Soutenez le forum !
1234
Partagez

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi]


A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Mar 14 Mai 2019 - 21:24
Ces derniers temps, Ryoko ne se sentait plus aussi bien qu'auparavant, cela faisait quoi, quelques jours après son entraînement auprès de Tenzin ? Certainement, elle essaie de le cacher, mais cette chose lui pend au-dessus de la tête comme une épée de Damoclès, quand est-ce que ça va se reproduire cette transformation ? Au début, elle ne craignait pas ce chakra animal, certes, elle sait qu'il est présent, certes, elle savait que ça faisait un moment qu'elle se transformait, mais jamais à ce point. La douleur procuré par cette transformation était si insoutenable qu'elle en a encore le souvenir alors que ça s'est produit il y a quelques jours, et pourtant, elle a l'impression que ça vient de se produire. Son corps semble vraiment mal supporté cette transformation lorsqu'elle est très poussée, il faut dire que jamais elle s'est senti aussi souple et aussi ... écailleuse.

Elle soupire, cela fait un moment qu'elle cherche des moyens d'empêcher que cela arrive, mais cela ne vient jamais, c'est frustrant ! En tout cas, la demoiselle pense peut-être avoir trouver une personne : la petite Aimi, une jeune femme de son âge - malgré les apparences - qui est médecin, aidant même Abuto et Musashi d'être médecin à leur tour. Elle se dit qu'elle pourrait lui rendre visite ... elle lui a dit qu'elle habitait une boutique, n'ayant pas vraiment de maison à elle ... La savonneuse se lève, mettant sa veste, puis se rendant au niveau de la boutique où habite cette jeune femme à la couleur écarlate.

Evidemment, comme les portes c'est démodé, c'est par une fenêtre grande ouverte qu'elle passe, elle voulait la voir en privé, alors hors de question que tout le monde est au courant de son problème, déjà que le bruit s'est rependu comme quoi une soi-disant sirène est à Iwa ... bien évidemment éventer par cet abruti de Tsuyoshi, mais bref ! Heureusement, pas de crise sur le trajet ...

- Hoy Aimi-chan ! Je viens te voir en priver pour un très très très gros problème !

Et au cas où elle se demanderait comment elle est arrivée là ... elle montre la fenêtre grande ouverte.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Mer 15 Mai 2019 - 12:12


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Encore une matinée terminée pour la jeune rousse qui quittait l’hôpital de la Roche. La jeune femme était plus en forme que jamais, les entraînements qu’elle effectuait la rendaient plus endurante, le dernier étant celui avec Abuto. La doucereuse se dirigeait vers la boutique d’armes de son père, elle se souvint de la conversation avec le Han où elle lui avait proposé de l’accompagner dans un petit voyage pour se ressourcer dans son village natal. Il faudrait qu’elle en fasse part à son paternel, même si elle savait qu’il ne dirait pas non, c’était quelqu’un de responsable et qui savait prendre les décisions et faire preuve de prudence, puis elle serait en de très bonnes compagnies.

On pouvait sentir que l’été s’approchait, le temps se faisait plus ensoleillé, et même s’il y avait de la pluie ou de l’orage parfois, l’air était lourd, comme aujourd’hui. La rousse se dit qu’elle allait prendre une bonne douche rafraîchissante à son retour, sans vraiment savoir ce qu’elle allait faire après, peut-être retourner à l’hôpital, même si elle n’était pas obligée ? Enfin, elle arriva à destination et salua son paternel en entrant dans le magasin. Il prenait une petite pause pour se nourrir, la kunoichi se disait qu’il n’arrêtait pas et qu’il semblait fatigué, peut-être qu’il devrait prendre du temps pour lui quelque temps ? Elle ne voulait pas qu’il s’épuise à la tâche, il faudrait qu’elle lui en parle, mais maintenant, elle allait sauter dans sa douche !

Remontant les escaliers, la jeune femme passa dans la salle de bain avant d’allumer l’eau chaude et de retirer son manteau, se dirigeant vers sa chambre pour le poser. Un sursaut et un léger cri de surprise rempli la chambre de l’épéiste de la Roche, lâchant son manteau par la même occasion. Devant elle, se trouvait une silhouette qui lui était très familière, et elle la dévisageait du regard, ses yeux vermeil sortant presque de leur orbite.


« Ry… Ryoko-chan ? »

La Genin reconnut cette magnifique silhouette à la fois musclée et fine et ses longs cheveux lavande qui descendaient sur ses épaules, recouvertes d’une petite veste. Avant que la rousse ne demande quoi que ce soit, la Sekken prit la parole en lui expliquant qu’elle venait la voir en personne, car elle avait un très gros problème. Le minois de l’épéiste s’adoucit alors qu’elle montrait la fenêtre du doigt, c’était ainsi qu’elle était rentrée chez elle… Alors comme ça, elle avait besoin de son aide ? Aimi fit un signe pour qu’elle attende deux petites secondes, et retourna en courant dans la salle de bain afin d’éteindre l’eau : la douche serait pour plus tard. Une fois qu’elle retourna dans sa chambre, elle ferma la porte derrière elle et ramassa son long manteau noir qu’elle posa sur la poignée accrochée à sa porte. Elle reporta son intention sur la kunoichi de l’eau, et lui adressa un doux sourire.

« Bonjour, excuse-moi, je ne m’attendais pas à te voir dans ma chambre. Que se passe-t-il ? Tu peux tout me dire tu sais. »

La jeune kunoichi de la Roche invita la Sekken à s’asseoir sur son lit à côté d’elle, cela avait l’air très sérieux et si la Chiwa pouvait l’aider de bien des manières.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Mer 15 Mai 2019 - 17:54
Bien, la rose a été très rapide pour dire qu'elle avait un problème qu'elle voulait régler, et si Aimi a été très surprise de la voir dans sa chambre - surprise vite écarté en montrant par quelle voie elle est venue ici -, son visage s'adoucit en constatant que la savonneuse a juste besoin de son aide. Visiblement, elle était partis prendre une douche, bien évidemment qu'elle n'y a pas pensé, de toute manière, la rose a déjà vu la petite chevalière rubis dans sa tenue d'Eve. Ryoko sourit, puis vient se poser à côté de la petite silhouette choupie d'Aimi, rah, elle a encore envie de la serrer fort dans ses bras, de venir la prendre sur ses jambes, de venir jouer avec ses cheveux en la gardant près d'elle ... mais elle se retient, enfin, elle se retient, elle est étonnée que cette idée ne lui vient pas à l'esprit en voyant Aimi si proche. Certainement à cause du traumatisme de sa précédente transformation.

- Bien, je préfère que ce soit en toute discrétion ! Je ne tiens vraiment pas à ce que ça s'évente ... d'ailleurs, attends un moment.

Elle se lève, puis vient fermer la fenêtre avant de venir se réinstaller à côté de la demoiselle écarlate, retirant sa veste pour se retrouver dans sa tenue habituelle, observant la jeune demoiselle à côté d'elle, remarquant même ... quelques changements ? Bah, ça doit être elle, mais en tout cas, elle doit trouver un moyen d'annoncer ce qui lui arrive ... et non, elle n'est pas enceinte ... enfin, si c'est le cas, jamais elle a été mise au courant.

- Bon, tu as certainement entendu des rumeurs comme quoi une sirène se promenait à Iwa, les Katons de la Roche n'arrête pas d'en parler. Oui, ils ont vraiment que ça à faire qu'une créature qui n'existe pas se balade dans Iwa, mais bon, là n'est pas le sujet. Eh bien, cette rumeur de "sirène" - et je tiens à accentuer les guillemets -, ça vient de Tsuyoshi en me voyant me transformer pour la première fois ...

Bon, elle s'est peut-être un peu emmêler les pinceaux ... mais elle tient à être clair sur le sujet, alors elle reprend tout de suite avant qu'Aimi ne dise quelque chose.

- Oui, je me transforme, enfin, pas volontairement, c'est arrivé lors d'un entraînement avec Toph. D'après les Hyûga, j'ai une source de chakra "bestiale" qui font muter mon corps en lui octroyant des parties animales, comme par exemple, et c'est le cas chez moi, des branchies ou des organes libérant de l'électricité.

Rien qu'à y penser, elle à un sursaut dans le dos, se rappelant de sa transformation dans le dojo de Tenzin. Elle se retenait même de gémir de douleurs, mais son corps tremblait rien qu'en repensant à la douleur procurer lors de cette transformation.

- Normalement, ça allait, j'avais soit des branchies qui poussaient, soit mon corps qui devenait électrique au contact d'un autre, soit les deux, c'était très mineur - et indolores -. Mais il y a quelques jours, lors d'un entrainement avec Tenzin, ça c'est empirer et ... tout mon corps s'est transformer d'un coup. J'étais devenue plus souple, plus écailleuse et j'avais ... bref, c'est compliqué, mais j'avais surtout l'impression lors de ma transformation que je me faisais poignarder de tous les côtés.

Après avoir expliquer cela, elle se tourne une dernière fois vers Aimi.

- Du coup, je veux que tu m'aides à comprendre ce qui m'arrive, mais aussi que tu m'aides à contrôler ce ... truc, quel-qu’il soit !

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 10:19


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Les deux jeunes kunoichi s’étaient installées, la Chiwa était prête à écouter les paroles de la violette. Durant une seconde, elle avait eu peur de se faire de nouveau agresser comme cette fois, dans les bains, par son opulente poitrine, mais rien. Prête à lui venir en aide, Aimi l’écoutait lui dire que tout ceci devait rester entre elles, la forçant à fermer la fenêtre avant de revenir vers elle. Ryoko retira sa veste se retrouvant dans une tenue qui lui était bien unique, l’épéiste n’y fit pas attention, connaissant très bien la manipulatrice de l’eau. La kunoichi se tenait prête, s’attendant à de graves annonces. Elle commença en lui expliquant qu’il y avait des rumeurs circulant à propos d’une sirène qui se promenait dans la cité de la Roche. Il était vrai que la rousse en avait légèrement entendu parler à l’hôpital, tout se savait là-bas et les Katons de la Roche ne perdaient pas de temps pour blablater sur tout ce qui pouvait se montrer intéressant. La médic-nin était quelqu’un de très curieux, mais sa curiosité n’était pas aussi malsaine, les commérages n’étaient pas sa tasse thé, sauf si cela pouvait se pencher sur quelque chose qui pourrait l’interpeller. Mais une sirène… Ce fut ainsi qu’elle lui annonça que la rumeur était en rapport à elle, car un certain Tsuyoshi l’avait répandue suite à sa transformation ?

La Genin arqua un sourcil, alors c’était elle cette « créature mystique » dont ses collègues lui parlaient ? Mais comment ? Elle confirma en lui racontant qu’elle se transformait, mais pas de son fait. Les choses arrivaient sans son consentement, et cela avait débuté avec Toph, le sensei de ce fameux dojo dont elle lui avait parlé. La lavande lui expliqua que d’après les détendeurs du Byakugan, elle possédait une source de chakra bestiale qui fait que son cœur mute et se transforme animalement se reprochant des caractéristiques des poissons et que ses organes libèrent de l’électricité. La stupeur dans les yeux d’Aimi était difficilement dissimulable, elle s’attendait à tout sauf ce genre de nouvelle. Si elle comprenait bien, il lui arrivait de muter, et cela, sans le vouloir. La douce se demandait comment elle pourrait l’aider. L’état de la kunoichi d’Iwa faisait peine à voir, elle était toute tremblante, cette anomalie semblait lui faire très peur, elle n’avait aucun contrôle sur tout ça.

L’Eisei Nin n’était pas très forte pour réconforter quelqu’un, à part rassurer les gens et prendre soin d’eux… Aimi se rapprocha de la Sekken et passa un bras autour de son épaule, comme pour la réchauffer et l’aider à continuer. La jeune femme lui expliqua qu’au début, ce n’était pas insupportable et que ça n’avait pas d’impact drastique, mais que récemment lors de sa joute avec ce Tenzin, tout s’est empiré et cela s’est transformé d’un coup, se sentant plus souple et plus écailleuse et elle avait senti une souffrance sans nom. Ryoko se tourna vers elle, un regard suppliant, elle lui demandait son aide : comprendre ce qu’il se passait et l’aider à contrôler cette chose. Un silence régna dans la pièce alors que la Chiwa assimilait toutes les informations. Elle ferait tout pour lui venir en aide. La rousse hocha dans la tête et lui offrit un doux sourire avant de venir tapoter sa tête, comme elle l’avait fait dans les onsens.


« Je vais t’aider Ryoko-san, je ferai tout pour que tu sortes plus tranquille. Mais il va falloir tout me dire, sans rien oublier, toute information peut-être importante, d’accord ? »

Le rubis pencha la tête sur le côté en souriant, sa voix était douce et pleine de bonnes intentions. Ses lectures et connaissances sur le chakra pourraient l’aider grandement, supposait-elle. Un animal, c’était domptable, cela devrait être pareil avec un chakra de nature bestiale, il y avait forcément une solution pour contrôler cela.

« Je pense qu’il est tout à fait possible de contrôler ce chakra étrange et bestial, c’est comme… dompter un animal, il faut que tu arrives à accepter cette part en toi et non que tu la rejettes. » Elle lui adressa un nouveau sourire et un clin d’œil. « On va commencer par le début, est ce que tu pourrais me dire s’il y a des situations précises dans lesquelles tu te transformes ? Par exemple, quand tes émotions sont plus fortes, quand tes réserves s’amenuisent, enfin quelque chose comme ça ? »

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 22:26
Après lui avoir expliqué en gros ce qu'elle vit en ce moment, Aimi semble compréhensif quand à ce qui lui arrive, allant même jusqu'à venir la prendre par l'épaule comme pour lui tenir chaud, ce qui ne dérange pas du tout Ryoko qui vient même par réflexe attraper à son tour la jeune médecine pour la serrer fort contre elle, profitant un moment de ce câlin, lui caressant les cheveux avec douceur avant de finalement la relâcher quelques secondes après. Enfin, ça ne semble pas être un cas insolvable pour Aimi, en tout cas, pas de ce qu'elle voit sur son visage. Si ça l'était, son visage se serait certainement décomposé, ou alors elle serait triste, très triste de voir qu'elle ne peut pas l'aider, mais la voir souriante la met un peu plus en confiance. Certes pas au point d'oublier la douleur de son corps, mais assez pour qu'elle ne tremble plus trop, non pas de peur, elle n'a pas peur de ça Ryoko, elle a juste de mauvais souvenirs de la douleur qu'elle a ressenti.

Enfin, Aimi lui dit qu'elle fera tout son possible pour l'aider, mais qu'en échange, elle doit tout lui dire. Oh, c'est pour ça qu'elle est ici, avant tout pour pouvoir en discuter en toute discrétion avec elle. La rose sourit, la voyant tenter de l'imiter en lui frottant la tête comme elle l'a fait lorsqu'elle était aux onsens avec Kagura. Ryoko se laisse donc faire, puis, elle écoute attentivement ce que la rubis a à lui proposer comme hypothèse. Dompter l'animal en elle, l'accepter au lieu de la rejeter ... elle veut bien, c'est même ce que lui a dit Tenzin mais ... disons que pour la laisser allez, il faut qu'au départ il y ait une résistance n'est-ce pas ? Il faut bien du feu pour faire de la fumée, eh bien, Ryoko n'a pas vraiment poser une grosse résistance à ce chakra ... certainement parce que c'était nouveau pour elle et qu'elle ne savait pas comment faire, mais peut-être qu'avec l'aide de la chevalière rubis ...

- Mmm ... à vrai dire ... pourquoi est-ce que ça se produit ... je ne sais pas vraiment quels sont les conditions de base.

Elle se gratte la tête, réfléchissant, se remémorant ses premières fois lorsque son corps à commencer à montrer des signes de ... poisson ? C'est pas vraiment un poisson même si elle a des branchies ... plus un serpent d'eau électrique ? Une anguille électrique non ? Peut-être ...

- La première fois, c'est lors d'un entraînement contre Toph, j'avais juste envie de ne pas perdre contre elle, et je dois avouer, j'ai dû généré pas mal d'adrénaline pour tenter de lui tenir tête. Tenter oui, parce qu'elle m'a défoncer, mais bon, en même temps, elle manipule du Dôton et moi du Suiton, on part déjà sur de mauvaises bases ... Par contre, les autres fois où je me suis transformé avant mon combat contre Tenzin, il n'y avait pas de conditions particulière, ça se faisait comme ça, d'un seul coup, sans que rien ne se passe avant. Ce n'est pas à cause de l'eau puisque je pouvais me transformer hors de l'eau, ni même à cause de la colère puisque ça se passe souvent d'un coup sans que rien ne se passe en particulier ...

Elle réfléchit encore, se demandant qu'est-ce qui pouvait bien forcer son chakra à se transformer ... elle ne sait pas trop, elle a beau réfléchir, elle ne voit vraiment pas ce qui pourrait le forcer à la métamorphoser.

- Sinon, c'est vraiment lorsque je me suis battu à fond contre Tenzin que ça a empiré. Certainement la rage de vouloir le vaincre, fufufu~. Mais on a dû arrêter l'entraînement subitement à cause de ça, du coup, je ne sais même pas si j'aurai pu gagner finalement ... mais sinon, les Hyûga au courant - donc Toph et ce lâche de Tsuyoshi - m'ont dit que c'était une autre source de chakra que mon corps génère qui agit sur mon corps ...

Cependant, en y prenant un peu de recul ... est-ce qu'elle pouvait vraiment dire que c'était des sources fiables ? Après tout, Tsuyoshi s'est enfui en pensant que c'était une sirène et Toph pense que c'est à cause de sa puberté ... donc bon ... c'est pas des plus fiables ...

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 9:48


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Après avoir tenté de réconforter et de calmer les tremblements de la jeune Sekken, Aimi avait commencé ses interrogations, il était important pour elle de tout assimiler pour mieux pouvoir lui venir en aide. Ryoko commença par lui expliquer qu’elle ne savait pas vraiment pourquoi cela se produisait, la rousse hocha de la tête alors que la violette réfléchissait au plus profond de son être. Enfin, elle commença par narrer que c’était lors de l’entraînement contre cette Toph que le chakra animal s’était éveillé la première fois. Elle lui expliqua qu’elle s’était battue de toute son âme pour lui tenir tête, bien que cela n’ait pas été suffisant. Sinon, il n’y avait pas de conditions particulières, la transformation se faisait comme cela, sans qu’il y ait de situation propice. Et ce fut lorsqu’elle s’était entraînée avec Tenzin que cela avait empiré et que tout avait été stoppé, les Hyuga avaient des théories bien à eux se disait la Chiwa. C’était bien triste qu’ils n’aient pas essayé de la comprendre davantage, quand quelque chose d’inconnu vit en toi, c’est déconcertant, enfin… Pour la jeune kunoichi, les éléments se formaient petit à petit dans sa tête, heureusement qu’elle possédait une capacité d’analyse poussée, bien que ce n’était pas compliqué à comprendre en fait.

« Alors, je pense qu’il soit possible que ton chakra animal apparaisse quand tu désires dépasser tes limites et te battre, il cherche à te rendre plus forte, je pense. Le problème, c’est que c’est quelque chose de nouveau dont tu n’as pas le contrôle et ton corps n’étant pas habitué, tu en souffres. »

La Chiwa en avait déduit tout cela, elle espérait ne pas se tromper, mais pour elle, c’était l’hypothèse la plus plausible.

« Je pense que ce chakra, tu l’as en toi depuis très longtemps, mais qu’il ne s’éveille que maintenant, plus tu voudras te battre plus il se déclenchera je pense, et il est possible que cela devienne récurant et c’est pour cela qu’il va falloir que tu apprennes à le contrôler. »

La jeune kunoichi de la Roche sourit doucement à la violette, il ne fallait pas perdre espoir, il faudrait sûrement beaucoup de travail sur soi-même, mais avec le temps, elle ne doutait pas que les deux arrivent à se familiariser. Maintenant, la question était, comment contrôler ce chakra. Le rubis posa une main sous son menton faisant mine de réfléchir à une éventuelle solution.

« Concernant le contrôle, je suppose que si c’est toi qui le fais venir avant même qu’il réagisse sans ton consentement, on avancera... Dis-moi ce que tu en penses ? »

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 16:05
Après avoir tenter de donner un contexte qui explique pourquoi son chakra bestial apparaît pour la transformer, Aimi semble réussir à avoir élaborer une hypothèse suite à ce que vient de dire la violette. Est-ce qu'elle tient la route ? Il n'y a pas de raisons qu'elle ne tienne pas la route, surtout élaborer par un esprit aussi brillant que celui d'un médecin. Enfin, Aimi pense que cela vient de sa combativité, et qu'elle aurait ce chakra depuis le début, dans ce cas, Ryoko a plusieurs questions. Déjà, comment ça se fait qu'elle a ce chakra animal depuis le début ? Dans sa famille, elle n'a jamais entendu parler d'un membre qui pouvait devenir à moitié animal, que ce soit du côté de sa mère ou de son père, les deux sont des Sekken pur souche. Du coup, comment elle a contracter ce chakra ? Mystère ... Aussi, pourquoi a-t-il réagit maintenant et pas avant ? Après tout, elle a combattu un prisonnier sans que ça apparaisse subitement.

- Mmm ... dans ce cas, pourquoi il apparaît de temps en temps sans que j'ai envie de devenir plus forte ? Ce serait à cause d'une surcharge ou quelque chose du genre ? Aussi, je n'ai pas souvenirs dans ma famille d'un autre Sekken pouvant devenir à moitié animal ... Après, je dois avouer que je ne suis pas comme ces nobles Hyûga à connaître leur arbre généalogique sur le bout des doigts.

Bref, cela devenait compliqué comme histoire, mais d'après Aimi, la douleur vient du fait que le chakra animal est quelque chose qu'elle ne maîtrise pas, du coup, les transformations complètes sont douloureuses ... dans ce cas, si c'était juste une tentative de son corps pour s'adapter de plus en plus au chakra animal qu'elle possède ? C'est ... étrange comme réaction, mais ça peut expliquer pourquoi ça apparaît de temps en temps sans raison derrière ...

- Mais le problème, c'est que je ne l'appelle même pas de base, du coup, comment je peux le contrôler ? C'est ça que je ne comprend pas, j'ai l'impression que ce chakra n'en fait qu'à sa tête, pire qu'Abuto qui voulait s'entraîner malgré ses blessures ... mais si j'arrive à l'apprivoiser, peut-être que ça cessera ... mais comment faire pour qu'il apparaisse ?

C'était le hic : comment l'appeler ? C'est vrai ça, Ryoko ne sait pas comment appeler son chakra animal ... difficile de dompter une bête qu'on ne voit pas, n'est-ce pas ?

- Tu as quelque chose qui pourrait le faire réagir pour qu'il apparaisse ? Parce que je dois avouer que je ne sais pas comment l'appeler de base ...

On ne sait jamais ce que les médecins ont comme concoction mystérieuse dans leur armoire ...

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 16:52


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Les deux jeunes femmes s’interrogeaient sur les origines de ce chakra si mystérieux et si brutal, la rousse n’avait jamais eu affaire à ce genre de chose et elle devait essayer de lier ses connaissances ce cas complexe. Ryoko lui demanda alors pourquoi il apparaissait quelques fois sans qu’elle ait envie de devenir plus puissante. La doucereuse se dit mentalement que ce n’était pas forcément nécessaire, rien que de l’adrénaline pourrait y jouer. Enfin, elle répondrait plus tard et continuait à l’écouter. La Sekken lui expliquait qu’elle n’avait pas connaissance d’un membre de sa famille possédant ce chakra étrange. Alors peut-être que c’était apparu plus tard ? Une sorte de mutation ?

« Je ne pense pas qu’il y ait nécessairement le besoin d’être plus puissante, mais le fait de te battre, de te défendre, d’utiliser ton chakra, peut-être qu’il sommeillait et qu’il a fini par se montrer ? Et je pense qu’il a fallu un certain choc dans ton esprit pour qu’il ne se réveille que maintenant, quelque chose qui t’a marqué ? Une défaite ou autre chose, une remise en question ? Si ce n’est pas héréditaire, il s’agit peut-être d’une mutation ? Tu as cette capacité unique ? Et par la même occasion, tu découvres peut-être une seconde affinité, qu’il y ait cette électricité quand tu te transformes ? En fait, je me demande, si tu n’es pas en train d’évoluer tout simplement… »

La jeune femme parlait, parlait, se perdant dans ses pensées en même temps, tout en émettant des hypothèses. La kunoichi avait tellement de questions en tête, tellement de mystères à comprendre. Elle avait une main sous le menton et regardait le plafond, sa curiosité dominant son esprit, elle voulait savoir et comprendre, autant que la Sekken. L’épéiste se disait que si elle essayait de l’appeler elle-même, ce serait un grand pas dans l’apprentissage du contrôle. Ryoko lui expliquait qu’elle ne faisait absolument rien pour faire venir le chakra, qu’il n’obéit qu’à lui-même et elle se demandait comment faire pour qu’il apparaisse et la questionna sur une solution thérapeutique ou quelque chose dans le genre.

« Malheureusement, je n’ai rien dans mon armoire pour faire venir ce chakra. Il va falloir se débrouiller autrement, tu vas devoir travailler sur toi, en profondeur. Nous allons faire une sorte d’immersion. Je vais te demander de bien te remémorer les fois où ton chakra est apparu. Il faut que tu te souviennes de cette essence en toi, qu’elle vienne avec ton consentement ou pas, elle est là en toi. Peut-être qu’en y pensant fortement, tu réagiras instinctivement. Cela sera un bon début. Et surtout, si ça fonctionne, garde en mémoire cette nature, comment elle se développe en toi, qu’elle circule, si elle a une couleur, une sensation différente, un goût, une odeur, essaie de t’y attacher de n’importe qu’elle manière. Je serai là s’il se passe quoi que ce soit. Prends le temps qu’il te faut. »

La Chiwa pencha la tête sur le côté, un sourire confiant s’affichant sur ses lèvres fines et roses. Elle recula légèrement au bout du lit et laissa de la place pour la Sekken, elle savait que la Lavande aurait besoin d’espace.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 18:13
Continuant de fixer Aimi, elle lui disait que c'était peut-être un chakra qui sommeille en elle, peut-être est-ce en effet un choc qui l'a éveillé ... cependant, elle ignorait que le chakra pouvait muter, elle savait qu'il pouvait se corrompre, c'est comme ça que les shinobis sont capables de manipuler les affinités élémentaires, mais muter, ça, jamais elle n'en a entendu parler. Cependant, est-ce vraiment son chakra à elle qui muter ? Les Hyûgas ont dit que c'était une autre source ... peut-être est-ce qu'elle possède une genre de malformation du chakra qui fait qu'elle se retrouve avec deux sources, mais n'ayant vécu qu'avec des manipulateurs de savon, seul sa vraie source de chakra s'est éveillée ... et du coup, cette autre source qui a toujours été mise de côté devait attendre que son chakra soit plus puissant pour apparaître, ce qui explique pourquoi son chakra à muter.

- Oui ... évolué ... peut-être avais-je en effet ce chakra dès ma naissance, mais comme mes parents n'étaient pas semi-animaux ... je ne l'ai jamais utiliser ce chakra, et comme je suis devenue plus forte ses derniers temps ... c'est cohérent oui. Cependant, je suis sûre à 100% que ce n'est pas du Raïton, ça m'a l'air d'être naturel, j'avais comme ... des sortes de ... poches qui produisait cette électricité. Je les sentais pulser pour créer de l'électricité ... et je suis sûr que ce n'est pas du chakra corrompue ! Mon chakra n'est pas encore assez poussé pour subir une autre corruption et pouvoir se diversifier en deux affinités.

Elle s'y connaissait tout de même en affinité, étant une des seules utilisatrices de Suiton, elle a trouvé ça pertinent de savoir comment ça marche pour pouvoir transmettre son savoir. Enfin, si ça a évolué ... pourquoi n'avait-elle pas accès à ce chakra ? Pire même, pourquoi personne ne l'a senti ? Certainement a-t-il été camouflé par la puissance du chakra issue de sa manipulation du savon, chakra bien plus évolué car plus habituée à l'utiliser. Ça a du sens ... Enfin, Aimi lui avoue qu'elle n'a rien qui puisse exciter son chakra animal ... elle pensait, pour elle, tout les médecins, en plus d'avoir une certaine expertise pour manipuler le chakra vital, à ne pas confondre avec le chakra pur des Sendaï ou des Hyûga, savait faire un peu de chimie. Mais elle lui propose de faire un travail sur soi pour l'activer, pour cela, elle lui demande de se remémorer les fois où son chakra est apparu lors de ses combats, plus précisément celui contre Toph, la première fois que ça s'est produit.

- Je comprend ... je vais tenter de me remémorer ça ... je te demande cependant de prendre bien plus de distance pour ton bien.

En effet, même si elle s'était poussé jusqu'au bord du lit, elle savait qu'elle pouvait produire de l'électricité sur une surface assez grande, donc il valait mieux qu'elle s'écarte carrément du lit et se met assez loin de celui-ci pour l'observer ... enfin, la savonneuse se mis en position lotus sur le lit, une position qui l'aide à se concentrer, bien qu'elle se doute qu'elle ne va pas le tenir longtemps.

Elle se rappelle donc de son combat contre Toph, pas son premier, la violette a fait l'exploit de venir la défier directement, elle, une Genin tout fraîchement sortie de l'académie, elle qui n'était même pas assez puissante pour réussir à arriver à la cheville de la Hyûga. Elle a osé ... et depuis, elle fait partis de ses disciples. Cet entraînement là, c'était peu après que Toph lui a proposé de construire un dojo pour elle, un dojo pour accueillir plus d'élèves afin d'apprendre le Suiton. Elle avait une idée de dojo et c'est donc naturellement qu'elle s'est dit qu'elle l’emmènera dans sa cascade, son coin à elle reculé que personne ne voulait rejoindre. Elle se rappelle de ce combat, elle voulait plus utilisé son affinité, ce qui a conduit en partie à sa perte, évidemment, Toph manipulait le Dôton comme personne, ces attaques étaient du vent pour elle. Mais Ryoko lui tenait tête tout de même, se rappelant en partie de sa frustration de ne pas avoir réussi à la toucher avec son requin alors qu'elle avait deviner qui était la vraie ... mais soit, elle se rappelle ensuite être tombée dans l'eau, d'avoir pendant un moment manqué d'air alors qu'elle tentait de toute ses forces de remonter à la surface. Mais ce n'était pas pour respirer, elle savait que, si elle voulait revenir à la surface de l'eau, c'était pour refaire face à Toph, continuer le combat, ne pas abandonner.

A vrai dire, elle aurait préféré perdre en se faisant laminer que perdre en perdant juste connaissance dans de l'eau, dans son domaine en plus ! Ca aurait été une honte impardonnable ... mais c'est à ce moment-là qu'elle avait senti pour la première fois son corps changé.

Elle tente de se rappeler le sentiment qu'elle a ressenti lorsque ses branchies apparaissaient pour la première fois, elle avait un peu paniqué au début, c'est vrai quoi, elle s'est d'un seul coup retrouver à pouvoir respirer sous l'eau alors qu'elle était presque en train de se noyer. Elle s'est ensuite sentie bien dans cette eau, mieux que lorsqu'elle était à l'air libre ... elle avait l'impression d'être dans un monde dans lequel elle se sentait en sécurité.

Elle se rappelle de cette sensation étrange qu'elle avait ressenti alors qu'elle paniquait dans l'eau, quelque chose qui semblait parcourir les veines, comme de l'adrénaline ... mais c'était plus vaste que ça.

C'était du chakra, ce chakra qui se propageait dans son corps pour qu'elle se sente à l'aide, ce chakra qui a parcourue ses oreilles pour faire apparaître ses branchies.

Ryoko ouvre les yeux, elle avait peut-être une piste maintenant pour activer son chakra ... une piste pour pouvoir ensuite le dompter et apprendre à l'utiliser.

- Je pense que j'ai trouvé quelque chose ... je dois essayé.

Elle se concentre, tentait de rechercher en elle ce chakra qu'elle a senti autrefois. Elle tente de se remémorer cette sensation qu'elle avait ... cette sensation qui l'a poussé à se métamorphoser, cherchant en elle cette source qu'elle avait découvert ce jour-là. Elle le visualiser, si ses souvenirs se remémorent une source douce et chaude, elle a l'impression d'avoir affaire désormais à une source violente, son corps en frissonnait d'avance en se remémorant ce qui s'est passé avec Tenzin ...

Mais si elle voulait avancer, il fallait qu'elle essaie de l'activer ...

Elle tente de faire comme avec son chakra permettant de créer du savon à partir de son corps, mais en le remplaçant avec ce chakra. Elle senti celui-ci parcourir son corps, lui donner la chair de poule alors qu'elle commence à sentir des picotements sur certaines parties de sa peau. Elle observe ses mains, sur le dos de celle-ci, elle pouvait voir des écailles apparaitre et commencer à lui faire comme des gants alors qu'elle sentait au niveau de l'arrière de ses oreilles des trous se former.

- Je ... je crois que ça mar -.

Alors que tout semblait mieux, une douleur la surprend. Ryoko s'est redressée un moment avant de s'écrouler sur le lit d'Aimi, comme si elle venait de se prendre ce fameux coup de couteau dans le dos. Elle avait lâcher un cri de douleur alors que son corps qui a enfin accès à ce chakra commence à jouer avec pour qu'elle se métamorphose une nouvelle fois.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 20:52


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




La rousse avait tenté de lui venir en aide en émettant plusieurs hypothèses et idées. Elle répondit qu’il était possible que sa puissance ait un impact sur le réveil de ce nouveau chakra. L’idée d’une évolution était la plus plausible si on y réfléchissait. Enfin, le plus important était de pouvoir apprendre à le contrôler, on pourrait repartir sur sa généalogie plus tard. La manipulatrice de l’eau lui confirma que ce n’était pas une affinité supplémentaire et que cela venait de sa transformation. Elle hocha de ma tête en l’écoutant décrire l’origine de cette électricité. La Chiwa ne possédait pas la capacité de créer des drogues boostantes ou ce genre de choses, c’était en cours d’apprentissage et il y avait encore beaucoup de travail à réaliser pour atteindre cet objectif.

Par la suite, Aimi lui proposa de retourner dans le passé et de tenter de se souvenir de ces fois où le chakra animal avait fait son apparition. La Sekken lui dit qu’elle allait commencer sa méditation et lui demandait de s’éloigner de peur de lui faire du mal. La kunoichi de la Roche se leva alors du lit se plaçant contre son armoire et croisa les bras, tout en fixant la violette qui s’installa en lotus sur son lit. La douce fleur fermait les yeux pour se concentrer et la Chiwa l’observait faire en silence. Elle avait pour habitude d’observer Musashi et Abuto méditer sur leur chakra médical, alors cela ne la dérangeait pas d’attendre. Le plus important, c’était que la savonneuse en sorte grandie.

La réflexion dura un petit moment avant que la jeune femme assise sur le lit ouvre de nouveau les yeux faisant réagir Aimi qui décroisa les bras et qui avança d’un pas, restant tout de même à une distante raisonnable, comme lui avait demandé Ryoko. Elle lui expliqua qu’elle avait peut-être trouvé quelque chose et la Chiwa sourit, heureuse de constater que cela pourrait porter ses fruits. Son regard vermeil fixait la Sekken avec précision, cherchant sur elle un quelconque changement et ses pupilles s’agrandir en regardant ses mains se métamorphoser à vue d’œil, c’était vraiment incroyable ce qu’il se passait, on dirait un vrai petit animal aquatique.

Soudainement, le regard de son amie changea soudainement et son corps se raidit, avant de se jeter en arrière sur le lit de la Chiwa. Alarmée la kunoichi s’avança vers la jeune femme, elle semblait souffrir maintenant. Le chakra semblait prendre le dessus, la faisant souffrir alors que son corps se transformait sous ses yeux volcaniques. Ebahie, la rousse ne savait pas quoi faire sur le moment. Ryoko avait réussi, mais cette nouvelle étape peu agréable était très difficile, il fallait que la médic-nin lui vienne en aide avant qu’elle perde le contrôle complètement. Fronçant les sourcils, l’épéiste effectua des mudras et du chakra médical entoura d'un halo émeraude ses fines mains qui se posèrent sur les tempes de la jeune femme, comme pour essayer de guérir cette douleur insoutenable, alors que ses mains de baladaient sur ses épaules, ses bras, son ventre, ses jambes. Tant pis pour les possibles électricités qui pourraient jaillir, tant pis si cela ferait mal de s'approcher, elle avait besoin d'elle et plus que jamais.


« Je suis là Ryoko-chan, je suis là, ça va aller. C’est une question d’habitude, il faut que ton corps se familiarise avec cette nouvelle essence, je sais que tu vas y arriver. Essaie de te détendre et laisse-le ne faire qu’un avec toi, c’est toi qui commandes ton corps et ton chakra, personne d’autre, ni la douleur, ni ce chakra, c’est le tien et tu en fais ce que tu souhaites. Il te faudra peut-être plusieurs essais avant que la souffrance disparaisse, mais tu y arriveras, tu as déjà fait du très beau travail, je crois en toi. »

La jeune genin se sentait impuissante, elle essayait de calmer la douleur tout en la réconfortant, la lavande était une personne aux dons extraordinaires, elle ne méritait pas de souffrir ainsi et la soutenir dans cela était d’une évidence. Son amie avait besoin d’un soutien et Aimi ferait tout pour l’accompagner dans cette tâche peu aisée.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 17 Mai 2019 - 22:25
La douleur commençait à envahir le corps de Ryoko, c'est d'abord au niveau du dos que ça a commencé, d'où la chute en arrière, elle voulait tout de suite cacher cette douleur dans le confort du lit d'Aimi, mais ça ne marche pas beaucoup. La douleur est encore intense, comme si on lui avait laisser le fameux couteau en question dans la plaie. Mais ce n'était que le début malheureusement, après ce coup dans le dos, ce fut ensuite au niveau de ses hanches que ça se produit, forçant déjà la savonneuse à se plier en deux dans ce lit alors qu'Aimi s'est tout de suite approchée de la rose malgré les avertissements de cette dernière, lui ayant dit qu'elle voulait qu'elle s'éloigne le plus possible pour éviter de la toucher, mais elle n'en fit rien, si elle s'est éloignée, voir Ryoko en train de souffrir l'a fait sortir de ses gonds pour venir poser ses mains sur ses tempes, commençant à utiliser son chakra médical pour tenter de la soulager au niveau de la douleur avant de descendre petit à petit sur tout son corps, recommençant le soin à plusieurs reprises.

Respirant profondément, malgré l'intervention d'Aimi, Ryoko a encore mal, son corps commençait même à petit à petit à se tordre comme si elle était une poupée de chiffon, se tordant dans des sens assez peu conventionnel alors qu'elle continuait de crier de douleurs, manquant même à plusieurs reprises à tomber de son lit, bien qu'elle souhaite ne pas rendre le travail d'Aimi encore plus compliqué, elle ne peut pas vraiment s'y empêcher. Son corps était devenue extrêmement souple et c'est certainement à cause de ça que la douleur est insupportable, c'était son squelette qui changeait après tout !

Mais ce n'était malheureusement pas finit, car après quelque longues secondes, ce fut au tour de ses jambes de devenir extrêmement douloureuse, sauf que ce coup-ci, se fut plus facile à maîtriser, ses jambes, en effet, fusionnaient entre elles pour ne former qu'une longue queue anguiforme qui s’agrandissait de plus en plus jusqu'à atteindre une taille qui la faisait dépasser du lit. Ce n'était pas une queue de poisson, encore heureux, sinon pour se déplacer, vive la galère, mais c'était avec un corps semi-similaire à un serpent que son chakra cesse de se manifester, la laissant en train de reprendre son souffle avec difficulté sur son lit.

La douleur se calme, mais elle était étonné d'une chose : son corps n'avait pas émet d'électricité. C'était assez étrange, elle sent pourtant à l'intérieur d'elle ses organes pulsés pour créé de l'énergie, elle fronce les sourcils, reprenant petit à petit ses esprits en se tenant la tête d'une main tandis qu'elle observe son autre main en train de libérer de l'électricité. Elle cligne des yeux, son corps est devenu électrique, et pourtant, elle n'a pas donner de décharge à Aimi par accident. Etait-ce ... elle qui ait arrivé à contrôler ces organes ?

- Je ... dois avouer que tu as eu de la chance Aimi-chan, j'aurai pu te griller sur place ...

Elle tente de se mettre assise, tentant de bouger sa queue avec un peu de mal pour la rameuter dans sa globalité dans le lit d'Aimi. Bien, maintenant qu'elle s'était transformée ... que faire ? Ryoko observe son corps, tentant de caresser sa "jambe" avec sa main, consternée par ce que lui a offert cette transformation ... certes, c'était la deuxième fois, mais ce n'était pas arrivé depuis Tenzin.

- ... comment je fais pour marcher maintenant avec ce truc ?

Dit-elle alors qu'elle tenait le bout de sa queue dans ses mains, histoire de le montrer à Aimi, peut-être qu'elle elle sait ... ou pas, c'est un médecin, pas un vétérinaire.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 14:16


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Aimi tentait de soulager son amie de cette douleur qui l’envahissait, passant ses mains entourées de son ninjutsu médical sur tout son corps. La Sekken semblait se calmer, mais son aide n’était pas très utile à long terme, car la souffrance persistait. Alarmée, la Chiwa regardait la magnifique lavande se tordre dans tous les sens, avec des bras menus, elle tentait de la soutenir dans cette épreuve horrible, l’empêchant même de tomber de son lit. Son corps se transformait à vue d’œil alors que ses os se pliaient au désir de cette métamorphose. La rousse était horrifiée par ce qu’elle voyait, comment la manipulatrice d’eau pouvait supporter cela ? Maintenant elle comprenait mieux ce qu’elle pouvait endurer.

Son regard écarlate descendit sur ses fines jambes, ses yeux s’écarquillant grandement quand elle remarquait que celles-ci fusionnaient pour ne devenir qu’une longue queue, comme pour ces serpents d’eau. Ce qu’il se passait sous ses yeux, c’était hallucinant et une découverte qui allait la marquer pour très longtemps. Ce nouveau membre s’agrandissait passant par-dessus le pied de son lit et celle-ci gigotait tranquillement. Son attention se porta de nouveau sur la Sekken qui semblait reprendre un souffle constant, ses cris de douleur diminuaient aussi, la transformation était horrible.
La jeune femme de l’eau semblait perplexe, mais Aimi l’était encore plus : son tendre amie venait de se transformer en animal aquatique sous ses yeux et sur son lit en plus, ce n’était pas une chose qu’elle voyait tous les jours.

La kunoichi observait sa main qui libérait de l’électricité, sous le regard encore surpris de la rose, ne cernant pas encore tout ce qu’il pouvait se passer. Celle-ci lui avoua qu’elle avait eu de la chance que ce champ électrique n’ait pas attaqué l’épéiste. Il était vrai qu’elle y avait pensé après, mais le désir de la protéger était plus fort que tout, alors même si elle aurait fini les cheveux en l’air, la Sekken passait avant tout. L’Eisei Nin passa une main derrière sa tête, souriant embarrassée, c’était peut-être inconscient de sa part, enfin bon, rien ne lui était arrivé. La violette tenta de se redresser, mais c’était très compliqué au vu de sa nouvelle… forme. Ses pupilles sanguines s’attardaient sur cette excroissance soudaine, Ryoko semblait tâter celle-ci et Aimi se permit d’avancer un doigt timide sur cette peau écailleuse la faisant sursauter légèrement : c’était froid et lisse et légèrement rugueux.

L’épéiste de la Roche rit légèrement lorsque la belle femme lui demandait comment marcher avec sa queue de serpent d’eau. La Chiwa posa sa main dessus, n’ayant pas peur, c’était juste… tellement étrange sur le coup.


« Et bien ma chère Ryoko-chan, comme tout animal rampant, je pense que tu devras te déplacer en rampant ! Et tu pourras aussi nager plus aisément, je pense. »

La rousse lui adressa un grand sourire avant de repenser à tout ce qu’elle avait subi pour en arriver là, cette souffrance… ce n’était pas supportable, comment allait-elle faire en plein combat ? De plus, la Lavande ne semblait pas encore avoir un entier contrôle sur ce nouveau chakra animal.

« Le plus difficile, c’est la transformation qui est très douloureuse, tout ton corps se déchire. Avec le temps, je suppose que ça ira mieux, et il te faudra de l’entraînement pour contrôler ton chakra animal, mais je pense que c’est en bonne voie. Peut-être… que tu pourrais essayer de reprendre une forme normale maintenant, il faut apprendre à faire apparaître comme disparaître ton côté anguille ?



_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 20:08
Ryoko se trouvait maintenant sur le lit d'Aimi, à la place, une longue queue écailleuse s'éparpille sur ce lit, une queue froide et lisse qu'elle manipule difficilement. On est loin des mouvements vifs qu'elle fait habituellement avec ses jambes, voilà donc un choc assez ... assez pénible en fait. La savonneuse, si agile et rapide, se retrouve incapable de quitter ce lit ... du moins, pas sans manquer de se casser la figure. Il allait falloir qu'elle s'entraîne du coup à marche sous cette forme ... enfin, marche, Aimi lui a bien fait comprendre qu'elle ne pourrait pas marcher à proprement dire, mais qu'elle devra ... ramper ? La rose cligne des yeux, regardant sa ... jambe en réussissant à faire bouger le bout avec plus ou moins de précisions maintenant, comme elle peut ramper ... avec ce truc ? Doit-elle se mettre à plat ventre pour se déplacer ? Si c'est le cas, la voilà avec un désavantage certain.

- Ramper ? Tu veux dire que je dois me déplacer avec mes bras ?

Elle se tient à la barre du lit, tentant de se relevé un peu, histoire de ne plus être totalement couché. Elle veut éviter de trop bouger le bas de son corps, sous peine d'avoir une très mauvaise surprise ... comme bouger le mauvais côté de son corps. Elle n'avait pas eu tant d'occasion que ça de bouger son corps avec Tenzin, trop fatiguée suite à l'affrontement, elle n'arrivait même pas à bouger un petit doigt, alors bouger cette queue pour réussir à bouger ... au moins, c'est l'occasion de tenter d'apprendre à mieux bouger, bien qu'Aimi lui fasse prendre conscience de quelque chose dont elle n'avait pas penser.

- ... reprendre ma forme humaine ?

Elle cligne des yeux, c'est qu'en vérité, elle n'a jamais tenté de redevenir humaine, elle savait que ses transformations étaient temporaires, alors elle laissait couler le temps de prendre petit à petit forme humaine, bien que la dernière fois hormis celle-ci que Ryoko s'est totalement transformé, c'est en ayant une réserve quasi-nulle de chakra. Elle tente de s'installer un peu mieux en restant lever, assez difficile avec ce corps ...

- C'est que ... je ne sais pas comment faire pour la reprendre, avant j'ai juste eu à attendre pour que mes formes animales disparaissent par elle-même. Je dois chercher si j'ai du chakra humain et l'activer ? Ou bien je dois tenter d'annuler ce chakra animal qui me garde transformée ?

Ryoko prend donc un peu plus appui avec son corps, enfin, elle essaie ... et comment dire que ce n'est pas une grosse réussite ? Elle tente de se surélevé, sauf que son corps semi-anguille la surelève un peu trop ... haut. Résultat, elle manque de frôler le plafond, avant de vite manquer d'équilibre en oscillant sur elle même avant de s'écraser le visage le premier dans le lit. Ce n'était pas gagner, que ce soit pour reprendre sa forme humaine, ou réussir à manier ce nouveau corps ...

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Dim 19 Mai 2019 - 9:57


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Se retrouver avec son amie qui se métamorphosait en animal aquatique sous ses yeux, la Chiwa aurait ri au nez de celui qui lui aurait prédit cela. Enfin, ses longues et fines jambes de porcelaine s’étaient liées entre elles, pour faire apparaître une longue queue couverte d’écailles. La Ryoko effectuait des mouvements avec le membre froid et lisse, mais cela avait l’air compliqué, était-ce lourd ? Cela devait être plus une gêne qu’autre chose pour la Sekken, il faudrait du temps pour s’y habituer. Pour marcher sur cette forme, c’était impossible, lui avait-elle dit, elle devrait se contenter de ramper. La jeune femme lui demandait si elle devait se déplacer avec ses bras. Ce n’était pas vraiment cela, enfin, Aimi ne voyait pas les choses ainsi.

« Et bien, les anguilles et les serpents n’ont pas de bras, ils se déplacent avec leur queue, en langeant le sol. Je pense que ta queue serait assez forte pour maintenir ton corps, et tu pourrais donc effectuer des mudras tout en te déplaçant comme un adorable petit serpent d’eau Ryoko-chan. Si tu veux, je peux t’aider à te mettre par terre, peut-être que tu pourras tenter de te tenir sur tes… nouvelles jambes ? »

L’épéiste de la Roche pencha la tête sur le côté en souriant, si elle devait s’habituer à son corps et apprendre à se contrôler, il faudra aussi que la manipulatrice d’eau apprenne à se déplacer. La violette tentait de se redresser, mais c’était très compliqué, allongée sur un lit alors que ses jambes ne peuvent plus bouger comme bon lui semble. Il serait peut-être plus judicieux de la mettre sur le sol, de manière à ce qu’elle s’appuie sur l’excroissance. Enfin, le rubis lui avait parlé de la possibilité de reprendre forme humaine, ce qui la surprit sur le coup, comme si ses paroles étaient surprenantes. Ryoko lui confia qu’elle ne savait pas comment faire et que d’habitude, elle se contentait d’attendre que sa transformation cesse.


Du chakra humain ? Non la douce ne pensait pas que ça se passait ainsi, c’était plutôt la seconde idée qui lui avait traversé l’esprit : annuler son chakra animal. L’Eisei nin observait la Lavande tentait de se relever et dans un effort surhumain, sa tête atteignit presque le plafond, faisant sursauter Aimi qui était très impressionnée par la taille de son amie, décuplée. Cependant, elle ne garda pas l’équilibre bien longtemps et chuta comme une crêpe sur le lit de la rousse, qui posa une main sur sa bouche, trouvant la situation amusante. La doucereuse lui tendit ses deux mains.


« Je pense vraiment que tu serais plus à l’aise par terre, je vais essayer de t’aider à garder l’équilibre, même si à côté de toi, je vais ressembler à une fourmi… Quant à revenir en forme humaine, je pars du principe que si tu peux faire appel à ce chakra animal pour te transformer, alors tu peux aussi le faire disparaître. Le but final est que tu arrives à te transformer quand tu le souhaites et inversement et que la douleur ne soit qu’un malheureux souvenir. »

Le joyau écarlate se redressa alors, son doux sourire toujours accroché à son minois alors qu’elle lui tendait ses deux mains, prête à l’aider à se déplacer jusqu’à côté, par terre.



_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Lun 20 Mai 2019 - 23:39
Pauvre Aimi, elle avait l'air perdu en regardant son amie avec un corps semi-anguiforme tandis que Ryoko essaie de faire de son mieux pour déplacer l'autre moitié de son corps, réussissant certe à bouger sa queue, mais pas de la manière qu'elle veut. Il va falloir qu'elle apprenne vite comment faire ... la rose avait demandé à la médecin, comment elle pourrait marcher avec ce semi-corps. Ramper avec uniquement la moitié de son corps ? Comment c'est possible ? Visiblement, Aimi a une idée derrière la tête, peut-être pourrait-elle lui en dire plus ? Dans ce cas, elle a bien fait de venir ici, ça aurait été une autre paires de manches ... elle sourit à la médecin qui essaie de l'aider du mieux qu'elle peut, venant caresser sa tête en prenant garde à ne pas lui donner de coups de jus.

- Eh bien, qu'aurais-je fais sans toi ? J'ai bien fait de venir te voir ma petite Aimi, fufufu~.

Elle avait quand même tenter un premier test, test qui s'est solder par un atterrissage à plat sur son lit, heureusement qu'elle n'a pas tenter de le faire sur le sol, ça aurait fait beaucoup plus mal. Elle se relève, un peu surprise d'avoir perdu l'équilibre alors qu'Aimi, qui lui dit qu'elle devrait arrêter son chakra animal d'agir plutôt que tenter de trouver un chakra humain en elle pour reprendre sa forme humaine, lui tend les deux bras, voulant la faire rejoindre le sol en la tenant du mieux qu'elle pouvait.

- Il faudrait que j'essaie oui, comment je pourrais faire ? Mon chakra animal semble visiblement n'en faire qu'à sa tête ... j'ai vraiment l'impression de n'avoir aucuns pouvoirs sur lui. Enfin, garde bien tes bras ouverts, j'arrive.


Elle s'approche d'Aimi qui lui tendait ses bras, puis elle se laisse tomber en s’accrochant à elle, suivie d'une partie de sa queue qui touche le sol alors que Ryoko essayait de ramener le reste de sa queue sur ce dernier. C'était plus rapide qu'elle le pensait ce processus, mais elle reste dans les bras d'Aimi ... bien que ses seins s'écrasant contre les siens la fait réagir.

- ... tu as pris du coffre ma chère Aimi, est-ce à cause de Musashi ? Tu commences à devenir une vraie femme, fufufu~.

Elle la nargue un peu, mais elle profite tout de même qu'elle soit là pour tenter d'élever son corps humain avec sa partie animal, se tenant à elle pour éviter qu'elle parte trop haut, la relâchant lorsqu'elle pensait avoir atteint un équilibre assez certain et une hauteur raisonnable, bien que gardant ses bras en T au cas où elle fait une rechute.

- Doucement ... doucement ...

Elle essaie déjà de rester immobile, il faut savoir se mettre debout avant de marcher, n'est-ce pas ? Même s'il est ici question de ramper plutôt.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Mar 21 Mai 2019 - 9:25


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




La Chiwa tentait tant bien que mal de venir en aide à son amie qui semblait avoir beaucoup de difficulté avec sa nouvelle forme, ne sachant pas comment s’y prendre. Aimi lui avait alors expliqué que comme tout animal rampant, il fallait se déplacer avec sa queue qui était aussi le corps de ces espèces. A contrario de celle-ci, Ryoko possédait encore ses bras et son buste ainsi que sa tête, mais vu la taille de son excroissance, il serait possible qu’elle ait à s’appuyer simplement dessus. Ce fut ainsi que la rousse lui tendait ses bras, lui proposant de l’aider à descendre de son lit et tenter de se tenir sur le sol, ce serait sûrement plus pratique et le plafond serait moins proche. La Sekken vint lui caresser doucement la tête comme pour la remercier, la jeune fille lui sourit et hocha de la tête positivement, lui faisant savoir que c’était avec plaisir qu’elle lui venait en aide. Avant que les deux kunoichi tentent autre chose, l’épéiste lui avait aussi fait savoir qu’il serait plus logique que la Lavande ait juste à faire taire son chakra animal pour lui rendre sa forme humaine, mais la Sekken ne savait pas comment faire cela, car elle n’avait pas le contrôle sur son essence bestiale. Mais avant que l’Eisei nin ne lui propose quelque chose, la manipulatrice d’eau la prévint qu’elle arrivait.

La kunoichi tendit alors ses bras, prête à recevoir son amie. Préparée à devoir utiliser toutes ses forces, la Sekken se laissa tomber sur le rubis et s’arma de retenue pour tenir debout et l’aider tout doucement à la faire glisser sur le sol du centre de sa chambre. Ryoko resta contre la rousse, serrée dans ses bras, les deux femmes s’écrasant l’une à l’autre et la violette en profita pour lui faire une remarque sur sa croissance, mettant en cause le Han. Ce ne fut sans surprise que la genin s’empourpra soudainement et regarda son amie, étonnée de ses paroles, est-ce qu’elle tentait de la taquiner pendant ce moment bien compliqué déjà ? En tout cas, elle ne s’attendait pas vraiment à ce genre de réflexions sur son corps qui en effet, possédait plus de formes qu’il y a quelques mois. Était-ce vraiment dû au blond ? Mais comment ?


« Mais enfin Ryoko… Comment Musashi pourrait être en cause ? Nous nous sommes seulement… em... embrassés »

Embarrassée de lui faire part de cela, Aimi savait que la Sekken serait contente de savoir où en était leur relation. M’enfin, elle n’avait pas le temps de se pencher sur cela que la belle femme aux yeux saphir tenta d’élever son corps, comme elle lui avait dit, pour se tenir sur sa queue. Une fois qu’elle se sentait suffisamment à l’équilibre, elle lâcha la médic-nin se tenant les bras tendus. Le doux visage de la Chiwa se relevait vers le haut, parce que la taille de Ryoko était décuplée et qu’elle était vraiment imposante. Aimi se tenait devant elle, les bras en cercle, prête à recevoir son amie si c’était nécessaire, mais elle semblait s’en sortir.

« Voilà, c’est ça, tu t’en sors bien. Maintenant, je suppose qu’il faut que tu utilises la force de ta corps, que tu t’appuies dessus pour te déplacer, en… glissant ? »




_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Mar 21 Mai 2019 - 20:09
Visiblement, elle voulait lui proposer quelque chose pour reprendre sa forme humaine, mais Ryoko a été bien plus rapide qu'elle en la prévenant qu'elle allait rejoindre le sol, s’accrochant à la jeune femme qui l'aide à rejoindre totalement le sol en la tirant en arrière, l’amenant au milieu de la pièce pour qu'elle ait la place pour se tenir droit et pouvoir prendre un peu de hauteur, si possible sans se prendre le plafond. Enfin, lors de cette intervention de la jeune médecin, la savonneuse, se rendant compte que sa poitrine s'écrase contre une plus petite mais non moins plus grande poitrine que lorsqu'elle l'a rencontré dans les chutes, elle le sait car elle l'a câliner très fort contre elle. La pauvre Aimi rougissait comme à son habitude dès qu'on lui faisait un sentiment, même si elle lui a avoué qu'elle et Musashi se sont embrassé. Tiens ? Ils ont réussi à se dire mutuellement leur flamme ? Tant mieux ! Elle sourit, gardant cette révélation dans un coin de sa tête pour plus tard, essayant maintenant de tenir "debout" avec ce nouveau corps.

Elle restait en équilibre, s'élevant un peu pour pouvoir atteindre une taille assez moyenne. Visiblement, elle est bien plus grande grâce à ce semi-corps qui est bien plus longs que ses jambes, donc forcément, la taille augmente. Elle finit par rester stable, observant Aimi lui dicter comment elle peut faire pour se déplacer. La rose réfléchit du coup, glisser ? Ce serait donc comme ça qu'elle pourrait avancer ? Mais elle, une reine de la glisse, sait qu'avec deux jambes reliés, c'est compliqué, faisable, mais compliqué quand même. Enfin, elle s'imagine donc en train de se déplacer comme d'habitude avec son savon, puis, tente de bouger comme elle lui a dit de faire.

Cela marche bien plus facilement qu'elle le pensait, elle avance, et pas lentement en plus, presque à sa vitesse normal de marche. Elle s'imaginait les pieds couverts de savon en train de patiner en restant soudé, et ça marche ! Elle était presque émerveillée en voyant son corps glisser, ondulant pour tourner autour d'Aimi.

- Ca marche ! C'est génial !

Elle était excité, cependant, elle remarquait que, plus elle prenait appui avec son corps, plus elle allait vite, certainement à cause de l'élan. Elle observe donc la médecin, l'observant en prenant un peu d'élan alors que sa queue se positionne naturellement, puis glissant à toute vitesse comme si elle faisait une charge pour attraper Aimi dans ses bras, l'emportant aussi facilement qu'une peluche grandeur, comparaison pas si mal choisie vu comme elle la sert contre elle.

- Je te remercie Aimi-chan ! Grâce à toi, je sais maintenant me déplacer avec ce corps ! Par contre, tu as maigris ou quoi ? C'est censé t’alourdir la poussé de poitrine pourtant, fufufu~.

En effet, la demoiselle est assez étonné en stoppant le câlin de remarquer qu'elle la portait ... à bout de bras, littéralement, comme un bébé en fait. Elle penche la tête, peut-être que son chakra animal lui procurait une grande force en plus de la transformer. Enfin, elle la dépose, continuant de se déplacer dans la pièce.

- Au fait, félicitations pour Musashi, j'espère que cela durera longtemps entre vous deux, vous formez un couple si choupi tous les deux, fufufu~.

Elle devait certainement apprendre à faire autre chose avec cette queue et cette force ... peut-être apprendre à saisir des choses avec sa queue ? Peut-être ... elle se demandait ce qu'elle pouvait porter avec.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Mer 22 Mai 2019 - 9:35


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Tout se déroulait plutôt bien, la jeune femme se tenait sur sa très longue jambe couverte d’écailles, lisse et froide et Aimi était obligée de lever le visage pour pouvoir la regarder. La violette s’était donc accrochée à elle pour la rejoindre sur le sol sans embûche. Il s’en était suivi une petite remarque de la part de la Sekken sur sa croissance corporelle et la Chiwa en avait profité pour lui confier l’officialisation entre les deux amoureux, non sans rougir d’embarras. À son plus grand étonnement, le belle iwajin ne fit aucune remarque et se concentra sur sa nouvelle forme animale, ce qui n’était pas plus mal, se disait-elle. La jeune femme cherchait à rester en équilibre tout en se redressant, ce qui rendait la scène plutôt intimidante, sa taille ayant décuplé. La lavande était à l’écoute de ses consignes et comme une élève très appliquée, elle tenta de réaliser les mouvements conseillés.

Doucement, elle avançait, glissant sur le sol de sa chambre. La kunoichi aux longs cheveux écarlate se demandait à quoi son amie pensait, mais cela fonctionnait plutôt bien. Son visage s’illumina alors qu’elle continuait à se déplaçait, tournant entour d’Aimi de manière fluide et constante. La Chiwa tournait sur elle-même pour suivre la jeune femme du mouvement alors que celle-ci s’exclamait sur la réussite de cette tâche. À peine eut-elle le temps de joindre ses deux mains pour applaudir la manipulatrice de l’eau qu’elle vit Ryoko venir vers elle à toute vitesse et prise de court, se retrouvant en l’air très rapidement et avec une aisance surprenante. Dans les bras de la Sekken qui la câlinait tendrement, l’épéiste encore trop surprise d’avoir été soulevée aussi facilement, elle ne réagit pas de suite. Elle s’agrippa sur ses épaules, de peur de tomber, souriant à moitié, embarrassée sur le moment par cet élan d’affection, même si elle devrait être habituée maintenant. L’iwajin aux prunelles azur remercia la médic-nin qui lui était reconnaissante de lui avoir appris à se déplacer avec sa nouvelle forme. La kunoichi lui fit remarquer sa légèreté, appuyant de nouveau sur la croissance de sa poitrine faisant rougir encore plus la jeune rousse.


« Mais non enfin Ryoko-chan… Je ne pense pas avoir changé… Peut-être que tu as gagné en force ? Il est possible que cette nouvelle forme te donne de nouvelles caractéristiques ? »

Ryoko finit par la déposer délicatement, elle-même surprise par ce regain de force. La Sekken changea de nouveau de sujet repartant sur sa relation avec Musashi, la félicitant. Cela aurait été étonnant qu’elle passe à côté de cette nouvelle. La Chiwa sourit doucement, espérant elle aussi qu’elle resterait à ses côtés, le plus longtemps possible. L’idée d’être un couple était encore étrange, c’était la première fois qu’elle avait quelqu’un à ses côtés de cette manière, et son compliment la fit rougir.

« Merci Ryoko-chan, c’est vraiment tout nouveau, c’est étrange de parler de « couple » mais je suppose que c’est normal… Enfin, le plus important, c’est que je me sens bien avec lui, j’ai tout le temps envie de le voir… M’enfin, toi aussi, tu formes un beau couple avec Abuto ! »

La rousse croisa ses bras, souriant amusée, elle se disait que le Mugirawa aussi pouvait prendre des formes très flippantes et maintenant, la Sekken aussi, ils allaient donc vraiment bien ensemble pour le coup. Aimi ne connaissait pas le fond des pensées de son amie, mais une chose était certaine, elle allait devoir apprendre maintenant à faire disparaître son chakra animal.

« Bon, c’est bien tout ça ma chère Ryoko, mais il faudrait que tu penses à reprendre forme humaine, pour t’habituer à modifier ton chakra. Comme je t’ai dit, il faudrait que tu le fasses disparaître. Essaie de le faire s’endormir, de le placer dans un petit coin de ton corps et il se réveillera que la prochaine fois ! »


_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Jeu 23 Mai 2019 - 18:36
Après cette démonstration de ... force ? Probablement oui, vu comment elle a porté avec aisance la jeune médecin aux cheveux rubis, du bout des bras même, comme si c'était un enfant de très bas âge. Enfin bref, après cette démonstration de force, elle la dépose au sol sur ces deux guibolles avant de retourner à ses déplacements, écoutant les dires de la demoiselle. Evidemment, elle pense qu'elle a gagné un peu de force brute en même temps que sa semi-transformation, du coup, une question lui travers la tête : si elle fait un bras de fer avec un médecin, qui gagne ? Probablement le médecin, mais on ne sait jamais, peut-être qu'elle arrivera à la vaincre au bras de fer. Mais ce sera pour une autre fois, vu que maintenant, il fallait réussir à reprendre forme humaine, après avoir bien sûr parler du couple que forme Aimi et Musashi.

- Si tu veux, on peut parler de "paire", mais à mon goût, "paire" me fait penser à des chaussettes, et vous n'êtes pas des chaussettes, loin de là, alors je préfère dire que vous êtes un couple. Un couple d'amant bien sûr, il n'y a pas encore de mariage derrière - du moins, pas que je le sache - mais vous êtes petits amis au minimum, ça me suffit pour dire que vous êtes un couple, fufufu~. Et je te remercie, on a quelques projets ensemble avec Abuto et peut-être que je pourrais t'en parler en privé lorsque ce sera fait ...

Elle reste vague là-dessus pour le moment, mais Aimi peut comprendre ce qu'elle sous-entend, elle est médecin après tout, et certainement qu'étant avec Musashi, elle n'y a pas pensé un minimum. Ryoko sourit, puis écoute ce qu'Aimi a à lui proposer comme tentative pour reprendre sa forme humaine, le faire sommeiller, puis le mettre dans un coin de son corps ... c'est peut-être une solution oui. Elle se concentre, mettant sa queue de sorte à ce qu'elle s'assoit dessus, tente de chercher son chakra dans sa globalité. Bon sang, il est vraiment partout ... et en grande quantité, comment elle va faire pour sommeiller tout ça ? Elle tente de contrôler son chakra, de le faire s'endormir dans un coin de son corps ...

Le problème, c'est que, lorsqu'on n'a jamais manipuler du chakra bestial ... eh bah, lorsqu'on essaie de le sommeiller alors qu'on n'arrive même pas à le contrôler, c'est qu'il se passe des choses ... pas du tout prévisible, comme notamment ici où Ryoko, après un soudain écran de fumée, se retrouve non pas dans une forme humaine ou dans une forme hybride, mais ayant pris la forme d'une vrai anguille électrique, roulé en boule comme un serpent.

- Il se passe quoi ? Pourquoi tout est aussi grand ? Et pourquoi je peux plus bouger mes bras ?

Elle paniquait intérieurement, même si elle comprenait ce qui vient de se passer : visiblement, son chakra animal lui a mis un très très très gros nope.

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Jeu 23 Mai 2019 - 20:03


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Ryoko avait fini par la déposer sur le sol de sa chambre, recouvert d’un simple tapis dans les tons grisâtres. Relevant la tête en souriant, les deux jeunes kunoichis profitaient de ce moment à elle deux pour discuter de choses plus personnelles. En effet, Aimi lui avait confié qu’il était encore nouveau pour elle de se considérer comme en couple, qu’on les appelle ainsi, même si c’était évident pourtant. La Sekken lui expliquait donc tout naturellement, en utilisant le terme de « paire » pour lui expliquer la chose, mais elle préférait utiliser le mot couple. La Chiwa hocha de la tête positivement lui expliquant qu’ils étaient des petits amis, parce qu’ils n’étaient pas mariés et sa remarque la fit rougir de plus belle, ne pensant pas encore à passer ce cap avec Musashi. Enfin, l’épéiste comprenait le point de vue de la lavande et cela la réconfortait même dans le fait de les appeler un « couple ». Le rubis lui adressa un grand sourire alors qu’elle lui confiait avoir des projets avec le Mugirawa et qu’elle aurait sûrement besoin de venir la voir quand cela se concrétiserait. La doucereuse avait une vague idée de ce dont elle parlait et ses iris sanguines brillèrent en deux petites étoiles admiratives.

« Un projet hein ? Je crois savoir de quoi tu parles… Si tu as besoin de quoi que ce soit le moment venu, tu sais que tu peux venir me voir ! »

Suite à ses mots, elle lui offrit un petit clin d’œil confident, lui promettant d’être là pour elle pour n’importe quelle situation. Enfin, pour le moment, une chose était plus importante : la manipulatrice de l’eau devait reprendre sa forme humaine. Aimi lui conseilla alors de faire sommeiller ce nouveau chakra animal en elle et de le mettre dans un coin de son corps. La rousse croisa les bras et regarda attentivement son amie se concentrer, restant aux aguets s’il se passait quelque chose. Et ce qui arriva était bien au-delà de tout ce qu’elle avait prévu, ne sachant même pas comment réagir sur le moment. En effet, un écran de fumée camoufla une bonne partie de sa chambre, et alors qu’elle s’attendait à revoir cette magnifique silhouette et ses cheveux de lavande, elle ne vit rien du tout. Personne face à elle. Ses yeux s’écarquillèrent en gros, extrêmement surprise de ne pas voir la Sekken. Pourtant, une petite voix arriva à ses oreilles, alors qu’elle demandait ce qu’il se passait et pourquoi tout était grand et qu’elle ne pouvait bouger. Ses pupilles écarlate descendirent et tombèrent sur une petite anguille légèrement électrifiée, était-ce Ryoko ? Oui, c’était certain. La Chiwa posa une main sur sa bouche et ouvrit ses yeux en grand, sortant presque de ses orbites. Seigneur, que s’était-il passé ? Il ne fallait pas stopper le chakra ? Est-ce qu’elle venait d’aider son amie à se transformer en anguille ?

« Mon dieu, mais qu’est-ce que j’ai fait ? Non, non, ce n’était pas ce qui était prévu ! Bon calme-toi Aimi, il y a forcément une explication… »

L’Eisei-nin soupira un bon coup, ce n’était pas en paniquant qu’elle réfléchirait plus calmement. Pourquoi s’était-elle complètement transformée ? S’agissait-il d’une preuve que le contrôle de son chakra n’était pas encore maîtrisé ? Oui sûrement, mais là, c’était vraiment un extrême… Peut-être que son essence animale avait pris le dessus ? Ou alors, il n’avait pas apprécié que Ryoko désire le faire dormir quelque temps... Oui, c’était sûrement cela ! La rousse s’agenouilla vers l’adorable serpent d’eau et posa ses bras sur ses genoux, comme appui.

« Et bien, tu t’es littéralement transformée en anguille Ryoko-chan ! Je ne sais pas s’il a simplement pris le dessus ou s’il ne s’est pas laissé faire ? Voir les deux du coup ? En tout cas, la seule chose que je peux te conseiller, c’est de trouver un moyen de faire comprendre à ton chakra que tu es maître de ton corps… Peut-être avec un compromis ou lui faire comprendre que ce n’est pas permanant ? Enfin, je te laisse faire… »




_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 24 Mai 2019 - 3:42
En parlant vaguement de ses projets avec Abuto, elle cru voir dans les yeux de la rubis une étincelle, elle se demande bien ce dont elle pense ... mais Ryoko a fait exprès d'être vague, pour le moment, ça ne s'est pas encore officialisé, mais c'est en cours. La rose attendait le bon moment pour l'annoncer, mais elle promet à Aimi de lui en parler une fois que ça c'est concrétiser. Elle sourit, lui caresse la tête lorsqu'elle lui dit qu'elle accepte de lui donner un coup de main, en effet, elle risque d'avoir besoin d'un peu d'aide supplémentaire, donc elle est bien contente de pouvoir compter sur elle pour ses futurs projets. Enfin, après cela, la rose revient sur le sujet que voulais amener la rubis : reprendre sa forme humaine, ce qu'elle a tenter de faire en faisant comme elle lui a proposer de faire. Mais hélas, son chakra animal qui n'a pas envie d'aller se coucher, et le voilà en train de faire que des conneries du genre la transformer en anguille au lieu de la transformer en humaine. Au moins, il y a bien une moitié qui a disparu, dommage que ce soit la mauvaise.

- Une explication ? Mais une explication à quoi ?

Elle cligne des yeux alors que le monde lui paraissait subitement si grand ... elle essayait de marcher ... ou plutôt, elle essaie de glisser pour bouger, mais n'arrive même pas à bouger les bras ... a vrai dire, elle ne les sent même plus ! Ryoko tente de comprendre ce qui s'est passé, pourquoi son chakra s'est-il rebellé à ce point pour la transformer en anguille ? Parce que oui, il fallait pas longtemps pour la rose pour comprendre qu'elle est maintenant devenue entièrement une anguille électrique. Elle fronce les yeux, du moins, essaie de les froncer en écoutant les dires d'Aimi qui lui paraissait sacrément géante de son point de vue, presque effrayante à vrai dire ! Heureusement qu'elle est toute choupie ... ça équilibre un peu.

- Quoi ? C'est mon chakra qui a fait ça ? Non mais oh, tu as raison, je vais lui montrer que c'est MON corps, pas le sien !

Elle se concentre, visualise du coup bien mieux son chakra sous cette forme, là où elle essayait de calmer son chakra, ce coup-ci, au lieu de tenter tout de suite de l'endormir, elle le chasse. C'est en luttant contre son chakra qu'elle essaie de le dompter, si de l'extérieur, Aimi ne voyait qu'une anguille qui transpirait les yeux fermés, à l'intérieur, c'était un combat symbolique qui se produisait dans le corps de Ryoko qui, ce coup-ci, au lieu de calmer son chakra, tente de l'envahir du sien, de lui montrer qu'elle peut se passer de lui et qu'elle est puissante même sans son existance.

Et ça marche, son chakra semble se recroqueviller en un point qu'elle arrive à manipuler, puis à bloquer dans un coin de son corps. Une nouvelle explosion de fumée réapparaît, et c'est bel et bien une Ryoko à plat ventre sur le sol qui apparaît. Elle est surpris de voir que ça ait marché, mais surtout, elle est surprise de voir qu'elle n'a rien senti ...

- Mais ... je suis redevenue moi ... et je n'ai pas eu mal ... je pensais pourtant souffrir comme tout à l'heure ...

Alors qu'elle se mettait assise, heureuse de pouvoir recontrôler deux jambes humaines - très heureuse même -, elle regardait ses mains, humaine bien sûr, mais c'était comme si elle regardait entièrement son corps pour elle ... pourquoi n'a-t-elle pas souffert ? Pareil pour lorsqu'elle est devenue une anguille, pourquoi n'a-t-elle pas souffert à ce moment là ? Ce chakra a beau se faire de plus en plus familier, il y a encore tellement de choses qu'elle ne comprend pas à son sujet ...

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 24 Mai 2019 - 11:53


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Aimi regardait la petite anguille qui représentait son amie avec une certaine alerte dans les iris. Si la situation pouvait être plutôt surprenante et amusante, la Chiwa avait peur que la Sekken ne puisse pas reprendre une forme humaine. Des petits arcs d’électricité entouraient son long corps de serpent d’eau alors la kunoichi n’osait pas vraiment la toucher, mais elle restait près d’elle quand même. Ryoko ne semblait pas trouver d’explication alors l’épéiste cherchait à reprendre son calme face à la panique soudaine, cherchant une solution à tout cela, car il y en avait forcément une. Aimi avait donc réfléchit durant quelques secondes pendant que la manipulatrice d’eau cherchait à se déplacer sous cette forme et cela fut une évidence pour la médic-nin. Son chakra avait sûrement pris le dessus, ne souhaitant pas être contrôlé par son amie. Pourtant, il fallait qu’elle ne se laisse pas faire, du moins, c’est ce qu’elle pensait sur le moment, qu’ils devaient se mettre d’accord entre eux, et de n’importe qu’elle façon.

De ses yeux rubis, la Chiwa fixait attentivement la petite anguille qui semblait se concentrer. Elle attendait, là, les yeux de l’animal étaient fermés et il semblait si calme alors qu’un combat interne devait se dérouler. Puis soudainement, une explosion de fumée fit reculer la kunoichi, tombant sur ses fesses alors qu’une silhouette allongée apparaissait petit à petit. Cela semblait avoir fonctionné, Ryoko était là, allongée à plat ventre sur le sol de sa chambre. L’adorable visage de la Chiwa s’illumina soudainement alors qu’elle marchait à quatre pattes vers elle. Son amie semblait surprise d’être revenue à elle, et cela, sans souffrir qui plus est. Les deux femmes s’essayèrent face à face et Aimi l’observait se réhabituer à sa forme initiale tout en lui trouvant une réponse probable.


« Il est possible que tu t’habitues de plus en plus à ce chakra, en sachant que tout à l’heure, tu t’es transformée sans nuage de fumée ! Peut-être que cela sera beaucoup plus rapide maintenant ? Avec un peu d’entraînement, tu contrôleras ta nouvelle nature avec aisance, je n’en doute pas. Alors, ça fait quoi de reprendre forme humaine ? »

La Chiwa ne pouvait pas vraiment se mettre à sa place, ce genre de changement était une nouveauté pour elle sûrement et la Sekken devrait vivre avec cette nature animale, cohabiter avec elle, se battre peut-être avec elle ? Alors, elle était curieuse de savoir comment son amie pouvait se sentir maintenant. Aimi était là pour la soutenir, elle posa une main réconfortante sur la sienne, se doutant qu’elle devait encore être perturbée par tout ce qu’il s’était passé.

« Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ? Je pense que tu devrais te reposer Ryoko-chan. »



_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 



Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Ven 24 Mai 2019 - 20:08
Ryoko était redevenue humaine, c'était tant mieux, elle commençait à en avoir marre de ne pas pouvoir marcher sur ses deux pattes d'humain, mais cette expérience lui a quand même été utile : elle sait comment arrêter son chakra animal de la transformer entièrement, mais surtout, elle sait désormais qu'elle peut réussir à contrôler ce chakra animal ... il lui faut beaucoup de travail, beaucoup d'ardeur dans ce travail qu'elle doit faire sur elle même pour pouvoir contrôler ce chakra bestiale qui se veut impossible à dompter. Mais elle le domptera quand même, elle montrera à cette source de chakra que c'est elle qui décide lorsqu'elle veut devenir ou non un hybride entre une anguille et une humaine, pas lui ... et pour cela, elle devait tout simplement montrer que son chakra a elle était bien plus puissant que ce chakra bestiale qui se croyait déjà tout permis alors qu'il vient à peine d’apparaître.

- Peut-être est-ce aussi parce que j'ai surclassé ce chakra bestiale ? Je l'ai confronté à mon chakra et il s'est d'un seul coup calmé ... je pense qu'il a eu "peur" ou quelque chose de la sorte.

Enfin, Aimi voulait maintenant savoir comment elle ressent le fait d'être de nouveau humaine, la rose sourit à pleines dents, évidemment qu'elle se sent bien d'avoir repris son humanité, presque autant que quand elle a appris à "marcher" avec son autre forme ! Elle vient attraper Aimi, puis vient la câliner en l'emmenant vers elle, frottant sa joue contre la sienne.

- Je me sens super bien ! Mais c'est grâce à toi que j'ai pu reprendre ma forme humaine, même si c'est aussi un peu de ta faute si j'ai finis entièrement en anguille ... mais c'est une autre histoire ça, fufufu~.

Elle se met à bailler fort aux corneilles, toujours en gardant Aimi dans ses bras, celle-ci lui propose d'aller se reposer, ce n'est pas déconnant comme idée. Elle sert sa petite peluche de chair contre elle, puis la tient bien contre le creux de son épaule.

- Oui, c'est une bonne idée ... ça m'a demandé pas mal de chakra de me transformer dans tous les sens ... maintenant je suis fatiguée ...

Elle baille une nouvelle fois, puis se met déjà à ronfler en gardant la petite Aimi solidement dans ses bras ... oui, elle venait de s'endormir d'un coup, accroupie, gardant la pauvre petite rubis dans ses bras ... mais aura-t-elle le courage de la réveiller ou de sortir de sa tendre étreinte ?

_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Empty
Lun 27 Mai 2019 - 10:01


A Colombe saoule, les Cerises sont amères




Tout cet épisode de métamorphose terminait bien. Si la rousse s’attendait à recevoir son amie quémandant de l’aide, pour ensuite se transformer sur son lit, souffrir atrocement, puis se retrouver à glisser sur le sol de sa chambre… La doucereuse avait tout fait en son possible pour aider la Sekken, la conseiller et cela fonctionnait plutôt bien, jusqu’à ce qu’elle se transforme complètement en anguille électrique mettant dans tous ses états l’épéiste. Par chance, Ryoko avait réussi à merveille à retrouver son apparence d’origine, mais cela l’avait complètement épuisé.

La violette répondit qu’elle avait pris le dessus sur son chakra animal, un combat interne s’était sûrement déroulé et la kunoichi avait réussi dans un sens à le « rassurer » et il s’était calmé. C’était du bon travail, se disait la Genin et elle ne pouvait que sourire. Enfin, son amie s’inquiétait tout de même, cela devait être éprouvant et bouleversant comme changement, alors, elle lui demandait simplement comment se sentait-elle, suite à tout cela. Sans s’y attendre, la lavande attrapa ses frêles épaules avant de la ramener contre elle et de l’encercler dans une étreinte bien à elle, faisant rougir de plus belle Aimi qui avait toujours du mal dans les élans d’affection qu’elle lui offrait, seul Musashi avait le droit de voir sa spontanéité.

Enfin, ce n’était pas plus mal, cela signifiait qu’elle allait bien et la belle femme le lui confirma par ses dires, lui étant reconnaissante même si elle avait contribué à sa transformation en serpent d’eau, la faisant détourner du regard, très peu fière de cet épisode des plus consternant. La Chiwa se contenta de se laisser faire, ne brochant pas, elle avait l’impression d’être comme une petite peluche. Elle finit par lui demander si elle voulait se reposer, et suite à ces paroles, la resserra un peu plus dans ses bras, c’était mort pour s’échapper. Une légère perle de sueur coula sur son front, coincée contre l’épaule de la Sekken qui semblait déjà s’être endormie, cette femme était vraiment un numéro. La rousse tenta tout de même de bouger, de façon à ce que sa tête tombe sur ses genoux et elle resta là, adossée à son lit, accroupie sur le sol de sa chambre avec la manipulatrice d’eau qui dormait profondément. L’épéiste de la Roche haussa des épaules avant de sourire légèrement.


« Bon et bien, repose toi bien hein… »





_________________
A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi] Syhz

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

A colombe saoule, les cerises sont amères [PV : Aimi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: