le perdre. Ce fut donc pourquoi notre petit héros aux cheveux blancs concentra son chakra et composa quelques mudras avant d’envoyer deux pics de cristal vers le gamin à genoux. L’un vint se planter dans son avant-bras, l’autre dans son talon… Bref, autant vous dire qu’il allait pleurer sa maman pendant un petit moment celui-là…

Il ne restait maintenant plus que deux adversaires encore opérationnels, les deux porteurs de drapeaux… Mais ça, c’était pour l’instant, car nous n’étions pas à l’abri que d’autres équipes veuillent se joindre à la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Ven 3 Mai 2019 - 1:56

Seiji était plutôt satisfait de lui dans cette situation. Son père lui avait toujours appris à rester serein en toute situation. Bien évidemment, c’était bien plus facile à dire qu’à faire. Et puis, tout cet événement n’était finalement qu’un petit jeu et donc les risques étaient minimes. Les participants ne pouvaient tuer, blesser de façon définitive ou torturer quelqu’un. Il y avait quand même quelques règles qui régissaient la bataille et là était sûrement la différence avec le monde réel : dans un vrai combat l’imprévisible est ton pire ennemi.

Dans un autre sens, le Yamanaka en avait même des centaines de frissons que de penser à toutes les possibilités d’un combat. Ça lui donnait aussi à lui l’opportunité d’expérimenter et de développer son pouvoir mais aussi son imagination. Et quand il voyait ce qu’il venait à peine de réaliser dans un simple jeu, il se disait vraiment capable de grandes choses dans le futur. Aussi, Hiko avait réussi à réagir au quart de tour et Seiji fut bien impressionné par sa vitesse, bien qu’il restait avec un côté un peu enfantin. Mais c’était sûrement dû à son jeune âge, six ou sept ans devaient probablement séparés les deux partenaires.

Hiko géra donc avec brio son combat, en expulsant la jeune fille et en créant des pics de cristal sur l’autre. Seiji avait un peu mal rien que de penser à la douleur que devait ressentir l’homme à terre se faisant embrocher par du cristal. Enfin bon, cette équipe avait clairement perdue et donc les médecins n’allaient pas tarder à aller les chercher pour les soigner. Le penseur ne se faisait aucun soucis pour eux et après tout, c’était un jeu de survie où la loi du plus fort était de prime.
« Bien joué. »
Ainsi il ne restait donc plus que le garçon qui avait envoyé un dragon de feu sur son propre coéquipier, dupé par l’altération d’esprit du Yamanaka. Et d’ailleurs, on voyait bien à quel point ces gens là étaient si peu expérimentés. Après avoir lancé son dragon de feu sur son coéquipier, il fonce directement vers lui réalisant qu’il vient de blesser son propre allié. Seiji soupirait alors lentement, ça en devenait presque trop simple. Dans une bataille, il faut toujours être sur ses gardes. Et en l’occurence, ce garçon baissait la sienne juste pour aller aider quelqu’un qui était déjà hors de combat.

Seiji n’eut qu’à réaliser que quelques mudras, toujours derrière son buisson, pour lancer un dragon de terre qui vint se heurter de plein fouet sur le dernier ennemi conscient. Celui fut donc propulsé avec violent et tomba dans les pommes peu après. Les deux avaient donc réussis à s’en sortir et qui plus est : à récupérer beaucoup de points par la même occasion. Seiji lança un regard de victoire à son coéquipier, le félicitant par ce simple geste.
« Bon, nous avons donc réussis à avoir deux drapeaux en plus. Il va falloir qu’on réussisse à bien les protéger. »
Il baillait lentement une première fois alors qu’il ramassait les drapeaux.
« Je pense que notre priorité est des reposer. J’ai consommé pas mal de chakra et si une équipe nous tombait dessus je ne pense pas que je serai en mesure de te soutenir parfaitement. Donc il faudrait que l’on trouve un endroit plutôt calme pour se reposer un tout petit peu, le temps que mon chakra revienne. Et puis tu as aussi eu le droit à ton coup sur la tête…. »
Il sourit légèrement, ce moquant par la même occasion du fait qu’il s’était pris un coup si lâche par derrière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Ven 3 Mai 2019 - 22:45
Mon style de combat n’est pas direct, je suis plutôt… Blablabla. En fait, Seiji il racontait n’importe quoi ! Le mec, il est pas un spécialiste du combat direct mais il peut te créer un dragon de terre qui envoie son adversaire au tapis en un seul coup. Mais oui, à part ça, il est pas un mec qui combat en direct en face à face… Hum… Il faisait passer notre petit héros à la chevelure blanche pour le dernier de la classe qui avait besoin d’être secouru…

Bon, c’est vrai que sur ce coup là il n’avait pas été très malin, et il se félicitait d’avoir un coéquipier comme le Yamanaka car sinon, l’épreuve aurait bien rapidement tournée court. Une fois la pagaille un peu terminée, le petit Sairyo se tourna alors vers Seiji qui venait de découvrir sa position… Le calme était revenu, et il fallait se dépêcher.

- Eh bah, pour un mec pas spécialisé dans les face à face, tu te débrouilles vraiment bien ! Grâce à toi on vient de le remporter, car sinon je pense que je serai déjà out… Du coup, je tiens tout d’abord à te remercier, et je ferai attention par la suite… Désolé de m’être emporté.
Ramassant les drapeaux, le jeune garçon aux cheveux blancs fouilla les corps des quatre autres Genins qu’ils venaient d’éliminer. Ils n’avaient rien de spécial sur eux, et donc l’enfant aux cheveux blancs prit l’initiative de partir de cette zone. Comme l’avait dit Seiji, ils devaient bouger et se trouver un endroit pour se reposer.
- Je pense que l’on devrait se partager les drapeaux. Garder tous ses œufs dans le même panier n’a jamais été une très bonne stratégie. Du coup, tiens, prends ces deux là !
Hiko lui tendit alors les deux drapeaux récupérés, puis ils se mirent en route à la recherche d’un petit coin bien sympathique pour récupérer des forces. Les deux gamins se déplacèrent prudemment, attentifs à leur environnement. Car on n’était pas à l’abri d’un piège d’une autre équipe, mais aussi des maîtres du jeu… Une situation de stress permanent, qui n’allait pas être une situation confortable très longtemps. Les gamins ne pourraient pas supporter une telle pression aussi longtemps, il fallait donc se garder une certaine marge de manœuvre.
- On va pouvoir s’installer ici. C’est assez à l’abri des regards, et plutôt loin du lieu de notre altercation. J’ai bien fait attention à ce que nous ne laissions pas de traces, mais je vais retourner faire un tour. Pour le moment, repose toi. Tu as brûlé énormément de chakra et nous avons besoin de toi pour pouvoir gagner…
Il lui fit un petit sourire avant de partir, puis Hiko se mit en route afin de dissimuler les dernières traces qu’ils avaient pu louper. De plus, il créa plusieurs petits cristaux qu’il accrochait ici et là… Le but était de prévenir des potentielles arrivées vers leur camp de fortune. Hiko avait regroupé plusieurs cristaux, ainsi, si quelqu’un s’approchait et déclenchait les cristaux accrochés à taille humaine, ils seraient prévenus suffisamment avant et pourraient réagir. Il les avait dissimulé et il espérait que personne ne les verrait.

Ce n’était pas un travail d’orfèvre mais ça ferait largement l’affaire pour le moment. Le soleil commençait à tomber et les jeunes garçons avaient quasiment passé la première journée. Et alors qu’Hiko retournait à leur refuge de fortune retrouver Seiji… Un détail attira son attention…

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Sam 4 Mai 2019 - 14:37

Seiji était plutôt fatigué de toute cette petite aventure. Il fallait dire que pour une. Mais ils en sortaient indemnes et ceci était le plus important de tous les faits. Le Yamanaka avait sûrement consommé plus de la moitié de son chakra lors de cet affrontement et il fallait donc qu’il se repose. C’était pareil pour Hiko qui, en plus d’avoir consommé du chakra, avait pris un coup à la tête. Rien de mieux donc que de pouvoir s’asseoir tranquillement. Enfin, « tranquillement » est un grand mot, car ils devaient malgré tout se méfier de ce qu’il pouvait se passer autour d’eux.

Dans un sens, Seiji regrettait presque de pas s’être spécialisé dans la détection du chakra et le camouflage, un domaine qui aurait été parfait pour cet événement. Mais de l’autre côté, il était bien assez content de ses capacités actuelles et ne voudrait les changer pour rien au monde. Cela dit il semblait que Hiko était au point en terme de prévention des menaces et c’est pour cela que le Yamanaka le laissa faire. Il avait plutôt confiance en lui, bien que ça ne soit point la façon de faire du garçon aux yeux dorés. Même si Seiji devait reposer un peu de son chakra, il décida de maintenir la communication télépathique. Vu que Hiko s’éloignait, ceci leur permettait d’échanger malgré la distance.
« Bien joué à toi aussi. On va pouvoir gagner tout ça très facilement, je pense. »
Hiko partit ainsi dissimuler leurs tracers et sécuriser le périmètre. Seiji, lui, était assis contre un arbre et buvait un peu d’eau qu’on lui avait fourni en début de partie. Le soleil commençait déjà se coucher car ils avaient sûrement du commencer l’événement en milieu voir fin d’après-midi. Mais il n’était pas non-plus question de baisser sa garde complètement et c’est pour cela que le Yamanaka exécuta une suite de mudras puis s’immobilisa avec le signe du rat. Il malaxait son chakra lentement. Il regarda sa montre qui affichait une heure proche des 21h.
« Ça va commencer. »
Quand l’aiguille de sa montre arriva sur l’heure pile, Seiji leva immédiatement la tête pour regarder le ciel. Il fixait sans broncher les nuages et le ciel qui devenait de plus en plus noir. On ne voyait presque rien pendant quelques secondes. Puis au fur et à mesure une forme se distinguait lentement et se rapprochait, venant du ciel. Ça avait une forme de caisse ou d’un coffre et tombait plutôt lentement directement sur Seiji. Le jeune adulte esquissa un sourire tout en rigolant discrètement. Fier de lui et de sa manipulation initiale, un colis envoyé directement par les Maîtres du jeu leur était livré. Une fois la caisse bien arrivée au solo, Seiji décida de l’ouvrir.
« C’est parfait »
Il souriait grandement, le contenu de la livraison était tout ce dont ils avaient besoin.
« Nous avons donc une grande carte du terrain de l’événement avec des croix indiquant où étaient les équipes restantes. »
Il pointa du doigt une croix sur la carte qui se trouvait en plein milieu de la forêt.
« Cette croix, c’est nous. Ça veut dire que les positions de la carte sont plutôt récents, au moins il y a trente minutes. »
Il observa la carte en détail.
« Il y a une équipe pas très loin de nous mais ça devrait aller. Ensuite je vois sept équipes dans le biome de la jungle, deux autres dans la forêt et quatre qui sont autour du lac. Ils doivent sûrement attendre les livraisons de la cabane. Ça veut dire qu’on est encore 15 équipes en jeu avec 10 éliminées. »
Il posa son doigt sur son menton, prenant une posture pour réfléchir.
« On a actuellement 5 points, en comptant notre drapeau et les deux autres que nous venons d’avoir. »
Le pouvoir de communication télépathique montrait vraiment son utilité vu que Hiko était plutôt loin de Seiji.
« Je pens qu’il faudra partir le plus tôt possible. Avec le nombre d’équipe se trouvant dans la jungle, il est fort possible qu’il y ait une grosse bataille et que ceux qui en ressortent vainqueur auront juste à prendre les drapeaux des perdants. Étant donné leurs nombres, ils pourraient gagner directement vu qu’il ne faut que dix points. Donc sept drapeaux d’autres équipes et le drapeau originel. »
Il passa sa main dans les cheveux alors qu’un grand sourire apparaissant sur ses lèvres.
« Ça va être amusant, tout ça. »
Il aimait jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Sam 4 Mai 2019 - 16:47
Franchement, ce qu’on pouvait dire, c’était que cette épreuve elle était vraiment démente. Hiko ne s’y attendait pas lorsqu’il s’était rendu au lieu de rendez-vous et qu’il avait découvert avec qui il ferait équipe. Les deux genins ne faisaient pas peur, mais pour le moment ils s’étaient plutôt bien débrouillés. Hiko n’en prenait pas le mérite, car c’était le Yamanaka qui lui avait sauvé les fesses précédemment. Il ne se sentait pas mal, mais plutôt reconnaissant envers Seiji. C’est pourquoi il allait faire son possible pour être à la hauteur des prochaines épreuves qui se présenteraient à eux. Car il y en aurait d’autres… À n’en pas douter.

Alors qu’il avait terminé de poser les quelques « pièges » dans leur zone, le jeune Sairyo rejoignit alors son partenaire qui venait d’ouvrir la malle qui avait été envoyée juste à leur position. En voyant le colis arrivé, Hiko n’avait pu s’empêcher de sourire. Il se doutait bien que ce n’était pas forcément qu’un hasard, les pouvoirs du Yamanaka avaient sûrement fait mouche. Mais il n’en dit mot, profitant pleinement de cette opportunité qui leur permettait de prendre un avantage sur les autres concurrents. Lorsque Seiji ouvrit la boîte, il eut alors accès à une carte peuplée de plusieurs croix…

Après quelques secondes d’analyse, les deux garçons comprirent alors qu’il ne restait plus énormément d’équipes. Si l’on croyait la carte reçue, dix équipes auraient déjà été éliminées et la plupart des candidats se trouvaient dans la zone de la jungle… C’est à dire la leur. Ce n’était pas un très bon signe, car cela pouvait conduire à une bataille de grande ampleur qui n’avantagerait pas forcément nos deux héros en herbe.

- Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il faut qu’on bouge… Cependant, je ne préconise pas de nous mêler aux autres candidats. Car il nous manque plusieurs éléments afin de pouvoir conduire une stratégie efficace. De plus, nous ne sommes toujours pas remis de notre énergie dépensée tout à l’heure, il faut donc qu’on prenne encore du repos car on ne connaît pas l’état ni les capacités des autres adversaires.
Mais ce n’était pas tout. Car il existait d’autres paramètres qu’ils n’avaient pas encore pris en compte. Et Hiko prouva alors à son partenaire qu’il n’était pas qu’un simple fonceur, mais qu’il était aussi doué de réflexions lorsqu’il le fallait.
- De plus, on ne sait pas s’il y a un ou plusieurs vainqueurs d’épreuve. Je trouve ça extrêmement bizarre que plusieurs équipes puissent gagner à la fin. Car soyons honnête, ce genre d’événement est généralement une épreuve où les personnes sortent vainqueurs… Ou perdants. Il ne peut y avoir de co-vainqueur d’épreuves… Et je me demande donc comment les maîtres de l’épreuve ont pris en compte ce paramètre…
Ou alors c’était une épreuve de rapidité ? Mais cela paraissait peu probable. Mais bon, pour le moment, Hiko n’en savait rien alors il ne fallait pas faire de plans sur la comète. Ils disposaient de cinq points, ce qui était la moitié du chemin… L’autre serait sûrement plus difficile car il ne resterait que les meilleurs et au fur et à mesure, il faudrait alors redoubler d’efforts…
- Quoi qu’il en soit, il faut qu’on y aille… Allez, en route partenaire !
Il lui tendit alors la main pour l’aider à se lever, le tout avec un grand sourire. Il appréciait la compagnie de ce garçon qu’il ne connaissait pas il y a 24 heures. Ce genre de situations permettaient d’accélérer le tissage de liens avec autrui… Et sans doute qu’Hiko et Seiji en seraient les premiers témoins.

Tandis qu’ils commençaient à marcher, Hiko prit la direction du lac. C’était un point stratégique, et il voulait savoir ce qui se passait là-bas et quelle était la situation. Les Genins s’étaient-ils alliés ? Comment se passait-il ? Tant de questions auxquelles il n’avait pas de réponse pour le moment, mais cela ne saurait tarder. Et alors qu’ils marchaient prudemment en s’aidant de la carte reçue, un violent tremblement de terre se fit sentir…

Soit un combat faisait rage, soit les maîtres du jeu commençaient à rentrer en scène… Allaient-ils être vraiment parties prenantes de cette épreuve ? Il semblerait que ce soit le cas, car un tremblement de cette ampleur ne pouvait être l’œuvre d’un genin… Ou alors, il y avait de vraie différence de niveau entre eux et Hiko…

S’agrippant à un tronc qui paraissait solide, Hiko sentait la terre se dérober sous ses pieds et vit alors les arbres tomber comme des mouches… Hiko serrait aussi fort qu’il le pouvait, mais il ne savait pas si cela allait suffire… L’enfer commençait, et il était temps qu’il se termine… Car l’enfant aux cheveux blancs ne tiendrait pas longtemps…

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Sam 4 Mai 2019 - 21:08

Il y avait d’autres objets que les deux garçons avaient reçu dans le colis. Cela dit ils étaient bien moins importants que la carte présentement donnée. Seiji avait eu, cela dit, un peu de temps pour se reposer. Certes il n’avait pas régénérer tout son chakra, mais au moins une partie. Dans un sens il était un peu plus soulagé à l’idée de repartir au combat ou à l’aventure avec quelques réserves, ne sait-on jamais ce qu’il pouvait arriver. Il prit très vite ses affaires qu’il rangeait dans son sac, et les deux drapeaux qu’il se devait de garder avec lui.

Il remarqua d’ailleurs que les drapeaux portaient les numéros des équipes, sûrement pour tout simplement permettre de reconnaître à qui appartenait quel drapeau. Une information qui pourrait, à l’avenir, être très utile pour le manipulateur des esprits. Seiji écouta ce que son coéquipier avait à lui raconter, tout en hochant la tête à mesure qu’il continuait de parler. Le Yamanaka était très content de voir que son partenaire n’était pas qu’une brute épaisse qui fonçait la tête la première là où était l’action. Il accepta volontiers la main de Hiko pour l’aider à se relever.
« En effet, on est dans une situation vraiment pas simple du tout. Si on joue mal, on va vite se retrouver encerclés par plusieurs ennemis. Ils auront peut-être même tendance à vouloir se concentrer sur nous car nous avons plusieurs drapeaux. On vaut quatre points pour eux, c’est énorme. Qui sait, peut-être qu’en ce moment même on nous observe déjà grâce à des dons de sensorialité poussés. »
Seiji voulait dire par-là qu’ils n’étaient pas en sécurité, peu importe où ils allaient se placer. Les ennemis pouvaient venir de n’importe quelles directions et il fallait donc avoir au moins un ou deux coups d’avance sur eux pour ne pas se laisser prendre à leur jeu. Le Yamanaka n’avait pas eu d’informations sur les capacités des autres participants, tout simplement car les organisateurs n’étaient eux-mêmes pas au courant de ce que pouvaient faire les Genins. Alors qu’ils repartaient, les deux garçons sentirent le sol commencer à bouger. Puis cela devint bien plus violent.

Ce n’était pas d’ordre naturel et non plus de la part d’un des participants. La puissance de cette technique était d’une ampleur bien supérieur et il fallait pouvoir maîtriser le Dôton à la perfection pour pouvoir faire bouger un endroit si immense avec une telle densité. Seiji était bien au courant que les Maîtres du jeu pouvaient intervenir à tout moment. Il ne s’attendait juste pas à ce qu’ils soient si rapides et soudains dans leurs actions. De peur et de vitesse, le Yamanaka tenta de s’accrocher à un arbre aussi vite qu’il pouvait. Malheureusement celui-ci céda, entreprenant alors Seiji dans une grande chute, au travers des failles que le séisme avait créé.

Il tombait à une folle allure et il savait qu’il ne faisait rien, il allait se faire éliminer. À la suite de trois mudras, il invoqua un pied de terre qu’il planta violemment sur l’une des parois, alors qu’il continuait de tomber. Seiji voulait tout simplement avoir une appuie et s’accrocher à quelque chose pour ne pas s’écraser comme un oeuf. Le jeune adulte se trouvait alors pendu dans le sol, accroché à une paroi grâce à un pic de Dôton. Il soupira de soulagement dans un premier temps. Le problème c’était que son coéquipier était lui tout en haut, sûrement encore accrocher à un arbre. Seiji appuya sur sa tempe avec ses deux doigts pour recréer la communication télépathique avec Hiko.
« Tu m’entends? Je suis tombé dans une des failles mais je vais bien. Je peux m’en sortir mais je suis pas sûr de pouvoir remonter. Les organisateurs sont vraiment des tarés de faire ce genre de trucs. Ils veulent sûrement accélérer le jeu et qui sait ce qu’ils ont encore en réserve. »
Il marqua un temps de pause et regardait en dessous de ses pieds.
« Je peux voir le fond de la faille dans laquelle je suis. Donc je dois vraiment être très bas. Tu veux qu’on fasse quoi ? Je pense que tout ce tremblement de terre a dû créer un énorme complexe souterrain et il doit y avoir d’autres équipes qui ont réussi à s’en sortir. »
Seiji regarda à nouveau sa montre, la nuit était pleinement tombé et il n’était que 22h malheureusement.
« J’ai influencé les esprits des organisateurs pour qu’ils nous envoient toutes les cinq heures un colis pouvant nous aider. On en est encore plutôt loin… »
En gros, Seiji laissait le libre arbitre à son partenaire de prendre une décision. Seiji était tout au fond de la faille alors que Hiko se trouvait sûrement encore en haut, ou peut-être était il tombé aussi, mais dans la même faille ? Rien n’était sûr….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Dim 5 Mai 2019 - 14:48
Les secousses étaient puissantes… Très puissantes… Ce phénomène n’était pas naturel, et semblait très concentré… Sans doute l’œuvre d’un shinobi ayant des compétences bien supérieures au jeune garçon aux cheveux blancs, et surtout aux autres Genins participant à cette compétition… C’était impressionnant, excitant… Mais aussi très effrayant !
- Bordel de merde… ! Mais quand est-ce que ça va s’arrêter… !!!
Hiko se retenait comme il le pouvait au géant tronc d’arbre qui semblait, lui, tenir bon face à ce déchaînement de la nature. Hiko se prenait de nombreuses branches, plus ou moins épaisses, partout sur le corps et cela lui déchirait ses habits rapidement. Il avait de nombreuses entailles, mais il tenait bon, priant intérieurement pour que cela s’arrête rapidement… Car ses phallanges lui faisaient un mal de chien, et il n’allait pas tarder à craquer et à lâcher prise.

Cela faisait un moment qu’il n’avait pas eu de nouvelle de la part de Seiji, les deux avaient été séparés avec les premières secousses, et il espérait que ce dernier allait bien. Car même s’il voulait gagner, il savait aussi qu’il n’irait pas loin sans son partenaire. Et alors qu’il commençait à lâcher prise, les secousses devinrent plus faibles et s’estompèrent, puis s’arrêtèrent totalement. Hiko se laissa alors tomber en arrière, sur le dos, atterrissant sur un lit de branchages qui avaient été défaits de leurs corps suite aux secousses extrêmement puissantes.

Reprenant rapidement ses esprits, l’enfant aux cheveux blancs observa alors la zone aux alentours et il vit que de nombreux arbres avaient été déracinés, que le paysage n’avait plus du tout la même apparence. Mais cela, il s’en fichait, pour le moment il cherchait son partenaire Yamanaka qui n’avait plus donné signe de vie depuis un petit moment. Et alors qu’il le cherchait de vue, il reçut une petite information dans le coin de sa tête… Ce dernier reprenait contact après une petite période de silence radio.

Ainsi il était tombé dans une faille lors des secousses sismiques, et il était un peu pris au piège. Selon lui, c’était un coup des organisateurs qui tentaient sûrement d’accélérer l’élimination des différents participants… J’avoue qu’ils étaient un peu cinglés, mais cela se tenait. Et cela répondrait sûrement aux interrogations que pouvait se poser le jeune garçon aux cheveux blancs… Car nul doute qu’ils pouvaient venir récupérer des drapeaux chez les équipes ayant succombé à ces attaques aléatoires !

> Ouais je t’entends… J’avoue qu’ils sont vraiment cinglés les organisateurs… Mais ça peut être aussi une aubaine si les autres ont subi les mêmes dommages… M’enfin quoi qu’il en soit, j’arrive t’en fais pas !
Bah ouais, Hiko aussi était capable de répondre par télépathie apparemment… Ce qui était sacrément avantageux. Et alors qu’il venait de prévenir son partenaire, il se mit à sa recherche. Apparemment il était tombé dans une faille, et elle semblait assez profonde car il en voyait presque le fond. Mais il était loin de la surface… Pas simple.

Hiko et lui étaient côte à côte lorsque l’attaque avait eu lieu, ils ne pouvaient donc pas être séparés d’une trop grande distance désormais. Et ce fut donc facilement que l’enfant aux cheveux blancs trouva la faille en question. En effet, elle était profonde et Hiko ne disposait malheureusement pas de cordage pour aller secourir son partenaire. Cependant, il avait quelque chose de mieux… Et de sûrement plus classe encore.

Il composa alors quelques mudras, puis il créa du Shôton sous sa forme solide. C’était une sorte d’échelle faite de cristal qu’il descendait dans la faille jusqu’à ce qu’elle arrive au niveau du Yamanaka. Certes, cela lui coûtait un peu de chakra, mais il n’avait pas le choix… Ils avaient besoin de s’entraider, sinon ils n’iraient pas loin dans cette épreuve, Hiko en était persuadé.

Une fois le Yamanaka remonté, l’enfant aux cheveux blancs lui fit un sourire et lui glissa ces quelques mots.

- Content de te revoir à la surface l’ami !
Avant d’ajouter…
- Il me faut une lame…
Car oui, ils avaient sûrement évité le pire maintenant… Mais les ennuis ne faisaient que commencer !

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Dim 5 Mai 2019 - 21:03
Le brun était bien ennuyé de se retrouver dans une telle situation. Déjà parce qu’il pensait être séparé pour un bon moment de son partenaire, et ensuite parce qu’il n’aimait pas être dans une position de faiblesse. Il se retrouvait en infériorité, dans le noir complet et perdu. Il essayait de penser à ce qu’il pouvait faire, malheureusement le garçon ne maîtrisait pas assez l’art du Ninjutsu pour se permettre de remonter tout en haut avec une technique de Dôton. Il soupira d’ennuie tout en s’appuyant sur la paroi de la faille. Tout ce qu’il pouvait faire c’est d’attendre ce que son partenaire voulait faire.

Il attendit à peine quelques minutes avant de voir arriver sur lui une échelle brillante de mille feux, du cristal. Il comprenait bien que Hiko avait dû faire quelque chose pour l’aider et puis il avait mentionné juste avant le fait qu’il arrivait. D’ailleurs le Yamanaka c’était sûrement attendu à ce qu’il descende avec lui, mais ça aurait été une mauvaise idée que de se retrouver tous les deux dans un lieu si confinés. Ainsi il remontait tranquillement l’échelle. Enfin, « tranquillement » était un grand mot. Seiji avait affreusement peur du vide et il s’efforçait bien de ne pas perdre la face et de regarder qu’en haut, tout en soufflant.
« Merci beaucoup Hiko, je t’en dois une. Je n’ai vu personne en bas. »
Le partenaire du garçon mentionna le fait qu’il avait besoin d’une lame, sûrement un signe pour se dire de se préparer au combat. Seiji était parfaitement d’accord avec ce raisonnement, le seul problème était sûrement leur position qui était plutôt à découvert. Bien sûr le jeune adulte ne voulait pas se la jouer fourbe et rester cacher, disons juste que dans cette situation actuelle ils étaient facilement attaquable dans tous les sens. Par chance, il faisait maintenant nuit noire et donc les deux garçons étaient masqués par le peu de lumière naturelle. L’autre problème c’était qu’à cause des tremblement, il n’y avait plus que très peu d’arbre où se cacher.
« Il faudrait qu’on arrive à se mettre plus en sécurité ou au contraire, profiter de la situation de confusion que toutes les équipes vivent en ce moment, pour prendre l’avantage et amasser d’autres drapeaux. »
Avec les secousses sismiques, le terrain c’était aussi surélevé à certains endroits alors que d’autres non. Cela créait des endroits pour se planquer mais aussi une certaine particularité, ce n’était plus une jungle toute droite. Seiji observa lentement autour de lui, il scrutait l’horizon avec attention pour voir s’il trouvait quelque chose de particulier. Il fit un signe de silence à Hiko car le garçon avait l’impression d’entendre quelque chose au loin. En affinant son ouï, le Yamanaka remarquait en effet entendre des bruits d’épées s’entre choquer.
« Je crois entendre des gens se battre. Ils ne semblent pas si loin que ça. Peut-être vaudrait-il mieux y aller pour voir ce qu’il se passe? »
Le garçon décida donc de montrer le chemin à son partenaire. Ils allaient arriver sous peu vers la direction et où on entendait des bruits de lames. Cependant alors que les deux garçons courraient, Seiji remarqua une autre équipe qui courrait devant eux, bien plus éloignée sur le flanc gauche cela dit. Il fit un geste brusque à son partenaire pour lui faire comprendre d’arrêter de courir. Cette équipe sur leur gauche ne les avait pas remarqué et ils courraient sûrement comme Seiji et Hiko dans la direction des bruits d’épées. Le Yamanaka se tourna vers son partenaire.
« Ils sont que deux, on peut peut-être faire quelque chose. Ils n’ont que leur drapeau apparemment. »
Seiji n’attendit point l’accord de son partenaire, peut-être était-ce un de ses grands défauts. Il réalisa un seul mudra pour s’infiltrer dans l’esprit de la fille et du garçon de l’équipe sur leur gauche. Seiji changea leur perception de la réalité et fit disparaître de leurs sens le drapeau qu’ils avaient. En gros, ils ne le sentaient plus au touché et ne le voyaient plus.

Seiji et Hiko se tenaient plutôt loin et donc ils n’avaient toujours pas été remarqués par l’autre équipe. De ce fait, en voyant leur drapeau disparaître (alors qu’ils ne possédaient toujours, mais était invisible de leurs sens), ils se mirent à se disputer, l’un blâmant à l’autre d’avoir perdu le drapeau tandis que l’autre critiquait le manque d’attention de sa partenaire.

Le Yamanaka fit comprendre à son partenaire qu’il fallait profiter de cette situation de confusion. Soit pour les combattre, soit pour voler le drapeau qu’ils ne voyaient plus, alors que Hiko et Seiji si.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Mar 7 Mai 2019 - 10:57
La fine équipe était de retour, Hiko et Seiji venaient de se rejoindre et c’était une petite victoire déjà. Car seuls, ils n’auraient sûrement pas fait long feu. Mais bon, ce n’était plus le cas, et c’était bien tout ce qui comptait. Cependant, il ne fallait pas se reposer sur ses acquis, car nos deux héros en herbe avaient encore plein de choses à prouver, surtout cinq points à récolter ! Ils avaient certes déjà effectué la moitié du chemin, l’autre serait plus ardue. Car seules les équipes les plus valeureuses étaient encore en course, il faudrait donc redoubler de prudence.

Alors qu’ils marchaient pour quitter ce paysage apocalyptique créé par le tremblement de terre, les deux jeunes gens entendirent alors les échos d’un combat se déroulant non loin de leur position. Échangeant un bref regard, ils eurent un accord tacite de se diriger dans cette direction et se mirent alors à courir, leurs sens aux aguets du moindre piège, de la moindre surprise. Mais tandis qu’ils couraient, Seiji fit signe au Sairyo de stopper sa course avec un geste plutôt démonstratif. Hiko s’exécuta et tendit alors l’oreille et jeta un regard vers l’endroit que lui montrait son partenaire du jour.

Deux autres shinobis étaient en train de courir, sans doute eux aussi attirés par les bruits de rixe qui se faisaient entendre. Seiji trouvait que c’était une excellente opportunité de subtiliser un nouveau drapeau, et donc d’asseoir leur domination sur leurs concurrents. Bien que partant pour cette idée, le jeune garçon à la chevelure blanche ne souhaitait pas tomber dans un piège une nouvelle fois.

- Nous devrions les observer un petit moment avant d’agir dans la hâte. Nos organismes sont fatigués et tu n’as pas encore recouvré l’ensemble de ton chakra… Je dirai « Patience » pour le moment.
Mais c’était sans compter sur son partenaire qui s’était déjà mis en mouvements en utilisant une nouvelle fois une illusion dont il avait le secret. Hiko ne savait pas en quoi cette technique consistait, mais cela agita grandement ses cibles qui commencèrent à se chamailler bruyamment. Apparemment, ils ne semblaient plus voir leur drapeau, alors qu’Hiko l’avait aperçu, dissimulé sous la veste de l’un des deux. Cela créa la confusion chez le Sairyo, mais il comprit rapidement que c’était sûrement lié à une technique de son partenaire.

Restait maintenant la décision importante, qui lui revenait. Il devait décider s’il allait attaquer en profitant de ce moment de confusion, ou continuer à attendre et voir ce que donnerait cette petite engueulade entre collègues. Son instinct l’incitait à la prudence, il ne souhaitait pas tomber une nouvelle fois dans un piège aussi grossier que celui de tout à l’heure. Cela lui prit donc quelques secondes avant de choisir, et finalement, il annonça à son partenaire.

- J’y vais, couvre moi !
Puis il concentra du chakra dans ses jambes et s’élança à toute vitesse en direction des deux genins qui étaient en train de s’embrouiller. Et alors qu’il avait déjà prévu de subtiliser le drapeau après avoir bousculé l’un des deux… Une scène à laquelle il ne s’attendait pas se produisit. Un énorme dragon de feu s’écrasa alors sur celui qui ne portait pas le drapeau et le fit valdinguer quelques mètres plus loin. Cela eut pour effet de stopper la course du garçon aux cheveux blancs qui était, cependant, désormais à découvert.

Deux autres antagonistes venaient de faire leur entrée… Ils avaient eux aussi repéré les deux coureurs qui s’embrouillaient, et semblaient bien décider à leur piquer leur drapeau. Ils s’avançaient d’un pas serein, sûrs d’eux et de leurs capacités. En s’avançant, ils faisaient face au désormais unique membre de l’équipe possédant le drapeau, qui ne comprenait pas la situation et hésitait à bouger pour aller aider son coéquipier.

- Eh bien, eh bien… On s’est fait avoir par des bruits de lames qui se choquent ? Franchement, je pensais pas que ça serait aussi facile d’attirer les concurrents avec un simple genjutsu sonore…
Ainsi donc il n’y avait pas eu de bagarre, seulement une illusion le faisant croire. Le regard de l’illusioniste se porta alors au-dessus de l’épaule de sa cible initiale, et c’est à ce moment-là qu’il aperçut Hiko. Son sourire s’étendit sur son visage, avant qu’il ne reprenne la parole.
- Voyez-vous ça… Il semblerait même qu’on ait attrapé dans nos filets une deuxième équipe… Tu vas pouvoir te régaler Yoshi…
Yoshi ?! Hiko restait parfaitement immobile, ses sens aux aguets. Le gamin ne semblait pas parler à son partenaire qui était à ses côtés… Mais du coup, à qui s’adressait-il ?!

Et alors que les connections se firent dans son esprit, un singe faisant près de deux mètres attaqua Seiji en traître dans le dos avec une charge et le fit rentrer dans le champ de vision de chacun. L’impact avait été rude, et le singe semblait en vouloir toujours plus… Nul doute qu’il était avec les deux gamins arrogants… Et qu’ils seraient des adversaires redoutables…

Pour faire un point sur la situation, nos protagonistes se trouvent dans une clairière relativement grande, entourée d’arbres épais et d’une végétation peu présente liée au tremblement de terre. Trois équipes sont présentes. La première, celle d’Hiko et Seiji est complètement à découvert. Seiji vient de recevoir une charge d’un singe géant dans le dos, il doit être un peu sonné, à minima. L’autre équipe a vu la moitié de ses membres être mis K.O. par le dragon de feu, il ne reste donc plus qu’un shinobi debout. Et la dernière équipe, celle de l’arrogant, a tendu un piège grâce à un genjutsu sonore pour attirer dans leur filet les autres équipes. Ils sont tous les deux opérationnels, semblent confiants, et un singe géant leur prête mainforte… En bref, une situation peu enviable pour nos jeunes héros des Nuages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Mar 7 Mai 2019 - 14:17
Seiji était persuadé de faire le bon choix en prenant les devants avec l’équipe qui leur faisait face. Il pensait cela dit que grâce à ses illusions, les deux genins pouvaient se la jouer fine et ne pas tomber dans un nouveau piège. Malheureusement, si Seiji était spécialisé dans le Genjutsu et la manipulation des esprits, il n’avait clairement pas pensé au fait qu’on puisse jouer à son jeu. Et il s’en voulait terriblement quand il aperçut une autre équipe débarquer, se ventant de leur genjutsu et de son efficacité. Le Yamanaka serait les dents, il venait presque d’envoyer à la boucherie son propre partenaire à cause d’une confiance trop forte en la situation.

Il y avait, cela dit, un garçon à terre. C’était le membre de l’équipe que Seiji avait tenté de berner, et l’autre restait debout avec le drapeau sous sa veste qu’il ne pouvait toujours pas voir. Le Yamanaka observait la scène lentement, posant son regard à droite puis à gauche. Plusieurs idées fusaient dans sa tête mais il n’arrivait pas à prendre de décisions concrètes à cause du stress. Et puis, il s’en voulait énormément car cette situation était, en partie, à cause de sa naïveté. Il aurait dû savoir que malgré qu’ils soient tous genins, il devait y avoir des petits génies en tactique et pièges. Alors qu’il continuait de penser en regardant le champ de bataille, un bruit se fit entendre derrière lui.

Il n’eût malheureusement pas le temps de réagir qu’un énorme singe le frappa derrière lui. La seule chose que le Yamanaka avait eu le temps de faire c’était de se retourner à moitié et ainsi limiter les dégâts de l’uppercut. Seiji se retrouva propulsé en plein milieu du champ de bataille, avec son bras gauche cassé et hors d’usage. Il hurla de douleur sur le coup puis essaya de se ressaisir en se relevant lentement. Les ennemis n’étaient pas là pour jouer et le Yamanaka avait bien compris cela. Mais dans un autre sens, ils avaient réussi à réveiller une certaine colère et passion qui sommeillait chez le garçon aux yeux dorés. Et même avec le bras cassé, il souriait face à l’adversité.

Il souffla lentement, pour se remettre de ses émotions et regardait son partenaire, fort heureusement il n’avait rien. La liaison télépathique entre les deux étaient toujours d’actualités et ainsi, les deux partenaires pouvaient toujours communiquer à l’abris des oreilles ennemies. Le penseur essayait au mieux d’analyser la situation, créant plusieurs schémas dans sa tête. L’affrontement était obligatoire et lui qui n’aimait pas forcément les faces à faces, il ne pourrait y échapper cette fois. Mais c’était un jeu d’échecs, une nouvelle fois. Le but était de bouger les pions pour arriver à un résultat optimal. Seiji ne connaissait que très peu de techniques offensives réelles, il allait donc devoir jouer sur son pouvoir clanique.
« On est vraiment pas bien là. »
Il marqua un temps de pause puis reprit.
« Mais en y pensant, il y a bien pire comme situation. Pour lancer un Genjutsu sonore de cette ampleur en zone, il faut être spécialisé dans ce domaine. Ça veut dire qu’il est un peu comme moi, c’est-à-dire qu’il soutient uniquement et n’a que très peu de techniques directes. De part le singe qui m’a frappé, je dirais que son partenaire est spécialisé dans le Kuchiyose, ou alors un pouvoir que je connais pas mais cela me semble peu probable.. »
Il porta son regard vers le membre de l’équipe qui avait prit de plein fouet un dragon de feu puis vers celui qui était toujours debout. Il créa une liaison télépathique unique avec celui-ci pour lui adresser un simple message.
« Écoute, c’est nous qui avons ton drapeau. Nos deux équipes dans plutôt en désavantage dans cette situation, donc aide nous et on te rend ton drapeau et tu peux prendre celui de l’équipe du singe. »
C’était une belle ruse, car ce garçon était toujours sous l’effet de l’illusion de Seiji. En vérité ils n’avaient pas son drapeau, car il le possédait toujours mais ne pouvait voir. Mais d’un autre côté, il était bien forcé d’accepter car son drapeau valait trois points et que sans lui, il allait être bien difficile de gagner, surtout avec son partenaire hors de combat. Ainsi il hocha la tête pour signaler son accord d’alliance à Seiji. Le Yamanaka le fit comprendre ainsi à Hiko, le rassurant de ne pas s’occuper donc du garçon qui allait les aidait, du moins pour le moment.

Ils se retrouvaient donc en trois contre trois, en comptant le singe.
« Écoute Hiko, je vais m’occuper de ta défense mental. Dés qu’il y aura un moindre changement dans ton esprit je le saurai et je te protégerai des illusions. Je te laisse te débrouiller en terme d’offensive, j’te fais confiance. »
Il sourit à son partenaire pour marquer sa reconnaissance mais aussi pour le motiver. Il devait se serrer les coudes afin de s’en sortir. Le garçon qui s’était allié à eux semblait vouloir s’occuper du singe derrière eux, mais rien n’était sûr. Seiji réalisa une mudra avec son seul bras valide, créant comme illusion dans l’esprit des ennemis qu’il venait de lancer une technique surpuissante de Suiton. C’était tout simple comme illusion et n’avait aucune conséquences au niveau des dégâts, mais cela permettait de faire diversion et aussi de les forcer à utiliser du chakra pour se défendre d’une technique qui n’existait pas réellement.

Cette ruse ne pouvait marcher qu’une seule fois, car une fois la technique comprise, ils n’allaient pas tomber dans le panneau une autre fois. Il hocha de la tête vers Hiko, lui faisant comprendre que la machine était lancée et qu’ils allaient jouer le tout pour le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Mer 8 Mai 2019 - 17:02
Que la fête commence !

Hiko et Seiji étaient bien mal en point, mais la situation n’était pas catastrophique. Bon, ils étaient tous deux à découverts et s’étaient un peu jetés dans la gueule du loup, mais il pourrait y avoir pire comme situation. L’un d’eux pourrait avoir le bras en charpie… Ah bah c’était le cas ! Car oui, le Yamanaka avait certes un esprit extrêmement solide, mais son corps était aussi fragile qu’une brindille. Mais cela ne semblait pas trop le faire souffrir pour le moment, sans doute l’adrénaline.

- Ça va l’ami ?!
Question idiote… Imagine qu’il te réponde non, est-ce que ça changera ta façon d’aborder la suite des évènements ? Pas vraiment… Tu n’as pas assez de puissance ni d’expérience pour te permettre le moindre faux pas ou le moindre écart, il faut donc rester concentré au maximum pour que la situation tourne à ton avantage. Compris mon pote ?

Faisons le point sur la situation. Un singe géant et deux shinobis, dont un spécialisé en genjutsu, face à un spécialiste du corps à corps qui manie le Shôton, un illusionniste avec un bras cassé, et un inconnu qui semblait un peu désemparé mais qui souhaitait tout de même s’allier avec eux. Hiko ne savait pas comment Seiji avait fait, mais il semblerait que l’inconnu soit d’accord pour faire front à leurs côtés. C’était une bonne chose, cela rassurait un peu Hiko qui se serait retrouvé dans une belle panade s’il avait dû se battre à un contre quatre, en sachant que Seiji avait un bras cassé et n’était pas vraiment un spécialiste en combat au corps à corps. Bref, une situation qui lui allait plutôt bien…

- Bon… Je vous laisse Yoshi, je m’occupe des deux autres !!
Sans aucune peur, Hiko sourit alors à Seiji et l’inconnu. En vérité, selon les informations mentales qu’il venait de recevoir de la part du Yamanaka, l’inconnu se battrait tout seul face au Kuchyose. Ce n’était pas une mauvaise chose, car l’enfant aux cheveux blancs aurait sûrement bien besoin d’aide pour se protéger des assauts mentaux et psychologiques que l’illusionniste adverse pourrait bien lui infliger. Et alors que Seiji venait d’envoyer une déstabilisation à ses adversaires, Hiko sut que c’était le moment se mettre en mouvements… Que la bataille commence !

Hiko concentra alors une nouvelle fois une bonne quantité de chakra dans les muscles de ses jambes puis s’élança à toute vitesse vers l’adversaire étant resté en retrait. Il ne cherchait pas à vaincre celui qui possédait la force brute, mais plutôt l’instigateur des illusions… Car c’était bien lui qui poserait le plus de soucis au duo de Genins. Faisant entièrement confiance à son coéquipier Seiji, malgré le fait qu’ils ne se connaissent quasiment pas, Hiko voyait le paysage se déformer, devenir plus applati… Voici ce qui arrivait lorsqu’on prenait énormément de vitesse en très peu de temps. Et avant même qu’il n’ait pu dire « ouf », il arriva au niveau du deuxième shinobi, celui en retrait qui avait certes vu sa manœuvre, malgré la distraction du Yamanaka, mais qui semblait incapable d’atteindre Hiko avec ses illusions.

Ce dernier sourit, puis il abbatit son kunai afin de le planter dans l’une des mains de son adversaire. Il y rentra comme dans du beurre. Il fallait dire que l’enfant aux cheveux blancs avait usé de chakra une nouvelle fois pour rendre l’arme encore plus coupante qu’elle ne l’était précédemment. En faisant cela, il perfora la main droite de l’illusioniste, qui ne put réprimer un cri de douleur faisant s’envoler quelques oiseaux. La bataille était lancée, et il fallait aller encore plus vite.

Prenant un peu de recul, Hiko recula d’un bon pour se prévenir d’une potentielle contre-attaque. Mais dans le même temps, le singe géant s’était désintéressé de ses deux camarades, sûrement sous l’impulsion de son invocateur, et était venu leur prêter main forte. Hiko se fit alors attraper par une patte géante et il fut dégagé sans demander son reste quelques mètres plus loin. Il dérapa sur le sol, provoquant une bonne quantité de poussière dans sa chute. Son dos lui faisait mal, il devait être complètement éraflé sur le côté droit du corps, mais il tenait bon. Et alors que la poussière provoquée par la chute obstruait le champ de vision des autres protagonistes, l’enfant aux cheveux blancs en avait profité pour utiliser un nouveau jutsu…

Un combat se gagnait grâce au timing des interventions, et Hiko venait tout juste d’en profiter. Car lorsque la poussière retomba, il n’était plus seul… Il y avait désormais trois copies conformes à ses côtés… Trois clones d’ombre qui avaient tous la même envie dans leur regard… La victoire !

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 12:32
On aurait pu croire que Seiji était invincible et que même dans la douleur, le garçon ne ressentait rien. Mais c’était totalement faux : si on observait avec plus d’attention le Yamanaka, ses dents étaient serrés, sa mâchoire contractée à son maxime. Il se forçait à concentrer sa douleur dans sa bouche car la douleur était trop intense, venant de son bras. Il s’inquiétait aussi en même temps s’il allait pouvoir un jour le réutiliser. En soi, il n’y avait aucun raison mais parfois des dégâts infligés pouvaient être irréversibles. Seiji faisait confiance en la médecine et sûrement aussi en Chiaki, la brillante médecin de Kumo.

Il réalisa cependant une simple technique d’un mudra, coupant alors les signaux envoyés par son esprit pour signaler la douleur. C’était tout bête et ne lui coutait que très peu de mana, mais assez suffisant pour oublier son bras était en charpie et que le moindre mouvement pouvait le tarder de douleur. Il inspira plusieurs fois et expira ensuite, essayant de se concentrer à son maximum alors que son coéquipier venait de partir à la charge. Sur le coup, Seiji n’allait pas être d’une efficacité incroyable, du moins au premier plan. Si on pouvait voir la scène d’un autre angle, c’était comme si il n’y avait plus personne sur le champ de bataille.

Plus personne à part Seiji et le spécialiste en Genjutsu en face de lui. Un terrain plat et les deux se regardaient droit dans les yeux. Ce n’était que l’imagination du Yamanaka, mais ce combat y ressemblait. La différence était que Seiji était Seiji, un manipulateur fin, un spécialiste de l’esprit. Son pouvoir clanique lui donnait un avantage conséquent face à son adversaire et alors que Hiko chargeait avec une vitesse déconcertante, l’ennemi avait malgré tout lancée une illusion dans l’esprit du partenaire du Yamanaka. Seiji l’a remarqua aussitôt, ayant établi un lien mental avec Hiko, il pouvait voir quand un élément extérieur allait s’introduire dans le cerveau de notre ami.

L’illusion de l’ennemi était d’une simplicité hors-norme et c’était aussi pour se défendre : Hiko voyait une fausse personne en face de lui. Une réplique exacte de l’ennemi. Cette technique était à pour tout simplement encaisser le coup que le partenaire du Yamanaka était sur le point d’infliger, en faisant croire qu’il allait frapper une vraie personne alors que ça n’allait être qu’une illusion. Seiji leva la main en direction de Hiko, tout ceci se passait en si peu de secondes. Il réalisa une nouvelle fois une mudra toute simple qui libéra Hiko de son illusion. Si le Yamanaka avait compris la dangerosité des genjutsus, il avait aussi compris comment s’en défendre : avec un kaï.

Hiko n’avait même pas dû remarquer un changement car comme dit précédemment, tout se passait à une vitesse folle et des civiles n’auraient jamais pu suivre une telle chose. Ainsi le partenaire du Yamanaka frappa de plein fouet l’ennemi en lui plantant un kunaï dans la main. Et même si Seiji avait réduit ses sensations de douleurs, il avait légèrement mal pour l’ennemi qui devait ne pas apprécier une telle chose. Mais bon, après tout eux aussi avaient décidé de se donner à fond et donc il était bien nécessaire de ne pas se retenir et de se donner à moins 15648%.

Cependant le vrai problème venait du singe nommé Yoshi qui intervenu une nouvelle fois pour frapper le collègue de Seiji. En y réfléchissant, les ninjas ici n’étaient que des genins et donc, leurs invocations n’étaient pas forcément très puissantes. Le Yamanaka eut ce schéma de réflexion car le singe ne semblait pas pouvoir parler et donc, de part sa faiblesse, devait être aussi faible mentalement. Alors que Hiko était propulsé au loin et que la poussière s’élevait, Seiji influença une nouvelle fois un esprit mais cette fois-ci, pas un esprit humain mais bien celui du singe.

Le Yamanaka profitait de l’écran de fumée pour tromper le singe, inversant ainsi dans son esprit les positions des deux équipes. Hiko restait Hiko dans la tête de l’animal, en revanche son invocateur et l’illusionniste ennemi était devenu Seiji et le dernier membre de l’équipe qui avait décidé de s’allié à eux. Mais de part sa proximité, vu qu’il venait de frapper Hiko au corps à et corps, le singe pensait se retrouver face à deux ennemis et décidait donc de frapper de plein fouet l’illusionniste qui avait déjà reçu le kunaï dans la main. Seiji ne pouvait maintenir plus longtemps l’illusion, de part son haut rang de technique et le fait aussi que so chakra commençait à se faire pauvre.

En revanche, le Yamanaka avait réussi à mettre hors de combat l’illusionniste ennemi mais ne pouvait faire plus dans l’instantanée. Il restait toujours le singe et son invocateur. Hiko lui avait décidé de passer aux choses sérieuses en créant plusieurs clones. Seiji avait bien confiance à son partenaire et puis, ils se retrouvaient désormais en 3 contre 2. D’ailleurs l’allié de Seiji et Hiko décida enfin d’agir en créant un dragon d’eau fonçant sur l’ennemi, c’était pas trop tôt. Seiji n'avait pas eu besoin d'ailleurs de communiquer avec son partenaire pendant ces quelques minutes, car les actions parlaient d'elles-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 13:24
La bataille faisait rage et aucune des deux équipes se faisant face ne souhaitaient reculer. Hiko commençait cependant à accuser un peu le coup car il dépensait énormément d’énergie et ses réserves de chakra n’étaient pas illimitées. Il venait tout juste de commencer sa réelle formation de shinobis, et il n’avait encore jamais atteint sa limite… Cependant, il savait que s’il ne se donnait pas à fond, il ne réussirait pas à protéger ses coéquipiers des assauts adverses.
- Écartez-vous !
Et alors qu’il s’apprêtait à charger, plusieurs évènements inattendus se déroulèrent sous ses yeux. Tout d’abord, Yoshi le singe se révéla aider l’équipe des gamins en frappant l’un des adversaires… Celui qui avait déjà la main transpercée par un kunai… Ce coup sembla lui être fatal, sans pour autant être létal, car il fut projeté au loin et se réceptionna violemment contre un arbre dans un bruit sourd… Il n’était pas prêt de pouvoir se relever celui-là. Un de moins donc.

Mais alors qu’Hiko pensait que la victoire serait facile, il se rendit compte que Seiji venait de lâcher son emprise mentale sur le singe… Sans doute cela lui brûlait-il une trop grande quantité de chakra. Ainsi, ils avaient à nouveau deux adversaires, dont un qui était une vraie force de la Nature, le singe. Et alors qu’Hiko voulait agir avec ses clones, l’inconnu qui s’était allié à eux utilisa un jutsu de type aqueux et envoya un dragon formé de Suiton vers les adversaires. Une technique puissante, à n’en pas douter.

Simple spectateur pour le moment, le garçon aux cheveux blancs put alors admirer la capacité de résistance que possédait le singe nommé Yoshi. Il se plaça dans son invocateur et fit barrage avec son corps, les deux avant-bras croisés devant son visage. Il encaissa sans broncher l’attaque Suiton, qui ne le fit que reculer de quelques pas, une grimace sur son faciès.

- Impressionnant…
Hiko se devait de reconnaître la valeur de son adversaire, et dans ce coup là, le singe venait de prouver qu’il était une vraie puissance à lui tout seul. En combat singulier à mains nues, il devait sûrement être capable de briser un homme en deux par la seule force de ses bras.

Mais les gamins n’avaient pas le temps de se reposer sur leurs lauriers, car ils devaient maintenant faire face à la contre attaque de leur adversaire qui semblait bien énervé. Son partenaire avait été mis K.O., et son singe venait d’encaisser une violente attaque… Sa situation n’était pas des plus enviables apparemment. Ce fut donc pourquoi il se mit alors en mouvements et composa des mudras avec une incroyable vélocité. Cela eut pour effet de créer, à son tour, trois clones d’ombre qui vinrent alors se placer de sorte à encercler Seiji et l’inconnu… Hiko étant légèrement en retrait.

Puis, sans crier gare, ils posèrent tous trois les mains au sol et un dôme Doton se forma alors autour du Yamanaka et de l’inconnu, les enfermant alors sans leur laisser la possibilité d’en sortir pour le moment. Les trois clones gardèrent leur contact avec le dôme, sans doute pour renforcer la puissance et l’épaisseur de ce dernier, le rendant ainsi très difficile à détruire de l’intérieur… Hiko se dit alors qu’il devait aider ses camarades car sans eux, il aurait beaucoup de mal à continuer à combattre seul. Son adversaire était doué, et il y avait encore ce foutu singe…

Et alors que deux de ses clones se jetaient sur le singe pour tenter de l’assaillir, Hiko se saisit d’un kunai et s’élança avec rapidité vers le shinobi afin de tenter de le trancher comme il l’avait fait avec son partenaire. Mais ce premier était plus compétent et il n’eut aucun mal à contrer les assauts du Sairyo, avec qui il commença une danse endiablée mêlant coups en tout genre et frictions de métal lorsque leurs kunaïs s’entrechoquaient. Le dernier clone d’Hiko, quant à lui, s’élançait vers l’un des clones protégeant le dôme afin de le faire lâcher prise et de donner à ses coéquipiers une chance de le détruire plus facilement…

Mais alors que les combats faisaient rage, un énorme fracas commença à se faire entendre… Comme si une armée était en train de courir vers leur position… Hiko et son adversaire stoppèrent alors leur rixe pour un moment, tendant l’oreille jusqu’à ce qu’ils puissent voir l’origine de ce chahut… Hiko prit de la distance d’un bond, et tenta de voir à travers les arbres ce qui arrivait droit sur eux…

- Seiji sors de là tout de suite !! Il faut qu’on parte maintenant… !
On sentait la peur dans la voix du gamin… Car en effet, une meute d’une vingtaine de loups couraient dans leur direction, tous crocs sortis… Ils semblaient affamés, et les shinobis étaient leurs cibles, à n’en pas douter. Hiko et ses clones se désintéressèrent alors de leurs adversaires respectifs pour se battre face à ces loups. Ils étaient nombreux, et c’étaient bien eux la plus grande menace pour le moment… Ses adveraires l’avaient bien compris aussi car ils se battirent aussi avec les loups, Yoshi en brisant un d’un seul coup de patte.

Un danger venait d’arriver… Et on pouvait aisément soupçonner les maîtres du jeu d’en être la cause… Mais comment allaient réagir les différentes équipes ? Car il n’était plus question de drapeaux ici… Mais bel et bien de survie à ce nouveau danger !

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 16:19
Le combat faisait rage et Seiji arrivait petit à petit vers sa réserve de mana. Il lui restait encore de quoi combattre de façon optimale mais rien n’était dit et tout était encore possible. Cela dit, il avait presque déjà dévoilé tout son éventail de techniques et donc l’ennemi n’allait plus être facilement manipulable. Déjà car beaucoup des techniques Yamanaka que le garçon utilise sont des techniques qui nécessitent des interactions avec alliés, comme faire croire qu’un allié est un ennemi ou l’inverse. Le problème est que si la personne est toute seule, ce genre de technique a directement moins de sens et on découvre plus facilement la manipulation.

Ainsi il devait laisser Hiko gérer le combat rapprocher car il était bien plus doué à cela. Et puis Seiji n’était pas un as du ninjutsu, certes il maîtrisait quelques techniques mais pas assez pour se permettre de foncer dans le tas. Son cerveau était sa plus grande arme et sa capacité à analyser les situations en toutes circonstances lui permettaient d’avoir un esprit calme et assidu. Mais alors qu’il réfléchissait, le jeune homme fut très vite encerclé par trois clones qui créèrent un dome de pierre autour de lui et de l’allié temporaire. Les deux se retrouvaient emprisonnés, comme des rats et n’avaient aucune issue.

Seiji posa sa main sur le dome et remarquait alors sa densité en mana, c’était un dome de très haut rang et il ne pouvait être brisé aussi facilement. Qui plus est les clones devaient sûrement maintenir sa force et de ce fait la technique était encore plus redoutable. Cela dit, cela arrangeait bien le Yamanaka qui se retrouvait enfermé et en même temps, à l’abris des dangers qui pouvaient lui tomber dessus. Il prit une inspiration profonde pour penser à la suite des événements. L’allié temporaire était bien inutile et était tétanisé sur place. Seiji récupéra son drapeau qu’il avait sur lui sans qu’il s’en doute, car il était toujours sous l’effet de l’illusion qui rendait son propre drapeau invisible à ses yeux.

Puis soudain Seiji remarquait que son partenaire arrêtait de se battre, car on entendait plus du tout les bruits de rixe. Et en revanche une autre menace arrivait, quelque chose de peut-être plus menaçant encore. Des bruits de pas mais par dizaine et qui s’approchaient à une vitesse inquiétant. Le dome de pierre disparu peu après et le Yamanaka réalisait alors qu’une meute de loups fonçait sur eux. Hiko c’était déjà assez éloigné et à cause de la situation du Yamanaka et de son bras cassé, il ne pouvait se permettre de courir et faire de grands mouvements. Il expulsa du chakra au sol grâce à son doton et lui permit de s’élancer comme une roquette vers un arbre.

Il était sur une branche plutôt surélevée mais le problème était sûrement que les loups pouvaient grimper et venir le chercher. En revanche il restait toujours l’invocateur avec son singe et l’allié temporaire dont Seiji avait volé le drapeau. Il regarda Hiko, qui était sur un arbre voisin, et lui parlait une nouvelle fois par télépathie.
« Déjà, je trouve ça bizarre que le mec avec le singe puisse participer à l’événement. Maîtriser un kuchyiose demande une grande pratique et en général il faut être Chûnin pour y arriver. Qui plus est il maintient une invocation très puissante, il faut le dire et en plus de ça il invoque des clones qui peuvent faire un dome de haut rang. Ce n’est pas normal qu’une personne aussi haut niveau puisse participer car il y a un fossé entre nous et lui… »
Seiji se méfiait pleinement de ce qu’il pouvait se passer, avec les maîtres du jeu il n’aurait pas été étonné qu’ils fassent participer délibérément une personne bien plus puissante juste pour rajouter du piquant. C’était simple à voir : les équipes que Hiko et Seiji avaient pu affronter auparavant ne maîtrisaient pas un tel large éventail de techniques et surtout : de chakra. Ainsi le Yamanaka avait un gros problème avec ce personnage qui leur faisait face, et il y avait aussi le problème des loups… Sûrement une vingtaine et de bonnes tailles…

Le jeune adulte remarqua alors qu’un couple de loups se tenait à l’écart de la bataille, pas très loin cela dit. Il se rappelait alors de ses cours sur la nature… Il y a toujours un couple Alpha dans une meute de loups, puis il y a les Bêtas juste en dessous et enfin les Omegas… Seiji fit alors le grand vide dans son esprit, le calme parfait autour de lui. Il essayait de visualiser le champ de bataille parfaitement, sa position, Hiko, l’ennemi, le singe, l’allié inutile… Puis il releva la tête soudainement, il avait une idée, bien qu’il l’a détestait profondément, il fallait le faire.
« Écoute, je vais faire une dernière technique, ça va bouffer le reste de mon chakra donc après je serai inutile. Fais-moi confiance, les loups ne nous attaqueront plus. »
Il hocha la tête pour montrer le signe de son départ et, de sa main valide il réalisa une mudra en direction du couple alpha. Une technique classique des Yamanakas mais que Seiji détestait : le transfert de conscience. Il transféra son esprit dans celui du loup mâle alpha. Il n’avait pas fait ça depuis des années et se retrouver dans le corps d’un animal ne lui avait pas manqué. Il observait alors le champ de bataille depuis les yeux du canidés et d’un rugissement sauvage, il donna l’ordre à toute la meute de s’attaquer uniquement au singe, à son invocateur et le garçon supposé allié qui était encore en plein milieu du champ de bataille.

Seiji se devait de maintenir cette forme, laissant alors son corps inerte posé sur une branche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 20:13
Hiko, ne pouvant pas lutter contre tous les loups, avait pris de la hauteur dans l’un des arbres au tronc le plus puissant. Ses clones avaient vite été supprimés par les crocs acérés de leurs nouveaux adversaires. Hiko avait reçu l’information de la part de ces derniers lorsqu’ils avaient disparu. Mais bon, il n’y avait rien de bien croustillant car Hiko connaissait la situation pour le moment, et ils étaient plutôt mal barrés. Le dôme fait de terre renforcée par du chakra venait de disparaître, et il avait pu voir du coin de l’œil que son partenaire avait réussi à se dégager et à prendre, lui aussi, de la hauteur.

D’un côté, le Sairyo fut rassuré mais finalement il savait qu’ils n’étaient pas sortis d’affaire. En effet, les loups commençaient à comprendre qu’il y avait deux participants qui manquaient à l’appel et ils avaient relevé la truffe. Ils venaient de comprendre que les deux gamins manquaient à l’appel, et du coup une partie de la meute avait alors changé de cibles et tentaient de monter au niveau des arbres. Trop occupé par ceux allant sur son tronc, Hiko détourna son attention de Seiji… Il allait devoir se débrouiller seul !

- Bas les pattes le chien-chien !
Fit notre jeune héros à la chevelure blanche avant d’envoyer un bon plat du pied directement dans la gueule d’un loup qui souhaitait lui mordre le mollet. Ce fut un strike ! Car le loup retomba alors au sol et s’écrasa dans un bruit sourd, le paralysant immédiatement au sol. Et alors qu’Hiko était plutôt content de lui et affichait même presque une petite mou en forme de sourire, il se ravisa rapidement… Car les loups semblaient avoir été témoins de la scène, et ils montraient leurs crocs plus que jamais en direction du Sairyo. Au moins, il avait leur attention, cela aiderait peut être Seiji… Mais lui, il était mal car ils commençaient à se ruer sur son arbre, le faisant tanguer dangereusement…
- Putain ça puuuuue … !
Dit le jeune garçon en sautant in-extremis sur une branche d’un autre arbre, manquant de peu de se faire déchirer les fesses par des crocs acérés. S’entama alors une danse effrénée entre Hiko et les loups où le shinobi essayait au mieux d’échapper à ses détraqueurs. Et alors qu’il s’essoufflait rapidement, Seiji entra en contact avec lui une nouvelle fois. Il le prévenait que le Sairyo n’aurait plus à s’inquiéter des loups car il allait s’en occuper. Surpris, le jeune garçon n’en fut pas moins rassuré. Et ce fut le cas lorsque les loups se désintéressèrent rapidement de lui pour se concentrer sur les deux autres gus.

Rassuré, il regarda alors vers la position où se trouvait Seiji et il fut alors surpris de le voir inconscient, appuyé sur le tronc… Et ce fut alors qu’il le vit basculer sur un côté, inconscient il ne tenait pas droit et tombait maintenant de son arbre, la tête la première… Il fallait faire quelque chose ! Ni une, ni deux, le garçon aux cheveux blancs concentra une forte quantité de chakra dans ses jambes et se propulsa alors de sa branche pour aller à la rencontre de son camarade Yamanaka. Il était assez loin mais il avançait super vite. Seiji était presque au sol lorsque…

- Je te tiens !!
Dis l’enfant lorsqu’il attrapa Seiji, il se retourna alors afin d’atterrir sur le dos. La chute fut brutale, mais il avait évité la pire car Seiji n’avait pas trop souffert de la chute… Ce qui n’était pas le cas de notre héros à la chevelure blanche… Car il avait sauvé son partenaire… Du moins pour le moment.

***

Il faisait nuit noire et Hiko avait réussi à allumer un petit feu de fortune grâce à ses compétences en Koh Lanta. Ils étaient dans une petite clairière, à la fraîche, et il avait tenté de panser ses plaies au mieux… Mais ce n’était pas fameux. Chaque mouvement lui faisait un mal de chien, mais il n’avait pas le choix. Il le devait à son partenaire du jour. Ce dernier l’avait sorti de l’affaire des loups et lui avait sauvé la mise plus d’une fois depuis leur rencontre… Alors qu’ils ne se connaissaient vraiment pas depuis longtemps.

Le périmètre avait été établi et Hiko avait placé quelques pièges ainsi que trois de ses clones qui faisaient des rondes autour de sa position, où il était avec Seiji. Leurs vivres étaient faibles, mais ils pouvaient encore tenir un petit moment. Cependant le Yamanaka n’était toujours pas réveillé, il fallait dire qu’il avait dépensé énormément d’énergie. Hiko était aussi très fatigué mais il ne voulait pas craquer et faisait tout pour être éveillé… Car ils étaient plus vulnérables que jamais, et Seiji avait besoin de repos. Et c’est ainsi que la nuit se déroulait…

Aux aguets, mais très fatigué, Hiko tenait le coup… Pour lui, pour Seiji, pour son équipe ![/i]

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Ven 10 Mai 2019 - 13:12
Qu’est-ce qu’il détestait ça, le Seiji, de permuter son esprit avec celle d’un animal. Il trouvait ça d’un rabaissant voir même humiliant car les contraintes d’être un loup allait avec le substitution de conscience. Par exemple, le Yamanaka avait envie de faire sa toilettes, ou avait soudainement très faim et voulait dévorer une biche entière, enfin ce genre de petits problèmes, en gros. Et de l’autre côté, il prenait cela presque comme une défaite personnelle, que de devoir utiliser une technique si classique et banale de son clan. Ses parents lui avaient enseigné des classiques comme celui-ci ou encore la communication via la télépathie.

Mais le garçon se refusait à utiliser ce genre de procédés car il les trouvait trop banales et ennuyeux. Il voyait son pouvoir sous une toute autre forme et souhait exploiter ce potentiel uniquement et rien d’autre. Cependant il n’avait pas eu vraiment le choix avec des maîtres du jeu aussi fous et puis, personne n’aurait été au courant finalement de ce que le Seiji avait pu faire. Tant que ses parents ne l’apprenaient jamais, tout allait bien finalement. Car s’ils venaient à le savoir, ils pourraient sauter de joie et alors se déroulerait un moment assez embarrassant pour leur fils.

Enfin bon, désormais dans la peau du loup, le jeune homme se sentait comme véritable chef d’une meute. Il y avait des risques au transfert de conscience et le premier était de se prendre trop comme l’animal au point de succomber, par exemple, à la rage meurtrière, à la faim, etc… Heureusement, malgré le fait que le loup était le mâle alpha, Seiji réussissait à contrôler ses pulsions et ainsi menait avec une main de maitre la vingtaine de loups. Ils attaquèrent tous ainsi le singe et sous les morsures continuelles, l’invocation disparue de force, rappelée par son invocateur. Ainsi la meute chargea le shinobi qui était désormais sans son singe et il fut plutôt aisé de le mettre hors de combat.

Seiji ordonna aussi à la meute de s’occuper de l’allié temporaire de Hiko et du Yamanaka, histoire d’éliminer un participant possible. Et puis comme ça, Seiji ne brisait pas la promesse d’alliance, enfin du moins, il le faisait mais le garçon ne le saurait jamais vu que c’était des loups qui l’attaquaient. Le Yamanaka, depuis les yeux du canidé, s’aperçut alors que Hiko emportait son corps au loin. Rassuré de voir que son corps et son partenaire étaient en sécurité, Seiji décida de rester un peu plus dans le corps du loup pour faire quelques actions. Tout d’abord, il alla chercher le drapeau sur le corps de l’invocateur, alors inconscient et attendant d’être rapatrié pour se faire soigner.

Ainsi, Seiji tenait son drapeau dans sa mâchoire. Il passa la nuit à se promener déjà delà dans le corps du loup et sa meute pour observer. Il prit en notes chaque chose qu’il voyait et quand finalement, quand les premières lumières du soleil pointait à l’horizon, toute la meute se dirigeait vers le campement de fortune des deux partenaires. Seiji pouvait localiser son propre corps quand il était dans un autre et ainsi, il retrouva facilement Hiko. D’ailleurs, le Sairyo devait sûrement avoir une peur immense en voyant débarquer à nouveau la meute d’une vingtaine de loups face à lui. Mais aucun des loups ne semblaient agressifs, sous ordre direct de Seiji.

Ainsi, toujours dans le corps du mâle alpha, le Yamanaka s’approchait lentement de son corps et de Hiko pour y déposer le drapeau récupérer en début de nuit sur l’invocateur. Il posa son museau sur le corps inerte du penseur et ainsi, échangeait à nouveau les consciences. S’il y avait bien eu un réel avantage à tout cela, c’était que Seiji avait pu se reposer car seul son esprit avait été actif alors que son corps pouvait dormir tranquillement.

On pourrait d’ailleurs penser que les loups allaient du coup être de nouveau agressifs envers les deux, mais non, au contraire. De part la co-habitation spirituelle entre Seiji et le loup, le chef de la meute semblait prendre le Yamanaka comme membre de sa famille ou du moins, il lui semblait familier et donc ne lui portait aucune hostilité. Le Yamanaka rouvrit alors finalement les yeux, sur son vrai corps, comme s’il se réveillait. Il bailla un instant et regarda Hiko en lui faisait un signe de pouce en l’air avec sa main droite valide.
« Et me revoilà! Merci de t’être occupé de moi ! »
La meute disparue dans la brume de la matinée, laissant les deux partenaires. Il se retrouvaient ainsi avec deux nouveaux drapeaux, leur faisant un total de 7 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Dim 12 Mai 2019 - 17:35
Le jeune garçon aux cheveux blancs ne fermit pas l’œil de la nuit. Il avait installé bons nombres de pièges aux alentours afin d’empêcher quiconque d’approcher et de troubler la tranquillité du duo. Enfin, duo… pour le moment, il était le seul éveillé (dans son propre corps du moins), et devait tout faire pour que son partenaire ne se fasse pas avoir pendant ce laps de temps. Il savait que Seiji ne l’aurait pas abandonné impunément, il devait sûrement avoir un plan… Il fallait donc lui faire confiance, et attendre.
- Eeeeet voilà l’aube. T’as plutôt intérêt d’avoir une bonne excuse pour être parti aussi longtemps car sinon je te jure que ça va barder !
Le jeune garçon aux cheveux blancs était de mauvais poil. Cocasse non ? Il n’avait pas fermé l’œil de la nuit et sa récupération était donc beaucoup plus lente. Il sentait ses trapèzes le tirer, les muscles de ses bras devinrent lourds et il se sentait ankylosé de partout. Il était temps que le Yamanaka revienne à lui. D’ailleurs, Hiko ne savait même pas ce qui s’était passé car il avait focalisé toute son attention sur son partenaire, le laissant divaguer comme bon lui semblait. Il avait établi un périmètre de sécurité, mais il ne connaissait pas les caractéristiques du transfert de personnalité. Il ne savait donc pas si Seiji était toujours dans l’esprit du loup, ou s’il avait réintégré son corps mais restait inconscient.

Tant de questions qui restaient ouvertes, tant de réponses qu’il n’avait pas. Cela le travaillait, mais la fatigue commençait à l’emporter. Il se cala donc contre un arbre, le dos appuyé sur le large tronc et se permit alors quelques secondes d’un repos bien mérité.

* Ding ding ding ding *

L’enfant se réveilla en sursaut. On venait tout juste d’activer son piège… Enfin, ses pièges ! Les cristaux s’entrechoquaient et provoquaient un bruit cristallin qui vint alors jusqu’aux oreilles de notre jeune héros. La bouche pâteuse, les yeux collés, Hiko s’était toute fois redressé rapidement sur ses deux jambes et avait empoigné un kunai qu’il tenait devant lui, prêt à protéger son partenaire en cas de menace imminente.

Et alors qu’il se croyait totalement débarrassé de ces derniers, il vit alors la meute de loups arriver. Elle ne courrait pas, et semblait suivre celui qui était resté auparavant en retrait, religieusement. Hiko ne bougea pas, il ne pourrait faire face à tous ces adversaires tout en sauvant Seiji… Il préféra attendre de voir ce qui se passait, car le loup portait dans sa gueule un drapeau, et avançait prudemment, comme pour signifier qu’il venait en paix.

Hiko se demanda si c’était toujours Seiji, ou si le loup avait repris le contrôle de son corps. Mais il ne bougea pas et ne pipa mot, il fallait simplement attendre de voir ce qui se passerait. L’enfant aux cheveux blancs avait récupéré un peu de son énergie, et il commença donc à concentrer du chakra dans ses jambes afin de pouvoir déguerpir en catastrophe. Il pourrait éventuellement choper le corps de Seiji le cas échéant…

Mais cela ne fut pas nécessaire, car lorsque le loup posa sa truffe contre le corps du Yamanaka, tout en douceur, Hiko vit alors le corps du manipulateur d’esprit recommencer à vivre. Tout d’abord quelques frémissements, de légers mouvements… Puis il revint à lui, conscient, comme s’il sortait d’une bonne nuit de sommeil. En le faisant, il remercia Hiko d’avoir veillé sur son corps, et observa alors les loups repartirent d’où ils étaient venus, évitant les nombreux pièges posés par Hiko. Ils étaient intelligents, c’était indéniable.

- J’espère que la balade fut bonne !
Dit le garçon aux cheveux blancs avec un franc sourire. Puis il baîlla et ajouta ces quelques mots, sans demander l’avis de son partenaire.
- Je te laisse monter la garde et réfléchir à un plan, j’en peux plus… J’ai besoin de repos sinon je ne tiendrai pas longtemps…
Puis l’adolescent s’endormit avant même de laisser à son partenaire la chance de lui répondre. Il était exténué et était allé bien au-delà de ses forces pour veiller sur Yamanaka.

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games Empty
Dim 12 Mai 2019 - 23:35
En reprenant conscience, Seiji était entièrement reposé et se sentait en pleine forme. Il était prêt à faire la guerre de nouveau, à manipuler de nombreuses personnes. Les premières lueurs du soleil illuminaient pleinement la clairière et de nombreux faisceaux de lumières. Sa tête tourna vers un sentiment d’ennuie, un peu énervé mais amusé de la remarque de son partenaire à propos de la balade. Hiko n’était sûrement pas au courant à quel point le Yamanaka détestait devait contrôler un corps animal et faire une remarque en particulier sur la « balade » mettait en rogne, sans réelle colère, Seiji. Il avait de gros yeux noirs.
« Hilarant, ça. »
Enfin, tout ceci était dans le ton de l’humour et le jeune homme aux yeux dorés n’eût guère le temps de converser avec son partenaire, celui-ci étant fatigué de la nuit blanche qu’il avait dû faire pour protéger l’illusionniste. Il ne pouvait lui en vouloir et ne souhaitait justement que son repos et ainsi le laissa faire. Étant donné la matinée et le temps qui s’était écoulé, les deux avaient reçu de nombreux colis du ciel envoyés par les Maîtres du jeu, toujours subtilement manipulés par Seiji. Ainsi ils se retrouvaient avec énormément d’objets, parfois bien inutiles, mais surtout de la nourriture.

Hiko dormait donc pleinement et Seiji avait déjà commencé à faire son petit travail. En tant que loup, il avait pu observer de nombreuses choses dont des pièges, des équipes, des lieux. Ainsi pendant son temps libre, le Yamanaka inscrivait sur une carte vierge (qu’ils avaient reçu des colis) toutes les informations en sa connaissance. Cela lui prit bien une heure pour avoir quelque chose de bien complet. Grâce à ses compétences en Dôton, il avait formé une cavité presque naturelle autour du campement des deux camarades afin qu’ils puissent se cacher et rester discrets.

Son bras lui faisait une douleur atroce, n’ayant rien pour le soigner. Et puis d’ailleurs, il n’allait pas soigner en prenant un comprimé, il était cassé. Seiji ne voulait d’ailleurs pas mettre de bandages autour car si les ennemis s’apercevaient d’une faiblesse, ils pourraient décider d’en profiter. Par exemple en attaquant son flanc gauche ou en se concentrant sur le Yamanaka plutôt que son collègue. Mais on lui avait appris la douleur, on lui avait appris à cacher ses émotions s’il voulait pouvoir contrôler celles des autres, donc il faisait avec et avançait. Le temps passait et Seiji continuait toujours de veiller sur son partenaire qui avait mérité un bon repos.

Ils repartiraient dés qu’il serait réveillé et pour l’instant, aucun bruit ne semblait venir vers eux. Seiji avait déjà commencé à deux ou trois idées pour la suite des événements. Il en avait ras le bol de tomber sur des pièges et donc avait décidé que maintenant, ça allait être à eux de piéger les autres participants. À leur tour de prendre les rênes de la compétition.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6340-l-ecrivain-yamanaka-seiji-terminee?nid=1#52554

Hunger Games Empty
Mar 14 Mai 2019 - 17:16
La nuit fut courte pour notre petit héros à la chevelure blanche. Voire, inexistante. Il n’avait pas fermé l’œil de la nuit pour s’assurer que Seiji soit en sécurité pendant sa petite balade. Et lorsqu’il s’était aperçu que ce dernier était revenu, son état de tension s’était apaisé, sa concentration avait chuté, et son esprit avait sombré. Il était tombé dans les bras de Morphée plus rapidement qu’il ne l’aurait cru. Les différents combats l’avaient épuisé et il avait juste besoin d’une bonne nuit de sommeil. Ou d’une sieste, vu l’heure de la journée.

Les rayons du soleil faisaient maintenant foi, et l’un d’eux semblait particulièrement vouloir chatouiller le nez du Sairyo qui se réveilla avec un éternuement. Foutu soleil. Les yeux collants, la bouche pâteuse, le jeune garçon se releva doucement en s’appuyant sur ses coudes. Il avait récupéré de l’énergie, et cela lui faisait un bien fou. Prenant encore quelques instants pour émerger, il se frotta les yeux avec ses poings puis une fois fait, il posa son regard,- qui était maintenant clair-, sur Seiji.

- Salut partenaire, bien dormi ?
Quel petit boute-en-train ! Il sourit alors au Yamanaka en inclinant légèrement la tête, c’était sa façon de le remercier d’avoir veillé pendant qu’il se reposait. C’était normal en même temps, mais Hiko avait été bien éduqué, et il fallait toujours dire merci.

Se relevant, non sans se sentir légèrement engourdi, notre petit héros alla prendre un bout de pain qu’ils avaient reçu pendant son sommeil et le mâcha machinalement tout en inspectant le reste des fournitures reçues. Il y avait des packs pour se repérer, pas mal de nourriture et d’eau, et au fond, un objet en métal qui attira son attention. Écartant le paquet de chips non ouvert du revers de la main, le visage d’Hiko s’illumina alors, il venait de voir quelque chose qui lui plaisait.

Plongeant la main dans le tas de colis reçus, Hiko en sortit alors une épée toute rouillée, franchement pas de première main. La lame était cependant encore aussi coupante qu’un kunai neuf, et Hiko brandit alors la lame en l’air, un air pleinement satisfait affiché sur le visage.

- En voilà une bonne nouvelle !
Tout ça pour une épée rouillée ? C’était pas un peu trop ? Un peu surjoué… ? Eh bien non, car c’était justement ce qu’il manquait à notre héros pour pouvoir être plus efficace au combat. Désormais, il allait pouvoir démontrer toute sa valeur pour aller chercher les trois derniers drapeaux…
- Bon, j’imagine que tu es pas resté sans rien faire. Pendant que t’étais un loup t’en as profité pour mater les alentours pas vrai ? Du coup raconte, fais-moi un topo et allons chercher ces trois drapeaux ! J’ai besoin d’une douche là…
Bah ouais, ça commençait à sentir la chaussette par ici.

_________________
Hunger Games Haku10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Hunger Games

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: