Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Manifestation hors de contrôle


Manifestation hors de contrôle Empty
Dim 5 Mai 2019 - 20:18
Été de l’année 203
Kumo no kuni

Today is a big day. Enfin c’est ce qu’on aurait dit si on était sur un forum anglais, mais pas de chance, AoS, c’est en français. Du coup, en bon chauvin, on va le dire dans la langue de Napoléon, de Louis XIV, d’Alain Chabat… Enfin, vous avez compris.

- Aujourd’hui est un grand jour !
Boum, voilà c’est posé, on peut commencer.

Du coup, comme je le disais un petit peu plus haut, aujourd’hui était une grande journée pour notre Genin à la chevelure blanche. Eh oui messieurs dames, aujourd’hui on lui avait confié sa première mission de rang B. Alors, ça vous en bouche un coin non ? Car il venait tout juste d’être promu Genin et déjà on l’incluait dans une mission de cette importance. C’était la classe, même si ça incombait aussi une certaine pression.

Lorsqu’il avait reçu la missive chez lui, le jeune garçon s’était posé sur son lit pour la lire. Il l’avait relue trois fois avant de bien accepter le fait qu’elle lui était bien destinée. Bon, en même temps, il y avait son nom inscrit dessus du coup ça aidait. Mais quand même ! Bref, un grand sentiment de fierté était né chez le petit Sairyo, et il se mettrait assez de pression pour pouvoir la mener à bien. Après, il ne serait pas tout seul non plus, car il y avait aussi deux autres participants. L’un d’eux était un gamin qui lui ressemblait avec ses cheveux blancs et son attitude trop cool, Ayanokoji et Hiko s’entendaient plutôt bien et ils avaient déjà l’expérience d’avoir arrêté un dangereux criminel.

Et l’autre, il s’agissait d’un gradé du village avec qui Hiko avait fait une mission de rang D quelques jours auparavant. Il était très calme mais semblait extrêmement compétent, et c’était ce qui avait plu au jeune garçon manieur de cristal. La mission n’était pas compliquée et Hiko n’avait eu que peu d’occasions d’observer la qualité du Chûnin, mais il avait été impressionné. En bref, Hiko était bien entouré en ce jour de manifestation, et il sentait que cette mission allait être une vraie réussite.

Se préparant rapidement, il n’oublia pas de s’équiper de ses armes de shinobis et d’essayer de penser à tout ce dont il pourrait avoir besoin. La mission s’annonçait compliquée, mais le jeune garçon était confiant et lorsqu’il verrouilla sa porte d’entrée, il avait un grand sourire sur son visage. Aujourd’hui, la mission était de découvrir qui était à l’origine des débordements que l’on observait lors de manifestations… Et surtout, découvrir quelle était la source de ces changements de comportement, et surtout de les stopper. En bref, de l’investigation, de la recherche, de l’action… La recette d’une mission réussie !

Et c’est donc avec plein d’idées en tête que l’enfant aux cheveux blancs arriva au point de rendez-vous pour la mission, attendant ainsi les deux autres coéquipiers. Ça allait être fun, que la partie commence !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Lun 6 Mai 2019 - 17:03
Je dégoulinais de transpiration, à ce moment précis, mon avenir se jouait. C'était comme si toutes mes années de dures labeurs m'avaient mené à cet instant... Les jambes fléchies, certains diraient accroupis, je fixais mon objectif qui me narguait à une quinzaine de mètres. C'était à la fois loin et à la fois proche comme distance, question de point de vu. Pour moi c'était ambitieux, très ambitieux, j'avais l'impression d'avoir trimé pendant des années, à m'entraîner peu importe le climat, peu importe mon humeur, peu importe le sens du vent, pour ce jour.

Après un grand soupir, je me répétais les mêmes mots dans ma tête, essayant de me donner une dose suffisante de courage.

* Tu peux le faire, tu peux le faire, tu peux le faire. *

Et alors, comme si j'avais demandé à chaque habitant du Yuukan de me donner son énergie, je jetais le projectile dans les airs. Sa trajectoire était bonne, la puissance aussi, à moitié relevé et les yeux écarquillés, j'observais mon avenir se trémousser dans les airs...

Et bouuuuum.

« Carreau sur placeeeeeeeeee ! Je l'ai fait !!!! Yeaaaaaaaaah ! »

Oui, ma boule de pétanque avait atteint l'objectif et j'avais fait un carreau sur place. C'était super cool, j'étais tellement heureux à ce moment-là, j'avais accompli un de mes objectifs héhé. Je sautillais en levant les bras face aux gradins. Je n'avais pas encore inventé de célébration, c'était quelque chose qui devait venir comme ça, il ne fallait pas le réfléchir... ça devait venir du cœur ! Le public ne semblait pas très réceptif à mon haut-fait, c'était étrange. En même temps je n'étais pas sur un boulodrome mais sur un terrain d'entraînement et le seul gus qu'il y avait dans les gradins semblait un peu très sérieux qui... me prenait pour un débile ! C'était pas très gentil ça ! Oui je l'avais entendu d'où j'étais, malgré mes cris de joies.

« Qu'est-ce qu'il fait cet attardé ? »

Et en plus hein, j'étais loin d'être attardé. Bon je n'étais pas de nature violente, bien au contraire mais s'il me cherchait, il allait me trouver ! J'étais prêt à lui proposer un « Un contre Un » en misant notre honneur. Bien sûr ça serait un match de pétanque, sinon ce n'était pas marrant. Après un regard de tueur, je me mis à marcher en sa direction, la démarche assurée -et toujours très transpirant-.

« C'est l'heure du dududududue-... »

Alors que je m'apprêtais à faire le bête, je pensais soudainement à quelque chose de très, très trèèèèèèèèèèèèèès important. La mission, la MIIISSSIOON !!! Le mec allait me prendre encore pour un fou mais je tirais mes joues à l'aide de mes deux mains tout en criant.

« La miiiiiiissssssiiiiiioooon !!! »

Ne m'arrêtant pas de crier, je pris mon sac que j'avais préparé pour l'occasion tout en me dépêchant de rejoindre le point de rendez-vous. Oui j'avais carrément oublié mais c'était humain après tout ! Déjà que j'étais transpirant, ça n'allait pas arranger mes affaires. Après quelques sauts sur les bâtiments du village, je fis le saut ultime en arrivant avec un dérapage contrôle face à Hiko. Oui je connaissais la bête, c'était un mec cool avec qui j'avais vécu un truc cool.

« Salut !  Euh...»

Les joues rouges, un peu gêné, je repris la parole aussitôt.

« Je transpire un peu désolé, je voulais m'échauffer avant la mission, on sait jamais ! »

_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Lun 6 Mai 2019 - 20:20
Ryû ne comptait pas perdre, le mégazord qui lui faisait face ne devait pas gagner, alors il accumula une grande quantité de chakra, et dans un grand élan digne d'une charge rang S, il se retrouva au-dessus de la cible robotisée, crachant une boule de feu mémorable. Les flammes épousaient parfaitement les formes de sa cible, et il souriait lorsque son jutsu s'arrêta, se disant que le géant d'acier avait dû fondre. Mais une main le saisit et vint l'écrabouiller. Un "Game Over" apparut sur l'écran de télévision 4K, annonçant une nouvelle défaite contre le boss final de "Super Robot Méchant III". Il balança alors sa manette à travers l'écran, le brisant en un instant. La suite fût assez rapide: avant qu'il n'ait eut le temps de pleurer la perte de ce membre si important de la famille, Chiaki, qui se tenait non loin, était arrivée, leur enfant dans un bras, un couteau dans l'autre, et commença à le poignarder, lui hurlant qu'elle en avait marre de ses accès de colère, et qu'elle voulait qu'il disparaisse. Alors qu'il baignait dans son propre sang, son enfant s'approcha, à peine âgé d'un an, et commença à le dévorer, tandis que la brune faisait entrer son amant, qui était le véritable père de l'enfant...

Le réveil fût brutal, après ce cauchemar totalement incompréhensible. L'heure était assez avancée, et la chirurgienne n'était plus dans le lit, elle n'avait donc pas pu assister à cette fin de nuit agitée, et ne verrait pas le bleu transpirant comme jamais, le cœur battant à cent à l'heure. Une missive se trouvait sur le plan de travail de la cuisine, et le Chûnin la saisit avant d'aller prendre une bonne douche. Une mission ? Rang B, donc il valait mieux être bien préparé. Pour la première fois, le Nozomi allait être le chef, dans une mission importante, et les deux Genin sous ses ordres n'étaient autres que Hiko et Ayanokoji. Le premier avait été son camarade, ou sous-fifre, lors d'une mission de rang D basique, il n'était pas dénué d'intelligence, mais le bleu ne connaissait rien de ses capacités de combat, ce serait l'occcasion de les découvrir. Le second donnait l'air d'être dénué d'intelligence, mais il compensait cela par une détermination féroce, du moins lors de l'apprentissage que lui avait dispensé Hatsu, à la volée. Les deux allaient pouvoir s'entendre, s'ils ne se connaissaient pas déjà, et surtout, ils avaient déjà un super point commun : la couleur de leurs cheveux. Décidément, le blanc était à la mode à Kumo.

Lavé de toute sueur, habillé de manière sobre, mais adaptée au combat, et équipé de tout ce dont il avait besoin, Ryû franchit la porte, la fermant à double tour, et commença sa route vers l'arche grise. Il était question, dans cette mission, de trouver les raisons des débordements lors de manifestations pourtant pacifiques. Peu de choses pouvaient conduire des civils à devenir violents, et le plus plausible restait une illusion, mais rien n'était certain, alors les trois enquêteurs allaient devoir... enquêter. Une fois sur place, le plus âgé remarqua qu'il était le dernier arrivé. Une bien bonne image qu'il allait donner. Il trouva donc une explication assez simple.

"Bien, bonjour Hiko, Ayanokoji, j'espère que vous êtes prêts ! Pour ma part, je suis allé voir l'un des hauts gradés pour avoir des informations plus précises sur le lieu de la prochaine manifestation. Il était incapable de m'en donner, alors nous irons dans la zone approximative et nous verrons sur place."

Une pirouette bien habile, et si Hiko allait peut-être se douter de quelque chose, il était évident que le second jeune homme allait tomber dedans, il était si candide. Le bleu fit un signe, pour dire aux deux garçons de se mettre en route, les explications se feraient sur le chemin. Au bout de quelques mètres, après avoir quitté le village, le chef de mission prit la peine de donner quelques consignes importantes.

"Bien, je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion de quitter ces murs, mais comme vous n'êtes que des Genin, en temps normal il vous serait impossible de sortir. Ainsi, vous êtes sous ma responsabilité. Ainsi, dans la mesure du possible, il serait préférable que vous ne soyez jamais très loin de moi, votre survie et votre santé étant mon principal intérêt ici. Ensuite, concernant la mission en elle-même, nous allons commencer par interroger les gardes, la manifestation commence dans deux heures, et nous y seront une heure avant, ce qui nous laissera largement le temps de nous renseigner. Ensuite, il faudra bien sûr débusquer les saboteurs, et il se peut qu'il y ait au moins un ninja dans le lot... Avez-vous des questions ?"





_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle Empty
Lun 6 Mai 2019 - 22:31
- Ah mais tu schlingues mec… !
Ah les enfants… De vrais petits amours, pas vrai ? N’empêche que quand notre jeune héros à la chevelure blanche… … …

Putain mais attends, je vais même pas pouvoir utiliser cette appellation pour parler du meilleur Genin de tous les temps, du sauveur de l’humanité, du plus grand joaillier du Yuukan… Bref, vous l’aurez compris, d’Hiko ! Car oui, comme l’avait si bien fait remarquer Ryû dans son post, les deux gamins avaient les cheveux blancs. Chose peu courante, il fallait l’avouer. Même si, comme vous le savez, nous sommes dans un univers Manga… Alors ouvrez vos chakras, vos yeux et vos oreilles, et ne manquez pas une miette de cette folle épopée qui attendait notre nouveau trio !

Voilà, je vous ai bien teasé, maintenant, place au RP !

- Mais non j’rigole ! Tu sens comme une petite fleur, on dirait même l’adoucissant qu’utilise ma mère… !
C’était un peu gênant… Heureusement que le chef d’équipe venait tout juste d’arriver, ça éviterait aux deux gamins de sortir encore plus de conneries sans contexte. Au moins, désormais ils allaient commencer la mission, et du coup les petits blagues et autres passeraient crème…

Bref, tout ça pour dire que le trio était déjà en route avant même qu’Hiko n’ait pu se rendre compte de ce qui se passait. Le Nozomi avait sorti une excuse un peu foireuse pour justifier le fait qu’il soit arrivé un peu en retard. Cela fit sourire notre jeune héros à la chevelure blanche,- le plus beau -, mais il n’en dit mot. Cela ne servait à rien de rebondir là-dessus, il y avait déjà tellement d’occasions pour s’amuser.

Sur la route, Ryû s’affirma une nouvelle fois comme le chef d’équipe, comme il l’avait fait la première fois que le Sairyo l’avait rencontré. Il s’était très bien débrouillé et Hiko se félicitait d’avoir une nouvelle fois une mission avec cet individu, car de ce qu’il avait pu voir… Il était plein de ressources et devait sûrement avoir une puissance conséquente si on lui confiait une mission de rang B avec deux novices comme Hiko et Ayamachin. Et c’est donc plein de bonheur et un sourire affiché sur son visage qu’Hiko suivit le pas et écouta les directives du chef de mission.

- Je pense qu’on a été choisis Aya et moi car on passe un peu partout, surtout qu’on est des gamins ! Par contre, je préfère vous prévenir…
Hiko prit alors un air gêné et se gratta l’arrière du crâne en montrant des yeux rieurs à ses partenaires de mission.
- Si je tombe dans un genjutsu je serai incapable de m’en sortir tout seul… Il faut donc qu’on fasse bien attention car je ne serait d’aucune utilité si cela arrivait… Désolé !
Puis il se mit à rigoler. Il n’était pas très fier de lui, ne prenait pas la mission à la légère… Mais se sentait un peu honteux, du coup il cachait tout cela par un rire. Comme ça, ni vu ni connu.

Malinx le lynx.

_________________
Manifestation hors de contrôle 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Mar 7 Mai 2019 - 16:10
Que quoi quoi ?! Moi je schlinguais ? Alors ok, je m'étais un peu entraîné avant de venir, d'où ma transpiration mais je ne devais pas non plus sentir comme un putois. Un jour mon oncle m'avait dit que ma transpiration sentait la rose, m'avait-il menti ? Il avait eu un petite sourire en me disant ça certes mais j'y avais vraiment cru... Je devais faire la lumière sur cette sombre affaire.

Je fus quand même rassuré quand Hiko m'expliqua que c'était une blague... Notre amitié de toujours n'était pas remise en compte mais quand même, il devait faire attention à ses fesses le petit bonhomme aux cheveux blanc, bonhomme qui racontait des bêtises toutes les dix secondes. Par contre, un truc me triturait l'esprit. Comment est-ce que son adoucissant pouvait sentir pareil ? Si tel était le cas, peut-être que mon oncle n'avait pas menti et que ma transpiration sentait vraiment la rose. La lumière étant faite, je pouvais pleinement me concentrer sur la mission dorénavant.

« J'ai eu peur héhé, merci copain ! »

Ah oui d'ailleurs, la mission, je la faisais avec deux personnes super cool. La première étant Hiko, mon camarade justicier, quant au deuxième, c'était nul autre que Ryû-senseï. Le gentil m'sieur m'avait quand même appris une technique de type Dôton. C'était quelque chose que je n'oublierais et je me sentais toujours redevable envers lui. Selon la tournure de la mission, peut-être que j'aurais à l'utiliser et lui montrer comment je me l'étais approprié héhé -ça serait cool en vrai!-. Concernant la mission, apparemment des manifestants étaient hors d'eux lorsqu'ils agissaient pour leurs convictions. C'était étrange à première vu, ils avaient parlé de pollens mais franchement, c'était bizarre !

M'enfin, Ryû-senseï nous rejoint et prit la parole aussitôt. Il avait déjà entamé quelques recherches, c'était super gentil de sa part. En fait il voulait nous mâcher un peu le travail et faire accélérer la résolution de la mission... énorme. Franchement j'étais admiratif de ce m'sieur, il était plutôt balaise, semblait intelligent et prévoyant... un homme cool en somme.

« Bien vu Ryû-senseï ! »

On prit donc la route ! Je m'étais habillé avec une tenue basique et simple, simple, basique, de type adaptée aux mouvements brusques et à l'environnement. Oui avec ma capacité Hachimon, il fallait bien quelque chose supportant mes techniques. Dans mon sac il y avait de quoi manger un morceau et mon attirail Shinobi, contenant une note explosive, quelques kunaïs et du fil de fer. Je pensais que tout ça pouvait m'être utile !

Le gradé de la mission évoqua notre sécurité, nous étions sous sa responsabilité et il le prenait très à cœur. C'était sympathique de sa part ! Moi perso, j'étais déjà sorti du village accompagné d'un autre gradé il y avait un moment de ça, donc je savais ce que c'était !

Hiko fut le premier à répondre en disant qu'on était capables de passer partout, il n'avait pas tort. La dernière fois en mission, on m'avait pris pour un simple gamin, un simple civil -et pourtant j'étais bel et bien en service!-. Il parla alors de sa faiblesse face au Genjutsu... ah oui j'avais presque oublié que ça existait cette spécialité de malade mental. Je dééééééééétestais ça, c'était infâme de se trouver face à un pro' de la Genjoutsouille. Bon puisqu'on était aux faiblesses de chacun...

« Alors moi, je suis faible face au Ninjutsu, au Taïjutsu, au Genjutsu, au Bukijutsu et au... euh, laissez moi réfléchir. »

Je me grattais la tête quelques secondes en regardant le ciel, le sourire aux lèvres.

« C'est tout ! »

Ah oui, que j'étais blagueur, c'était super marrant ! Bon je n'avais pas tout à fait menti hein, je me sentais vraiment à l'aise en Taïjutsu mais le reste... c'était loin d'être top.

« Non d'accord, j'abuse un petit peu. Je me débrouille en Taïjutsu et un peu en Ninjutsu. Ma capacité à moi, c'est celle d'ouvrir les portes célestes. Et dans mon état actuel, j'arrive à en ouvrir quatre ! »

Je fis un clin d’œil à Hiko, et ouais mon pote ! Blague à part, c'était cool de s'informer sur nos capacités respectives. La mission en serait bien plus facile ! -oupas-

_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Mer 8 Mai 2019 - 13:03
Le trio avançait prudemment - ou pas, en fait pas du tout même, ils avançaient et c'était déjà bien, si quelqu'un avait voulu leur tendre une embuscade, ils seraient déjà morts - vers son objectif, et les deux enfants répondirent à tour de rôle aux propos du Chûnin. D'abord Hiko, qui faisait comme toujours preuve de beaucoup de sérieux, enfin, à priori, et précisa que les deux étaient passe partout. C'était une bonne chose, au cas où il faudrait accéder à des endroits étroits, mais le bleu savait que ce n'était pas ce que voulait dire le Sairyo de toute façon. Son indication sur sa faiblesse face aux genjutsu était importante, et fit remarquer au plus haut gradé que lui-même n'était pas préparé à cela, ce qui pouvait s'avérer vraiment dangereux pour cette mission en particulier, qui avait de grandes chances d'impliquer un manipulateur d'illusions.

Vint ensuite le tour du plus naïf des shinobi, Ayanokoji, qui deviendra un jour un grand maître de la "gadoue" comme il disait si bien. Le Nozomi était tout aussi attentif à ses propos qu'à ceux de son camarade, et faillit manquer une branche quand ce-dernier annonça qu'il était faible face à tous les styles de combat. Heureusement, le chef de mission se rattrapa à l'excroissance boiseuse et se replaça sur la suivante, comme si de rien n'était. C'était de l'humour, car en effet, son duo de garçons aux cheveux blancs était expert dans l'humour, ce qui n'était pas un problème pour le Chûnin qui était habitué aux blagues particulières de sa moitié, ce qui le fit réfléchir : peut-être avait-elle douze ans d'âge mental, finalement ? Effaçant les pensées de Chiaki, il se racla la gorge pour faire un petit résumé.

"Bien, aucun de nous ne semble spécialisé en genjutsu, même si j'ai récemment commencé à m'y intéresser. La mission semble nous guider vers un utilisateur d'illusions, ce qui fait que nous sommes tout à fait la pire équipe possible. Sur ce point, ce n'est pas un problème, car de ce que je sais de ce domaine, il faut un medium pour utiliser une illusion, et il n'est possible de toucher des personnes que dans deux cas : soit une personne unique, soit un groupe rapproché. Si ce pollen est bien issu d'un genjutsu, alors nous n'aurons qu'à attendre à l'écart, de loin, et je me servirai de mes capacités sensorielles pour débusquer l’illusionniste. Rien ne nous assure néanmoins que cela soit fondé, de plus, il pourrait ne pas être seul. Enfin, dans le doute, il faudra mettre une certaine distance de sécurité entre nous. Il ne pourra pas tous nous avoir si nous ne sommes pas collés. Si l'un de nous agit bizarrement, je vous donne l'autorisation d'attaquer pour neutraliser, pas pour tuer. Si.. je suis contrôlé par un genjutsu, évitez de m'affronter et trouvez la personne responsable de la technique, la battre annulera l'effet."

Les consignes étaient données, et l'arrivée près de la manifestation ne tarda pas. Il ne restait qu'une heure avant qu'elle ne débute, et le responsable des problèmes le savait, il devait aussi se douter qu'il y aurait des personnes pour tenter de l'arrêter, alors sa prudence devait être au maximum. Dans un premier temps, il fallait interroger les gardes, et Ryû en attrapa trois à l'écart, s'assurant qu'ils étaient parmi ceux présents les dernières fois. Leur nombre était grand, alors il dû aussi faire un choix : il allait interroger le chef, tandis que Hiko allait poser des questions à une jeune femme, et Ayanokoji au plus ancien. Ainsi, les points de vue de quelqu'un de gradé, d'une personne jeune et d'une âgée allaient se croiser. Chacun pouvait voir et comprendre des choses différentes, repérer également des mouvements plus ou moins subtiles, et il était donc nécessaire de ne pas interroger des gardes ayant les mêmes attraits, puisqu'il était impossible de savoir où ils se tenaient lors des précédents débordements, et qu'analyser la personnalité était impossible sans sonder leurs esprits. Ah, si le bleu avait les talents des Yamanaka, il aurait sans doute pu avoir les informations de tous à la fois, mais là, il ne pouvait que se décider selon le physique. Lorsque la répartition fût faite, il s'éloigna avec le chef, laissant ses deux Genin gérer leurs côtés respectifs.


Spoiler:
 

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 11:12
Eh bah, on n’est pas dans le caca… Les mecs, ils sont mandatés pour une mission de rang B face à un potentiel utilisateur de Genjutsu, et aucun d’entre eux n’est capable de se sortir lui-même d’une illusion… Cocasse non ? À croire que les personnes chargées de la répartition et de la distribution des missions ne regardaient pas le profil des membres qu’ils envoyaient au casse-pipe… Pour tout vous dire, cela ne ravit pas notre héros à la chevelure blanche… Lui qui était déjà un peu stressé par cette mission d’un rang élevé…

Oui, une mission rang B est un rang élevé. Si vous pensez le contraire, passez votre chemin. Car en tant que Genin, en général, on ne sort pas du village, on va chercher les chats des petites vieilles qui se sont aventurés un peu trop haut dans un arbre, ou alors on va réprimander un gamin qui fait des tags un peu partout par esprit de rébellion… Mais rarement une mission rang B. Alors oui, c’est un rang élevé, un vrai risque.

Alors que le trio avait fait bonne route, Ryû se permit quelques directives. Il semblait prendre son rôle de chef de mission plutôt à cœur, ce qui faisait plaisir à voir. Surtout qu’il avait à ses côtés deux jeunes pousses ayant sûrement peu d’expérience vu qu’ils étaient encore très jeunes. Avoir une personne prenant les décisions et faisant parler son expérience à leurs côtés n’était donc pas du luxe. Et pour vous dire vrai, Hiko se sentait légèrement rassuré par le leadership démontré par le Nozomi. Une bonne chose, selon lui.

- Très bien chef… Et ne vous inquiétez pas, il ne me serait pas venu à l’esprit de vous affronter… Je suis quand même pas suicidaire ah ah !
C’était dit sur le ton de la rigolade, mais c’était bien la pire chose qui pourrait arriver au trio de voir son chef d’équipe se faire retourner contre eux. Il faudrait donc être prudent, et éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier. Hiko en était conscient, même si cela compliquait la mission car seuls, ils étaient beaucoup plus vulnérables.

Et alors qu’ils arrivaient sur place, Ryû donna ses directives. Pour le moment, ils étaient dans la phase « interrogatoire ». En bref, ils devaient récolter des informations auprès des gardes ayant déjà vécu une journée de manifestation. Dans la loterie des gardes, Hiko eut la bonne pioche car il tomba sur la jeune garde, plutôt mignonne il fallait l’avouer, alors qu’Ayanokoji devait aller parler à un vieux garde toute rabougri. Dans ta face mon pote !

Hiko partit alors un peu à l’écart du groupe en sautillant joyeusement et lâcha un petit clin d’œil en direction d’Ayamachin, comme pour le narguer d’avoir su piocher la bonne personne. Il arriva ensuite devant la jeune femme qui se tenait près d’une tente réservée aux gardes, puis il entama la discussion, tentant de faire oublier à la jeune femme son aspect enfantin, pour qu’elle se concentre principalement sur sa nature de shinobi.

- Bonjour m’dame, je suis Sairyo Hiko, Genin des Nuages. On m’a mandaté pour venir enquêter sur les troubles observables lors des manifestations des gilets jau..., euh des personnes que vous encadrez régulièrement…
On aurait dû leur trouver une appellation car là du coup, Hiko avait l’air con.
- Bref, il y a eu des débordements et beaucoup de vandalisme qu’on ne saurait expliquer aujourd’hui… Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur la façon dont cela s’est produit. J’aurai besoin de savoir le contexte, si vous avez remarqué quelque chose de particulier, si vous aviez eu la chance de vous entretenir avec des témoins… Toute information est bonne à prendre !
Le jeune garçon avait tenté d’être le plus clair et professionnel possible. Il ne restait maintenant plus qu’à voir la réponse de la jeune garde…
- Bonjour mon petit, moi c’est Asuna-chan !
Mon… Petit ?! Raaaaaah !!!
- En effet, j’étais de garde lors des deux dernières manifestations et je t’avoue que tout se passait bien jusqu’à ce que certains se décident à mettre le souk un peu partout dans la manifestation. Cela se produisait en général quelques dizaines de minutes après le début de la manifestation. Après, je t’avoue que j’étais assez loin de ce qui se passait, mais une chose était sûre… Tous ces débordements ont commencé au même moment. C’était dingue, car j’étais en queue de peloton et un peu en hauteur pour avoir une vue d’ensemble… Et j’ai vu les actes de vandalisme arriver quasiment au même moment. Comme s’ils avaient convenu d’une heure précise…
Voilà déjà un premier indice.
- D’accord… Et avez-vous noté quelque chose de partiulier lorsque cela se produisait ? Un signal sonore… Un arôme particulier… Un élément visuel qui aurait pu déclencher cette vague de folie auprès des manifestants… ?
En bref, était-ce prémédité ?
- Non… Mais je l’ai peut être loupé il faut dire que j’étais plutôt concentrée sur le fait d’aller calmer la population à ce moment-là… Mais par contre, ce qui me semblait bizarre… C’était que toutes les personnes de la manifestation n’étaient pas affectées… Un mec pouvait devenir violent tandis que son voison restait pacifique…
Voici une information intéressante ! Un tri aléatoire ? Des personnes plus au moins sensibles aux signaux ? Un genjutsu ne visant qu’une partie de la population… ? Tant de questions auxquelles Hiko n’avait pas la réponse. Mais c’était déjà un début… C’était maigre, mais c’était déjà ça.

La remerciant chaleureusement, Hiko eut envie de lui faire un câlin pour toucher ses boo… Euh ! Il lui dit merci aussi bien qu’il le put, puis il se dirigea vers Ryû pour lui faire son rapport… En espérant que ce dernier et Ayamachin ait eu plus de chance dans leurs questionnements respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Dim 12 Mai 2019 - 21:16
Ah bah c'était mal barré cette histoire. Aucun de nous n'étions compétents en Genjutsu héhé. Bon comment dire que... si on considérait l'étrange pollen comme du Genjutsu... on était un peu dans le caca... Nous allions devoir faire avec les moyens du bord et être constamment sur nos gardes. Le senseï de la mission nous proposa de rester à l'écart le plus possible afin de ne pas être trop affecté par le Genjutsouille. Et oui c'était une bonne idée, mon Ryû-senseï était vraiment au top ! Je lui proposerais bien un bain gratuit de gadoue mais il arrivait à en faire plus que moi, c'était comme proposer à un boulanger une baguette, assez bête non ? Ce qui me fit un peu peur quand même, c'était l'idée de devoir l'affronter sous l'emprise d'une illusion. Rien que d'y penser, j'en avais eu les frissons. Hiko-kun répondait rapidement qu'il n'était pas venu ici dans l'optique de l'affronter, c'était pareil pour moi ! Je voulais quand même rassurer mon senseï, je n'étais pas venu ici pour cueillir des champignons.

« Pas de problème Ryû-senseï, si vous êtes possédé par les démons de la gadoue, on vaincra le bonhomme à l'origine de ce mal ! »

Oui j'avais fait un peu « d'humour » mais c'était mon genre ça, tout simplement. On arriva rapidement proche de la manifestation, l'agitation était à son comble. De ma vie, je n'avais jamais vu une manifestation d'aussi près. C'était intéressant de voir des gens, convaincus, se battre pour obtenir gain de cause... Moi j'étais fasciné sérieusement !

Rapidement les ordres furent donnés et il m'incombait d'interroger un vieil homme... Alors ça ne me dérangeait pas hein mais franchement Hiko-kun avait plus de chance que moi, il tombait sur une jeune femme et moi sur un vioc' ! À tous les coups, c'était le vieux du coin gueulant à tout bout de champs sans aucunes raisons. Je fis un signe à mes partenaires de la main pour leur dire que j'allais accomplir mon devoir avant d'avancer, sur la pointe des pieds en direction du vieil homme. Ne voulant pas trop le brusquer, je décidais de parler à voix basse.

« Monsieur, excusez moi de vous dér-... »
« Qui va là ?!!!! »

Il fit alors une retournée acrobatique accompagné d'un cri -Woaaaaaaaaw- tout droit sorti des enfers avant de me pointer avec le bout de son bâton.

Le vieux:
 

« Qu'est-ce que tu me veux gamin ? Serais-tu une espion ?! Fais attention à ce que tu vas répondre, je suis le maître de ces lieux ! »
« Le maître... vous êtes le responsable ? »
« Non le maître de ces lieux j'ai dit, tu n'écoutes donc pas ? Est-ce qu'à ton âge, c'est possible d'être sourd ? »
« Mais je ne comprends pas le vio-.. euh monsieur ! »
« Je suis le maître du Dojoooooo ! Si tu viens pour être mon disciple, tu peux t'en aller. Je suis plutôt à la recherche de femmes fortes, bien formées et prêtes à ne porter que des tenues très courtes... »
« Euh... d'accord ! Franchement vu la description, je pense bien à ma senseï, Sendai Anzu ! Elle est plutôt balaise, musclée et porter des tenues de combats adaptées ça ne la dérangera pas je pense... Je peux vous la présenter mais avant ça, il faut m'aider s'il vous plaît... »
« Est-elle voluptueuse ? »
« Euh, oui j'imagine. »

Je ne comprenais pas où il voulait en venir le vieux, franchement c'était bizarre!

« C'est bon pour moi, qu'est-ce que tu me veux gamin ? »
« Je me présente tout d'abord, Sakana Ayanokoji, membre de l'élite Kumojine, maître du feu et de la glace. Je suis ici pour résoudre le mystère, accompagné de mes acolytes, qui plane autour des manifestations. Est-ce que vous pouvez m'en dire plus s'il vous plaît ? »
« Les manifestations hein... oui je vois ce que tu veux dire gamin... bah franchement, oui.. euh... Ils revendiquent le droit d'asile pour les.. euh.. »
« Vous ne voyez pas où je veux en venir hein ? »
« Non, très franchement non. »
« Merci quand même m'sieur, à la prochaine. »
« J'ai quand même le droit à votre Sendai Anzu hein ? »
« Non pas du tout, gomen ! »

Et hop, je pris la tangente illico presto afin de quitter ce vioc. Il m'avait été complètement inutile pour le coup, j'espérais que ça soit plus fructueux du côté de mes partenaires ! Vint alors un petit gamin -oui encore plus gamin que moi- qui me tira la manche. Le minot voulait sûrement communiquer avec l'élite Kumojine, il était tombé sur la bonne personne héhé. Avec un grand sourire, je m'accroupis pour me mettre à sa hauteur avant d'abaisser le haut de mon corps afin de le saluer.

« Ohayo, comment ça va bonhomme ? »
« Oha..oha..yo ! Je vous ai entendu parler au vieux pervers et j'ai compris moi de quoi vous vouliez parler ! »

Pervers ? Hein ? Moi je ne l'avais pas vu comme ça étrangement.

« J'ai vu ce qu'il s'est passé, j'étais sur mon balcon quand les gens ont commencé à tout casser ! C'était... c'était fouuu ! Je croyais être en plein rêve. Mais ils n'étaient pas tous comme ça, fin moi en tout cas j'ai vu un monsieur tout en noir qui était sur un toit. Je croyais que c'était un justicier mais finalement, il n'a fait que regarder avant de se volatiliser dans un nuage de fumé... BOUUUM ! » Dit-il en tapant des mains, manquant de me faire avoir une crise cardiaque.
« Arigato, est-ce que ce bonhomme portait quelque chose de particulier mis à part du noir ? Un signe distinctif, quelque chose ? »
« Non pas du tout, touuuuuuuuuuuuuuuuut noir ! »
« Héhé, t'es le meilleur ! Je te remercie, rentre chez toi maintenant, ne t'approche pas trop d'accord ? » Dis-je tout en lui ébouriffant la tête.

Bon, le vioc m'avait été complètement inutile mais l'enfant, lui, m'avait aidé dans ma quête. Enfin je l'espérais puisqu'il m'avait mentionné la présence d'un gus en noir mais rien ne m'indiquait qu'il était lié à cette affaire. C'était peut-être juste un observateur ? Enfin, dans tous les cas j'étais fin prêt à faire pour résumé à mes deux partenaires pour qu'on puisse avancer dans la mission. Ma curiosité malsaine me titillait, je tenais absolument à comprendre ce qu'il pouvait bien se passer dans cette ville et surtout... pourquoi ?


_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 13:09
Les consignes étaient données, et les réponses des deux jeunes pousses étaient satisfaisantes. Il était évident que ni l’un ni l’autre ne souhaitait être confronté au Chûnin, car même ensemble ils éprouveraient de grandes difficultés à triompher, et même s’ils y parvenaient, cela compromettrait forcément la mission. Ryû s’éloigna d’eux l’esprit tranquille, car la zone était encore sûre, comme elle était pleine de gardes expérimentés spécialement détachés pour cette manifestation. Le Nozomi se demandait bien quel genre de personne pouvait manipuler une telle foule, mais comme ces manifestants étaient de simples civils, ce n’était pas si choquant, même un manipulateur de genjutsu moyen pourrait les dominer, après tout. Néanmoins, rien ne confirmait encore cette théorie, d’où l’intérêt d’interroger la personne la plus à même d’avoir des informations : le garde en chef. Après tout, il avait sans doute lui-même posé des questions à ses hommes (et femmes), ainsi qu’aux protestataires eux-mêmes, et possédait quelques clés, sans doute, pour parvenir à une réponse intéressante. Le bleu se rendit donc à son contact, et le salua poliment.

« Bonjour, je me présente : Nozomi Ryû, Chûnin du village caché des nuages. Je suis le responsable de la mission visant à élucider le mystère de ces montées de violence lors des récentes manifestations. Vous êtes bien Akuba Sukimoto, la personne en charge de la sécurité lors de ces événements ? »

Son visage était sombre, il devait être atterré de ces comportements incompréhensibles, et voulait probablement que cela ne cesse. Le Chûnin était justement là pour ça, et ne comptait pas abandonner jusqu’à avoir stoppé les responsables. Si la source était encore inconnue, tout comme le medium, il était évident que cela n’était pas naturel.

« C’est bien moi. Ryû-san, je vais être honnête avec vous, je n’ai pas vu grand-chose de mes propres yeux. Cependant, j’ai une confiance aveugle en mes hommes, et je puis vous assurer que tout ce que j’ai recueilli auprès d’eux est forcément vrai. Je les ai tous interrogé un par un, et j’ai consigné un certain nombre d’informations que je vais vous révéler. Mais avant tout, je dois vous donner un élément que j’ai déjà transmis à la hiérarchie : ces personnes qui deviennent violentes ne le font pas de leur plein gré. »

Tout en parlant, il releva une manche de son manteau, dévoilant une vilaine blessure, à peine cicatrisée, qui avait été faite par une arme blanche. L’un des trouble-fête ? Un manifestant ? Non, ses propos indiquaient autre chose. S’il pouvait assurer du fait que quelque chose ne tournait définitivement pas rond, c’était sans doute que cette blessure venait de…

« Mon bras droit, mon plus fidèle ami, le parrain de mon fils… Il s’est retourné et a commencé à m’attaquer sans raisons, il n’a cessé qu’après que je lui ai asséné un violent coup dans les côtes. Je puis vous assurer que tout ceci est l’œuvre d’une personne très mal intentionnée, qui cherche à semer le chaos à travers le pays. »

Une personne aussi proche de lui ne pouvait avoir fait cela de manière consciente, il devait donc être manipulé. De plus, le fait que des dégâts physiques l’aient ramené à la raison confirmait la thèse du genjutsu. Mais le jeune homme voulait en savoir plus, notamment sur la façon dont l’illusion avait pu arriver ici, la zone d’effet, ce genre de choses.

« Je vois, je suis désolé pour ça. Mais ces informations me sont déjà précieuses, je commence à avoir une idée de ce qu’il se trame. Sauriez-vous me dire si un élément vous a paru bizarre ? Quelque chose d’anormal ? Et la zone affectée par cette frénésie, sauriez-vous la délimiter ? »

Des questions précises, le temps était précieux et des vies en jeu, car même si la chance avait fait que personne n’avait péri, si même les gardes pouvaient être atteints, rien ne pouvait assurer que des morts ne seraient pas à dénombrer la prochaine fois. Le chef réfléchissait, il semblait détenir des réponses.

« J’ai questionné tout le monde, et certains ont parlé de boules qui tombaient du ciel, comme… du pollen… Pour ce qui est de l’étendue, mon ami se tenait à cinq mètres de moi lorsqu’il a commencé à me prendre d’assaut, il se trouvait à une centaine de mètres du centre de la foule, je dirais. »

Du pollen, et une centaine de mètres. Si l’ennemi était seul, il ne pourrait maintenir son illusion et se défendre, et devait se trouver également assez près pour lancer sa technique. Par chance, le Nozomi possédait des capacités sensorielles développées, et pourrait facilement trouver une cible isolée du groupe. Mais encore fallait-il qu’il soit isolé. Alors lui vint une idée.

« Je vous remercie pour vos informations, vous m’avez grandement aidé. J’arrêterai ce criminel aujourd’hui, mais j’ai besoin de votre aide. Dans un premier temps, il faudrait faire évacuer la ville, à l’exception des manifestants. Faites cela de manière discrète, et je veux que tous vos gardes et vous-même vous trouviez hors des murs de la cité. De cette façon, nous le trouverons à coup sûr. »

Le genjutsu était un type de technique assez unique et particulier. En passant par un medium tel que ce pollen, le responsable ne pouvait se faire toucher, il y avait un risque qu’il soit touché lui-même. Même si cela ne craignait rien, se trouver au milieu de la foule tout en maintenant son jutsu le rendrait simplement vulnérable, alors il devrait être dans la périphérie. Ryû salua de nouveau le chef, qui ne perdit pas de temps pour suivre sa consigne. Avec un peu de chances, Ayanokoji et Hiko avaient obtenu des informations qui pourraient compléter les siennes. Il les retrouva au point de rendez-vous pour parler du plan. Les deux étaient déjà en place.

« Bien, la manifestation va commencer d’ici trente minutes. Je vous explique mon plan : j’ai demandé au chef des gardes d’évacuer la ville, pour que tous les bâtiments soient vides. Il s’agit bien d’une illusion, étant donné que l’un des gardes affectés a été libéré par un violent choc physique. Le medium utilisé est un pollen, tombant du ciel, et il agit sur un périmètre d’une centaine de mètres autour de son épicentre. Hiko, tu te placeras caché dans le plus haut bâtiment de la ville, pour chercher une personne suspecte. Ne sois pas visible, et si tu le repères, approches le discrètement pour le neutraliser. Comme il doit maintenir l’illusion, il ne pourra pas se défendre sans l’interrompre. Ayanokoji, tu resteras avec moi en périphérie, je compte sur toi pour garder un œil sur ton camarade, de loin, et me dire s’il se déplace. Quant à moi, j’utiliserai de mes talents sensoriels pour trouver une présence suspecte hors de la foule. »

Les directives étaient données, et il ne restait plus qu’à les mettre en action. Trente minutes avant le début, le tout était d’agir avec prudence et discrétion. Si Hiko le repérait avant Ryû, alors Aya n’aurait qu’à le prévenir et ils tomberaient sur le criminel en même temps. Néanmoins, il rajouta une consigne :

« Le but est que nous l’attaquions en même temps, bien entendu, donc si tu le repères, observe bien nos mouvements avant de faire quoi que ce soit. Si ça tourne mal, il faut que nous puissions t’aider. »

Le jeune homme fit signe au Sakana et vint se placer derrière un arbre, où il allait bientôt pouvoir déclencher son jutsu de détection, une fois la foule rassemblée et la ville évacuée.




_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 17:06
Décidemment, ils s’en étaient tous bien sortis lors de leurs investigations. Chacun des trois shinobis présents avait réussi à ramener une information importante, et complémentaire à celles des autres. La beauté du RP, que voulez-vous. Ça aurait été plutôt chiant d’avoir trois fois les mêmes informations, et du coup on aurait bien été embêtés pour la suite de la mission, pas vrai ?

Bref, tout est bien qui commençait bien (car on n’a pas encore fini, logique). Et alors que les manifestants commençaient à se regrouper et que la foule était très importante maintenant, Ryû reprit la parole et donna ses instructions. Ils allaient former deux groupes séparés afin de mieux appréhender la situation, et surtout le méchant. Car apparemment il était seul, et tout de noir vêtu. Une information importante recueillie par le compère de toujours d’Hiko. D’ailleurs ce dernier lui adressa un petit signe de la tête avec un grand sourire, comme pour le féliciter de cette information si importante. Il avait complètement géré, le vieux avait sûrement une bonne expérience de ce qui se passait.

Bref, pour revenir à notre fil conducteur… Le Nozomi passait en revue le plan et donnait à chacun son rôle. Hiko devra se séparer du groupe pour avoir une meilleure observation de la situation. Notre petit héros aux cheveux blancs ne broncha pas, même s’il ne put s’empêcher de déglutir. Il se retrouverait seul, face à l’adversité, et surtout face au danger. Son rôle, dans un premier temps, était d’être discret. Il devait observer les environs à l’aide de sa position en hauteur pour repérer l’individu qu’avait décrit Ayanokoji. Une mission importante, mais surtout un risque important car il se retrouvait seul.

- Très bien chef, je ferai attention et tâcherai d’ouvrir l’œil sur tout ce qui pourrait paraître suspect. J’ai bien noté ta description Aya-kun, si jamais t’as plus d’informations hésite pas…
Hiko sentait la pression monter alors qu’il prononçait ces mots. La mission allait réellement commencer maintenant, et il le savait… Il n’avait jamais été aussi en danger de sa vie qu’en ce moment précis. C’était une mission rang B quand même, il ne fallait pas sous-estimer l’ampleur et la dangerosité de l’évènement.

Après de brefs échanges, le jeune garçon s’apprêta alors à partir. Il leur fit un petit signe de la main, sans sourire cependant. Il était désormais pleinement concentré dans sa tâche.

- Bonne chance, on se revoit de l’autre côté !
On se revoit de l’autre côté ? Euh… Tu t’es gouré de situation là mec, ça veut rien dire. C’est nul, t’aurais quand même pu trouver une phrase un peu plus punchy, un peu plus stylée pour tes partenaires de missions… Baaaaaka.

Et alors qu’Alex ruminait toujours contre la débilité de son personnage, ce dernier s’était mis en route. Pas de déplacement en mode ninja, pas de course sur les murs, pas de création d’ailes (ouais ça, il savait pas faire)… En gros, pas de mouvements suspects. Hiko marchait simplement dans la rue, son anorak remonté jusqu’au cou (il faisait froid…). Agir tel un shinobi aurait attiré l’attention de potentiels ennemis, il fallait donc que les gens le prennent pour ce qu’il voulait être… Un simple gamin.

Après quelques minutes de marche, il se retrouva alors dans le mirador d’une tour qui surplombait la première partie de la marche de la manifestation. Eh ouais, il avait fait exprès de la choisir même si elle n’était pas la plus haute car elle lui permettrait d’avoir une vision sur ce qui se passait pendant un petit moment. Malynx le lynx ! Par contre, Ayanokoji le chercherait sûrement dans la tour la plus haute… Il avait pas exactement obéit au chef de mission, et il se ferait gronder… Peut être.

Une fois arrivé, le jeune garçon aux cheveux blancs se mit donc à observer ce qui se passait en dessous de lui. Dans un premier temps, il souhaitait repérer ses deux camarades afin que ces derniers soient sous bonne surveillance…

- Putain y’en a du monde… On se croirait dans une vraie fourmilière. Si un mec fait exploser une bombe ici, il fera des victimes à la pelle…
Une idée bien sombre, ne trouvez-vous pas ?

Mais ne vous inquiétez pas, les gens étaient généralement fouillés avant d’entrer dans la marche. Mais bon, on te fouille, mais t’es un shinobi. Donc même Hiko pourrait faire un sacré grabuge face à autant de civils réunis en un même endroit… C’est dire. Bref, tout ça pour dire que c’était vraiment la merde pour retrouver Ayamachin et Ryû. Le premier faisait 1m20 les bras levés, debout sur une chaise, et sur la pointe des pieds. Le second avait une coupe de cheveux bien trop ordinaire, et se fondait bien dans la masse. Alors ouais, c’était pratique pour pas se faire repérer, mais bon… Là il fallait justement qu’Hiko les repère.

En plus la marche venait de commencer, et on commençait à entendre les cris et chants des manifestants. Ils avaient le sens du rythme et beaucoup d’imagination, y’a pas à dire. On entendait allégrement les quelques chants qui firent sourire Hiko…

Metaru Reiko, le peuple aura ta peau !


Pas mal la rime, mais vous pouvez faire mieux !

Le pouvoir à la population ! Sinon on vous bouffera les rognons !

Dégueux…

Macron, démiss… !

Ah merde je me suis gourré de série là !

Revenons donc une nouvelle fois au direct. Hiko pensait avoir reconnu la petite tête d’Ayanokoji qui se trouvait à côté de Ryû. Mais ce qui lui sembla bizarre, c’est que les cheveux du chevalier céleste,- en rapport avec sa capacité spéciale -, semblait apparaître un peu partout dans la manifestation. Clignant des yeux, le jeune garçon aux cheveux blancs qui faisait le guet se rendit alors compte qu’il ne les avait pas vu, mais qu’il avait plutôt commencé à voir des boules de pollen tomber du ciel.

- Concentration, concentration, concentration…
Fini de rigoler, l’attaque avait déjà été lancée et vu le nombre de boules de pollen qui tombait, il y aurait du grabuge. Les manifestants ne pouvaient pas encore les voir car les boules de pollen étaient encore hautes, mais elles arrivaient. Seul Hiko avait cette information, mais pour le moment il ne pouvait l’utiliser.

Il fallait qu’il distingue l’auteur de ces actes. Allez mon petit bonhomme, un peu de concentration et ça devrait le faire !

_________________
Manifestation hors de contrôle 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Mer 22 Mai 2019 - 22:36
Bon le plan était posé, Ryû-senseï avait demandé aux autorités locales d'aider un p'tit peu pour nous permettre de choper le méchant monsieur. Moi j'étais plus d'accord avec cette stratégie, enfin, mon avis importait peu et j'en étais conscient mais quand même ! Le seul truc qui me chiffonnait c'était d'être « Le messager ». Ah oui oui oui, on avait beau tourner, retourner, pivoter dans tous les sens, je n'étais qu'un simple pigeon voyageur. Je devais faire le lien entre mon copain et mon senseï de la gadoue, super ! Je n'en voulais personne hein mais c'était quand même un peu vexant de remplir ce rôle. J'aurais préféré aller au devant de l'action et combattre les forces du mal et faire triompher la justice à l'aide de mes armes les plus précieuses : mes poings. C'était loupé, mon arme principale allait être ma faculté à ne pas perdre de vue Hiko et de rapporter ses faits et gestes au gradé de la mission. Enfin bon, on se mit tous en position et mon frère jumeau lui, partit à l'aventure. Ce fut une déchirure pour moi, que de le voir partir... mais c'était pour le bien de tous, je devais accepter son départ.

Le bras en l'air, le poing fermé, je lui montrais que j'étais avec lui-malgré mon rôle bien nul-.

« Ganbatte mon pote ! »

Une fois ces petits mots lâchés, je fis une rotation sur moi même afin de me retrouver face au senseï. Lui apparemment, il était doté de capacités sensorielles. C'était pas tout à fait mon dada ça, en fait je n'étais pas très mauvais mais pas non plus très fort -oui excellente analyse de soi-même-. Je ne connaissais qu'une technique en sensorialité, c'était le jutsu consistant à se cacher sous terre. Mes faiblesses m'avaient poussées à trouver des stratégies, techniques afin de me sortir des situations les moins cool... et me cacher comme un p'tit lâche, ça me semblait être un bon compris. Bon ça n'avait rien mais rien de rien, oui je ne regrette ri-.. fin, rien à voir avec la technique que comptait utiliser Ryû-senseï. Si j'avais suivi son récit, il allait utiliser de la détection et donc... l'opposé de la dissimulation -bien vu?-. Peut-être qu'il pourra m'apprendre cette technique à l'avenir ? Moi ça m'intéressait grave d'en apprendre encore et encore, surtout qu'avec lui, c'était trop facile que d'apprendre de nouvelles choses.

D'ailleurs... je m'étais retourné pour une raison bien précise. J'avais quelque chose à dire... je me grattais le menton quelques secondes en pensant à toutes les possibilités. La dernière fois... j'avais souhaité parler de la pétanque à gadoue-master... pitêtre que c'était ce que je voulais faire à la base ? En fait, j'avais même un peu poussé le bouchon en imaginant un tournoi international... Des matchs officiels et donc des licences officielles, fin j'avais vraiment tout prévu dans ma tête. Je le voulais comme bras-droit dans cette idée mais on s'était un peu perdu de vu et donc ça m'était passé...

« Hey, je voulais vous parler d'un truc la dernière fois. Est-ce que vous connaissez le sport international et très raffiné qu'est la pét-.. »

Ah mais oui, je voulais lui dire qu'il avait une meilleure mine que lors de notre entraînement... c'était ça ! En réalité hein, il était beaucoup moins blanc et n'avait pas des cernes de vingt kilomètres de long.

« J'ai l'impression que vous-... »

OH non... je voulais lui parler d'Hiko-kun.

« Oh mince, Ryû-senseï, je vous laisse ! Je prends de la hauteur pour le surveiller, ça va être compliqué sinon hein. Je ne suis pas trop loin ! »

Et hop en quelques sauts, je rejoignis les hauteurs -des toîts- et je pus après de longues minutes de recherche... non, je ne l'avais pas trouvé. Où était mon cooooooooooooooopaaaain ? Wow le stress, on m'avait confié une tâche et moi tout ce que je trouvais à faire, c'était de perdre mon partenaire. Me répétant sans cesse « Concentre toi, concentre toi... » je scrutais les environs à la recherche d'une crinière blanche. Comme si les dieux étaient avec moi, j'en vis une, plutôt jolie et qui me faisait de l’œil. Après m'être rapproché suffisamment, je pus remarquer que ce n'était rien d'autre que la crinière d'un poney de vingt centimètres. Oh, en tout cas, j'avais face à moi la preuve que les cheveux de Hiko-kun ne valaient pas la crinière d'un poney ! Insouciant, je me mis à rire en l'imaginant avec les cheveux lisses et long... ça devait être bien moche... Rapidement mon insouciance fut remplacée par de la peur, j'avais encore zappé le truc le plus important : J'AVAIS PERDU DE VU MON OBJECTIF.

Bon je m'étais résigné à retourner voir Ryû-senseï lorsque je sentis tout à coup une présence derrière moi. C'était quelque chose d'hostile, de malveillant. Fin c'était une sensation pas forcément descriptible, peut-être plus une intuition d'ailleurs ? Je fis donc un bond en avant tout en me retournant, histoire de pouvoir glisser sur le toit. Une silhouette noire me faisait face et alors que je m'apprêtai à récupérer un kunaï placé en mon dos, je vis qu'il y avait un gros problème...

Je ne contrôlais plus mon corps.

Alors que je pensais à bouger mon bras droit, c'était mon bras gauche qui avait bougé. Alors que je voulais saisir un objet avec ma main droit, ce fût ma main gauche qui se ferma. Les yeux écarquillés, je tentai de lever ma tête vers le haut pour observer la personne me faisant face mais celle-ci ne fit que plonger en avant. J'étais vraiment dans le caca !

« Qu'est-ce-que... vous... m'avez fait ?! »

C'était vraiment étrange, j'avais trop peeeeeeeeur ! Dans ma tête je m'étais fait les pires films mais je savais à côté de ça, que c'était peut-être un simple genjutsu ? Ah oui, le truc qui pouvait me mettre K.O à tous les tours bien sûr, juste ça !

« Allô ?! »

Ah bah il s'était tiré le méchant, il m'avait laissé dans ma galère. C'était donc lui le criminel ? En tout cas sa technique était vraiment balaise. Avec réflexion, je pus relever la tête -en pensant bien sûr à l'abaisser- pour apercevoir le bonhomme en noir sauter de toit en toit.

Oulalala, je le sentais mal l'histoire, trèèèès mal !

_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Dim 26 Mai 2019 - 21:07
Les deux jeunes hommes avaient compris le plan, et se mirent vite en position. Quoi qu'Ayanokoji tarda un peu, semblant vouloir parler de plusieurs choses, hésitant entre chaque, avant de se rappeler de la raison de leur présence ici. Il escalada le bâtiment le plus proche, juste devant eux, pour s'en servir de perchoir. Le Nozomi commença alors sa part du travail, à savoir sonder les alentours à l'aide de son meilleur jutsu sensoriel. Il ne tarda pas à trouver la présence du Sakana, mais le laissa de côté, se concentrant sur ce qui l'entourait tout d'abord. En un instant, il ressentit une présence qui s'avançait rapidement vers le garçon aux cheveux blancs. Son jutsu interrompu, le jeune homme constata de la chute d'un pollen assez particulier non loin de lui. Alors le pauvre Genin s'était trop avancé. Mais il ne fallait pas perdre de temps, et la poursuite de cette mystérieuse personne passait avant la vérification de si oui ou non le petit prince de la gadoue était contrôlé. Alors Hatsu avança le plus discrètement possible aux côtés de l'autre, en contrebas, s'assurant de ne pas se trouver à portée de l'illusion dont les limites étaient visibles. La personne s'arrêta, sur un toit, non loin d'une autre personne qui était assise en tailleur, maintenant un mudra. Alors c'était donc lui, le manipulateur. En une seule pirouette, le bleu se retrouva non loin du ninja qui avait les mains libres, et l'interpella.

"Demande à ton ami d'arrêter ça, et rendez vous bien gentiment, vous n'avez encore tué personne, ni poussé personne au meurtre, alors les autorités seront sûrement indulgentes."

Celui qui ne tenait pas le genjutsu se retourna, un grand sourire aux lèvres, et fonça aussitôt sur le Chûnin, qui sauta sur un côté pour ne pas être poussé. Il se trouvait désormais aux limites de la zone d'effet de l'illusion, voyant le pollen non loin de lui, tombant inlassablement du ciel. Il fallait interrompre la technique, alors il commença à effectuer des mudras, mais l'autre ne le laissa pas faire, et bondit alors sur le Kumojin, qui changea de focus, et l'immobilisa avant qu'il ne parvienne jusqu'à lui. Le ninja explosa alors dans un nuage de fumée, laissant la voie libre au Nozomi pour interrompre le jutsu, et ainsi laisser le temps à ses Genin de venir ici, car la zone devait désormais être repérée par les deux. L'homme immobile n'eût pas d'autre choix que d'obtempérer, mais aussitôt le sort rompu, du pollen commença à tomber de nouveau. La solution n'était pas difficile à deviner, mais pour la confirmer, le bleu bondit sur le responsable et en un coup, il le fit disparaître dans une épaisse fumée, encore une fois. D'une esquive adroite, Hatsu s'éloigna de la zone d'effet du genjutsu, et ne perdit pas une seconde pour chercher une présence autre que Hiko, Aya et les manifestants. Au bout de quelques secondes, il remarqua quelque chose de suspect précisément dans la tour du premier mentionné, et se dépêcha de s'y rendre, ne pouvant qu'espérer que le second garçon ait réussi à s'échapper de la zone d'effet du jutsu. Du regard, le Chûnin scrutait à la fois le pollen et la tour, ne trouvant toujours pas le Sairyo, et s'en trouvant donc inquiet. Pour le peu qu'il en savait, il pouvait aussi bien être déjà mort.



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle Empty
Lun 27 Mai 2019 - 21:55
Alors que l’agitation s’intensifiait de minute en minute, le jeune garçon aux cheveux blancs essayait d’aiguiser son regard en essayant de trouver la personne responsable du pollen qui tombait du ciel. Il était encore assez haut, et était dépendant de la volonté de la brise qui soufflait en ce moment même… Raison pour laquelle il ne s’était pas encore abattu sur la foule déjà bien mobilisée. Il fallait à tout prix que notre jeune héros détecte l’origine de cette technique, sinon la mission allait être une vraie débâcle.
- Putain… Putain… Putain… Montre toi espèce de salop !
Hiko commençait à perdre patience, il en avait même oublié sa première mission qui était de pouvoir communiquer à tout moment avec Ryû et Ayanokoji. Le jeune Sairyo était tellement focalisé sur l’origine du pollen qu’il n’avait remarqué que très tardivement que les particules s’étaient intensifiés.

Le danger se rapprochait de lui, et il ne l’avait même pas vu venir. Sans doute à cause de son manque d’expérience. Et alors qu’il était toujours à l’abri dans sa tour, il vit le premier pollen s’introduire à travers une fenêtre ouverte dans l’espace fermé de la tour. Il l’évita de peu et se recula d’un bond. Il n’avait pas de doute là-dessus, il avait été repéré et l’auteur de cette technique avait bien compris que Hiko pouvait être une menace plus ou moins grande pour lui.

- Tu ne m’auras pas aussi facilement !
Et alors qu’il se sentait un peu oppressé et que de plus en plus de pollen rentrait dans la tour comme si la technique était exclusivement destinée à Hiko, ce dernier composa quelques mudras. Il était temps pour notre jeune héros d’agir ! Du cristal ? Que nenni… Notre jeune héros à la chevelure blanche allait innover et utiliser un jutsu qu’il ne connaissait pas depuis très longtemps… Mais qui allait se révéler diablement efficace dans la situation actuelle.

Une fois son chakra malaxé et les signes incantatoires effectués, le manieur de cristal innova dans son style de combat et cracha alors une énorme quantité de flamme qui vinrent enflammer le pollen qui pénétrait dans la pièce. Tout alla très vite et les flammes léchèrent allégrement les murs et les portraits accrochés dans cette tour, rendant l’endroit aussi chaud que l’enfer en personne. Hiko ne s’attarda et dévala les escaliers afin de sortir par une porte dérobée de service.

Une fois dehors, il aperçut alors de nombreuses particules de pollen qui tombaient vers la tour, il les contourna et sauta sur un toit adjacent, repérant alors un individu. Il était tout de noir vêtu, et semblait maintenir une technique de haut rang si on pouvait le deviner se son air concentré et du jutsu qu’il maintenait actif avec ses mains. C’était une aubaine pour notre jeune héros aux cheveux blancs… Il pouvait contre-attaquer.

Et alors que les flammes s’échappaient des fenêtres de la plus haute tour, il prit à revers son assaillant et utilisa une nouvelle fois le jutsu de type Katon pour venir embraser l’air ambiant. La course des flammes était accélérée par la combustion du pollen. L’attaque de l’enfant allait bientôt toucher son but, alors qu’un mur de Suiton se créa tout autour de l’homme qui semblait maintenir la technique, le sauvant alors d’une brûlure certaine.

- Que… ?!
Et alors qu’il peinait à comprendre ce qui venait de se passer, il reçut un violent coup de pied dans le dos et se ratatina sur le toit sur une bonne dizaine de mètres, provoquant écorchures et ecchymoses partout sur son corps. Lorsqu’il s’arrêta, il se releva péniblement et observa alors la scène avec un œil neuf. Son feu s’était totalement éteint, et il faisait désormais face à deux hommes, tout de noir vêtus. L’avantage des flammes avait été que le jutsu avait été interrompu pour un moment… Mais désormais, notre jeune héros faisait face à deux shinobis… Seul.

_________________
Manifestation hors de contrôle 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Mar 28 Mai 2019 - 20:49
Cette mission ne commençait pas très bien pour moi. Alors oui, comment dire qu'il n'y avait pas de bonne ou mauvaise situation selon le scribe mais quand même... pour moi ce n'était pas simple ! J'avais fait face à un Genjutsu et le pire, c'était que je n'avais même pas pu savoir comment il l'avait diffusé. Et donc... je n'avais réuni aucune information à son sujet, un zéroooo pointé. J'étais déjà déçu de moi alors que ça ne faisait que débuter... grrr j'avais honte ! L'illusion s'était finalement dissipé et je pus, peu à peu, reprendre possession de mon corps -du moins correctement-. Après avoir lâché un gros soupir de soulagement, je fis un bond pour rejoindre un toit plus haut que le mien, afin de pouvoir observer les environs. J'avais pris du retard dans ma tâche et il était possible que ce retard impacte mes partenaires et cette mission... ça, je ne pouvais pas l'accepter ! Quelques -très longues- secondes me permirent de localiser Ryû-senseï. Il semblait pressé, avait-il trouvé les grands méchants loups ? En tout cas, je ne devais pas le rater ! Je mis un p'tit peu de chakra dans mes jambes avant de sauter rapidement, de bâtiment en bâtiment, avant de rejoindre -avec difficulté- mon senseï.

« Senseï ! Bonne et mauvaise nouvelle, je commence par la mauvaise... je me suis fait rétamé. La bonne, c'est que je suis en vie ! Comme redouté, nous avons bien face à nous des utilisateurs de Genjutsu. Celui qui m'a mis dans les choux, je ne sais pas s'il a utilisé du pollen par contre...je dirai que non ? »

Bon, si Ryû-senseï avait choisit ce cap, c'était soit pour retrouver Hiko-kun, soit pour tabasser les illusionnistes. Je préférais de loin retrouver mon copain hein, avec lui on avait passé de bons moments après tout. Je m'en souviens, une fois quand on était petit. Il m'avait volé mon crayon préféré, celui qui m'avait accompagné dans de dures épreuves ! Le truc, la chute, le dénouement, la conclusion c'était que... c'était le sien héhé ! Je lui avais dérobé pendant son sommeil... Enfin... ça c'était dans ma tête puis qu’après tout, j'avais passé mon enfance sur un bateau, en recherche continuelle de poissons frais -oui mon poisson était bien frais!-

Je devais avouer que cette mission était excitante, j'avais beau avoir pris une belle dérouillée que c'était quand même cool. Je n'étais pas blessé, juste un peu secoué et j'étais apte à prendre ma revanche ! J'étais d'ailleurs très pressé de pouvoir lui mettre une petite rouste à ce gus. Après un bref regard autour de moi, je pris la parole.

« Est-ce que ça vous dit de passer devant ? » Dis-je avec un grand sourire, avant de me reprendre et de mettre la main droite sur ma bouche. « Oulaaaa, ne croyez pas que je me défile hein, je veux juste vous soumettre une idée. Peut-être que le bonhomme qui m'a mis à l'ouest avec son illusion pense que je suis encore dans les vapes ? Et si je profitais de cet élément de surprise pour bondir, au besoin ? En plus, je pense qu'on a besoin de ce genre de chose... face à des illusionnistes, vaut mieux taper un grand coup ! »

Après, j'étais loin de pouvoir donner des leçons des stratégies à mon senseï hein. Il avait sûrement fait plus de missions que moi, il avait sûrement eu beaucoup plus d'expériences que moi ; à tous les niveaux. Cela dit, je me voyais bien intervenir au meilleur moment et utiliser mes capacités pour mettre à défaut l'ennemi. J'imaginais une scénario bien sordide où mes partenaires, se trouvaient dans l'incapacité de se mouvoir, aux pieds des méchants bonhommes. Et pile au moment où ces mêmes gus s'apprêtaient à les achever, j'intervenais en cassant un mur sur le passage.... et avec mon poing droit je crierai... « Detroit Smaaaaaaashhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh des enfers mystérieux des limbes démoniaques ». D'un geste, tel un hero, j'aurais accompli la mission et surtout... j'aurais sauvé deux mecs extraordinaires.

« Autre chose, je ne sais pas si vous connaissez un peu le fonctionnement du Hachimon mais je ne peux pas faire n'importe quoi avec, mon temps est compté. Et une fois le temps écoulé, mon corps encaisse les contrecoups d'une utilisation abusive de chakra. Donc euhhh... je souhaite utiliser les portes en dernier recours si ça ne vous dérange pas, histoire de pouvoir me lever demain matin sans l'aide d'une infirmière, vous me comprenez hein ? »

Oui, j'imaginais bien. Il m'avait parlé d'une femme avec qui il aimait jouer au docteur lors de notre entraînement... enfin non ! Il disait juste qu'elle allait devenir la meilleure... quel bête je faisais, depuis quand un bonhomme de son âge s'amusait à jouer à la dînette et au docteur comme un enfant de trois ans ?

_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Mar 28 Mai 2019 - 21:50
Ryû continuait sa course lorsqu'il fût rattrapé par Ayanokoji. Il était rapide, le petit, mais était-il lui-même ? Le fait qu'il parle semblait tendre vers cette réponse, ce qui était rassurant. De ce fait, les actions du Nozomi n'avaient pas été vaines, et même si ce n'était qu'un instant, le pollen avait été interrompu. L'instant avait été court cela dit, car le jeune homme voyait déjà les manifestants recommencer à se taper dessus. Pour l'instant, tout n'était pas encore incontrôlable, et il ne semblait pas y avoir de blessés graves, mais il n'étais pas question que tout ne dure. Un regard vers la destination permit au bleu de comprendre que Hiko était passé à l'acte, et qu'il ne fallait pas perdre une seconde de plus. Le Chûnin écouta tout de même les propos du Genin, qui semblait vouloir faire passer une information importante. Un hochement de tête lui servit de réponse, avec quelques mots rapides..

"Oui, très bien, ne perdons pas de temps, je passe devant donc."

D'un coup, il prit une violente impulsion et gagna une distance folle, tout en s'assurant que le pollen ne s'approchait pas trop de lui. Un corps fût expulsé de la tour alors que les flammes s'estompaient, et Hatsu arriva assez vite à ses côtés. Le haut bâtiment surplombait tout ce qui se trouvait aux alentours, et d'aussi près, il était possible de voir que l'architecte avait du talent, pour une structure ne se trouvant même pas dans Kumo, mais simplement dans un village alentour. Le bleu se rapprocha du garçon aux cheveux blancs, et lui glissa des consignes, tandis qu'il activait son jutsu sensoriel pour trouver les traces de chaque ennemi, l'un après l'autre.

"Bien, il y a un homme, celui qui maintient la technique, au centre de la tour, et un autre qui... est juste en dessous..."

Le Nozomi attrapa le plus jeune et sauta le plus loin possible, alors qu'une quantité d'eau perforait littéralement toute la zone où ils se trouvaient. Une esquive in-extremis, mais qui ne suffit pas à éviter toutes blessures, car sa jambe était douloureuse. Quel chef d'équipe faisait-il... ? Mais de toute évidence, cet homme était le dernier rempart jusqu'à celui qui maintenait l'illusion, alors il n'était plus question de tergiverser.

"Hiko, va t'occuper de celui qui utilise le genjutsu, fais attention au pollen. Aya va te rejoindre, si tu as besoin d'aide, en théorie. Je vais essayer d'éliminer celui-là."

Son regard se plaçait sur l'autre, celui qui lui faisait face, et il était prêt à en découdre...



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle Empty
Dim 2 Juin 2019 - 16:47
Notre jeune héros avait été rejoint in extremis par le chef de mission qui venait de lui sauver les miches d’une technique Suiton. On va dire que Hiko était plutôt rassuré, car l’eau c’était pas vraiment son élément. Il était un enfant du feu, et bientôt, il serait même un soldat du Feu. Mais cela, ça ne s’était pas encore passé, du coup on évitera de faire une parenthèse là-dessus. Ne soyons pas méta, restons humain !

Bref, tout ça pour vous dire qu’heureusement qu’Hiko était un gamin, car s’il faisait 1m80 et une trentaine de kilos de plus, Ryû aurait eu beaucoup plus de mal à le sauver de ce mauvais pas. M’enfin, c’est fait c’est fait, ne nous attardons pas plus là-dessus et revenons-en à la situation. Le Nozomi venait de le déposer sur un toit et venait de repartir affronter celui qui semblait être en charge de la protection de l’illusionniste. Sauf qu’avant de partir, il avait chargé notre petit héros aux cheveux blancs de s’occuper du cas de l’illusionniste.

Cette remarque surprit le néo-Genin qui ne s’attendait pas à autant de responsabilités, et surtout pas à ce qu’ils soient séparés, lui et le reste de l’équipe. Mais bon, tandis qu’une goutte de sueur perlait sur sa tempe, il l’essuya du revers de la main, serra les dents, puis répondit à son chef de mission d’une voix aussi assurée qu’il ne le put.

- Très bien Ryû-sama… Je ferai de mon mieux !
Mais bon, il ne serait pas tout seul, car son fidèle camarade de toujours était à ses côtés. Lui en qui il avait une confiance aveugle, tant est qu’il serait prêt à risquer sa vie pour lui, et à lui confier la sienne. C’est beau n’est-ce pas ? Bref, les deux petites têtes blanches avaient désormais une mission, avant que la situation ne devienne incontrôlable… Ils devaient mettre fin aux agissements de l’utilisateur de Genjutsu, et c’était bien ce que comptait faire Hiko !
- Ça commence à s’agiter en bas… Pas le temps d’niaiser Hiko !
Une sorte d’encouragement personnel. Il aimait bien faire ça lorsqu’il n’avait personne à qui parler. Et alors que les premiers échauffourées commençaient à éclater dans la foule, le jeune garçon sauta sur un autre toit pour être sûr d’avoir la meilleure vue possible afin d’identifier l’auteur de ces crimes.

Il ne mit pas longtemps à le trouver, toujours encapuchonné de la tête aux pieds, tout en noir. Il fallait lui donner un premier coup dur, une attaque qu’il ne verrait pas venir, il ne fallait qu’un seul coup, mais un coup puissant. Dommage qu’Ayanokoji ne l’ait pas encore rejoint, car lui, avec son aura de super Sayan, il pouvait vraiment frapper fort ! Hiko devrait donc faire sans pour le moment.

- …
Faisant le vide dans son esprit, à la manière d’un samouraï, notre jeune garçon chercha la paix en lui. Il sentait la pression sur ses épaules, et par une simple expiration, il tenta de l’évacuer, afin de ne pas brider ses capacités. Une aptitude de résistance à la pression qu’il commençait à acquérir, et qui allait lui permettre de donner le meilleur de lui-même.

Une fois le vide trouvé, quelques instants après en soit, le jeune garçon sortit alors sa lame et concentra une forte quantité de chakra dans ses jambes. Une fois qu’il se sentit prêt, il lâcha le tout, afin d’aller aussi vite que possible grâce à cette explosion d’énergie. Sans perdre un instant, il fusa alors vers le création de l’illusion, lame en main. Il fut à ses côtés plus rapidement qu’il ne faut pour l’écrire, et fit alors un mouvement latéral avec sa lame, afin de venir entailler son adversaire au niveau d’un bras. Il savait que s’il le privait d’un de ses bras, ce dernier aurait alors beaucoup plus de difficultés à exécuter des mudras.

Sauf que lorsque la lame s’apprêtait à le toucher, l’individu réagit rapidement et, par un simple mudra, fit disparaître le bras visé. Hiko ne comprit pas ce qui venait de se passer, son mouvement ne s’arrêta pas lors de l’impact et il perdit alors l’équilibre et passa au travers ce bras qui n’existait maintenant plus… En se rattrapant in extremis grâce à sa lame, l’enfant prit alors du recul en faisant un bond en arrière pour en pas rester à proximité de son adversaire en cas de contre attaque. Il gardait aussi bien à l’œil les particules de pollen qui étaient encore loin de lui.

Mais pour l’heure, ses pensées n’allaient pas vraiment vers le pollen… Mais surtout vers l’individu qu’il avait en face de lui. Son bras s’était reconstitué, comme si de rien n’était. Hiko pensa alors directement au Genjutsu et il s’imagina piégé dans une illusion. Mais la réalité était toute autre, notre jeune héros faisait face à un assimilateur lié à la caractéristique du vent… Une bien belle capacité lorsque l’on voulait distribuer du pollen à foison… Pas vrai ?

- Aya ! Si tu m’entends délivre moi de cette illusion !
En espérant qu’il ne frappe pas trop fort…

_________________
Manifestation hors de contrôle 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Lun 3 Juin 2019 - 22:07
Ah d'ailleurs, je n'avais pas évoqué la tour qui était en flamme. Comment dire que c'était complètement déglingo ? C'était classe hein, je ne dirais pas le contraire mais je craignais quand même pour les habitations aux alentours. Imaginons que la tour en flamme tombe... elle tombe sur quoi ? Des petites maisons ! Ces petites maisons servent comme maison à d’honnêtes personnes. Et donc morale de l'histoire ? C'était tristement triste. Il fallait vite arranger ça, perso' je n'étais pas très compétent en Suiton, donc je passais mon tour !

M'enfin, j'avais beau dire, ce n'était absolument pas la priorité. Il fallait tout d'abord rejoindre Hiko-kun et s'occuper des méchants gus. Moi personnellement, j'avais opté pour une stratégie un peu plus mesurée et réfléchie, visant à optimiser notre intervention ! -oupas-. Ryû-senseï était donc passé devant, dans l'optique de montrer ses muscles et d'agir comme bouclier humain. Moi, je devais intervenir au moment opportun et casser la baraque, en tout cas c'était comme ça que je le voyais dans ma tête. En théorie, elle pouvait marcher cette stratégie hein. L'utilisateur de Genjutsu me pensait sûrement hors combat, il s'étonnerait sûrement de me voir revenir... ce n'était qu'une supposition certes mais... ça me semblait bien plausible en tout cas.

Avec un peu de distance, je pus voir ce qu'il s'était passé avec mes partenaires de mission, Hiko-kun avait eu chaud aux fesses le coquin ! J'avais eu peur qu'il lui arrive quelque chose honnêtement mais heureusement pour moi -et ses fesses oui-, il était en vie !

Abaissé, derrière les toits, j'observais tant bien que mal le déroulé du combat avec mon copain d'enfance. Oui oui, je ne faisais que parler de lui mais après tout je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose, c'était un peu comme un jumeau hein, je me voyais mal le perdre et surtout... expliquer à maman comment il avait disparu ! Je me voyais déjà sortir une excuse toute faite genre « Il a rejoint l'ennemi Maman mais... il est en sécurité, ne t'inquiète pas ». Ahhhhhhhh, quel idiot je faisais... comme si ça pouvait être possible ! J'avais une confiance totale en lui, il ne pourrait jamais rejoindre l'ennemi mon copain. J'avais beau délirer avec cette histoire de jumeau, il fallait que je reste lucide : Hiko-kun, c'était du sérieux.

Alors que je m'étais un peu rapproché, j'entendis mon surnom « Aya ». C'était cool qui m'appelle comme ça, j'adorais franchement ! Enfin là, c'était un peu différent, il disait avoir besoin de mon aide pour le libérer... Il s'était fait prendre dans une illusion ? Argh...

C'était donc au héro de rentrer en scène... ça ne me dérangeait pas d'endosser ce rôle, il était fait pour moi. Rapidement après l'appel à l'aide de la victime, je malaxais du chakra dans plusieurs membres de mon corps afin de pouvoir accélérer mes mouvements et arriver assez rapidement au niveau de mon partenaire. Communément, on appelait ça une charge. Personnellement, je le voyais plutôt comme une « Propulsion éclair boostée par la puissance céleste » ou alors « Propulsion des abysses de l'enfer très beaucoup démoniaque » ; Mais bon, ce n'était qu'une question de goût après tout ! Pour en revenir à mon copain, en un seul bond je réussis à être à distance suffisante pour le réveiller sauf que... oui il y avait un sauf que. Comment dire... j'avais un peu mal calculé mon entrée en scène et j'avais un peu trop de hauteur donc... la seule chose qui allait arrêter Hiko-kun, c'était mon postérieur !

« Asssssssssssss Smaaaaaasshhhhhh !!!!! »

Et bim, mes fesses heurtèrent sa tête, espérant qu'il puisse sortir de l'illusion dont il m'avait parlé. Moi j'avais ensuite glissé au sol quelques secondes avant de faire un bon très rapide pour revenir à ses côtés. Je fis un nouveau bond en arrière mais cette fois-ci en prenant mon copain dans mes bras, histoire de l'écarter de quelques mètres. J'espérais pouvoir lui épargner une autre dose de Genjutsu en l'écartant un tout petit peu !

« C'est bon, t'es de retour ?! »

Ah oui aussi...

« Désolé pour le coup, ce n'était pas un dérapage trop beaucoup contrôlé ! »

Oui j'avais un petit peu les joues rouges et j'étais peut-être UN PEU gêné, c'était compréhensible non ?

Bon il était temps de reprendre les choses sérieuses et moi, j'étais super motivé pour tabasser l'utilisateur de Genjutsu... Il y avait un hic, je ne voulais pas être arrêté en plein élan si je devais l'attaquer au corps à corps.

« Si t'as des infos copain, c'est maintenant ou jamais. »

L'adrénaline montait, le combat venait réellement de commencer pour moi et il était de mon devoir que de redevenir plus sérieux. Nos vies étaient en jeu non ? C'était pour moi quelque chose de très important, je ne voulais pas le perdre lui, ni notre senseï de ce jour. Ce que je fis alors, changea quelque peu mon apparence. Sans crier gare, j'ouvris la troisième portes célestes. Ce qui lâcha une vague d'énergie inoffensive autour de moi et colora automatiquement mes cheveux d'une teinte pourpre. Grâce à l'ouverture de cette porte, je pouvais porter des coups plus forts et plus rapides. Mais je n'étais pas seul et je comptais bien sur cet atout pour dégommer notre opposant.

« Tu penses pouvoir me donner une ouverture ? Si tu m'en laisses une seule, même infime, je le dégomme à coup sûr. Ma rapidité et ma puissance étant augmentée, je peux vraiment lui en mettre plein les dents et cette fois j'suis sérieux, on joue nos vies là ! »

Compris copain ?

_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Mer 5 Juin 2019 - 18:17
Sur un plan totalement différent, en bas de la tour, Ryû faisait face à un autre adversaire, que n'auraient pas à croiser les deux Genin. S'il avait fait ce choix, c'était avant tout parce que celui-ci avait une quantité de chakra colossale, en comparaison aux deux garçons, et il valait mieux pour eux ne pas croiser le fer avec lui. Le Nozomi regardait avec insistance cette personne, qui lui aussi avait fait le choix de ne pas se détourner de sa cible. Intéressant, les deux savaient, et faisaient confiance à leur poulains respectifs pour gagner l'affrontement. Le Chûnin pouvait se fier aux deux, il les connaissait, et au-delà de leur manque d'expérience, ils avaient un potentiel latent extraordinaire, l'un comme l'autre. Il fixait toujours le puissant ninja en face de lui, attendant un mouvement quelconque. Deux possibilités s'offraient à lui : faire confiance à 100% à Hiko et Ayanokoji, et simplement le retenir, tout en sachant qu'il ne pourrait pas tenir un combat d'endurance contre lui, ou tenter le tout pour le tout et l'abattre au plus vite, pour ensuite venir donner un coup de pouce aux deux têtes de coton. Ses mouvements indiquèrent son choix en un instant. Trois clones d'ombre apparurent, alors que ses mains avaient effectué les mudras nécessaires à leur création. Deux prirent les côtés, tandis que le dernier fonça tout droit. L'ennemi sourit instantanément, comme s'il avait tout prévu de cette action, et réalisa un très grand nombre de mudras, profitant de la distance pour ne pas être trop stressé. Il posa alors une main au sol, et une quantité stratosphérique d'eau apparut sur le toit, fonçant droit sur l'ensemble des Ryû.

"Espèce de... Raaah."

Chaque clone s'arrêta, et ils réalisèrent tous les mêmes mudras, pour créer non pas un, mais bien trois grands murs de terre, qui scindèrent la vague en deux, la faisant retomber aussi vite qu'elle était venue. Mais ce n'était pas le but de ce fourbe, qui avait adopté une sorte de position de surf sur le dessus de la vague, se retrouvant ainsi au-dessus du bleu, et n'étant pas seul. Encore un double. Il se propulsa, ainsi que sa copie, droit sur le ninja des nuages, mais lui non plus n'allait pas se laisser faire. Il effectua des signes incantatoires, alors que ses propres clones rebroussaient chemin pour le prendre à revers. Tendant le bras vers l'un des deux, Hatsu fit surgir une longue lance de bois, qui le transperça, broyant l'intérieur du double. Il avait une chance sur deux de l'avoir, mais sembla n'être pas si chanceux. Le clone mourut, et le nuage de fumée donna au vrai une opportunité de gagner en discrétion. Lorsqu'il parvint au contact du Nozomi, il activa un jutsu de manière très rapide, l'emprisonnant dans une bulle d'eau. Ses mouvements étaient restreints, et son air allait vite lui manquer. Les clones d'ombres étaient désormais assez proche, prêts à le libérer, mais un autre tour de passe-passe les prit de court. Un énorme dragon aqueux détruisit les toitures, et encore une fois, par en-dessous, frappa les pauvres copies. Tout semblait fini, car le Chûnin n'avait plus d'options pour se libérer, alors que le vrai arrivait enfin. A bonne distance, on pouvait voir son grand sourire victorieux, alors que le Kaminarijin perdait peu à peu l'air qu'il avait pu emmagasiner. Néanmoins, les autres lui n'avaient pas été si inutiles, et l'ennemi s'en rendit compte bien tard: une note explosive se trouvait aux pieds de celui qui tenait la prison, et l'explosion, bien qu'elle heurta également Ryû, fit disparaître ce qui l'entravait, avec son gardien. Sans perdre une seconde, les mains du libéré avaient enchaîné des mudras avant de se poser au sol.

"Meurs écrasé, petit joueur. L'écrasement fatal..."

Deux énormes poutres vinrent de devant et derrière lui, lui brisant tout ou partie de ses os, écrasant son visage et détruisant une bonne partie de ses organes au passage. Un acte bien violent et gore, mais il le méritait. Après vérification, cette fois le vrai avait perdu la vie. Prenant une petite pause, Hatsu espérait que tout allait bien plus haut. Le pollen ne l'atteignait pas, par chance, mais il n'avait pas pu voir les récents événements. Son chakra commençait à s'amenuiser, les quelques techniques utilisées étant de haut rang. Il se hâta vers la base de l'édifice, pour aller aider à vaincre l’illusionniste.


_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 18:53
Bon, il y avait quelque chose de bon dans cette histoire, c’était que notre jeune héros à la chevelure blanche venait d’être sorti de l’illusion. Du moins, il le pensait. Car Ayanokoji était arrivé, avec sa douceur habituelle, et l’avait percuté assez violemment pour le faire sortir d’une illusion. Le choc plus l’effet de chute qu’il avait ressenti derrière suffisait à le sortir d’un genjutsu. Bon, l’effet était là, mais le style il faudrait le revoir. Car Hiko n’avait pas vraiment apprécié le fait d’être percuté par le postérieur de son partenaire de toujours. Il lui en toucherait un mot à la fin de la mission, s’ils s’en sortaient. Ça allait chauffer pour son matricule comme on dit !

Mais pour le moment, il y avait plus grave. Car notre jeune héros s’aperçut que leur adversaire possédait toujours ses deux bras. D’ailleurs ce dernier arborait un rictus mauvais sur le visage, un sourire fendait son visage. Hiko eut un frisson dans le dos, comment diable avait-il pu faire ? Le manieur de cristal était pourtant sûr de son coup, sa lame était affutée et ses mouvements précis. Il n’y avait donc aucune raison qui expliquerait le fait qu’il ait loupé son coup, sauf un genjutsu…

- A moins que…
Hiko se rapassa rapidement la scène dans sa tête, et il se souvint alors que son adversaire avait effectué un mudra avec une main. Et ce fut à partir de ce moment-là que son bras avait disparu… Son manque d’expérience lui avait fait privilégier la thèse de l’utilisation d’un genjutsu, mais il semblerait que son adversaire ait plus d’un tour dans son sac.
- Je pense que c’est un assimilateur…
Hiko n’en avait jamais vu, il ne pouvait donc l’affirmer avec certitude. Mais l’adversaire présentait toutes les caractéristiques d’un assimilateur… Un puissant adversaire apparemment, si l’on en croyait les cours reçus à l’académie. En général, les professeurs affirmaient qu’il valait mieux se replier pour faire un plan… Sauf que là, ils n’avaient pas vraiment le choix, ils devront faire avec !
- Je vais essayer de te créer une ouverture, mais je ne te garantis rien. J’ai déjà puisé pas mal dans mes réserves de chakra avec les feux de tout à l’heure… Alors que notre adversaire semble parfaitement en mesure de continuer…
Il sentait le danger, mais aussi la nécessité d’agir rapidement. Ryû leur faisait confiance pour cette tâche, ils n’avaient pas le droit de le décevoir. Ils se devaient de faire leurs preuves. Et c’est avec cette détermination dans son regard que notre jeune héros se mit alors en mouvements.

Il ne laisserait pas à son adversaire le temps de faire à nouveau du pollen, il fallait l’acculer jusqu’à ce qu’une ouverture soit créée pour Ayanokoji. Ce dernier pourrait achever leur adversaire en un seul coup, si seulement il avait une fenêtre de tir.

Hiko s’élança après avoir concentré du chakra dans ses jambes pour atteindre une vitesse impressionnante, se retrouvant quasiment instantanément (hehe #TP), il leva alors sa lame pour trancher le corps de son adversaire du haut en bas. Ce dernier sourit, il s’attendait à une nouvelle attaque directe de sa part, et il fit alors un mouvement du bras qui envoya Hiko valser jusqu’à rencontrer un mur extérieur d’une tour. Par chance, il resta toujours sur le toit, malgré le fait qu’il sentait qu’il venait de perdre une ou deux côtes dans sa manœuvre.

Ne se laissant pas abattre, il repartit alors à l’assaut, agressant son adversaire jusqu’à ce que dernier n’ait plus le temps de réfléchir à son prochain mouvement. On le sentait peu à l’aise lorsque son adversaire était au corps à corps. Malgré cela, il n’avait pas été touché une seule fois par le jeune Sairyo qui y mettait pourtant toute son âme.

Aucun coup ne passait. Souvent déviés, parfois évités de manière peu conventionnelle grâce à son talent d’assimilateur, les coups d’Hiko ne touchaient pas. De la sueur commençait à perler sur son front dû à l’effort, et son souffle devenait de plus en plus court. Il s’essoufflait rapidement, tout comme sa réserve de chakra. Mais il ne s’arrêtait pas, criant à en perdre haleine à chacune de ses tentatives… Il allait au bout de ses forces pour créer une opportunité à Ayanokoji.

Malheureusement, il n’avait pas réussi à toucher son adversaire, malgré tous les efforts consentis. Mais là n’était pas le réel but, car avec toute cette énergie dépensée, il venait d’orienter l’attention de son adversaire uniquement sur lui. D’ailleurs, l’assimilateur venait tout juste de créer une lame de vent qui désarma notre jeune héros, le laissant totalement essoufflé devant lui…

Son adversaire sourit, c’était la fin de cette danse qui n’avait que trop duré.

_________________
Manifestation hors de contrôle 1563121035-signahikoko2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Manifestation hors de contrôle Empty
Dim 9 Juin 2019 - 18:35
Un assimilateur ? Wow, je n'en avais jamais vu ! Si mon copain avait raison, c'était une première pour moi. J'avais lu quelques trucs sur eux à la Grande Bibliothèque, franchement c'était super intéressant. Ils pouvaient se transformer en une matière et faire un tas de trucs avec ! Donc si ce n'était pas un Genjutsu, j'avais tapé inutilement Hiko-kun ? Argh, mauvais plan ça, surtout que j'avais un peu beaucoup foiré mon mouvement. Bon, je me disais qu'un paquet de bonbons suffirait à me faire pardonner, en plus on connaissait tous deux une bonne adresse à Kumo...

M'enfin bref, pour en revenir au combat. J'avais demandé à mon pote de me créer une ouverture, je savais que je pouvais faire la différence en un instant mais... pas seul ! Après tous nous étions deux non ? Alors pourquoi ne pas profiter de cet avantage. Au corps à corps, je me débrouillais certes mais en un contre un, je donnais ma vie pour trouver une faille, quelque chose me permettant de mettre mon adversaire à terre. Là, j'avais un gros avantage et c'était le gugus à la chevelure blanche... je comptais bien en profiter !

Mon poto avait accepté ma demande mais avait émis quelques doutes, qui me perturbèrent. Il disait avoir entamé ses réserves de chakra, ce qui pouvait compromettre l'opération. Un peu interrogatif, je me grattais le menton, réfléchissant quelques instants.

Malgré tout, ça me semblait être une bonne idée. Il fallait juste que ça soit bien exécuté et surtout, que le méchant bonhomme se focalise exclusivement sur mon partenaire. Tapotant l'épaule de Hiko-kun et une acquiescement plus tard, je pris la parole.

« Ça va le faire part'naire. Au moindre soucis, de toute façon je suis là. J'ai encore pas mal de chakra pour ma part. Si je sens que ça dérape, on annule tout et on rejoint Ryû-senseï ! »

Et bim, Hiko-kun était parti comme une flèche. Me laissant le plaisir d'observer le combat, qui malgré les efforts du Kumojin, semblait à l'avantage du criminel. Malgré tout, je ne ratais pas une miette de ses enchaînements, qui étaient quand même plutôt bien foutus ! Ça me donnait envie de m'élancer afin de combattre mais... je devais m'en tenir au plan... Finalement, après quelques échanges, il me semblait avoir été oublié. À côté de ça, il y avait toujours le bretteur fou qui était menacé de mort ! Il venait à peine de se faire désarmer et l'assimilateur, dans sa folie, semblait vouloir en finir. C'était le moment ou jamais !

Sous l'effet des portes, j'étais beaucoup plus rapide et surtout, plus fort ! Après avoir fléchis légèrement mes deux jambes et avoir malaxé une certaine dose de chakra, je m'élançais sur mon adversaire. Ce fut très rapide et encore une fois, grâce au Hachimon. L'instant d'après, j'armais mon poing gauche pour venir lui balancer sur sa joue. Le visage déterminé, j'étais prêt à tout défoncer pour sauver mon copain et réussir la mission. À l'impact de mon coup, je sentis sa mâchoire se craqueler et son sang se déverser sur moi.

« Prends ça enfoiréééééééé ! »

Le criminel était maintenant au sol, le visage ensanglanté. Après avoir vérifié qu'il n'était plus un danger ni pour moi, ni pour le mangeur de bonbons fou. Je fis quelques pas et tendis ma main gauche à mon partenaire.

« Bien joué, t'es vraiment le meilleur héhé. »

Je pensais maintenant à Ryû-senseï, espérant que pour lui tout s'était bien passé. La mission était classifiée rang B tout de même et ce n'était pas rien. S'il était en difficulté, nous devions le rejoindre mais tout d'abord... il fallait s'assurer que celui qu'on venait de mettre KO ne puisse pas se tirer et encore faire des bêtises.

_________________
Manifestation hors de contrôle B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

Manifestation hors de contrôle Empty
Lun 10 Juin 2019 - 19:25
Ryû n'avait pas eu d'autre choix que d'abattre son adversaire. Le chakra de ce-dernier était bien plus important que le sien, et même si avec un peu de jugeote il aurait probablement pu le vaincre sans mettre fin à ses jours, il ne pouvait perdre de temps ici. Les deux Genin étaient probablement en danger, malgré leur fougue et leurs cerveaux assez bien développés - même pour Ayanokoji - et il ne pouvait les laisser gérer indéfiniment. Après rapide vérification que son ennemie était bien mort, il entama une ascension de la tour à grande vitesse. Son chakra ne manquait pas, il devait en avoir tout au plus la moitié, voire moins, mais en quelques assauts, défaire l'illusionniste était une possibilité tout à fait envisageable. Cependant, rien de tout cela ne sembla nécessaire lorsqu'il arriva en haut. Il vit la fin de la scène, bien trop loin pour intervenir de toutes façons, et les mouvements d'Hiko, qui accapara l'attention de l'ennemi, tandis qu'Ayano lui sautait dessus pour lui asséner un violent coup de poing. Il aida ensuite son camarade à se relever. Le Nozomi se dépêcha de se rendre auprès du manipulateur de genjutsu et de vérifier qu'il était k.o. Il l'était bien, et le bleu l'entoura d'une solide attache en bois, immobilisant ses mains, par ailleurs, avec une autre. Aucun jutsu ne pourrait être utilisé de cette façon. Cela étant fait, il se rendit auprès des deux garçons aux cheveux blancs, et les gratifia d'un grand sourire.

"Félicitations, vous avez réussi cette mission avec brio. L'illusion doit être terminée désormais, laissons les gardes s'occuper de la manifestation et rentrons pour remettre ce type aux autorités, mais surtout pour vous faire soigner."

Il en oubliait ses propres blessures, pensant d'abord à son équipe dans le moment présent. L'état d'Aya n'était pas dramatique, il n'aurait pas de mal à s'en remettre, mais le Sairyo nécessitait une médecine plus poussée, au regard de sa tête. C'était un peu un échec pour Hatsu que d'avoir envoyé ses Genin au casse-pipe comme cela, et il s'en voulait, mais le fait qu'ils aient réussi montrait bien qu'ils en avaient dans la caboche et dans le pantalon. Deux futurs ninjas légendaires, peut-être ?

***

Le trio, accompagné du prisonnier, rentra aux portes, laissant le ninja aux mains des gardes, qui sauraient où le raccompagner. Ryû se tourna vers les deux garçons, affichant un regard très satisfait.

"Bravo à vous deux, vous avez été parfaits. Vous avez un grand avenir devant vous, ne le gâchez pas en fonçant tête baissée, gardez votre sang froid en toutes circonstances, et si vous commettez des erreurs, ne vous en blâmez pas: apprenez de celles-ci. Allez à l'hôpital pour vous faire examiner, surtout toi Hiko. J'espère que nous aurons l'occasion de combattre ensemble à nouveau, dans le futur."

Il les salua avec un grand respect, ne pensant pas vraiment à la différence d'âge ni de grade, et voyant simplement deux ninjas étonnants, promis à un grand avenir... Mais pas forcément à Kumo.



_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Manifestation hors de contrôle

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: