Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 16:27 par Nobuatsu Saji

» Apprendre à discerner l'invisible [Entrainement] [Pv Hiko]
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 15:49 par Tôhatsu Asami

» Posons ça officiellement
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 15:31 par Imekanu

» Mu tarde à répondre
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 15:27 par Imekanu

» Absence
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 15:23 par Imekanu

» La parole est d’argent, le silence est d’or [PV Saji]
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 15:09 par Nobuatsu Saji

» Absence - Kaguya Shitekka
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 15:01 par Nobuatsu Saji

» Turbulence [SOLO]
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 11:12 par Ikaku Jiro

» 03. Changer de zone
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 10:49 par Han Musashi

» Un défi d'honneur au dojo ! [pv : Hisa]
En rouge et blanc [Hiko] EmptyAujourd'hui à 9:10 par Nagamasa Hisa

Partagez

En rouge et blanc [Hiko]


En rouge et blanc [Hiko] Empty
Mar 28 Mai 2019 - 13:01
Le village caché dans les nuages est un endroit magnifique, perché dans les montagnes de Kaminari, protégé par une barrière naturelle puissante, et censément imprenable par l’ennemi. Mais au-delà du caractère militaire, c’est l’architecture des bâtiments qui époustoufle la flamboyante. Elle passe parfois des heures entières, assises sur le rebord d’un toit, à contempler la beauté de ce qui l’entoure, entre deux entrainements. La jeune femme s’y adonne aussi la nuit, avant de regagner sa demeure, trouvant que les éclairages donnent une dimension nouvelle à ce paysage qu’elle connaît déjà si bien.

Ce soir, il n’est pas très différent des autres, et la rouquine admire les étoiles, en position allongée, les mains reliés sous sa tête, au sommet d’une bâtisse qui ne lui appartient pas, mais cela ne dérangera pas les propriétaires qui doivent être en train de travailler, quelque part, parmi toutes ces âmes répandues à travers Kumo. Rien ne saurait la déranger, lorsqu'elle est rêveuse comme à cet instant. Ici, elle est en sécurité, et désormais elle est forte, bien plus qu’une majorité des personnes se trouvant entre ces murs. Sa main vient toucher son ventre, sous son t-shirt, où les cicatrices subsistent, preuves de ce qu’il lui est arrivé il y a quelques années, mais aussi un puissant rappel de sa détermination. Sa dextre revient mollement se placer sous sa tête, laissant ses doigts s’entremêler à ceux de sa senestre, et elle ferme les yeux.

Les cauchemars ont duré un temps, mais Hanae est guérie des blessures les plus profondes. Marquée, elle le sera à vie, et même si tout cela ne lui est plus aussi invivable que durant ses deux premières années à Shitaderu, la Sendai peut tout de même avoir des crises, dans certaines situations. C’est pour cette raison qu’elle s’est juré de se donner la mort plutôt que d’être à nouveau enlevée par des hommes. Mais ses pensées sont interrompues par des bruits en contrebas, ce qui n’est pas un mal, le passé étant ce qu’il est, elle ne peut le ressasser éternellement, d’autant plus qu’elle n’acceptera jamais de se montrer en victime ou en martyr.

D’un mouvement souple, elle se redresse, plaçant ses mains à plat sur la surface du toit, et poussant pour se mettre sur pieds en faisant une sorte de salto vers l’arrière. Ses rubis se placent alors sur la scène, montrant trois hommes qui entourent un garçon qui semble n’avoir rien demandé. Des ivrognes qui s’en prennent à plus faible, quelle originalité. La Chûnin rejoint le sol en faisant un minimum de bruit, puis s’approche à pas de loup du quatuor, sans se faire remarquer. S’ils s’approchent trop du petit, ils recevront le courroux de la kunoichi, même si cette dernière ne devrait pas les tuer, et au pire les mutiler un peu dans le feu de l’action. Elle s’adosse à un mur, conservant ses quelques mètres de distance…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Mar 28 Mai 2019 - 20:00
En rouge et blanc [Hiko] K10

Été de l’année 203
Un soir à Kumo no kuni

Comme souvent le soir, noter jeune héros à la chevelure blanche aimait déambuler dans les rues de son village. Il ne le savait pas encore, mais ces moments, il fallait qu’il les apprécie autant qu’il le pouvait. Car bientôt, ces rues seraient remplies de cadavres, détruites, ou tout simplement occupées par les envahisseurs.

Non ! Ne vous arrêtez pas de lire, je ne vous montrerai aucun spoiler dans ce post, du coup vous pouvez continuer et comme ça vous allez découvrir comment notre petit héros à la chevelure blanche a rencontré pour la première fois la Sendai aux cheveux pourpres. Et avec deux tempéraments comme ceux-là, il ne fallait pas en louper une miette !

Et c’est ainsi que nous nous retrouvâmes dans la ruelle peu éclairée qui était près de la rue commerçante principale. Il se rendait là bas pour aller à son magasin de sucreries préférées. Le magasin allait bientôt fermer, et il ne lui restait donc plus que quelques minutes de battement s’il voulait avoir des sucreries pour le nouvel épisode Shinobi Zéro. C’était une série que lui avait recommandée son partenaire de toujours, Ayanokoji, et franchement… Il avait vraiment accroché.

Et alors qu’il avança avec un pas plutôt élevé, le jeune garçon aux cheveux blancs remarqua trois hommes regroupés un peu plus loin dans la ruelle. Ils occupaient quasiment tout l’espace et il faudrait donc qu’il les contourne légèrement. Mais cela ne lui posait pas de soucis, et il continua à avancer avec la même allure. Sauf qu’au moment où il voulut contourner le plus imposant des trois, ce dernier lui coupa la route en plaquant brutalement sa main contre le mur, faisant obstacle avec son bras.

Hiko s’arrête derechef et resta silencieux. Il sentait les ennuis arriver. Il resta silencieux et tenta de faire le tour de l’autre côté, mais le balourd recommença son petit manège. Hiko recula alors d’un pas, et leva la tête pour s’apercevoir que les trois hommes le regardaient avec un air mauvais. C’est finalement le plus petit d’entre eux qui s’avança d’un pas et prit la parole.

- Bah alors gamin, sois pas si pressé… Tu sais, avec mes potes, on a bien envie d’aller se prendre une petite bière…
Comme s’ils n’en avaient pas déjà ingurgité assez…
- Du coup, passe moi ton fric… Et on te laisse tranquille, hé hé hé…
Hiko ne répondit et resta silencieux. Il sentait les problèmes arriver, et pourtant il ne fit rien. Ce n’était pas dans son intérêt, et il décida alors de vouloir contourner une nouvelle fois l’ivrogne. Cependant, il fut surpris par la réaction du plus petit qui lui décocha alors une claque en plein visage. Le bruit fut impressionnant, et la douleur supportable… Non, là où Hiko eut le plus mal, ce n’était pas sa joue… C’était à son ego.

Il ne dit rien sur le moment, gardant les yeux baissés. Le petit prit alors ce comportement pour une résignation et il pensa avoir déjà gagné…

- Alors gamin, ne joue pas au plus mal… Ouch !!
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il venait de se prendre un coup de katana. Enfin, pas vraiment. Hiko ne l’avait pas enlevé de son fourreau et il venait de frapper du bout de l’étui le ventre de l’ivrogne qui se retrouvait désormais à genoux devant Hiko qui ne lui lâcha que ces quelques mots en guise de justification.
- Espèce d’abruti.
Hiko avait maintenant reculé sa jambe d’appui et se tenait prêt pour une riposte des deux gaillards restant… Tant pis pour les bonbons, ces malfrats avaient besoin d’une bonne leçon. On ne frappait pas un Sairyo aussi impunément !

_________________
En rouge et blanc [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Mer 29 Mai 2019 - 18:13
Cet enfant n'en est pas un, ou pas totalement. On ne peut considérer un shinobi comme un enfant dès lors qu'il est capable de tuer quelqu'un sur la demande d'un supérieur. Et ce petit, il utilise une arme qui n'est pas accessible au premier gamin qui passe par là. Hanae sourit, finalement, elle n'aura pas besoin de le protéger. L'échange entre les trois et le ninja est assez inutile. Comme tous hommes qui se respectent, ils cherchent à profiter de plus faible pour aller se payer un coup à boire, répugnant. La rougeoyante n'intervient pas lorsque le coup part, et que le plus petit des trois se retrouver au sol. Quel intérêt ? Le garçon aux cheveux blanc est comme elle : entrainé à se défendre, et à attaquer. Il ne tuera pas ces ivrognes, ils ne sont qu'un danger pour eux-mêmes après tout. Cependant, quelque chose titille la demoiselle, qui sort de l'ombre pour s'approcher à pas félins du plus robuste. Lentement, elle fait glisser sa senestre le long de son dos jusqu'à attraper son épais cou. Elle lui frappe alors violemment l'arrière du genou tout en le tirant sous son double menton, et le plaque à même le sol. Sa main le retient fermement, et tout en s'appuyant sur lui, elle vient asséner un puissant coup de pied circulaire sur le dernier, qui se décolle du sol et vient heurter un mur, tombant à demi inconscient.

"Je sais que tu n'avais pas besoin d'aide, mais je sentais bien que ces trois là voulaient prendre leurs jambes à leur cou et partir impunément. Ce ne sera pas le cas."

Sa prise se raffermi sur l'obèse, et la Sendai serre sa gorge comme si elle voulait le tuer. Mais elle sait où s'arrêter, la beauté, et avant qu'il ne perde connaissance, elle le relâche. Un gros tas dégoûtant, qui en plus essaie de racketter un enfant sous prétexte qu'il donne l'impression d'être faible : la pire espèce d'être humain... Enfin, presque. La flamboyante lui donne un grand coup de pied dans la tête, pour l'envoyer dans les bras de Morphée, et s'assoit sur lui, en croisant les jambes, réflexe devenu presque naturel depuis quelques années, comme une mesure de sécurité, pourtant inutile compte tenu des raisons qui l'y poussent. Elle fait face au jeune homme, et lui sourit. Oh, elle déteste les hommes, cette Chûnin, mais lui n'en est pas totalement un. Un bout d'homme, un garçon, mais pas un homme. Elle tourne la tête vers les deux autres, un à un, mais ils semblent sonnés.

"Ne vous avisez pas de recommencer à essayer de soutirer de l'argent aux jeunes de ce village. Sinon, je vous promets que la prochaine fois, ce ne seront pas que des coups faiblards qui vous frapperont. Et croyez le ou non, je n'oublie jamais un visage."

Elle ne ment pas, elle n'a pas de raisons de le faire au fond. Si elle les revoit à agir de la sorte, leur virilité leur sera arrachée, et ce ne sera pas la première fois qu'elle agit comme cela. Hanae se relève et indique à son compère de la suivre, car elle a bien envie de découvrir qui il est. Il est rare qu'elle prenne le temps de faire causette, mais un si jeune shinobi, ça donne envie d'en savoir plus, beaucoup plus. En plus, il est adorable, avec son air sérieux. Après s'être éloignée des alcooliques, pour qu'ils ne soient plus visibles, la rouquine fixe le blanc avec un regard intrigué, limite émerveillé.

"Qui es-tu ? Je.. je ne t'ai jamais vu, en mission ou ailleurs, pourtant je suis ici depuis quelques années..."

Mais comme toute bonne sauvage, la Sendai n'a pas de tact et va droit aux questions qui la taraudent. Il y en a d'autres qu'elle veut poser, mais ça attendra un peu... Après tout, c'est un gamin, il ne faudrait pas lui faire peur d'entrée, sinon la fascination prendra vite fin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 17:19
Alors qu’il venait de mettre le plus courageux ; ou inconscient ; à terre, le jeune garçon s’attendait à un assaut de la part des deux restants. Ce pendant, l’attaque ne vint pas. Ou du moins, devrais-je préciser qu’elle ne vint pas à son encontre. Une jeune femme à la chevelure de feu venait de faire son apparition dans la petite ruelle et venait de rétamer les deux petites racailles avec une étonnante facilité, leur faisant remonter leurs bijoux de famille jusque dans leur gorge. Hiko en eut presque mal pour eux, et cela lui arracha une légère grimace.

Bah ouais, vous, mesdames, vous pouvez pas vous imaginer à quel point ça fait mal de recevoir un coup aussi bien placé. Franchement, le moindre effleurement, le moindre contact non maîtrisé et nous, les hommes, pouvons rester accroupis pour près d’une dizaine de minutes. Mais bon, ce n’est pas le sujet ici. Je voulais juste faire un petit aparté pour que chacun ait conscience de ses faits et gestes. Ici, Hanae l’a fait dans un contexte RP, avec des PNJs surentraînés. Ils s’en remettront. Du coup, je vous prie de ne pas reproduire ces agissements à la maison…

Bref, Hiko était toujours sur ses gardes, le katana en main lorsque la jeune femme s’assit sur le plus ventru. Pas mal comme siège, il fallait y penser. Le rembourrage était naturel, et l’assise plutôt souple j’imagine ? En bref, un siège digne des popotins les plus royaux en somme. Mais là, c’était une sauvage qui venait de s’asseoir dessus. Et Hiko ne la connaissait pas du tout, mais avait été impressionné par sa capacité à se défaire rapidement des deux brigands, qu’importe quel faible niveau ils arboraient.

- Merci pour ton aide ah ah ! Je ne suis pas sûr que j’aurai pu gérer les trois… !
Évidemment qu’il aurait pu, mais Hiko savait bien qu’un peu de flatterie ne faisait jamais de mal. Et alors qu’il s’apprêtait à reprendre sa route pour tenter malgré tout de voir si la boutique de bonbons était encore ouverte, la jeune femme proliféra des menaces aux brigands et intima Hiko à la suivre.

L’enfant fit alors un premier pas, puis il hésita un quart de secondes, passant son regard de la rouquine à l’embranchement un peu plus loin… Puis, il choisit ce qui semblait le plus logique et suivit l’inconnue dans une ruelle sombre…

- Euh mec… C’est pas du tout logique ç… !
Oups. Pardon, tu disais ? Voilà, quand on est un brigand et qu’on vient de se faire ratatiner, on la ferme et on gît tranquillement sur le sol !

Une fois le brigand envoyé au royaume de Morphée, Hiko suivit alors la rouquine qui s’arrêta quelques mètres plus loin et le regarda avec une certaine lueur dans le regard. Apparemment, elle était ici depuis un petit paquet de temps, et s’étonnait de ne jamais l’avoir croisé auparavant. Hiko, dont le visage était redevenu aussi doux que celui d’un agneau, la regarda avec des yeux ronds et lui sourit alors. Ses yeux en demi-lunes montrèrent alors une impression agréable pour la sauvageonne.

- C’est normal m’dame ! Je suis tout fraîchement promu Genin et j’ai pas eu l’occasion d’accomplir grand chose pour le moment. Je m’appelle Hiko, Sairyo Hiko !
Et il lui tendit sa carte de visi…

Non je déconne, il continua simplement par ces quelques paroles, sous forme interrogative, s’il vous plaît.

- Et vous, vous êtes qui ? En tout cas, vous êtes sacrément fortiche ! J’imagine que c’était aussi simple que de dire bonjour que de rétamer les deux gars là bas, pas vrai ?
Une innocence retrouvée, on avait du mal à se douter qu’Hiko était un shinobi des Nuages.

_________________
En rouge et blanc [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 18:36
Comme pensé par la sauvage, le jeune homme n'avait pas besoin d'aide. Après tout, elle n'a pas fait ça par charité, mais plutôt par punition pour les ivrognes. Si les hommes sont, pour une grande majorité d'entre eux, des pervers narcissiques qui aiment faire souffrir les autres, cela n'est pas vrai pour les jeunes personnes. Il est rares que leurs idées soient sordides ou déplacées, et c'est pour cette raisons qu'Hanae n'a aucune difficulté à approcher ou se laisser approcher par des enfants ou des adolescents. Si elle était terrorisé par des si jeunes, alors cela serait plus proche de la folie que du traumatisme. Lorsque les deux se retrouvent plus loin, chose possible uniquement parce que Hiko a accepté cette demande saugrenue, le blanc répond aux questions sans trop d'hésitations, ce qui fait sourire la Sendai. Elle l'aime bien, et se trompe rarement sur ce genre de premières impressions. Les mauvaises impressions sont souvent faussées par les séquelles de son traumatisme, mais si elle peut juger que quelqu'un est bon au premier coup d’œil, alors il ne s'agit sans doute pas d'une mauvaise graine. Lui sera sans doute un grand shinobi, capable de grands sacrifices pour le bien des siens. Tout du moins, la rouquine l'espère, car dans le cas contraire, mignon ou pas, jeune ou pas, elle le tuera en quelques instants.

Ce jeune Genin finit donc de se présenter, et laisse indirectement remarquer à la flamboyante qu'elle a été bien trop vite en besogne en ne donnant pas son propre nom. Elle affiche une mine gênée, agissant presque comme une enfant, mais après tout, elle n'a pas ce genre d'égards, et ne considère pas les autres selon leur force ou leur âge, et s'adresse bien souvent aux personnes qu'elle ne juge pas dangereuses comme à ses égales. Cela a d'ailleurs tendance à lui poser problème, et par chance elle n'a jamais rencontré Metaru Reiko, sans quoi elle n'aurait probablement pas survécu.

"Pardon ! Je ne me suis même pas présentée... Hanae, enfin, Sendai Hanae, mais tu peux m'appeler Hanae, c'est comme ça qu'on m'appelle ! Bah, c'est mon prénom quoi... Normal hein ?"

Elle rougit, ne comprenant pas d'où peut venir ce pseudo bégaiement, mais se ressaisit assez vite, car même si l'âge de son interlocuteur n'est pas un souci en soit, elle reste l'adulte et lui l'enfant, et ne doit pas avoir l'air moins futée que lui. Il en va de sa fierté, après tout. La rouge pose ses fesses sur une rambarde qui se trouve juste à côté, sautant pour s'y hisser, et tandis que ses jambes se balancent devant elle, elle répond à l'autre phrase du Sairyo.

"Quand tu auras atteint mon âge, en continuant à t'entrainer, tu n'auras pas plus de mal à faire cela. Et puis, ils n'étaient déjà pas forts, l'alcool n'a pas amélioré les choses pour eux. J'aurais pu les faire tomber sans même les toucher... Ahah, ç'aurait été drôle quand même."

Un petit rire, un sourire mignon, la rougeoyante n'a pas l'habitude de parler si librement, et pourtant cela lui fait un bien fou. Est-ce l'attitude de ce garçon qui la met en confiance ? Ou simplement un besoin latent de se détendre, qu'elle n'a jamais pu satisfaire ? Eh bien, autant faire durer les choses alors, si c'est si bon.

"Comment fais-tu pour terrifier tes adversaires avec un visage aussi mignon ? Tu as déjà participé à une mission ? Je me demande... ça doit être compliqué, non ? Remarque... J'avais ton âge, à peu près, quand je suis arrivée ici."

Son visage se fige légèrement, repensant au moment précis de son arrivée. Hanae n'a pas de bons souvenirs de cette période, les mauvais étant bien trop nombreux et douloureux, dans tous les sens du terme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 14:13
Alors qu’ils étaient tous deux excentrés par rapport à la vie du village caché de Kumo, la jeune femme aux cheveux rouges sembla un peu gênée par la question de son cadet. Il lui avait simplement demandé son nom parce qu’il ne la connaissait pas, et elle s’excusait déjà de ne pas s’être présentée. Le manieur de cristal fut surpris, et il se sentit alors mal car il ne souhaitait absolument pas la mettre mal à l’aise. Il l’avait simplement demandé pour un souci de facilité.

Elle s’appelait donc Hanae. De façon un peu bizarre, il fallait dire. Elle bégaya et ne sut comment trouver ses mots apparemment. Hiko se gratta alors l’arrière de la tête, un peu gêné par cette réaction, mais finalement il sourit et lui dit alors ces quelques mots.

- Eh bien, enchanté Hanae !
Bien qu’elle paraisse un peu bizarre dans son comportement et un peu naïve, la jeune femme avait des propos qui montrait qu’elle ne l’était en rien. Ce n’était qu’une apparence, car lorsqu’elle reprit la parole, elle annonça bien haut et fort qu’elle détenait une puissance impressionnante. Hiko n’en avais jamais douté, car lorsqu’il l’avait observée, elle lui avait paru impressionnante. Ses paroles ne faisaient donc que confirmer l’impression qu’il avait eue. De plus, il était bien placé pour savoir qu’il ne fallait pas se fier aux apparences.
- J’espère qu’un jour j’aurai cette puissance oui ah ah ! Mais je sais qu’il faut que je travaille encore… Mais bon, ça ne me fait pas peur !
Il dit ces quelques mots avec un franc sourire affiché sur le visage. Une chose était sûre, il était très accueillant lorsqu’il montrait cette petite frimousse à ses interlocuteurs, quels qu’ils soient.

Vint ensuite une nouvelle interrogation de la part de la Sendai. Elle lui demandait alors comment il faisait pour terrifier ses adversaires avec un visage aussi « mignon ». Cela eut pour effet de faire rougir notre petit héros manieur de cristal. Il n’était pas habitué à ce qu’une fille lui parle comme cela, et il se sentit alors gêné. Sentant la chaleur monter sur son visage, l’enfant aux cheveux blancs prit alors un petit moment pour reprendre ses esprits, puis son sourire revint sur le visage alors qu’il commençait à répondre à la Sendai.

- Ouais j’ai fait deux missions jusque-là. La première était plutôt facile, on devait rattraper un mec qui faisait des graffitis dans les rues du village. Au final c’était un gosse, pas plus âgé que moi. Le chef de mission lui a passé un petit savon, et hop tout est rentré dans l’ordre !
Elargissant son sourire, l’enfant montrait sa fierté, bien que ce soit une simple mission de rang D.
- Pour la seconde mission, elle était plus compliquée. On devait s’occuper de méchants qui utilisaient le genjutsu et le ninjutsu. C’était pas facile mais on y est arrivé.
Alerte spoiler, ça on n’en savait rien car le RP n’était pas terminé. Mais bon, je misais une pièce là-dessus.
- Et j’en ai peut être pas l’air, mais je sais être sérieux quand il le faut hein ! Et je ferai peur aux plus méchants des loups hé hé hé !
Puis il explosa de rire suite à sa blague qui n’était pas franchement drôle.

Voilà, c’était ça Hiko, de l’auto dérision et beaucoup de bonne humeur !

- Et toi ? Qu’est ce qui t’a amené dans le village ? T’es là depuis quand ? Et ta couleur de cheveux elle est naturelle ?
Tout en douceur…

_________________
En rouge et blanc [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 17:56
La façon de bégayer d'Hanae ne manque pas de faire sourire le jeune garçon, mais elle ne se laisse pas pour autant abattre, après tout c'est sa propre personnalité qui est faite comme cela, et elle n'en a pas honte, dire des bêtises ou agir impulsivement est après tout une facette de sa personne. La rouge écoute alors les propos du blanc, qui indique ne pas avoir peur de faire les efforts nécessaires pour devenir aussi fort qu'elle. Il passerait un entretien d'embauche pour une grande boîte sans problèmes avec ces paroles, mais là, il n'a pas besoin de convaincre la Chûnin de ses capacités et de son potentiel, si cela l'intéresse, elle n'aura qu'à suivre ses prouesses au jour le jour, ou à intervalles réguliers. Elle a alors un grand sourire lorsque le petit rougit suite à son compliment, se disant qu'elle n'est pas la seule à être prise au dépourvu, même si dans le cas présent, c'est elle qui a employé d'un mot apparemment dangereux. Il énonce alors le fait d'avoir déjà accompli deux missions, ce qui impressionne un peu la flamboyante, car il est tout de même bien jeune.

L'autre point qui impose le respect est le fait qu'il ait participé à une mission de rang B, chose qu'elle n'avait faite qu'au bout d'un an entre ces murs, après son arrivée. D'un côté, cela était peut-être dû au fait qu'elle venait de l'extérieur et qu'il valait mieux attendre avant de lui donner un rôle important. Après tout, à son arrivée, elle était non seulement faible, mais aussi étrangère et inconnue de tous. Quoi qu'il en soit, le Sairyo répond avec brio à la question, disant qu'il sait faire peur. Pour elle, il n'est qu'un adorable garçon qui sait se défendre, et qui ne craint rien des ivrognes, ce qui est très rassurant, en soit. Une question en entraînant une autre, Hiko enchaîne donc sur quelque chose de plus personnel, traitant de l'historique de la demoiselle. En parler n'est pas un problème, donc elle va répondre en toute honnêteté. La dernière question lui arrache un rire, tant elle était inattendue. Hanae n'a jamais eu ce genre de questions auparavant, mais sans doute est-ce dû au fait qu'elle n'ait pas fréquenté beaucoup de monde, trop occupée à affronter ses démons.

"Je suis arrivée aux portes du village il y a environ 5 années de cela. Je n'ai pas vraiment choisi cet endroit, je n'en avais pas la possibilité vu mon état. Mais la façon dont on m'a accueillie et soignée m'a en quelques sortes obligée à rester, puisque je me sentais redevable."

La Sendai marque une pause, préférant éluder les raisons pour lesquelles elle n'était pas en bon état, pour la simple raison qu'elle n'en parle jamais, et qu'un enfant, tout shinobi soit-il, n'a pas à entendre ce genre d'horreurs. Pour la question finale, la rougeoyante préfère user d'un petit tour de passe-passe, qui résume bien sa particularité et son rouge caractéristique. Elle fait ainsi apparaître un orbe de chakra rouge dans le creux de sa main, et le fait grandir petit à petit jusqu'à le faire disparaître totalement. Puis elle fixe Hiko de ses rubis.

"Mes cheveux ont toujours eu cette teinte, mes yeux également, et mon chakra aussi. Mon sang est rouge, si tu te poses la question, d'ailleurs !"

Elle émet un petit rire, fière de cette blague, avant de relancer le Genin sur une autre question, intriguée par sa présence ici à cette heure avancée.

"Je sais que tu es un shinobi, malgré ton jeune âge, mais pourquoi te baladais-tu par ici à une heure si tardive ? A ton âge, tu devrais dormir un peu plus, peu importe ta force ou ton rang."

Elle affiche un regard sérieux et réprobateur, pourtant, elle le retient ici, trop intéressée par ce petit bout d'homme, oubliant totalement le genre de monstre qu'il pourrait devenir dans quelques années, lorsque ses hormones auront totalement pris le dessus sur sa conscience.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 19:11
La jeune femme était très sympathique aux yeux de notre jeune garçon. La rouge semblait accessibles et plutôt de bonne composition. Si on lui avait raconté la façon dont cette dernière traitait les personnes de la gente masculine, il ne l’aurait sans doute pas cru. Car elle était vraiment gentille, et Hiko appréciait cette jeune femme même s’il ne la connaissait pas particulièrement. Alors, évidemment, il ne savait rien sur elle. Et lorsqu’elle partagea avec lui les raisons de sa visite et de son intégration dans le village, le jeune Sairyo ne sut que dire.

Elle lui raconta alors qu’elle était arrivée il y a quelques années au village caché des Nuages, et qu’elle avait été en mauvais état car elle avait du être soignée. Une nouvelle un peu triste, mais Hiko essaya de ne pas le montrer. Il savait que cela ne devait pas être une étape facile pour la jeune femme aux cheveux rouges. Elle éluda les raisons de cet état, sans doute volontairement, et du coup notre jeune héros n’insista pas et passa sous silence les nombreuses questions qui se bousculaient dans sa tête.

- D’accord, et bien je suis ravi de voir que le village t’a bien accueillie !
Une simple remarque positive, montrant ainsi son optimisme et sa compassion. Un sourire accompagna ses dires, comme d’habitude, le jeune garçon montrait ainsi son innocence. Et alors que le silence commençait à être un peu lourd, la jeune femme reprit la parole pour répondre aux questions de l’enfant sur son étonnante couleur de cheveux. Elle usa d’humour pour cela, ce qui fit rire notre jeune héros. Heureusement, elle s’arrêta à son sang, et ne parla pas de la pilosité de son corps, ce qui aurait totalement choqué notre Sairyo.

Bref, cela fit sortir la conversation sur l’arrivée de la jeune femme du sujet, puis elle continua sur une série de questions. Elle se permit de lui donner un conseil sur son hygiène de vie et sur le fait qu’à son âge, il devrait déjà être au lit. Hiko accueillit cette remarque avec un sourire, mais il n’en pensait pas moins, ce n’était qu’une façade. Car oui, il n’avait que quinze ans, mais il savait très bien s’occuper de son corps et de sa façon de gérer la fatigue.

Cependant, afin de ne pas vexer la jeune femme qui était d’un niveau incomparable par rapport au sien, il préféra ne rien dire et répondre simplement aux questions de la jeune femme.

- Ah ah ! C’est vrai qu’il est tard et qu’on a plus de chances de tomber sur des mauvaises surprises. Mais je n’y pouvais rien, j’avais vraiment envie d’aller acheter des bonbons ! Sauf qu’à cause de ces trois gaillards et ce qui s’est passé dans la ruelle tout à l’heure, la boutique est désormais fermée… J’irai demain, tant pis !
Avec un petit haussement d’épaules, notre jeune garçon sourit et découvrit alors sa rangée de dents supérieures.
- Et toi ? Tu fais souvent des balades nocturnes ?
Une question comme une autre.

_________________
En rouge et blanc [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 22:24
La discussion évolue d'une façon qu'apprécie Hanae. Hiko est un garçon à la fois adorable et qui paraît pourtant fort. Moins qu'elle, c'est une évidence, mais après tout peu de shinobi à Kumo peuvent se vanter de la surclasser, mais déjà bien assez pour son âge. Il ne prend pas la mouche lorsque la rouge le taquine sur ses sorties nocturnes, ce qui montre bien qu'il n'est pas un simple gamin sans cervelle. En plus de cela, il est très poli, complétant le portrait du parfait enfant prodige. Mais la Sendai ne se limite pas à cela, et en veut encore un peu plus. Quel genre de capacités possède-t-il ? Quelle affinité manipule-t-il ? C'est sans doute une déformation professionnelle de la Chûnin, mais elle souhaite vraiment savoir ce genre de détails, pour plus tard, éventuellement. Elle l'écoute néanmoins répondre, gardant son impatience pour elle, et faisant valoir sa politesse. Le jeune homme voulait donc acheter des bonbons lorsqu'il a été importuné, ce qui fait brièvement sourire la rougeoyante: c'est bien un enfant, il aime les sucreries. Et c'est pour le mieux, car lorsqu'il sera adulte, il pourrait bien être attiré par d'autres... friandises, ce qui est moins charmant et bien plus répugnant.

La taquinerie change de côté, d'une certaine façon, lorsque le Sairyo retourne plus ou moins la question sur les raisons d'être dehors à telle heure. La sauvage est un peu prise de court, n'ayant pas vraiment de raisons.

"Disons que j'aime me poser sur un toit et regarder le ciel. Et parfois, lorsque je vois des situations comme la tienne, même si tu ne craignais rien à titre personnel, j'aime intervenir. C'est drôle, je ne suis pas de la police pourtant ! Ahah !"

Elle laisse éclore un rire très mignon, très doux, qui va parfaitement avec son attitude gaie du moment. A quand remonte la dernière fois où elle a pu agir de la sorte avec quelqu'un ? Des années, oui, sans doute même avant son traumatisme. Et vient ensuite le tour de sa propre question, sans laisser de répit au Genin.

"Alors, dis-moi, tu sais faire quelque chose de particulier, en tant que ninja ? Regarde, moi par exemple, en tant que Sendai, j'arrive à manipuler le chakra à son état pur ! Comme ça !"

Hanae fait surgir de la paume de sa main un orbe de chakra pur, d'un rouge très proche de la teinte du sang lui-même. Elle avait prévenu le petit qu'elle pouvait faire cela, mais le montrer est probablement une manière de le prouver, même si Hiko n'a rien demandé. L'orbe disparaît ensuite, interrompu par la rouquine.

"Alors ? Enfin, si tu veux bien me montrer un truc, n'importe quoi que tu saches faire et qui sorte de l'ordinaire... après peut-être que tu n'en as pas, ce n'est pas un mal !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 18:15
La conversation était agréable. Plus l’enfant aux cheveux blancs discutait avec la dénommée Hanae, et plus il commençait à l’apprécier. Elle était d’une grande simplicité, ce qui lui plaisait beaucoup. Il n’aimait pas les personnes qui se donnaient des airs, celles qui se croyaient plus importantes qu’elles ne l’étaient réellement. Rien ne valait un comportement intègre, voici les valeurs véhiculées par notre jeune héros à la chevelure blanche !

Et alors que la conversation était agréable, la jeune femme aux cheveux rouges se justifia sur ses sorties nocturnes, non sans afficher un franc sourire. Elle prenait du plaisir durant cette conversation, qui n’avait pourtant rien d’exceptionnelle, et cela faisait plaisir au jeune Sairyo. Il écouta alors la Rouge expliquer qu’elle avait l’habitude de se balader la nuit, à la recherche d’une situation insolite. Certains avaient peu besoin de dormir, cela sembla être son cas. À l’opposé d’Hiko. Lui avait besoin d’une bonne nuit de sommeil s’il ne souhaitait pas être de mauvaise humeur le lendemain, ou tout simplement à côté de ses baskets.

- Je suis sûr que tu ferais une très bonne membre de la police ! Vu comme tu t’es déplacée tout à l’heure et ta parfaite connaissance de la vie la nuit, tu sembles toute indiquée !
Bon, il ne le savait pas, mais bientôt il n’y aurait plus de police, car il n’y aurait tout simplement plus de Kumo. Du moins, plus de Kumo comme on avait l’habitude de le voir !

Et alors qu’elle embrayait sur ses capacités, le jeune garçon fut interloqué de voir que c’était un Sendai. Et il fut encore plus choqué lorsqu’il put être témoin de ses capacités. Elle venait de créer un orbe fait de chakra uniquement. La sphère était d’une couleur rouge aussi prononcée que celle de ses cheveux, et Hiko en fut bouche bée. C’était vraiment très joli, et il l’imagina aussi très destructeur !

- Woh…
Et alors qu’il avait des étoiles plein les yeux, la jeune femme lui demanda alors ce qu’il savait faire. Un grand sourire s’afficha sur son visage, dévoilant ainsi sa fierté de pouvoir lui montrer une capacité spéciale. Il se concentra quelques instants, puis d’instinct, il créa un petit cristal. C’était sa façon à lui de démontrer ses capacités. Tout en tendant le petit cristal, l’enfant annonça à son interlocutrice…
- Voilà ce que je sais faire ! Bon pour l’instant je ne le maîtrise pas parfaitement, mais ça va venir j’en suis sûr ah ah !
Le ton était gai, ce qui rendait la rencontre d’autant plus agréable. Et alors qu’il donnait le petit cristal à la jeune femme, Hiko se remémora alors quelque chose !
- Ah ! Maintenant que j’y pense, j’ai peut être quelque chose pour toi ! Tu m’attendrais ici pendant cinq minutes ? Je reviens !
Et sans même prendre le temps d’attendre la réponse de la jeune femme, il prit la poudre d’escampette. Il lui avait promis de revenir, et c’est ce qu’il fit quelques minutes plus tard. Cependant, il n’était pas revenu seul car il avait ramené avec lui un rouleau dont le sceau avait été défait. Il le tendit à la Rouge, puis lui annonça avec un grand sourire.
- Tiens je te le donne ! C’est une arcane sur une technique Sendai que j’ai trouvée lors d’une mission. Elle ne me sert à rien, alors autant que tu t’en serves !
Grand sourire sur le visage, Hiko attendait désormais le merci.

Et moi ? Eh bien j’attendais l’xp, évidemment.
HRP:
 

_________________
En rouge et blanc [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 14:22
Le petit impressionne de plus en plus Hanae. Un compliment est plus que ce qu’il faut de sa part pour faire fondre l’adulte, qui essaie de camoufler sa gêne, souriant bêtement. Elle ferait une bonne policière ? Eh bien, la sauvage n’y a jamais pensé, mais il n’a peut-être pas tort. D’un coup, elle se voit brandissant un badge, et disant « On ne bouge plus, police de Kumo ! Vous êtes en état d’arrestation ! » à des criminels. Oui, une idée fort intéressante, qu’elle s’empresserait de mettre en route si le village est encore là après sa prochaine mission ! Quoi qu’il en soit, l’immaculé semble étonné par la technique de la Sendai. Il n’avait pas compris qu’elle pouvait faire cela, après tout, porter le nom de Sendai ne veut pas forcément dire qu’on en maîtrise les arts secrets. Elle se frotte le nez en signe de satisfaction, puis laisse Hiko démontrer son pouvoir à son tour.

C’est là que tout bascule dans sa vie. Elle voit une chose vraiment splendide, une compétence digne des plus grands, et pourtant si simple pour le Sairyo. Il crée un simple cristal, et pourtant un si beau, étincelant, merveilleux… La rouge se perd dans ses pensées, se disant que le garçon est encore plus précieux qu’il ne le laisse paraître. Non seulement mignon, adorable, doux et gentil, mais en plus doué de ce genre de capacités. Elle a des étoiles dans les yeux, encore une fois, et décide de jouer un petit jeu qui l’amuse déjà beaucoup… La rougeoyante prend le joyaux, puis commence à se cacher le visage, simulant des rougissements, alors qu’il dit qu’il va partir, pour revenir ensuite, elle glisse simplement :

« Reviens vite… Hiko... »

Et lorsqu’il n’est plus là, elle se met à contempler l’objet. Il est beau, ce n’est pas le plus brillant ni le plus gros, mais il lui a donné, et juste pour cela, il a gagné une petite place dans son cœur. D’ailleurs, les rares personnes lui ayant offert un bijou sont restées à jamais dans son cœur, comme cette sœur d’un autre clan. Le jeune homme revient alors, un parchemin dans les mains. Il le tend et explique son contenu à l’écarlate, qui est étonnée, et choquée. Un tel artefact, obtenu si facilement ? En plus du joyau, tout ceci fait bien trop plaisir à la rouge, qui embrasse le garçon aux cheveux nivéens sur le front, très rapidement, avant de reculer d’un pas.

« D’abord un joyau, et maintenant un parchemin contenant une technique que je peux maîtriser… Je n’ai jamais été autant gâtée. »

Elle détourne un peu le visage, se décidant à faire une blague, en adoptant un air et une posture gênés.

« Eh bien… J’accepte tout ça, merci infiniment...Et du coup… Ce joyau, c’est comme une bague, non ? Donc tu es… mon époux, maintenant ? »

Elle laisse le garçon patauger, se préparant à rire selon sa réaction, trop heureuse de ce petit jeu, et trop joyeuse que cette soirée lui ait apporté trois merveilleux présents : un magnifique cristal, un rouleau qui sera très utile, et un ami qui a su la toucher en plein cœur, tant il est adorable et bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Mer 26 Juin 2019 - 21:11
Les cadeaux semblaient avoir fait mouche et Hiko venait de toucher directement la Rouge directement au cœur. La réaction de cette dernière lui fit plaisir et son sourire s’étendit alors jusqu’aux oreilles. Il ne pensait pas qu’une femme aussi puissante puisse être aussi contente par des « biens » aussi peu précieux aux yeux de notre héros. Car disons-le nous, le cristal n’était pas vraiment un problème pour lui. Tandis que le parchemin, il n’avait pas les compétences pour l’utiliser, alors autant qu’il ne serve.

Elle lui avait paru sympathique, et il n’avait donc pas hésité à lui fournir cette technique. Elle en ferait sûrement bon usage, il en était sûr. Et puis, Hiko aimait bien faire plaisir, c’était son côté altruiste qui ressortait de par ce geste. Mais alors qu’il souriait vraiment franchement, la jeune femme eut alors une réaction à laquelle il ne s’attendait pas du tout. Elle parut vraiment gênée par la réaction du garçonnet et se cacha le visage de ses mains. Hiko se demanda bien pourquoi, mais lorsqu’il entendit les paroles franchir la bouche de la Rouge, il comprit rapidement.

Et ce fut alors à son tour de s’empourprer et de devenir aussi rouge que ne l’étaient les cheveux de son interlocutrice. Elle parlait de… Mariage ?

- Non non non !! Pas du tout… !
Il n’avait atteint les quinze printemps que quelques mois auparavant, il était beaucoup trop tôt pour penser au mariage. Il n’avait jamais eu de petite copine et était encore aussi inexpérimenté qu’un bébé dans ce domaine-là. Alors ce fut pourquoi il agita bien vite ses mains devant sa tête, l’air affolé bien inscrit sur son visage.
- Non mais en fait t’as mal compris. C’est juste un cadeau hein ! Moi je veux pas me marier avec toi !!
Dans l’espoir de rétablir la situation, l’enfant aux cheveux blancs se rendit compte qu’il avait peut-être été un peu trop véhément dans la réponse. Ce fut pourquoi il s’empressa de rajouter quelques mots.
- Enfin non, mais ce que je veux dire c’est que j’ai pas l’âge pour ça ! Et puis je viens de commencer ma carrière de shinobi, je ne peux pas me permettre de penser à ça maintenant ! Et puis on se connait à peine… Enfin… Tu comprends hein ?
Comme elle l’avait prévu, Hiko était en train de patauger dans la soupe et ne savait plus vraiment où se mettre. Il était tellement embarrassé que son visage s’était recouvert d’une touche de rouge, qui commençait légèrement à virer au rose désormais. Son rythme cardiaque ralentissait, il retrouvait un semblant de calme.

Alors qu’il reprenait ses esprits, le jeune garçon sentit la fatigue monter en lui. Il était tard et il avait peu dormi dernièrement à cause de la chaleur qui commençait à s’abattre sur le village. Tout en étouffant un baillement, il regarda alors la Rouge et lui dit avec un sourire.

- Par contre je suis désolé, mais je pense que je vais aller me coucher… En tout cas c’était très sympathique d’avoir fait ta connaissance ! Et pour le cristal, garde le en toute circonstance avec toi, on ne sait jamais… Peut-être qu’un jour il te portera chance !
Après un petit clin d’œil malicieux, notre jeune héros tourna alors les talons et partit. L’esprit léger, il était content de sa soirée, il avait rencontré une personne qui valait vraiment la peine d’être connue !

_________________
En rouge et blanc [Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

En rouge et blanc [Hiko] Empty
Sam 6 Juil 2019 - 11:26
La réaction d’Hiko est telle qu’escomptée. Hanae a beaucoup de mal à ne pas exploser de rire, mais se contient. Par chance, il ne veut pas réellement l’épouser, sinon cela aurait été très mesquin de la part de la jeune femme. Finalement, la situation étant ce qu’elle est, la blague est d’autant plus drôle. Elle le regarde, l’écoute, adoptant un faciès ne laissant pas deviner qu’il s’agit d’humour, et l’apprécie encore plus avec son côté très terre à terre. Oui, il est trop jeune pour penser à cela, et même la rouquine n’y penserait pas à l’heure actuelle, étant pourtant plus âgée. Elle lui tapote la tête, avec un grand sourire.

« Je te taquinais, bien sûr, tu es trop jeune pour moi de toute façon… Mais merci pour les cadeaux, vraiment ! »

Elle regarde de nouveau le cristal, et l’embrasser, avant de le ranger précieusement dans une poche, puis regarde de nouveau l’immaculé. Il semble que son heure soit venue, et la Sendai ne le retiendra pas, s’il doit rentrer chez lui pour dormir, car le sommeil est important.

« Je comprends, je te laisse partir, mais nous nous reverrons, j’en suis certaine ! »

Une certitude assez aléatoire, car le village pourrait bien disparaître du jour au lendemain, personne ne peut le prévoir de toute façon. Le jeune homme s’éloigne, et alors qu’elle lui fait au revoir de la main, elle lance une dernière petite blague :

« Rentre bien, mon cher époux, et ne t’arrête pas au bar sur le chemin… »

Puis se retourne à son tour. L’heure n’est pas si avancée pour elle, et elle pourra sans doute trouver une autre âme en peine, quelqu’un qui est en danger. La rubiconde scrute donc les environs, avant de prendre de la hauteur. Elle s’arrête un instant, repensant à cette rencontre fortuite. Un signe du destin ? Sairyo Hiko, un ninja prometteur, très mignon, très gentil, et bientôt très puissant. L’écarlate pourrait même se retrouver en difficulté face à lui, d’ici quelques années, si elle ne fait pas attention. Mais pas aujourd’hui, sa puissance personnelle est bien plus grande, et elle le sait : peu de monde dans ce village la surpasse, elle s’est beaucoup entraînée pour en arriver là, et n’arrête jamais ses efforts. Les yeux pleins de déterminations, elle se met en route, dans les rues les plus grandes, mais aussi les plus étroites, pour sauver quelqu’un qui en a vraiment besoin, cette fois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

En rouge et blanc [Hiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: