Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa]

Han Musashi
Han MusashiEn ligne

[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Empty
Mer 29 Mai 2019 - 13:20

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Silver Tongue.


[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Iwa12

------------------------------------------------------

Ordre de mission:
 

Après des semaines à étudier corps et âme la médecine, reléguant par ailleurs son entraînement au Ninjutsu et au Kenjutsu au second plan, Musashi décida de s’accorder une petite pause, un petit moment de répit durant lequel il souhaitait s’aventurer un peu à l’extérieur du village.

Ainsi, le manieur du cristal s’était naturellement rendu au bureau du Manazuru pour leur demander une mission, il mit particulièrement l’accent sur une mission de faible envergure mais qui devait nécessairement se dérouler à l’extérieur d’Iwa. On lui confia alors une petite mission qui ne nécessitait aucunement de recourir à la violence, une petite mission tranquille où il devait mener quelques recherches et trouver de bons fournisseurs de matières premières pour le compte du village. Musashi appréciait particulièrement ce genre de mission à laquelle il commençait désormais à avoir l’habitude. Toutefois, depuis l’épisode « Valicca », notre protagoniste savait que ce genre de mission comportait aussi leur lot de complexité, et il ne fallait, par conséquent, pas les prendre à la légère, aussi facile qu’elles puissent paraître.

Ainsi, le manipulateur de shôton s’équipa de ses tenues traditionnelles et emporta avec lui un petit sac contenant quelques trucs à manger et d’autres objets susceptibles de lui servir durant sa mission. Une fois à l’extérieur du village, un léger sourire se dessina sur son visage, visiblement satisfait de quitter l’enceinte d’Iwagakure. Enfin, sans perdre un instant, le Han s’empara de sa carte de la région qu’il étudia durant un certain temps, puis il décida de commencer ses recherches par l’Est du village.

Il était à peine neuf heures du matin et il faisait agréablement bon sur le territoire de Tsuchi. Musashi arborait toujours son sourire et s’approchait grandement d’un campement situé à l’extrême-Est. Ne s’étant jamais aventuré dans le coin, il prenait tout son temps pour contempler le paysage montagneux qui lui rappelait drôlement Valicca. La différence avec son pays natale était également flagrante, en effet, si à Tsuchi les montagnes et rochers en tout genre étaient omniprésentes, à Kaze c’était plutôt l’inverse, car il n’y avait que le désert, un immense désert avec des dunes en tout genre…

Quelques temps plus tard, Musashi était parvenu au campement situé à l’extrême-Est. Il savait que ce n’était pas le lieu idéal pour dénicher un fournisseur de matière première, mais il était persuadé de pouvoir récolter quelques précieuses informations. Puis, au-delà de la mission, cela lui permettait de se balader et de découvrir d’autres paysages qui lui était jusqu’à lors inconnus.

« Vous ne semblez pas du coin, jeune homme. Qu’est-ce qui vous amène ici ? Hum, laissez-moi deviner… les affaires je suppose ? » Fit l’un des commerçants.

Il devait avoir la trentaine et semblait quelque peu à l'écart des autres groupes. Il tenait un stand où était proposé des objets en tout genre, mais aucun qui ne mérite une attention particulière.

« Vous avez vu juste, je suis un shinobi d’Iwagakure et je recherche des fournisseurs de matière première pour le compte de mon village. Vous pouvez peut-être m’aider ? » Rétorqua -t-il, en retirant sa capuche.

Tous les regards s’étaient tourné vers lui. Les mots « Shinobi » et « Iwagakure » ne semblaient pas laisser ces commerçants indifférents, loin de là. Certains marmonnaient quelques trucs entre eux, tandis que son principal interlocuteur se montrait soudainement plus réfractaire.

« Je suis désolé, allez voir ailleurs. Ici on ne négocie pas avec les shinobis. Ce village de malheur est à l’origine de tous nos maux. C'est à cause de votre village, si on est aujourd’hui contraint de vendre ces objets de peu de valeur… » Commença -t-il.

« Oy Oy, je vous arrête toute de suite… Je ne suis pas ici pour vous entendre geindre, si vous n’avez rien à me proposer je m’en vais, je trouverai surement ce que je cherche ailleurs. » Fit-il, en coupant court au monologue de son interlocuteur.

Le Genin remit immédiatement sa capuche sur sa tête et fit mine de se retourner pour s'en aller. C’était alors qu’un autre commerçant l’interpella :

« Attendez ! Je peux peut-être vous renseignez… » Fit-il, alors que ses compères le regardaient curieusement. « Mais il faudra payer le prix fort, vous vous en pensez capable, Iwajin ? » Conclut-il, d’un sourire malicieux.

Payer le prix fort… Il s’agissait là d’un vrai commerçant, car il préférait se focaliser sur les affaires que perdre son temps à geindre, en accusant telle ou telle personne d’être à l’origine de ses mauvaises affaires.

« Hum, et bien je suppose qu’on peut négocier… » Répliqua Musashi, d’un très léger sourire.

Les autres petits commerçants n’en revenaient pas. Pendant qu’ils préféraient se méfier des shinobis et du village d’Iwa, qu’il accuse être à l’origine de tous leurs problèmes, l’un de leur préféra saisir l’opportunité qui se présentait à lui pour peut-être relancer son affaire. Entre tous ces types, c’était celui qui avait su saisir cette opportunité qui était vraiment un commerçant, il avait l’âme de commerçant, peu importe ce que ses compères pouvaient penser de lui.

Bref, les deux hommes finirent par s’éloigner du groupe pour entamer les négociations. Deux petits rochers situés à l’écart du campement leur servaient de chaise, certes peu confortables, mais ils feraient largement l’affaire…




_________________
[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Empty
Mar 9 Juil 2019 - 18:29

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Silver Tongue.


[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Iwa12

------------------------------------------------------

Après un certain temps à discuter avec le commerçant, Musashi finit par sceller un accord avec lui. Celui qui se prénommait Oden allait le conduire chez un grand commerçant, à priori connu pour être l’un des plus grands fournisseurs de matière première de la région, en échange le Genin devra l'aider à intégrer le village d’Iwa, là où il souhaitait désormais s’installer pour relancer ses affaires...

Après avoir quitté les lieux, les deux hommes se dirigeaient sereinement vers une dès plus grande ville de Tsuchi, réputée pour accueillir des commerçants en tout genre, et c’était en cette ville qu'était censé se trouver le fameux fournisseur de matière première dont Oden en avait parlé. Il avait intérêt que ce soit vrai. Les deux hommes discutaient en chemin pour faire plus amples connaissances. Musashi en disait peu sur lui, tandis que Oden, le commerçant, racontaient ouvertement sa vie. Il lui conta comment ses parents avaient été assassiné par des shinobis et lui confia la raison qui l’avait poussé à devenir commerçant. Que ce soit vrai ou non, le natif de Kaze avait été particulièrement touché par la partie qui concernait la sœur du commerçant. Elle aurait en effet été réduite en esclavage à cause des dettes de ses parents, et aujourd’hui Oden se démenait pour rassembler l’argent nécessaire pour racheter sa liberté. La somme d’argent demandée était colossale, d’où son souhait de devenir un grand commerçant. Il était persuadé qu’il y arrivera, surtout s’il se trouvait au sein d’Iwa.

Quelques heures plus tard, les deux hommes arrivèrent à destination. Une grande ville, probablement aussi grande qu’Iwa et où les commerçants étaient légion. Il régnait une ambiance de souk qui avait de quoi impressionnée le Genin. Longeant les grandes rues commerçantes, où étaient vendus des fruits et légumes, et d’autre denrée alimentaire en tout genre, les deux hommes se dirigèrent vers les quartiers nord, là où était censé se trouver ce fameux fournisseur de matière première. Étrangement, une fois sur place, l’ambiance était tout autre. En effet, un conflit opposait deux grands commerçants, qui s’accusaient mutuellement d’avoir engagé des mercenaires pour voler les marchandises de l’autre. Tout était confus. Des hommes armés cherchaient à calmer la situation. Ils certifièrent que des enquêtes allaient avoir lieu prochainement. Chose qui n’avait à priori pas l’air de calmer les ardeurs des concernés. Se trouvant parmi la foule, Musashi s’avança pour s’enquérir sur la situation, et notamment apporté son aide.

« Excusez-moi, qu’est-ce qui se passe par ici ? Je suis un shinobi d’Iwa, je peux peut-être vous aider à résoudre votre problème ? » Fit-il, en retirant sa capuche.

Tous les regards se tournèrent immédiatement vers lui.

« Un shinobi d’Iwa vous dites ? Voilà qui tombe parfaitement bien. Vous voyez cet homme, il a engagé des mercenaires pour voler un certain nombre de mes marchandises, toutes destinées normalement pour le village d’Iwagakure. Arrêtez-le immédiatement ! » Lança le vieil homme, visiblement très agacé.

L’autre, qui devait certainement avoir à peu près le même âge que celui qui l'accusait, commença à s’emporter. Il se rua vers l’homme qui l’accusait avant de se faire intercepter par les gardes de la ville.

« Lâchez-moi ! C’est un menteur, comment ose -t-il ?! Mes marchandises ont aussi disparu, elles étaient destinées pour Valicca et étaient censées m’apporter très gros, je suis sûr, c’est lui qui derrière tout ça. Enfoiré, arrête de faire la victime !! » Lança -t-il, visiblement près à venir aux poings, si les gardes ne le retenaient pas.

Soupirant un bon coup, Musashi se retourna vers la foule et tenta de les disperser avec quelques signes de la main. Puis, il se retourna vers les deux commerçants, leur demandant tout d’abord de se calmer :

« Calmez-vous, calmez-vous, je vous prie. En tant que représentant d’Iwa, je vais faire la lumière sur cette affaire, vous avez ma parole. Pourrions-nous maintenant trouver un endroit plus calme pour discuter ? » Fit-il, en regardant les deux hommes.

Les deux hommes se regardèrent pendant un certain temps, puis finirent par acquiescer de la tête. Après quoi, Musashi, Oden, les deux commerçants, ainsi qu’un soldat envoyé par la ville, se réunirent tous les cinq dans une grande salle. Oden connaissait le vieil homme, celui qui avait accusé l’autre de voleur en premier, il se prénommait Zuko. Et aussi étrange que cela puisse paraître, c’était cet homme qui était censé aider Musashi. Pour l’heure, le Genin devait d’abord régler leur problème.

Après une longue discussion, il en ressortait que les marchandises avaient toutes été volés tard le soir, alors qu’ils étaient acheminés vers leurs destinataires : celles de Zuko vers Iwa, tandis que celles de l’autre vieil homme vers Valicca. Les marchandises destinées vers Valicca étaient dans leur grande majorité du textile de haute gamme. Tandis que celles qui allaient vers Iwa étaient des denrées alimentaires, servant à réapprovisionner les commerçants locaux.... Quoi qu'il en fût, en se basant sur leur longue conversation, Musashi estimait qu’aucun des deux commerçants n’étaient vraiment coupables, pour lui cela ne pouvait être que l’œuvre d’une personne tiers, qu’elle soit originaire de la ville ou étrangère. S'imposait alors une petite enquête pour lever le voile sur cette affaire...




_________________
[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 17:55

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Silver Tongue.


[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Iwa12

------------------------------------------------------

Après une longue discussion, il en ressortait que les marchandises avaient toutes été volées, tard le soir, alors qu’elles étaient acheminées vers leurs destinataires : celles de Zuko vers Iwa, tandis que celles de l’autre vieil homme, prénommé Kanjuro, vers Valicca.

C’était étrange. En effet, Musashi ne parvenait pas à faire le lien entre les deux commerçants et encore moins entre le vol de leurs marchandises, puisque l’un était, d’après ce qui en ressortait de leurs échanges, spécialisé dans le textile de haute gamme, tandis que l’autre, Zuko, était celui qui réapprovisionnait les commerçants de la cité de la roche, surtout en denrée alimentaire.

Quoi qu’il en fût, Musashi invita les deux hommes à écrire les noms de leurs concurrents, ainsi que toutes personnes les ayant récemment menacés, d’une façon ou d’une autre, ou qu’ils soupçonneraient avoir des vues sur leurs commerces. Par ailleurs, il s’accorda un instant de réflexion, ne sachant pas encore comment résoudre cette affaire ; une affaire qui le dépassait et qu’il ne pourrait certainement pas résoudre en quelques jours. Devait-il laisser sa mission de côté pour s’impliquer dans ce qui ne le regardait pas ? Non, bien sûr que non, et il le savait d’ailleurs.

« Voilà, comme vous pouvez le voir la liste est courte, il faut dire qu’on n’a pas énormément de concurrents par ici, mais j’espère qu’elle vous sera utile. » Lança Zuko, en tendant sa liste au Genin. « Pareil pour moi, si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas, je reste entièrement à votre disposition. » Fit Kanjuro, en tendant également sa liste à l’épéiste.

L’un avait consigné trois noms, tandis que le second n’avait noté qu’un seul nom sur le bout de papier. Pas sûr que cela puisse vraiment aider l’Iwajin, néanmoins, il prenait le temps de réfléchir. Puis, soudain, il tilta sur quelque chose, tournant immédiatement sa tête vers Oden, avant d’interpeller Zuko.

« C’est déjà mieux que rien, nous allons enquêter et on verra bien, je suis persuadé qu’on trouvera les coupables. Cependant, avant je dois vous informer sur les raisons de ma présence ici, surtout à vous Zuko. Oden ici présent m’a certifié que vous étiez un grand fournisseur en matières premières et que vous pourriez peut-être m’aider dans ma mission. Or, je constate qu’il n’en est rien. Dois-je en conclure qu’il m’a menti ? » Demanda -t-il, d’un ton neutre.

« Oh, je vois, vous êtes donc en mission, je me disais aussi pourquoi un shinobi d’Iwa se balade dans le coin, qui plus est en compagnie d’Oden. Pour votre interrogation, sachez qu’il ne vous a pas menti, du moins pas totalement, j’ai bien été un grand fournisseur de matières premières avant que je ne perde définitivement toutes mes affaires… Ce serait trop long à vous expliquer, mais disons qu’aujourd’hui je me suis spécialisé dans l’alimentaire… » Répliqua -t-il, d’un air pensif.

« Mais vous devez toujours avoir quelques contacts, non ? Vous pourriez peut-être nous aider aussi ? J’ai passé un marché avec Musashi et si je ne l’aide pas dans sa mission, le marché deviendra malheureusement caduc… » Réagit Oden, d’un air inquiet.

Le silence régna en maître, le temps que Zuko réfléchisse et se décide de comment aider, en retour, les deux hommes qui s’étaient portés volontaires pour enquêter sur le vol de ses marchandises, alors même que la ville qui était censée le protéger lui tourna le dos.

« Eh bien, je ne vois que deux solutions. La première serait de vous diriger vers Karajan, un petit village situé aux frontières de Hayashi ou de vous rendre tout simplement à Valicca. Pour la cité de Valicca, il y a un homme que je connais bien, il pourrait peut-être vous aider, si vous dites que vous venez de ma part. Après, il reste difficile et imprévisible, à vous de le convaincre. Il se prénomme Fukuro, je veux bien vous écrire un petit mot si vous le voulez, mais seulement à la condition que vous nous aidiez à mettre la main sur les voleurs de nos marchandises, qu’en dites-vous ? » Fit-il, d’un air amusé.

Si Oden semblait regretter la tournure des événements, notamment à cause de ce nouveau marché, qui se supposait et conditionnait celui qu’il avait passé avec le Genin, Musashi, lui, ne semblait y voir aucun inconvénient, bien au contraire. Après tout, il avait l’intention de tenir sa parole, que Zuko les aide ou non, pour le coup cela ne changeait rien pour lui. Cependant, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole, notamment pour accepter le marché, des hommes déboulèrent dans la salle et l’interrompirent avant même qu’il n’eut le temps de placer un mot. Les deux commerçants, Oden, ainsi que le Han ne s’attendaient guère à cette soudaine irruption, tous se tournèrent alors naturellement vers la voix autoritaire et féminine de celle qui semblait, vraisemblablement, recherché le Genin...




_________________
[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

[Mission de rang D] Silver Tongue [Libre/Iwa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: