Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Effleurer les nuages. [Tenzin]


Effleurer les nuages. [Tenzin] Empty
Lun 27 Mai 2019 - 17:42

Effleurer les nuages.


193, Été, Tsuchi no Kuni.

Une excursion au village. Il y a bien longtemps qu’elle n’en a pas fait. Ses pattes n’ont pas foulé ce sol depuis si longtemps. Ici, tout est différent, tout est vivant. Loin de sa tanière, l’hybride progresse lentement. Elle avait besoin de revenir poser ses coussinets ici, pour se rappeler que cet endroit est sa première maison. Sa première tanière, son premier lieu de vie. Le village, le désert, Kaze. Toutes ces choses chères à son cœur que Kanna ne peut plus voir. Partir, il faut partir. Elle ne le sait que trop bien. Un soupir, alors que ses petites patounes s’élèvent et se posent, régulières. Une démarche lente, alourdie par sa peine et son incompréhension. L’homme est le pire des êtres, même quand il est hybride.

Elle progresse lentement, se laisse happer par la foule, les passants qui font leurs vies dans ce coin de paradis. Ses prunelles bleues s’imprègnent de chaque détail, chaque micro-information qui passe dans son champ de vision. Graver ces images dans sa mémoire, les conserver au plus près de son cœur pour ne jamais les oublier. Un haut-le-cœur la secoue, créant en elle un long spasme. Elle doit partir, voyager, se mettre en route pour devenir fort. Trouver une nouvelle maison, où sa sécurité ne sera plus menacée. Une maison aussi belle et plaisante que celle-ci.

Kanna se dégourdit les pattes et continue de se déplacer dans le village, cette fois en se laissant embarquer par la délicieuse odeur de nourriture qui caresse sa truffe. Manger … Combien de temps cela fait-il qu’elle n’a pas mangé ? Pas si longtemps, certes, mais pour la minette, c’est déjà une éternité ! L’eau a coulé sous les ponts, les oasis se sont asséchées ! Il faut manger, l’attente est bien trop longue. La blanche décide alors d’avancer, se frayant ainsi un chemin entre les passants, jusqu’à croiser une odeur étrange, qui titille ses narines. De la nourriture, couplée à ce parfum sucré dont les enfants émanent. Kanna avance, avance, jusqu’à se trouver aux pieds d’un adorable enfant aux cheveux bleus. Ses prunelles s’élèvent et elle s’immobilise, fascinée. Innocence. Candeur. Douceur. Toutes ces qualités qui lui semblent désormais si lointaines.

Kanna ne sait pas quoi faire, complètement perturbée par l’être qui lui fait face. La crinière blanche ne bouge plus. Immaculé. Il est aussi pur que sa fourrure. C’est étonnant. L’hybride cligne des prunelles. Comment … Elle s’approche légèrement, près de ses jambes, lui montrant clairement qu’il a toute son attention.

« Mrrreow. », tente-t-elle, après un instant d’hésitation.

La chatte ne le lâche plus des yeux, devenant peut-être perturbante pour l’enfant. Mais rien n’y fait : elle ne parvient pas à détourner le regard.

Spoiler:
 


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Effleurer les nuages. [Tenzin] Empty
Mar 28 Mai 2019 - 15:44
Aujourd'hui était une de ses journées où nous avions quitté notre petite maison en périphérie du "centre-ville" pour venir faire nos courses sur le marché. Nous habitions avec mes parents en plein désert, à quelques minutes de Taiyo, et cela nous convenait parfaitement. Quand nous avions besoin de quoi que ce soit, nous venions faire nos achats ici. Mais le calme de notre petite maison en périphérie était satisfaisant et très agréable pour la famille tranquille que nous étions. Je marchais avec mes parents dans le centre de la ville de Taiyo, profitant de ces quelques sorties pour pouvoir courir un peu partout et retrouver les quelques amis que je m'étais fait en ville. Je les trouvais toujours au même endroit, entre quelques petits bâtiments où se trouvait un petit terrain de jeu. Sauf qu'aujourd'hui, personne n'était présent. Arrivé sur l'espace de jeu, je regardai à gauche et à droite d'un air curieux, ne comprenant pas pourquoi personne n'était là. J'attendis quelques temps -des minutes ou des heures, je ne savais pas très bien- avant de hausser les épaules et me résigner à tenter de trouver mes parents.

J'étais haut comme trois pommes, et alors que je marchais tranquillement dans la ville, les seules choses que je percevais étaient les dizaines et dizaines de jambes d'adultes qui passaient à côté de moi sans me voir. Impossible d'apercevoir mes parents. Mais je ne m'inquiétais pas pour autant. Cela n'était pas la première fois que je me perdais avec eux, et chaque fois, ils me retrouvaient. Maman m'avait expliqué que c'était grâce à la terre qu'elle le savait. Elle lui disait où j'étais, peu importe ma localisation. J'avais souris sans très bien comprendre ce qu'elle voulait dire, mais je savais que nous étions une famille un peu étrange alors tout cela ne m'étonnait pas tant que ça. Après tout, j'étais capable de me transformer en vent et de voler, pensai-je avec un petit sourire. Je ne contrôlais pas encore très bien ma capacité à me transformer en vent, mais je faisais des progrès petit à petit. Alors pourquoi je devrais douter de ce que ma maman me disait, aussi étrange que cela pouvait paraître. Après quelques minutes, je finis par me mettre sur le côté et attendre sur les marches d'une maison. J'avais profité de ma petite taille pour subtiliser deux pommes en toute discrétion, sachant bien que mes parents paieraient pour celles-ci une fois qu'ils m'auraient retrouvé.

Mais alors que je m'apprêtais à croquer dans la pomme rouge que j'avais récolté, un chat blanc comme la neige s'arrêta juste devant moi et planta ses iris bleus dans les miens. Un petit chat, au pelage immaculé et si beau que je ne pus que traîner un regard doux sur celui-ci. Cependant, je perçus dans les yeux du chat de l'étonnement, un sentiment que je ne m'attendais pas à voir de manière aussi pure dans les yeux d'un animal. Regardant un peu plus bas, je vis que les pattes du petit félin étaient quant à elles noires comme la nuit, offrant un contraste intéressant avec son pelage. Je souris de manière amusé, et lorsque je vis le chat cligner des yeux tout en me regardant, je penchai la tête sur le côté en guise de curiosité. Ce chat était définitivement étrange. Le matou s'approche alors de moi et je l'observe tranquillement avec un sourire alors qu'il miaule de manière hésitante tout en me fixant dans les yeux. Il avait certainement faim ? Peut-être voulait-il un bout de ma pomme ? Je souris de manière sincère en tendant une des pommes que j'avais prises vers le chat.

-Tu as faim peut-être ? C'est pour ça que tu me regardes bizarrement ?

Puis toujours avec le sourire, je déposai la pomme devant lui. Surement la sentirait-il avant de croquer un bout dedans. Ensuite je tentai de regarder un peu à distance son cou, mais je n'y vis aucun signe distinctif qu'il appartenait à quelqu'un. Aucun collier, rien du tout. Un chat errant ? En général ils étaient plus sale que ça. Celui-ci semblait plutôt en forme et son poil était encore bien, même si il avait l'air un peu maigre. Je repris la parole de ma voix enfantine.

-D'où viens-tu petit chat ? Tu es perdu ? Tu voudrais que je t'aide à retrouver ton chemin ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Effleurer les nuages. [Tenzin] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Effleurer les nuages. [Tenzin] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 18:36

Effleurer les nuages.


La candeur de l’enfant se poursuit, s’offre dans un sourire et dans la pomme qu’il tend au chat. Kanna l’observe, recule pour accueillir le fruit face à elle. Ses prunelles ne quittent pas la crinière bleue, qu’elle se contente de fixer avec un intérêt qui ne cesse de croître. Si jeune, si innocent, si doux. Il ne songe pas à mal, bien qu’il ne comprenne pas pourquoi elle le fixe de cette manière. Kanna hésite à répondre, mais elle patiente, ne sachant pas comment briser la glace. Face à la pomme qui lui tend les bras, la chatte tend la tête et la renifle, pour s’assurer de sa qualité, mais aussi pour éveiller son appétit. Le fruit inonde ses narines de son odeur sucrée, qui enivre déjà ses papilles. Kanna fait tomber la pomme avec une patte et la maintient pour croquer dedans. Elle enlève un petit morceau, qu’elle croque doucement. Ça ne vaut pas un bon gros morceau de viande, mais c’est tout de même très plaisant.

Le petit garçon reprend la parole et lui pose tout plein de questions. Est-elle perdue ? Cherche-t-elle réellement son chemin ? Non, à vrai dire. Kanna est là pour s’imprégner, avant de partir en voyage. Mais comment dire ça à un enfant, qui croit que face à lui se trouve un simple chat ? Comment s’exprimer simplement, sans lui faire peur ? Au fond, elle suscitera peut-être de la fascination, ou de l’intérêt, surtout auprès d’un enfant. Donc tout est encore compliqué. Elle prend son courage à deux pattes.

« Non, je ne suis pas perrrdue … »

Kanna attrape la pomme entre ses crocs et en arrache un nouveau morceau, qu’elle mange rapidement. Elle regarde partout autour d’elle et voit un banc, au loin.

« Je peux t’expliquer, si tu veux, mais nous ne devrrrions pas rester là. »

D’un mouvement de tête, la chatte indique à l’humain de la suivre. Ses pattes progressent doucement et la mènent jusqu’à un nouveau perchoir. La pomme entre les crocs, elle monte dessus et s’installe tranquillement. Une fois rejointe par le jeune garçon, Kanna dévoile quelques informations à son sujet.

« Je m’appelle Kanna. Je suis une métamorrrphe. Je peux êtrrre une humaine, comme toi, ou un chat. Tu voudrrrais que je te montrrre ? »

Un premier pas posé vers le garçon, juste une patte, une manière d’ouvrir le bal, pour se découvrir. Peut-être se faire un joli souvenir, qui lui permettra d’avancer sans avoir trop de regrets ? C’est le mieux que la minette puisse espérer.


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Effleurer les nuages. [Tenzin] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 19:00
Je regardai la chatte s'approcher avec un petit sourire ravi. Je pensais d'abord qu'elle allait s'enfuir, mais au vu de son regard qui continuait à me transpercer, je finis par comprendre que ce ne serait pas le cas. Au lieu de ça, elle s'approcha lentement vers moi, et je fis bien attention à ne pas bouger pour ne pas l'effrayer. Non pas qu'elle ait l'air pour le moins du monde apeuré par ma personne. Ce qui me fit presque rire. Elle donna un petit coup de patte dans la pomme et je laissai le fruit tomber par terre avec un sentiment de satisfaction alors qu'elle le reniflait, prête à croquer dedans. De mon côté, je souris de plus belle et je croquai dans ma propre pomme. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle réponde à mes questions, et je comptais tenter de l'apprivoiser après qu'elle ai finit la pomme pour tenter de trouver quelqu'un qui voudrait bien l'accueillir. Et avec un peu de chance, mes parents seraient les heureux élus ! Je commençais déjà à jubiler intérieurement face à ce chat si mignon que je me voyais déjà adopté lorsqu'une voix me parvint pour répondre à mes questions. Ecarquillant les yeux de surprise, je regardai autour de moi pour constater que personne n'était en train de parler. Lorsque je posai les yeux sur la chatte à nouveau qui finissait de croquer un nouveau morceau de pomme, sa voix s'éleva de plus belle.

Sa voix ? Hein ? Mais comment était-ce possible ? Les chats ne parlaient pas voyons ! En plus, il était évident de remarquer qu'elle roulait les r avec un accent assez drôle. Mais au lieu de sourire, je fronçai les sourcils avec un air perdu. Je ne savais pas ce qui était en train de se passer, et je restai sur place à regarder bêtement le chat me faire un mouvement de tête pour m'intimer de la suivre. Etais-je vraiment en train de me faire donner un ordre par un chat ? La pomme dans sa gueule, le chat avança doucement vers son nouveau perchoir qui s'avérait être un banc. Après quelques secondes de stupéfaction où je restai hébété, je finis par me lever rapidement et de courir pour suivre la chatte blanche aux pattes noires. D'une démarche féline et gracieuse, elle monta sur son nouveau perchoir et s'y assis avec l'attitude aristocrate qui était caractéristique de cette famille de félidé. Lorsque j'arrivai face à elle, j'eus à nouveau un instant de doute, et je regardai la chatte avant d'essayer de me rassurer que je n'étais pas fou.

-C'est moi ou tu p...

Et la chatte m'interrompit pour justement affirmer la question que je venais de lui poser. Cette fois-ci, son ronronnement ne manqua pas de me faire sourire alors que mes yeux s'agrandissaient d'émerveillement. J'étais en train de devenir ami avec un chat qui parle ! Sautillant de joie, je grimpai à mon tour sur le banc avec un air tout à fait joyeux, mes jambes se balançant dans le vide. J'écoutai les explications de la chatte et je fronçai les sourcils. Je n'avais pas compris tout ce qu'elle avait dit, mais j'avais à peu près saisit l'essentielle. Je penchai ma tête sur le côté d'un air un peu curieux.

-Métamorrrphe...? commençai-je en essayant d'imiter le mot qu'elle venait de prononcer. Huum je vois. Et tu peux être...les deux ? Mais du coup, t'es d'abord une chatte...Ou une humaine ?

Si j'avais bien compris, métamorrrphe était ce qui lui permettait d'être une chatte ou une humaine...Mais comment c'était possible ? Enfin, je me posais la question alors que je pouvais de mon côté être humain ou du vent. Etait-ce différent ? Pour mon esprit de garçon de huit ans, oui, ça l'était profondément. Je posai un doigt sur mon menton d'un air pensif.

-C'est ton super-pouvoir ? Comme moi j'peux devenir du vent c'ça ? Oui ! Je veux bien que tu me montres !

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Effleurer les nuages. [Tenzin] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Effleurer les nuages. [Tenzin] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 3:03

Effleurer les nuages.


La stupéfaction du petit être lui arrache un sourire. L’innocence des enfants n’a aucune limite, il ne fait que lui prouver, toujours un peu plus. Il hésite, réfléchit un instant, puis se décide à la suivre et s’installer à côté d’elle. Toujours sous le choc, il l’observe longuement, sous toutes ses coutures. Kanna ne bouge pas d’une patte, satisfaite d’être le manège du jeune garçon. Il veut tout savoir, tout découvrir : est-elle chat ? Ou est-elle humaine ? Lequel en priorité ? Est-ce un super pouvoir, ou juste une capacité comme une autre ? Au fond, il vient de lui dire : lui peut devenir du vent, donc peut-être est-ce encore plus surprenant de son côté, non ? Devenir un élément, est-ce pareil que de devenir un animal ? Kanna lui rend son regard interrogateur. Deux métamorphes, deux destinées, croisées au beau milieu du désert. Elle penche la tête. Adorable petit être.

« D’accorrrd, je te montrrre ! »

La chatte se concentre un instant. Les pattes deviennent des mains, la fourrure est remplacée par de la peau. Ses cheveux blancs et longs trahissent son identité de félin immaculé, aux côtés des oreilles, sur sa tête. Encore incapable de les faire disparaître complètement, la demoiselle aux prunelles saphir les laisse dépasser sans trop s’en soucier. C’est un souci de sa transformation et de son manque d’expérience, mais, au moins, elle est plus humaine que chat, c’est déjà ça. Enfin, en théorie. En pratique, c’est l’inverse. Mais peu importe.

« Voilà. Je suis comme toi. Bon, j’ai encorrre mes orrreilles, mais ça … »

Elle hausse les épaules.

« Je suis plus humaine que chatte, mais je peux êtrrre les deux. Je prrréfèrrre êtrrre un chat, les gens sont plus gentils avec les animaux. »

Triste réalité à laquelle la blanche a déjà été confrontée bien trop de fois. Parfois, l’Homme n’aime pas le chat, alors il le repousse et lui donne des coups, mais, une chose est certaine : il aime encore moins l’enfant, seul, qui erre dans le désert. Il considère sûrement que ce n’est pas normal, alors il lui attribue bien des défauts, sans même savoir de quoi il en retourne. Kanna sourit à pleines dents au jeune garçon qui lui fait face.

« Merrrci, pour la pomme. C’est trrrès gentil de ta parrrt. »

Elle tend doucement la main et la dépose sur son épaule, qu’elle caresse du bout des doigts. Un instant fugace, qui cesse presque aussi vite qu’il a commencé. Les iris céruléens scintillent d’intérêt pour ce petit bout candide. Alors, lui aussi, est un métamorphe. Une autre forme, mais un métamorphe quand même ! Kanna, curieuse comme jamais, désormais lancée dans un long voyage loin de tout, se prête au jeu et en oublie ses peines. Elle est désormais focalisée sur cet enfant, qui est un peu comme elle, sans l’être totalement.

« Mais, alorrrs, toi, tu peux te trrransforrrmer en vent ? Comment ça marrrche ? »

Kanna réalise alors quelque chose d’important, qui n’a pas tilté dans son esprit jusqu’à ce qu’elle prononce le mot « transformer ». Elle lève un doigt pour prendre la parole sans lui en laisser le temps.

« Au fait ! Métamorrrphose c’est le mot qu’on utilise pour dire trrransforrrmation, c’est un peu parrreil, mais je trrrouve ça plus joli. »

L’hybride a un mouvement de fierté, puis elle rit doucement. Oui, cette rencontre est peut-être la meilleure qu’elle puisse faire à ce moment. Un pansement de bonheur sur ses blessures. Un arrêt dans le temps, pour oublier toutes les peines et se focaliser sur la beauté de cet univers. Tout n’est peut-être pas perdu.


_________________

Kitten Kanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6497-saiseiki-kanna-des-petites-pattes-pour-une-grande-bagarre http://www.ascentofshinobi.com/t6515-kanna-carnet-de-bord

Effleurer les nuages. [Tenzin] Empty
Hier à 16:00
Pendant un instant, je vis le reflet des interrogations que je portais à la félidée dans ses yeux lorsque je lui annonçai que je pouvais me transformer moi aussi. Cela lui paraissait étrange que je puisse me transformer en vent alors qu'elle pouvait se transformer en chatte ? Ou en humaine, je ne savais toujours pas très bien dans quel sens allait la transformation. Mais cela me fit pouffer. D'un autre côté, j'avais été choqué d'apprendre qu'elle pouvait passer d'un état à l'autre moi-même, alors je pouvais bien comprendre son étonnement. Et alors que je reprenais mon sérieux, elle accepta finalement de me montrer. Bien que je ne sautillai pas sur place pour montrer ma joie, mon visage et son air subitement enjoué reflétaient parfaitement mon état d'esprit. J'ouvris grand les yeux et regardai attentivement la démonstration qu'elle me faisait, et sous mon regard ébahi je vis la jeune féline prendre une forme tout ce qu'il y avait de plus humaine. Enfin presque. Sa peau avait remplacé ses poils de chats par endroits, s'étaient allongés en cheveux par d'autres. Mais ses oreilles restaient celles d'une chatte. Je penchai la tête sur le côté et regardai les petits appendices félins avec amusement.

-C'est marrant ! Et tu peux faire ça autant que tu veux ?

Elle avait répondu à ma question, et elle était à priori d'abord humaine avant d'être une chatte. Mais je remarquai avec un petit sourire qu'elle avait gardé ce ronronnement alors qu'elle était à présent sous forme humaine. Cependant le reste de sa phrase, bien que tout à fait anodine, me fit tiquer et faire un peu la tête. Je fis la moue et croisai les bras. Il était vrai que les gens étaient bien plus cléments avec les animaux qu'avec les enfants errants -et à cet âge là, je ne savais pas encore à quel point-, mais je n'aimais pas trop cette idée. Je regardai la jeune petite fille qui avait place à la chatte et la détaillai. Elle était plus grande que moi, ce qui n'était pas très difficile étant donné que je faisais la hauteur de trois pommes à peine. Mais elle semblait un poil plus âgée aussi. Mais pas de beaucoup plus. Elle était encore jeune. Elle me remercia pour l'offrande fruitée que je lui avais faite en me souriant de toute ses dents et je quittai un instant ma moue désapprobatrice pour lui sourire à nouveau.

-De rien ! C'est avec plaisir. Mais...ça veut dire que quand tu es comme ça, on te donne pas à manger ? On t'a fait du mal ? demandai-je avec ma candeur de l'époque.

Mais c'est alors qu'elle changea de sujet pour parler de moi. Elle s'interrogeait à mon sujet et sur mes capacités à me transformer en vent. Je hochai la tête doucement quand elle me posa quelques questions sur mes facultés et je pris une petite bouchée dans ma pomme avant de répondre la bouche un peu pleine.

-Moui, chpeux me tranchformer en vent ! Chais pas très bien comment cha marche...

J'avalai la bouchée qui restait tout en regardant ma main et le reste de mon corps à la recherche d'un moyen d'expliquer comment ça fonctionne. Mais le meilleur moyen d'expliquer était certainement de montrer comme venait de le faire Kanna. Alors sans un mot de plus, je laissai mon corps glisser d'un état à l'autre, et je deviens entièrement du vent. Une forme humanoïde mais blanchâtre. Je passai alors sur la fille-chatte pour lui faire profiter du vent que j'étais devenu, et je repris ensuite forme humaine avec un grand sourire. Même si j'arrivais à passer dans cet état entièrement, j'étais encore jeune et ma maîtrise n'était pas parfaite.

-Voilà ! Mais ça me fatigue un peu de le faire très souvent. Je peux pas rester très longtemps dans cette forme. Mais par contre c'est plus facile de faire ça !

Et sans crier gare, je m'élevai à quelques centimètres du sol et restai en lévitation ainsi avec le sourire aux lèvres. Voler était quelque chose qui était devenu presque aussi naturel pour moi que de marcher ou courir. Presque. J'affectionnais particulièrement la sensation de liberté et de légèreté que cela offrait. Je fis un grand sourire à la dénommée Kanna espérant qu'elle ne me trouve pas trop étrange.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Effleurer les nuages. [Tenzin] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Effleurer les nuages. [Tenzin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: