Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entretien avec un genin (w/ Arata)

Kagai Inja
Kagai Inja

Entretien avec un genin (w/ Arata) Empty
Lun 3 Juin 2019 - 13:34
Entretien avec un genin (w/ Arata) Oui10

« Le Berserker déchu »




Arrivée sans problèmes auprès des autorités, la lettre du jeune Meikyû Arata n'avait pas prit bien longtemps, l'histoire d'une journée à vrai dire, et bien moins de temps encore pour que l'Ombre de la Brume ne se mette à l'ouvrir, révélant à ses yeux un contenu qui n'avait pas su le convaincre sur l'instant… Il était intrigué, envieux d'en savoir davantage et ce fut dans l'optique de répondre à ses interrogations que le Kagai fit demander l'un de ses messagers. L'audience était acceptée et la lettre d'acceptation, générique, mais claire dans ses propos, envoyée au Genin.

En ce jour, le berserker ne savait plus quoi penser, il était tiraillé, happé par un passé proche qui n'avait de cesse de lui faire tourner la tête.

Le visage dans les mains, le Rokudaime Mizukage cherchait des solutions, sans vraiment en trouver, ni même entrevoir de pistes. Plus il y pensait, et plus il savait que le présent était inévitable : Un sceau gigantesque jonchait l'île principale de Mizu, vulnérable… à la portée d'une nouvelle attaque.

Assis dans la salle qui lui servait de bureau temporaire, il attendait, patient, sachant pertinemment que celui qui lui avait donné audience ne tarderait pas arriver. Le temps pourrait passer, fuser, aucun problème... Le Kagai avait assez à faire pour s'occuper.

Un village dans un état critique, une Brume en pleine reconstruction mais dont l'âme restait soudée après les dernières attaques meurtrières.

C'était triste à dire... Mais il était fou de constater à quel point les gens pouvaient s'entre-aider, se souder, dans les pires situations, bien plus que si tout bien allait.

Des sons... Des pas peut-être ?

Etait-ce l'un des deux gardes qui tenaient l'entrée ? Aucune idée... Le berserker n'avait pas la tête à ça et ne pouvait même pas se douter que l'entité en approche était bel et bien celui qu'il attendait : Meikyû Arata.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Entretien avec un genin (w/ Arata) Empty
Lun 3 Juin 2019 - 19:51
Le genin avait été très agréablement par la brièveté de son attente, la réponse du sixième fut prompt à arrivée. De plus, la réponse était positive, Inja Kagai acceptait de recevoir en audience privée un jeune genin tel que lui.
La lettre n'avait rien de particulier, quelque chose de protocolaire, confirmation, lieu de rendez-vous, date et heure de l'audience. C'était aujourd'hui, en milieu de matinée, le soleil approchait de son zénith petit à petit. L'adolescent n'avait pas fait d'effort particulier pour s'habiller pour l'occasion, il était un ninja venu exposer un projet à son chef militaire rien de plus. Le garçon n'était pas un membre du conseil, un dignitaire ou un politicien juste un genin désireux d'aider son village avec ses armes à lui. Aujourd'hui sa seule ambition était d'avancer dans le sens des paroles du Rokudaime Mizukage lors de son intronisation, mais au fond il aimerait prouver qu'il est un atout pour le village.

Le Meikyū était à sa connaissance le seul membre de son clan résident à Kirigakure no sato et à fortiori le seul à faire partie de son armée. Néanmoins, ses talents ne se résumaient pas à des prodiges en matière de sceaux, il se servait beaucoup de sa tête. Encouragé à développer ce talent par son sensei.

C'est donc en tenue de combat comme chaque jour qu'il s'était rendu dans les bureaux sans doute provisoires du kage après la démolition du palais le mois dernier. C'était la première fois qu'Arata se rendait dans le bureau d'une ombre et ce n'était même pas le vrai, qu'elle poisse. Il fut accueillit devant les portes par des gardes en tenus de combat qui lui demandèrent son nom:

Je suis Arata, genin Meikyū Arata, j'ai rendez-vous avec le Rokudaime, annonça-t-il d'une voix neutre en présentant un bout de parchemin. La lettre et le sceau officiel de la sixième ombre.

Les hommes chargés de la sécurité du grand homme le laissèrent entrer sans doute prévenu des différents rendez-vous du chef militaire. Son arrivée était donc prévu et annoncé, c'était très impressionnant pour un garçon de quinze ans de se voir attendu par un éminent shinobi tel que l'Impétueux. Pourtant, il allait falloir se montrer persuasif et sûr de soi pour convaincre l'ombre de lui confier une mission de cet ordre.
Il s'avança d'un pas décidé devant le bureau ou l'homme qu'il avait sauvé et vu être intronisé quelques jours plus tard travaillait avec devant lui d'innombrables parchemins. Le travail de kage ne devait pas être de tout repos, les parchemins contenaient sûrement bons nombres de rapports et autres compte rendus de mission. Des lettres de demandes d'audiences comme la sienne ou bien contenant d'autres demandes diverses. Des ordres peut-être aussi émanant de ce qui restait du gouvernement du pays de l'eau...

Mes respects Inja-sama, je suis heureux que vous ayez accepté de me recevoir, dit-il en s'inclinant de manière protocolaire.

Le garçon se retenait de ne pas déballer tout son sac maintenant, en enchaînant son argumentation afin de montrer toute sa motivation et sa détermination. Pourtant, assagit par les récents événements, il attendit que son supérieur l'autorise à s'asseoir puis à parler...
Néanmoins, pour lancer les hostilités, il posa sur le grand bureau plusieurs photographie deux d'entre elles étaient des images d'un village portuaire la dernière une photographie en portrait d'un shinobi:

Village:
 

Nobuo Umimori:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Kagai Inja
Kagai Inja

Entretien avec un genin (w/ Arata) Empty
Mar 11 Juin 2019 - 13:47


C'était bien lui, Meikyû Arata.

Il ne l'avait pas vu depuis son réveil à ses côtés le lendemain de l'assaut de Kewashiioke sur le village et pouvait percevoir un genin qui ne semblait pas perturbé par les événements plus que ça, un jeune homme, certes, mais qui pouvait garder une certaine force d'esprit, ainsi qu'une forme qui ne laissait que présager du bon pour son futur en tant que shinobi.

Salué aimablement, le Mizukage fit de même sans se laisser prier.


Assieds-toi donc Arata, le protocole a ses limites, tu as voulu me voir, allons droit au but.

S'il pouvait paraître froid aux premiers abords, les mots du Kagai cachaient en fait une certaine sympathie pour le genin qui l'avait vu dans le pire des états. Aujourd'hui, il était là, attendant après avoir demandé audience et s'être rendu sur place.

Deux documents furent posés sur la table. Des représentations fidèles, celle d'un lieu, ainsi qu'une autre représentant un homme que le cinquantenaire n'avait encore jamais vu. Cependant, le lieu lui était familier, une architecture connue depuis les rapports approfondis envoyés il y a longtemps par Shinkiro Inja et Umi Fuka, des informations fidèles sur le village le plus proche géographiquement du clan Umimori.


Un village Umimori... Que signifie tout ceci ?

Il était maintenant au tour d'Arata de répondre, alors même que le Mizukage semblait confus par les représentations. N'importe quelles données pourraient aujourd'hui lui être apportées le jeune genin, bonnes ou mauvaises ? Il espérait que ça ne soit pas la deuxième option.

_________________
Hakai VS World:
 


Dernière édition par Kagai Inja le Mar 11 Juin 2019 - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Entretien avec un genin (w/ Arata) Empty
Mar 11 Juin 2019 - 17:58
Le grand homme devant lui l'accueilli avec respect et souligna même que les normes protocolaires étaient presque superflues. Est-ce que le Kagai était un homme proche de ses hommes au point de jouer de camaraderie même auprès d'un jeune genin comme lui ou Arata avait-il un traitement de faveur ? Peut-être que le Mizukage avait appris que c'est lui qui l'avait sortie de la panade lors des affrontements de la rébellion menée par le traitre Hokkyokusei. Si c'était le cas, Arata n'allait certainement pas user de cela pour ce faire bien voir, s'il avait tu l'information lors de leur séjour à l'hôpital ce n'était pas pour rien. C'est donc sans se poser plus de questions que le Meikyū plein de bonnes intentions en vint au fait et répondit à la question du Rokudaime:

Je vous présente un village Umimori qui est comme je m'y attendais quelque chose de connu à vos yeux. Ce n'est pas la première fois que le village a à faire au clan Umimori. J'ai appris de l'existence de ce clan au gré de mes lectures quotidiennes, expliqua le jeune garçon. J'ai aussi appris de mon sensei la présence de certains Umimori dans les rangs kirijins, mais aussi de la localisation de l'un de leur village. D'après Yasei Akane qui m'encadre avec brio dans ma formation, le clan est très isolé. Néanmoins, les protecteurs des océans sont très accueillant et Akane-sama a eu recours à leur aide pour la maîtrise de son don de métamorphe, précisa avec un certain plaisir le petit érudit.

Il prit le temps de bien réfléchir à ses prochaines paroles, son but était de convaincre après tout:

Ces informations couplées à mes recherches personnelles en ce qui concerne le clan me laisse imaginer qu'un partenariat, une alliance avec ce clan qui jusqu'ici ne s'est pas mêlé des affaires du monde shinobi ou bien de la politique à Kiri serait très bénéfique pour la brume, annonça avec enthousiasme Arata. J'ai rencontré un membre de ce clan ici à Kirigakure no sato qui m'a beaucoup renseigné sur leur façon de vivre, leur culte et coutumes. Ils sont doués d'un sens de l'honneur incroyable, il voue leur vie à la mer depuis des lustres et jamais n'ont faillis dans leur mission. Ils apportent, aides, gîtes et couverts aux égarés à ce titre je pense que le clan des métamorphes marins seraient peut-être enclin à écouter mes arguments pour leur bien comme le nôtre, argua le genin.

Il était clair que son discours allait bien au-delà des prérogatives d'un kirijin de son rang, mais peu importait Arata était persuadé de faire pour le mieux et d'agir dans l'intérêt du village.

Nous vivons des heures sombres, l'émergence du Teikoku et son ascendant sur le village ninja de Kumo est un problème. Notre proximité avec le pays du feu foyer des flammes qui feront d'eux une puissance à ne pas sous-estimer est un problème. Malgré la mer qui nous sépare et le pays du rempart, la menace reste évidente, affirma le kirijin très sérieux. Comme je l'ai rappelé dans ma lettre, votre discours à l'intronisation m'a marqué et vos paroles à l'hôpital bien plus encore. Tout cela est encore d'actualité je dirais même que ça l'est plus encore aujourd'hui. Sans compter nos tensions avec Iwagakure no sato. Voilà où je veux en venir, expliqua Arata. Le clan Umimori est le protecteur des océans, ils sont des métamorphes marins, des utilisateurs de suiton émérite si ce n'est des maîtres en la matière certains maîtriseraient des pouvoirs liés aux océans encore inconnus. Néanmoins, c'est bien plus que cela qui m'intéresse chez eux, c'est leur connaissance maritime, les fonds marins, les courants, les récifs, le littoral du pays de l'eau dans son ensemble. Ils seraient un atout indéniable pour protéger nos frontières, pour être le premier rempart physique et dissuasif pour toutes forces d'invasion extérieure. Nous lier au clan Umimori c'est mettre une main sur le contrôle maritime qu'il soit pour nous défendre, pour nous informer ou pour le commerce, argua de nouveau l'orateur. L'archipel de Mizu no kuni est le plus grand territoire insulaire du monde connu, cette frontière géographique unique nous donne un avantage qu'aucun autre n'a et les Umimori sont la clef pour l'exploiter pleinement, finit par dire le shinobi.

Arata laissa le temps au kage de peser les mots, les arguments et le projet qu'il tentait d'initier aujourd'hui avec cet entretient. Il souhaitait être envoyé rapidement négocier un traité avec le clan des mers pour le bien de tous.

Je vous demande humblement de me laisser me rendre avec une petite équipe avec l'ordre officiel de négocier un accord entre le clan Umimori et le village caché par la brume. Les termes seraient les vôtres bien sûr, je vous propose un accord comme suit. Le clan fournirait plusieurs aspirants ninja et plusieurs ninjas confirmés à Kiri afin de créer une unité de protection maritime des littoraux en échange Kiri donnerait l'accès à une participation active des Umimori sur la politique de la brume, annonça Arata. On n'a rien sans rien, si vous voulez mon avis Rokudaime. Il sera bien sûr dans l'intérêt à terme pour Kiri de développer la marine du village pour en faire plus qu'une force de persuasion, mais aussi une force informative et de surveillance. Pour négocier les termes de cet accord, je vais sans doute devoir avoir à faire à cet homme, précisa le Meikyū en montrant la photographie du doigt. Nobuo Umimori, il est le chef du clan actuellement et ce depuis deux ans, d'après mon contact Umimori à Kiri c'est un avant-gardiste. Il a le soutient d'une grande majorité du clan, mais quelques conservateurs n'apprécient guère la politique du nouveau chef de clan. L'idée que nous devions faire preuve de fermeté à l'égard des conservateurs ou autres problèmes liés à la mission ne m'a pas échappée, ajouta Arata.

Il souhaitait montré qu'il avait pensé à beaucoups de choses et que son projet était sensé. Bien sûr, il aimerait montrer sa valeur et sa légitimité à faire partie du corps diplomatique qui serait envoyée là-bas en cas de feu vert de l'Impétueux.

J'ai pensé qu'une équipe suffirait, je sais que je ne suis qu'un genin encore peu expérimenté et je suis tout à fait disposé à ce qu'un kirijin plus expérimenté chapote cette mission. Et qu'un autre shinobi aux missions dangereuses nous accompagne. Je ne demande que de prendre part active dans cette tentative de nouer une relation amicale et bénéfique pour les deux parties, laissa entendre l'adolescent. Si je peux me permettre et en étant tout à fait honnête, l'idée vient de moi, mais c'est en grande partie par les encouragements de mon sensei Akane-sama, que j'ai eu le courage de faire valoir mes idées. Elle m'a conforté dans cette idée et m'a encouragée à poursuivre l'objectif que je me suis fixé en venant vous démarcher aujourd'hui, elle serait parfaite pour me chapoter, argumenta le culotté genin.

Désormais, il lançait plus qu'un appel au Rokudaime Mizukage, il insistait presque lourdement pour être au premier plan avec son sensei. Hors son rôle aurait pût se cantonner à soumettre une idée. Là, il outrepassait sûrement les normes protocolaires dont le kage avait parlé plus tôt. Peut-être allait-il trop loin...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Kagai Inja
Kagai Inja

Entretien avec un genin (w/ Arata) Empty
Mer 12 Juin 2019 - 19:28


Le genin semblait savoir exactement la raison de sa présence, il était sûr de lui et enchainait les arguments, sans même que le Mizukage ne l'interrompe, intrigué par la fascination et l'initiative menés par le jeune Arata. Il parla d'abord du clan en lui-même, avant d'enquiller sur les raisons de son choix et avantages potentiels apportés par le Clan de la mer.

Rien de tout ceci n'était faux, excepté un fait non négligeable qui touchait les Umimori de manière plus large...

Le cinquantenaire se préparait à prendre la parole, sentant qu'Arata arrivait au bout de son discours, un moment qui fit plaisir au berserker, bien qu'il ne puisse le montrer, il était aisé pour lui de se rendre compte de l'évolution du jeune homme et surtout de l'engouement qu'il portait à ceux qui lui avaient donnés... Ses senseïs.

C'est une perspective intéressante je dois l'avouer. Sur laquelle je n'aurais pas compté de moi-même sachant très bien que les Umimori ne sont pas seulement un Clan, mais bel et bien une race étendue en divers villages éloignés. Il ne nous sera pas possible de les rallier tous à notre cause, mais la proximité avec le Clan le plus proche reste une bonne chose.

Le cinquantenaire prit une inspiration avant de saisir quelques papiers dans l'une des piles de son bureau... Des feuilles, ou plutôt... Des mandats vierges que le cinquantenaire prit le temps de remplir avant d'y appliquer sa signature et son tampon et les tendres au jeune Arata.

La priorité n'est pas à déployer des gradés là-bas pour le moment, mais je te fais confiance pour emmener des shinobis avec toi afin de démarrer le travail. Si les choses évoluent dans le bon sens et que j'entrevois une véritable possibilité, nous acterons officiellement les choses avec des gradés qualifiés... Voire moi-même.

Il aurait voulu lâcher un sourire, montrer l'importance de la confiance qu'il accordait au genin à cet instant, mais son visage resta froid et ridé... Celui d'un guerrier au corps happé par le temps sur lequel plus aucune émotion n'arrive à atteindre sa destination finale.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

Entretien avec un genin (w/ Arata)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: