Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

A Song of Shadow and Fire. [SOLO]

Nara Kansei
Nara Kansei

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] Empty
Mar 7 Mai 2019 - 18:28




A Song of Shadow and Fire
anamnèse et futur


A Song of Shadow and Fire. [SOLO] TSiEfT2





Jour de l'attaque Hijine.

L’alerte résonna. Un son lourd et métallique aux implications bien plus larges que sa simple sonnerie ; aux premières notes les troupes présentes dans le village se mettaient déjà en branle. Ces exercices répétés d’innombrables fois, symbole de la rigueur militaire en vigueur. Kansei était lui parmi les daims, dans la large forêt Nara réservés à ses membres. Mais bien que le bruit ne parvint pas à ses oreilles de prime abord, c’est bel et bien les déferlantes de chakra qui furent le déclencheur de sa mise en branle. Sans attendre, le shinobi quitta donc sa terre d’accueil clanique et bondit de branche en branche vers les montagnes de Kaminari qui abritaient le village caché du Nuage.

Comme à son habitude, son esprit se divisait déjà en plusieurs secteurs ; l’un cherchait à comprendre quel mouvement d’envergure pouvait déclencher tels affrontements ; l’autre la meilleure façon d’impacter ce qui venait de prendre à la gorge les siens ; un autre cherchait les personnes les plus aptes à défendre la cité s’il était cas d’une attaque d’un village caché tierce, pour ne citer que ces fragments. Mais c’est le plus probable qui arriva, ce à quoi un Hijin pouvait facilement s’attendre en ayant été témoin des folies commises à Yugure et à Shito.

Daiki était un monarque pourvu d’une mémoire et les soins apportés par Iwagakure ou tous les cadeaux du monde n’auraient pu suffir à l’effacer. La marque apposée au fer rouge sur leur honneur, les perpétuels affronts, la fuite en avant de son clan et de ceux tout aussi prestigieux tels les Hyûgas, Yamanaka et autres engeances aux spécificités diverses. Tant de parcelles qui une fois rassemblées légitimaient ce qu’il pouvait maintenant apercevoir en escaladant les parois latérales enserrant Kumogakure no Satô. Il n’avait pas pris le chemin principal, bien conscient du danger que cela serait ; préférant contourner le problème de prime abord. D’un signe de tête à un ninja positionné sur l’une des murailles immenses, Kansei fit comprendre au senseur qu’il le relayait.

Là, une vision d’effroi le frappa. Le feu et le sang, le soufre et le chakra mélangés en une danse devenue transe. Des centaines de shinobis aux atours différents des siens mais qui le furent un jour. Les Hijins passaient à l’attaque dans le faste d’un blizkrieg ; c’était une stratégie sûrement mûrement réfléchie par leur leader.

Son premier réflexe fut de se rendre à l’orphelinat aussi vite que ses membres inférieurs le lui permirent. Il s’occupa de donner les premiers ordres aux ninjas et autres éducateurs sur place afin qu’ils soient hors de danger, tandis que sa main scellait déjà l’immense porte en bois d’écritures surnaturelles juste apparues.

Ceci fait, il se rendit sur le champ d’honneur pour constater ceux tombés et les autres, blessés. Faisant assez confiance à ses pairs pour ne pas se mêler des combats, un visage au loin saisit sa mémoire. Ce n’était pas possible. Lui ici … ?






Revenir en haut Aller en bas
Nara Kansei
Nara Kansei

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] Empty
Mar 7 Mai 2019 - 22:56




A Song of Shadow and Fire
anamnèse et futur


A Song of Shadow and Fire. [SOLO] TSiEfT2





Pas lui. Eux. Ceux qui avaient un jour comptés autant que sa propre famille. Quand sa sensorialité rentra en contact avec la leur, chacun sut. Le nuage de fumée soulevé par les affrontements alentours était épais, mais pas assez pour totalement dissimuler leurs statures, ombrageuses pour l’instant. Des cheveux flavescents, attachés de la même façon que les siens ; pas de doutes à avoir. Inojin.

À côté, un brun immense le dépassant de deux têtes, accompagné de sa sempiternelle créature que Kansei avait connue quand elle n’était encore qu’un chiot. Yaken. Un Ninken à la fourrure noire et blanche, marchant au pas à côté de son maître qui ne semblait pas moins féroce que son compagnon ; Ban.

Alors ils avaient rejoint ce qui s’apparentait à l’armée Hijine ou son équivalent ? Eux qui avaient en tout temps évités le moindre contact avec le monde shinobi ? Lui qui avait vu son clan se dispatcher dans tout le Yûkan sans vouloir faire de même ? Le maître chien qui avait vu tous les siens massacrés par le Daimyô suivait maintenant Daiki dans ses plans ? C’était à n’y rien comprendre ? Peut-être étaient-ils contrôlés, comme ces hommes dans le Désert. Qu’un moyen d’en avoir le coeur net. D’un bond en avant, orienté sur le côté, il se sépara de la foule et sans surprise, fut suivi de ses deux connaissances d’antan.

« Inojin, Ban. Contents de vous savoir en vie, malgré les circonstances. Quelle folie a bien pu empoisonner vos esprits pour que vous participiez à ce que vous aviez juré d’éviter ? » Lâcha-t-il en direction des Hijins, tandis que l’énorme Ninken atterrissait sur les tuiles du toit de la Raffinerie à côté de son dresseur.

« Ne nous insulte pas, Koei. Nous ne sommes pas ici pour faire couler le sang des innocents, mais si c’est le prix à payer… Les multiples conflits au sein du Feu nous l’ont appris. Le prix à payer pour notre indépendance. » « Quel est l’intérêt de nous attaquer si vous clamez l’indépendance ? » Le gros canidé aboya. Une seule fois, à un niveau sonore tel qu’il résonna en-dessous de leurs pieds et fit vibrer le métal. « Ne te fais pas moins intelligent que tu ne l’es, Kansei. Les Kumojins ont bafoués nos règles, nos traditions et notre sol. Mais tu peux éviter l’épée de Damoclès qui tangue au-dessus d’eux. Après tout, Nara Kansei, tu étais… Tu es un des nôtres. » Un sourire carnassier s’illustra sur le faciès de l’Inuzuka, démontrant ses canines affûtées. Il était clair que s’il refusait l’offre ; alors ce qu’aucun des trois hommes ne voulaient qu’il advienne prendrait place. Une lutte fratricide. « Regarde-le. ‘Nous’. Il parle comme s’il était vraiment un Kaminarijin. Ca en est presque mignon. Peut-être même qu’il y croit. » Moqueur comme toujours, Inojin avait quelque chose dans le regard que Kansei n’avait jamais vu auparavant.



« Expliquez-vous. Que croyez-vous récolter en mimant les erreurs d’autrefois ? Une issue différente, peut-être ? » La parole lui fut enlevée par un shuriken qui se planta entre ses pieds. Au bout de celui-ci, une note. Un seul kanji écrit dessus. Explosion.




Revenir en haut Aller en bas
Nara Kansei
Nara Kansei

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] Empty
Ven 10 Mai 2019 - 1:31




A Song of Shadow and Fire
anamnèse et futur


A Song of Shadow and Fire. [SOLO] TSiEfT2





Sa vélocité lui évita les dégâts de l’explosion qui fit voler une latte de fer à travers l’espace pour se planter en contrebas, les sandales de Kansei frappant la toiture d’un toit voisin. Déjà, l’énorme Ninken rugissait sur son côté gauche tous crocs dehors, tentant d’arracher son bras fort. En s’abaissant, il laissa la large gueule se refermer sur l’épaulière, dure à digérer. Joignant l’acte à sa défense, il fit sortir de sa manche un long couteau de lancer qu’il fit glisser contre la chair de la joue de l’animal. Après un bruit, le contact s’interrompit. L’une des canines avait percé la chair et un peu de sang coulait de la babine du monstre ninja.

« Yaken a bien grandi. » Souffla-t-il pour lui-même, tandis que les deux hommes continuaient de rester immobiles, bien que Ban sembla sur le point d’intervenir quand l’acier crissa contre la peau de sa moitié. « Parler. Parlementer. Toujours la même rengaine, Kan-kun. Toujours des mots. Regarde où ça t’a mené. Ce que tu nous forces à faire. » À sa façon de serrer le poing, il était clair que le blond n’aimait pas plus la situation que son compère résidant en ces lieux. « Ce qu’on espère récolter? CE QU’ON ESPÈRE RÉCOLTER ? Tu as dû oublier le visage de Chidori. C’est certain. La Justice Kansei, la rétribution pour les péchés de la Foudre. Plus jamais un de ces enfoirés ne posera le pied en territoire Hijin sans être stoppé par l’effroi de la défaite infligée aujourd’hui. Nous ne sommes plus ce champ neutre où les shinobis peuvent aller et venir avec leurs putains d’convois, leurs troupes pour jouer à la guerre, sans s’occuper de tuer quelques civils. Il nous l’a montré tu sais, Koei ? » La mâchoire du Jônin s’était crispée au nom de sa soeur défunte. Un minuscule crissement, qu’ils ne purent voir. « La voie ? L’avenir radieux d’un pays qui vient cracher au visage d’un autre ? Vous n’avez d- » « La vérité. Et nous allons ouvrir tes yeux ou les clore à jamais. » Les doigts d’Inojin s’étaient mués en un symbole qu’il ne connaissait que trop bien pour l’avoir vu l’utiliser sur feu leurs ennemis communs. D’un bond, il se mit en branle pour esquiver et dans l’intervalle, ses avant-bras se croisèrent et reprirent leurs places, se servant du mouvement pour envoyer six shurikens sur chacun d’eux, chien comprit. Ses doigts se mirent à composer des mûdras pendant qu’il atterrissait. Une large vague de vent coupante se dirigea vers les deux hommes qui se séparèrent, Ban invoquant la terre pour se protéger alors que le Yamanaka suivait le mouvement pour contre-attaquer avec du Genjutsu. Quand son regard croisa celui du blond, le ciel s’assombrit. Au loin, ses deux soeurs, se tenant la main, avançant lentement vers leur grand-frère. Leurs sourires sincères mais leurs yeux gonflés par les larmes. L’une se révéla au clair de lune, sa chair déchiquetée et pendant à des os qui semblaient avoir été déterrés. La douleur de son ombre, lacérant son bras de sa pointe le sortit de l’illusion avant que la gueule furieuse ne le saisisse. Et voilà que la cabot semblait hurler à la mort, comme s’il ne pouvait plus bouger, pourtant à quelques mètres du Nara. Entre eux, une connection s’était établie.

Doucement, il dégaina d’entre les plaques mouvantes de son épaulière une large hachette. « Ce que tu as vu, ce n’est pas l’avenir radieux que j’espère Kansei. C’est le présent. » « Sora. S- » « Ban, Soyokaze.. Aucuns de nous n’a pu empêcher l’inévitable. C’est pour ell-. » L’arme blanche se planta dans le cuir du canidé qui hurla à la mort. « Ne prononce pas leurs noms et ne te sers pas d’elles comme excuses. Jamais. »

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] MjvDD9q
Un nuage de fumée, tandis qu'autour de ses avants-bras, elles apparaissaient.





Revenir en haut Aller en bas
Nara Kansei
Nara Kansei

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] Empty
Dim 12 Mai 2019 - 18:30




A Song of Shadow and Fire
anamnèse et futur


A Song of Shadow and Fire. [SOLO] TSiEfT2






Des marques presque centenaires, transmises par sa génitrice. Voilà qu’il se devait d’utiliser le savoir transmis à Hi pour contrer l’assaut de ses propres habitants. Une myriade de sceaux affichés après que le fin revêtement corbeau disparut de ses bras, signifiant à ses adversaires le sérieux de leur combat. Ils savaient très bien ce que cela représentait. Inojin déglutit. Ban, plus en retrait aurait été amusé si son canidé ne se voyait pas pourvu d’une large estafilade sur le flan, approfondissant celle déjà infligée.

Encore un parchemin explosif visant ses pieds. Une seconde. Deux. Se déplaçant au dernier moment, la possession de l’Ombre se rompit et il put esquiver la détonation tout comme le chien qui n’avait rien perdu de sa vélocité malgré la blessure ; ce dernier retourna devant son maître qui parsema la blessure d’un baume violacé. Kansei ne put se résoudre à saisir la fenêtre offerte et préféra utiliser l’un de ses sceaux pour en faire sortir un large Shuriken Fûma, qu’il fit tourner par l’orifice autour du poignet de sa senestre.

« C’est ma dernière sommation ; quittez ces terres et nous n’aurons pas à en venir à de telles extrémités. » Kansei savait bien que dans ce contexte, galvanisés par la centaine d’hommes à leurs côtés, ses mots n’auraient aucune espèce d’incidence sur ce qui se préparerait. Mais une partie de lui avait besoin de se prémunir d’une excuse, d’avoir le poids de ce fardeau diminué en cas de victoire létale. C’était ses amis d’enfance qu’il s’apprêtait à combattre.

« Inojin pensait que tu entendrais raison, je l’avais pourtant prévenu. » Le faciès marqué d’une multitudes de balafres, l’homme au regard de braise commençait les signes incantatoires. « Urusei, Ban. » « Il faut croire qu’aucun de nous n’a changé d’un iota. » Un nuage de fumée apparut devant l’un des derniers Inuzuka vivants tandis que le projectile géant avait quitté la main du Nara pour frapper. Un autre chien, plus gros que le précédent, vêtu d’une armure aux jointures dorées. Ce dernier claqua des mâchoires et le fer de l’arme ninja ploya.

« Il reste une solution. Reste en retrait. » Le Yamanaka avait chargé et les yeux dans ceux de Kansei, il lança encore une fois une de ses illusions. Mais celle-ci était bien plus puissante et nourrissait l’ambition régente du manieur spirituel. Celle de faire revenir son frère de l’autre côté de la barrière.




Revenir en haut Aller en bas
Nara Kansei
Nara Kansei

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] Empty
Lun 20 Mai 2019 - 23:52




A Song of Shadow and Fire
anamnèse et futur


A Song of Shadow and Fire. [SOLO] TSiEfT2





[...]

Plus qu’une illusion, c’était ses doigts métaphysiques qui s’étaient glissés dans la caboche du manieur d’ombres pour en déplacer ses souvenirs les plus récents et les plus anciens ; non pas pour lui faire croire quoi que ce soit. Non pas pour le tromper. Bien qu’il ne se passa qu’une fraction de seconde à l’extérieur de son crâne, il vécut alors l'entièreté de sa vie par les yeux d’un autre, comme un spectateur ectoplasmique. Il vit son père et son frère partir avec les autres Nara pour Kaminari no Kuni après la débandade causée par le daimyô. Ses pleurs et le sourire rassurant de sa mère qui pleure pourtant aussi.

Le voile se froisse et semble glisser devant ses yeux. Il voit passer toute la guerre civile et les pertes au sein de sa branche, le sang et ses premiers combats, son premier meurtre et son premier Kagemane. Le rituel qui nomme son ombre ; la foudre qui s’abat des cieux et enflamme les arbres tandis que les Inuzuka fuient. Ban encore tout jeune et son chiot, le sang de ses géniteurs répandu sur ses marques natales. Il se voit administrer des corrections à des bandits.

Puis le même voile. Sa génitrice couchée, le flanc sanguinolent, continuant encore de lui conter ses récits du désert, vantant ses sceaux claniques et Celui qui avait Scellé un Dieu. Le voile se déchire alors et c’est Yugure qu’il voit d’au-dessus. Shûhei qui somme les Kumojins de ne laisser personne vivre, sa soeur qui pleure et tente de fuir bousculée, Inojin qui l’escorte vers la sortie et sa lame qui fend le crâne d’un homme. Daiki qui semble bel et bien touché par le Tsuchikage de l’époque. Il y a un toit au-dessus de sa tête mais sa forme spectrale ressent une pluie. Rouge sang.

Chidori se tient la carotide tandis que le métal du shuriken d’un homme au bandeau où trône la sacro sainte pierre dépasse de celle-ci. Lui combat et ne s’en rend compte qu’en sentant son chakra s’éteindre. Sa petite soeur lâche l’homme qu’elle tente de faire sortir de l’endroit.

Le temps de cligner des yeux, la scène change. Ses adieux à Sora. Puis une scène qu’il n’a pas vécu et qu’Inojin vient de glisser dans sa mémoire, sans pour autant la trafiquer. Son authenticité est prouvée, Kansei connaît ce jutsu et ses termes d’utilisations. Le sol est martelé par les pas d’une brigade ; plusieurs hommes s’aventurent entre les arbres de ce qui fut le domaine Nara, l’un d’eux s’arrête en voyant les portes d’une maison fermée et sa propreté comparée aux autres. Il n’est pas un simple soldat et sa large patte fracture la porte scellée avec facilité, découvrant une demoiselle brune qui dort profondément, réveillée en sursaut. D’un geste, il bondit vers elle à une vitesse ahurissante ; elle fait de même. L’épaule du shinobi dont le bandeau est caché par l’ombre laisse couler un filet de sang ; la bouche de sa dernière liée-par-le-sang aussi. Le poing l’a simplement traversée à l’abdomen. « Voilà le dernier souvenir de ta soeur. Les voilà, tes putains de shinobis, konoyaro. »





Revenir en haut Aller en bas
Nara Kansei
Nara Kansei

A Song of Shadow and Fire. [SOLO] Empty
Mar 21 Mai 2019 - 19:37




A Song of Shadow and Fire
anamnèse et futur


A Song of Shadow and Fire. [SOLO] TSiEfT2





[...]

« TU CROIS L’AVOIR DEPUIS TOUT CE TEMPS, TA PUTAIN DE SCIENCE INFUSE. MALGRE CE QUE TU AS VU, TU RESTES AVEUGLE.. Ksooo.. » Le souffle court, le Yamanaka balafré du front à l’épaule haletait tandis que Ban sortait de derrière une immense muraille apparue au milieu de Kumogakure ; une muraille ornée de milliers de kanjis à la gloire du Feu. Des trois shinobis, il était le plus proche de l'indemne. Déjà Kansei se voyait dépourvu d’une partie de son épaulière en métal Metaru et sanguinolent, mélange du sien et de celui du Yamanaka.

Tout était allé très vite après cette démonstration mémorielle. Assez pour que les deux s’infligent des blessures handicapantes sous le joug du soutien de l’Inuzuka et de son canidé monstrueux, les crocs encore dégoulinant de sa dernière prise à la cuisse du Nara.

Le combat arrivait à sa fin. Depuis le début de celui-ci, il n’avait pu sciemment frapper pour tuer, même en se l’ordonnant, même après tout cela. Sa solution était la meilleure, il n’en démordrait pas ; pourtant son coût était la vie de ses deux frères d’armes. Celui qui lui avait fait subir son premier Genjutsu, celui qui avait partagé sa maison et ses repas ; ceux qui avaient forgés son âme et sauvés sa vie.

[...]

Inojin respirait faiblement, tandis que Ban semblait avoir perdu toute étincelle vitale. Sa cicatrice positionnée au-dessus de son nez s’était ouverte, comme si les Hijins avaient voulus lui rappeler les événements conduisant à celle-ci. À genoux dans la boue créé par le mélange de l’hémoglobine, des larmes et de la terre, Kansei se tenait au-dessus de celui qui n’avait plus beaucoup de temps à vivre. « Kof..T’as pas changé, tu restes la même mauviette bornée. » « Gomene, Ino-kun. C’est plus grand que nous ; ça nous dépasse. » « Il a dit que Hi ne connaîtrait plus jamais la faim ou la guerre. Il a... » « Je suis sûr que tes raisons sont bonnes. Repose-toi maintenant otōto. » Une larme coula sur la joue du Nara, avec la désagréable sensation de ce que cela lui coûtait. Il n’en avait pas été ainsi depuis bien des années, mais quelque chose avait fendu l’armure pour frapper en plein coeur. Et c’était lui-même le responsable de cet acte qui lui ôtait ceux qu’ils avaient abandonnés. Le corps endolori, une sensation étrange parcourut alors chaque parcelle de son être ; était-ce un châtiment divin pour ses fratricides ?





Revenir en haut Aller en bas

A Song of Shadow and Fire. [SOLO]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: