Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» L'amour a ses raisons que la raison ignore. [Yamiko]
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 21:28 par Sendai Yahiko

» Absence Kamijiyū Shimi
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 21:12 par Chiwa Aimi

» Clair de Lune [I. Sazuka]
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 21:05 par Ikeda Sazuka

» Apprends-moi s'il te plaît ! [PV Ryoko]
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:54 par Sekken Ryoko

» One heart for two [Riku]
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:52 par Inuzuka Asagiri

» Briser ses chaînes
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:47 par Yasei Reikan

» Avengers, assemble ! [Equipe 2]
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:42 par Han Musashi

» Cœurs déchirés et dure réalité ? | Musashi
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:33 par Chiwa Aimi

» Zénith [Equipe #04]
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:28 par Aditya

» La sauvageonne et le renard - vol.4 (Yamiko)
L'heure est à la méditation EmptyAujourd'hui à 20:11 par Shirō

Partagez

L'heure est à la méditation

Aller à la page : 1, 2  Suivant

L'heure est à la méditation Empty
Dim 5 Mai 2019 - 13:47
Été de l’année 203
Quelque part, à Kumo no kuni

Voici maintenant quelques temps que l’enfant aux cheveux blancs était devenu un Genin des Nuages. Tout d’abord, ce fut une fierté, une joie qu’il partageait allégrement avec sa famille. Il avait rendu fiers ses parents, et cela avait suffit à son bonheur pour un moment. Mais la vie de shinobis n’était pas de tout repos. Il y avait un vrai changement lorsque l’on quittait les bancs de l’académie pour se retrouver sur le terrain. Aujourd’hui, entraînements, missions et périodes de repos rythmaient son quotidien. Bref, la vie de shinobi quoi.

Alors ouais, on vous la vend bien. Vous allez avoir des responsabilités, vous aiderez votre village face aux différents dangers, vous serez responsables de la sécurité de vos voisins et de vos amis… Blablabla. Ouais, toute la merde qu’on vous rabâche généralement pour vous donner envie de vous enrôler. Franchement… On vous promet monts et merveilles, et finalement la réalité est toute autre.

Mais bon, notre petit héros à la chevelure blanche était bien conscient de tout cela. Malgré ce qu’il pouvait laisser paraître, il était une personne réfléchie qui aimait prendre le temps de la réflexion avant ses décisions. Il était certes une personne aimant se retrouver au contact de ses adversaires, il n’en restait pas moins capable d’une bonne réflexion avant de se jeter dans la gueule du loup !

- Brrr… Il fait pas si chaud ce matin…
Malgré le fait qu’il ne soit missionné nul part aujourd’hui, le Sairyo s’était levé tôt afin de profiter de la tranquillité du village le matin. Avant même que les artères et les veines de la Capitale ne grouillent telle une fourmilière, il existait une fenêtre de quelques heures où la populace restait tranquillement au chaud… Et où Hiko pouvait se remettre les idées en place.

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas médité, même si c’était encore assez nouveau pour lui. Depuis peu, il s’exerçait à cette nouvelle pratique. C’était un bon moyen pour se vider la tête et oublier les horreurs dont il pouvait être témoin. Et c’est donc dans ce but qu’il quitta son domicile aux aurores, alors qu’une légère pluie s’abattait sur le village. Tant mieux, cela éloignerait les plus frileux et les moins motivés et Hiko pourrait alors trouver un coin vraiment tranquille. Il avait repéré un point élevé en altitude, peu accessible, qui donnait une vue sur tout le village. Ce nichoir se trouvait non loin de chez lui et il s’y rendit plutôt rapidement, sautant furtivement d’un toit à un autre.

En arrivant, notre petit héros à la tête recouverte de blanc aperçut alors une silhouette. Un homme semblait déjà là. Regardant sa montre, Hiko se demanda bien quel genre d’individu pouvait arriver aussi tôt pour méditer. Il ne pouvait discerner les traits de cette personne, mais il imaginait que ça soit un homme, vu la corpulence. Un dilemme se présenta alors pour Hiko, devait-il changer de coin ?

Il resta figé quelques secondes pour peser le pour et le contre, et il décida tout de même d’y aller. Il ne s’était pas levé aussi tôt pour rien, et il voulait vraiment profiter de ce lieu de silence aussi privilégié. Ce fut pourquoi il s’approcha le plus discrètement possible, et se positionna à une dizaine de mètres de l’inconnu. Il était plus près maintenant, et malgré le crachin qui s’abattait sur eux, il put alors discerner les traits de l’homme. Il ne lui avait jamais parlé, mais il semblait qu’il le connaissait… Cet homme était un haut gradé du village, un shinobi apparatenant à la fameuse famille des Nara…

Ne voulant pas l’importuner, il n’alla pas lui parler pour le moment. Et Hiko s’assit donc en tailleur, fermant les yeux, tentant de trouver la paix en lui pour pouvoir faire le vide. Cependant, ce n’était pas si simple, surtout lorsque l’on savait qu’à quelques mètres de lui se trouvait un homme aussi important. Hiko peinait donc à se concentrer… Et sans doute le Nara l’avait-il déjà remarqué…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Dim 5 Mai 2019 - 15:48




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Kumogakure no Satô avait ses inconvénients comme ses avantages pour quelqu’un de la stature de Kansei. Il avait gagné à rejoindre la Cité des Sciences l’énorme bibliothèque et autres atouts de la vie civile au péril de sa contrepartie plus sauvage, en communion avec la nature et sa partie du domaine Nara originel. Les arrivants de son clan, une fois à Kaminari, avaient reproduits leur habitat passé en la forêt de Kōen où il habitait à mi-temps quand ses obligations ne le poussait pas à siéger entre les murs du Nuage.

Ce jour, il se leva comme son horloge interne le lui sommait depuis aussi longtemps qu’il se souvint avant que la course de l’astre solaire soit visible dans les cieux. Après avoir fait sa toilette et enserré ses cheveux en longue queue et revêtit sa tenue habituelle, accrochant comme dernière parure son épaulière -cadeau Metaru-, le Jônin prit donc la route vers l’extérieur.

Son service ne commençant que dans plusieurs heures et le village encore aux balbutiements de son activité habituelle, il s’octroya un peu de bon temps pour réfléchir et méditer aux récents événements comme aux plus anciens. Tout naturellement, il prit la direction de l’un des sommets des monts entourant le village de Kumogakure, où il élisait résidence dans ce genre de moments. Déjà, certains travailleurs du métal faisaient retentir le crissement du fer contre le fer. Quelques boulangeries ouvraient leurs étals.

Arrivé sur place, il sortit d’une des larges poches du bas de son haori une petite couverture qui ressemblait à s’y méprendre à un tapis de prière pour poser ses genoux dessus et adopter la position seiza, du haut de sa position imprenable. Là, il ressentait le chakra de chaque âme plus bas, les effluves remontant de la métropole. Cela l’aidait à réfléchir.

Bientôt, une de ses auras, consistante à défaut d’être impressionnante, sembla s’approcher de l’Ombrageux. Sans ouvrir l’oeil pour autant, il analysa la présence et continua son rituel sans bouger d’un cil jusqu’à que ce dernier ne vienne s’installer non loin.

La bruine tombait de façon irrégulière, mouillant sa chevelure corbeau comme ses vêtements d’un bleu de ciel gris adapté à celui accroché au-dessus de leurs têtes.

« Ohayô, jeune homme. Tu as du goût pour les endroits propices à la plénitude. »

Toujours retourné, toujours loin, sa voix posée et grave retentit avec un fracas tout relatif, brisant le silence les séparant. Même s’il ne pouvait le voir, un mince sourire éclairait son faciès paisible.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Dim 5 Mai 2019 - 16:54
La pluie continuait de tomber de façon aussi pure qu’incessante. Les gouttes étaient extrêmement fines, ne provoquant aucun bruit perceptible à l’oreille humaine lorsqu’elles venaient s’écraser sur la matière qui permettait à chaque humain de pouvoir se déplacer. Le jeune garçon aimait venir se blottir dans les hauteurs de Kumo, et il essayait ce nouveau « spot » pour la première fois. La vue était splendide, l’air frais, le silence d’or. Une vraie pause Nature et Tranquillité, en contraste avec le bruit incessant du fer travaillé par les membres de la famille la plus influente de Kumo à l’heure actuelle… Les Metaru.

Mais ici, Hiko était seul au monde… Ou presque.

Car l’homme qui était là avant qu’Hiko n’arrive venait de troubler ce moment de tranquillité afin de s’adresser au néo-Genin. Cela eut pour effet d’encore plus figer sur place notre héros à la chevelure blanche. Il savait qu’il était venu dans la zone d’un autre, et cela avait de grandes chances d’arriver, mais il ne s’attendait pas à ce que la voie du gradé ait cette tonalité, cette profondeur qui laissait deviner une grande puissance malgré une voix aussi posée.

Un frisson parcourut alors l’échine dorsale du Sairyo qui ouvrit les yeux sur le coup. Son état de méditation n’était pas assez avancé pour qu’il réagisse avec douceur et séreinité. Non, le jeune shinobi était plutôt anxieux qu’autre chose. Pas franchement une réussite cette séance de méditation pour le moment. Il sentait la pression de l’homme se trouvant à quelques mètres de lui, ce qui ne l’aidait pas à la concentration.

- Bonjour Nara-san.
Contre toute attente, le jeune garçon aux cheveux blancs s’aperçut que sa voix ne tremblait pas malgré son état d’esprit inconfortable. Elle affichait un calme inattendu, ce qui eut pour effet de le détendre légèrement. Comme quoi, les apparences pouvaient être trompeuses… Mais aussi utiles, car Hiko se sentait désormais mieux.

Il ferma à nouveau les yeux, reprenant le cours de sa méditation. Il percevait les gouttes qui lui tombaient dessus et trouvait cela agréable, contre toute attente. Il était totalement trempé, mais cela lui permettait d’éclaircir ses idées. L’enfant avait retrouvé un calme complet, il commençait à percevoir ce qu’il n’entendait, ne ressentait pas auparavant… Les secrets de la méditation. Et une fois qu’il se sentit plutôt avancé dans son état de méditation, il se permit alors une petite « pause » afin de répondre à l’homme qui était là avant lui.

- Je n’étais jamais venu, mais cela faisait un moment que je cherchais un lieu pour pouvoir me… Retrouver.
L’enchaînement de toutes ces missions, tous ces entraînements ne lui laissaient plus de temps libre. Et notre jeune héros avait ressenti le besoin de s’isoler et de se retrouver avec lui-même. Tous ces changements dans sa vie le forçaient à garder sa ligne directrice. Beaucoup pouvaient se perdre en chemin, mais ce n’était pas le cas d’Hiko, qui continuait à se réserver du temps pour rester lui-même.
- Cependant, je n’ai pas envie de vous déranger Nara-san… J’espère que ma présence ne vous dérange pas dans votre méditation…
Évidemment, le jeune garçon aurait souhaité profiter de cette occasion de pouvoir discuter librement avec une figure de Kumo comme lui… Cependant, il ne souhaitait pas le déranger, il fallait donc sonder les intentions du Nara… En espérant qu’il ne l’importune pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Dim 5 Mai 2019 - 17:17




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Le petit homme assit non-loin s’illustra d’abord par son respect des formes et de l’étiquette, l’adjoignant d’un suffixe tandis qu’il le saluait. Il semblait connaître son appartenance au clan des Ombres, ce qui ne l’étonna pas. Ce n’était en rien un secret ; et il portait même ce sang en étendard quand certaines occasions l’y obligeait.

Il ne semblait pas familier avec ce genre de contact mais garda un aplomb qui était respectable, avant de faire renaître le silence de son corps sans vie, dérangé et piétiné par leur court échange. Sans vouloir brusquer les choses, toujours aussi immobile sous les pleurs des nuages, Kansei respirait par inspirations saccadées et savamment calculées, juste assez forte pour se calquer sur le bruit de la pluie et être masquées par elle.

Quand sa voix adolescente fendit encore les airs, il ne put que répondre et le fit de la même manière qu’auparavant. Sans filtres ni pincettes pour un propos qui se voulait toujours aussi simple et sage ; sympathique et avenant. Loin des stéréotypes liés aux ombres et aux ténèbres, il était un être luminescent d’une tranquillité sobre. Il gardait toujours beaucoup caché ; mais ce qu’il montrait n’était point un simulacre.

« Soka. » Lâcha-t-il pour lui-même sur une fréquence sonore si basse qu’il ne put lui-même qu’à peine s’entendre.

« Je ne suis pas dérangé, ne t’en fais pas. » Il tourna le faciès vers lui, enluminé par un simple sourire qui s’il ne révélait pas sa dentition, affichait seulement sa bonne foi. « Comment te prénommes-tu ? Je suis Kansei. » Doucement, il fit glisser l’un de ses genoux pour avoir le garçon dans son champ de vision, qu’il jaugea rapidement mais précisément.

« Que cherches-tu à retrouver, si ce n’est pas indiscret ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Dim 5 Mai 2019 - 18:37
Alors qu’Hiko avait retrouvé de la sérénité, il s’était permis de répondre à son interlocuteur après un petit temps de réflexion. Ses paroles avaient été prononcées de façon très calme, et il avait tenté d’être le plus sincère dans les mots prononcés. Et lorsqu’ils étaient partis, le jeune garçon avait sentit le moment de calme intérieur qui régnait entre lui après… Et contre toute attention, le Nara se retourna alors vers lui avec un sourire affiché sur son visage. Il ne semblait pas importuné par le fait que le Sairyo lui imposa sa présence en venant au même endroit que lui, de si bon matin.

Une certaine chaleur remplit alors le corps de notre petit héros, il se sentait légèrement rassuré par l’attitude amicale affichée par le manipulateur des ombres. Il se montrait rassurant, et cela ne fit que renforcer le calme qui régnait au sein de la tête de notre petit héros à la chevelure blanche. Le Nara se présenta ensuite, il se prénommait Kansei. Hiko lui rendit alors son sourire amical, puis il lui répondit avec une voix toujours aussi posée.

- Enchanté Kansei-sama, je m’appelle Sairyo Hiko et je suis un Genin au sein de Kumo depuis quelques semaines.
Il était resté très bref, mais il venait de se présenter aussi. Son nom ne devait rien dire au gradé des Nuages car sa famille n’avait jamais fait d’exploits ou de mission à haut risque, et ses parents étaient des shinobis n’ayant jamais rien fait d’exceptionnel. Il n’était qu’un shinobi parmi tant d’autre, ne souffrant d’aucune attention liée à son nom… Ni d’aucune renommée.

La prochaine intervention de Kansei surprit alors le Sairyo, car le Nara s’intéressait à la raison pour laquelle Hiko était venu, et surtout ce qu’il était venu chercher. Hiko se sentit alors un peu stressé, il ne voulait pas embêter le Jônin avec ses états d’âme. Cependant, il lui semblait aussi déplacé de ne pas répondre ou de botter la question en touche. Ce fut donc pourquoi, après avoir rouvert les yeux, il les planta dans ceux de son interlocuteur et lui répondit alors en choisissant précisément ses mots.

- Depuis mon entrée dans la vie de shinobi, j’ai eu l’occasion de voir des choses atroces dont je n’avais pas idée. De plus, afin de défendre le village contre ses ennemis, nous sommes parfois obligé de prendre des décisions difficiles…
On sentait l’émotion dans sa voix, mais Hiko tenta de garder son calme pour continuer.
- Je n’ai pas envie de me perdre en chemin… Je comprends la nécessité d’agir lors d’évènements particuliers, mais ôter la vie d’un autre individu peut faire en sorte qu’un homme se perde en chemin… Et je n’ai pas envie de me perdre dans ma voie, il faut donc que je prenne le temps d’analyser mes actions, ainsi je pourrai plus facilement accepter mes choix…
Une remise en question qui était nécessaire aux yeux du jeune manieur de cristal… Mais quel effet aura cette révélation aux yeux du Nara expérimenté… ?

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Lun 6 Mai 2019 - 16:36




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Depuis quelques semaines. Ce petit bout d’homme était donc un shinobi neuf et malgré cela, semblait déjà se torturer l’esprit avec des questions que certains se posaient uniquement après avoir connu la mort et la destruction lié à ce corps de métier. Sinon, pourquoi méditer ? C’était un exercice lié à la dissipation des émotions négatives, nécessaire pour se retrouver soi-même. Le Jônin écouta patiemment le garçon en soutenant son regard sans le défier, en bon pédagogue qu’il était ; le Nara pouvait revêtir bien des vestes et se sentir à l’aise dedans, celle de l’oreille attentive n’étant en rien un simulacre mais bel et bien un de ses nombreux atouts.

Écouter au lieu de parler ; observer au lieu d’agir inconsciemment. Autant de qualités vitales pour un shinobi de sa branche. « Je ne peux te mentir pour te rassurer ; cela va devenir fréquent. Et plus le temps va passer, plus tu constateras la noirceur de l’âme humaine et l’étendue de son champ d’action. » Un constat amer, mais bel et bien réel. Au moins, Hiko était assez mature pour comprendre dans quoi il s’était embarqué, pas assez naïf pour idolâtrer comme d’autres jeunes la profession. « Là réside la différence entre le bon shinobi et le mauvais. Entre le bien et le mal ; mais rien n’est ou noir ou blanc. Tu te tromperas, tu échoueras, c’est comme ça qu’on apprend. » Ses doigts se posèrent sur ses genoux, sans laisser paraître la moindre gêne.

« Parfois, tu ne peux pas réfléchir et l’instinct de survie prend le dessus. Et tu te retrouves obligé d’arriver à des extrémités que tu ne soupçonnes pas. Prendre la vie est une partie de ce métier, il faut arriver à te construire de façon à ce que tout ne s’écroule pas si tu es obligé d’en arriver là. Mais si ton but est juste et que ta voie est vertueuse, alors j’imagine que tu n’auras pas ce problème. » Finissant sur un simple sourire rassurant tandis que ses yeux se plissaient pour donner à son faciès une aura emplie de sympathie, l'Élite continua de l’observer.

« Qu’est-ce qui t’a motivé à devenir un shinobi ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Lun 6 Mai 2019 - 22:10
Le jeune garçon buvait les paroles de son aîné. Il ne s’attendait pas du tout que cette rencontre se déroule de cette manière. Il avait vraiment hésité à venir s’installer alors que le Nara était déjà présent, mais maintenant il ne le regrettait pas. Il avait la chance de s’entretenir avec une figure de Kumo, et il ne s’attendait pas du tout à cela lorsqu’il avait quitté sa maison le matin-même.

Bon, là je vous bullshit un peu car en vrai, ce RP est un peu comme tous les RPs… Les personnages se baladent et pouf, ils tombent comme de par hasard sur une partie avec qui ils avaient envie de partager quelque chose. Alors que ce soit une mission, un combat, un RP avec frisson, un simple relationnel, un RPQ pour les plus courageux, une rencontre des plus chiantes, un entraînement, un appre… Bref, vous avez compris ! Et désolé de vous casser un peu le délire, mais cette fois-ci, je savais bien qu’Hiko allait rencontrer le Nara… Et ce sera tout pour le moment.

Reprenons où nous en étions, Hiko écoutait les paroles de l’homme sage. Ce dernier analysait avec expérience les paroles de l’enfant, et il l’éclairait de tout son savoir. Selon lui, il n’y avait pas vraiment de cases. Si l’on écoutait attentivement, il apparaissait que les décisions de chaque individu le définissaient, et il pouvait basculer du côté sombre à la lumière d’un moment à l’autre. Chacun devait donc faire les choix selon sa volonté, selon sa vision du monde… Des paroles profondes que l’enfant mettait aussi en relation avec la vision qu’il pouvait avoir du monde après avoir vu les pires atrocités que pouvait offrir le Yuukan.

Le visage du Sairyo s’assombrit alors, opinant du chef. Il n’en avait pas vu encore, mais il savait que ce jour viendrait… Tôt ou tard. Le Nara affirma aussi que certains choix se feraient dans la hâte et qu’il fallait être droit dans ses bottes. Même une action qui pouvait paraître « mauvaise » pouvait trouver les meilleures explications. Même l’homme le plus droit pouvait commettre un crime s’il permettait de sauver d’innombrables vies… Un homme était défini de par ses choix, et il devait surtout apprendre à vivre avec.

- Les raisons qui m’ont poussé à devenir shinobi des Nuages… C’est une bonne question…
Une question qu’on avait souvent posé au jeune manieur de cristal depuis qu’il était devenu un Genin de Kumo, et bien que ses premières réponses ressemblèrent majoritairement à des balbutiements… Il avait réfléchi depuis lors, et il avait une meilleure idée des raisons qui l’avaient poussé à devenir shinobi…
- Je pense que j’ai voulu devenir shinobi pour rendre fier mes parents et pour suivre la voie tracée que chaque gamin doit suivre… Mais aujourd’hui, ma vision et ma motivation est bien différente…
Il marqua une petite pause, et reprit de plus belle… Une certaine volonté se lisait dans son regard malgré le voile de pluie très fine qui s’écoulait sur Kumo en ce moment même…
- … Aujourd’hui, je suis fier d’être un shinobi car le Yuukan réserve bien des dangers. Et je veux être en première ligne pour défendre les valeurs qui sont les miennes et ceux qui n’en ont pas le pouvoir… Je sais que cela peut paraître dérisoire de la part d’un gamin avec aussi peu de capacités que moi… Mais un jour j’y arriverai, un jour j’aurai la force de me battre pour mes convictions… !
Hiko, Genin des Nuages.

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Mar 7 Mai 2019 - 18:44




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Le Nara lui octroya un simple sourire. Il savait bien que c’était une bonne question ; c’était lui-même qui la posait. Selon la réponse, on pouvait presque se faire un premier avis sur le shinobi interrogé et ses moeurs, si tant était qu’il répondait honnêtement. Sans faire montre de quelconque attente, il continua de le regarder avec sérieux tandis que ses fines lippes s’ouvraient pour faire couler sa vérité, sa raison, ses ambitions. Et malgré qu’il ne fut que bourgeon, il semblait avoir les pieds sur terre et des ambitions à peine cachées.

Comme beaucoup, c’était sous l’impulsion de ses pairs qu’il avait acquis son titre de Genin et s’était jeté à corps perdu dans l’apprentissage du Ninshû et ses nombreux dérivés. L’important venait après.

« C’est un euphémisme. » Acquiesça-t-il, son sourire fendant un peu plus ses lèvres. Le monstre libéré des entrailles du désert, le Soshikidan et bien d’autres monstruosités, causées ou réveillées par l’Homme. Tout autant de choses pour le forcer à s’élever et renforcer ses convictions. « Voilà de sages ambitions, Hiko. Je ne peux que t’encourager à persévérer dans ce cas. Dérisoire ? Ca ne l’est pas. » Si il n’y avait pas de relais à sa génération, alors Kansei et les autres, ceux tombés au champ d’honneur, tout cela aurait été vain. Cela lui fit prendre conscience de la valeur de ceux à venir, de l’importance de leur formation. Pendant un instant, il pensa à sa cadette. Elle aussi s’allumait de ces mêmes braises qu’on aurait pu croire inextinguible, quand elle parlait avec ses tripes.

« Un pas après l’autre. » Il traça dans la glaise devant lui du bout de son index le kanji représentant la persévérance. « En tant que Nara, j’imagine que tu as une idée de mes capacités. Quelles sont les tiennes ? » Sa famille étant très connue dans la Pays du Foudre, le maniement des Ombres, même si son apprentissage restait secret, ne l’était pas aux yeux de la plèbe et autres ninjas de la Foudre.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Mer 8 Mai 2019 - 14:28
Le Nara semblait plutôt réceptif aux paroles prononcées par son cadet. À chaque phrase de notre petit héros à la tête recouverte de blanc, il acquiescait et dévoilait de plus en plus son sourire bienveillant. Hiko se demandait si cet homme était aussi « gentil » qu’il ne le laissait paraître ou si c’était juste une certaine forme de politesse qu’il entretenait, grâce à ses nombreuses expériences en termes de relation sociale. Toujours étant, Hiko appréciait la compagnie de cet homme qu’il trouvait très abordable malgré son rang. C’était vraiment agréable.

Ce fut donc pourquoi il lui renvoyait ses sourires bienveillants, baissant peu à peu les différentes défenses mentales qu’il pouvait s’imposer. Car il fallait toujours rester prudent, même avec les membres d’un même village. On avait souvent vu des rixes éclater, et parfois elles étaient meurtrières. Mais aujourd’hui, le jeune Sairyo n’avait rien à craindre, car le Nara semblait être une personne de confiance, comme le démontraient son attitude et ses paroles depuis le début de leur conversation.

- Oui, vos capacités sont impressionnantes, vous les Nara. J’ai entendu dire que vous avez la facculté d’allonger votre ombre pour déstabiliser l’ennemi et le forcer à faire ce qu’il n’a pas envie de faire. De plus, on entend que vous êtes des fins stratèges et que vous avez souvent plusieurs coups d’avance sur vos adversaires…
Des affirmations assez généralistes, mais Hiko n’en connaissait pas beaucoup plus sur ce clan des manipulateurs d’ombre. Peut être un jour aura-t-il l’occasion de découvrir un peu plus ce pouvoir si mystérieux.

Passons maintenant au pouvoir du gamin. Le Nara ne le connaissait pas, et les Sairyo ne formaient pas ce qu’on pouvait appeler un clan. Ils n’avaient pas de pouvoir héréditaires, n’étaient pas reconnus partout dans le Yuukan pour telle ou telle capacité. Non, Hiko était bien particulier, même en comparaison avec sa mère et son père. Aucun des deux ne possédait la même capacité que leur enfant unique…

- Mes capacités à moi ne sont pas aussi impressionnantes que les vôtres j’imagine… Pour ma part, je suis seulement capable de maîtriser un élément un peu particulier… Peu courant à ce qu’on m’aurait dit…
Et parce qu’une action vaut mille mots, le jeune garçon concentra un peu de son chakra entre ses deux mains, puis il créa une larme de cristal. C’était un objet d’une beauté sans pareille qui reflétait de façon agréable toute lumière le traversant. Plutôt content de sa création, Hiko sourit avant de reporter son regard sur le Nara.
- Voilà ce que je maîtrise, en gros…
Puis il lui lança le petit cristal avec précision, en espérant que le Nara l’attrape et ne le laisse pas s’écraser sur la pierre humide, mais extrêmement dure.
- On dit que cela porte bonheur, je vous l’offre !
Lui dit-il avec un sourire.

Puis un moment de silence s’installa, et l’enfant aux cheveux blancs osa reprendre une nouvelle fois la parole, se sentant un peu courageux, peut être un peu fou de demander cela à une personne avec un rang aussi haut que celui du Nara qui partageait la conversation depuis maintenant quelques minutes…

- Dites moi Nara-sama… Accepteriez-vous de m’instruire et de partager avec moi votre immense savoir… ?
Une façon comme une autre de demander à avoir un senseï… Un peu directe, certes. Mais la chance sourit aux audacieux apparemment…

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Ven 10 Mai 2019 - 0:49




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





L’échange se déroulait de façon assez conviviale, faute de raison qu’il en fut autrement. Kansei était un homme simple, au moins d’apparence. Loin du manichéisme que pouvait faire valoir son ombre ou le soleil, il illustrait parfaitement le Nuage dans son essence ; une entité dure voire impossible à saisir qui pouvait apparaître et disparaître dans une constance qui n’égalait que son importance pour nombres de choses. Kansei était l’un des derniers Nara Hijins ; l’un des derniers possédant la fameuse Flamme.

« C’est effectivement assez proche de la vérité, même si notre intelligence diffère selon l’individu. » Tous les Nara n’étaient pas des stratèges surdoués même si la légende le voulait ; pourtant Kansei était dôté d’un intellect hors-du-commun, ne faisant pas mentir le jeune Genin. Mais ce qui l’intéressait aujourd’hui n’était pas de déblatérer sur ses propres aptitudes, éprouvées par les années et les conflits.

Il préféra, après quelques petites précisions, démontrer son talent par les actes plutôt que la parole, ce qui était tout aussi -voir plus- efficace. Entre ses frêles paumes, il fit naître par son chakra une itération en cristal, la lumière ruisselant sur elle en l’éblouissant presque. D’un mouvement de poignée, il saisit le cadeau en vol, penchant la tête en remerciement, le regard toujours rivé sur ce qui ressemblait à un magatama.

« Je te remercie. » D’un même mouvement succinct il rangea l’offrande dans la poche intérieur de son haut de kimono, flatté, un large sourire au lèvre. Les enfants et adolescents ou plutôt leurs actes désintéressés avaient ce pouvoir-là sur Kansei.

« Shôton ? Hm. C’est un Kekkei Genkai qui peut s’avérer très utile. » Il n’avait jamais eu à affronter un de ses utilisateurs mais les quelques bribes à son propos dans ce qu’il avait pu lire à la bibliothèque suffisait à légitimer la possession de telle capacité.

Il laissa le temps faire son oeuvre jusqu’à qu’il pose enfin la question ; le Nara n’avait pas besoin de faire jouer son intellect pour se douter d’une telle demande, même si dans le cas présent il ne pouvait pas vraiment savoir si Hiko était déjà pourvu d’un senseï.

« Et bien… Figure-toi que je n’ai pas d’élève pour l’instant et que ma seule condition de Jônin me laisse du temps libre. Je ne te promets rien mais c’est possible. Dans quels domaines cherches-tu à t’améliorer, exactement ? Quelles sont tes aspirations, ton style de combat ? Je me doute que tu es encore au début de ta route et que cela est suceptible de changer, alors ne te mets pas trop de pression. » Son doigt gomma le kanji inscrit précédemment et grava à la place plusieurs autres ; Kenjutsu ; Taijutsu ; Genjutsu ; Fûinjutsu ; Ninjutsu...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Ven 10 Mai 2019 - 13:12
Le Nara avait accepté humblement le petit cadeau de la part du gamin qu’il ne connaissait pas quelques minutes auparavant. Son intellect avancé devait sûrement lui dicter que refuser une offrande de ce type pourrait sûrement être mal vu, et il l’avait donc rangé immédiatement après l’avoir analysé dans l’une de ses poches. Hiko sourit alors, il était content que son petit cadeau soit bien perçu, et ils reprirent alors leur discussion.

Le Jônin fit un commentaire plutôt élogieux sur la capacité spéciale du Sairyo à créer et à manipuler du cristal. L’enfant, plutôt calme, sentit ses joues rosir légèrement. Il n’avait pas l’habitude de recevoir de compliments sur ses capacités, surtout pas de la part d’un haut gradé comme pouvait l’être Kansei. C’était donc un véritable honneur, et il le prit pour argent comptant.

La discussion tourna ensuite sur la demande aussi inattendue qu’étrange du jeune garçon aux cheveux blancs. Ce dernier avait demandé au Nara s’il acceptait de partager avec lui son immense savoir afin de le faire évoluer. Le manipulateur d’ombre avait sûrement compris qu’il lui demandait en fait de devenir son senseï. Ce qu’avait bien compris l’enfant, c’est que seul, il avait beaucoup moins de chances d’aller loin dans son aventure de shinobi. Mourir au premier event, ça serait la loose, alors autant tout faire pour mettre toutes les chances de son côté, pas vrai ?

Bref, toujours étant que notre petit héros attendait la réponse de son aîné avec impatience, et cette dernière ne tarda pas à arriver. Il semblerait qu’il n’avait pas d’élève à proprement parler pour le moment… Une bonne nouvelle pour le Sairyo, même s’il savait que ce n’était que le début du chemin à parcourir. Il fallait ensuite qu’il accepte, qu’il trouve en Hiko un petit quelque chose qui lui donne foi en lui pour lui permettre de grandir.

Et pour tenter d’y voir un peu plus clair, le Nara demanda alors à Hiko un peu plus d’informations sur ce dernier. Il voulait savoir quelle était sa vision du shinobi qu’il serait demain en termes de capacités. On ne parlait pas ici de combat pur, mais bien d’un développement à long termes qui servirait aussi bien en mission qu’en combat singulier.

Prenant le temps de la réflexion, Hiko ferma alors les yeux pour se concentrer une nouvelle fois. Il y avait déjà pensé, et aujourd’hui son style de développement s’axerait surtout sur deux capacités…

- Aujourd’hui, je suis capable de maîtriser le cristal comme vous avez pu le voir tout à l’heure. Et puis, je suis aussi plutôt doué avec une lame. Mais sinon, je ne sais pas utiliser le ninjutsu élémentaire pour le moment et j’ai toujours des lacunes face à des utilisateurs d’illusions…
C’était une vue plutôt honnête de la situation telle qu’elle était à l’heure actuelle. Mais ça ne répondait qu’à une petite partie de la question du Nara, et ce fut donc pourquoi l’enfant aux cheveux blancs reprit la parole. Pour cette fois, lui donner la vision du shinobi qu’il souhaiterait être dans le futur.
- Pour l’avenir, je souhaiterai parfaire ma maîtrise du combat avec ma lame et me trouver une lame digne des meilleures forges de Kumo. Cependant, je ne veux pas être un combatttant spécialisé en une seule catégorie et j’ai donc pensé à épaissir ma maîtrise du Shôton pour être aussi capable de me défendre à moyenne et longue distance. Pour finir, j’ai toujours admiré les shinobis maîtrisant le Kuchyose, et j’espère qu’un jour je saurai moi aussi trouvé un compagnon aussi puissant que ceux invoqués par les maîtres shinobis…
Une vision honnête et un discours franc, voici ce que venait de délivrer le shinobi âgé d’une quinzaine d’années. Mais cela suffirait-il au Nara pour se faire une idée du développement pour le jeune garçon ? Cela suffirait-il à ce qu’Hiko intègre l’équipe du Nara… ?

Seul ce dernier avait les réponses à ces questions.

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Dim 12 Mai 2019 - 15:02




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Sans surprises, il ne se fit pas désirer pour offrir au Nara une réponse exhaustive. Le garçon à la crinière opaline semblait déterminer à faire bonne impression au shinobi face à lui ; malgré que la réputation de Kansei n’en faisait pas un combattant de légende. Toutefois en tant que Nara et par son grade dans l’armée, on pouvait sans se tromper supposer ses aptitudes stratégiques. Les meilleurs maîtres n’étaient pas forcément les combattants de première ligne, en sa qualité de penseur il était tout désigné pour la tâche. Ne resassant pas les précédentes formations et leurs conséquences il laissa le jeune homme s’exprimer sans le couper, aussi expressif que pouvait l’être un homme l’oreille attentive.

« C’est un début. » Il n’allait pas l’encenser pour ‘si peu’. À son âge, le contexte de Hi no Kuni aidant, il avait appris et vécu plus. Mais le contexte d’un village caché et ses larges murailles les protégeant évitaient ce genre de déconvenues, ce qui était une bonne chose.

« Il te faudra encore trouver ton élément et te l’approprier. C’est aussi important que maîtriser ton Kekkei Genkai et qui sait, peut-être sera-t-elle combinable avec ce que tu sais ou sauras faire. » Pourvu de deux d’entre elles, il ne savait que trop bien le potentiel du changement de sa nature de chakra, bien qu’il n’eût pas à côté quelque chose comme le cristal qui pouvait parer à l’inconvénient d’en être dépourvu.

« Les illusions affectent l’esprit ; il te faudra le rendre plus fort. Nombreux sont les moyens pour en venir à bout, mais c’est une autre discussion que nous aurons peut-être un jour. » Un fin sourire brisa l’impassibilité de son faciès.

Doucement, le Nara se leva. On pouvait apercevoir à sa ceinture un long uchigatana à la garde forgée en nuages stylisés d’opale et de jais. « Entre les mains d’un bon épéiste, n’importe quelle lame deviendra un atout mortel ; concentre-toi sur ton aptitude à la manier plutôt que sur le matériel. » Une remarque qui ne visait pas à dénigrer son objectif mais seulement à lui expliquer l’importance de la pratique sur la possession.

« La polyvalence est en effet importante si tu combats seul, il ne faut pas la négliger. Pour ce qui est du Pacte Animal, cela viendra et il te faudra voyager pour ça. » Ses propres pérégrinations lui vinrent à l’esprit. « Montre-moi ce que tu sais faire l’arme à la main, Hiko. »

À seulement quelques pas, il attendit la réaction du Genin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Dim 12 Mai 2019 - 17:33
Le sage Nara était vraiment impressionnant. D’un calme absolu, il prêtait aussi une vraie oreille attentive aux paroles du jeune garçon. Sa remarque « C’est un début » fut bien prise par le Sairyo. Il détestait tous ceux qui brossaient les autres dans le sens du poil juste pour paraître poli. Bien que les règles de la politesse ne semblaient pas échapper au manipulateur d’ombres, ce dernier n’en abusait pas. C’était une personne comme lui qui faisait grandir, car il n’hésitait pas à vous montrer précisément où étaient vos faiblesses, et quelles avaient été vos fautes.

Il passa ensuite sur l’affinité élémentaire du jeune garçon. Il ne mentionna pas un point qu’Hiko avait bien en tête : Il était rare de trouver des shinobis ne sachant pas quelle était leur affinité primaire, Sendai exclus, évidemment. Mais c’était comme ça, personne ne lui avait appris comment faire et il s’était toujours refusé de demander à ses parents, sûrement trop honteux pour cela. Kansei brisa alors son faciès toujours neutre par un simple sourire, tout en se relevant. Il n’avait pas répondu à la demande d’Hiko concernant une potentielle relation d’enseignant – élève. Mais c’était déjà bon signe, car il ne l’avait pas rebuté pour le moment.

- Oui, cela viendra en temps voulu j’imagine. Pour l’instant, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre que je ne m’en fais pas ! Je ne risque pas de m’ennuyer !
Il fallait toujours positiver dans la vie, et Hiko ne dérogeait pas à cette règle. Il aimait garder un esprit positif lorsqu’il le pouvait, cela l’aidait à affronter les différents évènements de la vie avec une certaine force. Et alors qu’il regardait le Nara se mettre debout, il fut relativement surpris par la proposition de ce dernier. Il souhaitait croiser le fer, il souhaitait savoir ce que savait faire le jeune Sairyo l’arme à la main.

Sur le cul, ne s’attendant pas à cette proposition, le manieur de cristal ne réagit pas directement. Il se demandait s’il avait bien entendu ce que Kansei venait de lui dire. Mais il semblait que ce soit bien le cas, car ce dernier était désormais debout, attendant une réaction de la part de son interlocuteur. Hiko sourit alors et il ferma les yeux quelques instants. Il était venu pour méditer, et il ne s’attendait pas à ce que cela tourne de cette façon. Mais c’était une aubaine, une opportunité pour l’enfant. Il avait la chance de pouvoir croiser le fer avec un haut gradé de Kumo.

- Très bien Kansei-sama, je vais tenter de vous montrer ce que je sais faire avec une lame…
Cependant, un problème de taille se posait. Car l’enfant aux cheveux blancs ne possédait pas de lame qui lui était propre. Ce fut donc pourquoi il composa quelques mudras une fois debout, puis il passa sa main droite au dessus de celle de gauche, puis il continua son mouvement sur quelques dizaines de centimètres. Une lame composée de cristal fut alors créée, révélant une épée de cristal créée de toutes pièces par l’enfant aux cheveux blancs.

Souple, légère, elle n’en restait pas moins extrêmement résistante. Au moins autant qu’une lame de bonne facture qu’on pouvait trouver chez les maîtres forgerons des villages cachés. Hiko la fit passer d’une main à l’autre, fendit l’air pour s’échauffer, puis il changea la nature de son regard. D’un regard plutôt neutre, curieux et parfois enfantin, il passa à un regard dévoilant une concentration bien plus grande, une détermination bien plus forte. Hiko ne rigolait plus désormais, et il avait basculé dans un mode de combat. Finies les plaisanteries, les blagues, les questions pouvant être un peu lourdes… Il n’était plus Hiko l’adolescent désormais, il était Hiko le shinobi !

- J’arrive !
Concentrant une bonne dose de chakra dans ses jambes, l’enfant se propulsa alors vers son partenaire d’entraînement du jour avec une vitesse très élevée. Et une fois arrivé près de ce dernier, il tenta d’asséner un coup d’épée en diagonal, partant de son côté en bas à droite, pour finir en haut à gauche. Le coup venant du bas, il avait de grandes chances de se faire contrer, mais nous n’en étions qu’au premier coup.

Une fois son coup de lame effectué, le jeune garçon tenterait de reprendre une distance de sécurité avec le Nara, pour avoir le temps de préparer ou de voir venir le prochain coup…

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Dim 12 Mai 2019 - 18:56




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Finalement son appel à couper avec la passivité de la seule discussion fut reçu par le garçon. Il n’était d’habitude pas homme à se mettre en branle facilement mais les aspirations d’Hiko le poussa à le tester lui et sa détermination, lisible dans ses pupilles lorsqu’il fit apparaître son arme du jour. En lui demandant de l’attaquer, il s’attendait bien à quelque chose du genre, puisqu’il n’était pas armé comme lui d’une lame à la ceinture.

Bien que ses paroles semblèrent hésitantes, les gestes l’étaient moins. Sorti de sa torpeur pour ce qui aurait semblé une corvée fut un temps, il fit doucement craquer sa nuque en attendant l’offensive qui se voulut rapide. D’un bon, le Genin avait raccourci la distance entre eux après s’être annoncé et tenta la coupe verticale afin de le couper en deux. Certes, la force exercée n’aurait pas suffit à le couper en deux s’il était resté immobile, mais il y en avait assez pour entailler ses chairs. Le Jônin positionna sa main dans l’axe de l’épée et elle se pourvut d’une couleur bien plus sombre que le reste de son derme, son simple index et son majeur entourant le tranchant pour stopper le mouvement. Il le laissa alors reculer après son premier ‘échec’ qui n’en était pas vraiment un, laissant le chakra circuler normalement dans le reste de son corps.

« Tu vois, tu n’as pas besoin d’un maître forgeron. » Un mince rictus de défi accroché au bas de son faciès, il dégaina subrepticement trois shurikens lancés avec assez de force pour couper les chairs. Deux lancés via une main et l’autre plus tard, afin de viser le Hiko qui se serait déplacé pour esquiver s’il tentait cette échappatoire.

Il n’avait pas à se presser après tout. Ils avaient toute la journée et Kansei une multitudes de tours et de choses à vérifier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Dim 12 Mai 2019 - 22:05
Le jeune garçon avait porté son attaque avec une grande puissance, y mettant vraiment toute son âme. Et pourtant, il se passa un truc vraiment, mais alors vraiment, trop cool ! Bon, je vous mentirai en vous disant que je m’y attendais, mais là c’était vraiment impressionnant. Le Jônin n’avait même pas utilisé sa lame et pourtant, il venait de stopper l’attaque du jeune garçon aux cheveux blancs avec une étonnante facilité. Deux doigts, sûrement renforcés par du chakra venaient de mettre fin à l’assaut du jeune garçon. Ce dernier reprit ses distances non sans un rictus et un sourire amusé sur le visage…
- Pas mal…
Le jeune garçon aux cheveux blancs commençait à prendre du plaisir dans ce petit combat d’entraînement. Son opposant n’utilisait pas un dixième de sa puissance, mais c’était tout de même stimulant. Pouvoir se battre avec une des têtes pensantes du village, voici un bel objectif et une occasion en or d’en apprendre plus. Sur lui-même, mais aussi sur les capacités du Nara. Il savait déjà renforcer son corps d’une façon bien particulière, capable de stopper une attaque de puissance correcte.

Mais ce n’était pas tout, car il venait désormais de sortir quelques armes de jets. Hiko en nota trois, il n’était pas très loin de son adversaire, et pourtant il sentait tout l’écart qu’il y avait entre eux. Si près et pourtant si loin, phrase toute faite mais qui trouvait tout son sens dans cette situation. Mais notre jeune héros aux cheveux blancs ne perdait pas espoir et restait concentré au maximum. Il vit alors la salve d’attaque arrivée. Il nota le fait que son adversaire actuel n’en utilisa que deux dans un premier temps.

- Une attaque en deux temps…
Se déplaçant avec grâce et avec des appuis solides malgré la pluie qui tombait incessamment sur le village des Nuages, l’enfant se baissa pour éviter les deux projectiles et prit un appui solide sur le sol pour s’élancer une nouvelle fois vers le Nara. La course était un peu moins rapide que la précédente, mais il se doutait qu’il aurait besoin de concentration pour s’occuper de la deuxième salve d’attaque.

Et ce fut le cas, car Kansei le visa une nouvelle fois avec un projectile. Mais l’enfant avait son épée de cristal en main et il utilisa un mouvement de poignet pour parer grâce à sa lame le projectile qui ricocha et s’écrasa dans un bruit métallique sur le sol. Cependant, Hiko était lancé et il réduisait rapidement la distance entre lui et son adversaire. Une fois à portée de lame, il envoya un coup latéral de son épée de cristal, de la droite vers la gauche.

Mais ce ne fut pas tout, car il ravisa sa lame au dernier moment et sortit un kunai avec lequel il attaqua le Nara. L’effet de surprise était là, mais Hiko imaginait bien que son adversaire ne se ferait pas prendre par une feinte aussi grossière. Il voulait tester son adversaire, ses capacités de réaction et surtout déceler comment fonctionnait la compétence qu’il avait utilisée juste avant… Une fois qu’il aurait compris cela, le reste de l’affrontement serait sûrement un peu plus facile. Sauf si le Nara décidait de nous montrer un peu plus de son arsenal.

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Lun 13 Mai 2019 - 19:59




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





L’enfant sembla assez concentré pour gérer la proximité et la possible létalité des projectiles shinois qui arrivaient sur lui, bien que la rapidité de l'exécution laissa présager les intentions non-meurtrières. Souriant au compliment sans fendre son visage du nacré de ses dents, il observa la façon de se déplacer du jeune Genin et son agilité relative, ainsi que sa perspicacité. Il ne se contenta pas d’esquiver le dernier shuriken à la manière des deux autres mais le para tout en prenant autant de vitesse que tantôt pour revenir à la charge muni de son épée cristalline avec l’intention inchangée de trancher les chairs de celui qu’il désirait comme enseignant. Dans un combat normal, sa parade aurait été suffisante pour mettre en place l’une des nombreuses stratégies du Nara mais il n’en fit rien, se contentant des mêmes atouts touchant au Bukijutsu pur, bien qu’ayant triché pour illustrer ses propos précédents au premier assaut.

S’inspirant peut-être de son attaque en deux temps, Hiko en fit de même et coupla à sa tranche qui se révéla une feinte une attaque au kunaï. Peut-être cherchait-il à savoir si la dureté émise précédemment se devait d’être localisée ou s’il pouvait la transvaser où bon lui semblait. Mais il n’eut pas la réponse à sa question, et seulement une autre qui se posa. Quand la lame arriva à sa portée, un couteau de jet apparut dans la paume du Nara qui le fit glisser contre le fil de la lame de bas en haut pour le lancer ensuite vers la paume tenant le kunaï et le désarmer, tandis qu’il tendait son autre bras pour le rattraper dans un mouvement circulaire, frappant ensuite le torse du dos de la petite lame dans le but de le repousser avant de mettre plus d’écart encore entre eux, avoisinant les deux bons mètres.

« L’idée est là. » Se contenta-t-il de lâcher tandis que l’arme de jet quittait ses mains, un fil de fer attaché à cette dernière. Visant la jambe, il tirerait le fil s’il l’esquivait pour frapper dans son dos. Cela suffirait pour l’instant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Mar 14 Mai 2019 - 18:37
Alors ça, c’était un peu fou. Le Nara venait de parer la double attaque du shinobi aux cheveux blancs avec seulement une petite arme. Il avait parfaitement anticipé la technique qu’allait utiliser Hiko et avait utilisé la lame de cristal afin de prendre appui pour désarçonné l’autre attaque de l’enfant dans le même temps. Le tout, en seulement quelques instants, avant de frapper le gosse avec le dos de l’arme pour le faire reculer. Il était impressionnant de par son analyse, mais aussi ses mouvements. La tête pensait vite, le corps suivait.
- C’est donc ça le haut niveau…
Hiko s’en rendait compte, il y avait toujours un gouffre qui le séparait des shinobis gradés de Kumo. Mais il ne se décourageait pas, car Kansei semblait vouloir continuer, et cela lui allait très bien ! Et alors que le Nara avait augmenté leur écart, il s’apprêtait à lancer une nouvelle offensive.
 
Cette fois-ci, il attaquait avec un kunai attaché à un fil de fer. Dans l’action, et avec la vue légèrement brouillée par le voile de pluie fine qui était en train de tomber, Hiko ne prêta pas réellement attention au fil et se contenta d’esquiver la technique du Jônin. Mais ce dernier utilisa son fil de fer pour faire revenir la lame derrière l’enfant qui s’était légèrement décalé. L’arme se planta alors douloureusement dans son omoplate gauche. Hiko s’arrêta sur le coup, puis il retira non sans mal la lame de son dos avec une grimace. Il fit bien attention de tirer sur le fil pour que le Nara n’ait plus de prise, puis il jeta l’arme par terre.

Hiko concentra une nouvelle fois du chakra dans ses jambes et se rua sur son adversaire d’entraînement avec une vitesse folle. Il avait une nouvelle idée de comment attaquer et il courra en mettant une main derrière son dos. Le Nara ne savait donc pas s’il allait devoir se défendre d’une arme de jet ou d’une autre surprise de la part du Sairyo alors que ce dernier arrivait déjà sur lui.

Une fois sur l’homme, Hiko porta le même coup que le premier qu’il avait essayé d’asséner. C’est à dire un coup en diagonal partant d’en bas à gauche pour se retrouver en haut à droite. Une puissance destructrice si l’attaque arrivait à son terme. Mais Hiko n’avait pas fait que ça, car il avait aussi rajouter une technique qui lui permettait d’ajouter sa maîtrise du cristal. Ainsi, il rallongea la distance de sa lame de cristal afin de toucher au mieux son adversaire grâce à l’effet de surprise si ce dernier esquivait ou paraît avec trop de facilité.

C’était une énième tentative qui se solderait sûrement une fois de plus avec un échec, mais Hiko voulait tenter des choses... Se surpasser devant ce gros bonnet de Kumo.

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Mer 15 Mai 2019 - 21:45




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Voir son arme touché au but grâce à son petit jeu d’ombre et de lumière ne plut pas vraiment au Jônin ; faire couler le sang n’était ici pas le but mais les meilleures leçons étaient celles qui scellaient la peau de marques plus ou moins indélébiles. S’il avait au moins la moitié de la détermination qu’il espérait à accomplir ses buts, il n’en resterait pas là pour autant.

Kansei se contenta de lâcher le fil bien avant qu’Hiko ne tire dessus, bien qu’il aurait pu l’utiliser pour nombres de choses à ce moment précis. Visiblement, son offensive avait eu un effet plus encourageant qu’il ne put l’espérer à voir le garçon charger encore une fois, avec une vélocité encore ignorée du Nara. Visiblement, le corps-à-corps était son domaine de prédilection, à voir avec quelle hardeur il comblait la distance à chaque échange de coups. Ses yeux analysèrent sa posture, sa main cachée et il sut quoi faire avant que le contact ne s’établisse encore une fois.

Quand la lame frappa son buste de la même façon que précédemment, il dégaina enfin son propre sabre pour la stopper mais sans aucun mûdra, le jeune garçon avait allongé sa lame grâce à son Kekkei Genkai pour profiter de la surprise qu’offrait une telle allonge. Oh, sa vitesse habituelle aurait pu suffir à le sauver de quelconque assaut dangereux mais il préféra simplement se pencher en arrière, laissant l’atout du Sairyo couper le haut de son épaule et un bout de sa manche, découvrant une infime partie de son tatouage, représentant quelques nuages fracturés d’éclairs à la couleur de Kumogakure no Satô. Là, quelques gouttes de sang perlaient ; il l’avait touché à la régulière. Un fin rictus de défi éclaira son faciès ruisselant de pluie avant qu’il ne se mette lui-même en branle. D’un mouvement de sa sénestre tenant l’uchigatana, il l’orienta côté opposé du plat de la lame et se pencha assez pour frapper de sa propre garde le manche de la création en crystal afin de l’en délester, tandis qu’en un demi-detour, il frappa son torse du simple plat de sa main. Si rien ne se passa à part le repousser violemment sur quelques mètres, un kanji structuré en sceaux apparut sur l’habit de Hiko. Défaite.

« Bien. Ton style est simpliste mais tu sais innover quand il le faut. Avais-tu déjà réalisé cet enchaînement auparavant ? Sache que dans un vrai combat, il te faut frapper dans le but d’empêcher toute riposte, autrement tu te retrouves bien trop exposé. » Il désigna ensuite la coupure du bout de son index sentant l’hémoglobine se mélanger à la pluie. « Ca suffira pour ce qui est du Kenjutsu. Qu’as-tu d’autre à proposer ? » Frottant entre ses trois premiers doigts le résidu de sang, il rengaina doucement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Mer 15 Mai 2019 - 22:40
Le dernier assaut du jeune garçon, bien que plutôt simpliste, finit par lui donner satisfaction. Car enfin, il avait forcé son adversaire d’entraînement à sortir sa propre lame. Ce dernier avait clairement l’avantage sur l’enfant aux cheveux blancs, mais il le savait. Mais le but ici n’était pas de blesser ou tenter de nuire au Nara, mais plutôt de tester ses capacités. Et il avait réussi à le toucher, très légèrement, mais l’effet était ici. Bon, l’histoire retiendra aussi que l’enfant s’est fait complètement avoir car il avait pris le plat de la lame du Nara, mais aussi un coup direct en plein torse qui l’avait fait reculé de quelques pas.

Et alors qu’il avait perdu sa lame Shôton, le jeune garçon s’attendait à un nouvel assaut du Jônin, mais finalement ce dernier resta sans rien faire à contempler la fine goutte de sang qu’il tenait entre ses doigts. Dans le même temps, notre petit héros remarqua la marque qui s’était alors formée sur son anorak. Sans doute l’une des créations de son adversaire du jour, lui qui l’avait marqué lorsqu’il l’avait repoussé avec la paume de sa main. Ainsi, il lui faisait comprendre qu’il aurait perdu si jamais il avait été dans un combat sanguinaire comme on pouvait tant en lire lors de l’event en cours. Il fallait donc qu’il soit plus attentif.

- Non, j’ai dû m’adapter à votre niveau. C’était un enchaînement jamais expérimenté, et vous venez tout juste de me démontrer la grande ouverte que je lâche en faisant cet enchaînement… J’y réfléchirai plus longuement à l’avenir…
Hiko reconnaissait son erreur. Il savait que cela avait été une attaque très dangereuse, et cela, surtout pour lui-même. Car il laissait la porte ouvert à ses adversaires pour contre-attaquer si jamais ils réussissaient à parer à l’assaut. Et vu que la puissance de ce dernier n’était pas assez importante pour mettre out un adversaire, il devrait la modifier pour pouvoir l’appliquer lors d’un vrai combat.

Et alors que la fine pluie semblait avoir pris un peu de répit et qu’on pouvait voir les différentes lumières s’allumer chez les habitants de Kumo, le Nara demanda à l’enfant s’il possédait d’autres capacités que le Kenjutsu. Il affirma aussi que ses capacités en maniement de lames assez simplistes. Mais comme on dit parfois, la simplicité est la meilleure des choses.

- Je sais aussi faire ça…
Fit le jeune garçon en composant quelques mudras, puis il tendit les bras devant lui, paumes vers le bas. Et doucement, des petits cristaux se créèrent et vinrent alors tournoyer autour de notre petit héros à la chevelure blanche. Il maîtrisait la matière de cristal, et allait maintenant le prouver au Jônin. Avec un signe incantatoire, le cristal se regroupa alors et les deux protagonistes furent alors encercler par un cercle de cristal de près de deux mètres de haut.

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Mer 15 Mai 2019 - 23:32




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





« Très bien. C’est d’autant plus intéressant si tu es déjà capable de ça. » Appuyant sur la dernière syllabe avec un sourire, le gamin avait déjà saisi la composante principale du combat Kenjutsu. Il fallait déceler la faiblesse et adapter son arsenal pour s’immiscer dans la moindre faille ; ici elle avait été offerte et Hiko avait su saisir l’opportunité. Un bon point pour le garnement Kumojin. Un point qui faisait passer le reste du test au niveau supérieur.

S’il avait pu planter la graine de la réflexion au passage comme prévu, ce n’était qu’un bénéfice de plus, qu’il devienne son senseï ou pas. Il y avait des milliers de pistes à explorer pour son interlocuteur et c’était l’une d’elle.

Répondant encore une fois par les actes plutôt que de belles tirades virant au monologue, le Genin composa cette fois des mûdras et entoura le duo d’éclats cristallins qui avaient cela d’éblouissant que la matière qui les composaient reflétait ardemment chaque parcelle de lumière disponible filtrant d’entre les nuages presque vidés de leur essence première.

Intérieurement, il trouva cela très intéressant s’il avait à combiner ses propres capacités avec celle de Hiko. Toutefois, le sachant Nara et possiblement apte à frapper, il était risqué d’ériger ce mur autour d’eux. « Impressionnant dans l'exécution, peu dans le choix stratégique. » Pour illustrer son propos, il pointa du doigt son ombre qui semblait bien plus longue qu’à l’accoutumée de par la réverbération luminescente autour de lui. Le colisée parfait pour un Nara tel que lui. « Tu comprends le risque, de ce que tu sais de mes aptitudes ? De plus, s’enfermer dans un dédale... » Il se coupa et sembla apparaître juste à côté de lui, la main sur son épaule et l’index à quelques millimètres de sa gorge. « Avec plus fort que toi est desespéré ou suicidaire. » Il tapota une simple fois son épaule et continua d’avancer pour tâter le matériau les entourant. « Cependant, enfermer une cible à l’intérieur et y joindre ton affinité... »

Joignant le geste à la parole, il sortit de son kimono un petit morceau de papier blanc et carré qu’il tendit au jeune garçon.

« Tiens, prends cela. Positionne-le au creux de ta paume et concentre ton chakra dans celle-ci, comme tu le ferais si tu devais effectuer des signes incantatoires. » Il n’avait toujours pas répondu à sa demande, pas plus qu’il n’avait nuancé son propos sur ses choix précédents. Et pourtant, voilà qu’il lui offrait un ‘cours’.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Ven 17 Mai 2019 - 12:01
Le Nara avait bien compris l’avantage qu’il pouvait tirer dans une situation telle que celle que venait de lui offrir le jeune garçon aux cheveux blancs. Ce dernier s’était enfermé avec une personne étant tellement loin de son propre niveau, par une de ses créations. Dans un combat, cela aurait été une grave erreur car il aurait alors été à la merci de son adversaire. Mais ils n’étaient pas dans un combat, et les directives du Nara avaient changé. Il ne lui avait pas demandé de l’attaquer, mais plutôt de lui montrer ce qu’il savait faire d’autre que le Kenjutsu. Il y avait là une nuance.

Car le Sairyo n’était pas le plus compétent en termes d’attaques à distance qu’il ne l’était en genjutsu. Pour le moment, son Shôton était plutôt une arme défensive qu’il gardait bien précieusement. Il savait que sa facculté lui servirait grandement un jour, mais pour le moment, il avait préféré se concentrer sur la maîtrise de l’art des lames, le Kenjutsu en particulier.

- Oui bien sûr. Mais j’ai bien l’impression que face à un adversaire de votre calibre… Quoi que je fasse, je me retrouverai dans une situation inconfortable. Après je vous avoue que mon but n’était pas de vous enfermer pour vous mettre dans une situation inconfortable, seulement vous démontrer que ma maîtrise du Shôton ne s’arrête pas à la création de petits pendentifs.
Il ne voulait pas que Kansei le prenne pour une personne n’ayant pas de ressources. Il avait certes, énormément de lacunes, mais Hiko était surtout plein de ressources. Et alors qu’il s’apprêtait à montrer une deuxième étape d’utilisation de chakra de type cristallin, Kansei émit une hypothèse à laquelle notre jeune héros n’avait pas pensé. Joindre une affinité à cette technique d’encadrement pourrait certainement être un atout selon lui.

Petit problème, notre jeune héros ne connaissait pas l’affinité à laquelle il était affilié. Après tout, personne n’avait pris le temps de la lui indiquer, et il ne connaissait pas la technique pour le découvrir. Mais à chaque problème, sa solution. Et aujourd’hui, c’était Kansei qui la lui apportait grâce à un simple petit bout de parchemin, tout simple. Hiko comprit immédiatement de quoi il s’agissait, il avait entendu parler de ces parchemins spéciaux qui, une fois en contact avec du chakra, réagissaient différemment selon l’affinité utilisée. C’était impressionnant de simplicité, mais aussi d’efficacité.

- Eh bien, je sens que mon affinité ne me sera plus inconnue pour très longtemps…
Dit notre jeune héros à la chevelure blanche avec un sourire. Il ne s’attendait pas à cela, et cela le prenait un peu de court. Tout comme moi. Je n’avais pas prévu de lui attacher une affinité primaire avant d’avoir bien compris la façon dont le système de combat fonctionnait et quelles étaient toutes les opportunités. Mais bon, on va se servir du reset gratos arrivant avec la fin de l’event pour ça, et ne pas bloquer le RP.

Il prit donc la feuille tout en remerciant d’une petite courbette le Nara, et la plaça dans la paume de sa main droite, tournée vers le haut. Il appliqua ensuite les consignes de son maître du jour, même s’il refusait de reconnaître officiellement cette relation, et posa son autre main comme pour enfermer le petit bout de papier. Malaxant son chakra, il le fit circuler vers ses mains et se concentra afin de le faire jaillir de ses paumes, et ainsi agir sur le bout de papier. Ni une, ni deux, le papier réagit immédiatement et Hiko enleva sa main se trouvant au-dessus.

Le papier venait de s’embraser malgré la fine pluie tombant sur les deux protagonistes de cette aventure. Au bout de quelques secondes seulement, le papier avait finalement été consommé et était parti en cendres, se mêlant à l’immensité de Kumo. Hiko, plutôt content du résultat, regarda alors Kansei et lui lança ces quelques mots plein d’enthousiasme.

- J’imagine que j’ai la faculté de maîtriser le feu ?!
Plutôt cocasse lorsque l’on savait que l’Empire du Feu était en marche pour annexer son village… Serait-ce un signe ?

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Sam 18 Mai 2019 - 15:31




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Certes, le jeune garçon marquait un point quant à la passivité et la demande de Kansei. Mais une leçon n’était jamais de trop et lui faire garder à l’esprit le possible défaut de sa technique actuelle était si non-vitale, un élément à garder en tête. « Les jutsus les plus puissants ne sont pas toujours ceux qui le paraissent ; tu serais étonné du potentiel de quelque chose d’aussi petit qu’un pendentif. » Ne faisant référence à rien de spécial dans leur affrontement précédent, il eut toutefois une moue amusée inscrite sur ses traits en tâtant le cristal, bien conscient du potentiel létal d’un simple shuriken dans les bonnes mains.

Il hocha la tête quant à la future découverte et observa le phénomène arriver. Petit à petit, le papier se mit à se tordre comme l’aurait fait un homme soumis à une douleur intense et il finit par s’embraser, pour ne laisser place qu’aux cendres ; celles qu’il n’avait que trop vues. Cela, il ne put le voir à cause de la paume recouvrant l’autre, mais le chakra qui travaillait au creux de celle-ci ne faisait aucun mystère. Observant les restes s’envoler par bouts infimes et gris, il afficha un air délibérément satisfait. Le Feu. Son élément natal. Sa première affinité qu’il avait découverte lors de ses jeunes années. « Effectivement, Hiko. Nous partageons ce trait. » En plus du Bukijutsu et d’un ninjutsu spécial. Les points communs se montraient finalement bien suffisants s’il devait se porter caution et initiateur de la carrière du garçonnet à la toison blanchâtre.

« Plus tôt, tu m’as demandé si j’acceptais de t’instruire. » Il s’approcha et sortit une cigarette qu’il alluma, le visage assez orienté ailleurs pour que le Sairyo ne bénéficie pas de la fumée nocive. « De ce que je vois, c’est réalisable et nous partageons certaines similarités qui pourraient faciliter la transmission de savoir. » Il s’interrompit. « Ce ne sera pas facile, tu sais ? »

Après avoir expiré une volute de fumée épaisse, il lui adressa un rictus. « Quel est ton nindô? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Sam 18 Mai 2019 - 16:42
Le Nara insistait sur le fait qu’un simple pendentif pouvait s’avérer aussi dangereux qu’une technique qui avait un aspect beaucoup plus redoutable. Le jeune Sairyo en avait déjà entendu parler, mais il n’y avait jamais pensé avec ses propres capacités. Car pour lui, il fallait tout d’abord être un maître dans la capacité que l’on souhaitait développer au point d’être capable de mettre quelqu’un d’autre hors d’état de nuire grâce à un « simple » kunai, ou un « simple » shuriken. Hiko hocha alors la tête, puis il continua d’écouter le Jônin.

Ce dernier confirma alors les hypothèses du jeune garçon, il avait bien une affinité primaire liée au feu. Cet élément si insaisissable que le jeune garçon en avait presque eu peur lorsqu’il avait vu la flamme se développer à partir du papier. Il avait donc le pouvoir d’utiliser les flammes de l’enfer pour détruire ses adversaires. Une affinité qui était axée principalement sur de l’offensif et qui servait donc à consumer le reste en flammes insassiables… Terrifiant.

Mais cela rassura le jeune garçon lorsque le Nara lui annonça qu’il partageait lui aussi sa capacité à maîtriser le Katon. Si un Jônin comme lui en était capable, il devait sûrement y avoir un moyen d’utiliser cette affinité pour ne pas créer un brasier sans limite… Hiko se rassurait comme il le pouvait, car cette découverte avait été un choc. Mais Kansei reprit alors la parole, revenant sur une phrase qu’Hiko avait lâchée un peu plus tôt dans la conversation.

- …
Hiko attendait la suite. C’était comme si le temps était suspendu et que la pluie n’était plus présente. Il attendait la suite dans ce qu’allait dire Kansei concernant sa demande de devenir son élève. Et cette dernière ne se fit pas attendre trop longtemps, mais elle ne fut pas aussi tranchée que ce que l’espérait notre petit héros à la chevelure blanche. Kansei restait encore assez prudent dans l’utilisation de ses mots, on sentait l’intelligence supérieure qu’avait les Naras.

Il annonça que leurs compétences n’étaient pas incompatibles et annonça qu’il serait potentiellement possible qu’il l’accepte comme élève. Cependant, il se permit une nouvelle mise en garde auprès du jeune garçon qui avait toujours le visage fermé. Il le mettait en garde sur le fait que son apprentissage serait sûrement dur, et qu’il ne lui ferait aucun cadeau. Dans un sens, cela ne faisait pas peur à notre petit héros. Il savait que pour grandir, il fallait faire des efforts, et c’était souvent difficile…

- Je ne cherche pas la facilité… Vous pouvez être sûr que je saurai fournir les efforts nécessaires pour grandir, pour vous prouver que vous n’avez pas fait le mauvais choix si vous décidez de m’accepter comme l’un de vos élèves. Je me doute que les places sont chères, et j’y ferai honneur si j’ai cette chance !
Et alors qu’Hiko venait de lui répondre, le Nara tira une taffe sur sa cigarette puis il continua en demandant quel était le Nindo du Sairyo. Hiko fit une petite pause, puis il reprit la parole. On lui avait déjà demandé à l’académie, et il avait eu le temps d’y réfléchir. Ce fut donc pourquoi il sortit ces quelques mots assez naturellement.
- Je me suis déjà posé la question à vrai dire… Et je n’en ai pas vraiment…
Pas ouf cette réponse…
- Mais ce qui s’en rapprocherait le plus ça serait… Que je déteste l’injustice et que je serai prêt à tout pour lutter face à quelque chose que je trouve injuste !
C’est un peu naze je vous l’accorde, mais ce n’est encore qu’un enfant. Il n’a pas de grandes ambitions… Pour l’instant.

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation Empty
Lun 20 Mai 2019 - 17:09




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation TSiEfT2





Le Nara écouta sa potentielle recrue lui répondre, de prime abord immobile si ce n’était pour son oeillade franche prouvant son oreille attentive. Comme il s’y attendait, Hiko était bel et bien déterminé à prouver sa valeur à ses yeux et il en fut flatté ; après tout il n’était qu’un homme et rien de plus mais le garçon à la crinière opaline semblait le tenir en assez haute-estime pour vouloir lui démontrer de quoi il était capable. Satisfait, il continua de le regarder tout en attendant la prochaine réponse qui se voulait déterminante.

Et elle le fut. Comme on pouvait s’y attendre d’un Genin fraîchement prévu, ses ambitions n’étaient pas marqués au fer rouge sur son front ou dans son esprit et bien qu’il exhalait d’une certaine assurance quant à son parcours prochain, il ne savait pas encore vers où il souhaitait courir. C’était le propre des shinobis ; devenir plus et faire plus dans un but au mieux flou ou même inexistant. Mais Kansei n’éprouve pas de déception à l’entendre, pas plus qu’il ne réagit incroyablement bien. Le Jônin se contenta d’hocher la tête et lui répondit avec son flegme habituel, le faciès qui s’il ne ricanait pas, avait perdu un peu de son sempiternel sérieux militaire.

« Bien. Ca a le mérite d’être honnête et ça colle avec ton envie de de défendre ceux qui en ont besoin. Tu disais vouloir arriver à défendre tes convictions par ta propre force, hein. » Il afficha ce même sourire bienveillant de tantôt. « C’est un but qui peut suffir, après tout. »

Bien qu’il parla de façon naïve, l’intérêt que lui porta le Nara n’en était pas moindre ; quelque part en lui, il aurait protégé de son corps cette étincelle luisante dans l’obscurité pragmatique qu’était le Yûkan.

Doucement, il se rassit sur les genoux et continua de regarder face à lui. « Je pense que nous avons un accord, alors. » Un accord implicite et presque muet, qui en restait un pour quelqu'un de sa trempe. Se demandant ce que pouvait encore soulever Hiko en terme de demande et d’interrogation, l’Ombrageux chercha au loin un signe de vie. « Que comptes-tu faire, maintenant ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation Empty
Mar 21 Mai 2019 - 9:48
Peu après que les mots ne soient sortis de sa bouche, le jeune garçon aux cheveux blancs les regretta. Il savait que sa réponse n’avait rien d’un modèle dans le genre, et que cela pourrait être déterminant pour un homme tel qu’un Nara. Hiko avait entendu beaucoup de choses sur ces derniers, ils étaient membres d’une famille reconnue pour sa réflexion, son esprit développé et ses capacités d’analyse hors normes. Autant dire qu’à côté d’eux, le jeune Sairyo faisait bien pâle figure malgré ses notes plus que correctes à l’académie.

Et c’est pour cela qu’il se devait de choisir soigneusement ses mots lors de ses interventions, il ne devait pas répondre sans réfléchir, s’il voulait que Kansei devienne son senseï. Et vu la réponse qu’il venait de donner, ça ne semblait pas très bien parti !

Cependant, la réaction de Kansei surpris légèrement le petit Hiko. Il nota un petit relâchement dans son attitude, il semblait moins stoïque qu’il n’avait pu l’être pendant quelques minutes durant leur conversation. Il semblerait que la réponse du manieur de cristal ait fait son petit effet, car Kansei finit même par dévoiler un sourire. La réponse qu’il donna par la suite, ne vint que confirmer l’impression de notre héros en herbe !

Il acceptait le but d’Hiko, mais il laissa planer un petit moment de silence par la suite. Car, encore une fois, il n’avait pas répondu directement à sa demande. S’armant de patience, l’enfant resta silencieux à regarder son interlocuteur qui se fit attendre. Puis, finalement, il reprit la parole et ses mots provoquèrent alors un sourire immédiat sur le faciès de notre héros, la réponse était positive !

- Merci Kansei-sama ! Je ne vous décevrai pas !
Bien sûr que tu le feras, à certains moments. Mais le principal c’est que tu te rattrapes la majorité du temps. L’erreur était humaine, il fallait savoir l’accepter. Et une personne avec une intelligence telle qu’un Nara le savait très bien, en théorie.

Une fois la bonne nouvelle annoncée, Kansei se remit sur ses genoux et regarda devant lui alors que la pluie déposait quelques gouttes sur son visage déjà trempé. Il demandait ce que le jeune garçon avait prévu pour la suite de sa journée, alors que le soleil venait à peine de se lever. Hiko n’y avait pas vraiment réfléchi. Enfin, c’était comme ça qu’il avait compris la question du Nara qui pouvait être : Que comptes tu faire aujourd’hui… Ou, que comptes tu faire par la suite dans ta vie ? Optons pour la première option !

- Pour la suite de la journée, je n’ai rien de prévu. Je dois aller lire quelques livres sur le Kenjutsu à la bibliothèque pour parfaire mes mouvements, mais sinon je comptais profiter de ma journée afin de reposer un peu mon corps…
Il enchaînait les missions et les entraînements et il sentait que son corps avait besoin de repos. Une phase de récupération essentielle à tout grand champion, que beaucoup négligeait, malheureusement.
- Sinon j’aimerai savoir senseï… Quel est votre Nindo ?
Il s’amusait à l’appeler « senseï ». Et lui posait une question personnelle… Comment le Nara allait-il le prendre ? Était-ce le moment ?

Tout portait à croire que cette rencontre touchait à sa fin… Mais peut être Kansei réservait encore quelques surprises !

_________________
L'heure est à la méditation 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: