Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le mur du son [Nobuatsu Saji]

Hanzo Mitsui
Hanzo Mitsui

Le mur du son [Nobuatsu Saji] Empty
Dim 12 Mai 2019 - 15:18
Le matin se lève sur le village caché de la brume et le grand jour pour Mitsui est enfin arrivé, il va devoir passer l’épreuve des lames sur l’île de Ue. Le jeune homme n’ayant jamais échangé avec un autre épéiste à ce sujet ne savait que très peu à quoi s’attendre, les seules informations en sa possession avaient été recueillis dans des ouvrages shinobis. A vrai dire, cette nouvelle vie de ninja était assez récente pour Mitsui, celui-ci n’étant qu’un apprenti n’ayant encore réalisé aucune mission.

Le petit studio dans lequel vivait Mitsui était situé en plein centre de Kiri, le lieu était petit et modeste mais emplement suffisant aux besoins du jeune garçon. Le strict minimum était présent : un lit, un bureau, un coin cuisine et une salle de bain. Dans un coin de la pièce une pile de livres pour seul loisir pour notre shinobi lorsque celui-ci n’est pas en vadrouille. En se réveillant Mitsui s’habilla très rapidement, il mit ses vetements de couleur marron et attacha son bandeau à son front. Il s’asseya sur son lit afin de penser à l’épreuve à venir.

*Le peu d’informations que je détiens ne devrait pas etre un probleme en soit. Si l’épreuve consiste à affronter l’esprit du sabre en question alors celle-ci est différente pour chaque shinobi. Même si un autre a détenu le sabre avant moi sa relation avec l’arme était personnelle, rien ne me dit que l’imiter va forcément m’aider.*

Le jeune homme se leva et s’avanca vers la porte avant de sortir. Dehors l’air était lourd et humide, le ciel gris et la brume omniprésente, pour la plupart des gens l’atmosphère aurait pu être déprimante mais pas pour Mitsui. Ayant passé toute sa vie à Mizu no kuni, le garçon était attaché à sa terre natale, jamais la grisaille ou la pluie n’avaient affecté son moral. Il faut dire que n’ayant pas eu l’occasion de voir le reste du monde celui-ci n’avait pas de réel point de comparaison. Ce qu’il savait des autres parties du monde, il le connaissait des livres qu’il avait lu.

Mitsui se mit en route à grande enjambées, il profita de ce moment pour penser un peu plus à l’épreuve.

*C’est la première fois que je vais quitter l’île principale … Je me demande comment est l’île de Ue ...*

Il s’agissait en effet de la première fois qu’il allait pouvoir quitter l’île principale. Si Mitsui avait décidé de devenir shinobi c’était également du au fait que cette vie pouvait lui permettre de voyager. S’il avait décidé de mener une autre vie il aurait bien pu passer le reste de ses jours sur cette ile, à son jeune age il allait pouvoir sortir de Kiri et c’était déjà une fin de soi pour lui.

*Je suis arrivé.*

Mitsui arriva sur le lieu du rendez-vous oú il devait retrouver Nobuatsu Saji. Très impatient, le garcon était arrivé bien en avance, à vrai dire il n’avait presque pas dormis de la nuit tant il était excité de commencer son apprentissage en tant qu’épéiste. Plus que l’obtention d’une arme, c’était pour lui l’opportunité d’intégrer ce qu’il voyait comme l’élite des sabreurs dans le monde shinobi. Le garçon était prêt à tout pour réussir son test d’entrée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6372-mitsui-hanzo-terminee
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Le mur du son [Nobuatsu Saji] Empty
Mer 15 Mai 2019 - 17:52
Placé à la tête de la confrérie hautement réputée des bretteurs de Kiri, le Sabreur muet insiste malgré ses responsabilités à assister aux Epreuves des Lames des candidats, pour la plupart du moins, son agenda lui empêchant d’être présent à chaque événement, il tâche néanmoins de se montrer présent contrairement à son prédécesseur dont l’absentéisme a fortement affecté la bonne activité du clan. Désormais, ce sont sur les ruines d’une organisation dont la réjuvénation liée à l’inclusion d’éléments nouveaux, des genins pour la plupart, que le nouveau chef des Sabreurs a l’intention de former chacun de ses confrères, leur apprendre à progresser dans le kendô, la voie de la lame.

Avec l’absence de celui qu’il appelait « camarade », ravivant le souvenir de ses missions passées avec son ex-partenaire Junior du Kyôi Meiyo, le Nobuatsu ayant récupéré l’arme dans le Grand Dojo sans qu’il ne sache pourquoi l’ancien porteur s’est ainsi volatilisé, il fallait que le Senritsu soit légué au lieu de prendre la poussière parmi les sabres légendaires sommeillant dans l’armurerie du Quartier général.

Ce n’est guère le Sabreur qui choisit son Sabre mais bien l’inverse, ainsi il semblerait que ce dénommé Hanzo Mitsui, un Mizujin ne s’étant pas encore distingué au sein de Kiri – ce qui est en général le cas pour des genins aux prémices de leur parcours shinobi, soit aussi entré en résonnance avec Senritsu, le sabre Onkyôton. Il est toujours intéressant de voir comme un même sabre est manié d’un propriétaire à un autre, quel serait le style adopté par celui-ci ? Se fera-t-il aussi bien entendre par l’esprit qui réside dans la lame du sabre qui lui a été confié ?

Cette dernière question ne tarderait pas à trouver sa réponse, avec ce qui lui attend sur l’île d’Ue, l’île dite « de tous les dangers » en raison de sa flore tropicale rendant le lieu difficilement habitable et par-dessus-tout une faune sauvage dont la taille et la férocité n’ont rien à envier aux plus hostiles et intelligents des adversaires bipèdes.

Attendant le candidat comme convenu près des petites caravelles dédiées au transport en petit comité, l’homme masqué reconnaît parmi la foule du havre portuaire le jeune homme qui lui a été confié pour la journée. D’un signe de main, il lui fait signe d’approcher et de monter sur le pont, le navire enfin largue les amarres et hisse les voiles, laissant derrière eux le tintamarre matinal du port Naragasa.

Les premières heures sont silencieuses, et l’ambiance sonore ponctuée par le flot des vagues portant leur rafiot vers la destination prévue. Une transition sans dialogue, bientôt rompue par le jounin qui s’ouvre de façon informelle à Mitsui avant qu’ils n’arrivent sur l’île d’Ue. Le genin sera probablement surpris d’entendre dans sa boîte crânienne une voix généré par le pouvoir télépathique du Sabreur en chef :

« Chikara Meiyo. Ton prédécesseur était mon partenaire de mission et mon confrère le plus proche dans le clan des Sabreurs. Je compte sur toi pour prendre soin de Senritsu. »

De nouveau le silence reprend son droit pour le reste du voyage, jusqu’à ce qu’enfin ils arrivent aux abords du rivage. La passerelle est descendue, le capitaine les invite à rejoindre la terre ferme. Ouvrant la marche, le Nobuatsu avance d’un pas égal jusqu’au lieu de la cérémonie. Une fois passée l’épaisse végétation, et en dépit de l’air lourd, ils atteignent la clairière. Un cercle d’invocateurs prêts à faire surgir l’esprit du Sabre, et autour d’eux des joueurs de taiko n’attendant que le signal du chef de cérémonie habillé d’une longue robe traditionnelle et d’une barbe vénérable, tous regardent en direction du nouveau venu. Un signal, une invitation pour qu’il se place au centre du cercle et commence l’épreuve promptement.

Spoiler:
 

_________________
Le mur du son [Nobuatsu Saji] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

Le mur du son [Nobuatsu Saji]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: