Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Escorter et sécuriser la livraison de médicaments [mission rang C]
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 23:16 par Miyamoto Teruyo

» Les caravanes d’Ali Baba
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 21:42 par Sabaku Eirin

» La FKP (Yamiko]
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 21:28 par Sakana Ayanokoji

» [B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 21:24 par Date Junko

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 21:23 par Narrateur

» 05. Se tromper sur toute la ligne
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 21:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 20:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] EmptyAujourd'hui à 20:16 par Kurayami Zeref

Partagez

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi]

Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Sam 1 Juin 2019 - 14:19
Un village sans Kage. Un serpent sans tête. Rien qu’en y pensant, et ce en dépit de son caractère un peu marginal, l’Oterashi éprouvait un frisson d’effroi, ressentait le poids d’une nouvelle catastrophe potentielle et possiblement imminente. Iwa s’organisait, Iwa se réparait, et se redistribuait les priorités, mais lorsque Yanosa étendait ses perceptions jusqu’aux confins de la cité militaire, l’impression globale qu’il obtenait en retour était teintée d’un désordre émotionnel généralisé, comme si le corps du serpent, cherchant à bien faire, gesticulait en tous sens en espérant retomber sur son ventre et pouvoir continuer à avancer. Le pugiliste aux cheveux rouges savait bien qu’il était inutile de s’abandonner au pessimisme et aux métaphores un peu déprimantes, mais son ressenti restait ce qu’il était, et la perte d’un chef militaire n’était jamais une bonne chose. Il renvoyait une certaine image du village au-delà des frontières de Tsuchi, et même en leur sein, et sans figure d’autorité absolue, sage et décisionnaire, il devenait compliqué de s’organiser efficacement sans tomber dans des errements tels que des débats de forme inutiles et chronophages.

Mais une chose maintenait ce tout qu’était Iwa uni et soudé malgré tout. Face à l’adversité, face aux pertes et au trouble, toujours demeuraient les shinobis qui composaient la cité, et qui mettaient leurs forces individuelles au service de ce tout. Le travail d’équipe. En matière de combat pur, Yanosa avait longtemps rechigné à admettre qu’il était essentiel à la bonne complétion des missions les plus délicates, et même parfois des plus banales. Il aimait à se croire auto-suffisant, fort de ses atouts, et assez malin pour toujours trouver les bonnes solutions aux problèmes qui lui faisaient face. Mais force était de constater qu’il n’était pas encore apte à toujours prendre les bonnes décisions, ni assez puissant pour venir à bout de tous les adversaires que recelait le monde d’aujourd’hui, vaste et dangereux. Cette prise de conscience, il ne l’avait pas laissé être altérée par la découverte de son pouvoir d’assimilation, et avait continué à travailler autant que son caractère lui permettait main dans la main avec ses coéquipiers et camarades, et si subsistaient toujours au fond de lui ces aspirations égocentriques et cet esprit revanchard et indépendant, il savait comment les faire taire suffisamment longtemps et aux bons moments pour ne pas les laisser interférer.

Mais qui disait travail d’équipe disait, nécessairement, faire partie d’une telle équipe, et si le tellurique était déjà parti bien des fois en mission, notamment en compagnie de Bankise Hyûga et d’Ibiki Chôkoku, il avait récemment été notifié que ses partenaires habituels avaient été réaffectés dans une autre unité. L’Oterashi ignorait si c’était bien cela, ou si c’était lui qu’on avait au final évincé du groupe pour une raison ou pour une autre, mais il décida de ne pas s’en préoccuper et d’aller de l’avant. Mais lorsque, sur la missive, le nom de ses nouveaux coéquipiers lui apparurent, ses sourcils se haussèrent d’une surprise assez positive. Car des deux kunoichi avec lesquelles il allait apparemment travailler à partir de maintenant, il en connaissait déjà une : la jeune Hisa Nagamasa, une samourai jeune, mais extrêmement capable qui lui avait fait forte impression il y avait de ça déjà plus d’un mois. Il ne connaissait pas du tout la seconde, nommée Gabushi Ashikaga, mais étant donné qu’il ne connaissait pas non plus vraiment Hisa, en dehors de quelques détails, le pugiliste prit sur lui d’aller afficher une note sur le tableau d’affichage devant l’Académie Hashira. Une invitation, pour être précis, qui conviait les deux kunoichi à le rejoindre deux jours plus tard dans un restaurant qu’il connaissait et estimait pour sa cuisine simple et nourrissante.

La démarche pouvait sembler intéressée à plus d’un titre, mais Yanosa ne pouvait pas envisager à nouveau de rencontrer ses coéquipiers à peine quelques instants avant de partir en mission. Il voulait, non, devait les connaître un tant soit peu, si il voulait préparer au mieux leur futur travail ensemble. Et ce fut donc avec une ambition d’efficacité et de pragmatisme que, le jour et l’heure venus, il se présenta en face de la devanture du restaurant, arborant son kimono marron foncé brut et son pantalon ample et beige, qui surplombait lui-même une paire de bottes usée mais robuste. Les mains jointes dans les manches de son habit, il attendit.



@Ashikaga Gabushi
@Nagamasa Hisa
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 6:18
Assise sur mon lit, fixant la fenêtre, je laissais mon esprit vagabonduer en observant les allers et venues des membres de mon clan. Si cela faisait déjà quelques jours depuis l’attaque de Mamushi sur Iwa et la résonance qui semblait avoir eu un impact bien plus global, il était toujours aussi difficile de se faire à l’idée d’être de retour à la maison. Depuis le départ plein d’ambitions en direction de mes terres natales jusqu’à l’affrontement de Bakuhatsu Kenta et de la lieutenante de l’homme au chapeau, plusieurs mois s’étaient écoulés. Si notre périple pouvait sembler avoir été pavé de succès, la réalité était que tous nos efforts et tout le temps que nous avions investi reposaient désormais sur Kenta, les maigres informations que nous avions nous-mêmes glanées et les décisions futures des autorités du village. Avec le chaos engendré par les évènements, les disparitions nombreuses et l’absence d’intervention de la part du Daimyo, le pouvoir revenait au conseil instauré par Kyoshiro. J’avais déjà assisté en personne à ce que ce conseil pouvait donner et si je faisais entièrement confiance en Toph pour assister le village de son mieux, il m’était difficile de nourrir de l’espoir à nouveau. Le monde était plongé dans la guerre une nouvelle fois, des forces dépassant l’entendement commençaient à surgir de l’ombre et le village que je servais peinait à réagir à tout cela.

Tout n’était pas sombre pour autant, les conséquences de l’attaque, en dehors de la mort du Tsuchikage, étaient minimes. Les iwajins avaient fait front avec vaillance, réussissant à neutraliser l’ensemble des assaillants. Le village était donc en pleine reconstruction aussi bien matérielle que mentale, les habitants devaient reprendre leur vie pour avoir une chance dans le futur qui se dessinait. J’avais appris à toujours me relever après avoir pris des coups, mais réussir à reprendre une vie normale après tout cela semblait bien plus complexe.

Cela devait apparement commencer par récupérer un peu de vie sociale puisque j’appris rapidement que Kami avait été remplacé dans l’équipe numéro une que je formais avec Gabushi par Oterashi Yanosa. Si le départ de Kami était regrettable, bien que je ne le connusse guère, je fus ravie de découvrir son remplaçant. Bien que l’unique rencontre avec lui ne comportait que peu de conversation, j’avais eu l’occasion de l’affronter en entrainement et c’était souvent bien suffisant pour discerner quelqu’un. Ce fut d’ailleurs lui qui prit l’initiative d’organiser une rencontre d’équipe dans un restaurant. Cela me rappela évidement celle précédente dont j’étais à l’origine où avec l’absence de Kami, j’avais déjeuné avec Gabushi, l’aidant à parfaire ses connaissances du bushido. Le temps passé avec elle depuis lors fut cependant plus efficace pour nous aider à nous connaitre.

L’heure du rendez-vous arrivant, je quittai mon lit pour me rendre au lieu indiqué. Ayant prise l’habitude de rester équipée en permanence lors de mon séjour à Ame no Kuni, je sortis avec une tenue de mission, les sabres à la ceinture. Si ce n’était pas si inhabituel au sein d’un village shinobi, je pouvais bien sentir que les regards des passants, avaient changé, surtout au sein du domaine des Nagamasa. C’était soit cela, soit ce surnom d’Amazones qui commençait à circuler à propos de l’escouade ayant battu Mamushi. Je retrouvai ensuite Yanosa, attendant à l’extérieur de l’établissement, et le salua promptement.

— C’est un plaisir de vous retrouver, les choses ont bien changé depuis notre rencontre.

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 20:32
Les choses devaient revenir à la normal pour l'Ashikaga après le long voyage au pays du fer. En particulier pour ce qui était des entraînements qui étaient passé à la trappe pendant cette période particulière. Sa rigueur martiale passait en second plan devant le devoir envers le village, mais une fois celui-ci accompli, il était temps de reprendre les bonnes habitudes. La fameuse résonance qui avait perturbé tant de personne ne l'avait pas spécialement affecté ou déstabilisé, elle était plus que prête à reprendre le dur quotidien qu'imposait son style de vie.

Malheureusement, le hasard des évènements ne laissait pas l'Ashikaga décider de la finalité de sa journée et de son évènement le plus marquant. La chunin était déterminée à commencer ce jour-là à reprendre ses études du kenjutsu avant de lire la missive qui s'était invité chez elle pour lui signaler le changement dans les équipes du village. Elle ne s'était pas trop inquiétée du manque de nouvelle de Kami, mais le changement d'équipe pouvait signifier beaucoup de choses qui concernaient la famille Hyûga et par respect pour eux, elle décida de ne pas tirer de conclusion. À vrai dire, elle avait un peu oublié et mit de côté les affaires courantes et non-urgentes du village après l'attaque sur Iwa. Un peu de repos après le périple de Tetsu et d'Ame, en plus d'avoir frôlé la mort au croc rocheux, n'était pas de refus.
Une nouvelle tête était donc à présent membre de l'équipe une ? Elle avait hâte de connaître son nouveau camarade et qu'elle genre de personne pouvait se cacher derrière son nom : Oterashi Yanosa.

Ses deux sabres à la ceinture, son arc à la main et son carquois dans le bas du dos, elle se dirigeait vers l'académie Hashira pour s'entraîner, méditer et surtout reprendre le rythme nécessaire à son esprit pour progresser. Elle s'était décidée à prendre son armure légère toute neuve pour la tester avant la prochaine bataille. L'entraînement avait d'ailleurs ce thème particulier : déceler des incompatibilités avec son style de combat et la dite armure pour s'adapter en cas de pépin.
Mais elle fut stopper dans son élan par une note sur le tableau, qui indiquait un rendez-vous pour elle et Hisa. Elle était déjà légèrement en retard et ce n'était pas vraiment son genre. Le fait qu'elle n'était pas au courant ne changeait rien et elle se hâta de rejoindre le point de rendez-vous sans même entrer dans l'académie.


- Bien le bonjour à vous deux, excusez mon retard. S'exclama-t-elle en s'inclinant respectueusement vers la Nagamasa. Hisa-sama. Dit-t-elle plus calme et humble.

Elle se retourna vers le Yanosa et l'observa rapidement avant de s'incliner, faisant des présentations dans les règles.

- Enchantée de vous rencontrer, Yanosa-san. Je suis Ashikaga Gabushi, membre de l'équipe une.

Elle se redressa avec sourire chaleureux, oubliant la présence un peu déplacé de ses armes et de sa tenue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 22:26
Pendant un instant, le pugiliste aux cheveux rouges se perdit dans ses pensées, tout en fixant le restaurant de l’autre côté de la rue. Il revécut quelques uns des moments les plus marquants de ces derniers jours, essayant sans s’en rendre compte de les mettre en relation avec les pires moments qu’il avait du affronter avant d’arriver à Iwa. Il se demanda, naïvement peut-être, ce qui avait été le pire, comme si cela pouvait avoir une quelconque importance, comme si il avait du regretter un choix ou un autre, dépendant de l’endroit et du contexte qui l’avaient le plus meurtri. Puis, il se ressaisit en agitant la tête de gauche à droite, reléguant tout cela au néant. Il venait de se surprendre dans un moment de faiblesse, un instant fugace où son esprit avait cherché avant tout la facilité, le raccourci, et la douceur d’un quotidien sans douleur et sans souffrance. Mais il fallait en retourner aux évidences les plus primitives : la vie était douleur, était souffrance, et elle ne consistait en réalité, pour les shinobis comme pour tous les hommes et femmes du monde, qu’en un vaste combat générationnel qui courrait le long des années, des décennies et des siècles.

Tiré de lui-même de sa propre rêverie, Yanosa le fut d’autant plus lorsque, sur le côté, une première silhouette menue et distinguée, selon ses standards de combattant, apparut dans son champ de vision. Il tourna la tête vers elle, humble, lui rendant sobrement son salut d’un hochement de tête. La jeune samourai avait les traits plus tirés que dans ses souvenirs, et arborait naturellement ses deux armes à la ceinture, ce qui en soit n’était pas surprenant, et même digne du plus grand respect pour le tellurique.

« Le plaisir est partagé, Hisa du clan Nagamasa. En effet, bien des choses se sont passées depuis ... »

De l’autre côté de la rue, une autre silhouette qu’il ne connaissait pas approchait rapidement en se frayant un chemin dans la circulation piétonne, et l’Oterashi n’eut pas à porter les yeux sur la jeune femme, plus proche de son âge, pour déduire par son aura puissante et distincte qu’il s’agissait de la fameuse Gabushi. Il tourna la tête vers elle alors qu’elle arrivait à leur hauteur et lui rendit son salut, notant tour à tour son armement, similaire à celui de la Nagamasa ainsi que le suffixe « sama » qu’elle venait d’utiliser pour s’adresser à Hisa. Cette jeune fille, décidément, lui réservait certainement un grand nombre de surprises.

« Ravi également, Gabushi du clan Ashikaga. J’en déduis que tu es toi aussi samourai… Bien… ! Rentrons nous installer. J’ai réservé l’alcôve du fond. »

Sur quoi, il invita les deux jeune femmes à le suivre, ignorant ce faisant les galanteries d’usage, qu’il n’était de toute façon pas vraiment venu ici pour honorer, en entrant le premier et en se dirigeant droit vers la tablée du fond, isolée et privilégiée. Il s’installa sur la banquette du fond, laissant tout loisir aux dames très équipées de s’installer plus aisément sur les chaises en face de lui. Une fois tout le monde installé, et en attendant que le service ne s’occupe d’eux, Yanosa jugea bon de donner le ton d’emblée. Il n’avait pas sollicité cette rencontre à priori innocente pour échanger des banalités.

« Bon, pour commencer, j’ignore qui je remplace, mais j’ai toute confiance dans le fait… que je saurai me montrer à la hauteur. Si je dis ça… c’est que j’ai entendu parler de vos faits d’arme. Les plus récents, notamment. Pas surprenant que nous ayons finalement remporté la bataille aussi largement, vu ce qui se tramait derrière, et ce que vous avez accompli… Ce sera un honneur de me battre à vos côtés, et je ne dis pas ça à la légère. »

Le serveur arriva pour prendre la commande du trio : Yanosa laissa les deux kunoichi répondre en premier, avant de lui-même commander une pièce de volaille aux épices. Le pugiliste laissa passer un moment après le départ du serveur, puis reprit de plus belle.

« D’ailleurs, puisque j’ai la chance d’avoir deux des trois Amazones devant moi, je ne pense pas que je pourrai résister longtemps à vous poser la question… Votre mission d’origine… pour vous retrouver finalement si près du village au moment fatidique… c’était quoi ? »

Yanosa était curieux, c’était un fait, et il était bien conscient que replonger dans ce sujet pouvait raviver des plaies encore fraîches pour les deux guerrières, mais il ne pouvait pas laisser passer leurs récentes actions sous silence. Et elles étaient, après tout, tout autant dans leur droit de lui poser à leur tour des questions qui pouvaient le mettre mal à l’aise, se dit-il, et il était fort possible.. qu’elles ne se priveraient pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Lun 3 Juin 2019 - 9:08
Nous fûmes rapidement rejoints par Gabushi qui était revêtu d’une armure, portant également deux sabres à la ceinture. Je ne fis aucun commentaire sur le moment, mais j’étais ravie de voir que ses recherches sur la Voie l’avaient conduite à suivre les pas de mes ancêtres. Je me contentais donc de la saluer respectueusement, la laissant se présenter à notre nouvel équipier. Nous entrâmes ensuite dans l’établissement, rejoignant directement l’emplacement que Yanosa nous avait réservé.

C’est ce dernier, en tant qu’initiateur de cette rencontre, qui ouvrit la conversation. Il évoqua tout d’abord son remplacement de Kami avant de complimenter nos faits d’arme et d’exprimer sa satisfaction de pouvoir désormais travailler avec nous. Bien que je trouvais les rumeurs à ce sujet quelque peu exagérées, je devais bien admettre que c’était plaisant d’obtenir de la reconnaissance pour tous les efforts que nous avions concédés au cours des mois précédents.

Après une rapide interruption du serveur venu chercher nos commandes, il reprit en évoquant le fameux surnom qui nous avait été attribué et en nous demandant directement comment nous avions réussi à intervenir contre Mamushi ainsi. Si Kyoshiro n’avait pas donné beaucoup de précision sur la confidentialité de l’opération à Tetsu, je savais bien qu’il valait mieux éviter d’évoquer le sujet lorsque cela n’était pas nécessaire.

— Je vous remercie pour vos mots généreux, je ne doute pas que notre collaboration se montrera efficace et plaisante. Concernant votre question, je ne peux y répondre dans sa globalité sans autorisation, mais disons juste que notre mission nous a conduites à Ame no Kuni. Nous étions intéressé par le contrat du siècle évoqué par le kunaï enchaîné, espérant trouver une cible parmi les participants. Ce fut là où le byakugan de Toph a su nous éviter de tomber sous l’influence de Mamushi comme ces centaines de mercenaires. Nous avons ensuite été contraintes de les suivre et d’attendre une occasion de l’éliminer, ce qui n’arriva qu’une fois arrivées à proximité du village.

En replaçant ainsi les événements à travers des mots, je réalisai à nouveau à quel point nous n’étions pas passées loin de subir le même sort que ces criminels. Réduites à devoir attaquer notre propre village, je n’osais imaginer la honte que cela aurait apporté sur les miens.

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Lun 3 Juin 2019 - 22:49
Ce n'était pas la première fois que les gens qu'elle croisait la prenaient pour une samourai et la dernière fois remontait au séjour du trio de kunoichi à Ame malgré le manque de sabre à la ceinture. Elle avait peut-être fait une erreur de porter le daisho finalement, un seul sabre montrerait à tous qu'elle n'était pas d'un clan de samourai et qu'elle ne faisait qu'humblement suivre les vertus. Elle avait fait le serment, c'était indéniable, mais à personne d'autre qu'à elle-même et c'était insuffisant à ses yeux pour porter l'honorable nom de samourai comme pouvait le faire la Nagamasa.

Elle espérait secrètement être la seule à s'être fait la réflexion avant de suivre le groupe à l'intérieur. Déposant délicatement dans un coin de la pièce son yumi et son carquois pour être un peu moins encombrée, elle rejoignit ses camarades à la table et écouta ce qu'avait à dire le nouveau de l'équipe. Il semblait devoir se justifier de sa présence, acte que ne comprenait pas la fille du vent en premier lieu, avant qu'il annonce les faits d'armes récents.

Elle se fit la remarque, amusée, qu'il avait intérêt à ne pas utiliser le mot honneur à la légère, comme il l'avançait. Il était face de deux étudiantes du véritable sens de ce mot et ces pensées lui remémoraient la discussion qu'Hisa et Gabushi avait eut ensemble avant leur départ.
Elle commanda quelque chose de simple et humble, pensant à son entraînement qu'elle n'avait que reporté pour le moment.

Deux des trois amazones ? La phrase était percutante et faisait réaliser à l'Ashikaga les mots que ses oreilles distraites avaient entendu ici ou là pendant ses déplacements dans le village. Elle ne connaissait pas le sens et la signification exacte du mot, mais saisissait l'idée d'ensemble. Elle, qui aimait la discrétion, était sensiblement mitigée à l'idée de porter un titre que les autres pouvaient connaître et les questions de Yanosa ne faisait qu'aller dans son sens.

La Nagamasa avait répondu avec brio au questionnement du genin curieux, avec discernement et retenu qu'admirait Gabushi. Elle savait que le Tsuchikage... Enfin, l'ancien Tsuchikage. Il avait pour but de frapper Tetsu dans l'ombre et la mission au pays du fer était la première étape discrète d'un plan plus vaste pour la vindicte de la roche. La poursuite d'Ame à la porte d'Iwa n'était pas un secret, mais les évènements du fer n'avaient pas à être partagé sans l'aval de l'ombre...
La jeune fille avait du mal à se dire qu'il n'y en avait d'ailleurs pas, en ce moment, d'ombre dans le village. Elle avait l'espoir que les efforts, pendant des semaines hors de Tsuchi, n'avaient pas été accompli pour rien.


- Je ne vois pas de hauteur à atteindre pour ma part. Vous êtes un genin du village Yanosa-san, vous avez toute votre place dans une des équipes. Nos "faits d'armes" ne changent rien à cela et donc, l'honneur est partagé. Pour ce qui est de votre question, Hisa-sama était limpide dans sa réponse et je n'ai rien à rajouter.

Elle avait parlé d'un air profondément solennel, mais continuait de ponctuer ses phrases de sourire chaleureux qui étaient propre à la fille du vent pour éviter de paraitre sec dans la dernière partie de sa réponse. Son regard se baissait souvent à sa ceinture pour vérifier le positionnement de son daisho, visiblement nerveuse quant au port de ses armes hors de la salle d'entraînement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Mar 4 Juin 2019 - 13:40
La prestance des deux jeunes femmes en face de lui aurait eu de quoi en désarçonner plus d’un. Que ce soit dans le regard ferme et juvénile de Hisa ou sur les traits tirés et gracieux de Gabushi, Yanosa voyait en effet dans leur expression ce qui se cachait de robuste, de droit, d’honorable et surtout de capable. Et, si la tentation de se laisser aller à l’admiration était grande, l’Oterashi avait suffisamment récupéré ses propres facultés, en plus d’en avoir développé d’autres encore bien plus versatiles, pour ne pas tomber dans ce piège. Comme il l’avait pressenti, en tout cas, le pugiliste curieux vit sa question être accueillie par un front tout en diplomatie, un refus de divulguer des informations sensibles qu’il comprit tout à fait, au fond, même si sur son visage put alors se lire une franche déception. Mais, d’une certaine façon, la réponse de la Nagamasa venait de trahir l’envergure et l’importance d eleur mission d’origine, et si la curiosité du tellurique était loin d’être rassasiée, il savait en tout cas à présent à quel niveau pouvaient opérer ses deux coéquipières. Celui du secret, de la confidentialité. Celui de l’ombre.

Quelque peu échaudé, l’Oterashi bénéficia cela dit d’un petit remontant moral, si il en avait eu besoin, de la part de Gabushi, qui réaffirma sans l’ombre d’un doute la légitimité de sa présence dans la première équipe du village. Sur le coup, Yanosa faillit se sentir materné, mais laissa couler, voyant où avait voulu en venir l’Ashikaga sans avoir besoin de revenir sur sa remarque.

« Merci, Gabushi. Et, ne t’en fais pas Hisa, je comprends très bien vos raisons… Inutile d’en venir à des discours dignes d’un membre du Manazuru ! » Lança-t-il, amusé mais sans dédain.

Alors qu’il parlait, le serveur amenait déjà les différentes préparations sur la table, laissant ensuite rapidement ses trois clients à leur discussion et leur dégustation.

« Hmm. Toujours aussi bon, lâcha-t-il après avoir harponné un morceau de poulet dans son bol de potage épicé. Hm. Au-delà… des pertes douloureuses que nous avons subi, j’imagine… que vous avez également appris, pour Hi et Kumo ? Un village caché… envahi et conquis par un Empire naissant. Si nos récents adversaires.. avaient été originaires de Hi, nous aurions pu en tirer des conclusions assez évidentes. Mais nous savons que ce n’est pas le cas, et nous savons qui « remercier » pour nos morts… Ne reste… que cette synchronicité assez troublante. Pas de quoi aller bien loin... sauf si on considère... que c'est un autre lieutenant de l'Homme au chapeau qui dirige ce fameux Empire du Feu. »

Il prit plusieurs bouchées de son plat, portant ensuite son bol à la bouche pour en boire une partie du bouillon, examinant par dessus la ligne du récipient les réactions de ses coéquipières avant de le reposer lentement.

« Ce qui me fait penser… j’ai beau tenir en haute estime le Bushido et ses praticiens, je suis loin d’en avoir une connaissance approfondie, et.. je me demandais… Quelle place peut bien occuper la vengeance dans ses préceptes… ? Parce que, autant que je joue franc-jeu avec vous, quand Iwa aura rassemblé ses forces et identifié ses ennemis… j’espère bien que nous serons envoyés porter sa justice sur ceux qui le méritent. »

Mêler justice et vengeance : voilà un amalgame qui pouvait coûter cher, et qui était perméable à toute forme de subjectivité, mais dans sa condition actuelle de simple soldat suivant les ordres et toujours avide de combat, l’Oterashi ne voyait aucune contre-indication à joindre l’indispensable au loisir, l’utile à l’agréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 20:07
L'Oterashi ne cherchait pas à en savoir plus et semblait assez vif d'esprit pour ne pas insister, ce qu'appréciait grandement la fille du vent. Il semblait posséder l'équilibre entre une vivacité d'esprit et un certain respect pour les deux kunoichi qui était agréable aux yeux de l'Ashikaga et surtout pas si commun que ça dans les rangs des shinobi. Ou peut-être était-ce l'effet de la nouvelle renommée qu'elle et Hisa semblait posséder depuis la bataille ? Gabushi ne se faisait pas à l'idée et ne prenait donc pas ça vraiment en compte pour le moment.

- J'ai eu vent de quelque chose du genre sans plus de détail. La politique en général me dépasse, mais j'ai vu les tensions qui animaient le pays du feu pour avoir voyagé là-bas, il y a quelque temps. La création d'un empire et la conquête de kumo est une surprenante nouvelle tout de même. Dit-elle en pleine réflexion, partageant ses pensées à mesure qu'elle lui venait à l'esprit. Je ne tirerais pas de conclusion trop hâtive dans tous les cas, le fait qu'il n'y a pas d'ombre sur le village de la roche pour affronter ces bouleversements est plus inquiétant dans l'immédiat.

Une pensée fugace pour Kyoshiro traversa l'esprit de l'Ashikaga. Elle ne l'avait rencontré qu'à peu d'occasion et restait discrète quand elle était proche d'un homme de sa stature, mais elle avait rapidement laissé ses doutes de côté pour respecté l'homme qui avait prit les reines d'Iwa de façon exemplaire. Elle avait un deuil à faire et elle profitait que chacun s'affairer à remettre le village debout pour le faire de son côté.

Yanosa s'intéressa à la voie et c'est avec un grand sourire qui chassa ses sombres pensées que l'Ashikaga accueilli les questions du nouveau de l'équipe. C'est vrai qu'avec deux pratiquantes, une princesse et une pratiquante de seconde zone, il pouvait avoir des questions intéressantes pour la suite et la cohésion du groupe.

Mais la suite était plus mitigé et grave que ce qu'avait pensé au premier abord Gabushi. La vengeance et la justice, réparer le tord fait au village et terrasser les menaces. Elle comprenait au lendemain des attaques ce genre de réflexion, elle s'était elle-même promis vindicte sur les évènements du pays du fer. Mais elle avait fait beaucoup de chemin depuis et n'allait pas faire la même erreur. Le village était encore debout et c'était le plus important pour elle.

- Nous suivons les mêmes préceptes, moi et Hisa-sama. Mais nous pouvons avoir des visions différentes et des divergences, tous les samourais ne parlent pas d'une même voix. Pour ma part j'accomplirais mon devoir envers le village comme je l'ai fait au croc rocheux, et si l'ombre ou le conseil décide de passer à l'offensive, ce serait un honneur pour moi de porter la justice en territoire ennemi. Mais je ne recherche aucunement la vengeance.

Cet emplacement-là était réservé pour le shogun dans son esprit, même si les tords de celui-ci étaient moindres que l'offensive que venait de subir le village. Elle s'était fait une promesse dans un moment de détresse, le fait qu'elle avait évolué ne lui permettait pas de la briser, juste de ne pas reproduire le même schéma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Lun 10 Juin 2019 - 15:23
Il ne fallut pas longtemps à Yanosa pour nous démontrer dans ce repas qu’il était un homme curieux, qui cherchait à en savoir le plus possible sur les évènements majeurs de ce monde tout comme sur les motivations derrière les actes de ses nouvelles équipières. Je préférais habituellement m’écarter des spéculations de ce genre d’exercice, considérant que je n’avais aucunement besoin de toutes ses informations. C’était toutefois une préférence qui tendait à disparaitre tant je réalisais que les objectifs de mes supérieurs pouvaient diverger des actions que j’avais moi-même à accomplir. Les manipulations de cet homme au chapeau m’avaient premièrement paru comme secondaires, mais plus j’entendais parler de cet individu, plus je découvrais que ses agissements avaient des impacts à travers l’ensemble du continent.

— Si l’Empire du feu est lié à l’homme au chapeau et que comme je l’imagine désormais, la conquête de Tetsu fait également partie de ses exactions, il devient évident que les actes de cet homme sont à suivre avec la plus grande vigilance. Cela donne matière à réfléchir, il ne nous faut qu’espérer que les autorités sauront se montrer pertinent. S’il avait des projets pour Iwa, je doute que notre victoire ne le convainque bien longtemps.

Après avoir parlé, je m’attaquai au repas qui nous avait été servi. Je laissai donc Gabushi répondre en première à l’interrogation de Yanosa sur le Bushido et notre vision de la vengeance, ce qu’elle fit avec la même tempérance qui lui était propre. Si la jeune femme n’avait pas changé sa nature profonde dans sa quête récente de la Voie, elle semblait avoir réellement à sa place parmi les nôtres, faisant bien plus honneur au titre de Samouraï que nombre de ceux que j’avais pu croiser dans ma vie.

— La vengeance n’est qu’une des conséquences de la Justice. Si elle est douée pour motiver les hommes, elle l’est également pour les dévier de leur voie. La colère apporte la puissance, mais surtout le manque de lucidité. Il ne faut pas confondre la frustration d’une injustice et celle d’un orgueil froissé. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut faire preuve de clémence envers nos ennemis. J’ai toutefois l’impression que votre volonté d’écraser les responsables de tout cela n’est pas motivée par la haine et je ne peux que vous soutenir, leurs actes ne peuvent être justifiés, seule la mort pourra les délivrer de leurs maux.

L’existence même d’une technique comme celle utilisée par Mamushi était une aberration qui ne devait exister en ce monde. Si cette dernière était déjà morte, le groupe qu’elle représentait et ceux qui l’ont poussé à agir ainsi était tout aussi responsable de l’utilisation d’une technique aussi perfide pour des actes tout aussi cruels. Et ce n’était qu’un seul exemple des nombreuses exactions qu’ils avaient commises.

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Mar 11 Juin 2019 - 21:19
Il avait joué carte sur table, dans l’espoir de percevoir dans les réactions de ses interlocutrices des éléments de réponse quant à leur position sur les sujets qui l’intéressaient. Et, en un sens, ce fut exactement ce qu’il obtint. Et alors que les deux kunoichi donnaient tour à tour leur ressenti sur les récents événements à l’étranger, il apparut déjà en filigrane des différences fondamentales entre les deux guerrières. Gabushi, la plus grande, la plus ténébreuse de visu, au charme certain et aux traits évocateurs, se révéla être plus politiquement correcte que sa consœur, se reléguant elle-même au rang d’outil au service de son village et ne manifestant un intérêt personne que très limité pour les enjeux internationaux, préférant s’appesantir à raison sur la perte du dernier Tsuchikage qui était, Yanosa était d’accord, une perte lourde de sens pour Iwa. La jeune Hisa, plus juvénile en apparence, manifesta quant à elle une pensée plus vive sur le sujet des conspirations étrangères, mais le moment où le pugiliste aux cheveux rouges réalisa réellement quel fossé pouvait réellement séparer les deux kunoichi n’arriva que quelques instants plus tard.

Gabushi elle-même, pressentant peut-être la réponse de la Nagamasa, annonça leurs divergences, sans animosité aucune, sur le sujet de la vengeance, ce qui piqua au vif la curiosité de l’Oterashi. L’une s’appliquerait simplement à faire son devoir, avec sérieux et concentration. L’autre, tout en évitant les écueils liés aux émotions trop fortes qui pouvaient paraister son jugement, établit assez clairement son plaisir et son impatience à apporter la justice d’Iwa sur les coupables. Son raisonnement, d’ailleurs, n’était pas sans rappeler à Yanosa le propos d’Ashitaka, le Borukan avec qui il avait oeuvré pour la reconstruction du village, qui l’avait invité à canaliser ses ressentiments pour éviter qu’ils ne lui nuisent. Mais si le tellurique était toujours prêt à accepter et appliquer les bons conseils, il pouvait aussi être extrêmement têtu lorsqu’il pensait savoir une chose avec certitude et assurance.

« Hmm. Je vois. Comme j’aime assez retenir ce qui m’arrange, on peut donc dire qu’en moyenne, on est plutôt sur la même longueur d’onde. J’avoue que je suis quand même surpris… qu’aucune de vous deux ne mentionne le Pays du Fer. Le pouvoir en place là-bas est doublement coupable, à la fois de l’exode forcé des Nagamasa, et surtout de la mort d’un Tsuchikage. On a beau avoir beaucoup de chats à fouetter, j’espère que le Conseil, ou notre prochaine Ombre, ne sacrifiera pas l’exhaustivité sur l’autel des priorités, si vous me suivez... »

Yanosa prit à ce moment le temps de manger les derniers morceaux qui flottaient encore dans son bouillon avant de terminer de boire ce dernier, reposant ensuite le bol sur la table.

« En tout cas, notre collaboration promet d’être intéressante, quelles que soient les missions sur lesquelles nous serons envoyés. Je ne vais pas… Vous harceler de question. Pas tout de suite en tout cas, ajouta-t-il avec un sourire évocateur. Le temps fera son œuvre, pour qu’on apprenne à mieux se connaître, mais il y a une chose qui me semble malgré tout assez incontournable. »

Disant cela, le Genin sortit de sa poche une poignée de Ryos qu’il posa au centre de la table pour régler le repas après s’être assuré que ses deux partenaires avaient terminé de manger.

« Un petit combat, plus ou moins amical, pour digérer tout ça. La dernière fois, je n’étais que l’ombre de moi-même Hisa. Aujourd’hui, je pense… qu’il y a matière pour vraiment faire connaissance. Je propose… dit-il en se levant de sa chaise, que le dernier arrivé au Haut plateau sud-sud-ouest paye le prochain restaurant. Prêtes ? »

Après cette introduction formelle, le guerrier aux cheveux écarlates avait hâte de passer aux présentations plus directes, et était impatient de voir de quoi était à présent capable Hisa, ainsi que de découvrir l’utilisation de l’arc que Gabushi arborait dans son dos. Sa soif de découverte était réveillée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Sam 15 Juin 2019 - 20:48
Terminant mon repas en écoutant la réponse de Yanosa, je fis quelque peu surpris par celle-ci. L’entendre évoquer ainsi le pays du Fer était ironiquement une surprise pour moi. Je me permis donc de lui répondre directement.

— Pour être honnête, le sort de Tetsu no Kuni est ma préoccupation première. Si je suis limitée dans mes actions par les décisions des autorités du village et du Daimyo lui-même, je ne peux qu’être constamment dévastée par la situation actuelle de ma nation. J’évite toutefois de me montrer trop insistante sur le sujet, je suis bien consciente que d’autres sujets sont prioritaires pour d’autres, surtout en ce moment.

Si mon discours pouvait laisser entendre que ma loyauté envers le village n’était pas ce qu’elle devait être, je ne pouvais qu’être honnête envers la scission qui s’était dessinée entre le clan Nagamasa et Iwa. Yanosa nous proposa alors de participer à un combat d’entraînement tout en payant pour le repas. Si je n’avais pas prévu cela, c’était tout de même une bonne idée. Mon précédent entraînement avec le jeune homme avait été fort sympathique malgré nos limitations respectives.

— Je serais ravie de voir vos réelles capacités dans ce combat. Je vais devoir passer par chez moi cela dit pour récupérer mes armes d’entraînement, mais je relève tout de même votre défi.

J’avais toujours apprécié la compétition et l’entendre évoquer une course était forcément excitant, mais je ne pouvais renoncer à mes principes pour autant. Il m’était déjà arrivé de brandir un sabre authentique envers un allié sous l’emprise du plaisir du combat, mais je ne comptais pas recommencer.

— Je vous remercie pour ce repas

Pour ne pas retarder mes équipiers pour autant, j’invoquai directement Yuusuo en sortant de l’établissement. C’était légèrement disproportionné de le faire apparaître ainsi au milieu du village simplement pour gagner du temps, mais comme j’avais bien l’intention de le faire participer à cet entraînement, autant le faire de suite. Sur son dos, traverser le village devenait une tâche particulièrement amusante et rapide. Je récupérai alors rapidement mes sabres en bois dont le présentoir était juste à l’entrée de chez moi, déposant au passage mon daisho. Je remontai alors aussitôt sur le dos du rapace qui s’envola en direction du terrain mentionné plus tôt par Yanosa.

Spoiler:
 

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 11:05
L'homme au chapeau était décidément présent un peu partout. Ce n'était que des soupçons et comme venait de dire Gabushi, elle n'y connaissait rien en politique. Mais ses deux camarades semblaient faire le lien assez facilement entre le pays du feu et cet homme hostile. Sa visite à la prison de Wasure et la présence de Mamushi à Ame puis à Tsuchi, il était au centre de tous les maux des Tsuchijin et de membre d'autre pays. La fille du vent ne pouvait pas vraiment comprendre ses objectifs ou le pourquoi de ses actes, elle n'avait pas une vision global des choses, juste des brides ici et là où heureusement ou malheureusement, elle était à l'endroit où les évènements se passaient.

Elle laissa Hisa expliquer sa vision de la réponse aux attaques du village, et même si elle trouvait des qualités à la colère ou la vengeance que Gabushi ne voyait que difficilement, elle tenait plus ou moins le même discours. Peut-être ne voyait-elle pas un attrait à l'anéantissement total des adversaires du village. Plus prompt au pardon, elle pensait sincèrement qu'une justice prompte et expéditive serait une simple démonstration de force, obligeant les menaces à réviser leurs plans de nuire au village.
Malgrés ses compétences et ses façons de penser guerrière, elle était loin de vouloir une guerre totale avec qui que ce soit dans le yuukan. Imposer le respect de Tsuchi dans l'esprit de tout le monde lui semblait plus que suffisant même si peut-être légèrement naïf.

Yanosa semblait satisfait des réponses que lui avaient apportés les deux samourais, même s'il partagea sa surprise du fait que les deux jeunes filles n'aient évoqué le pays du fer. Pour Gabushi, elle préférait clairement ne pas s'étaler sur le sujet si elle n'en a pas le besoin.
Mais la Nagamasa avait répondu très honnêtement en partageant ses convictions sur un sujet qui était un peu plus épineux que la récente victoire aux crocs rocheux, ce qui poussa l'Ashikaga à s'exprimer.


- Je suis de tout cœur avec Hisa-sama. Tetsu no kuni est un accident de parcours que nous devons traiter. Et tous les Iwajins qui étaient présent là-bas pendant l'excursion au palais du shogun pense probablement pareil. L'urgence des situations qui se présentent au village nous force à nous recentrer, mais nous n'oublions pas. Sa voix était plus grave que d'habitude, elle avait visiblement évoqué des évènements douloureux qui n'était peut-être compréhensible que d'elle-même, mais son sourire chaleureux ne tarda pas à faire surface avec la proposition de Yanosa qui avait décrété le repas terminé.
Il avait probablement raison, ils feront connaissance avec le temps et il n'y avait pas besoin de trainer plus en longueur. Hisa et elle n'étaient pas plus douées que ça pour les longues discussions de toute façon.

Un entraînement. Voilà de quoi ravir la fille du vent pour sûr. C'était son activité principale après tout, même ses devoirs envers le village qui passaient en priorité ne lui prenait pas tant de temps que ça. Elle acquiesça à la proposition du nouveau en pensant que c'était une bonne façon de connaître les capacités du nouveau venu dans tous les cas.

- Une course, hein ? Dit-elle amusée devant la proposition de Yanosa. Pourquoi pas. Prête.

Elle décrocha son imposant yumi qui était suspendu dans son dos avant de regarder un instant l'endroit qu'avait désigné son carmarade. La compétition n'était pas vraiment son truc, elle aspirait plus à son propre perfectionnement et ses échanges avec les autres avaient tous ce but d'une manière ou d'une autre. Mais la proposition de Yanosa l'avait surprise et amusée et elle se prêta au jeu. Cela lui permettait aussi d'essayer une de ses techniques dans un autre environnement, dans une autre utilisation.

Elle décocha une flèche et disparu, purement et simplement. La fille du vent suivait sa flèche qui parcourait une distance assez impressionnante sous l'influence de l'assimilatrice et de ses dons. Allait-elle être première avec ça ?


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 9:28
Une fois encore, lorsque l’Oterashi tâta le terrain des réactions des deux adeptes du Bushido, il eut droit à deux retours assez différents l’un de l’autre, sans pour autant qu’ils entrent en conflit. Hisa, malgré son plus jeune âge, faisait en effet de la « rectification » des injustices de Tetsu sa première préoccupation, tandis que Gabushi de son côté se contenta de rappeler que l’oubli était absolument hors de question. Deux buts concomitants mais qui ne jouissaient pas de la même volonté pour les atteindre de part et d’autre. Cela allait parfaitement bien à Yanosa qui, par ses questions seulement à demi détournées, cherchait simplement à savoir si il y aurait quelque obstacle que ce soit pour exercer leur justice, et par conséquent aussi leur vengeance, sur ceux qui le méritaient. L’Ashikaga au regard ténébreux avait de la réserve, mais resterait en tous les cas un allié et un atout de poids, et c’était sans même prendre en compte sa participation à la défaite de Mamushi, cette fameuse lieutenante de l’Homme au chapeau.

Le guerrier rouge hocha simplement de la tête à l’écoute de ses camarades, anticipant leur accord pour se lancer dans cette course improvisée qui les ferait tous trois se retrouver sur le haut plateau désigné. Les trois shinobis en place à l’extérieur du restaurant, Yanosa surveilla attentivement ses coéquipières et rivales du jour, curieux de savoir comment elles allaient s’y prendre pour le prendre de vitesse. C’est alors à sa grande surprise que la Nagamasa plaqua sa main au sol et invoqua un grand et large faucon blanc, ce qui fit reculer d’un pas l’Oterashi par pur réflexe de conservation.

« Impressionnant... »

De son côté, Gabushi, amusée, avait dégainé son arc, ce qui fit lever un sourcil au pugiliste. Comment son arc pourrait-il lui servir pour aller plus vite… L’encombrait-il, dans son dos, au point qu’elle ait besoin de le garder en main ? Des hypothèses qui se révélèrent fausses assez vite, lorsqu’en un claquement de doigts la kunoichi décocha une flèche vers les hauteurs… et se mua en vent pour suivre sa lancée. Si Yanosa avait marqué sa surprise lors de l’apparition du faucon d’Hisa, qui trahissait son talent en matière d’invocation, c’est une nouvelle strate de fascination qui illumina son visage lorsqu’il vit Gabushi s’envoler sous une forme qu’il connaissait assez bien.

« Et bien… Tenzin a de la compétition on dirait...Mais… Oh merde… ! »

Dur retour à la réalité, alors que l’Oterashi réalise qu’avez les techniques et pouvoirs dont viennent de faire étalage ses camarades, il va certainement se retrouver à la traîne. Sauf, évidemment, peut-être, si lui aussi utilise ses propres facultés. Soufflant un bon coup, le pugiliste changea subitement de forme, ses coéquipières déjà au large, afin de fusionner avec le sol en roche polie de la rue commerçante. Il savait où aller… mais ignorait si sa technique à lui lui permettrait de prendre de vitesse une assimilatrice de vent ou un faucon de trois mètres de haut… Propulsant son essence aussi vite que possible, il fit fi de tous les obstacles, passa aussi rapidement que possible sous tout le centre ville et la zone périurbaine, puis remonta dans les strates de roche plus brutes encore des collines qui cerclaient le village pour atteindre les zones planes du haut plateau où rendez-vous était donné.

Il ignorait si il était premier, ou même deuxième… mais il y avait, dans tous les cas, de la place pour un peu de fourberie dans cette compétition. Il resta donc assimilé au sol, patientant, en tâchant de percevoir les vibrations caractéristiques des pas que feraient potentiellement ses coéquipières en arrivant.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 13:36
— T’es sûre de toi petite ? Koda faisait particulièrement attention à cela.

Assise sur le dos de Yuusuo, je caressais la base de sa nuque pour le rassurer. S’il était mon mentor depuis quelques mois, je n’avais pas l’habitude de l’entendre douter de mes décisions.

— Je ne suis pas Koda et je ne pourrais lui ressembler même en essayant. Gabushi te connaît déjà bien en plus et Yanosa va vite avoir à travailler avec nous. On s’est entraînés pendant des mois pour atteindre notre niveau actuel, te garder en atout secret ne ferait que limiter mes résultats au quotidien.

— Je te fais confiance, je voulais juste m’assurer que tu saches ce que tu fais.

Alors qu’il terminait sa phrase, nous arrivâmes au dessus du terrain où se trouvait déjà Gabushi. Je n’avais pas fait attention à sa méthode de déplacement, mais sa présence montrait qu’elle avait été motivée par cette course. Yuusuo était rapide, mais passer par chez moi m’avait fait perdre trop de temps apparement. Il se posa alors au sol à proximité de la jeune femme. Je descendis alors de son dos avant de chercher Yanosa du regard sans succès.

— Bonjour Gabushi, je vous aurais bien saluée plus tôt, mais Hisa était particulièrement pressée.

Je me retournai alors vers Yuusuo qui m’accusait de manquer à mon devoir de politesse. J’étais prête à m’en défendre, mais il avait raison, je m’étais un peu trop emporter par cette course.

—Je suis désolée, je me suis laissée aller par le jeu. Yanosa n’est pas encore arrivé ?

J’ignorais si notre nouvel équipier était doué pour la course, mais comme il était l’instigateur de cette dernière, je l’imaginais avoir au moins une méthode de déplacement rapide.

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 19:39
C'était diffèrent du vol comme le pratiquait Tenzin, à n'en pas douter. Tenzin était bien plus libre et en accord avec ses principes de liberté de l'être, il se voyait comme le vent, frivole et sans contrainte. Elle avait suivi ses enseignements sur le sujet avec sa rigueur habituelle, mais ne se retrouvait pas dans l'utilisation du vent qu'en faisait le jeune aux cheveux bleus. Elle avait donc développé sa propre technique, sa propre identité quant à l'application de ses dons : quelque chose qui lui ressemblait beaucoup plus.

Quand le projectile se planta dans un léger bruit dans le sol, l'Ashikaga apparu à ses côtés. Peut-être un peu essoufflée de cette utilisation, elle ne l'utilisait rarement en combat que pour se déplacer sur de courte distance. Mais il était vrai que pouvoir parcourir de bonne distance avait son charme, elle devait creuser la question et surtout comme d'habitude, s'entraîner.

L'archère ne vit aucun de ses coéquipier à son atterissage et réprima un sentiment de fierté qui faisait son chemin dans son esprit. Même si le jeu de Yanosa était tentant, elle avait accepté pour se tester elle et sa technique. C'était probant, mais gagner la course ne devait avoir aucune valeur à ses yeux.
La jeune Nagamasa la rejoignit rapidement, si bien qu'elle n'eut pas à trouver une occupation en attendant les autres. Elle était évidemment, accompagnée par le majestueux Yuusuo qui l'avait un peu aidé à pourfendre les cieux pour rejoindre l'endroit du rendez-vous.


- Bonjour Yuusuo-sama, ne vous inquiétez donc pas. L'important ce que nous arrivons à nous saluer maintenant. Dit-elle avec un grand sourire à l'animal majestueux.

Elle retourna le même sourire à Hisa à qui elle ne retenait aucune offense de son entrain soudain à faire la course, avant de répondre.

- Je n'en sais rien, je n'ai pas l'impression qu'il soit dans les parages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 23:51
Lorsqu’il étendit davantage ses perceptions en direction de la surface quelques mètres au-dessus de lui, Yanosa ne fut qu’à moitié étonné de constater qu’une présence s’y trouvait déjà. Il ne serait donc, par conséquent, pas le gagnant de ce petit jeu qu’il avait improvisé pour que lui et ses nouvelles coéquipières se retrouvent en un lieu propice à une joute d’entraînement. Loin de l’étonner, cette première conclusion lui mit malgré tout un ersatz de pression : il n’avait en effet pas spécialement envie de terminer dernier et de devoir payer le prochain restaurant, même si ses finances le lui permettaient allégrement, mais alors que le tellurique commençait à reprendre de la vitesse pour atteindre le niveau du sol, une, puis deux empreintes vibratoires se firent clairement sentir, annonciatrices de son échec relativement cuisant. Hisa, songea-t-il. Elle devait s’être posée sur son faucon et en être descendu, c’était la première et la plus logique des explications à laquelle il parvint.

Il était donc officiellement dernier. Cet état de fait était frustrant, pour sûr, mais il lui appartenait à présent de faire fructifier autant qu’il le pouvait sa position. Ce qui était établi en tout cas, c’était la vitesse des deux adeptes du Bushido : l’une s’était certes reposée sur l’assistance de son Kuchiyose, mais ce faucon était après tout une arme ninja lui aussi, quoi que doué de conscience. Quant à l’Ashikaga, elle avait surpris Yanosa dans les grandes largeurs en dévoilant son pouvoir d’assimilation. Et, tel Tenzin avant elle, cela lui avait fait miroiter une synergie de groupe absolument délicieuse à mettre en place, d’abord théoriquement bien sûr, mais aussi sur le terrain. L’Oterashi avait en effet déjà pu expérimenter la morsure du Raiton sur son corps transformé, ainsi que ses effets particulièrement néfastes sur lui : avoir dans son équipe une kunoichi capable de dissiper les techniques de foudre adverse était donc une parfaite combinaison.

Mais avant de penser à leurs futures coopérations, il leur fallait découvrir, tous les trois, ce qu’ils avaient dans le ventre. Et à ce petit jeu, c’était surtout lui, Yanosa, qui était attendu à présent. Plus lentement, gardant son couvert intact en rejoignant la surface, il s’empara pour ainsi dire d’une large surface rocheuse sous les pieds des deux jeunes samourais afin de la tenir en son emprise. Puis, après avoir provoqué un grondement sourd venu des profondeurs, il fit jaillir du sol des pitons de terre, relativement dangereux pour un quidam sans expérience du combat mais loin d’être létaux pour des guerrières entraînées, qui visaient à frapper assez mollement Hisa, son faucon et Gabushi. Faisant suite à cette attaque, le pugiliste refit surface en un bond un tantinet théâtrale, jaillissant de la terre pourfendue en retrouvant sa forme humaine dans le même temps et en assurant une réception impeccable sur le sol. Dans son esprit, les souvenirs de son dernier deux contre un lui revinrent subitement, comme reliquats d’une époque révolue.

« C’est donc encore moi qui paiera le restaurant la prochaine fois… Très bien… Je vais donc tâcher de vous le faire payer dès maintenant ! »

Ses bras se transformèrent alors à nouveau en roche, et d’un geste vif de sa main droite, le guerrier tellurique expédia un petit projectile de pierre pointu en direction de la Nagamasa. Aucun doute sur le fait qu’elle serait capable de le gérer sans problème, mais face à ces deux Amazones et à ce faucon géant, mieux valait ne pas pêcher par précipitation.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 15:12
Patientant avec Gabushi et Yuusuo sur le terrain d’entrainement, nous n’eûmes pas à attendre bien longtemps l’arrivée de Yanosa. Lorsqu’un grondement commença à se faire sentir du sol, Yuusuo déploya ses ailes aussitôt pour s’en dégager. J’ignorais encore beaucoup sur les compétences de notre nouvel équipier, mais il était évident que cette perturbation était sa manière d’amorcer cet entrainement. Ainsi, lorsque juste après, des lames de terres sortirent du sol, je bondis directement sur le dos du rapace qui était déjà hors de portée de son attaque. L’instigateur de cette attaque surgit à son tour du sol, démontrant ainsi sa familiarité avec le Doton.

Après une petite provocation amicale à notre égard, il attaqua à nouveau, projetant un petit projectile composé de roche dans ma direction. Debout sur Yuusuo, je ne pris même pas la peine de me préparer à contrer cette attaque, laissant ma monture agir. D’un battement d’aile chargée de futon, il provoqua une bourrasque de vent devant lui, déviant complètement le projectile de sa trajectoire.

– Je vois que tu n’es pas la seule de cette équipe à être impatiente Hisa.

Il se cabra alors dans les airs, m’obligeant à me maintenir fermement à son plumage pour éviter une chute. Probablement vexé d’avoir été mêlé directement à notre joute, il semblait bien avoir l’intention de prendre l’initiative sur moi. Il cracha alors une boule de feu en direction de celui qui venait de révéler ses capacités assimilatrices et dit :

– Il faudrait peut-être un peu d’organisation, c’est que je ne sais pas qui attaquer moi.

Il avait raison, si je m’étais associée immédiatement avec lui par réflexe, cela me donnait un avantage par rapport aux deux autres. Si Yanosa avait commencé les hostilités par un assaut nous visant tous, il était ridicule de le penser capable de tenir tête face à nous trois. Quand bien même j’ignorais encore l’étendue de ses capacités, Gabushi était une kunoichi redoutable et il ne devait pas y avoir grand monde capable de résister seul à notre association désormais.

Spoiler:
 

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Mar 2 Juil 2019 - 15:29
Le nouveau membre de l'équipe n'était finalement pas très loin et n'avait pas mis longtemps à se manifester. La surprise de l'archère était complète, n'ayant jamais pu voir quelqu'un se battre avec le sol de cette façon jusqu'à maintenant. Elle savait bien que ce genre de technique existait, être proche de la princesse Hyûga d'Iwa augmentait par ricochet les connaissances des techniques Doton.
Quoi qu'il en soit, la chunin n'avait pas eut le temps de se préparer à l'attaque surprise initiale. Certes, ils étaient là pour un entraînement, mais les embuscades du genre entre camarades ne lui avaient simplement pas traversé l'esprit. Malgré ses réflexes, elle ne put que protéger son visage de son bras face aux projectiles de terre qui sortaient du sol. Peu efficace, le gros de l'attaque qui n'était pas très puissante fut encaissés par son armure, le reste fut des simples entailles sur la peau et un autre kimono ruiné.

Ce n'est qu'à la deuxième offensive de Yanosa que l'Ashikaga avait compris ce qu'il se passait, voyant qu'il utilisait la terre comme elle pouvait le faire avec le vent. Il avait le même talent que Tenzin et elle, qui n'était probablement pas devenu aussi rare entre les échappés de Wasure no kuni et cette histoire de résonnance qu'elle avait du mal à comprendre. Il fallait se faire à l'idée qu'elle n'était pas si unique que cela maintenant.
Hisa se défendit sans mal avec l'aide de Yuusuo de l'offensive directe contre sa personne et répondait à Yanosa avec une boule de flamme. En très peu de temps, elle était passée de l'attente au combat, sans les marques précisent de début et de fin qu'elle affectionnait. Gabushi était plus déroutée qu'autre chose à dire vrai, ne sachant trop quoi répondre à ces attaques surprises. Surtout qu'en vérité et sans lui manquer de respect le moins du monde, il n'avait que peu de chance contre la Nagamasa, le faucon et l'archère.

L'Ashikaga recula, laissant Hisa et Yanosa s'échanger des projectiles. Elle avait l'intention de rester simple observatrice pour le moment, ne cautionnant qu'à moitié l'attitude de Yanosa quant à son attaque initiale et ne voulant pas se retrouver dans une mêlée générale chaotique. L'arc dans le dos et le sabre à la ceinture, elle était désormais bien plus vigilante aux faits et gestes du nouveau membre de l'équipe une.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 7 Juil 2019 - 21:35
Yanosa avait déjà une connaissance toute relative du talent de la Nagamasa le sabre à la main, aussi avait-il pu s’attendre à ce que la jeune fille balaye son projectile d’un revers de lame aussi précis qu’incisif, mais il n’en fut rien. Au lieu de cela, en effet, la samourai qui venait se sauter sur le dos de son impressionnante invocation laissa le champ libre à cette dernière pour négligemment repousser le dard de roche à l’aide d’un petite bourrasque de vent, ne bougeant donc pas un seul orteil en personne pour s’occuper de cette attaque. Celle-fi était dérisoire, cela ne faisait aucun doute, mais découvrir les compétences de ce grand faucon allait s’avérer tout aussi utile pour leurs futures coopérations que de prendre à nouveau connaissance du talent de bretteuse de la Nagamasa. Et en ce sens, l’Oterashi ne fut pas déçu, lorsqu’il vit le volatile se cabrer et se préparer à lancer un nouveau jutsu qui cette fois à n’en pas douter aurait une vocation offensive. Et lorsque le tellurique aperçut les prémisses de la boule de feu qu’il expédia par sa bouche, il fut intrinsèquement soulagé.

Pas de Raiton. Ce qui voulait dire, pour cette fois-ci du moins, qu’il n’aurait pas à adopter des stratégies d’évitement encore un peu floues ou à surconsommer dans l’espoir de se protéger de l’électricité qui lui faisait tant de mal. Une boule de feu. Une simple et « inoffensive » boule de feu. Tout était relatif, en ce monde, et depuis qu’il avait appris à maîtriser ses facultés autrefois endormies, Yanosa avait pu embrasser l’idée que peu de choses, très peu de choses pouvaient désormais le blesser, du moment qu’il disposait de suffisamment de temps et d’énergie. Et en l’occurrence, cette sphère enflammée ne représentait pas une menace pour ses talents de pugiliste affûtés. Repérant précisément la trajectoire, la vitesse et l’ampleur du jutsu, l’Oterashi se déporta donc sur le côté d’un mouvement vif et assuré, laissant la boule de feu frapper le sol de plein fouet à quelques pas derrière lui. Mais alors qu’il tâchait de garder la main mise sur toutes les informations visuelles possibles, le guerrier à la toison rouge remarqua un instant Gabushi.

Celle-ci était en retrait, en position neutre… et ne semblait pas vouloir lancer la moindre offensive, se contentant d’observer avec ce regard charbonneux qui la caractérisait. Sur le coup, Yanosa fronça les sourcils. Pensait-elle qu’il fallait le préserver ? La voie du Bushido était-elle à ce point stricte sur le sujet des duel pour bannir toute idée de pugilat à deux contre un ? Le tellurique savait pertinemment que si il avait du combattre les deux kunoichi en même temps lors d’une véritable bataille décisive et mortelle, à moins d’un coup de génie chanceux de sa part, il n’aurait pas pu avoir les ressources suffisantes pour survivre, et encore moins venir à bout des deux femmes. Mais l’idée aujourd’hui était de se découvrir les uns les autres, se dit-il fermement à ce moment là. Point de compétition, seulement de l’exercice, exécuté avec suffisamment de sérieux pour pousser chacun hors de sa zone de confort et d’omnipotence. Avec une pointe de colère habilement transformée en provocation bon enfant, il s’adressa alors à l’Ashikaga.

« Hey, on est pas là pour se tourner les pouces ! Quoi, tu as peur de trop m’amocher pour notre première mission ensembles ? On va voir… ce que vaut votre travail d’équipe ! »

A ces mots, le guerrier rouge campa fermement sur ses appuis et se propulsa à toute vitesse vers Gabushi, fermant rapidement la distance qui les séparait en étudiant attentivement sa posture. Sur le côté, le faucon géant et sa maîtresse surveillait certainement ses moindres faits et gestes d’un œil attentif, aussi faudrait-il qu’il reste prêt à réagir à n’importe quelle initiative de leur part pour ne pas passer pour un incapable. Une fois arrivé à hauteur de la samourai aux cheveux noirs, l’Oterashi adressa finalement un coup de poing simple et maîtrisé à destination de l’épaule de l’archère après avoir changé son bras en roche, une première mise en bouche au contact qui, il l’espérait, forcerait ses deux coéquipières à utiliser une combinaison bien sentie pour le mettre durement en échec. Car qu’y avait-il de plus présomptueux qu’un petit nouveau qui se pensait capable de tenir tête à deux Amazones ?


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Jeu 25 Juil 2019 - 14:03
La boule de feu envoyée par Yuusuo n'eut pas plus d'impact que sa remarque. J’ignorais si Yanosa recherchait une situation chaotique à travers cet entrainement, mais il esquiva tout aussi bien le sujet que l'attaque du rapace. Il s’était peut-être mis en tête de nous affronter toutes les deux en même temps, mais malgré mes liens avec Gabushi, je n’avais pas l’intention de faire équipe contre un adversaire qui avait encore à démontrer ses capacités.

— Dans ce cas, peu importe. Frappe dans le tas, ce sera plus simple.

En quelques battements d’ailes, Yuusuo quitta la proximité du sol pour prendre de l’altitude sur nos adversaires. Si je savais bien que toute la l’altitude possible n’était pas suffisant pour nous mettre à l’abri des tirs de flèches de Gabushi, la maîtrise de la terre de Yanosa et son utilisation du sol pour surprendre étaient une menace dont il valait mieux se prémunir.

— C’est toi qui vois petite.

Si cela ne devait probablement pas se voir depuis le sol, un grand sourire se dessina sur mon visage. Si mon mentor était respectueux d’autrui et qu’il ne privilégiait pas la violence lorsqu’il avait le choix, je savais également qu’il n’était pas non plus du genre à éprouver la moindre hésitation lorsqu’il s’agissait d’en employer. Il était facile de comprendre au ton de sa voix qu’il n'avait pas l’intention d’y aller de main morte et c’était exactement ce que j’attendais de lui. Si je ne connaissais pas encore l’étendue des capacités de l'un de nos adversaires, je leur faisais confiance pour être capable de résister à ce qui les attendait.

D’un mouvement brusque d’ailes, Yuusuo projeta donc une violente tornade en direction des deux shinobis, profitant de leur proximité temporaire pour les mettre tous les deux à défaut. La poussière du terrain décolla aussitôt, entraînant un désordre certain sur le trajet de la technique. L’ampleur de cette dernière était suffisant pour déstabiliser légèrement Yuusuo lui-même, se retrouvant obligé de lutter pendant quelques instants contre les vents violents qu’il avait provoqué.

Quant à moi, je me contentais de rester accroché au dos du rapace, préférant observer les réactions des membres de mon équipe plutôt que de renchérir sur l’attaque déjà suffisante de ma monture. Mes combats passés avaient prouvé à de nombreuses reprises mon inclinaison à trop me dépenser trop vite, mais les derniers mois d’entrainement avaient réussi à m’apprendre à me contenir pour sauvegarder mon endurance.

Spoiler:
 

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Ashikaga Gabushi
Ashikaga GabushiEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Dim 28 Juil 2019 - 9:06
Difficile pour l'archère de justifier ce combat et cet entrainement. A ces yeux, il semblait difficile d'intégrer un nouveau membre en lui tapant à deux dessus, c'était une manière bien étrange. Surtout si c'est lui qui le demande, d'autant plus étrange. Mais au delà de ses attaques surprises envers ses camarades et de ses provocations, l'Ashikaga avait du mal à s'interessé à un entrainement aussi chaotique. L'Oterashi était aggressif avec tout le monde, pour preuve était ses attaques qui touchaient les deux samourais sans distinction. Le refus de la jeune fille à répliquer avait attiré les foudres du nouveau pour une raison qu'elle ne comprit pas, et il s'élanca contre elle après avoir esquivé le projectile de Yuusuo.

Gabushi dégaina son sabre d'un mouvement pendant que Yanosa s'élançait rapidement au contact, pour encaisser le coup de poing du plat de sa lame. Le choc était plutôt violent, signifiant que le coup était loin d'être annodin. Encaisser quelque chose du genre reviendrait à s'envoler sous le choc et probablement être sonnée un moment, il fallait éviter de se retrouver dans cette situation. L'utilisation de Yanosa de son don particulier était different de l'archère. Comme Tenzin, il s'était crée un style de combat en rapport directe avec l'assimilation de son élèment et c'était impressionant à voir. Surtout pour elle qui avait choisit un autre chemin.

D'un revers de la main, Gabushi créa un geyser de vent sous Yanosa encore au corps à corps dans le but de le faire voler à quelque mètre du sol et le séparer de son élèment. Pas question d'utiliser de réelles techniques dans ce combat sans queu ni tête, un peu de contrôle jusqu'à ce qu'il se calme était suffisant pour l'Ashikaga.
Mais, ce n'était pas l'optique de la Nagamasa, loin de là. Une grosse tornade crée encore une fois par le majestueux faucon se mit à fuser dans leurs directions. L'Ashikaga se transforma immédiatement en vent, le but étant de ne pas prendre les lames de vent qui tourbillonaient dans la tornade. Sa transformation était courte, plus que l'effet de la technique d'Hisa, ce qui lui coûta quelque entaille plutôt profonde sur le dos et les épaules. Elle avait réussit à ne pas prendre le gros de la technique, mais était bien présente physiquement à la fin de vie de la tornade.
L'archère regarda la Nagamasa du coin de l'oeil, ne sachant si le tir ami était volontaire ou non. Un peu comme Yanosa, elle ne savait trop quoi penser de ce qu'il se déroulait, le fait même qu'il n'y eut aucun salut révérencieux au début du combat entrainait à l'Ashikaga une grande confussion.

Elle choisit de ne pas répliquer, elle aurait pu tenter de toucher Yuusuo pour faire redescendre Hisa, ou de contre attaqué au sabre Yanosa après la tornade. Encore une fois, elle avait choisit l'inaction.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Sam 21 Sep 2019 - 0:07
Comme de bien entend, et en accord avec les capacités que toute kunoichi de son calibre devait posséder, la frappe frontale et linéaire de Yanosa s’écrasa durement sur le plat de la lame de Gabushi, contrée proprement et tout en maîtrise. Mais la lueur de mécontentement et d’incompréhension que le guerrier rouge capta dans le regard de la samourai aux yeux charbonneux l’empêcha de se plonger tout à fait dans la joute ainsi entamée. Quel était son problème ? N’avait-elle pas eu le temps de digérer convenablement ? N’était-elle pas impatiente de découvrir ce qui leur serait possible d’accomplir en tant qu’équipe ? Ou bien peut-être cet affrontement amical et improvisé ne rencontrait-il pas ses standards en la matière ?

Un peu désarçonné par ce qu’il ressentit venant de l’Ashikaga, Yanosa ne vit pas venir la riposte rapide et insidieuse de cette dernière qui, d’un geste de la main, envoya une bourrasque de vent concentré dans ses jambes. Et, sans qu’il ne puisse y faire quoi que ce soit, le tellurique sentit ses appuis se dérober sous lui, et la gravité pendant un instant n’eut plus aucune prise sur son corps, qui virevolta de façon hasardeuse à quelques mètres du sol. Intéressant, songea-t-il, mais aussi plutôt inoffensif, à moins que… A moins que la samourai ne profite de cette ouverture pour contre-attaquer plus sérieusement. Et lorsque, du coin de l’oeil, Yanosa aperçut cette gigantesque tornade se diriger vers lui, il fut un instant convaincu qu’il s’agissait précisément de cela. Toutefois, tout désorienté qu’il était, il ne mit pas longtemps à comprendre que cette technique d’envergure provenait d’une autre position que celle de Gabushi, et que cette position n’était autre que celle de Hisa et de son faucon. En voilà au moins une qui ne se formalisait pas sur la façon dont avait commencé les hostilités, se dit-il, mais, doutant que Gabushi n’initie la moindre attaque contre le duo volant, il allait bien falloir que lui, l’assimilateur de terre, fasse en sorte de les secouer un peu.

Mais avant ça, bien sûr, la tornade. Un maelström de lames de vent dont il allait bien devoir se prémunir d’une façon ou d’une autre. Se stabilisant à peu près dans les airs, l’Oterashi assura d’abord le vecteur de sa chute avant de faire jaillir de son corps des torrents de terre qui convergèrent devant lui avant de se durcir en un rempart dense et épais, qu’il incurva sur ses flancs pour couvrir un radius le plus large possible. La tornade frappa la protection Dôton de plein fouet, taillant dans la roche et imprimant son empreinte, quelques morceaux de lame de vent s’immisçant sur les côtés en dessinant quelques lignes de sang sur les épaules nues de Yanosa. Et déjà, alors que son jutsu périclitait à vue d’oeil, en même temps que la puissance de la tornade fort heureusement, le guerrier rouge préparait sa riposte en concentrant une grande quantité de roche dure et acérée dans son poing transformé. Sous le couvert de ce qui restait de sa paroi Doton, peu de chance que Hisa ou même son faucon voit venir ce qu’il leur préparait, et aussitôt que la tornade fut dispersée et que ses pieds eurent rejoint le sol, il passa à l’acte.

Il se redressa d’une traite, étendant la roche dans sa main pour en faire un javelot, arma son bras en fléchissant son genou arrière et projeta précisément sa lance avec toute la puissance de son corps en direction du faucon géant, faisant siffler l’air autour du projectile pointu et véloce. Un projectile… qui n’était pas vraiment que cela. Yanosa aimait à penser que la jeune Nagamasa saurait à son tour gérer son attaque à la perfection, et comptait en fait bien là-dessus pour que sa manœuvre en deux temps soit fructueuse. Mais en attendant de le savoir, il se replaça pour avoir Gabushi bien en vue : celle-ci avait visiblement également pâti du passage de la tornade, dans une moindre mesure, ce qui arracha un sourire sibyllin à l’Oterashi.

« Et ben, elle t’as pas loupé non plus. Mais que ça te plaise ou pas c’est moi ton adversaire… Allez, koï ! »

Attendant de pied ferme que la kunoichi passe à l’offensive avec, il l’espérait, suffisamment de conviction et d’intention, le guerrier tellurique guettait dans un coin de son esprit ce qui pouvait se dérouler en hauteur, au niveau de sa lance… et du clone qu’elle « transportait ».


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nagamasa Hisa
Nagamasa HisaEn ligne

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] Empty
Sam 5 Oct 2019 - 17:57
Observant toujours le combat depuis le dos de Yuusuo, je vis Gabushi et Yanosa s’échanger des coups tandis que la tornade arrivait sur eux. Chacun eut sa propre méthode pour essayer d’échapper aux effets dévastateurs de cette technique fûton, mais aucun d’eux ne sembla en mesure de l’arrêter véritablement. Soulevant la poussière du sol sur son chemin et éclatant des morceaux de pierre de la défense du jeune homme, la tornade couvrit la zone où se trouvait mes deux coéquipiers d’un voile à ma vision pendant suffisamment de temps pour l’un d’eux de me projeter un javelot particulièrement rapide dans ma direction.

Le projectile, visiblement en pierre, ne pouvait provenir que de Yanosa, mais je ne pouvais pas le sous-estimer pour autant. Ma monture n’avait pas le temps d’éviter ou de contrer le projectile qui le visait directement, mais elle fut tout de même en mesure de pivoter son corps pour me déplacer face au danger. D’un geste rapide et précis, je frappai le projectile de mon bokken. Mon but n’était pas de le trancher ou même de l’arrêter, mais simplement de dévier légèrement sa trajectoire. Le javelot frôla alors mon visage avant de filer vers le ciel derrière moi. Je profitai alors de ma position pour porter une attaque en direction des deux en contrebas. Concentrant du chakra dans mon bokken, je réalisai une frappe horizontale en étendant grandement sa lame avec une couche de chakra tranchante. Si la technique était bien moins difficile à esquiver lorsque je frappais depuis les airs, elle n’en était pas moins dangereuse pour mes adversaires.

Yuusuo pivota alors à nouveau, récupérant une position plus stable pour nous deux, avant de charger du chakra dans ses ailes et de prendre encore de l’altitude avec un déplacement rapide. Il réitéra ensuite sa technique de tornade précédente. Il lui était bien difficile de viser avec cet angle d’attaque, mais cela lui importait peu. Lancer une tornade sur la zone de terrain était déjà suffisant pour mettre à nouveau les deux en difficulté. Il avait bien compris que je n’avais pas l’intention de me trop me retenir lors de cet entrainement, même si celui-ci n’avait pas eu un commencement correct. Cela ne respectait pas mes enseignements sur le sujet, mais nous étions également censés être formés pour ce genre de situation. Nous risquions nos vies à chaque mission, ce n’était pas en s’entrainant timidement que nous pouvions progresser.

Spoiler:
 

_________________
Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa

Equipe Un - Rassemblement [Hisa/Gabushi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: