Soutenez le forum !
1234
Partagez

Candy Crush

Mu
Mu

Candy Crush Empty
Dim 2 Juin 2019 - 23:49

Il fallait être particulièrement inconscient pour fumer le contenu d'une blague à tabac tripotée par une pure inconnue. Inconscient.

Ou aveugle.

Bras et jambes écartés sur son lit, l'odeur de sueur et la sensation moite de deux corps unis pour une nuit, Mu s'empara de sa blague abandonnée sur un coin de la table de nuit, entre une chaussette sale et un cendrier plein, l'ouvrit et se roula la première clope de la journée. L'odeur légèrement altérée de son tabac ne l'inquiéta pas plus, l'associant à l'humidité d'une nuit charnelle qui en imprégnait les copeaux de feuilles séchées. Et son odorat se calma à l'idée -véritable extase- de cette première cigarette.

L'haleine désagréable, les habits à jamais imprégnés, les traces jaunies sur ses doigts et ses dents, la voix détruite... . Rien de tout ceci ne pesait dans la balance en comparaison de ce frisson d'excitation et de pure satisfaction qui le parcourait dès qu'il entendait le bruit du papier à cigarette se faire frotter par sa langue râpeuse, ou lorsqu'il sentait sa salive se faire absorber pour unir en un cône parfait les deux bouts dudit papier blanc. Cette même rengaine encore et encore, qui mouvait les muscles de Mu, lui muant l'esprit en une manie à la limite du rituel. Il n'y avait rien de pieu ici, loin de là.

Première clope. Première latte. Dernière minute de lucidité dans cette longue journée.

******

Perdu sur le palier, au beau milieu du couloir menant aux différents appartements, dont le sien, Mu déambulait en slip et respirait par le nez en de grandes inspirations bruyantes, comme un animal -en slip- en chasse.

-"CRÊÊÊÊÊPES !" Hurla-t-il lorsque le parfum de fleur d'oranger, mêlé au sucre vanillé d'une pâte onctueuse crépitant sur le feu, vint lui chatouiller les narines.

De la bouffe ! Il fracassa la porte de son voisin, un gamin qui avait la moitié de son âge, peut-être même moins, et qui d'ordinaire lui révulsait le cœur à chaque parole emplie de guimauve qui s'exfiltrait de sa bouche candide.

Pourtant, un amour inconditionnel pour ce mioche et les crêpes qu'il cuisinait semblait briller dans les tréfonds grisés de ses deux pupilles mortes et complètement dilatées. Mu tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette avant de l'expirer sur le visage de l'enfant.

-"Monsieur Weekee avait raison mon con, t'es un génie de la louche. Fais m'en une dizaine. Choco, banane, sucre glace, miel et chantilly. Lésine pas sur les ingrédients !"

Ca n'avait aucune sens. Même pour Mu qui ignorait encore la cause de ce comportement douteux.

Spoiler:
 


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Candy Crush Empty
Lun 3 Juin 2019 - 19:46
Kumo no kuni
Quelques jours après que l’Empire ait attaqué

Pouah ! Enfin une journée sans mission ! Et ça, je peux vous dire que c’est rare en ces temps troubles. Enfin rare, tout est relatif parce qu’en fait les shinobis originaires de Kumo avaient été mis un peu à l’écart suite à ce qui venait de se dérouler. Je vais pas vous refaire l’histoire, vous l’avez sûrement déjà lue, je vous épargnerai donc un énième supplice racontant les mêmes histoires, encore et encore.

Tout ça pour vous dire que notre petit héros à la chevelure blanche était tranquillement chez lui, et qu’il s’était réveillé naturellement pour une fois. Car d’habitude, le son de son horrible réveil venait jusqu’à ses petites oreilles et venait franchement lui casser les couilles. Enfin, si tant est qu’on accepte que les réveils aient été inventés dans l’univers des shinobis, et ça, rien de moins sûr.

- On s’en fouuuuut…
Tu marques un points mon petit Hiko, passons donc à la partie intéressante !

LE MÉNAGE !

Eh oui messieurs dames, vous avez bien lu, le ménage ! Dommage que nous venions tout juste de passer en été car sinon, on aurait appelé ça un petit ménage de Printemps.

Toudoum… Tcha !

Armé de son balai et de sa serpillère, notre petit héros manieur de Shôton ne lésinait pas sur les moyens. Coup de balai à gauche, coup de balai à droite, aucune poussière ne lui résistait. Et en moins d’une quarantaine de minutes, le petit 50 mètres carrés de notre héros fut nettoyé du sol au plafond. Enfin, il restait maintenant plus que la serpillère à passer. Et Hiko adorait ça, il fit donc couler de l’eau dans son seau et rajouta une sorte de produit mystère qu’on lui avait conseillé afin que son parquet soit le plus luisant poss…

- PRRRRRRRR
Fit notre petit héros avec ses deux mains en regardant la caméra.

On ne pouvait pas lui en vouloir, cette histoire était vraiment nulle à chier. Mais ne vous inquiétez pas cher public, car la partie la plus intéressante arrivait. Car notre petit héros avait eu la bonne idée de se cuisiner des crêpes pour le déjeuner, c’était son petit pêché mignon. Ni une, ni deux, le jeune garçon se révéla être un vrai cordon bleu et il prépara plusieurs crêpes avant que l’événement arrive…

Et avec lui son taré de voisin ! Le mec qui avait un look de rockstar déchue qui avait clairement abusé de la vie et qui était son voisin de palier depuis quelques jours. Il empestait la clope, comme si c’était son n°5 de Chanel à lui ! D’ailleurs, il était tout aussi bizarre qu’il en avait l’air car il venait littéralement d’enfoncer la porte du jeune garçon aux cheveux blancs, sûrement d’un coup de pied. Puis il s’était précipité vers l’enfant, attiré par son odorat qu’aucun Inuzuka ne pouvait se targuer d’avoir, et lui avait soufflé sa fumée de cigarette à la tronche.

Se reculant d’un pas, l’enfant aux cheveux blancs secoua sa main devant son visage pour évacuer cet air dégueulasse provoqué par la fumée. Et avant même qu’il n’ait eu le temps de réagir, le quidam avança des paroles qui l’enfoncèrent une nouvelle fois dans son excentricité.

- Euh mec, t’es au courant qu’on comprend rien à c’que tu dis ?!
♪♫ Qu’est c’qui y’a, qu’est c’qui y’a toi tu m’engraines ?! ♫♪

Bref, on n’était pas là pour une mauvaise foi nocturne, alors on va se reconcentrer sur le fait qu’Hiko s’était saisi de son balai et venait d’envoyer un gros coup en direction de la gueule enfarinée de fumée de son voisin. Bah ouais, pas de cadeau chez les Sairyo !

- Rentre chez toi espèce d’alcoolique ! Et tu vas payer pour la porte que t’as détruite bordel !
Emporté par la colère, le jeune garçon utilisa son balai comme il l’aurait fait avec son katana, et envoya un coup rotatif vers son voisin de palier.

Que la partie commence !

_________________
Candy Crush Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Candy Crush Empty
Lun 3 Juin 2019 - 21:02
-"Alcoolique ?" L'enfant était loin du compte. Pas une goutte, ou si peu. Non, en cet instant les égarement éthyliques n'œuvraient en rien, seule la substance mélangée à sa nicotine quotidienne troublait la cervelle de l'aveugle qui, malgré son état, n'en demeurait pas moins conscient des mouvements autour de lui.

Sa fumée emplissait une bonne partie de la pièce, à croire qu'elle se générait rouleau après rouleau sans jamais s'estomper. Et au travers de cette vapeur densifiée, en véritables compagnons d'infortune, les volutes détricotaient les mouvements pour les porter aux sens aiguisés et quelques peu troublés de Mu, ôtant alors à l'agitation d'Hiko la surprise des coups portés avec un balai. Les esquives de l'aveugle laissaient penser qu'il anticipait les frappes, mais il ne s'agissait là que de l'extrapolation d'un mouvement initié dans la fumée. Sa fumée, fidèle en chaque instant.

-"YATAAA !" Brailla le trentenaire tout en fouettant le manche à balai du tranchant de sa main. Leur danse s'immobilisa un court instant, le temps à Mu de sentir la douleur remonter de sa main jusqu'à ses yeux et y faire perler les premières larmes d'un bobo vif. -"Nulle crêpe ne peut résister au Martyr des plaines des Egarés." Rapprochant son slip et ce qu'il contenait de l'enfant, il lui attrapa le poignet d'une main et badigeonna ses lèvres d'un index enfumé. "Chuuut. Je sais la douleur que tu peux éprouver, jeune combattant à l'érable doré. Ne dis mot et laisse moi conter tes odyssées aux âmes perfides de l'Empire, pour qu'à jamais résonne tes récits ici bas."

Sa main libre continua de lui frotter le visage pour en décrire chaque ride et contour. "Jeune et beau. Si seulement.... Non !" S'animant d'une agitation nouvelle, il pivota sur une jambe, lâcha sa prise et recula d'un pas. Mu se tenait à présent à portée de bras des saints disques vanillés, et tandis qu'il débitait tant sa connerie de camé intoxiqué que sa fumée intoxicante, il agrippa plusieurs crêpes d'une poigne vorace et l'enfourna dans sa bouche.

-"Hmmm. Hotre ahour ne feut être, Hiho." La vapeur gagna en intensité et plongea bientôt l'ensemble de l'appartement dans l'obscurité et la drogue hallucinogène dont souffrait l'aveugle depuis une vingtaine de minutes.


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Candy Crush Empty
Mar 4 Juin 2019 - 20:14
Putain mais c’était vraiment un grand malade ce mec ! Déjà qu’il s’invitait comme un déluré dans la demeure de notre illustre héros de guerre (hihi), mais en plus il était en mode « j’vais te marrav ta gueule ». Non mais woh ! C’est quoi ça ? Franchement, il a vraiment pas de gêne ce mec c’est abusé ! Après, il fallait lui accorder qu’il se débrouillait plutôt pas mal… Pour un aveugle.

Il avait évité sans aucun souci les différents assauts du jeune garçon aux cheveux blancs, et se mouvait avec une certaine aisance. Il porta même un coup du tranchant de la main au balai, qui eut pour effet de faire que cette arme de fortune ne quitte les mains du jeune Sairyo. Il ne remarqua les larmes de douleur qui s’étaient formées dans les yeux creux de son voisin de pallier. Et après cela, le détraqué mental réussit par une petite pirouette à se saisir du poignet d’Hiko et il passa un de ses doigts sur les lèvres du garçon qui esquissa un mouvement de recul, totalement dégoûté par l’attitude de son voisin de palier !

Puis il se mit à tâter le visage du jeune garçon avec sa main valide et il eut des propos complètement insensé. Il était vraiment complètement barré comme mec, et en plus il était en train d’enfumer l’appartement de notre petit héros qui avait fermé les fenêtres. Mais il ne pouvait toujours pas bouger, bloqué par le voisin de pallier un peu trop intrusif. Finalement, il lâcha cependant sa prise pour aller se servir à pleine main dans la pile de crêpe encore tiède qui siégeait sur la table de notre petit héros.

- Lâche ça putain !!
Hiko concentra du chakra dans ses jambes en disant ces quelques mots, puis il se rua sur l’inconnu pour lui faire un plaquage digne des plus grands rugbymen du XV de France ! Ni une, ni deux, les deux garçons tombèrent à la renverse, détruisant par la même occasion la table du salon sous leur poids. Les crêpes étaient désormais étalées par terre, totalement foutues…
- J’vais te buter…
Il était difficile de décrire le niveau de colère qu’avait atteint Hiko, il avait vraiment envie de lui arracher les yeux…

Ah bah non !

Bref, vous l’avez compris, il n’en pouvait plus et étais vraiment prêt à en découdre pour le coup ! S’appuyant sur son lit, il se releva difficilement et s’apprêta à revenir à la charge. Sauf qu’au moment où il s’apprêtait à charger son voisin de pallier, la tête lui tourna et il chancela tel un alcoolique. Il n’était pas dans son assiette, et quelques instants plus tard, il vomit sur son lit…

- Beurk…
Ouais, tu l’as dit mon pote !

Et alors que la fumée avait totalement envahi l’appartement, Hiko commença à avoir une violente toux… Il se glissa jusqu’à la fenêtre au dessus de son lit et l’ouvrit, faisant ainsi rentrer un peu d’air frais. Ce qui eut pour effet de lui faire reprendre un peu conscience alors que la fumée s’échappait peu à peu…

- Putain mais qu’est ce… Que… Tu… M’as fait espèce de malade ?!
Une chose était sûre, on aurait pu rêver meilleur départ entre les deux voisins de pallier…

_________________
Candy Crush Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Candy Crush Empty
Mer 5 Juin 2019 - 20:45
Fracassant une table en kit d'une marque méconnue et aux meubles imprononçables, la carcasse de l'aveugle semblait être maintenue à terre par une désorientation provisoire. Et tandis que la fenêtre aspirait la fumée, Mu pleurait son désespoir face aux conséquences désastreuses d'une rixe accidentelle. À genou, les yeux clos, il tâtonnait le sol de ses mains tremblantes, le timbre chevrotant d'une peine aussi profonde qu'improbable. "Non... non... les crêpes..."

Paniqué, perdu, le trentenaire sondait le sol d'une funeste recherche, jusqu'à trouver la carcasse disloquée d'une crêpe. Lui retirant les débris et échardes l'ayant altérée, il tendit ce reste vers l'enfant. "La haine et l'ignorance nous a fait commettre l'irréparable." Son poing se referma et de ses doigts clos s'échappa la purée sucrée de son appétence qu'il reniait à présent. "Mon esprit s'est embrumé d'un postiche paré de feuilles d'or, ne le vois-tu pas, Hiko ?" Etait-ce toujours le délire d'un illuminé ou bien la voix lucide qui s'extirpait d'un esprit torturé pour porter à l'enfant la métaphore d'un chemin vers la rédemption ?

-"La promesse d'une partenaire d'un soir s'est muée en un venin âcre et déroutant, distillant ses illusions dans la fibre séchée de mon tabac. Noircissant un peu plus mes veines et mon cœur..." Il prit appui sur le sol pour se relever de toute sa hauteur, faisant à présent face au jeune ninja.

-"En va-t-il de même pour toi, frère du péché ? Ou, maintenant vidée de leur contenu, tes tripes t'incitent-elles au courage qu'il te faudra endosser tôt ou tard ?" D'un mouvement de bras, Mu balaya la fumée restante à l'extérieur de la pièce, abandonnant alors à la vue du gamin son corps nu, à un slip prêt, marqué par ses années d'errances, ses échecs et ses pires réussites.

-" Vengeons ces crêpes, tombées dans l'indifférence du plus grand nombre. Initions cette quête sous l'augure d'une bannière unique, peinte du talion et brodée par le fil de l'espoir. Partons trouver l'origine de tout ceci, toi et moi." Persuadé d'être orienté dans la bonne direction, sa main s'était tendue dans le néant d'un coin de la pièce, où Hiko ne se trouvait pas. Pourtant l'invitation se voulait sincère, même si complètement extravagante. Extravagante, l'était-elle vraiment ?

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Candy Crush Empty
Ven 7 Juin 2019 - 14:13
Mu était vraiment un drôle de personnage. Tout d’abord il avait fait irruption dans l’appartement de notre jeune héros de façon violente et non voulue. Puis, il s’était emparé des crêpes que le Sairyo avait confectionnées, et finalement il pleurait désormais les crêpes qui n’avaient su s’échapper au couroux divin de cette rixe qui s’était déroulé dans l’appartement. En bref, un bon malade mental !

Alors que Hiko reprenait peu à peu ses esprits après s’être vidé de ses tripes, il regarda son appartement qui était un véritable désastre. Et dire qu’il venait tout juste de le nettoyer… Il était bon pour recommencer ! Enfin, c’était ce qui se serait passé s’il avait été l’unique source de tout ce foutoir. Mais ce n’était pas le cas.

- Je t’arrête tout de suite mon pote ! T’as vu le boxon que t’as foutu chez moi ?! Ca va me prendre une éternité de tout remettre niquel, et en plus j’ai même pas eu le temps de goûter une seule de mes crêpes !!
Autant être honnête, il n’était pas du tout enclin à continuer une conversation avec son voisin de palier. Son seul désir, à l’heure actuelle, était que ce dernier ne déguerpisse après avoir réparé tous les préjudices qu’il venait d’infliger à Hiko.

Mais bon, l’aveugle ne semblait pas l’écouter que d’une oreille, ou pas du tout l’écouter. Il partit en divagation aussi absurdes les unes que les autres… Pourquoi fallait-il que les cinglés s’expriment avec des idées toutes plus saugrenues les unes que les autres ?! N’ayant pas saisi la moitié des mots prononcés par son voisin, Hiko profitait de l’air frais qui fouettait son visage pour reprendre ses esprits. Il était vrai qu’il s’était senti directement mal lorsque le quidam avait passé son doigt imprégné de tabac sur son visage. Il n’avait peut-être pas tout à fait tort sur la provenance de ce comportement si suspect…

- Tu dis qu’on t’a empoisonné ? Et que c’est pour ça que t’es rentré comme ça dans mon appartement et que t’as mis un tel bordel ?!
En disant ces mots, le jeune garçon avait du mal à y croire… Il pensait que c’était plutôt une bonne excuse pour justifier sa goujaterie et son manque d’éducation. Mais de l’autre côté, il ne pouvait pas non plus nier le fait qu’il se soit retrouvé drogué et que son organisme avait directement rejeté la substance que l’autre fumait. Mu devait avoir une sacrée résistance à ces produits toxiques, car bien qu’apparemment désorienté, il gardait en lui tous ses derniers repas… Bonne ou mauvaise chose, je vous laisse seul juge.

Enlevant ses draps, qu’il jeta directement à la poubelle, Hiko constata que son matelas n’avait pas été touché par le vomi, enfin une bonne nouvelle ! L’odeur se dissipa rapidement, pour faire revenir celles des crêpes. Crêpes qui étaient toutes étalées par terre, transpercées de part en part par des morceaux de bois cassés lors de la rixe entre les deux voisins. Avec un pincement au cœur, Hiko détourna le regard… C’en était trop pour son petit cœur.

- Franchement, je sais pas ce qui t’est arrivé, mais ça me regarde pas. Par contre, t’as tout détruit chez moi, du coup il va falloir que tu rembourses tout ça si tu ne veux pas que je te dénonce à l’Empereur lui-même !
Oh le cafteuuuuuuur… !

_________________
Candy Crush Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Candy Crush Empty
Ven 7 Juin 2019 - 19:12
"T'as vu le boxon"... phrase d'un enfant stupide ou simplement inattentif. "Non, je ne vois aucun boxon." Et pour cause, il était aveugle !

Ce lâche, petit et frêle, fuyait l'évidence en ignorant l'appel à l'aide d'un handicapé. Mu pria alors pour voir s'abattre sur ce voisin mille et une souffrances. Un mioche qui voyait sans vraiment regarder, un mouflet qui entendait sans vraiment écouter, quelle tristesse... .

-"Tu ne comprends donc rien." Lourd aveu prononcé d'un timbre froid et écrasant. Le visage du trentenaire vira dans l'obscurité d'un profond dégoût, tandis qu'il crachait de nouveau la fumée de sa cigarette dans la pièce. Le vent de la fenêtre lui noyait les poumons d'un air trop nauséeux, presque irrespirable, et l'altération de son tabac semblait être ce dont il avait besoin à cet instant précis.

Mu Plongea un peu plus dans cette drogue imposée, pour y goûter la trace de cette mystérieuse femme et surtout la cracher au visage d'Hiko. Il ajoutait à son insolence la fumée de sa capacité pour disparaître à l'abri de toute détection dans l'épaisseur du voile grisâtre ainsi formé.

-"Dénonce donc, si ton esprit te le permet." Souffla-t-il de sa voix rauque, avant de plonger par la fenêtre de l'appartement. Et ainsi débuta sa chasse. En prédateur comme en proie, abandonnant dans son sillage une colonne de volutes endiablées et toxiques pour que tous pussent expérimenter le bouleversement d'un esprit drogué.


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Candy Crush Empty
Dim 9 Juin 2019 - 14:25
D’abord submergé par la colère, Hiko fut alors prit de remords. Le choix de ses mots n’était pas optimal, il s’en rendit bien vite compte. Son interlocuteur le lui fit comprendre avec une certaine perspicacité. Le ton dans sa voix avait changé, alors qu’il s’était brusquement braqué et qu’il avait ingéré une nouvelle taffe de sa cigarette qui semblait pourtant le droguer, Hiko reçut la fumée en plein visage et ses nausées le reprirent. Il tourna rapidement la tête pour échapper à ce nuage de fumée nauséabonde, puis, avant même qu’il n’eut le temps de comprendre ce qui venait de se passer, son voisin de pallier avait disparu par la fenêtre, le maudissant sûrement sur son chemin.

D’abord plutôt soulagé de voir Mu disparaître de son appartement en se rendant compte qu’il ne pourrait plus lui nuire plus aujourd’hui, il fut alors prit de remords. Et si tout cela n’était qu’un appel à l’aide de la part de son voisin de pallier ? Hiko ne savait plus vraiment sur quel pied danser, mais une chose était sûre… Il n’allait pas pouvoir forcer Mu à ranger tout le bordel qu’il avait mis dans l’appartement si ce dernier n’était pas là !

- Putain il fait vraiment chier celui-là… !
Ni une, ni deux, notre jeune héros suivit alors son voisin de pallier par l’embrasure de sa fenêtre. Il ne savait pas pourquoi il faisait cela, mais son instinct l’intimait à suivre ce personnage loufoque qui partageait le même bâtiment que lui. Après tout, il ne fallait pas juger un livre à sa couverture… Et Hiko était bien placé pour le savoir. Mais pourtant, il n’avait jamais donné sa chance à l’aveugle, restant alors totalement écarté du mode de vie de ce dernier. Mais aujourd’hui, le destin avait fait croiser leurs deux lignes, il se devait donc de suivre la sienne… Et de rejoindre Mu.

Puis merde, son appartement était un vrai foutoir alors qu’il venait tout juste de le ranger. Ses crêpes étaient fichues et l’appartement était envahi par l’odeur âcre de la drogue consommée par l’aveugle. En bref, il n’avait aucune raison de rester dans son appartement plus longtemps, pour le moment.

Il n’avait pas beaucoup de retard sur son voisin, et il se déplaçait très rapidement. Hiko avait bien sûr prit le temps de prendre son katana avant de partir, mais pour autant, et en utilisant un peu de chakra dans ses jambes, il se retrouva alors rapidement au niveau de l’aveugle qui, malgré sa cécité, n’avait aucun mal à se déplacer. À croire qu’il était doté d’un certain sixième sens, c’était impressionnant.

- C’est bon, tu m’as convaincu ! Je vais t’aider à retrouver l’origine de cette drogue…
Hiko s’avouait vaincu, il allait l’aider. Mais chaque chose avait un prix, Mu devait bien le savoir en tant que mercenaire.
- Par contre, une fois qu’on aura coincé ta mystérieuse ensorceleuse, je veux que tu répares tous les dommages que t’as fait aujourd’hui… Crêpes inclues !
Voici ses conditions, c’était à prendre ou à laisser.

_________________
Candy Crush Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Candy Crush Empty
Dim 23 Juin 2019 - 14:17
-"Je suis ravi que tu aies pu trouver raison en cette épreuve inhabituelle." Lâcha-t-il à l'attention de l'enfant qui le suivait, sans détourner son attention de son environnement pour autant. "Le marché est honnête, je l'accepte." Ne lui restait plus qu'à trouver comment réaliser des crêpes sans sa vue... .

Ce moment d'égarement dans l'esprit de Mu lui fit rater un pas. Son pied s'appuya dans le creux d'un chemin déformé et propulsa tout ce qui y était rattaché au sol, face la première. Il crut voir de la lumière à l'impact, un flash aussi brillant que brûlant, partant du haut du nez, englobant ses cavités oculaires et contournant le crâne pour y ricocher durant de longue seconde, comme l'écho sismique d'un choc douloureux.

Du sang perla sur sa bouche, son torse et son slip, tandis qu'il se relevait, l'air de rien. "Je crois que je me fuis pété le nez... fi t'as de fenforialité, tu pourrais pointer sur une odeur, toi ?" Mu s'essuya les narines du revers de la main, jetant un peu plus d'hémoglobine autour de lui, tout en renâclant bruyamment. Les passants tantôt écœurés tantôt outrés par un tel comportement s'écartaient d'eux. "J'ai perdu fa trafe à deux pâtés de maifons, en direcfion du fentre commerfant." Planté au milieu de la rue, Mu espérait trouver en Hiko le support demandé.

Non loin des échoppes marchandes, au centre de la cité, une jeune silhouette à la chevelure d'un noir profond errait à la recherche d'une nouvelle proie, d'une nouvelle victime dont la traitrise aux Nuages se devait d'être payée. L'inconnue arborait un petite tatouage bleu sur le côté de la nuque, à moitié recouvert par un châle léger, le papillon aux ailes déployées surmontait un kanji empreint d'une triste promesse : "poison".

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Candy Crush Empty
Sam 29 Juin 2019 - 11:17
Le marché semblait lui aller, bien. Enfin une bonne nouvelle dans cette journée où le sort semblait s’acharner. Bien que remonté comme un coucou, Hiko comprenait bien que Mu n’agissait pas de la sorte de son plein gré. D’un naturel plutôt excentrique, sans doute considéré comme bizarre par ses pairs, l’aveugle n’en était cependant pas une personne aussi odieuse en temps normal. C’était en tout cas ce que souhaitait croire notre jeune héros.

Ayant décidé de le suivre, il n’avait cependant pas oublié de sceller sa fenêtre de l’extérieur avec un peu de cristal. On n’était jamais trop prudent. Il y avait des secrets qu’il fallait garder tus, donc certains se trouvaient dans son appartement. C’est donc l’esprit léger que l’enfant suivit son aîné.

Mais après quelques mètres où Hiko se fia,- contre toute attente-, à l’aveugle pour le conduire à la responsable de cette bizarrerie, un nouvel évènement arriva. L’aveugle se ramassa comme une merde,- appelons un chat un chat-, et s’écrasa violemment le nez. Le cassant par la même occasion. De par son tempérament serviable, Hiko oublia la rancœur qu’il pouvait avoir envers son voisin et s’approcha pour voir s’il avait besoin d’aide.

Mais l’aveugle en avait vu d’autres (huhu). Et alors que l’enfant allait l’aider, il se remit derechef debout et commença à grogner et renifler bruyamment, sans doute pour libérer ses sinus du liquide rouge. Hiko s’éloigna alors, craignant que Mu ne lui crache dessus. Une fois une certaine distance de sécurité établie, il réfléchit à ce que venait de dire, ou du moins avait essayé de dire, l’aveugle.

- Malheureusement non, il faudra donc faire ça à l’ancienne.
Enfin, ce n’était pas tout à fait vrai. Mais Hiko aurait été incapable de repérer qui que ce soit aujourd’hui. Cependant, la cécité de Mu était une vraie épine dans le pied. Hiko ne pourrait donc pas compter sur un aspect visuel, à moins que les mains cornues de son voisin aient réussi à mémoriser une certaine forme.
- On va se diriger vers le quartier commerçant, par contre je vais m’éloigner de toi. Je pense que le mieux est que je prenne de la hauteur, et que toi…
Il marqua une brève pause.
- Eh bien, fais simplement ce que tu fais d’habitude. Fais-toi remarquer. Ainsi, je pourrais peut être voir si la source de ce venin réagit différemment du quidam lambda. Il me faudrait aussi toute information dont tu disposes sur cette personne qui pourrait me permettre de l’identifier.
Un plan qui à défaut d’être génial, semblait tenir la route.

Après avoir laissé le temps à l’aveugle de réagir, notre jeune héros aux cheveux blancs prit alors de la hauteur et se déplaça sur les toits. Une pratique courante chez les shinobis, tant est que les civils ne le remarquaient quasiment plus. C’était comme s’il avait pris la voie rapide, tout simplement. Il arriva avant Mu et se mit en place à côté d’une cheminée, légèrement dissimulé. Ainsi, il pourrait être aux premières loges pour voir le spectacle qu’allait donner le fameux Mu.

_________________
Candy Crush Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Candy Crush Empty
Sam 6 Juil 2019 - 20:13
Se faire remarquer ? Une grimace contrariée défigura son visage blafard, avant que la réalité de l'instant ne lui détende les traits. Cette attitude, à défaut d'être une habitude, n'en restait pas moins d'un naturel évident. Alors soit. Il tomberait le masque, l'aura de toute sa décadence rayonnerait au travers d'une foule d'abord confuse, puis très vite embarrassée.

Mêlé aux bigots, prudes et bien-pensants, Mu, cette raclure des bas-fonds, profanerait leurs pensées chastes et balaierait leurs croyances de sa fumée corrompue. La perfidie au fond d'un regard blanc, le trentenaire attrapa son slip et unique vêtement et l'arracha en deux temps, le premier lui ayant surtout arraché un fort picotement dans l'entre jambe et une larme de douleur... .

-"Limmy !" Hurla-t-il, totalement nu, son slip levé dans une main, tandis qu'une vague de fumée explosa depuis sa position sur toute la zone. Composé d'une partie hallucinogène distillée par la jeune femme appelée, le voile grisâtre se propagea en un souffle rapide et nauséeux, comme celui d'une déflagration passagère. La technique crachée de son être malsain et malade ne l'avait été que dans un seul but : plonger l'ensemble de cet auditoire d'innocents dans la folie qui l'animait aujourd'hui. "LIIIIIMMYYYYY !" D'un grave caverneux, sa voix vrombissait presque. Et des ténèbres de cet appel, perça la lueur d'une silhouette longiligne qui s'exfiltrait du danger. La chasse pouvait débuter.


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Candy Crush Empty
Mer 10 Juil 2019 - 17:00
Hiko voulait de l’inattendu et de l’exceptionnel, il n’allait pas être déçu. Mu avait une nouvelle déjoué tous les pronostics et s’était une nouvelle fois enfoncé dans la folie. Se foutre à poil pour attirer l’attention et mettre une population civile en danger pour atteindre son objectif… Voici des manières de faire qui étaient bien loufoques, et surtout complètement interdites. Hiko, cependant ne passa pas trop de temps à condamner son voisin de palier, car ce dernier venait de créer la diversion qu’il leur fallait. Et surtout, sa fumée était nocive. La femme responsable de son mal-être devant en être consciente. Si elle était encore dans la zone, elle prendrait donc la fuite, en toute logique.

Et alors que la fumée commençait à envahir la zone et que la folie et l’inquiétude prenaient leurs marques, une silhouette s’échappa avec vitesse de cette sombre masse. Hiko ne la manqua pas et se mit alors immédiatement en chasse pour aller intercepter la principale suspecte dans cette affaire. Elle se déplaçait aisément et semblait connaître les moindres recoins de cette ville pourtant si immense. Hiko, quant à lui, la suivait du haut des toits.

- C’est bon rappelle ton venin !
Avait-il crié à l’intention de Mu. Bon, il n’avait pas grand espoir que ce dernier ne l’entende, mais sait-on jamais.

Il ne fit dès lors plus attention à son voisin de palier et se mît en chasse. Il réussissait à gagner un peu de terrain sur la fugueuse grâce à sa position sur les toits. Les obstacles y étaient beaucoup moins nombreux, ce qui permettait de ne pas perdre trop de vitesse dans les déplacements. Il ne lui fallut guère plus de quelques minutes pour retomber face à la jeune femme afin de lui barrer la route.
- On s’arrête tranquillement ! Vous êtes en état d’arrestation pour atteinte à la santé de villageois !!
Limmy ne bougea pas, elle ne pipait mot. Restant silencieuse, elle toisait de son regard notre jeune héros aux cheveux blancs. Elle n’avait pas peur, pas le moins du monde. Sans doute très sûre de ses capacités, et peu inquiétée par le fait que celui qui l’ait pourchassée soit un gosse d’une quinzaine d’années.

Finalement, après quelques secondes de silence, elle sourit et regarda Hiko droit dans les yeux.

- Mon art ne s’applique pas sur les villageois petit idiot. Mes seules cibles sont les soldats de cet Empire de malheur ! Et si tu es avec eux, alors toi aussi tu subiras ma colère… Aussi jeune puisses-tu être, tu as fait ton choix en t’acoquinant avec ces chiens de l’Empire… Un choix que tu vas devoir assumer désormais !
Puis elle composa rapidement quelques mudras afin d’exécuter une technique shinobi. Hiko fut pris de court et ne réagit qu’au dernier moment pour éviter de justesse un jet d’acide qui se dirigeait droit sur lui. L’attaque avait été vive, et la réaction d’Hiko un peu trop lente. Ce fut pourquoi il fut touché au niveau de son anorak qui se désintégrait rapidement au contact de la substance créée par l’inconnue. Il s’en débarrassa rapidement, de peur que sa peau ne soit affectée à son tour.

Une fois tout ce cirque terminé et l’anorak bien loin de notre jeune héros, ce dernier chercha alors des yeux la cause de toute cette pagaille…

- Fais chier… !
Elle venait de s’enfuir. Celle qui s’appelait Limmy avait pris la poudre d’escampette, profitant du manque d’attention du jeune Sairyo qui se retrouvait désormais seul dans la ruelle. Sa traque n’avait pas donné satisfaction, malgré l’agitation causée par Mu… Et cette fille… Elle avait une lueur farouche dans son regard.

Une flamme y luisait.

_________________
Candy Crush Hiko_s10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee
Mu
Mu

Candy Crush Empty
Mar 23 Juil 2019 - 20:29
La vague de fumée se dissipa d'elle-même, ne laissant dans la rue passante que les habitants reprenant leurs esprits troubles et un creux vide au milieu d'eux, un creux où se trouvait l'aveugle taré. Mu et ses pensées nébuleuses s'étaient déplacés dans une rue adjacente, où le bien nommé dégénéré concentra ses sens sur le jeune Hiko et la proie qui se dessina devant l'enfant. Il ne perçut que l'effluve d'un jutsu acide de leur court entretien et l'hésitation d'un gamin perdu dans les flottements du doute.

La trace de chakra laissée par la belle vindicative aurait été suffisante pour remonter jusqu'à elle, mais le trentenaire dont l'organisme souffrait encore des effets de la drogue ne profitait que d'une faible partie de ses capacités. Un handicap qui sonnerait sa fin s'il engageait une poursuite, l'anorak d'Hiko pouvant en témoigner.

Clans des rues, clandestins, vauriens, baladins. Avec un bout de rien, Mu s'était construit mille chemins, oubliant son ombre et les décombres où il se promenait gamin. Comme tant d'autres Hijins, il avait connu l'horreur avant l'enfer. Alors il ne porta nul jugement sur la femme ou l'enfant, tous deux arpentant les ruines d'une cité violée, au profit de leurs idées, de leurs valeurs, de leurs ambitions radicales ou légitimes. Il n'y avait finalement au bout de cette épreuve plus qu'une évidence, celle d'un orage approchant que l'aveugle ne souhaitait point braver.

-"Il n'y a pas de pays pour les vauriens." Chuchotta-t-il à l'enfant après l'avoir rejoint. Mystère d'une phrase incertaine. Etait-ce une Limmy refusant le nouveau pouvoir, un Hiko en proie aux doutes ou bien lui-même, un mercenaire sans attache, qu'il désignait par ces termes ? Mu badinait avec le doute pour s'offrir les cartes d'un jeu complet d'où, le moment venu, il piocherait une main gagnante. Mais dans l'immédiat il lui fallait rembourser l'une de ses dettes... et avant toute autre chose : remettre son slip !

-"Partons, il n'est pas bon de s'attarder plus longtemps ici." L'air frais commençait à engourdir sa peau et réduire sa perception proche. "Un ébéniste officie à quelques rues d'ici, passons-y pour y trouver des meubles à ton goût." Du fait de sa cécité de longue date, Mu ne possédait aucun goût réel pour l'esthétique, quelle qu'elle fusse.

L'enfant serait roi.


_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174

Candy Crush

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: