Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

Regarde où tu mets les pieds [PW Metsu Jin]


Lun 24 Juil 2017 - 14:16
"REGARDE UN PEU OÙ TU METS LES PIEDS !
- Ouais, d'abord, sinon on te casse la gueule sévère !
- Pourquoi on attend ? On lui saute dessus les gars !"

Autant dire que ce type était plutôt mal barré... oh, mais pour comprendre ça, il faut revenir un peu en arrière.

Un Lundi comme un autre au sein de Kirigakure. J'avais décidé de me promener dans la ville en remarquant qu'il n'y avait plus aucune requête de mission sur le panneau d'affichage face au bar sur lequel j'allais récupérer mes missives : deux accomplies dans la même journée, c'était un beau quota que je m'étais offert. Néanmoins, je souhaitais aider mon village et pour cette raison, j'avais décidé de me rendre au trône de la Mizukage. J'avais un lien assez fort avec cette dernière, peut-être accepterait-elle de m'offrir une mission, qui sait, plus difficile et avec de meilleures récompenses ! Et qui sait, peut-être trouver des équipiers comme Grandes-Oreilles qui m'aideront dans la réalisation de ces quêtes.

En chemin, je remarquais un étonnant rassemblement vers les quartiers malfamés de la ville, connus pour l'agressivité des gens qui y vivent : même les citoyens qui n'étaient pourtant pas des shinobis cherchaient des noises à quiconque les approcherait. De ce fait, je me faisais tout petit mais trouvais tout de même le moyen de circuler dans la foule afin de m'avancer en direction du trône. Toutefois, près de moi, j'entendais le chuchotement d'un garçon, qui parlait à deux autres.

"Je le pousse, on l'agresse et on le dépouille. C'est parti les gars, restez derrière moi."

Ni une, ni deux, il se jetait à corps perdu face à un garçon au visage brûlé et aux cheveux décolorés : clairement un énergumène étonnant rien qu'à son physique. Une seconde plus tard, alors que la victime de ce coup monté se remettait de l'impact, le premier lui hurlait dessus, renforcé par ses partenaires.

"REGARDE UN PEU OÙ TU METS LES PIEDS !
- Ouais, d'abord, sinon on te casse la gueule sévère !
- Pourquoi on attend ? On lui saute dessus les gars !"

... Je n'osais pas réagir tout de suite. Le trône était à quelques instants d'ici et je n'avais qu'à continuer tout droit en l'ignorant pour m'y rendre, mais je ne pouvais décemment pas laisser ce type se faire attaquer sans bouger... les trois étaient peut-être même armés, ou qui sait, des assassins ? Je ne voulais pas risquer ma vie pour sauver un inconnu, mais je m'autorisais quelques minutes de retard pour voir comment allaient évoluer les choses.

_________________
Angū's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 24 Juil 2017 - 16:03
Ces derniers jours avaient été difficiles pour moi. J'avais effectué ma toute première mission et je sortais surtout d'un combat qui m'avait laissé dans un piteux état. Je portais un bandage qui faisait le tour de ma tête et cachait une plaie profonde au front, je boitais à cause d'une côte cassée et le reste de mes blessures moins graves étaient cachées sous mes vêtements. Au grand maux les grands remèdes, c'était la journée repos ! Et comme toute journée repos digne de ce nom, elle se savourait avec un bouquin. Je me baladais dans les rues de Kiri avec un livre en main, un roman intitulé "Chroniques d'un expert en Fuinjutsu partie 2" qui sous couvert d'aventures héroïques m'aidait à m'améliorer dans mon domaine de prédilection. Une belle journée qui s'annonçait en perspective donc.

Du moins, c'est ce que je pensais. Je me trouvais dans une des artères de Kiri et à cette heure là, c'était pas mal bondée. Sans le vouloir, j'ai écrasé le pied d'un gars qui se tenait immobile devant moi avant de le percuter, m'envoyant mon propre livre en pleine face avant de reculer de quelques pas.
« REGARDE UN PEU OÙ TU METS LES PIEDS ». Merde. Bien entendu, fallait que je tombe sur ces trois guignoles aujourd'hui. « Pardonnez-moi je... » Et je n'eut pas le temps de finir ma phrase qu'ils me poussèrent à trois dans une ruelle adjacente, prêts à en découdre. « Écoutez les gars... Je vous veux pas de mal » Je tapotais la boucle de ma ceinture marqué du symbole de la brume. « Vous voulez pas vous battre avec un ninja, franchement ? » Mon œil. Je surestimais l'intelligence de ces attardés. « D'abord tu nous agresse et maintenant tu nous menace avec ton air prétentieux ? » Je me mettais en garde quand ils me fonçaient dessus et j'accueillais le premier en levant mon genoux pour lui enfoncer dans le ventre. Argh. Je m'étais fait mal à la côte en amortissant le choc de sa charge, j'étais forcé de reculer contre le mur et de me plier en deux pour me protéger. « T'as fait mal à notre pote, connard ! » « Ouais ! Tu vas le payer ! ».

Ils me ruaient de coups de poings dans cette position où j'étais sans défense. Pas le choix, je devais me mettre dans une position plus inconfortable encore. En poussant un grognement de douleur mêlé à la rage, j'appuyais avec mes deux pieds sur le mur pour repousser mes assaillants et tomber sur l'un d'eux. Dans ma chute, mon regard croisa celui d'un gamin blondinet qui regardait la scène l'air tout penaud. « Qu'est ce que t'attend gamin ?! Vas demander de l'aide ! ». Nouveau coup de poing dans la tempe. Je m'écroulais sous le côté, peinant à me relever.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Lun 24 Juil 2017 - 18:51
En un instant, en une fraction de seconde, la scène de provocation que j’avais remarquée du coin de l’œil se transformait en scène de crime. Les trois types, après être rentré dans celui au visage brûlé, le poussèrent dans une ruelle légèrement isolée qu’il me fallut rejoindre pour suivre l’agression du regard. Ils ne rigolaient pas, coups de poings et coups de pieds s’entremêlaient pour blesser au plus grave le jeune garçon qui était déjà au sol, mais qu’ils continuaient à maltraiter sans aucune once de respect. Ce… ce n’était pas censé arriver, même s’il les avait bousculés, personne ne s’en prend comme ça décemment dans le simple but d’apprendre le respect, encore moins en groupe… Je saisissais du regard la violence des coups lorsqu’un coup dans sa tempe le bloquait à terre, le regard révulsé.

Mamie m’avait appris à soigner les gens, mais je ne pouvais pas les laisser frapper incessamment : je peux reproduire ses gestes pour guérir, pas pour ressusciter… Il me fallait intervenir, mais comment ? Oui ! Appeler à l’aide, c’est ce que je devais faire, comme il me le demandait ! Cependant, en me retournant, je remarquais que la folle meute de personnes était trop dense pour pouvoir alerter qui que ce soit et le bruit environnant étoufferait mes hurlements. Je n’avais plus qu’une solution : rentrer dans le tas. Je n’étais pas un combattant, mais en tant que ninja, je me devais de lui venir au secours.

Je me lançais à corps perdu dans les trois types, qui s’étaient agglomérés autour de leur proie. Deux étant à ma portée, je leur offrais une énorme gifle de toutes mes forces. Malgré mon manque d’impact, je réussis à faire rugir un grand bruit qui poussait les deux assaillants. Cependant, j’étais frêle et fragile et malgré le fait que toutes mes forces aient été concentrées dans ce geste, je ne réussis même pas à faire saigner l’un d’entre eux ou même les faire tomber. Juste… les pousser. À proximité du garçon à terre, je recevais un coup de poing en pleine face qui me repoussait en arrière et me fit presque tomber.

"Qu’est-ce qu’il veut celui-là ? Il en veut aussi ? C’est parfait, il a l’air encore plus faible que le premier. Deux pour le prix d’un, vous en pensez quoi les gars ?
- Ouais. En plus, cet enfoiré m’a mis une gifle, il va souffrir.
- Mec, t’as vu ta joue ? T’as chopé une allergie ou un truc comme ça ?
- J’en sais rien, je ne crois pas. Par contre, maintenant que tu le dis, ça me gratte et ça chauffe là où il a cogné… eh, toi aussi t’as la joue rouge et blanche, ça va ?
- Arrêtez de causer les gars, laissez-le pas se barrer !"

Celui que je n’avais pas réussi à frapper enjambait sa première cible pour s’approcher de moi… le bon côté des choses, c’est qu’il le laissait de côté quelques instants. Par contre, le point négatif, c’est qu’il allait sûrement me refaire le portrait… et ça ne manquait pas. Il prit un grand pas comme un élan afin de m’asséner un coup de poing en plein dans le torse, que je ne pus que bloquer entre mes mains. Le coup était si violent que je pouvais sentir mes mains chauffer, alors que le visage de mon assaillant changeait : il se mordit la lèvre, alors que le coin de ses lèvres se recouvrait de salive. Il a sûrement du se mordre la langue en me frappant… Alors, il reculait d’un saut avant de regarder ses deux comparses aux joues rouges.
"Les gars, ce mec n’est pas normal, on se barre ! On se barre je vous dis !
- Oui… ouais, et pour le mec au sol, on le dépouille pas ? Aaarg.
- J’ai dit ON SE BARRE !"

Les trois prirent la fuite en s’échappant par une rue tangente à la précédente, alors que je regardais mes mains, encore toutes chaudes du coup que je venais de recevoir. Je n’avais même pas fait attention à leur discussion ou porté de nouveau le regard sur la victime de l’agression. J’étais… peut-être encore un peu sous le choc.

_________________
Angū's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 24 Juil 2017 - 20:30
Alors que je réussissais à relever la tête en poussant sur le sol à l'aide de mes bras, je voyais le gamin s'élançais à corps perdu sur les brigands qui m'attaquaient. « Tu fous quoi ? Vas t-en ! Tu vas te faire massacrer ! » Et j'avais raison, à peine eut-il le temps de leurs caresser la joue que les deux qu'il avait "attaqué" cherchaient à s'avancer pour le castagner. En poussant sur mes pieds, je réussis à chopper les jambes de l'un d'entre eux pour le restreindre mais le second réussit à envoyer le gamin valser. Le blondinet avait beau avoir agît de manière stupide, son acte héroïque... C'était le genre de chose qui me touchait, pour le coup. C'est alors que je donnais tout ce que j'avais pour me relever que les bandits se mirent à paniquer à propos des blessures infligeaient par le soufflet de mon "sauveur". Ce type était donc spécial ? C'est peut être bien la raison pour laquelle il m'avait aidé.

J'essayais ensuite d'attraper le pied de celui qui m'enjambait mais ses collègues m'en empêchèrent en m'envoyant chacun un coup de pied dans les côtes. Grognement. Douleur cuisante. « Arrêtes ça ! » que j'hurlais à celui qui s'apprêtait à attaquer. Nouveaux coups de pieds pour moi puis panique général au sein du groupe. Ça me laissait enfin le temps de me redresser et de me retrouver sur mes deux jambes. Trop tard. Ils avaient fuit par peur du jeune garçon. « Putain... Merci gamin. Sacrés réflexes. » Je remettais mes bandages à la tête en place puis me déplacer vers lui en boitant à cause de mes douleurs sur le côté. « Tu leurs as foutu les boules, comment t'as fait ça, hum ? » Je haussais ensuite les épaules en voyant sa mine déconfite. « T'en fais pas pour ça, ça importe peu. Je m'appelle Jin, merci de m'avoir aidé. Je peux faire quelques choses pour te remercier ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Lun 24 Juil 2017 - 22:08
Je regardais mes mains. C'est sûr, j'ai bien fait d'attaquer et de rentrer dans le tas, mais... quelque chose s'était produit. Quelque chose de différent. Il m'est déjà arrivé d'avoir un contact sans mes gants avec des gens. Ma maman, mon papa... le rat de la dernière fois. Tous ont présenté les mêmes signes, des marques rouges, comme des allergies, ou même pour le rat, une déformation fatale. J'ai toujours pensé qu'ils étaient atteint de quelque chose et que je n'avais juste pas réussi à les soigner à temps, mais clairement, ces trois personnes étaient étonnées de voir une telle marque sur leurs joues. Ce n'était pas de la puissance physique, c'était certain... donc, qu'est-ce qui m'arrivait ?

"Putain... Merci gamin. Sacrés réflexes. dit-il. À vrai dire, je ne l'écoutais qu'à moitié, je n'avais même pas remarqué qu'il m'avait posé une première question; je me contentais d'écouter la seconde avec un peu d'attention.
T'en fais pas pour ça, ça importe peu. Je m'appelle Jin, merci de m'avoir aidé. Je peux faire quelques choses pour te remercier ?"

Je regardais le soleil. J'avais pris du retard, trop pour me présenter de la sorte face à mamie. Peut-être qu'avec un peu de chance, les gens qu'elle devait me présenter auraient eux aussi du retard. Je comptais sur ce coup de chance pour prétexter mon absence et, ne sachant relativiser, m'adressait directement à Jin.

"Eh bien... J'avais rendez-vous avec la Shodaime Mizukage, mais je suis en retard et j'ai peur qu'elle me cogne. Du coup je vais profiter de mon temps en espérant qu'elle ne m'en veuille pas trop. Je n'ai pas eu l'occasion de manger quoi que ce soit de sucré depuis longtemps, tu veux qu'on mange une glace ensemble ? Ou un jus de fruits bien frais ?" lui demandais-je, un peu naïvement. Oui, j'étais un fin gourmet. En tout cas, tout ce qui concernait le sucre pouvait sans problème se faufiler dans mon œsophage et c'est la raison pour laquelle, malgré la foule de passants dans la rue, j'avais réussi à distinguer une petite boutique itinérante proposant des sorbets, glaces et granités en tout genre, de plein de parfums, plein de textures, qui avait eu le mérite de saisir mon attention. J'espérais qu'il l'ait lui aussi repérée, que je puisse oublier un peu toutes les choses que je venais de voir.

_________________
Angū's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 25 Juil 2017 - 11:05
Je me grattais l'arrière de la tête « T'es sûr que tu veux froisser la toute nouvelle Mizukage ? C'est peut-être le bon moment pour entrer dans ses petits papiers et donc, certainement pas le bon moment pour lui poser un lapin. » J'haussais les épaules, ce n'était pas mon problème après tout. A vrai dire, j'étais pas vraiment chaud pour aller prendre une glace avec un gosse mais je lui en devais une et puis... Ça me donnerait l'occasion d'en apprendre plus sur ses drôles de capacités.
« Allez, pourquoi pas. Vas pour une glace. » On se retrouvait bien vite avec une crème glacée en main toutes deux payées par mes soins, au chocolat pour ma part. Ce n'était pas vraiment les échoppes qui manquaient sur cette grande rue. Nous allions ensuite nous poser sur un banc plus reculé de la foule pour déguster nos délices glacés en toute tranquillité.

Le calme restait malgré tout approximatif. Il faut dire que les rues de Kiri était toujours pleine de vie et ce n'était donc pas étonnant d'entendre les cris d'enfants qui s'amusaient ou encore de voir une bagarre entre chats de gouttière. « Si je peux me permettre, la Mizukage t'avais donné rendez-vous pour quelle raison ? T'es un ninja ? » Je goûtais pour la première fois ce que j'avais acheté. Autant ce n'était pas dans mes habitudes de manger ce genre de choses, autant pour le coup, c'était bien bon. « Ca se voit peut être pas après la raclée que je me suis prise mais je suis ninja aussi. ». Je crevais d'envie de lui poser des questions sur ce qu'il venait de faire subir à mes agresseurs mais le garçon semblait être encore légèrement sous le choc. « Tu ne m'as pas dit ton nom d'ailleurs ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Mar 25 Juil 2017 - 18:02
"Je m'appelle Kanji ! Je suis le petit fils de la Mizukage, c'est pour ça que je n'ai pas peur d'arriver en retard. Enfin... pas aussi peur que je le devrais. Je la vois tous les jours, on aura l'occasion de parler plus tard; même si elle est occupée en ce moment." annonçai-je insouciant. Avec les temps qui courent, un sabreur ou un opposant au régime de ma grand-mère m'aurait coupé la tête sans chercher à comprendre si je mentais ou non, simplement par précaution. Mais bon. Je crois que mon subconscient parlait en premier, puisqu'à y réfléchir mûrement, il se serait blessé s'il avait tenté de lever la main contre moi.

"Eh, merci pour la glace. C'est vraiment gentil. Je pensais mes mots, ça faisait bien longtemps qu'on ne m'avait pas offert quoi que ce soit. Mamie avait toujours eu peu d'attentions pour moi, mais je la savais comme ça et c'était ma seule famille, inutile d'attendre des cadeaux provenant de qui que ce soit outre elle. J'appréciais réellement le geste de Jin. Donc oui, je suis ninja. Toi aussi ? Tu es un haut gradé de la ville ? Tu as déjà affronté des villages voisins ? Tu sais faire des boules de feu ?"

J'adore les boules de feu, je suis triste de ne pas savoir en faire. Je trouve ça explosif et magnifique, même si c'est un peu dangereux. Qui sait, peut-être que s'il sait en faire, il acceptera d'en lancer une dans les airs pour que je puisse voir de près à quoi ça ressemble. J'ai toujours rêvé de voir comment elles se créaient ! Cependant, je repris assez vite mes esprits en me rappelant que nous étions en plein milieu d'une ruelle très passante, notamment civile.

"Je te demande ça pour en savoir plus sur toi hein, surtout pas pour en faire une ici, maintenant ! annonçai-je, une décrépitude affirmée sur le visage. Je ne pensais pas mes mots, par naïveté. Je parle beaucoup, excuse-moi. Je n'ai pas souvent l'occasion de discuter avec quelqu'un sans avoir ma mamie sur le dos. D'ailleurs, je suis sûr qu'elle est capable de venir me tirer les oreilles dans la rue s'il le faut. Je retire ce que j'ai dit tout à l'heure, elle me fait très peur !" affirmai-je cette fois avec un sourire franc : j'avais fait une blague. ET JE M'EN ÉTAIS RENDU COMPTE !

_________________
Angū's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 26 Juil 2017 - 15:14
Je m'étais arrêté comme un abruti, la langue tirée et collée sur ma glace, tournant légèrement ma tête vers le blondinet lorsqu'il m'annonçait que sa grand-mère était le Shodaime. « Tu... Tu es le petit-fils du Mizukage. Je m'attendais pas à ça en me réveillant ce matin. Se faire secourir par toi c'est... cocasse ? » Je ricanais et reprenais une position sérieuse. « Par contre, tu devrais éviter de le crier sur tous les toits. Certaines personne à l'esprit mal tourné pourrait voir en toi un très bon moyen de pression contre les hautes instances. ». Ce n'était pas mon cas, j'appréciais le fait que la Shodaime préfère s'entourer de non-shinobi pour assurer sa protection et celle du village, ça montrait bien qu'on avait pas besoin des ninjas. Elle faisait d'ailleurs un très bon travail en demandant à chacun d'enregistrer ses capacités afin de les garder à l’œil. Cette élection avait été une surprise pour tout le monde, certes, mais pour moi c'en était une bonne.

Je poussais un petit sifflement d'étonnement à la suite de toutes ses questions. « Oulah oulah. Doucement sur les questions, tu vas me perdre. Alors, pour te répondre dans l'ordre... Oui Non Oui Non » Puis face à la tête déconfite qu'il affichait, je reprenais avec un sourire : « Je suis un simple genin. J'ai déjà affronté des ninjas du pays du feu, enfin... J'étais pas vraiment ninja et c'est plus eux qui m'ont cassé la gueule qu'autre chose mais ça compte quand même non ? Et quant au boule de feu... Je ne sais pas en faire désolé. A vrai dire je ne sais même pas quelle affinité je possède. » Je ne réussissais pas à me retenir de rire face à sa déception apparente.
« Mais toi, t'es de quelle affinité ? Peut-être bien que tu pourras en faire un jour des boules de feu. ». La situation était assez cocasse, je discutais tranquillement de techniques Katon alors que j'avais d'ordinaire une haine profonde pour celles-ci. En vérité, les flammes me faisaient même un peu flipper, après tout, elle m'avait coûté mon œil. « Mieux vaut quelqu'un qui parle beaucoup qu'une personne qui n'a pas de conversation. Si ta grand-mère te fais si peur, cours la rejoindre, je voudrais pas que tu te prennes une dérouillée à cause de moi » Après avoir terminé ma boule de glace, j'en profitais pour changer de sujet. « Ça te dérangerai de m'expliquer comment t'as fait pour mettre une branlée à ces types dans la ruelle tout à l'heure ? C'était assez... étonnant. ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t337-termine-jin-metsu

Regarde où tu mets les pieds [PW Metsu Jin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: