Soutenez le forum !
1234
Partagez

On a funeral road


On a funeral road Empty
Sam 1 Juin 2019 - 21:24
Taishi serra les dents, pas amusé du tout.

« 3000. »

« 5000! »


Il soupira, dévisageant le fermier du pays du fer – ça ne faisait aucun sens de faire de l’agriculture dans ce trou perdu ! La malchance semblait le suivre même jusqu’ici, au dirait. Il finit par soupirer, cherchant dans l’une des poches de son manteau vert une grande bourse qu’il jaugeat au poids, un exercice commun pour un ancien civil tel que l’Éclair Vert.

« 4000. Et un drap. Blanc et propre, selon ce que t’as. »

Le fermier sembla intrigué, mais finit par faire la moue – habitué à ne montrer aucune satisfaction d’un échange même s’il était profitable, essuyant ses mains sales sur son tablier avant de serrer la main du nukenin , dépité. Quelques instants plus tard, l’homme revenait avec un drap plus ou moins blanc, du moins il l’avait probablement été quelques années auparavant. Le remerciant d’un signe de tête, Taishi commença à s’éloigner, s’arrêta, regarda derrière lui, constatant que le fermier était resté immobile, manifestement intéressé à voir ce que Taishi allait faire. Mais le regard de Taishi devait sembler un peu homicidaire, mettant fin à l’inconfortable échange, l’homme haussant les épaules avant de prendre congé. Ces tetsujins, sérieusement… Il posa la main sur le chariot. Ça ferait l’affaire.

Peu importe d’où la vague de chakra venait, elle avait eu un tas d’effets bizarre. Certaines de ses marques avaient cessées de fonctionner, d’autres étaient simplement devenues inertes, comme si leur chakra avait été aspiré quelque part. Pour Taishi lui-même, c’était une sensation semblable mais plutôt portés vers les mâchoires sur ses avant-bras, qui ne semblaient plus faire émaner du chakra pour le moyen. D’ailleurs, ses jutsus fonctionnaient sans la douloureuse accumulation d’énergie qui avait bien failli le tuer il y a pas si longtemps.

Pas trop mal, on pourrait croire. Mais quand on ajoutait la fatigue accumulée par Taishi dans les derniers mois, son état de santé vacillant, la difficulté inhérente à l’utilisation intensive du fuinjutsu, un art qui demande précision et méthode, alors ça donnait un voyage qui aurait dû prendre quelques instants et qui allait prendre désormais plusieurs heures. Ça restait rapide pour le commun des mortels, mais la nature impatiente de Taishi le faisait tout de même ronger son frein.

S’assurant qu’il était désormais seul, il effectua quelques mudras avant de rejoindre ses mains, faisant apparaitre les deux cadavres sommairement enveloppés dans leurs propres vêtements. Soupirant sous l’idiotie de la situation, Taishi souleva chacun des corps pour les déposer dans le chariot avec de les recouvrir avec le drap.

Les coutumes funéraires des Hayai étaient pour le moins particulière. Il n’allait pas entrer dans les détails, mais pour le nukenin, il s’agissait du minimum qu’il pouvait faire, sa part du respect dû aux morts.

Il effectua d’autres mudras, faisant disparaître le chariot via un sceau sur un parchemin qu’il roula avant de mettre dans son manteau.

Il connaissait bien ce chemin, l’ayant effectué des années auparavant afin de raccompagner la délégation Kumojine à bon port. À coup de déplacements rapides, il traverserait le terrain rapidement même si ça ne ressemblait pas à ce qu’il était habitué depuis des années.

« Ce que je ferais pas pour un village qui veut ultimement ma tête… »


_________________
I'm done apologizing for who I am, Invité.

Taishi's Theme : Flying Green Light.
On a funeral road 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

On a funeral road

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: