Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko]


Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 22:41
Cela faisait maintenant plusieurs heures, depuis le discours de ce Rei. Plusieurs heures depuis le retour de sa mission, depuis qu'il s'était rendu compte que Kumo n'était plus le même que celui qu'il connaissait. Il était quelque part fou de se dire qu'en un rien de temps, tout pouvait changer à ce point. Lorsqu'il était parti en mission, tout était si calme, c'était habituel de marcher dans les rues du village sans se soucier de quoi que ce soit. Depuis un rien de temps, plus rien n'était pareil.

En marchant dans les ruelles, le Sendai se rendait compte du désastre. Il repassait machinalement dans Kumo, se rappelant de manière mélancolique des journées précédentes, quand tout allait encore parfaitement. Une assemblée s'étant faite flamber, la raffinerie s'étant faite exploser par dieu savait qui... tout s'effondrait sous ses yeux, sans qu'il ne puisse maîtriser quoi que ce soit. Un sentiment bien terrible l'envahissait, et persistait à chacun de ses pas dans le village.

En revenant près de l'assemblée calcinée, il remarqua un faible nombre de shinobis. Parmi ceux-ci, l'un d'eux fixait le bâtiment qui était détruit. Se disant qu'il était probablement effondré en voyant un tel désastre, le Sendai se mit en tête d'aller lui porter un peu de réconfort. Cela servirait autant à l'un qu'à l'autre d'ailleurs, parce que trouver les mots pour réconforter quelqu'un c'était aussi trouver des mots pour se réconforter soi-même. S'approchant de l'inconnu, il prit les devants de la conversation.

-"Ne vous laissez pas abattre.", commença t'il en apercevant que la cible de sa discussion était probablement un peu plus âgée que lui. "Ce n'est qu'une nouvelle ère qui commence, n'est-ce pas ?"

Il était compliqué pour Yahiko de prendre parti pour Kumo ou pour Rei dans sa discussion, parce que quelque chose était sûr : pas tous les ninjas qui détestaient le Yamanaka n'étaient parti de Kumo. Il était certain que certains voulaient mener une révolte en restant dans le village. Ainsi, il adapterait un peu son discours à la personne avec qui il parlerait.

Autant il s'était trompé, et la personne à qui il parlait n'avait même pas besoin de réconfort.
Spoiler:
 

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Lun 3 Juin 2019 - 21:06
Kumo no kuni
Quelques heures après l’attaque de Teikoku

L’enfant était encore sous le choc de ce qui venait de se passer. Même s’il n’avait pas participé activement à la défense de son village, il n’avait pas lésiné sur ses efforts auprès des médecins ninjas qui étaient réquisitionnés dans tout le village pour venir sauver les pauvres victimes qui avaient laissé au village un bout de leur âme, et de leur corps. Tant d’images qui avaient été affreuses dans l’esprit de notre jeune héros, mais qui n’étaient sans doute rien comparées à ce que l’on avait pu voir sur le terrain, lors des réels affrontements.

Mais tout ceci était déjà derrière, et il fallait désormais avancer. Hiko le savait. Il avait participé au discours de Yamanaka Rei qui s’était déroulé devant l’Assemblée. Enfin, l’Assemblée… Plutôt ce qu’il en restait. Car il avait frappé un grand coup en la faisant flamber comme une bonne crêpe… Et comme si cela n’était pas suffisant, le manieur d’esprit avait montré, fièrement, la tête de Metaru Reiko, jusque là, synonyme de la puissance du village caché de Kumo. Un bien piètre spectacle pour tout Kumojin… Mais il fallait désormais l’accepter, et ne pas s’attacher trop longtemps au passé.

Tout ceci était très triste, mais il n’avait pas le temps de s’apitoyer sur son sort. Le jeune garçon savait que s’il voulait s’en sortir, il fallait qu’il relève la tête le plus rapidement possible. Et ce fut donc pourquoi il avait décidé de revenir sur les lieux du discours de ceux qui occupaient désormais le village caché de Kumo… Les Teikokujins.

En arrivant devant ce qui restait de l’Assemblée, le jeune garçon aux cheveux blancs ne put empêcher les larmes de lui monter aux yeux. Et alors que seulement une poignée de shinobis était encore présents, le jeune garçon vit alors un shinobi qui ne portait aucune marque de combat récent s’approcher de lui. Physiquement, un détail le choquait rapidement et le fit sourire, il lui ressemblait plutôt d’un point de vue physique. Surtout à cause de ses cheveux, d’une couleur aussi blanche et pure que la neige éternelle que l’on trouvait au sommet des plus hautes montagnes du Yuukan.

Et avant même qu’Hiko n’ait pu réagir, l’individu lui parla alors et utilisa alors des paroles plutôt réconfortantes, montrant une certaine forme de maturité. Il était bien plus vieux qu’Hiko, sans doute au moins cinq années de plus, et ses paroles ne dérogeaient pas à ce que l’on pouvait penser de la part d’un adulte. Il avait la tête sur les épaules, et comme toute personne n’ayant pas un esprit dépravé, il se relevait devant ce spectacle…

- Tu as raison… Kumo a sauvé une défaite cuisante, mais il ne faut pas rester bloqué là-dessus… Et nous devons continuer à avancer.
Hiko le dit avec une voix plus rauque qu’il ne l’avait imaginé. Il était plus atteint qu’il ne voulait l’admettre, et continua alors après avoir tenté de régler un peu sa voix pour ne pas paraître aussi affecté qu’il ne l’était vraiment.
- je ne t’avais jamais croisé… Tu es membre de l’Empire du Feu… ?
Les pieds dans le plat, tout en douceur.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Mar 4 Juin 2019 - 0:26
Peut-être trop osée, cette idée d'aller voir un inconnu et de lui parler des événements récents ? Il était risqué de se confronter à quelqu'un qui pouvait très bien lui répondre "Non, ce qu'a fait Rei est bien, gloire à lui", tout comme il était risqué de se confronter à "je le tuerai je le jure". Yahiko avait toujours apprécié ceux qui pesaient les pour et les contre, ceux qui faisait preuve de distinction et de perspicacité. Ce n'était hélas pas une intelligence forcément répandue, et elle expliquait bien souvent l'entretien de ce cycle de haine dans le monde des shinobis. Après, c'était intéressant de se dire qu'il y avait peut-être moyen de modifier les façons de penser d'un ninja, non pas pour le faire rentrer dans un moule, plutôt pour l'apprendre à s'en sortir.

La réponse de l'inconnu le surpris, cependant. S'il y avait bien une réponse à laquelle il ne s'attendait pas, c'était bien l'approbation. Il y avait tant de cas de figures différent qu'il devait être difficile d'être d'accord avec les quelques mots qu'il avait pu lui transmettre. Mais il était d'accord, et il appuyait ce point de vue avec ses mots. Cela fit sourire légèrement Yahiko, qui comprit qu'il n'était pas le seul à surmonter ses démons et qui vit tous les efforts que mettaient le garçon pour essayer d'y voir clair dans toute l'ombre qui planait autour de cette histoire. Il était jeune, mais il était déjà plus mature et intelligent que bien des ninjas. Il n'en fallait probablement pas plus pour voir quelles étaient ceux qui avaient un avenir...

Dans le cas actuel, il ne restait plus qu'à savoir : avoir un avenir où ? Mais la question ne devait pas se poser tout de suite, elle était encore trop sensible.

-"Non, je suis Jûunin de Kumo... ou du moins ce qu'il en reste."

Le Sendai n'avait pas encore saisit à quel point il pouvait être dangereux de dire qu'il était un ninja de Kumo dans la situation actuelle. Certains devaient penser qu'ils étaient comme des survivants qu'il fallait annihiler, d'autres devaient penser qu'il fallait les enfermer avant qu'ils ne se rebellent contre le village. Étrangement, Yahiko n'était pas de ceux-là. Le discours de Rei avait été plaisant à entendre, ses méthodes pour réussir étaient bien plus discutables, mais tout était justifié. Il avait décidé de rester à Kumo par fidélité envers le village, sans en vouloir à son envahisseur. Parce que sur certains points, il avait été même plus futé que certains dirigeants du même village.

-"Et toi ? Tu es un ninja de Kumo aussi, je présume ?"

C'était évidemment en supposant que cet inconnu lui avait posé cette dernière question par peur de tomber sur un ennemi à combattre. Il ne pouvait pas se douter que son interlocuteur pouvait être considéré comme un traître qui rejoignait l'ennemi. Mais bon, ce n'était pas comme si son objectif était de tous les éliminer.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 19:18
Le jeune garçon semblait avoir trouvé une personne très agréable avec qui discuter. Bien que le sujet ne soit pas des plus joyeux, la personne avec qui il échangeait semblait très agréable. Il se présenta comme étant un shinobi des Nuages. Cela surprit un peu le gamin aux cheveux blancs. Il s’était habitué à ce que toutes les nouvelles têtes qu’il croisait ne soient des soldats à la botte de Yamanaka Rei, représentant donc le Teikoku.

Ce fut donc légèrement surpris qu’il apprit que l’homme aux cheveux blancs était un shinobi de Kumo, et un haut gradé en plus ! L’enfant aux cheveux blancs sentit alors un petit pincement au cœur, il aurait largement préféré le rencontrer dans un contexte différent. Mais là, il fallait se préparer à ce qui venait, et le moins que l’on puisse dire c’était que l’avenir n’avait pas l’air radieux… Bien au contraire.

- Oui, et il n’en reste pas grand-chose malheureusement…
Bien que ce soit clair qu’il rejoigne le Teikoku, Hiko ne se réjouissait absolument pas de ce qui s’était passé. Et c’est donc avec un réel pincement au cœur qu’il confirmait les propos de l’inconnu. Ce dernier ne s’étant toujours pas présenté, Hiko ne savait donc pas qui il était réellement. Il y avait tellement de shinobis qu’il ne connaissait pas, qu’il préféra ne pas s’aventurer à essayer de deviner l’identité de son interlocuteur.

Cependant, il se devait de lui répondre. Par courtoisie, tout d’abord, mais aussi parce qu’ils venaient d’ouvrir un RP et il serait bien malvenu de ne pas répondre. Vous ne trouvez pas ? Enfin bref, le jeune garçon écouta les propos du quidam, mais aussi sa question. Il demandait alors à Hiko s’il était un shinobi de Kumo.

Un peu pris de court, le jeune manieur de cristal ne sut pas quoi répondre dans l’immédiat. C’était une question un peu difficile pour lui, mais il savait qu’il devrait assumer son choix, tôt ou tard… De plus, on ne savait jamais quelles oreilles traînaient dans les rues de Kumo, il fallait donc se montrer clair, tout en restant prudent. Car il ne connaissait pas l’inconnu, et ne pouvait donc anticiper ses réactions.

- Shinobi de Kumo… Oui, je l’ai été.
Il marqua une petite pause, puis continua, la gorge un peu serrée par l’émotion.
- Cependant, le village vient d’être annexé… Et c’est donc pourquoi j’ai décidé de rejoindre les rangs de l’Empire du Feu…
Un constat bien difficile à accepter. Encore plus à prononcer à haute voix.
- Je pense qu’ainsi, je servirai au mieux Kumo et sa population. Bien que je n’accepte pas les massacres infondés, il me faut reconnaître que j’aurai plus de chances de servir les habitants de Kumo en intégrant les rangs du Feu…
Une vision assez lucide, du haut de ses quinze ans… Il fallait l’avouer.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 9:59
Combien y avait-il de chance pour tomber sur un ninja qui, comme lui, suivait la dangereuse voie de ninja de Kumo ? Très peu. Malgré l'annexion, malgré son statut de potentiel ennemi aux yeux du Teikoku et d'imbécile aux yeux des quelques anciens Kumo-Jin qui avaient fui le village, lui avait décidé de rester à Kumo. Quels pouvaient bien être les avantages ? Celui de pouvoir éventuellement détruire Kumo de l'intérieur si une attaque était orchestrée par les shinobis qui avaient fui ? Même pas, il n'avait même pas l'intention de se rebeller contre Rei tant que ce dernier faisait son travail correctement, dans les règles de la paix.

Une autre pensée tracassait le Jûunin : s'il ne voulait pas descendre Rei et s'il n'avait pas déserté, cela faisait-il de lui un ennemi aux yeux de ses compagnons qui, eux, étaient parti et pouvaient revenir ? Probablement. Peut-être que la meilleure des choses à faire dans ce genre de cas était de ne même pas se montrer, de ne même pas participer ? Non plus, car si Rei l'emportait, il verrait le Sendai en traître pour ne pas l'avoir soutenu. Quelle était la meilleure des choses à faire ? Probablement se battre pour la voie qu'il avait choisi : celle de la paix. Il était triste de se dire que ses compagnons, en voulant récupérer ce village, ne se dressaient pas du bon côté. Il l'avait déjà dit, la paix passait par le pardon, pas par la vengeance.

Il restait à voir ce que Rei voulait faire des ninjas comme lui, évidemment. S'il avait la liberté de ne pas participer, il ne le ferait pas.

Le garçon qu'il avait en face de lui avait fait son choix, sans l'ombre d'un doute. Il avait sûrement raisonné comme Yahiko, sauf qu'il avait prit la liberté de rejoindre les rangs du Yamanaka. Pouvait-on lui reprocher ? Certains oui, le Sendai non. Après tout, comme il l'avait si bien dit, il n'y avait probablement pas meilleur choix pour aider le Kumo actuel et sa population qui, contrairement aux ninjas qui avaient combattu, n'avaient pas souffert. Il y avait eu son lot de peur, évidemment, mais Rei avait fait en sorte de limiter au maximum les victimes extérieures au conflit. On pouvait le lui accorder.

A ce moment de la discussion, le visage du Jûunin ne bougeait pas de son sourire habituel. Le sourire innocent, celui qui ne jugeait pas la personne à qui il parlait. Il comprenait. Peut-être était-il aussi naïf de se dire qu'on ne pouvait rien reprocher à un garçon de quinze ans face à un choix aussi complexe, mais il se le disait aussi.

-"C'est sage de voir les choses comme ça, et je pense que tu as raison. Nous ne sommes probablement pas si différent, j'aurai sûrement fait le même choix que toi si je ne tenais pas autant à rester un ninja de Kumo.", dit-il toujours dans un petit sourire qui n'avait rien de malsain.

Après tout, rejoindre le Teikoku dans sa vision actuelle des choses pouvait le transformer en un traître en un rien de temps. Tout comme rejoindre le clan de ceux qui voulaient se venger, tout comme rejoindre les simples déserteurs qui n'avaient le courage de remédier à la situation. Kumo, c'était le juste milieu de ceux qui ne voulaient prendre parti du conquérant ou du conquit.

-"Dis-moi, que faisais-tu pendant l'attaque ? Je te le demande parce que j'étais absent, et je ne sais pas grand chose de tout ce qu'il s'est passé."

Qu'aurait-il fait s'il avait été présent ? Se serait-il battu machinalement contre les envahisseurs ? Très sûrement, oui. Alors qu'il ne leur en voulait actuellement pas plus que ça.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 14:40
Son interlocuteur semblait le comprendre, du moins en apparence. Et Hiko était plutôt bien placé pour savoir qu’il ne fallait pas se laisser avoir par les apparences. Le sourire affiché sur le faciès de son interlocuteur n’avait pas bougé d’un milimètre depuis qu’ils avaient commencé leur discussion, et cela faisait donc naître dans l’esprit de notre jeune manieur de cristal de nombreuses questions. Il n’avait aucune preuve que celui qui se présentait comme un Juunin de Kumo en était réellement un, et il n’avait pas de preuve qu’il n’était pas non plus un espion du Teikoku qui essayait de tester les réelles motivations de notre jeune héros.

Tant de questions qui incitaient à la méfiance. Hiko n’avait pas vraiment l’habitude de raisonner de cette façon, mais finalement il se devait de changer. Car la conjecture de Kumo actuellement le lui imposait. Il fallait s’adapter à la situation actuelle, vivre avec son temps, en somme.

- Cela fait longtemps que tu es un shinobi de Kumo ? Moi j’étais juste un nouveau Genin fraîchement sorti de l’académie lorsque l’attaque à eu lieu sur le village des Nuages. Je m’appelle Hiko au passage, Sairyo Hiko.
Toujours son sourire affiché sur son visage, Hiko affichait la même mine que son interlocuteur. Il la jouait gentil, et c’était ce que Hiko ferait. De plus, il était vraiment sympathique dans le fond, il fallait juste s’assurer que tout ceci n’était pas un guet-apens, tout simplement.

Mais alors que l’inconnu continuait à parler, il expliqua la raison pour laquelle Hiko ne l’avait jamais croisé. Il était apparemment en mission lorsque la terrible attaque avait eu lieu. Il n’était donc pas là pour défendre son village face aux envahisseurs. Hiko sentit un peu de compassion pour lui. Ce n’était pas de sa faute, évidemment, mais il devait se sentir un peu gêné de revenir après la bataille… Tout comme l’avait fait, à son niveau, le néo-Genin qu’était notre petit manieur de cristal.

- Pendant l’attaque j’ai été réquisitionné à l’hôpital. Je venais tout juste de devenir un Genin et les hautes instances du village ont décidé que je n’étais pas encore prêt à prendre les armes dans l’assaut que nous étions en train de subir…
Nous ?
- Enfin bref, que comptes-tu faire désormais que le village est aux mains du Teikoku ?
Une question assez légitime que tout shinobi, quel que soit son choix aurait pu poser. Hiko voulait en savoir plus sur cet individu si mystérieux, qui ne semblait pas porter de haine à qui que ce soit. Il était bien trop neutre pour ne pas éveiller les soupçons au premier abord…

Restait maintenant à savoir ce qu’il allait pouvoir répondre à toutes ces interrogations.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Mar 11 Juin 2019 - 13:45
Devait-on être triste ou heureux pour lui, qu'il n'ai pas pu participer à la défense du village ? Il n'y avait aucune bonne réponse. L'important était ce qu'il avait ressenti à ce moment. Était-il effrayé à l'idée de combattre la mort elle-même ? Était-il excité ? Yahiko n'avait jamais pu comprendre ceux qui aimaient se confronter à la peur, à l'excitation du combat. Comme si mourir n'était pas qu'un honneur, comme si c'était aussi une profonde joie. Allons bon, qui pouvait bien rêver de mourir comme ça, dans une guerre contre des gens qu'on ne connaissait même pas, à qui l'on avait rien fait ? Lorsqu'on se souciait des autres et de leur futur, il n'y avait aucun moyen d'être rassuré.

Pour autant, au vu de la mentalité de Rei, ceux qui n'auraient pas voulu combattre auraient été respecté, si l'on en croyait ce qu'il avançait. Il combattait seulement les autorités de Kumo, ceux qui à l'époque avaient décidé de faire ce carnage à Hi no Kuni. Un carnage auquel Yahiko n'avait même pas participé, d'ailleurs. Maintenant que Reiko était morte, justice avait dû être rendue au nouveau dirigeant du village. Alors ils ne craignaient plus rien. Bonne nouvelle, tant qu'il ne trouvait pas un moyen de se transformer en un extrêmiste qui imposerait sa vision des choses au monde.

Ne changeant pas son ton toujours aussi sympathique, même s'il reprenait des airs tout à fait normal pour ne pas avoir l'air d'un psychopathe incapable de ne pas sourire, il répondit simplement à son jeune interlocuteur.

-"Quand même oui. J'ai commencé il y a quelques années comme toi. A la base, j'étais ninja dans un petit village un peu éloigné de Kumo, ce n'est qu'après que je suis arrivé ici pour continuer ma vie de ninja. Entre l'académie d'un petit village pas bien riche et celle d'un village renommé, le choix était vite fait", conclut-il d'un rire amusé mais bref. "Ah, et je m'appelle Yahiko, du clan Sendai. J'aurai du me présenter plus tôt, excuse-moi."

La mauvaise habitude de souvent s'excuser, mais ce n'était pas tant une mauvaise chose. Écoutant la suite de son intervention, il prit un air attentif, voulant se concentrer sur tous les détails. Malheureusement, il se rendit vite compte qu'il n'y en avait pas tant que ça, vu qu'il n'avait pas pu prendre part au combat.

-"C'est peut-être pas plus mal, vu que nous avons perdu de toutes façons. Tu t'es assuré d'éviter la mort...", dit-il en prenant une moue montrant qu'il voulait relativiser son absence.

Après tout, il était bien placé pour comprendre sa déception de ne pas avoir pu participer aux combats, vu que lui-même était en mission juste à ce moment là. Encore faudrait-il qu'Hiko soit déçu de ne pas avoir participé.
Le jeune ninja embraya vite sur une autre question qui était d'actualité, curieux de savoir ce que l'adulescent aux cheveux blancs avait décidé. C'était une bonne question, pour quelqu'un qui avait un peu décidé sur le tas ce qu'il allait faire. En plus, il n'avait décidé qu'en surface de ce qu'il allait faire. Rester à Kumo, décider de ne pas rejoindre le village... et c'est tout. N'avait-il plus de plan ? Ne savait-il plus quoi faire de sa vie ? C'était pas complètement faux. Il n'était pas dans une situation dans laquelle il était capable de faire un peu ce qu'il voulait, non.

-"Pour être très franc... je ne sais pas. En tant que ninja de Kumo, je ne crois pas qu'on soit en posture de demander quoi que ce soit. Si ça peut te rassurer, je ne suis pas contre Rei, alors je suppose qu'il ne voudra pas me voir mort. Je ne veux quand même pas rejoindre son parti, je préfère rester neutre. On ne sait pas vraiment qui il est, ce qu'il veut faire, et si je rejoins sa cause alors qu'il s'apprête à faire des horreurs, je m'en voudrais toute ma vie. Pour résumer... je vais attendre, pour l'instant. M'entraîner dans mon coin, faire des missions comme d'habitude, et on verra bien ce qu'il me sera permis de faire."

Une réponse longue mais complète, qui résumait bien la situation dans laquelle il était actuellement.

-"Et toi ? Qu'attends-tu du Teikoku, maintenant que tu l'as rejoins ? Tu as des projets d'avenir ?"

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 19:10
La discussion était intéressante et plutôt agréable en ces temps troubles. Le jeune garçon aux cheveux blancs trouvait en son homologue aux cheveux blancs une certaine forme de réconfort. Il n’était pas beaucoup plus vieux que lui, mais était incroyablement plus sage. L’enfant était impressionné par une telle neutralité. Était-ce lié au fait qu’il n’était pas physiquement présent lors de l’attaque ? Sûrement que cela jouait un certain rôle, cependant il n’y avait pas que ça. Il était doté d’une certaine force mentale qui était impressionnante.

Cela était peut être lié au fait qu’il avait grandi hors de Kumo, et qu’il avait déjà une grande expérience de ce qui pouvait l’attendre dans le monde réel. Hiko était sans doute trop mou, encore trop gentil. Il ne savait pas encore ce qui pouvait l’attendre en dehors. Et cela, on ne pouvait jamais l’apprendre à moins d’y être véritablement confronté.

Ainsi, son interlocuteur s’appelait Yahiko et appartenait au clan Sendai. Un clan que l’enfant aux cheveux blancs ne connaissait pas particulièrement, mais il en avait entendu parler. Il savait que ce clan manipulait le chakra comme personne, et avait eu accès à des arcanes impressionnants qui faisaient froid dans le dos. Un fort pouvoir, mais qu’il fallait savoir contrôler à défaut que ce dernier ne prenne possession de vos capacités.

- Oui tu as sans doute raison. De toute façon, avec ma puissance, il y avait peu de chance que je sois capable de faire une quelconque différence.
Un triste constat, mais plutôt juste, il fallait l’avouer. Vint ensuite les volontés de ce que souhaitait faire Yahiko par la suite. Son discours, tout comme son attitude depuis qu’ils avaient commencé leur discussion, était empreinte de neutralité. Il ne souhaitait pas se mouiller, ni d’un côté, ni de l’autre. Ce qui était parfaitement compréhensible et Hiko acquiesça d’un petit signe de la tête. Il ne comprenait que trop bien son choix, même s’il s’imaginait beaucoup de barrières suite à ce choix.

Yahiko semblait s’imaginer pouvoir agir tel un électron libre aussi rapidement, mais cela devait être plus facile à dire qu’à faire. Car les envahisseurs ne pourraient leur faire une confiance aveugle, du moins pas dès le début et il faudrait alors que chacun fasse ses preuves. Et c’était cela qui avait poussé Hiko à rejoindre l’Empire du Feu.

- Je comprends ton choix. Cependant je pense que tu seras surveillé fortement par les forces de l’Empire du Feu. Certes, Yamanaka Rei a annoncé vouloir faire la paix. Mais toute nouvelle tête pensante tiendrait le même discours… Cela se vérifiera par les faits… Je l’espère.
On le sentait un peu résigné et on avait du mal à croire que c’était le discours d’un shinobi ayant renié sa patrie pour s’enrôler chez l’ennemi, mais sa justification viendrait.
- Mon choix de rejoindre le Teikoku a été animé par le fait que je ne voulais pas vivre comme un « captif ». En rejoignant les vainqueurs, je m’autoriserai alors une plus grande liberté d’action et ainsi je pourrai, selon moi, aider au mieux la population Kumojin qui n’a déjà que trop souffert.
C’était un fait, il aurait sûrement les mains un peu moins liées en rejoignant les forces de l’Empire du Feu… Une fois qu’il aurait fait ses preuves.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 13:49
A sa première réponse, le Sendai sourit d'une manière qui lui montrait qu'il était presque désolé pour lui. Ils se comprenaient, ils avaient tous les deux été complètement impuissants face à l'attaque de Rei et de ses compères. Pour autant, ils n'étaient pas les seuls. Personne n'était assez puissant pour faire pencher la balance en la faveur de Kumo. Même Reiko avait été tuée, alors qu'elle était supposée être la kunoichi la plus forte de tout le village. Quand même le symbole de la puissance était détrôné, on pouvait se douter que personne d'autre ne pouvait faire quoi que ce soit. Il y avait de quoi soupirer à ces idées, mais ça ne servait à rien. Le passé était le passé, il fallait vivre avec son présent.

-"En fait, je m'y attends. Je ne m'attends pas à pouvoir faire ce que je veux. Autant nous autres seront réduits à l'esclavage ou exécutés, mais je ne pense pas. Tout bon souverain qui veut assurer son pouvoir ferait mieux de tout faire pour donner envie à ses adversaires de rejoindre sa cause. Ca veut dire que si nous autres Kumo-Jin sommes réduits à l'esclavage alors que nous ne faisions que suivre une logique tout à fait compréhensible, alors Rei ne représente pas le Kage digne de diriger Kumo... ou le Teikoku."

Deux camps différents, mais une façon de pensée si semblable. La seule différence entre Hiko et Yahiko actuellement, en plus du Ya, était le choix de rejoindre le Teikoku ou non. Le Sendai aurait très bien pu le faire ce choix de rejoindre le camp de Rei, mais non, les temps n'étaient pas encore assez tranquilles. Si ses anciens amis revenaient et faisaient tomber le village, pour qui passerait-il ? Pour un traître qui serait tombé dans les mains du premier venu ? S'il rejoignait le Teikoku et que Rei s'avérait être une personne horrible, ne passerait-il pas pour un ninja sans aucune perspicacité qui se faisait piéger dans une situation tout à fait prévisible ?

Non, il fallait faire preuve de discernement. Comment pouvait-il prétendre être un ninja s'il n'arrivait pas à jauger une situation convenablement ? Il était nécessaire d'attendre de voir comment le Yamanaka gérerait le village. S'il était un salaud, Yahiko se tiendrait du côté de ses ennemis, sinon il serait un bon allié. Après tout, on n'atteignait pas la paix en rejoignant bêtement un village, les idéaux devaient suivre.

Hiko semblait encore attiré par autre chose que la simple paix, il voulait premièrement la liberté. C'était du moins l'explication logique à ses choix, rejoindre le Teikoku, c'était s'assurer de pouvoir faire ce qu'il voulait. Mais quelque chose était sûr, ils seraient du même camp si Rei venait à trahir les idéaux qu'il avait présenté.

-"Tu vas peut-être trouver ça fou, mais je ne peux pas t'en vouloir. En fait, c'est aussi une solution logique. J'aurai fait le même choix que toi si je ne me sentais pas aussi mal par rapport à Kumo. Et puis je me sens trop fidèle au village pour rejoindre ceux qui nous ont attaqué, haha...", se coupa t'il en un rire presque déçu. "Dis moi, est-ce que tu en veux à Rei ? Je t'ai demandé ce que tu comptais faire toi, mais qu'est-ce que tu penses de lui ? Toutes les morts qu'il a causé ne te dérangent pas ?"

Il s'assura évidemment de prendre une voix tout à fait calme et sans sous-entendu, parce que formulé autrement ou formulé avec un ton particulier, ça pouvait être interprété comme un reproche. Loin de là l'idée du jeune Sendai qui ne voulait qu'échanger avec une nouvelle tête qui réfléchissait de façon intéressante.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 15:22
La discussion entre les deux garçons aux cheveux blancs était plutôt intéressante car chacun des deux avait fait des choix différents et pourtant, ils étaient proches dans leurs convictions l’un et l’autre. Les choix qu’ils avaient fait n’étaient pas les mêmes, mais ils étaient tous deux toujours très attachés à leur village. Cela les aidait à tenir, enfin c’était ce qu’imaginait notre jeune garçon aux cheveux blancs, le manipulateur de cristal, j’entends.

Et alors que la conversation évoluait pour parler du sujet et de l’avenir qui était réservé à chaque membre ayant fait le choix de rester dans la faction de Kumo. Il s’attendait à être testé ce qui prouvait qu’il avait fait son choix en toutes connaissances de causes. Mais de l’autre côté il ne donnait pas une confiance aveugle en ces nouveaux envahisseurs. Ce que comprenait parfaitement le Sairyo même s’il avait beaucoup moins de recul sur la situation, du fait de sa faible et courte expérience.

- Je suis d’accord avec toi sur ce point, il ne faut pas sous estimer l’importance des jours qui viendront car ils nous révèleront énormément de choses sur la façon dont souhaite gouverner ce Yamanaka Rei.
Hiko avait déjà pu observer de nombreuses fois des soldats de Teikoku à l’œuvre dans le village caché. Ils paraissent beaucoup plus rudes, beaucoup plus sévères que ne pouvaient l’être les kumojins qu’il avait l’habitude de croiser. Cependant, cela voulait-il dire qu’ils allaient les maltraiter ? Pas nécessairement. Seuls les actes lors d’évènements bien particuliers décideront s’ils pourront rester aux yeux du jeune garçon aux cheveux blancs.

Mais il n’oubliait pas pour autant la façon dont cela s’était fait, et le cycle de la haine qui avait alors été continué par ces actions. Beaucoup étaient tombés, des deux côtés, et il était temps que cela ne cesse. La Faucheuse avait déjà bien trop d’âmes à disposition, il était temps de couper les valves et de maintenir ces dernières sur Terre.

Yahiko lui demanda ensuite ce qu’il compterait faire si jamais Yamanaka Rei ne respectait pas toutes ses promesses. Mais aussi quels étaient ses sentiments par rapports aux actions de ce dernier sur les jours passés. Hiko eut alors un sourire triste. Bien sûr, cela l’attristait. Et évidemment qu’il aurait préféré éviter, mais ressasser le passé n’est jamais bon.

- Je conteste indéniablement la forme. Prendre autant de vie pour assouvir une vengeance personnelle, c’est quelque chose qui me dépasse et que je ne comprends pas forcément. Cependant, je ne suis que Genin. Il existe sûrement plein de raisons auxquelles je n’ai pas d’accès qui pourrait faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. C’est pourquoi je ne préfère pas vraiment me prononcer…
Et puis il ne connaissait pas Yahiko depuis assez longtemps. Certes, il avait un très bon feeling en lui parlant, mais prudence était son maître mot. Ce fut donc pourquoi il décida d’orienter la rencontre dans un nouvel axe, laissant derrière eux les morts et toute philosophie que l’on pourrait en tirer en temps normal.
- Je comptais aller m’entraîner, tu veux te joindre à moi ?
Une idée comme une autre. À Yahiko de voir ce dont il avait envie désormais.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 21:55
Un sourire triste accompagné d'une déclaration qui, quelque part, rendait le Jônin heureux. L'écouter dire des mots qu'il aurait très bien pu dire lui-même, c'était comme écouter un frère, c'était écouter quelqu'un qui le comprenait. C'était trouver quelqu'un qui le tirerait de sa solitude, même s'il n'était pas dans le même camp que lui. Il était si jeune, et le Sendai regrettait presque de ne pas avoir été plus jeune à ce moment là, pour qu'ils forment une espèce de duo dont il a toujours rêvé.

Dans ses connaissances, il n'y avait personne avec qui créer ce genre de lien. Kenshin, était probablement le plus apte à remplir ce rôle, mais il n'en avait plus entendu parler depuis un moment, tristement. Qui connaissait-il d'autre ? Ryu ? Chiaki ? Shimi ? Anzu ? Shuuhei ? Reiko ? Certainement pas. Aucun n'entrait dans les critères du Jônin, et toujours aussi tristement, cela lui coûtait sa solitude. Lorsqu'on voulait voir le verre à moitié plein, on ne se sentait jamais seul. Mais lorsqu'on recherchait des liens exceptionnels, c'était du tout ou rien. Il n'y avait soit aucun ami, soit des gens irremplaçables. Et actuellement, il n'y avait aucun ami.

Il aurait apprécié en rencontrer plus des comme Hiko. Alors certes, il ne connaissait pas la personne en profondeur. Mais on se trompait rarement, lui savait qu'il ne mentait pas et le jeune ninja n'avait aucune raison de mentir non plus. Il paraissait de toutes façons trop jeune et insouciant, en ce moment en tout cas, pour falsifier tout ce qu'il racontait au garçon au masque. Innocemment, le Sendai le croyait sur parole. Ils n'étaient pas là pour se tirer dans les pattes, surtout lorsqu'ils recherchaient tous les deux la paix, et le souverain parfait.

-"C'est probablement la meilleure des choses à penser, je pense qu'on devrait se persuader qu'on ne connait jamais vraiment toutes les situations", répondit-il presque en soupirant.

"Comment en est-on arriver là ?", voulait-il poser comme question. Ou peut-être devait-il se demander "pourquoi ?", en tout cas. Il y avait peut-être des raisons qui dépassaient tout ce qui était connu. Peut-être que Rei voulait, bien avant l'attaque sur Hi no Kuni, conquérir les différents villages ninjas. Peut-être que Rei n'était qu'un subordonné quelconque à une entité supérieure. Peut-être que les dirigeants de Kumo étaient les véritables ennemis dans cette guerre qui venait de s'achever.

Hiko brisa ces réflexions avec une question simple, mais qui rendait le Sendai toujours heureux. S'entraîner ? Quelle bien bonne idée. Cela lui rappellerait aussi le bon vieux temps avec Tsuki, lorsqu'ils formaient encore une équipe de choc. Lui qui était nostalgique, il adorait ressasser ce genre de souvenirs qui n'avaient rien de joyeux, mais qui le confortaient. Avec un air tout à fait curieux voire interrogateur, il repensa aux sensations étranges qu'il avait ressenti il n'y avait pas si longtemps que ça. C'était l'occasion de faire le point dessus.

-"Avec plaisir, ce sera l'occasion de trouver une réponse à une de mes questions."

Se décidant de marcher vers le terrain d'entraînement, il se tourna vers son jeune ami.

-"Dis moi, dernièrement, tu n'aurais pas ressenti quelque chose d'étrange ? Je me sens impuissant, comme si j'étais devenu moins fort tout d'un coup. Ca te ne fais pas ça, à toi ?"

La résonance, sans aucun doute. Mais ça, il n'avait aucun moyen de le savoir.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 19:11
Yahiko et Hiko partageaient bien plus qu’un nom quasiment similaire ou une ressemblance physique flagrante. Les deux garçons semblaient dotés de la même structure de penser et d’une même vision sur le monde qui les entourait. La seule différence qui sautait aux yeux au premier abord était leur affiliation. Tandis que le premier était resté fidèle au village qui l’avait vu grandir et évoluer, le second s’était tourné vers l’Empire du Feu. Une décision contestable dans les deux cas, mais ce n’était pas le plus important. Il fallait savoir accepter la différence chez l’autre, sinon l’on avancerait plus.

Et alors que le cadet proposait de se tourner vers les terrains d’entraînement, Yahiko sembla séduit par l’idée et il affirma qu’il pourrait alors trouver une réponse à une de ses questions. Une affirmation bien mystérieuse que ne releva pas notre jeune héros manieur de cristal. Après tout, chacun était libre de garder une part de mystère et il ne fallait pas se montrer trop oppressant dans ses questions, il le savait. Ce fut donc l’esprit léger qu’ils se mirent en route, ils n’étaient pas très loin du premier terrain d’entraînement.

Et alors qu’ils s’avançaient dans le décor en ruines de ce village autrefois si resplendissant, le Sendai posa une question à Hiko. Elle concernait l’étrange phénomène dont avaient été témoins tous les shinobis présents à Kumo. Et sûrement aussi à l’extérieur de Kumo vu ce qu’avait dit Yahiko. Il n’était pas au village lorsque la vague d’énergie s’était produite, ce qui excluait le fait qu’elle soit uniquement dirigée sur le village caché des Nuages.

- Oui je l’ai ressenti…
Tu pouvais alors sentir l’effroi qui passait dans les veines du jeune garçon lorsqu’il repensa à cet évènement. Mais il se contint, puis reprit d’une voix un peu plus assurée.
- J’étais à l’hôpital lorsque j’ai été traversé par cette vague d’énergie. Je ne sais pas d’où elle provient, mais moi elle ne semble pas avoir altérer mes capacités. Cependant, j’ai vu certaines personnes se faire complètement happer par leurs capacités spéciales. Il y a une dame qui s’est littéralement changée en torche humaine tandis qu’un autre s’est changé en statue de métal. Certaines infirmières qui usaient du chakra ne réussissaient plus à l’utiliser par la suite… C’était effrayant.
Hiko marqua une petite pause, puis il adressa ces quelques mots à son aîné.
- Tu dis avoir l’impression d’être moins fort… C’est-à-dire ?
Hiko lui laissa le temps de répondre. Puis, tous deux pénétrèrent alors sur le terrain d’entraînement. Il était complètement désert. Les gens n’avaient pas la tête à s’entraîner avec tout ce qui venait de se passer, c’était compréhensible. Mais cela faisait du bien à notre jeune héros d’aller se défouler, cela lui permettait de se retrouver et de ne pas oublier qui il était, et quels étaient ses principes.

Une fois sur le terrain, Hiko sourit alors au Sendai et lui annonça ce qu’il souhaitait pratiquer pour l’entraînement, et surtout savoir ce que comptait faire Yahiko.

- J’ai appris la technique du multiclonage dernièrement, mais je ne la maîtrise pas encore suffisamment bien pour pouvoir l’utiliser en situation réelle. Du coup je pensais m’entraîner à ça ! T’as une idée de ce que tu souhaites faire toi ?
Eh ouais, il aimait bien s’intéresser aux autres Hiko.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Mer 26 Juin 2019 - 9:59
Rassuré à l'idée qu'il ne soit pas le seul dans la même situation, il écouta attentivement le jeune garçon qui lui donna les quelques détails qui le concernaient. Yahiko fut surpris de savoir qu'Hiko, lui, n'avait pas été touché par ces transformations. Il avait subit la vague, mais rien n'avait été modifié en lui ? Quelle étrange sensation avait-il dû ressentir ? Le Sendai lui n'avait été qu'affecté de manière partielle. Rien n'avait été modifié quant à ses capacités de son clan, rien n'avait été modifié quant à ses compétences en Kenjutsu, il avait par contre étrangement régressé dans d'autres domaines dans lesquels ils devraient sûrement réapprendre plusieurs choses.

Pour autant, son chakra s'était ouvert à d'autres capacités, il le sentait. La sensation était vraiment étrange, unique, à un tel point qu'il ressentait des choses en lui-même qu'il n'avait jamais ressenti avant, et bizarrement, il était capable de mettre des mots dessus. La différence avec Hiko montrait bien qu'il devait exister des personnes plus ou moins impactées par ces modifications. Si lui n'avait pas du tout changé et que Yahiko avait été modifié légèrement, alors existait-il des personnes qui s'étaient vu complètement transformées ? La réponse était très sûrement "oui".

Les détails que donnaient le garçon aux cheveux blancs faisaient froid dans le dos. Des personnes qui s'étaient transformées en torche humaine ? D'autres en statues de métal ? Des infirmières qui perdaient carrément leur ninjutsu ? Ca faisait froid dans le dos. Quelque chose de vraiment important avait dû se passer quelque part dans le monde des shinobis. Savoir que ce quelque chose était capable de modifier les gens et de les faire perdre leur pouvoir était effrayant, mais le Sendai ne pouvait s'empêcher de se demander si l'inverse avait été possible. Des civils avaient-ils pu devenir des ninjas ? Des ninjas avaient-ils pu devenir encore plus puissant que ce qu'ils étaient déjà ? Des transformations physiques avantageuses existaient-elles ? Des questions qui restaient, pour le moment, sans aucune réponse possible.

-"Effrayant", répondit-il doucement et simplement suite à l'explication du garçon.

Tournant ensuite la tête à sa question, il jeta son regard en l'air. Il cherchait ses mots pour s'expliquer.

-"Je ne sais pas vraiment. Il y a des techniques que je ne suis plus capable d'utiliser dans certains domaines. Dans d'autres, j'en suis toujours capable. Je ressens même des facilités dans l'apprentissage de certains arts ninjas que je ne maîtrisais pas jusque là. Mais globalement, j'ai l'impression d'avoir perdu certaines habitudes, certaines facilités, alors ouais, je dirai que j'ai régressé..."

Une fois dans le terrain d'entraînement, il était bien évidemment temps de passer à ce pour quoi ils étaient venus. Hiko partagea rapidement ses intentions ici, et cela alluma une petite lumière dans le cerveau du Jûunin de Kumo. Ca pouvait être mal vu qu'un haut gradé demande à un plus bas gradé qu'il lui apprenne une technique, mais le garçon n'avait pas cette fierté ou cet orgueil. Il fallait tenter le coup.

-"Au départ, je voulais justement continuer à me réapproprier certaines techniques. Mais comme tu es là, on pourrait peut-être profiter d'être ensemble pour s'entraîner ensemble. Le Kage Bunshin m'intéresse mais je ne le maîtrise pas, ça t'embêterais que je l'apprenne avec toi ? J'ai peut-être de quoi t'intéresser en retour, si tu souhaites avoir quelque chose en échange."

Un échange de bons procédés, s'il était intéressé en tout cas, pour élargir leur panel de technique et ainsi leur efficacité en temps que ninja.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 20:17
Le Sendai sembla un peu choqué par ce que venait de lui raconter Hiko. Ainsi, il n’avait pas été aux premières loges des pires atrocités que cette vague de chakra si particulière venait de provoquer. Il fallait aussi l’avouer, Hiko aurait préféré ne pas l’avoir vu, mais c’était comme ça. Et alors qu’ils arrivaient au terrain d’entraînement, Hiko sentit un certain soulagement de ne pas avoir à continuer la discussion sur ce sujet. Il ne comprenait toujours pas ce qui était arrivé, et cela le choquait, il fallait l’avouer.

Le terrain était vide, un peu comme à son habitude depuis que l’Empire du Feu avait pris possession des lieux. Plus personne n’osait ne venir s’entraîner, de peur ou tout simplement parce qu’ils n’avaient plus envie. Le moral des troupes avait été touché. Et Hiko n’en était pas exempt, mais il se forçait à continuer à vivre. Il ne pouvait pas se laisser abattre, d’autant plus qu’il avait récemment rejoint les forces du Teikoku.

- Bien sûr pas de soucis ! Je vais essayer d’être à la hauteur mais je ne te garantis rien, je n’ai jamais enseigné de technique à qui que ce soit jusque là…
Il était vrai que notre jeune héros n’avait jamais testé ses capacités d’enseignement. La hiérarchie était souvent respectée. Mais qu’en était-il maintenant que le Teikoku avait pris le village ? Il n’y avait plus de grades, du moins tels qu’on les connaissait, et chacun se retrouvait alors au même niveau ? Une idée qui ne plaisait pas forcément à Hiko, car cela provoquerait plus de zizanie qu’autre chose, mais il ferait avec. Et donc l’idée d’enseigner à un Jônin parut un peu plus acceptable qu’auparavant, même si cela lui mettait une certaine pression, il fallait l’avouer.

Il se remémora alors la façon dont lui-même avait appris la technique. Il y avait plusieurs étapes à respecter pour pouvoir se cloner de façon efficace. Bien sûr, Yahiko connaissait sûrement le procédé, mais Hiko voulait faire les choses bien, et ce fut pourquoi il énuméra la première étape à son élève d’un jour.

- Bien, alors la première étape est la suivante… Il faut tout d’abord que tu visualises parfaitement à quoi pourra ressembler ton clone. Je sais que ça a l’air facile, mais parfois nous avons une image de nous-même bien différente de la réalité.
L’enfant composa alors quelques mudras et posa sa main sur le sol. Un mur de cristal fit alors son apparition. Une vraie merveille, qui en plus d’être très résistante, permettait de pouvoir contempler son reflet dans le miroir cristallin.
- Je te laisse quelques minutes pour te regarder dans le miroir afin que tu notes toutes les particularités de ton corps comme elles le sont vraiment. Pas de faux-semblants, il faut absolument avoir une image de soi la plus fidèle possible.
Il ne voulait pas griller les étapes et faire ça bien. Hiko prenait son rôle bien au sérieux en espérant qu’il se montrerait à la hauteur et que Yahiko ne se moquerait pas de ses méthodes un peu… Particulières.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Jeu 18 Juil 2019 - 19:28
-"Ca va aller, ne t'en fais pas. Je ne suis pas quelqu'un de très compliqué.", se permit-il pour rassurer le jeune garçon aux cheveux blancs.

Etait-il nécessaire et intelligent d'être orgueilleux à l'idée de se faire apprendre une technique par plus faible que soi ? Certainement pas. Tous les moyens étaient bons pour devenir meilleurs, surtout lorsque les temps étaient incertains. En ce moment, ils l'étaient. La montée en puissance du Teikoku, les possibilités de guerre civile qui pouvaient éclater à tout moment, on ne pouvait être sûr de rien. Maintenant, de là à ce qu'un ninja de Kumo apprenne d'un ninja du Teikoku, il fallait avouer que la situation présente devait être unique en son genre. Qui pouvait bien oser négocier avec un potentiel ennemi ?

Yahiko tâchait tout de même de rester respectueux et attentif envers son interlocuteur qui avait débuté la leçon. Il fit bien attention à écouter tout ce qu'il avait à lui dire, et par envie de se divertir, il décida de se prêter au jeu en appliquant ce qu'il lui conseillait. Se positionnant devant le miroir, il prit soin de faire bien le travail et se regarda un petit moment. Essayant de repérer les quelques détails qui faisaient de lui une personne unique, il ferma les yeux un instant afin de bien se représenter. Il fit évidemment le parallèle avec les quelques méthodes qui l'aidaient à créer son Sendai Bunshin, ça ne devait pas être si différent.

-"C'est bon, je crois que je l'ai. Dis moi, je suis habitué à créer un clone fait de mon chakra Sendai, tu saurais quelle est la différence entre créer ce genre de clone et créer celui qu'on est en train de faire ? Même avant l'espèce de vague étrange de chakra, je n'avais jamais utilisé cette technique, alors je manque un peu de repères."

Peut-être que le jeune garçon avait une réponse intéressante à lui apporter, qui dépassait la simple utilisation de mudras différents. Une question de ressenti, une question d'imagination... peut-être qu'il y avait des choses en plus à s'approprier pour réussir à créer ce type de clone.

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Empty
Ven 2 Aoû 2019 - 14:28
Si une chose était bien agréable durant cet « entraînement », c’était que Yahiko se prêtait au jeu. Il ne semblait pas s’offusquer de voir un moins gradé que lui prendre les rênes de l’entraînement, et lui donner des conseils. Cela prouvait une certaine forme de maturité chez le Sendai, ce dont Hiko lui était reconnaissant. Il avait accepté la première étape de l’entraînement qui consistait à bien se connaître soi-même. Hiko, lorsqu’il avait appris cette technique, s’était rendu compte qu’il avait une bien mauvaise perception de son apparence physique.

En effet, votre esprit fait que, naturellement, vous vous voyez différemment de ce que vous êtes réellement. Des bras plus long, des orteils plus courts, une tête plus allongée, des yeux plus ou pétillants… Toutes ces caractéristiques étaient biaisées par votre subconscient. Alors ce n’était pas de la vanité ou de l’orgueil mal placé, loin de là. On ne se voyait pas forcément plus beau, ni plus moche… Simplement différemment. Le test du miroir permettait donc d’y remédier, du moins dans un premier temps.

Une fois que Yahiko eut terminé de s’admirer, il reporta alors son attention sur le jeune garçon qui se trouvait près du mur de cristal. Il lui apprit alors qu’il avait pour habitude de créer un clone de chakra pur. Ce n’était pas le même genre de technique que celle qu’essayait de lui apprendre notre jeune héros, mais le principe fondateur de la technique restait cependant le même.

L’enfant fut alors un peu surpris par cette remarque, il ne s’y attendait pas vraiment. Si c’était le cas, il aurait sûrement pu se débrouiller tout seul et ne pas demander de l’aide à notre jeune héros. C’était étrange… Mais bon, une promesse était une promesse, il allait donc faire tout son possible pour que le manieur de chakra pur soit en mesure de repartir de ce terrain d’entraînement avec une nouvelle technique à son répertoire.

- Ah d’accord, je ne savais pas que tu savais déjà faire un clone de toi-même ! Du coup je pense que ça va grandement nous faciliter la tâche… !
Hiko commença à se gratter machinalement la joue alors qu’il réfléchissait… Quelles différences pouvait-il bien y avoir entre les deux techniques ?
- Euh… Alors je suis pas forcément un expert dans les clones un peu spéciaux… Mais j’imagine que tu les modèles de sorte à ce qu’ils soient un concentré de ton affinité, ou de ton Kekkei Genkai dans le cas présent.
Correct !
- Alors que dans le cas présent, il te faut juste utiliser du chakra qu’on appellera « neutre ». En gros, pour la prochaine étape, j’aimerai que tu malaxes ton chakra jusqu’à réussir à dissocier ton Kekkei Genkai et ton chakra neutre… Tu penses pouvoir y arriver ?
Ce n’était pas simple, mais il fallait bien se creuser la tête parfois… !

_________________
Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko] Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee

Pour un problème, deux solutions différentes.[Hiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: