Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

L'heure est à la méditation

Aller à la page : Précédent  1, 2

L'heure est à la méditation - Page 2 Empty
Mar 21 Mai 2019 - 18:27




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation - Page 2 TSiEfT2





Il hocha la tête à son affirmation, comme pour confirmer qu’il le pensait aussi. Mais chacun était faillible et il le savait mieux que personne, n’en demandant ainsi pas tant au jeune garnement.

Kansei l’écouta discourir sur ses objectifs journaliers qui avaient le mérite d’être honnête; il ne se mettait pas en avant en promettant de gravir tous les monts de Kumogakure ni autre chose d’aussi fou ou téméraire. Se reposer, quelle douce mélodie aux oreilles d’un Nara tel que lui. C’était pour cela qu’il était venu en cet endroit, dans ce but précis. Savourer l’instant. Et il avait été interrompu.

Toutefois il n’y avait pas que du mauvais car comme lui auparavant avec Shikatowa, il avait l’occasion de transmettre et d’aider autrui, une façon comme une autre d’effacer ses doutes et de parfaire ce voile déjà épais sur ses réelles motivations.

« Sacré programme. » Il continua de fixer le lointain où seuls les nuages encore gorgés d’eau semblaient cracher leur bile continuelle sans discontinuer.

Sa question le surprit mais il y répondit, son regard toujours positionné au même endroit. Le shinobi semblait toujours exagérément calme. « Profiter de l’instant présent et protéger ceux qui me sont chers. Honorer mon affiliation. » Qui étaient ceux-là ? De quelle affiliation il parlait exactement ? Les mots avaient souvent plusieurs sens quand ils sortaient de la bouche de l’Ombrageux et ici, il ne faisait pas défaut à ses habitudes.

Sans vouloir le retenir outre-mesure, il sortit une ou deux bonnes minutes après sa flûte et se mit à jouer un air mélodieux bien qu’assez triste.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation - Page 2 Empty
Mer 22 Mai 2019 - 15:32
Le résumé du reste de la journée ne provoqua qu’une faible réaction de la part du Nara. Un simple commentaire qui sema le doute dans l’esprit du jeune garçon. Était-ce ironique ? Cela ne semblait pas être le genre de la maison, Kansei démontrant surtout un stoïcisme à toute épreuve. Du coup, l’enfant aux cheveux blancs accepta cette phrase de façon positive, préférant comprendre que son nouveau senseï comprenait l’importance de la lecture et surtout du repos.

Vint alors le moment où Kansei annonça son propre Nindo. Il avait bien pris la question du Sairyo, ce qui était plutôt bon signe. Ils allaient avoir une relation un peu particulière maintenant qu’il avait accepté d’être son senseï, il faudrait donc qu’ils partagent certaines informations à propos de leurs motivations, chacun de son côté.

Les paroles prononcées par le Nara étaient encore une fois bien plus réfléchies qu’il n’y paraissait à la première écoute. Le sens des mots était important, et une même phrase pouvait signifier bien des choses en fonction de la bouche de laquelle elle sortait. Hiko ne comprenait sans doute pas le sens de tout ce qui venait d’être dit, mais il se dit que ce n’était ni le moment, ni l’endroit de continuer cette discussion.

- Cela a l’air d’être un bon Nindo… !
Hiko avait été ridicule sur le coup, mais il ne savait pas vraiment quoi répondre. Il n’avait pas l’expérience pour juger de la qualité d’un Nindo. Et puis, même s’il avait été plus expérimenté, aurait-il eu la légitimité pour le faire ? Rien n’était moins sûr.

Toujours étant qu’ils étaient désormais sur la fin de leur conversation, et Hiko se permit de prendre la parole avant de quitter celui qui était désormais son tuteur…

- Je vous remercie pour cet échange très intéressant et pour votre enseignement, aussi bref fut-il.
Puis il commença à marcher pour redescendre vers le village qui s’animait de plus en plus, au fil des minutes. Avant de se retourner et de lâcher ces quelques derniers mots.
- A bientôt… Senseï.
Ce dernier mot avait une importance particulière pour lui, c’était la première fois qu’il allait avoir un senseï. Il ne savait pas comment cela allait se passer, mais une chose était certaine… Ce jour marquerait sûrement un tournant dans la vie de shinobi de notre petit héros aux cheveux blancs.

Et alors qu’il partait, il entendit alors un doux bruit de flûte… Kansei s’était mis à jouer une mélodie envoutante et plutôt triste… Hiko quitta alors le lieu de leur rencontre avec un sourire triste, comme s’il pressentait le malheur qui allait bientôt s’abattre sur le village caché des Nuages…

_________________
L'heure est à la méditation - Page 2 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

L'heure est à la méditation - Page 2 Empty
Ven 24 Mai 2019 - 0:18




l'heure est à la méditation
première rencontre
@Sairyo Hiko

L'heure est à la méditation - Page 2 TSiEfT2





Dorénavant seul, il adressa comme seule réponse au jeune garçon un court sourire poli avant de clôturer à nouveau ses paupières ; finalement Kansei pouvait s’adonner au pourquoi il était venu et de nouvelles pensées en tête, il prit une longue inspiration.

La vie ici l’avait affecté depuis ces deux années à servir sous le joug de la Foudre, du Nuage. Mais pourtant, il restait le même Nara ; celui qui avait décidé pourtant enfant de ne pas suivre son clan. Celui-là même qui avait assisté aux horreurs perpétrés au nom de ce même Nuage sur ses terres natales. Et cela même le visage souriant et plein d’espoir de Hiko ne pouvait le lui faire oublier.

Toutefois, il ne s’acquitterait pas de cette tâche avec dégoût ou paresse, étant sincère quant à ses propos précédents.

La raison de sa venue, les raisins de la colère, il n’en avait rien oublié. Sa promesse. Son pacte de sang entre les arbres Nara calcinés, ne laissant derrière lui que cendres et espoirs brisés. Soldat et patriote, celui qu’on voyait parmi les siens -Shikatowa mise à part, preuve de sa clairvoyance- comme un paria bien que les années aient adoucies les langues les plus acérées ne se lassait pas d’attendre ; l’homme patient mangerait des fruits mûrs.

Sans savoir qu’une évidence balayerait ses plans pour en créer de nouveaux, il huma l’air encore une fois, puis continua de jouer des notes vibrantes. Bien plus sombres qu’en la présence du garçonnet.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'heure est à la méditation

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: