Soutenez le forum !
1234
Partagez

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko


spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Dim 26 Mai 2019 - 16:59




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Les nuits Kumojines pouvaient se montrer animées dans leur ensemble mais Kansei y préferait la tranquillité de sa forêt ou l’odeur des ouvrages de la bibliothèque l’enivrant d’un savoir durement cherché et mérité. Mais ce soir, il se mêlait à l’agitation de la plèbe, au vacarme omniprésent pour avancer à un rythme calculé dans les ruelles les plus proches du centre de Kumogakure no Satô. À l’esprit, des pensées trop sombres pour être partagées avec quiconque peuplant ce lieu ; le Nara passa donc devant la veine menant à la demeure clanique des siens bien content de n’avoir rien à y faire en ce jour. Là-bas, on lui confiait missions et but politique à mener à bien, on lui demandait conseil et avis pour le juger sur ses compétences.

Ce soir, il s’octroyait un repos bien mérité. Non pas abaissé au fait d’aller rejoindre les pires soûlards dans les troquets les plus miteux, le shinobi de rang élevé préfera l’ambiance calme d’un bar aux allures rénovées et y pénétra pour s’installer directement au comptoir, se fondant dans la masse malgré sa stature et sa tenue baroque ; ici chacun s’occupait du fond de son verre et malgré quelques groupes levant parfois la voix ou riant aux éclats, il put tranquillement commander son premier verre de liquide translucide et alcoolisé.

Une heure passa avant qu’il ne doive esquiver une chaise qui venait de traverser la salle pour briser le miroir face à lui auquel il n’accordait aucune forme d’importance. Hors-service, il se contenta de glisser doucement sur son tabouret pour faire face à la source de ce remue-ménage. La foule s’était déjà rassemblée et bloquait le passage et la vue ; une chose était sûre toutefois. Les participants étaient dotés de chakra et il sembla qu’un d’eux commença à en malaxer.

Kansei prit la décision de ne pas intervenir. Il n’était pas de la police après tout ; pas plus qu’il n’avait à résoudre tous les conflits et effacer tous les vices de l’Homme. Un moyen en somme de passer sa soirée, spectateur de ceux qu’il défendait corps et âme. Pour leur permettre cela.

Certains semblaient même commencer à parier sur le résultat.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Mar 28 Mai 2019 - 0:50
- Tu essaies de te faire une bonne image ?
- Une petite rénovation ça ne fait pas de mal … La baraque en avait sérieusement besoin.
- Je l'aimais bien comme il était avant. Au moins ça reflétait bien … tes clients.

Tout en discutant avec toi, le vieux Chikamaru s'attelait à essuyer soigneusement les verres qui se trouvaient sur un plateau avant de les ranger sur une étagère derrière lui. Le vieil homme était une vieille connaissance à toi, tu pourrais même le considérer comme un ami si tu avais une notion de ce qu'était l'amitié. Quasiment tous les jours, tu venais finir ta journée dans son établissement mais rares sont les fois où tu repartais d'ici soûle. Le plus souvent, tu ne descendais que quelques verres. Il t'arrivait même ces derniers temps de ne prendre que deux ou trois coupelles de saké puis de passer le reste de la soirée silencieuse sur ton tabouret.

Tu avais changé. Tu n'as jamais été une grande bavarde mais il fut un temps où se mêler à des vauriens comme il y en avait ici suffisait à te faire du bien. Mais aujourd'hui, comme les jours d'avant, venir dans cet établissement ne t'apportait plus de réconfort. Au contraire, tu trouvais même cela de plus en plus lassant. La seule chose que tu parvenais encore à apprécier ici était les discussions, entrecoupées par son travail, que tu avais avec Chikamaru.

Chikamaru étant un homme assez âgé certes mais craint à cause de son fort caractère et son passé assez sombre, il régnait dans son établissement un calme plutôt étonnant au vu des raclures à ton image qui lui servaient des habitués. Mais, ce soir, à cause de la présence d'un petit groupe de shinobi, sans doute attirés par la "peau neuve" de l'établissement, une bagarre très violente avait éclatée rapidement.

Promptement, beaucoup se précipitent pour prendre part ou assister de plus près au spectacle. Seuls toi et un homme, que tu ne connaissais pas, étaient restés au bar alors que Chikamaru avait abandonné son poste de derrière le comptoir pour aller tenter de calmer les belliqueux.

Malgré les boucans et les projectiles qui menaçaient de vous toucher, l'inconnu demeurait imperturbable.

- Que fait donc un homme aussi sage à un endroit comme celui-ci ? Finis-tu par lâcher sereinement à l'attention de l'étranger avant de vider d'une traite le verre de saké que tu avais en main.

De toute évidence, cet homme semblait s'être trompé d'endroit. Il cherchait sans doute un établissement où boire en toute tranquillité mais « Chez Chikamaru » était en réalité le repère des scélérats de Kumo. C'était un bar fréquenté par des gens peu recommandables. Même le propriétaire était un ancien de la pègre qui s’était rangé sans pour autant déserter complètement le monde qui l’avait façonné. Un être en quête de quiétude ne poserait donc certainement pas les pieds ici s'il avait eu connaissance de quel genre d'endroit était « Chez Chikamaru » …

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Mar 28 Mai 2019 - 16:07




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Toujours vissé sur son promontoire de bois taillé, il fut sorti de sa torpeur apparente qui n’en était pas une tant son esprit marchait à vive allure. La seule personne encore en lice au comptoir qui semblait savourer le même poison que toi ; une brune élancée et désinvolte qui lui fit part de son étonnement pour l’accalmie dont il faisait preuve, même si à l'identique elle ne s’était pas ruée sur le conflit comme un papillon de nuit vers un halogène.

Il tourna doucement la nuque et son corps suivit pour avoir une vue claire sur son interlocutrice qu’il jaugea sans lâcher son regard charbon ardent braqué dans le sien, véhémence et ego mis à part pour ne laisser transparaître que son sempiternel calme qui en avait lassé plus d’un tant il paraissait flegmatique en tout temps.

« À vrai dire je ne suis pas un habitué de ce genre d’endroits ; il faut croire que je n’ai pas eu de chance. » Il haussa les épaules en souriant de façon concise avant de porter son verre à ses lèvres et de le descendre d’une traite.

« Vous semblez plus renseignée que moi, êtes-vous une habituée ? » Paraissant aussi sincère et intéressé qu’il pouvait l’être, un shuriken vint se planter dans un des pieds de son tabouret tandis qu’il se penchait en avant pour attraper la bouteille derrière le comptoir, laissant tomber de son autre manche la somme qu’elle coûtait. Il n’était après tout pas le plus honnête des hommes, mais de là à arnaquer un marchand de spiritueux pour une bouteille…

« Je manque à mes devoirs les plus basiques. Je m’appelle Kansei. » Laissant son affiliation à l’armée de côté malgré qu’il fut impossible de le comprendre autrement que par sa bouche, étant donné qu’il ne portait jamais son bandeau ninja, ce qui était le cas aussi pour la demoiselle s'en voyant dépourvue. Même sans cela, son aura suffisait à témoigner d’autre chose qu’une simple civile.

Curieux de la rencontre, il servit le verre vide devant elle et le sien tout en lâchant un moment son regard pour observer son propre reflet dans la myriade d’éclats reflétant un portrait brisé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Jeu 30 Mai 2019 - 0:48
- Je suis effectivement une habituée et d’habitude c’est plus calme ici.

Ta voix était sereine malgré les raffuts qui régnaient derrière vous.

Effectivement, « Chez Chikamaru » n’a jamais était certes un havre de paix mais les habitués, bien que étaient des raclures en tout genre, avaient du respect envers le propriétaire - s’ils ne le craignaient pas - ils évitaient donc de saccager son établissement. D’autant plus que la règle de la maison était « qui casse remplace » au risque de se faire rejeter définitivement et violemment du bar après avoir été dépouillé de ses sous en réparation du préjudice commis. Somme qui s’élevait bien souvent bien au-delà du prix réel de la casse.

Aujourd’hui un groupe de quatre shinobi étaient venus troubler le semblant d’harmonie qui régnait habituellement « Chez Chikamaru ». Des mobiliers et des bouteilles se fracassaient de toutes parts alors que des hommes se tapaient dessus sans retenu. Étonnement, toi qui étais pourtant connue pour ton côté belliqueux ne participait pas à la fête. La raison était que tu n’appréciais qu’un réel face à face, un véritable duel. Les bagarres de bar ou des rues ne t’avaient jamais réellement attiré bien que tu y eusses maintes fois participé n'ayant pas eu vraiment le choix. De prime, à cet instant tu n’avais envie de rien faire à part savourer ton saké en toute tranquillité. D’ailleurs, tu remercies ton voisin de bar, qui venait de te servir à partir d’une bouteille qu’il avait lui-même payé, en levant ta coupelle à son attention.

Tu t’apprêtais à porter le verre à tes lèvres lorsque tu vois Chikamaru se faire projeter violemment sur une table qui se fracasse sous son poids. Ton expression se change brusquement. De la placidité, tu affiches un regard dur alors que, délicatement, tu reposes la coupelle pleine sur le comptoir avant d’abandonner ton tabouret. Tu te retournes en direction de la scène où la violence battait toujours son plein. Rapidement, tu malaxes ensuite ton chakra afin de matérialiser des pieux qui touchaient presque le plafond de la pièce dont la hauteur était heureusement assez élevée. Et, tu avais fait exprès de faire des projectiles beaucoup plus courts et moins nombreux qu'habituellement ; ton souhait n’étant pas de tuer les cibles. Les pieux chargés en foudre crépitent au-dessus de la tête des querelleurs qui ont à peine le temps de lever le regard avant que les projectiles ne s’abattent sur eux et libèrent une puissante décharge électrique. Les hommes s’écroulent presque en même temps, imposant le silence dans la salle.

La majorité des pieux s’étaient plantés dans le sol sans toucher les cibles mais quelques hommes avaient été cependant blessés mais, heureusement pour toi, leurs blessures n’étaient pas mortelles, ceux-ci ayant réussi à éviter de se faire embrocher.

Une fois de plus, tu avais agi sans réfléchir aux conséquences désastreuses qu'auraient pu avoir ton acte mais c'est sans remords que tu t'avances pour aller déposséder de leur argent les quatre shinobi trouble-fêtes à présent entièrement paralysés mais toujours conscients. Tu déposes les butins sur la table la plus proche avant d’attraper fermement dans chaque main au niveau d'une cheville deux shinobi que tu traines ensuite sans ménagement en dehors de l’établissement. Tu les abandonnes dans la rue puis reviens pour récupérer de la même manière les deux autres qui rejoignent sans plus attendre leurs compagnons à l'extérieur.

Tu reviens à l'intérieur et s'avance vers Chikamaru qui était resté assis sur une chaise, à l'endroit même où il s'était fait envoyé valsé. L'homme était abattu face au chaos qui régnait à présent dans son établissement. Jamais encore le bar ne s'était retrouvé dans un tel état et pourtant ce n'était pas de la bagarre qui avait manqué en ce lieu.

- Je ne sais pas si c'est suffisant pour tout réparer mais c'est mieux que rien, fais-tu au vieil homme tout en lui désignant les ryos qui étaient restés sur la table un peu plus loin. Je paierai pour ça, ajoutes-tu en montrant cette fois les dégâts que tu avais causé dans le sol avec tes pieux.
- Merci pour ton aide Yamiko. Chikamaru laisse échapper un soupir avant de te fixer droit dans les yeux. Tu avais raison, je n'aurais jamais dû faire cette rénovation. A quoi bon si c'est pour retrouver l'établissement dans un tel état dès le premier jour … Ce fut de l'argent jeté par la fenêtre.
- Reprends-toi mon vieux. Si tu as besoin de plus d'argent, je peux t'aider, tentes-tu de le rassurer.
- C'est gentille de ta part, Yamiko. Le vieil homme finit par t'accorder un léger sourire. Tu as vraiment changé mais j'apprécie aussi cette nouvelle Yamiko.

Ne désirant pas entendre d'avantage de ce que tu considérais comme des âneries, tu tournes rapidement le dos à Chikamaru pour retourner au bar. Tu reprends ta coupelle en main mais ne la porte pas à tes lèvres.

- Êtes-vous un jônin du Village ? Lâches-tu à l'attention de Kansei sans même lui accorder le moindre regard.

Une façon subtile de savoir s'il était réellement un shinobi comme tu le pressentais. Tu avais assez fréquenté des ninjas puissants pour pouvoir en identifier un assez aisément par leur simple présence à tes côtés.

Si Kansei se révélait en effet être un jonin de Kumogakure no Sato, il se pourrait bien que tu vas encore avoir des ennuis à cause de ce que tu venais de faire. Attaquer puis dépouiller ses propres camarades pour aider le propriétaire d'un bar sans doute le plus malfamé de la ville pourrait très bien te couter ta liberté et ton grade. Et pourtant, tu ne regrettais rien.

- Moi, c'est Yamiko, ajoutes-tu avant de porter enfin ton verre à tes lèvres …

HRP:
 

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Gentoku M. Yamiko le Lun 3 Juin 2019 - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Sam 1 Juin 2019 - 1:24




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Il n’eut aucun mal à croire que l’endroit pouvait être moins animé qu’actuellement. Ce qui fut plus étonnant fut la réaction de la brune quand le gérant fut expulsé par l’affrontement ; elle lui accorda visiblement assez d’importance pour perdre le calme qu’elle partageait alors avec Kansei pour s’illustrer dans cet affrontement. Lui resta stoïque et même passif devant tout ce remue-ménage. C’est alors qu’il put le sentir ; le chakra qui avait aidé à bâtir ce village, celui qui avait rendu la raffinerie possible, celui qui marquait de son empreinte chaque Metaru du village. Et sa détentrice s’en servait à un niveau très respectable. Accoudé, il observa la demoiselle défaire les quatre shinobis récalcitrants d’un seul jutsu parfaitement exécuté ; de double nature pour illustrer encore plus sa pensée naissante.

C’était une kunoïchi de haut-rang à n’en pas douter, il en était désormais certain. Peut-être qu’elle ne tenait cependant pas le même poste que lui vu sa propension à l’impulsivité. Il avait suffit qu’une connaissance crache un peu de sang pour qu’elle sorte de ses gonds. Il lui fit confiance pour régler le soucis et après avoir dépouillé et défait les énergumènes elle les escorta jusqu’à dehors et déposa son larcin à la vue de tous, sûrement en guise de remboursement pour Chikamaru.

Il la laissa discuter avec le propriétaire sans se mêler de leur échange, entendant tout de même au travers des discussions tournant maintenant autour de Yamiko l’essence de ce dernier.

« Tu sembles assez perspicace. Une qualité de plus à ajouter à la liste, en plus de ton ninjutsu de haute-volée. » Il n’y avait dans sa voix pas une once de flatterie, seulement des faits. Il hocha simplement la tête en terminant le prochain verre, la sensation brûlante lui donnant un courage dont il n’avait pas besoin.

« Enchanté, Yamiko. Effectivement, je suis Jônin au sein du Nuage. » Il lui adressa un sourire pendant un court laps de temps, sans pour autant tourner son visage revenu face comptoir. « J’imagine que c’est le moment où tu t’attends à des remontrances et autres formes de paternalisme militaire. » Il exhala d’un court soupir. « Ces hommes ont mérités ce qui est arrivé et tu n’as pas visé de points vitaux ; de plus je ne suis pas en service et la police n’est pas mon affectation. » Il tapota la bouteille de son index pour que ce qui se subodorer devienne concret. Quel shinobi buvait en service… ?

« Êtes vous toujours encline à venir aider votre prochain ou cet homme a plus de chance qu’un autre ? » Il attrapa doucement la bouteille et remplit une nouvelle fois sa coupelle, laissant à la Metaru présumée loisir de s’exprimer.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Lun 3 Juin 2019 - 15:31
Le dénommé Kansei parvient à te surprendre par ses propos bien que tu ne révèles aucun signe d’étonnement. Sereinement, tu continuais de boire, prenant le temps de savourer le contenu de ton verre cette fois au lieu de le vider d'une traite. Celui-ci était certainement ton dernier de la soirée alors autant se l'en délecter convenablement. Tu n’avais pas envie de finir soûl et tu savais où se situait tes limites. Un verre de plus pourrait te faire dépasser le seuil de la sobriété.

Gardant ta coupelle presque vide en suspend dans une main, tu gardes les yeux fixés droit devant toi.

- Disons qu’il est un des rares amis que j’ai dans ce Village.

En vérité, une part de toi avait sans doute en effet souhaité porter secours à Chikamaru mais ta motivation principale avait été le désir de restaurer le semblant d’harmonie que tu étais venue chercher en ce lieu. Contrairement à ce qui pourrait faire croire ton acte, tu n’étais pas un être prompt à se mettre en colère. Si tu avais été réellement sortie de tes gonds, tu n’aurais pas laissé tes cibles avec juste des blessures anodines. Il se pourrait même qu’il ne serait rien resté du bâtiment où vous vous trouviez, quand bien même tu tinsses à cet endroit qui te servait de refuge de fin de journée. Tu savais faire preuve de beaucoup de contrôle mais une fois que celui-ci était rompu, tu te révélais être une créature entièrement soumise à ses impulsions bestiales.

D’une traite, tu vides enfin le peu de liquide pervers qui restait au fond de ta coupelle avant de reposer le récipient vide sur le comptoir. Tu tournes ensuite la tête vers ton interlocuteur que tu fixes un moment dans le silence.

- En tant que jônin, êtes-vous enclin à apprendre à combattre à une genin ?

Tu venais de mentir sur ton grade afin de rendre ta requête plus plausible. Mensonge que Kansei découvrirait sans aucun doute tôt ou tard mais pour l’heure ce qui t’importait était de pouvoir décrocher un combat contre lui. Sous cette réclamation d’apprentissage se cachait en vérité une envie d’en découdre avec le haut gradé et non un désir de progresser. La puissance qui émanait de cet homme, malgré son flegme évident, titillait la belliqueuse qui sommeillait en toi …

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Lun 3 Juin 2019 - 16:50




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Elle semblait assez taciturne ou au moins assez misanthrope pour ne pas se lier d’amitié avec n’importe qui, parlant de son cercle d’ami restreint d’une façon qui laissait à penser au shinobi qu’elle n’avait cure de n’être que peu entourée. En cela, ils étaient semblables. « Cela explique cette démonstration de force. » Il hocha subrepticement la tête pour souligner son propre propos, les yeux dans le fond de son verre désormais vide.

N’ayant pas de raison d’essayer de comprendre ses quelconques motivations profondes, le Jônin énuméra mentalement ses propres amis en ces lieux et ces derniers se comptaient sur les doigts d’une main, ou même les phalanges d’un seul doigt. En réalité, il n’en avait aucun au sens propre du terme ; pas de personne pour qui il risquerait sa vie. Il était ici dans un but précis et aucune individualité ne pouvait se targuer de s’être réellement liée à la sienne. Cela, il s’en contentait.

« D’aventure je répondrais oui. » Il se tourna doucement vers elle, un fin sourire accroché sur ses fines lippes encore humides de saké. « Mais tu sembles bien plus performante qu’un simple Genin, alors j’imagine que ce ne serait pas les bases. » Finit-il, un rire court clôturant sa phrase.

Si elle était réellement une aspirante fraîchement promue, à en voir son art Ninshû et la facilité avec laquelle elle avait éliminé les menaces en plus de son âge, alors le système shinobi était fortuit. Yamiko pouvait tout aussi bien avoir trop de défauts pour monter en grade ; mais une chose était sûre. L’affronter ne serait pas seulement un entraînement contre un simple bas ninja.

« Maîtriser aussi bien une nature de chakra et être capable de la combiner à son Kekkei Genkai n’est pas donné à tout le monde ; qu’est-ce que tu cherches à apprendre ? » L’air intrigué, il fit encore une fois tourner son index sur les bords de sa coupelle vide en attente de réponse sur ce cas si atypique du village Nuageux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Sam 8 Juin 2019 - 1:13
Pas besoin d’être très intelligent pour comprendre que, malgré l’absence d’acquisition dans l’intonation de Kansai, celui-ci te soupçonnait t’avoir menti sur ton grade.

Tu étais du genre à parler avec une spontanéité sans pousser la réflexion bien loin, alors forcément tu n’avais pas pris le temps d’étudier les points qui pourraient te trahir. Des signes évidents comme le fait que tu venais de faire une démonstration d’une parfaite maîtrise d'une technique de haut niveau sous ses yeux et prétendre ensuite être une kunoïchi de bas rang.

Bien sûr, il y avait cette possibilité que tu eusses un niveau plus élevé qu’une débutante mais que tu n’avais pas pris de galon parce que tu n’avais pas eu une conduite qui méritait d’être récompensée. Une justification qui pourrait rendre ton mensonge crédible auprès de ton interlocuteur mais tu préfères cependant ne pas le convaincre de te croire. A quoi bon puisque, de toute évidence, il finira bien par apprendre la vérité même si tu réussissais à lui faire avaler la menterie aujourd’hui. Et puis, tu n’accordais pas assez d’importance à ce point pour s’y attarder ; surtout que Kansei n’avait pas exprimé le souhait de savoir la vérité.

- Puisque vous êtes un jônin, vous devez forcement être d’un niveau plus élevé que moi. Et, c’est en affrontant plus fort que soi que l’on progresse.

Tu venais de lui révéler, plus ou moins implicitement, ton véritable souhait. Tu lui réclamais un combat et non un entrainement.

- Appartenez-vous à un clan du Village ?

Une question qui t’avait traversé l’esprit et dont la réponse ne t’intéressait pas tant en vérité, même si tu avais entrepris de la poser au concerné. Savoir de quel clan appartenait Kansei ne changerait rien à ce que tu cherchais à obtenir de lui. Même s'il se révélerait être issu d'une des trois grandes familles de Kumogakure no Sato, cela ne te fera pas changer d'avis bien que Metaru Aya - un des anciens du clan des manieurs de métal et chez qui tu vivais autrefois - t'avait farouchement interdit de chercher des ennuis avec ceux des autres clans. Par peur sans doute d'aviver le froid qui régnait silencieusement entre les différents groupes. Une tension discrète mais bien présente dont tu ne te souciais guère …

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Dim 9 Juin 2019 - 22:53




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Il écouta l’allégation de Yamiko avec un air intéressé, bien que la justesse de son propos n’avait d’égale que le large éventail de la multitude de shinobis peuplant les murs du Nuage. Il avait évident croisé des prodiges depuis le début de son séjour, mais il y avait aussi d’autres Jônin bien moins spéciaux qu’on aurait pu s’y attendre. Des hommes de pailles, parvenus à leurs rangs par des moyens inconnus même de lui, faute de s’y intéresser.

« Je ne peux qu’être d’accord, bien que je pense qu’un combat entre nous ne serait pas à sens unique. Et tu le penses aussi, n’est-ce pas ? » Il se resservit et poussa de l’index la bouteille de moins d’un centimètre vers elle au cas où elle semblerait changer d’avis, trop habitué à la politesse.

Un court sourire s’illustra sur ses lippes. Elle avait du cran et Kansei appréciait cela plutôt que de voir les manquants d’assurance s’effacer au moindre signe de difficulté. En cela, elle lui rappelait sa cadette. « Effectivement. Je suis un Nara. » Il relâcha l’information comme s’il n’avait s’agit que d’un terme sans sens, n’éprouvant aucune fierté à son affiliation -sans l'abhorrer pour autant. Être d’une grande famille était un fait ; s’illustrer en tant qu’individu primait bien au-delà.

« Je n’insulterais pas ton intelligence ou la mienne en soulignant le fait que tu as incontestablement un don pour le Kinton et que l’affiliation qui en découle n’est pas dure à trouver. » Pourtant, il ne l’avait jamais vue à l’assemblée dans la partie Metaru.

Peut-être l’éclairait-elle un peu plus sur son arbre généalogique. Peut-être pas, à voir comme elle avait envie d’en découdre. Saurait-il la tempérer pour en apprendre plus sur cette valkyrie ?

Après tout, il venait pour un verre. Repartirait-il avec plus de raisons de boire ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Mer 12 Juin 2019 - 17:21
- A quoi bon s’engager dans un combat à sens unique ?

Une question qui répondait à celle que kansei t’avait posée.

Ces quelques mots illustraient ton amour pour une joute digne de ce nom. Un combat où chacun répondrait équitablement à l’autre. Un véritable échange entre deux véritables guerriers et non un acharnement d’un plus fort sur un plus faible.

Tu étais de nature belliqueuse mais tu n’aimais guère s’attaquer aux plus faibles que toi car ces derniers n’étaient pas en mesure de t’octroyer cette extase que tu convoitais dans chaque combat. Tu appréciais recevoir des coups en échange des tiens. C‘était uniquement de cette façon que ton être pouvait s’exalter. Frapper sans rien recevoir d’équivalent, ou mieux de plus fort, en retour ne te procurait que déception et frustration.

- Je vois que l’intelligence des Nara n’est pas une légende, fais-tu avec un léger sourire tout en fixant Kansei droit dans les yeux.

Nulle raillerie dans tes propos bien qu’en vérité même un idiot serait parvenu à la même conclusion que le Nara après avoir été spectateur de la démonstration de ta maîtrise du métal dans cette pièce.

Kansei désirait certainement en savoir plus sur ta personne mais malheureusement pour lui, en plus de ne pas être quelqu’un de vraiment loquace, tu n’aimais guère parler de toi. L’homme n’apprendrait donc rien de plus sur toi ce soir, à moins de trouver un moyen de te pousser à parler. Etant donné son intellect évident, il devrait bien y parvenir ; du moins si en savoir d’avantages sur toi était son souhait. Après tout, tu n'étais qu'une kunoïchi lambda. Tu ne t'étais illustrée que dans des écarts de conduite dont certains t'avaient conduit quelques jours en cellule. Tu n'avais cependant rien commis de bien grave, du moins pas depuis que tu étais à Kumo.

- Alors, accepteriez-vous un petit combat amical contre moi …

Tout en posant la question, tu remplissais finalement de nouveau ta coupelle. Succombant à la tentation du saké que Kansei avait poussé vers toi, t’invitant à te resservir.

- … Kansei-senpai ? Termines-tu alors que tu avais relevé le regard de ton verre pour fixer le Nara. A vôtre santé ! Ajoutes-tu ensuite tout en levant ta coupelle de nouveau pleine en direction de ton voisin de bar …

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Dim 16 Juin 2019 - 2:00




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Encore une fois elle n’eut que le silence de Kansei comme réponse, ce dernier suffisant à appuyer son propos bien que son idée de la chose n’était pas l’exacte jumelle de la sienne. Certains combats se devaient d’être menés, quel que soit l’adversaire, mais il se garda de philosopher au comptoir ainsi.

Et ce fut la même réponse, encore, toutefois marquée par une simple mimique physique. Un simple sourire découvrant quelque peu sa dentition nacrée sans qu’on puisse la voir complètement, acceptant ainsi le compliment. La fameuse intelligence Nara, celle qui avait coûté sa place au fameux clan dans les contrées du Feu.

La brune lui proposa finalement un duel amical, ce à quoi il répondit d’une façon physique assez évidente en portant son verre aux lèvres d’un geste rapide, avant d’en engloutir le contenu sans laisser la moindre goutte à l’intérieur de celui-ci. Elle voulait se battre ; pour quelle raison ? En apprendre plus sur ses capacités ? Par simple intérêt de mesurer sa puissance ? À vrai dire, il y avait nombres de Kumojins qui aimaient s’adonner à ce genre d'exercice, les Metaru étant les plus connus. Il reposa le récipient et soutint son regard.

« Et bien, pourquoi pas. Pas ici, évidemment ; ce bar en a assez vu.
Ca a l’air d’être quelque chose qui t’intéresse foncièrement, te battre.
»

Elle était fidèle au clan qui semblait la définir bien qu’elle ne se soit pas présentée en tant que membre, ce qui confirma son hypothèse presque évidente suite à sa démonstration. « Il en a toujours été ainsi ? » Kansei se doutait de la possible réponse de sa partenaire de beuverie mais la perche était tendue et son regard charbon, inlassablement mélangé au sien.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Mer 19 Juin 2019 - 11:42
Spirituel & Spiritueux

feat. @NARA KANSEI

Tu remarques le peu d’enthousiasme du Nara à l’idée de devoir se battre juste pour satisfaire ta requête bien frivole. Face à un tel manque d’engouement, une personne prévenante serait certainement revenue sur sa demande, en abandonnant le duel superficiel, mais, l’égoïste que tu étais préférait maintenir le combat à venir.

Tu vides ton verre d’une traite avant de le remplir de nouveau.

- Autant que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé frapper mes camarades, lâches-tu sans le moindre regret.

Les mains sur la coupelle de nouveau pleine de saké posée sur le bar, les yeux dans le vague, tu te remémores ton passé.

Depuis l’enfance, tu te révélais déjà être une bagarreuse et tu ne te contentais pas de chercher des ennuis qu’auprès des enfants de ton village. Tu baroudais également avec des adultes. A cause de ta personnalité belliqueuse, tu avais été écartée et détestée par les habitants. Préjudice dont ta maternelle et ta grand-mère avaient été également victimes par ta faute. Tu avais fini par te retrouver seule. Sans camarade de jeu, tu t’ennuyais fermement dans le trou perdu où tu vivais alors à tes treize ans tu avais fugué pour ne plus jamais retourner dans ton village. Tu avais atterri dans une ville où tu avais fini par intégrer une organisation mafieuse malgré ton jeune âge. Tu avais enfin réussi à trouver ta place dans ce monde.

La pègre avait été le milieu idéal pour toi car celui-ci t’avait offert cette liberté que tu convoitais tant. Malheureusement, pour ta survie, tu avais été contraint de fuir ce monde idéal mais un jour tu y retourneras. C’était pour cette raison que tu étais à Kumo. Lorsque tu te sentiras enfin prête à affronter cet homme qui t’avais chassé de chez toi alors tu partiras de ce Village Caché que tu ne servais que dans l’unique but d’accomplir ton dessein personnel.

Revenant dans la réalité, tu lâches un profond soupir incontrôlé avant de vider enfin ton verre et d’une traite cette fois encore. Tu reposes ensuite le récipient vide sur le comptoir puis tu ancres tes prunelles dans celles du Nara.

- Il y a ceux qui se sentent vivants en buvant, d’autres en faisant la cuisine ou encore en faisant l’amour. Moi … je le suis en combattant ... Je sais que je devrais arrêter avant de mourir bêtement ou de me retrouver grièvement blessée pour une futilité mais c’est plus fort que moi, fais-tu tout en hochant les épaules et les paumes des mains visibles en guise de soumission à ta passion bien superficielle.

Pour satisfaire ton être il te fallait bien entendu une joute capable de t’exalter, un échange des coups dignes des gladiateurs et non une opposition à un manipulateur d’esprit par exemple. Ce qui s’avérait encore plus dangereux pour toi …

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Ven 21 Juin 2019 - 2:45




spirituel et spiritueux
la bâtarde et l'étranger
@Gentoku M. Yamiko

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko TSiEfT2





Kansei contempla le verre de la brune se vider, après tant de réticence affiché à se délecter du nectar suave. Sa réflexion le fit incontestablement sourire, arrachant un soupir amusé au désabusé porteur du fer. Le fer Metaru.

« Et bien espérons que tu ne frapperas pas trop fort. » Gardant cet air enjoué, il sirota doucement sa coupelle nouvellement emplie.

Son soupir lui prouva le peu de plaisir qu’elle avait pu tirer en se plongeant ainsi dans ses songes. Yamiko semblait animée d’envies et de désirs étrangers à Kansei, bien plus calme et bien moins expressif. Deux personnalités foncièrement différentes avec certains atomes crochus. Elle ne voulait qu’accomplir son but en se servant de Kumo ; le village était pour le Nara un vecteur, une étape. En quelque sorte, il suivait le même dessein via des voies qui n’étaient pas diamétralement opposées.

« Je comprends cette envie. Et je mentirais si je disais que l'exaltation d’un duel est insignifiante, ou même que je ne l’ai jamais ressentie. Pourtant, je préfère pouvoir lézarder et m’enquérir de hobbies moins ‘nocifs’. » Il avala le reste de son verre. « Si c’est ainsi que tu savoures l’instant, ce serait bête de t’en priver. » Il alluma une cigarette, sans chercher à savoir si cela était interdit. Mais l’odeur incrustée dans les murs et les tissus présents prouvait le contraire. « Pour autant, joindre l’agréable à l’utile pourrait être un bon compromis. Trouver une cause qui vaut les risques que tu prends. Quelque chose, quelqu’un. Un idéal. »

Il tourna les épaules et s’adossa au comptoir, le verre entre son index et son pouce. Son dernier combat remonta jusque dans la partie principale de son esprit, peu embrumée par la boisson. Le sang de ses frères sur ses mains défendant la même cause que la sienne. Ses crimes de guerre passées. Ceux qu’ils avaient évités et qui avaient coûté la vie de ses soeurs. La boisson avait presque soudainement un goût amer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko Empty
Mar 2 Juil 2019 - 0:37
Spirituel & Spiritueux

feat. @NARA KANSEI

- Je vous rassure, j'ai beau aimé la bagarre je ne suis en réalité qu'une bien piètre combattante. Je n'ai encore jamais remporté une bataille digne de ce nom. Vous pourriez me botter les fesses sans problème.

Tu avais parlé sur un ton qui ne t'étais pas habituel. Ta langue n'était pas lourde comme celle des ivrognes, bien au contraire, elle était même plus légère que d'habitude car tu avais parlé assez vite en plus de sortir des propos que tu n'aurais pas sorti habituellement. En effet, en plus d'être peu loquace, ordinairement, tu n'étais pas du genre à donner tes opinions si ouvertement, que ceux-ci étaient sur toi ou sur un autrui. Ceux qui te connaissaient sauraient de suite que l'alcool commençait à agir chez toi.

Tu commençais à perdre le contrôle de ta langue et si cela continuait, ça serait autour de tes mains puis de ton corps entier. Chose que tu savais ne serait pas appréciable par le Nara. Ayant fréquentée des nombreux hommes aux personnalités bien distinctes, tu pouvais te vanter de savoir distinguer, et avec assez d'aisance, ceux qui étaient portés sur la chose et ceux qui étaient plus réservés. Et tu parierais ta vie que Kansei était de la dernière catégorie. Et puis, tu n'avais pas spécialement envie de copuler ce soir. Une des raisons qui t'avait poussé à reposer ton verre avant de dépasser le seuil critique. L'alcool avait comme un effet aphrodisiaque sur toi en plus de te rendre bien plus tactile que d'habitude. C'était comme si une personnalité habituellement endormie au plus profond de ton être se réveillait sous l'effet de l'alcool.

- Une bonne baston est déjà une cause qui vaut tous les risques pour moi … Même celui de mourir.

Effectivement, tu étais du genre à tout risquer même dans un combat le plus futile si celui-ci parvenait à t'exalter donc valait la peine d'être savouré jusqu'au bout. Tu étais du genre à vivre intensément le moment présent sans se soucier de l'avenir, ni de ta vie à laquelle tu accordais si peu de valeur.

Kansei te conseillait de joindre l'utile à l'agréable mais être peu ambitieuse, tu n'avais pas vraiment des grands projets dans la vie à part celui de retrouver ta place au sein de la pègre. Présentement, tu ne courrais qu'après la puissance car tu savais que c'était la chose qui te permettrait de retrouver ta place au sein de ton monde idéal et d'y rester définitivement. La gloire, le renommé, la fortune et autre chose du genre, tu les laissais volontiers à ceux qui cherchaient à les obtenir. Et ô combien ils étaient nombreux ici bas.

- Bon, il est temps pour moi de rentrer.

Tout en parlant, tu avais abandonné ton tabouret avant qu'un nouveau verre ne soit trop tentant.

- Je vous dit à bientôt, Kansei-senpai. Si vous désirez me retrouver, je me rends ici presque tous les soirs sinon … je vis au sein du Domaine des Metaru.

Tout en se dirigeant vers la sortie, tu arraches un pieu parmi ceux qui jonchaient encore le sol puis, sans crier gare, tu pivotes rapidement pour lancer l'objet, tel un javelot, en direction du Nara. Tu prends le temps de constater le résultat de ton attaque - qui visait juste à étudier les réflexes de la cible - avant de poursuivre ton chemin après avoir accordé un sourire satisfait à Kansei qui avait réussi à éviter le pieu avec beaucoup d'aisance …

_________________
spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

spirituel et spiritueux ▬ Gentoku M. Yamiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: