Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.]
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 20:11 par Narrateur

» Secrets et confidences
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 19:56 par Sakana Ayanokoji

» Le loup solitaire et l'étrange fille [Imekanu]
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 19:53 par Imekanu

» Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko]
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 19:50 par Sekken M. Ryoko

» La FKP (Yamiko)
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 19:36 par Sakana Ayanokoji

» Disons que c'est un accident. [J. Masa]
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 19:18 par Jiki Masami

» Aucune traces
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 19:05 par Asaara Kuuli

» Montagne enneigée (pv Yuki Kaya)
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 18:15 par Yuki Kaya

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 17:25 par Higure Mafuyu

» Serments et conditions.
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] EmptyAujourd'hui à 17:06 par Uzumaki Ryuji

Partagez

Le réfléchi et l'instinctive [Saji]

Yasei Akane
Yasei Akane

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Lun 29 Avr 2019 - 11:48
Suite de ce rp

Le mur vola en éclats, tout comme ses craintes. Il ne lui en voulait pas. Elle était la seule à se reprocher qu'il ait manqué de mourir. À cause d'elle. Il avait prit à sa place. Et pourtant, il était là, la prenant dans ses bras. Des bras dans lesquels elle se réfugia sans hésiter, en posant sa joue contre son torse. Un endroit qu'elle ne voudrait échanger pour rien au monde, tant elle s'y sentait en sécurité et à sa place. Les mots prononcés directement dans son esprit ne firent que renforcer cette impression tandis qu'elle le serrait encore plus fort. Elle se détacha doucement de lui lorsqu'il le fit, pour l'observer d'un visage radieux, et des yeux pétillants de bonheur.


- « Tu ne me l'avais encore jamais dit. »

La Yasei lui ôta son masque, qu'il n'avait aucune raison de porter ici puisqu'ils n'étaient que tous les deux, et lui partagea tout son amour à son tour en liant longuement ses lèvres aux siennes.

- « Je t'aime tellement, Saji. Pardonne-moi de ne pas avoir pensé aux conséquences, ce jour-là. J'ai... J'ai si peur de te perdre ! »

Une peur profondément ancrée en elle, due à tous ces gens à qui elle s'était attachée au fil du temps. Et qui l'avaient abandonnée, d'une façon ou d'une autre. Il n'y avait qu'une seule personne, ou être, sur qui elle pouvait toujours compter depuis des années : la bête tapie en elle. Que Saji lui proposait d'apprendre à contrôler davantage. Un peu gênée d'avouer ses faiblesses, elle lui répondit tout de même.

- « Hé bien... Quand je lui demande de l'aide pour affûter mes sens, j'ai parfaitement le contrôle. Mais quand je me bats, c'est le seul moment où je peux la lâcher. Je ne sais pas trop comment expliquer ça, mais je me tiens en retrait. Et mes... Nos coups sont instinctifs, désordonnés. Pour les éviter j'y arrive bien mieux grâce à son sixième sens et sa rapidité, mais pour les donner en revanche c'est bien moins précis que lorsque c'est moi qui ait le dessus et que je lance des projectiles, par exemple. »

Ayant été formée très jeune, ses lancers touchaient toujours parfaitement leurs cibles. En revanche, au corps à corps c'était tout autre chose. Sa bête visait certes les points vulnérables, mais c'était tout de même en général plutôt irréfléchi. Elle prit une inspiration, avant de continuer.

- « Tu as vu ce que ça peut donner, contre Kewashiioke. »

De la violence, de la rage, instinctives, incontrôlées.

- « Tu crois que tu pourrais m'aider à être plus précise, sans pour autant la brider ? Elle en a besoin, et je ne voudrais pas qu'elle se manifeste dans d'autres situations. »

Avait-il eu conscience avant cela que son animal était si important en elle ? Si présent ? Ce n'était pas forcément quelque chose dont ils parlaient. Et elle était ravie qu'il aborde le sujet, surtout sans aucune gêne concernant ce qu'elle était. Il était vraiment attentionné et patient. Et la métamorphe se sentait très chanceuse de l'avoir rencontré. Surtout, de l'avoir en partenaire de vie à ses côtés.

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Lun 29 Avr 2019 - 22:02
Les iris violets de sa dulcinée plongés dans ceux du muet, celui-ci laisse volontiers sa partenaire retirer son masque, découvrant une crinière brune et son visage balafré qu’elle a déjà eu le loisir de découvrir à mille reprises, et qui ne l’empêche guère de le démasquer avec impatience – ou envie connaissant l’appétit de la féline, à chaque occasion qui lui est donnée lorsqu’elle et lui se trouvent confortablement installés à l’écart de la civilisation comme ici au milieu des prairies de l’île d’Obon. La senteur florale et le rayonnement doré de l’astre diurne nimbant leurs silhouettes, l’homme au shozôku sombre partage le réconfort de sa partenaire, qui portée par ce moment d’affection, lui fait part de son sentiment sincère.

Un sentiment mutuel. Elle est la seule qu’il aime et qu’il souhaite revoir à chaque soleil levant. Jamais personne n’a autant illuminé sa vie, apaisé son cœur troublé ou l’a fait sentir réellement humain, personne sauf elle. Peut-être que pour elle aussi, son humanité est ressortie par leurs interactions. Toutefois il a conscience qu’elle ne sera jamais tout à fait humaine, mais aussi animale, puisqu’elle est hôte d’un esprit panthère commandant l’essentiel de ses pulsions et ne faisant qu’un avec son instinct. Un instinct qui s’il n’est pas employé avec intelligence peut conduire à de terribles conséquences.

Une étrange façon de parler d’elle et de l’esprit qui l’habite – un peu comme les patients atteints d’un dédoublement de personnalité, comme si quelqu’un d’autre coopérait avec Akane. Même si cette dernière l’a déjà mentionné quelques fois lors de leurs précédentes rencontres, ce n’est pas pour autant que Saji parvient à s’y accoutumer. Se dire que sa partenaire peut à tout moment perdre le contrôle, entrer dans un état de transe furieuse comme cela a été le cas contre Kewashiioke, cela ne le rassure en rien sur sa stabilité. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’il la laissera seule. Jamais. Maintenant qu’il est là pour elle, elle pourra toujours compter sur lui pour l’épauler en cas de difficulté, aussi sérieuse ou insoluble soit-elle.

« D’accord… Je t’avoue que j’ai du mal à imaginer exactement comment tu peux te battre efficacement quand il existe deux personnes aux commandes. Difficile de me mettre à ta place quand je ne suis pas moi-même métamorphe. Avoir un esprit animal, cela ne doit pas être exactement comme de l’instinct, mais une force plus puissante qui te pousse à agir autrement que par l’intellect. Un peu comme si un marionnettiste contrôlait tes mouvements sauf que tu lui dis comment te diriger ? »

Qu’il ait compris ou pas, il est ici question d’affiner la précision de sa technique, non pas de faire une séance de psychanalyse. Les doigts sous son menton, l’air réfléchi, il se demande ce qui pourrait aider sa partenaire à mieux canaliser sa force, ne pas avoir à se lâcher complètement. Un moyen qui demanderait un effort plus réduit, pour gagner en efficacité et neutraliser sa cible sans pour autant perdre le contrôle de soi, « sans pour autant brider » sa force cela va de soi.

« Tu as peut-être connaissance des « points vitaux » du corps humain ? En tant que pratiquante du taijutsu tu devrais avoir une notion de cela, à moins que ton art martial aussi soit essentiellement basé sur de l’instinct ? Il me semble que tes enseignements te venaient de Chikara, c’est son nom n’est-ce pas ? Le lieutenant de Tatsuzô. »

Un nom qui lui rappellerait bien des souvenirs, et pas des plus agréables certainement.

« Bien, montre-moi ces points vitaux si tu les connais. »

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Mer 1 Mai 2019 - 17:43
Saji avouait avoir du mal à comprendre comment fonctionnait ce lien l'unissant à sa Bête. Elle-même ne savait pas vraiment comment l'expliquer. Sans doute était-il difficile à accepter pour lui, de la savoir à moitié animale. Pourtant il n'en faisait pas part, et se montrait toujours aussi attentif et aimant.

- « Elle fait partie de moi, et a aussi pourtant ses propres besoins. Ton exemple résume assez bien, je pense. Mais j'ai beaucoup plus de mal à être présente lorsque j'ai peur ou que je suis en colère. »

La métamorphe s'était longtemps imaginée finir ses jours seule, puisqu'elle avait cru durant de longues années être la seule ainsi. Puis, elle avait espéré rencontrer quelqu'un comme elle, qui la comprendrait. Mais finalement son cœur lui avait dicté tout autre chose, et la patience dont faisait preuve Saji pour essayer de la comprendre était remarquable. Pour elle tout ce qui comptait au fond, n'était pas qu'il la comprenne, mais qu'il l'aime telle qu'elle était. Et il venait de lui avouer ses sentiments. C'était donc avec tendresse qu'elle l'observait, tandis qu'il cherchait à l'aider. Même si le nom de Chikara lui rappelait de mauvais souvenirs.

- « Oui, je les connais Saji. Instinctivement, j'ai tendance à attaquer à la gorge et au cœur. Et depuis que j'ai étudié la médecine, je sais aussi plus précisément les autres. »

Même si elle n'était pas eisei-nin, elle avait pourtant les mêmes connaissances qu'eux, sans pour autant pouvoir les mettre en pratique. Ses longues semaines passées durant lesquelles elle avait étudié consciencieusement pouvaient en témoigner. Du doigt, elle montra les zones citées sur Saji lorsqu'elle les nommait.

- « Les zones à frapper pour apporter la mort sont la base du cou, la pomme d'adam, l’œsophage, la jugulaire, les tempes, le cœur et le plexus cardiaque, le plexus solaire, les reins, l'hypogastre sous le nombril et le nez en frappant vers le haut de façon à faire entrer les cartilages dans le cerveau. »

Il restait désormais à citer les autres.

- « Il y a aussi des zones sensibles qui apportent des douleurs très vives et l'évanouissement. Comme le sommet du crâne, entre les deux yeux et les yeux eux-mêmes, les oreilles et leurs tympans ou le creux mastoïdien, la bouche et en particulier la lèvre du bas, la pointe et le creux du menton, clavicule, épaules, aisselles, la cage thoracique et les côtes, la colonne vertébrale, coccyx, la tête du fémur, foie, la face latérale des cuisses, les genoux, tibias, chevilles, dessus du pied, orteils. Et bien sûr, cet endroit aussi est très sensible. »

Et elle pointa du doigt son entrejambe, sans pour autant le toucher car ils n'étaient pas là pour ça, actuellement.

- « On peut aussi casser les coudes ou les doigts pour handicaper l'ennemi. Ou en traversant la peau, atteindre les poumons, l'aorte, les nerfs, ou d'autres organes internes. J'ai certainement oublié quelques points vitaux, mais ce sont les principaux. »

La Yasei se tut, attendant que son sensei du jour lui explique la suite de ce qu'il avait en tête.

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Lun 6 Mai 2019 - 23:04
Le savoir, c’est le pouvoir comme le dit l'adage. En bonne experte du taijutsu et du rentanjutsu, impossible pour elle de se méprendre dans la récitation de la liste des points vitaux, qui rend capable quiconque les connaît de neutraliser rapidement une cible humaine frappée précisément à ces endroits. Une science d’autant plus importante dans la pratique de budô ne sollicitant aucune arme mais seulement les mains nues, dans la mesure où il s’agit pour le combattant de terrasser un ennemi sans effort, et seulement en l’attaquant au niveau des zones les plus vulnérables du corps. Grâce à son expérience, elle les connaît déjà tous, listant même plus de points vitaux qu’attendus, ce qui a de quoi impressionner l’homme masqué qui n’a rien à ajouter à part…

« Parfait. Nous pourrons donc passer rapidement à la pratique. Ton style de combat est très orienté vers l’instinct, d’après ce que j’ai pu observer, et tu m’as dit que ton animal est un peu comme une seconde entité dans ton corps, sauf qu’en fonction des circonstances, tu gardes le contrôle... Je ne pourrai pas t’aider sur cet aspect-là, en revanche ce que je peux faire, c’est t’apprendre à peaufiner ton style. »

Marquant un temps, il essaie de se souvenir de ce qu’il a pu retenir de ses lectures passées sur le Taijutsu, un art qui se distingue de l’art du Bukijutsu, mais qui l’intrigue tout autant.

« Le Style Gôken (剛拳, litt. Poing dur), il s’agit du style le plus utilisé dans le Taijutsu, visant principalement à provoquer des dommages externes suffisamment importants pour faire plier son adversaire. Misant aussi bien sur la force que la rapidité, c’est grâce à ton entraînement physique que tu parviens à délivrer des coups d’une grande brutalité, et non ta maîtrise du chakra. »

Toutefois…

« Ton cas est particulier, dans la mesure où à cette force et cette rapidité, on peut y ajouter une agilité et des traits animaux uniques à ta condition de Yasei. Nous commencerons d’abord par ce que tu peux faire sous forme humaine, voir les différentes techniques que tu maîtrises déjà. Puis nous augmenterons le rythme de l’apprentissage. Et testerons aussi tes atouts sous la forme animale. Ça te va ? »

Accomplissant le sceau du multi-clonage, Saji fait apparaître autour de lui trois répliques de lui-même qui forment ensuite une ligne aux côtés du senseï, de façon à ce qu’elle puisse faire la démonstration de sa technique au muet. Pour accélérer la vitesse de l’initiation, il lui propose aussi de créer des clones de son côté pour qu’ils puissent répéter l’exercice encore et encore, et qu’il soit présent dans chaque duo de clone. Ainsi, dès qu’un groupe aura terminé, toute l’expérience convergera vers l’original.

« Si on forme plusieurs groupes de clones, nous pourrons accélérer le rythme de l’apprentissage, qu’en dis-tu ? Chaque duo aura pour but de tenter une technique différente, tes clones pourront frapper les points vitaux sur les miens. Je préférerais ne pas me prendre de coup à l’entrejambe si tu veux bien, mais si c’est les clones qui sont endommagés je ne risque rien. »

Quant à eux, ils pourraient s’allonger dans l’herbe et profiter d’un bain de soleil, boire de la limonade fraîche, mais ils ne sont pas là pour ça.

« Le shutō-uchi consiste à porter un coup avec le côté de la main. En frappant au niveau des clavicules, la gorge ou encore la jugulaire. Ce sont les parties les plus faciles à atteindre en posture debout. Je te montre. »

Simulant un coup avec le tranchant de la main au niveau du cou, il fait descendre sa main en diagonale du haut vers le bas sans pour autant la toucher. Mais seulement lui montrer le geste qu’il lui faut reproduire.

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Dim 12 Mai 2019 - 11:40
Le sabreur prenait son rôle d'enseignant très au sérieux, et la Yasei se réjouissait de pouvoir apprendre auprès de lui. Son analyse était juste, et elle hocha la tête pour approuver ses dires lorsqu'il termina ses explications et sa proposition.

- « Ça me va. »

Ils allaient bientôt pouvoir passer à la partie pratique de l'enseignement, après avoir vu la partie théorie. Si elle connaissait les points vitaux, il ne lui était pourtant pas forcément évident de les viser précisément dans le feu de l'action. Croisant les bras sous la poitrine, elle se renfrogna légèrement lorsqu'il lui proposa de faire des clones à son tour. Même si la précision qu'il fit à propos de la zone à ne pas toucher était plutôt amusante. Elle resta pourtant silencieuse pour le moment, et observa avec attention son geste.

- « Je pense avoir compris. »

Le mouvement à effectuer ne lui semblait pas être difficile à reproduire. En revanche, un peu gênée et les bras toujours croisés, elle reprit.

- « Mais comme tu l'as dit... Mon style est basé sur mon entraînement physique. Entièrement. Tu ne l'as peut-être pas encore remarqué mais je suis incapable de modeler mon chakra. Que ce soit pour balancer des boules de feu, une rafale de vent ou... Faire des clones. »

Elle lui adressa un bref sourire timide et reprit.

- « Chikara disait que j'étais une incapable. J'avais beau m'entraîner jusqu'à l'épuisement, il finissait toujours par me punir car je ne faisais pas assez d'efforts, d'après lui. Quant il a vu que ma sœur ne contrôlait aussi aucun élément, il a compris que ça ne venait pas d'un manque de volonté. Et si elle était capable de maîtriser le chakra pur, de mon côté je me suis entraînée durement pour palier à ça. Et jusqu'à présent, ça ne m'a pas manqué. »

Même si elle avait parfois l'impression de ne pas être une kunoichi complète à cause de cela. Mais était-ce vraiment grave de se sentir différente ? De ne pas être comme les autres, et ne pas rentrer dans le moule malgré tous ses efforts pour y parvenir ? La Yasei fit quelques pas vers le premier clone et décroisa les bras, avant de se mettre en position et de reproduire le geste fait par Saji un peu plus tôt. Puis elle fonça vers le second avant même que celui qu'elle venait de toucher ne disparaisse, et lui asséna rapidement un coup du tranchant de la main. Avant de continuer sa course qu'elle termina par un coup de pied sauté asséné dans la gorge du dernier. Et de se retourner pour faire face au dernier restant : l'original.

- « Est-ce que c'était assez précis, d'après toi ? »

Il lui semblait que oui, mais il était bien mieux placé qu'elle pour le savoir puisque c'était lui qui s'était prit les coups, après tout.

- « Habituellement, les mannequins ne me donnent pas vraiment leurs avis. »

De nouveau un sourire gêné, qui s'effaça rapidement. Tandis que les bras se croisaient sous sa poitrine en attendant son verdict.

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Dim 19 Mai 2019 - 0:03
Étonnant, même si tous les signes jusqu’ici auraient dû lui mettre la puce à l’oreille, elle est incapable de manipuler le chakra. Une confirmation venant directement de la bouche de sa partenaire, réprimant sa gêne au moment où le Nobuatsu lui propose simplement de produire des clones, un jutsu on ne peut plus basique pour le shinobi lambda. Et pourtant, elle semble capable d’employer d’autres arts ninja sans la moindre difficulté, comme le fuinjutsu ou la sensorialité, même si ceux-ci ne sont pas fondamentaux, ils nécessitent l’usage de chakra. L’incapacité à modeler le chakra, un handicap qui ne semble pas avoir gêné la Yasei dans son parcours, pas outre mesure du moins, d’après ce qu’il a pu constater lors de leurs missions ensemble, elle a toujours su faire preuve de ressource.

Hélas, lui aussi a dû apprendre à vivre en étant privé de quelque chose, et a su grandir et s’épanouir au-delà des limites imposées à lui dès la naissance. L’expertise d’Akane en matière de taijutsu et de sensorialité, sans oublier son savoir-faire en alchimie, compense pour l’essentiel son défaut de ninjutsu affinitaire. Ou bien… Serait-il possible que ses affinités, en dépit de son âge, ne se soient pas encore éveillées ?

« Ah désolé, je ne savais pas. Ce n’est pas grave, nous pouvons faire sans. » La rassure-t-il, avant de l’écouter parler de son expérience avec Chikara. « Tes cicatrices viennent de tes entraînements avec cet homme de Tatsuzô ? Je pensais qu’il s’agissait de blessures suite à tes contrats quand tu travaillais encore pour eux. C’est dommage que le sang Sendai te prive de tes affinités primaires et qu’en dépit de cela tu ne reçoives pas le don de modélisation de chakra pur. »

Qu’elle ne subisse que le malus en raison de l’héritage génétique de sa mère la place dans une condition difficile, condition qu’elle a surpassée grâce à la seule force de sa volonté. Et pourtant, malgré l’absence du pouvoir des Sendai, la kunoichi a reçu une autre capacité en compensation.

« Et ton don de métamorphose… viendrait logiquement de ton père ? Ton père génétique. Désolé nous ne sommes pas là pour ça, reprenons. »

Comme exigé par l’enseignant, elle respecte les consignes, attaquant les doppelgangers du sabreur masqué sans hésiter et en reproduisant à la perfection le shuto-uchi qu’il lui a démontré à l’instant. Avec la fluidité et la grâce féline qui la caractérisent, elle parvient à se débarrasser facilement de ses clones en posture immobile, attendant qu’elle vienne à eux et les faisant disparaître l’un après l’autre dans un nuage de fumée. Résultat, trois adversaires éliminés. Statut, à peine fatiguée.

« Très bien. Garde les yeux fixés sur ton adversaire afin de ne lui donner aucun indice sur où tu vas frapper, attaque-le avant qu’il n’ait levé sa garde ou quand celle-ci est baissée, rapidement et en un seul mouvement, pour le surprendre et asséner un coup décisif pour le neutraliser. Moins ton adversaire s’attend à voir le coup arriver, plus il sera efficace. Mais ça tu le sais. »

Il fait apparaître trois autres clones, afin de lui montrer. L’un des clones court vers lui et tente un coup de taille transversal, immédiatement bloqué par la lame volante de l’original n’ayant guère besoin de se déplacer mais seulement d’ordonner à son arme de le protéger. Contrôlant son sabre à distance, il frappe au niveau du cou aussitôt après avoir bloqué, détruisant sa cible qui s’évanouit dans un « pouf » de fumée.



« Cette technique est simple, mais force ton adversaire à se défendre voire à esquiver – dépensant ainsi plus de chakra que nécessaire pour se dégager. Sous ta forme animale, tu pourras aussi te servir de tes griffes pour causer des dommages plus importants. » Les deux clones restants se tournent vers Akane, adoptant une garde haute la lame levée vers les airs. « Que dirais-tu d’essayer ? »

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Mer 22 Mai 2019 - 14:38
Saji était toujours aussi prévenant, et il cherchait à la rassurer sur son « handicap ». Même si ça n'en était pas vraiment un, puisqu'elle avait su s'en passer jusqu'ici. Tout comme lui avait contré son incapacité à parler physiquement.

- « Les entraînements, entre autres. J'ai rarement été blessée lors de mes contrats. »

Il cherchait à comprendre, et elle l'aida à le faire. Pourtant elle-même n'avait pas encore toutes les informations.

- « Si les Yasei sont tous des métamorphes, alors je tiens ça de ma mère. Il est bien écrit Yasei Sumire dans le livre que j'ai hérité d'elle. J'imagine que c'est mon père biologique qui doit être un Sendai. Tout comme l'était Misaki, ma sœur. Nous avons effectivement chacune hérité d'une capacité de nos parents. Mais je ne peux que supposer, puisque je n'ai pas connu mon père. Et ma mère... Je n'en ai que de vagues souvenirs. »

Elle lui adressa tout de même un sourire, appréciant son soutien et le fait qu'il soit là, à ses côtés. Il s'occupait d'elle avec tendresse et bienveillance, comme elle-même l'avait fait avec sa sœur. Et comme elle le faisait aussi avec lui et... Ses élèves. Shitekka, aussi. C'était eux désormais, sa famille. Tous les autres, qui n'étaient pas dans ce cercle de proches, ne comptaient pas vraiment à ses yeux. Ce qui était la principale différence entre eux deux.

- « D'accord. »

La Yasei hocha la tête pour signifier qu'elle avait compris, écoutant avec attention les conseils de son sensei du jour. C'était des rappels de choses qu'elle connaissait déjà, plus ou moins instinctivement, mais il était toujours bon de se souvenir des bases avant d'aller plus loin.

* Viens ! *

D'une seule pensée, ou d'un seul accord avec l'esprit habitant en elle, la métamorphe se changea et prit une forme bien plus animale que quelques instants plus tôt. Gagnant ainsi en force mais surtout en agilité et rapidité. Et obtenant de solides griffes tranchantes, qui pouvaient rivaliser avec une lame bien qu'elles soient plus courtes. Les conseils de Saji et son expertise de sabreur pouvaient donc aisément s'appliquer à la Yasei. Qui bondit rapidement sur le premier clone, feignant de l'attaquer d'une main pour lui trancher la gorge à l'aide de ses griffes de l'autre. Puis elle fila sur le second afin de cette fois ci l'attaquer à la tempe, la main à plat et griffes en avant, imitant une lame entrant dans le crâne. Le clone disparut tout aussi rapidement que le premier. Et elle se tourna de nouveau vers Saji afin d'avoir son avis sur ses mouvements.


_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Lun 27 Mai 2019 - 22:34
Elle aurait donc hérité du sang des Yasei de sa mère, et non de son père. Ce dernier est donc celui qui lui a transmis l’incapacité innée des Sendai à user de leurs affinités primaires, ou du moins c’est ce que veut la logique – elle ne peut que supposer n’ayant jamais fait la connaissance de son père. Les Yasei de la même famille sont-ils tous liés au même animal, sa mère était-elle aussi une panthère ? Une question qu’elle s’est sûrement posé mais elle ne semble pas en savoir plus que lui, le seul objet qu’elle retienne de sa génitrice se réduisant à un livre de contes qu’elle garde précieusement et qu’elle a collecté lors de leur excursion sur l’île d’Asosan.

De façon à poursuivre l’entraînement, la kunoichi prend une posture plus introspective, les yeux fermés elle se concentre, tandis que le senseï sans voix l’observe avec attention. Sur l’ensemble de son épiderme se dressent les poils recouvrant rapidement l’ensemble de son corps dont la silhouette filiforme se déforme jusqu’à prendre l’apparence de la panthère qui habite son esprit et fait partie d’elle, celui dont elle tire toute cette force surhumaine. La transformation achevée, le Nobuatsu ne montre aucune réaction et marche à reculons les bras croisés, laissant ses clones entrer en scène et servir de cibles à sa partenaire, ne se faisant pas prier pour les détruire aussi vite qu’ils sont apparus.

Les coups de griffe empruntant à la grâce féline sa célérité et sa précision létale, comme on pouvait s’y attendre, touchent parfaitement les points les plus sensibles des corps vaporeux invoqués par le ninja en shôzoku de jais, des formes humaines qui n’ont d’humaine que le nom, et heureusement, faibles sont les chances qu’il survive aux sévices de ces enchaînements d’une extrême agressivité. Le calme reprenant ses droits sur l’atmosphère studieuse dans ce cadre bucolique et ensoleillé, les paroles du maître de l’épée résonnent de nouveau dans la tête de la demi-panthère, qui a conservé en deçà de sa métamorphose, des traits distinctifs permettant aisément d’identifier qu’il s’agit encore de la belle brune. Comment ne pas reconnaître ses séduisantes formes après tout ?

De mémoire, il ne se souvient d’aucun pratiquant du taijutsu qui soit arrivé à ce niveau de maîtrise – si ce n’est peut-être Ikaku, même si cette performance de la Yasei n’affiche qu’une once du potentiel réel, elle est celle qui a porté le coup de grâce à Kewashiioke, un exploit que beaucoup ne sauront probablement jamais. La discrétion est l’un de ses atouts, un atout très recherché dans son unité spéciale.

« Très bien, tes mouvements sont fluides et ton style très agile ne font qu’améliorer l’efficacité de la technique. Je ne vais pas te mentir, tu es même meilleure que moi sur ce registre-là. Les points vitaux sont bien plus pertinents dans le domaine des budo à mains nues, pas vraiment pour le kenjutsu. Il s’agit seulement d’une « extension » que j’ai emprunté afin d’affiner ma propre façon de combattre. »

Un coup d’estoc ou de taille appliqué à la gorge ou dans une partie sensible du corps occasionne certes d’importants dégâts, mais ne requiert pas autant de précision et de réflexe que des coups de poings ou des coups de pieds dont la portée est sensiblement plus faible qu’une épée. Avec une arme tranchante, il est facile de tuer en infligeant des saignements grâce à la lame en acier, et pourtant cette différence devient beaucoup moins pertinente quand on commence à comparer les plus grands maîtres de chacune des disciplines.

« On y est presque. Maintenant mes clones vont tenter de ses défendre de tes attaques, à toi de te créer une ouverture au milieu de l’échange de coups de façon à vaincre avec la technique que tu as apprise. On s’imagine maintenant en situation réelle de combat, mais si tu vises un adversaire pris par surprise, naturellement tu ne connaîtras pas autant de complications. »

C’est la dernière ligne droite. Le jounin fait appel à trois nouveaux clones devant lui, dont l’intention n’est plus de servir de simples punching-bags humains, mais plutôt de mettre la combattante dans une situation qu’elle rencontrera probablement plus souvent. Chacune des répliques attaque tour à tour avec bien plus d’agressivité qu’auparavant, leur intelligence ajustée de sorte que la Yasei devra au moins bloquer certains coups voire esquiver, et enfin se créer une occasion de frapper.


_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Mar 4 Juin 2019 - 13:07
Elle fut de nouveau gênée, mais cette fois-ci pour une raison différente. Meilleure que lui ? Le pensait-il vraiment ? Pourtant, il était arrivé après elle à Kiri, et était jounin ainsi que chef de clan. Alors qu'elle n'était toujours que chûnin... Il y avait forcément une raison à cela, non ? Si sous les ordres de son père elle savait qu'elle était la meilleure dans son domaine grâce à son assiduité dans ses entraînements et tous ses efforts, à Kiri tout cela n'avait jamais porté ses fruits. Pourtant, elle s'était ici aussi entraînée tous les jours, et ce depuis son arrivée. Alors elle commençait à douter d'elle et de ses capacités, à se demander ce qui n'allait pas chez elle et ce qu'elle pouvait bien faire de mal. S'intégrer dans ce village lui était bien difficile, et jusqu'à présent elle n'avait pas vraiment eu l'impression que tous ses efforts aient porté leurs fruits. Son incapacité à modeler correctement son chakra y était-elle pour quelque chose, ne faisant pas d'elle une kunoichi à part entière ? Elle en arrivait même parfois à se demander si elle était à sa place, à la brume.

- « Je... Merci. »

Akane lui tendit un sourire. Qu'il le pense vraiment ou non, ça faisait du bien à entendre. Et quand elle posait les yeux sur lui, elle savait très bien pourquoi elle était ici. Loin de lui, elle se questionnait sur sa place à Kiri, mais à ses côtés tout était différent. Il l'acceptait entièrement, la poussait à toujours donner le meilleur d'elle-même, et, surtout, il l'aimait. N'était-ce pas tout ce dont elle avait toujours cherché sans en avoir conscience ? Sa place n'était pas forcément au village en lui-même, mais avec lui, où qu'il soit. Et il avait de plus raison : sa force résidait dans son agilité conférée par sa bête, et la fluidité de ses mouvements. Surtout sous cette forme, qu'elle n'avait jamais montrée à Chikara. Elle était donc encore meilleure qu'à cette époque ou elle s'entraînait sous forme humaine, puisqu'elle n'avait jamais voulu lui révéler toutes ses capacités.

- « D'accord, allons-y. »

Se tournant vers les nouveaux clones, elle prit une grande inspiration. Ils allaient cette fois ci se défendre, ce qui rendait les choses bien différentes. Car après tout, si elle était capable de tuer d'un seul coup en prenant par surprise son adversaire, se battre en combat réel était bien différent. C'était là l'un de ses points faibles, et elle le savait. Mais pourtant elle se jeta avec la même conviction sur ses adversaires. Saji saurait le lui dire si elle agissait d'une mauvaise façon, lui permettant ainsi de corriger ses erreurs.

Et même s'il ne s'agissait pas vraiment du sabreur, ses répliques avaient aussi ses réflexes et capacités. Si bien que la féline dû parer le premier coup d'un clone, ainsi qu'un second, et que seuls ses réflexes et ses sens la préservèrent de celui de la dernière réplique. Il était difficile de trouver une ouverture lorsqu'on était assailli par trois personnes à la fois, et encore plus de viser un point sensible. Le premier coup qu'elle porta fut comme à son habitude, instinctif : il était là pour blesser et repousser l'adversaire afin de se défendre, sans forcément pour tuer. Ce fut donc le bras venant vers elle qu'elle toucha en premier lieu. Elle se rendit compte de son erreur : il disparut mais là n'était pas le but de l'exercice. Elle se reprit donc et observa plus attentivement les mouvements des deux restants. Avec un ennemi en moins il était plus aisé d'éviter leurs coups et de profiter d'une ouverture. La Yasei se concentra sur sa respiration tout en évitant habilement les coups venant vers elle, lui donnant presque l'impression de danser. Elle cherchait tout simplement à calmer ses instincts la poussant à répliquer, et lorsqu'elle fut de nouveau parfaitement calme et que ses battements de cœurs furent quasiment réguliers, elle put de nouveau répliquer. Cette fois-ci, puisqu'elle avait saisit les mouvements de ses adversaires, elle trouva facilement une première ouverture et trancha la gorge d'un des clones d'un coup vif. Dans le même mouvement, elle fit mine de poursuivre avec le dernier. Mais frappa cette fois-ci avec l'autre main. Restant seule debout, la féline se tourna vers le sabreur, hochant la tête pour lui signifier qu'elle pensait avoir réussi.

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 19:37
La fougue bestiale accompagnant les mouvements de la femme panthère celle-ci exécute une frénésie de coups tout en déviant de ses pattes griffues les frappes successives des clones du sabreur masqué, disparaissant l’un après l’autre sans que ceux-ci n’offrent une réelle résistance quoique celle-ci était autrement plus significative, le but de cet exercice final étant d’accroître la difficulté. Le souffle à peine coupé par cette violente danse de griffes donnant l’impression qu’elle s’élance sur une piste de danse, elle positionne les membres de son corps avec grâce et précision manifestant tout au long la légèreté de son style, et la beauté de sa technique, aussi offensive que défensive. Jamais ne flanche-t-elle, comme portée par la fureur bestiale qui l’emplit d’un instinct féroce. A aucun moment elle n’hésite, adaptant ses répliques aux assauts des clones pour les détruire avec l’efficacité la plus chirurgicale qui soit. Enfin elle s’arrête, et le vent se lève caressant ses cheveux une nouvelle fois alors qu’elle se tourne vers son tuteur, dont la fierté n’a d’égale que l’amour qu’il porte pour sa partenaire poilue.

« Bien on dirait que je n’ai plus rien à t’apprendre. Que dirais-tu d’une petite promenade à dos de cheval pour fêter ça ? J’ai repéré une écurie pas loin d’ici, on pourrait faire une halte là-bas voir s’ils louent certains de leur canassons. »

La plus grande difficulté pour un néophyte en matière d’équitation n’est pas tant de rester sur sa bête mais plutôt de lui suggérer la direction que l’on entend, à l’aide des aides, les actions dont se sert le cavalier pour faire connaître ses volontés au cheval : mains, jambes, hanches, poids du corps, voix, cravache, éperons, caresse… Mais elle n’aura guère à s’inquiéter dans la mesure où il sera là pour l’assister dans la première mise en main, s’assurer qu’elle emprunte le cheval présentant la plus grande légèreté à la main, c’est-à-dire obéissant et réceptif aux signes donnés par le cavalier. Il se souvient encore de son accident à cheval à Kaminari, Grincheux n’était pas un cheval de selle mais un cheval de trait, il détestait qu’on le monte. Et Saji l’a appris à ses dépens. Aujourd’hui il en rit plus qu’il ne s’en plaint, les erreurs forment aussi le terreau des acquis de demain.

« Ça va, tu y arrives ? »

Il scrute le visage de l’apprentie cavalière, en tâchant de garder un œil sur l’attitude du cheval de sa partenaire, prêt à intervenir au moindre signe de désobéissance de l’équidé. Il s’en voudrait terriblement si jamais elle se faisait blesser. Leurs montures avançant à vitesse de trot l’une à côté de l’autre, ils parviennent au milieu d’une plaine caractérisée par sa longue étendue de verdure et de fleurs parsemées, embaumés par l’air estival, le terrain idéal pour y musarder et admirer le décor panoramique offert par la nature. Tous deux descendent de leur monture, avant d’aller s’allonger dans l’herbe fine et contempler l’azur sublimé par endroits par les écharpes nuageuses. Il se tourne sur le côté, s’appuyant sur son avant-bras afin de contempler davantage les yeux de la Yasei et lui caresser la joue du revers de son senestre. Un silence qu’il ne souhaitait en aucun cas briser d’une voix discordante, ruinant à tout jamais cette peinture bucolique, il se contente d’un sourire tendre et affectueux pour lui communiquer tout ce qu’il ressent pour elle à ce moment précis de leurs vies liées par le destin.

Puis il se souvient.

« Comment tu te sens à Kiri ? Ton projet d’hôpital avance ? Tu m’avais fait part de tes doutes quant à ton avenir ici, même si cela te permet d’être plus ou moins en sécurité par rapport à Tatsuzô. » Il s’interrompt. « Tiens j’y pensais, une… amie souhaiterait faire ta connaissance, elle pourrait t’aider. Demande à l’aubergiste de la Brume Ambrée – une maison de saké reconvertie en ryokan, que tu souhaites prendre la chambre à l’étage. Elle t’y retrouvera et vous pourrez discuter. Dans une semaine exactement, début d’après-midi. »

Une rencontre qui changerait à tout jamais le destin de la kunoichi.

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 21:51
Il confirma ce qu'elle pensait. À l'avenir, il lui faudrait donc faire attention à ne pas attaquer trop vite lorsqu'elle était en danger, mais prendre le temps d'analyser la situation. Car elle se laissait porter par son instinct, et si il était naturel pour elle de pouvoir observer une cible pendant des heures pour attendre le bon moment pour agir il en était autrement en plein combat. Là, elle répliquait tout de suite, cherchant simplement à blesser l'autre et peu importe de quelle façon. Ainsi, ses coups seraient bien plus précis et meurtriers. Elle se fatiguerait moins pour plus de résultats juste en prenant le temps d'analyser la situation comme elle venait de le faire avec les clones.

- « Oui si tu veux. »

C'était tout de même avec un peu d'appréhension qu'elle approuva. Les chevaux sentiraient-ils qu'elle était un fauve ? Est-ce que cela n'allait pas les effrayer ? Des doutes qu'elle avait déjà exprimés la fois où il avait suggéré d'en faire avec elle. Et maintenant, ils allaient avoir les réponses. Ce fut donc après qu'il ait remit son masque qu'ils se rendirent à l'écurie en question. Grimper sur la monture fut chose aisée, et elle écouta de nouveau avec attention les instructions de Saji. Sa monture était plutôt obéissante, et elle semblait ne montrer aucun signe de nervosité apparente due à se propre double nature. Elle répondit d'un sourire chaleureux à la nouvelle question de son partenaire de vie.

- « Oui, et c'est plutôt agréable. »

Il était étrange de se laisser porter ainsi, voyageant sans se fatiguer. Cela lui permettait d'observer à loisir le paysage qui les entourait. Sa monture suivant le rythme et la direction imposée et se fiant au second cheval, la Yasei n'avait guère besoin de la guider. Elle lui offrait cependant parfois des caresses, plus pour le plaisir de sentir sa robe entre ses doigts que pour une question pratique. Elle descendit avec habileté grâce à son agilité naturelle, et ils purent de nouveau s'étendre dans l'herbe et profiter de ces moments ensemble hors du temps et des responsabilités. C'était là une chose qu'ils appréciaient particulièrement tous les deux, de se retrouver seuls en pleine nature. Éludant la première question, elle répondit à la seconde.

- « C'était Shiori qui avait validé ce projet. Mais elle n'est plus là, et si jamais elle l'avait mit à l'écrit, ça a dû être perdu lors de la destruction de la tour. Car je n'en ai eu aucun retour depuis... Je travaille au laboratoire de l'hôpital depuis ce jour-là, depuis qu'elle est... Partie. Mais mis à part ça, non, ça n'avance pas. Je ne sais même pas si l'on peut encore dire qu'il s'agit d'un projet. »

Devrait-elle laisser tomber cette idée ? Ou au contraire insister, quitte à l'avancer seule de son côté sans même savoir si les autorités validaient cela ? Il faudrait qu'elle creuse la question. La suite de la discussion l'intrigua. Et elle ne put clairement pas cacher son étonnement.

- « Une... Amie ? Dans exactement une semaine ? »

C'était à la fois vague et bien trop précis. Ça cachait quelque chose. Mais il semblait décidé à ne rien dire de plus à ce sujet, il lui faudrait donc attendre afin de savoir de quoi il retournait. Sauf si elle décidait de lui extraire de force les informations qu'elle désirait obtenir... Curieuse, elle choisit donc cette option. D'un air espiègle, elle se jeta soudainement sur lui et le renversa dans l'herbe, avant de lui faire subir la redoutable torture des chatouilles. Et malgré toute l'ardeur qu'elle mit à cela et dans ce qui vint ensuite, elle n'obtint cependant rien de plus. Au moins aurait-elle apprit une nouvelle technique, en plus d'avoir passé un très bon moment en agréable compagnie.

Spoiler:
 

_________________
Le réfléchi et l'instinctive [Saji] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Le réfléchi et l'instinctive [Saji]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: